Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Auberge des Trois Zoris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 20:01

Syld se tendit. Cette fille commençait à aller trop loin, avec ses questions.
Et tout ça pour quoi ? Pour avoir de quoi écrire un rapport pour "finir ses études" ? Ah, il aurait pu lui en donner un beau, de sujet de mémoire !


- Non, je ne suis pas de Shalanos même, si vous tenez tant que ça à le savoir. Et Earl et moi sommes amis d'enfance.

"Amis d'enfance". Ces termes sonnaient étrangement. C'était vrai, et en même temps c'était faux. C'était cela, et en même temps c'était tellement plus que cela.

L'assassin croisa les bras, le regard à nouveau aussi sombre que la mer qui battait les falaises au dehors.


- Est-ce que vous avez aussi pris des leçons de tact, dans votre prestigieuse université ?
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 21:24

La remarque de Syld la fit tiquer...

- Leçon... de tact? hum... a vrai dire, le tact n'est pas nécessaire avec les livres... et je ne suis pas diplomate... Donc voyez vous, le tact... Enfin, effectivement, il faudrait peut-être que je pratique un peu...

Sa voix s'éteignit dans ses réflexions...

- Mais... Shalanos est vraiment "cachée du monde"? Cela me fascine. C'est un peu comme si elle était protégée par les ombres comme Lévitas est protégée par les vents...

Elle se mis a noté des choses tout en attendant l'éventuelle réponse de Syld.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 21:41

- Des "livres"... "pas diplomate"... Ah, si vous voulez mon humble avis, c'est pour que vous appreniez comment vous comporter avec les être humains normaux que votre doyen ou je ne sais quoi vous a envoyée "en bas" !

Avec sa perspicacité instinctive, Syld venait de lâcher tout haut une bonne partie de ce que Earl avait préféré garder pour lui à ce sujet.
N'y tenant plus, le jeune homme se leva et se mit à aller et venir comme un fauve en cage tout en guettant la porte avec une attention un peu fiévreuse.


- Et oui, Shalanos est "cachée du monde", comme vous dites. Physiquement parlant, elle est encore plus "fermée" que Levitas... mais ses habitants sont au moins mille fois plus ouverts d'esprit que l'immense majorité des Lévitis, même s'ils rechignent aussi à se mêler à des "étrangers".
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 22:18

- Qu.... hum... du tact donc... je suis certaine que ce n'est pas le votre exemple que je dois suivre...

Elle repartit sur ses notes concernant Shalanos

- Sinon, vous devriez vous calmer, elle va revenir, je suis certaine.

Quelques lettrages plus tard

- Vous n'aviez pas un compagnon? c'est ce que j'ai cru comprendre de vos discutions... Ne serait-ce pas l'autre Shalos qui se disputait avec le médiovien pour une place gratuite? Finalement, je me demande si je n'aurais pas préférer qu'ils mettent plus de coeur a l'ouvrage pour notamment cette petite...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 22:38

Syld s'immobilisa et vrilla son regard vert vif vers la Lévitis.

- Je ne fais que vous livrer une opinion honnête... c'est différent de votre fichue manie de poser tout de go des questions indiscrètes, pour noter si possible encore plus indiscrètement ce que vous déduisez des réponses que l'on finit par vous jeter en pâture dans l'espoir que cela suffira à vous faire taire plus de dix minutes d'affilée.

Non, décidément, le jeune homme ne parvenait pas à se calmer. Le bref affrontement avec Earl l'avait laissé dans un état de nerf épouvantable. Cela faisait longtemps qu'il n'avait soutenu un duel pareil. Et l'annonce de la énième disparition de Fanaa pour couronner tout ça...
Il était dit qu'il allait passer son énervement sur la première personne venue.


- Est-ce que moi je vous demande si vous gémissez au lit ? Et est-ce que je m'empresse de prendre des notes en marmonnant "intéressant" ?

En prononçant le dernier mot, Syld avait imité les intonations de la mage avec une fidélité assez frappante. Il reprit ses allée et venues.

- Si vous tenez réellement à ce que je me calme, je vous prierais d'éviter les questions d'ordre personnel. Les questions sur Shalanos, aussi. Pour un Shalos, Shalanos est une question d'ordre personnel. Et ça, vous pouvez le noter dans vos carnets et le souligner.
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 23:47

La plume s'arrêta dans un crissement détestable sur le parchemin du carnet vert que la mage remplissait depuis qu'elle parlait de Shalanos avec le Shalos

- ....

Le silence tant voulu par l'assassin se produisit... cependant, il fut accompagné d'une baise substantiel d'une dizaine de degrés de la température ambiante autour d'eux. Elle soupira puis posa lentement sa plume. L'encre n'avait pas eu le temps de sécher qu'elle s'était gelée dans les fibres du papier. Elle s'éclaircit la gorge puis commença sa lecture

- Bien que je n'ai rencontré à l'heure actuelle que deux membres de ce peuple, les Shalos semblent particulièrement bien représenter l'Ombre. En effet, au delà de tout stéréotypes, ils aiment le secret et les ombres sont leur alliées. Ils le montrent par le choix de leur métier comme Voleurs ou Assassins par exemple -pour ce que je puisse conclure pour le moment. Ils ont aussi une fibre quasi patriotique et un culte du secret encore une fois sous le signe des ténèbres et donc du mystère et de la dissimulation.

Elle posa le carnet, mit un papier absorbant entre les pages puis referma le carnet

- Cela continue encore un peu et ce n'est que la première mouture. Je corrigerais sans doutes le texte. Bien entendu, vous pouvez me corriger si j'ai écrit quelques chose d'erroné. Voyez vous ici quoique ce soit de personnel sur ce que vous me "jetez en pâture"?


_______________________ post auteur Syld ______________________

Syld s'immobilisa si brusquement au milieu de la salle commune que le gérant, qui passait par là en toute innocence, faillit s'assommer contre la porte fermée tant il mit de précipitation à se réfugier dans les cuisines.
Le Shalos ferma l'oeil en se traitant mentalement de triple abruti. Cela faisait deux fois en l'espace de quelques heures qu'il se laissait berner par les apparences.
Il fit de son mieux pour calmer sa respiration et tourna la tête vers la Lévitis avec raideur.


- Pas vraiment. Je m'excuse.

Et il alla se percher sur un des tabourets bancals qui flanquaient le comptoir.

________________________ fin post auteur Syld ___________________
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 1:50

fil précédent : les falaises


Rappelée à l'ordre, Fanaa bondit au sol et rejoignit rapidement Earl. Sur le chemin elle ne réengagea pas la discussion mais toussa plusieurs fois le plus discrètement possible. Elle chantait avant, du moins elle croyait en avoir le souvenir. Mais c'était devenu si douloureux depuis qu'elle ne s'y consacrait que rarement. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle chantait de nouveau depuis le cachot et les enfants de ses cauchemars.

En reconnaissant l'auberge, elle accéléra le pas. Son coeur de mit à battre, Syld se trouvait l'intérieur, son ange écarlate. Elle ôta le manteau d'Earl et le lui rendit avant de s'avancer vers la porte. L'envie, non le besoin de la voir était si pressent tout d'un coup ! Elle ouvrit la porte et courut à lui.


- Syld !

Il était sur un tabouret. Face à lui, Fanaa leva la tête pour croiser son regard et une vague d'émotion lui fit venir les larmes aux yeux. Elle l'entoura de ses bras et posa sa tête sur son torse avant de le laisser parler ou réagir.

- Tu m'as tellement manqué...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 2:16

Tout en s'essorant les cheveux, Earl mesura du regard la distance entre le tabouret occupé par Syld et Hakuren.

- J'aurais dû m'en douter.

Il intercepta le propriétaire qui tentait de traverser furtivement la salle.

- Jolie bosse, patron. Mon ami et moi souhaiterions vivement que de l'eau chaude soit remontée en haut... nous n'avons pas eu le temps de prendre nos bains et ils doivent être aussi froids que l'eau du port, à présent.
- Qu-quatre bains ?
- Vous comptez bien.
- Mais vous n'avez que trois chambres !

L'homme devança la réplique du Lévitis tout en recommençant à se tordre les mains.

- Toutes les autres chambres ont été réservées pour un équipage de marins qui devrait arriver dans la nuit, compte-tenu du mauvais temps. Ce sont des clients fidèles, et ils ont payé d'avance, et...
- Et j'ai compris. Quatre bains, dont deux dans une seule chambre, donc. Nous nous arrangerons.
- Bien monseigneur, tout de suite monseigneur.

L'aubergiste fila comme une souris qui vient d'échapper aux griffes d'un chat.

De son côté, Syld ne savait trop quelle attitude prendre.
Connaissant Earl, il avait déjà dû sermonner Fanaa à sa façon. Inutile d'en rajouter trop.


- Fanaa, il aurait pu t'arriver n'importe quoi, là, dehors...

Faelanir était une ville globalement sûre, mais du fait de sa neutralité on pouvait y croiser vraiment n'importe qui. Et si Hakuren n'avait pas découvert son absence, il aurait pu se passer des heures avant qu'ils ne réagissent. Il pouvait se produire tant de choses en quelques heures...

Syld se décida à refermer ses bras sur la jeune femme. Elle était trempée, mais lui était encore humide et boueux après le duel dans la cour, donc peu importait !
Il murmura d'une voix rauque :

- Préviens au moins quelqu'un, la prochaine fois, s'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 3:07

Elle le serra plus fort. Là tout contre lui, Fanaa pouvait concevoir que le monde tourne. Ce qui était triste, dur, affreux, restait en retrait. Dans l'enceinte de ses bras elle était à l'abri. C'était bien le meilleur endroit de l'univers.

- Je te promets d'essayer. réussit elle à dire tandis que ses larmes coulaient de soulagement.

Elle sourit doucement et plaisanta entre deux sanglots :


- Tu as raison, il peut survenir n'importe quoi. D'ailleurs moi j'ai rencontré Earl, c'est pas un cadeau.

Il fallait le lâcher maintenant. Il fallait le laisser respirer. Elle s'était promis de ne pas être une entrave. Elle devait rompre l'étreinte. Mais elle ne put s'y résoudre. Non. Si elle le lâchait maintenant, trop de pensées viendraient envahir sa tête. Et elle n'en voulait pas. Pas maintenant. Elle ne voulait que Syld.

- Garde moi je t'en prie. Je serai sage...

Oui elle serait sage. Elle aiderait même en cuisine s'il le fallait. Elle avouerait à la dame Blanche que le coup de la soupe était fait expres. Elle lui présenterait ses excuses. A Earl aussi de l'avoir fait sortir par ce temps. A Syld lui-même de l'avoir inquiété. Elle leur coudrait des vêtements, elle... elle... elle trouverait.
Mais elle le ferait si il le lui demandait. Elle ferait presque tout pour prolonger les instants partagés avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 3:37

Syld souleva légèrement Fanaa du sol et la jeune fille se retrouva assise sur ses genoux.

- Tu es déjà trempée comme un chaton qu'on aurait tenté de noyer, et il faut encore que tu en rajoutes ? la gronda-t-il sans pouvoir retenir un sourire face à ce torrent de larmes.

Les deux ou trois filles d'auberge qui allaient monter l'eau chaude demandée ouvrirent de grands yeux en découvrant la scène au sortir des cuisines... et ne se privèrent pas de regards envieux vrillés comme des chevilles dans le dos de Fanaa durant toute la montée des escaliers.
En redescendant, les demoiselles glissèrent un coup d'oeil plein d'espoir du côté de Earl. Entre les pans de sa veste, sa chemise blanche était devenue agréablement transparente, grâce en soit rendue à la pluie. Malheureusement messire le clerc semblait totalement imperméable aux battements de cils qui lui étaient adressés.
Dommage... ce glaçon-là aurait sans doute été fort délicieux à dégeler.

N'ayant tout simplement pas remarqué la subite flambée d'intérêt dont il constituait l'objet principal (sans quoi il eut été sans coup férir repris par une crise de bégaiement), Earl considéra les deux moineaux perchés sur leur tabouret avec une pointe d'agacement.


- Je voudrais pas jouer les rabats-joie, mais vous allez vraiment finir par attraper la mort si vous restez comme ça, vous deux.

Puis il considéra sa propre personne.

- Et moi aussi, d'ailleurs. Bon, un bain bien chaud s'impose. Dame Hakuren, vous voudrez bien m'excuser...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 9:52

La plume de la jeune femme qui avait repris sa route sur le papier ne s'arrêta pas a l'arrivée de Fanaa et de Earl... Elle suivi distraitement la conversation jusqu'à ce que son demi-compatriote - qu'elle considérait pourtant avec plaisir comme entier- prenne congés

- Et bien moi aussi, je vais profiter de ce baquet d'eau qui m'attendait déja tout a l'heure...

Ses yeux passèrent sur la petite inconsciente]

- Oh! Et cher "garde du corps", je vous saurais grès de bien vouloir veiller sur la petite pour le moment... Merci.

Elle s'éloigna, ne pouvant refréner un "garde du corps... bien bien d'un ton ironique laissant la les tourtereaux et la gamine.

A l'étage, dans sa chambre, elle trouva un bacquet d'eau encore fumante et, sur un petit tabouret, un savon et du linge. Cela plut a la mage. Elle se dirigea vers le miroir pour regarder l'étandu des dégats de la tache.... elle aurait du tenter de la néttoyer avant qu'elle ne s'incruste dans les fibres du tissus... Elle soupira, tira le voile qui faisait office de rideau et se déshabilla, dévoilant un corps bien galbé et lisse sous une peau plutot pale mais dont la blancheur des cheveux atténuait cette impression.

Après avoir tester l'eau, elle y plongea avec délectation, se détendant complètement tout en réfléchissant à leur situation avant de hausser les épaules et de remettre cela a plus tard... que ce bain était bon!
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 12:26

- Oui, pardon... tu as raison...

Elle s'essuya les yeux à plusieurs reprises. Ce ne fut pas facile car ils mirent du temps à se tarir. En même temps, elle caressait Syld du regard, tout doucement, comme si il eut été de porcelaine et qu'elle n'osait le toucher qu'à l'aide d'une plume pour s'assurer de ne point l'abîmer.


- Earl n'a pas tort non plus.

Dans ses vêtements humides, il risquait d'attraper froid. Alors qu'il se remettait à peine des dernières blessures, ce n'était pas le moment. Elle glissa ses mains sous le tissu de la chemise et toucha la peau moite et trop fraiche. Ca n'allait pas cette temperature corprorelle. Elle secoua la tête et ôta le tissu, dévoilant au public la perfection du torse et du dos de l'assassin. Nul doute qu'il fit soudain plus chaud dans les cuisine. Des pommettes féminines se colorèrent de fort jolie façon et des yeux brillèrent, qui d'envie, qui de désir, qui de plaisir et qui d'injustice.

Fanaa ne remarqua rien, le reste du monde n'était plus.

Mais elle n'allait pas le mettre complètement nu dans cette pièce, elle n'était pas assez chaude. l'idée du bain était meilleure. D'autant que c'était la sienne au début.


Après avoir demandé -gentiment - au tavernier de s'occuper de la gamine, elle retourna sur le sol - bien terne comparé aux genoux de l'ange - et lui prenant la main, elle l'emmena à l'étage où elle trouva la chambre par laquelle elle s'était sauvée. La fenêtre avait été refermée, le feu ravivé, deux baquets les attendait. Deux...
Fanaa resta interdite pour l'instant mais se reprit rapidement. Ne pas rêver. C'est juste une erreur. De toute façon elle avait prévu de dormir dans l'espèce d'écurie. C'est là qu'on mettait les serviteurs, non ? Même si ça ne devait être qu'un jeu.


- Laisse toi faire ça te fera du bien...

Elle le dénuda et le plongea dans l'eau chaude. Bien sûr il voulut l'empêcher de trop en faire mais ...


- Tut tut. Laisse moi m'occuper de toi. Je sais faire, je t'assure ! ses accents de supplications le décidèrent

Elle en profita pour lui prodiguer mille et un soins, le lavant (même la tignasse mais prenant bien garde à ne pas trop approcher du bandeau) le massant sous l'eau. Prendre soin de lui la détendait tellement... elle ne demandait rien de plus sinon qu'il accepte tout ce qu'elle lui offrait...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Oct 2009 - 16:04

Syld mit du temps à se détendre réellement.
Il se sentait coupable de se laisser dorloter comme ça.
Oh, il aimait bien se faire cajoler de temps en temps. C'était un plaisir un peu infantile, une compensation inconsciente à une enfance qui n'avait jamais eu lieu. Même les gamins de Shalanos restaient avec leurs parents, les toutes premières années. Les Shalos ne brillaient pas par leurs débordements d'affection mais c'était toujours ça de pris.

Le jeune homme appuya la tête contre le rebord du baquet avec un soupir de contentement.

Il était en quelque sorte content que Soghann ne soit pas là. Enfin, il pouvait se permettre de relâcher un peu le carcan dans lequel il s'acharnait à enfermer ses sentiments, sans craindre que la moindre de ses expressions ne vienne le trahir sous le regard un peu trop aigu de son partenaire.
Il pouvait respirer un peu plus librement.
Peut-être ce relâchement serait-il dangereux pour l'avenir.
Oui, peut-être.

Syld ressortit une main de l'eau pour effleurer le poignet de Fanaa.


- Tu devrais profiter du fait qu'ils se soient donnés la peine de monter un deuxième bain... et puis ça me ferait plaisir, aussi.


Dans la chambre voisine, Earl achevait de se sécher. En homme pratique et efficace, il ne perdait guère de temps à faire ses ablutions.

Il interrompit un instant ses gestes pour porter la main à son cou, là où les griffes de Syld avaient ripé. La lueur dansante du feu dans la cheminée se reflétait sur sa peau hâlée et dessinait des ombres qui soulignaient cruellement l'entrelacs de cicatrices qui s'étendait sur son dos et ses flancs comme une toile d'araignée. Traces de fouet, de brûlures, de fers rouges, de tenailles... toutes typiques des blessures non ou mal soignées. C'étaient des marques anciennes que les années avaient adoucies autant qu'elles le pouvaient, sans pouvoir les faire disparaître tout à fait.
Le Lévitis baissa les yeux sur les marques qui cerclaient ses poignets puis haussa les épaules avec impatience avant d'attraper une chemise sèche dans son sac.

Se saisissant du livre dans lequel il avait rangé les notes prises à la taverne, il alla s'installer devant la cheminée. A la lueur des flammes, il inscrivit soigneusement les chiffres qu'il n'avait eu le temps d'ajouter après son bref combat avec le Shalos. Puis ses prunelles d'or glissèrent sur ceux relevés à la taverne. Lentement, il écarta le parchemin neuf pour relire la feuille qui se trouvait derrière. Ces observations là dataient de quelques années, comme en témoignait l'aspect passé de l'encre.
Earl connaissait ces chiffres par coeur. Et il avait déjà son interprétation. Pourtant il prit le temps de les vérifier un à un comme s'il avait pu y avoir une erreur quelque part.

Le Lévitis referma le livre et le reposa avec douceur sur le sol.


- Il va vraiment falloir qu'on parle, Syld...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 15:06

Fanaa s'immobilisa, le temps d'analyser la demande su chenapan. Etait-ce une demande détournée pour l'éloigner? Un rejet ? Non non. Il lui demandait simplement de se laver aussi. Qu'elle était bête c'était évident, comment être d'agréable compagnie sinon ? Elle l'embrassa sur le front.

- Oui, bien sûr. J'y vais.

Elle ne précisa pas qu'elle avait pensé à garder la deuxième eau pour laver ses vêtements.

Elle se dénuda et se glissa dans l'autre baquet. La tiédeur de l'eau la détendit. Leurs baquets étaient tout proches l'un de l'autre mais de la façon dont Syld et Fanaa étaient placés, chacun tournait le dos à l'autre.
Cette situation ne gênait pas la jeune femme car sa simple présence à quelques centimètres lui faisait tout drôle dans la poitrine. Elle plongea la tête dans l'eau puis s'adossa à la paroi. En reculant un peu la tête, elle aurait pu effleurer celle de Syld. Le savoir si proche l'apaisait. On entendait les bruits du dehors, ceux de la Taverne, mais dans la chambre, l'ambiance était au calme. Dans ce silence, Fanaa savourait le moment présent.


*Il est là, il est juste là... ange de ma vie...*

Elle prit du savon et commença à se laver en faisant attention à ne pas trop faire clapoter l'eau, ne pas rompre l'harmonie de l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 16:56

Syld leva les bras pour essorer sa tignasse puis sortit en souplesse du baquet. Tout en se ceignant les reins d'une serviette (il y avait un petit courant d'air qui provenait de la fenêtre gonflée par l'humidité), il repoussa le bac en bois du pied et s'assit sur ses talons juste derrière Fanaa , avant de passer une main par dessus l'épaule de la jeune femme pour subtiliser avec une habileté consommée le morceau de savon qu'elle tenait.
En silence, le jeune homme commença à lui laver le buste et les épaules avec des gestes lents, doux et précis. Il y mettait trop d'adresse pour que ce soit son premier exercice de ce genre, mais ses mouvements ne s'en faisaient que plus caressants. Ils relaxaient, et en même temps ils électrisaient.

Syld tâchait de ne pas laisser ses pensées divaguer, de se concentrer uniquement sur ce qu'il faisait. Et pourtant il ne pouvait totalement ignorer l'avertissement susurré à son oreille : il avait dit à Hakuren n'être qu'un garde du corps... et c'est bien ce qu'il était censé être. Ni plus, ni moins. Ce qu'il était en train de faire dépassait largement les limites de cette fonction, pourtant il n'avait nul besoin de cela pour s'assurer que Fanaa resterait attachée à lui, lui facilitant ainsi le "travail". Fanaa était déjà bien assez attachée comme cela, même si ses actes restaient toujours aussi imprévisibles et illogiques. Non, là il s'agissait de lui. C'était lui qui s'attachait, qui s'attachait à une petite chose fragile, si fragile...

Syld posa les yeux sur le cou de la jeune femme, et resta comme fasciné par ce qu'il voyait. Ses doigts glissèrent sur la gorge vulnérable. Si fragile. Une part de cette petite chose qui l'envahissait, le corrompait comme un poison par sa simple existence.
Le Shalos cilla, s'arrachant à ces pensées qu'il n'avait ni formulées clairement, ni réellement perçues. Cela n'avait été qu'un bref instant durant lequel ses gestes s'étaient figés. Il se pencha et déposa un baiser délicat dans le creux de cette gorge sur laquelle ses doigts avaient hésité.


- Allez...

Il attrapa une des serviettes pliées sur un tabouret à côté des baquets et, ayant soulevé Fanaa hors de l'eau, l'en enveloppa sans même la reposer au sol.

- Je parie mon petit-déjeuner que tu avais l'intention d'aller dormir dans un coin "où tu ne gênerais personne".

Syld sourit puis se dirigea vers le lit.

- Pas question que tu dormes ailleurs que dans un lit, grenouille !


Dernière édition par Syld le Mer 14 Oct 2009 - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 23:07

L'assassin était de corpulence fine - presque frêle d'ailleurs dernièrement, nota Fanaa (et dans sa tête elle songea que le lendemain il faudrait le nourrir de quelque chose de plus consistant que de la soupe) - pourtant il la soulevait sans peine. Sans forcer. Et ce geste la fit se sentir minuscule entre ses bras. Elle entrevit fugitivement l'image d'un pétale de fleur. D'une toute petite fleur, et c'est ainsi qu'elle se sentit : un tout petit pétale dans l'immensité de l'univers...
Peut être craignit elle soudainement qu'une bourrasque violente ne l'envoie trop loin et ne la perde, un événement imprévu, plus fort qu'elle... toujours est-il qu'elle passa ses bras autour des épaules de l'ange écarlate et s'y accrocha très fort.

Fanaa était devenue plus légère. Elle n'avait jamais eu un gros appétit mais ces derniers temps, elle grignotait du bout des lèvres ou évitait carrément de manger. La Danseuse ne s'en rendait même pas compte. Son apparence physique n'avait pas changé, pas encore, mais à l'intérieur d'elle, la Source maintenant éveillée prenait de plus en plus d'importance, faisant perdre sa consistance à Fanaa. Cela se déroulait à une échelle infime. Nul ne pouvait encore voir les changements, mais si on la soupesait, il devenait évident qu'elle était légère. Trop légère. En secret, la Source commençait à ronger l'humanité de la dernière Chandlune...

Il avait deviné, il savait qu'elle avait compté dormir autre part. Il commençait donc à la connaître! Cette découverte provoqua deux réactions chez Fanaa : d'un côté elle ressentit une folle joie de voir qu'il s'intéressait à elle, de l'autre elle se sentit honteuse et gênée à cette même idée. Syld n'avait pas besoin de ça, il était indigne de lui qu'un ange s'abaisse à observer la course d'un pétale balloté par les vents et même... qu'il le cueille en passant.

La jeune femme garda le silence. Que répondre à cela ? Il avait deviné juste. Et qu'il semble vouloir la garder près de lui la faisait perdre pied. Elle avait déjà été dans ses bras mais c'était chaque fois un nouveau choc, un nouveau chamboulement dans sa tête et dans son cœur, un nouveau miracle. Elle ne dit rien, refusant de gâcher le précieux et merveilleux instant avec ses babillages. Lui dire, lui faire comprendre à quel point il était un être merveilleux et essentiel au monde était impossible. Elle n'avait pas les mots pour ça et n'importe quelle façon de l'exprimer serait trop maladroite et vraiment pas à la hauteur de la réalité. Elle devait tout garder pour elle, mais comme cela faisait beaucoup, beaucoup trop, elle en laissait passer dans son regard. Ses iris bleu-violettes avait maintenant des paillettes dorées qui y dansaient. L'amour. Tellement d'amour...

Il voulait qu'elle dorme dans le lit, mais elle espérait de toutes ses forces qu'il comptait bien y être aussi. Le risque qu'il décide de dormir autre part, ne serait-ce que sur une chaise dans la même pièce, à une distance où elle ne pourrait sentir son souffle, où elle ne pourrait pas même l'effleurer, ce risque lui était pénible à imaginer. Douloureux. Elle s'en trouva incapable de relâcher son étreinte. Mais cette position risquait de le gêner à force, il faudrait bien qu'elle le lâche, oui, mais plus tard.
Après ce baiser. Elle l'embrassa sur le front.
Non après celui-ci. Elle l'embrassa sur la tempe.
Celui-là. Elle l'embrassa dans le cou.
Derrière l'oreille.
Sur la paupière.
Sur la joue.
Au coin de la bouche (en tremblant un peu)
De nouveau sur le front.
Sur les cheveux.
...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 23:29

Hakuren se prélassait dans son bain depuis un certain moment... il était temps d'en sortir... Après avoir utilisé son savon, elle ressorti de l'eau comme régénérée...

- Et bien, c'était un bon bain que même un médiovien apprécierait! Enfin... je suppose...

La mage, nue, se retourna et observa ses vêtements... et surtout la tache qui trônait fièrement sur son décolleté...

- Toi, tu vas prendre cher....

Ce disant, elle mis de l'eau sur la forme orangée puis l'encadra avec ses mains. Le flux d'Elixia traversa son corps et gela l'eau, emprisonnant le reliquat de soupe. Tout en se concentrant pour éviter tout débordement, elle réussi a extraire la glace et révéla un tissu froid, mais propre. Satisfaire, elle déposa le glaçon a terre.

- Bon exercice de contrôle... il me faudra le refaire... surtout quand il est réus...

Se retournant, elle vit l'eau du baquet gelée... Elle se dirigea vers la fenêtre, releva le rideau sur le vitrage... du givre... Un soupir de désespoir sorti de ses lèvres en un nuage de vapeur... Elle se laissa tombée sur le lit

- J'y arriverais jamais...

La mage se rhabilla même si elle ne semblait pas pour le moindre du monde sensible au froid hivernal qui régnait dans sa chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 23:40

Syld déposa Fanaa au creux des draps mais la demoiselle refusait déserrer son étreinte et s'évertuait à piquer de petits baisers partout où elle le pouvait. Le Shalos se laissa complaisamment faire un petit moment, avant de s'emparer de sa bouche pour l'embrasser. Fanaa fut bien obligée de cesser son manège.

- Hé... je ne vais pas m'envoler si tu me lâches, tu sais, chuchota-t-il en détachant à peine ses lèvres de celle de la jeune femme. La nuit est fraîche... très fraîche, même.

Un petit frisson lui remonta le long de l'échine. Bon sang, était-ce vraiment normal qu'il fasse aussi froid, tout à coup ?

- Alors j'ai bien l'intention de dormir aussi dans un lit.

Il eut un petit rire silencieux.

- Si tu me laissais juste étendre nos vêtements devant la cheminée pour qu'ils sèchent un peu, ce serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 0:02

*Il m'a embrassée !*

Le cœur battant à tout rompre, les joues très colorées tandis qu'elle sentait son souffle alors qu'il parlait, elle acquiesça et le libéra enfin. Elle s'en voulut un peu de le laisser effectuer une tâche si vile que de s'occuper du linge alors qu'elle se prélassait dans le lit, mais ses jambes étaient en coton et il l'aurait vue tituber si elle s'était levée.

Alors qu'il partait étendre les vêtements, Fanaa quitta la serviette pour filer sous le drap. Elle se roula en boule et effleura ses lèvres en gardant les yeux rivés dur le dos du jeune homme.


*Tu t'es pourtant déjà envolé. Au moins deux fois déjà...*
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 0:40

Syld ne put retenir une petite grimace en voyant de près ses vêtements. Tout cela commençait à être vraiment défraîchi. La chemise était celle qu'il avait "empruntée" chez le Gros, mais pour le reste... depuis combien de temps ne s'était-il pas changé exactement ? Avec les derniers évènements, il avait perdu le compte des jours.

- Hum.

Il tourna la tête vers Fanaa, et ne put s'empêcher de caresser du regard les courbes que suggéraient les draps.

- Excuse-moi une minute, j'ai quelque chose à demander à Earl. Je reviens.

Le jeune homme sortit vivement de la chambre et alla toquer à la porte qui ne laissait pas filtrer un courant d'air glacial.

- Earl ? Ah, tu m'étonnes que ta vue baisse, si tu t'échines à lire avec aussi peu de lumière !

Le Lévitis releva le nez de son ouvrage et ne put s'empêcher de tiquer en découvrant le Shalos appuyé à l'encadrement de la porte.

- Tudieu, tu pourrais avoir au moins la décence de t'habiller un peu plus que ça lorsque tu te promènes dans les couloirs d'une auberge !

Syld glissa un coup d'oeil vers sa serviette puis se fendit d'un sourire ambigu.

- Non, ne me dis pas que même toi ne peux rester indifférent face à...
- Qu'est-ce que tu veux ? le coupa Earl d'un ton qui n'incitait pas à plaisanter.
- Eh bien, vu que tu en parles, je me demandais si un garçon aussi prévoyant que peut l'être un futur capitaine en titre n'avait pas un peu de change supplémentaire dans ses bagages. Je sais que tu n'as jamais assez de place à cause de ces fichus bouquins poussiéreux, mais...

Un paquet de vêtements lui vola en pleine figure, lui clouant le bec.

- Laisse mes bouquins tranquilles, tu veux ! Et débarrasse-moi le plancher !
- A vos ordres, mon capitaine. Eh mais... c'est...

Syld étendit la chemise à bout de bras.

- ... blanc.
- Et alors ? Si toi tu avais des bagages brillant un peu moins par leur absence, tu n'aurais pas à râler parce que la couleur de ce qu'on veut bien te prêter ne te conviens pas. Bonne nuit.

Le Shalos eut juste le temps de faire un pas en arrière avant que la porte ne lui claque au nez.

- Hélà, mais c'est qu'il est encore devenu tout rouge, mon imperturbable Lévitis, s'amusa Syld tout en regagnant sa chambre. Me revoilà !

Tout sourire, il déposa les habits (blancs !) sur une chaise après avoir refermé la porte du talon.

- Une petite place dans ce lit pour un Shalos frigorifié, gente demoiselle...

La serviette tomba sur le plancher et le jeune homme se glissa sous la couverture. Il ne put résister à la tentation d'effleurer de la main le creux de la taille et le galbe de la hanche de Fanaa.

- C'est déjà tout tiède...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 1:22

- Tu as si froid que ça ?

Avec un sourire mutin elle ne fit ni une ni deux et bondit littéralement sur lui. Dressée sur ses bras, elle se laissa glisser le long du shalos, pour que son corps chaud repose sur le sien. Elle serait sa couverture.
Relevant la tête, il put voir ses yeux pétiller tandis qu'elle se mettait à rire, la tension s'allégeant enfin.
Fanaa baissa la tête et souffla chaud dans le cou et sur les épaules du brigand. Le regardant de nouveau, elle ne résista pas à lui tirer une petite langue rose alors qu'elle laissait courir ses mains le long des côtes, de la taille, des hanches et d'un bout du charmant derrière de Syld.

Elle le goûtait du bout des doigts et de ses douces paumes, se délectant de sa présence, sa réalité, son existence, sa proximité. Bénie soit cette proximité...

Elle se laissa glisser sur le côté droit de Syld, blottit sa tête eu creux de son épaule et de sa main droite alla dessiner sur le torse de l'assassin d'élégantes volutes. Elle plia son coude gauche et posa sa tête sur sa main ainsi surélevée. -décidément elle ne trouvait pas de position- sa main libre remonta le long du cou et se posa sur le côté du visage de l'assassin.

La seule lumière provenait des flammes de la cheminée, elle était donc mouvante et s'amusait à changer les ombres dansant sur le visage du filou. Sur son bandeau, son œil, son nez, ses pommettes, ses lèvres... sa bouche entrouverte était un appel au baiser. Au souvenir de l'effet que leurs échanges avaient habituellement, Fanaa frémit. C'était si tentant, trop tentant.
En vérité elle ne résista pas longtemps.

Et le torrent d'énergie pure déferla, traversant Fanaa pour emplir Syld de chaleur. Elle repensait aux sensations dans le bain tandis qu'il prenait soin d'elle, elle était restée immobile, retenant son souffle, le visage brûlant et contente qu'il ne puisse apercevoir ledit visage et par là-même son trouble. Au moins, durant un baiser, les yeux restaient fermés. C'était plus facile. Elle s'imaginait que s'il ne la voyait pas avec ses yeux, il ne remarquerait pas le chamboulement de ses émotions. Elle voulait le croire. Car si elle lui montrait l'importance qu'il revêtait, elle était terrifiée à l'idée qu'il puisse être tenté de fuir.
Leurs bouches étaient soudées et Fanaa s'enivrait de lumière, de passion, de Syld.


Dernière édition par Fanaa le Lun 12 Oct 2009 - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 2:21

Syld n'avait plus froid. Des lèvres et de la langue, il s'appliquait à capter la saveur si spéciale de Fanaa. Une main fourrée dans ses boucles brunes, un bras passé autour de sa taille, il la plaquait contre lui.

Il devait faire attention de ne pas la serrer trop fort, que ses seins ne s'écrasent pas sur son torse au point de ne plus pouvoir respirer, au point d'en avoir mal. Avec des filles comme Shamarra, il n'avait pas à se dominer autant. La belle danseuse exotique était un animal sauvage qui appréciait les étreintes presque féroces. Coucher avec elle ressemblait à un affrontement. Elle avait un corps souple, vigoureux, et aimait sentir des muscles se tendre durement contre sa chair au parfum d'épices. C'était une partenaire exigeante, épuisante... et peu d'hommes parvenaient à la satisfaire réellement. Un jeune fauve en bonne santé, sans complexes et éternellement affamé.

Mais Syld ne pensait pas à Shamarra.
Fanaa aussi était un animal sauvage... un petit animal parfois excessivement craintif, une petite créature à vif. Il fallait l'apprivoiser en permanence.

Le Shalos hésita. C'était si difficile de la comprendre et de deviner ses désirs. Elle avait tellement de mal à les exprimer...

Dans la cheminée, les dernières braises rougeoyaient en lançant de faibles lueurs spasmodiques qui ne parvenaient plus à éclairer les coins de la chambre. Dehors, le vent projetait la pluie contre la fenêtre dans un crépitement ô combien agréable lorsqu'on se trouvait bien au chaud et au sec.

Les mains du jeune homme glissèrent tendrement sur les hanches de sa compagne pour l'attirer à lui.


- Fanaa...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 9:07

La mage soupira et se leva pour ajouter du bois a la cheminé... Elle hésita à utiliser l'Elixia pour atiser les pauvres flammes qui avaient tant de mal a réchauffer l'atmosphère de la pièce... après quelques secondes, elle prit le soufflet posé sur le rebord... c'était plus sur.

La mort dans l'âme, une fois les flammes assez fournies, elle approcha une chaise et entrepris de sortir ses carnets... Elle laissa le vert... de même que le noir... bloqua sur le rouge... et ouvrit finalement le blanc.... Elle avait beaucoup de chose a écrire sur celui-ci... beaucoup... comme son deuxième échec de la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 12:48

*C'est mon nom. Le nom qui m'a échu lors de cette nuit écarlate.*

La nuit de sa nouvelle vie, la nuit où, imperceptiblement, tout avait commencé à changer pour elle.

- C'est moi... Je suis là Syld, je suis là pour toi...

Elle n'avait qu'une envie, c'était de se mêler si étroitement au jeune homme qu'elle finirait pas se fondre en lui. Alors, une fois qu'elle serait une partie de lui, plus jamais ils ne se sépareraient. Plus jamais ils ne pourraient être éloignés.
Mais cela restait une envie, un fantasme, un désir, un besoin.
La réalité était différente. Dans la réalité ce n'était pas aussi simple, on ne disparaissait pas comme bon nous semblait, ne faire qu'un avec une personne ... restait du domaine du rêve.
Un rêve dont elle se força à s'extirper. Elle n'était pas là pour rêver. Un homme ne se nourrit pas de rêve. Un homme a besoin de concret, de consistant, de physique, de... Elle n'avait pas le temps de rêver, elle n'avait pas de temps à perdre à espérer que le lendemain serait plus facile. Puisqu'il lui permettait d'être si proche, elle devait se saisir de ce fantastique présent. L'apprécier, le savourer, en réaliser la préciosité.
Il ne fallait pas qu'il regrette de lui avoir accordé du temps. Il ne fallait pas qu'il regrette de lui permettre de s'approcher de temps en temps. Elle devait assurer. Elle devait tout donner. Elle ne pourrait se détendre que si il lui semblait avoir fait ce qu'il fallait. Mais que lui fallait-il à ce moment ? Que pouvait il bien désirer ? Elle devait le lui apporter. Elle devait trouver.
En même temps... un homme et une femme... ensemble... quoi de mieux à partager que des sensations, des frissons, de la chaleur, de la douceur, de la passion... ?

Fanaa ferma quelques instants les yeux. Elle devait se laisser aller. Elle était bien trop tendue, bien trop droite, bien trop dure, bien trop... comme lui, tiens ? Elle le sentit s'éveiller contre sa cuisse, alors elle se mit à rire. Pourquoi réfléchir, pourquoi tout remettre en question, pourquoi gâcher du temps à s'interroger alors qu'il était tellement plus simple de se laisser aller ?

Fanaa laissa fuser un rire clair, passa ses bras autour du cou du filou et se blottit, le visage au creux de son cou.

- Oh Syld ! lança-t-elle, radieuse.

Elle l'embrassa sous le menton puis se détacha et parcourut son torse de dizaines de baisers tandis que ses mains allaient le titiller aux endroits plus sensibles. Maintenant à l'aise et pleine d'énergie, elle s'enroula autour de lui puis le fit rouler pour qu'il se retrouve au-dessus. C'était quand même plus facile et elle continua de promener ses mains agiles sur lui en lui souriant joyeusement, guettant les expressions de son visage. Elle était une gamine et elle l'invitait à jouer avec elle. Un jeu intitulé "aimons nous encore"... Elle invitait le gosse en lui à s'amuser, elle invitait l'homme à se faire plaisir, elle l'invitait lui, à être bien, à être mieux que bien même, en sa compagnie. Oublier tous ses tracas, le temps d'une nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 0:44

Comme s'il avait reçu une autorisation dûment signée et tamponnée par qui de droit, Syld s'ébroua et fondit littéralement sur Fanaa, la dévorant des mains et des lèvres. Chacun de ses gestes, chacun de ses mouvements semblait fait pour la rendre folle de plaisir, folle de désir.

Ah, elle voulait jouer ? Ce jeu là était de ceux qui se jouent à deux (voire plus, en fonction des circonstances... mais en l'occurrence ce n'était pas le cas). Chacun des participants devait y trouver son compte. Le corps de l'un était le terrain de jeu de l'autre... et c'était tellement mieux quand il y avait ex-æquo à la fin.

Ses paumes couraient sur les seins et le ventre de la jeune femme, appréciant le galbe et la douceur des uns, s'extasiant sur la fermeté de l'autre. Elles enserraient la taille délicate, soulevaient presque la jeune femme pour mieux la mettre à portée des lèvres et de la langue du Shalos. Sentir le parfum de ses cheveux, de sa chair, le souffle de ses soupirs et les battements de son cœur. Goûter le miel de sa bouche, la saveur de sa peau, l'arôme de chaque partie de son corps de femme.
Il ne s'en rassasiait pas.

Si les femmes appréciaient Syld en tant qu'amant, c'est parce qu'avec lui la passion ne disparaissait jamais. Chaque nouveau moment était comme le premier. Certaines auraient même pu dire que les sensations se faisaient à chaque fois plus intenses, un peu comme s'il apprenait leur corps, leur plaisir. Et il apprenait à une vitesse qui frisait l'invraisemblable. "Notre petit sorcier de l'amour", auraient ajouté les plus mutines. Un petit sorcier qui parvenait instinctivement à découvrir de nouvelles sources de plaisir alors même que ses partenaires croyaient avoir atteint les sommets de la félicité.

Il se glissa sur elle, se glissa en elle, murmurant des mots doux au creux de son oreille entre deux baisers. Ses doigts caressaient le satin de ses cuisses et rajoutaient une délicate mélodie de chair qui se calquait sur la rumeur lointaine du ressac de l'océan contre les pierres de la digue.
Le staccato de la pluie sur les vitres se fondait en un doux chuchotis.
Le lit grinçait un peu.

Ah, en fin de compte il faisait plutôt chaud, dans cette chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Auberge des Trois Zoris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge des Trois Zoris
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pépin trois pommes courageux chevalier.
» Temps d'attente entre l'envoi de deux , voire trois newsletter aux membres du forum
» Tableau à trois entrées
» [ Débutant demande de l'aide aux Experts] Questions sur trois codes bien précis.
» Plagiat de mon forum j'attends toujours ça fait plus de trois mois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: