Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Sur le Chemin de Faelanir

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeDim 4 Oct 2009 - 23:49

Une rafale cingla les fougères du fossé, couchant les hautes herbes qui couronnaient le talus.
Au centre du cercle dessiné au sol par le vent, l'atmosphère ondula. Une silhouette prit consistance, émergeant du vide.

Earl prit délicatement pied au sol, sans une seule mèche de travers, exemple même d'une téléportation impeccable.
Puis il tourna la tête du côté de Syld... et, avec un juron bien senti, se précipita pour le rattraper avant qu'il ne dégringole au fond du fossé au-dessus duquel il venait d'apparaître.


- Eeeeet bordel ! lâcha le Lévitis en considérant l'état déplorable dans lequel il venait de mettre son manteau et ses bottes.

Deux ou trois grenouilles s'égaillèrent dans les fougères, coassant joyeusement comme pour se moquer de ce clerc quasiment assis au milieu d'un fossé généreusement rempli d'eau par les dernières pluies.


- Raaah, je crois vraiment que je déteste ces histoires de téléportation...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 13:22

Un courent d'air froid... glacial... juste a coté de Syld et d'Earl, se fit sentir. Une grenouille, effrayée au première abord par l'arrivée des deux téléportés, repris son chant quand il se figea et devint d'une couleur bleutée. L'eau boueuse du fossé se gela instantanément avant 'apparition de la lévétis et de sa protégée.

-Et bien, frissonna-t-elle Cela fait longtemps que je n'avais pas pris de parchemin de téléportation!

L'air a coté d'elle était si froid que du givre se formait sur la végétation. Hakuren fit un pas en glissant légèrement sur la glace avant de mettre le pied dans l'herbe mouillée. La petite du médiovien, toujours inconsciente dans ses bras, frissonna dans son sommeil.

- Et il va falloir que j'arrête de me faire surprendre par la magie... cela a tendance a laisse un froid... souria-t-elle
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 14:32

Fanaa était totalement immobile. D'entre ses lèvres bleuies par le froid s'échappait de la fumée. Elle avait la chair de poule sur tout le corps.

- J... je déte... déteste ça...

Le froid. La glace. Le givre. La température eu dessous de zero. Et elle songea que même cela, Fealisèn l'aurait dansé. Sa maman pouvait mettre n'importe quel thème en mouvements, en chorégraphie...

Elle fit quelques pas, foula l'herbe fraiche et s'y laissa tomber en tailleur. Fanaa se frictionna les bras, elle devait avoir des glaçons dans les veines, c'était sûr !
ses vêtements plaisaient à Syld et c'était heureux car c'était bien leur seule utilité. Encore une fois elle regretta de ne pas être retournée "à la maison" se changer.

La jeune femme réalisa que la compagne d'Earl pouvait mal prendre sa réaction.


- Ca n'est pas contre vous. Je vous remercie de m'avoir transportée ici. Vraiment. Quel est votre nom ? Ou dois je vous appeler Madame Earl ? Quels sont les titres des époux a Levitas? Et comment se passe la cérémonie de l'union dans la cité du vent ? La reine Ael les bénit elle toutes ?

Penser à autre chose lui faisait oublier le froid. Et elle tiédissait vite de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 16:00

Earl avait juste eu le temps de sortir du fossé avant que l'eau ne se couvre d'une épaisse couche de glace.
Les questions de Fanaa le stoppèrent net alors qu'il allait émettre quelque commentaire acide sur les sorciers qui dosaient l'elixia avec la subtilité d'un guimauvaure.


- Ma-madame Earl ? s'étrangla le jeune homme.

Son teint mat vira brusquement à l'écarlate et les quelques glaçons qui s'accrochaient à l'ourlet de son manteau fondirent avec un sifflement peu discret.


- Non mais vous vous êtes téléportée sur la tête, ou quoi ???

Il tenta de reprendre son assurance habituelle, faillit lâcher Syld qui commençait à peser lourd pour ses bras de clerc en cherchant une énième fois à redresser des lunettes inexistantes, puis se détourna à demi dans l'espoir de d'avantage donner le change de profil que de face.

- Et puis je sais bien qu'Ael est toute puissante, mais de là à bénir les unions en dormant ! Je voudrais bien voir ça, tiens !

C'était une façon étonnamment familière de faire allusion à la reine, pour un Lévitis.
Sans prendre garde à ce que son ton et ses paroles pouvaient avoir d'incongru, Earl choisit de concentrer son attention sur autre chose... et la première chose qu'il avait sous la main (ou plutôt dans les bras) était un certain dormeur. Le Lévitis fit quelques pas pour atteindre une zone épargnée par ce gel hors de saison et déposa le Shalos contre le talus.


- Voyons, il convient de procéder avec toute la délicatesse qui s'impose...

Ce disant, il commença à relever l'ample manche de son manteau, prit un air d'intense concentration...
... et la gifle claqua comme un coup de fouet sur cette portion de route déserte.


- On se réveille, crétin ! Si tu crois que je vais te porter tout le long du chemin, tu te fourres le doigt là où je pense jusqu'au coude !
- Que... Earl, par touts les démons abyssaux, je peux savoir ce que tu fous ?!

Syld se redressa à demi en frottant la joue devenue rouge vif, foudroyant le Lévitis d'un regard pas très net. Regard qu'il promena autour de lui avec un ahurissement tout à fait attendrissant.

- Eh mais... on est où, là ?

Earl se tourna vers ses compagnes de voyage tout en se frottant la main.

- Je crois qu'il est réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 16:12

Elle aussi elle aurait bien voulu voir cela. Mais pas pour la même raison qu'Earl. Pour Fanaa, Ael était un personnage de légende, une reine de pureté, de bonté, de lumière. Un être gracieux et merveilleux. La rencontrer devait transformer une vie...

Mais ce n'était pas le moment de songer à cela. Elle avait gaffé, visiblement. Earl n'avait pas encore demandé la main de sa compagne de glace. Et sa timidité sur le sujet était tout à fait attendrissante...

Oui, les hommes avaient toujours eu une manière particulière de démontrer leur affection. Mais là, quand même, c'était violent, non ? Elle se retint de le faire remarquer à Earl. Il le savait très bien. Elle eut tout de même à son égard une moue désapprobatrice. Syld était loin de péter le feu, le brusquer ainsi risquait de l'abrutir, non ?

Fanaa s'approcha, mais pas trop. Elle avait les mains levées au niveau de sa poitrine en un signe d'apaisement.


- Tout va bien. Earl et sa Dame nous ont emmenés ici, à l'abri. Il fallait s'éloigner de la Taverne, ça allait devenir violent là-bas. Et là nous sommes... ah oui sur la côte du Levant ont ils dit.
Tu peux te lever ?


Dernière édition par Fanaa le Lun 5 Oct 2009 - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 16:48

- Bien sûr que je peux me lever, répliqua vivement Syld en joignant le geste à la parole.

Cette assurance ne l'empêcha pas de vaciller, jusqu'à ce qu'Earl le rattrape par le bras.


- A la réflexion, je me sens...

L'assassin parut chercher ses mots pour définir cette impression qui lui laissait un goût ferreux dans la bouche et une sensation générale d'écrasement.

- ... bizarre.
- Je m'en doute, répliqua Earl avec sècheresse. Valnor était à la Taverne.

Puisqu'ils étaient loin du lunaire et qu'il n'y avait plus de barrière instable à ménager, il n'y avait plus aucune raison de tourner autour du pot sur ce sujet.
Les semelles de Syld crissèrent sur les feuilles mortes qui tapissaient le bord du chemin. Heureusement que le Lévitis ne l'avait pas lâché.


- Sans blague...

Les deux hommes échangèrent un coup d'oeil qui en disait long, puis Earl s'écarta.

- Ca va passer. Je n'avais pas prévu que t'endormir de force te rendrait plus vulnérable à ce genre d'influence, mais...

Le Lévitis haussa les épaules tandis que le Shalos semblait finir de faire le point sur la situation.

- Hé... et c'est quoi cette histoire de "ta Dame" ? Tu m'as caché des trucs ?

Earl sursauta. Ce damné vaurien n'avait même pas laissé passer ça ! Pas de doute, il se remettait vite...

- Ouvre encore une seule fois la bouche pour raconter des conneries de ce genre, et je te renvoies au pays des Songes !
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 17:04

- Syld!

Le ton de Fanaa était gentiment réprobateur. Elle vint lui glisser à l'oreille, prenant bien garde à ce que le Levitis n'entende rien :

- Il ne l'a pas encore demandée en mariage. J'ai déjà gaffé une fois. Earl est très timide sur ce sujet, il ne faut pas le taquiner...

Se reculant, elle adressa audit Earl un sourire, le genre de sourire accompagnant une bénédiction. Le jeune homme était vraiment attendrissant parfois.

Elle recula de deux pas et se retrouva à la hauteur de l'heureuse élue, qui avait une enfants dans ses bras. Fanaa s'imagina un mini mélange de Earl et la Dame de Glace, oui, après la cérémonie d'union, ils auraient des enfants c'était sûr ! De beaux petits levitis, bien éduqués, pleins de savoir et débrouillards. Fanaa avait le visage expressif et toutes l'histoire qu'elle s'imaginait pouvait se lire sur son visage... pour celui qui en connaissait le début !
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 17:49

"Ne pas le taquiner"... c'était exactement le genre de recommandation qui pouvait encourager Syld. Pendant quelques secondes, il parut se conformer au conseil de Fanaa... jusqu'à ce qu'il explose de rire en imaginant les histoires qui s'agitaient dans la ravissante caboche de la jeune fille.

- E-Earl, de-demander quelqu'un en mariage ?

Si l'intéressé avait eu quelque doute sur ce que Fanaa avait pu chuchoter au Shalos, il n'avait vraiment plus à se poser de question.

- Earl, celui qui n'a jamais été fichu d'aborder une fille tout seul ? Ha ha, si encore c'était la demoiselle qui venait le demander en mariage, je comprendrais, mais là ! Hahaha... ha... ha... houlà...

Quelque chose dans le regard du clerc l'incita à reculer à distance prudente.
Pas encore assez loin, cependant, car, en dépit de l'excellence de ses réflexes d'assassin, il fut absolument incapable d'éviter le lourd grimoire qui jaillit brusquement et vint le cueillir en pleine tête avec une précision diabolique.


- Ah, je viens enfin de me rappeler pourquoi je rêve de le massacrer dès que j'ai le malheur de poser les yeux sur sa sale carcasse de gibier de potence ! grinça Earl, un deuxième livre à la main.

Pinçant les lèvres avec son air le plus "Lévitis", le jeune homme laissa retomber le coûteux manuscrit dans son sac et tourna les talons avec une moue dégoûtée. Il prit la direction de l'ouest à grands pas, le menton levé avec dédain et le sourcil gauche secoué par un tic menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 17:57

Fanaa avait parlé... et Earl avait parlé aussi... l'autre Shalos s'était levé... pourtant, la mage aux cheveux blancs était resté... de glace. quelle ironie...

Enfin, plus exactement pétrifiée comme une statue - de grés, de glaise, de bronze ou de glace, peu importait - et ne bougeait pas d'un poil... Soudainement, son regard se planta dans celui de sa protégée.

Un silence... Visiblement elle hésitait... Puis, finalement, avec un ton extrêmement et étrangement calme, la lévétis répondit:


- Je vous prie, chère protégée, de cesser toute suite votre imagination fertile...

Soudain, elle s'approcha vivement de fanaa et lui mis la petite dans les bras

- D'ailleurs, voici une occupation.

Elle planta Fanaa comme cela puis suivi Earl... avant de s'arreter et de frapper le sol d'un talon énervé... Après un moment, laissant une distance suffisante avec son compatriote, elle repris la route en regardant tout sauf Earl.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 18:54

C'est ainsi que la Levitis avait abandonné l'enfant. Et que tout ce que Fanaa avait imaginé tomba en miettes. Oh non, c'était trop triste ? Alors c'était fini ? Pas de mariage? pas d'enfant ? pas de maison avec une grande bibliothèque où ils passeraient tant de temps à étudier ? Faca à face, chacun concentré sur sa spécialité, oublieux du reste du monde... Dans la pièce règnerait une atmosphère sérieuse mêlée d'un soupçon d'amour. C'est alors que, penchés au dessus de leurs grimoires respectifs, tentant de déchiffrer un passage ils s'avanceraient, leur fronts s'effleureraient. Relevant la tête, ils plongeraient dans les yeux l'un de l'autre et se souriraient, se rappelant soudain pourquoi leur monde était si beau.

Tout n'était pas perdu. Ils se réconcilieraient, il le fallait. Tout irait mieux et ils engendreraient une génération de beaux levitis, si doués et si prometteurs que la reine Ael elle-même s'éveillerait pour les bénir de sa main. La survie de la grandeur du peuple levitis tenait à eux et à eux seuls. alors tous deux se retrouveraient, il le fallait. Forte de cette nouvelle certitude, Fanaa était arrivée au niveau de Syld et régla son pas sur celui du chenapan. Savoir que tout n'était pas perdu pour son ami et sa belle la rassérénait. Alors elle lui adressa des reproches, oui, mais pour la forme. Et l'on se demandait où était cachée la colère qui aurait pu l'accompagner.


- Tu ne m'écoutes pas... Plutôt que rire de lui, tu aurais pu lui apprendre. regarde, ils sont gênés tous les deux maintenant. Heureusement ça ne durera pas.

Regardant le couple qui semblait savoir où aller, lui, elle se mordit la lèvre. Visiblement elle avait envie de dire autre choses mais hésitait. Sa poitrine se serra. Elle coula un regard vers Syld et se décida finalement à lâcher tout bas :

- Je suis contente que tu sois réveillé...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 19:57

Tout en tâtant avec grimaces et précaution la bosse qui se formait sur sa tempe, Syld haussa les épaules.

- Ce n'est pas comme si je n'avais jamais essayé de lui apprendre... D'ailleurs c'était la condition que je lui avais imposée lorsqu'il lui est venu à l'idée de me rendre un peu moins illettré que je ne suis : j'acceptais de faire un effort pour ne pas fuir ses leçons soporifiques, si de son côté il me laissait lui prodiguer quelques conseils d'approche. Autant dire que, d'un bord comme de l'autre, ce fut un échec total. Un petit problème de personnalités, sans doute.

L'air particulièrement amusé par ce souvenir, il fourra les mains dans ses poches, ferma l'oeil et leva le nez pour profiter de la brise. L'air avait un petit goût salé. Ils ne devaient pas être très loin de l'océan.

- Je suis content d'être réveillé aussi.

Peut-être Fanaa espérait-elle quelque chose du genre "Je suis content de te revoir aussi". Pourtant le jeune homme s'en tint là. Il restait prudent vis-à-vis de lui-même et...
Par quelque association d'idée, il rouvrit l'oeil pour jeter un regard intrigué autour de lui.


- Au fait, Soghann n'est pas là ? Vous êtes partis en douce, ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 21:10

A l'évocation de leur compagnon, Fanaa pila et les yeux écarquillés s'écria :

- Soghann !

Sa nervosité monta en flèche et sa vitesse de parole autant que le nombre de ses mots suivirent le même chemin.

- On l'a oublié! Mais où était il déjà? Ah oui, il est parti se battre, tu ne te rappelles pas? Il est descendu. Oui c'est ça, il est allé dans la grande salle en bas. Tous les combattants y ont été rassemblés. Il y a la guerre là-bas. Des Illymis fous. Et aussi...

Le nom ne sortait pas. Même en pensée elle ne pouvait l'exprimer. Il restait celui à l'ombre rouge, mais elle ne réussit pas à le dire. L'ombre rouge. La sensation qui avait déclenché ce qu'elle n'avait pas compris. La barrière. Pour protéger Syld d'un danger dont elle ignorait tout !

- Soghann est fort. Il n'a peur de rien. Il était décidé à combattre. Bon sûrement plus pour son orgueil personnel et bien mérité que réellement pour la défense de la Taverne mais. Car oui il aime l'alcool mais certainement pas à ce point là. En tout cas il n'est pas là. Comment le pourrait il ? Il était en bas et nous étions dans la chambre. Il ne sait même pas que nous somme partis. Je n'ai pas pensé à le prévenir. Ni même à aller le chercher, je n'ai pensé...

*qu'à toi.*
Oh que c'était mal d'être égoïste. Elle avait oublié Soghann. Elle l'avait laissé là-bas. Certes il ne craignait rien. S'il y avait bien une personne indestructible c'était lui. Mais cela ne changeait rien au fait. Elle l'avait laissé là-bas et maintenant Syld lui en voulait. Et Soghann lui même se mettrait en colère lorsqu'il s'en rendrait compte. Si elle lui expliquait que cette manoeuvre avait servi à sauver le chenapan, cela l'excuserait-elle ?Ou pire, peut être allait il faire la parallèle avec leur mission à Fedoran, ce jour honni où ils l'avaient abandonnée à elle-même. Et peut être le grand shalos allait penser qu'elle se vengeait de lui ? Non! Il ne ferait pas cela tout de même. Il ne songerait pas... Voyons quels étaient les derniers mots qu'il avait prononcés? Quelque chose comme "prends soin de lui, j'ai confiance en toi." Son dernier ordre était de s'occuper de Syld. En cela du moins, elle continuait d'obéir. Mais est-ce que cela suffirait ? Probablement pas. Elle aurait dû tenter d'avoir une vue d'ensemble. Elle aurait dû penser à tout comme Soghann. Lui savait, devinait et réfléchissait toujours à tout. Il ne laissait jamais rien au hasard.
Fanaa obéissait à ses pulsions, à son instinct. Cette manière de faire lui faisait défaut.

Son moulin à paroles s'était tari. Cela faisait quelques minutes maintenant qu'elle était plongée dans ses pensées, ne disait plus rien, ne faisant pas même attention à ce qui se passait autour d'elle.

La côte du Levant c'était loin de Veis ? Combien de temps mettrait Soghann à les rejoindre ? Mais non il ne pourrait pas les rejoindre si il ignorait où ils étaient ! A moins qu'il ne le devine bien sûr. Aucun indice n'avait été laissé là-bas. Rien. Le livre! Par les lunes, le livre précieux prêté par Earl! Elle l'avait posé au sol et ne l'avait pas ramassé ! Earl l'avait il récupéré ? Ou la Dame Blanche ?
Par les lunes, comment avait elle pu être aussi inattentive ?
Elle devait se rattraper. A tout prix. Se racheter.


- Je vais retourner le chercher, ne t'inquiète pas.

Elle lui fourra la gamine inconsciente dans les bras et courut rejoindre la Dame de Glace.


- Madame, Madame je vous en prie veuillez excuser ma maladresse récente et m'indiquer la route pour la Taverne de Veis. J'y ai oublié un objet qui ne m'appartient pas, je dois absolument le récupérer. Et le compagnon de Syld y est resté. Je ne l'ai pas prévenu, il ne sait pas où nous allons, je dois aller le chercher !
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeLun 5 Oct 2009 - 21:57

Le torrent de paroles de Fanaa fit hausser un sourcil à Syld. Ayant à peu près pris l'habitude de ses discours plus ou moins décousus, il parvint à en extraire l'essentiel. Ils avaient "oublié" Soghann.

- Fichtre...

Sans autre commentaire, il continua à marcher d'un pas égal. Contrairement à Fanaa qui se précipita à la suite des Lévitis après lui avoir refourgué sans autre forme de procès une gosse qu'il n'avait jamais vue de sa vie.

La nervosité faisait monter la voix de Fanaa dans les aigus et, bien qu'il ait plusieurs mètres d'avance sur Hakuren, Earl ne perdit pas une miette de sa dernière requête.
Le clerc se détourna d'un bloc. En dépit de leur chaude couleur mordorée, ses yeux étaient froids et sévères.


- Il suffit. Si nous avons dû quitter la Taverne aussi précipitamment, c'est avant tout à cause de votre précieuse petite personne, jeune fille. Et ce sur la recommandation d'un Valnor apparemment dans ses bons jours. Votre formidable déploiement d'énergie ne pouvait pas lui échapper... Toutes mes félicitations, vous avez réussi à éveiller son intérêt ! En fait, la personne qui a été sauvée, ici, c'est vous. Donc vous allez cesser ces gamineries et je vous prierais de bien vouloir faire preuve d'un minimum de jugeote avant d'ouvrir la bouche, à l'avenir.

Il se retourna et reprit sa route.

- Ah, et Syld, tu vas me faire le plaisir de te remuer un peu plus que ça ! Tu traînes !
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 0:54

*à cause de moi ? Mais pourquoi dit il une chose pareille ? Valnor n'est pas mon ennemi. Je veux dire, il est l'ennemi du monde entier. Pas le mien personnellement. Moi j'ai l'homme-sans-visage et c'est bien assez. Non je ne le comprends pas. Ses paroles n'ont aucun sens. Mais il pense ce qu'il dit.
Il est sincère. Il a ... sûrement raison. Syld l'a dit, Earl est très très intelligent. Il doit comprendre des choses que je ne suis pas à même de saisir. Oui, sûrement. Ca ne peut être que ça.
Tout ça n'a aucune logique, aucun sens, pourtant... j'ai encore fait des bêtises. Encore. Je n'ai même pas fait exprès ! Mais ça ne m'excusera pas, je le sais.*

Au moins ses pensées avait complètement occulté son imagination à propos du couple de Levitis qui les guidaient.

Puis elles s'éteignirent complètement. La mention du nom du lunaire de Shua avait parfois pour effet de bloquer, de l'empêcher de songer. Une sorte de protection. Dans sa tête le silence s'était intallé.

Et elle avançait, tête basse, bras resserrés autour d'elle, perdue dans son esprit maintenant vide de toute pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 2:21

Syld accéléra docilement l'allure, glissant au passage un oeil du côté de Fanaa. De toute évidence, elle n'avait pas encore saisi qu'il devait bien y avoir une raison si des personnages comme Sentence et Valnor lui-même s'intéressaient à elle. Et que cet intérêt tout particulier n'était pas forcément bon pour son entourage immédiat.

Habitué à marcher vite lorsqu'il le fallait (et il le fallait souvent lorsqu'on a un partenaire monté sur échasses), il remonta prestement à hauteur de Earl.
Le clerc fit un écart en apercevant la petite que l'assassin avait dans les bras, mais se maîtrisa aussitôt.


- Quoi, tu veux peut-être la porter ? susurra le Shalos.
- Sûrement pas !

Earl parut sur le point de s'enfermer dans un silence digne et hautain en voyant la lueur malicieuse qui dansait dans l'oeil bleu-vert de son voisin, mais, au bout de quelques mètres, il murmura :
- Tu as eu des problèmes d'elixia, ces derniers temps ?

Surpris par la gravité de son ton, Syld remonta légèrement la gamine contre son épaule et pencha la tête sur le côté pour réfléchir à son aise.

- Bah, ce n'est pas comme si j'étais clerc ou sorcier, ce...
- Réponds à ma question.

Intrigué pour de bon, le Shalos glissa un regard perplexe vers le Lévitis.

- Eh bien, pas que je sache. Aucun problème pour les enchantements de dissimulation, et vu que mes "outils de travail" semblent fonctionner à l'elixia...

Il dégagea doucement une de ses mains gantées et exhiba ses griffes qui luisirent froidement dans la lumière du jour. Ni une, ni deux, Earl fit complètement abstraction de la fillette qui sommeillait à quelques centimètres de là et se pencha pour les examiner de plus près, les lunettes à nouveau sur le nez.

- Aaaah, des enchantements de synchronisation ! D'un niveau poussé, en plus ! Il me semble que nous avons des instruments de chirurgie au fonctionnement similaire qui sont en train d'être développés, à Levitas. C'est un projet strictement militaire, cependant...
- Je me doutais qu'elles te plairaient, sourit Syld avant de s'étonner : Mais qu'est-ce que c'est que ces lorgnons ?
- La manipulation prolongée de l'elixia pour des techniques de soins avancées me dégrade la vue, répondit simplement Earl.

Il se redressa puis rangea les lunettes à l'abri.


- Ce type d'enchantement se synchronise avec l'elixia permanente du porteur, et non avec l'elixia "maléable" utilisée pour les sortilèges. Tu dis que tu n'as aucun ennui avec ça ?
- Non... enfin, maintenant que tu le dis...

Syld rétracta les cinq lames argentées, les étendit à nouveau, et une petite ride barra son front.

- Il faut que je "force" un peu plus qu'avant, j'ai l'impression.

Earl ne fit aucun commentaire.

La route sinuait entre des bosquets et des champs cultivés qui trahissaient la présence d'habitations dissimulées par les ondulations du terrain. Des ruisseaux nombreux creusaient ce paysage vert et or. Plus loin devant eux, au-delà de la route qui se détournait brusquement, un horizon de pierre et de bruyère se soulevait puis semblait disparaître d'un seul coup. Une rumeur sourde s'ajoutait au bruissement des genêts qui croissaient de part et d'autre du chemin.

Le clerc dédaigna la route et, continuant tout droit, escalada vivement cette voussure pierreuse marbrée de lichens et de mousses.
La falaise tombait à pic. L'océan venait s'écraser à ses pieds dans de grands panaches écumeux.
Earl se tourna vers le nord, et indiqua de la main un point rendu indistinct par les brumes qui s'accrochaient aux falaises dans le lointain.


- Faelanir. La côte s'abaisse juste après cet éperon qui est là-bas. La ville et le port sont au-delà de ces falaises.

Il balaya du regard l'étendue mouvante de l'océan, sans réussir à distinguer une seule voile. L'horizon avait cet aspect incertain et brumeux qui annonce le mauvais temps à venir.

- Nous sommes plus au sud que ce que j'avais prévu, reconnut le Lévitis avec une petite grimace d'embarras. Il nous reste facilement deux heures de marche en comptant avec les virages de la route.
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 13:13

Hakuren était emmurée dans un silence songeur, elle se mis a réfléchir sur la situation plus en détail... Ils avaient fuis... mais qui? et quoi? et pourquoi cette jeune fille intéressait vraiment Valnor?
Le lunaire.... le puissant... Valnor. Il lui avait clairement ordonné de l'éloigner de lui! Serait-elle une crainte? Serait-elle une sorte d'Elu qui sauverait le monde?

La mage souri de sa naïveté... elle était trop âgée pour croire encore a ces histoires... Cependant, elle glissa un regard étrange sur Fanaa... Impossible de savoir quelle émotion transparaissait de ses yeux bleus. Elle ne murmura qu'un petit "
intéressant" que seul Fanaa aurait pu entendre.

Arrivée sur le bord de la falaise, le vent s'engouffra dans les cheveux blancs de la mage. Elle inspira puis expira.


Ah! de l'air! l'air puissant de l'océan... Je ne m'en lasserais jamais! Aller, c'est parti! deux heures, ce n'est pas si long!

Elle était comme transfigurée. Un sourire franc restait sur ses lèvres et ses yeux pétillaient! Elle était... contente? non, plus que ça... de bonne humeur!


Dernière édition par Hakuren le Mar 6 Oct 2009 - 13:52, édité 1 fois (Raison : effectivement, je lis pas dans les pensées moi... X___x merci Syld)
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 15:38

Citation :
[note : Attention => schizophrénie dans ce post]


Fanaa : *...*
Cerise : *redresse la tête!*
Fanaa : *...*
Cerise : *allez quoi tiens toi droite!*
Fanaa : *tais toi. je ne pense à rien.*
Cerise : *oui mais c'est pas drôle. et je m'ennuie. allez redresse toi!*
Fanaa : *...*
Cerise : *Y a un truc que je ne comprends pas. Pourquoi agis tu toujours en victime?*
Fanaa : *c'est faux*
Cerise : *c'est vrai*
Plume : *elle a raison et tu le sais. arrête de faire ta mijaurée, bouge toi!*
Fanaa : *Taisez vous taisez vous. silence!* s'affola Fanaa.
Plume : *Non. Y en a marre du silence c'est toujours la même chose avec toi. obéissante, plate, sans saveur, sans personnalité. un mec que tu ne connais meme pas t'engueule et toi tu subis.*
Fanaa : *Mais Earl a de bonnes raisons de...*
Plume : *Mais qu'en sais tu?! oh ce que tu peux m'énerver! Révolte toi bon sang!*
Cerise : *Plume, ne lui crie pas dessus, elle va pleurer.*
Plume : *Et bien qu'elle pleure, elle ne se faire que ça. dans le genre inutile elle se pose là.*
Fanaa : *Je ne vais pas pleurer.*
Plume : *Ah non? Tu ne sens pas tes yeux te picoter, les larmes chaudes bruler ta rétine ?*
Cerise : *Plume tu exagères.*
Plume : *Mais enfin Cerise regarde là, si on ne la secoue pas qui le fera ? Sûrement pas elle en tout cas.*
Fanaa : *...*
Plume : *Je vais te dire une chose ma "petite" Fanaa, ton nabot, même si c'est qu'une fichue lopette, il reste un mec. Et c'est pas une pauvre fille transparente qui attisera son intérêt.*
Fanaa : *Syld n'est pas ce que tu dit.*
Cerise : *Oui c'est vrai il n'est pas mal.*
Plume : *Remarque, aussi faible de corps que tu ne l'es d'esprit ça promet. On va rire. Le couple de ratés. Enfin "couple"... vous êtes à mille lieues de là.*
Fanaa : *Syld est très fort. Je ne te permets pas de parler de lui ainsi.*
Plume : *Je n'ai que faire de ta permission. Tu es vraiment aveugle c'est pitoyable. N'a-t-il pas été souvent blessé ces derniers temps? faible?*
Fanaa : *C'est passager. Il fait un métier dangereux.*
Plume : *J'abandonne. Tu es stupide et bornée. Y a rien à tirer de toi.*
*Tue les.*
Cerise : *?*
Fanaa : *Qui est-ce ?*
Plume : *Qui a dit ça ?*
*Massacre ton avorton borgne, éviscère ce connard à lunettes et étrangle la frigide. Oh et anéantis le parasite aussi.*

Fanaa connaissait Plume. Elle connaissait Cerise. Mais la troisième... ce timbre de voix posé, glacial tranchant, sûr, implacable, rappelait Soghann dans ses mauvais jours.

*Bien sûr il faudra te tuer ensuite. Une pauvre folle qui entend des voix, un danger public qui plus est n'a sa place nulle part. La dernière d'une lignée de lunaire n'est qu'une erreur de la nature. Quelle ironie.*
Cerise : *Mais moi j'ai pas envie de mourir...*
*Tu n'es pas vivante. Aucune de nous ne l'est. Pas même celle qui nous guide.*
Plume : *Quel est ton nom?*
*Ce qui n'existe pas n'a point de nom. Plume, Cerise, Fanaa des sobriquets pour des illusions qui tentent d'exister. Pitoyable. Vous l'êtes toutes.*
Cerise : *On va t'appeler Rage alors.*

Mais Rage ne répondit pas. Dans l'esprit de Fanaa il y eut à nouveau le silence. Chaque personnalité avait quelque chose à penser. Illusions. Faux semblants. Marionettes peut-être. Ou alors rien.

Au bout de quelques instants, Cerise reprit la parole:

Cerise : *Rage ment, nous existons. A notre manière mais nous existons. C'est sûr, car cela ça n'a rien d'une illusion.*

Elle montra à ses compagnes la boule d'énergie lumineuse et en mouvement qui pulsait en Fanaa. La Source.
En effet, elle était tout ce qu'il y avait de plus réel. Vivante, elle s'accordait aux battements du coeur de Fanaa. Brillante, elle était leur seule lumière. Chaude, elle réchauffait Fanaa de l'intérieur. Mais la Source était au repos pour l'instant.


Cerise : *Fanaa, c'est pour cela que tu peux être un danger. Ou ne pas l'être. C'est ton choix. Tu comprends ?*
Plume : *Ne te fatigue pas. Elle ne t'écoute pas.*

Fanaa était statufiée.

Cerise : *Qu'est-ce qu'elle a ?*
Plume : *C'est la peur qui la paralyse. Peur aurait pu être son nom.*
Fanaa : *Je n'y arriverai jamais...*

Plume soupira.

Plume : *Peur, Doute, Ombre, Malheur, Poisse, Larme. Pauvre Fille. Pauvre Folle.*




Les yeux de Fanaa étaient voilés, ni bleus ni violets mais d'un gris incertain. Hormis ce changement, elle n'avait pas ralenti le pas ni dit quoi que ce soit. Elle avait relevé la tête. Un peu.


Dernière édition par Fanaa le Mer 7 Oct 2009 - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 18:02

- Pas si long, pas si long... Faut voir...

Syld considéra le chemin qu'il leur restait à faire. Et, avant que Earl ait pu saisir ce qui lui arrivait, il lui fourra la gamine dans les bras.

- Et voilààà ! Il n'y a pas de raison que tu ne fasses pas ta part, monsieur le Maréchal ! Après tout c'est ta faute si on doit se coltiner "deux bonnes heures de route".
- Mais que... mais comment...
- Holà, recule pas comme ça, je te rappelle qu'on est au bord d'une falaise. Allez, je suis sûr que tu ferais un papa formidable...

Le roublard décocha un sourire radieux au Lévitis qui vira une nouvelle fois au rouge pivoine, puis redégringola prestement sur la route pour passer sans façon un bras autour de la taille de Fanaa.

- C'est quoi, cette mine abattue ? Si c'est ce vieux ronchon d'Earl qui t'ennuie, il ne faut pas y faire attention : il a pris l'habitude de râler après ses troupes donc ça déteint sur le reste du temps. Allez, viens voir.

Il entraîna la jeune femme entre les touffes de bruyère secouées par le vent et se pencha prudemment pour observer plus à son aise le ressac des vagues sur les rochers.

- Hey, je ne suis pas un ronchon ! Et je ne suis pas vieux non plus ! crut bon de préciser Earl qui n'avait pas bougé d'un millimètre.
- C'est ça c'est ça. Pars donc devant avec ta Dame, on vous rattrapera.
- Mais...
- Mais rien du tout. Hop, du balais !
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 18:26

La jeune femme leva les yeux au ciel.

- Mais qu'est ce que vous avez vous deux a vouloir jouer à l'entremetteur et la marieuse? C'est pas possible! Ce n'est pas parce que vous êtes un jolie couple de tourtereaux tout heureux que vous devez calquer votre modèle de vie sur nous! Par tous les blizzards! je n'ai que 25 ans! c'est trop jeune pour gâcher sa vie de femme!

Hakuren posa le regard sur son compatriote et leva de nouveau les yeux sur les nuages... Puis elle accéléra le pas
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 18:48

Earl ne put s'empêcher de tiquer :
- "Gâcher sa vie..." ? Comment ça, "gâcher" ? Avec moi ?! Hey !

Le Lévitis secoua la tête.

- Et puis peut-être que c'est eux qui voulaient avoir un moment de... d... d'intimité, quoi ! Non ? Raaah, et puis pourquoi je le défends, moi ?

Il vrilla un regard rogue vers Syld.

- Toi, je te jure que si jamais tu t'avisais de crever avant que je t'étrangle, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour te ressusciter... afin de pouvoir de tuer de mes propres mains. Et arrête de rigoler !

Il fit demi-tour et fonça littéralement vers la route comme si on venait de sonner la charge.

- Et puis d'abord je n'ai PAS l'intention de me marier !

Syld étouffa un rire en le voyant filer de si bon train.

- Si tu le dis...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 23:23

Cerise : *Oh c'est la mer! Qu'est-ce que c'est joli !!!*

Cerise était aux anges. Le vent, les couleurs, l'eau miroitante, les oiseaux de mer, des sons, des odeurs et des couleurs ! Le paradis! Enfin quelque chose d'amusant!

Elle fit un grand sourire à Syld et ses yeux pétillèrent quand elle les reporta sur la vaste étendue marine.


- Je n'avais jamais vu la mer !

Fanaa : *Moi si... il y a longtemps. Je me souviens.*

**********************************************************************************************
Fealisèn portait sur la tête le foulard vert d'eau offert par Ashk. Les très rares fois où ils sortaient de Calcyria, la Danseuse sacrée cachait toujours la marque des oubliés, cette brûlure au fer rouge qu'elle portait sur la joue. Ils avaient longtemps marché tous les trois, Ashk était très excité à l'idée de faire une surprise aux deux femmes de sa vie. Quand Fanaa peinait, il la prenait sur ses épaules.
Et enfin ils étaient arrivés.
Fealisèn et elle s'étaient arrêtées pour embrasser le paysage du regard. La mer. Immense, brillante, mouvante, vivante. Les embruns apportaient un parfum de sel et de liberté. L'eau, l'eau était partout, la divinité Mediovienne dans toute sa splendeur.


- J'ai dansé pour Toi, je T'ai incarnée et vénérée de toute ma foi, de tout mon cœur, pourtant Ton peuple m'a rejetée. Il m'a arrachée à moi-même. Pourquoi ? chuchota douloureusement la femme aux longs cheveux d'or.

Ashk prit la main de Fealisèn dans la sienne et la pressa doucement.

- Mon amour, Läenka ne t'a pas rejetée, Elle. Tu ne peux Lui tenir rancœur d'une chose sur laquelle elle n'avait pas prise. Ne confonds pas le peuple et le souverain, ne mélange pas Dieux et humains.
- Tu as raison...

Les larmes avaient coulé sur les joues de la Danseuse Oubliée. Ashk commençait à regretter son idée quand un vent plus fort souffla, sécha l'elixir de chagrin de Fealisèn et chipa son foulard.
La jeune femme cacha son visage dans ses mains. Elle ne se faisait pas à cette blessure, elle signifiait tant de souffrance...


- Mon Aimée, ne cache pas ton beau visage. Tu n'as pas à avoir honte. Je te trouve toujours aussi belle, notre fille pense comme moi. Laënka et Ren'faïe aussi. Tu ne les entends pas ? Ils t'ont adoptée et ne vont pas changer d'avis pour une petite cicatrice. Tu restes toujours Celle Qui Danse. Ils te le demandent, entends les...

Elle releva la tête et ses yeux violets croisèrent les yeux vert d'or de son Aimé si attentionné, si patient. Il avait raison. Ashk donnait des noms bizarres aux divinités de Medievir et Levitas mais il les aimait et les respectait tout autant que leurs peuples respectifs. Il passa sa main sur la joue abîmée et elle s'appuya quelques instants contre la large paume tiède. Il lui transmettait sa chaleur, son calme, sa Foi, son amour. Sa patience infinie l'apaisait.

- Tu as raison...

Elle l'embrassa très doucement puis sans le quitter des yeux, elle recula vers le bord de la mer.
Ashk prit leur enfant dans ses bras.


- Ma chérie, ta Lalli va danser pour Laënka l'eau de la vie et Ren'Faïe le vent du destin. Je sens qu'elle va nous éblouir cette fois encore...

Et sous les yeux ravis de Fanaa et son père, Fealisèn commença à danser. Elle était le vent, elle était l'eau, elle était le ciel, elle était chaque vaguelette, elle était l'écume, elle était les embruns, la brise, elle était tout cela, les divinités elles-mêmes transcendaient au travers de Celle Qui Danse.
Tandis qu’elle évoluait avec grâce et souplesse, effectuant des mouvements impensables pour le commun des mortels, une vague passa sous ses pieds et la ramena avec elle. Portée à la fois par l’eau et le vent, la Danseuse sacrée se mit à rire. Cela lui rappelait le ballet qu’elle avait dédié à Ael, quand les âmes des défunts Levitis l’avaient soutenue au dessus du sol afin de sublimer ce présent à la Reine de la Cité de l’Air.
Le soleil jouait à faire briller ses cheveux, l’entourant ainsi d’un halo doré du plus bel effet.


- On dirait un ange… avait énoncé Ashk.

Et la petite fille acquiesça. Lorsque la mer leur ramena Fealisèn, son visage maternel détendu, magnifique, arborait une expression de pure joie et de plénitude.
Le reste de la journée se passa à batifoler entre la mer, la plage et la brise marine, à rire, à s'amuser, à être bien, à être ensemble. Le soir ils firent un feu et Fanaa se rappelait s'être endormie dans l'étreinte de ses parents, bercée par le couchant, le ressac, les respirations et les cœurs du rôdeur et de la Danseuse Sacrée.

************************************************************************************************


Cerise éclata de rire en entendant Syld et Earl se taquiner.

- Tu es vraiment trop rigolo toi, je t'aime bien !

Fanaa : *Chut Cerise ne dis pas de choses pareilles!*

Le rire de Cerise fusa de plus belle et sa joie de vivre se transmit à Fanaa qui ne put se fâcher. En souriant, elle regardait l'horizon.

- Non, Earl est très gentil.

Mais Cerise ne comptait pas en rester là. Enfin, enfin c'était à son tour de profiter de la vie ! Sentence avait fait échouer le marché en lui faisant très peur à Cerise. Mal aussi. Mais le roi sombre était loin d'ici et elle ne craignait plus rien.


- C'est drôlement plus joli que Shalanos ici ! Je suis bien contente de ne plus être dans le noir. Oh! regarde ! des oiseaux de mer ! Ils manquent un peu de couleurs mais bon, c'est pas grave ils font des bruits bizarres ça compense ! Et l'eau elle est comment, elle est froide ? Et les poissons? Dans une flaque de cette taille ils doivent être énoooooormes je parie ! Ah c'est trop drôle tout ça ! Et il y a un peuple de la mer ? Et est ce que la mer ça existait sur les lunes ?

Ce n'était pas tout ça mais elle avait peu de temps. Alors elle devait profiter et en apprendre le plus possible. Comme ça quand elle devrait de nouveau attendre auprès de la Source, elle aurait de belles images en tête. Des images à elle !

Fanaa : *Mais tu es une vraie pipelette ! Tais toi, il va se douter de quelque chose !*
Cerise : *Alors ça ça m'étonnerait, tu ne t'es jamais écoutée quand tu fais la moulinette à paroles, tu me bats à plate couture crois moi !*


Dernière édition par Fanaa le Mer 7 Oct 2009 - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMar 6 Oct 2009 - 23:32

Syld dévisagea la jeune femme avec perplexité. Il ouvrit la bouche mais, sans qu'il sache trop pourquoi, le nom de Fanaa refusa de sortir.
Renonçant provisoirement à comprendre la personnalité instable de la demoiselle, il secoua légèrement la tête avec une moue fataliste. Il n'était même pas sûr que les questions s'adressent vraiment à lui, mais il y avait quelque chose d'amusant dans la manière dont elles étaient posées et il décida d'y répondre.


- A cette époque-ci, j'ai bien peur que l'eau ne soit plutôt froide... trop froide pour y tremper plus que les pieds. Et en ce qui concerne les poissons, je crois bien qu'il y en a des gros... de très gros, même. Mais plus au large, dans les profondeurs. Sauf à...

Le Shalos s'interrompit et se tourna vers le sud. Loin, très loin, invisible à leurs yeux, il y avait Levitas.

Et, dans l'ombre de la cité aérienne enveloppée de brume, dans un renfoncement de la falaise qui prolongeait la pointe du Suhista, il y avait une petite plage de galets. Rude, minuscule, complètement dévorée par les marées montantes. On n'y accédait qu'au prix d'une descente périlleuse qui laissait les mains en sang. Pourtant c'était l'endroit rêvé pour contempler l'eau qui tombait en chutes vertigineuses de la cité jusque dans les flots tumultueux de l'océan.
Lorsque le soleil parvenait à percer la couverture nuageuse, on pouvait voir apparaître des dizaines d'arcs-en-ciel.
Un certain nombre de déchets étaient ainsi évacués en même temps que les eaux de pluie inutilisées, attirant des créatures marines inconnues ailleurs. Leurs énormes corps sinueux soulevaient la mer dans d'immenses jaillissements d'écume tandis qu'elles se disputaient quelque pitance.
Syld se souvenait avoir observé avec fascination ces affrontements titanesques, assis sur un des rochers qui émergeaient des galets ronds de la plage.

Le jeune homme secoua à nouveau la tête pour chasser le sentiment de malaise qui se rattachait à ces réminiscences tel un brouillard tenace.
Il reprit d'un ton léger :

- Quant au reste, je n'en ai pas la moindre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMer 7 Oct 2009 - 0:48

Cerise eut une moue amusée.

- Sauf à kantoreste machin bidule ? C'est où ça ?

*Cerise...* lâcha Fanaa en manière d'avertissement.

- Oui je sais, encore un secret, hein ? Oh c'est pas grave, on en a tous. Bon bien sûr on pourrait aussi les partager. Mais j'imagine que nous perdrions tout intérêt l'un pour l'autre si c'était trop facile. Tu as raison et je suis d'accord avec toi. C'est plus amusant d'avoir des choses à découvrir. Ou sur lesquelles s'émerveiller. Tiens, moi par exemple, si j'avais pas quelques cases en moins, je serais sûrement drôlement moins amusante, non ? Bon amusante n'est certainement pas le meilleur mot. Je ne suis pas une boute en train. Mais je fais des efforts tu sais.

Fanaa : *Je n'ai pas de cases en moins, arrête !*
Plume : *Mais si tout le monde le sait. En tout cas lui le sait. Aurais tu oublié?*
Fanaa : *Ca te fait plaisir de m'inquiéter, de me faire de la peine ? Je l'entends dans ta voix, tu jubiles. Je ne t'ai rien fait, pourtant, pourquoi agis tu ainsi ?*
Plume : *Je te l'ai dit tu m'énerves. Je ne sais plus quoi faire pour te secouer, pour te faire réagir. Mince à la fin ! C'est ton corps, c'est ta vie, ta vie qu'il t'a rendue. Tu le sais mieux que nous toutes ! Tu crois qu'il te l'a rendue pour que tu en fasses ça : rien ? Et moi à Fedoran si je suis venue c'est pour te protéger. Pour que tu n'aies pas à subir ce qui t'aurait tuée à petit feu. Et pour me remercier tu baisses la tête, trembles et tu t'effaces. Tu n'imagines pas à quel point cela m'exaspère! Même Cerise avec sa cervelle de moineau assure mieux que toi!*
Cerise : *Hé là! Je n'ai pas une cervelle de moineau! C'est pas vrai!*

Fanaa ferma les yeux.

- Attends, ne dis rien s'il te plait.

Elle inspira et expira une fois puis deux.


- Peut être bien que je suis bizarre. Et c'est probablement ma faute puisque c'est moi. C'est fou qu'on soit autant dans une pareille tête de linotte !

Elle se força à sourire tandis qu'elle se tapotait la tempe du bout du doigt.


- Tu me diras avec ce que j'ignore ça fait de la place.
Moi non plus je ne sais pas si de l'autre côté de la mer il y a d'autres peuples, si il y a des gens qui nous ressemblent sous l'océan, si sur les lunes c'était comme sur Adreis. Encore moins si il y a des dragons quelque part. Je ... je dis ça par rapport à un souvenir. Mon père parlait de Laënka et Ren'Faïe, ce sont les noms qu'il donnait aux divinités de l'eau et du vent. Mais on n'utilise pas ces noms il me semble. Ni à Medievir ni à Levitas. Et ils me font penser à des dragons. Alors je me demandais...
Syld, il y a peut être des questions saugrenues que tu te poses et auxquelles même Earl ne saurait répondre ? Auquel cas je propose qu'on le découvre par nous-même. Un jour. Ce n'est certes pas le projet du siècle mais pourquoi pas ? C'est un but comme un autre ?

Elle le regardait maintenant, ses grands yeux hésitant entre le gris et le bleu. Elle souriait aussi. Elle ne voulait pas que ceci semble grave ou important. Elle parlait doucement, s'efforçant de prendre un ton presque taquin, comme si rien ne la préoccupait.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMer 7 Oct 2009 - 1:28

Syld resta la bouche entrouverte pendant quelques instants avant de se reprendre.

- Heu... Donc... Attends une seconde.

Il se passa une main sur le front et prit une profonde inspiration.

- Alors donc, "qu'on soit autant dans...". Ah, d'accord. C'est bien ce qui me semblait.

Le Shalos croisa les bras avec une moue.

- Ca serait bien que vous vous annonciez lorsque vous décidez de prendre la parole, là dedans. Ca m'évitera peut-être la rupture d'anévrisme à force de chercher qui dit quoi. Déjà que ce n'est pas toujours simple à comprendre quand il y en a une seule qui s'exprime...

Sa moue s'étira en un sourire mi-fataliste mi-amusé. Si seulement il n'y avait eu que les mots à démêler... mais il y avait aussi les attitudes, les sentiments, tout.
Il avait voulu montrer la mer à Fanaa. Pas à... il ne savait trop qui.


- Allez, il est temps d'y aller. Nos Lévitis de service n'ont pas l'air disposés à nous attendre.

Il s'écarta doucement de la jeune femme et commença à redescendre vers la route.

- Oh, et je ne me pose aucune question saugrenue. A vrai dire j'évite de le faire. S'occuper des questions importantes est déjà suffisamment compliqué, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitimeMer 7 Oct 2009 - 1:45

Elle avait la chair de poule mais ce n'était pas à cause de la température. Fanaa baissa la tête, découragée. La franchise ne payait pas toujours. Normalement elle aurait dû se retirer en elle-même cette fois encore pour fuir la peine qui ravageait son coeur. Mais non. Pas cette fois. Elle devait apprendre à vivre par elle-même. Plume avait raison sur ce point. Fanaa avait été ingrate jusque là. Cela ne pouvait pas continuer.

Fanaa serra les poings et avança derrière Syld.


- Ce sera moi, maintenant. Ce sera moi, toujours. Et si tu as des question importantes tu peux les poser aussi, bien sûr. On cherchera les réponses tout pareil. J'ai des choses à apprendre mais je ne suis pas idiote. Je chercherai. Je peux le faire.

Une inspiration.

- Pour les rattraper, il vaudrait mieux courir. Tu ferais la courses avec moi?

Elle ajouta avec malice :

- J'accepte même de te laisser un peu d'avance. Mais seulement cette fois parce que je suis en pleine forme ! Allez file !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sur le Chemin de Faelanir Empty
MessageSujet: Re: Sur le Chemin de Faelanir   Sur le Chemin de Faelanir Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le Chemin de Faelanir
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» QEEL et chemin de réponse invisibles
» Traces gpx du Chemin de Saint-Guilhem le désert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: