Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Les Plaines Tranquilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 12 Aoû 2013 - 19:35

Mellyna était bouleversée, tellement, qu'elle avait laissé les histoires se dérouler sans intervenir.
Une fois encore, après le récit de Yueh, elle ne savait plus si elle devait prendre les dire de Liet pour argent comptant.


-Liet, vous parlez au propre ou au figuré quand vous dîtes que le lieu de l'initiation est un cimetière ?

Certes, elle avait passé cette épreuve il y a des centaines d'années, mais cette partie de la forêt lui était apparue comme un véritable berceau de vie. Plantes, animaux, tout y respirait la magie de la déesse et du commencement. Comment ne pas être sensible à cela ?
Sans le vouloir, elle avait fixé le jeune homme intensément, ne sachant si elle devait être désolée pour lui, inquiète pour sa forêt ou rassurée que la Déesse refuse quelqu'un qui ne voulait pas vivre en son sein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet

avatar

Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 13 Aoû 2013 - 13:08

Liet avait fait un immense effort tout au long du récit de sa sœur pour rester calme devant cette réinterprétation de sa propre histoire; vers la fin il avait même fini par s’en amuser en contemplant l’évolution discrète qu’avait suivie sa sœur. Lorsqu’il l’avait connue, elle lui aurait brisé les deux bras dans les 3 premières minutes de son récit au lieu d’attendre patiemment qu’il l'ait terminé pour lui renvoyer ses piques au travers de la gorge. Il était conscient que la vérité devait probablement se situer quelque part entre les deux versions, mais son cœur était encore trop plein de rancœur pour qu’il se lance dans une véritable introspection.

Il était prêt à faire remarquer à sa sœur toute l’influence qu’il avait sur elle -car oui, il ne fallait pas lui laisser le dernier mot- quand Mellyna était intervenue. Trop content que quelqu’un semble enfin s’intéresser à cette partie de l’histoire sans parti pri il répondit sur un ton légèrement trop grave :

- La zone qui m’avait été assignée se situait vers l’extrémité EST de la partie sacrée, une zone assez éloignée et réputée difficile car nombreux étaientt ceux qui, dans cette zone, revenaient bredouilles. J’imagine que c’était là leur manière d’être sûrs que j’étais vraiment digne et pas juste chanceux… Mais une fois arrivé la bas, j’ai cru m’être égaré. La terre devenait poussière, la plupart des arbres étaient morts ou en train de mourir, seules quelques touffes de mauvaises herbes semblaient survivre. La rivière continuait de couler mais elle avait un goût souffré imbuvable. De plus, toute race animale semblait avoir fui cette zone maudite.

Il réprima un frisson en passant aux nuits glaciales qu’il avait affrontées en fouillant la terre, en explorant chaque parcelle de ce lieu.

- Lorsque je suis rentré, déshydraté et à bout de force, ils m’ont tous regardé avec dédain alors qu’ils auraient dû avoir peur. Aucun ne m'a cru, aucun n’a voulu aller violer le sanctuaire pour vérifier mes dires. Mais croyez-moi, ce qui a provoqué ça dans la forêt n’a rien de sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mer 14 Aoû 2013 - 14:54

A Pendant le récit de Yueh, Fanaa avait regardé alternativement le frère et la soeur, réalisant bien que ni l'un ni l'autre ne s'arrêtait à la stricte vérité. Ensuite, alors qu'elle songea, elle aussi à interroger le Dedrane, son ventre gargouilla et une faim soudaine lui fit oublier sa question. La jeune fille se dirigea vers Ardann et lui demanda s'il était encore possible de manger, si cela ne le dérangerait pas de lui donner les restes. Souriant, leur hôte accepta et la mena à la salle à manger. Laissant Fanaa devant la table, il disparut et revint avec du pain, du jambon, du fromage, des fruits, des légumes crus, de l'eau et de la bière. La Chandlune laissa la boisson alcoolisée mais fit honneur à tout le reste. Jamais elle n'avait eu si faim !

L'homme s'assit face à elle, croisa les mains, y posa son menton et l'observa d'un air curieux et affectueux. Amusé aussi par cet appétit d'ogre.


- D'où venez-vous, demoiselle Fanaa ?

Elle avala sa bouchée, réfléchit quelques instants puis répondit :

- De la taverne de Veis.

Ardann fronça les sourcils devant cette drôle de réponse.


- Soit ... mais où êtes-vous née ?
- à la taverne de Veis.

Ayant terminé le jambon rôti, elle s'attaqua à un énorme quartier de fromage. L'homme pouvait imaginer qu'une femme, n'ayant pas le temps de trouver chez elle accouche directement à la taverne, un lieu de beaucoup de passage, mais cela restait étrange. Il n'arrivait pas à la croire, aussi osa-t-il un :

- Vous en êtes sûre ?

Cette fois, elle posa son morceau de fromage et le regarda bien en face. Un regard sincère, innocent, droit. Et un air un peu surpris.

- Mais oui ! Si vous ne me croyez-pas, pourquoi ne lisez-vous pas dans mon esprit ?

Cette fois ce fut lui qui sembla surpris. Il se recula.

- Qu'est-ce qui vous fait penser que je pourrais faire une chose pareille ?
- Vous n'en êtes pas capable ?
- Bien sûr que non, quelle idée !
- Ah bon. Alors je me suis trompée.

Sans plus s'inquiéter de la question, Fanaa reprit son activité dévorante. Ardann sembla se détendre. Il s'installa mieux, adossé à sa chaise.

- Quel appétit !
- Oh. Je suis désolée.

Encore une fois, elle s'arrêta et reposa dans son assiette ce qu'elle était occupée à manger quelques instants avant.

- Je sais que manger autant n'est pas très ... enfin ... pas très féminin. Mais il me semble qu'il vaut mieux manger à sa faim lorsqu'on en a la possibilité. Avant d'arriver ici j'étais malade et je ne pouvais rien avaler. Tandis que là je vais bien et je meuuuuuurs de faim je dois dire ! Mais tant pis. Vous avez raison, je vais m'arrêter là.
- Non non. Je m'en amusais mais je ne vous reproche rien. Je vous en prie, mangez encore. Mangez tant que vous en avez envie. Je suis content que vous alliez mieux.

Elle lui fit un sourire.

- Merci !

Et se remit à manger. Ce n'était pas qu'elle n'aurait pas discuté, mais elle avait tellement faim !










*********

dans la bibliothèque


La personne qui s'était installée dans la tête de Kyara se manifesta. Il n'y avait pas de fenêtre dans l'immense pièce, aussi était-il impossible d'avoir une idée de l'heure qu'il était. Alors, sans parole, elle transmit à la violoniste une sensation d'urgence. Il fallait se rendre en forêt ! Vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara

avatar

Réputation : 1268
Age : 35
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 19 Aoû 2013 - 0:28

La violoniste suivit la danseuse des yeux pendant qu'elle quittait la pièce. Elle allait poser une question à Shadow, quand elle eut l'impression qu'on lui broyait le coeur. Elle posa sa main sur sa poitrine, essayant de reprendre sa respiration, cela n'avait durée qu'une seconde mais la douleur était telle que cela lui avait coupé le souffle.
Que ce passait-il ??

Vous devez partir ! La forêt... urgent... se manifesta la blonde
Kyara leva un sourcil, le poids sur son coeur se fit moins fort. Elle se leva sortit de la bibliothèque, suivit de Shadow, qui se demandait ce qu'il se passait et alla dans la cuisine :

- Excusez moi de vous déranger mais... Nous devons partir... Je... On m'intime l'ordre de partir d'urgence !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 19 Aoû 2013 - 16:05

La réflexion fit apparaître une ride sur le front de la dédrane.

-Je vous crois Liet.

Elle leva la tête pour demander à Ardann s'il avait récolté d'autres informations mais il s'était éclipsé dans l'intervalle. Sans prévenir Kyara fit de même, suivie par son collègue. Mellyna chercha la danseuse du regard mais elle aussi avait disparu.
Mellyna haussa les épaules.


-Si nous n'avons pas d'autres informations nous commencerons nos recherches de ce côté.

Il n'était plus question de fuir, menace de mort ou pas, son instinct de gardienne s'était enfin réveillé et elle s'inquiétait pour sa forêt. En se levant :

-Il faut que je trouve le maître des lieux, il pourra peut-être nous en apprendre plus sur ce qu'il se passe.

Elle erra un bon moment dans les couloirs avant de retrouver tout le petit monde disparu.

-Ardann, pouvons-nous parler un instant ? Vous avez des récits qui corroborent les propos de Liet ? D'autres voyageurs mentionnent-ils des faits bizarres venant du Ternael ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 19 Aoû 2013 - 16:29

Ardann se redressa et haussa les sourcils, surpris du ton d'urgence dans la voix de Kyara.

- Partir tout de suite ? Mais la magie de la Tour n'agit qu'en celle-ci. Vous avez raconté vos histoires, vous avez droit au repos en retour. Si vous partez trop vite, vous resterez épuisés jusqu'à la fin du trajet. Ne voulez vous pas attendre demain matin ? Le jour se lève dans quelques heures. Quelques heures de sommeil qui pourraient faire toute la différence.

Dans l'esprit de Kyara, la voix féminine souffla que oui, ils pouvaient rester un peu. Mais une nuit, pas plus !

L'homme n'eut pas le temps d'entendre la décision de Kyara que Mellyna apparaissait d'un coup.


- Il y a assez peu de voyageurs qui passent ces temps-ci. Les Dedranes aiment rester chez eux. Si ils sortent ils prennent le chemin de Medievir et ne font pas de crochet par ici, vous savez ...

Ardann leva les yeux au plafond et posa son index sur son menton, pensif. Il resta quelques instants silencieux, fronçant parfois les sourcils, fermant les paupières, même. Très concentré. Finalement il posa son regard gris sur Mellyna et secouant doucement la tête.

- Je suis désolée ma Dame, aucun récit ne fait mention de faits semblables. Je ne peux vous être d'aucune aide sur le sujet ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 19 Aoû 2013 - 16:53

La gardienne fut déçue l'espace d'un instant, elle portait une telle foi dans les livres qu'elle pensait trouver un début de réponse dans cette tour, même si cela n'avait rien de logique.
Elle se reprit vite et réussit à faire un beau sourire à l'homme.


-Ce n'est pas grave, merci d'y avoir réfléchit.

La dédrane s'éloigna croyant qu'elle avait dérangé une conversation. Finalement elle fit demi tour, détailla Ardann un petit moment l'air pensive, elle se décida à ajouter :

-Si ce n'est pas trop abuser de votre hospitalité. Est-ce que vous auriez des écrits sur les dragons ?

Elle désigna son compagnon enroulé autour de son cou.

-Je ne suis pas certaine que la forêt soit un bon environnement pour lui et ses semblables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 19 Aoû 2013 - 17:27

Le visage d'Ardann se détendit un peu.

- Je dois pouvoir vous trouver cela, suivez-moi.

Ce-disant, il se leva de sa chaise et quitta la pièce pour guider Mellyna. Fanaa, qui s'était essuyé la figure et les mains, avait pris leur suite en trottinant, tout en dévorant une pomme.
Tout en montant l'escalier rond, l'homme expliquait :


- Je ne crois pas qu'il y ait jamais eu des dragons en forêt en effet, mais je ne peux en être sûr. Je ne sors pas d'ici. Les textes que je vais vous trouver ne seront peut-être pas à prendre au premier degré, un certain nombre sera le fruit d'exploits romancés, de rêves, de légendes. Le dragon est une créature rare que l'on n'a pas revue depuis plusieurs générations.

Le petit groupe était de nouveau dans la grande salle, d'où n'avaient pas bougé Yamana, Adweliwen, Yueh, Liet et Brynn. Ardann s'approcha des rayonnages et commença à cueillir ici et là des livres et des parchemins enluminés de son écriture élégante.

- Les mieux placés pour vous apprendre des choses vraies sur les dragons seraient les dragons eux-mêmes; hélas, aucun n'est jamais passé par ici. J'ai là le récit d'un voyageur qui a parcouru le Désert et dit en avoir aperçu un. Ici un autre raconte en avoir combattu un et y avoir survécu, sans pour autant avoir gagné. Voici un conte, un deuxième, encore un.

Il tendit les ouvrages à la Dedrane.

- Rappelez-vous que mon rôle est de retranscrire les histoires sans chercher à en démêler le vrai du faux. J'accumule mais je ne trie pas. Telle est la tâche qui m'est assignée. Celui qui voudrait classer les information contenues dans la Tour, faire se recroiser les récits ... n'aurait pas assez d'une vie pour venir à bout de tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 19 Aoû 2013 - 19:12

La dédrane opina aux déclarations de l'érudit puis tendit les mains pour recevoir les précieux ouvrages.

-Merci Ardann. Avec l'aide de mon ami cela ne devrait pas être trop difficile de démêler tout cela. Hélas le temps va manquer c'est certain...

Ses bras chargés l'empêchèrent de se gratter la tête, le pli du front ne manqua pas de réapparaître.

-Bon au travail !

Elle remercia une nouvelle fois le bibliothécaire, avisa une table dans un coin, y déposa les documents et se plongea immédiatement dans leur lecture.
La dédrane s'arrêta quelques secondes pour nouer ses cheveux indisciplinés afin qu'ils ne la gênent pas. Cela fait, elle ne leva plus le nez de son ouvrage. De temps en temps, on pouvait la voir tendre le bras pour griffonner rapidement quelques notes ou deviner une conversation silencieuse avec son dragonnet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 12:28

Ardann lança un regard à la Dedrane affairée, mais nul ne sut dire si il approuvait ou réprouvait son choix. Se tournant vers les autres occupants de la pièce, il haussa le ton :

- Je ne saurais que trop vous conseiller d'aller dormir. Si la Dame Mellyna choisit de lire c'est son droit, mais vous autres devriez profiter de ce qui vous est offert. Vous avez tous mérité un sommeil réparateur. Finissez de reprendre des forces, vous en aurez probablement besoin dans les jours à venir. Les lits moelleux de l'étage n'attendent que vous. Je vous souhaite la bonne nuit, chers invités.

Lorsqu'il se tourna encore, Fanaa braquait ses yeux vairon sur lui, tout en terminant son trognon de pomme. Une fois qu'elle n'eut plus rien dans les mains, elle prit le ton de la confidence pour lui parler :

- Mon père m'a raconté qu'il avait combattu un dragon. C'est de là que lui venait la cicatrice qui lui barrait l'oeil à ce qu'il disait. J'étais petite alors, et je l'ai cru, sans me poser de question. Pourquoi m'aurait-il menti ? Seulement il y a quelque chose de bizarre.

Elle secoua la tête.

- Lui et Fealisèn, ils priaient les Dragons Divins. Cela aussi je m'en souviens. Alors pourquoi en aurait-il attaqué un ? Ca ne colle pas. Enfin ... je ne crois pas. Vous y comprenez quelque chose ?

Ardann dut retenir une envie de caresser la tête de la jeune fille qui lui faisait face. Elle ressemblait à une enfant. Pas physiquement, mais son expression et quelque chose d'indéfinissable lui donnaient l'image d'une petite fille.

- Je n'ai pas assez d'information pour émettre un avis éclairé, mais ce qui est Divin est différent ce qui vit sur terre. Peut-être ne faut-il pas faire l'amalgame entre les croyances de vos parents et les créatures qui ... auraient ... parcouru notre monde, ne laissant derrière elles que fantasmes et légendes.

Fanaa prit un air grave, réfléchissant aux paroles de leur hôte. Celui-ci reprit, plus bas :

- Allez-vous coucher, vous avez vraiment besoin de repos. Vous n'êtes pas guérie comme vous semblez le croire. C'est le pouvoir de la Tour qui vous décharge de votre mal. Mais demain, lorsque vous quitterez son influence, vous serez de nouveau malade et devrez protéger votre oeil doré.

- Mais ... mais je vais bien ! Et j'ai faim ! Et ...

Il posa une main compatissante sur la frêle épaule. Fanaa tressaillit à son contact, mais il ne la retira pas. Il planta son regard gris dans le regard violet et or.

- C'est là la magie de la Tour. Écoutez mon conseil et allez dormir. Profitez le plus possible de ce répit qu'elle vous offre.

La jeune fille ouvrit la bouche mais Brynn apparut à ses côtés et la prit par les épaules. Elle salua et remercia Ardann puis mena Fanaa vers les escaliers qui montaient à l'étage. Earl, le petit oiseau qui somnolait sur le dossier d'un fauteuil, les rejoignit en voletant.

L'homme de la Tour s'avança ensuite vers la table qu'occupait Mellyna mais ne s'assit pas - elle ne l'y avait pas invité - .


- Dame Mellyna, comment et où avez-vous trouvé l'être qui vous accompagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 17:30

Mellyna releva la tête amusée.

-Pourquoi tout le monde croit que c'est moi qui l'ait trouvé ?
Il est venu à moi dans le désert rouge. Où exactement je ne saurai vous le dire, je suivais un ami eyerash. Je n'ai jamais réussi à m'orienter dans ce désert, juste reconnaître des routes déjà empruntées.

Elle tourna la tête vers sa bestiole, la dévotion toute maternelle pouvait aisément se lire dans ses yeux turquoise. Le dragonnet, quand à lui, n'avait pas pris l'interruption en compte et continuait de parcourir les écrits.

-Vous n'allez pas vous reposer ? Je ferai attention à ne pas abimer vos livres, vous avez ma parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 17:34

- Je vous remercie mais je n'ai nul besoin de me reposer.

Il jeta un coup d'oeil au petit lézard volant. Un dragonnet ? Un véritable petit dragon ? Dur à dire lorsque l'on connaissait si peu sa race.

- Avez-vous déjà demandé à votre ami ce dont il se souvient ? Vous a-t-il parlé de ses parents, de l'endroit où il est né ? De ses souvenirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 17:48

La gardienne réfléchit un instant, elle connaissait la répugnance de son compagnon à parler de lui à des humains. Bah, tant qu'il n'intervenait pas c'est que ça ne le dérangeait pas.

-Nous n'avons pas tellement discuté de son héritage mais il a quelques souvenirs ataviques à n'en pas douter.

Elle continua sur le ton de la confidence, sachant pertinemment qu'Eleïr'l entendait tout.


-Vous savez, il a un gros complexe de supériorité, tant qu'il ne veut pas en parler il est inutile de l'interroger.

Le lézard parut un peu blessé par sa pique.


-Bon, à sa décharge, ces derniers temps nous n'avons pas beaucoup eu le temps de parler.

Il s'apaisa.


*Tu avais besoin de te reposer et d'autres préoccupations.*

-D'accord, c'est en partie de ma faute aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 18:06

- Veuillez pardonner ma curiosité mais vous n'êtes pas plus curieuse que cela ? De nos jours qui peut se targuer d'avoir vu un dragon ? Cette créature ... assez peu de gens en parlent au final. Si je n'en ai que peu de textes, c'est qu'elle est franchement méconnue. Ni les Dedranes, ni les Illymis, ni les Levitis ni les Shalos n'en parlent. Certains Fedoriens, et encore, seulement ceux qui ont frayé avec les peuples du Désert. Les Medioviens ont leur Dragon Protecteur mais là encore c'est une exception.

La voix d'Ardann s'enflamma.

- Dame Mellyna, cherchez dans vos souvenirs. Qui parle des dragons ? Personne. Deux récits. Dans toute ma bibliothèque ne se trouvent que deux récits. Et deux contes. Si vous cherchiez des histoires de torah, de leuhi, d'ombres de V, ça vous en trouveriez quelques dizaines. Mais des dragons ?
Si tout le monde ne les a pas oubliés, trop peu nombreux sont ceux qui s'en souviennent. Ces créatures de nos jours sont plus apparentées à des chimères qu'à une race ayant réellement existé, fut-ce dans un fort lointain passé.
Votre petit compagnon, s'il dit vrai, est un miracle à lui tout seul. Une précieuse mine d'information. Il saura, mieux que les quelques écrits que j'ai pu vous rassembler ici, vous donner les informations dont vous avez besoin.

Puis il baissa d'un ton, perdant le feu de ses paroles précédents, soudain beaucoup plus calme, plus semblable à l'image qu'il avait toujours donnée.

- A condition bien entendu qu'il soit effectivement ce qu'il prétend être. Plus d'un rongeur rêve qu'il est, en réalité, un fauve.
Les humains ne sont pas les seuls à pouvoir se perdre dans leurs rêves, se noyer dans leurs fantasmes et perdre de vue la réalité.

Les derniers mots avaient été dits avec un timbre éloigné, un peu rêveur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 18:39

Mellyna ne se départit pas de son sourire, elle avait donc trouvé quelqu'un d'aussi curieux qu'elle.

-Pour ce qu'il est de la forêt il n'a pas d'informations dessus, il me l'aurait dit sinon. Pour le reste... Je sais que cela peut être frustrant, je restreins ma curiosité par respect pour lui. Il m'en parlera quand il le souhaitera. Nous avons le temps, tout le temps du monde...

Elle le regarda se perdre dans ses propres souvenirs, compréhensive.

-Les rêves permettent parfois de survivre à la dure réalité.
Je crois en lui c'est tout. Pour ma part, je n'ai jamais connu de lézard capable de communiquer avec un humain par la pensée, ni d'avoir besoin de tant d'énergie pour grandir.
J'ai rassemblé quelques écrits qui pourraient vous intéresser, je ne les ai pas sur moi hélas.

Elle lui conta brièvement les légendes de jeunes gens morts d'avoir voulu aider un dragonnet à grandir.

-Il faudra attendre pour la suite, je n'ai pas grand chose d'autre à vous proposer.

Ses yeux se voilèrent un cours instant.

-Si je survis, je repasserai vous voir.

Elle essaya d'alléger sa dernière remarque avec un rire un peu forcé.

-Il y a tellement de choses à apprendre ici.
L'attrait qu'exerce cette tour est vraiment particulier, sa magie n'est pas néfaste au moins ?

La gardienne réfléchit un instant.

- Si l'envie vous prenait, vous pourriez sortir d'ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 22:43

S'il fut déçu, Ardann n'en montra rien. Il avait repris l'attitude de l'hôte idéal.

- Non, je ne pourrais pas sortir, mais je n'en ai de toute façon ni le souhait ni l'envie. C'est ici qu'est ma place, mon foyer, mon rôle. Je le respecte. La magie de la Tour est bénéfique pour ceux qui y ont droit, rassurez-vous.
Je vous remercie des quelques renseignement que vous avez bien voulu me donner et je serai ravi que vous m'en apportiez d'autres. Après tout, puisque vous dites avoir tout le temps du monde, c'est que vous savez au fond de vous que vous survivrez. Je vous souhaite une bonne étude.

L'homme la salua puis se retira plus loin, dans son fauteuil. Il était manifeste qu'il ne souhaitait plus parler. Et même si il ne regardait pas directement Mellyna, elle pouvait être certaine qu'il l'avait à l'oeil.

*******************

Au lendemain matin, les aventuriers se retrouvèrent autour d'un copieux petit déjeuner. Tous ceux qui avaient dormir se sentaient plus frais et en forme que ces derniers jours. Il leur semblait à tous qu'ils étaient capables de franchir en courant les dizaines de kilomètres qui les séparaient encore de la forêt. L'humeur générale était donc au beau fixe.

Lorsque tous furent prêts, leur hôte les raccompagna à la porte et leur souhaita un bon voyage. Il leur avait distribué des provisions dont, au soulagement de Brynn, des fruits frais.

Le cheminement reprit.





Au haut de la Tour, impossibles à repérer pour qui ne la connaissait pas par cœur, sept nouvelles pierres s'étaient rajoutées ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynn Steren

avatar

Réputation : 52

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mar 20 Aoû 2013 - 23:14

Les deux jours suivants passèrent très vite. L'air était doux dans les Plaines Tranquilles. Y marcher était aisé, de plus il y avait du gibier à profusion et l'eau douce y était facile à trouver. Des baies poussaient, le soleil ne cognait jamais trop fort ... voyager en cette contrée était un réel plaisir.

La ligne verte s'était précisée, déjà les arbres se dessinaient, la forêt prenait consistance. Chacun voyait la distance entre eux et leur but se réduire, dans quelques heures ils y seraient enfin. Et si cela plaisait aux uns, cela ne faisait pas le même effet à tout le monde.

Brynn savait qu'à l'entrée de la forêt se trouverait quelqu'un, Selnaïs ou Gardien, qui choisirait ou non de les laisser passer. Et si certains n'auraient aucun souci pour entrer, ce ne serait pas le cas de tout le monde. Aussi réfléchissait-elle intensément à ce qu'elle allait pouvoir raconter pour fléchir le contrôleur.




[HRP] Votre mission est de décrire pour chaque personnage, son état d'esprit alors que le but approche enfin. Est-il soulagé ? A-t-il peur ? etc ...
Pour rappel, les Dedranes peuvent entrer sans souci, les Medioviens aussi, mais les autres c'est une autre affaire ... cela dépend aussi de l'histoire (passé) de chacun.
Mellyna ne peut "protéger" (entendre : faire passer) qu'une seule personne et elle le sait.

Enfin, cette "épreuve" n'est pas obligatoire. Si certains n'ont pas envie d'écrire ici avant d'entrer dans la forêt c'est dommage, mais c'est accepté. (pour les questions c'est dans "commentaires divers" comme d'habitude.)

à vos claviers !!![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara

avatar

Réputation : 1268
Age : 35
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mer 21 Aoû 2013 - 1:31

Kyara et Shadow suivirent le petit groupe.
La violoniste sentit les différents « sentiments » de celle qui avait décidé de s’incruster dans sa tête. Elle sentit tout d’abord une immense joie en sortant de la tour, comme si la demoiselle n’aimait pas les endroits clos, puis au fur et à mesure de l’avancée.
Arrivés en vue de la forêt, la shalos sentit sa compagne s’agiter, une légère panique lui traverser le cœur. Puis Kyara eut l’impression d’être plus légère, comme si son invitée surprise était partie. C’était étrange de se rendre compte qu’elle s’était habituée à cette présence. Une pensée fugace lui traversa l’esprit, et si elle ne pouvait pas rentrer dans la forêt ?... La violoniste haussa les épaules, elle verrait bien.

Shadow quant à lui, plus ils s’approchaient de la forêt, plus il devenait sombre et de mauvaise humeur. Il en grinçait presque des dents. Il se demandait de plus en plus pourquoi il avait accepté de venir, en sachant qu’ils allaient là. Il avait été banni, il savait très bien qu’il devrait rester ici ! A quoi cela servait qu’il vienne vu qu’il allait devoir faire demi-tour… Pourquoi n’avait-il pas fait demi-tour avant ?? Il avait envie de prendre ses jambes à son cou et de partir. Ce n’était pas ce qu’il avait toujours fait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Brynn Steren

avatar

Réputation : 52

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Jeu 22 Aoû 2013 - 12:25

Il était facile de deviner qui allait pouvoir passer. Mellyna, Yamana, Yueh, Liet et même Adwel n'auraient aucune difficulté à entrer. Pour les autres par contre ...

Brynn ralentit de manière à se retrouver au niveau de Kyara et Shadow. Entre eux deux très exactement. Elle émit un petit rire que l'on sentait tendu.


- Vous savez qu'ils ne laissent pas entrer n'importe qui. Est-ce que vous avez un passe, vous ? Moi ... pas vraiment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Jeu 22 Aoû 2013 - 18:05

La douleur avait repris, lancinante, elle ne laissait pas la gardienne en paix ce qui la rendit de nouveau un peu distante de ses compagnons de route. Elle répondait aux questions mais n'engageait pas la conversation.
Les nouveaux éléments que lui avaient rapporté Liet avait changé son état d'esprit : ce n'était pas un caprice de la Déesse, il y avait un réel problème et elle devait le régler. Enfin, faire de son mieux... Mellyna ne voyait pas bien en quoi elle, ou une personne du petit groupe, pourrait être déterminant si un péril menaçait la forêt, mais il était de son devoir de tout essayer. Après tout, elle était née pour cela, plus question de fuir ou de se lamenter.
Son "voyage" tirait à sa fin.
La forêt approchant, elle se sentait nostalgique et de plus en plus alarmée. Pas de chant, toujours pas de chant ! Avait-elle perdu son statut de gardienne ? Elle ne se sentait pas différente et la dryade ne serait certainement pas venue la chercher si c'était le cas. Elle essayait de se raisonner cependant la douleur et le silence ne faisaient qu'exacerber ses craintes.

Le dragonnet suivait sans mot dire, la situation ne le préoccupait pas tellement, à part l'état de santé de Mellyna bien entendu.
Ils n'avaient pas trouvé de mise en garde particulière en ce qui concernait les dragons et la forêt. La gardienne n'avait jamais reçu de consignes à leur sujet ni entendu d'histoires lors de sa formation. Ils en avaient donc conclu que c'était certainement la taille d'un dragon qui rendait mal aisé son séjour dans une forêt et la température trop basse de la région. Eleïr'l, lui même, malgré sa taille réduite, n'aimait pas trop l'idée de se retrouver gêné dans son vol par de simples végétaux, la pierre d'Arylle assurant son confort et sa croissance malgré la fraîcheur de l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Kyara

avatar

Réputation : 1268
Age : 35
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Jeu 22 Aoû 2013 - 22:24

Kyara haussa les épaules :

- Je suis venue il y a quelques années pour parfaire mon apprentissage de la musique... Mais bon ça ne veut rien dire je crois.

Shadow quand à lui se renfrogna encore plus et grogna :

- Je n'ai pas le droit d'entrée dans la forêt ! s'exclama-t-il les dents serrées.

Il secoua la tête et soupira. Après tout, il savait qu'il n'entrerait pas, alors pourquoi faire la gueule ? Même si les souvenirs remontaient à le surface et le faisait souffrir, il devait passer outre non ? N'est ce pas la base de son métier ? Montrer un sourire radieux alors que la seule chose qu'on voulait c'était mourir... Il soupira, s’arrêta quelques instants pour sortir son violon et revint à sa place au coté de Brynn :

- Bon, et si je vous montrais mes talents de musicien et de chanteur ? Je n’ai pas eu le temps de vous les montrer jusqu’à maintenant. Et comme je ne sais pas si je pourrais vous les montrer un jour, autant en profiter maintenant !

Il commença à jouer du violon, tout en avançant bien sûr, peu de violonistes arrivaient à bouger et jouer en même temps, puis d'une voix chaude et profonde, il se mit à chanter, accompagné par la voix de Kyara sur certaines parties de la chanson


Si l´ombre du soleil
A brûlé sur ta peau
Et la sécheresse torride
A dénudé tes mots
Car la lune blafarde
T´a offert un soir
Une émouvante confidence
Une histoire d´espoir

{Refrain}
Si l´aube s´est enfuie alors que tu l´as cherchée
Entre le jour et la nuit, toi tu attendais
Dans la lueur antique
De tes prières solennelles
Pour recueillir à l´ange
Une plume de ses ailes
Laissez-moi vivre mes rêves
Les yeux grands ouverts
Pour toucher les plumes de ses ailes
Lorsque le jour se lève

Mais le jour fait fuir la lune
Illuminant l´hémisphère
D´un silence absolu
Et à l´aube de tes prières

Tu vois les anges dont les plumes
Immaculées de lumière
S´envolent dans la brume
Illuminée de lumière

Si l´aube s´est enfuie alors que tu l´as cherchée
Entre le jour et la nuit, toi tu attendais
Dans la lueur antique
De tes prières solennelles
Pour recueillir à l´ange
Une plume de ses ailes
Laissez-moi vivre mes rêves
Les yeux grands ouverts
Pour toucher les plumes de ses ailes
Lorsque le jour se lève

[hrp]http://youtu.be/VB5fFKHuw2c pour entendre la chanson :)et petite dédicasse à Fanaa en passant :p [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Liet

avatar

Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Ven 23 Aoû 2013 - 15:44

Liet était particulièrement partagé à l’idée de retrouver son pays. Lui qui était parti en maudissant Dédride et en se promettant de ne jamais y revenir se demandait à chaque pas comment il avait réussi à se retrouver dans cette situation près de deux années après. Certes le fait de retourner dans la forêt était une décision prise de longue date, mais la perspective d’un voyage aussi long lui avait permis de repousser ses réticences loin de sa vue. Malheureusement pour lui, elles n’avaient pas disparu. Il récapitula l’ensemble des événements qui l’avaient conduit ici et dut se rendre à l’évidence, la raison il la connaissait et elle était en train d’accélérer discrètement le rythme à mesure que les premières cimes apparaissaient.

- Tout ça c’est de ta faute ! dit-il résigné en regardant droit devant lui.

Yueh, particulièrement réjouie à l’idée de retrouver sa forêt, là où était sa vraie place, répondit laconiquement :

- Je dirais plutôt grâce à moi…
- Si je ne t’avais pas écoutée je serais certainement devenu un marchand important à Lévitas, je serais rangé avec une femme et trois enfant. Continua-t-il.
- Tu serais devenu un poivrot croupissant dans un caniveau.
- Ils se seraient appelés, Thanes, Nuruwine et Heorim.
- Et encore, en partant du principe qu’aucun des maris de tes conquêtes n’ait fini par te retrouver.
- Chaque pas que je fais en direction de cette forêt les éloigne.
- Tu nous as fait jeter de toutes les villes où nous avons séjourné plus d’une journée. Au fond de toi tu sais que ta place est ici et tu vas aller les trouver et les forcer à t’écouter.
- Mes pauvres enfants…
- C’est un plan sans faille, soit ils acceptent de te redonner ta chance, soit ils se suicident après le flot de débilité avec lequel tu ne manqueras pas de les inonder.
- Et ma femme ! Ma pauvre femme qui ne connaitra jamais la joie que j’aurais pu lui apporter !
- Et en plus, la fille du conseiller Aenoris doit maintenant être en âge de choisir elle-même ses prétendants, et cette fois, sans que son père puisse s’y opposer avec sa lance…

Il ralentit sensiblement, visiblement en intense réflexion puis se résigna.

- … Je te déteste !
- Mais non voyons… Je t’impressionne c’est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 2 Sep 2013 - 12:55

Alors que la voleuse semblait "éveillée" et soulagée dans la tour, elle s'était peu a peu recroquevillée sur elle même a mesure qu'ils cheminaient tous vers la Forêt.

Elle fit même la moue quand Shadow commença son chant. Une Médiovienne qui dénigre la musique, ce n'était pas courent... et pour qui connaissait Adwel, ce n'était pas normal.

A un moment, elle soupira plus bruyamment qu'elle n'aurait crue. Yamana s'approcha


- Tu vas bien?
- Oui.

Le laconisme de la voleuse surpris sa garde du corps qui ne tenta pas d'en savoir plus.

Adwel ne parvenait pas a décrire son sentiment. Cet arrêt à la Tour lui avait fait réaliser qu'elle n'avait plus été maitresse d'elle-même. Un gout amer ne l'avait pas quitté depuis. Par les Dragons Divins, pourquoi lui infliger ça? Et par toutes les Eaux Bénites du Lac, ne pouvait-"il" pas lui demander simplement de...

Sa réflexion enchaina sur une autre idée... N'aurait-elle pas du en parler a Mellyna? Dans la forêt... dans ce lieu... Elle, elle savait. Mais ce n'était pas son rôle de guider la Dédrane. Non, son rôle a elle était tout autre... et elle s'en serait bien passée... Et puis, de toutes façons, ils étaient tous en train de s'éloigner du Vrai Lieu...

Boudeuse, la voleuse resta dans son mutisme et suivi le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamana

avatar

Réputation : 118

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Lun 2 Sep 2013 - 13:08

Yamana avait apprécié le court séjour dans la Tour. Elle se sentait si en forme, comme rarement depuis les mois et les mois passés loin de "chez elle".

"Chez-elle"...

Cette idée la fit sourire. Oui, Dédride était chez elle, même si cette expression était dénuée de toute idée de foyer ou de famille. Mais peu lui importait. Car même pour sa famille des Selnaïs, elle était au final une inconnue, une lointaine cousine qu'on ne voyait que rarement... Un peu comme les membres de la famille qu'on ne voit qu'aux enterrements... Oui... c'était tout à fait la bonne image.

Au final, elle n'éprouvait ni joie, ni peine. Seul l'état d'Adwel la préoccupait. Et aussi ce sentiment étrange d'urgence.

Elle attrapa une conversation sur les laisser-passer pour Dédride


- J'ai une autorisation spéciale et je peux me faire suivre d'une personne. Cependant, cette personne devra toujours rester avec moi. Adwel n'aura aucun souci pour entrer elle. Sachant que ma mission est liée a elle, la personne qui me suivra devra aussi suivre Adwel. Au moindre écart, ce sera la mort assurée.

L'expression dure de Yamana ne laissait aucune place à l’interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynn Steren

avatar

Réputation : 52

MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   Mer 4 Sep 2013 - 13:08

Brynn prit un air sérieux pour songer à la proposition de Yamana. Devoir rester auprès d'elle et Adwel n'était pas dérangeant en soi, après tout c'était probablement ce que prévoyait Fanaa, mais l'impossibilité de de détacher des filles, ce manque de liberté que cet accord impliquait dérangeait beaucoup la jeune femme.

*Dragons Divins, quel est le meilleur choix ?*

Puis son visage s'éclaira. Elle se tourna vers les Shalos.

- On joue à pierre-papier-ciseau pour savoir qui va avec Yamana ? Ca me semble plus juste comme ça, vous êtes prêts ?

Cachant sa main droite dans son dos, elle partit à rire, sans pour autant ralentir la marche.

Ils devaient se trouver plus près de l'entrée de la forêt que prévu, car il se retrouvèrent en quelques instants au pied des grands arbres ...



suite => ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Plaines Tranquilles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Plaines Tranquilles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vidéo : Bataille des Plaines d'Abraham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Dedride-
Sauter vers: