Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Sur les berges du fleuve Péril

Aller en bas 
AuteurMessage
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 13:42

Mort. Tout dans cette vallée respirait la mort. Le sol poussiéreux et boueux n'incitait guère les voyageurs à l'emprunter, tout comme les rares points d'eau salubres. Les arbres noueux et rachitiques poussaient çà et là, ne donnant que peu de variété à ce paysage effrayant. Le fleuve n'offrait pas non plus un spectacle de meilleur augure. Il charriait les boues noirâtres qui s'y écoulaient en amont, dans les monts. L'odeur que dégageait ses eaux n'était, certes, pas idyllique, mais la voyageuse n'allait pas abandonner parce que ses narines étaient choqués par la puanteur.
Dans la brume, Taymir avançait avec peine dans ce cadre étrange. Elle était seule avec sa monture chargée, et dans son habit d'homme, à parcourir l'immensité vide de la Vallée. Depuis deux jours, deux jours ressemblant à des nuits, qu'elle longeait Péril et qu'elle était sur un qui-vive permanent. Malgré la lueur réconfortante de sa lanterne, elle avait toujours peur de se retrouver nez-à-nez avec... Un monstre ou une sale bestiole.


- Doucement Ney'la... Intimait-elle de sa voix douce à la jument, qui semblait nerveuse.

Elle comprenait sa réaction. Quelques heures plus tôt, alors qu'elle somnolait engoncée dans un tronc d'arbre creux, sa jument avait brusquement henni. Réveillée, elle se rendit compte qu'un... Cadavre tentait de s'approcher de son abri. Avec un haut-le-coeur, Taymir se souvint de l'apparence hideuse du monstre et avait tâché de le battre du mieux qu'elle pouvait. Elle réussit à le décapiter d'un coup de bâton.

-Avec chance. Il n'était pas armé et il boîtait.

Squish, squish. Ses bottes faisaient un bruit infernal, dans le silence pesant des lieux.

-On va faire une petite halte pour se reposer. Murmura-t-elle à Ney'la, pour se rassurer.

Taymir avait avisé un rocher moussu, à une vingtaine de pas de la berge. Un abri idéal..Pour quelques minutes. Avec un petit soupir, elle s'y installa.
Droit devant elle, par delà Péril et le terrain empoisonné du Ringem, une immense bâtisse de couleur claire semblait briller dans l'obscurité. Un long hurlement monta dans la nuit, le coeur de Taymir battit à tout rompre.


Les ruines Blanches,songea-t-elle.

Mais ce n'était pas son but. Elle en avait un, un qui lui tenait à coeur, et qu'elle n'allait pas abandonner si vite. Alors, rabattant sa capuche de manteau, elle ramena ses genoux contre elle et examina sa lame de coutelas, comme pour se rassurer.

Non, cette Vallée n'allait pas l'empêcher de remplir ses objectifs, se jura-t-elle en rangeant son couteau. Puis elle attrapa l'outre d'eau qui pendanit sur le flanc de Ney'la et s'autorisa quelques gorgées pour calmer sa gorge enflammée par la poussière. Ney'la, malgré tout d'humeur joueuse, attrapa délicatement l'outre de peau avec ses dents et but aussi le liquide frais et pur. Taymir eut un rire, qui coupa quelque peu son écoeurement. La lanterne posée devant ses pieds, elle espérait que sa lueur n'allait pas attirer des bêtes.
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 14:25

Il y eut un bruit. Un hurlement. Le hurlement d'un loup monstrueux. Ce son terrible résonnait, assourdissant, semblait provenir du sol, se répercutait d'une pierre à l'autre. C'était un hurlement à glacer les sangs. Les plaintes d'une bêtes qui semblait énorme d'après l'ampleur du son.

Puis Taymir pur voir une silhouette, indistincte, tremblotante marcher le long du fleuve. Dans la nuit, entre les flaques de brume, il était difficile d'être sûr, pourtant elle l'apercevait par intermittence. Dos à elle, s'éloignant, elle portait quelque chose, comme une chandelle.

Il y eut un chuchotement à l'oreille de la clerc. Elle sentit un frôlement, un souffle froid sur son oreille. Mais lorsqu'elle se retourna, elle ne vit personne. Et la silhouette était à une dizaine de mètres maintenant. Bientôt elle disparaitrait totalement dans une nappe de brume...
Revenir en haut Aller en bas
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 14:34

Le coeur battant à tout rompre, Taymir sentit un souffle froid, à son oreille. Elle se retourna brusquement. Rien. Son rythme cardiaque augmenta brutalement et elle se rétablit en position debout. Sa jument semblait elle aussi complètement paniquée par le hurlement rauque de la bête fantomatique devant elles. La jeune blonde saisit son bâton, s'efforçant de ne pas trembler, et adopta une posture défensive, en donnant des coups dans le vide.

-Arrière !

Sa propre voix manqua de lui faire peur. Mais elle la vit. La chandelle. Une lueur tremblotante.

- Halte !

Bravant sa peur, elle voulut s'avancer mais la silhouette s'effaça dans le néant brumeux du fleuve.

-Ah...

Les jambes en coton, elle se laissa retomber sur le tertre humide et s'efforça de reprendre contenance. Il lui fallait faire attention s'il elle voulait réussir. Sa jument se calma, elle aussi, et posa sa tête affectueusement sur l'épaule de sa maîtresse. Taymir lui caressa le nez, et lui flatta l'encolure, rassérénée malgré ce qu'elle avait vu.
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 16:04

La silhouette réapparut, un peu plus loin, sa bougie à la main. Elle se trouvait sur un pont aussi sombre que les eaux noires et bouillonnantes du fleuve. Elle se retourna, forme incertaine dont les contour restaient flous. De là où elle était, la demoiselle illymis ne pouvait distinguer les traits de son visage, mais elle pouvait voir ses gestes.

La silhouette montra du toit les Ruines Blanches sur l'autre berge du fleuve et lorsque Taymir les regarda de nouveau ... elles avaient changé. Ce qu'elle voyait ne s'apparentait plus du tout à des ruines mais c'était bien un somptueux palais de marbre blanc avec des lumières colorées aux fenêtres et des silhouettes déambulant à l'intérieur. Dans la nuit, le bâtiment brillait tant qu'il faisait presque jour tout autour de lui.

Le hurlement continuait mais il était recouvert d'une musique. Il y avait manifestement une fête dans le Palais Blanc de l'autre côté de la rive.

Quelqu'un baissa la capuche de Taymir mais encore une fois, lorsqu'elle se retourna, il n'y avait personne. Puis elle sentit que l'on soulevait ses cheveux pour laisser passer un souffle froid sur sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 16:22

Les paupières de Taymir avaient commencé à s'alourdir, contre-coup de la montée d'adrénaline qu'elle avait eu plus tôt. Mais sans raison aucune, elle s'éveilla de nouveau.
Devant elle, à une trentaine de pas, la silhouette sans corps qu'elle avait aperçue dans la brume était revenue. La jeune guérisseuse ouvrit la bouche puis la referma en voyant le spectre s'adresser à elle. D'un geste, il lui désigna les Ruines Blanches. Qui n'étaient plus à l'état de ruines, mais Taymir pouvait voir un magnifique édifice, fait d'un marbre immaculé. Il brillait comme une étoile.
Le hurlement qu'elle avait entendu précédemment s'était transformé. La bestialité du cri avait fait place à une musique, une étrange musique qui venait d'un autre temps.


-U..Une fê-te !

Elle se mit à avancer, quelques pas, attirée par la musique. Sa capuche tomba, Taymir fut prise d'un violent frisson en sentant un souffle glacé courir le long de sa nuque. Elle eut beau se retourner, mais personne n'était là, sauf sa jument qui était immobile et silencieuse. La jeune femme sentit la peur monter en elle comme la dernière fois mais s'efforça de ne pas céder. Elle observa les environs tout autour d'elle et s'aperçut qu'elle n'était qu'à quelques mètres du fleuve et du spectre. Elle recula, surprise d'avoir autant avancé. Mais la musique qui venait du Palais résonnait encore dans la nuit.

-Qui que vous soyez, sachez que je n'ai pas peur de vous !

Ses paroles devaient sembler bien naïves, mais Taymir voulait avant tout se rassurer en parlant tout haut. Sa lanterne s'était éteinte sans qu'elle ne s'en rende compte. Alors bien vite, elle tenta de la rallumer.
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 16:52

Mais jamais la lanterne de voulut se rallumer. Les nappes de brumes grises, seules origines de lueurs (pas très rassurantes car un peu trop surnaturelles mais au moins il y avait de la lueur) s'estompèrent petit à petit, et l'obscurité s'étendait autour de Taymir. Il suffit de quelques secondes pour qu'elle ne puisse même plus voir ses propres pieds ... et par la même elle ne pouvait distinguer les pierres ou les choses qui rampaient au sol ...

Le hurlement s'était tout à fait tu maintenant. La musique résonnait, joyeuse, des rires se faisaient entendre aussi. Ainsi que des paroles mais Taymir ne pouvait les comprendre, elles provenaient du Palais lumineux, devenu la seule source de lumière alentour, mais lui-même ne se trouvaient pas juste sur le bord de l'autre berge mais un peu plus loin.

Le Palais ... qui semblait être la seule source de vie.


Quelque chose frôla la cheville de l'illymis. Non finalement il y avait autre de de vivant hors du Palais de lumière ... brrrr ...
Revenir en haut Aller en bas
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 18:42

Elle avait beau utiliser le briquet d'amadou qu'elle gardait toujours sur elle mais la lanterne ne pouvait pas se rallumer, il lui semblait qu'on soufflait sur la mèche à chaque étincelle qu'elle faisait naître. De plus, l'obscurité coulait à terre, comme de l'eau, et ensserrait ses chevilles, ses mollets. Elle ne pouvait même plus voir où elle mettait les pieds. Ney'la aussi piaffait, inquiète de ne plus voir ses sabots. Il lui semblait aussi que des choses bougeaient tout autour d'elle. Avec un frisson de froid, d'inquiétude et de dégoût, elle se tourna vers l'apparition lumineuse.
Des sons de voix, de fêtes, des rires se faisaient entendre, mais comme assourdis avec une laine de Moo. Elle avait beau se concentrer, Taymir ne pouvait comprendre ce qu'il se passait dans ce merveilleux palais auréolé de cette lumière surnaturelle.


-Hééé...

Elle ne put retenir l'expression de dégoût quand elle sentit un contact avec ses jambes. Ce fut avec une rapidité étonnante qu'elle préféra monter sur Ney'la, où elle se pensait plus en sécurité.

- Tu vois cette lumière Ney'la ?

La jument eut un signe de dénégation qu'elle interpréta comme un non.

-Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 19:13

Deux silhouettes sortirent du palais, se tenant par la main. Le couple tournoya ensemble, puis avança jusqu'à la berge du fleuve. Ils n'étaient pas tout à fait en face de l'endroit où se tenaient Taymir et sa jument, mais la jeune fille pouvait voir leurs vêtements élégants et l'herbe si verte de l'autre rive. En chuchotant et riant, tous deux s'agenouillèrent et laissèrent glisser chacun la large coquille d'une drôle de noix. Dans chaque coquille se trouvait une petite bougie. Les coquilles glissèrent jusqu'à l'eau où elles flottèrent l'une contre l'autre. Leur petite lueur se reflétait sur l'eau qui ne paraissait plus si noire, et c'était rassurant.

Derrière et sous Taymir, l'obscurité avait tout englouti, tout effacé. Des chuchotis se firent entendre.



Pssst pssst viens ... pssst viens ... je vais te dire un secret ...


Il y eut des ricanements comme si des lutins malintentionnés se trouvaient autour d'elle.

L'homme du couple embrassa sa compagne sur la joue, puis tous deux se relevèrent pour s'en retourner vers le palais. Après quelques pas pourtant, la femme se retourna et adressa un signe. Elle héla quelqu'un. La silhouette à la bougie qui était toujours sur le front.
Celle ci regarda tristement vers Taymir, fit un geste de la main pour lui demander d'approcher, puis secoua la tête, dépitée que le jeune fille ne bouge pas.
L'homme joignit ses appels joyeux à ceux de sa compagne et la silhouette se tourna vers eux. Elle se pencha au-dessus du pont, laissa tomber sa bougie dans l'eau et passa finalement sur l'autre rive.

Les trois personnes commencèrent à s'éloigner vers le palais.


La bougie de la silhouette s'était éteinte dès qu'elle avait touché l'eau. Il ne restait donc plus que les coquilles qui voguaient doucement. Sauf que quelque chose de noir, comme une main, sortit de l'eau, les recouvrit et fit disparaitre leur lueur. Un tentacule froid, noir et visqueux sortit du fleuve et s'enroula autour d'un antérieur de la jument...
Revenir en haut Aller en bas
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 19:29

Emerveillée, Taymir assista à l'apparition de deux personnes. Elles étaients sorties du magnifique Palais Blanc, mais encore elle ne pouvait les entendre. Le spectre devant elle semblait les regarder avec tellement de... De peine. Celui-ci lui fit un signe. La jeune femme ne put le comprendre.
Autour d'elle, flottait une voix. Une voix désincarnée.

Un secret...
- Un.. Un secret ?

Elle était comme paralysée, elle ne voyait rien. Tout n'était qu'obscurité, seul le Palais était lumineux. Le couple de danseurs déposèrent sur l'eau, des lueurs. Des bougies, pensa-t-elle. Mais pourquoi voyait-elle celà ? Elle ne comprenait rien à ce qu'elle voyait.. Comme à ce qu'elle ne voyait pas. Tout celà dépassait son entendement. Puis une troisième lueur se joignit aux deux qui voguaient sur les flots tranquilles. Le spectre repartait à présent avec les autres vers la lumière des fêtes.Taymir éprouva soudain l'envie de leur parler, de leur dire d'attendre. Mais c'était trop tard.

-Attendez.. Sa demande mourut dans sa gorge pour se confondre avec le hennissement puissant de sa monture qui se cabra violemment. Ney'La !!

L'obscurité était vivante, réalisait-elle avec effroi. Et le bâton qu'elle avait dans les mains lui parut sur le moment très futile.
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 19:40

D'autres tentacules aussi sombres sortirent des eaux noires pour s'enrouler autour des pattes postérieures de la jument.

Un secret ... secret ...

Les tentacules commencèrent à tirer la monture plus près du bord, toujours plus près.

De l'autre côté le Palais brillait toujours. Plus personne n'en sortait mais la musique continuait et la foule à l'intérieure riait, valsait, on l'apercevait par les fenêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 19:59

Terrorisée par la force étrange qui les emmenait, Ney'La et elle, vers le fleuve. Elle se mit à crier, appeler à l'aide, mû par un espoir insensé qu'un des danseurs vienne l'aider. Elle avait beau essayer de se défendre avec son bâton mais c'était inefficace. La jument hennissait de plus belle, ruait, tentait de se cabrer avec violence, rendant plus difficile la défense de Taymir.

-A l'aide ! Par les dieux, venez m'aider !

Elle tenta quelque chose de complètement fou et désespéré. La jeune clerc prit son sac et les mains tremblantes, le fouillèrent puis en sortirent une fine poudre noire, qui dégageait une odeur abominable.

-Ney'la, résiste !

Elle lança la poudre sur l'obscurité, n'ayant aucune idée de ce qui allait se produire. Puis saisit son briquet d'amadou, qu'elle avait eu l'esprit de remettre dans sa poche, et alluma un pan de sa tunique qu'elle avait déchirée pour ensuite le jeter à terre. La poudre s'enflamma et produisit des étincelles qui augmentèrent la fureur paniquée de la jument.

Espérons que le soufre fonctionne...Pria-t-elle de toutes ses forces en empoignant la crinière noire de Ney'La.


Dernière édition par Taymir La Douce le Mar 30 Nov 2010 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 20:34

Et cela fonctionna. Agressés par la lumière et surtout par la chaleur du feu, les tentacules se tordirent et un des cris étranges et effrayants retentirent. Quel que fut (ou furent) ce (ou ces) monstre(s), il souffrait. Les tentacules reculèrent dans l'eau noire, entrainant le feu avec eux.

Il y eu un instant de silence.

Un instant de calme.

De répit.

Cet instant dura ... à peu près une seconde.

Et l'eau se remit à bouillonner. Et derrière Taymir un autre bruit retentit. Des cliquetis par milliers, des grouillements ignobles. On eut dit que des milliers de cafards arrivaient sur elle en courant sur les milliers de petites pattes chitineuses. Et peut être ces insectes cachés dans l'ombre étaient ils plus gros que l'illymis ne m'imaginait car tous ces cliquetis devinrent rapidement grondement. Combien étaient ils ?

Elle était coincée. Les insectes derrière, les tentacules devant ... elle était coincée, elle était perdue. Pourquoi avait elle eu l'idée de venir dans cette vallée ? Prise de panique, la jument prit la seule voie qui lui restait. Dans un galop affolé -car si elle ne voyait pas le Palais illuminé, elle entendait les cliquetis, elle sentait les secousses infimes de la déferlante de cafards qui leur fonçait dessus - ce danger là tétait réelle et se faire dévorer vivante par ce qui arrivait, cela, elle ne le voulait pas.

Elle atteignit le pont et entreprit de le traverser. C'était un pont de pierre, et il avait bien fallu cela pour qu'il tienne encore debout, malgré qu'il ait été construit une petite éternité avant cette sombre nuit.
La jument se trouvait au milieu du pont lorsque la voix désincarnée se fit de nouveau entendre à l'oreille de Taymir.

secret ... pssst secret ...

La jument hésita, puis bondit et se retrouva sur l'autre rive où elle s'immobilisa, la bouche écumante. Elle ne se retourna pas pour voir ce qui se trouvait peut être derrière elles. Elle attendit que sa maîtresse choisisse une direction. Allez droit vers le Palais ou le contourner ?
Revenir en haut Aller en bas
Taymir La Douce

Taymir La Douce

Réputation : 800
Age : 27
Localisation : Quelque part en Adreis

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 20:44

Quand elle vit les tentacules immondes se rétracter, elle amorça un cri de joie. Mais la déferlante de cafards grouilla ne lui en laissa pas le loisir. Ce fut à ce moment là que Ney'la la Douce prit une initiative qu'elle n'avait jamais prise auparavant : La fuite.
La jument, terrorisée par le danger multiple qui les menaçait entreprit de galoper, de fuir ce qui lui faisait peur et pour celà, de prendre le pont.


-Ney'laaa ! ¨Paniquée, la cavalière criait, alors que la marée grouillante les talonnait, alors que les tentacules recommençaient leur danse abominable vers eux. Sa monture passa le pont à une vitesse folle, c'était comme si elle l'avait survolé. C'était le seul point positif de ce moment-là, car maintenant restait à décider de quelle direction elles avaient à prendre. La voix désincarnée revenait à son oreille, susurrer les mêmes mots que quelques instants auparavant..

-Secret... Pssst...
- Mais qui êtes-vous ?

La jument ralentissait l'allure, indéçise quant à la direction. Taymir, effrayée par la voix, eut l'impression de perdre la tête et ne sachant plus ce qui était réel ou non, talonna Ney'la et la conduisit en direction du beau Palais où se déroulaient les fêtes.

-Je t'en prie, Ney'la... Partons !
Revenir en haut Aller en bas
http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeMar 30 Nov 2010 - 12:57

Le jument prit le trot et se dirigea vers le Palais. Plus Taymir s'approchait et mieux elle entendait la musique, les rires, le bourdonnement des voix. Ney'la passa la porte du Palais et traversa une grande salle au galop. L'illymis put voir de superbes lustres au plafond, des peintures au goût exquis sur les murs, des gens habillés de façon très élégante. Le Palais grouillait de vie, de lumière, de chaleur aussi. La jeune fille ne sentait plus le froid. Un fumet lui parvint aux narines et cela lui donna envie de gouter à la nourriture joliment disposée sur des jolis plats le long d'une très longue table.
La jument continua sa course. Sur son passage, les gens s'écartaient, sans précipitation, puis se replaçaient et continuaient leur danse, leur discussion.

La cavalière et sa monture traversèrent la salle et sous le regard médusé de Taymir, le mur à l'autre bout de la grande pièce commença à s'effriter, il devint rapidement poudre de lumière et lorsque la jument l'atteignit ... il n'y avait plus rien. Comme si le mur et tout le Palais avaient été un pissenlit et que quelqu'un avait soufflé dessus ...


Elle se retrouva sur une longue esplanade dont il ne restait, en réalité, que quelques morceaux de dalles blanches disposées ça et là. Ce qui restait d'une longue terrasse après que plusieurs siècles aient passé.

Elle croisa quelques colonnes écroulées puis arriva à un endroit où la pierre était en meilleure état. La jument passa au trot puis au pas et s'arrêta tout à fait.

Devant elle se trouvait un homme aux cheveux brun immobile, les yeux clos, inconscient.



ton prochain post => là! Les Ruines Blanches


Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeDim 5 Juin 2011 - 23:12

- Attrapez-le ! Il ne doit pas s'échapper !
- Mais chef...
- Dès que j'aurai mis la main sur cette fiente de chewgal diarrhéique, je...
- Mais chef...
- ... et puis je le suspendrai délicatement par les boyaux...
- Mais chef...
- ... l'écarteler subtilement entre quatre moos...
- Mais chef...
- Mais quoi, merde ?!

Le sus-désigné "merde" rentra la tête entre les épaules pour éviter un escadron de postillons.

- Il... heu... c'est-à-dire que nous avons probablement comme qui dirait peut-être perdu sa trace.
- "Probablement" ?
- C'est ça.
- "Comme qui dirait" ?
- Exactement.
- "Peut-être" ?
- Vous avez bien entendu.
- Hmpf... "perdu sa trace" ?!
- Ahem... j'en ai bien peur, oui...
- Bande d'incapables !

Tous les krobeaux qui sommeillaient alentours dans les branches encore alourdies de bancs de brume nocturne s'égaillèrent en protestant bruyamment contre ce réveil matinal. LEs volatiles tournoyèrent un moment avant de regagner leurs pénates, une fois que les bruyants intrus se furent éloignés.
Curieusement, une des branches dans un des plus grands pins aux aiguilles noires au bord de la rivière continua à s'agiter... et à ricaner.


- Ha ha ha... haaa... aahaa ? Houlà... Yiiiiaaaargh... Ca gliiiiisse !

Une masse sombre battit frénétiquement des pattes sur sa branche qui commença à se balancer, se balancer, et...

- Je tooooomb... Ouille !

La masse gigotante dégringola dans les fougères argentées.

- Aïe, roh, ça fait mal...

La masse déplia une paire de bras et de jambes un peu dans le désordre, et s'ébroua pour faire tomber les feuilles qui ornaient artistiquement sa défroque tout aussi en vrac que le reste.

- Pfff, les risques du métier, tu parles !

Le jeune homme finit de se redresser et secoua un pied aussi nu que détrempé avec une moue de travers. D'un revers de main, il essuya la boue qui couvrait son museau basané, et secoua sa tignasse brune mêlée de mousse.
Ses yeux vert vif vérifièrent à gauche et à droite que personne n'avait assisté à sa réception peu glorieuse au sol.


- Ah bah... l'avantage du Ringem, c'est qu'en général c'est pas trop fréquenté.

Ayant fini de s'épousseter, il attrapa le sac qui avait accompagné -ou peut-être un peu provoqué- sa chute.

- Ca fera aussi une bonne planque. Les monstres sont encore moins teigneux que mes généreux donateurs... Mmh, si je me souviens bien il y a des ruines pas trop loin. Cela fera un abri passable.

Avec un petit rire, il tapota son sac rebondi, avant de se balancer par-dessus son épaule d'un geste ample et plein d'assurance...

- Ouarrrgh !

... et de dégringoler à la renverse, entraîné par le poids phénoménal de son butin.

- Les risques du métiers, tu parles...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 16:47

Le spectacle ne se fit pas sans public. Un bon public, même, prêt à rire à la scène. A en apprécier la chute. Oui, surtout la chute d'ailleurs. C'est ainsi que le jeune homme au lourd sac, en tournant la tête, se trouva nez à nez avec un sourire. Un grand sourire de saurien. Plein de dents. La gueule s'ouvrit toute grande, dévoilant deux rangées de canines déchiqueteuses.

Le monstre allait conclure le show à sa manière, en transformant le divertissement en une collation digne de ce nom. Miom !
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 17:46

Le jeune homme loucha sur la gueule putride qui lui exhalait à présent une haleine épouvantable dans la figure, se pencha un peu en arrière pour considérer la... heu... enfin le muffle de la bestiole, quelle qu'elle puisse être, puis lâcha un énorme soupir.

- Oh non pas ça...

Les mâchoires s'ouvraient, s'ouvraient démesurément.

- Ah, pitié...

S'ouvraient...

- ... pas ça...

S'ouvraient encore...
... largement assez grand pour recevoir l'énorme sac rempli de quincaillerie que le damné voleur balança droit au fond de la gorge du monstre.
Sans attendre de voir s'il s'étouffait avec ou pas, le garçon tourna prestement les talons et détala comme un lièvre poursuivit par une meute... enfin une meute composée d'un seul et unique prédateur, mais gros.


- Punaiiiiiise ! J'en ai marre, ça fait le cinquième butin que je perds comme ça ! Y'en a marre, mais maaaaarre ! Et merde, elles sont encore loin ces ruines de mes c...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 19:04

Ah non! Ah non ça n'allait pas se passer comme ça ! La bête n'apprécia pas l'occlusion de sa trachée. Etant donné que ce qui bloquait à l'entrée de sa gorge n'était pas de la viande, alors c'était inacceptable. Dégoûté, le saurien toussa et recracha le sac, y donna un coup de dents vengeur, qui tordit au passage pas mal de bricoles du contenu, et avec une sorte de grondement, il se retourna, repéra tant bien que mal le fuyards de ses yeux noirs un peu myopes et fonça à toutes pattes. Ses pattes n'étaient pas très longues, mais il savait les bouger très vite et dans un bel ensemble, c'est ainsi qu'il put sans trop de peine réussir à se placer à quelques pas de sa proie. Il fit claquer plusieurs fois sa mâchoire comme des coups de semonce.

CLAC ! CLAC !

Le tout accompagné de feulements rauques. Malheureusement, la peur semblait donner des ailes aux pieds du jeune homme devant. Mais l'espèce d'énorme crocodile sombre n'abandonnerait pas. Le jeune homme suivait le fleuve, et ça arrangeait bien ses affaires ... car il ne pourrait pas le traverser !

Sauf si il atteignait le pont. Auquel cas, il serait alors hors de portée. Frustré d'avance à l'idée de rater sa chasse, la bête accéléra un chouilla et ouvrit, une fois encore, une large gueule. Il gronda.

Le pont fut bientôt en vue du voleur ... ce qui ne le fut pas, en revanche, ce fut un de ces saletés de petits buissons épineux. Le même genre que celui qui avait fait trébuché Talisham. Le jeune homme s'y prit les pieds. C'est traître les épines !
Et le saurien émit un bruit proche du rire en le voyant enfin tomber.
Comme quoi il était bon de ne pas manger les plantes, elle finissaient par remercier en aidant à piéger la viande !
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 19:55

- Ouaouille !

*Sblaf*

- Nom d'un...

Messire monte-en-l'air (ou tombe-en-bas, dans ce cas précis) releva le nez de la flaque de boue verdâtre dans laquelle il s'était magnifiquement vautré.
Il pataugea, dérapa, et parvint tout juste à se retourner pour voir où en était le monstre. Il le regretta presqu'aussitôt : la bestiole était presque sur lui.


- Oh merde, merde, merde...

Il prit une grande inspiration, rassembla toute son énergie et émit l'allocution des situations -vraiment- désespérées :

- Au s'cours !
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeMar 7 Juin 2011 - 17:51

S'attendait il vraiment à ce qu'on lui réponde ? A ce que quelqu'un intervienne ? Dans ce lieu gris, terne brumeux où ne vivaient que spectres et monstres ? Bah ... après tout ne dit-on pas que tout est possible ? Et que l'espoir fait vivre ?

L'appel du tire-laine n'avait pas été très fort, n'avait pas porté loin en vérité. Mais qu'importait puisque Khamsin l'avait entendu, lui. Et qu'il s'avait où foncer, talonné par Fanaa qui courait le ventre nouée, persuadée sans réelle raison que c'était Adweliwen qui était aux prises avec un des dangers de la vallée. Elle savait qu'elle avait peur, qu'elle n'était pas très douée pour se battre ... mais elle ne laisserait pas sa maman oiseau bleu être dévorée, ça non. Et cette certitude guidait ses pas autant qu'elle l'aidait à raffermir sa prise sur les poignées de ses armes.

Le loup et la jeune fille traversèrent le pont sans un regard en arrière, sans prendre le temps de vérifier si Lyrev et Isatiis les suivaient ou si ils étaient restés à l'abri aux Ruines. Ils se retrouvèrent rapidement sur le lieu de déjeuner du caïmodile. Khamsin bondit vers la bête mais Fanaa ralentit en découvrant le monstre. Il était ... gros ! Moins gros que celui sur lequel elle s'était entraînée mais toutes ses dents ...


*Défends ta maison!*

Paniquée, survoltée, de l'adrénaline plein les veines, terriblement tendue. Elle dégaina une de ses lames mais hésita. Où frapper ? La gueule se referma mais manqua le jeune homme car le loup avait décidé de s'attaquer à la bête-qui-pue-la-vase. Le monstre tourna le dos au voleur, essayant tout de même de le frapper de sa queue au passage et se concentre sur le loup. Un animal à sang chaud. De la viande !

- Laisse le !

Fanaa asséna un coup de lame sur le dos du saurien, mais celui-ci se rit du coup. Elle avait abîmé sa peau épaisse mais n'avait pas atteint les chairs en dessous. Il continua de se concentrer sur sa nouvelle proie. Khamsin dut se prendre un mauvais coup car il glapit. Ce qui n'était pas pour rassurer Fanaa et pourtant elle devait se lancer ! Qu'avait dit Talisham ? "Vise la tête" ou alors c'était "utilise ta tête" ?
Un autre coup. Un autre. Pourquoi ne souffrait il pas ? Grondements lupins, grondements sauriens. Khamsin lui courait maintenant autour pour éviter sa gueule et l'irriter.

Et l'aide vint finalement du ciel. Kraa plongea en piqué et creva un des deux yeux noirs avant de reprendre de la hauteur. Fou de douleur et de rage, le monstre battit plus violemment de sa queue et se dressa sur ses pattes postérieurs. En position à peu près verticale, il gronda vers le ciel son intention d'avoir le krobeau entre les dents.

La peau de son ventre et de son cou, à découvert étaient un peu plus claire que ses écailles car plus fine. C'était donc l'endroit où frapper ! La lame du sabre passa donc sur la gorge du monstre, qui retomba après que du liquide sombre et épais eut coulé de la plaie ouverte. Tremblante, la main toujours crispée sur la garde de son arme, Fanaa regarda le monstre, encore plus tendue qu'avant. Elle n'avait pas assuré ! Pas du tout !

L'appendice caudal du monstre, pointé vers le voleur, frémit et se scinda en deux dans le sens de la longueur. Les deux moitiés se séparèrent pour montrer deux rangées de dents que le jeune homme connaissait maintenant assez bien pour les avoir vu de près. La sale bête avait donc deux gueules ?!

Cette fois le corps de la danseuse bougea tout seul. Quelqu'un était en danger! Elle y mit toutes ses forces et elle planta son sabre de façon à littéralement clouer le bec de la créature. Le clouer au sol. C'était bizarre de voir un monstre avec une arme plantée comme un cure dent dans un club-sandwich ... une arme avec des pompoms pendouillants à la garde...


- Il ne bouge plus ?

Fanaa se laissa tomber, vidée de ses forces, un regard méfiant sur le monstre. Elle était essoufflée.

- Je n'ai pas réussi ... oh zut je n'arrive jamais à rester calme ...

Khamsin s'approcha en boitillant, se lécha la patte, puis se dirigea vers l'intrus afin de le renifler.


Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeMar 7 Juin 2011 - 19:48

- Oh, merci ma bonne étoile, je savais que tu ne m'abandonnerais pas !

Le voleur joignit pieusement les mains, avant de se redresser vaille que vaille et de s'assurer de sa mise. Il put ainsi constater que ses vêtements étaient froissés, déchirés, caparaçonnés d'une épaisse couche de boue gluante dont la couleur hésitait entre le vert et le jaune morve.

- Aaah, parfait ! J'ai réussi à éviter...

Un long filet visqueux descendit d'une des lianes moussues qui s'emmêlaient confusément comme des toiles d'araignées au-dessus de leurs têtes et vint se poser mollement sur l'épaule du bandit.

- ... la bave vraiment puante de cette horreur... Et merde, ça met des semaines à partir, ça !

Il vrilla un coup d'oeil méfiant vers les lianes vers lesquelles le monstre avait craché sa colère en plus du reste, et se décala prudemment d'un pas sur la gauche. Après un reniflement qui lui tira une grimace écoeurée, il considéra le loup qui semblait décidé à venir se brûler la truffe avec sa nouvelle eau de toilette...

- Hum...

[i]... tourna autour du sabre de parade toujours piqué dans la gueule numéro deux du saurien...

- Hum..

[i]... tourna de même autour de la jeune fille apparue si opportunément...

- Hum...

[i]... puis se massa la tempe du bout de l'index dans un visible effort de réflexion.



- Mais qu'est-ce que vous bricolez dans ce coin sinistre, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeMer 8 Juin 2011 - 13:09

Khamsin éternua bientôt et se frotta le museau contre sa patte. Ca picotait, c'était très désagréable ! Il préférait de loin le parfum de forêt d'Isatiis. Il clopina vers Fanaa et lui fit des yeux tristes.

La jeune fille secoua la tête en souriant et souleva un bout de sa jupe pour nettoyer la truffe du loup. Ensuite elle posa son bras sur son cou afin d'avoir un abri, porta sa main à sa poitrine et s'efforça de calmer son rythme cardiaque affolé. Elle avait hâte d'être au lendemain et au jour d'après afin de ne plus risquer d'avoir le tournis chaque fois qu'elle faisait des efforts. C'était frustrant cette faiblesse de malade. Elle n'était pourtant pas une personne de si faible constitution !

Bon. Il y avait quelqu'un. Il faudrait peut être lui parler ?


- Ce n'est pas si sinistre, tu sais ...

Comme pour la faire mentir, un bruissement se fit entendre. Celui de centaines et de centaines de pattes d'insectes crissant sur le sol. La multitude de bestioles qui courait dévorer les cadavres. Qui, d'une certaine façon, "nettoyaient" la vallée ...
Le souci c'est que si l'on était un peu trop près de la chair morte, l'on pouvait se faire croquer par accident par une des petites bêtes. Enfin en fait le souci c'était que l'une d'elles ne venait jamais seule. Et surtout que, sans vraiment le vouloir (cette multitude avait une conscience ? peu probable, mais pas impossible), elle pouvait assez rapidement, mais surtout très douloureusement transformer de la chair vivante en chair morte. Elles rentraient par le nez, les oreilles, la bouche et s'en débarrasser relevait de l'impossible.

Il ne fallait donc pas rester dans les parages mais retourner aux Ruines au plus vite !

Ce que ne fit pas Fanaa. Au lieu de cela, elle alla saisir la garde de son sabre et tira, tira afin de le sortir de la gueule du caïmodile mort. Seulement cette saleté d'arme ne venait pas. Maudit accès de faiblesse !
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeMer 8 Juin 2011 - 22:58

- Pas sinistre ? J'veux même pas savoir comment ça serait si c'était sinistre pour de bon, alors.

Le jeune homme émit un reniflement un peu dégoûté et marmonna comme pour lui même :
- Tous les animaux -monstres compris- ont leur langage à eux, mais pas ceux d'ici...

Il s'ébroua et alla ouvrir au grand la gueule dentue à ce qui semblait être l'avant du monstre, lâcha un gros soupir, puis alla faire de même avec celle de l'arrière, dégageant du même coup le sabre de Fanaa.

- Hum. De tout façon je sens déjà la mort.

Sans plus s'inquiéter de la bave nauséabonde qui s'écoulait encore en filets visqueux le longs des crocs de la bête, il plongea son bras entre les mâchoires, farfouilla un moment, et finit par lâcher une exclamation de contentement. Il ramena donc sa prise vers lui. Un bras apparemment humain et assurément décomposé.

- Aaah, il me semblait bien avoir aperçu un truc brillant !

Tout fier de lui, le brigand préleva la lourde bague à pierre rouge qui étincelait à un des doigts osseux de la relique. Bague qu'il empocha, et relique qu'il balança par dessus son épaule avec une souveraine indifférence.

- Bien bien, il serait peut-être temps de changer de zone, non ? A la base je ne suis pas venu pour servir de repas à la faune locale, moi...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitimeSam 11 Juin 2011 - 1:29

Proprement dégoutée par les gestes du jeune homme, Fanaa resta un instant hésitante, ne sachant quelle attitude adopter. Mais les crissements se firent entendre de nouveau. Plus proches, beaucoup plus proches. Il n'y avait pas un instant àperdre !
Khamsin lui était plus que sceptique, pourquoi cet adrenien s'était il intéressé à de la viande pourrie ? Cela ne pouvait que rendre malade. A moins d'être un charognard. Ou un asticot. Berk ! le loup fut rassuré lorsque le tire-laine se rendit compte que sa prise n'était plus très comestible et la balança. Ouf !

Fanaa coupa court aux réflexions lupines en hélant l'inconnu. Il fallait se presser !


- Suis moi vite !

Fanaa repartit vers le pont, ressentit dans sa poitrine un point de côté dont elle se serait bien passée mais ne s'arrêta qu'une fois passée la barrière invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sur les berges du fleuve Péril Empty
MessageSujet: Re: Sur les berges du fleuve Péril   Sur les berges du fleuve Péril Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les berges du fleuve Péril
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: La vallée du Ringem-
Sauter vers: