Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Les marais - village des brigands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 12:53

Plusieurs maisons sur pilotis en plein milieu des marais.
Le repère de voleurs, de bandits en tout genre et de leurs familles regroupés sous le commandement de Luidgi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:06

Au bout d'environ une demie heure de marche, Luidgi arriva à sa destination. Son village sur pilotis.
Ah, il n'était pas bien grand ce village, mais c'était chez lui.
A peine eut-il mis un orteil sur le débarcadère qu'il fut accueillit par ses hommes qui se dépêchèrent de le décharger de ses fardeaux.


-Luidgi, déjà de retour ? Où sont les trois autres ?
-Nous avons trrrouvé des choses plous intéressantes en rrroute. Léonardo a vrrrraiment l'oreille fine.

Il observa un instant les environs, pensif.

-En rrrrevanche ce n'est pas norrrmal qu'ils ne soient pas encorrre rentrés. Lé gibier a dû se montrrrer plous coriace que prévou. Préparez vous à una attaque.

La petite foule lui répondit un "oui, chef" en chœur et chacun partit vaquer à son poste. Excepté les deux hommes portant les évanouis et une dame d'un certain âge, pas encore très vieille mais plus de la première fraicheur non plus.



-Luidgi ! Tu as encore perdou les recrues !
-Mais non mama, je leur ai laissé una chance de faire leur preuve c'est tout...

Il paraissait moins sur de lui en face de la petite femme. Comme ses hommes étaient autour d'eux, il ne baissa pas les yeux et déposa un baiser sur la joue de sa mère, tout en passant un bras protecteur autour de ses épaules.

-Dis moi mama, avec les filles vous pourrrrrriez m'aider ? J'aimerai bien interroger nos amis mais ils auraient bien besoin d'un pétit décrrrrrassage.

La vieille femme se dégagea de l’étreinte de son fils et posa des mains sur ses hanches très rondes.

-Luidgi ! J'ai l'air d'una bonna ?!

Il soupira.

-Mais non mama. Il y a una jeuné fille, je né peux pas demander ça aux gars. Elle est peut-être dangereuse, méfie-toi. Et surtout de son compagnon volant.

Il lui fit des yeux de chat et prit une voix implorante.

-S'il té plait, je n'ai confiance qu'en tou.

La mama en question rosit de plaisir et fit signe à l'homme portant Mellyna de la suivre.
Luidgi la regarda s'éloigner en souriant. Puis il fit signe à l'homme de le suivre vers la plus grande maison au centre du village.

L'acolyte, un solide médovien aux cheveux roux et courts, déposa le dédrane sans délicatesse sur le sol en bois. Il alla chercher une grande bassine de bois, le mit dedans et commença à lui balancer de l'eau croupie au visage pour le réveiller, et le décrasser au passage.


-Allez, on se réveille ! Le chef veut papoter avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet



Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:09

Liet poussa un grognement d’avantage dû à la sensation qu’un cheval lui était passé dessus qu’à la petite douche qu’il venait de prendre. Entrouvrant les yeux, il constata qu’il se trouvait loin du schéma habituel : ce n’était pas Yueh qui lui avait balancé ce seau pour le réveiller, le mal de crâne était bien là mais aucune vapeur d’alcool ni de femme nue à ses côtés, oui, quelque chose clochait. Il prit quelques secondes pour tenter de replacer ses idées dans un ordre à peu près cohérent, puis après avoir fait le lien entre grosse bosse derrière le crane et grosse brute devant ses yeux, il commença à émerger doucement.

- Avant toute chose je tiens à signaler qu’elle ne m’avait pas dit qu’elle était mariée ! articula-t-il l’air encore vaseux.

Il envisagea la possibilité de se redresser dans sa bassine, bien conscient du ridicule de sa situation, mais cette seule pensée suffit à le vider de son énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:10

Luidgi, qui avait pris le temps de se baigner et de passer des habits propres, commenta d'une voix légèrement déçue :

-Ah bon, elle est marrriée ? Et à qui ?

Il se leva du coin sombre où il était affalé dans un fauteuil confortable et vint à la hauteur du médovien.
Il détailla le dédrane et fronça le nez.


-Maintenant qué tou es réveillé, ça te dirait d'outiliser le savon ?

Il lui tendit la savonnette en question et recula de nouveau pour ne pas être éclaboussé. Il essuya une poussière imaginaire de sa manche. Son ton se fit plus sérieux :

-Qué venez-vous faire dans mes marrrrais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet



Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:10

Liet réussit enfin à se concentrer pour observer son interlocuteur. Il fut surpris de découvrir l’homme en question bien loin du brigand squattant les marais qu’il s’attendait à voir. Il regarda la savon qu’on venait de lui donner d’un air dubitatif, mais daigna néanmoins répondre à son interlocuteur :

- Du tourisme, vous savez… la beauté des paysages, la flore locale et surtout l’accueil chaleureux des habitants. dit-il en frottant lentement son crâne endolori.

Les idées de plus en plus claires, il étudia la pièce dans laquelle il se trouvait. Ce n’était visiblement pas prévu pour emprisonner des gens, mais même si il pouvait imaginer plusieurs voies de sortie possibles, ses gardiens ne semblaient pas particulièrement délicats. De plus, l’absence de Mellyna était un frein supplémentaire. Aussi se résigna-t-il à coopérer.


- Est-ce ma faute si « votre » marais se trouve être un chemin d’accès à Dédride ? Nous sommes simplement des voyageurs sur la route du retour et nous nous somme légèrement écartés du chemin. Si nous sommes entrés sur vos « terres » nous nous en excusons mais sans vouloir abuser, avant le gourdin sur le crâne, un panneau "propriété privée" serait une manière plus civilisée de marquer votre territoire ! D’ailleurs, pouvez-vous me dire comment se porte mon amie ? Car si vous lui réservez le même sort qu’à moi, j’aimerais avoir la possibilité d’aller lui frotter le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:11

-Vous êtes un marrant vous.

Il lissa son bouc, l'air ailleurs.

-Pas des marchands ? Aïe, je crois qu'il y a eu méprise. Bah, tant pis.

Avoir attaqué des voyageurs en se trompant de cible ne sembla pas l’émouvoir plus que cela.

-Je suppose qué ce n'est pas une mauvaise idée d'aller voir où en sont les femmes.

Il fit signe de la main au médovien, Liet se retrouva les mains derrière le dos, attachées solidement, et fut convié à les suivre. Il traversèrent une pièce plus grande qui ressemblait à une taverne puis une entrée où s'entassait manteaux et armes.
Ils sortirent dans le village en direction d'une maisonnette presque coquette qui dénotait avec toutes les constructions adjacentes et les marais en général.
Le chef des bandits frappa deux coups secs à la porte. Une jeune femme vint leur ouvrir et les mena sans un mot à la maîtresse de maison.
La petite dame lavait des torchons en marmonnant, l'eau avait une couleur étrange, rouge sang.


-Ah ! Luidgi, mauvais fils ! Tou aurais pu me dire qu'elle est gravement blessée ! Ça m'aurait évité dé perdre dou temps !
-Blessée mama ?
-Oui blessée ! Et c'est pas joli, joli.
-Je n'ai rien vou de plous qu'une blessure à la main.
-Mouai.

Sa colère se reporta immédiatement sur Liet. Le fait qu'il était prisonnier ne la dérangeait pas plus que cela, elle était habituée aux frasques de son fils.

-Et vous là ! Ça né va pas de vous trimballer dans les marais avec votre compagne dans una tel état ? Non mais je vous jure les jeunes ! Aucune édoucation !

En ruminant, elle partit avec des bandes propres dans la pièce adjacente. Mellyna était assise à demie nue, le collier d'Aryllë pendant entre ses seins. Elle attendait sans un mot, le visage tourné vers la fenêtre, le retour de la matrone. Elle avait eu le temps de prendre un bain, ses cheveux de nouveau blancs étaient ramenés en chignon. Le petit dragon posé sur ses genoux semblait somnoler.
Constance, car tel était le nom de la mère de Luidgi, se plaça devant la dédrane. Elle n'eut rien à dire que la gardienne leva les bras, dévoilant une horrible coupure béante et à l'aspect septique sous son sein gauche. La petite femme banda la plaie avec plusieurs couches de tissus. Quand la mama fut satisfaite de son travail, elle se tourna vers les hommes restés sur le seuil.


-Vous entrez ou vous sortez mais né restez pas là à faire des yeux de poissons morts!

Mellyna ne sembla les apercevoir qu'à ce moment là. Elle passa les bras de sa robe ivoire en faisant attention à ses mouvements, sans grande hâte, l’œil un peu vitreux.

-Je suppose que cet homme est votre fils Constance ?

La grosse femme lui fit un sourire empli d'amour et de fierté.


-Mellyna, enchantée. Fit-elle au bandit.

Alors qu'elle lui tendait la main pour la serrer, l'homme s'approcha pour la lui baiser. En se penchant, il dévoila le dédrane et le médovien. Les yeux de la gardienne s’agrandirent légèrement sous le coup de la surprise.

-Tiens, Liet. Que faîtes-vous donc ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet



Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:12

En l’espace d’une seconde Liet avait été subjugué par la vision de Mellyna vivante (et surtout à moitié nue), puis brusquement réveillé par la charge de la Mama locale. Il est vrai qu’elle semblait salement blessée, il n’avait pas remarqué ce détail au premier examen… Il s’apprêtait à s’excuser de son manque d’attention et de promettre de remplacer ses bandages le plus souvent possible mais fut coupé par l’intervention de son ravisseur. Légèrement dubitatif devant la différence de traitement entre elle et lui, il bloqua quelques secondes avant de répondre à Mellyna.

- Bah… Je t’ai suivi après ton départ en trombe pour vérifier que tout allait bien pour toi, et lorsque je t’ai trouvée, ton ami ici présent a su me convaincre avec des arguments frappants de l’accompagner dans ce charmant petit village. Dit-il en se retournant pour que la jeune femme puisse voir ses mains attachées et les séquelles encore présentes à l’arrière de son crâne.

- Mais je suis rassuré, tu as l’air d’aller mieux que lorsque je t’ai rejoint. Et en plus tu t’es déjà fait de nouveaux amis ! rajouta-t-il d’un ton enjoué.

Il se retourna vers la soigneuse et dit d’un ton poli :


- Merci d’avoir pris soin d’elle, j’ignorais qu’elle s’était blessée, sinon croyez bien que j’aurais fait mon possible pour elle, je n’ai pas eu le temps de le remarquer avant ma rencontre avec votre fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:13

-Ce n'est pas de sa faute Constance. Je ne souhaitais pas révéler ce détail. A quiconque. D'ailleurs Liet, si vous pouviez le garder pour vous, je vous saurais gré.

La gardienne se leva, attrapa ses épées au pied du lit, tira une lame au clair et libéra le dédrane d'un coup précis.
Avant que le médovien ne sorte son arme, Luidgi l'arrêta de la main.

-Reste calme, cé n'est pas nécessaire.
Il se tourna vers Liet, une main sur le coeur. Je vous prie d'excuser mes manières jeune homme. Quand je souis arrivé vous vous penchiez sur cette jeune dame évanouie et son compagnon à écaille ne semblait pas d'accord. J'ai tout simplement crou qué vous l'aviez attaquée...

-Le poussin n'aime pas que les hommes m'approchent. Il ne fait pas toujours la distinction entre ami et ennemi. Enfin, il ne veut pas toujours la faire.

Le dragonnet bailla sur son épaule en réponse, ses petits crocs acérés bien exposés aux mâles alentour. Mellyna lui gratta doucement la tête et il cessa son manège.

-Il va falloir que vous rejoignez les autres Liet et que je reprenne ma route... Constance, vous auriez des vêtements plus adaptés aux marais ? Ou ceux avec lesquels je suis arrivée ?

Le voleur intervint.

-Allons, allons, il fait nouit et vos compagnons sont déjà en route pour vous retrouver. On va discuter au calme, autour d'un bon verrrrre. Vous semblez avoir besoin d'una petit remontante.

Avant que la gardienne ne puisse refuser, Luidgi passa son bras autour des épaules de Liet et en profita pour faire de même autour de la taille de la dédrane. La mama se mit à rire et les laissa filer.


*-Eleïr'l, reste calme je t'en prie.
-Je vais le bouffer moi, ce crétin arrogant !
-Mais oui, plus tard, plus tard.*

Il les emmena ainsi jusqu'à la maison qui leur servait de quartier général, de taverne et de prison à l'occasion.

-Alors qu'est-ce qué je vous sers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet



Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:13

Le karma, ce ne pouvait être que sa destinée. Voilà ce que se répétait sans arrêt Liet tandis que Luidgi les guidait vers la taverne. Il faut dire que réussir à trouver une taverne au milieu du plus grand marais d’Adreis, et ce sans même le chercher c’était quelque chose d’exceptionnel, sauf pour lui. Profondément satisfait de la manière dont les choses s’étaient résolues, il s’était assis, bien décidé à faire disparaitre le mal de crâne qui le taraudait depuis sa rencontre avec Luidgi, ou en tout cas jusqu’au lendemain matin.

- A partir du moment où vous me promettez que ça n’a pas été obtenu en distillant la boue dans laquelle nous pataugeons depuis des jours, je vous laisse choisir. Répondit-il gaiement à leur hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:14

Luidgi partit d'un grand rire et tapa amicalement dans le dos du dédrane.

-Voila qui est bien parlé ! Ne t'inquiète pas, j'ai exactement ce qu'il té faut. Et pour vous bellissima ?

Mellyna regardait de tous côtés pour définir son meilleur itinéraire de fuite, elle ne tenait pas à revoir le reste du groupe. Pas avant d'avoir le contrôle entier de ses nerfs.

-De l'eau suffira, merci.

Le bandit parut légèrement déçu mais ne commenta pas. Il demanda une bouteille de sa spécialité au barman qui partit d'un gros rire en s'exécutant et un verre d'eau avec un clin d'oeil.
Il les mena jusqu'à une table et leur remplit leurs verres.
La gardienne le remercia puis se releva en s'excusant pour parler avec le barman.
Luidgi eut un regard plutôt appuyé et pas discret avant d'en revenir à Liet.


-Alla tua salute !

Il fit semblant de vider son verre mais se contenta d'une gorgée, tout en guettant le réaction de Liet l’œil brillant de malice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet



Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:15

La manière dont Luidgi regardait Mellyna énervait légèrement Liet. Pas vraiment à cause de sa galanterie assez particulière mais plutôt à cause d’un sentiment bien plus primaire qui lui taraudait l’esprit : « Hep, c’est ma gamelle, va manger ailleurs ». Il se retint néanmoins d’exprimer son opinion verbalement en préférant jouer sur un terrain ou il ne doutait pas de sa supériorité : la boisson. Misant tout sur son expérience quasi légendaire de pilier de bar et sur son hérédité maternelle, il saisit son verre et le vida d’un trait.

Il le reposa délicatement comme si de rien n’était en tentant de masquer sa satisfaction, ce qui, il faut le dire, devint de moins en moins difficile à chaque seconde. A mesure qu’il sentait le liquide descendre dans son tube digestif il pouvait sentir ses cellules mourir dans une agonie lente et douloureuse. Figé sur sa chaise, le regard aussi vide que le verre qu’il fixait, chacune de ses pensées étaient concentrées sur un seul et unique objectif contrôler le réflexe de survie qui le poussait à recracher l’acide qu’on venait de lui faire ingurgiter. Il laissa néanmoins échapper un hoquet lorsque le liquide atteignit son estomac vide pour lui garantir un ou deux ulcères dans les prochaines heures.

C’est alors que, bien conscient que Luidgi ne manquait pas un seul instant du spectacle, son orgueil prit le relais, et profitant du fait que l’alcool semblait avoir terminé de le vitrifier de l’intérieur, il saisit son verre et dit d’une voix terriblement rauque :


- C’eeeest…*touss touss … C’est pas maaal… * touss touss …

Il s’arrêta, reprit son souffle, se racla la gorge pour tenter de ramener à la vie ses cordes vocales qui semblaient bien décidées à lui faire payer ce qu’elles venaient de subir et dit :

- Mon grand-père faisait un truc qui ressemblait à ça, mais lui … il s’en servait surtout comme décapant *touss touss.

Il s’appuya des deux bras sur la table de manière à empêcher Luidgi d’envisager de lui resservir un second verre et tenta de satisfaire sa curiosité.

- Bon Luidgi, maintenant que tu m’as montré ce qui vous tue, tu peux me dire ce qui vous pousse à vivre dans les parages. Et me dis pas que c’est pour l’alcool local !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 13:17

Le brigand se contenta d'observer la scène sans faire de commentaire, ses yeux ne cessaient de rire.

-Le secret, c'est de le boire gorgée par gorgée, on sent mieux les fruits.

Il prit son verre et avala une autre gorgée.


-Ou alors c'est l'habitude.

Mellyna revint avec une bassine d'eau, un chiffon et une assiette de viande crue. Elle posa l'assiette entre les deux hommes. Il ne fallut pas deux secondes pour que le dragonnet quitte l'épaule de la gardienne pour aller se remplir joyeusement la panse.
Elle posa le récipient à sa place, s'empara de la bouteille qu'elle vida en partie sur le chiffon.


-Maintenant que l'anesthésie est faite, je vais jeter un coup d’œil à votre blessure Liet. Ce serait trop bête de la laisser s'infecter.

Elle pencha la tête du dédrane en avant et commença à nettoyer le sang coagulé avec douceur.
Luidgi fit une petite moue jalouse et s'occupa en répondant à la question de Liet.


-J'ai eu quelques soucis avec la joustice étant marmot. Lé patrons ne voulant plous de moi comme apprenti, c'était voler ou devenir un mendiant. Ce qui manque singoulièrement de classe. Bref, comme tou as pu lé constater mon "métier" n'est pas toujours du goût de tou lé monde. Il sé trouve qué les marais sont bien plous sûr qué n'importe quel endroit dans les plaines. Ils ont aussi un double avantage, la main d’œuvre fuyant la joustice vient d'elle-même et les seuls autres humains à passer par ici sont soit des inconscients, soit des marchands assez riches et orgueilleux pour vouloir prendre un raccourcit. J'ai crou que vous apparteniez à cette dernière catégorie.
Quand notre sitouation s'est améliorée nous avons amené nostra familia et finalement c'est devenu assez chaleureux. En revanche, nous manquons cruellement dé jolie compagnie. Toute femme étant la mère, la femme, la soeur ou la fille dé l'un dé nos frères, les relations sont plous qué prudentes.

Mellyna lui sourit poliment mais ne répondit pas à l'invitation à peine voilée. Elle posa la tissu, se nettoya les mains à l'alcool et palpa le crâne du dédrane. Satisfaite, elle releva la tête de son travail.

-Il n'y a pas de fracture, juste une ecchymose et une croute. Il faudra veiller à ne pas mouiller votre tête avec l'eau des marais et dans quelques jours ça n'y paraitra plus.

La dédrane se nettoya les mains, rangea son matériel avant de revenir à sa place et de s'assoir avec un soupir. Son air las ne la quittait pas, elle but son verre sans entretenir la conversation. Elle dévisagea soudain le brigand.

-Luidgi ? Qu'y a-t-il d'autre dans mon eau ?
-Un peu dé vino ma dame. L'eau dé plouie tourne trop vite pour être potable telle quelle, nous la coupons toujours avec un quart dé vino.

Mellyna se prit la tête dans les mains.


-La poisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Liet



Réputation : 51

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 17:36

Le fruit, le fruit… Quel fruit ??? hurlait-il intérieurement. Mais son calme revint presque instantanément, lorsque Mellyna fut de retour. Satisfait de prendre une petite revanche sur Luidgi, Liet ne se débattit absolument pas trop heureux que quelqu’un s’occupe de lui. Il avait écouté les explications de Luidgi, sans être véritablement surpris par ce qu’il entendait. Il se doutait bien que leur présence dans ces marais avait pour origine une certaine volonté de discrétion de leur part, et il ne fut pas plus surpris qu’ils en profitent pour détrousser quelques marchands au passage. Après tout, en s’aventurant dans cette région du monde, on devait savoir à quoi s’attendre.

Il commençait même à trouver le personnage sympathique lorsque celui-ci lui exposa les difficultés liés à l’étroitesse de leur cheptel. A croire que Luidgi avait violemment minimisé ses soucis avec la justice car à sa place, il aurait fallu qu’il ait une armée entière à ses trousses pour justifier une telle isolation. Et encore, il aurait sans doute pris le risque quand même…

Alors qu’il attendait encore les effets secondaires du breuvage, il fut étonné de la réaction de Mellyna.


- Pourquoi cette inquiétude ? Ecoutes, si tu n’aimes pas le vin, je te conseille leur « alcool local ». Promis, après plus rien n’a de goût !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Ven 24 Mai 2013 - 18:49

Elle releva la tête, une moue mi-boudeuse mi-amusée arrondissait sa bouche.

-Ce n'est pas le goût, le problème. C'est l'alcool. Je ne tiens ABSOLUMENT pas l'alcool.

Mellyna détacha son fourreau et le donna à Liet.

-Attention c'est lourd. Vous ne devez me les rendre que quand je serai sobre, c'est très important.

Elle dévisagea les deux hommes.

-Normalement je ne devrais pas faire trop de dégâts avec cette quantité... Si je deviens bizarre, n'hésitez pas à courir et vite.

Elle était très sérieuse, presque solennelle. La gardienne se serait bien enfuie, pour la deuxième fois de la journée, mais elle n'osait pas laisser Liet seul avec Luidgi. Même s'ils avaient l'air d'avoir fraternisé, il était là à cause d'elle, elle avait donc le devoir de le rendre entier à sa soeur.

*Enfin, si je ne le tue pas par mégarde.*

Quelques secondes à peine après avoir donné ses instructions, un homme entra dans la taverne.

-Luidgi ! On a retrouvé Léonardo ! Les autres arrivent avec leurs compagnons.

Il prit une bouteille et vint s'assoir à une table avoisinante.
Luidgi eut un sourire satisfait.


-On dirait qué tout fini par s'arranger. Sans vouloir vous offenser bellissima, j'aimerais bien savoir quel danger vous représentez, sans arme, pour une dizaine d'hommes.

La gardienne sourit, l'alcool commençait déjà à lui monter à la tête.


-Monsieur veut une démonstration ?
-Pourquoi pas ? Fit-il, un sourire séducteur sur les lèvres.

Mellyna se leva et parcourut l'assemblée du regard.

-Qui est partant pour un bras de fer ?

Les brigands se regardèrent en ricanant. Luidgi, de plus en plus intrigué, fit signe au barman qui dégagea une petite table et installa deux tabourets. Ce genre de défis était courant dans la taverne, le pauvre meuble avait déjà été rafistolé plusieurs fois. Il amena aussi une bouteille de la spécialité locale pour récompenser le gagnant.

-Allons-y ma dame. Je serai ton partenaire.

Un fédorien replet s'avança. La gardienne eut un sourire dubitatif.


-Vous risquez de le regretter. Personne de plus compétant ?
-Battez le et on verra si vous méritez de vous frotter à mieux ! Lança un homme au fond de la taverne.
-Soit. Concéda-t-elle magnanime.

Ils s'installèrent, le petit tabouret disparut sous le vaste postérieur du brigand. Le tavernier servait de juge. Il vérifia la position, posa sa main sur les poings serrés et la leva :


-C'est parti !

Bam !
En deux secondes, l'homme avait déjà perdu.
Un silence dubitatif accompagna la victoire. Finalement la curiosité et le défi, l'emportèrent. Les brigands se mirent à rire et à faire la queue pour se mesurer à cette étrange petite femme.
Sous la pression de la salle, Mellyna n'eut d'autre choix que de boire le verre du vainqueur que lui tendit Luidgi, de tousser à son tour, puis de finir le dit verre, puis d’enchainer bras de fer et récompenses. Son cerveau avait finit de déconnecter deux minutes après son premier verre "d'eau".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Dim 26 Mai 2013 - 19:40

Une clameur bien différente de celle des marais s'élevait du village. Particulièrement d'une maison au centre, c'est là que leurs guides de fortune guidèrent les voyageurs.
Ils les s'arrêtèrent devant la taverne.

-Voila, c'est ici. Vos amis vous attendent à l'intérieur. Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit.

Leur nouveau guide réprima un bâillement, fit une petite révérence et partit avec Léonardo vers les autres habitations. Le fédorien paraissait soulagé de s'en tirer à si bon compte et disparut sans demander son reste.

La façade était miteuse mais solide. Les vitres, en verre opaque, laissaient filtrer une lumière diffuse, sans laisser voir ce qu'il se passait à l'intérieur. On entendait des rires, des conversations et des verres qui s'entrechoquent.
Une nouvelle clameur plus forte que les précédentes se fit entendre, suivit d'une voix grave.


-Dou calme messieurs ! C'est mon tour dé jouer avec la démoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Lun 27 Mai 2013 - 1:41

Shadow sentit Kyara bouger, elle grogna. Elle se réveille doucement mais il sent qu'elle est toujours de mauvaise humeur... Il ne va vraiment pas falloir la chercher...

- Tu peux me poser par terre ! Ordonna-t-elle d'une voix ensommeillée

Il la posa, en la soutenant quelques secondes pour qu'elle assure sa prise sur le sol

- Merci !
- De rien, répondit-il doucement

Il se tourna vers elle, à la lumière des lunes, il vit que ses yeux étaient encore remplis par les ombres. Il secoua la tête, ça n'annonçait rien de bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 17:04

Il y en avait une autre qui commençait à avoir du mal à tenir debout. Lorsqu'elle s'arrêta à côté de la shalos, elle était essoufflée. Posant ses mains sur ses genoux, elle se pencha légèrement en avant, la nuque recourbée. Elle haletait.

- Bon ... on entre ... on les récupère ... et on s'en va ...

Après quelques souffles saccadés elle ajouta assez bas pour que seule Kyrara l'entende :

- Et on dort.

Dormir ... le groupe avait des heures et des heures de marche dans l'eau saumâtre dans les pattes, aucun n'avait eu le temps de se poser, manger ou fermer l'oeil, et le ciel au-dessus d'eux faisait mine de commencer à s'éclaircir. Ils avaient passé la nuit à crapahuter et la Danseuse arrivait au bout de ses réserves. Dire qu'il y avait encore 4 jours à passer dans les marais ... probablement plus, même, vu qu'ils avaient été obligés de faire un détour. Argh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 17:14

- Vu comment ça s'annonce... je ne suis pas sure qu'on dorme avant un moment... lui répondit-elle sur le même ton. J'ai peur qu'on ne nous laisse pas partir comme ça...

Shadow regardait les deux jeunes femmes, la suite risquait d'être compliquer... Il s'approcha de Brynn

- Nous allons devoir faire attention à ses deux là, lui murmura-t-il. L'état de Kyara m’inquiète ! Les ombres ne sont pas parties de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Brynn Steren



Réputation : 52

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 17:31

Brynn resta quelques instants songeuse en regardant les deux jeunes femmes.

- Je suis assez d'accord avec vous. Adweliwen perd la tête, mais ces deux-là c'est au niveau physique que ça pose problème. Certes la nuit n'a pas été de tout repos mais ...

La soigneuse secoua la tête, puis fit un grand sourire.

- Je sens qu'avant la fin du voyage, nous allons devoir remplacer les chevaux que nous avons laissés en route !

Elle accompagna sa remarque espiègle d'une bonne bourrade dans le dos du shalos, avant de reprendre une mine un peu plus sérieuse.

- Que savez-vous de la magie des ombres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 17:41

Il grogna un peu

- wouai bin je ne suis pas une monture, marmonna-t-il

Il réfléchit quelques instants


- Je n'y connais malheureusement pas grand chose, dit-il en faisant la moue, je suis né bien avant que l'elixia n'arrive en Adreis et j'ai été enfermé dans un violon... C'est... Si mon descendant était là, il pourrait vous aider, et aider Kyara aussi, ils ont le don de s'apaiser l'un l'autre... Mais moi, je ne sers pas à grand chose... A part peut être de monture, marmonna-t-il la dernière phrase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Brynn Steren



Réputation : 52

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 17:53

La soigneuse tapota gentiment l'épaule de son interlocuteur en souriant à demi.

- Allons allons ... vous n'allez quand même pas vous morfondre ? Un grand garçon comme vous ! Votre demoiselle-là, compte sur vous. Et son compagnon aussi, si j'ai bonne mémoire. C'est ce que vous aviez vaguement expliqué lorsque vous êtes arrivé dans le groupe. Bon. Servir de cheval, ce n'est pas si mal ! C'est toujours mieux que de ne servir à rien du tout.
Et puis vous êtes fort ! Ce n'est tout de même pas une aussi jolie femme que Kyara qui va vous épuiser quand même ?!
Allez. Arrêtez de dire des bêtises. Pour l'instant, vous restez le seul homme du groupe, donc la seule figure de puissance qui rassure les pauvre femmes que nous sommes. Alors il vous faut assurer ! C'est compris ? Redressez-moi ce dos, relevez les épaules, rentrez ce bout de ventre et remettez votre chemise dans votre pantalon.
Et puis lorsque vous passerez cette porte, ayez la gentillesse de prendre une tête de tueur, d'accord ? Vous serez mignon ! ajouta-t-elle avec un clin d'oeil.

Bavarde Brynn ? Jamais. Capable de sérieux ? Manifestement pas sur le long terme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 18:09

Il fit ce qu'elle demandait en faisant la moue, ressemblant à un enfant, mais son regard n'avait rien de celui d'un gamin. Il lui sourit, un petit sourire charmeur, puis parti à rire doucement, pour ne pas être trop entendu. Il se passa une main dans les cheveux, redevenant sérieux

- Ne vous inquiétez pas, je crois que s'il arrivait quelque chose à Kyara ou Fanaa, Senril m'étriperait sur le champs ! Aïeul ou pas !

Il s'étira

- Je me demande vraiment pourquoi, les ombres ne partent pas, dit-il inquiet même s'il essayait de ne pas le montrer, les fois où je suis sortie avec elle... Pour faire un petit résumé, j'étais enfermé dans le violon qu'elle possède... Ah moins que se ne soit à cause du faite que je ne sois plu dans le violon pour canaliser la puissance de Kyara??!! s'exclama-t-il d'un coup

Serait ce donc de sa faute ?? Un voile de peur passa rapidement dans ses yeux. Il soupira

- Espérons que ça passe après une vrai nuit de sommeil !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Brynn Steren



Réputation : 52

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Mer 29 Mai 2013 - 19:15

- Oulala ... qu'es-ce que c'est embrouillé !
Bon. Déjà, pas la peine de me vouvoyer, venant d'un monsieur vieux comme je ne sais quoi, c'est drôlement bizarre.
Ensuite, pourquoi le compagnon de Kyara prendrait la mouche si il arrivait quelque chose à Fanaa ? Je ne connais même pas ce bonhomme alors quoi ? Kyara d'accord mais Fanaa ? Je ne vois pas le lien.
Et puis comment ça vous êtes sorti avec Kyara ? Mais ... mais ... vous êtes beaucoup plus vieux qu'elle ! Et puis si votre descendant est son compagnon alors c'est une sorte d'inceste non ?

Plongée dans sa tirade, elle ne lui laissait pas en placer une.

- Et cette façon de vous morfondre encore et de vous accuser de tous les maux ... enfin Shadow, remuez vous, ça ne vous ressemble pas ! Vous êtes le mec bon sang ! Arrêtez de geindre ! Si vous n'avez aucune certitude sur cette idée, ne vous y accrochez pas. Nous découvrirons l'explication en son temps, vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Jeu 30 Mai 2013 - 16:29

Il leva un sourcil en écoutant le babillage de la demoiselle puis il partit dans un fou rire, qu'il voulait le plus silencieux possible, il s’arrêta une fois les larmes aux yeux et des crampes aux abdominaux. Il préféra attendre de se calmer avant de reprendre la parole :

- Alors déjà pour Fanaa, disons que c'est compliqué et que Senril n'a pas voulu m'en dire grand chose. Ensuite... ça me fait bizarre de l'entendre se faire appeler le "compagnon de Kyara" mais passons, fit il avec un geste de la main comme s'il chassait un moustique, je ne parlais pas de cette façon là, dit il avec un sourire amusé, j'étais dans son violon à l'époque, je n'ai à nouveau forme humaine que depuis quelques mois.

Il s'approcha de Brynn, le sourire s'élargit en plongeant ses yeux marrons dans ceux de la guérisseuse :

- Bien mad'moiselle !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Yamana



Réputation : 118

MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   Dim 2 Juin 2013 - 17:58

Adwel était a demi portée par sa garde du corps.

Yamana elle-même avait entamé sérieusement ses réserves malgré son entrainement. Elle menait néanmoins la jeune femme comme elle pouvait.


- Je crois qu'il va vraiment falloir penser au repos. Nous ne pourrons pas aller bien loin dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les marais - village des brigands   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les marais - village des brigands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» R H Y O L I T E ♦ Le village fantôme
» Village de Marbaden
» ou aller centre ville
» Tiny Town RPG : Pour le plaisir
» Mes Poulettes suite 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Dedride-
Sauter vers: