Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Les Ruines Blanches

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeLun 15 Nov 2010 - 23:54

Les Ruines Blanches 729133ForestRuinsbyHeliusFlameretoucheesjpg


Par delà les brumes, par-delà les arbres vert-de-gris, se dressent, souvenirs d'un peuple plus ancien encore que les peuples connus d'Adreis, des colonnades brisées, des morceaux d'escaliers, des pierres envahies par la mousse. Ces ruines ne sont pas du gris ternes des autres épaves éparpillées dans la vallée morte. Elles sont d'une teinte plus claire, si claire qu'elle semble, comparée aux autres, blanche.

Le bâtiment avait dû être magnifique autrefois, solide, bien bâti, élégant, l'on devinait que le marbre blanc qui la compose était éblouissant sous le soleil.

Seulement à cette lointaine époque, dans le Ringèm, il y avait encore du soleil ...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMar 16 Nov 2010 - 3:33

Ils mirent environ quatre heures pour parcourir la distance entre le village des elvens et les Ruines Blanches. Ainsi, Talisham découvrit qu'ils avaient des voisins très proches et totalement insoupçonnés. Comment avaient ils pu l'ignorer tout ce temps ? Mais il avait une excuse, le Ringèm n'était pas vraiment leur secteur. Du moins pas cette partie. En fait il n'était jamais venu dans cette extrémité de la vallée morte.

Le trajet s'était plutôt bien passé, ils avaient bien croisé un groupe de trois montres mais Talisham avait utilisé quelques artifices et le groupe avait filé sans se donner la peine de les combattre. Fanaa était déjà très nerveuse et au bord des larmes -malgré les ronrons et les affectueux coups de tête de Lyrev- de se trouver dans ce lieu effrayant, ils n'allaient pas, en plus lui infliger un combat.
Pas tout de suite, du moins.

Le reste du trajet se déroula plutôt bien. Assez calmement. L'ambiance du Ringèm était telle qu'elle n'avait pas grand chose de rassurant. C'était un endroit terne et gris. Des écheveaux de brume flottaient partout, s'accrochaient aux arbres maladifs. Tout ce qui ressemblait de près ou de loin à de la verdure était bien plus gris que vert. Il n'existait d'autres couleurs que différentes teintes de gris. Le ciel lui-même était gris. Le soleil ne filtrait pas, il ne filtrait jamais au travers du couvercle de brume épais surplombant la vallée. Il ne faisait pas noir, il y avait de la lumière ... mais elle était grise, humide, comme le reste ...
L'endroit était des plus mortel.


Lorsqu'ils arrivèrent devant les Ruines Blanches, ils furent surpris de trouver des pierres et des colonnes moins grises ainsi que des feuilles un peu plus vertes.
Syrven s'arrêta quelques mètres avant les colonnades.

Ils étaient arrivés.


- Fanaa tu devrais être la première à les franchir. Et fais attention à tes pieds, les pierres ont des arrêtes vives ici.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMar 16 Nov 2010 - 15:14

Ce qui était bien avec Handelë, c'est qu'il ne se posait pas trop de questions. Là où d'autres montures auraient sacrément renâclé à poser une patte devant l'autre, le palefroi se contentait d'obéir à son cavalier, en jetant au décor un regard presque plus bovin qu'équin.
Échapper aux monstres et poursuivants éventuels était une seconde nature chez Talisham qui, bien qu'ayant des dispositions certaines pour le combat rapproché, ne se résolvait à l'engagement qu'une fois toutes les autres options épuisées.

L'elven découvrit leur destination avec une pointe de stupéfaction. Ainsi, certaines des ruines anciennes n'étaient pas enterrées sous le sol mort de la vallée...
Qui savait quelles surprises un tel endroit pouvait recéler...

Talisham mit prestement pied à terre, pour ensuite aider Fanaa à faire de même.


- N'aie crainte, si le canasson pense que c'est sans risque, on doit pouvoir lui faire confiance.

Il dégaina une de ses dagues.

- Et si toutefois il se plante, je suis juste derrière toi.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMar 16 Nov 2010 - 20:19

Toujours sur l'épaule de Fanaa, Kraa tourna la tête vers Talisham et siffla sa désapprobation.

- Le serpent vicieux reste derrière toi pour éviter de se prendre les premières flèches. Quel courage ...

Le "canasson" -qui savait tout à fait ce qu'il faisait contrairement à ce que disait l'elven- ne broncha pas. Le loup s'avança aux côtés de Fanaa, curieux et prêt à la défendre au cas où. Mais surtout curieux.

Fanaa posa son pied sur la première marche et l'on entendit un "toc" puis un autre, puis encore un autre. C'était le bruit du bois sur le marbre. Quelqu'un approchait. Fanaa se figea en apercevant la personne qui parut entre les colonnes. Une femme aux cheveux d'un chatain terne parsemé des mèches blanches qui dénotaient son âge. Cela ainsi que le bâton duquel elle s'aidait pour marcher. Elle portait une ample robe couleur feuille morte et ses yeux étaient tout blancs. Ou presque. Seul un fin cercle foncé séparait l'iris du cristalin.

Les coins de sa bouches se relevèrent. Le langage qu'elle utilisa lorsqu'elle parla, Talisham ne le connaissait pas. C'était une certitude. Pourtant son esprit savait traduire ces paroles. Etrange phénomène.


- Et bien et bien, je n'attendais pas tant de visites !

Fanaa se laissa tomber à genoux sur le sol et fondit en larmes. Elle tremblait, elle était terrorisée. Devant elle se tenait la sorcière des brumes, la personne qui la terrorisait le plus avec l'homme sans visage !

Le visage de la nouvelle venue exprima une surprise triste, puis elle descendit les marches et s'agenouilla auprès de Fanaa.


- Pourquoi me crains-tu Sheenedra ? Tu ne m'as jamais connue.

- Vous êtes ... vous êtes ... hoqueta-t-elle vous me faites peur !

- Qui suis-je pour te faire peur ?

- La ... sorcière des ... brumes. C'est un piège. Vous êtes ... avec le ... l'homme sans visage...

Une ombre passa dans le regard de la femme. Sa bouche se tordit de dégoût.

- Par les ancêtres ! Je n'ai rien à voir avec cet être maudit. Crois moi mon enfant, je ne suis pas celle que tu penses.

- Elle a le ton de la vérité, Fille. Enonça Kraa. Ecoute la.

Le calme de rapace était rassurant. Si il disait que ça irait, elle pouvait lui faire confiance. Il était là depuis si longtemps. Khamsin lécha les larmes sur les joues de Fanaa et celle-ci passa sa main dans les poils dorés.

- Qui êtes vous alors ? demanda-t-elle en s'agrippant au cou du loup.

- Je me nomme Altarielle. Je suis la mère de Fealisèn. Par conséquent ta grand-mère. Je suis une Chandlune comme toi. Et je t'appelle depuis si longtemps ...



Syrven donna un coup de tête à Talisham de façon à ce que le déséquilibre ressemble à une courbette.

- Dis bonjour à la dame !
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 1:30

Trouvant que l'ambiance ne se prêtait guère aux protestations d'indignation vertueuse, Talisham se contenta de tirer la langue en direction de Kraa. C'était puéril, mais ça soulageait.
Il la rentra prestement dans sa bouche lorsqu' arriva Altarielle. Bien qu'elle eut besoin d'un appui pour marcher, cette femme en imposait.
Le dialogue entre les deux femmes (grand-mère et petite fille, apprit-il à la fin de l'échange) était marqué du sceau de l'étrangeté, de bout en bout.
Il en était à se demander s'il valait mieux prendre l'initiative de présenter ses respects ou attendre que l'on daignât lui accorder une miette d'attention lorsque Syrven décida pour lui, mettant un peu à mal par sa remarque le côté solennel de l'instant.
Accusant le coup de tête, Talisham déplaça son centre de gravité, de façon à changer la pseudo-courbette maladroite en révérence sans se casser la figure, ce qui aurait été du plus mauvais effet.


- Ma Dame, c'est un honneur de me trouver en votre présence. Talisham, à votre service.

S'apercevant soudain qu'il avait toujours la dague à la main, il la remit prestement au fourreau.

- Vous avez une petite-fille tout à fait exceptionnelle, et je vois à présent qu'elle a de qui tenir. Je suppose que dans certaines lignées, la beauté est tout aussi héréditaire que ce je-ne-sais-quoi qui vous distingue indubitablement du commun des mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 15:04

Altarielle releva la tête pour répondre au salut de Talisham.

- Le langue-fourchue est flatteur. Enchantée, Gardien des Anciens Trésors.

A Fanaa.


- Lève toi Sheenedra. Viens avec moi.

- Mais ...

Fanaa ne pleurait plus mais elle restait inquiète, affolée, ses doigts crispés dans la fourrure du loup.

- Ils peuvent tous venir avec toi bien sûr. Haussant la voix. Vous êtes tous les bienvenus ici.

Khamsin se mit à battre de la queue sur les marches de pierre.

- Je viens avec toi Fanaa je reste avec toi. Coups de museau et léchouilles sur le nez. Je suis là Fanaa.

Fanaa sourit. La joie du loup qui agissait comme un chiot foufou était rassérénante. Elle secoua doucement la tête et le caressa entre les oreilles.

- D'accord...

- Le loup est un bébé mais il a raison. Tu ne peux pas continuer dans la peur. Allons y, Fille.

Fanaa se mit debout et lorsque Altarielle se détourna pour montrer le chemin, elle la suivit. Le rapace s'envola pour surveiller les hauteurs, le loup resta à ses côtés et Syrven fit tomber Lyrev de son dos avant de prendre la suite du convoi.
Il n'y avait que 5 marches, et lorsqu'il passèrent les immenses colonnes brisées, ils purent voir un ... jardin ? Dans le Ringèm ? Non. Tout de même pas. Mais il y avait des arbres. Des arbres qui avaient meilleure mine que tous ceux qu'ils avaient croisés jusque là. Il y en avait une trentaine de différentes tailles, mais les plus grands ne devaient pas mesurer plus de 10 mètres.

Il y avait aussi les restes d'une terrasse de marbre envahie d'herbes grisâtres. Altarielle s'y dirigea et en la suivant, les autres purent voir au sol un escalier qui descendait.


- J'ai beaucoup de choses à te transmettre Sheenedra, et plus beaucoup de temps. Je dois te montrer quelque chose, c'est important. Suis moi en bas s'il te plait.

Khamsin renifla ce nouvel escalier et grognouilla un peu pour la forme mais n'y sentit aucun danger. Aucun danger physique, du moins.

- Seule.

- Mais tu as dit ...

- Ce que je vais te montrer t'est destiné à toi seule. Pour commencer. Je t'en prie, le temps nous manque vraiment.

- Mais ...

Altarielle soupira, puis son timbre se fit plus ferme.

- Sheenedra, viens avec moi.

La Chadlune n'avait pas parlé brutalement, et sa demande avait été une directive plus qu'un ordre. Mais une directive qui n'acceptait pas de réplique. Voir Fanaa baisser la tête et descendre tristement les escaliers proviqua une vague de culpabilité en elle. Vague qu'elle refoula aussitôt. Il lui en coûtait d'utiliser les entraves que le maudit Iskandar avait tissées autour de sa petite fille mais comme elle l'avait répété, le temps lui était compté.

Les deux femmes disparurent au sous-sol et l'on entendit plus de bruit.

Khamsin regarda Syrven, les oreilles basses. Il n'était plus content-content, ça non. Il gémit une question au solven.


- Mais non elle ne lui fera pas de mal. Elles sont du même sang. Bon lézard, tu as quelque chose à boire attendant ?


Les deux femmes ne reparaitraient pas de la journée. En attendant, la bande de mâles devrait trouver à s'occuper. Khamsin s'allongea, tout triste, la tête sur ses pattes. Lyrev se roula en boule non loin et regretta que le soleil n'arrive jamais dans cet endroit. Paresser au soleil était pourtant une des meilleurs distractions au monde !





Dernière édition par Fanaa le Mer 17 Nov 2010 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 15:42

*Langue-fourchue, moi? Tout juste si j'enjolive un peu, tssss...*
Talisham ne dit rien mais cette pensée transparaissait clairement sur son visage.
*Gardien des anciens Trésors? La notion de secrets à l'air d'être toute relative dans ce drôle d'endroit...*
Il suivit sans rien dire, ses yeux sans cesse en mouvement, notant chaque détail, utile ou non. La tentation était grande de chercher un moyen de savoir ce qui allait se passer en bas, mais risquer de contrarier Altarielle ne lui disait rien. Il s'y serait peut-être néanmoins risqué s'il n'avait été très entouré. Il jeta quelque regards d'envie aux marches, soupira, et se résigna.


- À boire oui, j'ai dans mes fontes de quoi abreuver un régiment. Comme on est moins nombreux que ça, ça nous durera plus longtemps.

Il alla chercher les outres, ainsi que quelques menus accessoires, et fit comprendre à Handelë qu'il aurait tout intérêt à ne pas s'éloigner. Le cheval avait rarement besoin d'être mis à l'attache. La difficulté, c'était de faire entrer une information dans son crâne épais, mais une fois qu'elle y était, il devenait tout aussi dur de l'en extirper.
Talisham revint au groupe.


- Je crains par contre de ne rien avoir qui ne contienne pas d'alcool. À part cette gourde d'eau peut-être, mais ce n'est pas vraiment une boisson d'homme, n'est-ce pas? Bon...

Il allait falloir trouver quoi faire... Il sortit de sa poche une pochette de cuir.

- Une petite partie de dés à la médiovienne, ça tente quelqu'un? Et pendant ce temps là, Syrven le grand sage mystérieux pourrait peut-être nous éclairer de ses lumières, répondre à quelques questions... Du genre quel est cet endroit, pourquoi était-ce nécessaire de venir à toute vitesse, pourquoi Dame Altarielle en impose autant...?
Revenir en haut Aller en bas
Lyrev

Lyrev

Réputation : 134

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 16:26

Syrven prit forme humaine et alla s'asseoir en tailleur sur la terrasse. Il se saisit d'une gourde, avala un gorgée du breuvage.

- Allons y pour les dés. Qui joue avec nous ?

Kraa refusa, préférant faire un vol de reconnaissance.

- Surtout ne vole pas trop bas, c'est dangereux ! A plus tard l'oiseau ! Bon Rev, tu joues ?

Le chat ouvrit un oeil et le referma.


- Non.

- Allez matou, montre de quoi tu es capable !

- Hmmm ... Non.

A Talisham.

- Quand il est félin il est impossible. Et toi le loup, ça te dit ?

Khamsin gémit et regarda Syrven avec des yeux tout triste.


- Je veux voir Fanaa ...

Syrven secoua la tête en souriant.


- Un bébé. Tu as des super crocs, des griffes, des pattes ... mais malgré ça tu as un cœur de peluche. Mais oui elle va revenir, va.

Nouveau gémissement. Khamsin se rallongea, tout triste.

Et la partie commença.

Et la discussion aussi.


- Nous nous trouvons actuellement dans la vallée du Ringèm aussi appelée vallée morte ou vallée des brumes à cause de -je t'en donne le mille- les brumes qui la recouvrent. Rubans de brumes, nappes de brouillard. Partout. Une vallée peuplée de pas mal de montres, mais j'imagine que tu sais au moins ça. Quant à Dame Altarielle ... tu pourras remarquer qu'il ne se trouve aucun monstre dans un rayon de oh je ne sais pas. Je dirais au moins mille mètres autour de ces ruines qui, si tu observes bien, sont loin d'avoir une petite superficie.

En effet, en regardant plus attentivement, la terrasse ne se trouvait pas seulement sous eux mais il y en avait encore des bout ça et là, ainsi que des pierres et à plusieurs dizaines de mètres de là, Talisham croyait distinguer une structure en hauteur. En pierre toujours, et plus qu'à moitié écroulée. On ne voyait pas les limites des ruines. Pour cela il aurait fallu marcher. La brume altérait légèrement les perceptions de la vision ...

- Et par ici il n'y a aucun monstre. Elle protège cette endroit. Tout seule. Et moi je veux bien savoir pourquoi tu as les oreilles pointues et pourquoi tu vis dans un village inconnu de tous les adréniens. Ah tiens, j'ai gagné cette partie on dirait, tu relances ?
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 21:18

Talisham lâcha un nouveau soupir avant de s'installer face à Syrven. Le piaf, le toutou et le matou avaient décidé de ne pas être drôles.
*Et bien, qu'ils fassent donc leur mauvaise tête et vaquent à leurs affaires.*
Il commença par jouer distraitement, prenant note des informations livrées par le Solven. Lorsque ce dernier parla d'Altarielle, Talisham émit un sifflement appréciateur.


- Les monstres du coin ne sont pas des enfants de chœur, pourtant. Bon sang, il vaut vraiment mieux éviter de la contrarier, c'est sûr.

De quelle part de ce pouvoir avait hérité Fanaa? Se transmettait-il par le sang, se diluant au fil des générations, ou le processus était-il un peu plus complexe? Quoiqu'il pût en être, il faisait sans doute bien de garder un œil sur la jeune femme. Et peut-être serait-il bon de cuisiner Ashk à l'occasion.
C'était désormais à son tour de causer. Il aimait bien le canasson, tout bien considéré, aussi décida-t-il de fabuler, bien sûr, mais en glissant dans son histoire une part de vérité.


- Ah, et bien tu vois Syrven, il y a longtemps, si longtemps qu'Adreis n'en garde que peu de traces (pour la plupart répertoriées chez moi d'ailleurs), vivait ici un peuple très avancé, peut-être plus que nous ne le serons jamais. Pourtant, une catastrophe, sur la nature de laquelle on ne peut que se perdre en conjectures, le fit complètement disparaître.
Enfin, presque complètement.
Ces gens laissèrent derrière eux quelques ruines, comme celles-ci si je ne m'abuse, et diverses... choses, qui ne doivent pas tomber entre n'importe quelles mains.
Et bien entendu, il y eut quelques survivants. Trop peu pour reformer une population sur le long terme, mais suffisamment pour survivre jusqu'à l'arrivée des Adréniens actuels, et se métisser avec eux.
Notre village fut fondé à cette époque, par les anciens eux-mêmes. Dissimulés aux regards, ses habitants, les elvens, ont pour but de veiller sur l'héritage qui nous a été légué.
Tu t'en doutes, désormais, il n'y a plus d'anciens "pur sang". Mais il arrive parfois que dans une famille adrénienne, un enfant naisse avec des caractéristiques particulières, dont les oreilles pointues font partie. Généralement, elles vont de pair avec des capacités hors normes, dont la nature et le degré varient en fonction des individus. Elles s'accompagnent également d'un degré d'affinité avec certains des legs de nos lointains ancêtres.
Trouver et rassembler ces enfants est une autre de nos missions. Ils sont instruits de leur nature, entrainés, formés, afin de constituer une nouvelle génération de Gardiens perpétuant la tradition. Le titre de Gardien à part entière n'est décerné qu'à l'élite de ces métis, après une sélection impitoyable... Tous les elvens adultes vivants sont Gardiens...

Lorsqu'il arriva à la fin de son récit, Talisham venait de gagner trois parties coup sur coup. Il avait bien essayé de se retenir, mais c'était plus fort que lui: il fallait qu'il triche.

- Et toi, d'où est-ce que tu viens? Tu es le seul solven de ma connaissance... Es-tu un individu isolé, ou formez-vous un peuple? Le matou et toi êtes au service d'Altarielle?

Les dés roulèrent... Cette fois, Talisham perdit. Il n'y avait que les tricheurs amateurs qui gagnaient systématiquement. Et personne ne voulait jouer avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 1:12

- Personne ne bride Syrven ni ne le guide. C'est lui seul qui décide d'où il va et avec qui.

C'était la voix de Fanaa, de retour avec son aïeule. Elle reprit.

- Syrven n'est ni une bête de somme ni une monture. Nul ne l'utilise. Il a son libre-arbitre.

- Ecoute la voix de la sagesse, Tal. glissa le solven.

- Fanaa !!

Tout joyeux, le loup se rua sur elle et lui fit la fête. La jeune fille se baissa et joua avec lui en riant, mais elle semblait un peu fatiguée. Altarielle ouvrit les bras et annonça :

- Il y a bien longtemps que le Ringèm n'a été aussi habité. Il y a bien longtemps qu'il n'y a plus eu autant de voix différentes en ce lieu désolé. Pour vous remercier d'être tous là, pour vous remercier d'avoir escorté Sheenedra jusqu'à moi, je propose que nous dinions. Que diriez vous d'un banquet ici dans la vallée du Ringèm ? Nul ne peut se vanter d'avoir vécu une telle expérience.

Altarielle souriait. Elle eut l'approbation de tous, bien évidemment. Kraa était de retour. Sur la partie la moins abîmée de la terrasse, ils s'assirent en rond. Altarielle avait déplié un tissu mordoré au sol et y avait placé des fruits et de l'eau.

- Je crains par contre de n'avoir point viande ni poisson, toutes mes excuses messieurs. Le Ringèm étant ce qu'il est, aucun animal n'y vit. Et permettez moi de vous déconseiller la chair de monstres en général. Ils ont un goût atroce et de plus n'apportent rien sinon une envie de leur rendre le peu de viande que l'on aurait eu en bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 2:37

Pique-niquer dans le Ringèm, quelle idée fabuleuse!

- Oh, ni viande, ni poisson, vraiment? Ce serait bien le diable si nous n'arrivions pas à festoyer comme il se doit! Hum, je crois avoir un petit quelque chose... Essentiellement du séché ou du fumé, je le crains, rations de voyage oblige.
Mais peut-être devrions-nous prélever un peu de chair fraiche sur messire Syrven (qui n'en manque pas), puisque c'est lui qui a refusé de me laisser le temps de fournir un approvisionnement convenable...

Regardant le solven, il tapota le manche de sa dague, l'air d'envisager sérieusement la chose... Puis il éclata de rire.

- En fait non, je suis sûr que la viande serait trop coriace! Je reviens tout de suite.

Il disparut, puis revint avec un sac de toile, dont il commença aussitôt à déballer le contenu. Chaque élément était empaqueté dans un linge.

- Poisson fumé, jambon fumé, lard fumé, bœuf séché, quelques œufs durs, du pain évidemment, du fromage, quelques condiments... ah, des biscuits au chocolat et quelques pâtisseries... Cette outre doit contenir du vin léger... Hum, on va éviter de mettre l'alcool trop près du matou, ça ne lui réussit pas. Ah, j'ai pensé à prendre la boîte à tisanes aussi. Oh, oh, j'ai également des céréales, des légumes secs et de quoi allumer un feu, au besoin.
On devrait pouvoir s'en sortir avec ça. Servez-vous, et bon appétit!

Il attendit qu'Altarielle et Fanaa se soit approvisionnées et aient commencé à manger avant de se servir lui-même. Bien qu'il brulât de presser Altarielle de questions, il préféra s'abstenir, ne souhaitant pas mécontenter son hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 14:42

Un festin. C'était un festin ! Depuis combien d'années Altarielle n'avait plus vécu un tel moment ? Elle ferma les yeux et fut renvoyée quelques dizaines d'années avant, un peu plus loin de la terrasse, autour d'un feu. Ils étaient plusieurs, encore une trentaine. Altarielle était toute jeunette alors. Il était rare qu'ils mangent de la viande, mais deux ou trois fois l'an, cela arrivait. Une partie du clan était envoyée chasser loin du Ringèm, là où les animaux étaient comestibles. Ils mettaient plusieurs jours à trouver un bon endroit, traquer les bêtes puis les ramener. Ceux qui étaient en expédition de chasse ne participaient plus à la protection du clan. Le danger était alors accru. Les chasseurs rentraient toujours moins nombreux et blessés. Ces jours étaient synonymes de pertes, mais aussi d'abondance pour un court laps de temps. Ils étaient synonymes de sacrifice de soi. Autour du feu, le clan rassemblé essayait de se détendre, mangeant enfin à sa fin et, ne vivant pas dans la peur durant ces rares soirées, les gens se racontaient même des histoires. Il arrivait aussi parfois que certains d'entre eux sourient...

Lorsque l'aïeule revint au festin présent, elle croisa un regard aux pupilles fendues et eut un discret sourire avant de mordre à belles dents dans une tranche de jambon. Cela faisait tant d'années maintenant que tous étaient morts et qu'elle était seule. Elle était incapable de chasser. Elle ne pouvait que rester totalement seule ici et maintenir le bouclier qui protégeait cet endroit de l'intrusion des monstres. Son estomac, habitué à recevoir peu arriva vite à sa limite. Mais malgré qu'elle ait peu manger, c'était plus que jamais et la Chandlune se sentait bien, repue.

Elle remercia l'elven. En la regardant de plus près, Talisham put distinguer que les iris d'Altarielle n'étaient pas blanches comme il l'avait vu au premier coup d'œil mais d'un mauve qui semblait délavé et dilué, à tel point qu'il ne restait en souvenir de l'ancienne couleur, que des reflets, et une infime différente de teinte avec le cristallin. Lorsque Altarielle avait ouvert les yeux à sa naissance, ils étaient d'une teinte lilas, comme les Chandlune avant elle. Mais la vague d'elixia qui la frappa de plein fouet à son premier souffle, qui s'inséra en elle par tous les pores de sa peau, qui circula dans ses veines et qui fut rapidement une partie d'elle-même, cette vague décolora ses yeux, ne laissant qu'un anneau violet très sombre. Signe d'une puissance incroyable et ... qu'elle apprit à parfaitement maîtriser avec le temps.

Le festin se déroula délicieusement bien et rapidement, tous furent repus. Fanaa, très fatiguée s'endormit contre le loup doux et tiède, tandis que Lyrev venait se rouler en boule contre sa nuque. Kraa volait, tenant à faire le guet. Syrven était très calme. Assis, un genou replié, il penchait la tête en arrière et regardait le ciel.


- C'est un étrange phénomène de cet endroit. Le soleil ne perce jamais la brume qui recouvre la vallée, mais la nuit, nous pouvons voir les étoiles et les lunes.

Ses traits étaient tirés, mais elle n'avait pas de rides. Les mèches blanches et sa canne étaient les seuls signe trahissant son âge. Altarielle se mit debout en s'aidant de son bâton sculpté et apostropha l'elven.

- Messire Talisham, vous devriez venir avec moi. Je pense que vous en avez envie.


D'un geste elle l'invita à la suivre et descendit l'escalier. Il faisait très sombre en bas, Talisham n'y voyait goutte ... jusqu'à ce que quelques pierres du mur ne s'illuminent, rendant sa vue à l'elven.


- Elixia. Expliqua Altarielle.

Elle continua son chemin et, après avoir vu la grande pièce, Talisham découvrit un petit couloir. Il y avait un croisement et l'aïeul avança tout droit. En marchant, elle effleurait des pierres du mur et celles-ci fournissaient une douce lumière de luciole.
Dans cette pièce ce trouvait une vasque posée sur une colonne. Le rebord de la vasque arrivait au niveau de la taille de la Chandlune. Le liquide qui se trouvait à l'intérieur ressemblait à de la nacre bleue liquide et translucide.
Altarielle se plaça de l'autre côté de l'eau étrange, et fit face à Talisham.


- Alors disons que tu as ... allez je suis généreuse et puis je te remercie pour cette soirée. Trois questions. Tu peux me demander trois choses. réfléchis bien à ton choix. Je déciderai de te fournir la réponse ou pas. Pour chaque question, tu me devras un jour à protéger Sheenedra. A lui apprendre. Pour chaque question. Que je te délivre la réponse ou non.
Puis demain soir et tous les autres soirs tu auras droit à une seule question. Une question pour toi, un jour pour Sheenedra.
Si tu acceptes le marché, je t'écoute Talisham.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 15:28

À peine avait-il entendu les termes du marché que l'elven savait déjà qu'il allait accepter. Des informations! Comment résister? Le plus difficile était de choisir les bonnes questions. Et il en avait beaucoup à poser... D'autant qu'il devinait que chaque réponse amènerait son lot de nouvelles interrogations.

- Vous êtes dure en affaire dame Altarielle! - il sourit - J'accepte!
Hum, trois questions, trois questions...

La première lui fut dictée par la forte impression que la femme lui faisait.

- D'où provient votre incroyable pouvoir?

La seconde naquit de la volonté qu'Altarielle avait de protéger Fanaa, ainsi que de la prudence instinctive de Talisham.

- Si je dois protéger Fanaa, à quoi devrais-je particulièrement prendre garde?

La troisième fut le pur produit de la nature de l'elven...

- Je sais que ça ne se demande pas, mais puisque j'ai l'autorisation de poser toutes les questions que je veux... Quel âge avez-vous?

Son sourire s'élargit, tandis qu'il attendait les réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 19:32

Altarielle haussa un sourcil, amusée.

- Tu commences par des questions faciles. Et bien puisque tu le demandes j'ai aujourd'hui 65 années, 3 mois, 1 semaine et 6 jours. Cela peut sembler peu, mais dans notre clan, notre espérance de vie était d'une quarantaine d'années. Mon compagnon est celui qui aura vécu le plus longtemps. Il a rejoint la quatrième lune à 43 ans. Exactement 43 ans.

Une ombre passa dans les yeux d'Altarielle qui baissa le regard sur la nacre liquide. Talisham crut apercevoir, l'espace d'un instant, le visage d'un homme à la surface ainsi qu'un voile de tristesse dans les yeux délavés de la Chandlune. Mais elle reprit bien vite contenance et fixa Talisham avec intensité.

- Je tiens mon pouvoir de quelqu'un qui se joue des scellés sans réfléchir aux conséquences. Quant à Sheenedra ...

Altarielle secoua la tête.

- Elle est née sous une étoile si sombre ... J'ai fait une énorme erreur. J'ai voulu sauver ma fille et j'ai pris la mauvaise décision. Celle qui l'a menée à sa perte et qui tente d'entraîner Sheenedra avec elle. C'est pour cela que je l'ai rappelée ici. S'il faut la protéger contre quelque chose, c'est contre le monde. Elle n'est pas prête, elle ne l'a jamais été. Et les ravages ... sont déjà faits. Mais elle est encore en vie. J'imagine ... que je dois me raccrocher à cela. Même si cela ne diminue en rien ma culpabilité ...

De fait, elle semblait soudain très fatiguée, ses épaules ployant sous une charge invisible, ses cheveux encore plus ternes. Dans son regard, quelque chose pétilla pourtant.

- Dernière offre, parce que c'était vraiment trop facile, 3 jours pour la prochaine question. Sauf bien sûr si tu préfères aller te coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 22:46

- Le moins que l'on puisse dire, c'est que vous ne faites pas votre âge.

La proposition mit Talisham en ébullition. Certes, Altarielle gagnerait trois jours d'un seul coup, mais il restait tant de point obscurs...
Les possibilités se bousculaient dans sa tête. Qu'étaient exactement Lyrev et Syrven? Le solven s'était jusque là appliqué à éluder les questions personnelles... À quoi servait cette étrange vasque? Quelle était cette tribu dont Altarielle faisait partie? Et... cette histoire de "quelqu'un", et de scellés? Quelle erreur si terrible la femme avait-elle donc commise?
Finalement, il se décida pour un point qui l'intriguait un peu plus que le reste...


- Et bien, il y a une chose que je ne comprends vraiment pas... Pourquoi être restée seule ici si longtemps, à éloigner les monstres de ce bout de terre, quand vous auriez pu passer ces années à parcourir le vaste monde, pour peut-être finalement vous installer en des lieux plus agréables?


Dernière édition par Talisham le Ven 19 Nov 2010 - 1:31, édité 1 fois (Raison : je suis un boulet -_-)
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeVen 19 Nov 2010 - 3:10

Altarielle n'était pas une belle femme. Mais elle n'était pas laide pour autant. Elle était juste ... neutre. Du moins physiquement parlant. Mais sinon elle avait indéniablement quelque chose de spécial. Ses yeux déjà, mais surtout son aura, ainsi que l'avait senti Talisham. Avant Fealisèn (dont le nom signifiait envoûtante beauté), toutes les Chandlune avaient été insipides. N'auraient été leurs yeux, elle auraient pu se fondre dans la masse et nul n'aurait reconnu en elles les oracles qu'elles étaient nées pour être.

De fait, Altarielle n'était pas une habituée des compliments, mais même si elle savait que l'elven ne parlait que par réflexe, cela faisait tout de même plaisir à entendre.

La question qu'il posa la surprit, et cela se lut sur son visage. L'information n'était guère importante, du moins elle n'apporterait rien de vraiment utile. Elle était de nature tout à fait personnelle.

- Je ne m'attendais pas à celle-ci, je l'avoue.

La Chandlune baissa les yeux vers le liquide de la vasque et resta silencieuse, songeuse.

Pourquoi était elle restée ici ? Parce qu'elle y avait toujours vécu. Il était née dans cette vallée, y avait grandi. Elle avait découvert son pouvoir et s'était appliquée à le manier, à en augmenter la puissance. Elle y avait aimé un homme, elle y avait enfanté. Elle avait passé des années avec ceux de son clan, partageant les dangers, les épreuves, la mémoire, les peines et parfois les joies. Jusque là, les Chandlune avaient été protégées par le reste du clan. Altarielle avait voulu changer cela. Elle savait qu'elle pouvait le faire, elle avait l'elixia qu'il fallait et même plus que cela. Seulement apprendre à le dompter avait mis du temps. Trop de temps. Et elle les avait perdus un à un. Devant cette hécatombe, elle avait décidé de lutter. Tous ne mourraient pas ignorés de tous dans la vallée des brumes. Sa fille Fealisèn serait sauvée. Elle l'avait aidée à quitter cette terre pour "des lieux plus agréables". Et si elle ne l'avait pas suivie à ce moment là c'était parce que ... parce que ...
Peut-être qu'elle avait eu peur. Elle ne parlait pas la langue des adreniens. Fealisèn l'intégra très vite, elle était jeune. Et son pouvoir lui permit de se fondre parmi eux. Le pouvoir d'Altarielle lui permettait, au contraire, de se protéger d'eux.
Et puis surtout, si elle était partie ... qui aurait protégé les Ruines Blanches de l'intrusion des monstres ? Les personnes de son clan, l'homme qu'elle avait aimé étaient enterrés ici. Tout ceux dont les corps avaient pu être récupérés, du moins. Ceux dont les monstres avaient laissé des morceaux.
Avait elle le droit de laisser saccager les sépultures de ceux qui avaient été son peuple, sa famille, ses compagnons d'exil ? Non, mille fois non.
Elle avait échoué à les protéger de leur vivant, elle s'était un devoir de le faire de leur dépouilles maintenant que leurs âmes avaient rejoint la quatrième lune.

Ces pensées étaient lourdes, et elle n'en fit pas profiter Talisham. Elle ne lui raconta rien de cela. Sa dernière question était décidément bien trop personnelle. La seule réponse qu'elle lui fit fut la suivante :


- Je suis restée parce que c'est ici qu'est mon foyer.

La phrase était simple, mais dans le regard délavé cerclé de sombre, l'elven pouvait lire que la vérité était plus profonde, cachée dans ce qu'elle taisait.

Les pierres s'éteignirent et l'obscurité se fit. Talisham sentit un tissu le frôler, Altarielle le contournait pour rejoindre le couloir.


- Six jours. rappela-t-elle avant de toucher une pierre du couloir et de remettre un peu de lumière. A compter de demain bien entendu. Juste au cas où, il valait mieux préciser. On ne savait jamais avec les serpents.

De retour dans la première salle, celle à l'escalier, Altarielle indiqua à l'elven qu'il pouvait s'y installer si il le voulait, s'excusant du manque de mobilier. Et c'était un euphémisme. Puis elle le quitta pour reprendre la direction du couloir mais hésita et s'arrêta pour se retourner.

- Je vous remercie d'avoir ramené Sheenedra. Sincèrement.

Silence.

- Je vous souhaite la bonne nuit. Reposez vous, demain il y aura beaucoup de choses à découvrir. Et réfléchissez bien à votre prochaine question.

Elle tourna à droit avant la salle à la vasque, ses cheveux trop longs flottant derrière elle et disparut au regard de l'elven.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeVen 19 Nov 2010 - 17:31

- La bonne nuit à vous aussi, ma Dame.

Elle était loin de lui avoir tout dit, c'était évident. Mais d'un autre côté, la question était sacrément personnelle, et il était déjà chanceux d'avoir eu une réponse, aussi minimale soit-elle.
Il fut tenté d'aller se promener un peu plutôt que de se coucher immédiatement... Mais après tout, il était là pour au moins six jours. Et il était vraiment fatigué. Et il avait certaines choses à méditer...
L'elven s'installa aussi confortablement qu'il le put étant donné les circonstances. Il avait déjà connu bien pire de toute façon. Au moins était-il à l'abri et au sec. Son esprit se livra à ses habituelles réflexions, que certains auraient qualifiées de tordues, jusqu'à ce que finalement Talisham sombre dans le sommeil, en espérant que les autres soient des lève-tard, car il n'était vraiment pas du matin...


Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeVen 19 Nov 2010 - 20:04

Dans le Ringèm il n'y avait pas d'oiseaux, et le périmètre des Ruines Blanches tenait les monstres à distance, mais c'était quand même troublant.
Ce n'était pasle bruit mais l'absence de bruit qui avait tiré Fanaa du sommeil. Elle s'était réveillée la tête sur l'épaule de Lyrev et un bras de Khamsin autour d'elle. Ainsi le sol ne lui avait pas paru trop dur et elle n'avait pas eu froid. Dès qu'elle fit mine de se redresser, Khamsin, tout fou l'attrapa par la taille et la mit debout pour la couvrir de bisous et lui dire bonjour, tandis que Lyrev grognait et se recroquevillait.
Le jeune loup fit des allez-retours en appelant Fanaa.


- Viens on va courir ! Viens courir !!

Amusée, elle sourit et accepta de le suivre. A peine avait elle fait quelques par que Syrven s'avançait pour lui proposer son dos.

- Tu n'as toujours pas de chaussures ...

- Merci Syrven !

- Ca ne résoudra pas le problème, hein !

- Oui oui ... mais on y pensera plus tard. Allez on y va !

- Tssss ... Bon, on fait la course la peluche ?

Khamsin eut un sourire lupin qui dévoila des crocs ... qui n'étaient en rien ceux d'une peluche ! Puis trottina. Le solven s'avança à se suite alors Khamsin avança le pas, ils continuèrent ainsi jusqu'à sérieusement faire la course et filèrent dans la brume.

Sur la terrasse Lyrev dormait en chat et Kraa somnolait sur la branche de plus grand arbre. C'était le plus grand calme.


Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 4:02

À sa grande surprise, Talisham s'éveilla de lui-même. Vu l'heure tardive à laquelle il émergeait habituellement, il s'était attendu à ce que quelqu'un vînt le secouer, mais on avait apparemment décidé d'être clément envers lui aujourd'hui.
Il bailla, s'étira, puis entreprit de monter l'escalier (tâche périlleuse si peu de temps après avoir ouvert les yeux).
Arrivé en haut, comme de juste, il ne trouva ni Fanaa, ni Altarielle, ni Syrven, ni Khamsin. Il repéra par contre le matou qui dormait dans un coin. Il hésita à aller l'asticoter un peu... décida de n'en rien faire. Il valait mieux attendre d'avoir l'esprit désembrumé avant de commencer à embêter les gens.
L'elven alla vérifier qu'il ne soit rien arrivé à Handelë, et trouva l'animal presque exactement là où il l'avait laissé.
Satisfait, Talisham s'éloigna un peu, après avoir récupéré sa trousse à outils.
*Rien de tel qu'une petite marche "matinale" dans le brouillard...*
S'il devait aider à protéger Fanaa du monde extérieur, autant commencer dès maintenant à repérer les environs... et à semer quelques petits dispositifs intéressants ça et là...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 4:14

- Talisham ! Talishaaaaaaaaam !!!

Ces jappements tristes venaient de Khamsin. Un Khamsin qui sauta sur l'elven et saisit son manteau dans se gueule pour l'entrainer.

- Taslisham ! C'est Fanaa !

Bientôt parut Syrven, une Fanaa sur son dos qui serrait les dents en se tenant le bras. Talisham repéra la manche déchirée et le liquide rouge carmin qui la tâchait. Le loup tournait autour de l'elven en gémissant.

- Ils nous ont attaqués. J'ai attaqué, griffé, mordu. Syrven a rué et sorti ses lames. Mais Fanaa ... elle n'a ni dent ni griffe. Fanaa ... Ils ont fait mal à Fanaa ... Talisham ! Talisham !

La jeune fille se tenait droite et dit entre c'est dents :

- Ce n'est pas grand chose.

Seulement elle était pâle. Très pâle. Et elle maintenait son regard sur l'horizon gris.

Syrven aussi était blessé, son poitrail lacéré, mais sous les yeux médusés de Talisham, les chairs se refermèrent et la peau les recouvrit. Même sous forme équine avec ses yeux de lune, il semblait gêné ou désolé.

- La balade n'était finalement pas la meilleure des idées, je le crains.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 5:37

Talisham tira une tête de six pieds de long... Où ces inconscients étaient-ils allés traîner? Ils n'avaient quand même pas... Mais il fallait faire les choses dans l'ordre. Farfouillant dans sa trousse à outils, il en tira de quoi s'occuper d'une plaie.

- Le louveteau, laisse-moi de l'espace tu veux, comment veux-tu que je travaille comme il faut si tu me distrais? Essaie de rester un peu tranquille. Fanaa, donne-moi ton bras.

Il avait employé un ton très inhabituel chez lui, qui décourageait toute discussion.

- Bon, ce n'est pas trop vilain, je m'attendais à pire. L'entaille est nette, et pas trop profonde. Il va quand même falloir nettoyer, faire quelques points par sécurité, et bander, mais ça ne devrait pas trop te gêner ensuite. - Il désigna une grosse pierre plate - Assied-toi là. Tu as eu de la chance, si ce qui a fait ça avait appuyé son coup plus fort, ce sont les muscles de ton avant-bras qui auraient pris. Peut-être même les tendons. Et alors là... mouvements de doigts, de main, de poignet... Je préfère ne même pas imaginer, mais j'aimerais que toi tu essaies, juste pour t'estimer heureuse d'y avoir échappé.

Il procéda aux soins sans dire un mot de plus. Chez Talisham, ne pas parler à tort et à travers était signe d'une profonde contrariété.
Il commença par passer sur la blessure un premier onguent, désinfectant. Puis un autre, anesthésiant léger. Une aiguille, du fil. Une série de points. Troisième et dernier onguent, cicatrisant. Bandes de tissu, nœuds.


- Voilà. Bon. Maintenant je n'ai plus besoin de garder mon calme.

Il se tourna vers Syrven, qu'il avait ostensiblement ignoré jusque là.

- TOI! T'es complètement malade ou quoi? Que Khamsin le foufou, ou Fanaa qui débarque, aillent se mettre dans le pétrin, ça pourrait se comprendre, à la rigueur, mais TOI, qui connaît à la fois la portée d'Altarielle et l'importance qu'elle accorde à Fanaa, je peux savoir ce qui t'est passé par la tête? J'avais eu l'impression d'avoir affaire à quelqu'un qui dispose d'un peu de jugeotte, il faut croire que je me suis trompé. Tu as trouvé qu'il serait intéressant pour Fanaa d'apprendre à faire ami-ami avec les monstres? Ou tu t'es juste dit, présomptueux, qu'avec toi elle ne risquerait rien?
Réfléchis bien avant de répondre...
Et pendant que tu réfléchis, je vais vous informer de dispositions prises hier soir, et vous allez écouter, tous les trois.
Altarielle et moi avons passé un marché. Il est de mon devoir de protéger Fanaa. Je pensais jusque là que le danger ne se trouvait qu'à l'extérieur, je vois maintenant que la bêtise de certains ici représente un péril aussi grand que les monstres du dehors eux-mêmes. Aussi désormais, il n'y aura plus de "promenade" sans que Kraa ou moi-même tienne Fanaa à l'œil, pigé?
Second point: protéger quelqu'un, ce n'est pas seulement veiller dessus en permanence, c'est aussi s'assurer qu'il soit capable de faire le nécessaire s'il devait se retrouver seul face à l'adversité. Fanaa... qu'est-ce que tu sais en matière de combat, de survie, de tactique, de stratégie...?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 14:14

Syrven expliqua :

- Oui, certes, j'ai mes torts. Je voulais montrer le fleuve à Fanaa mais qui dit eau dit monstres qui s'abreuvent et nous avons été surpris. Khamsin et moi l'avons protégée mais, il y a eu un petit dérapage. Elle a voulu nous aider à mains nues.

- Elle s'est fait mal, Fanaa s'est fait mal ... gémit le loup aplati aux pieds de Talisham, il regardait l'elven avec des petits yeux tristes et inquiets.

Fanaa posa sur Talisham un regard déterminé.


- Je voulais les aider moi aussi.

Puis elle répondit à ses questions, sans sembler comprendre où il voulait en venir.

- Ashk m'a appris à lancer des couteaux ... mais je n'ai plus d'armes. C'est ... c'est Gavriel.

Fanaa resserra ses bras autour d'elle et baissa le regard.

- C'est Gavriel qui me les as prises.

Ne pas penser à lui. Ne surtout pas penser à lui.

- Il me les a prises.

Elle se balança d'avant en arrière, le regard vague, fixé sur quelque chose qu'elle seule connaissait. A demi-absente, elle continua :

- J'ai tué un leuhi une fois. Et même un chewgal. Je me suis défendue. J'ai tué le leuhi et j'ai ...

Ses lèvres tremblèrent, elle resserra ses bras.

- J'ai blessé Syld.

Dès que le nom fut prononcé, les larmes brouillèrent la vue de Fanaa et se mirent à couler.

- Je l'ai blessé ... et il n'est même pas venu alors que ... alors que ...

Elle éclata tout à fait en sanglots et agrippa Talisham pour pleurer sur sa chemise. Ce n'était pas une petite peine mais un énorme chagrin, une blessure qui continuait de faire mal, si mal !
Lyrev s'était réveillé et approché. Talisham le sentit car il put sentir un sacré coup de griffes sur son mollet. Le chat leva vers lui deux joyaux brillant de colère. Il avait les poils hérissés et cracha :


- Imbécile! Je t'interdis de jamais parler de lui !

Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 14:55

*Aïe!*
L'elven lança un regard noir au félin, et se retint de lui envoyer un coup de pied, trouvant plus judicieux de serrer Fanaa dans ses bras. Il n'avait pas vraiment l'habitude de consoler les gens, mais supposait qu'on procédait ainsi.
Parler. Il fallait parler aussi. Mais pour dire quoi? Ne comprenant pas ce qui causait la peine, il se raccrocha aux phrases qui avaient un sens à ses oreilles.


- Chut, là, tout va bien, tout va bien. On va te trouver des armes, ne t'en fait pas. Des couteaux, j'en ai à revendre. Tu es forte, tu vas apprendre à te défendre avec moi, ça va aller. Tout le monde est là, ici, avec toi.

Il essayait de prendre un ton rassurant. Parfois, la façon dont les mots étaient prononcés comptait plus que ce qu'ils voulaient dire. Aussi se répéta-t-il, encore, et encore.
De temps en temps, il jetait à Lyrev un regard un peu désespéré. Plutôt que de le griffer sans raison, cette sale bête ne pourrait pas l'aider un peu?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 15:51

Tandis que Fanaa continuait de sangloter - avait elle seulement entendu les paroles de l'elven ? - Lyrev ne décolérait pas et répondait au regard presque implorant de l'elven par un regard des plus courroucés.

Finalement ce fut Khamsin qui s'assit et objecta :


- Mais Fanaa n'est pas une violente. Fanaa est douce.

Kraa ajouta :

- Ne nous la transforme pas en furie qui s'amuse à trancher des têtes au petit déjeuner, hein ? Ne change pas son essence.

- Fanaa est gentille ... gémit le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 16:42

Talisham les fixa tour à tour, continuant à serrer Fanaa.

- Se défendre, ça ne veut pas dire être mauvais. Ni être violent. Quelle idée! Je connais des gens très gentils. Qui ne feraient pas de mal à une mouche... Dont une qui soignerait la mouche en question si elle avait une aile froissée... Et pourtant, croyez-moi, vous ne voudriez pas les pousser au combat.

La jeune femme pleurait encore. Le matou à l'air furibard avait manifestement décidé de ne servir à rien, et l'elven commençait à se sentir vraiment désemparé. Il n'était pas dans sa nature d'attendre en espérant que les choses se règlent d'elle-même.
Il passa un bras dans le dos de Fanaa, l'autre derrière ses genoux et la souleva.


- Allez, viens, on va voir ce qu'on peut te trouver pour t'exercer. Et le temps que l'on arrive là-bas, tu vas sécher ces larmes, d'accord? C'est une arme très efficace contre tout ceux qui se trouvent ici, mais contre un monstre, ça ne servira pas à grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Ruines Blanches Empty
MessageSujet: Re: Les Ruines Blanches   Les Ruines Blanches Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Ruines Blanches
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: La vallée du Ringem-
Sauter vers: