Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Auberge des Trois Zoris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 0:42

____________________post auteur Fanaa______________________________
à l'auberge.

- Non, non je n'y retournerai pas.
- Mais tu n'es pas sérieux, tu ne peux pas partir ainsi !
- Ah oui et qu'est-ce que j'ai fait, là, à ton avis ?
- Gav, il faudra bien qu'on rentre...
- Sois gentille fiche moi la paix.

Aux sons de cette dispute la porte s'ouvrit sur deux jeunes gens. Le garçon avait le visage fermé tandis que sa compagne aux cheveux blanc argenté semblait plutôt inquiète.

Le jeune homme s'affala sur une chaise à la table de Kyara et Adwel et croisa négligemment ses pieds sur la table.
Les poings sur les hanches, la fille le regarda, outrée.


- Tu sais que cette table est déjà prise ?

Il ouvrit les bras en un geste fataliste.

- Et où veux tu qu'on aille ? Toutes les tables sont occupées. je devrais donc m'asseoir au sol ?

De fait, l'équipage arrivé durant la nuit avait inverti l'auberge. Pour le grand plaisir du patron (ceux-là au moins payaient) et au damn de Bibi (qui allait encore et toujours devoir tout nettoyer).

La jeune femme soupira et leva les yeux au ciel avant de les abaisser vers les deux demoiselles.


- Je suis vraiment désolée... Gav, tu veux bien au moins mettre tes pieds au sol ? Essaie d'avoir l'air bien élevé au moins tu veux ?
- Mmmh? Mouais. Pas faux.

Il s'installa plus "sagement".

- Désolé les filles.

Derrière son comptoir, Bibi fulminait de rage. Ce mec avait osé mettre ses bottes sur la table? Quel... mais quel ... ah si seulement on avait droit de fraper les clients, lui mériterait une sacrée taloche !

______________________ fin post auteur Fanaa ___________________________




Le manège des deux jeunes fit sourire de plus belle la voleuse. Au retour de Kyara, elle entreprit de se présenter a son tour

- Je suis Adweliwen Edelnius de Médiévir. Mais on m'appelle Adwel. Je suis... agent en expertise de joyaux et autres richesse. Quant à savoir ce que je fais ici, il faut demander ça a Kyara, ce sont son maître et elle qui m'ont amené ici.

Elle fini sa boisson chaude, qui ne l'était plus vraiment depuis que la glacière ambulante était passée.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 0:51

- De la sôôômbre shalanos hein ?

Le sourire de Gav s'élargit et il secoua la tête, la mine réjouie.

- En fait y en a pas un pour rattraper l'autre !

Il éclata d'un rire moqueur.

- J'y crois pas. On part de... et on arrive à ... et ça ... non ...

Son euphorie partit de plus belle et il éclata d'un fou rire sans un seul coup d'œil pour le décolleté pour la sôôômbre demoiselle.

Eireen le regarda, découragée.


- Excusez mon frère. Il est vraiment intenable. Gav ça suffit maintenant. Allez c'est bon, là.

Eireen passa son bras autour des épaules de Gav et le fit se redresser en le fusillant du regard.

- Zut à la fin tu vois pas qu'il y a des gens là ? Ils vont nous prendre pour des sauvages.

Il essuya les larmes aux coins de ses yeux.


- Des sauvages hein. Des "puissants" Fedoriens? Ah non suis-je bête. Les "mystérieux" Dédranes. Décidément... décidément...
Oh mais chère Adwel, que vous ne vous affubliez d'aucun qualificatif un peu trop superlatif m'apaise et me rassure. Il y aurait donc ici une personne saine d'esprit ? Simple? Quel bonheur de faire votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 1:16

_________________________post auteur : Syld_______________________________


Pendant ce temps là, à l'auberge, Earl remettait ses gants avec un sérieux de politicien en train de rédiger son prochain discours électoral. Il était occupé à lisser le deuxième doigt en partant de la gauche lorsque la porte s'ouvrit... sur une nouvelle estafette.


- Non mais dites-moi que c'est un cauchemar...

Le messager s'approcha presque au pas de charge.

- J'ai une lettre pour vous, Capitaine Pendergast Alth...
- Rah, ta gueule !

L'estafette en resta bouche béante, et les clients les plus proches en oublièrent un instant boissons, discussions et régurgitations (oui, dès le matin).

- Ah. Hum.

Le Lévitis se déserra machinalement le col, embarrassé par cet éclat assez peu digne d'un officier et d'un érudit.

- Euh, oui, donc, comme je le disais, ça serait bien qu'on jour vous respectiez cette fichue consigne. En fait, juste me donner les messages, ça serait infiniment plus discret.

Il attrapa la lettre pour la fourrer dans sa poche sans l'ouvrir.

- Et merde, cette manie de hurler mon nom à tue-tête va finir par m'attirer des ennuis, un de ces quatre...

______________________ fin post auteur Syld _________________________





Alors qu'elle continuait de gronder Gavriel, Eireen entendit quelque chose qui la figea. Aux aguets, immobile comme une statue, elle demanda en pressant le bras de Gav.

- Tu as entendu ?

- Quoi ?

- Je crois... je crois que j'ai entendu... non je dois rêver. Gav, vérifie qu'il est là.

- Hein ? Mais qu'est-ce que tu racontes? Laisse moi j'ai enfin trouvé une personne d'intéressante sur cette terre. Non seulement elle est intelligente mais en plus elle est jolie telle un de ces joyeux dont elle est spécialiste.

Le jeune homme tenta de lier conversation avec la belle mediovienne quand il sentit la poigne de sa sœur se raffermir. Ainsi que sa voix d'ailleurs. Cette dernière gronda.


- Si tu ne vérifies pas immédiatement qu'Il ne se trouva pas ici je te préviens misérable frère indigne, crétin ectoplasmique de jumeau de mon derrière, je t'étrangle !

Avec un soupir résigné, Gav se retourna et balaya la salle du regard. Il n'eut pas à chercher loin. Le Il de sa sœur était indubitablement là. Misère ! Fuir la ville et l'académie pour recroiser des ... hum ... compatriotes ? Vraiment pas de bol.

- Yep frangine. Ton crétin à lunettes est là.

Découragé, il laissa tomber son front contre le plateau de la table tandis que, soudainement fébrile, Eireen se retournait et l'aperçut là, dans un nuage de lumière. Il n'y avait que lui pour dégager une aura de perfection aussi intense et impressionnante que celle-ci. Son souffle s'accéléra. Elle se cramponnait à Gav pour ne pas défaillir.

- Oh Earl ! lâcha-t-elle. Il est là. Il est juste là. Je me sauve et je le retrouve. C'est le destin. Frérot, tu es génial. Tu as fait cela pour moi n'est-ce pas ? Merci ! Oh merci !

- T'es dingue. Tu pourrais trouver tellement mieux !

- Il n'y a pas mieux que lui, crois moi.

- Mais Reen sois sérieuse 2 minutes ! C'est un Levitis. Un je-suis-au-dessus-de-tout-le-monde-Levitis. Pitié !

Elle ne l'écoutait plus bien sûr.

- Qu'est-ce que je fais? Je vais le voir ? Qu'est-ce que je lui dis ? Non. Je fais comme si je ne l'avais pas vu et... et... voilà. D'accord ?

Gavriel se redressa et échangea un regard penaud avec Adwel puis il se retourna.

- Oh Vice Capitaine Earl ! Vous allez bien ? Vous êtes en mission ? Quelle surprise de vous croiser là! Eireen est infiniment heureuse de voir que vous l'attendiez !

- Mais tu n'es pas un peu fou? Pourquoi as tu dit ça ?

- Soeurette, cours le choper ou il te filera entre les pattes...

Eireen se leva et tenta de se diriger vers la table des Levitis d'un pas digne. Son visage était rouge, mais rouge ! Le contraste avec ses courts cheveux argentés était très joli. Mais alors pas discret du tout.
La jeune fille s'inclina.


- Je vous salue, Sire Pendergast. C'est une incroyable suprise de vous voir. Vous êtes toujours aussi... élégant.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 2:27

Earl s'étrangla lorsque Gavriel l'interpela.

- 'rdel de m...

Face à pareille adversité, une courageuse fuite s'imposait. Fort de ce constat, le clerc esquissa un mouvement pour se lever de son banc... trop tard.
Il ne put que s'arranger pour faire bonne figure en adoptant un maintien aussi rigide et indifférent que possible.


- Bonjour. En effet, pour une surprise, c'est une surprise... d'autant que ce n'est pas une période de l'année où on laisse les étudiants musarder hors des murs de Lévitas. Je ne me rappelle pas avoir été mis au courant d'une quelconque modification du calendrier universitaire.

Que faire ? Ah bon sang, à moins de sauter par-dessus la table ou par-dessus la fille, pas moyen de s'échapper. Le Lévitis eut soudain une illumination.

- Oh, permettez-moi de vous présenter Dame Hakuren.

Cette dernière ne lui avait pas donné son nom de famille, mais ce n'était pas un problème. Bien au contraire, l'emploi du seul prénom pouvait éventuellement laisser présager un certain degré d'intimité.

- Dame Hakuren, voici... voyons voir...

Earl grimaça intérieurement. Pour un oeil extérieur, il avait l'air de faire semblant de ne plus se souvenir du nom de la jeune fille... ou de ne plus de souvenir de la jeune fille du tout.
C'était un comportement qui ressemblait à s'y méprendre à de l'indifférence méprisante.
Malheureusement le clerc avait une sainte horreur des noms à rallonge qu'affectionnait la noblesse de Lévitas, et il était bien difficile de les retenir quand on s'arrangeait pour ne pas les écouter.


- ... votre nom, déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 10:29

Hakuren eu un air ironique lorsque l'estafette puis l'inconnu derriere eux crièrent le nom du vice capitaine.

- Vous n'avez vraiment pas de chance Earl...mais... je suis étonnée que vous ayez des groupies!

Cette dernière se planta avec sa figure aussi rouge que la chevelure d'un fédorien. Earl tenta de faire les présentations et bloqua

- Votre nom déjà? Demanda Earl

-Eireen Evanyel Jaedynn Vendragon Repris d'un air sévère -et froid, mais il fallait s'en douter- Hakuren je trouve intéressant et curieux de savoir effectivement ce que deux étudiants font ici alors qu'ils devraient être en train d'étudier dans la bibliothèque de l'université... Enfin, je ne doute pas que vous ayez sur vous une autorisation dument signée du Doyen pour cette sortie éducative qui sert a votre sujet de rédaction ou d'exposer, n'est-ce-pas?




_______________________ post auteur Fanaa _________________________________

- Mais Earl, je suis Eireen !

Comment pouvait il oublier son nom à elle ? La dénommée Eireen se retourna ensuite vers Hakuren qu'elle avait déjà croisée à la bibliothèque.

- Oh, Miss Blizzard allergique aux ras-de-terre ? Vous ici ? Je dois dire que vous êtes bien la dernière personne que je m'attendais à rencontrer dans le bas-monde. Et avec Earl qui est mon promis en plus ! vous pouvez folâter avec lui autant qu'il vous plaira -pour l'instant - mais je sais qu'il me reviendra.
Remarquez ça m'arrange qu'il fasse ses armes avec vous, comme ça quand il sera à moi il sera parfait ! J'en frissonne rien que d'y penser.

Une tape derrière la tête la fit taire.

- Mais ça va pas la tête! Tu crois que c'est comme ça qu'on parle à un mec ? Là il va te prendre pour une fille de joie sans intérêt et je te l’interdis. Mince quoi ! C'est déjà assez avilisant que tu te morfondes pour un stupide -sauf votre respect Vice Capitaine Earl- Levitis mais que tu dises des trucs pareils tout fort, ça non !

- ça va, ça va. grogna-t-elle. Earl je peux te promettre que je resterai chaste et pure pour toi. Enfin sauf si tu veux que je te satisfasse dès la première...

Gav plaqua sa main sur la bouche de sa sœur et soupira.

- Hakuren, vous avez raison, Eireen ne devrait pas être là. Je me demande si je ne vais pas vous la confier pour un retour à la Cité en bonne et due forme.

La jeune fille aux cheveux d'argent le fusilla du regard et se mit à râler mais ses mots étouffés par la main du frangins restèrent incompréhensibles.

- Ne râle pas. Si tu veux que je te laisse un peu avec ton cher et -hum- tendre, apprends à te comporter de façon plus féminine ! Tu vas vraiment lui faire peur sinon ! Regarde le, tu trouves qu'il a l'air à l'aise là? ben non pas du tout, crois moi. Regarde dans quel état tu le mets! Il est tellement tendu! là au moindre contact il bondit en l'air et il traverse les murs, crois moi.

Eireen regarda le plus merveilleux Levitis du monde et réalisa que Gav avait raison. Elle dégagea sa bouche.

- Je suis désolée, Earl. Mais tu n'es pas très facile à aborder et...

- Vice Capitaine, excusez la. Elle est un peu maladroite mais sinon elle bosse super dur. Elle sera sous vos ordres un jour. Et vous pourrez en être fier à ce moment. Mais bon y a encore du boulot.


De permission du doyen point. Alors autant éviter les sujets qui fâchent. Gavriel cligna de l'oeil vers Hakuren.
[i]

_________________________ fin post auteur Fanaa ______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 12:41

Hakuren ouvrit la bouche... pour la refermer aussi sec.... Finalement, ce n'était pas a elle d'éduquer cette mijaurée...

Contrôle.... contrôle....

Non, elle ne devait pas s'énerver d'avoir entendu ce si charmant sobriquet...

Elle inspira puis expira lentement.


- Et bien, cher Earl, je vous souhaite bien du courage avec celle-la.... elle n'a pas de notes faramineuse pour une étudiante de la famille des Vendragon, au grand dam de ses parents je doix dire. Je pense qu'elle sera tout de même ravie de savoir que j'ai refusé de faire son tutorat sur l'étude complète de l'effet anti-gravitationnel sur les objets l'an dernier... option qu'elle avait mis en première position dans ses vœux. Sa raison était, si je me souviens bien, de pouvoir ainsi apporter au vice-capitaine de son cœur les petits plats qu'elle voulait lui faire.

Étrangement, la Mage était d'un calme olympien. Elle portait tout de même son masque d'ironie mordante. mais pas un souffle glacial n'émanait d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 12:58

Eireen baissa la tête, penaude mais Gavriel éclata de rire. Décidément cette fugue avait du bon.

- Ah Hakuren, vous êtes une personne sensée, vous. Finalement vous avez de bon côté. Je vous vois sous un nouveau jour. Ah merci. Enfin quelqu'un qui remarque qu'elle n'est pas faite pour ça. Ses "bons petits plats" ? C'te blague. Pauvre Vice Cap'. Eireen est nulle en cuisine ! Et puis elle n'a pas du tout un tempérament de femme au foyer. Pas du tout. Elle n'a pas la patience, la douceur...

- Mais tais toi, pitié frère indigne ! Tu vas tout gâcher !

- Non mais vraiment c'est trop drôle. Je te dis que tu devrais changer de cursus. la magie, les soins, la douceur... c'est pas du tout ton truc. Toi c'est la bagarre que veux tu, assume. Rassure toi y en a qui aiment les femmes fortes. De toutes façons les Levitis ne sont pas des chochottes.
Dites moi Earl, votre genre c'est petite fleur fragile ou mante religieuse ?

- Mante rel... ? s'étrangla-t-elle. Gav je vais te tuer !

- Je sais soeurette adorée, mais au moins je me serai bien amusé. Hakuren vous avez raison. Vous avez raison sur toute la ligne. Et si elle vous, enfin nous avait écoutée, elle n'aurait pas perdu encore une année. Quel gâchis. Quand elle finira par sortir de l'académie enfin diplômée, elle sera trop vieille pour se trouver un compagnon rat de bibliothèque digne d'intérêt. La vie amoureuse des Levitis est bien dure vous ne croyez pas ?

A son évocation de vie amoureuse Levitis, il pensa à leur mère. Seule. Abandonnée par leur père. Ce type avait fui. Ca ce n'était pas un rat de bibliothèque celui-là. Non. Un courant d'air. La main de du jeune homme monta étreindre le pendentif en forme de dragon qu'il portait au cou mais ne se départit pas de son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 13:56

La tête dans les mains, Earl tentait vaille que vaille de ne pas céder au désespoir.
Lorsqu'il était arrivé à Lévitas, il n'avait été en bute qu'à du mépris et du dégoût. On appréciait assez peu ceux qui étaient trop visiblement sang mêlé. Mais depuis qu'il avait un nom -interminable- et un rang -enviable- dans l'armée, plus personne ne semblait seulement remarquer la couleur inhabituelle de ses yeux et de sa peau. Les Lévitis et leur vision des choses indexée sur le statut social... Résultat, la moitié des familles "nobles" de la cité aérienne cherchaient à arranger des épousailles entre sa personne et leurs filles.


- Ah, voilà pourquoi je déteste qu'on m'appelle par mon nom complet...

Pourtant quelque chose dans le discours insouciant du frère de la demoiselle lui rendit une partie de son calme.

- D'accord, d'accord. Alors, d'une, je ne suis le "promis" de personne. De per-so-nne. De deux, j'ai toujours pensé qu'une jeune fille ferait mieux de fréquenter un garçon de son âge, ou d'une mâturité équivalente. Cela me semble être une condition appropriée pour éviter qu'ils se supportent plus de deux heures d'affilée. De trois, je ne prendrais jamais sous mes ordres une mijaurée toute fraîche émoulue de l'université avec un fâtras de diplômes inutiles et aucune idée de ce que peut être une véritable guerre. J'ai pour habitude de commencer par faire traverser aux recrues un champ de bataille fraîchement déserté... enfin, déserté par les vivants. Patauger dans la boue mêlée de sang et glisser sur les entrailles répandues sur le sol leur remet généralement les idées en place. Et j'accepte encore moins ceux qui "aiment la bagarre". Les individus qui s'engagent pour cette raison ne sont que des abrutis parfaitement inutiles et dangereux.

Il tourna ensuite la tête vers Gavriel.

- Jeune homme, désignez-moi encore une seule fois comme stupide, crétin, ou tout autre épithète du genre, et je vous botterai votre noble arrière-train avec tant d'enthousiasme que vous volerez directement jusqu'à Lévitas. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 14:48

- oh. J'ai fait ça, moi ? Ah mince.

Gav se gratta l'arrière du crâne.

- J'avoue c'était pas très malin de le dire à portée de vos oreilles mais au fond c'était pour vous. Je ne veux pas que ma sœur vous épouse, vous ne voulez pas de ma sœur et tout le monde est content.
Mais vous savez elle n'est pas si jeune que ça. Avec ses cheveux courts et sa petite taille -ben quoi tu crois que personne n'a remarqué ta silhouette de lutin?- on dirait une gamine mais en fait c'est juste qu'elle prend plus son temps que les autres pour grandir et avancer. Ah bah. Elle y arrivera bien.

Eireen crois les bras et baissa le nez, furieuse. Gav était vraiment un abruti complet ! Elle serra ses petits poings avant de le bourrer de coups.


- Tu es vraiment un nul Gav, je te déteste !

Puis elle fila sans demander son reste se rasseoir à leur première table et bouder avec la shalos.


- Et c'est elle qui parle de bonne tenue après ça. Incroyable...

Il leva les yeux au ciel puis les rebaissa vers Earl.

- Ne vous inquiétez pas, son accès d'humeur ne durera pas. Et puis de toute façon vous n'auriez pas pu l'épouser. Elle ne réalise pas que... enfin ce n'est pas comme s'il était mort avec honneur, vous voyez. Bref.

Il se frotta l'arrière du crâne, un peu gêné. Il n'appréciait pas ces histoires de castes, de classes et de faux-semblants Levitis. Mais il réalisa soudainement qu'il se trouvait face à deux compatriotes importants et authentiques.

La famille Vendragon faisait partie de Levitas depuis plusieurs générations et s'y était fait une place. Pour tous, ils étaient des Levitis comme les autres. Mais certains d'entre eux ne faisaient pas totalement partie de la cité de l'air. Soit elle ne les acceptait pas totalement, soit leur gènes refusaient de les laisser entrer dans le moule. Il y avait toujours un enfant différent pour leur rappeler que des siècles auparavant, il y avait eu du sang mêlé. Et Gavriel, qui avait tout pris du côté de son père le sentait bien plus que les autres. Il était le mouton noir de la famille. Comme son père avant lui. De par leurs cheveux sombre et leurs yeux d'or vert d'une part, mais aussi et surtout par ce détachement, ce manque d'intérêt flagrant pour leur peuple, leur ville.
Par certain côté Gavriel était plus Levitis qu'Earl, n'ayant pas été adopté. Mais au fond, il ne l'était pas du tout. Il rêvait d'autres contrées la nuit. D'un grand feu et d'un clan écoutant l'histoire de leurs ancêtres. Un rêveur. Voilà ce qu'il était. Pourtant il essayait parfois. Il essayait d'oublier ses songes, de s'attacher à la réalité, de travailler à ses études. Il pouvait être bon. Il avait des facilités. Mais il se lassait si vite...


- Bon. Je ne vais pas vous déranger plus longtemps, hein. Je vous serrerais bien la main mais je refuse de prendre le risque que vous m'ignoriez alors...

Il se mit au garde à vous.

- Salut. Et mais...

Gav fixa sans souci de discrétion aucune les iris d'or félin d'Earl.

- Ah ben ça par Renf... par tous les vents ! Tu as vu tes yeux ? Mais d'où tu viens ? Ah si j'avais su que t'étais pas... j'aurais peut être... non oublie. Non c'est non. Tu as raison. Eireen a encore tant de choses à apprendre. Mais sincèrement mec, t'es d'où ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 15:57

Earl dut faire un effort pour ne pas se cogner le front sur la table de désespoir face à un tel degré de stupidité.

- Je rêve... Il en faut, du temps, pour que ça remonte jusqu'au cerveau ! On va faire simple. Ma mère était une catin fédorienne, j'ai juste été adopté par ce vieux fou d'Aelred ! Ce n'est pas comme si j'en faisais un secret d'état, mais tout le monde l'oublie dès que ce stupide nom à rallonge et ce grade ronflant leur arrivent aux oreilles. Quant à mon attitude, elle n'a rien à voir avec un quelconque patronyme aristocratique qui me ferait me tortiller de fierté et de satisfaction. Je regarde le reste du monde de haut parce que j'ai un putain de caractère à coucher dehors, voilà pourquoi !

Le clerc se leva et enfonça un doigt ganté entre les côtes de Gavriel.

- Par contre, ceux qui se préoccupent de leurs origines au point d'oublier leur mérite personnel parce que des abrutis finis leur reprochent de ne pas être Lévitis cent pour cent pur beurre, ça, ce sont des crétins. Et ils ne font que conforter les vieux collets montés qui prennent leur pied à rajouter une longueur à leur nom de famille à chaque génération. J'ai été dégradé à cinq reprises pour avoir contesté l'avis du conseil lors des sélections d'officiers. Pourtant, contrairement à d'autres, je ne me contente pas de plier l'échine en tentant de faire oublier d'où je viens. Je n'en ai rien à cirer de leurs sanctions. Si un candidat est bon, je le prends, même si ses parents sont savetiers. Je me contrefiche qu'il soit aux trois quarts fédorien, Ilymis, ou n'importe quoi d'autre. Je regarde les gens pour ce qu'ils sont, pas pour leur arbre généalogique.

Il attrapa le jeune homme par le col pour mieux le foudroyer du regard.

- Et toi, si tu veux que je te prenne au sérieux quand tu me parles, ne m'appelle plus "mec". Appelle-moi "Earl", "hey toi", ou ne m'appelle pas du tout. Mais continue donc d'afficher cette pseudo-attitude de "Wesh, j'en ai rien à foutre" tout en te planquant derrière des "bref", et je t'éclate la tête contre ce mur.

Earl relâcha le garçon sans douceur excessive.

- Est-ce que c'est clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 16:27

- Wow!

Un déluge de paroles, les unes amères les autres ressemblant à des sermons, s'abattirent sur Gav. Le jeune homme ne protesta pas, même quand Earl lui proposa de lui "éclater la tête contre le mur".

La seconde partie de son sermon aurait pu s'adresser à lui. En fait peut être s'adressait il à tous les deux. Oh et puis zut ce n'était pas ce qui comptait.


- Scuze. Ma parole t'en avais gros sur la patate, toi. Ca va mieux après cette gueulante ? Bon je... Vice Capitaine, enfin br... enfin voilà quoi. Je ne reluque pas tous les gars sur lesquels craque Reen, tu sais. C'est la première fois que je te vois de près et -il prit une voix de velours- t'as de beaux yeux tu sais !?

Puis il rit de nouveau et lui tendit une main.

- Gavriel, enchanté. Fils de... mes parents et crétin affirmé, parfois. pas tout le temps quand même hein. Que veux tu, faut bien passer le temps ! Sans rancune ?
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 18:08

_______________________ post auteur Syld ___________________________

- Humpf.

Earl tendit une main pas particulièrement enthousiaste.

- C'est ça c'est ça. J'aimerais bien savoir à quel moment vous avez pu apprendre à vous exprimer en permanence comme si vous sortiez de je ne sais quel cloaque. Et pour information, j'ai toujours une furieuse envie d'exploser les organes internes de quelqu'un pour passer mon humeur. A part ça tout va très bien.

Le clerc récupéra ses doigts et resta à les secouer dans le vide comme s'il avait craint que l'attitude de son vis-à-vis ne déteigne sur lui suite à ce simple contact.

- A présent, si vous le permettez, j'avais prévu de me rendre chez un bouquiniste.

La vision d'une tête à la courte crinière blanche qui se retournait vivement, frémissante d'espoir, le poussa à ajouter avec précipitation :
- Heu, D-Dame Hakuren, me feriez-vous le plaisir de m'accompagner ?

______________________ fin post auteur Syld ______________________________






Hakuren fut interloquée de la tirade d'Earl... les Lévétis étaient-ils si...

A l'invitation du militaire, la mage terminait a peine sa note qu'elle ferma son carnet avec force


- Avec plaisir! je n'arrive pas a réfléchir ici...

Elle fourra le tout dans sa besace et se leva

- Et puis ça me fera du bien de sortir... Je vous suis!

La lévétis se dirigea vers la sortie tout en ignorant la violoniste et la groupie boudeuses ainsi que la médiovienne au sourire radieux presque moqueur
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 23:44

____________________ post auteur Fanaa ___________________________________

Gav haussa un sourcil mais la réaction du Vica Capitaine n'entâcha pas sa bonne humeur.

- Bonne ballade. Miss Hakuren, vous voilà nouvellement nommée garde du corps je vois. Ou garde du cœur. Souriez ma chère, les expressions avenantes vont à ravir avec un esprit de l'hiver tel que vous.

Il se détourna des Levitis et rejoignit Eireen qui, retournée sur son siège, dévorait littéralement Earl des yeux.

- Gav dis lui qu'il m'emmène je t'en supplie... trépigna-t-elle.

- Non, non. Il a été clair sur ce point. On n'est pas assez bien pour lui. Il est assez cool, mais il reste Levitis dans ses manières. Laisse tomber je t'assure.

Il regarda sa propre main pendre au out de son bras et eut une moue sceptique.

- J'ai serré la main à un mec pareil... vite je vais la laver !

- Non, t'es fou ?

Eireen se saisit de la main et la plaque contre sa joue en gazouillant.

- Earl... Oh oui earl je ferai tout ce que tu voudras. mais oui je sais que tu ne pensais pas ce que tu as dit. C'était juste pour faire bien devant mon abruti de frangin. Oui tu as raison c'est un crétin mais ne parlons plus de lui. Oh Earl, si tu savais, j'ai l'impression que je t'attends depuis toujours. Ta façon de parler un peu vulgaire ne me dérange pas. J'aime ton esprit rebelle. Earl, si tu savais...

Les yeux vert d'or cherchèrent le soutien des yeux bleus d'Adwel.

- Elle est gravement atteinte, on dirait. Reen lâche moi, c'est carrément la honte, là. Non je te jure lâche moi ça ne va pas du tout. Ecoute va avec eux si ça te chante je m'en fiche t'es grande et je ne suis que ton frère, moi.

- C'est vrai ? Je peux ?

Il récupéra enfin sa main et se dépêcha d'aller la laver. Sa sœur était dingue. Pauvre petite. Avec un mec comme Earl ce ne serait pas simple. mais ça pourrait être drôle !


Et Eireen gambada à la suite du couple de Levitis lorsqu'ils se levèrent pour partir.


- Je viens! Peut être que vous verrez que je mérite votre attention, Hakuren. Et que j'aurai droit à un prochain stage. d'ailleurs si vous avez des suggestions... j'ai assez redoublé pour le moment je pense. Comme l'a dit Earl, je dois prouver que je vaux quelque chose. Il est temps ! Allez, en route !

_________________________ fin post auteur Fanaa ________________________

___________________________ post auteur Syld ___________________________

- Argh...

La mine de Earl s'allongea.
Finalement, la stupidité aussi devait être héréditaire.


- Et puis merde, tiens...

Il haussa les épaules, attrapa son manteau et sortit.
Il y avait des moments comme ça où Syld en venait à paraître parfaitement supportable... ou au moins plus supportable qu'un imbécile d'étudiant qui s'ingéniait à sembler encore moins Lévitis qu'il ne l'était déjà, et qui en devenait à peu de choses près aussi intolérant que ceux qu'ils ne pouvait supporter. Quant à Eireen... le clerc hésitait entre l'image d'une cruche, d'une cloche, ou d'une de ces feuilles collantes qui servaient à attraper les insectes qui pullulent à la belle saison dans certaines régions. Pas un pour rattraper l'autre.


- Seigneur, je crois que je vais demander une mutation dans un poste-frontière.

Tout en secouant la tête, le jeune homme pris la direction des vieux quartiers de Faëlanir, sans vérifier si les autres suivaient ou non.

_______________________ fin post auteur Syld _________________________



Hakuren leva les yeux au ciel.... Elle pensait être enfin tranquille... mais non... quand ce n'était pas une gosse a surveiller, une jeune femme a éloigner, c'était une furie.... Elle accéléra le pas pour arriver a la hauteur du militaire

- Dites, vous pouvez peut-être appeler une estafette pour la ramener... Je ne vais pas tenir une journée entière avec cette mijaurée entre les pattes...

Elle avait déja hate d'être chez le bouquiniste... La, le silence serait de vigueur... et l'odeur des livres lui manquait... Et puis... Les lévétis étaient-ils vraiment tous comme....

Elle n'arrivait pas a mettre de terme sur sa réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Oct 2009 - 0:34

- M'occuper des étudiants en goguette ne fait pas partie de mes prérogatives. Et prendre des étudiants comme des colis ne fait pas non plus partie des prérogatives des estafettes de l'armée. Hélas.

Earl secoua la tête avec humeur et ajouta entre ses dents :
- Moi non plus je ne tiendrai pas une journée entière.

Les froncements de sourcils de Hakuren n'échappèrent nullement au clerc. Il n'eut pas grand mal à deviner ce qui la préoccupait ainsi.

- Ah, vous n'êtes pas très familière avec les usages des "anciennes familles", c'est ça ? Non, la majorité des Lévitis n'est pas aussi intolérante et obnubilée par des choses comme le sang, les noms prestigieux... Ils auraient des progrès à faire en ce qui concerne l'ouverture d'esprit, mais ce n'est pas grand chose comparé à ce qui se passe au sein de ce qu'on désigne généralement comme étant la noblesse de Lévitas. Ce sont les familles qui, de part leur maîtrise héréditaire de la magie, occupent traditionnellement des postes à hautes responsabilités : doyen de l'université, milice, conseil, hautes instances de l'armée, chancelier, général... Je ne remets pas en doute leurs compétences respectives, mais disons que certains d'entre eux peuvent avoir une idée extrêmement conservatrice en ce qui concerne l'accès à certaines fonctions importantes ou la politique de la cité d'un point de vue global. Lévitas est une cité qui protège la connaissance magique, mais cela ne veut pas dire qu'on doive veiller jalousement dessus en refusant de la partager et de la propager. Lévitas est ainsi comme une ville fermée... et l'aristocratie forme un cercle encore plus fermé à l'intérieur même de ses murs. Les mariages arrangés sont monnaie courante, et les unions avec "ceux d'en bas" sont formellement proscrites. Une famille qui livre ainsi son "savoir" à des "étrangers" est considérée comme déchue.

Earl lâcha un soupir.

- Je pourrais en dire long à ce sujet. C'est un fosse aux lions remplie de bêtes hors d'âge et pour la plupart à moitié sourdes... mais elles conservent leur influence, et celle-ci peut s'étendre très loin. Mieux vaut n'avoir rien à perdre ou posséder son propre cercle d'influence avant d'aller les déranger dans leurs tanières.
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Oct 2009 - 10:40

La mage écoutait soigneusement Earl... si elle avait pu, elle aurait pris des notes... ce qu'il venait de lui dire lui était.... inconnu?

- Je ne voyais pas l'aristocratie comme cela... Mes parents ne sont qu'Apothicaires. Ma famille, les Zéphiran, n'a jamais fait parti de la haute société. Mais ils me considèrent avec espoir car je suis Mage. Mon entrée a l'Université fut accueilli avec une joie peu commune, vous l'imaginez bien!
Il n'y a que ma grand-mère, qui ne m'avait jamais considérée que comme l'objet du mal. Comme si j'avais une malédiction sur moi... tout cela parce que je suis née lors de la nuit du gel, celle la même qui il y a vingt-cinq ans a plongé Lévitas dans un carcan de glace...
Je ne crois pas aux malédictions en tant que telles... mais il est vrai que je dois être la seule a Lévitas a me faire surnommer Blizzard...

Elle soupira.

- Et la réaction de l'autre derrière n'est que ce que je subit régulièrement par les étudiants "de la haute". Ils me prennent pour une arriviste. Leur intolérance est plus plus que celle du sang...

Elle n'avait jamais autant parlé d'elle a ce point... Hakuren s'étonnait d'elle même



_________________________ post auteur Fanaa ________________________

Gavriel était encore dans la pièce des ablutions, attenante aux latrines. Il s'était lavé les mains, rincé la figure et maintenant il faisait passer une petite fiole entre ses doigts, hésitant quant à ce qu'il allait en faire.

Le liquide bleuté était un médicament. A sa puberté, il avait souffert de troubles du sommeil et de la mémoire. De graves troubles mais il n'avait vu aucun clerc officiel. Il avait été soigné dans le secret de la grande maison familiale. C'est une grand-tante qui lui avait fourni ce remède mais jamais elle n'avais expliqué les causes de cette affection. A la longue, Gavriel avait guéri. Mais de temps en temps, il devait en reprendre sous peine de souffrir de céphalée, voire de perdre pied.
Quand il avait mal, cette drogue le soulageait. Mais lorsqu'il allait bien, elle le mettait dans un état vraiment très confortable. Tout semblait alors si facile...
Bien sûr, il ne rêvait plus. Mais ce n'était pas si grave. Il valait mieux être soi-même que de profiter des songes et de la mémoire d'un autre, n'est-ce pas ?
Car c'est bien ce qui se passait. Ce grand feu, cette femme aux yeux clos, lui, Gavriel ne les connaissait pas. Mais il y avait trop de détail pour que ce ne fussent que de simples rêves...

Allez, pourquoi résister ? Le jeune homme ouvrit la fiole et la leva vers le plafond.


- A la tienne, père !

Puis il en but une toute petite gorgée et referma bien vite le flacon.

Déjà il se sentait mieux. Tant pis pour le Vice Cap et la miss Blizzard. Tant pis pour tous ces gens qui se croient mieux que les autres et son incapable de s'accepter tels qu'ils sont. Tant pis pour tous.
Un jour, de par leur stupidité et leur idées de supériorité débiles, ils tomberaient. Car divisés, ils ne tiendraient pas contre Valnor. Ce dernier manquait juste de troupes. Mais un jour il ferait le ménage. Et il ne resterait plus rien. Bon, ne pas avoir dans la tête de pensées aussi déprimantes. Retourner voir les filles.


- Kyara, chère Adwel, vous ne trouvez pas que tout de suite l'ambiance est bien plus calme ? Dès que les maitres venteux quittent une place, l'atmosphère s'allège.
Vous buvez quelque chose les filles ? Adwel, ton peuple est connu pour son côté artistique. Et aquatique, bien sûr. Tu m'as dit t'y connaitre en pierres précieuses, serais tu orfèvre ?

____________________________
rue

Ce n'était pas drôle. Earl et Hakuren se faisaient des messes basses, prenant bien garde à la laisser en-dehors. C'était injuste.
Pourtant Eireen continua de fixer le dos de "son promis", guettant chacun de ses gestes, attendant qu'il fasse enfin attention à sa présence.
De temps en temps aussi elle fusillait du regard la traitresse de glace qui l'avait ridiculisée devant le plus beau Levitis de tout Adreis. Sûrement pour le lui piquer. Grrrr.


________________________ fin post Fanaa _______________________

________________________ post auteur Syld ______________________

Les dires de Hakuren tirèrent un sourire ironique à Earl.

- Je ne vois vraiment aucune malédiction dans tout ça. L'influence des conditions extérieures sur les affinités d'un mage est reconnue et étudiée depuis pas mal de temps. C'est cet aléa du climat dans la zone de Lévitas lors de votre venue au monde qui fait que vous manipulez l'elixia de telle sorte qu'elle cristallise au contact d'autres particules d'elixia. Simple phénomène de mimétisme. On peut ainsi rencontrer des sorciers fédoriens qui maîtrisent l'eau, des Médioviens qui maîtrisent le feu... c'est rare, et les mages de glace sont une variante de l'élément vent encore plus rare, mais il n'y a rien de démoniaque là-dedans. Ce n'est pas votre naissance qui a provoqué le froid. Il est fort possible que vous ayez pu faire baisser la température de quelques degrés dans la pièce, mais sûrement pas à l'échelle de la cité, sans quoi vous auriez commencé par geler votre mère de l'intérieur.

Sans paraître troublé par une telle éventualité, le clerc leva un doigt très professoral.

- Il me semble qu'on a recensé deux ou trois cas où cela s'est produit. Dommage que les foetus se détruisent eux-même par la même occasion.

Avec un soupir bien senti à l'idée des sujets d'étude ainsi perdus, Earl se tapota pensivement la lèvre d'un index toujours aussi impeccablement ganté.

- Si jamais vous avez des problèmes pour contrôler la zone d'action de vos sorts, vous n'avez pas à vous inquiéter. La cristallisation d'elixia est une réaction en chaîne. Donc si cela... hum... déborde un peu, c'est naturel. Éventuellement problématique, mais naturel. Pour un peu que vous ayez une importante capacité à modeler l'elixia, vous ne devriez pas avoir trop de mal à recouvrir un bâtiment entier d'un sarcophage de glace. L'elixia inerte qui compose les objets ou les bâtiments cristallise plus aisément que celle d'un être vivant. Donc à moins de le vouloir, vous ne risquez pas trop de transformer votre entourage en glaçons.

____________________ fin post auteur Syld _____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Oct 2009 - 17:44

______________________ post auteur Fanaa ______________________

Eireen écoutait bouche bée, les explications d'Earl. Décidément cet homme était beau, respectable, bonne situation, important, fort et en plus il semblait en connaitre long sur de très nombreux sujets. Earl était une sorte de Dieu envoyé sur Adreis. De demi-Dieu en fait.
Il allait être bien difficile d'attirer son attention. Mais le jeu en valait la chandelle. Elle ne s'ennuierait plus jamais avec lui, ils auraient toujours un sujet sur lequel discourir. Le coup des fœtus sensibles à l'elixia glacés déclenchait chez lui une vague de regret. Pouvait elle choisir ce sujet de thèse ? Pas sûr. le phénomène restait tellement rare.
Elle se renseignerait tout de même. On n'avait rien sans rien.


_____________________ fin post auteur Fanaa _____________________



Hakuren leva un sourcil...

- Et bien, vous en savez des choses.... rien que je ne sache déjà cependant. Ce n'est pas pour rien que l'un de mes sujets d'étude concerne le contrôle de l'Elexia et la force de déperdition d'énergie. J'ai même un sujet de test tout trouvé avec moi.

La mage soupira en pensant a sa grand mère.

- Mon ancetre - que les vents entretiennent son âme- était effectivement très portée sur les croyances obscures... Elle ne m'a donc jamais aimée et a toujours voulu que mon père ait un autre enfant... pour me jeter par dessus les murailles. Un rire amer Ah! mais au fond, je pense que pas mal de gens croyaient en cela... beaucoup de lévétis s'éloigne de Miss Blizzard, non pas parce que je leur donne des frissons ... enfin, pas seulement pour ça... mais ils ont peur du malheur. Et regrettent que je sois pure lévétis...

Un autre soupir

- Enfin bref, je vais finir par vous déranger avec mes histoires... Je m'étonne d'aillieur d'être si bavarde sur moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Oct 2009 - 17:53

Dans l'auberge, Adwel commencez a s'ennuyer avec la Kyara boudeuse quand le frère de la folle amoureuse revint vers eux.

-Orf... non, pas exactement... En fait, je suis plutot... hum... dans la circulation des richesses et dans l'authentification des joyaux et autres œuvres d'art. Je ne fais rien de très artistique par moi même... Ah! et je ne suis pas contre une petite bière. Et puis vous avez raison... bien plus calme... un peu trop calme... mais je pense que cela ne dérange pas la jeune serveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeMer 21 Oct 2009 - 18:23

Gavriel alla chercher trois bières aux bar où Bibi boudait déjà beaucoup moins. Le Levitis qui mangeait salement et les marins étaient repartis. Enfin une bonne nouvelle.

Le jeune homme posa aussi une choppe devant Kyara au cas où la demoiselle aurait soif après avoir autant boudé.

Il trinqua avec Adwel.


- La circulation, hein ? Je ne suis pas sûr que vous ayez choisi la meilleure bourgade pour exercer vos talents. Il y a bien un bijoutier si je me souviens, mais les gens par ici ne se promènent pas avec beaucoup de choses de valeur sur eux.
Alala. Vous êtes donc une vilaine petite voleuse ? Bien. Il faut bien vivre, hein.

Il termina sa boisson cul-sec. Tiens il faisait soif finalement.

- Ici c'est plutôt un lieu où l'on vient pour fuir, ou s'abriter de quelque chose pendant un temps. Aurais tu des remords quant à ton activité ? A moins que tu n'aies tout simplement besoin de vacances ?




________________________ post auteur Syld _______________________

Earl eut un sourire en coin un peu sardonique.

- Au moins votre grand-mère n'est pas déséquilibrée au point de vous avoir jetée par-dessus les murailles sans se préoccuper de quoi que ce soit d'autre. C'est déjà bien.

Il s'arrêta et leva -ou plutôt baissa- les yeux vers une enseigne pas très lisible clouée sur le linteau d'une porte basse. Derrière les carreaux en losange des minuscules fenêtres percées presque à ras de pavé, on pouvait deviner des piles de livres et de parchemins.

- Il me semble que c'est ici.

Sans marquer la moindre hésitation en dépit de l'aspect de cette chiche boutique, il descendit les deux marches qui menaient à la porte et entra, déclenchant une sonnette grêle. Le clerc écarta d'un revers de main la clochette qui se balançait follement comme pour attaquer ceux qui osaient entrer, puis plissa les yeux pour s'adapter à la pénombre poussiéreuse.

Un chuintement rauque qui ressemblait plus à un grincement de gonds rouillés qu'à une voix humaine l'accueillit :

- Bien le bonjour, que puis-je...
- Attendez, papy, je m'en occupe.

Un homme d'âge moyen passa vivement devant le vénérable ancêtre qui venait d'émerger de derrière une montagne de livres à l'équilibre plus que précaire.

- Bonjour messire dam', qu'est-ce que je peux...

L'homme s'interrompit tout net en voyant Earl de près.

- Aaah, le gars de l'auberge des Trois Zoris ! Celui qui a le feu du dragon ! Il-il dit qu'il est clerc, mais il peut enflammer n'importe quoi rien qu'en le touchant ! Les flammes bleues ! On va tous brûler !

Il recula, trébucha sur une pile de traités anciens, puis fila à quatre pattes se réfugier dans l'arrière-boutique.

- Oh, je crois qu'il faisait partie des clients de l'auberge la dernière fois que je suis venu, lui, remarqua Earl sans se démonter outre mesure.

Le Lévitis ajouta à l'adresse des femmes:

- Puisqu'on en était aux superstitions...

Il haussa les épaules puis ce retourna vers le petit vieux qui n'avait pas bronché et se contentait de se mâchouiller les gencives tout en observant les visiteurs à travers ses lorgnons.

- J'aimerais savoir si vous avez ces ouvrages.

Earl chaussa ses lunettes et tapota les premières lignes du parchemin qu'il venait de tirer de sa poche alors que le bouquiniste se rapprochait à petits pas.

- Les trois premiers m'intéressent particulièrement.

________________________ fin post auteur Syld _______________________

bouquiniste

- Le feu du dragon ?

Eireen s'approche et tire la manche de celui qu'elle admire. Ses mots ont piqué sa curiosité.


- De quoi parlent ils ? De quoi donc peux tu bien être capable encore ? Pour lui faire peur ainsi ce devait être vraiment impressionnant !

Elle tenta d'ignorer Hakuren mais c'était pour cacher une jalousie qu'elle sentait poindre. Cette femme était (trop) séduisante et en plus de cela incroyablement intelligente. Et grande, elle ! Ce n'était vraiment pas juste !
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeJeu 22 Oct 2009 - 14:06

_________________________ post auteur Syld ________________________

- Pardon ? Ah, ça.

Earl réprima un soupir d'agacement.

- Ce n'est pas vraiment l'endroit idéal pour faire ça, mais bon...

Autant répondre, sinon il n'aurait jamais la paix.
Il fouilla dans ses poches et ne trouva que la lettre qu'il n'avait toujours pas lue. Non, il ne pouvait pas l'utiliser.


- Je ne suis pas mage donc je serais bien incapable de le faire à distance, cependant...

Le jeune homme tourna la tête d'un côté, de l'autre, puis finit par déchirer un coin du parchemin sur lequel était inscrite la liste de livres qu'il recherchait.

- C'est tout sauf courant pour un clerc, mais si j'accumule de l'elixia sans tenter de la modeler...

Il ôta son gant et saisit le bout de papier entre deux doigts.

- ... il suffit que j'aie quelque chose de plus consistant que de l'air au contact, et ça donne ça.

Une longue langue de feu bleuâtre s'éleva aussitôt. Pas un craquement, pas un sifflement. Au lieu de se recroqueviller et de noircir, le papier semblait se volatiliser petit à petit. Cet éclat étrange et glacé donnait l'impression que la flamme était froide, cependant la façon dont l'air ondulait tout autour ne laissait pas place au doute : elle était bel et bien chaude... beaucoup plus chaude qu'une flamme ordinaire.

- Selon moi, c'est un simple phénomène physique dû à l'agitation des particules d'elixia concentrées à l'extrême sur une surface réduite. Dommage que je n'aie même pas trouvé un sorcier fédorien capable d'obtenir la même couleur pour valider cette explication. Peut-être est-ce parce que les clercs ont une capacité naturelle à concentrer l'elixia, notamment dans les mains. Enfin, là, en fait, j'en sais rien.

Après avoir secoué la tête avec exaspération, Earl souffla soigneusement la flammèche et s'assura qu'aucune cendre ou étincelle ne risquait de prendre dans les monceaux de parchemins qui les cernaient de toute part.

- Allez, le spectacle est terminé. Je ne suis pas venu ici pour discuter de créatures mythologiques à écailles crachant soit-disant des flammes d'une teinte invraisemblable.

____________________________ fin post Syld ________________________

___________________________post auteur Fanaa _____________________

- Les dragons ne sont pas des créatures mythiques pour tout le monde. Les Medioviens, par exemple, soutiennent qu'il en reste un au fond du lac Ryma. Celui qui est leur Gardien.
Et Gav serait fou si il te voyait faire ça. Fou de toi. Et jaloux aussi.
Earl, combien de temps as tu dû travailler pour atteindre ta position aujourd'hui ? Et pour mériter d'être ta femme, tu penses que je devrais atteindre ton niveau ? Parce que si j'ai une bonne raison de travailler, je peux devenir la meilleure. Il faut juste que j'en voie le bout. La lumière au bout du tunnel, quoi.

Elle soupira.

- Mais c'est sûr qu'au milieu de tant de livres c'était loin d'être l'endroit idéal. Merci pour la démonstration de force mais j'aurais pu tout aussi bien attendre un peu qu'on soit dehors par exemple.

______________________ fin post auteur Fanaa ________________________






- Intéressant...

Hakuren avait lâché le mot... Elle était intriguée par le phénomène.

- C'est tout a fait cela... A priori, votre capacité de clerc a pouvoir manier l'elixia dans des quantités infimes fait que le frottement d'une matière et de l'elixia..; enfin, des molécules de l'élixia et de la matière pour être plus exacte, crée un échauffement et donc une chaleur intense. D'où la chaleur et la flamme. En revanche... la couleur...

Et elle reparti dans une réflexion intérieure sur ce phénomène. Elle se déplaça sans s'en rendre compte dans les rayonnages de la boutique comme elle l'aurait fait dans une bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeJeu 22 Oct 2009 - 16:19

_________________________ post auteur Syld __________________________

Les lèvres d'Earl se pincèrent tandis qu'il considérait Eireen.

- Si tu dois travailler pour quelqu'un, fais le pour toi, et pour toi seule. C'est bien l'unique conseil que je te donnerai. Encore une fois, je te répète que je n'ai nullement l'intention de me marier. Ce n'est pas comme si je laissais planer la moindre ambigüité à ce sujet !

Ses yeux étincelèrent dans la pénombre que la lumière jaunâtre provenant des fenêtres poussiéreuses ne parvenait pas à dissiper.

- Et je n'aurais jamais tenté de... "démonstration de force" ici si je n'avais été absolument sûr de pouvoir contrôler ce que je faisais.

_______________________ fin post auteur Syld __________________________




- "Vilaine"? hum... et puis je ne suis pas ici pour affaire... En fait, pour être franche, je ne sais même pas pourquoi je suis ici...

Elle rit d'un rire limpide comme un torrent de montagne

- Mais vous me parliez de bijouterie... j'aimerais bien y faire un tour! je ne connais pas bien les richesses que peut avoir cette région.

Elle but un peu de sa bière qui avait un gout plus amère qu'à Médiévir. Elle fit une petite grimace a la première gorgée
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeVen 23 Oct 2009 - 13:35

- Personne ne sait pourquoi il est là. Mais si nos existences n'ont aucun sens, rien ne nous en empêche de leur en inventer. Allez, belle demoiselle, filons à tire-d'ailes vers des joyaux qui scintilleront comme vos yeux et tinteront comme votre rire si doux.

Le jeune homme se leva, saisit la main d'Adwel et, tout sourire l'entraîna au-dehors. Il parcoururent les rues en courant. Gavriel ne voulait pas s'arrêter et penser, réfléchir. Il se sentait léger et voulait continuer ainsi. Le sol semblait loin, rien ne l'y attachait. Courir. Le vent sur la peau. Le temps qui file. L'éloignement des problèmes. Courir, c'était un peu comme s'envoler...
Essoufflé, il se tournait pourtant souvent vers Adwel à son côté.


- Là ils font de délicieux gâteaux au miel. Tu es une fille, tu dois être gourmande, je parie. Là bas y a du chocolat. Ici c'est un magasin d'armes. Il n'est pas mal... pour le coin. Là, c'est le paradis de la dentelle. Eireen ne veut pas être plus féminine, quel dommage. Là, c'est un endroit que j'aime bien il y a un conteur. Pour certains trucs je suis un vrai gamin et les légendes j'adore ça. Là c'est Nolwed le forgeron. Il est sympa. Et puis surtout il bosse bien. Ici il y a ma chère Trama, si tu veux te faire dire ton avenir... mais faut pas croire ce qu'elle raconte. Par contre elle te fait un thé du tonnerre. Ici c'est un marchand de monstres. Je déteste cet endroit. Voir ces pauvres bestioles, bébés, enfermées ça me fend le cœur. Et puis ils font des expériences ... enfin c'est malsain. Brrr. Je me rappelle la fois où je suis rentré, ils avaient un siairpent, je ne sais pas comment ils avaient fait mais ils l'avaient modifié de manière à ce qu'il ait des ailes pour faire croire que c'était un dragon. Mais il souffrait, il souffrait tellement... comment peut on faire des choses pareilles!?

Il tapa du poing contre le mur tandis que son regard lançait des éclairs vers l'échoppe sombre.


- Raaah ça me met en rogne ça! Mais bon. Allez. Une bijouterie pour la belle Bleue.

Ne pas repenser à l'atmosphère sordide qui régnait là-dedans, à sa colère lorsqu'il avait vu ça. A la rouste qu'il s'était pris quand, fou de rage il avait voulu casser les cages. Ils étaient plusieurs là-dedans et ne se battaient pas à la loyale. Gavriel se demandait comment on pouvait tolérer cela. Penser à Adwel. Des bijoux, voyons...

- Là. Je suis désolé ce n'est pas une petite échoppe cachée dans un recoin discret et recelant des merveilles. On fait ce qu'on peut, hein? ^^



____________________
bouquiniste

- Tu sais ce qu'on dit, Earl. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Et tu es bien loin d'en être un, je le sais. Quant à moi... le mariage c'est juste une formalité. Si ça te gêne, on s'en passera. Mais n'en parlons plus ça te met en rogne. Et même si tu gardes quand même ta classe naturelle, c'est dommage.
Mais sache que je t'admirerai toujours. Ne me regarde pas comme ça et garde pour toi tes sermons je file vers la section de bouquin là-bas. Ciao beau gosse !

Vive, elle fila entre les rangés et piles de bouquins de la boutique pour aller se coucher plus loin.
Un désastre. Tout cela était un désastre. Comment bien se faire voir après tout ça ? Elle aurait dû écouter Gav et être plus sobre dans ses propos. Et non, en fait elle n'aurait jamais dû suivre cet idiot. Elle avait déjà assez de mal à étudier, étant loin d'être la plus intelligente de sa promotion. Eireen se classait parmi les moyens? Ceux qu'on ne remarquait pas. Voire, pour certaines matières, parmi les mediocres. Le système ne lui convenait pas. Trop rigide. Mais elle n'avait pas le choix. Elle était Levitis. Il fallait assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeDim 25 Oct 2009 - 2:01

Le bouquiniste ayant soulevé des nuages de poussière pour dénicher quelques uns des ouvrages figurant sur la liste puis accepté sans sourciller la lettre de crédit frappée d'un blason très officiel qu'on lui présenta en guise de paiement, Earl profita du labyrinthe des rayonnages pour se défiler par une sortie annexe. Il n'espérait pas réussir à semer ses accompagnatrices, mais il ressentait le besoin urgent de respirer cinq minutes.

Le jeune homme longea la venelle jusqu'à la rue commerçante qui se trouvait derrière la boutique et alla s'assoir sur une borne de pierre à l'angle d'un bâtiment. Il sortit un des livres nouvellement acquis pour l'examiner à la lumière du jour, mais ne tarda pas à le ranger dans son sac.


- Mariage ! Tch ! Oui, aimons-nous et faisons des enfants ! Une petite guerre de territoire, une erreur de manœuvre, une seule faute d'inattention, et on se retrouvera avec une veuve éplorée et quelques orphelins de plus.

Le Lévitis récupéra la pipe glissée à sa ceinture et, avec des gestes presque rageurs, tassa dans le minuscule fourneau d'argent un mélange suffisamment puissant pour lui faire trouver la compagnie et les bavardages d'Eireen supportables.
Les drogues végétales légères étaient son seul vice. Il s'agissait d'ailleurs d'une pratique relativement répandue chez les mages des castes élevées. Manipuler l'elixia n'était pas toujours sans incidences sur la santé physique et mentale.
Lui, cela l'aidait à chasser la tension des moments difficiles... et des moments difficiles, il en avait souvent lorsqu'il était envoyé avec ses hommes hors de Lévitas. Dans ce genre de situation, les clercs devait supporter énormément de pression nerveuse.
Earl accusait les effets d'une légère accoutumance, mais rien de très sérieux.


- Bon, va vraiment falloir que je coince l'autre crétin pour avoir une discussion entre quatre yeux.

Il alluma la pipe et resta un moment plongé dans la contemplation d'une petite feuille sèche restée collée à son index. Une flamme bleuâtre la rongeait avec frénésie, sans plier sous l'effet de la brise marine qui venait du port.

- Si les estafettes militaires savent que je suis ici, Aelred doit le savoir aussi. Et, s'il n'est pas encore renseigné sur les personnes qui m'accompagnent, il doit au moins se douter que je ne suis pas parti juste pour acquérir une poignée de vieux livres...

Le jeune homme se mordilla nerveusement l'ongle du pouce.

- Rien ne l'empêche de tenter quelque chose même si je suis là.

Il releva la tête et étudia la physionomie des passants. Il y avait beaucoup d'allées et venues, beaucoup de gens de passage dans la cité neutre. Des inconnus de toutes origines, de toutes classes sociales, de toutes profession. Dans la foule, n'importe qui pouvait frapper.

- Bon sang, si jamais cet idiot est sorti ce promener, j'espère au moins qu'il va penser à rester sur ses gardes !
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 0:01

[Hrp]Fanaa m'a dit de me faire plaisir, j'ai suivit ses conseils et je me suis fait plaisir[/hrp]

La bijouterie faisait partie d'un immense bâtiment de style nettement Médiovien diviser en sept partie. A l'opposé d'où ils étaient, la première échoppe proposait de la nourriture exotiques, la suivante diverses boissons raffinés, et celle qui suivait des instrument de musique d'importation médiovienne. Puis il y avait une séparation, ou un somptueux escaliers marquait l'entrée de la demeure a Faelenir de la Famille Labedeli. A coté, il y avait une boutiques de vêtements sur mesures où les dernières mode était affichés, et la bijouterie. La dernière partie sur laquelle on pouvait lire encore forgeron était récemment fermée, pour travaux.

Chaque vitrine était décoré avec soin, celle de la bijouterie montrait une riche parure argenté finement ouvragés surmonté de pierres d'un bleu profond sur un buste tournant

A l'intérieur une multitude de présentoir tapissait les mur et creait un relief de table vitrés dont la majorité arborait également des saphirs et autres pierres bleutés, la tendance du moment. Seul le fond du magasin diversifiait les coloris.

Deux solides gaillard dans un uniforme ressemblant a ceux des soldats Médiovien encadraient la porte d'entrée, un autre à l'intérieur suivait les quelques clients du regard.

Dés leurs entrée, une dame, belle mais marqué par le temps, s'approcha du couple avec un sourire au lèvres.


- Que puis je faire pour vous ?

_________________
Auberge des Trois Zoris - Page 4 MedievirAuberge des Trois Zoris - Page 4 Troubadour_mediovien_hAuberge des Trois Zoris - Page 4 Troubadour_lunaire_hAuberge des Trois Zoris - Page 4 560347troubadour_mediovien_h6Auberge des Trois Zoris - Page 4 Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 12:09

Adwel avait l'habitude de courir les rues. Elle n'était donc pas aussi essoufflée que son guide. Arrivée devant le bâtiment, elle fut stupéfaite! Tout était exactement comme a Médiévir. L'architecture, les gardes, les décors... elle ne s'était pas imaginée une seule seconde tomber sur un lieu comme cela! Elle était... comme chez elle.

A peine entrés, une dame vint a leur rencontre.


- Bonjour, et que les torrents des rivières atteignent l'Océan. Je souhaiterais voir ce que vous avez...Elle se retourna en remarquant tous les joyaux bleus.. D'autres choses que les saphirs...

Des Saphirs en vitrines, sur les étalages, sur les toiles... Ils misaient clairement sur la réputation du "Bleu médiovien"... Une bijouterie indigne de la ville de l'eau... Où étaient relégués les Aigues-Marines des mers transparentes et les émeraudes des étangs...?

Comme un reflex, elle commença a jouer avec le bijou que lui avait offert le Shalos.
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitimeLun 26 Oct 2009 - 13:36

Un regard au saphir étoilé qu'elle portait au cou et la dame changea totalement d'attitude, finis le sourire poli et l'oeil suspicieux, désormais c'est avec un réel intérêt qu'elle guida directement le couple vers la deuxième moitié de la salle.

-Bien sur, bien sur, suivez moi. Les saphirs sont une mode qui commencent a daté en ville, les mines de saphir avec lesquelles nous faisons affaires sont très productives, et nous permette de faire des prix abordables pour des pierres sublimes, mais nos meilleurs clients préfèrent bien sur des teintes plus diverses.

Elle n'avait de cesse de lancer des coups d'œil au médaillon.


-Dites moi que vous êtes içi pour le vendre et l'ajouter à notre collection.

Le mur du fond de la boutique était réservé aux objets les plus rare et les plus couteux. Les pierres étaient de très hautes qualités, certaines étaient même enchantés. Entre rivière de diamant, et armes incrustés, il y avait, au centre de cela, une parure qui attirait l'œil. Diadème, collier, et une boucle d'oreille, chaque pièce mettant en valeur une pierre rouge écarlate, un rubis de Shua. Celle du collier était d'une taille impressionnante et le métal qui composait chaque élément semblait familier sans l'être.



________________________ post auteur Fanaa _______________________

Gavriel se laissa mener dans la boutique aux côtés d'Adwel, jetant des coups d'œil çà et là par pure curiosité mais sans réel intérêt. Tout cela était beau mais n'éveillait rien chez lui.

Par contre, la dernière remarque de la vendeuse lui fit hausser un sourcil moqueur :


- Quel drôle de discours ! Je pensais que le rôle des boutiques était d'extorquer son argent au client, pas de le dépouiller aussi de ses biens... c'est original.

Il ajouta pour lui-même en regardant le pendentif de plus près.


- Ceci dit je dois avouer que c'est pas mal... pas mal du tout...

______________________ fin post auteur Fanaa _________________________

_________________
Auberge des Trois Zoris - Page 4 MedievirAuberge des Trois Zoris - Page 4 Troubadour_mediovien_hAuberge des Trois Zoris - Page 4 Troubadour_lunaire_hAuberge des Trois Zoris - Page 4 560347troubadour_mediovien_h6Auberge des Trois Zoris - Page 4 Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Auberge des Trois Zoris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge des Trois Zoris
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pépin trois pommes courageux chevalier.
» Temps d'attente entre l'envoi de deux , voire trois newsletter aux membres du forum
» Tableau à trois entrées
» [ Débutant demande de l'aide aux Experts] Questions sur trois codes bien précis.
» Plagiat de mon forum j'attends toujours ça fait plus de trois mois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: