Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Nolad - plaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Nolad - plaines   Mar 29 Jan 2013 - 12:48

Trotti-trotta les deux femmes parcouraient les plaines du Nolad. Les troupeaux de moos et autres herbivores étaient rassemblés les uns près des autres pour dormir.

On apercevait des groupuscules de lumières, fermes esseulées, hameaux, villages. Aryllë les évitait. Elle cherchait un bosquet précis et lorsqu'elle l'aperçut, elle l'indiqua à sa compagne de route. Plus qu'un bosquet, c'était presque un échantillon de forêt avec son bouquet d'arbres et ses buissons. D'autant plus, comme Taymir le découvrir, avec la mini clairière en son centre. Mini car si il y avait assez de place pour qu'une dizaine de personnes s'asseyent en rond autour d'un feu, pour allonger autant de personnes il aurait fallu être très doué en puzzle. Mais pour deux, ce serait relativement confortable.

Elles laissèrent leurs montures brouter à l'extérieur. Il y avait de l'herbe autant qu'il le fallait et des petits ruisseaux. Les équidés avaient de quoi se sustenter autant qu'ils le souhaitaient.


- Viens Taymir, tu peux t'asseoir. Demain, ils passeront par là et ils nous récupèreront. Je vais te préparer du thé, ça va te faire du bien. Dis moi, comment te sens-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 29 Jan 2013 - 15:42

- Du thé ? Oh... Merci.

Quant à répondre à la question de « comment te sens-tu ? », Taymir était à vrai dire, encore perdue. Elle essayait de tout remettre en ordre dans son esprit mais n'étant pas très douée pour les puzzles c'était laborieux. Tout s'était passé si vite, et prendre conscience était une étape difficile. Pour l'Ilymis qui n'avait encore jamais tué c'était quelque chose de tellement inconcevable qu'elle en venait presque à se demander si c'était bien elle qui avait fait ça.
Obéissant machinalement à la demande de sa compagne elle vint s'asseoir près de la chaleur du feu, drapée frileusement dans son manteau crasseux à présent. Sur sa manche, il y avait des déchirures, du sang encore un peu collant, des herbes et de la poussière qu'elle avait du ramassé au cours de sa lutte.


- J'ai l'impression d'être droguée. Fit-elle sur un rire sans conviction.

Du statut de guérisseuse, celle-là même qu'on surnommait La Douce, elle passait à une sorte de pulsion meurtrière à échelle humaine. Taymir sentait qu'elle avait réellement eu envie de la frapper. De là à la tuer, il n'y avait eu qu'un pas pour la faire basculer. Ce devait être ça. Sûrement qu'elle s'était laissée emporter par les insultes. Les cheveux blonds furent repoussés en arrière, elle était... Très calme, les yeux cernés de noirs mais son expression était presque détendue. Loin des pleurs de tout à l'heure.

- Rien n'est à sa place.. Je veux dire, j'ai l'impression de découvrir un autre moi. Et ca ne me réjouit pas de savoir qu'elle a sans doute mis en danger quelques personnes et qu'elle vous accompagne au Ternaël .

Et tout ça, était de la faute de l'empoisonneuse. Elle l'y avait poussée. Si Tilla n'avait pas utilisé ces arguments ignobles, Taymir aurait pu éviter ça.

- Ce n'était qu'une ordure. Mais je ne peux même pas dire si...

Elle ne voulut même pas continuer. Après tout, à quoi bon se remuer le couteau dans la plaie ? Le père était sûrement mort à l'heure qu'il est. Inutile de jeter un peu plus l'opprobre sur sa mémoire une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 29 Jan 2013 - 16:25

- Peut-être que cette femme a mérité son châtiment. Peut-être était-il écrit que le coup de grâce lui serait accordée par une petite herboriste Illymir qu'elle aurait maltraité une fois de trop. Oter la vie de quelqu'un est un acte grave, qui n'est pas sans conséquence, mais il est parfois nécessaire.

Aryllë sortit de son paquetage un linge propre qu'elle plia, y versa de l'eau chaude puis le passa dans les cheveux blonds pour en enlever le sang séché.

- Tu as tué quelqu'un, mais cela ne fait pas de toi un monstre pour autant. C'était de la légitime défense. Cela va peut-être te changer, mais tu restes toi. Tu ne deviens pas une autre, tu ne deviens pas un monstre. Tu ... changes un peu.

Après avoir nettoyé les cheveux, l'elven se mit à les peigner, à les démêler. Ces cheveux blonds comme les blés, d'une incroyable longueur ... elle espérait que le contact du peigne allait aider la jeune fille à s'apaiser. Elle s'occupa ensuite de faire une grosse tresse. Pour le voyage, ce serait plus pratique si elle les portait attachés.

- Quant à la fine équipe, ce sont eux qui t'accompagnent plutôt que l'inverse, et je suis sure qu'ils ne te tiendront pas rigueur de ce qui s'est passé. D'ailleurs tu n'es même pas obligé de leur en parler si tu ne le veux pas. Enfin, cela c'est à toi d'en décider.
Oh je suis désolée du piètre confort mais cette nuit, c'est sommeil à la belle étoile, comme tu l'auras deviné. Tu veux manger quelque chose ? Essayer de dormir ? Parler encore ? Même d'un autre sujet, je veux dire. Je suis avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 29 Jan 2013 - 16:47

Le menton posé sur ses genoux, bien replis contre elle, l'herboriste contemplait les flammes. Elles au moins, elles étaient ensemble. Il n'y avait jamais une seule flamme, toutes étaient reliées et brûlaient ensemble. Quand c'était un cierge d'allumé, généralement, dans tous les lieux sacrés qu'elle avait fréquenté, l'Ilymis voyait toujours une nuée de lueurs l'accompagnant, évoquant une silencieuse communion.
Elle sentait qu'Aryllë prenait bien soin d'elle. C'était quelque chose qui lui avait manqué au fil des années. Une seconde figure de mère. C'était sa mère qui la coiffait, lui lavait les cheveux jusqu'à ce qu'un jour elle les coupe. Première et dernière fois qu'elle avait fait la rebelle d'ailleurs, songea Taymir avec un demi-sourire. La douceur, le réconfort, c'était donné par le feu et par sa compagne. Qu'importe si elle dormait dehors, au moins elle avait quitté Fédoran ; quelque part, elle aurait sans doute souhaité rester au village elven, quitte à vivre recluse. Ca lui aurait rappellé les gens auxquels elle tenait, et surtout ça lui aurait apporté la paix nécessaire pour continuer. Son estomac naguère noué était à présent serein, tant les mots d'Aryllë semblaient exprimer ce qu'elle voulait dire. C'était peut-être une « bonne chose », même si le Créateur interdisait d'ôter la vie, que de s'être défendue.
Si elle n'avait rien fait, elle aurait été battue ou peut-être pire, Tilla était si imprévisible.
Et si elle n'avait plus été en mesure de continuer sa quête, Ayana en aurait pâti.

Finalement... Taymir eut l'impression que sa respiration se faisait plus libre, tandis qu'elle s'étira légèrement avec une grimace. Même si Aryllë, avec son sourire et son je-ne-sais-quoi de mystérieux, l'avait remise sur pied aussi rapidement que l'éclair, la douleur restait encore psychologiquement présente. Enfin ça ne tarderait pas à s'estomper, l'Ilymis se connaissait à présent. Enfin certaines blessures restent plus longues que d'autres à guérir. Hasardant un regard vers Aryllë, Taymir prenait le parti de l'humour. Après tout.... Peut-être qu'il y avait un fond de bien dans ce qu'elle avait fait, même si ça ne la lâcherait pas si facilement.



- Quand je pense. J'ai voulu me travestir en garçon pour aller à l'école, j'ai piqué des trucs à la grande Bibliothèque, j'ai filé à l'anglaise avec une discrétion telle que j'ai dû embarquer tout un tas de délinquants après moi... J'ai réussi à atteindre la frontière du Ternaël. J'ai dû me trimballer jusqu'au Ringèm pour aider une amie, tout en étant la cible d'un maniaque. Je suis sortie du Ringèm vivante, j'ai manqué me marier avec un elven complètement impossible, Là elle leva les yeux au ciel, j'atteris à Fédoran et je tue ma patronne.... Même si c'était un pur sarcasme, Taymir eut un magnifique sourire. Pour une paysanne d'Ilymir, je m'en sors plutôt bien, je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 29 Jan 2013 - 18:31

L'elven lui rendit son sourire.

- Oui tu t'en sors très bien. Tu as survécu Au Ringèm, à ton maniaque, aux cheveux courts ...

Aryllë se racla la gorge.


- Tu veux me parler de lui ? Qu'est-ce qu'il te veut ?

La nuit était claire et le feu crépitant. Il y eut des bruits de rapaces nocturnes. Ainsi que ce qui ressemblait au chuintement d'un faucon. Aryllë espérait se tromper.

- Au jour d'aujourd'hui, as tu encore à craindre de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 29 Jan 2013 - 21:11

- Lui ? Oh. Il n'y a pas tant à dire.

Elle prit soin de dérouler la couverture qu'elle avait grossièrement paquetée plus tôt sur le sol avant de se rasseoir dessus, ses yeux bleu tournés vers sa compagne. Le fait de changer de sujet, même pour parler d'un fou furieux à ses trousses paraissait la rendre plus accessible. Tout du moins plus accessible que la vierge blonde et timide du Ringèm. Comme si on l'avait dépoussiérée d'une bonne partie de sa naïveté.

- C'est un... Sorcier. Un mage. Il vient d'ici. Implicitement elle parlait de Fédoran. Il trempe dans des affaires... Pas nettes on dira. Enfin, je préfère ne pas dire son nom. On ne sait jamais, ça pourrait l'invoquer, le conjurer , le faire apparaître ! Magie !

Et elle n'en avait pas forcément envie. Mais l'ambiance, le feu, la douce voix d'Aryllë l'exhortait à laisser filer les mots hors d'elle-même. Entortillant une mèche dorée autour de son doigt, Taymir était bien à présent, loin de lui, loin des rues de Fédoran. On pouvait même entendre les cris de la nuit, les nocturnes.

- IL nous a attaquées, Ayana et moi. L'une a écopé de blessures aux mains, et l'autre de brûlures. On a réussi à prendre la fuite, je ne sais pas encore comment on a fait d'ailleurs ! De toutes manières, il doit être à l'autre bout du pays maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 30 Jan 2013 - 14:00

- Je le souhaite pour toi. Et tu fais bien de te méfier de son nom. Nombreux sont ceux qui sous-estiment le pouvoir des noms et des mots. Tant de choses ont été oubliées ...

Un cri de faucon, encore.

- Ah ça ! Non pas déjà ?

Le petit rapace tacheté piqua vers les filles, puis ouvrit ses ailes pour se poser plus ou moins en douceur sur le bras qu'Aryllë avait tendu à son attention.

- Taymir, nous avons de la visite.

Quelques instants plus tard, une jeune femme se faufila dans la mini clairière. Elle était vêtue d'un pantalon et d'un petit haut de peaux douces teintes de tons verts et bruns. Des plumes décoraient sa queue de cheval, un bandeau ceignait son front. Taymir l'avait déjà vue au village.

- Je te présente Mielline. Elle est arrivée plus tôt que prévu.
- Oh ! Mais c'est la petite fiancée ! Je me souviens de toi.

La dénommée Mielline s'assit auprès du feu elle aussi. Les flammes faisaient briller ses yeux d'émeraude.

- Ary, tu essayais de nous échapper ?
- Non, non pas du tout ! se récria l'elven.
- Pourtant tu as quitté Fedoran. Tu devais y rester pour y attendre la réponse du conseil, tu le sais.

Aryllë eut un geste vers Taymir.

- Je ne voulais pas laisser la petite seule. Et puis un jour de plus, un jour de moins ...

Mielline secoua la tête. Elle aussi était pourvue d'oreilles pointues.

- Ils s'attendaient à ce que tu essayes de tricher. C'est pourquoi ils nous ont envoyé te récupérer.
- Nous ? C'est qui "nous" ? Vor est avec toi ?
- Non. Ce n'est pas Voronwë.

Soudain, Ashk se trouva là. Il s'était glissé sans bruit dans le bouquet d'arbres et s'assit à son tour. Reconnaissant en Taymir la jeune fille qu'il avait escortée, il la gratifia d'un signe de tête. Souriait-il ? C'était dur à dire car, comme à son habitude, il camouflait les deux tiers de son visage.
Son regard pourtant se fit interrogateur pour la petite herboriste. Allait-elle mieux que la dernière fois ? Et son bras ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 30 Jan 2013 - 21:08

Des apparitions. Alors qu'Aryllë était en train de lui parler de noms, de traditions oubliées, un terrain sur lequel Taymir pouvait la suivre sans problème car son discours ressemblait fort à celui de sa mère, elle entendit des voix. Celle d'Aryllë, certes, mais aussi une autre, une voix de femme qu'il lui semblait déjà avoir croisée quelque part. Enfin il ne lui fallut pas longtemps malgré sa piètre aptitude à être physionomiste pour reconnaître une des femmes du village elven. Bien qu'elle soit un peu surprise, elle étira ses lèvres en un sourire poli. Le cœur tentait d'y être mais Taymir sentait son estomac se nouer à nouveau. La magie... Tout ça. Même si elle s'y connaissait un peu, ça ne la rendait pas forcément à l'aise. Surtout après avoir parlé de Delhan.
Elle n'osa pas ouvrir la bouche, tandis que les deux femmes semblaient débattre de quelque chose de personnel. Enfin ça concernait Aryllë. Et tout ce qui concernait soit Talisham, soit Aryllë, ou tout ce qui touchait les Elvens lui semblait inaccessible. Privé et confidentiel.
Oh... Une autre personne venait de faire son apparition dans leur abri. Haussant fortement ses sourcis blonds, la guérisseuse reconnut son guide. Celui qui l'avait emmenée à Fédoran.
Mais que faisaient-ils ici ? Songeait la jeune femme en joignant les mains, sous le regard de son guide silencieux. Un regard plutôt instigateur à ce qu'elle déchiffrait derrière son masque. Probablement regardait-il son bras. Bras qui d'ailleurs la picotait mais n'était pas mal en point. Elle hasarda un demi-sourire de remerciement en touchant rapidement son coeur.


- Oh... Je.. Vais bien. Enfin oui ça va.

La présence des deux Elvens la surprenait grandement mais elle tâchait de ne rien dire de déplacé sans le faire exprès. Après tout, elle n'avait pas à intervenir dans leurs affaires, mais elle y était pour quelque chose aussi.

- Je.. Vous en prie, ne pénalisez pas Aryllë parce qu'elle est ici avec moi. Bredouilla l'Ilymis en les regardant, mains toujours jointes. J'ai fait une erreur et elle m'aide à réparer. C'est uniquement de ma faute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Jeu 31 Jan 2013 - 2:04

Mielline tourna les yeux vers la jeune Illymis et haussa un sourcil amusé.

- Qu'elle est mignonne ! Mais tu sais, Ary a fait bien plus grave que de seulement t'accompagner. Elle a l'air toute sage comme ça mais elle enchaîne les conneries à une vitesse hallucinantes.
- Tu exagères !
- Tu verras bien au village. Pour toi ce ne sera vraiment pas une partie de plaisir. Et tu n'es pas Talisham l'as des pirouettes qui s'en sort toujours.

Aryllë haussa les épaules.

- L'as des girouettes, oui. J'allais rentrer de toute façon.
- A d'autres ! Si c'était vrai, tu serais en ce moment à Fedoran en train d'attendre sagement ta convocation officielle. Au lieu de ça tu prends la poudre d'escampette avec une fillette !

Il y eut un raclement de gorge. L'homme taciturne. Il leur jeta un regard qu'elles déchiffrèrent sans crainte : elles parlaient trop. Et elles en oubliaient Taymir.

- Excuse-nous ma puce. Ce n'était pas pour t'exclure mais ce sont des histoires de grandes personnes tu comprends ?

Aryllë regarda Mielline en se demandant si elle plaisanait, mais visiblement ce n'était pas le cas. Alors la rousse éclata d'un rire qui réchauffait l'atmosphère.

- Mais arrête Miel ! Ce n'est pas une gamine enfin ! Elle rit encore.

Plus incroyable, les yeux en amandes de l'hommes brillèrent. Sous le foulard qui cachait le bas de son visage, il ... souriait ! Il tapota gentiment le bras de l'herboriste d'un air de dire
"ne fais pas attention".

Aryllë rit encore puis reprit un air sérieux.

- En vérité Taymir, ces personnes sont venues pour me ramener. Je ne vais pas pouvoir vous accompagner.
- Ha ! Tu admets donc que tu en avais l'intention.

Aryllë soupira.

- Oui. J'aurais vraiment aimé les accompagner. Tu sais, je m'inquiète quand même pour Tal et ...
- Talisham ? Ici ? Est-ce que ça a un rapport avec son congé ? Tu sais des choses, dis ?

La rousse coula un regard vers l'homme puis fixa le feu.

- Non. Je ne sais rien.
- Ary ... je suis sure que tu mens.
- Oh écoute ça suffit. Je te dis que je ne sais rien alors accepte. Il est venue me chercher au désert, il m'a ramenée à Fedoran et c'est tout. Maintenant je vais rentrer avec vous, c'est sûr, mais il est hors de question que je laisse Taymir toute seule cette nuit. C'est tout.

La blonde leva les mains.

- Bon bon, d'accord. On peut bien trichouiller un peu. Tope là. Mimir, on te tiendra compagnie cette nuit. Ca ne te dérange pas ?

Elle sortit une outre de son sac et la déboucha avec les dents avant de la tendre à l'herboriste.

- Alcool ?
- Miel ! se récria Aryllë.
- Ben quoi ? Tu as dit qu'elle était grande non ? Alors elle peut boire si elle en a envie. Tiens Mimir. C'est du vin de cerises sauvages, ma spécialité. Tout le monde devrait goûter à ce nectar, crois-moi !

Aryllë secoua la tête. C'en était fini du calme de cette nuit dans le bosquet. Mais si ça pouvait changer les idées de Taymir durant quelques heures, ça ne pourrait pas lui faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Jeu 31 Jan 2013 - 11:56

Le bavardage entre Aryllë et sa compagne était étrange. Taymir ne comprit pas immédiatement pourquoi elles parlaient de retour, convocation officielle, et surtout pourquoi on la traitait comme une enfant. Bon sang, elle avait vingt-deux ans, ce n'était plus à proprement parler une gamine, c'était ce que semblaient dire les sourcils blonds qui s'étaient tordus en une grimace comique. Avant que son guide ne lui touche le bras, du genre « Ne les écoute pas » ? C'était étrange de voir que même silencieux, il semblait expressif. Taymir n'avait eu qu'à fixer ses splendides yeux pour sentir qu'il lui adressait un sourire. C'était agréable de voir que quelqu'un qui ne la connaissait pas autant que ça -elle n'avait pas étét très bavarde pendant son voyage en sa compagnie-, lui témoigne apparemment un peu de sympathie.
Quoi ? Aryllë ne pourrait pas venir avec eux ? Mais pourtant...

*Ne discute pas. Si ça se trouve elle va avoir des ennuis en plus si tu commences. *

L'herboriste se tint donc tranquille, dénouant et renouant sa tresse nerveusement en les regardant tour à tour, ne comprenant pas bien pourquoi elles en venaient à parler de Talisham. Qu'avait-il bien pu faire ? Elle baissa les yeux, pensive. L'elven ? Elle ne l'avait pas vue depuis qu'elle était sortie de la Taverne en fin d'après-midi. Avant...
Sa bouche se plia en un sourire. Mais loin d'être un sourire de joie ou de fierté, ce n'était que dégoût et honte. Enfin... C'était fait, songea l'Ilymis en regardant instinctivement ses mains.
Elles étaient propres, blanches. On n'aurait jamais dit qu'elles venaient de frapper la tête de quelqu'un par terre pour en finir avec elle. Ses grands yeux couleur d'aquarelle la piquaient vaguement, et passant ses mains sur son visage, la guérisseuse voulait en finir pour ce soir, c'était trop. Elle eut l'impression de ne jamais pouvoir trouver le sommeil.
Ce fut pourquoi après une brève inspiration pour apaiser son estomac, Taymir finit par prendre l'outre qu'on lui tendait.


- A ma rencontre avec les Elvens, qui décidément ne cesseront pas de me surprendre...

Car c'était assurément la seule chose qui lui venait à l'esprit en regardant les trois personnes dans le bosquet, et si on y ajoutait le dernier larron, un Talisham auquel elle peinait à y comprendre quelque chose malgré tous ses efforts, Taymir n'avait pour ainsi dire plus envie de réfléchir cette nuit. Après un rapide toast la jeune fille porta l'outre à ses lèvres pour y puiser trois longues lampées.

Fort. C'était plus fort que le vin de fruits, mais doux, le goût des cerises était délicieux. Ca lui redonnait du cœur au ventre et lui réchauffait les joues, comme en témoignait le rose qui venait de peinturlurer ses pommettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Jeu 31 Jan 2013 - 22:25

- Alors c'est bon ?

Mielline était trop loin de Taymir pour lui donner une bonne bourrade dans le dos, mais ses yeux brillaient de fierté. Elle poussa Aryllë du coude.

- T'as vu ? Ca lui va drôlement bien les joues rouges à la petite fiancée !

La rousse ne répondit pas. Elle avait l'air grave.

- Arrête. Regarde, elle se sent à l'écart, ce n'est pas très poli.

L'homme acquiesça et pressa l'épaule de Taymir. Les flammes révélaient les paillette d'or de ses prunelles. Des yeux d'or vert ... oui c'était cela. Une couleur exceptionnelle, singulière. Lorsqu'il regardait Taymir, elle semblait toujours y lire de la bonté. Lorsqu'il ne regardait personne, c'était plutôt de la douleur et une terrible gravité.

Des doigts passèrent sur la tempe de Taymir. Aryllë. Elle semblait soucieuse.


- Tu peux parler tu sais. Si tu veux. Je ne veux pas de ce mur que tu as érigé quand les deux autres sont arrivés. Ils ne sont pas dangereux tu sais. Ils ne te veulent pas de mal.

Un silence.

- Mais peut-être as tu envie de dormir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Jeu 31 Jan 2013 - 22:52

* Dormir... Oui probablement...*

- Je suis sincèrement désolée, je ne voulais pas paraître impolie. Taymir adressa un sourire d'excuse à ses compagnons avant de reposer l'outre d'alcool.M'immiscer dans des conversations qui ne me concernent pas me paraît grossier, enfin j'ai été élevée comme ça. Si ça se trouve je pouvais faire autrement.

Autrement. Oui. Si elle n'était pas retournée sur ses pas ce soir pour ses affaires. Quelques cahiers, un herbier, des zoris et une couverture reprisée...

- J'aurais.... Tout pu faire autrement depuis le début.

L'Ilymis sentait sa gorge se serrer avec cruauté. Malgré les bonnes paroles d'Aryllë qui l'avait récupérée après cet incident, son cœur était lourd, l'envie de pleurer était toujours présente. Elle avait beau se dire que Tilla l'avait totalement méritée, qu'elle n'avait pu faire autrement, la culpabilité n'allait pas lâcher prise sur elle. Posant son regard sur l'homme à côté d'elle, Taymir le contempla quelques instants, la fine ligne de ses lèvres serrées refusant de capituler face au désarroi ; il ressemblait à un père. C'était un je-ne-sais-quoi dans son attitude qui lui faisait penser ça, mais quant à savoir quoi et si c'était vrai il y avait un gouffre.
Peut-être se faisait-elle simplement des idées ? Fatigue, alcool, colère. Après tout, qu'on te balance le nom de ton père en pleine figure après une dispute ne t'a sûrement pas laissée indemne. Sa petite main glissa de ses cheveux blonds pour toucher celle de son guide. Avec sobriété mais une réelle intention de lui transmettre sa gratitude.


- Vous êtes bon pour m'avoir ramenée ici sans encombres. Je ne vous ai pas remercié correctement la dernière fois, vous étiez parti comme une flèche. Et vous Dame Mielline, votre alcool de cerises est un vrai nectar, comme vous dites, ça réveille le cœur. Cette fois-ci un sourire pour la Dame Faucon. Aryllë... Merci pour ce soir.

* Sans elle, qui sait où je me serais retrouvée... Sûrement pas dans une botte de paille...*

- A.. A présent il faut que je dorme. Pardonnez moi... C'est impoli de vous dire ça. Mais si Aryllë.. Elle eut un air de tristesse fugace sur son visage d'ange. ne vient pas, il faut que je reprenne des forces. Pour le voyage et après cette soirée minable..

Essuyant furtivement une larme qui menaçait de glisser, Taymir fit un vague signe de main avec toute la courtoisie dont elle était encore capable malgré ses nerfs à fleur de peau, avant de s'écarter légèrement de ceux qui allaient sans doute continuer leur conversation. Recroquevillée sur le tissu, l'herboriste eût tôt fait de fermer les yeux, vaincue par le sommeil, sans avoir eu le temps de formuler une courte prière.
Enfin si elle l'avait faite, son âme aurait eu peine à trouver le repos tant les suppliques silencieuses de la jeune meurtrière auraient été longues et désespérées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Ven 1 Fév 2013 - 2:29

Contrairement à ce qu'elle avait pensé, les 3 voyageurs ne restèrent pas à l'écart d'elle à discuter. Lorsqu'elle fut endormie, ils s'installèrent autour d'elle, jambes croisées, mains ouvertes et visage levés vers la nuit. Tous trois priaient en silence la dame Etoilée et l'Arbre Vie. A leur façon ils veillaient sur le sommeil de la jeune filles et tentaient d'écarter d'elle les mauvais songes que pouvait entraîner son état de nerfs.

L'homme n'avait pas manqué la petite larme brillante sur le doux arrondi de la joue lorsqu'elle s'était éloigné. Il l'aurait bien rappelée mais, comme à son habitude, n'avait rien dit. Si elle avait besoin d'être seule, il fallait respecter cela. C'est pourquoi tous trois avaient préféré fermé un cercle (bon ok un triangle) de protection.

Ils restèrent toute la nuit à son chevet, mais des les premiers rayons de l'aube, Aryllë se résigna, à contrecoeur, à sortir ses compagnons de leur transe. Malgré son envie de parler à Talisham une dernière fois, de lui donner des conseils, de s'assurer de multiples détails, de voir Fanaa ... et de s'assurer que Taymir allait bien les retrouver tous. L'elven se sentait amère de devoir filer si vite ... mais elle savait aussi qu'il ne fallait pas risquer de faire se croiser le groupe et les autres elvens.

La rousse laissa donc un sac tout un tas de bricoles et des lettres. Elle prépara aussi un mot à l'attention de Taymir qu'elle glissa sous sa jolie tête, et enfin elle ranima les braises pour y cacher des petits pains tout chauds, protégés par de grande feuille, et du thé.

Après un dernier regard attendri à la dormeuse, elle lui tourna le dos et sortit du bosquet, suivie par Mielline. L'homme alla s'accroupir au chevet de la petite herboriste et de ses doigts il dessina dans l'air au-dessus d'elle les runes d'apaisement, de protection et de force. C'était le mieux qu'il pouvait faire pour cette vaillante petite fille.

Sans bruit, les 3 elvens filèrent avec le lever de l'astre du jour ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 31

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 4:50

Pour rejoindre le bosquet, il y avait deux bonnes heures de chevauchée depuis la taverne des Trois Haches, en ne trainant pas. Un peu plus lorsque l'allure était modérée. Fanaa était manifestement pressée de quitter Fédoran, mais il aurait été idiot de crever les montures dès le début du trajet, ce que le majordome ne manqua pas de faire remarquer, au cas où.
Feyn s'arrêta à proximité de la destination.


- Je ne pense pas qu'il soit judicieux que je sois le premier à me présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 13:57

Le cheval de Fanaa était plutôt calme, mais il n'était qu'un cheval. Lui ne communiquait pas avec elle comme le faisaient Kraa, Khamsin, Lyrev et Syrven. Alors cela lui faisait bizarre. Mais il avançait au même rythme que les autres et n'avait aucun mouvement d'humeur. En fait il manquait de caractère.

La Danseuse pensait à Mellyna. La Dedrane avait eu l'air tellement triste à l'idée de retourner dans sa forêt, mais lorsque Earl -ô joie- avait déclaré venir, la Gardienne avait décidé de le suivre. Et puis ils avaient parlé. Et puis Earl s'était retrouvé avec Mellyna après que celui-ci l'ait abandonnée sans se retourner et ils étaient devenus compagnons de voyage. Elle n'y avait pas encore réfléchi mais pourtant ... il y avait quelque chose entre ces deux-là.


*Je n'ai pas à être jalouse. Ils font ce qu'ils veulent. Earl et moi on est amis. C'est tout. Et puis de toute façon on n'a pas le temps d'en parler, il faut se focaliser sur la fleur de Taymir. Ils font ce qu'ils veulent. Et moi ... je ne dois pas être jalouse. Mellyna est un être supérieur, c'est normal qu'elle soit attirante. Elle a quelque chose de plus que toutes les femmes du monde.*

Et puis la Gardienne ne pleurait plus. Alors si la présence du Levitis la calmait à ce point ... mais le vilain petit serpent de la jalousie enfonçait tout de même ses crochets dans son petit coeur d'oiseau.

Son cheval s'arrêta pour faire comme Handelë et Fanaa redressa la tête.


- Oh mais ... vous êtes sûr Monsieur Feyn ? Vous ne voulez pas parler à Aryllë tout de suite ? Bon, d'accord. Je vais les chercher. Elles sont là bas ? Dans le bosquet ? J'y vais.

Elle laissa les rennes longues sur l'encolure de son hongre -qui ne semblait pas du genre à se sauver- puis se dirigea vers le bouquet d'arbres. C'était un sacré bouquet. Les buissons empêchaient de distinguer ce qui se cachait au centre de ce nid, qu'allait-elle découvrir ?

- Aryllë ? Taymir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 16:01

Taymir ne sut réellement combien de temps elle était restée là, perdue dans les draps doux et chauds entre éveil et sommeil, les cheveux éparpillés sur la montagne d'oreillers qu'on avait disposés sur ce lit. Enfoncée au cœur de ce nid douillet, elle se sentait enfin bien, plus reposée et détendue. Un sourire de bien-être vint animer son visage paisible. Il n'y avait aucun bruit près d'elle, simplement une rumeur diffuse, mais elle était tellement somnolente qu'elle n'y prêta aucune attention, préférant serrer contre elle un traversin contre lequel elle frottait le bout de son nez. Un profond soupir fit voleter les mèches dorées de sa chevelure, révélant son visage poupin, aux joues encore roses.
Des champs de blés, à perte de vue. Le soleil était haut dans le ciel clair, dardant ses rayons sur l'or des épis, réchauffant la petite silhouette courant parmi eux. Une petite fille blonde sautait comme un cabri au cœur de la culture, faisant éclater ses rires dans l'air parfumé ; tandis qu'elle courait une autre personne apparaissait en face d'elle, à une vingtaine de mètres, peut-être trente.
Grande, avec un très long manteau brun, de courts cheveux bruns fouettés par le vent. Plus les petits pieds foulaient la terre, resserrant l'espace entre eux deux, plus le cœur de la rêveuse s'emballait.
Dix mètres.
Papa...
Sept mètres.
Papa.
Trois mètres.
Papa !
Une brise. C'était quelque chose d'infiniment agréable, une caresse immatérielle, comme une main animée de tendresse qui venait la réveiller dans un léger bruissement. La représentante de la famille Oran'n fronça légèrement les sourcils sous une frange complètement folle, percevant ces sons de feuilles encore un peu plus nettement et elle se mit à bouger légèrement pour se rendre compte que ce n'était juste qu'un rêve.
 A ce stade là le sommeil commençait à déserter sa couche, songea vaguement la jeune femme qui plissa le nez, puis les paupières. Avant de les ouvrir et de se délecter de la lumière du soleil qui l'éclairait de ses chauds rayons. Aucun lit, ni de draps, ou encore de traversin. Allongée sur son couchage, Taymir s'étira un instant, avec l'expression de quelqu'un qui avait enfin passé une bonne nuit. Elle se sentait bien !
Roulant sur le ventre, la jeune fille inspecta le campement rapidement, non sans surprise. Elle était donc seule ?
Son ventre se serra un instant. L'avait-on abandonnée ? Non, ce n'était pas du tout du genre des autres, Taymir secouait vaguement la tête. Un léger craquement sous ses doigts l'interrompit dans son cheminement. Un parchemin qu'on avait laissé sur son lit improvisé ; Taymir regarda encore une fois autour d'elle puis entreprit de le lire, peu tranquille.
Son visage passa du soulagement puis à l'anxiété de nouveau, pour enfin retrouver un semblant de sérénité. Pliant soigneusement la missive pour la ranger dans son sac, elle se leva pour retrouver ce dont Aryllë lui avait parlé, ce qu'elle ne devrait surtout pas perdre de vue. C'était sa mission à présent. La petite pochette de soie était bien là, au milieu du matériel qu'Aryllë avait préparé pour Fanaa, comme la danseuse était malade ; Ses mains la saisirent délicatement pour ensuite la glisser dans sa poche de manteau. Ne pas la perdre. C'était la plus importante consigne à respecter. Déjà quAryllë s'était « sacrifiée » en la faisant sortir de Fédoran alors qu'elle n'en avait pas le droit...


- Sacrés Elvens. Ne put-elle s'empêcher de marmonner avec un sourire tandis qu'elle se dévêtit.

Froissant en boule sa robe rouge, elle la fourra dans son gros sac. Taymir eut enfin la satisfaction d'avoir des vêtements à peu près propres, une chemisette blanche, et un pantalon court brun reprisé aux genoux. Un brin de toilette, une bouchée de pain chaud -un vrai délice qui la rassasia très vite- puis elle termina de ranger les affaires dont elle était maintenant dépositaire. Peignant machinalement ses cheveux, Taymir défit la tresse faite par l'Elven la veille pour faire glisser les mèches ondulés entre ses doigts, les yeux perdus dans les braises qui s'éteignaient. Finalement, elle était plus calme qu'elle ne l'aurait pensé dans une situation comme celle-ci, où l'Ilymis se retrouvait seule, sans personne. Il fallait croire qu'elle avait peut-être mûri.

- Enfin à quel prix !

Soudain, tandis qu'elle se rallongeait, la voix de Fanaa lui parvint aux oreilles. Ni une ni deux, l'Ilymis bondit sur ses pieds et ignorant la honte persistante de la nuit dernière, elle fila à sa rencontre.

- Fanaa ! Enfin vous voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 16:05

Sa jument avait de l'énergie à revendre, trop heureuse de pouvoir se dégourdir les jambes, la dédrane avait dû la restreindre pour ne pas qu'elle se fatigue trop.
Elle profita du chemin pour appliquer les conseils de Feyn, fit une tresse de sa chevelure et l'enroula autour de sa tête. Elle attacha sa coiffure avec un foulard coloré. Le dragonnet s'installa confortablement pour prendre le soleil de midi du haut de la tête de la gardienne. Elle n'en était pas fâchée, cela lui faisait une ombre agréable.
Mellyna finit par apercevoir le groupe, ils étaient arrêtés devant un bosquet.


-Earl, j'ai vos affaires. Elle se mit à la hauteur du lévitis pour lui donner le sac. Je me suis permise de vous prendre une couverture au Mitz, le reste de votre argent est dedans également.

La dédrane regarda de tous côtés et vit le cheval vide de la danseuse.

-Où est Fanaa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 16:11

- Taymir !

Fanaa reçu la jeune herboriste dans ses bras.

- Bonjour ! Je suis désolée, nous sommes en retard. Il y a eu une petite complication. En Talisham a dû s'absenter pour une urgence et il a prêté son corps et ...

La Danseuse fit une grimace.

- Je sais que c'est très bizarre mais le Talisham qui est avec nous, en fait ce n'est pas Talisham. Il s'appelle Feyn, et Talisham lui fait confiance pour nous accompagner. C'est encore perturbant, mais au moins ce n'est pas un ennemi. Et nous sommes plein ! Tu vas voir, tu as une sacré escorte juste pour toi ! Une vraie princesse !

Elle jeta tout de même un coup d'oeil dans la petite clairière. Des braises tièdes, des sacs, Taymir.

- Mais où est Aryllë ? Elle est avec toi non ? C'est ce que Feyn a dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 16:17

- Merci.

Earl fourra la besace dans une de ses fontes avant de considérer le hongre qui commençait à divaguer du côté des touffes d'herbe les plus appétissantes.

- Partie chercher les personnes manquantes auxquelles elle faisait allusion ce matin, semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 5 Fév 2013 - 22:18

- Doucement, doucement !

De quoi parlait-elle enfin ? Talisham... Feyn.. Mais qui était-ce ? Hola, ça se compliquait. Les yeux bleus pervenche se bridèrent un instant tandis qu'elle porta son regard sur la sortie du bosquet. Qu'était-ce encore ? Fourberie, magie... Sûrement un tour dont Talisham avait le secret, souffla son esprit qui se voulait apaisant. Enfin, ces interrogations trouveraient leur réponse en temps et en heure... Vint la question d'Aryllë. Prenant une petite inspiration, Taymir saisit les mains de Fanaa et approcha son regard du sien, très grave.

- Ecoute. Aryllë a dû repartir, c'était un accord avec les siens apparemment. Tu ne dois pas craindre pour elle, ça va aller.Elle désigna ensuite les sacs derrière elle du menton. Elle m'a laissé le nécessaire pour notre équipée. De quoi nous soigner si il y a un souci, si je ne suffis pas.

La jeune Ilymis eut un beau sourire. Son visage était encadré par ses longs cheveux blonds, qui lui donnait une aura rassurante.

- Il n'y a pas lieu de s'inquiéter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 6 Fév 2013 - 0:04

- Oui. Je ne la connais pas très bien mais comme il n'y a pas Talisham, je trouvais rassurant qu'au moins Aryllë soit là mais tant pis. Talisham aussi avait prévu plein de matériel. Avec ces sacs en plus, nous devrions être à l'abri. Allez viens maintenant, je voudrais te présenter l'équipe ! Tu es prête ?

Taymir put finir d'éteindre les braises, ramasser sacs et couvertures, puis Fanaa lui prit la main en l'entraîna vers les autres.

- Viens, viens ! Alors tout le monde, voici Taymir, une amie à moi. Elle est très gentille et répète à qui veut l'entendre que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Elle est herboriste et sait prodiguer des soins.
Taymir, voici Feyn, qui remplace Talisham. Ensuite il y a Earl, Mellyna -tu vas voir elle est vraiment spéciale-, Adwel qui est toute jolie et très douée avec l'eau, Yamana qui est sa garde du corps, Kyara qui est violoniste. Ce sont tous des amis qui ont choisi de venir avec toi pour t'aider à trouver ta fleur et sauver Ayana ! Tu te rends compte ? Ils sont tous là pour toi !

Elle ouvrit grand les bras pour les désigner tous, puis se tourna vers Feyn.

- Cette fois, tout le monde est rassemblé. Par contre, Aryllë a dû repartir. Je ne sais pas ce que vous aviez prévu de faire mais en tout cas elle ne reviendra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 31

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 6 Fév 2013 - 0:54

Feyn salua Taymir d'une inclination du buste, puis se montra surpris lorsque Fanaa se tourna vers lui.

- Prévu ? Que Mademoiselle m'excuse, mais pour ma part je n'avais prévu dans un premier temps que de vous escorter ici, afin que vous puissiez faire jonction avec votre jeune amie.
Pour la suite, il me semble que vous menez la danse, et cette troupe par la même occasion.
Si vous visez Dédride, comme vous le savez sans doute, nous devons traverser le Nolad, puis la Gonathra, puis les Marais. La difficulté ira croissante jusqu'à ce que les plaines de Trankilou nous offrent un répit.
Un lot de fournitures adaptées aux traversées de marais et autres terrains hostiles et humides nous attendra dans le dernier village avant la Gonathra, voilà tout ce que je peux dire.
Maintenant, et bien pour ma part, où vous allez, je vais. Il semble qu'il en soit de même pour les autres. À vous donc de nous guider à votre rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 24
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 6 Fév 2013 - 1:09

La jeune fille, une fois sortie du bosquet, retrouva certaines têtes connues, mais à sa grande surprise, il y avait beaucoup de monde. Après cette nuit agitée, certains détails s'étaient floués. C'était... Une grande équipe. Le cœur de l'Ilymis tâchait de rester calme malgré l'angoisse qui recommençait à la tenailler. Elle inclina la tête face à certains, sourit à d'autres, puis ne put s'empêcher de hausser le sourcil en entendant le parler quelque peu... Cérémonieux du.. Feyn. Ca lui paraissait bizarre, et dérangeant. Enfin elle allait devoir s'y faire, le Talisham qu'elle connaissait était absent, mais ça ne devait trop rien changer à la donne. Mellyna était là, oui. Sa main retournée entre-temps dans sa poche, caressa du bout des doigts la pochette qu'Aryllë lui avait remise lors de son départ, alors qu'elle tourna la tête vers l'horizon, quelque peu songeuse.

- Une bien longue route. Je ne me rappelle pas avoir fait si long voyage la première fois. Mais il semblerait que tu aies rassemblé une belle escorte Fanaa...

L'herboriste adressa un sourire à la danseuse, quelque peu déroutée par le nombre de personnes présentes, mais l'entreprise était ardue. Et quand elle revoyait le résultat dans le Ringèm en solitaire, finalement, mieux être trop que pas assez. Un doux bruit de sabots. La jument grise vint frotter le bout de son nez dans la nuque de sa cavalière, bien heureuse de la retrouver après cette longue nuit.

- On retourne dans le Ternaël... Oui ma belle... Oui, shhh... Murmurait-elle à l'oreille de Ney'la, qui avait l'air un peu inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 6 Fév 2013 - 1:43

- Je mène ?

Fanaa battit des paupières. Elle avait rassemblé les gens certes, mais elle n'avait pas prévu ... enfin guider autant de gens, veiller aux conditions de couchage, de nourriture, de passage des endroits difficiles ... tout cela elle était sensée l'apprendre avec Talisham !

Mais Talisham n'était point là.


- Très bien. D'accord. Plutôt qu'à mon rythme, ce sera plutôt à celui des bêtes, car il faut les ménager. Très bien. En selle alors ! Traverser le Nolad ne sera pas la partie la plus difficile, par contre il va faire chaud. Alors buvez bien et gardez la tête couverte, comme l'a indiqué Feyn. Nous ferons une pause au zénith mais pas trop longue. En attendant, on trace la route !

Elle remit le pied à l'étrier et se hissa. Tandis qu'elle prenait le pas, Fanaa déroula sa carte et l'étudia. Lire une carte c'était ne chose. La superposer au sol que l'on foulait c'en était une autre. Les centimètres sur le papier était des kilomètres dans la réalité. Des dizaines et des dizaines de kilomètres dans le Nolad.
Dans des terres que Fanaa ne connaissait pas.
Mais après tout, le meilleur moyen de connaître, c'était d'y aller franchement.

Elle demanda à Feyn de lui indiquer l'emplacement du village et prit la tête de la colonne. Elle n'avait pas l'habitude d'être la première de la file, c'était un peu gênant. Surtout qu'elle aurait préféré avoir elle aussi les souvenirs de Talisham quant au trajet à suivre. En attendant, elle faisait confiance à la carte. Et au majordome.
Plus tard ce serait à Yamana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 6 Fév 2013 - 17:53

Pressentant des problèmes à venir, Earl poussa un peu son cheval pour le mener à hauteur de celui de Fanaa.

- Fanaa, quand on te demande de guider le groupe, il s'agit simplement de donner la direction à prendre. Cela ne veut pas dire que tu es obligée d'expliquer à chacun absolument tout ce qu'il doit faire. A priori...

Il jeta un coup d'oeil vers le reste de l'équipée.

- ... chaque personne ici sait comment se débrouiller seule.

Contrarié de devoir céder le pas au hongre, son cheval tenta un écart. Le Lévitis raccourcit sèchement les rênes, lui rappelant qui était censé commander.

- Et non, il ne s'agit pas d'un reproche ou d'une critique, mais d'une simple précision motivée par la tête que tu as fait lorsque tu as su que tu devais guider. Tu n'es pas responsable de tout, c'est juste toi qui as la carte. En parlant de ça...

D'un souffle de la botte, il incita son cheval à se rapprocher d'avantage de celui de Fanaa, assez pour pouvoir tapoter la carte toujours déroulée sur l'encolure du hongre.

- Tu ne devrais pas la garder en permanence sortie comme ça. Un coup de vent et il faudra s'amuser à courir après pendant quelques kilomètres sur ces plaines. S'il n'y a pas de route, il te suffit de prendre un point de repère visible à la fois sur la carte et le plus loin possible sur l'horizon, comme cette virgation de la chaîne de montagnes qu'on devine là-bas. Oh, et pour les pauses, n'oublie pas que les chevaux aussi pâtissent de la chaleur. Ils ont besoin d'un point d'eau pour boire.

Le cheval fit quelques pas à reculons pour se replacer dans la file, lui-même tout surpris de se voir exécuter la manoeuvre sans percuter un de ses congénères. Il n'avait guère eu que des cavaliers qui savaient tout juste le faire avancer et plus ou moins tourner dans la bonne direction. Il n'avait pas la moindre confiance dans ses maîtres et avait commencé à obéir à celui-là uniquement parce qu'il avait l'odeur d'une créature toute prête à le mettre à la broche à la première occasion. Découvrir que cette créature savait parfaitement ce qu'elle faisait était réellement des plus perturbants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nolad - plaines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nolad - plaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vidéo : Bataille des Plaines d'Abraham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: