Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Temple de l'Eternelle Lumière

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
agonie

agonie

Réputation : 472

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeVen 20 Aoû 2010 - 19:27

Se hâtant pour remplacer le clerc épuisé, Graouill-hi se concentra pour maintenir le Levitis en vie. Il en profita pour tenter de comprendre le dysfonctionnement. Ce n'était pas chose aisée, car l'homme qu'il avait entre les mains était bel et bien une coquille vide. Si on pouvait, avec de l'habitude lire entre les lignes de l'élixia, lire une page blanche était une autre paire de manche.

Il détecta l'élixia que lui insufflait l'autre assistant et perçu le bourdonnement, bien que très subtile, des pensées du clerc. Comme celui-ci restait stable, Graouill-hi se contenta d'insuffler la force vitale dont avait besoin le patient. Mais au cours du temps, les pensées du patient intensifièrent. Quelques instants plus tard, le coeur accéléra. Soit c'est une recrudescence de la douleur qui en était la cause, soit c'était un mauvais souvenir. Ne voyant nul raison d'une douleur supplémentaire, Graouill-hi s'arrêta sur le mauvais souvenir. Il hésita à interrompre le patient dans ses pensées, puis opta pour s'adresser à Fynarine et Hiédaïynn. Ainsi, Earl entendrait sans être interrompu.


Le rythme cardiaque vient de monter d'un cran. Peut-être est-ce une mauvaise pensée. Il faudrait que le patient ne remue pas de vieux cauchemars, sa vie ne tient vraiment qu'à un fil. Dois-je agir sur ses pensées pour les atténuer ?

Avant d'avoir eu de réponce, le jeune clerc en pris l'initiative, car le bourdonnement cerebral venait d'augmanter à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.viadeo.com/fr/profile/jacques.duflos1
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 21:24

- Fynarine...

La Dédrane se rapprocha un peu de la tête de lit pour ne rien manquer du murmure d'Earl.

- Je suppose que vous avez deviné ce qu'il faut faire pour récréer un circuit découlement pour l'elixia... définir une sorte de tunnel dont les parois seront constituées de cellules "brûlées" à l'elixia pour empêcher les fuites vers le reste du corps et les zones saines. Mais bien sûr, il ne faut pas que l'elixia reste confinée à cent pourcents. A vous de déterminer le nombre, la disposition et la densité des cellules faisant partie des parois qui seront laissées intactes pour laisser filtrer le minimum d'elixia vitale... et par la même occasion l'elixia "maléable" que je pourrai avoir à utiliser consciemment.

Quelle que soit le soin qu'ils pourraient y mettre, cela revenait à réduire considérablement l'elixia qu'il pourrait utiliser par lui-même. Il fallait faire un choix entre la protection de ce qu'il restait de viable dans son organisme et la capacité de son elixia à circuler librement. Autant dire que s'il survivait, il serait incapable de poursuivre son activité de clerc.

Heureusement que Graouill-hi faisait de son mieux pour empêcher les pensées négatives de proliférer dans sa tête.

Devenir plus faible et inutile que le plus mauvais des guerriers... Ah par Ael, c'était...


- Earl !

Il cilla au rappel d'Hiédaïynn qui le considérait, les sourcils froncés. La prêtresse avait probablement saisi ce à quoi il songeait.

- C'est bon. Si on veut commencer par la région du coeur, il vaudrait mieux partir de la zone à forte production d'elixia qui se trouve approximativement entre la troisième et la quatrième côte du côté gauche... Oui, ici. Fynarine, vous vous souvenez de l'erreur que j'ai failli commettre avec la jeune fille que vous avez soignée ? Vous devez vous souvenir de la sensation que donne une de ces zones particulières lorsqu'on les ausculte avec son elixia. Concentrez-vous sur la sensation, la "texture", puisqu'il n'y a plus d'elixia qui émane de mes chairs. Vous allez devoir repérer les canaux qui en partent et se dirigent... voilà. Un peu plus à droite, juste en dessous. L'artère elixienne principale. Vous pouvez tenter de l'isoler sur la partie qui vous semble intacte. Mais en se rapprochant du coeur, vous allez sans doute avoir du mal à la suivre, comme si elle devenait floue. Elle a commencé à se désagréger. Il vous faudra commencer à créer le nouveau réseau à partir de là. Votre main...

Hiédaïynn saisit ce qu'il désirait et prit une des mains trop pâles qui gisaient sur les draps pour la poser sur celle de Fynarine. Les doigts d'Earl ne parvenaient pas à se resserrer, et il fallait prendre garde à ce qu'ils ne finissent de glisser pour retomber inertes au bord du lit. Se fiant aux murmures presque inaudible du Lévitis et aux frémissements à peine perceptibles de ses doigts sur les siens, Fynarine entama ce qui s'annonçait un ouvrage de plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Doucement, tout doucement, millimètre par millimètre, heure après heure...
Un nouvel assistant vint bientôt remplacer celui qui avait tenu plus longtemps que son collègue. Une jeune apprentie passa pour changer les bougies dont la cire figeait en longues coulées le longs des bougeoirs.

Puis Fynarine s'arrêta, l'air soudain incertain.


- C'est étrange, on dirait... Seigneur Earl ? Earl ?

La belle main pâle glissa mollement et retomba au bord du lit. Earl ne répondit pas, les yeux clos, la tête légèrement sur le côté.
Insensiblement, il avait reglissé dans l'inconscience.
Hiédaïynn posa le bout des doigts sur son front et finit par secouer la tête.


- Retombé dans un coma profond. Je doute que nous puissions le réveiller de force une nouvelle fois.
- Mais...

Fynarine dévisagea la prêtresse qui semblait aussi sombre que si son patient venait de rendre son dernier soupir. Visiblement elle ne pensait pas qu'ils soient en mesure de réussir sans les précieuses indications du Lévitis.
La Dédrane se décida quand même à parler :

- J'ai... Il y a quelque chose de bizarre. Là, c'est presque dans le prolongement du canal que j'ai commencé à fabriquer. C'est comme si...

Elle hésita.

- Comme s'il y avait un autre canal déjà présent.

Hiédaÿnn fronça les sourcils, ce qui lui donnait l'air d'un oiseau de proie à la lueur des bougies.

- Pourtant il nous a assuré qu'il n'y avait jamais eu de circulation d'elixia dans cette partie de...
- Je vous assure que ça y ressemble beaucoup. Cela pourrait n'être qu'une artère sanguine, mais il n'y en a aucune dans ce secteur, et de toute façon je percevrais l'écoulement du sang et les pulsation du coeur si c'était le cas.

La prêtresse avait à son tour posé la main là où Fynarine s'était immobilisée.

- C'est exact. Cependant... Oui, j'arrive à visualiser clairement les modifications que vous avez apportées grâce aux traces résiduelles de votre elixia. Et oui, il y a une structure étrange ici... elle y ressemble terriblement, en effet. Mais c'est très curieux, il n'y a aucune vibration, aucun résidu, comme s'il n'y avait jamais eu la moindre elixia à circuler des ces cellules. C'est rigoureusement impossible, il ne s'agit ni de ligaments ni de cartilages an-elixiens pourtant !

Hiédaïynn commença à suivre le réseau dessiné par cette structure "vierge" en terme d'elixia. En assistant au fur et à mesure au travail de Fynarine, elle avait aussi fini par s'habituer à la configuration du réseau elixien en l'absence de toute circulation ou production d'énergie. Cette nouvelle structure y ressemblait étrangement, seulement elle était complexe... beaucoup plus complexe, plus étendue.

- Est-ce que quelqu'un aurait déjà... non, pourtant, de toute évidence il ne s'agit pas de quelque chose de créé artificiellement. Et ce réseau semble bien irriguer les zones qui consomment l'elixia en temps normal.

Hiédaïynn se redressa et adressa un regard perplexe et vaguement frustré vers Earl inconscient. Elle aurait bien voulu savoir s'il avait une explication à leur fournir. Que faire ? C'est comme si la nature ou quelque magie avait prévu ce qui allait se passer et la manière dont on allait tenter d'intervenir sur l'organisme du Lévitis pour le sauver. Quel était donc ce réseau secondaire dont la configuration générale était bien celle d'un réseau à elixia, mais dont la complexité était encore plus grande ?

La prêtresse hésita, avant de se décider.


- Essayez de raccorder votre ouvrage à ce canal. Et ensuite...

Elle hésita.
L'évolution de l'état du Lévitis ne se présentait pas bien. Il avait tenu plusieurs heures en restant lucide, mais physiquement parlant il s'était affaibli encore plus rapidement que prévu.
Fallait-il vraiment tenter le coup ?


- J'aimerais que vous travailliez avec le jeune homme...

Elle indiqua Graouill-hi d'un signe de tête.

- ... afin de si possible re-modifier votre potion afin qu'elle laisse progressivement circuler l'elixia. Il faudrait éviter un effet "barrage qui lâche", si vous voyez ce que je veux dire, et faire en sorte qu'il n'y ait qu'un mince filet d'elixia à pouvoir s'écouler, juste le nécessaire pour que nous puissions vraiment suivre son parcours. Je vais tenter de commencer à étudier cette structure pour m'assurer qu'il ne s'agit pas d'une malformation locale, et qu'elle dessert bel et bien les organes pour lesquels l'elixia reste essentielle. Je ne pense pas que le jeune Adennon puisse survivre en l'état jusqu'à la fin du cycle lunaire. Les blessures récentes ne se stabilisent pas comme il le faudrait. Vous pensez pouvoir trouver un moyen de "doser" l'effet de cette potion ?
Revenir en haut Aller en bas
agonie

agonie

Réputation : 472

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 23:48

C'était sur un dosage d'une extrême précision que devait se concentrer Graouill-hi. Sans laisser s'émanciper des pensées sombres, il devait laisser la lucidité nécessaire au patient pour communiquer avec Fynarine et Hiédaïynn. Aussi ne put-il prêter attention aux explications qu'il fournissait. C'est lorsqu'il commit une erreur si infime que seul un clerc expérimenté eu put détecter que le Lévitis sombra à nouveau dans le coma. Graouill-hi s'assura qu'il ne tomberait pas plus bas.

Il se trouvait alors désoeuvré, et se proposa à remplacer un assistant éreinté par le trop long exercice de son art. Il écoutait la discutions et cerna rapidement la demande de Hiédaïynn.


-Le plus adapté, dit-il, serait de lui donner goute à goute une potion annulant la première. Nous pouvons la préparer assez rapidement.

Fynarine et Graouill-hi sortirent pour préparer la potion. Ca ne leur prit qu'un long quart d'heure. Fynarine jugea de la dilution nécessaire pour que l'effet ai la bonne puissance, puis ils rentrèrent dans la chambre d'Earl. Hiédaïynn était toujours penché sur lui, concentrée. Ils attendirent son attention pour lui annoncer que la potion était prête. Ils pouvaient commencer à l'administrer au patient quand elle le voulait.

[hrp] J'ai un peu fait agire Fynarine pour faire avancer un peu les choses. Si ça pose un problème, j'édite de suite Wink [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.viadeo.com/fr/profile/jacques.duflos1
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Aoû 2010 - 4:35

Fynarine n’avait jamais réfléchi au moyen d’annuler les effets de sa potion, mais en discutant avec Graouill-hi -qui s’y connaissait plutôt bien en potions et en herbes pour un non Dédrane-, ils parvinrent à une formule très prometteuse en un court délai. Après avoir concoctée puis diluée la potion pour en contrôler et réduire les effets, ils revinrent auprès du malade. Lorsque la prêtresse eu fini ce qu’elle faisait et s’intéressa à eux, Fynarine pris la parole.

- Maîtresse Atropos, nous avons un antidote, dilué pour n’avoir qu’un faible effet. J’aurais aimé le tester avant, mais je suppose qu’il n’a pas ce luxe de temps, dit-elle en regardant le malade.

La jeune femme n’était pas vraiment dupe, mais elle demanda quand même à tout hasard:


- Son état s'est-il amélioré ?

Devant le signe de tête négatif de la prêtresse, la Dédrane replongea dans ses réflexions.

- Avant que l’on commence, je préconise d’aller chercher plus de prêtres. Si ces canaux supplémentaires ne sont pas ce que l’on pense, il faudra que je les modifie à nouveau sans qu’il puisse faire le moindre mouvement. Et que cela fonctionne ou non, il aura besoin de soins supplémentaire tout de suite après.


Dernière édition par Fynarine le Mar 31 Aoû 2010 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Aoû 2010 - 16:57

Hiédaïynn agita une petite clochette suspendue à un des montants de la porte, et la petite apprentie qui s'était occupée des bougies accourut ventre à terre pour répondre à l'appel.

- Allez quérir disons...

La prêtresse jeta un coup d'oeil vers son patient qui, l'éclairage vacillant des bougies aidant, prenait des airs de marbre funéraire.

- ... deux... non, trois prêtres. Essayez de mettre la main sur Mulciber. S'il commence à grogner, dîtes-lui que je doute que quiconque sur Adreis - lunaires exceptés - soit en mesure de sauver ce patient. Pareil défi devrait le faire venir plus vite que s'il s'était assis sur un écantectus.

L'apprentie fila à nouveau à toutes jambes dans les couloirs blancs du temple, et la prêtresse retourna au chevet d'Earl. Elle le dévisagea sans défroncer les sourcils, absorbée dans ses réflexions.

- Cette structure... J'ai entendu parler de certains représentants des tribus du désert fédorien qui auraient des capacités tout à fait inhabituelles. En général des jeunes gens considérés comme des divinités. Des rumeurs sur des métamorphoses, des... Est-ce que cela pourrait être...

Elle parut se rendre compte qu'elle réfléchissait tout haut et se secoua. Il y aurait bien assez le temps de se poser ce genre de questions plus tard. Là il fallait commencer par garder le patient en vie.

- Bien, vous pouvez commencer à lui donner cet antidote. Oh, Mulciber, vous tombez bien...

Un vieillard venait de se glisser dans la pièce. Autant Hiédaïynn était grande, sèche, d'allure stricte et énergique, autant le nouveau venu était petit, ridé, fripé, ratatiné par les années. Mais ils avaient les mêmes yeux clairs et perçants. D'ailleurs il suffisait de voir la façon dont ils se toisaient l'un l'autre pour saisir qu'il y avait une belle rivalité entre les deux prêtres.
Mulciber s'avança avec un petit ricanement chuintant.


- Alors comme ça vous êtes tombée sur un cas qui vous donne du fil à retordre ?

Il plissa les paupières en dévisageant Earl et lâcha un petit "Oho..." qui en disait long.
Hiédaïynn redressa encore d'avantage sa charpente sèche et osseuse, les lèvres pincées.


- Un cas rare de rejet total de l'elixia d'origine héréditaire. Avec une elixia extrêmement agressive, de surcroît. Mais nous avons découvert ce qui pourrait le sauver... vous avez déjà rencontré un cas de double réseau d'elixia ?

Mulciber renifla sans laisser paraître de surprise mais considéra Earl avec si possible d'avantage d'attention.

- Humpf. Le fils adoptif de ce vieux prétentieux d'Adennon, hé ? Voyez-vous ça...

Il renifla à nouveau avant de fixer Hiédaïynn en face.

- Ouep, déjà vu quelque chose dans ce genre. Un bébé abandonné dans la zone du vallon lunaire. Développé un réseau modifié d'elixia. Décédé dans les cinq jours en ne ressemblant plus à rien d'humain. Vous comptez détourner son elixia vers son deuxième réseau ? M'est avis que vous allez finir de tuer ce garçon. Dommage, il avait l'air encore plus prometteur que son vieux fossile de tuteur.
- De toute façon, c'est soit ça, soit on le laisse juste mourir sans rien faire.

Le vieux prêtre lâcha un bref ricanement.

- Exact.

Hiédaïynn prit une profonde inspiration comme pour s'exhorter au calme.

- Je vais suivre la progression de son elixia à mesure qu'elle va commencer à circuler à nouveau. Mulciber, si vous pouviez surveiller les zones qui seront ré-irriguées, au cas où il y aurait des réactions brutales imprévues. Et vous...

Elle se tourna vers les deux clercs supplémentaires qui venaient de les rejoindre.

- Il y aura pas mal de lésions à soigner. Système cardiaque et pulmonaire endommagé, artères fragilisées, plus pas mal de blessures récentes : crâne, côtes, écrasement partiel de l'œsophage. Bien, allons-y.

L'antidote faisait effet. De faibles pulsations d'elixia furent bientôt à nouveau perceptibles. D'abord faibles, diffuses, elles devinrent très vites plus nettes et la prêtresse commença à déplacer ses mains au-dessus du torse du Lévitis afin de suivre le flux qui progressait lentement. L'elixia atteignit les canaux créés par Fynarine. Ils tenaient. Puis ce fut la structure inconnue. Le flux commença à s'accélérer, comme s'il se renforçait de lui-même au contact des parois des canaux.

- Cela va trop vite, je n'aime pas ça...
- Rythme cardiaque erratique, signala tranquillement Mulciber. Sa tension atteint des sommets. Son coeur va lâcher si... Arrêt cardiaque.
- Nom de...

Un spasme violent souleva le corps d'Earl qui retomba lourdement sur le lit. Hiédaïynn chercha à son tour le pouls du jeune homme, passa la main devant ses lèvres à la recherche d'un souffle. Rien.

- La circulation de l'elixia s'est arrêtée, laissa tomber Mulciber sans paraître particulièrement ému. Félicitation, vous avez fini de tuer ce garçon.
- Quoi mais... Je ne comp... Qu'auriez-vous fait, vous ?

Le désarroi face à l'échec rendait la prêtresse agressive. Un des clercs qui étaient restés à leur poste sans trop savoir quoi faire leva timidement une main.

- Excusez-moi...
- J'aurais pris un peu plus de temps pour réfléchir aux conséquences d'une expérience pareille.
- Le temps, c'est exactement ce qui nous faisait défaut, je vous signale !
- Excusez-moi...

Les deux prêtres se retournèrent dans un bel ensemble pour foudroyer du regard le clerc imprudent.

- Quoi ?
- Le coeur est reparti tout seul.
- Impossible, si l'elixia s'est arrêtée, il...

Hiédaïynn posa une main au niveau du coeur et resta abasourdie.

- C'est vrai. Et l'elixia n'a toujours pas... si, elle recommence à s'écouler. Elle circule apparemment dans tout le nouveau réseau.
- Respiration faible mais régulière, rythme cardiaque stable.

La prêtresse refit un examen rapide des principales fonctions vitales.

- Tout semble revenu à la normale. La dérivation de l'elixia semble avoir réussi, et ce "réseau" parallèle semble avoir été fait tout exprès pour ça. Les soins elixiens ?

Un des clercs hocha la tête sans décoller les mains de l'arrière du crâne du Lévitis.

- Ils tiennent. Aucun signe de nouvelle dégradation.

Hiédaïynn cilla comme si on l'avait réveillée en lui versant un plein baquet d'eau glacée sur la tête.

- Inespéré... Je... Bien, effectuez les soins nécessaires. Il va falloir surveiller son état en permanence lors des prochaines heures... non, des prochains jours afin de nous assurer qu'il ne s'agit pas que d'un sursis... et aussi pour vérifier l'apparition d'éventuels effets secondaires. Mais pour l'heure...

Elle dévisagea tour à tour chacune des personnes présentes. Elle-même semblait avoir du mal à y croire et n'avait toujours pas décollé la main du torse d'Earl, comme s'il lui fallait percevoir les battements réguliers de son coeur pour être sûre de ne pas être en train de rêver.

- Apparemment, nous avons au moins réussi à le stabiliser. Il faudra attendre encore quelques jours avant de pouvoir dire s'il est réellement sauvé, mais c'est déjà une formidable réussite...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Aoû 2010 - 15:04

venant de l'auberge de la lumière bleue

Fanaa déambula dans les rues un peu au hasard. Elle se rappelait que Gargouillis était dans un temple ... mais elle n'avait aucune idée du nom de ce temple, ni de son emplacement. Et dans ces conditions, impossible de demander, surtout que les rues étaient pleines d'inconnus.
Elle eut l'impression de marcher longtemps dans la neige, dans le froid, sans manteau. Alors qu'elle se demandait si elle n'allait pas abandonner ses recherches et rentrer, et qu'alors elle réalisait qu'elle ne savait même plus d'où elle venait, elle repéra une silhouette qui marchait quelques pas devant elle et sans réfléchir se mit à la suivre. La démarche était souple, féline, et ne laissait pas d'empreinte dans la neige. Abasourdie par le phénomène, Fanaa lui emboîtait le pas et se laissait guider. Pourquoi le suivait elle ? Qu'est-ce qui l'avait attirée vers lui ? Probablement son manteau - blanc - aux bords de fourrure et décorée à petites touches de broderies argentés. Le manteau lui rappelait quelque chose. Le bonnet qu'il avait sur la tête et le haut col de fourrure cachait ses cheveux. Quel dommage, elle aurait tant voulu les voir !

A un moment la silhouette s'immobilisa et, perdue dans ses pensées, Fanaa faillit le percuter. Elle releva le museau et pencha la tête sur le côté. Et maintenant ? Il s'arrêtait là ? Il était arrivé chez lui ? Alors elle devait de nouveau chercher sa route !


- Tu vas attraper froid.

Surprise, elle vit le beau manteau apparaitre sur ses épaules. Lorsqu'elle releva la tête pour voir le visage de celui qui avait parlé, un bonnet fourré lui chut sur la tête et lui cacha les yeux. Saisie, incapable de faire un son, Fanaa redressa le bonnet pour voir son vis à vis mais personne. Elle regarda vers les gens qui marchaient, et il y en avait beaucoup, mais tous étaient chaudement habillé. Elle n'aperçut personne en chemise.
Déçue, elle ramena son regard sur l'édifice devant lequel elle se trouvait et devina plus qu'elle ne reconnut que c'était le temple qu'elle cherchait ! ses grand yeux de tanzanite exprimaient la plus vive surprise et ils survolèrent encore la foule mais ... personne n'attira son regard. ce n'était qu'une mare d'anonymes emmitouflés.
Bon. Gargouillis.
Ce mystère attendrait.
Elle prit le manteau dans ses bras et escalada les hautes marches.

Une fois à l'intérieur, elle retrouva sans peine la chambre dans laquelle était installée sa "victime". Fanaa passa la tête dans ladite chambre, ôta le bonnet, jeta un rapide coup d'oeil vers le lit et détourna rapidement le regard pour chercher le clerc qu'elle connaissait.
Le souci est qu'il semblait occupé. Fanaa se mordit la lèvre mais ne se décida pas à l'appeler. Il travaillait, il ne fallait pas le déranger. Mais ses grands yeux brillants restaient fixés au jeune clerc illymis dans un appel silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 21:36

Trop absorbés par ce miracle, ni Hiédaïynn ni ses assistants ne remarquèrent qu'il y avait à nouveau une intruse à l'entrée de la chambre. Seul Mulciber l'aperçut du coin de l'oeil, mais se contenta de froncer le nez par-dessus sa moustache d'un gris terne sans faire de commentaire.

Ridelgald s'était enfin levé du banc auquel il était resté comme soudé pendant les longues heures des soins.


- Il est...

La prêtresse s'empressa d'agiter une main pour le couper dans son élan.

- Il n'est pas encore sauvé. J'ai juste dit "stabilisé".

Pour une fois, les mots semblèrent passer par dessus la tête du soldat qui se rapprocha d'un pas sans oser aller plus loin.

- Mon capitaine ?
- Ah, je crains qu'il ne vous entende pas, jeune homme. Et il risque encore moins de vous répondre tout de suite.

En dépit de son ton docte et encore un peu sec, Hiédaïynn ne put réprimer un petit sourire qui aurait presque pu la faire passer pour séduisante.

- Dans quelques jours, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 23:07

Graouill-hi étant en possession de la potion modifiée, Fynarine resta en retrait pour regarder sans gêner. La prêtresse donna quelques ordres en approchant du malade, et une certaine agitation regna dans la pièce pendant que les nouveaux clercs arrivaient et s’installaient autour de la table.
Parmis ces nouveaux venu se trouvait le dénomé Mulciber, qui déplu tout de suite fortement à la Dédrane. Même s’il semblait compétent, sa façon désinvolte et hautaine de parler du malade était révoltante, mais elle s’abstint de faire tout commentaire : après tout, Maîtresse Atropos l’avait fait demandé explicitement, il devait bien y avoir une raison.
L’antidote commença à faire effet peu de temps après que tout le monde fut installé et mit au courant de la tache qui lui incombait. Tout le monde était stressé, à l’affut de la moindre réaction d’un des protagonistes qui pourrait indiquer une complication. Complication qui arriva. Tout se passait trop vite, le corps ne tenait pas le rythme. Fynarine leva une main devant sa bouche, horrifiée et impuissante, pendant que les deux principaux clercs semblait régler leur comptes sur la responsabilité -ou irresponsabilité- de l’opération. Cela dura quelques instants, jusqu'à ce qu’un des autres clercs arrive enfin à les interrompre, pour annoncer dans le silence qui s’ensuivit que… tout allait bien ! Earl respirait, et le reseau d’Elixia secondaire ne semblait pas réagir hostilement au flux de magie, ce qui laissait un tout nouvel et fort espoir de rémission, alors que tout semblait perdu quelques instants plus tôt.
Ridelgald, ignorant ce que lui disait la prêtresse, s’approcha de son supérieur, une expression émue et soulagée, comme si on venait de sauver son propre frère. Fynarine aussi était vraiment heureuse, et ce n’est qu’a cet instant qu’elle remarqua la jeune femme dont la tête dépassait timidement dans l’embrasure de la porte.


- Tu peux entrer avec nous, il va mieux pour le moment, murmura l’herboriste en lui tendant une main, un léger sourire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 17:57

Fanaa cligna des yeux en regardant la main tendue, sans comprendre. Ensuite elle regarda Fynarine qui, étrangement, ne semblait pas fâchée.

- Je ne l'ai pas tué ? demanda-t-elle d'une petite voix suppliante.

La dedrane face à elle avait pourtant affirmé à la guérisseuse à l'air sévère que ce qui était arrivé au pauvre homme sur le lit était de la faute de Fanaa ... alors quoi ?

Elle regarda vers le lit de sa "victime" mais il lui était difficile de juger de son état depuis la porte. Les doigts fins se crispèrent tant sur le chambranle que ses jointures blanchirent. La plupart des personnes étaient assez neutre mais quelqu'un ne l'était pas. Quelqu'un lui en voulait à cause de ce qui était arrivé. Et qu'est-ce qui était arrivé au final ? Fanaa tendit le cou à se le dévisser mais son poste d'observation était décidément trop loin.

Elle jeta un regard à Gargouillis mais il devait être occupé et pas encore disposé à lui parler.

La jeune fille était tiraillée entre l'envie de s'éloigner au plus vite et celle d'aller vérifier par elle-même l'état de l'homme. Son regard affolé volait de Fynarine à Earl, aux autres clercs dans la pièce, à Gargouillis et de nouveau à Fynarine. Elle regrettait que Lynn ne soit pas là pour lui dire quoi faire. Ou alors Adwel et Michael.
Elle devait prendre une décision toute seule et cela lui semblait si dur! Elle n'arrivait pas à réfléchir, à peser le pour et le contre, à savoir ... pour être sure de ne pas prendre la mauvaise décision.

Au final, la seule qui lui indiquait quoi faire était la dédrane. Elle ... ne semblait pas méchante alors ...

Fanaa se détacha du tour de la porte, serra ses bras et ses mains très fort sur le manteau blanc et fit un petit pas dans la pièce. Elle déglutit. Une autre pas. Que s'était il passé, que s'était il ... ? cette nuit avait été éprouvante. Mais à quel moment avait elle fait du mal à cet homme ? Michael ... Michael avait dit à Fanaa que cet homme l'avait sauvée et qu'elle devait le remercier. Elle n'avait pas de souvenir du sauvetage? Juste de vagues réminiscences effrayantes : Gavriel qui avait ses mains à l'intérieur d'elle. Le contact n'était pas douloureux à proprement parler mais dérangeant, désagréable et effrayant. Tout ce que faisait Gavriel était effrayant. Dérangeant. Mal. Alors pourquoi ? Gavriel n'était pas là cette nuit ... était-ce un cauchemar ?

Arrivée au bord du lit, Fanaa se faisait toute petite mais posa ses grands yeux sur la personne aux yeux clos. Elle était si tendue que le sang qui battait à ses tempes l'assourdissait, l'empêchant de se concentrer sur autre chose que le visage immobile.
Ses mains crispées sur la fourrure blanche commençaient à lui faire mal.

- Pardon ... souffla-t-elle.

Elle leva la tête et jeta des regards affolés dans la pièce, comme un petit animal pris au piège. La porte était loin, et elle était juste à côté de celui qu'on l'accusait d'avoir tué. Si tous les gens présents dans la pièce voulaient l'emprisonner ce serait si facile, elle serait à leur merci. Ils pourraient la punir.
Un crime. Une punition. Un cachot. Une exec...

Une image s'imposa à son esprit pour fuir aussitôt, avant qu'elle n'ait eu le temps de la distinguer.

Fanaa reporta son attention sur Earl, son regard descendit au niveau de la poitrine du clerc. Celle-ci bougeait : elle montait et redescendait. Le rythme était peut-être un peu lent mais au moins il était constant. Le souffle. Un rythme. La vie.

Elle oublia la autres autour d'elle et décrispa une de ses mains du manteau pour aller effleurer du bout des doigts le plexus du dormeur. Cela montait et redescendait. Montait et redescendait. Encore. Encore.
Sous le coup de l'émotion, elle sentit son cœur remonter dans sa gorge et y former une boule. Ses yeux brillèrent d'une envie de pleurer contenue. Avec précaution, elle posa sa main au-dessus du cœur du levitis. La contact était si léger ... guère plus qu'un pétale de fleur sur un brin d'herbe.


- Merci ... Merci ...
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeVen 3 Sep 2010 - 10:08

- Bien sur que non, tu n’as tué personne ! Regarde, il respire, dit la clerc en désignant cette fois Earl endormi sur sa table.

La jeune fille hésita longuement, mais fini par céder et lâcha la porte pour se rapprocher timidement du centre de la pièce où se trouvait le malade. Fynarine la suivie des yeux sans esquisser un geste ni perdre son léger sourire. La jeune fille sembla hésiter à nouveau un instant, mais se repris et approcha encore de son sauveur pour lui poser la main sur le torse et le sentir respirer. Elle prononça quelques mots que la Dédrane ne comprit pas, mais supposa être des remerciements ou une prière vu l’émotion affichée par la nouvelle venue.
Mettant fin à sa propre félicité, Fynarine approcha de la grande prêtresse.


- Etant donné que l’opération semble avoir fonctionné encore mieux que prévue, je souhaiterai avoir du temps libre pour me reposer et rassembler mes affaires que j’ai du laisser en chemin. Je pense retourner à l’auberge que j’ai trouvée hier, la lumière bleue je crois, pas très loin d'ici. Avez-vous encore besoin de moi ? Vous pourrez me faire appeler n'importe quand s’il y a le moindre souci.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 11:41

La main de Fanaa qui n'était pas sur la poitrine d'Earl alla effleurer sa boucle d'oreille avec une fervente pensée pour Nuada. Les esprits de feu avaient sûrement aidé à ce que l'homme aux cheveux coupée survive pour que Fanaa ne soit pas une meurtrière.
Elle se demanda où est-ce qu'ils pouvaient bien être et regretta de ne pouvoir les voir ... Nuada serait sûrement fière de l'entendre parler !

Fanaa reprit conscience du lieu où elle était, des gens qui l'entouraient, de celui aux yeux gris sur le banc près de la porte. Elle rompit le contact avec l'inconscient, recula doucement, puis sortit de la salle comme une flèche. Elle descendit les marches du temple et courut dans les rues enneigées à la recherche de l'auberge.


Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 9:43

A nouveau complètement absorbée par l'examen des fonctions vitales de son miraculeux patient, Hiédaïynn parut tout d'abord n'avoir ni remarqué les faits et gestes de Fanaa, ni entendu la question de Fynarine. Elle finit cependant par lâcher un vague marmonnement qui pouvait passer pour un assentiment :
- Mmh... Faites, faites.

Sans relever les yeux, elle lui accorda son congé d'un petit signe de la main, comme si elle avait chassé une mouche vaguement agaçante.
De son côté, Mulciber se frottait le menton avec une extrême concentration.


- C'est quand même fascinant... je ferais bien quelques tests...

Il ne semblait pas y avoir grand chose capable de le faire reculer, mais le regard dont le foudroya Ridelgald parut le dissuader de jouer les expérimentateurs.

- ... enfin ça aurait été bien... pour la science médicale. Hum.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Déc 2010 - 1:27

La jeune fille s’enfuie aussi soudainement qu’elle était apparue, mais ce n’était pas grave, si elle avait réussi à venir d’elle-même trouver Earl, elle était surement capable de revenir seule aussi, et l'herboriste avait d'autres choses en tête que de lui courir après.
Fynarine se raidit en entendant le vieux clerc parler d’Earl comme s’il n’était qu'un boring de laboratoire, mais se détendit un peu en voyant son visage du vieillard rougir face au regard de Ridelgald: même aux portes de la mort dans un coma profond, Earl était loin d'être sans défense. L'herboriste suivit donc le même chemin que la jeune fille jusqu'à la porte en silence, jeta un dernier coup d'oeil au patient et à son garde du corps, et s'en fut hors du temple.

La soirée était déjà très avancée lorsque la clerc sortit se retrouva à nouveau dans la ville. Elle s’empressa de rejoindre le manoir où vivait le Seigneur Earl afin de récupérer le reste de ses affaires. La jeune servante dénommée Lucie ne mis qu’une demi seconde à ouvrir la porte après qu’elle eu sonné, lui sautant presque dessus en lui demandant comment allait le maitre de maison. Il fallu une longue discussion et argumentation acharnée à Fynarine, aidé des autres servants, pour convaincre la soubrette que son maitre était pour l’instant stabilisé, il était entre de bonnes mains et qu’il fallait attendre , et non pas aller le voir et trainer dans les jambes des prêtes.
Ayant enfin retrouvé sa liberté de mouvement et ayant assez trainé, Fynarine se hâta de ramasser ce qui restait de ses affaires et les ranger dans son sac. Elle repartit dans le froid après avoir une fois de plus rassurer tout le monde que le Seigneur Earl était en sureté dans le temple.

Elle tenta d’aller à l’auberge de la Lumière Bleue comme la nuit passée, mais des gardes qui n’étaient pas là auparavant lui interdirent d’entrer. Elle eut beau insister, elle ne put rien apprendre des raisons de cette soudaine restriction d’entrée, mais nota les bruits étranges sortir de l’auberge et la fenêtre cassée en repartant chercher un autre lieu pour dormir. Elle s’installa dans une auberge du nom de Sainte Bière Dorée qui se trouvait dans une rue perpendiculaire, et dont de la lumière filtrait encore par les fenêtres. Elle prit soin de réserver de la nourriture pour quelques jours de route et une monture pour le lendemain à l’aurore.
La nuit se déroula sans encombre, et elle fut partie comme prévu aux premières lueurs le lendemain, droit en direction du sud et de Fédoran.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Temple de l'Eternelle Lumière   Temple de l'Eternelle Lumière - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Temple de l'Eternelle Lumière
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Premiers pas - merci de vos commantaires
» Script de lumière de Noel
» Lumière au survolage des pseudos sur toutes les pages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Ilymir-
Sauter vers: