Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Auberge de la Voratica

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeMer 5 Nov 2008 - 0:49

Soghann avait sciemment laissé Syld babiller tout au loin du trajet, se contentant de hocher la tête de temps à autre pour signifier qu'il écoutait. Lui non plus n'avait pas envie de discuter de choses graves, trop concentré qu'il était sur son estomac... Si la chose grondante dans son ventre tel un monstre méritait encore ce nom.
Ils trouvèrent rapidement une auberge digne de ce nom, puis s'installèrent tout en hélant la serveuse. L'assassin, par réflexe, parcourait la salle du regard, à la recherche de têtes connues -dans un sens ou dans l'autre-.

La serveuse prit leur commande conséquente, non sans rougir sous l'assaut de leurs charmes conjugués, et s'en alla avec un clin d'oeil : garantie d'un service rapide et de qualité, privilégié par rapport aux nombreux rustres mal léchés du coin.

Tendant simplement un doigt de la main droite qu'il tenait posée sur son avant-bras, il indiquait une tablée, à l'opposée de la salle. Y étaient assis un certain nombre d'individus que Soghann connaissait pour peu recommandables -même selon les standards de Shalanos.


- Sans vouloir t'épuiser rien qu'en parlant, je ne serais pas si sûr de mon fait, à ta place. Shalanos est loin d'être une ville tranquille, et nous avons deux "invitées" qui risquent fort de nous attirer des ennuis. Sans la faim digne d'un guimauvore qui me tenaille, je ne les aurait pas laissées toutes seules, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeMer 5 Nov 2008 - 1:35

Syld fourragea dans dans sa tignasse en réprimant une exclamation contrariée.

- Mais moi non plus ! J'essayais juste d'être optimiste, là ! Figure-toi que j'ai songé un instant à appliquer le "traitement" reçu par Sendaë sur Fanaa aussi, histoire d'être sûr qu'elle se tienne à carreau... Et je me demande encore si je n'aurais pas dû le faire.

Calant le menton au creux de ses bras croisés sur la table, le jeune homme accorda un bref coup d'oeil aux exemplaires les plus pittoresques de la faune locale puis laissa la frange soyeuse de ses cils s'abaisser.

- Je me demande aussi si on n'a pas fait comme qui dirait une connerie en amenant Fanaa ici la première fois... Au rythme où vont les choses, on va se retrouver avec une ribambelle d'"amis" de la demoiselle en plus de la demoiselle elle-même sur les bras. Si en plus tout ce petit monde commence à musarder en ville comme si de rien n'était pendant qu'on a le dos tourné...

Il se redressa sur un coude pour laisser place aux assiettes qu'apportait la serveuse -qui se vit récompensée de sa diligence par deux sourires tout à fait charmants- avant de poursuivre d'une voix plus basse :
- Ca ne m'étonnerait pas qu'on reçoive un message d'avertissement à ce sujet, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeMer 5 Nov 2008 - 23:47

Ling était complètement perdu. Il avait pourtant bien tenté de mémoriser le chemin suivi pour arriver à la taverne. Mais sans le moindre succès. Et l'Artiste, qui marchait devant, n'avait pas cessé une minute de babiller. Sa nonchalance dans cette cité qu'on lui avait pourtant dépeinte comme particulièrement dangereuse lui indiquait qu'il avait affaire soit à quelqu'un d'important, soit à un fou. Ou bien aux deux à la fois...
Ils s'arrêtèrent devant le seuil de l'auberge.


- Voilà un endroit qui me parait convenir à tes maigres spécifications l'ami. Assez fréquentée sans être un palace ni un taudis. Normalement avec moi, tu ne risques rien, les gens connaissent ma position dans la Guilde, et j'ai déjà répandu la nouvelle de la présence d'un "invité" à mes côtés. Enfin, pour être plus précis, on sait que tu es ma proie, et normalement personne n'aurait le front de venir te disputer à moi. Mais ici, il ne faut jurer de rien, alors reste tout de même sur tes gardes.
Je me demande bien comment tu vas faire pour contacter quelqu'un de ta connaissance en plein Shalanos.

- Merci bien pour toutes ces attentions. Si je t'expliquais tout, ce ne serait pas amusant. Observe bien, je te dirai quand j'aurai fini, puis nous verrons si tu as compris.

- Oh, un petit exercice intellectuel. Fort intéressant. J'espère que cette fois c'en est un bon, pas comme le mystère de ton vol audacieux qui n'en était pas un. Allez, entrons.

Les deux hommes entrèrent dans l'auberge. Le médiovien se demandait bien de quoi il avait l'air, revêtu des étoffes les plus riches qu'il ait jamais portées, et arborant une superbe cicatrice à la joue droite. Quand il se serait sorti de ce guêpier, il lui faudrait trouver un vrai guérisseur capable de lui arranger cela.
Il se dirigèrent vers la table libre la plus proche. C'est alors que Ling dû faire appel à toute sa maîtrise de soi pour ne pas broncher. Aucun doute, les deux shalos qu'il voyait... ils étaient à l'auberge de Véis! Peut-être étaient-ce eux qui l'avaient vendu, ou peut-être n'était-ce qu'une coincidence. Bénédiction ou malédiction? Comment devait-il se comporter?
Il décida de ne rien faire de particulier. Peut-être ne le verraient-ils pas, bien que cela paraisse difficile étant donné la façon dont sa parure et ses origines étrangères détonnaient. Ou peut-être la réputation de son "guide" les pousserait-elle à se désintéresser de l'affaire... à moins qu'ils se connaissent, ce qui n'était pas à exclure. Quelle casse-tête.
Résolu à ne rien changer de ses plans pour l'instant, il s'intéressa aux autres clients et au personnel de service, à la recherche de... ça y était. Ne restait qu'à transmettre le signe adéquat et à attendre.


- J'ignore combien de temps cela va prendre. Nous n'avons qu'à prendre un verre en attendant!

- Pas de souci. De toute façon vu ce que ce contrat va me rapporter, je peux me permettre de t'entretenir un bon moment.

Il partit d'un rire plutôt franc, mais dont les echos firent tout de même frissonner le ménestrel...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 6 Nov 2008 - 0:59

La médiovienne était méconnaissable dans ses atours sombre typiquement Shalos. Une étoffe cachait ses cheveux bleutés en une coiffure compliquée et seuls ses yeux pouvaient trahir une origine potentiellement métis. L'information était certaine. Un spécialiste en pierres et médioviennes qui plus est était la pour identifier les butins des voleurs Shalos... certes... mais pourquoi fallait-il que ce soit un habitant de Shalanos?

Cela faisait plusieurs semaines qu'elle était dans la ville et elle en avait rapidement compris les principes. Finalement, les basses villes et les voleurs étaient sans doutes toutes cousines... Elle avait rejoint un groupe mineur dont le chef connaissait la légende de son père sans dévoiler qu'elle était sa fille. Après s'être assurée qu'il ne lui voulait aucun mal, elle avait proposé ses services pour quelques larcins, faisant le guet grace a ses dons qu'elle affina et enseignant quelques principes étrangers aux hommes de son hôte. En échange, elle avait le gîte et de quoi manger... mais surtout, des infos... Et il en est une qui n'est pas passé inaperçu: un médiovien était pris par celui qui s'appelait "l'Artiste".

L'hote de la jeune voleuse avait cru bon lui dire cela... et effectivement, cela attisa sa curiosité. Elle suivait un jeune garçon qui savait où l'Artiste se rendait souvent. Récompensé d'un Zoris, il se sauva une fois qu'il avait mené Adwel a destination, une auberge.

Sur le seuil, la médiovienne soupira, arrangea le châle de sa coiffure et entra. D'un regard, elle embrassa l'ensemble des personnes présentes en général, et trois en particulier... Faisant mine de rien, elle se fit violence pour ne pas écarquiller des yeux et se rendit au comptoir pour commander une bière qu'elle consommerait sur place.

Adwel s'était améliorée de ce point de vus... le contrôle d'elle même... Elle les avait vu... Ling, debout et bien vivant... et les deux ignobles Shalos croisés a Fédoran... L'Esprit en ébullition, elle se demandait ce qu'elle pourrait faire... mais surtout quelle était la situation de chacun...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 6 Nov 2008 - 1:05

Syld dressa l'oreille. Ce rire ne lui était pas inconnu...
Il tourna légèrement la tête vers l'endroit d'où il provenait et en oublia tout net ce qu'il y avait dans son assiette.

Il aurait fallu être complètement aveugle pour ne pas reconnaître le ménestrel médiovien qui jurait presque avec le décor.
Pourtant ce n'était pas le genre de surprise qui pouvait arracher un juron à un assassin chevronné.
L'identité de celui qui l'accompagnait, en revanche...


- Bon sang...

Le Shalos baissa aussitôt le nez sur sa gamelle comme s'il avait pu y trouver une cachette. Las ! Il sentit une présence dans son dos la seconde d'après.

L'Artiste avait jeté un coup d'oeil circulaire et, à peine assis, s'était déjà relevé tout en décochant à Ling un sourire explicite. "N'essaye même pas de filer !". Le temps d'un battement de cils, il avait déjà traversé la salle en dépit de la cohue.


- Mais que vois-je ? Syld, voici un moment qu'on ne s'était vus !

L'intéressé décocha un coup d'oeil à Soghann avant de reposer ses couverts. C'était un regard parfaitement neutre, mais les deux compères n'avaient guère besoin de plus pour se comprendre.
En vérité, ce regard hurlait une subite envie de meurtre.
En apparence parfaitement détendu, le jeune homme se rencogna dans son siège et croisa les bras.


- Je pensais que tu avais quitté Shalanos ?
- Les "affaires" m'y ont ramené.

L'Artiste se pencha par-dessus l'épaule du brigand avec un sourire douceâtre qui tranchait avec l'attitude enjouée qu'il affichait en entrant.

- Quel dommage que tu ais finis ta formation à la Guilde à peine un an après que j'y sois entré... Depuis, nous ne nous sommes même pas croisés.

Ce n'était nullement un hasard, mais Syld se garda bien de le préciser et resta silencieux.
Il savait parfaitement que l'Artiste avait battu tous les records de vitesse pour finir sa formation, et s'était taillé une réputation tout aussi rapidement, se trouvant bientôt assez riche pour aménager dans une demeure des plus luxueuses... pas très éloignée de celle de Soghann, d'ailleurs.
Par bonheur cette habitation était restée la majeure partie du temps vide de son occupant.


- Pourtant...

Une des mains de l'importun glissa en douceur sur le col de la chemise de l'assassin, écartant juste assez de tissu pour dévoiler une cicatrice le long de sa nuque, une cicatrice blanche nette comme un fin coup de pinceau.

- J'aurais bien voulu que tu m'accordes plus d'une nuit. J'avais une telle... une telle inspiration !

Syld lui saisit le poignet.

- Je suis sûr que tu as eu bien d'autre sources d'inspiration infiniment plus "coopératives" depuis, qu'elles le veuillent ou non. Je sais à quel point tu aimes fignoler tes oeuvres jusqu'au bout... Je m'en voudrais de devoir te laisser frustré.

On aurait dit qu'il caressait le poignet entre ses doigts, alors qu'il le serrait si fort que c'était tout juste si on n'entendait pas le craquement des os. Pourtant l'Artiste souriait comme si de rien n'était.
Vus de près, les deux sourires qui s'affrontaient de part et d'autres avaient réellement de quoi faire froid dans le dos.

Plus d'un client s'était interrompu dans son repas ou sa conversation pour surveiller le tour que prenait cette discussion entre personnalités assez notoires dans le milieu. Bien peu auraient pu dire si ces deux-là étaient amis ou ennemis de là où ils étaient, mais l'ambiance paraissait électrique.


- C'était un plaisir de te revoir, vraiment. Mais, sans vouloir te bousculer, nous étions en plein milieu d'une discussion d'"affaires"...
Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 6 Nov 2008 - 15:21

Ling fut surpris par le mouvement soudain de son "compagnon". Lorsqu'il le vit se diriger vers les deux Shalos, il ne sut s'il devait se réjouir ou s'inquiéter... Mais d'un autre côté, cela lui donnait l'occasion de faire ce dont il avait besoin sans être vu. C'était inespéré. À condition que tout se déroule suffisamment vite.
Justement, une serveuse se dirigeait vers la table. Il jeta un oeil vers le plateau qu'elle tenait. Il comportait en guise de décoration une Alliane, une fleur qui ne poussait qu'à Medievir. Parfait.


- Monsieur désire-t-il quelque chose?

- Je ne sais s'il serait judicieux de commander avant le retour de mon compère. Il ne peux plus se passer de ma compagnie et serait sans doute vexé que je ne pense pas à lui.

- Oh, je vois.

La serveuse passa un bras autour du ménestrel et approcha son visage du sien. Sa pose et la légère rougeur de son visage laissaient sous-entendre qu'elle lui faisait quelque proposition indécente tandis qu'elle lui sussurait à l'oreille.

- Soyez sûr que je ferai mon possible pour vous contenter, mais n'attendez pas de miracle, les hommes comme vous sont difficiles à satisfaire. Je suis loin d'être une novice dans la partie, mais si vous en trouvez une plus douée que moi, nul doute que vous m'oublierez vite.

Pendant ce temps, l'Artiste terminait sa conversation avec le Shalos au bandeau.

- Discussion "d'affaire" hum? Bien, bien, je ne voudrais pas m'immiscer là-dedans, même si je serais bien aise de pouvoir deviner ce que tu caches. La Guilde aussi d'ailleurs. Évidemment, étant donné ta notoriété, je pense qu'elle fermera les yeux sur certains points, comme pour nous tous... tant que cela ne met ni notre cité, ni nos gens en danger, mais cela tu le savais déjà.
Sur ce, tu m'excuseras, j'ai un invité dont je dois m'occuper. Il est presque aussi amusant que toi sais-tu? Placé dans une situation désespérée, il essaie tout de même de manoeuvrer pour s'en sortir, en plein Shalanos. La serveuse qui lui fait des avances par exemple, combien serais-tu prêt à parier avec moi que lorsque j'aurai rejoint la table, elle aura disparu, et que personne ne la reverra jamais ici, ni même à Shalanos? Oh, je pourrais l'éliminer, mais je préfère garder ma proie en confiance. Je suis toujours plus inspiré quand ils gardent une naive lueur d'espoir. Ah ça y est, elle est partie. Je vais faire comme si je n'avais rien remarqué.
Si tu le désires, toi et ton compagnon pouvez être mes hôtes à ma table. Vous verrez comme il est distrayant, cet étranger candide. Mais je sais que nous n'avons pas les mêmes plaisirs... C'est dommage.

Un sourire franchement déplaisant sur le visage et une lueur mauvaise dans l'oeil, il retourna s'installer auprès de Ling.

- Et bien, le service est long ici! J'espère que tu ne t'es pas trop ennuyé en mon absence.

Il leva simplement la main et claqua des doigts. Une nouvelle serveuse se présenta aussitôt et ils commandèrent boissons et repas...
Revenir en haut Aller en bas
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 6 Nov 2008 - 17:14

Le Pianiste sourit tout seul en secouant la tête avant de tirer une bouffée. Il arrivait à la fin de sa cigarette.

- Elle est si vive! Et dire que si elle avait attendu quelques secondes, je lui aurais ouvert la porte et cela aurait été moins dangereux. Ma demoiselle est une casse cou, pour sûr!

Il écrasa son mégot dans un cendrier de pierre ciselée, puis reprit son fleuret et sortit du petit salon. Il rangea son arme au passage, traversa la salle de musique, caressa le bois d'un violon au passage puis déplaça un tableau pour se saisir d'un objet dans le compartiment caché derrière.

Nonchalamment Senril s'installa dans un confortable fauteuil et ouvrit le coffret sur ses genoux. Des joyaux en différents tons de vert, rouge, violet et bleu y brillaient de mille feux. Délicatement, il en saisit un et le souleva l'eau de la pierre était incroyablement pure. Il reposa la pierre, chercha un peu et en saisit une autre, d'un bleu myosotis.


- La couleur des yeux de mon eau-vive. Quoique... non, pas tout à fait. Celle-ci est mieux, avec un soupçon de violet dans le bleu. Elle a plus d'éclat, et c'est la nuance parfaite de ses iris. Parfaite, oui...

Il s'attarda quelques minutes dans la contemplation du joyau, laissant son esprit vagabonder entre un passé pas si lointain, un présent amusant et un futur intéressant...
Enfin, il la rangea avec les autres. Senril était un adepte du bon goût et de la qualité. Si il devait faire quelque chose de ces pierres précieuses, les offrir par exemple, il tenait à s'assurer qu'elles était les plus belles au monde. Et authentiques. C'est pour cette raison qu'il attendait la venue d'une certaine experte. Et celle-ci se faisait attendre. Il vaudrait mieux pour le receleur qui les lui avait vendues qu'elles soient ce qu'il avait dit. Sinon l'homme - et son équipe - auraient le temps de regretter de l'avoir trompé...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeVen 7 Nov 2008 - 12:55

Soghann resta silencieux pendant l'échange entre Syld et le nouveau venu. Tout en surveillant ce dernier, il avait observé à la dérobée le ménestrel rencontré un peu plus tôt à la Taverne. L'Artiste, qu'il connaissait de réputation -comme il connaissait presque tous les assassins de Shalanos- fini par aller se rassoir, et la serveuse vint leur poser sous le nez des plats fort intéressants. Aussitôt, l'odeur qui emplit les narines de l'assassin provoqua une réaction impatiente de son estomac, aussi s'attaqua-t-il à son repas. Entre deux bouchées, il remarqua :

- Je me demande bien ce que ce ménestrel peut bien avoir de si intéressant pour être devenu la cible de l'Artiste...

En tout cas, cela n'avait pas l'air de le tourmenter au point de lui couper l'appétit. Coulant un regard en coin vers Syld, il continua :

- D'ailleurs, j'ignorais que vous vous connaissiez aussi bien... Si j'ai bien entendu, vous vous êtes rencontré après que j'ai fini ma formation ? Vous semblez avoir eu des rapports très intimes...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeVen 7 Nov 2008 - 20:57

- En quelque sorte...

Syld considéra son assiette avec l'air de se demander si le fait d'avoir croisé l'Artiste était suffisant pour lui couper l'appétit ou non.

- Comme quoi, même à la quasi fin de mon apprentissage, j'étais encore capable de commettre des erreurs.

Il finit par décider qu'il était plus important de subvenir aux besoins de son estomac , envie ou pas, et attaqua son repas avec une férocité un peu exagérée. Le jeune homme avait vraiment l'air de se venger sur la nourriture à défaut de pouvoir lâcher la bride aux fantaisies sanglantes qui lui taraudaient l'esprit à chaque fois que son regard avait le malheur de glisser du côté de Ling et de son accompagnateur.

- Le pire, c'est que je me doutais que j'étais en train de faire une bourde. Mais j'ai la tête dure, par moment... Et en fait ce que je pressentais était encore en dessous de la réalité.

Syld passa le doigt au fond de son assiette à présent plus que propre et se mit à le suçoter, les deux coudes sur la table et un sourcil froncé.

- Pas besoin d'être grand clerc pour deviner que ce type n'est pas totalement équilibré, bien qu'il paraîsse relativement "normal" comparé à nombre de Shalos, marmonna le brigand entre ses dents. Cependant... il est cinglé. Vraiment cinglé. Et ce tout en conservant son intelligence, qui est loin d'être au-dessous de la moyenne. Bref, il est dangereux, même pour des assassins plus chevronnés.

N'eussent été la Guilde et Shalanos, il aurait passé outre ces prudentes paroles, la lueur verdâtre qui s'agitait au fond de son oeil l'indiquait clairement.

- Bon, je pense que nous devrions rentrer. Combien tu paries sur le fait que Fanaa ait encore fait des siennes pendant que nous avions le dos tourné ?
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 0:11

Adwel avait tout suivit... de loin... comme tous les autres... Elle ne pouvait pas laisser son compatriote ainsi... mais elle ne pouvait pas non plus faire grand chose face a l'Artiste... son hôte l'avait prévenu... il fallait éviter tout "contact" avec lui...

Et si elle ne peut rien faire d'elle même...

L'air de rien, elle quitta le comptoir et se mêla a la population de la taverne. La médiovienne bien camouflée dans ses atours, se dirigea vers les derniers a qui elle voulait parler... si on enlevait l'Artiste évidemment.


Citation :
- Bon, je pense que nous devrions rentrer. Combien tu paries sur le fait que Fanaa ait encore fait des siennes pendant que nous avions le dos tourné ?

Adwel s'assit a la table des deux shalos, pris une pose des plus éloquentes et plongea son regard dans les yeux de Syld. Elle fit d'une voix doucereuse

- Un si bel homme...? nous quitter déjà? j'en serais navrée... mais je suis sure que vous faites chavirer les cœurs des femmes... de Shalanos a Fédoran... et même a la taverne de Veis, il doit y avoir une ou deux serveuses qui rêvent de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 0:30

Soghann avait plongé son regard dans celui de Syld, cherchant dans ses yeux l'expérience qu'il avait de l'Artiste, pendant cette année où ils s'étaient perdus de vue, Syld terminant son apprentissage tandis que lui même faisait ses premières armes.

- Le génie au service de la folie est l'arme la plus dangereuse que je connaisse...

La médiovienne, que Soghann avait repéré -sans la reconnaître avant cet instant- vint alors s'assoir à leur table, vantant l'art de la séduction dont faisait preuve Syld. Avec une pointe d'ironie, certainement, mais le but de la manoeuvre échappait pour l'instant à l'assassin. Bien qu'elle ne s'adresse de toute évidence pas à lui, il répondit avant son compagnon. Un sourire moqueur découvrit ses dents immaculées, curieusement visibles dans la pénombre ambiante.

- Tiens donc, qui eut put croire qu'une petite oiselle ait pu parvenir dans la tanière de la bête sans y laisser quelques plumes...

Il toisait la médiovienne de son regard perçant, tout en s'étant positionné de manière à avoir la table de 'Artiste dans son champ de vision. Il étendit ses longues jambes, et fit glisser sa main sur la table jusqu'à son verre. Il poursuivit sur un ton faussement las.

- Shalanos est devenu un véritable aimant à touriste, ces derniers temps...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 1:56

Syld prit son temps pour détailler la Médiovienne.
Les vêtements à la mode shalos ne lui allaient pas trop mal...


- Une ou deux ? Et... c'est tout ?

Il leva l'oeil au plafond comme prendre quelque divinité invisible à témoin.

- Les Ombres m'emportent, j'ai dû me laisser aller ses derniers temps !

Puis il répondit à Soghann sur un ton si possible encore plus las :
- A croire que Shalanos est passée au rang de "ville ouverte" sans qu'on daigne nous en avertir...

Changeant d'attitude avec l'aisance d'un acteur de théâtre, le jeune homme se pencha du côté d'Adweliwen pour lui prendre le menton.

- Ca me fait penser que je n'ai pas encore été "visiter" Médiévir, ronronna-t-il. Je suis sûr qu'il y a beaucoup de choses fort intéressantes à y admirer...

Il fit glisser un doigt sur les lèvres de la voleuse avec un sourire.

- La petite futée qui choisit bien ses méthodes d'approche !

Il se pencha un peu plus sur la Médiovienne, assez pour qu'elle puisse sentir son souffle dans son cou.

- Me prendre par les sentiments... C'est vrai que je n'ai pas l'habitude de me détourner d'une jolie femme...

Syld se leva, changeant à nouveau de masque.

- ... sauf aujourd'hui.

Il s'inclina dans un salut aussi gracieux que moqueur, une main sur le coeur.

- Gente dame, si vous voulez obtenir quelque chose de notre part, vous devriez tourner tous vos efforts de persuasion vers le Soghann que voici. Oh ! Son point faible à lui est l'argent, pour information. Enfin c'est ce qu'il paraît.

Le brigand coula un regard malicieux vers l'intéressé avant de tourner les talons, non sans lancer un "Bonne chance !" empli d'ironie par dessus son épaule. Difficile de dire à qui il s'adressait mais le temps que quelqu'un se pose la question, il avait déjà passé la porte pour aller s'appuyer contre un coin de mur, à peu près certain de ne pas avoir à attendre trop longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 2:31

La médiovienne savaient qu'a l'instant où elle avait parlé, ils l'avaient bien reconnue... c'était le but...

- J'ai effectivement réussi a garder toutes mes plumes... Messire. Surement que l'oiselle est d'avantage oiseau de proie que proie elle-même a présent... bien que chacun est la cible d'un prédateur. Elle illustra ses paroles par un geste imperceptible vers l'Artiste

Syld prit la parole d'un ton badin. Alors qu'il lui susura des mots a l'oreille, elle lui répondit tout bas aussi


- Mes méthodes se sont affinées en effet...

Le refus de Syld l'étonna quelque peu... elle fit alors la femme outrée d'être rejetée

Vous vous détourneriez? décidément, votre réputation d'être difficile a approcher est vérifiée... Lueur vicieuse Cela ne fait que rajouter plus de piment a cette chasse...! Mais vous disiez que je devais négocier argent avec Messire Soghan... et bien certes...

La jeune femme se rapprocha du Shalos tout en lui permettant d'avoir un champs de vision clair. Syld, lui, sorti. La voleuse entama d'une voix mielleuse, et fit mine de séduire l'homme.

Et si... au lieu de vous parler "musique" du coeur, je vous parlais de "joyaux" a la couleur de l'eau? Cette "poésie" d'après votre ami, ne tomberait pas dans l'oreille d'un sourd. C'est que la ville de l'Eau n'est pas si éloignée de la ville de l'Ombre en certains aspects... vous voudriez peut-être que je vous expose mon savoir sur "l'art"...?
Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 15:21

Lorsqu'ils se furent restaurés, dans un silence presque dérangeant si on le comparait aux tirades animées qui jaillissaient de la bouche de l'Artiste encore quelques minutes auparavant, le Shalos braqua un oeil torve sur le ménestrel, semblant prêt à dire quelque chose mais désireux de se retenir. Était-ce la discussion avec le type au bandeau qui l'avait mis dans cet état? Finalement il sembla se reprendre et parla.

- Bon alors mon mignon, as-tu fait ce que tu avais à faire ici?

- Oui, j'en ai terminé. Nous serons sans doute recontactés plus tard.

- Oooh c'est impressionnant, mais comment as-tu fait? Je n'ai ab-so-lu-ment rien remarqué!

L'ironie qui pointait dans la voix de l'homme mit aussitôt Ling en alerte. La fausse sympathie de son hôte forcé l'avait conduit à baisser sa garde. Qu'est-ce que ce type savait exactement? Avait-il vraiment une chance de se tirer de ce guêpier? Le médiovien sentait bien qu'il avait de nombreux coups de retard dans cette partie, peut-être le laissait-on se démener en sachant délibérément qu'il n'arriverait à rien. Mais il était dans sa nature d'espérer et de tout tenter pour s'en sortir. Avec un peu de chance, ses ennemis trop confiants négligeraient de surveiller un petit accroc dans les mailles du filet... Il fallait attendre et observer, ne négliger aucune faille potentielle...
Ayant sans doute remarqué quelque chose dans l'attitude de Ling, l'Artiste repris la parole, retrouvant par la même occasion sa bonhommie, qu'elle fut feinte ou non.


- Tu as l'air ennuyé! C'est très mauvais de se torturer les méninges ainsi sais-tu. Il faut te changer les idées! Allez viens, je t'emmène visiter notre belle cité, puis nous irons nous amuser un peu.

Conscient de la façon dont soufflait le vent, Ling répondit à l'invitation qu'il ne pouvait pas vraiment décliner et suivit son guide à l'extérieur. Après qu'ils eurent passé la porte, le Shalos se retourna en souriant et agita la main droite en direction d'une silhouette adossée au mur de l'auberge, que le ménestrel n'avait même pas remarquée et qu'il distinguait mal. Il ne remarqua pas non plus la main gauche de l'Artiste, posée sur la garde d'un poignard de belle taille qu'il portait à la ceinture, la lame à demi tirée du fourreau de cuir ouvragé.

- Moi aussi je t'aime sais-tu, et j'aurais été ravi que nous poursuivions nos ébats, mais pas ici. Maintenant que je te sais à Shalanos, je suis sûr que nous aurons l'occasion de nous revoir. Et surtout cache bien ce que tu entends garder celé, ce sera encore plus plaisant de te le ravir.
Hop, toi, tu ne t'occupes pas de ça et tu viens avec moi. Pas d'inquiétude à avoir, il s'agit juste d'un petit jeu entre vieilles connaissances. Tiens, si nous commencions par faire les boutiques, je suis sûr que nous avons des produits dont tu n'as même jamais entendu parler!

Saisissant Ling par la main, il l'entraina à sa suite dans le dédale des rues...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeSam 8 Nov 2008 - 17:15

Syld sorti, laissant Soghann se débrouiller avec la voleuse Médiovienne... qui se mit à lui parler de joyaux. L'assassin retint un rictus. Comme d'habitude, c'était lui qui négociait les contrats, ou du moins, les rares qui n'avaient pas la Guilde pour intermédiaire. Ces petites entorses au règlements s'avéraient parfois extrêmement lucrative, et plus "intéressantes" au niveau de la traque que les missions souvent rébarbative proposée -voire imposées- par leurs pairs.

Tandis que la jeune femme lui parlait, il observait l'Artiste sortir avec sa proie, jouant nonchalamment avec une pièce d'or qui lui sautait de doigt en doigt, comme dotée d'une vie propre. Malgré son air indifférent et sa pose décontractée, il écoutait ce que disait la Médiovienne aussi attentivement que s'il s'était penché sur la table pour la regarder droit dans les yeux.


**Des joyaux Médioviens... Des diamants, sans doute. Rares, très rares, ici, car souvent conservés dans les collections personnelles des plus puissants - sert donc rarement de monnaie d'échange. Mais, justement, très prisée par ceux aspirant à montrer leur réussite sociale, donc possibilité d'en tirer le prix fort.**

L'assassin glissa un regard quelque peu dubitatif vers la Médiovienne. Passé maître en négociations, il savait que moins on paraissait intéressé, plus le client était bavard.

- Le seul Art qui m'intéresse réellement est celui de tuer, et je doute que vous ayez grand chose à m'apprendre de ce côté là.

Il fit une pause, ne profitant pour ramener ses jambes sous sa chaise et se redresser quelque peu, non sans continuer de faire voltiger le disque doré entre ses doigts gantés.

- Mais si l'on parle poésie...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeDim 9 Nov 2008 - 20:00

Un coups d'œil vers l'arrière lui indiqua que son compatriote et son "guide" sortait... Le Shalos semblait vouloir en savoir plus... La voleuse lui aurait bien tout déballé net, mais son hôte lui avait apprit que Shalanos avait des oreilles partout... et souvent, elles n'étaient pas amicales

- Poésie...? et bien tout le monde sait que les meilleurs poètes sont les poètes de Médiévir.. Je suis sure que vous en connaissez au moins un très bien, vous qui voyagez souvent. L'un d'eux m'a dit une fois une chose en ces termes...

Adwel regarda le plafond quelques courts instant, comme si elle cherchait dans sa mémoire les vers perdus

- Pardonnez moi de ne pas trouver les mots exactes, la littérature n'est pas ce que je manie de mieux.

Elle s'éclaircit la gorge

Quelle tragédie qu'une soudaine perte.
Celle d'un artiste moins qu'un poète.
La cité de l'eau pleure autant,
Son coeur, son instrument,.
Mais seul quelques filles et fils
cherchent ce que les eaux bénissent.

Adwel savait que le Shalos était intelligent... il devait avoir entendu parler de la rumeur du vol de la Harpe... Mais allait-il comprendre? et surtout, allait-il l'aider? rien n'en était moins sur...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeDim 9 Nov 2008 - 22:25

Les quelques vers sibyllins lachés par la Médiovienne plongèrent l'assassin dans une profonde réflexion. Observant d'un air absent la pièce d'or qui courait entre ses doigts, il se servit de son autre main pour se frotter le menton.

Il se rappelait avoir entendu dire que la jeune femme était elle-même à la recherche d'un objet d'une grande importance pour son peuple. Une sorte d'instrument de musique sacré... Ce qu'il savait, c'est que cela n'était pas l'oeuvre d'un Shalos : la cité aurait vibré d'un accueil triomphal pour celui qui aurait réussi cet exploit.

Le Shalos plongea son regard froid et perçant comme une lame dans les yeux de son interlocutrice.

**Ainsi, tu cherche de l'aide pour retrouver ce trésor ? Cela peut être amusant... Et si cet objet est aussi sacré que ça, je suis certain que les médioviens seront prêts à payer un prix réellement indécent pour le récupérer...**

Un sourire inquiétant découvrit les canines du Shalos, tandis que son regard ne bougeait pas, demeurant aussi froid qu'une dalle de marbre.

**Quand à toi, je me demande combien ta famille sera prête à payer, pour te récupérer...
Hmmm... Tu as dis fils et filles, j'entends donc que vous êtes plusieurs dans cette quête, mais chacun de votre côté, apparemment. Pas de temps à perdre, donc.**

L'assassin inclina la quête sur le côté, comme s'il réfléchissait à une idée qui venait de lui traverser l'esprit. Il choisissait lui aussi ses mots avec soin, autant pour se divertir que pour semer le trouble dans l'esprit d'éventuels espions ou concurrents.


- J'ai en effet entendu ce poème, en d'autres lieux. J'ignore qui en est l'auteur, mais j'imagine que chacun gagnerait à le découvrir. Ce n'est en tout cas pas un poème Shalos... Et cela ne m'étonnerais pas qu'il vienne de Medievir, après tout. Puisque c'est à la fois le berceau et l'inspiration des plus grands artistes, et que ce poème a du nécessiter un doigté tout à fait extraordinaire... Je suppose que c'est là-bas qu'il faudrait chercher.

**A moins que... la réponse ne soit bien plus près !**

Quelque chose qui tournait dans son esprit, un indice, une idée vague qui le turlupinait depuis que la jeune femme s'était assise à leur table, le frappa brusquement avec la violence d'un éclair, lui faisant écarquiller les yeux tandis et stopper la pièce tandis que le puzzle prenait forme dans son esprit.

**Bon sang ! Le troubadour ! l'Artiste ! Lui aussi est à la recherche de ce truc ! Quel intérêt aurait-il, sinon, à trimballer à travers Shalanos un troubadour, lui-même médiovien ? D'ailleurs, quel rapport le ménestrel peut-il bien avoir avec le vol ? En serait-il l'auteur ?**

Le cerveau du Shalos tournait à cent à l'heure, tandis qu'il cherchait des réponses à toutes ces questions, tout en essayant d'élaborer un plan pour confirmer son idée et récupérer l'objet. Inutile de se presser, à priori, Syld devait savoir où habitait l'Artiste. Il ne sortirait pas de la cité, s'il attendait d'être recontacté, comme Soghann s'en doutait.
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeLun 10 Nov 2008 - 0:36

La médiovienne attendait une réaction quelconque du Shalos... Elle s'imaginait d'abord un cuisant mépris... désespérant. Ou un intérêt pécuniaire... plus que probable. et une aide...? surement pas gratuite... Pourtant, le Shalos jouait calmement avec sa pièce. Ce fut comme si elle voyait les rouages de son esprit le torturer. Il inclina la tête et fit:

Citation :
- J'ai en effet entendu ce poème, en d'autres lieux. J'ignore qui en est l'auteur, mais j'imagine que chacun gagnerait à le découvrir. Ce n'est en tout cas pas un poème Shalos... Et cela ne m'étonnerais pas qu'il vienne de Medievir, après tout. Puisque c'est à la fois le berceau et l'inspiration des plus grands artistes, et que ce poème a du nécessiter un doigté tout à fait extraordinaire... Je suppose que c'est là-bas qu'il faudrait chercher.

Elle ne s'était guère trompé, il avait compris pas mal de chose... mais peut-être pas l'ensemble. Le Shalos était reparti dans une réflexion avec lui même.... Elle savait qu'elle n'avait pas été très claire...cela se voyait dans la question cachée et c'était bien volontaire... Elle en avait peut-être fait de trop... Soudain, Sohgan se figea, les yeux écarquillés un bref instant et sa pièce immobile...

Adwel eu une mine soulagée... Il avait compris...


- Continuons nous a parler poésie? Parce que je pourrais aussi vous parler musique... les troubadours de Médiévir sont certainement les meilleurs dans le domaine de la musique... cependant, je ne pourrais pas vous dire avec exactitude quel serait le meilleur d'entre tous. Une rumeur circule mais je sais qu'il n'en ai rien. Son nom est peut-être repris dans tout Médiévir je suis certaine qu'il y a bien plus talentueux que lui. D'ailleurs, dans ce domaine j'aimerais en savoir plus sur les artistes de Shalanos. Je ne connais pas du tout vos références musicales mais je suis sure qu'un esthète comme vous semblez l'être doit connaitre quelques uns des meilleurs troubadours de la ville?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeLun 10 Nov 2008 - 2:54

Toujours appuyé contre le mur, Syld pianotait sur ses bras avec une impatience croissante.

De son côté, il avait également fait le lien entre la présence de la voleuse, celle du ménestrel sous la garde de l'Artiste, et les diverses rumeurs qui circulaient.
Cela faisait beaucoup de coïncidences et tout cette histoire puait le chausse-trappe.
L'Artiste, ce fichu Ling, cette pimbêche de médiovienne... ils avaient beaucoup trop de connections avec des personnes en lien avec cette affaire pour que la moindre intervention ne passe pas pour suspecte.
Une histoire de cette importance... à coup sûr, l'Artiste était mandaté par la Guilde. Raison plus que suffisante pour être prudents.

Bien que fort occupé à réfléchir, Syld avait tous les sens aux aguets. Pourtant il ne perçut une présence qu'en sentant une lame glisser sur son cou découvert, juste au moment où il commençait à regretter d'avoir laissé Soghann discuter avec la Médiovienne.
La personne dans son dos émit un petit rire en découvrant le poignard que le brigand tenait pointé vers l'arrière au niveau de la hanche.


- Bon réflexes... mais contente-toi de rester tranquille et d'écouter.

En réponse à une légère poussée dans son dos, le jeune assassin s'écarta lentement du mur. Sans relâcher la pression sur sa gorge, une ombre parut s'extraire de la pierre pour poser pied sur les pavés de la rue. Impossible de dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme : l'ampleur de ses vêtements ne laissait rien deviner de sa corpulence et son visage était enfoui sous un lourd capuchon tiré si bas qu'il touchait quasiment son col remonté au maximum.

L'inconnu se pencha légèrement pour chuchoter quelque chose à l'oreille de Syld.
Ce fut bref : trois ou quatre mots, puis le messager disparut aussi soudainement qu'il était venu.

L'assassin ne mit pas longtemps à revenir de sa déconvenue et à se glisser à nouveau à l'intérieur de l'auberge. Ayant traversé la salle jusqu'à la table de Soghann et posé une main sur l'épaule de ce dernier, il marmonna entre ses dents :

- Laisse tomber !

Sans plus d'explication et sans accorder un regard à Adwel, le jeune homme poussa son compère jusqu'à la sortie. Là, il daigna enfin se justifier de cette voix basse, rapide et à peine articulée qu'utilisaient fréquemment les brigands peu désireux qu'un tiers soit en mesure d'espionner ce qu'ils disaient :
- Je viens de recevoir un message de la Guilde... "Ne pas interférer jusqu'à nouvel ordre". Tsssk, ils ont vite été mis au courant...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeLun 10 Nov 2008 - 16:02

Ce que disait la Médiovienne corroborait de façon évidente son hypothèse. Donc, elle cherchait de l'aide pour soutirer le troubadour des mains de l'Artiste...

Soghann retint un juron lorsque Syld vint le chercher, et le poussa sans ménagement vers la sortie. Dans un reste de galanterie, il laissa tout de même quelques pièces sur la table, évitant ainsi à la Médiovienne d'avoir à payer leurs repas.

Parvenus à l'extérieur, son compagnon le mit donc au courant de ce qu'il se passait : la Guilde ne voulait pas qu'ils mettent leurs pattes là-dedans... Ce qui signifiait assez clairement que l'Artiste agissait sous mandat de la Guilde, et donc que s'opposer à sa mission revenait à s'opposer à la Guilde.

Nerveusement, l'assassin fit claquer ses canines les unes sur les autres, comme un loup a qui l'on retire une proie sous le museau. Sur le même ton, il répondit, lorgnant la sortie pour surveiller sur la Médiovienne -ou qui que ce soit d'autre- les suivait.


- Cette histoire est bien plus importante quelle n'en a l'air. Le butin du troubadour est d'une valeur inestimable, et la moitié de Medievir est à sa recherche, l'autre moitié étant prête à se couper un bras pour le récupérer. La Guilde va certainement se faire une marge gigantesque sur cette affaire, si l'Artiste réussi son coup...

La flamme d'un flambeau vint accrocher les dents de l'assassin, révélant un sourire carnassier dans la pénombre.

- Si on agit au bon moment, on peut doubler tout le monde. Il suffit d'être suffisamment discrets... Et surveiller, ce n'est pas interférer...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeLun 10 Nov 2008 - 16:41

- Bien sûr que "surveiller n'est pas interférer"... mais c'est ton "agir au bon moment" qui m'ennuie ! Parce qu'à moins d'avoir reçu entre-temps la bénédiction de la Guilde, tu auras beau y mettre toute ta rhétorique, tu auras du mal à les convaincre que ce n'était pas une "interférence" ! Et tu sais bien qu'ils confient leurs contrat à qui bon leur semble. Si on doit aller leur lécher les bottes pour récupérer le flambeau... D'une, ce sera tout sauf gagné, de deux on aura certainement à payer ça plus tard, et de trois...

Syld tourna la tête vers la route qu'avait suivi l'Artiste pour partir.

- ... j'en connais un qui ne sera pas très content.

Bien malgré lui, ce dernier point lui tira un sourire presque aussi aimable que celui de Soghann.
Cela faisait un moment qu'il songeait à "régler" le problème que lui posait - ou qu'allait lui poser - l'Artiste. L'unique obstacle qui le retenait était la Guilde elle-même. Mais si les évènements tournaient ainsi, il aurait un prétexte tout trouvé... l'Artiste se présenterait de lui-même.

Syld cligna de l'oeil, comme tiré d'un rêve, et secoua la tête pour se débarrasser de ces pensées qui ne l'aidaient nullement à y voir clair.


- En fait, ce n'est...

Il fixa son compère puis lâcha un soupir.

- Eteints moi cette lueur couleur de zoris qui clignote dans tes yeux : là tu me me fais carrément flipper. C'aurait été plus fin de ma part de ne pas te laisser entre les griffes de l'autre petite gueuse. Et dire qu'elle a commencé par se jeter sur moi en pensant que j'étais le plus facile à appâter des deux...

Le jeune homme haussa les épaules en levant le regard vers la voûte invisible de la caverne.

- Bon, qu'est-ce qu'on fait ? Nous avons deux "invitées" à la maison qui vont finir par mourir de faim, je te rappelle ! Déjà que je suis sûr de me faire incendier à peine passé le seuil...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 2:26

Sans mot dire, Soghann avait écouté les arguments de son compagnon, pesant lui-même le pour et le contre. Lorsqu'il eut fini et que le silence revint dans la sombre ruelle, il émit un petit bruit exaspéré, suivit d'un petit soupir.

- Sans aller jusqu'à dire que notre travail est monotone, celui-ci aurait pu s'avérer particulièrement excitant...

L'assassin grattait nerveusement un mur du bout de l'index, faisant tomber sur le sol pavé de minuscules morceaux de mortier.

- Mais tu as raison. Nous avons tout à perdre à défier la Guilde, ne serait-ce qu'en nous intéressant à l'affaire.

Son rictus devint un sourire narquois, lorsqu'il laissa échapper la remarque suivante :

- Et puis, j'aurais détesté travailler avec cette petite bourgeoise Médiovienne, si je me fies à l'impression qu'elle m'a laissé à Fedoran...

Le Shalos sessa son petit manège et laissa le mur en paix, reportant son attention sur Syld. Il se frotta les mains, haussa un sourcil et répondit sur un ton pensif.

- M'étonnerais qu'elle ose incendier quoi que ce soit... Et qu'elles se soient laissées mourir de faim. Rentrons, avant que Fanaa ne fassent des bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 6:39

- Il est raisonnable ! Ah, pendant un moment j'ai cru que j'allais devoir épuiser tous les mots de mon vocabulaire afin de t'empêcher d'aller à la chasse aux ennuis... C'est vrai, quoi, d'habitude c'est moi qui m'occupe de ça.

Syld se dressa sur la pointe des pieds pour tapoter le crâne de Soghann, avec une mine paternelle qui... eh bien, qui avait l'air tout sauf crédible sur sa figure de gredin.

- Mais c'est un grand garçon, ça... Aha, manqué !

Le sacripant esquiva la "réplique" de son compère, hilare.

- Allez, ne fais pas ta tête de frustré : je suis sûr qu'on va bientôt décrocher un contrat avec tout plein de zoris à la clef.

Syld semblait beaucoup plus détendu, mais pas au point de rentrer sans quelques détours inutiles. L'Artiste n'aurait aucun mal à savoir sous quel toit il logeait, cependant c'était aussi bien de ne pas retomber dessus tout de suite.
Malgré ces précautions, ils furent rapidement à bon port.

Le jeune homme considéra la porte d'entrée comme si elle allait lui exploser à la figure puis prit une inspiration avant de la pousser.
Quoi qu'en dise Soghann, il s'attendait à subir tôt ou tard quelque vengeance typiquement féminine de la part de Sendaë.

L'assassin s'effleura les lèvres avec demi-sourire.
Bah, il avait un peu profité de la situation, aussi...


- Nous sommes rentrés !
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 14:05

Les espoirs de soutien du Shalos furent réduit a néant "grâce" a son compagnon... Adwel les regardait partir en fulminant interieurement... Comment pouvait elle s'en sortir maintenant, seule. A coté, un vieil ivrogne la hela

- Eh toi... si tu veux, j'peux les remplacer tes deux zozos...
- Hum... non, merci...

Et c'est avec un regard de dégout qu'elle sorti de l'établissement... Elle vit les deux compères partir. Elle hésita... devait-elle les suivre? elle haussa des épaules... que ces Shalos se noient dans les Grandes Eaux Sacrées... elle ne les aimaient pas... c'était réciproque, et bien soit.

Adwel allait partir dans la ruelle oposée quand l'un des hommes de son hôte lui fit signe. Elle s'approcha et ils se dirigèrent, tel un couple allant au marcher, vers les commerces.


- Tu les connais?
- J'aurais préféré ne jamais les rencontrer... Ces deux Shalos m'exaspèrent.
- Fais attentions a eux, ce ne sont pas des gars réputés pour leur gentillesse.
- ni leur compassion. Mais au fait, tu me suivais?
- c'est l'Hote qui m'a demandé d'assurer ta sécurité... et aussi d'éviter de te faire trop remarquer par "eux"
- j'imagine que c'est de la Gu...
- shhhh. Aller, on va chercher a manger pour les gosses.

Adwel et son garde du corps déambulairent de manière "inocente" , parlant de tout et de rien en passant d'étales en étales, partageant entre achats et petits larcins puis se dirigèrent tout aussi tranquillement vers leurs quartiers.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitimeMer 25 Aoû 2010 - 16:33

Ils firent à nouveau quelques tours et détours dans le labyrinthe des ruelles qui tissait sa toile entre les artères principales de la cité.

Les venelles les plus sombres servaient de repaire à la faune la moins recommandable de Shalanos : les rebuts, voleurs sans réelle habileté et autres pillards assassins qui ne pouvaient voler de quoi subsister qu'en s'attaquant à des proies plus faibles ou en usant d'un déchaînement de violence aussi exagéré qu'inutile.
Par bonheur Syld avait réellement l'habitude de se déplacer tout en ayant une vision restreinte et se garda bien de paraître hésitant ou de trébucher, évitant ainsi de donner la moindre idée aux yeux d'oiseaux de nuit qui les étudiaient à coup sûr au passage.

S'il gardait le pied léger et sa façon de bouger habituelle, il demeurait en revanche curieusement taciturne. Lui que la nervosité avait tendance à rendre bavard ne pipait mot.
D'ailleurs ils eurent le temps de parvenir à la taverne, d'entrer et de s'installer dans un des angles chichement éclairés de la salle avant que Syld ne rouvre la bouche.


- Soghann, je voudrais que tu... qu...

Il hésita, secoua la tête et fronça les sourcils par dessus son bandeau comme si les mots persistaient à lui échapper.

- Non, oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Auberge de la Voratica Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Voratica   Auberge de la Voratica Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge de la Voratica
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Shalanos-
Sauter vers: