Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Auberge des Trois Zoris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 1:15

- Oh Earl... Tu es fâché au point de me vouvoyer ? demanda-t-elle peinée de sa réaction qu'elle trouvait brutale.

Sa fierté. Elle avait oublié cet aspect de Earl en lui demandant de ses nouvelles. Mais quand même quoi? Il se sentait obligé de l'agresser dès les premières heures du jour ? C'est sur un ton légèrement agacé qu'elle enchaîna.

- Bon d'accord je sais que tu préfèrerais que je -comment avais tu dit déjà ?- que je sois aussi transparente que je le souhaite. C'était quelque chose comme ça.
Mais bon, puis que TU le demandes je vais TE répondre. J'ai très bien dormi. Comme toujours. Comme une marmotte. D'ailleurs je ne vois pas de quel spectacle tu parles. Ah si, j'ai cru entendre jouer du violon. C'était joli. Voilà. Bon. Et sinon on part quand ?

Elle s'entendait parler et s'en voulait. Elle était trop sèche. Ce n'était pas bien. Ce n'était pas la faute d'Earl si il avait fait un malaise. Et puis il ne fallait pas brusquer un convalescent. Même si il n'en était pas vraiment un. La Danseuse s'adoucit.

- Désolée. Mais mange. Lire c'est bien mais ton organisme a encore plus besoin de se nourrir que ton esprit.

Syld regardait obstinément dans une autre direction. Il avait sûrement besoin d'être seul avec Earl pour lui parler. Elle allait d'abord s'assurer qu'il se sustentaient tous les deux et ensuite elle les laisserait.
Sa voix était caresse lorsqu'elle s'adressa au shalos défraichi.


- Syld ? Avale quelque chose s'il te plait...

Elle ne put empêcher son visage de trahir son inquiétude. Et de repenser à cette nuit. Que s'était il passé entre hier et ce matin pour qu'il passe d'une énergie folle à une presque léthargie ?


- Earl !!! Bonjour mon chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

Et voilà qu'un lutin au traversa la salle pour sauter au cou du grognon de son cœur.


- Ah... savoir que nous n'avions que quelques cloisons qui séparaient ta chaleur de la mienne... dire que tu as dû te retenir de me rejoindre... Tu a une force de caractère impressionnante, je t'admire pour cela aussi mon cœur!

- Et voilà ça commence. soupira Gavriel en levant les yeux au ciel.

Et puis il vit que Fanaa était levé alors il sentit son coeur se gonfler dans sa poitrine. Et il remarqua sa main sur le poignet de Syld. Ainsi que le regard de tendresse, de sollicitude et d'inquiétude sincère qu'elle posait sur lui. Et il n'eut plus envie de sourire. Mais il fallait faire bonne figure. Et être patient. Très patient.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 1:26

Earl considéra Fanaa d'un long regard impénétrable.

- Quand je disais "vous", je faisais allusion à vous deux, bécasse, lâcha-t-il finalement en indiquant Syld et la demoiselle du menton...

... juste avant qu'Eireen ne vienne pour tenter de l'étrangler.


- Glrrrg... je meurs...

De son côté, Syld restait à observer la nourriture étalée sur la table sans faire mine d'y toucher. Il ne songea même pas à se réjouir de la tête du grand capitaine avec sa "promise" pendue au cou.

Le Shalos avança la main vers la corbeille de pain, hésita, puis secoua la tête.


- Je crois que je n'ai pas faim, ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 1:29

Kyara grommela quand un rayon de lumière vint lui frappé les paupières. Elle ouvrit doucement les yeux, tout en continuant à grogner, elle se leva, s'étira pour tout doucement se réveiller. Elle n'avait pas l'habitude d'être réveillée par un rayon de soleil. La shalos fit une toilette de chat, s'habilla en n'oubliant pas de remettre son violon en place. Enfin elle sortit et retourna dans la pièce principale. Elle regarda les personnes présentes et trouva ce qu'elle cherchait : Fanaa, entourée de son garde du corps personnel bien sur. Elle demanda un chocolat chaud, récupéra la tasse et, allait se diriger tranquillement vers la tablée quand un ouragan vint la bousculer et faillit lui faire renverser le liquide brulant sur sa personne.
La violoniste lui lança un regard noir, et finit de se diriger vers la table.

Sans prendre le temps de demander la permission, elle posa sa tasse sur la table, prit une chaise et s'assit :


- Bonjour tout le monde ! Bien dormit ? demanda-t-elle en buvant une gorgée du liquide chaud.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 1:50

- Le manque d'appétit est-il donc contagieux ? fit Earl à Syld après avoir jeté un coup d'oeil éloquent vers Kyara "mais qu'est-ce qu'elle vient aborder les sujets qu'il ne faut pas, celle là ??". Moi hier soir, toi ce matin ? A chaque fois que tu restes à regarder de la nourriture comme si elle t'exploser à la figure, c'est que quelque chose ne va pas.
- N-non, enfin...

Syld hésita. Il y avait un peu trop de monde autour pour parler de ce qui avait pu se produire ou pas pendant la nuit.
Non, en fait il avait quelque chose à dire. Pas à Earl. Quelque chose qu'il n'aurait jamais dû dire, mais qui allait finir de le détruire s'il ne l'admettait pas clairement, quelles qu'en soient les conséquences.
Il posa la main sur le poignet de Fanaa.


- Fanaa, je t'ai...

La porte de l'auberge s'ouvrit si brusquement qu'elle alla claquer contre le mur, emportant la fin de sa phrase.
Tous les clients se figèrent.
Ces hommes en armure qui venaient d'entrer... c'était le guet de Faélanir.


- Lequel est-ce ?

La femme en pleurs qui s'accrochait à la manche d'un des soldats balaya frénétiquement la salle du regard. Les habitués reconnurent -non sans mal à cause des larmes- une des filles qui faisaient le service. Elle leva un doigt tremblant.

- Lui, c'est lui ! Molly était toute excitée, elle n'arrêtait pas de glousser dès que les mots "dessert" ou "chocolat" lui venaient aux oreilles. Elle est repartie de la maison alors que ce n'était pas à elle de s'occuper des chambres pour la nuit. Elle... elle m'a dit qu'elle voulait aller le retrouver encore. Ce-ce monstre ! La pauvre Molly... en sortant de la maison, ce matin... sur la fontaine ! J'ai retrouvé sa tête sur le rebord de la fontaine ! S-sur...

La serveuse échevelée s'effondra, incapable de continuer, à deux doigts de la crise nerveuse.
Syld s'était changé en statue. La cuillère qu'il s'était décidé à prendre sans savoir qu'en faire glissa entre ses doigts et rebondit sur le sol avec un tintement argentin.
Alors c'était ça qu'il avait fait ? Mais pourtant, il aurait juré s'être battu contre quelqu'un, et ce n'était pas une pauvre fille qui pouvait lui servir d'adversaire...
Les hommes du guet s'avancèrent dans un grand bruit de ferraille.
Fuir ?
Mais Fanaa, les autres ?
Les soldats de Faelanir étaient d'une force et d'une organisation comparable aux mercenaires de la Taverne de Veis. Il pouvait s'échapper, mais seul. Et s'il le faisait maintenant, les ennuis retomberaient sur ceux qui l'accompagnaient.


- Earl, protège Fanaa.

Le Lévitis stoppa le mouvement qu'il avait esquissé pour se lever.

- Tu ne vas... ?

Syld secoua la tête.

- Utilise ton influence pour rester libre, avec elle. C'est tout.

Le clerc se mordit la lèvre pour étouffer la protestation qui lui montait à la bouche.
La large main d'un des soldats s'abattit sur la nuque du Shalos, le plaquant rudement contre le plateau de table. Syld grimaça, mais n'émit pas un son.


- Vous êtes avec lui ?

Earl s'obligea à détourner les yeux de Syld pour fixer l'officier qui s'adressait de toute évidence à lui.

- En effet.

Cela ne servait à rien de mentir : l'aubergiste aurait pu aisément confirmer qu'ils se connaissaient de longue date.
L'homme leva un sourcil face à la froide assurance du clerc. Clerc qui avait pris soin de bien mettre en évidence le blason militaire qui ornait le revers de sa veste. Le soldat parut réfléchir un instant puis hocha la tête.


- Restez dans le coin, vous et ceux qui vous accompagnent. Nous pourrions avoir quelques questions à vous poser.

Earl acquiesça sèchement mais poliment.
Il parvint à ne pas tressaillir lorsque des bracelets d'acier se refermèrent avec un cliquetis sinistre autour des poignets de Syld, toujours maintenu contre la table.
Une brève lueur de panique vacilla dans l'oeil bleu-vert du Shalos.
Earl se mordit d'avantage la lèvre.
Des fers, des chaînes...
Il avait lui-même du mal à conserver une attitude détachée.


- Restez dans le coin, réitéra le soldat avant de faire un signe à ses collègues.

Syld fut relevé, presque soulevé, et tiré au dehors sans la moindre once de ménagement. Il croisa le regard du Lévitis avant que la porte ne se referme.
"Veille sur elle..."
Le battant se referma avec un grincement déchirant.
Earl s'avachit sur son banc, indifférent aux réactions des autres clients.


- Bon sang...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 3:18

*Je t'ai ... menti ?*

Ils l'avaient emmené, ils le lui avaient arraché, et sans douceur en plus. Ils lui faisaient mal alors qu'il n'allait déjà pas bien. Cette histoire de fille, de tête sur la fontaine... c'était impossible.

Fanaa se leva calmement et quitta la table pour rejoindre les escaliers. Elle avait envie de courir mais cela aurait risqué d'éveiller des soupçons. Il y avait encore peu de monde de réveillé mais les chuchotis n'allaient pas tarder à commencer. Les regards suspicieux aussi.

Syld.

Effacer les traces. Si elle les avaient vues, d'autre pouvaient les remarquer aussi. Et mal les interpréter. Elle trouva un reste d'eau dans la vasque de la chambre d'Earl et fini de rincer les traces roses dans celle de Syld. Avec un chiffon, elle entreprit aussi de nettoyer la vitre.

Puis elle s'assit sur le lit, se laissa tomber en arrière, posa le tissu humide sur son front et ferma les yeux.

Pourquoi cette fille avait-elle osé accuser Syld d'un tel crime ? Ah que les femmes pouvaient être ingrates ! Syld lui avait donné du bonheur et en retour il avait droit à ça ? C'était injuste. Son ange ne ferait pas de mal à une mouche. Sauf en mission bien sûr, mais ça ne comptait pas, c'était le travail. Syld n'était pas méchant. Jamais il ne...
Aesheera...
Fanaa se redressa en sursaut. Il avait donné la mort à une fillette, oui. oui... mais non ! Non, non et non.

Et puis ce qui est important, avant de se préoccuper de son innocence, c'était de s'occuper de lui. Et le sortir de là. Il ne fallait pas le laisser tout seul. Elle ressortit de la chambre et se cogna dans Gavriel qui arrivait.


- Ouillé, désolée.
- C'est rien... Comment tu te sens ?

Elle le regarda avec suspicion.

- Il est innocent.

Il leva les bras en signe de protestation.

- Mais j'ai rien dit. Si tu le dis... j'esp... c'est sûrement vrai.
*Hélas* ajouta-t-il à part lui.
- Je t'ai entendu !
- Désolée désolé je retire ce que j'ai dit.
- Si tu joues contre lui, tu es mon ennemi, je te préviens.

Le mot "ennemi" dans la bouche de la jeune fille faisait l'effet d'un coup de poignard à Gav.


*Je ne serai jamais ton ennemi.*
L'intensité de la sincérité dont il entourait ses pensées était assez perturbante. Fanaa n'avait pas envie de se fâcher, ni de songer à quoi que ce soit qui ne touchait pas à Syld.
- Ecoute... arrête ça s'il te plait. Cette nuit, ça a été utile pour ne pas troubler le repos d'Earl. Maintenant c'est terminé. Et puis je n'ai pas de temps pour toi, désolée. Euh... mais tu es gentil je crois alors merci.

Fanaa s'était sentie obligée de de terminer sur des notes gentilles. Après tout Gavriel n'était pas un mauvais bougre. Juste un peu ... envahissant.

Elle redescendit - suivie du Levitis - et se rapprocha d'Earl.


- Que fait on en premier ? On cherche qui est le vrai coupable ou va le délivrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Nov 2009 - 4:31

Earl était resté parfaitement immobile depuis que la porte s'était refermée, mais il réfléchissait à toute allure.
Le cliquetis des chaînes... non, ce n'est pas à cela qu'il devait penser.
Il devait déjà comprendre ce qui se passait.

Il releva la tête vers Fanaa.


- Ce serait mieux si vous ne bougiez pas d'ici. Si par "aller le délivrer", tu songes à "le faire évader", je t'arrête tout de suite. La milice de Faelanir n'est pas à prendre à la légère. L'ensemble des zones territorialement "neutre" pourrait nous être interdit si nous tentons quoi que ce soit d'inconsidéré. Ce n'est pas comme être interdit de séjour dans une capitale, croyez-moi. Les territoires neutres fonctionnent différemment.

Le Lévitis se mordillait le pouce tout en passant en revue toutes les options qui lui venaient à l'esprit, les repoussant les unes après les autres.

- Le faire sortir de son cachot ne le mettrait pas en sécurité... cela nous mettrait tous en danger dès que nous aurions fait un seul pas dans la rue. Même une fois sortis de Faelanir.

Il regarda autour d'eux. Il y avait trop d'oreilles indiscrètes, et à présent assez mal disposées à leur égard. Les coups d'oeil suspicieux vers leur groupe fusaient sur un fond de murmures de plus en plus haineux.
La Molly était une gentille petite, toujours joyeuse, et avec un déhanché pas désagréable à regarder le soir quand on s'offrait le réconfort d'un repas chaud. Les habitués aimaient bien l'entendre babiller en distribuant les commandes. Syld était d'une certaine façon plus en sécurité sous la garde du guet.


- Ne restons pas là.

Earl se leva et, prenant doucement mais fermement Fanaa par le bras, l'entraîna vers les escaliers.
Le regard doré qu'il darda sur ceux qui auraient pu tenter ou dire quelque chose à leur passage les persuada de se tenir tranquilles.
Dédaignant sa chambre, le clerc rentra dans celle occupée par Syld et Fanaa.
Il balaya la pièce d'un oeil aigu puis revint à la jeune femme.


- Ecoute...

Il soupira.

- Si tu proposes de chercher le coupable, c'est que tu crois Syld innocent...

Le Lévitis marqua une pause.

- ... du moins, innocent pour ce meurtre précis. Ne discute pas, son "travail" est et restera le meurtre pur et simple. Il n'y a aucune noblesse ou excuse derrière le terme "d'assassinat". En tant que tel, il a tué des gens. Souvent coupables, eux aussi, mais pas tous. Tout ça par intérêt personnel. L'argent, le plaisir, et j'en passe. Je le connais bien. Je sais ce qu'il est capable de faire. C'est un assassin de sang froid, même s'il n'apprécie pas cela lui non plus, enfonce-toi bien ça dans le crâne. Et sa façon de penser n'est pas forcément la même que la nôtre. Ses échelles de valeur sont différentes.

Il s'assit sur le bord du lit et se massa les paupières avec lassitude.

- Si je te dis ça, c'est parce que si jamais quelqu'un venait à apporter une preuve quelconque de son statut, eh bien... je crois que les autorités se ficheraient pas mal de savoir s'il est vraiment coupable ou pas pour le meurtre de cette fille. Les assassins sont rarement considérés comme d'utilité publique. Et dans une cité neutre, ce n'est nullement un titre à clamer haut et fort. Je suppose que Syld a toujours cette foutue habitude de le chanter sur tous les toits ? "Syld, assassin, pour vous occire", ou quelque chose de ce goût-là ? Alors peut-être ne l'as-tu pas remarqué, mais il s'est bien gardé de le dire depuis que nous sommes arrivés. Il sait se montrer à peu près discret quand c'est nécessaire.

L'anxiété lui desséchait la gorge, et sa voix s'éraillait un peu sur les fin de phrases, même s'il prenait la précaution de parler bas.

- Alors pesez soigneusement ce que vous dîtes...

Il leva les yeux vers Gavriel qui avait suivi le mouvement avant de les rabaisser vers Fanaa.

- ... s'il y a d'autres personnes autour de vous. La simple parole d'un individu lambda ne devrait pas suffire à faire empirer la situation. La parole d'un notable, de quelqu'un d'influent, par contre...

Earl resta un instant songeur.
Quelqu'un d'influent...
Et si...
Il se secoua et poursuivit :

- Commençons par le commencement, et imaginons. Je dis bien imaginons, pas la peine de me sauter à la gorge toutes griffes dehors. Imaginons donc que Syld ait tué cette fille.

Le clerc croisa les mains et, les coudes aux genoux, appuya ses index levés sur ses lèvres, le regard froid et détaché, totalement concentré sur les faits qui étaient comme autant de données.

- Vous êtes au moins descendus ensemble, ce matin. Raconte-moi tout ce que Syld a fait hier soir après... après mon petit malaise. Essaye de ne rien omettre. Nous verrons bien ce qu'il en est. Essayons d'y voir un peu plus clair et après, après seulement, nous pourrons aviser.

Son regard s'adoucit en voyant la gamme d'émotions diverses et variées qui se lisait sur le visage de Fanaa.

- Nous avons un peu de temps. La sentence habituelle pour un meurtre aussi sauvage que celui là est la pendaison, mais classiquement il s'écoule des jours, voire des semaines avant qu'elle ne soit appliquée. Je connais bien ce système. Alors essaye de réfléchir calmement à ce qu'il s'est produit ces dernières heures.

Oui, ils ne feraient rien à Syld... si on omettait l'interrogatoire sous la torture qui était de mise dans ce genre de situation.
Earl serra les dents.
Lui non plus ne devait pas y songer, sinon il serait incapable de penser de façon lucide à ce qu'ils devraient faire...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 2:08

La violoniste les regarda monter, puis les suivit à distance, juste assez pour voir au moins dans quel chambre ils entraient. Elle s'installa donc à coté de la porte, ferma les yeux et se concentra sur les voix venant de la chambre.
Son oreille exercé de musicienne lui permettait d'entendre une grande partie de ce qui se disait, certains mots lui échappaient mais l'intonation des voix lui permettait tout de même de comprendre le sens général de la discution. Enfin elle se doutait déjà qu'ils parlaient de Syld, enfin c'est surtout celui aux cheveux blancs qui s'exprimait.

Kyara se demanda si elle ne devait pas en profiter pour filer avec Fanaa... Réfléchissant un instant, elle se dit finalement qu'elle n'y arriverait pas... Kyara soupira, bon elle allait devoir attendre et suivre le groupe... quoi qu'il arrive... et puis après tout Syld faisait parti de son peuple...
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 13:12

*Syld ? Pendu ? Oh par les Lunes !*

Fanaa sentit ses jambes flageoler sous elle et Gavriel la prit fermement par les épaules pour la faire asseoir.

*Je suis là.* la rassura-t-il.

Pour toute réponse il n'eut que l'angoisse qu'elle ressentait pour son shalos. Toutes ses pensées étaient tournées vers une unique personne. Qu'il n'était pas. Les épaules du jeune homme s'affaissèrent. La patience c'était plus difficile que prévu. Il était jeune et avait l'impétuosité de son âge, à cela ajoutée l'intensité de sa passion nouvelle pour Fanaa et il n'avait que l'envie qu'elle soit à lui et tout de suite.
Les émotions l'assaillaient par vagues. Une fois il éprouvait envers la jeune femme une immense tendresse et ce qui comptait le plus était qu'elle soit heureuse par tous les moyens possibles et il était prêt à tout pour cela. D'autres fois il brûlait littéralement de ne l'avoir que pour lui. Ses bras le démangeaient de l'étreindre, sa bouche de lui dire tout ce qu'il ressentait. Il devait se retenir. Il le devait mais ce sentiment était si violent que c'en était douloureux.


- Van ?

Hein ? Oh Fanaa lui parlait. Et au vu de son regard, ainsi que celui d'Earl, ce n'était pas la première fois qu'elle l'interpelait. Noyé dans le maëlstrom de ses nouvelles sensations, il avait perdu, pendant quelques instants, contact avec la réalité. Il regarda ses yeux bleu myosotis emplis d'inquiétude. Il ne pouvait sentir ses sentiments à ce moment mais il pria de toutes ses forces pour qu'une partie de cette inquiétude, même infime, lui soit destinée à lui.

- Oui ? Demanda-t-il empressé et soudain honteux de l'avoir délaissée même quelques secondes.

- Tu peux sortir s'il te plait ? Il faut que nous parlions Earl et moi. Seuls.

Elle l'excluait, et il était obligé de le subir. Quelque chose en lui l'empêchait de se dresser contre Fanaa. Cela lui semblait contre nature. Baissant la tête, il se détourna et se dirigea vers la porte. Alors qu'il y posait la main, il entendit de nouveau sa voix et son cœur fit un bond de souris surprise par un chat.

- Van ? Tu devrais descendre manger quelque chose, tu es pâle. Fais attention à toi.

Finalement il y avait un Dieu. Ou plusieurs peut-être. Et ils connaissaient la miséricorde. En son esprit, Gavriel adressa de fervents remerciements à Ael. Fanaa s'inquiétait de lui, elle lui gardait une place ! Son corps réagit, se retourna posa un genoux en terre et, la main sur le cœur il lui répondit :

- Cela sera fait ma Dame.

Ensuite il se releva d'un coup, comme électrocuté, et sortit de la chambre. Adossé au mur dans le couloir, il passa sa main sur sa bouche, il y avait un goût acide, désagréable. Mais enfin qu'est-ce qui lui avait pris ? Quelles étaient ces manières de chevalier ? Jamais de sa vie il n'avait eu une réaction pareille. Et ce qui l'inquiétait, voire plus, c'était que pendant cette seconde, il lui avait semblé ne pas être maitre de son corps. Encore moins de son esprit. Il se laissa glisser au sol, à côté de la shalos, laissa tomber sa tête en arrière et ferma les yeux.



En bas Eireen, délaissée par tous ses compagnons de tablée, déjeunait sans faire attention aux regards mauvais qui lui étaient destinés. La jeune fille avait deux centres d'intérêt dans sa vie : Earl tout d'abord et son frère. Le second avait, il fallait se l'avouer, perdu beaucoup de son attention au profit du premier. Mais le rêve de cette nuit, la Nuits du Souvenir, lui rappelait ses obligations familiales. Chaque famille a un secret. Et sur les Vendragon pesait une malédiction. Non, pas vraiment une malédiction, plutôt un charme, un ensorcellement. Et celui qui avait tramé le charme était puissant car il s'était débrouiller pour toucher à plusieurs générations. Leur venue à Levitis et leur absorption par la Cité aurait pourtant dû les délivrer. C'est ce qu'ils avaient cru. Tout le passé avait été enterré. Jusqu'à la naissance de leur père. Par un caprice de la génétique, ou de la magie, ou du destin peut-être le charme était reparu. Leur père, qui était avide de liberté, avait disparu un jour pour ne jamais revenir. Guidé par des rêves.
Gavriel avait hérité des même traits physiques et de cette soif de voyage de leur père. Il avait du mal avec la Cité de l'air et semblait toujours chercher... il ne savait quoi, mais ailleurs.
On l'avait privé de la capacité de rêver et raconté que les filles aux yeux violets étaient des démons. En réalité nul dans sa famille ne s'attendait à en rencontrer un jour. S'il il en restait une, elle se trouvait bien loin dans la vallée du Ringem. Où Gavriel n'irait jamais. Il était donc à l'abri.
Mais Eireen se devait quand même de veiller sur lui de temps en temps. Son rêve de cette nuit l'en avait avertie. La nuit du Souvenir ...




- Ce qu'il faut que tu saches, Earl, c'est que Syld allait t'en parler. Il ne voulait pas te le cacher, il voulait t'en parler lui-même, il me l'a dit. Si je le fais ce n'est pas pour trahir sa confiance mais parce qu'il ne peut pas le faire.
Je n'ai pas passé la nuit avec Syld. Il est venu te voir hier et puis il est parti se coucher. Du moins c'est ce qu'il a dit. Tôt ce matin je l'ai rejoint. Il était seul et ...

Fanaa ne savait garder un visage neutre. Elle avait même du mal à parler calmement. Sa voix s'était mise à trembler. Syld, oh Syld ! Tandis qu'une partie de son esprit rassemblait les faits à présenter à Earl, une autre se repassait les scènes de la nuit et du matin, cherchant tout ce qu'elle aurait pu et dû faire pour empêcher cela. Une dernière enfin, s'appliquait à garder à l'écart de toute réflexion les mots qu'il avait prononcés à son intention. Elle évitait de toutes ses forces d'y repenser, de se demander ce qu'il aurait pu dire, ce qu'il avait vraiment l'intention de dire. Si il serait allé jusqu'au bout si l'arrestation n'avait pas eu lieu. Ne pas y penser. L'enfermer loin, très loin à l'abri de tout questionnement.

Elle évoqua sa tension, son visage défait, ses vêtements, le sang au fond de la vasque, sans oublier le dessin sur la vitre et sa réaction à son évocation. Elle insista plusieurs fois sur le fait qu'il n'était pas dans son état normal. Et qu'il n'allait pas bien.


- Et aussi...

Le dernier détail qu'elle allait révéler, elle s'était demandé pendant tout son rapport si elle pouvait l'évoquer. A quel point Earl connaissait-il Syld ? Elle se rappela son arrivée, toutes lames dehors. Finalement, était il vraiment son ami ? N'était il pas plutôt son ennemi ? Venait elle de révéler ses faiblesses à quelqu'un qui lui voulait du mal ? Si c'était le cas elle ne se pardonnerait jamais. Dans ses yeux passaient tous ses doutes, ses questions, sa peine, sa peur. Mais aussi sa détermination. Syld...
Fanaa saisit Earl aux épaules et plongea dans son regard d'or félin, à la recherche de mensonge, de traitrise.... ou de confiance...
Syld lui faisait confiance. Alors elle aussi ? Ce n'était pas un piège ? N'est-ce pas ? Pitié...

La main de la Danseuse passa en un éclair de son épaule à ses cheveux blancs et s'y agrippa convulsivement.


- Ne trahis pas... le supplia-t-elle.

D'un geste vif elle le poussa de toutes ses forces et il se retrouva allongé sur le lit. Il n'eut pas le temps d'essayer de se relever que Fanaa était déjà au-dessus de lui, le maintenant dans sa position. Ses yeux brillèrent et elle eut des airs de panthère lorsqu'elle feula :

- Ne trahis pas. C'était une mise en garde cette fois.

Personne ne devait entendre la suite. Elle se pencha vers lui comme pour l'embrasser, ses lèvres glissèrent vers sa tempe pour déposer au creux de son oreille, d'une voix si ténue qu'elle se demanda même si Earl l'entendait vraiment. Pour s'en assurer, elle le lui souffla par l'esprit en même temps :

- Son œil. Du rouge, comme du sang. Puis c'est parti. C'était comme... comme...

Les mots ne sortaient pas.

- Je l'ai vu.

Une idée traversa l'esprit de Fanaa et elle se rejeta en arrière pour le regarder dans les yeux. Paniquée, la respiration hachée, elle demanda -dans une exclamation étouffée- en reprenant sa place pour libérer le clerc :

- Earl, dis moi qu'ils ne peuvent pas l'emmener à Levitas !
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 16:18

Kyara ne bougea pas quand le jeune homme sortit de la chambre, elle le regarda juste se couler le long du mur. Elle attendit quelques secondes, vu qu'elle n'entendait plus rien dans la chambre, elle n'avait pas l'ouïe assez fine pour pouvoir entendre ce qu'ils se disaient maintenant, puis elle s'accroupit à coté du lévitas :

- ça va ? lui murmura-t-elle.

Quelque chose n'allait pas, elle le sentait mais la shalos n'aurait su dire quoi... Kyara se releva et lui tendit la main :


- Allé ! Tu devrais obéir à Fanaa et descendre manger un morceau... Je t'accompagne de toute façon, je n'ai plus rien à apprendre ici.

Gavriel leva la tête, son regard un peu perdu lui donnait l'air d'un enfant. Le cœur de Kyara faillit rater un battement, elle lui rappela le petit garçon quand elle était dans la rue qui la suivait partout. Après quelques secondes d'hésitation il lui prit enfin la main et elle l'aida à se relever. Mais il ne lui lâcha pas la main, on aurait presque dit qu'il s'y cramponnait.
Alors la violoniste l'emmena doucement rejoindre sa sœur dans la salle principale.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 17:42

Tandis que Fanaa relatait ce qu'elle savait, ce qu'elle avait perçu au sujet de Syld, Earl s'était levé pour faire le tour de la chambre. Lorsqu'elle fit allusion aux vêtements, il alla se pencher au dessus de l'âtre de la cheminée. Il y avait là des cendres pelucheuses, encore chaudes... Le regard du clerc s'assombrit. Et l'évocation du dessin sur la vitre lui tira un frisson.
Il revint s'assoir sur le lit pour ne pas commencer à s'égarer dans ses réflexions, pour ne pas perdre le fil de ce que Fanaa racontait.

Ce fut à ce moment là que ses doigts de la jeune femme se refermèrent sur ses cheveux.
Trahir ?
Un bref éclair trouble traversa les yeux d'or, une fraction de seconde avant qu'il ne se retrouve allongé sur le lit froid et à peine défait. Pour une fois, il resta sans réaction en dépit de la position ambigüe de la demoiselle. Seul le murmure glissé à son oreille le fit tressaillir.
Il se redressa dès que Fanaa se fut décalée et resta un moment silencieux. Il finit par secouer la tête avec lenteur.


- Il n'y a aucune raison pour qu'ils l'envoient là bas. Cette fille a été tuée ici, et il n'existe aucun accord entre Faelanir et Levitas en ce qui concerne le jugement des criminels, quels qu'ils soient.

Ce n'était probablement pas cela qui avait motivé l'exclamation de la jeune femme, il le savait. C'était sans doute ce que lui-même commençait à craindre. Il n'y avait aucune entente particulière entre la cité des airs et la ville neutre, mais si jamais quelqu'un de riche et d'influent venait fausser la donne... Cette histoire représentait une occasion absolument inespérée. L'insaisissable papillon se trouvait pris dans des filets, enfin.
Earl serra les dents.
Non, en fait ils n'avaient pas de temps à perdre.
Les informations pouvaient circuler vite, très vite. Il en avait fait les frais avec le défilé d'estafettes en provenance du haut commandement à Lévitas.
Et puis il commençait à soupçonner autre chose. Il fallait qu'il parle avec Syld. Rapidement.

Le clerc se leva et alla à la fenêtre. D'un souffle, il fit apparaître un nuage de buée sur un des carreaux qui n'étaient pas fendillés, puis leva un doigt. Lentement, il dessina un disque sur le verre. Ses yeux se levèrent sur le pâle ciel matinal.
D'habitude, par temps clair, tôt dans la journée ou à l'approche de la nuit, on pouvait aisément voir au moins une des lunes, pâlie, voilée, mais bien présente. Là, il n'y en avait aucune. Et son malaise si brutal la veille...
Il tendit une main devant lui, la paume ouverte vers le plafond. L'elixia ambiante était encore très ténue, donnant une impression de froid et de tension assez désagréable.
Aucune des trois lunes ne flottait dans les cieux la nuit dernière.
Les personnes sensibles ou celles qui avaient tenté d'utiliser une quantité massive d'elixia durant ces quelques heures avaient dû se sentir au minimum bizarres...

Earl se retourna vers Fanaa.


- Je vais tenter d'obtenir une autorisation pour le voir.

Il secoua la tête.

- D'habitude je n'aime pas brandir mon nom, mon statut, ou utiliser la corruption, mais pour une fois...

Le Lévitis sortit en coup de vent de la chambre, pour revenir presque aussitôt, son sac à la main. Sans cérémonie, il le vida sur le couvre-lit et rassembla rapidement quelques uns des manuscrits les plus précieux en sa possession.

- J'aurai sans doute besoin de soudoyer quelques personnes... La vente de ces livres devrait rapporter un bon prix. Ce sera plus que suffisant...

Ses phalanges blanchirent tandis qu'il crispait les doigts sur une des couvertures de cuir flétri.

- Mais pas assez pour le faire libérer. Tout ce que je possède se trouve à Lévitas.

D'un geste rageur, il referma le sac sur les quelques ouvrages qu'il comptait monnayer. Aucun des bouquinistes de la ville ne pourrait les lui racheter à leur valeur réelle, mais qu'importait.
Il reporta son attention sur Fanaa. L'expression désemparée de la jeune fille le fit hésiter. Ce n'était peut-être pas une bonne idée, dans l'état où Syld devait se trouver à l'heure qu'il était... tant pis.


- Tu peux m'accompagner, si tu veux. Peut-être qu'ils nous laisseront le voir tous les deux, avec un peu de chance.

Earl balança le sac sur son épaule.

- Mais si jamais tu préfères rester à l'auberge...

L'éclat de ses iris se fit plus dur.

- Méfie-toi de cette violoniste. Je ne sais pas ce qu'elle mijote, mais je l'ai plus d'une fois surprise en train de te regarder d'une façon qui ne me dit rien qui vaille. Au pire, reste toujours avec...

Il soupira et lâcha à contrecœur.

- ... Gavriel. Vu son comportement, ça m'étonnerait qu'il laisse quelqu'un t'emmener hors de Faelanir. Par contre, ce n'est pas lui qui te protégera de lui-même. Syld m'a demandé de veiller sur toi, et je le ferai dans la mesure du possible. Mais ne commets pas d'imprudence.

D'un geste brusque, il ouvrit la porte.

- Cette ville n'est plus sûre pour aucun de nous, à présent. Pourtant nous devons malgré cela y rester à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeLun 9 Nov 2009 - 0:49

- Biens sûr que je viens avec toi !

Fanaa s'élança à la suite du Levitis.


- Van... Gavriel... n'est qu'une voix de plus dans ma tête.

*Et qui s'y balade avec un peu trop de facilité je trouve.*

- Quant à Kyara c'est une shalos. J'avoue n'avoir rien remarqué de spécial. Je pense qu'elle attend Soghann, tout simplement.

Elle ne jeta pas un regard à la tablée lorsqu'ils traversèrent la grande salle.


- Il faudrait sûrement lui apporter à manger. Quelque chose. Je ne sais pas comment ils traitent les prisonniers ici mais je me méfie. On pourrait lui apporter des provisions. Un peu. Mais qu'on achèterait à une échoppe parce qu'à la taverne c'est hors de question. Ils seraient capable de l'empoisonner.

Elle parlait trop. Elle l'agaçait déjà c'était sûr ! Mais elle était nerveuse, elle avait des choses à partager et ne voyait pas d'autre moyen de communiquer.

- Et je voudrais t'aider mais je ne possède rien de valeur. Je n'ai ni bijou ni possession aucune à part mes vêtements. J'ai conscience de tes sacrifices Earl. dit elle en songeant aux livres. Je voudrais t'aider, en faire autant. Mais je ne sais que danser et mendier. Ca ne paie pas beaucoup. Je suis désolée.


Pour Fanaa et earl direction la prison



Le frère et la sœur lévitis regardèrent chacun vers l'objet de leur affection et se contentèrent de retenir leur souffle pour un appel qui ne vint pas.

- Kyara tu es ma seule amie ! geignit Eireen avant de se plaindre d'un mal de crâne.

Les effets de sa gueule de bois se manifestaient enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeLun 9 Nov 2009 - 2:38

Eireen a écrit:
- Kyara tu es ma seule amie !

Tout en regardant Earl et Fanaa sortir, la shalos leva un sourcil en entendant la phrase de la lévitas.

** Amie... **

Mais déjà ses pensées étaient ailleurs... Que faire... suivre Fanaa et attendre de voir ce qu'il se passait ou rester en compagnie de ses deux là... Pour le moment, Kyara pouvait resté ici, si jamais les autres partaient sans les prévenir elle le saurait, Fanaa possédait encore le "lien", ce qui permettait à la violoniste de savoir où se trouvait Fanaa.

La shalos reporta son attention sur les deux énergumènes à coté d'elle :


- Allé faite pas ses têtes les enfants !

Elle regardait un peu plus attentivement la tête de la lévitas, elle remarqua les signes d'une gueule de bois. Surprenant que cela arrive quelques heures après le levée normalement cela ce produisait dés le levé voir un peu avant :


-ça va Eireen ? Tu ne m'as pas l'air très bien ?

La shalos jeta un coup d'œil aussi au frangin et il avait l'expression du chien battu, elle soupira, voilà qu'elle était obligée de jouer les mamans... Enfin, au moins ça l'occuperait un peu. Kyara par dessous la table prit la main de Gavriel dans la sienne...
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMar 10 Nov 2009 - 0:50

post auteur Fanaa [déplacé ici raison : rangement fofo rp]

- Il y a un hameçon planté dans mon cœur. Plus elle s'éloigne, plus ça tire. gémit Gavriel, la tête toujours posée sur l'épaule de Kyara.

Eireen releva sa tête qui lui paraissait si lourde.

- Mais de quoi tu parles, tu as trop bu toi aussi ?

- Chui amoureux, Reen.

- Voyez vous cela... Sa tête retomba sur Kyara. Et toi Kyara, tu aimes quelqu'un ?

Visiblement, l'état du coeur de son frère ne perturbait pas Eireen. Mais Gavriel ne s'en offusqua pas, il attendait lui aussi la réponse de la belle shalos.

_____________________________________ fin post Fanaa _____________________________________________



Kyara soupira et leva les yeux vers le plafond, qu'avait-elle bien pu faire aux ombres pour mériter ça...

Eireen a écrit:
- Et toi Kyara, tu aimes quelqu'un ?

A cette question, la shalos faillit s'étouffer en avalant sa boisson. Pourtant elle réfléchit à la question, elle se mit doucement à leur caresser les cheveux, il fallait qu'elle s'occupe les mains. Après quelques minutes de réflexion, elle dit d'une voix étrangement douce :

- Je ne sais pas ce que veux dire "aimer" mais je ferrais tout pour mon Maitre, partir en dehors de shalos pour lui ramener n'importe quoi ou n'importe qui, juste pour le voir heureux

Un sourire de tendresse vint s'afficher sur ses lèvres.

** Senril... Maitre... **

Kyara pensa aussi à Fanaa et son sourire s'effaça, comment allait-elle faire pour la ramener à Shalanos... sous la réflexion son œil marron devint plus sombre...peut être en y emmenant Syld aussi, de toute façon elle ne voyait pas d'autres moyens pour le moment. Enfin déjà faudrait-il que Syld sorte de prison... Elle secoua doucement la tête pour chasser ses pensées du moment :


- bon et si on faisait quelque chose pour ta gueule de bois, mademoiselle je-bois-comme-un-trou-mais-je-ne-supporte-pas-l'alcool !

Kyara bougea doucement le bras et demanda qu'on lui apporte deux tasses avec de l'eau chaude, puis avec une extrême lenteur, récupéra une petite bourse en cuir qu'elle ouvrit et récupéra deux petits morceaux d'écorce qu'elle mit dans chacune des tasses, elle attendit quelques minutes que cela soit bien infusé, elle retira l'écorce et tendit une tasse à Eireen et Gavriel :

- ça vous ferra du bien à tous les deux, mais buvez doucement c'est chaud !
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMar 10 Nov 2009 - 4:35

la prison


Earl sortit le dernier pour s'assurer que Fanaa n'allait pas craquer et se précipiter à nouveau vers les barreaux.

- Dépêche-toi donc de sortir, toi aussi...

Il résista à l'envie de regarder en arrière lorsque ce chuchotis lui parvint aux oreilles. Et aussi lorsqu'il devina plus qu'il n'entendit un murmure étranglé chargé de douleur, de colère et de révolte dans son dos :
- Merde, merde, merde...

Le claquement de la porte qui se refermait masqua le bruit sourd d'une tête qui heurtait le sol dallé. Le clerc ferma un instant les yeux.

- Tu n'était pas obligé de te pousser à ce point, espèce d'idiot.

Ce fut dans le mutisme le plus complet qu'Earl accompagna Fanaa jusqu'à l'auberge, après avoir récupéré une partie des effets qui avaient été confisquées à Syld. Il acquiesça brièvement à ce qu'elle lui disait, tout en réfléchissant aux options qui leur restaient. Pensivement, il palpa l'étoffe du sac renfermant les zoris issus de la vente des antiques grimoires.

- Ca ira. Je vais récupérer ce qu'il reste d'affaires dans les chambres. J'en ai pour cinq minutes. Ne t'éloigne pas. Au pire, si jamais quelqu'un te cherche des noises, rentre à l'intérieur. Ce sera toujours plus sûr que de rester en pleine rue.

Sur ce, il poussa posément la porte et franchit le seuil. Sans un regard ni à droite ni à gauche, il monta directement à l'étage pour rassembler tout ce qu'ils avaient pu laisser dans sa chambre ou dans celle de Syld et Fanaa. Ceci fait, il redescendit et marqua un arrêt près du comptoir.

- Pour le dérangement que nous avons causé... et pour les frais que peut vous occasionner la gamine que nous vous avons confiée. Elle n'a rien à voir avec cette histoire. Un imbécile de Médiovien nous l'a refilée le jour de notre arrivée, c'est tout. Vous n'aurez qu'à la lui rendre s'il se présente un jour.

Sans attendre la moindre réaction de la part de l'aubergiste, le Lévitis s'éloigna, abandonnant derrière lui une pile de zoris suffisante pour racheter la moitié de l'établissement. Il ralentit à peine en passant à côté de la table où la paire d'étudiants en goguette étreignait la violoniste comme s'il s'était agi d'une peluche grand format.

- Je quitte cette auberge. Faites comme bon vous semble.

Fanaa n'avait pas bougé d'un pouce lorsqu'il ressortit. Il remonta la sangle du sac sur son épaule tout en se tournant vers le quai.

- Aucune auberge ne nous acceptera. Cette histoire a déjà dû faire plusieurs fois le tour de la ville. Pas un des habitants n'acceptera de nous ouvrir sa porte non plus. Il y aurait bien... non, il vaut mieux que nous restions dans la cité elle-même. C'est l'idéal pour réagir rapidement à tout changement de situation.

Earl soupesa à nouveau les zoris dans sa besace, puis releva la tête.

- Bien, il ne reste guère qu'une solution. Viens. Nous allons acheter un de ces navires à l'ancre.

La mine résolue, il saisit Fanaa par la main du côté où il n'y avait aucun volatile et prit la direction d'une jolie goélette à coque noire qui se balançait paisiblement au gré de la houle.

Pour Earl et Fanaa direction le bateau d'Earl
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMar 10 Nov 2009 - 19:24

Adwel avait un sourire encore plus radieux que ce qu'elle était capable de faire habituellement. Tout s'était passé aussi bien qu'elle l'espérait... pourtant, ce n'était pas gagné! loin de la.

Cela avait débuter par cet sorte de malaise... elle se souvenait qu'elle observait de loin la parure rouge sang, analysant si elle était digne de Senril et surtout de Kyara..; Puis elle avait porté sa main machinalement vers son joyaux... et... plus rien... enfin si... des ombres. Les ombres l'engloutissaient...

Juste après cela, elle s'était retrouvée dans un lit de l'auberge. Elle n'avait pas compris ce qu'il se passait alors... Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle devait absolument récupérer ces joyaux. Personne ne se préoccupait d'elle... donc a la nuit tombée, elle avait rempli l'une de ses gourdes avec l'eau qui se trouvait dans la cruche pour les ablutions puis elle était partie aussi souplement et silencieuse qu'un chat.

Elle avait tout de même eu une frayeur quand, alors que des gardes de la milice faisaient leur tournée, elle n'avait pu activer son camouflage d'eau... Elle du se résoudre a utiliser les "bonnes vieilles méthode de papa". Elle n'avait pas réfléchi au pourquoi de ce souci... elle avait d'autres chats a fouetter...

Le vol en lui même n'avait pas posé de difficultés. Si la bijouterie était la copie conforme de celles trouvées a Médiévir, elle n'était pas aussi bien protégée... si ce n'est même pas du tout...

En revanche... au retour... Encore maintenant, dans sa chambre, elle se demandait ce qu'elle avait réellement vu... La silhouette, dans les ombres, lui avait semblait familière... l'apparition de reflets argentés, comme des griffes, la confortait dans son idée que cette silhouette était celle de ce Shalos de malheur... pourtant, les rires d'enfant... comme des rires clairs de joie démente, n'étaient pas ceux de ce Syld... Elle s'était éclipsée rapidement quand elle avait perçu des cliquetis typiques d'armes et d'armure...

La voleuse frissonna... Elle avait eu l'impression d'avoir croisé l'un de ces spectres qui peuplent les lieux maudits des histoires sordides médioviennes.

Aujourd'hui, elle allait bien mieux. Après être remonter dans sa chambre et pris les précautions nécessaires... Elle n'avait pas été surprise... on la pensait malade... il était temps qu'elle aille mieux "officielement"... et il fallait remercier son "sauveur".

La voleuse se décrassa rapidement puis se rendit plus présentable. Enfin, elle pris ses affaires et cacha les bijoux. Quand elle descendit dans la salle principale, elle passa un mot pour demander une collation a l'aubergiste puis se dirigea vers Gav, sa sœur et kyara sous les regards étrangements menaçant de la clientèle.


- Bonjour a vous! belle journée n'est-ce pas? Gav, je souhaitais vous remercier de m'avoir ramenée ici... grâce a vous, j'ai pu me reposer assez de ce malaise... je ne sais pas trop ce qu'il m'est arrivé mais cela va beaucoup mieux!

[hrp] post tout nul pour rattraper le train...[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMar 10 Nov 2009 - 19:57

La mage avait des cernes sous les yeux... et d'innombrables tasses autour d'elle. Les sourcils froncés, elle était littéralement absorbée par son ouvrage.

Elle avait vu des allées et venues, elle avait compris que quelque chose ne se passait pas très bien pour Syld... elle sentait qu'elle devrait bientôt agir... pourtant, elle ne faisait rien d'autre que lire... lire lire lire et lire...

La mage s'était rendue compte d'une autre chose... qu'elle aimait la nuit sans lune... pas besoin de penser... Pas besoin de se controler... Elle était alors une mage sans pouvoir... une femme intelligente... une érudite... tout simplement.

Elle ne s'était pas préoccupée de son entourage... Pourtant, le matin approchait... et la nuit sans lune touchait a sa fin... déjà, quelques personnes avaient remis une petite laine aux tables voisines. Hakuren soupira. Elle était sensibles au delà des limites normales a la quantité d'Elixia présente autour d'elle... et cette quantité augmentait de façon exponentielle maintenant que les astres reprenaient leur place dans le ciel.


- Hey regarde, une cousine aussi !

La voix du frère de la greluche la tira quelques instants de sa lecture...

- Elle va être contente en tout cas Hakuren. Hey ! Esprit de l'hiver ! Ma sœur s'inquiète de toi ! Tu vois qu'elle n'a pas un mauvais fond !

La mage leva les yeux au plafond et tenta d'ignorer les appels. Cependant, la rumeur a coté d'elle commença a l'agacer...

Quelques instant après, la médiovienne descendit de sa torpeur. N'en pouvant plus des murmures, Hakuren ferma a contrecœur son livre, le rangea précieusement puis se leva pour s'approcher des autres dans un courent d'air froid


- Bon, je vais sortir... vous sauriez où est Fanaa? Il parait tout de même que je dois la garder sous surveillance...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMer 11 Nov 2009 - 1:48

______________________ post auteur Fanaa ___________________________

Tandis qu'Eireen grimaçait mais buvait son infusion de bonne grâce, Gavriel grognait.

- Mais j'ai pas la gueule de bois moi. Je sais me tenir, pas comme mademoiselle.

Si les chamailleries recommençaient, c'est que ça allait mieux.

- Nyanyanya. Crétin de frangin, va. Bois donc, ça arrangera peut être ta tronche de mort vivant ce qui ne serait pas du luxe.

Le regards se croisèrent et des éclairs fusèrent. On eut même pu les entendre se grogner dessus puis...

- Frangin !
- Soeurette !

Ils se jetèrent littéralement dans les bras l'un de l'autre... avec Kyara au milieu d'eux.

- Tu as vu Gav ? On a gagné une grande soeur !
- Oui, une soooombre grande soeur. Et adorable.

Il embrassa Kyara sur la joue pour la remercier et se moquer un peu de sa première présentation. Apercevant Hakuren, il lui fit de grand signe pour l'inviter à leur table.

- Hey regarde, une cousine aussi !
- Gav je ne sais pas si c'est une bonne idée. L'inviter à s'asseoir avec nous c'est annoncer à tous ceux autour qu'elle fait partie de l'entourage d'un meurtrier. Je ne pense pas que ce soit bien pour elle.

La visage de Gavriel s'assombrit.

- Ne dis pas que c'est un meurtrier. C'est faux. Fanaa ne le croit pas. Cela pourrait la blesser, tellement la blesser...
- Fanaa ? Pourquoi parles tu d'elle... de cette façon ?

Elle fronça les sourcils car elle eut une impression bizarre.

Mais Gavriel reprit sa mine enjouée.


- Elle va être contente en tout cas Hakuren. Hey ! Esprit de l'hiver ! Ma sœur s'inquiète de toi ! Tu vois qu'elle n'a pas un mauvais fond !

_______________________ fin post Fanaa _______________________________




Kyara se raidit quand les deux "enfants" se collèrent à elle. Elle n'avait vraiment pas l'habitude des contacts, enfin hors certains contacts rapprochés mais là ce n'était pas la même chose. La shalos se détendit au bout de quelques secondes, le moment de surprise passé.

Puis Adweliwen et Hakuren vinrent à leur table. La shalos les regarda tour à tour puis se pencha en avant pour leur expliquer la situation sans que tout le monde autour n'entende :


- Donc voilà, pour l'instant Fanaa est encore en ville mais pour le moment je ne sais pas exactement où.

Elle se tourna vers Gavriel, quelque chose lui soufflait que Fanaa et lui étaient liés par quelque chose mais elle n'aurait su dire quoi exactement.


- Si quelqu'un a une idée sur ce qu'on doit faire n'hésiter pas, pour ma part, je dois rester prés de Fanaa. Au moins vous saurez pourquoi je ne lâche pas la demoiselle, elle s'empressa d'ajouter, je ne lui veux pas de mal, ne vous inquiétez pas, c'est juste que ... j'ai moi aussi une mission à remplir...
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMer 11 Nov 2009 - 10:32

Hakuren commençait a se sentir trop pleine d'énergie... Elle devait vraiment sortir.... Le jeune homme semblait savoir d'instinct où se trouvait Fanaa.

- Intéressant.... et bien allons-y.

Tel un vrai courant d'air - froid, bien évidemment- la mage sorti de l'auberge non sans lancer un regard glacial a certains clients qui parlaient sur le petit groupe.

Arrivée dehors, elle se retourna pour attendre Gav. Regardant autour d'elle, très peu de passant étaient dans la rue a cette heure ci. Au sol, une flaque d'eau. La mage se pencha sur elle, et posa simplement un doigt dans l'eau. Immédiatement, sans qu'elle n'ait rien fait, un craquement se fit entendre alors que l'eau se gela. Elle avait libérer un peu d'Elixia.


- J'ai beau aimer la nuit sans lune, les lendemains sont toujours compliqués... se dit-elle a elle même
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeMer 11 Nov 2009 - 20:14

- Hey! Attendez moi! Fit la voleuse J'ai pas forcément envie de rester ici... les gens sont... usant ici.

Adwel sorti a la suite de tous. Finalement, ce n'était pas tant les gens qui l'agaçaient mais plutot l'alerte a la bijouterie qui n'allait pas tarder a être lancée... Elle avait utilisé tous les artifice qu'elle connaissait pour cacher son butin et de toute façon, sa capacité de camouflage semblait revenir peu a peu.

Tout juste dehors, la jeune femme vit la lévétis de glace penchée au dessus d'une flaque gelée


- Hum... c'est une habitude chez vous de mettre un froid? Et sinon, en changeant rapidement de discussion par où il faut aller pour trouver votre amie?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeVen 13 Nov 2009 - 1:47

Kyara les suivit, de toute façon elle n'avait pas le choix, et leva les yeux au ciel aux paroles de Gavriel.

- Laisse moi faire, "petit" !

La violoniste ferma les yeux et se concentra, quand elle les rouvrit on pouvait voir que son œil marron était devenu noir et que son œil bleu avait la couleur de la mer un jour de tempête. Après quelques minutes de concentration, ses yeux reprirent leur teinte normal, la violoniste savait où se trouvait Fanaa :


- Fanaa se trouve dans le bateau la-bas, dit-elle en leur montrant le bateau en question.


[hrp]désolée trop crevée pour faire mieux :s [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitimeVen 13 Nov 2009 - 18:32

Hakuren se releva en suivant la direction que montrait la Shalos. Cette manie a être lié ensemble trouvait quelque peu la lévétis. Elle aurait bien lâché un "intéressant" mais elle ne le fit que par pensée. De toute façon, elle avait autres choses en tête. La première, celle de retrouver Fanaa. A bien y réfléchir, elle se demandait si cela ne représentait pas un tel "lien". la seconde, beaucoup plus problématique, était sa tendance a congeler son entourage. Dans un soupir elle fit le premier pas vers le bateau.

- Bon, allons-y, je n'ai pas envie de rester ici. Je souhaiterais avoir un endroit calme et sans rumeurs.


______________________ post auteur fanaa ___________________________

Le visage de Gavriel s'assombrit à toutes ces évocations de Fanaa. Il n'avait plus envie de jouer. La jeune homme se mit debout et prit son sac. Il s'adressa aux quatre femmes de la tablée.

- Oui, allons retrouver Fanaa. Je ne veux pas la laisser toute seule avec Earl de toute façon. Avec ses airs de pas y toucher à tous les coups c'est un dragueur qui profite des filles qui ne sont pas en position de se défendre. Et Fanaa n'est pas en état.
- Frangin crétin, n'insulte pas mon Earl! Ce n'est pas son genre. Déjà il ne regarde que les Levitis. Et puis il lui faut une femme digne de lui. Une femme. Ta Fanaa là elle a le corps d'une femme mais pas la tête qui va avec. Elle a vraiment des manières de petite fille souvent. Alors tu vois... Gav? Tu en fais une tête ?

De fait, le jeune homme avait un peu pâli. Il lui semblait sentir la détresse de Fanaa.

- Elle est mal. Il faut qu'on y aille !

__________________________ post auteur fanaa _____________________



Pour Hakuren, Gavriel, Eireen, Adweliwen et Kyara direction : les quais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Auberge des Trois Zoris - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Auberge des Trois Zoris   Auberge des Trois Zoris - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge des Trois Zoris
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Pépin trois pommes courageux chevalier.
» Temps d'attente entre l'envoi de deux , voire trois newsletter aux membres du forum
» Tableau à trois entrées
» [ Débutant demande de l'aide aux Experts] Questions sur trois codes bien précis.
» Plagiat de mon forum j'attends toujours ça fait plus de trois mois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: