Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Gargote des Gargouilles

Aller en bas 
AuteurMessage
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 24 Oct 2010 - 21:27

Marchant d'un bon pas, Soghann fit rapidement l'inventaire.

- Allons pour la Gargotte. Malgré son nom, l'auberge servait des repas plus que décents, et sa carte des boissons allait de paire. Ils arrivèrent rapidement devant, et jaugèrent d'un coup d'oeil l'ambiance qui y régnait. A travers les fenêtres résonnaient les habituels tintements de chopes, rires avinés et chants grivois, mêlé au bruit de fougueux couverts.

L'assassin sourit.


- ça m'a l'air parfait !

Le bâtiment était à l'image de la plupart des auberges de Shalanos, construit de la pierre noire des cavernes, pointant des flèches ornées vers le plafond invisible. S'étendant sur plusieurs étages, elle présentait de nombreuses gargouilles de divers styles, d'où son nom. La légende disait que plusieurs avaient été ramenées de pillages datant de plusieurs siècles, ce qui faisait de l'endroit un lieu intéressant pour quiconque s'intéressait à l'art d'Adreis. Mais peu de Shalos l'étaient, ce qui faisait que l'endroit était davantage réputé pour la qualité de ses services.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 24 Oct 2010 - 22:11

- Aaah, si je me souviens bien de l'endroit, il y a des espèces d'alcôves voûtées avec des fauteuils de velours rouge pas complètement inconfortables quand ils sont propres. On va enfin pouvoir...

Syld avait poussé la lourde porte de bois noir aux ferrures massives avec l'indéfectible assurance qui était la sienne quelle que soit la taverne où il pouvait mettre les pieds. Mais il avait à peine fait un pas à l'intérieur qu'il rentrait en collision avec une armoire à glace apparemment pressée de sortir, ce qui l'empêcha d'achever sa phrase.

- Hé, tu peux pas regarder où tu vas, espèce d'avorton ?

Sur cette subtile remarque rageuse, l'armoire à glace attrapa l'assassin par le col et le plaqua assez méchamment contre un des piliers de pierre qui formaient les montants de la porte.
Syld réprima une grimace -le choc de son dos contre le pilier avait été un peu rude-, puis leva une main pour vérifier que son nez n'avait pas souffert lors de la première collision, sans vraiment se préoccuper de celui qui le collait au mur.


- Mais pourquoi est-ce que tout le monde s'acharne à me donner de l'"avorton", aujourd'hui ? Aïe ! Raah, encore un peu et j'étais défiguré ! Et puis gaffe avec le col de cette chemise, c'est une des seules qu'il me reste, quoi, mince !

La désinvolture de son captif parut ébranler l'homme qui cligna des yeux pour mieux voir son minois au travers des vapeurs d'alcool. Il fronça les sourcils dans un effort de concentration presque comique, et parut vaguement ébranlé.

- J't'aurais pas déjà croisé quelque part, toi ?
- Oh si si, sûrement... Une vague histoire de fenêtre et de chute du deuxième étage, je crois. Au fait, la jambe va mieux ?
- Aaaah...

L'homme tourna la tête et découvrit précisément ce qu'il craignait de voir, c'est à dire un Soghann qui patientait sur la dernière marche à quelque centimètres de là.

- Aaaah...

Il attrapa le menton de Syld pour lui tourner la tête d'un côté et de l'autre par acquis de conscience. L'assassin se laissa faire avec un certaine complaisance et un petit sourire mi-amusé mi-résigné en coin.

- Aaaah... houlààà...

Syld se retrouva à nouveau sur ses pieds et l'homme lui lissa aimablement le col de sa chemise avec de petits gestes empressés tout en se confondant en excuses.

- Désolé, j'avais mal vu. Enfin si, mais je n'avais pas fait le rapprochement. Enfin si mais...
- Ca va, ça va ! Il n'y a pas de mal. Barre-toi maintenant.

Syld fit un pas de côté pour se soustraire à ses attentions, un sourcil froncé. Il renifla, se frotta le nez... puis se détourna assez brusquement pour décocher un coup de botte vicieux dans le fondement du type qui finit de descendre les marches plus vite qu'il ne l'aurait voulu. Soghann eut tout juste le temps de s'écarter pour l'éviter.
Planté sur le seuil, le jeune homme pointa un doigt furieux vers l'armoire qui faisait grise mine sur les pavés.


- Au fait c'était ma réplique, tout à l'heure ! C'est toi qui aurait dû regarder où tu allais, espèce d'abruti ! Genre je suis pas assez grand pour entrer dans ton champ de vision, crétin du Dregnir de mes deux !

Et, faisant volte face, il rentra dans la taverne en claquant dédaigneusement la porte derrière lui... avant de la rouvrir pour laisser passer son compère.

- Oups, désolé Sogh. Failli t'oublier dehors. Je me suis un peu emporté, je crois... l'excès de bonne humeur, tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 24 Oct 2010 - 23:47

L'assassin suivit l'altercation avec un sourire amusé, et son sourire s'élargissait à mesure que la frayeur du bonhomme augmentait. La moitié des piliers de bar de la ville avaient de mauvais souvenirs d'eux, les bagarres de taverne présentant curieusement un rapport de force toujours en faveur des deux assassins.

- Attends au moins qu'on ai mangé pour déclencher les hostilités... Fit-il avec un sourire taquin.

Il pénétra dans le bâtiment à la suite de Syld, embrassant du regard la pièce principale, peuplée comme à l'habitude du tout-Shalanos venu goûter la bonne chère de l'établissement... Ainsi que la bonne chaire proposée par les plantureuses serveuses chichement vêtues et promptes à répondre à vos moindres désirs. Sur une estrade non loin du large bar, un orchestre se produisait, peuplant l'atmosphère de joyeuses mélodies. Dans des cages métalliques se trémoussaient d'accortes danseuses, lançant des oeillades langoureuses aux hommes qui bavaient littéralement à leurs pieds. La clientèle rassemblait indistinctement hommes et femmes, aisés et moins aisés, tant qu'ils avaient les fonds nécessaires pour profiter des services de l'établissement.

- Hmm... Tout ici appelle au vice, j'adore.

Une délicieuse hôtesse vint les accueillir, vêtue uniquement de ce que la décence permettait. Et les Ombres savaient que la décence était lâche, à Shalanos.

- Messieurs, une table pour deux ? Les invita-t-elle avec une oeillade gourmande.
- Avec plaisir. Dans une alcôve, et de quoi repaître deux hommes affamés.
- Tout de suite... Répondit-elle, avant de les guider vers l'une des alcôves d'un appétissant balancement des hanches. Sans se faire davantage prier, ils s'installèrent sur l'un des très confortables canapés rouges, d'où ils jouissaient d'une vue imprenable sur la salle, l'orchestre et les danseuses. Gracieusement, la serveuse se pencha pour poser sur la table deux choppes qui reposaient auparavant sur le plateau qu'elle portait avec assurance, leur donnant ainsi une vue imprenable sur une autre partie de son anatomie.
- Pour vous faire patienter, expliqua-t-elle, avant de disparaître.
Soghann s'empara d'une chope et en testa le contenu, qu'il trouva parfaitement à son goût, avant de pousser un soupir d'aise.

- Ma foi, c'est à se demander pourquoi l'on ne vient pas plus souvent ici...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeLun 25 Oct 2010 - 0:14

Syld se renversa contre le dossier et croisa les bras derrière sa nuque tout en récupérant d'un coup de langue la mousse restée au coin de ses lèvres.

- Hum... sans doute parce qu'une fois sur deux ça se finit avec du mobilier cassé, et qu'il faut bien alterner les établissements histoire que ce ne soient pas toujours les mêmes qui trinquent ?

Il promena un oeil rêveur sur les voûtes de pierre apparente et sur les torchères de métal noirci qui assuraient l'éclairage.

- Qu'on soit responsables directement ou indirectement, mieux vaut leur donner le temps de recalculer l'argent qu'on dépense chez eux par rapport à ce que peuvent leur coûter quelques tables ou chaises. Ca serait quand même dommage de finir sur les listes noires de toutes les tavernes et auberges dignes de ce nom à Shalanos.

Il croisa les jambes et se mit à remuer de la botte en rythme avec la musique qui leur parvenait depuis la grande salle. Au moment où une serveuse passait de leur côté, il lui adressa un petit signe bien particulier de la main, auquel elle répondit par un hochement de tête avant de disparaître.

- Remarque c'est vrai qu'on n'est pas revenus ici depuis un bail. Enfin, pour autant que je m'en souvienne.

La serveuse qu'il avait hélée revint et s'assit gracieusement sur ses genoux pour lui piquer une minuscule pipe à embout argenté toute allumée entre les dents.

- C'est un échantillon de notre stock spécial, chéri, lui souffla-t-elle en lui caressant la nuque. Ca te convient ?

Syld expira un petit nuage de fumée bleuâtre et répondit par un sourire, le regard pétillant.

- Oh que oui !

La fille émit un petit rire de gorge, lui piqua la pipe le temps d'en tirer une bouffée à son tour, puis se releva.

- N'hésitez pas à faire signe si vous avez besoin d'autre chose, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil avant de filer répondre à une autre commande.

L'assassin se rencogna dans l'angle du canapé au velours un peu passé.


- Mmh, commencer directement par ça avant même le hors d'oeuvre risque d'entamer sérieusement mon endurance pour la suite des opérations, mais ça en vaut la peine...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeMer 27 Oct 2010 - 21:38

L'assassin huma distraitement les vapeurs de la pipe qui venait d'arriver entre les lèvres de Syld de manière fort gracieuse, et répondit d'un air songeur tout en observant la salle.

- Pas faux. Ils ont du racheter pas mal de mobilier depuis la dernière fois que nous sommes venus, d'ailleurs. Peut-être qu'on devrait penser à se calmer, histoire de pouvoir venir plus souvent.

Il accompagna sa proposition d'un léger oscillement de la tête, comme si lui-même n'y croyait pas.

- Enfin, dans l'hypothèse où ce ne serait pas à nous qu'on cherchait des noises à chaque fois... On aura jamais fini de terrifier toutes les crapules de Shalanos...

Il se mit à lorgner par dessus sa chape du côté de son compère, et lâcha après une gorgée :

- On dirait que tes nouveaux yeux n'ont pas l'air de déranger les serveuses. Enfin, au cas où tu en retrouve une qui aurait noté la différence, je te fais confiance pour la décourager de poser des questions et occuper ses lèvres à autre chose, conclu-t-il avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeMer 27 Oct 2010 - 22:25

Syld lâcha un gros soupir.

- Les "crapules"... Que veux-tu, c'est la rançon du succès !

Il étouffa un rire un peu ironique tout en haussant les épaules.
- Si on ne compte pas les gros bras désirant tester leurs capacités sur des cibles qui, en cas de victoire, seraient du plus bel effet sur un tableau de chasse... je pense qu'on reste dans la moyenne. Ou un chouill' au-dessus, au pire. Un ivrogne va se fixer sur le premier à sa portée qui détonne un peu par rapport au reste. Alors...

Il se tapota la lèvre en faisant mine de réfléchir, les yeux levés vers la voûte.

- ... je suppose que s'ils s'en prennent à toi, c'est parce que par moment ton air blasé peut être particulièrement agaçant. Enfin je veux dire qu'on a tout de suite envie de voir quelle tête tu ferais après avoir ramassé une tarte bien appliquée. C'est... je sais pas, ça attise la curiosité... heu, la curiosité scientifique, quoi.

Les herbes devaient faire un peu d'effet.
Le jeune homme se trémoussa, réprimant à grand peine son hilarité.


- Et... hum... bah moi, ça doit être le truc habituel. Trop de regards féminins -et masculins !- qui s'attardent sur mon innocente personne, et puis ma mine de "fillette", probab'.

Il se pinça la langue entre les dents pour ne pas rire.

- Quant au deuxième sujet... Si les serveuses n'ont pas remarqué la différence ? Par les ombres, tu sous-estimes la capacité d'observation des femmes ! Crois-moi, si tu débarques avec deux centimètres de cheveux en moins, elles le remarqueront aussitôt.

D'un petit mouvement de pipe, il indiqua un recoin de la salle plus éloigné. La fumée bleuâtre qui flottait dans l'air telle un fin brouillard rendait les contours plus indistincts, mais il y avait bien trois serveuses qui avaient brièvement suspendu leurs allées et venues pour tenir conciliabule sous un passage voûté entre deux parties de la grande salle.

- Je te parie tout ce que tu veux qu'elles sont en train de se transmettre l'information et d'échafauder des hypothèses. Ah !

Les jeunes femmes s'étaient détournées pour regarder dans leur direction, et Syld leur adressa un grand signe de la main assorti de son plus beau sourire. Les accortes demoiselles -qui n'étaient pourtant pas faciles à ébranler, trop rompues aux avances innombrables des clients qui se succédaient à leurs tables- rougirent et s'égaillèrent telles une volée d'oiseaux effarouchés.

- La nouvelle va vite se répandre. Mais franchement...

Il se retourna vers son compère et secoua la tête avec malice.

- Est-ce que j'ai déjà lâché des informations aussi importantes que celle-là rien que parce que c'étaient de belles lèvres qui me posaient les questions ? Pour ce qui est d'éluder les questions gênantes, j'ai quand même pas mal d'expérience en la matière.

Il se tapota la paupière droite, là où auparavant se trouvait son bandeau.

- Tu ne fais pas un pari trop risqué en me faisant confiance pour ça.

La vision d'un plateau surmonté de plats fumants le fit se redresser un peu, l'oeil brillant.

- Voilà le repas. Il était temps, cette herbe est de bonne qualité... presque un peu trop bonne, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeVen 29 Oct 2010 - 1:05

Sans relever la remarque sur l'herbe, Soghann reporta son attention sur les plateaux qui arrivèrent bientôt sur leur table, et qui dégageaient un fumet des plus alléchant. A cette odeur, l'estomac de l'assassin se tordit d'envie, émettant un grondement caricatural. Aussi ne tarda-t-il pas à attaquer après avoir remercié la serveuse.

- Hmm... Définitivement meilleur que ce qu'on peut manger au Moo Pendu...

Il s'agissait pour l'essentiel de denrées qui, s'il elles n'étaient pas spécialement rares à Shalanos (peu de choses l'étaient), étaient cuisinées d'exquise manière, et dont le parfum naturel garantissait tant la fraîcheur que la qualité de l'origine.

- J'espère que personne ne pensera à faire assassiner le cuistot, ce serait une grande perte pour cette ville. A moins qu'on en profite pour récupérer ses recettes, ajouta-t-il sur un ton mi-figue mi-raisin.


A quelques mètres d'eux, dans une cage qui avait plus l'air de protéger l'intérieur que de l'enfermer, une délicieuse créature les régalait d'une danse quelque peu suggestive. Elle les avait repéré, et agrémentait ses mouvements de petits gestes pleins de promesses dans leur direction. Le regard étincelant, l'assassin suivait du regard les mouvements tout en mangeant avec une mine épanouie.

Semblant la découvrir à l'instant, il s'empara de la cruche qui accompagnait les plats et en renifla le contenu, ce qui sembla ravir son nez et lui donna un air rêveur.


- Cher ami, si ton goût se rapporte à ton parfum, tu sera l'accompagnement parfait...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeVen 29 Oct 2010 - 12:30

Syld avait lui aussi commencé à faire un sort à son repas avec une voracité tout à fait réjouissante. Alors qu'il appréciait du regard les ondulations de la danseuse, quelque chose parut retenir son attention un peu plus loin dans la grande salle.
Il hésita, puis reposa ses couverts pour héler une nouvelle serveuse. La fille acquiesça à la demande qu'il lui glissa à l'oreille et repartit aussitôt.

Le jeune homme n'eut pas longtemps à attendre pour voir arriver une femme de haute taille, curieusement couverte pour une Shalos. Elle s'adossa au montant de l'arche qui formait l'entrée de l'alcôve et leva le verre qu'elle avait à la main.


- Merci pour la tournée, gueule d'amour. Il n'y a vraiment que toi pour me payer cette liqueur là...

Syld se fendit d'un grand sourire.

- Je trouve qu'elle te convient bien.

La femme haussa les épaules avec un petit rire un peu enroué.

- Ton intuition a furieusement tendance à tomber juste. Allez, je sais que tu ne m'a pas appelée simplement pour profiter de mon minois. Tu veux savoir quelque chose ?

L'ironie était facile à percevoir dans ses propos, même si elle continuait à sourire. En général, elle souriait assez peu : ses traits ravagés tordus par n'importe quelle expression étaient un spectacle tel que même les plus rôdés avaient du mal à cacher leur dégoût à cette vue. Pourtant elle souriait franchement au jeune assassin qui restait aussi détendu et rieur qu'à l'accoutumée.

Shaarié était une des sources d'informations les plus fiables de Shalanos. Il y avait peu de choses qu'elle ne savait pas, et encore moins qu'elles ne pouvait finir par apprendre si on le lui demandait de la bonne façon.
L'autre détail remarquable de sa personne était sa laideur. Elle n'avait jamais dû être belle, mais à présent ses chairs semblaient littéralement dégouliner sur ses os comme des coulées de cire froide, trop lisses, trop roses. On racontait qu'ayant eu à pâtir de son talent pour mettre au jour les petits secrets, une quelconque personne haut placée avait engagé des hommes de main qui lui avaient plongé la tête dans un bac de cette eau acide qui bouillonnait parfois dans certaines cuvettes rocheuses du Dregnir. Et la façon dont elle s'enveloppait de voiles flottants semblait indiquer que son visage n'avait pas été le seul à souffrir de cette mésaventure, si elle était vraie. L'unique beauté physique qui lui restait était sa chevelure acajou foncé dont les vagues brillantes lui tombaient jusque sur les reins.

Si on rajoutait son apparence à sa capacité un peu dangereuse à rassembler les informations, on pouvait être surpris de la voir souvent entourée d'une véritable petite cour d'admirateurs. Son attrait véritable résidait dans son esprit. Difficile de trouver personne plus intelligente et plus cultivée à Shalanos. Il était étrange de voir que, dans cette taverne remplie de jolies filles plus qu'à demi nues, des regards jaloux se concentraient vers Syld simplement parce qu'il discutait familièrement avec Shaarié.

Le jeune homme haussa les épaules sans chercher à parer la petite pique de l'espionne. A question directe, réponse directe.


- J'aimerais des informations sur une personne.

L'espionne avala une gorgée de son verre.

- Son nom ?

Elle avait baissé la voix juste ce qu'il fallait pour que la discussion ne parvienne pas aux oreilles des clients les plus proches ou des serveuses qui allaient et venaient. Syld reposa la fourchette avec laquelle il jouait.

- Earl Adennon.
- Oho, un nom intéressant. Tu veux savoir quoi exactement ?
- Sa situation actuelle, c'est tout.

Shaarié croisa les bras et renversa la tête en arrière, prenant le temps de trier ses informations.

- Il est revenu à Lévitas après un petit séjour à Ilymir qui a été quelque peu agité, paraît-il...

Ses yeux bleu sombre s'étaient à nouveau posés sur Syld, à la fois scrutateurs et un peu amusés. De toute évidence elle en savait plus long que ce qu'elle voulait bien dire.

- Donc il est vivant ?
- Oui, gueule d'amour. La santé n'est vraiment pas au mieux, mais il semble se remettre. Le carrosse blanc qui a été le chercher à Ilymir a ramené un ou deux prêtres assez fameux en même temps. Chouchouté comme il est, rien d'étonnant à ce qu'il se remette à bonne allure.

Un carrosse blanc... sauf erreur, Earl n'était pas le seul à se remettre sur pied. "Enlever" des soigneurs réputés au passage ressemblait bien à la façon d'agir de quelqu'un qui n'avait pas l'habitude de se voir refuser quoi que ce soit. Aelred avait encore pas mal de ressort.
Syld se mit à pianoter sur la table, l'air pensif.


- Bien bien...

Il s'appliquait à ne pas montrer son soulagement, mais Shaarié continuait à l'observer avec un sourire en coin.

- C'est amusant que tu ais donné ce nom, joli coeur. Figure-toi qu'il m'est parvenu aux oreilles en même temps qu'une petite anecdote amusante au sujet d'un assassin dont l'exécution ne s'est pas déroulée comme prévu à Faelanir.
- Amusant, en effet.

Shaarié vint se pencher vers lui, une main sur l'accoudoir du canapé. Syld fixa sans ciller ce visage ravagé dont il pouvait apprécier tous les atroces détails.

- Je suppose que même si je te demande comment tu as fait pour t'en tirer, tu ne vas pas me le dire. Enfin ce n'est pas comme si je n'avais pas ma petite idée à ce sujet. Ton Lévitis a pas mal de classe et de mordant, pour un clerc.

Syld lâcha un petit soupir, sans faire mine d'infirmer ou confirmer quoi que ce soit.

- Shaarié, tu as vraiment un côté effrayant.
- Un de plus, tu veux dire.

L'espionne émit un petit rire rauque.
Les renseignements qu'elle collectait étaient à double tranchant : ils pouvaient menacer des gens, et ces mêmes gens pouvaient aussi décider de la réduire au silence. Pour être toujours en vie, elle devait réellement savoir tirer les bonnes ficelles au bon moment...


- Ne t'inquiète pas pour ça, va. J'aime bien choisir les informations que je garde et celles que je vends. C'est juste que certaines rumeurs ont le don d'attiser ma curiosité personnelle.
- Je ne suis pas sûr que cette précision soit d'avantage rassurante, tu sais.
- Ah oui ? J'aurais au moins essayé. Je te fais une ristourne pour la peine.
- Combien est-ce que tu...

Elle l'interrompit d'un doigt ganté posé sur les lèvres et secoua son opulente crinière avec un reste de coquetterie féminine. Se penchant d'avantage, elle remplaça son index par ses lèvres trop lisses.
Syld ne sembla nullement troublé et répondit à ce baiser sans la moindre once d'hésitation.
Shaarié finit par se redresser et vida le fond de son verre. Elle agita la main qu'elle avait posée sur le torse de l'assassin.


- Un coeur qui bat tout juste un peu plus vite. Décidément, je crois que je n'arriverai jamais à savoir si en réalité tu es aussi dégoûté que les autres ou pas.

Syld croisa les bras derrière sa nuque avec une moue, aussi désinvolte que d'habitude lorsqu'une femme s'avisait de lui voler un baiser. Ses yeux sombres pétillaient.

- Encore ta curiosité personnelle ?
- Peut-êre bien.

Elle se détourna et le salua d'un signe de main par dessus son épaule.

- N'hésite pas à me demander autre chose si tu as envie. Tchao...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeMar 2 Nov 2010 - 0:20

Soghann avait repéré l'espionne dès son arrivée, et l'avait suivi des yeux. Comme tous ici, il la connaissait, ce qui était un paradoxe : un bon espion, comme un bon assassin, devait savoir jouer de l'anonymat. Lorsqu'elle parvint à leur alcôve, il la salua d'un signe de tête accompagné d'un sourire, tout en levant légèrement sa coupe fraîchement remplie de vin.

Elle lui répondit imperceptiblement, d'un sourire qui illuminait davantage ses yeux que le reste de son visage. Un observateur avisé aurait peut-être pu déceler qu'il y avait entre ces deux là un peu plus que des relations professionnelles, mais quant à savoir exactement quoi...

L'assassin laissa donc les deux autres discuter d'Earl. S'il n'intervint pas, il enregistrait la moindre bribe d'information que Shaarié voulait bien leur laisser, faisant tourner d'un air nonchalant le vin dans sa coupe. Vin qui n'avait pas déçu ses attentes, et régalait son palais autant que le reste.

L'espionne fini par s'en aller, laissant les deux assassins ruminer ces informations. Soghann se tint coi, mais se tourna vers Syld en l'interrogeant du regard par dessus sa coupe. Libre à lui d'interpréter quelle question ses yeux pouvaient bien poser.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeMar 2 Nov 2010 - 0:57

Syld se servit un second verre et le vida d'un trait sans prendre le temps d'en apprécier le contenu. Il resta à faire tourner la coupe entre ses doigts, l'air un peu ailleurs.

- C'est une drôle de fille... Malgré son apparence physique, elle est fière comme une reine et... Mmh, en fait si j'avais un type de femme je me demande si...

Il cilla comme s'il se rendait compte qu'il pensait à voix haute.

- Et... ah... je... enfin...

Il tenta de se redonner constance en se resservant. Il buvait décidément un peu vite ; du moins plus vite que ce que la qualité de la boisson méritait.

- J'en veux toujours à Earl pour ce qu'il a dit à Ilymir. Je sais... je crois que je comprends ce qu'il ressentait, même si...

Le jeune homme haussa les épaules en vidant à nouveau son verre.

- Enfin je suis content de savoir que je ne l'ai pas...

Il secoua la tête sans achever. Compte-tenu de sa profession, il cherchait rarement à embellir ce genre de sujet, à "emballer" les mots véritables derrières d'aimables métaphores. Mais cette fois-ci il n'acheva pas, laissant sa phrase en suspens.
Un soupir lui échappa et il reposa son verre pour se claquer les joues, comme pour se réveiller.


- Ah, mais pourquoi je commence encore à m'embrouiller tout seul, moi ? On est là pour faire la fête, profiter de la vie ! Rien à taper d'un fichu Lévitis étroit du... heu, d'esprit !

Avec un bel entrain, Syld se re-resservit et fit tinter le bord de son verre contre celui de son compère. Il indiqua d'un signe de tête les danseuses dans leurs cages de fer forgé, l'oeil soudain malicieux.

- Tu as une préférence ?
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 7 Nov 2010 - 15:25

Les yeux de l'assassins dérivèrent dans la salle, caressant les courbes appétissantes exhibées ci et là. Il y avait là des filles toutes plus plantureuses les unes que les autres, se trémoussant d'une manière lascive, et qui ne semblaient attendre qu'une chose : qu'un client les invite dans un lit.

- Ma foi, le choix est difficile... Mais le duo là-bas propose une danse des plus excitantes...

Son regard s'était arrêté sur la seule cage où deux filles dansaient, se caressant mutuellement des mains et des lèvres. Manifestement déjà au comble de l'excitation, il semblait que si personne ne les sortait de cette cage, elles ne tarderaient pas à subvenir elles-mêmes à leurs besoin, comme l'attestaient leurs caresses de plus en plus marquées et leurs yeux habités d'une lueur affamée.
Il en fallait peu pour que les barreaux se mettent bientôt à fondre, tellement le spectacle qu'ils abritaient devenait torride.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 7 Nov 2010 - 15:59

Syld suivit le regard de Soghann et se fendit d'un sourire si possible encore plus large tout en se rencognant contre le dossier du canapé avec des mines de chat.

- Hééé... Espèce de pervers débauché...

Il fit tinter sa pipe à présent éteinte contre le bord d'une petite soucoupe de verre bleu pour en faire tomber les cendres grises et pelucheuses.

- Voyons voir, si je me souviens bien, on ne peut pas inviter les filles d'ici juste en leur adressant un clin d'oeil.

Le jeune homme farfouilla dans sa crinière rebelle avec une moue.

- Il faut gagner la clef de la cage à une des tables de jeu qui se trouvent de l'autre côté. Cartes, dés, jeu des cinq pots, roulette, urne à billes...

Il émit un petit clappement de langue.

- Tout est plus ou moins truqué, cela va sans dire. L'argent perdu à ce genre de petits paris doit représenter une somme rondelette, largement supérieure à ce qui pourrait être payé directement pour passer un moment avec ces oiselles.

Il se tapota la joue d'un index songeur, les yeux pétillants.

- A noter que les demoiselles elles-mêmes sont parfaitement libres de donner quelques discrètes indications aux joueurs qui leur plaisent.

Syld se pencha par-dessus l'accoudoir du sofa pour piquer avec malice la pipe éteinte entre les dents de pierre d'une gargouille qui semblait chercher à s'extirper d'un pilier de basalte noir. Il tourna à demi la tête vers son compère et lui tira un bout de langue provoquant.

- Alors ? Toujours d'humeur joueuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeMer 10 Nov 2010 - 23:18

Soghann répondit d'un sourire non moins malicieux.

- A ton avis ?

Le repas était désormais achevé, tout comme les boissons. Il était temps de passer à la suite, aussi l'assassin se leva-t-il pour se mettre en quête de la clef en question.

- Tu préfères jouer avec moi ou viser un autre lot ? Fit-il en jetant par dessus son épaule un coup d'oeil habité d'une étincelle joueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeJeu 11 Nov 2010 - 2:57

Syld se renversa en arrière contre le dossier du canapé et croisa les bras derrière sa nuque avec une moue pensive.

- Mmh... Et pourquoi...

Il se décida soudain à se lever et bondit sur ses pieds avec la vivacité d'un furet pour rattraper Soghann.

- ... est-ce que je ne jouerais pas contre toi ?

Il le dépassa et lui envoya au passage une petite pichenette entre les yeux, tout sourire.

- Ca changerait un peu, hé, partenaire !

Le sémillant jeune homme s'éloigna à reculons vers les tables de jeu, la mine moqueuse.

- Te fais pas de bile, mon grand, je suis d'humeur généreuse quand je gagne. Il y a toujours moyen de s'arranger pour partager... Il se trouve que j'aime pas quand c'est mon tour de faire le ménage à la maison. La poussière a le temps de s'accumuler entre chaque retour de voyage. Oh ! et puis...

Il ferma un oeil et tendit les mains devant lui, pouces et index écartés, comme pour encadrer son compère.

- ... je suis sûr que tu aurais beaucoup d'allure en petit tablier, avec un joli plumeau.

Avec un petit rire, il fit volte-face et se dirigea vers le passage qui menait à la deuxième salle visible à travers les cages.

- Ah, et tous les coups sont permis, cela va de soi. Bonne chance, "partenaire", tu risques d'en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 14 Nov 2010 - 18:18

Avec un temps de retard, Soghann suivi son compagnon en faisant mine de grommeler :

- M'y attendais, à celle-là, tiens... Tu va voir ce que je vais en faire, de mon plumeau...

Ils débouchèrent tous deux dans la seconde salle, ou la musique et les danses étaient remplacées par le bruit des cartes et des roulettes, les rires et les jurons. Un certain nombre de clients étaient déjà en train de jouer, répartis le long des diverses tables tenus par des croupières tout aussi accortes que les serveuses et les danseuses. Parmi les joueurs, plusieurs tiraient nerveusement sur des pipes, produisant un brouillard qui allait se loger contre le plafond, masquant les décorations par l'illusion d'un ciel bouché.

Tout en étudiant du regard les tables présentant les divers jeux, Soghann passa sa main sous sa chemise à la recherche de sa bourse, évidemment bien remplie, qu'il soupesa avec un demi-sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 14 Nov 2010 - 20:56

Syld passa le pouce le long de la doublure de sa ceinture, et se mit à jouer avec les zoris brillants qui venaient d'apparaître. Les pièces scintillaient entre ses doigts un peu trop habiles, s'ingéniant à disparaître et se rematérialiser d'une main à l'autre avec une aisance assez insolente.
Plusieurs regards un rien méfiants se mirent à peser sur le jeune homme qui ne se départit nullement de sa mine souriante.
L'air très à son aise, il se mit à muser entre les tables jusqu'à parvenir à celles qui, il s'en assura d'un coup d'oeil, présentaient les mêmes motifs que les tentures qui encadraient la cage des belles danseuses repérées par l'oeil expert de Soghann.

Les mains sagement croisées dans le dos mais toujours occupées à jouer avec ses zoris, il se mit à observer les joueurs qui occupaient déjà la place. Vu les cernes qui creusaient les traits de plusieurs d'entre eux et leur air fiévreux, ils étaient là depuis un moment. Vraiment acharnés, et sans doute pas loin d'être ruinés. Quant au jeu lui-même...
Syld émit un petit sifflotement appréciateur.
Un jeu de carte relativement simple dans lequel il fallait poser une carte de valeur supérieure à la pose des adversaires pour espérer emporter le tout. Les points étaient comptés en fonction de la valeur des cartes gagnées. Classique.
Mais une petite variante avait été rajoutée sous la forme d'un pari sur roulette, pour "jouer" les différents tours de parole. Il était possible de choisir de passer son tour pour voir une carte d'un adversaire en échange, ou donner son tour à un autre joueur de son choix sans tenir compte de l'ordre normal du jeu.
Evidemment, les donnes étaient truquées, tout comme la roulette. La "chance" avait l'air de basculer avec une belle malice d'un joueur à l'autre, faisant durer les choses et sortir les derniers deniers qui leur restaient.
Mais après tout les joueurs aussi pouvaient tricher tant qu'ils ne se faisaient pas attraper la main dans le sac... ou dans la manche.

Les yeux de Syld pétillèrent d'avantage. De toute évidence, ce genre d'entourloupe lui plaisait.
Il fit sauter un de ses zoris vers la demoiselle qui s'occupait de la table. Avec un sourire, elle intercepta la mise et lui fit signe d'attendre la fin du tour de jeu en cours.

A peine le jeune homme se fut-il installé sur une chaise un peu en retrait qu'une serveuse venait se poser comme un papillon sur ses genoux et lui présenta un verre plein afin d'agrémenter son attente.
L'assassin se désintéressa aussitôt des aléas pas si aléatoires du jeu, trop occupé à chuchoter des mots doux à l'oreille de la belle. A en juger par sa mine un peu trop enchantée, les effets des herbes perduraient un bon moment, voire même empiraient avec l'alcool...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeLun 15 Nov 2010 - 19:13

L'air de ne pas y toucher, Soghann s'appuya contre un mur non loin de la table qui l'intéressait. Lui aussi se mis à observer les joueurs, laissant Syld compter fleurette mais non sans intercepter un verre au passage d'une des serveuse. Tout en sirotant, il fixait la table et les joueurs, qui semblaient bien à court d'atout dans leurs manches : la croupière avait fait un travail admirable en équilibrant le jeu pour que chacun épuise ses tours, jusqu'à la jouer presque à la loyale.

Un coup d'oeil vers les cages conforta Soghann dans son impression : les donzelles étaient plus que mûres pour passer à la casserole. Le tour de jeu s'acheva rapidement, sans qu'un gagnant n'émerge. Semblant s'intéresser soudainement au jeu, l'assassin alla s’asseoir et posa sa mise, sous le forme d'un zori qui alla rouler vers la croupière à travers les cartes, pour achever sa course entre ses doigts agiles.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeLun 15 Nov 2010 - 22:19

Un grincement de chaise assez peu discret signala que Syld s'était aussi rapproché de la table. La serveuse qui avait décidé de tromper son attente reposa le verre vide qu'elle avait à la main sur un table voisine, et se passa une langue gourmande sur les lèvres. D'un doigts léger, elle cueillit une petite goutte de vin qui scintillait au coin de la bouche du jeune assassin.

- Tiens chéri, c'est offert par la maison.

Syld loucha sur la seconde pipe à embout d'argent qui venait se se matérialiser entre ses dents comme par enchantement. Décidément, les serveuses dans cette salle étaient un peu trop habiles à faire apparaître et disparaître les choses, elles aussi.

- Hmm, merci bien.

Tandis que la fille, apparemment peu désireuse de s'éloigner, commençait à lui masser les épaules et la nuque, le jeune homme s'accouda à la table. Il adressa un délicieux sourire à la croupière, ignora avec superbe les deux autres joueurs qui avaient encore de quoi miser, et adressa un signe de tête moqueur vers Soghann.

- Oh, enchanté, bel inconnu. On ne se serait pas déjà croisés quelque part ?

Le regard un peu trop brillant, il étouffa un petit rire. Le menton dans la paume d'une main, il agita l'autre, dessinant de petits cercles dans le vide du bout du doigt.

- Je crois que c'est à vous de commencer, mon cher. Bigre, jamais vu une demoiselle distribuer les donnes aussi vite...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 2:04

Soghann accueilli la boutade d'un léger sourire, sans relever. La croupière avait effectivement la main leste avec les cartes, et son habileté dénotait une longue habitude à faire apparaître et disparaître des cartes. nul doute qu'elle distribuait ce qu'elle voulait à qui elle voulait : c'était donc autant, pour les joueurs, un jeu d'habileté que de séduction bien plus que celui du hasard.

Sans se démonter, l'assassin ramassa ses cartes, et la partie commença.

Quelques minutes et parties de passe-passe plus tard, les deux assassins étaient l'un contre l'autre, les autres clients quittant amèrement la table après s'être fin rincer jusqu'à l'os. La croupière, très professionnelle, s'acharnait à donner aux assassins des donnes presque équivalentes, ne donnant l'avantage à l'un que pour le retirer plus tard. Ce faisant, elle jouait de son corps et surtout des regards de façon imperceptible, juste suffisamment pour déstabiliser les joueurs... Qui étaient déjà largement rompus à l'exercice.

Les départager promettait d'être long et fastidieux, du moins aussi long que possible pour la croupière qui ne faisait que son travail... Mais semblait se demander si l'un de ces beaux garçons ne méritait pas, finalement, de rafler la mise ô combien alléchante.


Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeJeu 18 Nov 2010 - 4:02

Renversé contre le dossier de sa chaise, la nuque bien calée dans la poitrine accueillante de sa serveuse attitrée, Syld s'éventait nonchalamment avec son éventail de cartes, une moue distraite aux lèvres. Il avait la mine rêveuse, comme s'il n'était pas vraiment absorbé par le jeu : les herbes et les verres que la donzelle lui remplissait avec une belle prodigalité devaient former un mélange propre à faire planer un moo par dessus le Dregnir. Malgré tout, le fieffé drôle s'ingéniait à ne pas commettre d'erreurs dans ses donnes.

La croupière répartissait finement les cartes pourtant le jeune homme profitait d'une veine plus que suspecte à la roulette et semblait beaucoup s'amuser à choisir l'action de parole la plus gênante pour Soghann à chaque fois que la bille de métal tombait en sa faveur.

Encore un tour de jeu...
Syld se fendit d'un large sourire qui indiquait clairement que la passe suivante allait être décisive. La croupière lança la roulette.
Et ce fut à cet instant précis qu'un joueur malchanceux se levant d'une table voisine bouscula la serveuse qui resserra les bras autour des épaules de l'assassin avec une petite exclamation de surprise et de protestation. Syld avait reposé ses cartes pour jouer avec quelques uns des zoris qui lui restaient, l'autre main occupée à tenir un énième verre fraîchement rempli à ras bord. Lorsque l'étreinte féminine s'accentua sans prévenir, le verre oscilla dangereusement... et, par quelque réflexe, le jeune homme relâcha brièvement les pièces pour se concentrer sur le sauvetage de sa boisson. Les zoris roulèrent un peu sur la table et retombèrent lourdement sur le côté.
Tous, sauf un qui continua à rouler d'une façon plus qu'étrange, comme s'il était attiré par le mécanisme de la roulette, et en particulier par la bille. De toute évidence ce zoris là n'était pas forgé dans le même métal que les autres. En temps normal, les zoris étaient tout sauf aimantés...
Il y eu un bruit de verre cassé, et Syld se pencha pour regarder les morceaux éparpillés sur le sol.


- Oups, quel maladroit...

Profitant que l'attention se détournait vers le verre en miettes, il avait raflé de l'autre main le zoris truqué. Cela n'avait duré qu'une seconde, le temps qu'il prenne la décision de créer une diversion, le temps d'une pensée. La croupière n'avait sans doute pas pu voir quoi que ce soit d'où elle se trouvait.
Il décocha un sourire désarmant vers Soghann , puis un coup d'oeil vers la roulette lui tira une moue déçue.


- Pas de parole pour moi... vraiment pas de chance.

Avec un haussement de sourcil mi-amusé mi-fataliste, Syld retourna une carte absolument désastreuse sur le tapis.

- Pas de chance du tout.

Il étudia un instant la dernière carte restée entre ses doigts, puis la laissa tomber à son tour. C'était la figure la plus faible, une carte qui ne pouvait "capturer" aucune autre carte.

- Ah là là, pas trop le choix. Je me couche.

Les bras croisés, il haussa les épaules avec un sourire résigné.

- Enfin, façon de parler...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 19:17

Syld l'avait laissé gagné. Mais après tout, il avait l'air de se contenter assez bien des serveuses... Soghann abaissa ses cartes sans les montrer : il avait gagné, de toute façon. D'un large sourire gourmand vers la croupière, il lui fit comprendre qu'il attendait ses gains, récompense qui ne tarda pas à glisser sur la table sous le forme d'une clef de métal ouvragée.

Il s'en empara et se mit en devoir d'en examiner la toute relative délicatesse, puis la fit disparaître avec un petit clin d'oeil vers Syld. A lui de voir s'il comptait le suivre ou non : étant donné le nombre de pipes fumées et de verre vidés, il était peu probable qu'il soit encore bon à grand chose. Mais il l'avait habitué à certains exploits, donc le clin d'oeil n'était pas une invitation, celle-ci n'ayant même pas besoin d'être signifiée.

Après une petite courbette vers la croupière, il s'en fut vers les cages et retrouva rapidement celle qu'il visait. ignorant avec superbe les regards envieux, jaloux et même meurtriers qui l'accompagnaient, il grimpa les quelques marches et ouvrit en un tournemain le cadenas.

Les yeux enflammés des deux jeunes femmes le toisaient depuis son retour dans la salle, et à mesure qu'elles le voyaient faire, des sourires gourmands s'élargissaient sur leur visages. L'assassin ouvrit largement la porte pour tendre une main à l'intérieur, invitant les deux demoiselles à en sortir.

Elles ne furent pas longue à réagir, n'attendant manifestement que ça. La première se jetta sur lui et l'embrassa goulûment, tandis que la deuxième se glissait derrière lui et passait les mains le long de ses hanches, pour aller caresser son entrejambe. Quelques secondes plus tard, sous les sifflements des spectateurs, elles le prirent chacune par une main et l'entraînèrent vers l'étage.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 20:50

Syld suivit son compère du regard, apparemment peu désireux de quitter son siège.

- Amuse-toi bien !

La serveuse se pencha pour poser les lèvres dans son cou, tout en observant elle aussi la sortie du Shalos et des deux danseuses.

- Tu n'es pas trop déçu ?
- Hmm ? Oh, non.

Le jeune homme s'absorba dans la contemplation de la dague qu'il portait à la ceinture. Il avait cessé de sourire et le reflet de ses yeux sombres sur la lame avait à nouveau quelque chose de dur, métallique.
La croupière ramassa les dernières cartes abandonnées sur la table et examina pensivement celles que Syld avait laissées devant lui.


- Ces cartes-ci ne sont pas usées comme les autres. Elles ne font pas partie du jeu que j'ai distribué.

La jeune femme fit le tour de la table et vint cueillir les deux cartes habilement dissimulées dans l'échancrure de la chemise de l'assassin, sans que celui-ci fasse mine de protester. Elle les étudia un instant et haussa un sourcil à l'arc délicat.

- Avec celles-ci, tu aurais remporté la partie. Pourquoi ?

Syld esquissa une moue.

- Rien de spécial. S'il prend du plaisir, j'en prends aussi.

La croupière et la serveuse échangèrent un regard profondément perplexe. Puis la seconde glissa une main dans le col à présent largement ouvert de la chemise.

- Alors tu pourrais... venir avec moi ?

A sa grande surprise, l'assassin secoua la tête et se leva. Il se passa une main sur le front, comme pour s'éclaircir les idées, et prit une profonde inspiration. Ah, il n'aurait vraiment pas fallu un verre de plus...

- J'ai à faire.

Il déposa un baiser rapide sur les lèvres entrouvertes par l'étonnement de la serveuse tout en lui effleurant la joue du bout des doigts.

- Je reviendrai sûrement un de ces jours.

Sans attendre de réaction, il gagna la sortie de l'établissement. Même s'il n'y avait aucune brise pour brasser un peu l'atmosphère de la caverne, l'air au dehors était autrement plus respirable que celui des salles envahies par la fumée.
Syld s'ébroua et jeta un bref coup d'oeil vers les hautes fenêtres de la Gargote.


- A deux, elles devraient l'occuper un moment...

Il se détourna pour s'éloigner dans le lacis des ruelles, s'enfonçant vers des quartiers un peu moins animés. Ses pas le menèrent jusqu'à une porte basse fermée par une grille rouillée qui devait mener à des caves dans les fondations d'un bâtiment qui semblait plus ou moins abandonné.

Syld se pencha pour retirer deux clefs massives de la doublure de ses bottes et en choisit une pour ouvrir la solide serrure de la grille. Des marches descendaient vers un couloir étroit et tout au bout de ce couloir se dressait une porte aussi formidable d'aspect qu'une entrée de donjon.
Le jeune homme se mordit la lèvre en considérant cette porte. Il resserra les bras autour de lui comme si un courant d'air glacial lui avait balayé les reins, ses doigts se crispèrent sur le poignard qu'il n'avait pas lâché. Puis ses dents s'enfoncèrent un peu plus dans sa lèvres inférieure, son regard un instant troublé se durcit à nouveau, et il se décida.
La seconde clef tourna aisément dans la serrure et Syld n'eut qu'à donner un coup d'épaule pour débloquer le battant gonflé par l'humidité. Il le repoussa derrière lui et s'y adossa, le temps d'observer ce qui se trouvait dans la pièce.


- Hé, je ne t'ai pas trop manqué, j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 0:12

Entraîné par les deux femmes, Soghann disparut à l'étage et parvint dans une luxueuse chambre décorée de soieries rouges et orange. Elle était munie d'un lit capable d'accueillir un harem entier, flanqué de plusieurs tables ou attendaient sagement toutes les tentations imaginables : accessoires sexuels pour tous les goûts, nourriture délicate, alcools et boissons en tous genre.

**Un petit coin de paradis...** fut tout ce que l'assassin eut le temps de se dire, avant de se laisser entraîner dans un maëlstrom de délices propre à rendre fou de plaisir un homme.


[...]


Plusieurs heures plus tard, l'assassin ouvrit les yeux sur la tenture voilant le plafond de la pièce d'une scène pour le moins osée. Avec un soupir d'aise, il s'étira, ce qui réveilla du même coup les deux déesses qui partageait les draps, blotties contre lui malgré la chaleur. Avant même qu'il ait eu le temps de faire mine de se lever, elles reprirent les choses en main, ce qui ne lui laissa guère d'autre choix que de se laisser faire... et d'apprécier.



HRP : suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gargote des Gargouilles Empty
MessageSujet: Re: Gargote des Gargouilles   Gargote des Gargouilles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gargote des Gargouilles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Shalanos-
Sauter vers: