Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Nolad - plaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Ven 15 Fév 2013 - 18:21

Quelques minutes ou quelques heures plus tard, Earl fut réveillé par les crépitements du feu gonflé par une rafale. Une gerbe d'étincelles rougeoyantes s'éleva comme un vol de lucioles et alla retomber jusque dans le lac en grésillant.
Comme prévu en étudiant le ciel au crépuscule, le siraki s'était levé. Cela lui rappelait confusément les soirées de quart sur le pont. A cette époque, le second était redoutable pour prévoir les coups de chien sans qu'aucun signe annonciateur ne soit visible : il disait qu'il le sentait dans ses os. C'était peut-être vrai. Et comme il était d'origine lévitis, il avait peut-être aussi d'avantage d'affinités avec les caprices du temps. Earl n'avait pas hérité de ce même instinct mais les quelques membres d'équipage assez patients pour expliquer leur savoir à un mousse mal dégrossi avaient bien travaillé, et l'expérience avait fait le reste au cours des années.

Finalement ils avaient bien fait de changer d'endroit sous l'inspiration énergique de Mellyna : même en élargissant la zone dégagée autour du foyer, si bien conçu soit-il, un brandon enflammé aurait tôt fait de retomber à plusieurs mètres dans les hautes herbes. Lui-même ne s'attendait pas à ces rafales courtes et battues à ras de sol. Il devait y avoir un orage quelque part, sur les hauteurs de l'autre côté de Fédoran.

A la limite de la lueur des flammes, Feyn verifiait son attirail avec une mine typique de "vieil aigri". En fait il avait l'air boudeur depuis que Mellyna avait pris son anecdote au mot et décidé qu'un changement de lieu s'imposait. La Dédrane avait choisi l'endroit plutôt judicieusement, d'ailleurs, visiblement habituée aux nuits à la belle étoile. Curieusement, c'était dans sa direction à lui que le "faux-jeune" dardait ses regards les plus noirs. Pour quelque obscure raison, il semblait le tenir responsable de ce qu'il prenait pour une offense personnelle.
Bah, Earl avait l'habitude de servir de coupable tout désigné. Parfois c'était utile. Et surtout il s'en fichait comme d'une guigne.

Avec un frisson, le jeune homme tourna le dos au vent aride. Las, ce même vent emportait au loin toute la fraîcheur qui aurait pu monter du lac. Heureusement ce genre d'épisode ne durait jamais plus d'un heure ou deux.
Il resserra le manteau dans lequel un peu de poussière arrachée à la mince croûte sèche qui recouvrait la terre risquait de se glisser et s'efforça de ne plus entendre les froissements obsédants des herbes.

Dans ces sols durs, où l'humidité peinait à se frayer un passage même lors des pluies violentes de la fin de saison chaude, la vibration la plus lointaine sonnait aussi clair qu'un gong d'Ilymis.
Des vibrations...

Earl rouvrit les yeux et se redressa sur un coude. Les sifflements du vent brouillaient tous les autres sons, et pourtant il y avait comme une rumeur confuse. Etait-ce les roulements de l'orage éloigné qui leur parvenaient malgré la distance ?
L'orage...


- Sacré nom de...

Il repoussa vivement la couverture qui l'isolait du sol et posa l'oreille sur la terre craquelée. Des battements sourds, comme le bruit de centaines de galets qui roulent sur les grèves. De plus en plus nets.

- Une débandade.

Le jeune homme connut un instant d'effroi.

Effrayé par l'écho du tonnerre répercuté par quelque vallée encaissée, un troupeau de moos fuyait ses pâtures dans les zones plus humides au pied des montagnes. Peut-être n'y avait-il eu qu'un seul animal à paniquer au départ, mais les meuglements affolés et le choc des corps massifs dans le noir avait fini par mettre tout le groupe en branle. Il fallait souvent des kilomètres, voire des dizaines de kilomètres avant que les bêtes ne se calment à nouveau et ne se remettent à brouter comme si de rien n'était. Les seules séquelles révélatrices de la panique étaient alors le vaste couloir où l'herbe avait été arrachée par les sabots, et les quelques cadavres d'animaux qui avaient trébuché et fini piétinés ou noyés dans un ruisselet.

Face à cette masse lancée au galop, rien ne résistait. En groupe, poussés et bousculés par leurs congénères, les animaux pesant chacun près d'une tonne oubliaient leur peur du feu et rasaient littéralement les campements qui se trouvaient sur leur passage. La trajectoire d'un troupeau terrorisé restait aussi imprévisible que ce qui pouvait déclencher le mouvement de panique. Il n'y avait que très peu d'obstacles capables de détourner ou d'arrêter une débandade : falaise, ravin, grands blocs rocheux... rien de tels dans les plaines du Nolad. Tout ce qui restait, c'était l'eau. Pas les ruisseaux qui se changeaient souvent en piège mortel pour de nombreuses bêtes, mais les rivières larges ou les étendues d'eau qui auraient forcé le troupeau à nager et donc à ralentir sa fuite éperdue. Lorsque les animaux de tête connaissaient ces pièces d'eau, ils les contournaient.

Earl se releva pour scruter vainement l'obscurité.
Allaient-ils passer au loin ? Ou se rapprocher mais éviter le lac et les berges de la rivière ? Ou bien s'agissait-il d'animaux jeunes, inexpérimentés, ou tout simplement venus de trop loin pour connaître l'existence pérenne du lac ?
Dans ce dernier cas, les moos de l'avant-garde allaient foncer tout droit et finir engloutis sous la masse des suiveurs, jusqu'à ce que quelques bêtes parviennent à obliquer, entraînant le reste du troupeau à leur suite. Les voyageurs auraient eu largement le temps de se retrouver broyés avant cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Ven 15 Fév 2013 - 18:41

Mellyna ... Fanaa l'observa aller s'allonger puis s'étira. Elle lui avait fait ce massage afin que sa nuit soit plus calme et plus reposante et regrettait quelque peu de n'avoir que deux mains. Elle aurait voulu pouvoir s'occuper de tout le groupe si ça avait été possible.

Au moins la présence de Mellyna avait réussi à ramener un peu de calme dans l'esprit de la Danseuse. Elle se sentait moins mal à l'aise et même son mal de crâne se faisait plus discret. Elle but tout de même l'infusion d'écorce de saule en prévision puis se dirigea vers Feyn. Ce dernier lui tournait le dos, il était assis et visiblement très occupé.


*Ce n'est pas Talisham, ce n'est pas Talisham.*

Le coeur de Fanaa battait fort, elle savait qu'en théorie ce ne pouvait pas être Talisham, mais il faudrait quelques jours avant de s'y habituer. Elle posa ses mains sur les épaules de l'homme et retint un frisson. Elle connaissait ces épaules, elle s'y était déjà accrochée.

*N'y pense pas.*

Sa voix était un peu rauque lorsqu'elle parla :

- Je sais ce que vous avez fait Monsieur Feyn ...

Elle secoua la tête.

- Vous n'avez pas à faire cela, je sais faire mon lit toute seule vous savez.

On entendit son sourire dans sa voix.

- Mais c'est très gentil, je vous en remercie.

C'est là que le sol se mit à ... trembler ? Elle savait ce que c'était, elle savait. Fanaa tourna la tête et se prépara à retraverser le pont vers les Ruines Blanches mais ... non ... ce n'était pas le Ringèm ici. Ce n'était pas des troupeaux de belenos mais de simples moos. Enfin "simples" moos enragés.

- Réveillez-vous ? Tous ! Debout, debout ! Ils pourraient arriver par là ! Adwel, secoue ceux qui dorment encore !

Elle jetait des coups d'oeil de tout côté. Un abri, il fallait un abri. Dans l'eau ? Dans les arbres ? Peut-être ne viendraient-ils pas jusque là, mais peut-être que si.

- Préparez vous ! On ne sait jamais, vite vite, debout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Ven 15 Fév 2013 - 19:30

Le cerveau de Mellyna avait senti le danger avant même d'entendre les cris de Fanaa. Son corps protesta contre un réveil si brutal, alors qu'elle s'était couché il n'y a pas si longtemps.
En deux secondes, elle s'était levée, avait enfourné ses couvertures dans son sac et se dirigeait vers les chevaux.
Elle considéra les options. Les arbres chétifs de ces plaines arides ne tiendraient jamais face à un troupeau trop imposant.
Il ne restait que le lac. Les chevaux savaient nager, ça ne poserait pas de problème. En se baignant, elle avait repéré par hasard un banc de sable. Ils auraient de l'eau jusqu'aux mollets mais n'auraient pas à nager pendant plusieurs minutes.


-Dirigez-vous vers le lac ! Il y a un banc de sable à cinq minutes de nage, vers l'ouest. Tout le monde sait nager ?

Elle défit la bride de sa jument et du premier cheval qui passait, c'était celle de Taymir. Si elle en prenait plus, elle risquait d'emmêler leur longe en nageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Talisham



Réputation : 390
Age : 31

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Sam 16 Fév 2013 - 4:08

Alors qu'il s'apprêtait à répondre à la danseuse, ce fut le branle-bas de combat dans le petit campement. Feyn récupéra rapidement un maximum d'affaires, les fourra en vrac dans le chargement d'Handelë, et lui tapa sur la croupe en pointant le lac. L'animal savait ce qu'il avait à faire, et irait se mettre à l'abri de lui-même.
Il s'apprêtait à entrainer Fanaa vers la sécurité, lorsqu'il entendit un bruit de sabots beaucoup plus proche qu'il aurait dû l'être. Par réflexe, il poussa la jeune femme sur le côté de toutes ses forces. Juste avant d'être plaqué au sol. Deux moos, jeunes et vigoureux, manifestement affolés, avaient dû se séparer du gros du troupeau. Peut-être quelque chose les avait-il pris en chasse et isolés exprès... Feyn n'eut pas le temps de s'interroger plus avant. Et n'aurait sans doute jamais la réponse. Il entendit son dos craquer comme un sabot du moo qui l'avait renversé venait faire peser dessus tout le poids de l'animal. Ce dernier, ayant apparemment décidé de rendre l'humain responsable de son infortune, entreprit de le piétiner.
Heureusement, celui-ci était déjà mort. Une nouvelle fois.
Cela lui épargna la souffrance de sentir tous ses os se briser, ses articulations se disloquer, ou encore ses organes internes exploser.
Lorsque le moo s'en désintéressa, le corps de Talisham était méconnaissable. C'est alors qu'une lueur dorée s'en dégagea, faible tout d'abord, puis de plus en plus marquée. Lorsqu'elle atteignit son paroxysme, un nuage de poussière d'or pris soudain son essor, en direction du nord-ouest. Vers la forêt merveilleuse...
Au sol, il n'y avait plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamana



Réputation : 118

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Dim 17 Fév 2013 - 15:27

Un bruit sourd la tira du sommeil. L'alarme fut donnée quelques secondes après. Un troupeau de Moos ? La garde du corps se leva brusquement tentant d'analyser la situation dans la panique ambiante. Dame Mellyna intimait tout le monde à s'enfuir par le lac.

Elle chercha Adwel des yeux. Elle était déjà dans l'eau.

Les couvertures resteraient où elles étaient. Ce n'était pas la priorité. Elle attrapa son sac, son arbalète et la besace d'Adwel avant de se précipiter vers les chevaux.

Les animaux étaient eux aussi gagnés par la panique. Un meuglement et une course plus proche. Yamana jeta un coup d'oeil derrière elle juste a temps pour voir Feyn pousser Fanaa, se faire piétiner (elle ferma les yeux devant le spectacle) et disparaitre dans une lumière aveuglante.

Cet évènement mystique fini de faire craquer Grisou, le cheval de la Médiovienne qui, a force de tirer au renard retomba inerte, la nuque rompue. Odon piétinait, soufflait et piaffait en voyant sa cavalière arriver a son niveau. Il était sur l'oeil, regardant les allantours avec anxiété. Yamana le détacha et sauta sur son dos, a cru. Elle retira machinalement sa capuche et lança son cheval au galop vers sa protègée toujours absorbée par on ne sait quoi. Odon compris et fonça de plus belle, en se préparant au changement de position de sa cavalière et au surplus de poid. C'est en arrivant à quelques mètres de la Médiovienne que celle-ci revint miraculeusement à elle. Voyant Yamana tenter de l'attraper, elle eu la présence d'esprit de l'aider et se retrouva en croupe souplement.

L'étalon continua sa course jusqu'à ce que l'eau lui arrive jusqu'au milieu du ventre.


- Adwel, saute et rejoint les autres. Prend ton sac si tu peux je me charge du cheval.

Et les trois nagèrent vers le reste du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Dim 17 Fév 2013 - 16:51

Tout s'était passé si vite ! Fanaa avait roulé au sol et entendu le bruit caractéristique d'un corps piétiné, des os broyés.

*Talisham !*

Sonnée, elle s'était redressée et avait cru voir une lumière dans le ciel. Sans y faire attention, elle s'était précipitée là où s'était tenu Feyn quelques instants plus tôt. A quatre pattes, elle cherchait, ne comprenait pas qu'il n'y ait rien. Il était là, il était là, non ? Avait-elle rêvé ? Pourtant elle avait entendu, elle avait ...
Un grognement.
Levant la tête elle repéra un tohra. Probablement celui-là-même qui avait fait fuir les deux moos fous sur Feyn. Il y eut un instant d'immobilité durant lequel le fauve et la danseuse se fixèrent du regard. Le temps s'était arrêté. Plus rien n'avait de sens. Fanaa cherchait dans sa tête mais n'arrivait pas à réfléchir. Il s'était tenu là, mais il n'y était plus. Avait-elle rêvé les bruits de piétinement ? Avait-elle ... ?
Il y eut un subtil mouvement de moustache. Le signal. La chasse. Elle bondit sur ses pieds et fila à l'opposé du lac et de l'équipe. Il était hors de question qu'elle mène la bête vers eux. Et puis elle s'était toujours mieux battue lorsqu'il n'y avait personne pour la regarder. La bête et la danseuse. Au moins, durant le laps de temps que durerait l'affrontement, elle serait incapable de penser à ce qui était arrivé à Talisham ... enfin à Feyn ... enfin aux deux. Elle ne parlait pas, elle ne pensait pas, elle était concentrée sur une seule chose : la lutte qui suivrait la course.
Fanaa courait, de longues foulées souples de ses longues jambes, les quatre pattes griffues suivaient. Il aurait pu la rattraper mais prenait son temps. Estimait-il qu'elle était une proie facile ? Peut-être serait-il surpris alors. Du moins fallait-il l'espérer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Dim 17 Fév 2013 - 17:34

Chacun s'était précipité sur ce qui lui semblait important, que ce soit couvertures, montures ou autre personne. Tout ou presque semblait dans de bonnes mains, pour autant qu'il puisse en juger et...
Un choc brutal manqua le précipiter sur les genoux. Etait-ce un moo égaré qui... ?
Un hennissement affolé et la sensation de quelque chose qui le tiraille par la manche de la chemise vinrent mettre fin à cette incertitude.
Tirant comme il pouvait sur ses rênes, son cheval était parvenu à se détacher. Désorienté par le roulement qui semblait venir de tous côtés, incapable de déterminer d'où venait le danger par cette nuit de lunes voilées, il venait quêter un ordre, une décision de son maître.

Earl l'attrapa machinalement par la bride.
Puis il y eut un grand bruit. Le Lévitis fit volte face, juste à temps pour apercevoir Fanaa à terre, et surtout un moo qui grossissait, grossissait...
Le cheval se cabra brusquement, expédiant le jeune homme dans la poussière d'un coup d'épaule.
Un choc sourd, deux masses l'une contre l'autre.
Earl roula sur le côté pour éviter les sabots meurtriers, mais sa monture se renversa de tout son poids sur sa jambe. Dans un meuglement vibrant de terreur, le moo reprit sa fuite éperdue.

Quelque chose de chaud s'écoulait le long de son mollet, sans qu'il sache si cela provenait du cheval ou de sa jambe. Le malheureux étalon tentait de se redresser avec des plaintes sourdes mais ne faisait guère que s'agiter sur la terre craquelée et écraser ce qui se trouvait sous lui : herbes, brindilles, et peut-être un ou deux os d'ex-clerc. Sa tête finit par retomber lourdement. Son souffle soulevait la poussière du sol devant ses naseaux dilatés.

Assis par terre, avec une jambe coincée sous son cheval et un troupeau de moos qui risquait de débouler à tout instant. Sous quelle étoile enragée était-il donc né, à la fin ?!

Maîtrise ou pas, Earl allait sans doute devoir utiliser cette magie dont il ignorait encore presque tout. S'il parvenait à abattre une ou deux bêtes juste devant lui, peut-être le flot des animaux terrifiés se diviserait-il juste assez pour l'épargner... ou bien la jambe sous son cheval serait bientôt la seule part de son corps reconnaissable.


- Ah, si j'en réchappe, Ridel va me tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Dim 17 Fév 2013 - 18:58

La gardienne pensait qu'il leur restait plus de temps que cela. Elle assista impuissante à la disparition de Feyn, la course de Fanaa et la blessure d'Earl.

*Merde, merde, merde.*

Heureusement que Yamana et Adwel s'en sortaient comme des chefs. Elle leur désigna le banc de sable, les chevaux l'avaient aperçu aussi et se dirigeaient par réflexe vers l'endroit le plus proche où ils pourraient reprendre pied.
Le dragon, qui n'aimait pas les bains, s'était positionné sur la tête de la jument et s'assurait qu'ils ne changent pas de cap.
Mellyna analysa la situation, Fanaa était déjà trop loin pour qu'elle arrive à temps pour l'aider. Elle devrait lui faire confiance une fois de plus.
Restait le lévitis qu'elle pouvait peut-être aider.
Elle nagea le plus vite possible, atteignant la berge en une minute à peine, courut jusqu'au cheval mort, qu'elle souleva suffisamment pour que le jeune homme puisse retirer sa jambe.


-Vous teniez tant que ça à vous débarrasser de cette dette ce soir ?

Le troupeau pouvait surgir d'une seconde à l'autre, pas le temps de s'occuper de quelqu'un d'autre.

-Vous pouvez marcher ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Dim 17 Fév 2013 - 19:35

- Croyez bien que ce n'était pas fait exprès...

Par quelque hasard heureux au milieu de ce fatras de malchance, sa jambe s'était trouvée coincée au dessus d'un terrier de géomys. Cela faisait mal mais la terre meuble avait empêché toute casse sévère. Il en serait quitte pour une entorse.

- Tout le monde... Fanaa ?

Earl regarda vers l'endroit où il avait eu le temps de l'apercevoir avant que le moo ne traverse le foyer, dispersant une grande partie du bois et plongeant les restes du campement dans la pénombre. D'où il était il n'avait eu d'autre horizon que le flanc de sa monture et n'avait même pas vu le tora.
A présent ce n'était guère plus clair, d'ailleurs. L'orage lointain avait tiré de grands lambeaux de nuages devant les lunes, et les moutonnements des hautes herbes faisaient irrésistiblement penser à des silhouettes en mouvement.


- Où... ouch.

Ce n'était guère le moment de s'inquiéter pour les autres, mais le choc l'avait un peu sonné et il se raccrochait aux notions les plus évidentes.
Comme la notion d'une Fanaa perpétuellement en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 0:08

Courir.

Ne pas parler.
Garder son souffle.
Ne pas penser.
Garder son énergie.

Courir.

Le terrain était plus herbeux que le Ringèm, le Tora plus petit qu'un azerak, donc en toute logique elle pouvait s'en sortir, elle en avait déjà tué un après tout. L'azerak ... si Sheyn n'était pas venu, si Khamsin n'avait pas été blessé, si elle n'était pas ressortie du Ringèm ... il ne se serait pas passé tout ça ... Fanaa trébucha. Ne pas penser. Roulant au sol, elle se releva en faisant face au Tora. Le fauve s'était arrêté en grondant et la fixait. Voyait-il aussi bien qu'elle dans l'obscurité ? Ne pas se poser de question. Pas le temps. Elle se mit en garde mais ... ses mains restèrent vides. En deuxième position, elle se redressa, se cambra en arrière et arrondit ses bras en couronne. Son intention n'était pas de tuer, non, pas tout de suite. Avant cela elle avait besoin de se vider la tête et pour cela elle devait s'épuiser.

Le tora se ramassa et bondit, passant à l'attaque. Seulement le fauve ne s'attendait pas à trouver une proie aussi gigotante que celle-ci. Fanaa voltait, pirouettait, sautait et à chaque fois qu'il bondissait sur elle toutes griffes dehors, elle réussissait à s'envoler hors d'atteinte, sautillant, rebondissnit autour de lui, parfois même sur son dos, et il la ratait toujours.
Elle, elle dansait et cette lutte prenait des airs de ballet, après tout, c'était ce qu'elle faisait de mieux. L'adrénaline coulait dans ses veines et c'était bon. Elle avait l'impression qu'elle pourrait tournoyer et rebondir ainsi à l'infini ... sauf que la fatigue, elle, ne comptait pas se faire oublier indéfiniment et ce, pour aucun des deux combattants. Et si Fanaa faisait des sauts un peu moins hauts, le tora, lui, était de plus en plus en colère.
Et avec la fatigue de Fanaa revenaient ses pensées...

Talisham avait disparu. Feyn était mort une nouvelle fois. Talisham était donc maintenant une âme errante, perdue Fanaa-ne-savait-où et sans enveloppe charnelle où rentrer. Si l'elven n'était pas exactement mort, sa situation ne semblait guère valoir mieux. Et comment allait-elle lui apprendre pareille chose ? Comment annonçait-on à quelqu'un qu'il n'avait plus de corps ?

Douleur.

Elle avait perdu sa concentration et s'était pris son premier coup de griffe. Le sang se mit à couler. Rouge. Et Fanaa fit l'erreur de s'immobiliser. Rouge comme ... elle évita de justesse un autre coup de patte mais il réussit à la déséquilibrer et sauta sur elle. La jeune fille eut juste le temps de se tourner sur le côté pour esquiver les griffes. Au-dessus d'elle, il feula, sûr d'avoir le dessus cette fois, après tout il l'avait entre les pattes, que pouvait-elle de plus ? Mais Fanaa n'avait pas dit son dernier mot. Elle leva les jambes et les resserra autour des côtes du fauve pour s'accrocher tandis qu'elle passait ses bras autour de son cou et se plaquait contre lui, juste sous la mâchoire. Le fauve en devenait fou, elle était à sa merci mais sa position l'empêchait de la mordre, qu'est-ce que c'était que cette proie qui ne respectait pas les règles bon sang ?! Il rugit sa frustration.
Elle avait besoin de son sabre, elle en avait besoin maintenant, mais il était accroché à sa ceinture, et détacher un de ses bras pour l'attraper était risqué. De plus en plus agacé, le fauve risquait de finir par se rouler au sol pour se débarrasser de l'entrave humaine et si Fanaa n'avait pas envie d'être écrabouillée, elle devait réagir sans attendre. Vite !
La lame finit enfoncée sous le menton de l'animal et le liquide épais et chaud coula sur Fanaa.

Rouge.

Comme la fourrure de l'animal.
Comme son sang à elle.
Comme ce qui coulait maintenant de son oeil droit.
Comme le pendentif de Talisham.
Comme le foulard de Syld.
Comme la pierre du bijou qu'elle portait à l'oreille.

Rouge.


*Mon petit amour.*

Syld s'était laissé aimer et il était mort. Talisham aussi s'était laissé aimer -différemment- et il était mort. Autour de Fanaa, les anges perdaient la vie.

*Mon enfant chérie.*

Earl avait eu raison de refuser son amour. Il avait sûrement entrevu la vérité : qu'elle était une tueuse d'anges. Il avait eu la clairvoyance de la rejeter.

*Ma malédiction.*

Fealisèn avait raison. Elle l'avait répété tant et tant de fois en guise de berceuse. Lorsqu'Ashk entendait cela il devenait fou et lui arrachait leur fille des bras. "Ne lui raconte pas de choses pareilles voyons ! A quoi est-ce que tu penses ! Elle est petite mais elle comprend !" "Mais mon amour, c'est la vérité !" "Non, c'est faux ! C'est toi qui la maudis en lui répétant cela incessamment. C'est toi et toi seule !"

Les anges ne devraient pas pouvoir disparaître. Le fauve peinait à respirer et les yeux d'ambre s'éteignaient. Fanaa pouvait sentir la vie quitter le grand fauve et elle se mit à paniquer. Elle avait perdu Syld, elle avait perdu Earl, elle avait perdu Talisham.

- Non ! Non ! Ne meurs pas ! Je t'en supplie, reste avec moi ! Reste avec moi !

Déjà le regard était fixe, voilé. Elle s'accrocha autour du cou de la bête et se mit à sangloter. Elle devait rentrer, elle le savait. Elle devait rejoindre Adwel, Mellyna et Kyara. Le groupe risquait de se demander où elle était passée et elle ne devait pas les inquiéter. Ce n'était pas son rôle. Il lui fallait retourner là-bas et vérifier que tout le monde était sauf. Qu'il n'y avait pas eu d'autre disparition. Elle devait se lever et faire demi-tour. Et jeter un oeil à ses blessures aussi. Mais surtout aller retrouver les autres. Mais pour l'instant elle en était incapable. Feyn avait disparu et par là même, Talisham aussi. Encore un qu'elle ne reverrait jamais.
Jamais plus.
Accrochée aux poils rouges, elle se laissait aller au chagrin. Après elle devrait se lever, se reprendre et faire bonne figure. Mais pas tout de suite. Non, pas tout de suite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 0:38

Les ombres s’agitèrent dans son sommeil

*danger ! *

Elle ouvrit brusquement les yeux, le sol tremblait

* Par les Ombres !!! C'est quoi se bordel ??!! *

La shalos se leva en 4eme vitesse, passa son sac en bandoulière, son violon sur le dos et se précipita pour détacher Etoile et le cheval à coté , qui se trouvait être celui de Fanaa. Elle prit les brides et se précipita vers le lac. En passant elle récupéra Taymir, qui restait figer sur place :


- Aller vient ! Sinon je ne donne pas cher de nos os !

La violoniste prit donc la demoiselle par le poignet et se précipita vers l'eau, les chevaux émirent un petit hennissement de protestation avant que d'un mouvement sec de brides ne les oblige à entrer dans l'eau à la suite de la shalos et de l'ilymis. Pour aller rejoindre les autres déjà à l'abri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 15:16

-Pas le temps d'aller la chercher, le gros du troupeau ne va pas tarder. Il faut lui faire confiance.

Le ton de la dédrane était calme et assuré, il ne laissait pas la place à la discussion. Elle fit pivoter le bras du lévitis par dessus sa tête et l'aida à marcher, le portant à moitié pour aller plus vite, vers la sécurité de l'eau.
On pouvait entendre le bruit des sabots grandir, apercevoir les silhouettes bovines.
Puis il fallut nager. Mellyna repensa à la façon dont son père l'amenait nager quand elle était enfant.


-Accrochez-vous à mes épaules et essayez de flotter. Il faut qu'on s'éloigne en vitesse de la rive.

Elle se glissa sous le lévitis pour lui permettre de se cramponner. Il n'était pas aussi petit et léger qu'elle l'était. Cependant, elle était bien plus forte que ne l'était son père. La manœuvre ne s'avéra pas aussi facile que prévu, mais elle ne coula pas et ils purent gagner le banc de sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 15:41

Earl voulut faire remarquer qu'il avait déjà réussi à nager avec une jambe cassée -et c'était dans tout sauf un lac tranquille-, mais il ravala ses protestations.
En tout cas cela lui avait confirmé que non, Fanaa ne se trouvait pas à l'abri avec les autres.

Parvenu au banc de sable, il se redressa en s’agrippant au harnais du cheval le plus proche. Un courant léger emportait le sang qui avait coulé sur ses bottes.


- Espérons qu'il n'y a vraiment aucun kaïmodile dans le coin, maugréa le Lévitis en assurant sa prise sur la sangle de cuir.

A la lueur trouble des lunes derrière les nuages, ils pouvaient voir une immense masse confuse qui jaillissait des hautes herbes. Le troupeau devait comporter plusieurs centaines de têtes. Les meneurs entamèrent un mouvement pour contourner le lac, mais la frange la plus externe de la harde, poussée par ceux du centre, ne parvint pas complètement à éviter la pièce d'eau. Il y eut de grands bruits d'eau, des meuglements déchirants, le son écoeurant de corps piétinés, puis l'entité mouvante du troupeau parvint à s'étirer et à passer sur un mince promontoire de terre sèche au milieu des rivières qui alimentaient le lac.
Peu à peu, le roulement des centaines de sabots décrut, ne laissant derrière lui qu'un nuage de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 16:13

Après avoir vérifié que tout le petit groupe était indemne à l'exception du lévitis, Mellyna n'avait pas arrêté de tourner en rond le temps que le troupeau passe. Fort heureusement Fanaa était partie à l'opposé de la direction prise par les moos.
Dès qu'ils furent partis, elle plongea de nouveau, pour rejoindre la danseuse.

-Je vais chercher Fanaa. Fut son seul commentaire avant de disparaître dans les flots noirs.

Le retour se fit tout aussi rapidement. L'inquiétude prenait le pas sur la fatigue physique. Elle trébucha sur un cadavre, s'étala de tout son long, avant de se relever aussi sec et de reprendre sa folle course dans la direction où elle avait aperçu Fanaa, et le fauve, pour la dernière fois.
La gardienne finit par découvrir la jeune fille recroquevillée sur le cadavre de l'animal.
Les sanglots indiquaient clairement que Fanaa était vivante.
Quel soulagement !
Mellyna stoppa sa course et s'approcha doucement de la petite silhouette, s'agenouilla, avant de croiser ses bras sur les épaules gelées.


-Ma douce, j'ai eu si peur pour toi... Tu es blessée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 16:48

Kyara souffla une fois en sécurité, pourtant cela continuait à bouger autour d'elle. La shalos sentit la nervosité des chevaux montés d'un cran, déjà qu'elle avait vraiment du les tiré pour arriver jusqu'ici ! Même si le troupeau de moos étaient enfin parti, les chevaux ne s'étaient pas calmés !

Ils finirent de paniquer quand Mellyna se précipita à l'eau, la violoniste essaya de retenir Etoile et la monture de Fanaa, mais elle avait les mains mouillées et la corde était trop glissante pour qu'elle puisse avoir une prise bien nette. Elle finit donc par lâcher les longes... Et les chevaux se jetèrent à l'eau pour retourner sur la terre ferme et s'enfuirent. Kyara les regarda s'éloigner sans qu'elle n'est pu y faire grand chose !

- Et merde !!... Bon... Au moins on pourra les retrouver !

La musicienne se tourna vers le groupe


- Sinon tout le monde va bien ?

Elle n'avait pas fait attention à l'état de Earl jusqu'à maintenant

- ... Bon au moins on est vivant, c'est déjà ça ! Vous pensez qu'on peut retourner au camp ?



Dernière édition par Kyara le Lun 18 Fév 2013 - 17:07, édité 1 fois (Raison : parce qu'il n'y a pas de foret dans le coin xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 17:01

- Les chevaux ont eu l'air d'estimer qu'il n'y avait guère plus de danger, rétorqua Earl d'assez méchante humeur.

Privé d'appui, il s'était retrouvé assis dans l'eau jusqu'au cou.


- Par contre il y a souvent des prédateurs qui suivent les troupeaux en fuite, pour dévorer les cadavres ou achever les traînards mal en point. Cela m'étonnerait qu'ils se donnent la peine de s'intéresser à nous alors qu'il y a tant de proies faciles à disposition mais on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 17:39

Kyara se tourna vers Earl et lui lança un regard noir, ce n'était pas sa faute si les chevaux avaient préféré prendre la fuite ! Elle secoua la tête ne sachant trop que faire...

- Se n'est pas vraiment mieux que de rester ici...

Elle réfléchit rapidement, elle finit par sortir son fil et créa une espèce de chaise, assez solide pour supporter le poids d'un homme, qu'elle encra dans le sol puis se dirigea vers Earl


- je vais t'aider à te relever et t'installer sur ce que je viens de fabriquer, ça t'évitera d'être dans l'eau ! Si tu veux bien ?

La shalos s'approcha de Earl en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 17:56

Une voix. Zut. Si on l'avait rejointe, cela signifiait qu'il avait passé plus de temps qu'elle ne l'avait cru. Elle aurait dû se secouer sans attendre plutôt que de se laisser aller.

- Ca ... ça va ... merci ...

*Lâche le maintenant.*

Fanaa s'essuya le visage. Ce n'était pas le moment de pleurer, ça ne l'était plus. Elle essayait de s'arrêter et de reprendre son souffle, de s'exhorter au calme. Ce n'était pas facile.

- Je suis ... désolée ... je ne voulais pas ... te faire peur ... mais ça va ...

*Ca va aller.*

- Ca va ...

Respirer. Fermant les yeux, elle posa ses mains sur celles de Mellyna. Respirer.

- Ca va ...

La tête lui tournait maintenant. Ah non non non, ce n'était pas le moment de s'évanouir ! Fanaa secoua la tête pour en chasser les fourmillements et se redressa un peu.

- Merci Mellyna.

La Danseuse tendit le bras pour fermer les yeux du fauve puis se remit debout en se mordant les lèvres. Le bougre n'y était pas allé de griffe morte ! Ses vêtements étaient fichus, rouges et noirs de sang, déchirés. L'une de ses jambes et ses bras la brûlaient, le sang camouflait de longues estafilades, mais elle ne pouvait pas se plaindre, elle avait gardé tous ses membres.

- Les autres ... Tout le monde va bien ? Toi aussi ?

Serrant les dents, elle fit un pas, un autre en essayant de ne pas boitiller. Elle pouvait marcher. Pas vite, mais elle pouvait. Ouf ! Elle avait hâte de se plonger dans l'eau et de nettoyer ses plaies et essayait de ne pas penser aux futures cicatrices. Que n'avait-elle le métabolisme de Mellyna qui lui permettait de rester toujours belle ! Mais en y réfléchissant cela n'avait plus vraiment d'importance. Plus maintenant. A cette pensée, son regard se voila.

- C'est très gentil ... d'être venue pour moi. Allons les retrouver maintenant.

Fanaa ne pouvait ni prendre la main de son amie ni prendre appui sur son épaule au risque de la salir mais elle essaya de marcher à côté d'elle tout de même. C'était bon de se sentir accompagnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 18:21

Les narines du Lévitis se dilatèrent aristocratiquement. Au fil des années il avait fini par prendre le vouvoiement pour un dû, d'autant plus facilement qu'il venait de la façon la plus naturelle à la plupart des personnes qu'il pouvait croiser, quand bien même elles ignoraient son statut.
Les Shalos avaient une conception plus libérale de la hiérarchie, il le savait, mais cela n'empêchait pas son amour-propre d'être piqué.

Earl ferma les yeux une seconde, le temps de reprendre une profonde inspiration.


- Je suppose que rester à geler dans l'eau n'est pas une idée excellente, en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 21:23

La shalos haussa les épaules, en voyant la crispation passagère de Earl. Ni une ni deux, la shalos l'aida à se remettre sur ses "pieds" et l'aida à s'installer sur le fauteuil de fortune :

- Voilà, j'espère que votre seigneurie est bien installée ? s'exclama-t-elle semi ironique, bon sinon trêve de plaisanterie ! Elle redevint sérieuse, Combien de temps va-t-il falloir attendre ici ?? Se n'est pas que je n'aime pas l'endroit, mais je préfère les bains chauds !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 21:40

La moue d'Earl s'accentua et il dut redoubler d'effort pour ne pas prendre un ton trop grinçant.

- Dame Mellyna étant partie récupérer Fanaa...

Il contint un soupir.

- ... elle pourra probablement nous renseigner sur la présence de charognards ou de grands carnivores dans les environs immédiats. J'espère qu'elle ne va pas trop tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 22:18

Mellyna détailla la démarche de la danseuse, inquiète.

-Tout le monde est indemne, ou presque, il y a juste Earl qui s'en sort avec une entorse de cheville mais rien de grave.
En revanche toi...
La dédrane se rapprocha de Fanaa et la prit dans ses bras avec douceur pour la porter.
... tu es blessée et pas assez bonne actrice pour le cacher.

Elle continua à marcher avec son précieux fardeau confortablement installée.


-C'est grave à quel point ?

La dédrane n'arrivait pas à évaluer les blessures au milieu de tout ce sang.

-Ce fauve, tu es d'accord avec moi pour dire que c'était un mâle, non ?
Dans les plaines, ils chassent en solitaire, les femelles, en revanche, chassent toujours en meute. En fonction de cela, on pourrait leur faire signe de revenir sur la terre ferme, ou pas...

La discussion les avaient menées au bord de l'eau et Mellyna indiqua du menton, le groupe qui faisait toujours trempette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 22:48

Fanaa n'avait pas lutté. C'était agréable de se laisser porter. C'était comme une étreinte, comme un geste consolateur. Elle en avait envie, elle en avait besoin. Mais une fois la berge vue, Fanaa gigota pour reprendre pied au sol.

- Oui, c'était un mâle, tu as bien vu. Il était plus grand, plus costaud que les femelles. Et je n'en ai pas repéré d'autres, heureusement. Par contre ...

Avec un frisson, Fanaa considéra le campement qui ne ressemblait plus à rien et un moo écrabouillé, un autre un peu plus loin, un troisième, reste du passage des bovins furieux.

- Des charognards vont surement revenir terminer le travail. Nous ne pouvons pas nous ré-installer ici. De l'autre côté du lac peut-être ? La distance devrait être suffisante. Ils ne s'attaqueront pas à nous.

Elle tendit le cou mais il n'y avait pas plus de trace de Talisham que plus tôt. Alors il avait vraiment ... Un mouvement. Tournant la tête, Fanaa aperçut e cheval d'Earl. La pauvre bête était couchée sur le côté. Il avait manifestement essayé de se relever plusieurs fois sas succès et maintenant il attendait, découragé.
Fanaa saisit le bras de Mellyna et le lui désigna avant d'oser se rapprocher doucement de l'équidé. Celui-ci tenta une nouvelle fois de se redresse. Sans succès. Il donnait de grands coups de pattes dans le vide. De trois de ses pattes en tout cas.


- On ne va pas pouvoir l'aider tout de suite, il ne faudrait pas risquer prendre un mauvais coup.

Fanaa ferma les yeux et se mordit la lèvre pour retenir un gémissement. Son corps lui faisait rappelait qu'elle avait rencontré une grosse bête ce soir et que celle-ci s'était défendue. Elle attendit une demi-seconde avant de regarder Mellyna de nouveau. Elle se força à lui faire un sourire.

- C'est bon, tu peux les appeler. Puis ajouta pour elle-même. Où sont passés les autres chevaux ?

Elle s'avança au bord de l'eau et s'avança pour s'immerger jusqu'au haut des jambes. L'eau était très froide, ce qui insensibilisait la zone. Cela faisait du bien ... Se tournant vers Mellyna :

- Rien de grave, tu promets, hein ? Juste une entorse, mais sinon il va bien. C'était une affirmation qui demandait confirmation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna



Réputation : 537

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Lun 18 Fév 2013 - 23:25

Mellyna acquiesça aux propos de Fanaa en la reposant au sol:

-Et avec un feu, ils ne nous approcheront même pas.

La dédrane suivit le regard de la danseuse.
*C'est là que Feyn a disparu.*
Elle allait intervenir mais la jeune fille avait déjà changé de sujet.

-J'ai plongé un peu précipitamment, je crois que je les ai fait fuir... Je ne pensais pas que ces animaux étaient si craintifs.

Sur ces mots, sa jument et le cheval de Taymir dont les longes s'étaient emmêlées, apparurent à leurs côtés. La gardienne sourit.

-Heureusement qu'un petit lézard grincheux suffit à leur faire peur. Merci poussin.

Elle caressa la tête du dragon, avant de rassurer les deux chevaux en leur flattant l'encolure.


-Oui, je te le promets. Je te confie ces trois là. Je vais aider les autres à porter les bagages sur l'autre rive, le blessé et je reviens vous chercher. Ca va aller ?

Elle attacha les chevaux à un arbre et vint dans l'eau à côté de Fanaa, elle posa une main légère sur son épaule.

-Tu sais, murmura-t-elle solennelle, j'ai vu une lumière emporter le corps de Talisham au loin. Un mage suffisamment puissant pour ce genre d'exploit devrait pouvoir le sauver.
Elle plongea ses yeux turquoises dans ceux vairons.
Je ne peux rien te promettre mais c'est ce que je crois.

Mellyna retira sa main et plongea, plus délicatement ce coup-ci, pour rejoindre les naufragés et les informer du nouveau plan. Elle commençait à ressentir la fatigue des allers-retours dans l'eau glacée, de l’entrainement et de la chevauchée. L'inquiétude et l'adrénaline partis, son corps réclamait du repos.
Quand elle eut rejoins les autres, ses lèvres étaient bleues, une fine chair de poule recouvrait ses bras hâlés et des frissons commençaient à la secouer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Nolad - plaines   Mar 19 Fév 2013 - 0:57

- Pourquoi pas... Je ne connais pas vraiment la région, donc je ne fais que suivre ! Il faudra juste aider ceux qui ont besoin d'être aider à retraverser.

La shalos s'approcha de la dedrane et se mit à lui frictionner les bras pour lui faire circuler le sang et la chaleur.

- Nous ferrions peut être mieux de ne pas trainer, car certains d'entre nous ont besoin de la chaleur d'un bon feu ! Sinon on va tous finir par attraper la mort en restant trop longtemps ici !

La violoniste réfléchissait, tout en continuant à faire des aller-retour vigoureux sur les bras de Mellyna. Earl n'avait qu'une foulure donc il pourrait nager sans trop de soucis, mais il faudrait que quelqu'un reste à proximité, la même chose pour Mellyna, sinon on risquait de la perdre au milieu de la traversée. Elle regarda autour d'elle, pour les autres cela devrait aller, il pourra se débrouiller tout seuls ! Pour elle porta son regard sur Fanaa, qui avait aussi l'air mal en point.

- Bon... Il va falloir quelqu'un pour rester auprès de Earl et de Mellyna et quelqu'un d'autre pour aller chercher Fanaa, s'exclama-t-elle pour que tout le monde entende puis sur un ton plus bas pour que seule la dédrane l'entende, car non Mellyna tu ne ferras pas un retour auprès de la miss, tu es frigorifiée et tu risques de ne pas arriver à aller jusque l'autre coté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nolad - plaines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nolad - plaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vidéo : Bataille des Plaines d'Abraham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: