Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Auberge des Trois Zoris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMar 27 Oct 2009 - 14:15

La vendeuse s'arreta et baissa la tête.

-En effet. Pardonnez moi. Je ne voulez pas vous offenser.

Elle regarda en direction du mur des exposition.

-Comme vous pouvez le voir, le propriétaire possede une assez belle collection de bijoux, pierres et autres merveilles, chaque semaine il en expose une certaine partie dans cette vitrine. Très peu sont vendu, car a chaque fois le prix qu'il en tire est exorbitant, mais le principal intérêt n'est pas là. En effet, les objets qu'il expose dans cette vitrine attire bon nombre de curieux chaque semaine. C'est bon pour les affaires, vous comprenez ?

Elle regarda une nouvelle fois le médaillon


-Savez vous que la pierre que vous portez au cou est rare ? Peut être même unique. Un saphir étoilé est déjà onéreux, mais avec une étoile noir ! C'est une merveille qui attirera les badaud, les riches curieux et les spécialiste. Un bouche a oreille qui augmentera encore un peu plus la réputation de la boutique.

De nouveau elle baissa la tête, génée.

-Et si je débute cette transaction mon ... patron, m'en sera peut être reconnaissant. Néanmoins ... je vous prie d'accepter mes excuses pour avoir convoité votre bien.


_______________________ post auteur Fanaa ____________________________

Quelques heures plus tard


- Earl ?! Tu étais là ? Mais je te cherche partout !

Eireen fronça le nez, puis un sourcil en reconnaissant l’odeur. Earl se droguait ? Un tel être pouvait il avoir des habitudes si basses ? Mais son admiration reprit vite le dessus. S’il avait besoin de décompresser ainsi c’est que les charges qui lui incombaient étaient bien lourdes. Et lui, il avait déjà un poste important. Ah Earl… malgré son épouvantable caractère – ou peut-être bien à cause de celui-ci d’ailleurs – Eireen fondait littéralement pour le personnage. Ah Earl…

La jeune fille s’installa à côté de cet être merveilleux.

- Quand rentres tu à Levitas ? Tu es en mission pour longtemps ?


____________________________________________

Adwel gardait le silence, triturant le joyau incroyable qu’elle portait autour du cou. Gavriel la regarda, un peu inquiet puis reporta son attention sur la vendeuse.

- Je vous prie de nous excuser mais mon amie est souffrante. Nous reviendrons. Peut-être. Merci en tout cas de nous avoir montré vos trésors. C’est … très joli !

Une fois dans la rue il passa sa main devant les yeux de la jeune femme.


- Adwel ? Adwel ! Ca va ? Youhou, tu m’entends ?

Elle ne réagit pas. Pourtant elle respirait, tenait debout et ses pupilles réagissaient à la lumière.

- Bizarre… Bon. On rentre !

D’un geste, Gavriel passa son bras derrière les genoux de sa compagne et une fois qu’elle fut dans ses bras, il la ramena à la taverne. Une fois sur place, il demanda à la shalos boudeuse si elle savait ce que son amie avait et ce qu’il fallait faire dans pareil cas.

Cette absence lui rappelait les siennes et il songea un instant à lui donner de son elixir. Un instant seulement. Car c’était interdit. On l’avait toujours mis en garde. Mal utilisé, le médicament devenait un poison.

Devant la visible incapacité de la sombre demoiselle à faire quoi que ce soit, Gavriel avait pris une chambre et avait allongé Adwel sur le lit avant de redescendre et de se plonger dans une chope de bière en jetant des regards courroucés à sa voisine de table. L’après midi touchait à sa fin et Adwel ne se levait toujours pas.


___________________ fin post auteur Fanaa ______________________________

__________________ post auteur Syld ____________________

Ah, la magie des livres pour les Lévitis !
Earl n'avait pas espéré pouvoir rester tranquille aussi longtemps, mais le soleil avait déjà commencé à infléchir sa course vers l'horizon marin lorsque la voix d'Eireeen lui frappa les oreilles. Cela se voyait à la quantité de cendre pelucheuse qu'il avait vidée sur les pavés, d'ailleurs...


- Pas la peine de râler, j'aurais aussi bien pu quitter la ville.

Avec un haussement d'épaules, il consentit à se tasser sur son siège improvisé pour que la jeune fille puisse s'assoir. Ses questions parvinrent cependant à lui tirer un froncement de sourcil en dépit de son humeur soudain hautement conciliante.

- Je rentrerai dès que j'aurais fait ce que j'ai à faire, ce qui ne saurait tarder. Et tu crois sérieusement que je me livrerais à se genre de "distraction"...

Le clerc indiqua d'un signe de tête la pipe qui fumait paresseusement entre ses doigts.

- ... si j'étais en mission ?

Il tapota du bout du pied le sac alourdi de précieux manuscrits posé sur le sol.

- Ca, c'était simplement un prétexte pour justifier mon absence de Lévitas.

Le Lévitis leva une main pour étouffer une petite toux avant de se redresser.
Il était temps qu'Eireen arrive, en fait. Il n'avait aucun mal à se tenir debout, mais c'était tout juste.


- Puisqu'on parle d'absence, nous devrions rentrer à l'auberge. Dame Hakuren est déjà repartie ?

_______________ fin post auteur Syld _____________________

_________________
Auberge des Trois Zoris - Page 5 MedievirAuberge des Trois Zoris - Page 5 Troubadour_mediovien_hAuberge des Trois Zoris - Page 5 Troubadour_lunaire_hAuberge des Trois Zoris - Page 5 560347troubadour_mediovien_h6Auberge des Trois Zoris - Page 5 Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMar 3 Nov 2009 - 16:47

_________________________ post auteur Fanaa ________________________

- Bah j'en sais rien. Je ne suis pas là pour la surveiller c'est elle mon aînée. Et puis peut être a-t-elle eu la bonne idée de nous laisser en tête à tête ?

Elle croisa le regard de son vis à vis et leva les mains devant elle en signe de protection.

- Oui bon, d'accord j'arrête. Je ne t'embête plus avec ça. J'attendrai patiemment que tu réalises que quoi que disent Hakuren et Gav j'ai des qualités pour faire une épouse convenable. Et Puis on a le temps. A bien y réfléchir si tu commençais ta cour aujourd'hui tu serais tranquille pour au moins deux années. Tu es quand même plus vieux que moi et comme le nombre d'années de différence entres deux personnes d'un couple est le temps minimum d'attente avant la permission de se passer la bague au doigt puis de vivre ensemble...
Les règles de bienséances Levitis sont nulles. On ne pourra pas s'embrasser avant des lustres ! Tu te rends compte ? Pourquoi des années ? Des mois c'était largement suffisant.
Personne d'autre ne fait ça. On est vraiment un peuple archaïque. Bon les Illymis peut être, et encore. Tu m'étonnes que les autres nous prennent pour des rabat-joie !

Ce-disant, Eireen se tourna vers la vitrine sombre et tenta d'apercevoir une chevelure de glace entre les colonnes de livres mais peine perdue. Elle haussa les épaules.

- Bof, elle semble partie. Dis moi d'ailleurs, que penses tu des Illymis toi ? L'avis d'une personne éclairée comme toi ça compte. Tu as côtoyé plusieurs personnes d'en bas. Personne ne nous ressemble mais on dit que ceux d'Illymir nous seraient les plus proches, qu'en dis tu ?

___________________ fin post auteur Fanaa _________________________

- Si les Ilymis sont proches des Lévitis ? Ah bah, on peut dire que certains d'entre nous considèrent la magie et le savoir comme leur religion. J'en connais qui vénèrent les livres comme s'il s'agissait de leurs dieux. Certains frôlent même le fanatisme dès qu'ils mettent les pieds dans leur temple -la grande bibliothèque-, alors...

Earl eut une moue perplexe. Il appréciait les livres, bien sûr, mais en tant qu'outils. De là à les considérer comme sacrés au même titre qu'un panthéon de divinités, il y avait quand même un pas qu'il se refusait à franchir.

- Enfin, les Ilymis ne sont pas le peuple que je connais le mieux. Il me semble que les qualifications de clerc pour l'armée comprenaient un séjour assez long à Ilymir. Ils sont plutôt calés dans ce domaine, par là-bas. Mais j'ai dû faire l'impasse sur ce séjour, vu qu'il tombait pendant les quelques mois que j'ai passés... hum... au frais.

Par association d'idée, le Lévitis chercha le soleil afin d'évaluer l'heure qu'il était. L'autre damné Shalos d'opérette était peut-être rentré à l'auberge. Earl le connaissait trop bien pour s'être laissé avoir par son stratagème : nul besoin d'être devin pour se douter qu'il s'était fait la belle dès qu'il avait été réveillé par le concert de la violoniste.
Le jeune homme sursauta en constatant que l'après-midi touchait largement à sa fin.


- Déjà ?!

Il considéra avec suspicion le contenu de sa pipe. Bon sang, il avait vraiment dû forcer sur le dosage !
Enfin, au moins cela suffisait pour qu'il ne grimpe pas au mur à chacune des incessantes allusions matrimoniales d'Eireen.


- Il n'est plus tellement l'heure de tenir salon au sujet des similitudes inter-peuples, surtout en pleine rue.

Il passa la sangle du sac de livres sur son épaule -non sans une petite grimace : cela pesait quand même lourd- et se tourna dans la direction du port.

- Bon, au pire, elle saura retrouver son chemin. C'est une grande fille, en effet...

________________________ post auteur Fanaa _____________________

- Pas en pleine rue ? Tu comptais faire des remarques désobligeantes peut-être ? Désobligeantes, mais amplement méritées j'imagine.

Un silence.

- Ecoute, je sais qu'on a prie un mauvais départ. Enfin surtout moi. Mais tu imagines ce que ça fait comme effet de rêver de quelqu'un, de le désirer ardemment, de ne penser qu'à lui et de le croiser comme ça par hasard ? Et puis ici on n'est pas à Levitas c'est sûrement ce qui m'a incitée à laisser de côté les "bonnes manières". Tu te rends compte que normalement les mots échangés entre deux futurs sont comptés ? Tu ne trouves pas cela aberrant ? Tu sais que si j'avais respecté cela nous n'aurions pas eu le quart de nos échanges de ce jour ? Quel gâchis ça aurait été. "Dans le silence se trouve la sagesse." "ne perdez pas votre temps en palabres, pensez plutôt."
Le plus grand regret Levitis est de n'avoir pas réussi à instaurer la parole par l'esprit. Un rêve idiot. Ce n'est même pas du vrai silence. Tu sais que j'ai pensé à ce sujet pour ma prochaine thèse ? Mais en fait c'est une utopie. Il faut avoir des prédispositions pour y réussir. Tu sais, il parait que les Lunaires faisaient ça eux. Mais que même les dédranes, qui pourtant ont des habitudes très discrètes - enfin sauf quand ils dansent et chantent - et bien il ne le font pas. Par contre on dit qu'ils y arrivent avec les animaux.
Ils n'échangent pas des "paroles" bien sûr. Mais ils se comprennent. Pas tous mais... j'aimerais aller voir cela de mes propres yeux mais comme j'ai encore redoublé ce n'est pas sûr que je puisse choisir mon lieu de stage.
Mais moi mon sujet, il est quand même sérieux ! Gav si tu l'écoutais, il ferait des recherches sur les dragons. N'importe quoi. Enfin il l'aurait fait avant parce que là il a oublié. Mais ta combustion instantanée-là, il aurait adoré !
Ah tiens on est arrivés!
Donc je disais on a mal commencé mais on peut toujours retenter ? Ben oui. Y a pas de raison. Tout le monde a droit à une seconde chance hein. Tu sais quoi ? Tu as de beaux yeux. Non mais ne fronce pas les sourcils, oui tu es beau de partout et c'est pas le problème. En fait tes yeux me rappellent ceux de notre père.

Elle baissa le nez.

- C'est tout.

_______________________ fin post auteur Fanaa _______________________



Retour de Syld et Fanaa



- Eh bien, heureusement que "c'est tout", parce que sinon je n'ose imaginer à quelle heure nous aurions pu dîner, remarqua Earl sans méchanceté.

Il parcourut du regard la salle commune et ne put s'empêcher de lever très haut un sourcil de neige en apercevant Syld et Fanaa.


- Ah tiens, déjà de retour ?

Ils n'avaient pas eu le temps de s'éloigner beaucoup de la porte, et les joues rosies de Fanaa indiquaient clairement qu'ils venaient à peine d'entrer.

- Yo, mon général ! répliqua Syld, portant deux doigts à sa tempe dans une belle parodie de salut militaire. Hé mais voyez-vous ça...

Vif comme un furet, il vint faire le tour des arrivants et, se glissant derrière eux, s'accouda sans façon à l'épaule du "général".

- Tu nous ramènes une fille différente par jour, maintenant ? Ah damnez-moi, j'ai des visions ! Tu as sacrément progressé, mon vieux !
- Ôte tes sales pattes de bandit de là, et resserre un peu la bride à ton imagination, tu veux ? gronda Earl.
- Attends un peu, grand maréchal... Snif snif... Oh, mais c'est qu'il utilise toujours le même moyen pour se détendre un peu, l'animal ! Tricheur, va !

Syld subtilisa prestement la pipe que le Lévitis tenait toujours entre deux doigts et la coinça entre ses dents blanches avec un sourire mâtin.

- Là, confisqué. Tu as tendance à en abuser. Tu fais les présentations, ou je me renseigne tout seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMar 3 Nov 2009 - 20:11

- eh ho ! Veux tu bien rendre ça, coquin que tu es ?

La petite (en taille) jeune fille aux courts cheveux d’argent et aux oreilles presque pointues se saisit vivement de la pipe qu’avait piquée le shalos.

- Tssss. Ce n’est pas à toi.

Eireen n’était pas pour les drogues. Mais elle n’était pas non plus horriblement contre, juste que la façon dont elle avait été élevée lui avait mis dans la tête que cela n’était pas très sain. Seulement ça appartenait à Earl alors…


- Et je pense qu’on commence par se présenter soi-même mais bon. Je me prénomme Eireen et…

Elle enroula ses deux bras autour du bras droit d’Earl et se serra contre lui, tout sourire.


- je suis la future femme d’Earl. – ♥Earl, mon amour tu es tout crispé, détends toi♥ – Bon d’accord ça n’est pas pour tout de suite. Mais je n’accepterai pas qu’une autre me pique cette place. Je me battrai. ♥Mon chéri, rassure toi je saurai être patiente. J’attendrai que tu sois prêt à t’ouvrir à moi♥.

Lorsqu’elle parlait à Earl, elle posait sur lui des yeux enamourés, mais ils étaient pétillants de malice quand elle regardait le cabotin, tant elle prenait de plaisir à exposer la situation de son point de vue.

- Tu sais, il est timide. Ce n’est pas incroyable qu’un être aussi aussi… presque supérieur soit timide ? En fait cela ajoute à son personnage et à son charme. J’adore. Bon il n’est pas parfait, mais même en caractère de chien il est supérieur. ♥Oh mon cœur♥…

Elle poussa un long soupir si plein de sentiment qu’il en était presque solide. Elle savait qu’elle devait se réfréner mais avec Earl si près, c’était une torture de ne pas en profiter.

Elle secoua négligemment une main vers Syld.


- Quant à ces « autres » auxquelles vous faites allusion, ce n’est pas sérieux. Cela n’a rien à voir avec nous ♥


Fanaa ne dit rien, mais elle observait le manège cette lutine avec effarement. Et désappointement. Hakuren allait quand même drôlement mieux avec Earl qu’Eireen. La Dame de Glace et l’ami de Syld formaient un couple d’une classe folle. Là il avait juste l’air de se balader avec son moustique particulier. Non pas moustique, ce n’était pas très gentil. Son pioupiou plutôt.
Et Earl avait l’air tendu. Ce n’était pas le moment de lui demander quoi que ce soit. Dommage…
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMar 3 Nov 2009 - 20:45

Dans un monumental effort de maîtrise, Syld parvint à se présenter à peu près clairement :

- Ah bah bon. Moi c'est Syld, alors. Un... heu... une vieille connaissance de messire le grand capitaine. Hum hum...

Il cilla, regarda Earl qui semblait avoir mordu dans un citron, puis explosa de rire.

- La tête du "futur mari" ! Impayable !

Il glissa un doigt de velours sous le menton du Lévitis en susurrant d'une façon plus qu'explicite :

- Oh, oui, ouvre-toi à moi, mon coeur !

Dans un nouvel accès de fou-rire, le Shalos dut reculer, plié en deux et les mains aux genoux.

- Ah ah, oui, c'est ça, tire dessus, je crois que tu vas avoir besoin d'une sacrée dose pour tenir le choc ! Mon ch-chéri... mon namouramouah... Félicitations, je crois que je l'aime bien, celle-là. Prfffff... excusez-moi, mademoiselle le lutin, ô grand être supérieur, mais il faut que je... heu... que j'aille prendre l'air.

Une main plaquée devant la bouche pour tenter -en vain- d'étouffer son hilarité, Syld se précipita vers la porte qui donnait sur la cour.

- Aaah, non, sérieux, je vais mourir !
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMar 3 Nov 2009 - 21:50

Fanaa était très mal à l'aise. Elle se sentait vraiment gênée pour le pauvre Earl engoncé dans cette situation comme dans un costume mal taillé. (Impensable pour lui qui était toujours le plus net possible).
Et son chenapan méritait de se faire tirer les oreilles, tssss, intenable. Mais il riait à gorge déployée, ce qui enchantait Fanaa. Alors... il était excusé.


- Ne fait pas attention, ce n'est pas méchant. Il est toujours comme ça.

Fanaa dansait d'un pied sur l'autre. Earl ne verrait pas les plaisanteries du même oeil, c'était assuré.

Eireen se décolla du bras du Levitis et le regarda en se tortillant, gênée. Elle commençait à peine à réaliser le ridicule de la situation.


- J'en ai peut-être trop fait ?

- Oui, je le crois. Répondit Fanaa du tac-au-tac avant de se plaquer une main sur la bouche.

Mais la lutine ne prit pas la mouche. Elle jeta un coup d'oeil à Fanaa et s'expliqua :

- Mais c'est plus fort que moi ! Dès qu'il est là, dès que je suis avec lui. Ca ne se contrôle pas, tu sais. On réagit bizarrement, on essaie de paraitre sous son meilleur jour et c'est là qu'on fait les pires gaffes. Tu verra quand ça t'arrivera, ce n'est pas drôle.

Elle se redressa et resserra son étreinte.

- Mais je ne regrette rien.

- Mmmmh.

Que dire ? Que faire ? Fanaa regarda désespérément vers la porte. Décidément elle aurait dû rester sur la plage. Allez un effort. Repartir maintenant, c'était retirer tout soutien à Earl. Ce ne serait pas gentil.


- Peut-être...

Fanaa marchait sur des oeufs. Elle n'était pas sure de trouver les mots. Et elle ne connaissait pas la demoiselle, impossible de prévoir sa réaction. Elle baissa la voix.

- Peut-être déjà pourriez vous le laisser respirer. Et aller s'asseoir, là vous... enfin vous vous donnez en spectacle.

La Danseuse baissa les yeux pour éviter le regard qu'elle imaginait courroucé. Ce qui ne fut pas le cas. Eireen la regarda, surprise, mais ne songea qu'une seconde à se fâcher. Elle jeta un coup d'œil à Earl. Une vraie bouilloire. Il était rouge, il fumait, bientôt il allait siffler terriblement ou exploser !

La lutine recula d'un pas et se mordit les lèvres. Elle ouvrit la bouche plusieurs fois et la referma avant d'en laisser sortir un son.

Il fallait détourner sa colère grondante de Syld. Et surtout, il fallait faire quelque chose, il n'allait pas rester dans cet état toute la soirée !

Fanaa posa sa main sur la poignet du Levitis.


- Je voudrais t'emprunter un livre, tu veux bien me montrer ce que tu as s'il te plait ? Là-haut peut-être?

- Mais ce sont les chambres !? glapit la demoiselle aux cheveux courts.

- Oui. Sa chambre. Ses livres. C'est tout.

- Mais ... quand même... c'est sa chambre c'est intime !

- C'est la chambre d'une auberge, mademoiselle. Nous sommes arrivés hier cela n'a rien de tel. Mais bon.
Earl, va t'asseoit au moins, bois quelque chose peut être. Je peux aller ranger ton sac... je ne toucherai à rien c'est promis. précisa-t-elle autant à l'adresse d'Earl que de sa (hum!) compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMar 3 Nov 2009 - 22:47

- C'est ça, oui, m'assoir, marmonna Earl avec l'air soudain un peu égaré de quelqu'un qui vient de recevoir un pan de mur sur le crâne.

Mais il n'avait pas fait deux pas qu'il s'ébroua, reprenant ses esprits.


- Ah non, c'est quand même trop fort !

Il se rapprocha à grands pas de la table à laquelle siégeaient la violoniste et le frère d'Eireen puis, sans accorder un regard ni à l'un ni à l'autre, posa pipe et sac, ôta lunettes et manteau.
Le Lévitis se dirigea ensuite au pas de charge vers la porte qui laissait filtrer d'inextinguibles éclats de rire.


- T'as pas bientôt fini de te payer ma tête, espèce de petit con ?
- Holààà... Tout doux, cracheur de feu ! Si tu avait pu voir la tronche tu tirais il n'y a pas deux minutes, tu rigolerais aussi. Heeey, non, pas le col de la chemise ! Pas...

Il y eu une exclamation en provenance de la cour, suivie d'un bruit assez confus.
Juste le temps nécessaire pour que l'aubergiste, suant et tremblant d'inquiétude, s'approche de la porte afin de voir ce qu'il en était, et Earl refit son entrée. La chemise tachée de boue, les cheveux dénoués et en bataille, il épongeait le sang qui lui coulait du nez avec une manche en lambeaux, l'air très satisfait. Un mètre en arrière, Syld, tout aussi boueux et échevelé, tentait de refermer le col déchiré de sa chemise tout en essuyant le filet de sang qui gouttait de sa lèvre fendue.


- T'y es pas allé de main morte, enfoiré ! pesta le Shalos avec une surprenante bonne humeur.
- Si tu savais le bien que ça me fait quand je te colle mon poing dans les dents ! rétorqua le clerc tout en rechaussant ses lunettes afin d'observer les articulations meurtries de ses doigts.
- Ah... ah... aïe.

Se massant les côtes avec une petite grimace, le brigand alla se laisser choir sur un coin du banc à la table où le Lévitis avait laissé ses affaires.

- Tes airs de bibliothécaire tout sage, c'est définitivement du chiqué. Ouch. Ah tiens, Kyara. Si ça c'est pas une coïncidence... Non mais franchement, "mon coeur", je crois bien que tu m'as fêlé une côte, là !
- Drame national !

Tandis que Earl enjambait le banc avec une désinvolture tout sauf lévitis pour repiquer sa pipe entre ses dents, Syld jeta un coup d'oeil vers Fanaa et Eireen.

- Maintenant, ce sont vos têtes qui valent le détour. C'était juste un tout petit... mmh... débordement d'affection. Earl est tellement médiocre dans le domaine des relations humaines qu'il lui faut parfois trouver des moyens d'expression détournés qui... hi hi, ouille, non, pas de coup de coude dans les côtes, j'me tais !
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 0:26

-Earl n'est pas médiocre !
-Earl n'est pas médiocre...

Les deux filles avait dit exactement la même chose en même temps. Mais pas de la même manière. Eireen avait toujours été du genre véhément. Elle se regardèrent.

*oups.* se dit Fanaa.
- Pourquoi tu le défends, toi ?
- Il est... gentil...?
- Et c'est tout ? demanda-t-elle suspicieuse.

La voix de Gav s'éleva. Déjà il se trouvait derrière sa sœur et lui donnait une petite tape à l'arrière du crâne.

- Ca suffit, Reen. Mais enfin ça ne va pas d'agresser les gens comme ça ? Fais tes excuses, veux tu ?

La lutine baissa la tête. Elle se rendait compte qu'elle avait peut être exagéré. Encore. Honteuse, elle demanda pardon, puis se tourna vers son frère.

- Et Adwel elle est où ?
- Couchée là-haut. Elle a fait un malaise bizarre et ... mais elle dort maintenant. Ca va. Bon, et si tu me présentais tes nouveaux amis ?!
- Tu connais déjà Earl...
- ... et comment ...
- Là c'est Syld. C'est son ami. - et notre témoin, avec toi - Eireen s'était mise sur la pointe des pieds pour chuchoter cette dernière chose à son frère, lequel eut un sourire en coin.
- Soeurette, tu devrais le laisser tranquille ce pauvre garçon, à ce rythme tu vas user ses nerfs avant l'heure. Ou alors tu seras la cause de bien des mâchoires et autres os brisés.

Le jeune fille ouvrit de grands yeux horrifiés, mais Gavriel ne la regardait déjà plus.

- Ah Syld, tu connais Kyara, la shalos à la sombre humeur ? Je ne sais pas ce qu'il y avait dans la bière mais depuis que je lui en ai offert une, elle ne desserre pas les dents. Si tu sais quoi faire pour lui rendre le sourire, je t'en prie.

Enfin il offrit un sourire compatissant à Earl et lui claqua l'épaule.

- Ca a dû être une journée éprouvante. Je parie que tu devrais boire un coup. Pour oublier. Et je vais surveiller Reen, un peu, que tu aies du répit.

Il oubliait quelque chose. Ah oui : la fille brune derrière eux. Elle avait toujours les yeux rivés au sol. D'un geste qui n'entendait pas être contesté, il la fit asseoir à côté du Levitis.

- Gav ! Crétin inédit ! piailla la lutine.

Le levitis brun fronça les sourcils.

- Tu n'es même pas capable de sortir des insultes convenables. Bon allez, sans rire, tu viens là, entre Kyara et moi.
- Mais !
- Pas de mais. Exécution.

Elle s'exécuta de mauvaise grâce. Se laissa tomber sur le banc et croisa les bras, adoptant une attitude identique à celle de sa voisine.

Gavriel rit.


- Excellent ! Mais je me demande si je ne vais pas changer de banc. J'ai les filles les plus lugubres de mon côté !

Fanaa dévisageait Kyara ( c'était facile car la shalos, renfermée, ne lui rendait pas son regard.). Elle se souvenait maintenant, c'était la fille toute nue dans le lit de Soghann... Mais que faisait elle hors de Shalanos ?

Gavriel héla une serveuse de façon fort avenante. Une fois les commandes servies, il leva sa chope :


- Hey on a l'air de deux équipes ! Shalos contre Levitis, qui gagne ?

- Shalos évidemment !

Fanaa. Elle avait finalement retrouvé sa langue, et même un petit sourire. Levant les yeux, elle croisa le regard de Gavriel...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 1:06

Earl considéra la chope qui avait atterri devant lui avec un brin d'anxiété, et Syld ne put retenir un ricanement.

- Avec une pointure comme le Maréchal dans leur équipe, les Lévitis feraient mieux de déclarer forfait tout de suite.

Il se détourna sur son banc afin d'apprécier tout à loisir le déhanché de la serveuse qui s'éloignait.

- Hum, cette petite doit être nouvelle, sinon je pense que le patron lui aurait interdit de te servir la moindre goutte d'alcool, vieille branche. Dites, vous saviez qu'avant que messire Earl ne passe par là, cette auberge s'appelait les Cinq Zoris ? Le propriétaire a semble-t-il renoncé à l'idée de faire refaire une enseigne après le carnage perpétré par le grand Dragon blanc de Levitas !
- Ca va, n'en rajoute pas.
- Oh, mais je ne rajoute rien ! Ce n'est que la plus stricte vérité !
- Ta gueule, et bois. Ca tu sais mieux le faire que moi, alors exécution.
- A vos ordres, mon général !

Sans cesser de ricaner, Syld accorda l'attention nécessaire au contenu de son verre. Par dessus le bord de la chope, il dévisagea Kyara qui restait étonnamment figée.

- Je crois que c'est un cas qui dépasse mes compétences. Quand une fille prend une mine aussi ténébreuse, c'est qu'elle est en pleine réflexion. Et on ne dérange pas une fille qui réfléchit, c'est un évènement trop rare pour être gâché.

Le Shalos décocha un sourire taquin aux représentantes de la gent féminine qui n'avaient pas l'air complètement dans les lunes. Il piqua à nouveau la pipe d'Earl en adressant un malicieux regard de défi à Eireen puis claqua des doigts pour appeler une des serveuses.

- C'est pas tout ça, mais fait faim. J'aurais pourtant cru que me retrouver en plein milieu d'une assemblée de Lévitis suffirait à me couper l'appétit - grand soupir théâtral-, mais en fait non.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 1:49

Gavriel poussa un soupir à fendre l'âme.

- A qui le dis tu mon pauvre. C'est ce que je me dis à chaque fois. Mais bon, faut bien vivre hein. Et se priver juste à cause de tels gens ? Jamais de la vie.

Fanaa n'avait croisé son regard qu'une seconde et il lui avait semblé voir... mais non elle avait dû rêver.

- Oh Syld ! Tu exagères ! Les filles réfléchissent autant que les hommes, sinon plus et mieux. C'est juste qu'elles n'en font pas étalage et laissent leur compagnons croire qu'ils sont eux-même à l'origine des bonnes idées.

Eireen lança un regard courroucé au piqueur de pipe.

- Si tu es responsable des anneaux d'union, tu risques de les faucher aussi ?

- Ca non, tu imagines ? Il serait obligé de t'épouser au lieu d'Earl, il n'est pas fou ! Hey le Dragon Blanc, c'est pas bête comme idée, tu la fais épouser ton pote et tu es débarrassé ! proposa gaiement Gav.

- Mais je n'en veux pas un autre ! Earl est le seul qui ...

Le sujet repartait encore sur la même chose. Décidément, quand elle avait une idée dans la tête la Eireen... Fanaa s'accouda à la table et se avança le buste façon à gêner la vision de la damnée prétendante tout en faisant presque face à son voisin de table.

- Le grand dragon blanc ? D'où est-ce que ça vient ? demanda-t-elle.

- Earl a juste un pouvoir de combustion instantanée c'est tout. répondit Eireen avec hauteur.

- Oh... c'est tout ? Fanaa ne put cacher sa déception. Son imagination fertile avait déjà créé des images sensationnelles dans sa petite tête.

- A quoi t'attendais tu ? Les dragons ça n'existe pas. Trancha Gavriel, tandis que sa sœur le fixait, ébahie.

- Et celui de Medievir ? La Gardien du lac Ryma ?

- Légende.

- Il est vrai !

- Pas du tout.

- Earl, dis lui, toi ! Tu as sûrement un livre qui raconte qu'il existe ! Fanaa le suppliait presque. Elle aimait cette image d'earl chevauchant un immense dragon.

Mais Gavriel avait déjà décroché du sujet.

- Reen, vu la manière dont la jolie petite nouvelle regarde ton nouveau chéri, fais gaffe qu'elle ne le dévore tout cru juste sous ton nez.

- M'en fiche.

- Mais oui c'est ça. fais la moue comme une gamine. Ca va vachement t'attirer les faveurs de tu sais qui. Et dis moi Syld, cette histoire de passage agité du seigneur Earl, je serais bien curieux d'en savoir plus. Ben oui, on n'entend jamais parler des frasques des hauts-placés dans la cité du vent... et du pipeau.

Fanaa avait décidément un sacré appétit aujourd'hui. Avec ce troisième repas, elle avait autant ingurgité en une journée qu'elle ne le faisait d'habitude en une semaine.

- Mais laissez le donc tranquille. Occupez vous de votre assiette et fichez lui la paix, c'est dingue ! C'est du passé tout ça. Sorti des multiples façon de la taquiner, seriez vous incapable de parler de quoi que ce soit d'autre ? La Danseuse n'avait pu se retenir, leur babillages assommant lui rebattaient les oreilles.

- Hey tu es qui toi, son chien de garde ? aboya Eireen.

Les yeux des filles se lançaient des éclairs.

Le jeune homme joignit les mains en une mimique de prière.


- L'atmosphère chauffe... Hakuren, Dame de Glace, puissiez vous nous revenir sur l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 2:37

- Ah là là... c'est bien pour ça que je dis toujours : plusieurs filles, oui, mais à condition de ne pas les laisser ensemble dans la même pièce trop longtemps, édicta Syld, un doigt doctement levé, tout en hochant la tête avec conviction.
- C'est encore plus simple de ne pas en fréquenter du tout, grommela Earl.

Il jouait avec les aliments du bout de sa fourchette, l'air assez peu affamé.
Un sourire goguenard se profila sur les lèvres du Shalos.


- Oh, si je comprends bien, tu préfères encore la compagnie des hommes ?

Il prit une mine faussement inquiète.

- Mon dieu, est-ce que c'est bien vu par chez-vous ?

Earl en resta bouche bée.

- Mais qu'est-ce que tu vas encore...
- Mmh, rien, je songeais juste à un moyen de détourner l'attention générale, à défaut de pouvoir refroidir les ardeurs de ces demoiselles.

Le Lévitis esquissa un mouvement de recul, mais pas assez vite pour échapper à la poigne solide du brigand. Tout sourire, Syld lui enserrait la nuque avec une vigueur suffisante pour lui interdire toute fuite.

- Tu n'as qu'à te dire que c'est pour la bonne cause !

Sans lui laisser le temps de revenir de sa surprise, le Shalos se rapprocha et l'embrassa à pleine bouche. Le vil gredin profita largement de la paralysie qui semblait soudain s'être emparée du malheureux clerc, et ce fut bien plus qu'un simple baiser sans fioritures.
Lorsque l'assassin s'écarta enfin, sa victime semblait plus morte que vive.


- Aaah, j'en ai eu envie dès que tu as commencé à reprendre tes airs de "Monseigneur le capitaine intouchable".

Il se passa un bout de langue sur les lèvres avec un petit rire capable de faire frémir les plus chastes représentants des deux sexes.

- Hélà... pour le coup, je crois qu'il est à moitié dans les pommes !

De fait, s'il ne l'avait soutenu, Earl aurait glissé du banc comme un tas de chiffons. Son teint s'harmonisait presque parfaitement à la couleur de ses cheveux.

- Tsssk, il n'y a bien que les Lévitis... hum, les Ilymis... et les Fédoriens aussi, pour réagir comme ça pour si peu. Encore que les Fédorien auraient plutôt tendance à réagir violemment dans pareilles circonstances.

L'oeil au plafond, le jeune homme se tapota pensivement la lèvre inférieure, avant d'adresser un sourire radieux à la tablée soudain plus que calme.

- Un ou une volontaire pour veiller à la reprise de conscience de notre créature légendaire ? C'est une occasion en or !

Notant le regard un peu désapprobateur de Fanaa face à pareille offre, il fit une petite moue vindicative.

- Il l'a bien mérité, je peux te le garantir. Et puis ça lui fait du bien quand on lui secoue un peu son piédestal...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 12:46

Même si on avait l'impression que la Shalos boudait dans son coin (ce qui avait été le cas une partie de la journée ), elle suivait avec attention les dernières interactions. Elle avait enfin retrouvé Fanaa, c'était le principal.

Un superbe sourire vint étirer ses lèvres quand Syld eut la bonne idée d'embrasser le lévitis, puis elle éclata de rire :


- 'scusez moi !

La violoniste reprit son sérieux, enfin plutôt essaya de reprendre son sérieux, elle y arriva avec le faite qu'elle se mit à avoir mal aux cotes à force de rire.

- Vous devriez voir vos têtes, ça vaut le détour !

Kyara appela la serveuse et commanda une tournée de bière et d'alcools forts pour la tablée.

- Je crois qu'il faut bien ça pour faire reprendre les esprits à certaines personnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 13:13

- Syld ! Tu n'avais pas à faire ça ! Regarde dans quel état tu l'as mis ? Le pauvre...

Tandis que Fanaa s'inquiétait de son voisin, cela faisait beaucoup de chocs pour lui quand même. Elle repoussa la chope du Levitis, se leva pour aller chercher un récipient d'eau et un tissu propre afin de lui rafraichir les tempes, comme pour une femme qui aurait perdu connaissance.

- Surtout, ne le lâche pas, fripon, va. Il ne faudrait pas, en plus, qu'il se fasse mal en tombant.

Elle ajouta pour elle-même :

- Un baiser ça ne devrait pas faire cet effet là...

Scotchée, Eireen n'avait pas bougé. Elle ressemblait à une statue, mais une statue qui aurait les pomettes rouges et le souffle court, ainsi que des éblouissements devant les yeux. Ce baiser, ce baiser langoureux, profond, passionnel, elle l'avait vécu. En regardant Syld le faire elle s'était imaginée à sa place, embrassant Earl à pleine bouche, lui laissant à peine le temps de respirer, ses petits doigts agiles se précipitant pour délacer ses vêtements et le mettre à l'aise. Elle avait chaud la demoiselle. Très très chaud.

- Oh Earl, encore...

- "encore" ? Gavriel saisit la chope de sa soeur et la renifla, suspicieux. Mais y vait quoi là-dedans ? Y a un mec qui se tape amûûûûûûr juste sous tes yeux - ça le tue à moitié en plus - et toi tu lui demandes de recommencer ?

A Syld :

- Ma soeur est une dingue. Et toi tu es un tricheur, c'est pour te venger de la raclée, hein! Quel coup bas ! Bien joué !

Le jeune homme s'esclaffa de nouveau. La vie ici n'avait rien à voir avec celle de la Cité. C'était du grand n'importe quoi !

- Reen, reprends toi, je voulais voir une bagarre de filles moi. Vous voir échevelées, les vêtements déchirés et tout, ça doit être amusant.

Ces mots sortirent Eireen de sa rêvasserie et elle jeta un regard noir à son frère.


- Espèce d'idiot, garde tes fantasmes débiles pour toi !

La voix calme de Fanaa se fit entendre. Elle ne daigna pas même tourner la tête vers les deux insupportables, elle restait concentrée sur Earl qui reprenait doucement des couleurs.

- Pourquoi me battrais-je ? Pour Earl qui plus est ? Cela l'ennuierait plus qu'autre chose.
- Toi ! fulmina Eireen en direction du voleur de pipe et de baiser. Je te raye des invités, tu me voles la pureté de mon Earl ! Je t'interdis, il est à moi. C'est moi qui ferai de lui un homme !

Fanaa sursauta. Mais elle avait quel âge cette fille pour sortir de telles énormités ? Gavriel lui ôta les mots de la bouche. Il avait un ton sérieux lorsqu'il fit pivoter le visage d'Eireen face à lui.

- Ca suffit maintenant. Ne parle jamais de ce genre de chose en public. Tu veux lui faire avoir une attaque fatale ou quoi ?
- Mais !
- Arrête. Il y a des sujets qui ne sont pas faits pour être pris à la légère ou sur le ton de la plaisanterie.
- Mais !
- Ca suffit. Si d'ici demain tu reparles une fois, une seule, de mariage ou d'un autre sujet personnel, je te tisse le charme du silence, c'est compris ?

La lutine aquiesça. Elle détestait cette punition. Elle regarda vers Earl et frémit en voyant Fanaa si proche de lui. Sur la banc, la main de son frère enserra doucement son poignet. Elle ne devait pas bondir et les séparer. Ni parler, ni agir dans ce sens. Message reçu. Grrrrr.

Bien. Du calme, enfin. Fanaa jeta un coup d'oeil de mise en garde à Syld.
*Surtout, ne prends pas les idées saugrenues de cette fille sans cervelle pour un défi. Le baiser est bien assez, il me semble.*

- Earl ? Ca va mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 16:24

Syld n'avait pu retenir un petit ricanement sarcastique lorsqu'Eireen avait fait allusion à la "pureté" de "son" Earl. Le clerc souffrait peut-être d'un sérieux problème de communication avec tout ce qui portait jupon, mais il ne l'avait quand même pas attendue pour "devenir un homme".

Le Shalos saisit parfaitement le message silencieux de Fanaa et se contenta de hausser les épaules avec désinvolture, pas l'air coupable pour un sou. En fait il semblait très content de lui.


- Rgnnn...

Ce grognement lui fit baisser le nez.

- Oh, notre petite fleur fragile reprend ses esprits... et les reprend même très vite, ajouta-t-il lorsqu'un stylet sorti d'on ne sait où vint s'appuyer en travers de son cou, le forçant à relever le menton. Earl, il y a vraiment des fois où je me dis que tu te serais fort bien adapté à Shalanos. Cette réaction est typique de...
- Raaah, j'aurais dû te saigner dès que je t'ai retrouvé à la taverne ! Me refaire ce coup là !
- Mmh, ma foi, quand je trouve quelque chose agréable, j'ai du mal à me retenir.

Le Lévitis cilla, ne sachant que répondre à cet embarrassant compliment. Il se redressa en s'agrippant d'une main à la table.

- Dis, tu pourrais ôter cette mignonnette lame ? Tu as la tremblote, et ça serait gênant que tu fasses un faux mouvement, remarqua Syld avec détachement.
- Tu parles que j'ai la tremblote ! Tu m'as complètement vidé !
- Vidé ? Ah, je t'assure que c'était juste un petit baiser, je n'ai rien tenté d'autre...
- Je parle d'elixia !
- Aaah...

Earl se décida à reposer le poignard à côté de son assiette et passa une main mal assurée sur sa tempe humide grâce aux bons soins de Fanaa.

- Nom d'une tempête, t'es vraiment un monstre...
- Désolé, pas fait exprès.
- C'est ça, oui.

Laissant le clerc réintégrer le royaume des vivants, Syld se tourna vers Kyara.

- Bon, au moins cela aura aussi contribué à sortir la demoiselle de son mutisme.

Son sourire restait sans faille, aussi franc et séduisant que de coutume, mais le jeune homme doutait fort que la présence de la violoniste ne soit que le fruit d'une aimable coïncidence. Elle ne pouvait être là que pour quelque chose les concernant... ou quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 17:00

*Vider de l'elixia ? Je savais bien que c'était trop fort comme réaction!*

Fanaa se rassit et retourna à son assiette. Earl allait mieux maintenant. Mais cette manie de se taper et de sortir des trucs coupants à tout bout de champs ! Ah les garçons...

Eireen fulminait. Ainsi ce n'était pas la première fois que... Earl avec un garçon ! Non ! Oh non ! Quelle horreur ! Sa touchante timidité serait elle due à son homosexualité ? Non pitié tout mais pas ça ! Elle ouvrit la bouche pour tempêter un bon coup mais aucun son n'en sortit. Gavriel. Elle se tourna vers lui pour l'invectiver copieusement mais aucune insulte ne se fit entendre.


*Tu m'as jeté un sort de silence, fumier ! Tu n'as pas tenu parole.*
*Je ne me serais pas permis. J'ai juste entravé les horreurs que tu pourrais dire at autres mots embarrassants. Tant que tu te contenteras d'être polie et adorable envers nos compagnons de table, tu pourras parler.*
*Gav, espèce de sale petit...*
*Moi aussi je t'adore sœurette chérie. Allez. C'est pour ton bien que je fais ça. Ainsi ton pauvre Earl se rendra peut être compte que tu peux - avec une aide - être douce, aussi.*

L'échange avait duré quelques secondes. Avec un sourire crispé, Eireen se redressa sur son banc, remercia Kyara de sa tournée et plongea dans sa chope.

Ravi, Gavriel plaça deux doigt à son front dans une parodie de salut.


- Bravo, bravo Syld. Mais dis donc fallait y penser. Tu imagines si chaque fois que l'on trouve une belle endormie, au lieu de l'embrasser directement il faut trouver un mec à vampiriser devant elle ?

Il n'avait pas utilisé ce mot à la légère.

- Alors comme ça tu pompes l'elixia des autres ? Il ne fait pas bon être ton amant alors. C'est une nouvelle façon shalos de voler la vie ?

Fanaa réagit alors.

- Mais pas du tout, Syld ne fait pas ça !

L'état d'Earl pourtant... il avait presque perdu connaissance.

- Earl était fatigué, c'est tout. Peut être juste qu'il n'avait pas mangé ce midi ? Il a eu une petite faiblesse, c'est tout.

- Mademoiselle l'infirmière, je doute que le sieur Earl apprécie que vous le traitiez de petite fleur fragile, quand bien même il ne serait pas aussi supérieur que le dit une certaine personne.

Eireen ne pouvait peut être pas lui dire ce qu'elle pensait, mais il n'avait pas entravé ses gestes aussi, avec un lumineux sourire elle envoya de toutes ses forces un coup de pied dans le tibia de Gav. Coup de pied qui ricocha et alla frapper Earl face à elle.

*Oh non...*
*Bien fait !* sourit son frère.

Elle y allait fort la petite, tudju il l'avait senti passer sa vengeance. Mais il ne comptait pas changer de sujet pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 17:41

- Hum ? Bah, je ne vampirise personne, moi... Enfin, je n'ai rien senti de particulier. Et je peux vous assurer que la plupart de ceux que j'embrasse ne tourne pas de l'oeil pour autant.
- Moi je peux te garantir que j'ai senti quelque chose ! rétorqua Earl avec humeur.

Il en avait du mal à tenir sa fourchette. Agacé par le tintement incontrôlé du couvert contre le fond de l'assiette, il le reposa sur la table.


- Et ne viens pas dire que c'est de ma faute. J'ai en effet fait l'impasse sur le déjeuner mais cela n'a rien à avoir avec ça. Je ne sais pas ce que tu as... aïe !

Tout en se massant de tibia, le Lévitis darda un regard jaune et furieux vers les autres occupants de la table. La rougeur subite des joues d'Eireen suffisait à indiquer le coupable.

Syld jeta un coup d'oeil perplexe sous la table avant de secouer la tête avec insouciance.


- Je répète que je n'ai rien fait du tout. Ou alors je ne m'en suis même pas rendu compte.

S'accoudant à côté de son assiette à présent vide, il promena un regard velouté sur ses vis-à-vis.

- Mais je peux toujours tester mes charmes sur quelqu'un d'autre pour vérifier...

Earl lâcha un soupir excédé.

- Je ne sais pas comment il était le reste de la journée, mais maintenant il est en forme.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 20:01

- Désolée, Earl, je suis confuse... chuchota Eireen.

Mais elle doutait que ses excuses aient été entendues. Earl... après un regard courroucé ne s'intéressait plus à elle. Tristement, elle commença à dîner dans l'indifférence générale. Earl, oh Earl...

La main de Fanaa se souleva, resta quelques instants au-dessus du bras d'earl, puis finalement retourna se cacher sous la table avec l'autre main. Fanaa était tactile mais elle craignait souvent que son contact soit fui - et dans la situation présente - qu'une certaine lutine ne se mette en colère.

Mais ce dont le Levitis parlait était important. Et puis il n'était toujours pas totalement remis. Cela avait dû être un sacré choc.

Le jolie serveuse était déjà de retour, juste au bon moment pour répondre à la demande du beau jeune homme à l'œil bandé. C'est que pour certains clients, les ouïes des demoiselles étaient bien mieux affutées que pour d'autres.


- Sire, je me ferais un plaisir de vous servir de cobaye si vous souhaitez tester vos charmes sur ma modeste personne... minauda-t-elle en se penchant vers lui.

- Mais quel tombeur ! s'exclama Gavriel, un sourire jusqu'aux oreilles.

De là il était il profitait de l'alléchant paysage vallonné si gentiment offert au shalos. Délicieuse vue.


Fanaa répondit au Levitis.

- Il a été en forme aussi. Mais nous n'avons rien fait de fatiguant, juste se balader, manger -nous-. On na profité du beau temps et d'être sans impératif professionnel. Mais ce fut un rythme calme, Syld aime prendre son temps quand il en a la possibilité.
Tu veux quelque chose Earl ? Il te faut peut être du sucre ? Ca te redonnerait des forces...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 20:36

- Ca, je sais que messire aime bien prendre son temps. C'est déjà miraculeux quand il se lève avant midi, alors...

Earl considéra avec un rien d'incrédulité le Shalos qui lutinait sans vergogne la serveuse.

- Et ça ira, je récupère vite. Je suis clerc, quand même. Mais merci.

Syld se retourna vers Fanaa.

- Grenouille, si je te donne pour mission de veiller à ce que le capitaine ne sorte pas de table sans avoir fini son assiette, ça ira ? Même s'il commence à prétexter une lettre à écrire ou un livre à lire, empêche-le de filer pour moi. Demoiselle Eireen pourra sans doute aider à le retenir. C'est pour ton bien, mon vieux.

Tirant une langue moqueuse à l'intention du Lévitis, le Shalos se leva pour passer un bras conquérant autour de la taille de la serveuse.

- Moi qui avais envie d'un dessert...

Avec un rire presque silencieux, il adressa un clin d'oeil à Gavriel.

- Veuillez m'excuser un moment, je vais de ce pas me sacrifier au nom de la science et de la connaissance.

Il pencha la tête pour glisser quelques suggestions à l'oreille de la serveuse.

- Passons par les cuisines avant. J'ai une idée pour prendre mon dessert en même temps. Vous avez de la crème au chocolat, par ici ? J'en ai déjà goûté dans les régions frontalières de Fédoran, et ma foi...

La jeune femme ouvrit de grands yeux et laissa fuser un rire incrédule, mais ne fit pas mine de résister lorsque l'assassin l'entraîna à travers la salle.

Earl en resta ébahi.


- J'y-crois-pas...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 23:09

- Ah bon ? Mais qu'est-ce qui te surprend exactement ? Moi je l'ai toujours connu comme ça. Tant qu'il fait son charme et a bon appétit, c'est bon signe.

Syld allait emmener la jeune fille, l'embrasser, lui dire ce qu'elle avait envie d'entendre, qu'elle était la plus belle, la plus adorable, que ce n'était pas comme avec les autres. Il allait la réchauffer de façon experte et transformer pour quelques heures, une simple chambre d'auberge en paradis.
*Mon ange s'est envolé. Il donne le bonheur...*

- Bon. A nous. Earl, c'est officiel, je dois être aux petits soins pour toi. Donc si tu as besoin de quoi que ce soit, tu me demandes. Je ne te laisserai pas t'éloigner. Tu peux me faire les gros yeux ou te fâcher, ça ne changera rien. Prends ton mal en patience et profite. Tes désirs son des ordres ce soir. Sauf pour ce qui est de te laisser tranquille je suis désolée mais c'est interdit.

La petite silhouette face à Earl se tortillait sur son banc, puis finalement lâcha :

- Mais moi aussi je peux aider ! Je ferai tout ce que tu voudras c'est promis !!! c'est promis, promis, promis !

Fanaa sentit un regard sur elle. Ce n'était pas celui d'Eireen. Il lui faisait froid dans le dos. Levant la tête, elle jeta des coups d'oeil alentour mais ne remarqua personne de spécial. Et son regard croisa les yeux de Gavriel. Des iris oscillant entre un vert clair lumineux et un or radieux. Les bras croisés sur la table et la menton dessus, il se grignotait l'ongle du pouce tout en la fixant avec un petit sourire.

Fanaa se tendit, sur ses gardes.

- Oui ? risqua-t-elle.

- Hein moi ? Rien. Juste... joli nom Grenouille ! et il explosa de rire.

Fanaa posa sa main sur la cuisse d'Earl et lui demanda en se détournant du rigolard avec une geste d'agacement.


- Tu n'as pas senti quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 23:38

- Faire du charme, je veux bien, mais avec autant de... de.. enfin...

Earl secoua la tête puis se décida à reprendre sa fourchette.
La tournant et la retournant entre ses doigts, il fixait son repas qui commençait à refroidir sans faire mine d'y toucher.


- Nom d'un blizzard, ce que j'aimerais, là, ce serait aller me coucher... seul, précisa-t-il en relevant un regard pesant sur Eireen qui s'agitait tellement que la table vibrait sans discontinuer.

Ses yeux semblaient s'être assombris et, à bien y regarder, son teint restait un peu pâlot.

Il se força cependant à pousser entre ses lèvres un morceau de viande microscopique. Morceau microscopique qu'il avala avec une petite grimace.


- Personne n'a intérêt à avoir d'accident grave ce soir, parce que je sens qu'il ne va pas falloir compter sur moi avant plusieurs heures. Déjà que je ne suis pas censé intervenir dans les "affaires d'en-bas"...

Le contact de Fanaa le fit tressaillir et son couteau grinça désagréablement au fond du plat. Quelque chose dans le ton de la jeune femme l'incita à prendre le temps de grignoter encore un morceau, comme si de rien n'était.
Les réflexions auxquelles il s'était livré pendant une partie de la journée lui revinrent en tête. Ils ne devaient pas baisser leur garde.
Ses iris d'or sombre glissèrent sur le visage des divers clients de l'auberge avant de revenir de poser sur celui de Fanaa.
Elle aussi pouvait attirer des ennuis, l'expérience avec Valnor suffisait à le prouver.


- Non, j'ai été distrait.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 1:20

Eireen était dépitée. Non, effondrée. Avant même qu'elle ait pu se proposer, il l'avait rejetée. Bon d'accord, le coup de pied... mais elle n'avais pas fait exprès ! Des larmes de dépit brillèrent au coin de ses yeux.

Certes Fanaa n'était pas sure de ce qu'elle avait ressenti. Cela avait été court. Il y avait eu quelque chose mais elle y penserait plus tard, Earl avait mauvaise mine. Et plus du tout d'appétit.

La Danseuse passa le bras du clerc sur ses épaules.


- Viens, je t'emmène au lit. Et n'aie pas peur je ne t'y accompagnerai pas - soupira-t-elle en levant les yeux au ciel. De fait, sa remarque visait autant Earl qu'Eireen.

*Y a intérêt!* fulmina intérieurement cette dernière. Sa pensée était si chargée de rancœur que Fanaa la sentit.

- Vous savez que vous pouvez être blessante quand vous vous y mettez ?
- Hein ? Mais je n'ai rien dit !

La Danseuse plissa les yeux mais finalement laissa tomber. Gavriel se leva, fit le tour de la table et prit l'autre bras du Levitis.

- C'est bon je vais la surveiller t'inquiète.
- Ce n'est pas parce que je soutiens Earl que je ne peux pas vous fiche une claque, je vous préviens !
- Ok d'accord, je me tais. Je plaisantais.
- Vous n'êtes pas drôle.
- Mais Grenouille c'était vraiment pour rire.
- Je vous interdis de m'appeler ainsi. Je vais étrangler Syld...

Earl fut donc transporté jusqu'à l'étage, puis à sa chambre, puis sur son lit. Oh râler et gigoter n'avais servi à rien. Gavriel était plus costaud qu'il n'y paraissait et Fanaa s'attelait à sa tâche avec zèle.

- Vous là, rendez vous utile et enlevez lui ses bottes. Qu'il soit couché quand je reviens.
- A vos ordres Commandante Grenouille !

Oh oui, elle allait vraiment tordre le cou à Syld. Mais à Gavriel aussi. Restait maintenant à décider par lequel elle allait commencer, sur lequel elle se ferait la main. Ce serait long et douloureux... Mais quelles idées elle avait là ? Ca ne lui ressemblait pas. Elle sourit, elle avait passé une délicieuse journée.

Lorsqu'elle remonta un instant plus tard, elle était chargée. Elle posa un bol de bouillon brûlant sur la table basse et posa sa main sur le front d'Earl. Il était froid et moite. Elle ouvrit les bras et glissa un paquet dans le lit tout contre Earl. C'était un récipient empli d'eau bouillant et enveloppé de tissus pour réchauffer sans risquer de brûler le patient. A un moment elle se tourna vers Gavriel qui la regardait en souriant, les bras croisés.


- Vous comptez restez là à ne rien faire ? Remuez vous et faites moi flamber cette cheminée, allez zou ! La fatigue donne froid !

En secouant la tête mais sans se départir de son sourire, le jeune homme s'exécuta. Comment une personne par moment tellement effacée qu'on l'en oublierait presque pouvait ensuite être si autoritaire ? Et pourtant elle n'élevait pas vraiment la voix. Elle le raffermissait quelque peu, c'était tout. Les bûches s'enflammèrent et il resta un moment à les contempler. L'or mouvant du feu, la chaleur, les étincelles rouges, le crépitement...

Pendant ce temps, Fanaa restait au chevet du clerc et lui parlait doucement.


- Ne t'inquiète pas pour la compagne de Syld, il s'en occupera bien. Il est très gentil avec elles, tu sais. Et je te promets qu'il n'arrivera rien de grave à aucun de nous. On n'a pas prévu de randonnée nocturne, rassure toi.

Elle lui caressa les cheveux.

- Chut ne grogne pas. Personne hors de cette chambre ne saura qu'on s'occupe de toi, va. C'est promis. Et tu pourras protester quand tu auras assez de force pour ça. Pas avant. Maintenant je te conseille de fermer les yeux et de t'endormir. Moi je garde la chambre de l'intrusion d'une certaine fiancée non désirée. Et si tu as besoin de quelque chose, dis le moi. Pas de honte ni de fierté inutile. C'est pas le moment.

Fanaa arrêta son geste, se leva, pos le manteau d'earl pardessus sa couverture et attendit qu'il baisse ses paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 2:07

Fanaa avait beau dire "pas de honte ni de fierté inutile", Earl se sentait blessé dans son amour-propre.
Il savait qu'il aurait pu monter, seul.
Qu'il aurait pu se déshabiller, seul.
Et dormir, seul.
Cela aurait été difficile mais il y serait arrivé. Sans montrer à quel point c'était pénible.

Il s'était déjà trouvé plus qu'à court d'elixia, forcé de puiser dans sa propre vie pour sauver quelqu'un d'autre, mais jamais en un seul coup, le temps d'un battement de cil.

Le clerc secoua la tête avec colère, voulut dire qu'il allait très bien, que son corps allait très bien.
Et puis la tension retomba. La fatigue nerveuse et physique s'abattit sur lui d'un seul coup.
Il eut un bref éblouissement.


- Ma reine...

Une petite flamme bleuâtre jaillit et courut le long des draps. La petite langue de feu s'arrêta presque aussitôt, immédiatement à court d'elixia à consumer.

Earl cilla pour chasser les étincelles qui dansaient devant ses rétines.
Non, il était devenu clerc pour ça. Pour pouvoir se contrôler, n'utiliser qu'un infime flux d'énergie à la fois. Les dernières évaluations de son elixia interne donnaient des chiffres élevés, très élevés... très largement au niveau d'un sorcier. Et indiquaient aussi une instabilité assez incroyable qui se traduisait par ces "combustions spontanées", comme avait dit Eireen.
Il n'aurait jamais été capable de canaliser les fortes masses d'elixia ambiante qu'exigeaient les sortilèges des mages. Pas s'il avait dû les modeler avec sa propre elixia. Même pour être clerc, il avait dû travailler dur.


- Je ne peux pas dormir.

Le Lévitis tourna la tête vers le feu qui dansait dans la cheminée, et ses cheveux argentés glissèrent sur l'oreiller.

- Pas tant que je n'arrive pas à stabiliser la régénération de mon elixia...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 2:33

- stabiliser ?

Une image s'imposa à son esprit : la barrière. L'aquarium dans lequel elle avait enfermé Syld pour le protéger de... des attaques extérieures. A l'intérieur, il y avait un charme de régénération, cela avait contribué en grande partie à remettre Syld d'attaque.

Hésitante, Fanaa tendit les mains vers Earl... mais rien ne se passa. Elle laissa retomber ses bras.


- Je suis désolée, je n'y arriverai pas.

La Danseuse s'agenouilla, saisit la main d'Earl qui se trouvait sur le bord du lit et posa son autre main à elle sur le front du clerc. Elle ferma les yeux. Tandis qu'elle tentait de lui transmettre l'apaisement, la voix de Gavriel s'éleva, grave, chaude, sans aucun soupçon de moquerie.

- Essaie de visualiser quelque chose de stable alors. Tu as parlé d'Ael alors pense à elle. Songe à notre Reine, profondément endormie. Son visage marmoréen est détendu, sa respiration est lente et régulière, les battements de son coeur sont lents, et rythment la plus douce des berceuses. Elle est tellement calme... elle rêve. Elle rêve de don royaume, de nous tous, de toi aussi. Elle continue de veiller sur nous, même ainsi. Elle reste l'âme de notre Cité, de son peuple. Elle dort et tu devrais faire comme elle, ainsi tu te rapprocherais d'Elle. Infimement certes, mais ce serait toujours cela, approcher Sa Grâce... Cale ton rythme vital sur le sien, songe à ta Reine.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 2:56

La température de la chambre s'adoucissait et il n'avait plus froid du tout. Seule sa respiration restait plus courte, plus hachée que la normale, trahissant la lutte avec l'énergie qui, à peine reconstituée, cherchait à fuir de nouveau.

- Je sais, je sais tout ça...

Un grondement de tempête, la danse sauvage d'une haute flamme d'azur, tellement brûlante qu'elle consumait même le feu couleur d'or et de sang...
Earl détourna les yeux de la cheminée.
Il s'obligea à fermer les yeux.
La drogue l'aidait à calmer son anxiété, mais cela restait un bienfait éphémère et totalement artificiel. Dès que les effets se dissipaient, ses nerfs se retendaient comme des cordes. Tout compte fait cela ne l'aidait pas. Il faudrait vraiment qu'il songe à diminuer sa consommation à l'avenir.


- Je le sais... je l'ai déjà vue...

Ah, il se faisait donner des leçons par un étudiant. Un étudiant qui n'avait pas tort.
Il devait se détendre, voilà tout.


- Je donnerais... ma vie pour la protéger.

Il glissa dans le sommeil sans même s'en rendre compte.

- Tout donner... pour elle... la ville qu'elle aime... être son gardien...

Sa respiration se calma tout à fait et son murmure se tut.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 3:04

Et voilà que tout le monde était reparti... Enfin au moins, il restait la lévitis :

- On nous a abandonné je crois... Enfin bon

La shalos héla une serveuse et demanda deux verres et une bouteille d'alcool fort, qui lui fut amené quelques minutes plus tard. Kyara déposa un petit verre à liqueur devant l'autre demoiselle et lui servit du liquide jusqu'à la moitié du verre et se servit de même :


- Allé ! Boit cul-sec ! ça te remettra en place, tu n'as pas l'air dans ton assiette

Souvent son propre conseil, elle avala d'une traite le liquide qui se mit à lui bruler la gorge

- Outch

Kyara fit la grimace quelque millième de secondes et toussota légèrement :


- Pour être fort, il est fort !
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 3:23

Fanaa avait le coeur battant. Il y avait tant de ferveur dans le souhaits d'Earl... lui qui n'était qu'à moitié Levitis était prêt à tout donner, tout sacrifier pour sa reine. Tout. La Danseuse songea de nouveau à l'image qu'elle avait vue, la veille dans la tempête. C'était Ael, elle le savait. Elle l'avait vue de façon si nette, si réaliste, elle aurait pu la toucher...
Immobile, la jeune Oubliée observait Earl, ses paupières closes, son visage pas encore tout à fait détendu, son torses qui se relevait et s'abaissait au rythme de sa respiration enfin calmée.

De l'autre côté du lit, les mains jointes, se tenait la femme aux cheveux de lumière. Ael. Il y avait eu des images et des pensées touchant à Ael dans cette pièce. Les trois enfants présents rendaient présente et réelle la présence de la Reine endormie. Mais le fantôme était arrivé trop tard, l'enfant aux cheveux blancs avait emporté les images d'Ael dans son sommeil, n'en laissant que d'infimes poussières. C'était à peine de quoi raviver le souvenir, la douleur et la peine dans le cœur de la défunte.
Elle regarda longuement Earl et effleura le plexus du jeune homme d'une main plus légère qu'un souffle. L'elixia se mouvait encore, le peu qui se trouvait encore là faisait des pics, des creux, des vagues, que la femme apaisa d'un souffle.

*Paix, gardien d'Ael...*

Le visage d'Earl put alors se détendre tout à fait.

*Qui êtes vous?* demanda Gavriel en pensée, plus surpris qu'il n'aurait voulu le montrer.

L'apparition leva la tête et crois le regard du Levitis. Elle leva une main devant sa bouche, dans une expression de grande incrédulité et disparut instantanément, laissant le jeune homme bouche bée. Il devait avoir rêvé, il le fallait ! Sinon il devait être bon à enfermer. Une démone. Une démone aux yeux violets. Elles ne devaient pourtant exister que dans ses cauchemars d'enfants. Ces chimères de pouvaient être réelles !

Le temps s'était comme figé dans la chambre....




En bas, Eireen saisit le verre et le vida d'un trait. Ca brûlait.


- C'est pas juste. Je ferai tout pour lui. Je l'aime tellement. Mais j'ai l'impression de ne jamais reagir comme il le faudrait. Je suis toujours à côté de la plaque. Earl est presque un Dieu et nous sommes des insectes à côté. Surtout moi. Et ses yeux... un peu comme ceux de gav... et de papa...
Encore un verre steplait. J'me drogue pas, moi.
Je fais quoi, moi, Kyara ? Ce barbare, c'est un keunar. il s'en fout d'moi. Mon amour...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Auberge des Trois Zoris - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge des Trois Zoris
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pépin trois pommes courageux chevalier.
» Temps d'attente entre l'envoi de deux , voire trois newsletter aux membres du forum
» Tableau à trois entrées
» [ Débutant demande de l'aide aux Experts] Questions sur trois codes bien précis.
» Plagiat de mon forum j'attends toujours ça fait plus de trois mois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: