Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Nolad - plaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 1:35

- Non.

Il leva une main, sans doute un peu tard pour couper son babillage. Un babillage qui lui tira une grimace.

- Il va vraiment falloir que tu fasses un gros travail sur l'image que tu as de toi-même avant de pouvoir songer à t'occuper d'autrui. Passons. Concernant Ridelgald...

Earl marqua une pause, le temps de choisir ses mots.

- Ce n'est pas... quelqu'un qu'on ébranle facilement. Il faut un choc sévère pour le faire sortir de ses gonds. Je n'ai d'ailleurs... pas abordé le sujet avec lui depuis. Pour tout dire je n'ai pas osé.

La nuit tombait et l'obscurité s'étendait insensiblement dans la pièce.

- Moi et Mellyna, nous venions de... Eh bien...

Il se massa la gorge.

- Manquer nous faire tuer, pour faire simple. De toute façon personne n'était en pleine possession de ses moyens au milieu de ce chaos. Vu le peu que j'ai compris de la situation, j'ai estimé qu'il valait mieux me concentrer sur lui sans... risquer un geste ou une parole qui pourraient lui faire perdre le peu de maîtrise de lui-même qui lui restait. Tu devrais comprendre... il s'est pendant un temps demandé si je n'étais pas...

Earl hésita un peu, jeta un bref coup d'oeil à Mellyna, avant de poursuivre :
- ... si je n'étais pas son fils. Et, au fil de temps, je pense qu'il a fini par me voir comme tel, lien de sang ou non. Enfin, peut-être pas vraiment un fils, mais quelque chose comme... un proche. Plus qu'un ami en tout cas. Au final, il se trouvait exactement dans la même situation que Sabu. Ce n'est pas parce qu'il paraît taillé dans le bois qu'il ne peut pas être blessé lui aussi. Et tu n'es pas la seule à qui l'inquiétude fait faire des bêtises. En fait il a dû lui falloir un bon moment pour se convaincre que j'étais vraiment là, que je n'étais pas un mirage. Pendant ce temps là il restait... oui, dangereux, sans doute. J'ai préféré lui laisser le temps de se reprendre comme il le pouvait.

Earl expira lentement.

- Alors oui, lui aussi je l'ai fait passer avant toi. J'ignore ce qu'est l'affection d'un parent, d'un père ou d'une mère. De ce que je sais, l'attitude de Ridelgald est ce qui s'en rapproche le plus, et moi-même je... je le considère comme faisant partie de ma famille. Alors oui, à ce moment-là il est passé en premier. Largement. Ah, mais par pitié, relève-toi. Je ne suis pas un de ces épouvantails en bois doré devant lesquels les Ilymis se traînent à genoux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 4:51

Fanaa se remit docilement debout. Son regard dérivait vers la fenêtre mais sans la voir vraiment. Il n'arrivait juste pas à trouver un endroit où se poser.

Ridelgald avait gagné. Il était comme Soghann, il avait priorité car il était là avant. La Chandlune était arrivée beaucoup trop tard pour se trouver une place. C'était logique, quelque part.


- Tu vas manger maintenant ?

Il commençait à s'agacer et ça le faisait redevenir humain. Ils étaient encore là et à ce rythme ils ne partiraient pas cette nuit. Au trot il leur faudrait environ trois heures pour rejoindre le lieu de rendez-vous mais en pleine nuit l'allure serait ralentie et ils n'atteindraient leur but que le lendemain matin. Sans compter qu'à chevaucher toute la nuit, ce serait la fatigue assurée durant toute la journée du lendemain. Qui disait fatigue disait baisse de concentration, d'attention, de rapidité de réflexe et donc danger. Ce n'était pas bon et donc à éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 13:42

Earl ouvrit la bouche pour expliquer qu'il y avait une autre raison, la raison pour laquelle il avait tant insisté sur sa manie de filer sans rien dire. Il hésita un peu, puis repoussa son fauteuil pour s'approcher de la lampe à huile suspendue à un crochet de bois enfoncé dans un des montants du mur. La mèche grésilla péniblement mais finit par jeter une lueur un peu maladive dans la chambre.
Il reprit enfin presque à voix basse :


- L'autre raison pour laquelle je n'ai pas fait montre d'une grande prévenance à ton égard, c'est parce que je t'en voulais. Je t'en voulais car une nouvelle fois tu t'étais sauvée sans explication, laissant sur place un groupe comprenant une adolescente incapable de se défendre et un homme à demi-fou de chagrin, alors que nous nous trouvions au beau milieu d'un véritable nid de monstres. Je ne t'avais, et je ne t'ai toujours pas pardonné pour ça. Si Ridelgald n'avait pas été... déjà plus ou moins en train de s'en charger lorsque je t'ai retrouvée, je crois que je t'aurais giflée pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 17:13

Mellyna avait tellement envie de se trouver ailleurs. Mais Fanaa cherchait son regard et son assentiment, elle ne pouvait pas l'abandonner. Il faudrait qu'elle lui touche deux mots sur l'adoration qu'elle portait au lévitis, elle comprenait que parfois il se sente mal à l'aise.

En revanche la dernière phrase d'Earl lui fit l'effet d'une douche froide. Elle posa une main sur l'épaule du lévitis et le regarda durement.

-Ça suffit. Le ton était tranchant et autoritaire. Fanaa a des tords mais elle vous avait laissé en compagnie de Thani, Ridelgald, Nandini et Tarik, qui eux étaient tout à fait valides et valables au combat. Dire qu'elle a mérité d'être à moitié étranglée et à deux doigts d'être tuée par Ridelgald est affligeant. Je comprends que vous soyez en colère, mais ça je ne peux le cautionner. Si c'est pour dire de pareilles sottises, il vaut mieux se taire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 17:29

L'intervention de Mellyna fut un véritable soulagement pour Fanaa. Au moins y avait-il quelqu'un qui ne l'accusait pas de tous les maux du monde !

Mais elle se sentait toujours mal à l'aise, ne comprenant pas trop ce que cherchait Earl. La juger mais cette fois en public afin qu'il y ait des témoins de son incapacité à ... à vivre et intéragir avec des "vraies personnes" ? Ou est-ce qu'il avait besoin de vider son sac ? Sa gorge était toute serrée. Il lui en voulait encore et c'est pour cette raison qu'il était si ... froid et distant.

Elle se passa la main sur la figure. Il n'avait pas posé de question, la version de Fanaa n'avait sans doute aucune importance pour lui, mais elle pouvait l'exposer quand même. Que risquait-elle de plus ? Il lui en voulait de toute manière et semblait n'avoir aucune envie de pardonner.


- Si je suis partie c'est tout d'abord parce que tu m'as montré le peu d'importance que j'avais et j'étais terrorisée. J'ai craqué je ne pouvais plus rester près de gens qui pouvaient piquer une crise et s'en prendre physiquement à moi sans que tu ne cilles. J'ai essayé de raisonner, de me dire que tu avais autre chose à penser mais je n'y ai pas réussi. Ensuite la donne a changé lorsque Leviathan est ... entré dans ma tête ... il m'a laissé voir des choses, notamment ce qu'étaient réellement ce que nous prenions pour des animaux bizarres et dangereux.
Tu as déjà tué ou mené des gens à la mort et ça t'a meurtri, ça t'a marqué. Je ne voulais pas risquer que tu en souffres encore alors j'ai fait ce que je devais pour éviter que tu aies encore à te salir les mains. C'était tout ce que je voulais. J'ai demandé son aide à Mellyna car je ne pouvais pas être à deux endroits à la fois et je me suis occupée d'eux. J'ai tué. Des gens. J'ai rougi mes mains afin de préserver les tiennes.
Voilà ce qui s'est passé.

Elle ferma les yeux très forts pour chasser les images ignobles de sa tête. Son visage avait perdu toute couleur. Quoiqu'il en dise, quoiqu'il en pense, elle l'avait protégé. Elle s'était sacrifiée pour lui et n'acceptait pas d'en avoir honte comme il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 17:32

- Je ne dis pas qu'elle l'a mérité. Je dis que j'étais trop en colère pour exprimer de compassion à son égard sur le moment, à tort ou à raison.

L'expression du Lévitis se fit à nouveau glaciale.

- Il s'agissait d'une mission de sauvetage. Une mission. Navré que mon sens de la responsabilité soit un peu trop militaire à votre goût, mais sur le coup cela m'a fait l'effet d'une désertion. Je sais très bien que Fanaa n'est pas un soldat, mais...

Il repoussa la main de la Dédrane.

- Vous êtes fatiguée, comme nous tous. Vous devriez vous reposer avant d'interprêter d'autres paroles de travers.

Earl tourna la tête vers Fanaa.

- Tu avais sans doute tes raisons à ce moment-là, tout comme j'ai eu les miennes. Et tu n'as pas préservé mes mains ce jour-là, sache-le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 17:42

- Si, Earl. Je l'ai fait. A tort ou à raison. Je l'ai fait. Je l'ai fait puisque tous ces ... gens ... c'est moi qui les ai achevés et pas toi. C'est réellement arrivé, c'est un fait, c'est tout.

Des Syld, des hommes, des femmes, une petite fille, et même un Earl à la fin ... Leviathan ne lui avait rien épargné, rien du tout. Il lui avait même donné un Levitis totalement fermé et tellement buté qu'il se refusait à accepter ce qu'il avait sous les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 17:50

Earl se contenta de hausser les épaules. Il n'était pas très fier de ce qu'il avait pu faire de son côté, ce que seul Sheyn savait.

- Peut-être que j'aurais encore préféré me salir les mains sur ces "gens", comme tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 18:22

Fanaa rouvrit les yeux et le regarda. Elle ne se rappelait que trop la crise qu'il avait eue au Sanctuaire, les explications de Monsieur Ridel, puis la façon d'Earl de ne pas lutter lorsqu'il était grièvement blessé. Elle n'avait que trop conscience du côté suicidaire de Levitis tellement désabusé par tout et tous. Tout ce qu'elle avait fait elle l'avait fait pour lui, pour essayer de le soutenir, de le consoler, de le sauver.
Sauf qu'on ne peut pas sauver quelqu'un malgré lui.
Et qu'il lui martelait et répétait combien elle était et avait été maladroite et inutile. Incapable.
Indigne de lui.

Une naufragée. Oui par bien des égards c'est ce qu'elle était. Quant à sa planche de salut ...


- As-tu autre chose à me dire ? demanda-t-elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 18:33

- Oui.

Il la fixa bien en face.

- Cesse de vouloir te sacrifier en silence pour les autres. Ce n'est pas une façon de vivre, ce n'est pas ce que l'on te demande. Et ça ne fait de bien à personne de te voir t'infliger cela à toi-même. Tu dois prendre en compte ceux qui t'entourent, mais cela ne signifie pas prendre systématiquement les coups à leur place. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 18:37

-J'ai mal interprété ou vous vous êtes mal exprimé. Bougonna la gardienne dans son coin.

De toute façon, c'était leur histoire, elle n'avait rien à faire ici. Cependant cela lui faisait mal de les voir se déchirer ainsi. Sans vraiment y réfléchir, elle avait rassemblé ses affaires et les observait se toiser, assise sur le lit. Des questions revenaient sans cesse dans sa tête : Pourquoi ? Pourquoi tant d'incompréhension ? De violence dans leurs propos ? D'accusations ? Ils voulaient chacun le bien de l'autre à leur manière, si maladroite soit-elle. C'était bien l'intention qui comptait non ?
Elle n'osait pas intervenir, le devait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 18:59

Fanaa acquiesça mais elle n'écoutait plus vraiment. Elle avait l'impression d'avoir perdu sa consistance et d'être devenue aussi grise que les gens du village des Oubliés, ceux qui n'avaient pas le droit d'exister.

- Bonne nuit Earl. Et sois heureux. Enfin ... essaie au moins. Ses mots étaient emplis de tendresse et teintés de regret.

Elle se sentait toute raide, ne s'étant pas rendu compte à quel point elle s'était tendue de tout l'entretien.

- Mellyna, il est très tard, il vaut mieux passer la nuit ici, nous partirons demain matin.

Elle fit un demi-tout sur elle-même et remarqua la présence de la Shalos.

- Oh Kyara ! Excuse moi de t'avoir fait autant attendre. Finalement il vaut mieux dormir ici. Excuse moi je vais sortir un peu.

C'était une étrange sensation que de sentir le sol s'enfoncer sous ses pas comme un tapis alors qu'il était pourtant fait de planches. La Danseuse se sentait flottante et ivre. Comme lors de son accès de fièvre à Fedoran. C'est d'une démarche peu assurée qu'elle traversa la grande salle et atteignit la cour. Elle continua sur sa lancée et ne s'arrêta qu'une fois qu'elle eut trouvé un bosquet derrière lequel se camoufler et elle se laissa tomber assise sur l'herbe. Elle était sonnée, groggy. Le vent frais de la nuit ne lui faisait pas reprendre ses esprits. Elle leva les yeux vers la voûte stellaire et se laissa glisser en arrière. Elle n'arrivait plus à penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 21:28

- Oh mais...

Il n'était pas revenu de sa sa surprise qu'elle s'était déjà éclipsée, comme à son habitude. A en juger par son regard vague, il était évident qu'elle n'avait pas prêté attention à ses derniers mots.

Earl s'ébroua puis se leva brusquement du fauteuil dont il avait repris possession dès que Mellyna l'avait lâché. Sans écouter les protestations de sa cheville si soudainement sollicitée, il alla jusqu'à la porte, considéra le couloir bien évidemment exempt de toute Fanaa depuis un moment, puis fit demi-tour pour scruter les abords de l'auberge par la fenêtre. Tout ce qu'il apercevait, c'était un bout de plaine libre et l'arrière du toit des écuries. Pas de Fanaa non plus. Se morfondre entre quatre murs n'était pas son genre, donc elle avait dû filer côté cour.


- Ah, je déteste quand elle fait ça...

A tous les coups, elle avait déjà oublié tous les conseils qu'il s'était évertué à lui donner, pour se renfermer dans son monde intérieur. Entre ça et ses changements d'attitude plus que déroutants...

- Je n'y comprends rien. Et je me demande bien pourquoi je m'évertue à essayer d'y comprendre quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 22:20

Mellyna poussa un soupir quand Fanaa quitta la pièce en vitesse. Ah ces deux là ! Elle se sentait épuisée maintenant, il y avait une vraie tension entre les deux jeunes gens.

-Parce que vous tenez à elle ?

Elle laissa planer un silence avant de se lever.

-En matière de communication vous êtes aussi doués l'un que l'autre. Vos conversations sont toujours aussi tendues ?
Non ne dîtes rien, ce ne sont pas mes affaires. Fit-elle avec un sourire d'excuse.
Que ferez-vous demain ?

C'était pourtant la réponse que Fanaa était venue chercher et elle était repartie sans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Kyara

avatar

Réputation : 1268
Age : 35
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 22:28

Kyara se poussa rapidement pour laisser passer Fanaa et dû se repousser pour laisser "passer" Earl. Elle ira à la recherche de Fanaa une fois qu'Earl aurait répondu à Mellyna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 22:36

Earl faillit répliquer vertement mais pinça les lèvres. Il s'adossa au mur et se passa les deux mains sur la figure avant de répondre :
- Comme si je pouvais prendre une décision réfléchie en me basant sur... ça.

Il tenta de se reprendre en croisant les bras.

- Déjà que je ne sais vraiment pas quoi penser à son propos, j'ai de très sérieux doutes sur ce qui peut bien trotter dans sa tête à mon sujet. Je veux dire... elle passe du "pars, ça vaut mieux" à "épouse-moi", puis à... à je ne sais quoi...

D'un geste de la main, il indiqua le plancher sur lequel elle s'était presque agenouillée, comme en adoration.

- ... et pour finir, pfuit, disparue. Enfin, au moins ça c'est "normal" de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 22:52

La dédrane haussa les épaules.

-Ce qui est certain, c'est qu'elle vous aime. A vous de faire le point sur vos sentiments.
Je vous laisse dormir tranquillement, j'espère que vous aurez trouvé la réponse demain matin.

Elle n'ajouta pas le fond de sa pensée : "Comme ça Fanaa pourra vous rejoindre si elle le souhaite" et mit son sac sur son dos.

-Kyara, vous venez ? Allons chercher notre petite fugueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Kyara

avatar

Réputation : 1268
Age : 35
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 23:24

La shalos tiqua sur le "vous"

- Le "tu" m’ira parfaitement ! dit-elle en suivant la dédrane, je n'ai pas pour habitude de tutoyer les gens et en retour j'ai du mal à supporter le "vous".

Avant de sortir dehors, elle réserva une chambre


- On va éviter de squatter dans la chambre de Earl, c'est le meilleur moyen pour qu'il continue à nous péter une durite, et je ne tiens pas à dormir dehors alors qu'on a des lits à disposition !

Elles sortirent dehors. Les yeux de Kyara s'assombrirent légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mer 3 Avr 2013 - 23:33

Mellyna acquiesça à l'idée de la shalos et accéda à sa demande avec un joli sourire.

-Bonne idée. En revanche, ne réserve pas de chambre pour moi. Il y a un très joli arbre au dessus des écuries, je dormirai là. Je dors moins bien dans les lits.

La dédrane en profita pour marchander des herbes avec la serveuse. Elle ne trouva que deux sortes de plantes séchées à son goût. Les autres avaient des propriétés trop faibles ou étaient trop vieilles pour les avoir conservées. Elle indiqua à la jeune fille celles qu'elle devrait jeter. Tout avait déjà été préparé à la demande du lévitis et la transaction ne prit que deux minutes.

Dehors, la nuit était claire, mais elle n'aperçut pas la jeune fille. La gardienne l'appela, pas trop fort pour ne pas déranger les autres pensionnaires.


-Fanaa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Jeu 4 Avr 2013 - 0:11

Earl ne chercha pas à contredire Mellyna au sujet de sa "certitude". L'amour pouvait prendre des formes diverses, sans doute, mais celui de Fanaa semblait trop étrange, presque obsessionnel.
Et puis...
Le Lévitis quitta l'appui du mur pour aller ramasser le feuillet chiffonné abandonné sur la table. Le parchemin grésilla et s'enflamma promptement dès qu'il effleura la flamme de la lampe à huile. A cette heure-ci, le messager devait déjà être parti.
... rester proches ne leur apportait décidément pas grand chose de bon. Fanaa devenait encore plus instable et son humeur à lui se faisait par trop désagréable.
La décision la plus raisonnable semblait être une séparation définitive, tant sentimentale que physique.

Il considéra le plateau à présent froid laissé par Mellyna puis se détourna vers le lit.
L'auberge était bien tenue, mais il ne s'agissait que d'une auberge d'étape. Pas de réel service d'étage, une buanderie probablement tenue par l'épouse cuisinière du propriétaire et par sa fille serveuse, qui avaient bien autre chose à faire que s'occuper des affaires des clients... La propreté des draps témoignait déjà d'un bel effort de ce point de vue. Mieux valait ménager les vêtements qu'il avait sur le dos.
Il retira donc tout avant de s'étendre, ne gardant que ses armes à portée de main, tout contre la tête de lit. Il pensait devoir se tourner et se retourner pendant des heures avant de trouver le sommeil, mais celui-ci l'assomma littéralement dès que sa joue eut frôlé l'oreiller de toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Jeu 4 Avr 2013 - 0:53

Perdue dans ses pensées et un tout petit peu trop loin pour entendre la voix basse de Mellyna, Fanaa n'avait pas bougé. Sur le dos, elle laissait son regard dériver vers les étoiles et les lunes, comme si elle allait finir par s'envoler, par s'y perdre. La nuit était silencieuse et peut-être allait-elle lui apporter le calme.
Le calme. Pour ce faire, il eut fallu qu'elle se vide totalement l'esprit. Elle avait bien tenté de s'accrocher à quelque chose de positif, au fait qu'il était, à la base, venu pour elle. Si elle se focalisait sur ce point elle pourrait probablement oublier tout le reste et retrouver une humeur positive ... mais malgré ses efforts, c'était un échec. Il y avait eu tellement de reproches pour un seul mot gentil ... pourtant, gentil, il l'avait été au début. Il n'avait pas crié, il n'avait ... non décidément, ressasser tout cela n'allait pas l'aider.
Fanaa essaya de dévier ses pensées sur autre chose. Sur ses parents, par exemple. Sur son père en particulier. Lui revint un mémoire les bribes d'une chanson qu'elle tenait de sa mère, elle-même l'ayant appris de sa propre mère. La chanson parlait des Dragons Divins, du vent, de l'eau, et de la fin d'un rêve.
La Danseuse se mit à fredonner la chanson aux paroles étranges, dans la langue de son clan, le langage des lunes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara

avatar

Réputation : 1268
Age : 35
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Ven 5 Avr 2013 - 1:41

Kyara leva un sourcil elle n'avait même pas pensé à prendre plus d'une chambre de toute façon, donc soit elle dormirait seule soit elle la partagerait avec Fanaa, si elles retrouvaient la danseuse et qu'elle voulait bien revenir à l'intérieur, et y dormir...
La shalos soupira, en ce moment on lui demandait souvent de retrouver ce qui avait décidé de disparaitre sans prévenir. Elle ne pourrait utiliser les ombres pour la retrouver vu que la nuit était tombé et que maintenant les ombres ne faisaient pratiquement qu'une... Pourtant... Elle entendit un chant, un murmure, pour une oreille fine comme la sienne, surtout quand il s'agissait de chant ou de musique, c'était facilement repérable.
Elle plissa les yeux, ce qui ne servait strictement à rien, puis secoua la tête en se rendant compte de cela. Elle chercha donc en suivant le son. Et elle trouva une Fanaa dans un buisson le regard tourné vers le ciel. Elle n'entra pas dans son chant de vision mais s'assit à coté d'elle, se laissant porter par la mélodie de la chanson, la shalos ne connaissait pas les paroles et encore moins de quoi ça parlait mais sans vraiment savoir pourquoi elle s'accorda avec la chanson de la danseuse, et c'est encore la voix de tout à l'heure qui sortie de sa bouche... le buisson autour d'elles se mit alors à fleurir de toute petite fleur violette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Ven 5 Avr 2013 - 2:12

Fanaa n'avait pas voulu pleurer. Earl avait signifié la fin de leur discussion ... enfin la fin de son procès plus exactement et par là-même de leur ... et bien ... leur semblant d'histoire ? Il lui avait signifié tout ça avec son "c'est tout" équivalant à "c'est terminé". Un jugement sans appel. Il ne la supportait plus. Si il l'avait jamais supportée d'ailleurs. Il s'était donc défait d'elle en deux syllabes, comme on jette un vêtement à terre et qu'on l'y laisse. Sans regret. Sans ... sans rien ressentir. La Danseuse avait alors pris sur elle pour ne pas s'écrouler, pour réagir avec calme, neutralité, maturité - mais c'était quoi bon sang cette maturité dont il lui rebattait les oreilles ?? - elle avait fait de son mieux. Elle avait vidé les lieux comme il le souhaitait. Voilà. Jusqu'au bout elle aurait fait ce qu'il voulait. Débarrassant le plancher sans cris, sans pleurs, sans rien. Sagement. Comment pouvait-il être aussi intolérant alors qu'elle faisait tant de choses dans le seul but de lui plaire, ou du moins, de ne pas le déranger ?
Elle n'avait pas voulu pleurer. C'est pour cette raison qu'elle s'était éloignée. Pour attendre que "ça passe". Mais une voix se mêlait maintenant à la sienne, une voix douce et rassurante. Il y avait quelqu'un avec elle. Elle n'était pas seule. Il y avait une présence consolante, peut-être deux et elle en était émue.
Sa voix se brisa et elle se tut, tandis que des larmes brouillaient sa vue et commençaient à couler sur ses joues, dans son cou, en silence pour ne pas gêner la chanson de Kyara. Elle se sentait si vide, si triste ... Quand on avait fait de son mieux, qu'on avait tout donné au point qu'il ne nous restait plus rien, qu'est-ce qu'on devenait ? Elle ne comprenait toujours pas pourquoi, comment autant de violence, de souffrance, de colère, de rancœur et de dégoût. Elle se dit que dans une vie précédente elle avait dû commettre un crime vraiment grave pour mériter tout une vie de punition. Elle se dit qu'elle le méritait peut-être.

Mais évidemment c'était faux, car elle l'ignorait mais c'était sa première vie. Ce n'était pas sa faute, ce n'était la faute de personne si la pauvre était née sous une étoile maudite ...

La Chandlune laissa retomber ses paupières. Il fallait arrêter d'espérer, arrêter de rêver. Il valait mieux se contenter de vivre.
Ou plutôt de survivre.

Elle se sentait à bout de force.
Morphée en profita pour l'enlever sans prévenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Sam 6 Avr 2013 - 15:13

Mellyna assista sans bruit à la magie de la scène.
Quand la petite danseuse s'écroula, elle se précipita pour la prendre dans ses bras, avant qu'elle ne s'écroule sur le sol.
Elle attendit ainsi que Kyara ait fini sa chanson en berçant doucement Fanaa.
Puis, sans un mot, elle la porta à la suite de la shalos dans leur chambre. Elle borda son amie dans un des lits de la pièce, baisa doucement son front et chantonna :

-Fais de beaux rêves. Que la nuit te soit douce. Et que le jour suivant te paraisse radieux.

Puis s'adressant à la shalos :

-On se rejoint dans la salle commune au lever du soleil ? Bonne nuit Kyara.

Sans rien ajouter, la dédrane reprit le chemin des écuries. Elle se hissa avec facilité dans le grand arbre. Pas trop haut, pour être à l'abri de la pluie et de la rosée, mais assez pour ne pas être discernable d'en bas. Elle s'installa confortablement contre le tronc et se laissa enlacer par les branches. Une impression de sérénité l'envahit, la douleur disparut un instant et cela lui permit de s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Sam 6 Avr 2013 - 17:13

Fanaa était roulée en boule dans le seul endroit de la pièce où elle pouvait espérer être à l'abri : sous le lit. Le sang battait si fort à ses oreilles qu'elle avait l'impression que toute la maisonnée l'entendait aussi. Elle tremblait de froid mais surtout de peur car l'heure approchait. L'heure où la porte allait s'ouvrir et révéler ... des pas. La jeune fille aperçut une paire de bottes s'avancer dans la chambre. Elle retint sa respiration, pétrifiée tandis qu'au-dessus d'elle le sommier grinçait sous le poids du grand homme. Les bottes disparurent de son champ de vision, le matelas bougea encore un peu, puis la lumière s'éteignit et ce fut le silence. Le petit coeur de la Danseuse s'était figé dans sa poitrine et elle fixait le peu de la porte qu'elle pouvait voir de là où elle se trouvait. Lorsqu'il serait endormi, elle se précipiterait là-bas et se sauverait, il le fallait. Elle tressaillit en entendant le premier ronflement, puis attendit le deuxième et le troisième avant de commencer à ramper hors de sa cachette. Son coeur battait maintenant à tout rompre et tous son corps était tendu à craquer. Elle avançait centimètre par centimètre, sur ses gardes, les quelques mètres la séparant encore de le sortie lui semblant une distance infranchissable.
Elle avait sorti la tête et les épaules lorsque le ronflement s'interrompit. Elle voulut se précipiter vers la porte mais il fut plus rapide. D'une poigne de brute il lui attrapa les cheveux et tira jusqu'à l'extirper tout à fait de sous le lit et la soulever. Fanaa était bien trop affolée pour crier et de toute façon qui serait venu ?
Personne.
L'homme eut un ricanement en la jetant sur le matelas. La Danseuse se ramassa sur elle-même et voulu descendre de l'autre côté du lit mais il tendit ses grands bras et ses mains se refermèrent autour de la gorge délicate et commencèrent à serrer. Etouffant, complètement paniquée, la jeune fille tenta de détacher les doigts de son agresseur mais peine perdue, il était beaucoup trop fort pour elle. Alors que sa vision se voilait de rouge, il la relâcha. A peine un demi instant pour ensuite attraper son épaule avec tant de force qu'il lui brisa la clavicule et la précipiter sur le pied de lit. Elle sentit le bois sculpté lui meurtrir douloureusement la chair. Est-ce qu'il essayait de la couper en deux ? Il se pencha vers elle, lui laissant voir un visage dur, un regard haineux et des cheveux en brosse. Monsieur Ridel. Elle sentit contre son cou la pointe d'une épée. Il appuya. Appuya encore et le sang commença à couler. Après quoi, comme lassé de son jeu, il balança sa victime au sol puis alla se coucher.
Epuisée, meurtrie, Fanaa n'osait pas bouger et une flaque rouge se formait doucement autour de sa tête. Elle perdit connaissance.

Lorsqu'elle rouvrit les paupières, elle était dans une pièce qui exhalait des relents métalliques. Et elle était attachée au mur, à demi-abrutie par plusieurs drogues. L'homme-sans-visage s'approcha. Son pire cauchemar. Vivant. S'approchant d'elle avec une lame chauffée à blanc et un mauvais sourire. Il fit tomber sa capuche et révéla ses traits. Un teint doré, des yeux jaunes et une expression de colère et d'agacement perpétuels. Non ! Non c'était faux ! Earl ne pouvait pas être l'homme sans visage ! Tout était faux, tout était ... la lame dans sa main commença à taillader la peau pâle et douce...

Lorsqu'elle reprit conscience, elle se trouvait dans un cachot humide et obscur.

- Reste derrière moi, ils ne te verront pas.
La voix connue et tant aimée lui fit manquer un battement de coeur. Syld. Emue, elle leva la main mais la douleur causée par son épaule cassée interrompit son geste. Il y eut des bruits de pas et des voix dans le couloir. L'assassin recula jusqu'à ce que Fanaa sente le mur derrière elle. Ensuite il se retourna.
- Ils sont partis c'est bon. Oh Fanaa ...
Il referma ses bras autour d'elle et la serra contre lui. Très fort.
- Nous sommes ensemble maintenant. Pour toujours. Nous ne faisons qu'un, comme tu le souhaitais. Fanaa ...
C'était le paradis. L'endroit était des plus sordide et pourtant, dans ses bras, c'était le paradis. Elle ne pouvait prononcer un mot.
Le jeune homme était d'une maigreur à faire peur. Depuis combien de temps n'avait il pas été nourri ? Elle voulu le toucher mais passa au travers. Il était devenu inconsistant ? A moins que ... non ... c'était elle qui ... un fantôme ? Elle était un fantôme ?

- Toi et moi Fanaa. Nous ne faisons qu'un. Pour toujours.
Dans le cachot voisin se trouvait le cadavre d'une fillette de 10 ans. Son visage était émacié, ses cheveux noirs avaient perdus leurs boucles et leur lustre. Quand à son corps ... la chair manquait sur les os, quelqu'un l'avait dévorée. Quelqu'un qui n'avait plus que ça ...

Dans son sommeil, Fanaa s'agita, elle voulait fuir ce cauchemar, elle voulait y échapper mais elle n'y arrivait pas. Finalement ce fut une sensation de nausée qui la libéra. Elle se redressa d'un seul coup, en nage, la main sur la bouche. Elle chercha des latrines mais cette auberge n'était pas le mitz, il n'y en avait pas dans les chambres. Elle dut courir sur le palier pour atteindre enfin la petite pièce où elle put vider la bile de son estomac. Amertume, acidité. La sueur perlait à ses tempes et elle se sentait fébrile. C'était fou ce que vomir était un acte non seulement dégoûtant mais aussi épuisant. Elle resta quelques instant essouflée à côté de la cuvette puis alla au lavabo se rincer la bouche et le visage. Elle croisa son reflet dans le visage. Une pâleur de spectre, l'oeil d'or qui s'était remis à couler noir.
La Danseuse posa ses mains pour prendre appui sur le miroir.


- Il faut que je me reprenne. Il faut que je me reprenne. Je m'appelle Fanaa. C'était un cauchemar. Ca va aller maintenant. C'était une mauvaise nuit. Ca va aller. Il faut que j'apprenne à pleurer au dedans de moi. Tout garder à l'intérieur. Il faut que je me reprenne. Je m'appelle Fanaa. Ca va aller. Je vais me reprendre. Ca va aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nolad - plaines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nolad - plaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: