Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Village des elvens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 30 Déc 2010 - 19:46

Son regard bleu et passablement inquiet scruta la pièce, et tomba sur le lit. LE lit.
Premier hic.
Mais elle n'allait pas donner à Talisham ni à Syrven de quoi plaisanter. Surtout à ses dépens. C'est que Taymir avait sa petite fierté. Elle avait beau être douce, sa complaisance avait des limites. Mais finalement, elle ne tenait pas rancune très longtemps. Ce qui l'amusait, c'était de faire semblant. Elle s'avança vers ce lit et s'assit dessus, à son aise. Testant le matelas, elle retira son manteau et le plaça bien en évidence dessus, en compagnie de son bâton.

- Tous les deux ? Mais il n'y a pas assez de place. Et toc. Et comme la galanterie l'exige... je prends le lit !

Et là, Syrven sortit une bouteille. Qui avait un parfum fort agréable. Taymir, sans hésitation, se leva et s'approcha de la table. De l'alcool de fruits ?
Pas de refus, avec tout ce qui lui était arrivé en lespace de deux jours.
La guérisseuse prit un gobelet et avec un petit sourire, malgré tout moqueur, le tendit vers Syrven.

- Lui ? Se ranger ? Ca m'étonnerait.. Le peu que j'en ai vu, il serait un charmant - je l'admets- joli-coeur !


Dernière édition par Taymir La Douce le Lun 3 Jan 2011 - 17:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 30 Déc 2010 - 19:53

Le solven lui servit une bonne rasade et lui adressa un clin d'œil.

- Je vois que tu l'as bien cerné.

Il remplit le troisième verre et le tendit à l'elven.

- Tu as bien choisi ta femme, Lézard. Elle est parfaite. Belle, douce, qui boit, et qui ne se méprend pas sur toi !! Toutes mes félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 31 Déc 2010 - 13:34

Soulagé d'avoir passé la soldatesque sans plus d'ennuis que ça (en même temps, ce coup là, il ne leur avait pas encore fait), c'est tout guilleret que Talisham entra chez lui. Il grimaça légèrement en posant l'oeil sur son bazar. La dernière fois, Syreven et les autres ne lui avaient pas laissé le temps de mettre de l'ordre, et bien évidemment personne n'était passé ranger ses monceaux de livres et de manuscrits en son absence.

- Enfin, piégé, c'est un bien grand mot. Une petite plaisanterie tout au plus. D'ailleurs...

Tandis que Taymir et Syrven se payaient un petite tranche de rigolade sur son dos, l'elven alla retirer le seau de liquide visqueux qui attendait de choir sur le premier qui passerait l'entrée. Il le remettrait en partant.
Alors qu'il posait le récipient dans un coin, le solven lui tendit un verre dont il se saisit. Pour le reposer aussitôt, et filer allumer la cheminée.


- Je suis offusqué et outragé - le ton démentait les paroles - du fait que vous puissiez me considérer comme une créature volage et inconsistante. Au contraire, je suis un exemple de fidélité, et de discipline!
Point ne partagerai le couche de ma promise avant... d'avoir son autorisation. - Le feu démarré, Talisham sortit ce qui restait dans son garde-manger personnel et s'attela à la préparation d'un repas. Chevaucher, ça creusait. - Hey le canasson, ça te dirait d'être mon témoin à la cérémonie?
Il interrompit sa tâche le temps de lever son verre, le regard braqué sur Taymir, une expression énamourée parfaitement imitée peinte sur son visage de comédien accompli. On pouvait presque voir les étoiles briller dans ses yeux. - Un toast pour ma dulcinée, une radieuse jeune femme devenue le soleil de mon existence. À la joie d'avoir rencontré la lumière au sein des ténèbres.
Impossible de déterminer, en le voyant comme en l'écoutant, quelle était exactement la part de plaisanterie...
Il but, et se remit au travail, épluchant, coupant et remplissant une marmite de viande et de légumes, marmite qui à ce rythme serait bientôt dans l'âtre.


- Je sens que demain va être une journée des plus intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 31 Déc 2010 - 17:33

Avec un sourire moqueur, elle le regarda s'affairer dans la pièce. Un vrai bazar de célibataire, songea-t-elle en pensant à sa propre maison. Ce ne devait être guère mieux ! Avec toutes les herbes qu'elle avait mises à sécher, ainsi que les livres qui traînaient sur le divan...
Tandis qu'il s'occupait de faire un peu de rangement, Taymir avait gardé son verre sans le boire et s'était assise sur le lit, examinant la salle. Talisham plaisantait sur la cérémonie future de leur mariage, chose qui lui faisait bizarre à entendre mais qui mine de rien, commençait à l'amuser beaucoup. C'était embarassant, mais amusant.

Il plaisantait de tout, pensait-elle, même à propos du lit. D'ailleurs, s'il ne dormait pas avec elle, où allait-il dormir ? Pas par terre tout de même ! Elle se promit de fouiller un peu à la recherche de quelque chose qui pourrait lui faire office de couche. Après tout, c'était chez lui.


Son futur "mari" tourbillonnait en tous sens, soit à ranger, soit à la confection du repas du soir.
A un moment, il leva son verre vers elle et lui déclara d'une voix de comédie un amour éternel. Elle se retint d'éclater de rire.. Et de renverser son verre à l'occasion. Pour éviter un incident, elle le but bien vite tout en écoutant Talisham.
Heinh ? Demain ?
Mais demain, ils seraient loin. Enfin... Peut-être pas. Ils devraient se depêcher de faire leurs réserves et de partir en douce.

- Du moment qu'ils ne viennent pas vérifier ton histoire, tout va bien ! D'un côté, s'ils nous croient fiancés, ils vont se poser des questions si nous partons précipitamment.

Taymir vint poser son verre vide sur la table, et, penchant la tête sur le côté d'un air un peu coupable:

- Veux-tu de l'aide ? Ou tu vas t'en sortir tout seul ?

Un éclat de malice pétillait dans son regard. A croire que l'alcool commençait déjà à faire son oeuvre en la déridant. Au moins, elle se ferait moins de soucis quant au village et à la sécurité de Fanaa. Et puis, sans attendre la moindre réponse, Taymir ouvrit un placard. Sortit trois assiettes et quelques couverts puis s'appliqua à les disposer sur la table, encombrée de parchemins et de livres, dont elle ne pouvait lire les titres.
Elle tentait de réfléchir à ce qu'ils allaient faire, concernant les provisions. Où étaient-elles entreposées. Ce qu'il fallait prendre..
Mais l'alcool, bien que ce ne soit pas la première fois qu'elle en boive, l'empêchait de planifier correctement comme elle en avait l'habitude.

Une petite voix lui souffla de faire confiance à son sens de l'organisation... Au Lézard. Un Lézard, lui ? Après tout, Syrven était un .. Un quoi déjà ? Un homme, qui pouvait se transformer en une sorte de cheval. Jamais entendu parler, même dans les livres de la Bibliothèque de l'Ecole. Tout en posant les couteaux, Taymir regardait Talisham éplucher les légumes. Il n'avait pas l'air d'un "lézard". Juste.. Légèrement différent. Comme tout le monde d'ailleurs.

Elle se frotta la joue. C'était ce qu'elle faisait lorsqu'elle réfléchissait. Certains se grattent la tête, d'autres tapotent sur la table, elle, elle mettait un point d'honneur de se frotter les pommettes du bout des doigts.

Puis, la Guérisseuse cessa tout à fait de réfléchir. Ca ne servait à rien de se creuser la cervelle sans raison. Après, je deviens tordue ! Pensa-t-elle en prenant place sur une des rares chaises libres.
Elle regarda donc Talisham cuisiner, en faisant taire son ventre gargouillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 6 Jan 2011 - 19:08

Une fois en activité, l'elven avait du mal à s'arrêter.

- Ah, ah, si je connais bien tout le beau monde qui se trouve ici, et tu peux me croire j'en sais plus sur eux qu'ils ne le pensent, ça m'étonnerait qu'on s'en tire facilement. Il va falloir mettre au point une belle histoire qui satisfasse leur curiosité tout en expliquant que l'on doive repartir avec un chargement de provisions... Un peu de comédie va s'imposer...
Oh, je devrais m'en sortir tout seul pour la cuisine, ne t'en fait pas. Mais je veux bien de l'aide pour élaborer la partie baratin... il faudra que nos violons soient bien accordés...

La marmite mise sur le feu, Talisham continua à parler en faisant un peu de rangement. Enfin, "rangement" était un bien grand mot qui signifiait plutôt ici "faire des piles à peu près stables dans les coins où elles ne gêneraient pas trop".

- Ton estomac est remarquablement expressif, sais-tu? Si tu as trop faim pour attendre, regarde par là-bas, il doit y avoir quelques trucs qui se conservent bien et n'ont pas besoin de cuire. Saucisson sec, jambon sec, ce genre de choses. Si tu préfères le sucré, ce placard doit contenir "quelques" confiseries... - doux euphémisme... le placard en question était plein, et ne contenait QUE des sucreries, d'une incroyable variété. À croire que Talisham avait un compte chez tous les confiseurs et chocolatiers d'Adreis.
J'entends déjà les questions qu'on va nous poser. "Où et quand vous êtes-vous rencontrés?" "Comment les choses se sont passées entre vous?"... Ils vont vouloir connaître la date, le lieu, des détails sur le mariage, vouloir savoir comment s'est déroulée la demande imaginaire, t'interroger sur toi, ta vie, ta famille, chercher à te soutirer des informations sur la façon dont je me comporte dans l'intimité... - Il ricana à cette idée. - Oui, on a plutôt intérêt à récapituler.
Des idées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 6 Jan 2011 - 19:40

Sitôt qu'elle eut la permission, Taymir se leva et ouvrit un des placards que Talisham lui avait désigné. Elle en sortit du jambon séché, ce qu'elle préférait, et en saisit une belle tranche, qu'elle remmena ensuite à la table. Elle n'aimait pas énormément ce qui était sucré, préférait le salé et l'amertume de certains fruits. De toutes façons, elle se devait de manger plus. Sa maigreur ne faisait que s'accentuer. Puis elle mordit dans son jambon.
La guérisseuse approuvait. Un baratin suffisamment bien construit, mais assez vague. Il fallait avoir une histoire qui tienne à peu près la route, sinon ça risquait de faire s'effondrer leur excuse. En l'entendant ricaner, elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel, en ayant toutefois un sourire en coin. Indéfinissable.

- Ne disais-tu pas que tu ne partagerai pas la couche de ta promise avant le mariage ? Aussi, je n'ai aucune idée.. de ton état d'esprit dans "notre intimité" !
Et quoi qu'il en soit, je souhaiterais que tu sois le plus.. Discret possible à ce propos. Dans le cas où on nous pose des questions "poussées". Je te défends de donner des détails, comme ce que tu as vu tout à l'heure -allusion subtile à son intrusion dans sa salle de bains.- ! Je ne tiens pas à empoisonner ton thé lors de notre "lune de miel" !

Elle préleva une bouchée dans son jambon, tentant de garder contenance, ses joues rosies par l'alcool et par leur conversation. Cette histoire ne la mettait pas très à l'aise, n'étant pas très douée pour la comédie.

- Quant aux circonstances.. Hem.. de notre rencontre. Je serais d'avis de leur raconter que je t'ai rencontré ivre mort dans une taverne de Faelanir au petit matin et que j'ai eu pitié de toi.

Le ton moqueur de Taymir laissait présager une possible vengeance qu'elle ourdissait contre le baiser de ce dernier.

- Puis.. Tu m'as sauvé d'un dragon, ou d'une bestiole de cet acabit, histoire de saupoudrer notre histoire d'un peu de merveilleux et de romantisme. Mais je ne dirais pas que tu es le Prince Charmant, mon cher ami.
Et qu'en bonne guérisseuse, j'ai guéri tes blessures. Je t'aurais veillé durant trois jours et trois nuits. Lors de ton réveil, tu eus la vision d'un ange auprès de toi. Et d'un regard éperdu, nos coeurs se sont réunis sous un soleil couchant. Et le peu que je te connais, tu vas bien réussir à broder autour.

Oeillade acérée en direction de Talisham. Non, l'alcool la rendait TRES moqueuse. Elle dénoua ses cheveux. En tous cas, elle n'allait surement pas dire qu'elle venait d'Ilymir. Se trouver une autre histoire encore, un autre nom peut-etre. Elle pourrait dire qu'elle travaillait à Faelanir, ou même qu'elle était originaire de là-bas..

- Au fait... Ils vont se poser encore plus de questions. Je suis habillée en homme, et je n'ai aucun bagage. Ils s'attendraient plutôt à.. Une fille plus .. Féminine.. Enfin, tu vois ce que je veux dire ! Si les femmes du village s'en mêlent, je n'aurais pas fini avec leurs questions non plus, tandis que toi, si les hommes te prennent à part, il y a fort à parier que je te retrouverais un peu soûl.

La guérisseuse soupira et se resservit un godet de boisson. Qu'elle but aussitôt. A ce rythme là et presque à jeun, c'était plutôt elle qui allait terminer soûle.
Appuyant ses coudes sur la table, elle regarda tour à tour Talisham, Syrven qui lui n'aurait pas de problèmes pour se dissimuler étant donné son caractère polymorphe, et elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 12 Jan 2011 - 14:30

L'elven tourna la tête de droite, de gauche... il ne voyait plus rien qu'il puisse faire à part touiller la marmite en attendant que le contenu soit cuit... et boire. Il s'attela donc à l'une et l'autre activité. Un verre plein dans une main, une grosse cuillère en bois dans l'autre et un sourire sur le visage, il regardait Taymir en sirotant sa boisson.

- Tss, tss, tss, je n'ai jamais parlé d'attendre le mariage avant d'avoir plus d'intimité, mais d'attendre que tu sois d'accord, ce qui peut être radicalement différent, beaucoup plus court... - il lui fit un clin d'oeil - ou beaucoup plus long - soupir exagéré.
Mais je suis d'accord pour être discret. Très discret même. Venant de moi, cela semblera un changement de comportement suffisamment marqué pour qu'ils se disent "woah, voilà une femme qui nous l'a assagi! Il doit vraiment y avoir quelque chose!"

Ayant vidé son verre, il effectua un nouveau prélèvement dans la bouteille...

- Hum, voilà une histoire qui me plaît, tous les ingrédients y sont... Ça devrait passer tout seul.
Ah, ah, rassure-toi, ça m'étonnerait beaucoup qu'ils s'attendent à me voir au bras d'une fleur fragile... Comme tu l'as peut-être remarqué, il faut parfois des trésors de patience et des nerfs solide pour me supporter... Et tu n'as encore rien vu!
De plus - il la fixa quelques instants, promenant son regard de haut en bas - tenue mise à part, je ne vois pas qui pourrait dire que tu n'es pas féminine. Si tous les hommes te ressemblaient, je pense que je changerais de préférences... - son sourire s'élargit.

Posant son verre sur la table, Talisham s'interrompit pour goûter le plat. Quelques ajustements plus tard, il faisait le service, ne remplissant l'assiette de Syrven qu'avec des légumes.

- Le truc qui va être plus coton à expliquer, c'est "pourquoi doit-on filer vite fait avec des vivres en quantité". Là il va falloir être convaincants... Hum...

Souhaitant un bon appétit à ses convives, il commença à manger, les yeux vers le plafond, l'air de faire furieusement fonctionner ses méninges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 12 Jan 2011 - 16:26

Pendant que leur cuisinier s'activait à la cuisson de leur plat et à plaisanter, la guérisseuse choisit avec sagesse de ne pas le suivre sur le terrain de la moquerie. Tout en se servant un troisième verre bien rempli, l'Ilymis fit mine de plisser le nez à ses remarques sur leur "intimité" future ou.. Présente. Elle manqua s'étrangler avec sa boisson lors de son possible assagissement.
Sérieux, tu arriverais à être discret ? Manqua-t-elle murmurer d'une voix gentiment railleuse mais elle se retint. Ne pas se permettre trop de libertés avec eux était une règle d'or que la petite femme blonde appliquait rigoureusement. C'est donc avec les joues d'un rose soutenu qu'elle se replongea consciencieusement dans l'étude de son fond de verre, tout en écoutant Talisham parler de son possible changement d'orientation sexuelle. Dans tous les cas, le jeune femme le savait. Si elle devait faire une bonne impression, elle allait devoir mettre sa robe rouge. C'était d'ailleurs la seule chose "féminine" dans ses affaires, et là, c'était quasiment un cas de force majeure. Elle garda un silence teinté d'embarras. Etait-ce un compliment ou une moquerie ? Dans les deux cas, elle ne dirait rien. D'autant plus qu'à chaque fois qu'elle parlait, il lui semblait qu'elle disait des bêtises. Alors si elle avait bu avant...

Taymir se contenta alors simplement de dégrafer son écharpe usée jusqu'à la toile. L'alcool lui donnait chaud. Elle frotta machinalement ses bras nus, redessinant du bout du doigt un de ses tatouages.

Recevant avec une gratitude certaine son assiettée de légumes et de viande, Taymir ne put s'empêcher de regarder Talisham, un sourcil comiquement haussé. Comment ? Il n'en avait aucune idée ? Pourtant avec lui, généralement ça ne manquait pas.

Piquant avec maladresse les morceaux de viande dans son assiette, la jeune clerc regarda le feu, tout en réfléchissant profondément. C'est vrai ça.. Qu'allaient-ils dire aux villageois ? C'est sûr que le groupe n'allait pas raconter leurs vraies raisons. Mais en même temps, s'ils devaient prendre autant de vivres seulement pour deux, leur couple, ça allait plutôt être étrange et incohérent. Son pied nu jouait avec le lacet d'une de ses bottes qui reposaient par terre, et elle s'était remise à se frotter la pommette, montrant ainsi son intense réflexion. Taymir avait posé sa fourchette et derrière le bleu de ses yeux en amandes, on pouvait voir s'agiter ses cellules grises.
Qu'allaient-ils pouvoir baratiner ? Elle envia Syrven pour sa capacité à se tranformer. Lui, au moins, il n'avait pas besoin de jouer une quelconque comédie ridicule.

- C'est vrai que ça demande pas mal d'astuce.. Mais..

Sa main avait glissé sur son ventre, touchant machinalement ses boutons de tunique. Son ventre plat.

- J'ai peut-être une idée.

Son teint d'ordinaire blanc avait pratiquement passé du rose au cramoisi. Après tout, s'ils étaient un couple... Et que Talisham avait donné l'apparence d'un homme tout à fait amoureux de sa douce fiancée. Après tout, ça s'était déjà vu !

- Je.. Ce n'est qu'une idée, rien qu'une idée en l'air... Et si nous leur disions que nous allons nous établir non loin du Ringèm. Nous avons trouvé une petite maison que nous avons aménagée et un peu refaite pour y habiter.. Du côté du Ternaël... Et que.. Comme ma grossesse - elle déglutit- ne te permettait pas de t'absenter de la maison pour aller nous ravitailler trop souvent... Ce pourrait être une excuse pour leur prendre une bonne portion de vivres..

Taymir se hâta de prendre une bouchée de viande. Et de dire précipitamment.

- Et si ça peut te rassurer, je peux leur dire que je suis veuve d'un premier mariage afin de ne pas te discréditer ! Ca expliquerait que je sois.. Enceinte.. De six mois..

Seconde bouchée de viande et de légumes, puis un peu d'alcool. Bon, maintenant, elle allait boire de l'eau. Elle avait vraiment des idées bizarres. Mais au moins, ça leur donnait des pistes. Tout en se trémoussant un peu nerveusement sur son tabouret, Taymir saisit la carafe d'eau qui était sur la table et remplit généreusement son gobelet. Gobelet qu'elle vida aussitôt. L'alcool, ce n'était pas pour elle finalement. Mieux valait boire de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 17 Jan 2011 - 16:15

Syrven tourna vers Taymir ses yeux opalins.

- De 6 mois tu dis ? As tu une herbe qui puisse faire gonfler ton ventre jusqu'à ce que nous repartions d'ici ? C'est qu'entasser coussins et tissu sous tes vêtements ne me semble pas assez. Il suffit d'un rien et le stratagème serait révélé. Ce serait dommage.
Pour ce qui est de la maison, la trouver désertée me semble moyennement crédible. Dans le Ternaël vivent les dedranes et ceux ci vivent dans leurs immenses arbres. Les maisons au sol sont rares.
Et pour les raisons de ce besoin de beaucoup de vivres ... j'aurais bien proposé que vous ayez recueilli plusieurs orphelins sous votre aile mais en y repensant je ne suis pas sûr du tout que ce soit acceptable comme raison.

L'homme mangea son dîner puis repoussa son assiette avant de se lever.

- En tout cas pour cette nuit, je vais devoir vous laisser seuls. Profitez en pour peaufiner votre plan. Et soyez sages... ou pas trop, c'est comme vous préférez. Bonne soirée Taymir, à demain. Salut Tal !

Il s'approcha de la porte, l'ouvrit et reprit sa forme équine avant de sortir. Ainsi nul ne l'arrêterait pour l'interroger. Ainsi le solven commença à faire le tour de toutes les maisons du petit village...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 17 Jan 2011 - 17:12

Enfin un avis sensé. Quand l'alcool vous monte à la tête, beaucoup de bêtises vous viennent ensuite. C'est vrai qu'il avait raison. Elle ne pourrait pas faire semblant, même avec du tissu roulé en boule ou des coussins ou quoi que ce soit dans ce genre là.
Il y avait plein de facteurs à prendre en compte lorsque vous êtes enceinte. les hanches, les siennes étaient trop étroites. La poitrine, quasiment inexistante et le corps qui s'épanouissait en général.
Mais comment est-ce qu'ils allaient faire ? C'était bloqué à ce point-là.

Taymir avait envie de se taper la tête contre la table. On ne sait jamais, elle pouvait avoir une illumination. Le comble pour un clerc !
Elle peinait à terminer son assiette. Son estomac réclamait toujours bruyamment sa pitance mais était très vite rassasié. Jamais Taymir ne finissait un repas.

Syrven sortit, en leur souhaitant une bonne nuit... Ou pas.

Taymir eut à peine le temps d'esquisser un geste d'au revoir qu'il était déjà parti.

D'ordinaire, Taymir n'était pas très douée pour saisir les allusions mais là, c'était assez flagrant pour qu'elle comprenne immédiatement de quoi il était question.
Attends une minute... Si elle comprenait bien, Talsiham était un joli-coeur éhonté qui ne faisait que séduire ?
Son regard myosotis glissa sur le concerné qui s'appliquait à manger.

Il n'en avait pas l'air pourtant, mais c'est vrai qu'il ne cessait.. Elle ne savait pas.. Dès le début, il l'"asticotait" ou il faisait des remarques sur elle.
Avec son sourire ravageur.

Ce devait être sa tactique habituelle pour faire tomber entre ses bras les jolies filles.

Se reconcentrer sur leur exposé. Oui, c'est ça, elle devait penser à autre chose. Les orphelins. Pas une mauvaise idée ça. Ils pourraient leur raconter qu'ils sont en train de recueillir des orphelins Ilymis et Dédrans pour les soigner et leur donner une éducation. Mais où ? Ils n'ont aucune maison qui pourrait faire foi.
La guérisseuse passa distraitement la main dans ses cheveux blonds, longs, si longs qu'ils touchaient presque le sol une fois totalement dénoués.
Son regard tomba sur le lit. C'est pas vrai ? Ils allaient vraiment dormir ensemble ? Elle croyait que c'était une plaisanterie. Manifestement, non. Et si c'était un test, c'était de mauvais goût.

Non, non, non Tay', ne pense pas à ça. Concentre-toi plutôt sur ce que tu as à faire. Ramener des vivres. Elle repensa à ce que Syrven lui avait dit.

Non, elle n'avait pas de plantes qui pouvait lui permettre de se faire passer pour une femme enceinte, mais elle avait quelques artifices. Assez pour donner une diversion assez conséquente et filer à la shalos avec quelques vivres !
Mais serait-ce suffisant ?
Taymir se leva, tout en réfléchissant, oubliant son compagnon à table. Et se mit à faire les cent pas, tout en secouant la tête.

- Qu'est-ce qu'il faudra prendre demain ? Juste.. Pour savoir.

Taymir avait terminé par s'asseoir sur le lit, pieds nus et regardait Talisham qui était toujours à table.

- Il faudrait prendre des fruits secs, pour les vitamines, et du lait si on peut le transporter facilement, car c'est un très bon anti-poison contre le venin de serpents. De la farine, pour nous faire des galettes le soir. Des racines, des baies de toutes sortes, babillait-elle, c'était un sujet sur lequel elle pouvait parler sans craindre de faire des erreurs trop grandes même un peu embrumée par la liqueur, Il nous faudrait aussi du sel, pour conserver les aliments...

Sur ces mots, elle se tut. Et regarda son compagnon avec insistance.

- Combien de temps ? Combien de temps durera notre séjour ici ?

Après tout.. Elle n'avait qu'à trouver Nymphëa Dolorosa et s'en retourner en Ilymir... Sauf qu'elle n'y reviendrait jamais. Et eux ? Avaient-ils une maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 19 Jan 2011 - 14:11

Talisham avait écouté Taymir et Syrven tout en réfléchissant intensément. Non, non, non, cela n'allait pas aller, pas du tout. Tous ces plans étaient beaucoup trop compliqués, trop difficiles à exécuter de façon crédible, d'autant plus que l'Ilymis lui semblait novice dans l'art de la duperie.
Mieux valait choisir une ligne directrice simple. Mais laquelle...?
Son regard tomba sur la jeune femme, qui lui paraissait inexplicablement perturbée. Il lui sourit largement, espérant ainsi la rassurer. Puis il se remit à s'activer pour débarrasser et nettoyer. Son cerveau fonctionnait mieux lorsque son corps était en mouvement.


- Nous prendrons tout ce que nous pourrons. Et nous ne resterons que le minimum nécessaire. Il faut que nous soyons partis demain matin.
En temps normal, j'aime les histoires alambiquées... mais là, nous allons éviter les fioritures. Hum, et il serait peut-être plus judicieux de ne pas faire de lien entre notre mariage fictif et les raisons de notre précipitation.
Plusieurs mensonges assez simples valent mieux qu'un énorme bobard trop riche en détails. Un instant, je reviens.

Il sortit de la chaumière, deux seaux vides à la main, pour aller chercher de l'eau au puits tout proche. Il venait d'avoir une idée.
De nouveau à l'intérieur, il posa les seaux, remplit les cruches qui se trouvaient sur la table, et mit une partie de l'eau à chauffer dans deux récipients métalliques: une bouilloire pour la tisane du soir, une marmite dont le contenu servirait à remplir le baquet pour la vaisselle.


- Parfois, je regrette de ne pas être né mage Fédorien, ce serait tellement plus pratique que de toujours devoir mettre des choses sur le feu... En parlant du feu...

Il rajouta du bois, et se retrouva désœuvré. Il servit un verre d'eau à Taymir et en fit autant pour lui-même avant de s'asseoir.

- Bon, je propose que l'on évite d'évoquer une installation ou des enfants... Les gardes ne sont peut-être pas particulièrement futés, mais leur rôle est d'avoir l'œil, ça m'étonnerait qu'ils ne se rendent pas compte d'une différence physique aussi flagrante entre toi hier et toi feignant d'être enceinte.
Et pour ce qui est de logement... je fais partie des "élus" des elvens tu sais... - il désigna ses oreilles pointues - Enfin non, tu ne sais pas, mais crois-moi, cela implique un certain nombre de responsabilités. J'ai tendance à prendre des libertés, mais il y a des missions auxquelles je ne peux couper. Et je ne peux prendre résidence permanente ailleurs qu'ici, que je le veuille ou non... - une ombre passa fugitivement sur son visage.
Ce mensonge là ne tiendrait donc pas non plus.
Je suggère plutôt que l'on fasse dans le dramatique. Par exemple, nous sommes passés en venant par un tout petit village... ou plutôt un hameau, posé non loin des limites du Ringèm. À quelques jours de distance, à l'est d'ici. Pas besoin de préciser où exactement.
Nous y sommes arrivés alors qu'il subissait une attaque de monstres. Les ennemis ont été repoussés, mais non sans pertes et dégâts. Il y a mettons cinq, six personnes. Il leur faut un approvisionnement d'urgence, et des remèdes. Et il faut se dépêcher. Tu es venue avec moi plutôt que de rester auprès d'eux car tu es la seule à savoir de quelles herbes et de quel équipement tu as besoin.
Certains proposeront sûrement de nous accompagner pour donner un coup de main, mais si je leur dis que ce n'est pas nécessaire et qu'ils nous ralentiraient, il accepteront mes dires sans discuter. Si on nous pose des questions du type "ça fait longtemps que ces gens sont là?", "Pourquoi ils se sont installés dans une zone aussi dangereuse?", etc, et bien dans la précipitation, on a pas procédé à un interrogatoire. Je promettrai un rapport complet lors de mon prochain retour.
Qu'est-ce que tu en penses?

L'elven s'agitait un peu sur sa chaise. Ce que cette eau pouvait être longue à chauffer! Il se releva et fouilla dans une armoire. Il en sortit plusieurs couvertures et commença à installer un couchage sur le sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 19 Jan 2011 - 15:01

Taymir écouta le guerrier lui expliquer son idée. Elle lui paraissait excellente, d'ailleurs. C'était ce qu'elle allait lui dire quand il se leva et ouvrit l'armoire pour en sortir des couvertures.

- Tu as eu une très bonne idée. Je te rejoins sur le fait qu'ils doivent croire que nous sommes très pressés !

Mais que faisait-il ? C'était de sa faute. Elle n'aurait pas dû lui dire de dormir par terre. Ca n'allait pas être confortable pour lui ! C'est pourquoi Taymir sauta du lit et ramassa les couchages qu'elle remit sur la couette. Après tout, à la guerre comme à la guerre. Elle ne risquait rien. Sa dague sous l'oreiller au cas où, elle pouvait dormir tranquille.
L'eau commençait à frémir sur le feu. Il y avait peu de vaisselle, et elle n'était pas du genre à laisser travailler les autres sans rien faire de son côté.

- Je plaisantais tout à l'heure à propos du lit. Je me calerais bien au fond, et nous ne nous gênerons pas. Enfin, c'est comme tu veux.

La guérisseuse empila les assiettes, attrapa les couverts et les posa près du bac, tout en surveillant l'eau dans la marmite. Tournant ainsi le dos au jeune homme, elle évita de toussoter nerveusement. La perspective de passer la nuit dans ce village l'effrayait un peu, d'autant plus qu'elle n'avait pas été accueillie d'un bon oeil au départ. C'était grâce à la vivacité d'esprit de l'elven qu'ils s'en étaient sortis sans bobos.
Tout en passant la main au dessus du récipient, elle attendit que l'eau soit assez chaude pour ensuite la verser dans le bac à vaisselle.
Il lui avait adressé un grand sourire. Surement pour la rassurer. Mais elle n'avait réussi qu'à grimacer.
Plongeant ses mains dans le liquide chaud, ses pensées ne cessaient de s'agiter. Elle ne faisait que ça. Penser, réfléchir, calculer des probabilités, échafauder des plans, tous les plus intangibles les uns que les autres. Pourquoi elle ne pouvait pas s'en empêcher et rester tranquillement dans sa tête ?
Elle repensait à ce qu'il lui avait dit. Il faisait partie des "élus". A ce voile invisible qui était passé devant ses yeux en évoquant sa résidence à vie dans ce village. Il ne pouvait donc pas voyager à sa guise ? Habiter dans un village où il se serait attaché ?
Ce devait être..

Triste.

Et ironique. Lui, obligé de rester ici, et elle, qui n'avait plus d'endroit où aller, où vivre en paix. Sa lèvre inférieure se retroussa en un sourire vaguement amer. Il ne la voyait pas, et c'était mieux comme ça.

- Sans.. Sans vouloir être indiscrète. Qu'est-ce qu'un élu comme tu m'as dit à l'instant ?

Et elle versa de l'eau. Puis prit un torchon et une sorte d'éponge qu'elle avait trouvée sur le rebord, se mit à frotter les restes de sauces et de légumes.

Au fur et à mesure qu'elle regardait la marmite, et les flammes sous la bouilloires, la phrase où Talisham disait regretter de ne pas être un mage Fédorien, le corps de Taymir se plia brutalement en deux à cette évocation pourtant d'apparence anodine, lâchant l'assiette qu'elle tenait entre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 19 Jan 2011 - 16:38

L'elven regarda Taymir en penchant légèrement la tête de côté.

- Hum, j'accepte l'invitation, mais c'est à tes risques et périls... - il cligna de l'œil, avant d'ajouter - Je veux dire, j'ai parfois un sommeil un peu agité.

Alors que la jeune femme s'attelait à la vaisselle, il se munit d'un torchon et s'approcha. Alors la question tomba. "Qu'est-ce qu'un élu?"... Il avait l'habitude de ce genre d'interrogations. Son physique singulier suscitait immanquablement la curiosité. Et Talisham avait en réserve bon nombre d'explications plus ou moins romancées, qui, si elles étaient toutes très différentes les unes des autres, partageaient une caractéristique commune: n'avoir aucun fond de vérité.
Pour détendre l'atmosphère, il voulut en choisir une qui soit à la fois assez brève et plutôt amusante, mais les mots ne vinrent pas. Il se rendit compte, surpris, qu'il n'avait pas envie de mentir à l'Ilymis. Ce qui posait un dilemme des plus inhabituels pour lui.
Après un temps de réflexion, il choisit de parler peu, mais de parler vrai.


- Un élu c'est... quelqu'un qui expie. Nous...

Avant qu'il ait pu poursuivre, quelque chose d'étrange arriva soudainement à la jeune femme. Par réflexe, l'elven attrapa d'une main l'assiette avant qu'elle ne tombe, pour la poser aussitôt sur la table à côté, tandis que son autre bras passait autour de la taille de Taymir, au cas où elle chuterait. Dès qu'il fût libre, le second bras rejoignit le premier.
L'Ilymis, penchée en avant, avait le visage dangereusement proche du foyer, aussi Talisham recula-t-il de quelques pas en l'entrainant avec lui.


- Que se passe-t-il? Ça va aller? Il faut que je fasse quelque chose? Tu veux t'allonger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 25 Avr 2011 - 14:56

Le coeur battant à tout rompre, Taymir finit par reprendre sa respiration, que la douleur avait soudainement bloquée. Sa main libre toucha par pur réflexe son côté. Elle sentit qu'on la soutenait.
Et rouvrit les yeux, les oreilles bourdonnantes.
Non, non, elle était ici. Dans ce village.

Pas là-bas.

Sa tunique était mouillée. Pourquoi ?
Ah oui. La vaisselle. elle était en train de faire la vaisselle. Ses idées se remettaient lentement en place dans son esprit embrumé, alors que son regard clair s'était fixé sur le foyer, sans arriver vraiment à s'en détacher.
La voix de Talisham assourdie qui lui demandait si elle voulait s'allonger. La guérisseuse hocha la tête, et, encore hébétée, tenta de se dégager des bras de l'elven. Mais finalement se laissa faire, les jambes en coton.
Elle se sentait déjà plus d'aplomb, au fur et à mesure des secondes qui filaient.

La douleur de la brûlure s'estompait. Ses muscles se décontractèrent et Taymir put respirer plus librement.
Après quelques inspirations, elle se jugea beaucoup mieux et esquissa un vague sourire penaud. Elle l'avait inquiété, celà se voyait sur son visage.
Ses yeux bleus désolés fixèrent ceux dorés de Talisham.

- Ca va aller. Juste.. Juste un souvenir trop frais.

Certains s'en souviennent encore.

Sa voix avait pris une note d'humour alors qu'elle désigna son flanc gauche, le doigt encore tremblant. Puis sa main s'agita en l'air, ce qui voulait dire "pas d'inquiétudes, ça va bien !".
Mal à l'aise. Elle défit les bras qui étaient passés autour de sa taille et regarda autour d'elle.
Changer de sujet. Et rapidement.

Elle reprit l'assiette que Talisham avait posée sur la table et resta plantée là, sans savoir quoi dire, les yeux baissés, se maudissant de sa faiblesse et de son manque de mental. Vraiment... Tu n'es qu'une idiote...

- Heureusement que tu étais là.. Sinon il y en aurait eu une en moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 27 Avr 2011 - 0:16

L'elven considéra un instant la jeune femme d'un air grave. Manifestement, quelque chose l'avait grandement secouée. Mais elle ne désirait pas en parler... Quelques minutes auparavant, il s'était senti mal à l'idée de lui mentir, et cette fois, il n'éprouvait aucune envie de lui tirer les vers du nez.
*Je dois couver un truc moi, c'est pas possible autrement. Mais soit.*


- Bah, regarde!

Il s'empara prestement de l'assiette, la tint un moment au niveau de son visage... Et la lâcha, avant de se figer. Il n'avait toujours pas bougé lorsque la pièce de vaisselle lui passa devant le ventre. Ni lorsqu'elle dépassa son genou. Et quand enfin elle se fracassa bruyamment au sol, Talisham n'avait pas esquissé le moindre geste.

- Finalement, il y en a bien une de moins. Et il vaut mieux que ce soit l'assiette, n'est-ce pas?

À la vérité, il s'en voulait légèrement d'avoir par réflexe rattrapé à la fois Taymir et l'objet de terre cuite. Qui se souciait de vaisselle lorsque quelqu'un était en danger? Par ce geste excessif, il désirait clairement montrer que l'une comptait, et l'autre pas.
Il prit conscience du ridicule de la situation et pouffa soudain.


- Cassons-en encore un peu, et quand môssieur Syrven le taciturne va rentrer, il va croire qu'on a eu notre première scène de ménage!

Joignant le geste à la parole, il fit voler en riant deux-trois assiettes et quelques pots à travers la pièce, puis lança, avec un clin d'œil en direction de la jeune femme:

- Et maintenant, c'est l'heure de la réconciliation sur l'oreiller non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 27 Avr 2011 - 11:09

Taymir eut un petit sursaut nerveux en entendant le bruit de l'assiette brisée. Cette pauvre assiette n'avait rien fait de mal après tout, songea-t-elle brièvement avant de regarder les bris de terre cuite sur le sol, puis son regard se riva sur le visage de Talisham qui l'avait laissée choir. D'un air grave, il semblait tenir à lui dire qu'elle était plus importante que l'assiette elle-même. La guérisseuse esquissa un vague sourire en repensant un peu malgré elle aux flammes du foyer, qu'elle avait apparemment et inconsciemment approché. Encore une fois, elle se maudissait en elle-même.
Talisham s'était soudain mis à pouffer de rire. Son expression avait changé du tout au tout. Il paraissait un peu plus détendu et sous les yeux ébahis de sa compagne, se mit à lancer, dans un rire joyeux, quelques pièces de son service en terre cuite. Un rire communicatif qui occasionna un son de gorge chez Taymir, sa manière à elle de rire dans ces situations un peu délicates pour elle. Elle commençait à se détendre aussi mais espérait tout de même que le service en entier ne passerait pas entre les mains de ce guerrier étrange. Etrange, car elle ne comprenait parfois pas du tout son attitude. Passer de la gravité à la pitrerie, sans aucune transition.. Voilà qui la désarçonnait fort.
Puis avec un clin d'oeil, il lui proposa, toujours dans le thème de la scène de ménage... Une quoi ? Taymir n'avait pas très bien compris, mais le connaissant, ce devait être en rapport avec leur "couple". Son sourire s'agrandit et elle s'avança vers le lit. Ses muscles endoloris réclamaient un peu de repos, tout comme son esprit un peu confus. L'alcool n'arrangeant pas les choses, elle se sentait épuisée. A un tel point, qu'elle savait au fond d'elle que le sommeil ne viendrait pas, mais s'allonger au chaud lui ferait le plus grand bien.

" Allons dormir, "mon très cher futur époux".

Elle tentait de faire un peu d'humour, même si sa tentative n'était pas très réussie. Taymir n'avait pas un sens de l'humour aussi développé que Talisham même si elle l'enviait parfois. L'Ilymis grimpa sur le matelas et se colla contre le mur, afin de laisser le plus de place possible au guerrier elven. Puis, dos à la pièce, Taymir retira sa veste usée, et les bandelettes de tissu qui lui servaient de protection aux poignets et aux chevilles, se retrouvant ainsi en chemise et en pantalon. Elle coiffa grossièrement ses longs cheveux blonds, retira ses boucles d'oreilles et déposa un rapide baiser dessus. C'était son rituel du soir, il lui donnait l'impression que son père état avec elle. Et, avec une expression fatiguée et pourtant souriante, elle se glissa sous la couverture, posant sa tête sur un coussin.

"Je suis désolée que tu aies dû casser autant de vaisselle ! Elle n'était pas laide, tu sais ? Sa voix grave avait pris une expression amusée. Mais merci !"

Elle hésita un peu puis finalement, décida de s'en arrêter là. Elle lui aurait bien redemandé certaines choses. Sur les Elus elven, par exemple. Elle n'avait entendu qu'une bribe à ce sujet, quand il lui avouait qu'il s'agissait d'une...D'une expiation. Une expiation de quoi ? Pourquoi ? Elle tint ses lèvres serrées. Il était épuisé lui aussi, et Taymir ne voulait pas l'ennuyer davantage avec ces histoires. Elle se tourna donc vers le mur, tout en prenant soin de laisser assez de couverture derrière elle.

Au moins, il ne lui avait rien demandé, rien essayé de lui soutirer, et ça, elle lui en était profondément reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 11 Mai 2011 - 12:31

Medievir

Lorsqu'elle était arrivée au lac, les nuages au dessus de sa tête étaient noirs. Noirs comme le regard de Voronwë. Ce regard qu'il posa sur elle et qui fit fondre directement dans sa gorge les excuses et explications que la femme-soleil avait préparée. Aryllë ne put que baisser la tête. Le silence de Voronwë était encore plus impressionnant que sa grosse voix.

Ils avaient alors enfourché leurs montures et avaient filé vers leur village tandis que le ciel s'était déchiré. La route avait été pénible sous cet orage si violent qu'il semblait envahir toutes les régions d'Adreis. Orage qui les suivit jusqu'au village, remplaçant la calme nuit par une fureur tonnante et grondante.

Certes les montures des Elven étaient autrement plus rapides que la moyenne. Mais pour arriver à ce moment précis, Voronwë les avait aidées avec un petit artefact qu'il gardait avec lui. Il ne fallait pas jouer avec le temps, en général. Sauf si l'on était assuré de ne pas faire d'erreur irréparable.
Et de ne pas en abuser.
Et de ne pas se faire prendre, surtout.

L'homme sombre rejoignit sa maison et laissa Aryllë au milieu de la place, sans un regard.

Ses cheveux dégoulinant de l'eau du ciel, Aryllë le regarda partir un peu abattue. Un peu mais pas trop quand même. Maintenant divers choix s'offraient à elle : rentrer chez elle ... ou ne pas rentrer.

Préférant de loin la seconde solution, elle traversa le village et tomba sur une scène assez étrange. Un équidé qu'elle n'avait jamais vu ici était parfaitement immobile devant l'une des maisons. Il était très grand, au moins 1m80 au garrot, de couleur sombre, sûrement noire d'ailleurs mais avec les trombes d'eau qui tombaient du ciel, c'était dur à déterminer. Ses crins étaient ben plus clairs, argent ... ou blancs peut être. Ses yeux, tout blancs étaient étranges, sans pupille.

Aryllë fit un pas vers lui.


- Tu es à ... ?

L'équidé se détourna et disparut derrière une maison. L'Elven s'avança jusque là où le drôle de cheval était placé juste avant et remarqua que son regard allait directement sur des volets mal fermés. Par l'espace entre les deux planches de bois, on voyait directement l'occupant de la maison. Assis en tailleur sur son lit, il se balançait doucement d'avant en arrière, le dos recourbé, le regard fixé sur ce qu'il te nait dans ses mains.
De là où elle était, Aryllë ne distinguait pas ce que l'homme tenait mais elle le savait. C'était un médaillon d'argent dans lequel se trouvaient un portrait de sa femme et un autre de sa fille. Il les avait peints lui même mais les larmes qu'il avait versées dessus durant de trop nombreuses nuits en avaient délavé les couleurs.
Mais il continuait à les regarder chaque nuit. Chaque jour de repos aussi. C'était sa seule distraction lorsqu'il n'était pas en mission. Les autres Elven avaient arrêté de se demander quand il dormait. Manifestement il ne dormait jamais. Si un jour on le trouvait les yeux clos, il y avait fort à parier que ce serait parce qu'il ne respirerait plus.

Le coeur d'Aryllë se serra à cette triste vision. Il vivait enfermé dans son cauchemar, dans son deuil, dans son chagrin. Et ne voulait pas en sortir. Combien de fois avait elle essayé de l'aider ? Et elle n'avait pas été la seule. Mais toutes leurs tentatives avaient été des échecs. Ashk était là ... mais pas vraiment. Il ressemblait plus à un fantôme qu'à un homme.

Cette fois encore Aryllë songea à aller le voir mais se ravisa aussitôt. C'était inutile.

Les épaules basses, elle se dirigea vers la maison qu'elle connaissait. Il y avait peu d'espoir qu'il y ait quelqu'un mais savait on jamais ? Aryllë poussa la porte. Par chance, Talisham était là. Elle sourit. Elle repéra aussi immédiatement la blonde chevelure dans le lit de l'elven des brouillards (débrouillard). Ce n'était pas l'une des filles du clan. Le sourire d'Aryllë s'élargit encore.

Elle mit un doigt devant sa bouche afin que Talisham ne signale pas la présence de l'intruse à celle qui faisait face au mur.


- Je ne voulais pas te déranger ... Je repasse plus tard ? chuchota-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 13 Mai 2011 - 0:06

Talisham était resté quelques instants sans trouver quoi répondre. Le temps qu'il se décide à choisir une repartie spirituelle, Taymir s'était endormie. Il soupira en contemplant les débris de vaisselle qui jonchaient le sol. Il faisait parfois n'importe quoi. Mais c'est ce qui rendait la vie intéressante.
Il se tourna vers la porte lorsqu'il sentit un léger courant d'air frais. Le canasson ne savait donc pas refermer derrière lui? Peut-être avait-il trop l'habitude d'avoir des sabots en guise de mains, il faudrait le lui faire remarquer quand il daignerait ramener les dits sabots dans le secteur.
Quelle ne fut pas sa surprise quand son regard se posa sur une Aryllë tout sourire, un doigt sur les lèvres.
L'elven la rejoignit silencieusement, exagérant volontairement les précautions qu'il prenait pour ne pas marcher sur les éclats de terre cuite dont les arêtes pouvaient être tranchantes.
Il passa la porte et la referma doucement, faisant signe à la jeune femme de le suivre un peu plus loin.


- Tu ne me déranges pas voyons! Comment vas-tu? Comment s'est passée votre mission? Vor n'est pas avec toi? Il est allé directement se coucher cet espèce d'asocial mutique? Tiens, je suis venu avec un type qui devrait bien s'entendre avec lui... Raconte-moi et après on va le réveiller! J'ai justement un seau d'eau froide dans un coin, quelle extraordinaire coïncidence! ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mar 17 Mai 2011 - 18:08

- Un seau d'eau froide ?

Aryllë haussa les épaules d'incompréhension. Les trombes d'eau qui tombaient du ciel douchait littéralement les deux compères. Elle tourna ses mains de façon à présenter ses paumes au ciel et il ne fallut pas plus de quelques secondes pour que les creux de ses mains, remplis, se mettent à dégouliner.

- Tu penses vraiment que ça aura un quelconque effet ? sourit-elle, taquine.

Repoussant une mèche gorgée d'eau de son front, mèche qui revint instantanément d'ailleurs,


- Il a dû s'endormir, le tonnerre s'est éloigné et il n'y a plus d'éclair. Tu l'aurais vu il était dans une rage folle. Tu sais, les pires, celles où il ne dit rien. Et alors l'ambiance est si pesante que tu confesses tous tes crimes, petits ou grands, dans l'espoir que ça s'arrête. Tu t'excuserais presque d'être né, juste pour qu'il détourne enfin son regard. Qu'il en fusille quelqu'un d'autre. N'importe qui ferait l'affaire à ce moment : arbre, caillou, ciel. Mais bon, on ne le changera as hein!?

Sans laisser à Talisham le temps d'en placer une, elle enchaîna avec de grands gestes enthousiastes.

- Ayé, on a ramené la pierre. Et tu sais quoi ? la Harpe sacrée à Medievir, elle est vivante ! Je l'ai vue ! Elle a même un visage ! Car en fait c'est une reine. Enfin c'était. Et elle s'appelle Harmonie ! Oh c'était incroyable Tal ! Et bon, c'est vrai que j'aurais pu m'en repartir une fois que j'avais la pierre mais ... je n'en avais pas envie moi ! je voulais m'amuser aussi !! Et puis après la bataille il a bien fallu soigner les blessés. Oui car il y a eu une bataille ! La Reine elle-même y a pris part, Tal ! Je parle de Leryanna hein, pas d'Harmonie. Harmonie n'y a pas vraiment pris part. Elle ne le pouvait pas à cause de notre pierre de soleil qui n'était pas la sienne. Ca l'avait piégée ! Et donc tout s'est très bien terminé.
Et Adwel m'a demandé où était Fanaa. Comme si j'en savais quelque chose. A vrai dire j'ai été choquée d'apprendre qu'elle l'avait perdue. Il vaudrait mieux qu'elle reste sous bonne garde, je veux dire ... et donc elle a cru que je pouvais savoir cela. Mais je ne pouvais pas ! Comme elle avait l'air vraiment embêtée, j'ai essayé de l'aiguiller vers une autre solution ... Tu sais Harmonie, ben elle est super forte !!! C'est une puissance qui te réchauffe, qui chante ! Si Harmonie avait pu m'aider en tant que catalyseur, je pense que j'aurais trouvé sa réponse. D'ailleurs si Adwel avait demandé directement à harmonie - et qu'elle ait bien voulu lui répondre - aussi. Mais moi j'avais envie de la sensation de l'énergie qui chante. Mais de toute façon Adweliwen a continué de se lamenter et n'a pas voulu retourner au palais. Dommage ...

Il y eut le temps d'un demi-soupir, juste assez pour permettre à Talisham d'ouvrir la bouche ... mais avant qu'un seul son n'en sorte ... la fougueuse demoiselle avait repris son discours.

- Donc j'ai rejoint Vor. Et ... euh ... ben voilà. Et tu sais j'ai vu un truc bizarre en arrivant. Un grand cheval à cornes voyeur ! Si si je t'assure ! Il zyeutait chez Ashk ! Par les interstices des volets ! Rigolo non ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Dim 5 Juin 2011 - 17:56

Levant le nez et sortant enfin de ses pensées, Talisham se rendit enfin compte qu'il pleuvait à verse et que la pauvre Aryllë était trempée comme une soupe. D'ailleurs il était à présent dans le même bain. Ainsi, Vor était de mauvais poil... Bah, après une mission en tête à tête avec Aryllë, ce n'était pas particulièrement surprenant. Et ce vil préférait contenir et faire profiter l'ensemble des terres connues de ses petites humeurs plutôt que fustiger directement la jeune femme.
La difficulté avec les récits d'Aryllë, c'est qu'il fallait toujours essayer de capter les informations importantes au milieu d'un flot de paroles dans lequel l'auditeur non averti se noierait sans coup férir. Tenter de l'interrompre pour poser une question équivalait à lutter contre la marée, et amenait à perdre irrémédiablement le semblant de fil conducteur. Mieux valait, comme le fit l'elven, écouter attentivement jusqu'à ce qu'elle ait terminé.
Sauf que parfois, elle feintait en faisant des pauses. Talisham se fit avoir une fois.
Aussi attendit-il avant de parler que le silence se prolonge un peu. Et même un peu plus. Aryllë avait abordé certains points qui l'amenaient à penser qu'elle et Vor pourraient bien trouver un certain intérêt au récit de ses propres aventures. Sauf qu'il voulait retourner au Ringem dès le lendemain, il faudrait donc que cela soit maintenant, et aux deux en même temps.


- Et bien, je constate avec plaisir qu'il n'est rien arrivé de fâcheux à ta langue! J'ai peut-être bien quelques informations à partager... Je sais où se trouve la petite, et j'ai déjà croisé ton canasson voyeur. - *Mais qu'est-ce qu'il peut bien vouloir à Ashk?* Puisque j'héberge quelqu'un, allons donc parler de tout ça chez Vor, après tout, c'est de sa faute s'il nous faut un abri !

L'elven se dirigea d'un pas guilleret vers la maison du grognon de service, et c'est avec un grand sourire un brin sadique qu'il frappa sur la porte à coups redoublés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 16 Juin 2011 - 11:28

La porte s'ouvrit sur un Voronwë excédé. Il poussa un long soupir grognant.

- C'est étrange, je m'attendais à ta visite ...

Il dégagea l'entrée.

- Allez ! A l'intérieur !

Vêtu d'un pantalon simple noir et d'un peignoir assorti, il alla ouvrir un placard, en sortit des serviettes et les lança vers les deux trempés.

- Séchez vous. Malades, vous serez inutiles et ne comptez pas sur moi pour vous soigner.

Vor prépara du café, un café très très fort. Infâme. Mais alors idéal pour tenir éveillé. Il en servit trois bls, s'assit le dos bien droit et commença à boire une gorgée.

Aryllë s'assit aussi. Elle n'aimait pas du tout le jus de charbon qu'il servait mais là, elle n'osait pas le dire. En fait elle ouvrit la bouche pour en parler mais Voronwë la fusilla du regard. Telle une enfant prise à faire une bêtise, elle referma le bec, et commença à entasser les morceaux de sucre dans son bol. Lorsque le liquide amer serait devenu du sirop, là seulement elle pourrait le boire.

Vor prit encore une gorgée.


- Félicitations pour l'annonce de mariage au fait, Tal. Tous mes vœux de bonheur. Vous prévoyez d'avoir des enfants ? Tu as trouvé une occasion de fuir ton devoir ?

Aryllë se tordit le cou pour regarder Talisham.


- Tu vas te marier ? elle changea bien vite son expression atterrée par une plus joyeuse. Félicitations !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mer 31 Aoû 2011 - 11:49

Sa respiration s’était faite haletante, précipitée, et le mince drap qui la recouvrait s’abaissait et se gonflait de manière désordonnée, presque confuse. Son teint déjà pâle comme la porcelaine était devenue blême et les mèches dorées de sa chevelure angélique se collaient à ses tempes, prises par la sueur maladive. Dans son sommeil peuplé de cauchemars, l’Ilymis eut un très clair gémissement qui se répercuta dans le silence de la salle avec un bruit sourd. Soudain, elle battit des paupières fébrilement en fronçant les sourcils, toujours aussi haletante, et étendit le bras, alors pliée sous son oreiller mince. Quelques instants passèrent le temps que son souffle se régulât, et que ses yeux vitreux fassent le point correctement, luisants de larmes bouillantes. Plus calme, Taymir passa la main sur sa tunique courte, celle dans laquelle elle dormait et qui s'arrêtait alors à deux pouces de ses hanches pour ne cacher que le nécessaire et sentit sous ses doigts minces, une humidité inquiétante transpercer son coté. Alarmée, elle tâcha de reprendre son souffle qui venait de repartir comme un cheval qui s'emballait, et nerveusement, elle se rallongea sur un coude, avec précaution.

« T..Talisham ? »

Elle répéta à voix basse ce nom, et jeta un regard à la portion du lit que l'Ilymisavait laissé à son hôte. Disparu. Les draps n’avaient même pas été défaits de son côté. Surprise, et déjà inquiète, la jeune femme scruta la pièce, vaguement éclairée par des braises rougeoyantes. Elle était vide. Son cœur s’emballa, et doucement, elle rejeta la couverture qui la couvrait et se mit en quête de descendre du lit.
La guérisseuse sentait que quelque chose n’allait pas, ne tournait pas rond, car quand elle se redressa complètement, une violente nausée la prit. Respirant à fond avec la désagréable impression que son cœur palpitait dans sa gorge, l’Ilymis se dégagea du lit et prit pied sur le sol. Tanguant quelques instants, sa stabilité revint très vite et machinalement elle se dirigea vers l’âtre, qui pouvait encore… Ah.. Une bougie.


« Viens là toi.. »

Sa main était chaude, anormalement chaude, quand elle saisit le bâton de cire blanche, puis elle l’alluma. Taymir ne vérifia même pas comme à son habitude si personne n’était là. Comme dans un état second, elle souleva le pan de sa chemise de lin, toute.. Gluante. Ce qu’elle vit ne la rassura guère et fit galoper son cœur de plus belle.
Sur son flanc, une plaie rougie. Jusque là, rien d’anormal. Mais quand elle vit couler sur la peau blanche quelque chose qui ressemblait à du…


« Barbebouc… Ca s’est infectée. »

Elle aurait dû s’en douter. Après une chevauchée pareille, elle aurait dû s’occuper de sa brûlure, la bander soigneusement… Reste qu’elle ne l’avait pas fait et qu’il fallait d’un rien pour que ca s’infecte. La peau fragile qui avait recouvert sa blessure s'était détachée comme du papier et à présent la lymphe infectée s'écoulait abondamment. Et si elle ne se dépêchait pas, ca pourrait compromettre leur mission de ravitaillement. Ses yeux bleus s'agrandirent et sourcils fronçés, elle secoua la tête. A présent, c‘était purulent. Taymir tâta doucement, réprimant une grimace de douleur. Et en plus la peau à vif commençait à sanguinoler. La poisse, jura-t-elle, les joues rougies et fiévreuses. D’un pas hésitant, elle rejoignit les placards de ce bon Talisham.
Espérons qu’il ne lui en veuille pas… Et ses mains cherchèrent parmi les bocaux.
Dans ces moments là, rien de plus efficace que du miel. En avait-il ce cher mari ? Les bêtises de la veille lui revinrent en tête, la faisant sourire, puis rire, ce qu’elle arrêta de suite vu la douleur que ca irradiait sur son flanc abimé.


« Te voilà…. »

Prise d’une nouvelle envie de vomir, elle sortit très vite le pot d’argile de sa cachette. Et s’asseyant lourdement sur la grande chaise, Taymir dévissa le bouchon, et sentit immédiatement le parfum du liquide doré et onctueux. Un merveilleux antiseptique. Avec une cuillère prise dans le baquet de vaisselle qu’elle avait faite avec lui, elle enduisit sa plaie sans façon, d’une épaisse couche sucrée. Et pour compléter, elle-même en avala une bonne dose. Intérieur ET extérieur, se disait-elle. Maintenant, les mots de la Guérison… Non c’était trop tôt. Et puis elle était épuisée, ca ne fonctionnerait pas. La guérisseuse finit par poser le miel sur la table, et rapprocha doucement la chaise de la cheminée. La tunique relevée jusqu’à la poitrine, elle était presque nue, songea-t-elle brusquement avec un regard effrayé à la porte. Elle saisit aussi vivement que possible un drap, et s’enveloppa grossièrement dedans, pour ensuite se rasseoir dans la chaise.
Maintenant, il lui fallait attendre. Et dormir. Réprimant un frisson de fièvre, elle se surprit à espérer que le jeune homme serait vite de retour. La scène de la veille, elle n’y pensait pas. Juste… Sa présence.

Et sombra presque ‘immédiatement pourtant dans un sommeil étrange et sans rêves, les lèvres sucrées et les cheveux en cascade blonde sur ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Village des elvens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Village des elvens
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ou aller centre ville
» itineraire sur un village sans nom de rue
» Fontaine de village

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Rôle-play annexe :: Rôle-play libre (RPL)-
Sauter vers: