Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Jolie, la jolie jeune fille.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jolie

avatar

Réputation : 17

MessageSujet: Jolie, la jolie jeune fille.   Mer 8 Juin 2011 - 12:28

Nom : Inconnu
Prénom : Jolie
Age : la vingtaine.
Classe : Brigande
Peuple : Ilymis

Physique : Jolie est, comme son nom l'indique, plutôt jolie. Son apparence est assez commune, mais ses longs cheveux blonds légèrement bouclés lui procurent du charme. Elle n'en a pas assez pour être déclaré « belle », mais jolie lui convient très bien. De petites tâches de rousseurs parcourent ses pommettes, lui donnant cet air de bonne enfant. En particulier quand elle se met à rougir, au moindre compliment. Ses grands yeux dorés, de la même couleur que ses cheveux, pétillent toujours d'une joie à peine contenue. On peut aussi y voir toute la candeur du monde, ainsi que cette naïveté qu'il lui ait propre. Plutôt soignée, elle aime porter des bijoux et de belles robes, qu'elle passe généralement des heures à admirer et tripoter. Enfin, ne mentons pas : surtout les bijoux.

Charactère : Pour comprendre Jolie, il suffit de la regarder. 70% du temps à bavarder, 30% du temps à rigoler. Elle n'est pas idiote, mais n'accorde pas beaucoup d'attention aux problèmes. Vivant très simplement, au jour le jour, en vérité, elle ne se soucie de rien. Joyeuse, légère, son principe est de vivre d'amour et d'eau fraiche. Principe souvent entaché par sa grande naïveté, et sa confiance en tout inconnu. A ses yeux, le mal n'existe pas car toute personne a ses raisons. Qui ne peuvent pas, bien sûr, être si mauvaises ! Son sens de la justice est très développé, en paradoxe avec sa nature de brigande.
Enfin, elle déteste la violence. Mais vraiment. Le moindre coup la plonge dans un état de tristesse profonde, malgré qu'elle soit elle-même très résistante. Ayant l'envie de sauver quiconque se trouve sur son chemin, elle est capable d'endurer à la place des autres. En d'autres termes... lors d'un combat, elle s'interpose et prend les coups. Vous l'aurez compris, légèrement dangereux.

Histoire : Jolie a une passion, qui pourrait être un vice : les bijoux. Et cela, depuis qu'elle est toute petite. Les objets brillants l'attirent, et elle ne peut y résister. Ceci explique certainement sa nature de brigande, mais pas que.
Reprenons dès le début : Jolie n'a jamais connu ses parents, car un soir d'été, dans la belle contrée d'Ilymir, un brigand vola. Dans le coin d'une rue, il observait le déménagement d'une famille riche. Et devant tant de merveilles accumulées, son dévolue s'était porté sur deux sacs faits d'un tissu soyeux. Expérimenté, il s'était approché sans se faire remarquer. Mais au moment de prendre les sacs, il s'avéra qu'ils étaient trop lourds pour lui... Au choix, il ne prit que l'un des deux, et partit telle une ombre. Une fois à l'abri, il posa le sac au sol, excité et dénoua les liens particulièrement bien noués. Le tissu retomba autour de son contenu. Il ne put retenir un hoquet de surprise. Une petite fille, aux yeux si grands qu'ils lui dévoraient le visage, l'observait. Immobile, silencieuse, elle n'avait pas bougé de tout le trajet. Pris d'une panique concevable, le brigand se releva, tourna les talons et l'abandonna. Aux nombreux coups d'oeil qu'il lança derrière lui, l'enfant resta assis au milieu du sac sans produire le moindre son...
Quand il retourna dans sa « planque », comme il l'appelait, le pauvre était encore bouleversé. Allant se chercher un remontant, un bon verre d'alcool, il se demanda ce qu'il aurait dû faire de la petite. Une fois dans le canapé, il tourna le verre entre ses mains. Jusqu'à ce qu'un petit bruit attire son attention, et lui fasse pousser un cri. La petite fille, un doudou à la main, le regardait d'un coin de la pièce. Avant qu'il ne puisse s'enfuir, elle lui expliqua du haut de ses quelques années, qu'elle l'avait suivi parce qu'elle ne voulait pas y retourner. Elle lui demanda de la garder.

Jolie ne garda jamais aucun souvenir de cette soirée. Ni des années précédentes. Ni pourquoi on l'avait mise dans un sac. Mais le brigand la garda, parce qu'elle apprit vite à trier les butins, à cuisiner, à lui être utile. En retour, il lui apprit comment survivre dans la vie sans trop se fouler. En d'autres termes : comment voler. Pourtant Jolie développa très vite un esprit de Justice (avec un grand « J »). Mais elle aimait les diamants, les pièces d'or, les butins qui brillaient. Alors elle se fit une raison : les riches devaient être moins riches. Comme ça, les pauvres semblaient moins pauvres. Ca lui semblait Juste. On évitait généralement de remettre en cause ce principe, sous peine de la bouleverser.
En grandissant, Jolie ne perdit jamais ses principes. Ni sa candeur. Alors un jour, alors qu'elle partait observer les jolies colliers et bracelets des femmes, un homme l'interpela. Elle fut tout de suite attirée par tous les bijoux qu'il avait aux doigts. Le monsieur lui disait qu'elle était très jolie, qu'il voudrait bien la connaître. Bien sûr, elle n'était pas bête : il ne faut pas suivre les étrangers. Mais là, c'était un étranger avec pleins de BIJOUX. Ca changeait tout, non ? Alors elle le suivit. Un grand sourire aux lèvres, elle lui demandait de jouer avec ses bagues. Et il lui donnait, parce qu'elle passait des heures à les regarder. Il pouvait l'emmener n'importe où. A vrai dire, elle savait qu'ils avaient quitté Ilymir, mais ne savait pas pour autant où elle était. Quand ils traversèrent une forêt, elle commença à se poser des questions. Mais le monsieur répondait pas. Il était très silencieux. Alors elle se tue, ce qui était très rare chez elle. Quand ils entrèrent dans une maison, elle s'assit, les bagues dans les mains et observa son ravisseur. Il lui expliqua qu'à partir d'aujourd'hui, elle était sa femme, qu'elle allait rester à la maison. Jolie protesta : elle était brigande. La forêt, loin des routes de commerces, c'est pas très intéressant comme perspective. Et puis, ici, elle pouvait aider personne. Et elle aimait bien faire la Justice. Mais le méchant monsieur lui donna un grand coup, qui la fit tomber de sa chaise. Les larmes aux yeux, la main sur la joue, elle l'écouta répéter. Puis, comme d'habitude, elle se fit une raison. C'était pas si mal, le monsieur était riche, elle pouvait regarder les bijoux. Sauf que ça ne lui convenait pas tout à fait... En plus, il lui demandait toujours de faire pleins de trucs qu'elle aimait pas faire.
Quand elle s'ennuyait, Jolie allait dans la forêt à côté. C'est là qu'elle avait rencontré Resh, le grand bonhomme qui la faisait sourire. Au début, il lui avait fait peur. Mais après, elle s'était rendue compte que c'était comme un gros nounours. Et puis, le monsieur était pas bavard, alors elle parlait avec Resh. Même s'il parlait pas beaucoup non plus. Sauf qu'il la frappait pas. Puis un jour, le monsieur l'a frappé trop fort. Elle était franchement triste : pourquoi était-il si violent ? Jolie n'a jamais aimé la violence. Elle n'aimait pas ça du tout. Elle n'aimait pas les bleus, pas le sang, pas la douleur. Alors elle rejoint Resh, et elle le fit partir avec lui. Parce qu'elle savait qu'il ne devait pas être heureux non plus. Ils firent beaucoup de marche, beaucoup de trajet. Elle vola sans se faire remarquer, comme elle savait très bien le faire, pour payer quand il fallait. Puis ils arrivèrent à Medievir. Jolie trouva la ville très jolie, elle n'y était jamais allée.
Un soir, elle croisa un autre monsieur dans l'auberge, avec Resh. Lui, il était gentil. En plus, il était brigand, comme elle. Elle a passé la nuit avec lui, elle l'aimait bien. Au matin, il lui a proposé de voler la caisse de l'auberge. Elle, ça l'embêtait pas, elle aimait bien voler. Sauf que dans les caisses, il y a pas de bijoux. Ca ne lui servait à rien. Elle resta quelques mois avec le gentil monsieur, parce qu'il connaissait pleins de trucs qu'elle savait pas. Pleins de trucs sur le vol. Comme savoir choisir les plus riches. Et puis surtout, il avait une belle dague qui brillait sous sa cape, qui plaisait beaucoup à Jolie. C'est pourquoi il lui apprit un nouveau jeu : elle apprenait à jeter des trucs coupants. C'était drôle, on devait le planter au milieu des cibles de couleurs. Le gentil monsieur lui avait dit que ça lui servirait sûrement un jour, mais il a pas voulu expliquer pourquoi. Elle a aussi appris à jouer avec les arc... Mais elle aime moins. C'est moins facile que de lancer des petites lames. Il parait qu'elle était douée. Il lui a dit que des gens devraient avoir peur d'elle, quand elle lance ses petits lames. Mais elle voulait pas qu'on ait peur d'elle, alors elle sortait jamais ses lames. Puis un jour, le gentil monsieur partit avec ses butins, et il la laissa toute seule. Jolie commençait à en avoir assez des hommes. Soit ils parlaient pas, soit ils l'abandonnaient, soit ils la frappaient. De mauvaise humeur, elle continue de marcher dans les rues de Medievir.
Mais une chose est sûre : Jolie commence à s'ennuyer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jolie, la jolie jeune fille.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réseau avec RRTC près de Paris ou de Mantes la Jolie
» Angelina Jolie
» Jolie fleur de papillon
» Jolie carte
» J'aime les licornes, et leur jolie corne. o/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Biographies-
Sauter vers: