Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham

Aller en bas 
AuteurMessage
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 17:07

Les longues minutes avaient passé en silence, se changeant en quart, puis en demi-heure. Comme il n'y avait plus aucun bruit, il s'était rapproché.

- Mademoiselle ? Hé, la sirène ?

Pas de réponse. Bon. Elle avait peut-être demandé à rester là mais traîner dans l'eau trop longtemps ne lui ferait surement pas du bien. Et s'il s'avérait qu'il avait été négligent, sa paie en prendrait un sacré coup.
Il se décida donc à se rapprocher puis à la sortir de l'eau. Elle ne bougeait pas. Sa peau n'était pas très chaude mais elle respirait. Son collègue ramassa le manteau déchiré et tous deux emmenèrent leur trouvaille à travers la ville.

C'était une maison comme les autres. Rien ne la distinguait de ses voisines. Absolument rien. Celui qui portait le manteau toqua et entra, suivi de son compagnon.


- Mère ? C'est nous. On ramène quelqu'un, tu sais, pour le boulot.
- Tu aurais une chambre de libre ?

La femme aux cheveux grisonnants avait les traits tirés et regardait avec horreur l'eau qui dégouttait sur son plancher. Cette fille était trempée comme une soupe !

- Bien sûr. Ce ne sera pas très grand mais elle pourra sécher. Déposez là, je vais la coucher.
- Elle est malade m'est avis.
- A se balader dans cet état ça ne m'étonne pas. La femme souffla d'exaspération. Allez tout de suite porter le message qu'elle est à l'abri maintenant. Allez, ouste !

Une fois les garçons sortis, leur "colis" fut prestement déshabillé, plus ou moins séché et fourré sous un tas de couvertures. Il ne faisait pas particulièrement froid mais elle grelotait. Elle n'avait ni ouvert un oeil ni proféré un son. Mais le commanditaire serait satisfait, elle était en effet à l'abri.

En espérant bien sûr, que ce fut bien la bonne fille ...


Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 19:21

Inquiet, Talisham avait fait le trajet depuis le relai au pas de course. Il déboula dans la maison, essoufflé.

- Où est-elle ? Que se passe-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Elyra

Elyra

Réputation : 266

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 19:34

Aryllë avait suivi en courant, s'interdisant de faire trop de tristes suppositions. Ils sauraient tout en arrivant.

- Elle là, dans la chambre. Elle ne veut pas bouger, elle ne veut pas sortir. Elle n'a pas eu l'air de nous croire quand nous lui avons dit que nous travaillions pour vous. Elle a menacé de faire une bêtise si vous ne veniez pas, Monsieur. Nous avons estimé qu'il valait mieux vous envoyer quérir. Maintenant elle ne dit plus rien. Tout ce qu'elle fait c'est refermer les volets quand nous allons les ouvrir.

La veuve secoua la tête et désigna la porte close.

- Voyez par vous-même, elle est là. Derrière.

Aryllë toucha le coude de son compagnon.

- Vas-y tout seul Tal. Elle te connaît, toi.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 19:45

L'elven se mordit la lèvre inférieure. Lui se rappelait d'une jeune femme un peu enfantine, certes, mais bien vivante lorsqu'il l'avait laissée. Active, capable de danser et de rire. Mellyna avait également assuré qu'elle allait bien. Qu'avait-il pu lui arriver depuis pour qu'elle en arrive là ?
*Une violente dispute* se souvint Talisham. Il serra le poing.


- Je vais aller voir.

Il commença par frapper à la porte, puis s'annonça.

- Fanaa ? C'est moi, Talisham. Attention, j'entre.

Il ouvrit doucement la porte et pénétra dans la pièce avec circonspection.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 20:06

La chambre était petite, mais c'est à peu près tout ce que Talisham put remarquer tant il y faisait sombre. Le rai de lumière de la porte qu'il ouvrait se faufila jusqu'au lit. Sur ce lit, qui se trouvait à deux pas de l'entrée, il y avait une Fanaa en boule qui lui tournait le dos. Du moins y avait-il une filles aux boucles noires éparses, et ce ne pouvait être qu'elle dans cette pièce. L'elven en fut assuré lorsqu'il entendit sa voix.

- La dernière fois que j'ai entendu ta voix, je me souviens j'étais malade, j'avais de la fièvre et j'ai fermé les yeux. Et là, je rouvre les yeux, je me sens mal, quant à ma tête ... et je t'entends à nouveau. Alors dis-moi Talisham, tout ce qui s'est passé entre temps, tout ce qui est arrivé, est-ce que c'était les délires de la fièvre ?

Sa voix était claire mais pas très forte et elle n'avait pas bougé.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 20:24

L'elven approcha lentement, puis s'assit sur le bord du lit.

- La dernière fois... Il s'en est passé des choses depuis. Comme toi comme pour moi, je suppose. Oui, tu était malade alors, et tu sembles malade maintenant, mais l'endroit et le lieu sont différents. Très différents. Je ne pense pas que l'entre-deux soit le produit d'un délire. C'était une tranche de vie. Préfèrerais-tu que rien n'ait été vrai ? Que t'est-il arrivé ?

Pour l'instant, il n'osait pas la toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 20:31

Fanaa se plaqua une main sur la bouche et ferma les yeux. Elle les ferma très fort. Elle n'allait pas pleurer. Non. Non.
*ça va aller ça va aller ça va aller*
Enfin elle se redressa doucement et s'assit, sans toutefois lui faire face. Est-ce qu'elle aurait préféré que tout ça ne soit que le fruit du délire ?

- Talisham ?

Elle hésita.

- Qu'est-ce que c'est un Adieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 20:58

La question était des plus surprenante. Talisham tenta de son mieux d'apporter une réponse.

- Un adieu... Et bien, cela dépend. Souvent, c'est un "au revoir" en plus grand. Un "au revoir" que l'on fait lorsque l'on a peur justement de ne plus jamais revoir la personne à qui on le fait. Ou au contraire qu'on le souhaite. Les adieux définitifs, les vrais, sont rares. Je ne dis pas qu'en général les gens mentent lorsqu'ils en font, même si cela arrive. Mais les gens changent. Ce qui était vrai un jour peut être faux le lendemain, ou le mois suivant, ou des années plus tard... Particulièrement si un adieu est prononcé sous le coup d'une émotion forte.
On peut aussi étendre les adieux à d'autres domaines. On peut faire un adieu à une période de sa vie, par exemple. On peut même se faire un adieu à soi-même, lorsque l'on décide de beaucoup changer, au point de devenir une personne différente.
Le point commun entre tous les adieux, c'est leur association avec les sentiments. Parfois du soulagement, mais le plus souvent, de la douleur. Tant pour celui qui laisse que pour celui qui est laissé.
C'est une chose bien difficile un adieu. Mais parfois nécessaire, pour aller mieux après. Quand on se rend compte qu'on s'est attaché à une source de malheur plus que de bonheur, et qu'il faut s'en décrocher pour ne pas se détruire. Quand il faut laisser partir quelqu'un qu'on aime, pour son bien. Quand il faut accepter le décès d'un proche.
On pourrait aborder de nombreuses facettes encore, de nombreuses nuances, mais l'essentiel est là.
Ce qu'il faut retenir, c'est qu'un adieu ne doit jamais être prononcé à la légère, car il ne va pas sans conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 21:19

- Un Adieu c'est tellement ... définitif ... moi je pense qu'un adieu ça ne devrait être dit que pour les morts. Parce que sinon il y a trop ... de ...

*Non. Arrête, arrête. Tu vas l'inquiéter. Il ne faut pas l'inquiéter. Il ne faut inquiéter personne.*

Enfin, elle se tourna vers lui et lui offrit un sourire doux. Son oeil gauche le regardait mais le droit était caché sous une sorte de compresse blanche tâchée de sombre.

- Je ne les croyais pas tu sais, quand ils ont dit ton nom, je ne les croyais pas. Mais tu es vraiment là, tu es vraiment là Talisham !

Elle franchit les quelques centimètres qui la séparaient de lui pour passer ses bras autour de son cou et poser sa tête sur une épaule. Son coeur battait de façon erratique. Elle était émue, si émue qu'il soit revenu !
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 21:41

Le pansement intrigua Talisham, mais ce n'était manifestement pas le temps des questions. Il entoura la jeune femme de ses bras.

- Tu as raison, dans un monde idéal, cela se passerait probablement comme tu dis...
Bien sûr que je suis vraiment là. Je ne vais pas m'envoler, ni me changer en fumée, ni me transformer en quelqu'un d'autre quand tu auras le dos tourné. Je t'avais dit que je reviendrais. Cela m'aura malheureusement pris bien plus de temps que prévu, mais c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 22:01

- Je te dois des excuses. Je ne me rappelle pas de ton départ, je ne me souviens même pas que tu avais dit que tu reviendrais. Dans mon souvenir je me sentais vraiment mal, et tu étais là avec Taymir, et je pensais qu'on était une famille, que le Ringèm c'était chez nous, et puis je me suis endormie. Et à mon réveil vous étiez partis. J'ai attendu mais vous n'êtes jamais revenus. Alors je t'en ai voulu, je t'en ai voulu mais je n'aurais pas dû. C'était trop facile, trop puéril comme réaction. Et puis moi-même j'ai disparu sans un mot, sans une explication à Medievir. Seulement parce que j'étais désespérée. Je n'aurais pas dû. Je te demande pardon Talisham.

Fanaa se redressa un peu et lui fit un grand sourire.

- Voilà. Ca fait peut-être un peu trop sérieux mais je voulais te le dire. Moi je crois en le pouvoir des mots. Il faut dire les choses. Déjà qu'avec des paroles on peut se tromper, mais alors avec des non dits c'est encore pire !

Elle se passa nerveusement la main dans les cheveux.

- Je voulais te dire ça. Et comme ça maintenant tout va bien ! Tu ... tu vas bien toi ? demanda-t-elle soudain soucieuse en se mordillant la lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 5:11

L'elven rendit son sourire à la jeune fille.

- Je ne pense pas que ces excuses soient nécessaires. Tu n'as rien fait de mal. Mais puisqu'elles sont offertes, alors je les accepte.

Il prit un air plus sérieux.

- Et moi aussi, je te demande pardon. J'étais censé veiller sur toi, et voilà que je te retrouve dans un drôle d'état. Je suis désolé. Nous étions partis chercher vivres, médicaments et matériel pour le Ringèm, et j'ai reçu un ordre de mission urgent...
Malheureusement, je n'ai pas la liberté de décider de ce que je fais de mon temps, cela fait partie de ce que je suis...
Lorsque j'en ai eu fini, et bien, tu n'étais plus là. Tu n'as pas été évidente à retrouver, je suppose que tu as passé du temps hors des grandes cités. Désolé de ne pas être arrivé jusqu'à toi plus tôt.
Mais je suis là maintenant, et en prime, j'ai gagné de haute lutte le droit de faire ce que je veux pour quelques temps. Et si tu es d'accord, je voudrais passer ce temps à m'occuper de toi. Même si je ne suis pas certain d'être tout à fait qualifié pour ça, je l'ai promis à ta grand mère. Et puis j'en ai envie.

C'était vrai. Au-delà de son obligation, il avait également de l'affection pour Fanaa.

- Oh, Taymir se trouve également à Fédoran, pas ici, mais pas très loin. Elle aussi voudrait te revoir, si tu es d'accord, bien sûr.
Compte tenu des circonstances, je vais aussi bien qu'il est possible. Beaucoup mieux d'ailleurs depuis que je sais où tu te trouves. Mais je suis un peu inquiet de te voir comme ça.
Alors dis-moi, tu veux bien que je reste avec toi ? Et si tu commençais par me raconter ce qui t'es arrivé pendant tout ce temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 12:56

- Oh Talisham ! Mais bien sûr que j'ai envie que tu restes ! Et Taymir qui est là aussi ? Alors la vie va reprendre son cours !

Fanaa sauta à bas du lit et ouvrit enfin la fenêtre et les volets, laissant entrer un flot de lumière aveuglante et la lourde chaleur de la mi-journée. Le contraste entre la pénombre et le soleil fut si fort que son oeil gauche en pleura. Mais c'était pour la bonne cause.

Ce qui lui était arrivé entre les deux délires de fièvre ? L'azerak, le pauvre Khamsin mourant, le voyage en solitaire jusqu'à Fedoran, la rencontre avec Earl, le voyage dans le désert, le premier sauvetage d'Earl. La nuit de l'abondance où il avait enfin été gentil. La façon dont il avait été odieux le lendemain. Le sang. Les écailles. Le douloureux changement de Fanaa qui était devenue femme. La tempête. Mellyna, chère Mellyna. Les sorciers. Ridel qui avait voulu la tuer avec la bénédiction d'Earl. L'attaque des énommés. Earl qu'il avait fallu sauver encore une fois. Le retour. Les conséquences du liquide de la cuve, Mellyna et Thani qui avaient été là tandis qu'Earl avait préféré dormir seul. Le départ de Mellyna. Celui d'Earl. Son calme trop calme qui semblait du désintérêt. La petite fleur. Sa brusquerie, ses cris et ses adieux.

Raconter ça à Talisham ? C'eut été l'inquiéter inutilement. Elle ne voulait pas l'inquiéter. Elle ne voulait inquiéter personne. Alors si elle ne prenait que les parties agréables de ce qui s'était passé ?

- Il m'est arrivé des tas de choses. Khamsin a été blessé mais il va mieux. Il est guéri et il est rentré chez lui. Je me suis fait une nouvelle amie. Elle est belle, forte, gentille. Elle rayonne de force tranquille. Elle est merveilleuse tu devrais l'adorer, elle s'appelle Mellyna. C'est joli n'est-ce pas ? Et j'ai rencontré quelqu'un. J'en suis amoureuse. Et je vais me marier Talisham.

Sa gorge se serra mais elle resta face à la fenêtre pour ne pas tourner la tête vers lui. Son oeil droit se remettait à couler, poissant la compresse. Elle y porta la main. Il fallait que ça s'arrête, ça devait s'arrêter ou il risquait de s'inquiéter ! Il faudrait qu'elle cache ça avec autre chose que des bouts de tissus blancs. Ils rougissaient bien trop vite. Il lui faudrait un bandeau ou un foulard. Rouge de préférence. Rouge carmin. Comme le vin. Ou le sang.

Elle rit.


- C'est une belle journée aujourd'hui !


Dans l'autre pièce, Aryllë faisait les 100 pas, nerveuse. Elle jetait des coups d'oeil par la porte entrouverte. Jusque là l'obscurité maintenue l'avait inquiétés quand à l'état psychologique de la fille d'Ashk, mais maintenant qu'elle laissait entre le jour, ça allait aller mieux. Probablement. C'est que Talisham avait réussi à la mettre en confiance. C'était bien.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 18:36

- Hum...

Il se racla la gorge. Cela ne collait pas, pas du tout. Mais il ne pouvait pas le lui dire comme ça, de but en blanc.

- Je suis très content pour Khamsin. Oui, Mellyna, c'est très joli. Vois-tu, le hasard, ou le destin, ou quel que soit le nom que l'on veut lui donner, a placé sur ma route quelqu'un qui correspond à cette description et répond au même nom. Et elle a été un poil plus bavarde que toi. J'ai entendu parler d'un sanctuaire, par exemple, que j'ai d'ailleurs eu l'occasion d'apercevoir. De grottes aussi.
Mais je n'ai pas eu tous les détails. Et puis, c'était son point de vue, pas le tien.
Je sais aussi que tu es restée un temps chez une femme du nom de Kenya. Que tu n'y étais pas toute seule. Que tu en es partie séparément de ton compagnon. Que tu as fait une crise très effrayante. Que tu as un bandeau sur un œil, et les vêtements abîmés...

Il soupira.

- Tu n'es pas obligée de tout me raconter si tu ne le veux pas. Si quelque chose est trop difficile pour toi, et bien, tu peux juste dire que tu ne souhaites pas aborder le sujet. Mais il ne faut pas essayer de mentir à un menteur patenté, qui a des années d'expérience dans le domaine. Ni de cacher des choses à celui que l'on surnomme "la Fouine" parmi les fouineurs... Surtout quand on vient d'affirmer que les non-dits sont une mauvaise chose, tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 19:51

Dès les premiers mots, son coeur se serra. Il avait prix un timbre trop grave, trop sérieux. Il ne la croyait pas. Il ne l'avait pas crue une seconde. Oui c'était faux, mais elle s'était dit que si elle le disait tout haut, si elle le partageait alors peut-être que cela deviendrait vrai ?

Sa main se crispa sur le cadre de la fenêtre. Elle voyait l'arrière-cour et le mur de la maison voisine. On avait fait attention à la placer là où il y avait peu de chances que quelqu'un passe jeter un coup d'oeil.


- Je ne sais pas mentir, hein ?

Il avait vu Mellyna, Mellyna était là, à Fedoran elle aussi. Et Thani aussi ? Pourquoi étaient-ils là ? Est-ce Melly la cherchait, est-ce que ... oh. Un mot. Fanaa était partie sans même laisser un mot à son amie. Oh non ! Mais elle n'avait pas pensé en avoir besoin, après tout ce devait être une petite boucle rapide, alors que finalement il n'y aurait pas de retour.

Ainsi Talisham savait pour tout : le sanctuaire, les grottes, Leviathan, et même pour l'attaque de l'Autre la veille. Ainsi que pour Kenya, pour Mellyna, pour ...


- Je n'ai pas de compagnon.

Elle laissa tombe les mots avec effort, devant même s'arc-bouter pour les pousser hors d'elle-même. Elle devait se forcer à les dire à voix haute, parce que des mots prononcés donnent plus de réalité aux faits. Et qu'elle devait faire face à la réalité. Il le fallait.

Fanaa ferma les rideaux et la lumière se fit moins aveuglante, puis elle alla fermer la porte et se planta face à Talisham. Elle s'agenouilla. Elle avait une grosse boule dans la gorge et ça faisait mal, mais il fallait parler.


- Tu te rappelles Talisham du jour où ma vie s'est arrêtée ? Du lieu ? Je t'ai tout montré à l'époque. Tout dit. C'est dans cette crypte, avec la mort de Syld. Ensuite je me suis perdue parce que j'étais incapable de l'accepter, j'étais beaucoup trop faible pour vivre sans lui. Mais mes amis m'ont empêché de mourir. Même toi. Et puis surtout, je ne le croyais pas. Ce qui s'est passé c'est qu'il m'a semblé le voir, un jour. Vivant. C'était à Illymir. Alors j'ai su, ou plutôt j'ai été persuadée qu'il avait fait semblant, pour me punir, pour pouvoir être débarrassé de moi. Qu'il était allé jusqu'à faire semblant de mourir car il m'en voulait tellement qu'il ne pouvait supporter de vivre dans un monde où moi aussi j'existais. Cela ne pouvait être que vrai, sinon pourquoi est-ce qu'il aurait laissé la Secte m'attraper et me faire du mal ? Alors je suis partie vivre au Ringèm. Là bas c'est comme vivre hors du monde, surtout aux Ruines Blanches.

Elle ne regardait pas vraiment Talisham, pourtant c'était bien à lui qu'elle parlait. C'était à lui qu'elle se confiait.

- J'ai fini par quitter le Ringèm. Le sanctuaire, les grottes, Khamsin, il y a eu tout ça et puis surtout, on m'a confirmé que Syld était bel et bien mort. Alors j'ai su que je m'étais trompée. Mais j'ai pu enfin l'accepter. C'était un passage important. Difficile mais important. J'ai avancé Talisham. J'ai grandi, je ne suis plus bloquée à ce triste endroit de ma vie. J'ai continué. Et j'ai essayé de passer à autre chose. C'est là que "mon compagnon" comme tu dis est entré en scène.

Elle porta la main à sa gorge, repenser à tout ça, en parler c'était encore tôt. Trop tôt. Sa poitrine, il y avait un tel poids dessus, elle lui faisait mal. Elle avait l'impression que ça l'empêchait de respirer.


- J'ai essayé. J'ai essayé mais c'était une erreur. Je le sais. Je n'ai jamais été en paix avec moi-même, je gardais l'impression de trahir Syld.

Les larmes commencèrent à couler.

- J'avais l'impression que je n'avais pas le droit et Earl a crié. Il a crié si fort ! Il a crié et répété et m'a enfoncé dans le coeur et dans l'esprit que Syld était mort. Qu'il est mort mort mort ! Alors ... alors ...

Elle sanglotait. De son oeil gauche coulait un torrent d'eau salée et de son oeil droit, par dessous la compresse commençait à suinter un liquide rouge sombre.

- Je me suis dit que j'avais le droit d'avancer, de continuer sans lui. Pire : avec un autre. Et je pense que j'en ai le droit. Qu'il n'a pas le droit de m'en vouloir comme ça. Je le pense. Je le pense vraiment. Alors j'ai essayé. Et même lorsqu'il criait, même lorsqu'il était méchant je revenais. Parce que c'était rassurant de l'avoir lui, lui qui était ce qu'il me restait de Syld. C'était ... c'était rassurant. Au début, c'était seulement tellement rassurant ...

Elle cacha son visage dans ses mains et pendant quelques instants elle ne put plus rien dire. Puis elle tenta de reprendre son souffle. Elle avait commencé, il fallait terminer.

- Et je me suis attachée de plus en plus. A lui. A lui-lui et non à lui-Syld. Mais c'était une erreur. Il ne me supporte pas. Il déteste ma voix, il n'aime pas quand je parle et me dire quelques mots semble chaque fois une corvée pour lui. Tant qu'on ne dit rien et qu'on fait l'amour tout va bien. Sorti de là, il n'y a rien. Lorsque j'essaie d'avoir pour lui des gestes tendres, il n'y réagit pas ou les repousse. Je pensais que cela pourrait me suffire mais ce ne fut pas le cas. Je voulais plus. Je ne pouvais pas me satisfaire d'être là pour ... seulement pour ça. Je voulais autre chose à côté. Mais pour lui c'était trop. Pourtant je ne disais rien et je revenais vers lui même après qu'il ait crié. Je revenais toujours parce que j'espérais que j'éveillerais chez lui un sentiment en retour.

Etrangement, ses sanglots commencèrent à se calmer. Son regard se perdit dans le vague.

- Ca n'a jamais été le cas. Ca n'a jamais été le cas jusqu'à hier...

Ses yeux s'ouvrirent plus grand.

- Tu sais ce qu'il a fait hier ?

Enfin elle le regarda de nouveau. Elle semblait une biche égarée mais elle ne pleurait plus.

- Il a mis une fleur dans mes cheveux. Lui. Une fleur. Dans mes cheveux. Il est devenu mon fiancé. Il a choisi d'être mon fiancé ...

Elle secoua les mains.

- Je sais ce que tu vas dire : il ne savait pas, il n'a pas fait ça en connaissance de cause ... c'est vrai. C'est assurément vrai. Je le sais. Je ne suis pas si stupide. Il ne s'intéresse pas assez aux autre coutumes pour savoir que certains gestes anodins ont une signification très forte. Il ne savait pas mais même en étant consciente, ce geste ...

Sa gorge se serra de nouveau.

- J'ai pensé que nous aurions une nouvelle chance, un nouveau départ, sur des bases plus douces. Que nous pourrions être un homme et une femme ensemble, vraiment ensemble. Comme ceux qui se tiennent la main et qui se font des excuses après une dispute. Comme ... comme les autres.

Elle haussa les épaules et s'essuya l'oeil.

- J'y ai cru tu sais. J'ai pensé que cette fois ... il se tournerait vers moi. Qu'il me regarderait et qu'il me garderait pour moi et pas juste parce que je reviens toujours après qu'il ait crié.

Elle considéra l'elven.

- Je suis désolée. Je ne voulais pas t'inquiéter et voilà que je me morfonds à tes pieds pour des histoires sans importance. Je suis seulement trop sensible. Et je parle trop. Excuse moi Talisham. Je vais me taire maintenant. Cela vaut sûrement mieux. dit-elle en baissant tristement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 21:27

Talisham écouta. Écouta et chercha à comprendre. Pour une fois, il se sentait un peu désemparé. Il n'avait pas l'habitude de se trouver dans une telle position. Oh, il recueillait bien des confidences, c'était son job après tout. Mais pas de cette nature. C'était plutôt dans les cordes d'Aryllë. Ou du ressort des femmes de la famille.

*Sauf que des femmes de sa famille, elle n'en a pas précisément sous la main, n'est-ce pas ? Quoique, en un sens... Est-ce qu'Altarielle peut entendre tout ceci à travers moi ? Ah, je me demande bien ce qu'elle dirait à ma place. Enfin, après avoir fait subir quelques désagréments à l'amant indélicat sans doute.*

L'idée était intéressante, mais ne l'aidait pas beaucoup à l'instant présent.
Il dut empêcher son attention d'être distraite par le bandage, qui se teinta progressivement de rouge, puis déborda quand la jeune femme éclata en sanglots. Du sang ? Il mis cela de côté pour plus tard.

Lorsque Fanaa eut terminé, il y eut un flottement. L'elven, sans rien dire, se plaça à côté d'elle, puis la serra dans ses bras.
Sur le moment, il ne savait que faire d'autre.
Elle était si jeune... et pas seulement comparée à lui. Bien que, physiquement, il ne soit pas possible de douter qu'elle soit femme, lui avait du mal à ne pas voir en elle une enfant, ou une adolescente peut-être. Et pourtant, elle avait déjà vécu plus d'horreurs que d'autres en plusieurs vies. C'était injuste, profondément injuste.
Il ignorait combien de temps avait passé quand il prit la parole.


- Si ces histoires sont importantes pour toi, elle le sont pour moi aussi. Tu parlais des mots tout à l'heure, tu disais croire en leur pouvoir. Et bien moi, je crois en le pouvoir des histoires. Toutes les histoires sont faites pour être racontées. Certaines sont faites pour les foules, les feux de la rampe, le grand jour, d'autres ne doivent arriver que dans l'oreille de la bonne personne au bon moment, mais aucune n'est sans importance. Et aucun conteur non plus. Ne te tais jamais si tu n'en as pas l'envie. Tu me trouveras toujours prêt à écouter tes histoires.

Cette partie là était la plus facile. Une simple expression de ce qu'il pensait et ressentait. Pour la suite, il était en roue libre. Il avait fait beaucoup de chose dans sa vie, mais "conseiller conjugal" ne figurait pas dans la liste. Et il doutait d'être qualifié pour le job. D'autant plus que la notion de couple semblait revêtir pour Fanaa une importance qui allait bien au-delà de ce qu'il avait pu observer ailleurs.
Néanmoins, plusieurs point du discours l'avaient fait tiquer. Il voulait se garder de juger, mais ce Earl semblait être tout sauf le compagnon idéal.


- On ne peut pas forcer quelqu'un à aimer. Et même si on le pouvait, je ne pense pas que l'on devrait le faire. Ce serait faux. De la même façon, on ne peut pas empêcher quelqu'un de vous aimer. Ah, on ne peut même pas s'en empêcher soi-même.
Mais c'est normal d'essayer. C'est humain. Nous nous faisons souvent souffrir nous-mêmes. Comme si la vie n'était pas déjà assez garce comme ça sans qu'on vienne en ajouter.
Alors oui, parfois, ah, souvent même, il arrive que l'on aime sans retour, ou pas le retour qu'on espèrerait. Certains s'en contentent, et parviennent à vivre de rares miettes d'affection jetées de temps en temps. Mais je ne trouve pas ça sain. Pour moi, c'est dans ces cas-là qu'il faut savoir parfois faire des adieux. Avant de se détruire en vain. Même si ça fait mal. Et je ne parle pas forcément d'adieux de nature physique. Ne pas se voir ni se parler n'aide en rien, cela ne sert qu'à ajouter la douleur de la perte à celle que l'on ressent lorsque l'on se rend compte que rien ne sera possible. Je parle surtout d'adieux-acceptation. D'une part, d'admettre que l'on ne n'aura jamais ce que l'on attend de l'autre, et d'autre part, la plus importante, de s'autoriser à voler vers d'autres horizons.
Car je crois que l'on peut très bien aimer de nouveau, et qu'il n'y a rien de mal à ça. Chaque amour est unique, oui, mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut aimer plusieurs fois.
Tu es encore jeune, tu sais. Ça viendra. Et tu as le droit de vivre un peu pour toi, être avec quelqu'un n'est pas une obligation. Mieux vaut attendre que se présente le bon.
Mais bien sûr, tous ces beaux discours ne retirent pas la peine, ni la douleur. Il faut les évacuer, et pour ça il faut du temps. Prends-en autant qu'il t'en faudra.

Il la serra un peu plus fort.

- Et ce n'est pas grave de pleurer. Ni de m'inquiéter. Comment est-ce que je pourrais te consoler si tu ne me dis pas que tu en as besoin ? Ce n'est pas mal de demander. Si tu as cette idée, retire-toi là de l'esprit tout de suite. On ne peut pas faire que donner, on finirait tout vide à l'intérieur sinon. Il faut respecter un équilibre.

Il lui caressa les cheveux.

- Et si on s'occupait de cet œil, d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 22:32

Fanaa resta quelques instants les yeux clos à profiter de la chaleur qui émanait de Talisham. La chaleur, l'affection, la tendresse. C'était doux, c'était tiède. Talisham. Elle s'était réveillée chez lui un matin après une longue et épuisante chevauchée de plusieurs jours. Et puis il était venu au Ringèm. Au Ringèm ! Là où aucune personne sensée ne devrait aller ! Il était venu sans peur pour l'épauler et lui apprendre à se défendre. Il était apparu comme par magie dans sa vie et y avait rapidement pris une place importante, comme Adwel, Michael, Taymir, Mellyna ...
Talisham avait disparu mais là il revenait alors qu'elle était dans une passe des plus douloureuse. Fanaa ignorait comment mais il avait senti qu'elle avait besoin de lui. Comme Lyrev avant qu'il ne disparaisse. L'elven avait un côté irréel ...

Après ce long silence si réconfortant :


- Mon oeil ? Oh ... si tu veux ...

Elle porta une main à sa bouche et se rongea les ongles. De son autre main elle défit le petit filet qui maintenait le tissu sur son oeil.

- Ce n'est rien d'important en fait j'ai fait une petite bêtise. J'ai de l'elixia mais je n'ai eu que 24 heures avec Altarielle pour apprendre à m'en servir. Alors je l'utilise d'instinct. Parfois tout fonctionne, parfois j'échoue et ça ne donne aucun résultat, et parfois le sort rate et il y a des conséquences. Je crois que c'est ce qui s'est passé.

Fanaa se leva et s'allongea sur le lit pour laisser à Talisham le soin d'observer tout son saoûl ce qui n'allait pas.

- Earl a eu une dure journée hier alors il fallait qu'il sorte ce qui n'allait pas. Il fallait qu'il passe ses nerfs sur quelques chose ou sur quelqu'un. J'étais là et je me suis proposée. Je ne regrette pas de l'avoir fait si ça a pu l'aider. Et ça l'a aidé. Après il était tout calme. Il a ...

Un frisson la secoua toute entière.

- Il a été gentil ... il n'était pas normal, j'ai eu peur, j'ai paniqué, je ne comprenais pas, je ne savais pas quoi faire, j'étais perdue ! En plus mon oeil me faisait mal, ma tête plus encore. Je l'ai embrassé, c'était ... c'était ce dont j'ai toujours rêvé Talisham. C'était ... je me demandais si je ne rêvais pas ...

Fanaa sourit tendrement, elle ne voyait plus Talisham, elle s'était envolé dans ce souvenir, lors de ces quelques secondes qui avaient réussi à rendre heureuse et à la faire follement paniquer.

- Il m'a serrée dans ses bras. Moi. Moi Fanaa. J'étais dans ses bras, il était gentil et il ne criait pas. Tu te rends compte Talisham ? Après la fleur dans mes cheveux, il m'a serrée contre lui. Alors j'ai pensé, j'ai senti que tout ça n'avait pas été vain. J'étais si heureuse Talisham !
Et puis je me suis évanouie. Trop d'émotions. Et puis le sort qui ne voulait pas prendre fin, ma tête qui me lançait de plus en plus ... ce fut le trou noir. Et quand j'ai rouvert les yeux ça a été le cauchemar. Il a crié, il est parti sans se retourner en me jetant un "Adieu Fanaa" par terre. Et tout a été terminé. J'ai pensé que peut-être il ne comprenait pas, je lui ai demandé de me prendre dans ses bras, il aurait pu tout sauver. Mais pour cela, aurait-il fallu qu'il en eût envie. Il ne le voulait pas. Il est parti.
Plus tard j'ai eu cette ... crise et mon oeil droit s'est mis à ...suinter ... ou saigner je ne sais pas trop. Mais ça coule, il n s'arrête plus de couler. Mais ça va hein. C'est juste qu'il ne s'arrête plus.
Je pense que ça finira par stopper. Il faut attendre sûrement. Les gens d'ici ce sont eux qui m'ont mis la compresse en attendant.

Sa main s'accrocha au poignet de l'elven et elle le regarda.

- Tu sais ce que je leur ai dit, que j'allais faire une bêtise si tu ne venais pas, ce n'était pas vrai. Je ne mettrai pas fin à ma vie intentionnellement. Je ne l'aurais pas fait. Je voulais seulement savoir si c'était vraiment toi.

Elle lui sourit.

- Et c'est toi. Merci Talisham.

Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeMar 22 Jan 2013 - 0:03

Un peu gêné, autant par l'intimité du propos que par les remerciements qu'il ne pensait pas mériter, l'elven se raccrocha brièvement aux paroles qui lui donnaient l'accroche la plus facile, tout en essayant de voir ce qui clochait avec cet œil.

- Tsss, parce que tu connais beaucoup de Talishams qui embaucheraient des gens pour te retrouver et veiller à ce qu'il ne t'arrive rien ? Et puis, si tu avais juste dit que tu voulais me voir immédiatement, j'aurais accouru de la même façon, il était inutile d'alarmer ces pauvres gens. Enfin, ce n'est pas grave, un moment de panique, ça arrive.

Il lui sourit, se voulant rassurant. Ayant sorti un mouchoir propre d'une de ses poches, il s'en servait pour essuyer le sang, afin d'avoir une meilleure vue. Du moins il supposait qu'il s'agissait de sang. Si ça n'en était pas, c'était drôlement bien imité.

- Ça paraît si... soudain ton histoire. Je dois bien t'avouer que je ne saurais dire si tu as bien fait ou non. Les histoires de cœur, ce n'est pas tout à fait mon rayon. Enfin, quand même. Je crois que ça me dépasse complètement. Je veux dire, qu'il ait représenté un lien avec... avant, je le conçois. Mais glisser aussi vite vers quelque chose d'autre en se faisant repousser sans cesse... Oui, ça me dépasse. Tu sais, des hommes, il y en a beaucoup. Et parmi eux, un bon nombre qui n'attend que de pouvoir se servir des femmes et de les laisser. Certains font du charme, certains font les mystérieux inaccessibles... Ah, le coup du rustre inaccessible, si tu veux mon avis, ce n'est qu'une minable technique de compensation de ceux qui sont incapables de raconter de bonnes histoires. Le pire, c'est que ça marche. Je ne comprendrai jamais les femmes. Mais je divague.
Le fait est que ton Earl est censé être un homme mûr et responsable. Alors essaie de voir les choses comme ça: s'il abandonne au premier écueil après si peu de temps, vaut-il vraiment la peine de se faire du tracas ? C'est en colère que tu devrais te sentir, pas désolée. Une bonne engueulade, une vraie, ça remet des choses en place. Il ne faut pas hésiter à tenir tête.

Il s'interrompit retirant le mouchoir. Il avait essuyé suffisamment de supposé sang pour voir dessous.

- Hem... Quand tu parlais de petite bêtise... Alors, déjà, si c'est du sang qui coule, même moi je sais que le corps humain ne peut pas se permettre d'en perdre trop.
Et... comment dire... te voilà l'heureuse détentrice d'yeux vairons... Jaune et violet, on ne doit pas en croiser tous les jours.
Dis, tu veux bien que j'appelle quelqu'un qui en saura peut-être plus que moi ? Elle s'appelle Aryllë, c'est une camarade et une excellente amie, et elle était inquiète pour toi, elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Elyra

Elyra

Réputation : 266

Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitimeMar 22 Jan 2013 - 0:51

Vairon ? Un oeil jaune et un oeil violet ? Fanaa hoqueta de stupeur. Ce n'était pas possible ! Elle essaya de réfléchir aux implications d'une telle chose mais comment savoir ? Elle était dans l'inconnu. Si Altarielle avait été là elle aurait su ... ou alors si elle avait été au Ringèm elle aurait pu trouver une solution ...

- Si c'est une amie alors je veux bien.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Comme si Talisham l'avait invoquée, une tornade rousse débarqua dans le chambre.

- Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce qu'elle a ? Tu en as mis un temps Tal ! Je m'en suis presque dévoré une main en attendant ! Fanaa ? Oh Fanaa comment est-ce que tu vas ma puce ?

"scouic" fit Fanaa lorsque l'elven la serra dans ses bras. Elle n'osait pas bouger, qui était cette femme et pourquoi semblait-elle si inquiète ? Elle ne la connaissait pas. Mais elle était amie avec Talisham alors il n'y avait rien à craindre.
Talisham lui expliqua brièvement et Aryllë se pencha sur le visage de la jeune fille. Déclipsant la pierre bleue de son casque, elle la posa sur le front de la Danseuse et bientôt les larmes de sang de l'oeil droit cessèrent.
L'elven avait les sourcils froncés.


- Ce n'est pas une blessure physique. C'est la conséquence d'une mauvaise utilisation de l'elixia.
- Je suis désolée ... dit Fanaa.

Aryllë se radoucit alors et s'assit sur le lit.


- Je ne suis pas en colère, c'était une constatation. Fanaa je ne peux pas soigner des blessures qui ne sont pas physiques. J'ignore ce que tu as fait mais il faut faire très attention avec l'elixia. Est-ce que tu as appris à la manier ?
- Rapidement avec Altarielle, mais pas vraiment. Elle m'a surtout enseigné ce que je devais savoir pour le Ringèm. Pour l'elixia je l'utilise comme ça me vient. Je la laisse agir en fait.

L'elven fit la moue et passa sa main sur le front pâle.

- Cela ne me plait pas trop. En plus tu es encore bien chaude, tu as de la fièvre. Ton utilisation de l'elixia est trop hasardeuse. C'est risqué tu sais. Là ton oeil a seulement changé de couleur mais tu aurais pu aussi bien le perdre ! Comme si l'idée venait juste de lui monter à l'esprit : Ton oeil ! Ca va ? Tu vois avec ? Tu peux suivre mon doigt ?
- Je vois. C'est un peu flou et rougi mais je vois. Mais il va falloir que ça parte, je ne peux pas rester comme ça !
- J'ai arrêté l'hémorragie mais c'est tout ce que je peux faire. Pour le reste il va falloir attendre. Je suppose que si tu passes suffisamment de temps sans utiliser ton elixia tout va revenir à la normale. Mais tu es sure que tout va bien sinon ? "On" ne t'a pas fait mal ?
- Non non. Ca va. Je vais bien.

Fanaa glissa un oeil vers Talisham.

- Et Taymir ?
- Oh oui Taymir ! la petite nous attend à l'auberge, elle va finir par croire que nous l'avons oubliée. Tu peux te lever Fanaa ? Ca va aller ? Sinon je peux aussi aller la chercher et lui demander de venir.
- Non ça va. Je tiens debout et je peux marcher. Je vais bien. Nous pouvons allez la voir, je suis prête.
- Tu es sure ?
- Oui. Ca me fera du bien de marcher.

La Danseuse se redressa, s'assit sur le bord du lit et se leva. Taymir. Et plus tard, Mellyna. Elle avait des gens à voir, ce serait si agréable ! C'était le meilleur moyen de se changer les idées.

- Tu es prête ? Tu as des affaires ? demanda Aryllë.

Fanaa hésita.

- En fait ...

Elle alla chercher le manteau noir. Le vieux manteau déchiré et dont le dos était couvert de sang séché. Le sang de Mara. Est-ce que le sans des énommés était dangereux ? Mieux valait certainement ne pas prendre de risque.

- Est-ce vous pourriez brûler cela s'il vous plait ?

Fanaa en faisait la demande pourtant, au lieu de tendre le vêtement vers l'un des elven, elle le serrait de toutes ses forces contre elle, comme si elle hésitait à s'en séparer.

Aryllë tendit doucement la main et murmura :


- Je peux m'en occuper si tu veux.

Fanaa la regarda, baissa les yeux sur le manteau et hésita encore. Si Earl pouvait claquer la porte et tourner la page instantanément et aisément, ce n'était pas le cas de tout le monde. Elle baissa la voix.

- En fait ce n'est pas la peine. Merci quand même.

Si Aryllë fut déçue de ce revirement, elle n'en laissa rien paraître.

- Très bien, allons y maintenant. Et au passage, nous allons te trouver des vêtements convenables. Je ne sais pas ce qui t'est arrivé - en fait elle en avait une petite idée et ça ne lui plaisait pas - mais mieux vaut oublier tout ça. Et puis il va falloir essayer d'autres couleurs. Tu viens Tal ? C'est l'heure des boutiques ! lança-t-elle avec un clin d'oeil.



Le petit groupe partit donc dans les rues de Fedoran.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Empty
MessageSujet: Re: Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham   Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez la veuve Athera - une planque (propre) de Talisham
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lenteur affichage images chez moi aussi
» Photos et smileys ne s'affichent pas chez certains !
» le bouton "merci" n'apparaît pas chez tous
» HTML/BBC qui ce désactive chez un membre du Forum
» Changer de Nom de Domaine (Que j'ai déjà chez 1&1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: