Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Village des elvens

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Village des elvens   Mar 21 Sep 2010 - 18:07

[HRP]Ceci est un aparté concernant les Elvens. À l'heure actuelle, les joueurs du RP principal ont rencontré trois membres de ce peuple: Aryllë, Voronwë, et Talisham. Personne ne sait quoi que ce soit sur eux... peut-être des informations se dévoileront-elles ici... ou peut-être pas xD
[/HRP]

Se glisser par l’ouverture étroite n’était déjà pas évident, voilà qu’en plus il déchirait sa tunique sur une vieille pointe rouillée !
*Flûte !*
Et à force de fréquenter Aryllë, il n’arrivait même plus à penser un juron satisfaisant…
Talisham redoubla d’attention pour éviter d’abîmer quelque chose de plus précieux que ses vêtements dans l’opération. Deux-trois contorsions plus tard, il était dans la place.
Il faisait une chaleur étouffante, et il n’avait que très peu d’espace pour manœuvrer.
*Bon, il s’agit d’être vraiment discret maintenant.*
Avec la plus extrême prudence, il se faufila entre les briques brûlantes et le mur de pierre. Bientôt, il aurait un angle de vue correct…


- Arrgl !!

Une main venait de l’agripper par le col, et il avait été extrait sans ménagement de sa cachette.

- Encore toi ! – une voix tonnante – Je suppose qu’il y a une excellente explication à ta présence derrière mon four…

- À vrai dire…

- Mais je n’ai aucune envie de l’entendre. Alors je vais te le répéter pour la dernière fois : il n’y a aucun ingrédient mystérieux, aucun artefact étrange, aucune formule magique, aucune recette secrète. C’est le doigté, juste le doigté. Et je ne supporte pas qu’on m’épie pendant que je travaille !

L’homme dépassait Talisham de plusieurs têtes. Il était également deux fois plus large. Ses bras étaient plus épais que les cuisses de la plupart des gens.

- À chaque fois que tu es désœuvré, tu finis par venir fouiner ici. Y en a marre !

Tenant Talisham à bout de bras aussi facilement que s’il s’agissait d’un chiot, le géant ouvrit sa porte.

- Maintenant tu vas faire ce que tout le monde fait à cette heure-ci : rentre chez toi et dors !

Le jeune homme abasourdi fut projeté à l’extérieur et atterrit lourdement sur les fesses. Derrière lui, la porte claqua.

- Pffff, encore raté. Mais comment fait-il pour me griller à chaque fois ? Ça cache quelque chose. Et on ne m’ôtera pas de l’idée que pour faire du pain aussi bon, il doit forcément avoir un truc !

Talisham venait de rentrer de sa dernière mission à l’extérieur. Aucune autre n'était prévue. Et son tour de garde ne viendrait pas avant plusieurs jours. Il était donc coincé au village, et rongeait son frein.
Il se releva en grommelant, colla un coup de pied dans un caillou. Il restait plusieurs heures avant l’aube, mais il n’était pas fatigué. Il se dirigea vers la place, avec l’intention de passer le reste de la nuit à broyer du noir sur un banc…



Dernière édition par Talisham le Ven 12 Nov 2010 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 12 Nov 2010 - 17:56

Quand il entendit distinctement les sabots d'un cheval claquer sur les pavés de la petite place ronde. Serait-ce Aryllë avec l'un de ses Fenwell ? Ce serait surprenant, elle ne venait jamais avec au village. Quoi qu'en parlant d'Aryllë, rien n'était vraiment surprenant.

Il leva la tête et ce qu'il vit ne ressemblait en rien aux cavales de feu d'Aryllë. L'équidé qui s'avançait vers lui était d'un noir très très sombre sur lequel tranchaient les crins argent et les yeux opalins sans pupilles. Ainsi que des ... cornes, oui des cornes derrière ses oreilles. La créature s'approcha encore un peu et Talisham put voir qu'elle avait quelqu'un allongé sur son dos. La forme glissa bientôt de la monture ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 12 Nov 2010 - 19:13

Avant qu'il n'ait eu le temps de se poser des questions, le cavalier mystère commença à choir.

- Oh bon sang!

Talisham bougea si vite qu'un observateur n'aurait pu le suivre du regard, et réceptionna in extremis... une jeune femme?
*D'habitude, quand elles me tombent dans les bras, elles sont encore consciente. Hum...*
Il braqua son regard ophidien sur la demoiselle.
*Hey, je connais ces vêtements! Ce sont ceux d'Aryllë! Mais...*
Il considéra gravement le visage aux yeux clos.
*Mince! C'est Fanaa! Oulààà, heureusement que papa est de garde ma petite... bon.*
L'Elven se tourna vers l'équidé.


- Toi, je ne sais pas ce que tu es exactement, mais je suppose que je devrais éclaircir ça plus tard, hummm? Si tu comprends ce que je dis, suis-moi. Sinon beeen, je reviendrai te chercher après.

En sifflotant, il entreprit de porter Fanaa jusqu'à sa chaumière, en périphérie du village...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 12 Nov 2010 - 19:24

Alors qu'il poussait la porte de sa maison, Fanaa bougea. Elle ouvrit les yeux avec difficulté mais son regard ne s'éclaira pas spécialement en découvrant l'endroit. Son esprit était encore trop embrumé pour réagir.

- Mmmmh ...

L'équidé avait emboîté le pas de l'elven puis avait fait le tour de la maison à la recherche d'herbe à brouter. De son dos avait sauté Lyrev, qui se faufila dans la maison à la suite de Talisham. Le chat sauta sur une chaise puis sur la table et miaula.

- Lyrev ?

Faire le point n'était pas très facile. Elle papillonna des yeux et souleva une main qui toucha la joue de Talisham. Le jeune homme avait les pupilles fendues ... serait-ce Lyrev en forme humaine ? Elle eut un sourire fatigué.

- C'est idiot mais je t'imaginais autrement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 12 Nov 2010 - 19:49

Talisham jeta un bref regard au chat - un nouvel invité surprise - avant de revenir à Fanaa.

- Lyrev? Désolé mademoiselle, mais je crois que vous faites erreur sur la personne. - L'expression de la jeune femme était plutôt craquante, et, tout bien considéré, la jeune femme elle-même ne l'était pas moins - Mais si vous lui destinez un aussi gentil sourire, ça ne me dérange pas d'être lui pour un temps. Excusez-moi un instant.

Il assit Fanaa sur le bord de son lit, puis, la soutenant d'une main, il balaya de l'autre les livres et manuscrits qui encombraient la couche.

- Voilà.

Avec douceur, il allongea la demoiselle et la recouvrit d'une couverture.

- Vous m'avez l'air complètement épuisée. Mais peut-être avez-vous également faim? Ou soif?

Tout en parlant, il se saisit d'un gobelet qu'il remplit d'eau, avant de le lui tendre.

- J'ai tout ce qu'il faut ici, vous n'avez qu'à demander.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 12 Nov 2010 - 20:06

Fanaa se laissa faire avec quelques grimaces de douleur. Crampes et courbatures étaient au rendez-vous.

- C'est l'heure de dormir déjà ? Syrven ne s'arrête pas. Il ne se laisse pas brider et il court sans s'arrêter. Mais j'ai mal partout, je n'ai pas tenu ...

Le chat regarda Talisham et lui ... tira la langue ? (oui oui Tal tu ne rêves pas) avant de bondir sur le lit et d'aller chatouiller Fanaa de ses moustaches. Avec un soupir, la demoiselle se redressa sur son séant et se frotta les yeux.

- Oui Lyrev, j'arrive. Je dois repartir monsieur, c'est l'heure, je dois y aller.

Elle replia sas jambes puis s'assit sur le bord du lit. Elle posa ses pieds au sol mais hésita à se mettre debout, son regard restait brouillé par la fatigue et elle avait du mal à faire le point.

- Mais ... mais attendez ...

Elle cligna des yeux et regarda vers Talisham.

- On est où là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Ven 12 Nov 2010 - 20:45

Hey, voilà maintenant qu'un chat se moquait de lui! N'étant pas de ceux qui s'en laissent facilement conter, Talisham tira la langue à l'animal en retour.
À peine couchée, la jeune femme tentait de se relever.


- Hola, hola, hola mademoiselle! Vous n'êtes absolument pas en état de voyager, et je gage que si votre équidé vous a déposée ici, c'est qu'il a du penser la même chose! Vous m'avez l'air accompagnée par des animaux plutôt futés.

Zut, elle demandait maintenant des précisions d'ordre géographique... personne n'était censé parler à des étrangers de la localisation exacte du village...

- Ma foi, on est chez moi. Une chaumière tranquille et proprette, quoiqu'en désordre, mais excusez-moi, c'est que je n'attendais personne en fait. Dans un village paisible, un peu à l'écart du monde. Où l'on fait le meilleur pain du continent! J'en ai justement une miche ici, qui accompagnerait à merveille - il se retourna pour fouiller dans un placard - cet excellent fromage! Vous buvez du vin? Si non, je dois pouvoir préparer une infusion, laissez-moi juste le temps de chauffer un peu d'eau. Remarquez, tant qu'à raviver le feu, autant y mettre un peu de viande à rôtir, n'est-ce pas?

Tout en déblatérant, il joignait systématiquement le geste à la parole. Fanaa se retrouva ainsi très rapidement avec sur les genoux une serviette, sur laquelle étaient posés pain et fromage. Sur un tabouret à côté d'elle trônaient deux gobelets, une cruche d'eau, un carafon de vin, une boîte d'infusions... une soucoupe et une bouteille de lait les rejoindraient bientôt. Une odeur de viande grillée s'élevait déjà.

- Assiettes, assiettes, qu'est-ce que j'ai bien pu en faire? Ah, voilà! Hum, je ne suis pas sûr que môssieur le félin moqueur mérite son couvert... Mais bast, je me sens l'âme généreuse. Alors, vous étiez sur le point de me dire ce qui vous amenait dans le coin, non? Enfin, après avoir vidé votre bouche bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Sam 13 Nov 2010 - 3:28

Talisham était partout à la fois, parlant, préparant, tourbillonnant ... à en donner le tournis. Fanaa avait du mal à suivre. Elle mâcha un bout de pain -délicieux, il avait raison- et sentit de nouveau ses paupières se faire lourdes, lourdes ... Elle tenta pourtant de suivre la conversation mais la voix lui semblait si lointaine, et réfléchir lui demandait un effort terrible ... terrible ... Les dernières paroles de Talisham la firent pourtant réagir.

- J'ai dit ça moi ?

Trou noir.


Sur la table ne se trouvait plus un chat mais bel un bien un jeune homme blond qui bondit vers Fanaa et la rattrapa avant qu'elle ne tombe. Le plateau contenant le pain et le fromage tomba, éparpillant l'en-cas.


- Tu te sens le coeur généreux mais pas les réflexes très vifs à ce que je vois.

Lyrev allongea Fanaa et la recouvrit d'une couverture, posa sur sa main sur son front pour vérifier qu'elle n'avait pas de fièvre puis, rassuré, il se détourna d'elle et se baissa pour ramasser la nourriture éparse.

- Et si elle était encore consciente, en plus elle s'en voudrait d'avoir mis le bazar. Regarde moi ça ! Dans quelle état elle est ! Complètement vidée de ses forces. Tout ça à cause de ce stupide canasson !

- Tu sais ce qu'il te dit le canasson ? La voix qui résonna alors était bien plus grave ... mais indubitablement humaine et venait du dehors.

Puis la porte s'ouvrit sur un homme assez grand dont le visage était difficile à distinguer derrière le haut col de son manteau.


S - Je me suis quand même arrêté ici pour que l'on s'occupe d'elle.

L - Qui ? Ce clown ? Il m'a traité de félin moqueur !

S - On se demande pourquoi ...

L - Tu n'étais pas là !

S - Je te connais !

L - Sale canasson !

S - Continue et tu finis la route à pied ...

Lyrev ouvrit la bouche et la referma, lançant un regard noir à Syrven. Cela, c'était rien de plus que de la triche. Il savait que ses délicates pattes de félins s'abîmeraient si il faisait le reste du trajet à pattes. Il n'avait pas de sabots, lui.

Avisant Talisham, le dernier arrivé le salua de la main et se présenta.


- Hey salut. Désolé pour l'intrusion. Je suis Syrven et voici Lyrev. Nous escortons cette jeune fille. A qui avons nous l'honneur ?

A Lyrev.

- Tu pourrais être poli, quand même ...

- Bah c'est même pas une femme. Aucun intérêt ... Les femmes sont douces et elles sentent bon. J'en ai rencontré une et elle m'a laissé un souvenir inoubliable. Lynn ... soupira-t-il.

- Mouais. Je comprends pourquoi tu as tellement tardé.

Mais Lyrev ne l'écoutait plus. Son esprit était retournée à Medievir, au bord du lac, en compagnie d'une déesse ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Sam 13 Nov 2010 - 11:00

*Ou je rêve, ou j'ai mangé un truc pas net sans m'en rendre compte, ou il se passe des trucs sacrément bizarres là.*
Talisham se pinça, juste pour voir. Probablement pas un rêve... Mais quand même, des métamorphes... Il ne se souvenait pas d'avoir vu mention de cela où que ce soit, ou en tout cas pas en tant que fait attesté... Enfin, après tout, lui-même n'était pas humain à proprement parler, comme pouvaient en attester ses yeux de serpents et ses oreilles pointues. Lui non plus, au regard du monde, n'était pas censé exister.
Il en faudrait donc plus que cela pour lui couper la chique.
Tout en réfléchissant, il n'avait pas loupé une miette de la conversation entre les deux êtres.


- D'accord, d'accord, d'accord. Pause. Trêve. À quoi bon l'avoir amenée ici pour qu'elle se repose si vous vous chicanez autour d'elle hein? Vous allez perturber son sommeil, ou la réveiller! Ce serait idiot non? Bon, récapitulons. Le blondinet dont la langue à tendance à sortir de la bouche pour se tendre vers les gens qu'il rencontre, et que l'on vient apparemment de perdre, c'est un chat, et messire Syrven vous êtes... un équidé dont le nom de l'espèce m'échappe présentement. Et vous emmenez damoiselle Fanaa on ne sait où. Intéressant.
Je m'appelle Talisham, modeste habitant de ce petit coin tranquille, ravi de vous rencontrer. - et il l'était effectivement, enfin un peu d'animation! - Hum... un félin, un humain, cela s'accorde assez facilement au niveau du régime alimentaire, mais un équin... Je n'en sais fichtre rien! Qu'est-ce que vous désirez manger? Un truc à base de céréales peut-être, avec quelques légumes éventuellement? De quoi est-ce que vous vous alimentez, là d'où vous venez? Oh, et au fait, vous vous rendez loin comme ça? Parce que je n'ai pas l'impression que vous transportiez des provisions, ce qui, lorsque l'on transporte une humaine pour un long voyage, n'est pas très judicieux. Si vous restez un peu dans le coin, je pourrai faire le nécessaire pour régler ça. Vous avez choisi de faire étape ici par hasard, ou vous connaissiez déjà l'endroit? Parce qu'on a pas vraiment l'habitude d'avoir de la visite, vous voyez, on est comme qui dirait, cachés. Sauf que vous êtes assez spéciaux... Oh là là, je vous prends en charge, et je ne vous ai même pas demandé si vous étiez amis ou ennemis! Tssss, Aryllë serait fière tiens, mais Vor me taperait sur les doigts s'il était là.
Mais je parle, je parle, je parle, et pendant ce temps le reste n'avance pas! Allez, à votre tour, racontez-moi tout pendant que je m'assure que cette viande finisse rôtie et pas carbonisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Sam 13 Nov 2010 - 17:04

- Hey ! Je ne vous permets pas ! s'offusqua Lyrev.

- Tu ne lui as pas tiré la langue peut-être ?

Le jeune homme blond se renfrogna.

- Beeeeeeeen c'était tentant aussi. Il n'avait pas l'air très dégourdi et ...

- Donc il a raison, matou.

- Oui ben pouët.

- Mais oui mais oui, gentil minet. répondit Syrven sur un ton gentiment moqueur.

Tandis que l'ex-chat tournait le dos pour bouder, l'ex-équidé reprit sa conversation avec l'hôte.


- Il ne fera pas sa tête de mule trop longtemps, cette odeur de viande rôtie va lui rendre sa bonne humeur pas d'inquiétude. Cela sent très bon je dois l'admettre mais ... en effet je ne me risquerai pas à y goûter. Pain, beurre, fromage, légumes, vin me suffiront amplement. Merci de votre accueil au fait.

Syrven alla faire un tour du côté de Fanaa, remonta un peu la couverture sur elle et alla s'asseoir à table.

- j'aurais dû penser aux provisions, oui. Là-dessus je n'ai pas assuré. Je savais que la route était longue, mais je pensais qu'en la faisant d'un trait ... mas ce n'était pas une bonne idée. Seulement nous devons rentrer et vite et le matou avait déjà assez perdu de temps alors j'ai cru bon de ne pas nous arrêter.

- Nyanyanya. Je n'avais peut être pas ma meilleure raison du monde d'oublier un peu ma mission, mais crois moi c'était la plus agréable. Hey Tal, j'ai faim moi ... C'est bientôt prêt ? demanda-t-il les yeux ronds et brillants rappelant un pauvre petit chat affamé.

Syrven secoua la tête.

- Tu as confondu la mission avec des vacances mais je te comprends, va. Car tu sais quoi Tal, ce petit-là, il est devenu un homme ! Ah tiens il faudra trinquer à cela je pense, non ?

Lyrev lui retourna un regard indiquant que boire, oui pourquoi pas mais manger ... oh oui et plus vite que ça ! Le solven lui ébouriffa les cheveux.

- Mouais un homme c'est vite dit quand même xD Talisham, tu connais le nom de Fanaa ...

- ... que tu devrais éviter d'appeler Damoiselle Fanaa. C'est idiot, long, inutile, pédant et ça va la mettre mal à l'aise. Coupa Lyrev.

- Oui, aussi. Comment la connais-tu ?

- Mais au fait, pourquoi on s'est arrêtés là, nous ? demanda le félin ?

- Pour Fanaa. Parce que j'ai fait une erreur d'appréciation et que chevaucher un jour et une nuit sans aucun arrêt était un peu trop pour elle. Et aussi parce que je savais que nous avions des voisins par ici. Des voisins ayant le même souci du secret que nous. Et, tu es libre de nous croire ou non Talisham, mais je dirais plutôt que nous sommes amis. Si nous ne poursuivons pas le même but, il est par contre évident que nos missions respectives ne s'annulent pas les unes les autres ni ne se dérangent. Par conséquent, enchanté Talisham l'elven.

Syrven lui tendit la main.

- Au fait je suis un Solven puisque tu as demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Sam 13 Nov 2010 - 21:51

Talisham ne pouvait s'empêcher de ricaner en suivant les échanges de ses invités surprise. À mesure que Syrven énonçait ses désidératas, l'Elven toujours en mouvement produisait les victuailles. Une marmite de légumes rejoignit bien vite sur le feu la viande presque cuite.

- Ah, ah, je compte les points je vous signale, et c'est le matou qui perd! Et inutile de me faire ces yeux-là, je côtoie quelqu'un face à qui tu es moins qu'un débutant en la matière. La viande ne tardera plus maintenant.
Ooooh, devenu un homme hein? Effectivement, ça s'arrose! Et je dois avoir mieux que du vin pour ça!

Il farfouilla dans un coffre, pour finalement en extirper une bouteille poussiéreuse qu'il déboucha, un air de profond contentement peint sur son visage fripon. Une senteur de fruits et de miel s'éleva du récipient. Le breuvage était manifestement sucré. Et fort. Une combinaison traitresse par excellence.
Talisham remplit les verres, avant de serrer vigoureusement la main tendue de Syrven (notant mentalement qu'il lui faudrait effectuer quelques recherches sur ces fameux "solvens", juste au cas où)


- Enchanté de même, Syrven le Solven! Oh mais rassurez-vous, je vous crois! Des amis de Fanaa ne peuvent qu'être bien accueillis dans ma chaumière!
Quand à savoir pourquoi je connais son nom, et bien figurez-vous que je la connais, bien qu'elle ne se souvienne peut-être pas de moi. - à la vérité, il n'avait fait que lui apporter une robe d'Aryllë, mais ça ne faisait pas un récit très intéressant - J'étais en Ilymir pour une mission de la plus haute importance: l'infiltration d'une secte de fanatiques vouant un culte à Valnor, lui adressant des sacrifices humains dans l'espoir d'obtenir ses faveurs. Il m'a fallu longtemps pour les débusquer, plus longtemps encore pour m'introduire dans la place, et les obstacles furent nombreux sur ma route, mais j'y parvins. Ce soir-là, je devais assister à ma première... et dernière cérémonie. Shua était seule dans le ciel, teintant Adreis de sa lueur écarlate. Selon le plan, des amis devaient me rejoindre une fois tous les adeptes réunis, afin de mettre fin à cette sinistre farce. Mais ils arrivèrent en retard, et ne pouvant rien faire d'utile seul, je dus assister au début des macabres réjouissances. Ce fut horrible. Les victimes défilaient, le sang coulait, les ordures jubilaient.
C'est alors qu'elle entra. Fanaa. Elle devait être la dernière sacrifiée, le clou du spectacle de ces pervers...
Heureusement, ses amis intervinrent pour la sauver. Les miens trainant je ne savais où, je me joignis donc à ce groupe pour retirer ces pustules de la face d'Adreis, à l'aide d'instruments chirurgicaux de premier choix. - sans crier gare, il dégaina une de ses dagues et la planta dans le bois de la table, juste devant Lyrev - Fanaa fut blessée au cours de cette bataille, et perdit connaissance. Mes compagnons finirent tout de même par arriver, à temps pour le nettoyage et pour les soins. D'ailleurs Fanaa porte une robe qui lui a été donnée par l'une d'entre eux à ce moment là... - il récupéra sa dague... -
Le devoir m'appelant ailleurs, je dus toutefois partir avant qu'elle n'ait repris ses sens, et mon histoire s'arrête ici. - ... et conclut en rengainant sa lame.

Tandis que Talisham réarrangeait la réalité à sa sauce, le repas avait fini de cuire. L'Elven fit donc le service avant de s'installer.

- Et bien, bon appétit messieurs! Au fait, il y en a beaucoup des comme vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Dim 14 Nov 2010 - 19:34

Lyrev fixa la dague plantée devant lui, puis observa Talisham avec un drôle de sourire en coin.

- C'est très bien raconté ... on y croirait. dit il pensivement.

Pendant ce temps, Syrven répondait au curieux Talisham.

- Comme nous ? De sexe masculin vous voulez dire ? Et bien il me semble que vous en êtes un individu ^^ Trinquons à cela aussi !

Le repas fut sympathique, bon, et bien arrosé. Très bien arrosé, même. Celui que l'on perdit en premier fut Lyrev, encore puceau en matière d'alcool. Il y eut des discussion, des rires ... du bruit ... à se demander comment les autres habitants du village pouvaient ne rien entendre et encore plus comment Fanaa -qui était dans la même pièce et que les 3 zigotos semblaient avoir oubliée- pouvait réussir à continuer de dormir comme une bienheureuse.

La nuit, déjà bien avancé, finit par laisser place au jour ... et Fanaa ouvrit les yeux et son regard tomba sur le carnage de l'unique pièce de la maison. Quel bazar ! Puis les referma, les rouvrit, les agrandit. Où était elle ? Quel était cet endroit ? A qui était ce bras passé par-dessus elle ? La jeune fille se raidit puis se retourna doucement et tomba sur un visage endormi. Un jeune homme blond aux traits détendue, à la respiration profonde et au souffle sentant l'alcool. Elle fronça le nez. Et remua pour se dégager quand le jeune homme ouvrit les yeux. Des yeux comme deux joyaux aux pupilles fendues. Incroyables.


- Tu es réveillée ? Lui demanda-t-il gentiment d'une voix toute ensommeillée.

Il se rapprocha avec effort et posa un bisou sur la tempe de Fanaa lui caressa les cheveux, ce qui donna l'étrange impression à Fanaa s'être traité comme une bestiole pelucheuse de compagnie.


- Bonjour ... sourit il avant de faire une grimace. Ah j'ai mal à la tête ... gémit-il avant de tourner le dos à Fanaa et de se rouler en boule et de se rendormir en ronronnant. Comme un chat.

*Rev?*

Fanaa repoussa la couverture qui la couvrait jusqu'au nez et se redressa pour embrasser la pièce du regard. Une odeur de nourriture froide flottait dans l'air, la table du dîner n'avait pas été débarrassée, les bouteilles était plusieurs, débouchées, et la plupart terminées ou, du moins, bien entamées. Du coin de l'œil Fanaa repéra une forme au sol. Non, deux en fait. L'équidé noir et argent couché au sol, l'un de ses antérieurs emmêlé avec le bras d'un inconnu.

*Ils ont voulu faire un bras de fer ?* Elle secoua la tête et chassa cette idée dès qu'elle se montra. Cela ne collait pas. Un cheval ne faisait pas de bras de fer. Oui parce qu'un cheval ça n'a pas de bras.

*Bon ben ils ont fait une patte de fer alors. Ce sont des garçons, je ne devrais pas être surprise. Ils font tous ce genre de chose, quelle que soit leur race.*

Elle se tourna vers Rev à côté d'elle. Il était resté sur la couverture et il risquait d'attraper un rhume. Elle le recouvrit donc à peu près et se mit debout.

*J'ai dû dormir plus longtemps que je ne le pensais. C'est bizarre ... c'est un peu comme si j'avais changé de monde ... ce matin ne ressemble en rien au dernier matin dont je me souvienne.*

Mais changer de monde avait été son souhait donc ... plutôt que de se poser des questions, autant continuer et voir. Fanaa se mit debout et, prenant garde à ne marcher sur aucun des deux mâles à terre, elle commença à débarrasser et mettre de l'ordre dans la chaumière. Ca c'était quelque chose de normal. S'occuper. Ranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Dim 14 Nov 2010 - 20:37

- Nyuuuuu, qu'est-ce que...?

Les bruits de pas et de choses qu'on déplaçait avaient réveillé Talisham. Il ouvrit les yeux pour se trouver face à face avec... des poils. Plein de poils.
Il se força à faire le point, mais ce n'était pas évident. Il se redressa sur son séant. Opération fastidieuse, et douloureuse. Un plancher n'était pas vraiment fait pour qu'on dorme dessus.
Il tourna la tête de droite, de gauche. Les évènements de la soirée de la veille lui revenaient, jusqu'à un certain point.


- Ooooh, ma pauvre tête.

Syrven le solven n'avait apparemment pas pu conserver sa forme humaine. C'était dommage, parce que la version équine prenait beaucoup plus de place. Dans le lit, ce n'était plus Fanaa qui dormait, mais le blondinet qui... ronronnait?
*Allons bon. 'fin il peut bien être satisfait, il a pas passé la nuit sur le sol en compagnie de sabots, lui.*
Enfin, Fanaa s'activait. Il se sentit gêné de voir quelqu'un d'autre s'occuper de son bazar.
Mobilisant sa volonté, il se mit debout, s'étira.
*Bon, au moins je ne titube pas.*


- Bonjour Fanaa! Et bien, on dirait que le repos t'a fait du bien! Mais assied-toi donc, je vais m'occuper du reste. Enfin, à moins bien sûr que tu ne tiennes vraiment à participer, auquel cas je ne vais pas t'en empêcher.
Mais tu dois être affamée, oh là là! Et de si bon matin, il faut préparer de quoi boire et petit-déjeuner! - il renifla - Aw, après tout une nuit, jamais je ne vais pouvoir éliminer cette odeur de cheval de mes vêtements, tu te rends compte?
Ah tiens, regarde, la bouilloire est là, le garde-manger ici. Il doit y avoir encore du lait par ici. Et la boite d'infusions... hum, je l'avais sortie hier, elle doit donc être quelque part par là... à moins que le canasson ne se soit couché dessus, ce qui serait une sacrée perte.
Quelque chose de spécial qui te tenterait? Oh, juste au cas où, mieux vaut que je pose cette bassine à côté du chat, toujours utile les lendemains de libation. Ooooh, mais elle est remplie d'eau...

Regard appuyé en direction du Solven.
*Nooooon... je ne vais quand même pas faire ça...*
Il fit le geste de trébucher sur une patte postérieure, renversant dans sa chute simulée le contenu de la bassine sur la tête de Syrven, et se rétablissant ensuite in extremis.


- Oh, ce que je suis maladroit ce matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 0:27

La réaction ne se fit pas attendre. Brutalement réveillé par l'eau, Syrven dressa l'encolure d'un coup et sa tête heurta le dessous de la table. Dans un soubresaut, l'une de ses pattes postérieures se détendit faucha malencontreusement messire l'elven qui dégringola à son tour.

Syrven le dévisagea de son regard opalin difficile à interpréter puis eut un malicieux sourire équin.


- On dirait que la maladresse touche beaucoup de gens ce matin.

Fanaa s'était arrêtée à mi-chemin entre la table et l'évier, une pile de vaisselle sale entre les mains, ses yeux ronds comme des soucoupes fixés sur les deux zigotos à terre. Lorsque le solven passa d'équidé à humain et se redressa en se frottant la tête, tendant aussi une main à Talisham pour l'aider à se relever, Fanaa se dit qu'elle avait vraiment changé de monde. Il n'y avait pas d'autre explication.

- Sans rancune, Tal. Quel réveil en fanfare. Fanaa ? Mais qu'est-ce que tu fais ? C'est ce vilain lézard qui t'a demandé de faire son ménage ? Tu n'es pas sa servante, rien ne t'oblige à l'écouter. C'est lui l'hôte. Il doit assumer.

L'homme se dirigea vers elle, lui prit les assiettes des mains et alla les flanquer dans les pattes de l'elven.


- Voilà qui est mieux.

- Euh ... Syrven ?

L'appelé se retourna en souriant.

- Oui Fanaa ? Tu as bien dormi ?

- Oui ... oui je crois ...

Ses grands yeux étaient encore plein de surprise et d'incompréhension lorsqu'il vint tout naturellement lui ébouriffer les cheveux avant de se diriger vers le lit.

- Hey le matou, comment tu te sens ? Debout !

Médusée, elle le suivit du regard et porta sa main à sa tête. Lui aussi la traitait comme une petite Fanaa de compagnie. Est-ce que dans ce monde elle ressemblait à une peluche ?

- Pour Rev je savais je l'ai déjà vu ... mais toi ?

- Tu as rêvé de moi, déjà.

- Non, je t'ai vu dans le miroir du lac. Et tu avais quatre sabots, pas deux jambes.

Lyrev gémit et se pelotonna.

- Fiche moi la paix je me sens pas très bien.

- Tu m'étonnes, après une cuite pareille. Allez lève toi et va te rafraichir, ça fait toujours ça la première fois. On va devoir repartir, allez !

En grommelant, monsieur chat se leva et sortit de la maison. Un bruit reconnaissable parvint à ceux encore à l'intérieur. Oui, quelques instants de plus et la bassine aurait servi.
Fanaa se précipita vers la porte, inquiète.


- Oh non le pauvre il est malade !

Elle s'arrêta sur le seuil.

- Tu ne t'en tireras pas comme ça, Syrven. Je compte comprendre ce ... enfin ça, quoi.

Puis elle sortit aider Lyrev. Moins d'1 minute après, elle revenait.

- Bon, toi là, le lézard bavard, à poil. Allez dépêche toi, puis que tes habits sentent le cheval, je vais te les laver. Allez ne fais pas ton prude, Syrven sait comment sont faits les garçons. Voilà. Merci. A tout à l'heure !

Syrven se retrouva seul avec Talisham.


- Quelque part, c'est quand même une chance qu'on t'ait trouvé. Merci pour la nuit mais dès que le matou est d'attaque, on reprend la route. On nous attend.

*Du moins je l'espère* ajouta-t-il par devers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 1:22

- Et ben... D'habitude, quand une femme me fait enlever mes vêtements, ce n'est pas pour les laver.

Abasourdi, une pile d'assiette calée sur un bras, l'autre main cachant certaine partie de son anatomie, Talisham restait médusé devant l'énergie que déployait Fanaa une fois reposée.

- Y a pas à dire, vous savez récompenser vos hôtes en mettant de l'ambiance. Hum.

Il posa les assiettes dans l'évier, et fouina dans un coffre duquel il extirpa des vêtements propres, qu'il passa aussitôt. Dans le même temps, il songeait aux jours qu'il allait passer là à attendre son tour de garde, Aryllë et Vor partis au loin...

- Oh, il faut déjà que vous repartiez? Tu sais, le blondinet, il va bien lui falloir la journée avant d'être sur pattes. Enfin, il sera assez vite capable de faire des âneries, ça je n'en doute pas, mais pour ce qui est de voyager, après une telle cuite...

Il se mit à la vaisselle.

- Il risque de te rendre sur le dos, je ne suis pas sûr que tu apprécies. Et puis tu l'as dit, vous êtes partis sans le moindre approvisionnement, et je n'ai vu aucune affaire pour Fanaa. Tant que vous êtes là, autant vous constituer un bagage approprié.
Et le danger, vous y avez pensé? Bon, tu as l'air costaud, et le matou doit avoir quelques tours dans son sac, mais aucun de vous n'a d'arme, et la région n'est pas forcément très sûre. Allez, restez donc le temps de repartir bien préparés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 2:22

- J'ai comme l'impression que tu t'ennuies Talisham. Tu as donc tant besoin de compagnie ? Désolé, mais on n'est pas ici en vacances. J'ai fait un crochet par ton village car c'était sur la route seulement on ne peut pas s'éterniser. De toute façon on est presque arrivés.
Quant à me rendre sur le dos - Syrven eut une grimace éloquente - j'ose espérer qu'il saura l'éviter. Un coup d'oeil à Talisham. Où alors je te le laisse, qu'en dis tu ?

- Non !

La porte s'ouvrit à ce moment-là sur un Lyrev aux cheveux mouillés suivi d'une Fanaa à laquelle il s'accrocha.

- Non je ne veux pas rester là. Je reste avec Fanaa, elle est gentille. Et puis c'est moi qui suis allé la chercher. Fanaa ne les laisse pas m'abandonner ici ! demanda-t-il avec des yeux brillants et suppliants.

Fanaa croisa son regard de pauvre petit chat et fondit. Elle passa sa main dans les cheveux blonds humides.


- Mais non on ne te laisse pas, voyons. Syrven, je ne veux pas qu'on laisse Rev ici. Et puis où on va d'abord ?

- Pas très loin d'ici, tu verras bientôt.

- Et tu ne m'as toujours pas dit pourquoi tu étais ... comme ça!?

- Il y a beaucoup de magie ici. Bon. Comme l'a fait justement remarquer Talisham, tu n'as pas grand chose à te mettre sur le dos. J'espère donc que notre cher hôte va te trouver une robe convenable et comme ça nous n'aurons plus qu'à filer. Courage, il n'y en a plus que pour quelques heures. Et - devança-t-il la question d'une Fanaa qui ouvrait déjà le bec - tu vas comprendre. Bientôt. Je te le promets. Tu devrais manger quelque chose, viens.

Fanaa haussa les épaules et s'installa à table avec Lyrev. La veille elle n'avait rien mangé, donc elle dévora avec plus d'appétit qu'elle ne l'eut cru.

*C'est bien.* songèrent Syrven et Lyrev en l'observant *Si elle mange c'est bon signe. C'est qu'elle peut peut-être s'en sortir sans Syld.*

- Hey le lézard ! Visiblement, Lyrev allait déjà mieux. Il me semble qu'on t'a demandé une robe, non ? Alors dépêche toi d'en trouver une. Et une jolie, hein ! J'espère qu'au moins tu as du goût.

De la confiture sur le bout du nez, Fanaa sortit de son bol de lait au miel pour considérer les 3 autres personnes autour de la table.

- Décidément, les garçons sont tous les mêmes. Toujours à ce chamailler. Dans n'importe quel monde ! C'est rigolo ! Elle but une gorgée. Rassurant aussi. Elle sourit.



Des voix leur parvinrent du dehors.

- Saleté de saleté de saleté ! Tu es sûr que c'est par là ? cette voix ci ronchonnait.

- Absolument certain. Tandis que celle-là semblait sourire.

- Si j'attrape le crétin qui est responsable de ce foutoir, je l'énuclée et par les plume de mes ancêtres je l'émascule aussi.

- Et si c'est une femme ?

- Ovariectomie.

- Je n'aurais pas cru mais tu es super violent toi papi.

- Ouais je t'en ficherai moi. Bon c'est où ? Dans cette cabane là ? Sûr ?

- Comme je te le dis.

- Je n'aime pas ça du tout.

- Tu veux attendre dehors ?

- Sûrement pas !

La porte fut ouverte violemment. Un homme avec des plumes noires tressées à ses cheveux sombres entra. Ses yeux d'ambre brillaient de colère. Derrière lui un jeune homme aux cheveux fous et un sourire jusqu'aux oreilles le dépassa pour bondir sur Fanaa et la serrer dans ses bras.

- Fanaaaaaaaaaaaaaa !!

Les cheveux de Lyrev se hérissèrent.

- Hey ! C'est ma Fanaa !

Mais le nouveau venu ne l'écoutait pas. Le nez dans les boucles noires, il riait.

- Je savais, je savais qu'elle serait là ! Mon flair ne me trompe pas, mon lien non plus !

- Khamsin ? demanda Fanaa au bord de défaillir. Tout cela devenait vraiment bizarre.

- Oui c'est moi Fanaa !!! Et maintenant moi aussi j'ai des bras, je peux te rendre tes câlins !!!

Pour un peu, on se serait attendu à voir le loup remuer la queue comme un jeune chiot foufou.

L'homme énervé marcha droit sur Talisham et se pencha vers lui, menaçant. Debout, il l'aurait dominé, Talisham n'étant pas très grand. Mais comme l'elven était assis, la différence de taille était accrue.


- Toi ! Qu'est-ce que ça veut dire ça !

Le ça en question désignait manifestement son corps humain qu'il montrait à Talisham. Manifestement il attendait des explications. Des bonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 3:05

Talisham allait déballer à Syrven une nouvelle bordée d'arguments - car effectivement, il avait besoin de compagnie - lorsque sa chaumière "accueillit" deux nouveaux arrivants.
L'un d'eux lui fonça dessus pour le houspiller. Les yeux ophidiens considérèrent un moment le visage de l'homme, puis le détaillèrent de haut en bas, puisqu'il s'auto-désignait avec insistance.


- Et biiiien... Sans vouloir vous offenser, si "ça" désigne votre tenue... pour moi tout ce qu'elle dit, c'est que vous n'avez pas énormément de goût, je le crains.
Hum, et si toutefois votre forme actuelle n'était pas votre forme "naturelle", ce serait ici - il désigna Syrven du pouce - qu'il faudrait vous adresser. Moi je n'ai rien compris à cette histoire. Si vous voulez bien m'excuser...

D'un seul mouvement, à la fois rapide et fluide, il se mit debout, passa derrière le ronchon menaçant, et gagna la porte.

- J'ai une robe à aller chercher!

Une fois sorti, il se rendit rapidement là où Aryllë laissait quelques affaires. Il était sûr qu'elle ne verrait pas d'objection à ce qu'il effectue une petite ponction pour une bonne cause. À la robe il ajouta des chaussures assorties, un gilet, un manteau, et quelques produits de toilette. L'approvisionnement effectué, il revint chez lui. Mais ne se rendit pas directement à l'entrée, trouvant plus intéressant d'aller faire trainer ses oreilles du côté de la fenêtre entrouverte, au cas où son absence délierait les langues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 15:17

Quand Talisham eut filé, l'homme énervé fit passer sa colère sur Syrven.

- Alors ? siffla-t-il, menaçant à souhait. C'est toi le responsable ?

Le solven leva les mains.

- Mais non, mais non. Comme je l'ai expliqué il y a de la magie ici. Beaucoup de magie. Alors les choses changent. Résonance morphique tout ça tout ça. Nous y réagissons.

- Mais plume de sang pourquoi je me retrouve dans cet état ?!

- Tu y es sensible. Nous le sommes tous, mais concentre toi et tu reprendras ta forme normale.

- Me concentrer ? Rien n'y fait ! Si tu crois que je n'ai pas essayé !

Il le saisit rageusement pas le col.

- Trouve un moyen d'arranger ça !

Ses yeux lançaient des éclairs d'ambre. Il se supportait pas ce corps humain lourd et collé au sol. Il volait dans la forêt, suivant le loup qui courait au sol. Par chance il volait bas car il avait suffit de quelque seconde pour qu'il "décroche". Il était tombé par terre. Oh il ne s'était pas blessé, mais se redresser et réaliser qu'il avait changé à ce point, c'était insupportable. Il détestait ce nouveau corps ! Ce n'était pas le sien, ça non !
Une petite voix connue interrompit ses rageuses pensées.


- Kraa ? C'est toi ?

Et lorsqu'il tourna la tête vers son oisillon, son petit poussin, sa fille adoptive il n'y avait plus ni colère ni ressentiment dans son regard. Juste de l'affection.

- Oui Petite Plume. Tu m'as appelée, tu vas bien ?

Puis, remarquant que le regard violet restait fixé sur son empoignade avec le solven, il le lâcha et haussa les épaules, un peu gêné.

- Oui bon. Je voulais comprendre.

- Tu ne t'aimes pas comme ça ? Pourtant tu es beau, même en humain ^^

- Ah ? Ben. Merci Fille. Mais ce n'est pas très confortable.

Fanaa sourit, se libéra de l'étreinte de Khamsin pour courir câliner Kraa son pére-oiseau adoptif.

- Oh Kraa je suis si contente de te voir !!!

- Oui. Bon. Moi aussi. Hem.

Etait-ce une illusion où il rougissait un peu ? En tout cas, tandis que Fanaa se serrait contre lui, l'homme-rapace n'avait pas le réflexe de refermer ses bras, restant raide et un peu digne. En tant que rapace, il avait été proche de Fanaa mais il n'avait jamais été question de câlinades. Lui se perchait sur son bras ou son épaule et pouvait lui lisser ses cheveux de son bec tandis qu'elle caressait les plumes de sa tête et de son dos mais c'était tout. Celui qui se laissait caliner pour apporter du réconfort, celui qui jouait la grosse peluche c'était le loup d'habitude. Résultat ... Kraa n'était pas à l'aise.
Fanaa ne le remarquait pas elle. Kraa était celui qu'elle connaissait depuis le plus longtemps et l'avoir auprès d'elle la rassurait beaucoup.

Syrven frappa bruyamment sur ses cuisses et se leva.


- Rassure toi, là où nous allons il y aura moins de magie, tu pourras garder ta forme naturelle plus facilement. Mais regarde le loup, il ne semble pas traumatisé, lui.

De fait Khamsin ne l'était pas du tout. Il furetait à droit et à gauche dans la maison, l'air curieux et tout content.


- Le loup ne vole pas lui. répondit sèchement Kraa à Syrven. Plus doucement, il s'adressa à Fanaa. Poussinette, tu peux me lâcher maintenant, on va y aller d'accord ?

- Oui Kraa.

Avec un grand sourire elle se mit sur la pointe des pieds et lui piqua un bisou sur la joue. Et au cas où certains auraient douté de a coloration des pommettes du rapace ... là ils en étaient assurés.

- Ne t'inquiète pas. Tu vas vite en prendre l'habitude. Bon maintenant on file sans attendre le lézard.

Khamsin se demanda si le lézard désignait la personne dehors mais content-content de repartir, il oublia aussitôt sa question et suivit le groupe. Tous cinq sortirent de la maison et Syrven se transforma. Khamsin la souleva et l'installa sur le dos du solven.

- Oh mais non, je devrais marcher aussi !

- Non Fanaa. expliqua calmement Syrven. Tu n'as pas de chaussures. Eux si.

- Mais comme ça ils avanceront moins facilement que sur leur quatre pattes.

- Je n'irai pas trop vite. Fanaa nous devons vraiment partir. Le temps nous est compté. Et non Lyrev je te vis venir, tu marcheras comme les autres. L'air et l'exercice te feront du bien. Allez hop !

Syrven prit le pas, suivi d'un Lyrev déçu et d'un Kraa en pétard. Le seul à être de belle humeur, Khamsin, adressa un signe de la main à Talisham et trottina à la suite des autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 16:14

Talisham regarda partir la petite troupe. À son grand dam, il n'avait rien glané de spécial, et voilà maintenant que tout le monde filait.

- Hey!

Les bras chargés des affaires qu'il avait "récoltées" pour Fanaa, il se mit à courir derrière le groupe.

- Je ne suis quand même pas allé chercher tout ça pour rien! Attendez!

Il arriva rapidement à leur hauteur.

- Et ben, vous n'êtes pas du genre patients hein? Et je suppose que vous n'allez pas vous arrêter pour laisser Fanaa se changer... En plus je n'ai pas eu le temps de prendre une sacoche... Bon, puisque vous allez dire que la faute m'incombe et que je n'avais pas à mettre autant de temps, en guise de pénitence je vous porte ça jusque là où vous allez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 17:36

Syrven s'arrêta et Fanaa se retourna vers lui.

- Tu viens avec nous ? Il peut Syrven? Il peut ? demanda-t-elle.

- Adjugé. Hey Tal, tu as tes armes sur toi j'espère. Sinon file les chercher, elles te seront utiles.

- Et pourquoi des armes ? Où est-ce que tu emmènes Fanaa ? demanda le Kraa grognon.

- Là où elle est attendue.

- Tu fais beaucoup de mystère je trouve. Et tu es un peu trop sûr de toi, pourtant nul ne connait cet endroit. insista le rapace, méfiant.

Fanaa regardait le solven d'un air interrogateur. Kraa avait raison, il faisait de bonnes remarques.


- Je connais cet endroit, j'y habite. Mais rien ne sert de parler, avançons plutôt. Plus vite on y sera, plus vite vous verrez par vous-mêmes. Des images et des faits valent plus que des explications.

- Mais moi je suis fatiguééééééé ;_; gémit Lyrev les yeux larmoyants en se laissant tomber au sol.

- Oh le pauvre! s'exclama Fanaa. Attends prends ma place. Elle se prépara à descendre mais Syrven fit un bond pour l'en emêcher et elle s'agrippa à la courte crinière d'argent.

Khamsin s'approcha du chat s'accroupit et lui donne de petits coups de tête pour l'encourager. Syren poussa un long soupir devant ce spectacle et accepta de le prendre sur son dos. En chat. Ravi, la félin alla se blottir en ronronnant sur les genoux de Fanaa.

Encore plus méfiant, et sûrement aussi un peu jaloux que ce zigoto-ci puisse reprendre sa forme animale à son gra tandis que lui était coincé dans ce grand machin incapable de voler, Kraa marmonna dans sa barbe (façon de parler, il était imberbe).
Syrven tenta de le calmer avec une petite explication.


- Pour Lyrev et moi c'est plus facile, nous somme des créatures magiques par nature. Mais ne t'inquiète pas, ça viendra. Il faut juste que tu assimiles les courants de magie. Dans une heure ou deux ce sera bon. Bon, Lézard, tu n'es toujours pas parti ? Tu as tout ce qu'il te faut ? On n'a pas la journée hein ! Active toi un peu. Et tant que tu y es prends des provisions. Il n'y a pas d'alcool là-bas. termina-t-il avec un clin d'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Lun 15 Nov 2010 - 18:55

Talisham en bondit presque de joie! De l'action, de la nouveauté, de la découverte, et pour tout ça une excuse à peu près potable! (au pire, il pourrait toujours broder dessus...)

- J'arrive tout de suite!

Il courut dans l'autre sens jusqu'à sa chaumière, empaqueta rapidement quelques provisions et éléments de première nécessité (ce qui dans l'optique de Talisham incluait des bidules à semer en cas de poursuite, quelques lames et stylets, une trousse à outils divers et variés dont la majorité avait à voir avec les serrures, et quelques potions aux effets intéressants, ainsi qu'un nécessaire de premiers soins.), griffonna une note à destination de qui la trouverait le premier, puis sortit... par derrière (après avoir placé un seau empli d'un liquide visqueux de nature indéterminée en équilibre précaire au niveau de la porte de devant. )
Il revint enfin au groupe, monté sur un fringant palefroi noir.


- Et voilà! D'habitude je vais à pied, mais si j'ai bien compris vos explications, d'ici peu Fanaa et moi-même seront les seuls individus sur deux pattes, et je risque de vous ralentir. Avec Handelë, pas de problème! D'ailleurs, vu comme il te regarde Syrven, je crois bien qu'il estime ses chances de te battre à la course...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Mar 16 Nov 2010 - 3:10

- Il peut estimer ce qu'il veut, je préfère le laisser gagner que de faire tomber ma cavalière.

Malgré ses dires, il n'eut de cesse de rester épaule à épaule avec le cheval, se débrouillant pour ne jamais se laisser distancer ... ils passèrent vite du pas au trot, puis au trot allongé et enfin au galop.
Ce qui eut pour résultat de laisser deux de leurs compagnons loin en arrière. Heureusement, le flair de Khamsin les aida à remonter la piste.

Syrven s'arrêta lorsqu'ils se trouvèrent face à une barrière de brume. Il attendit que Kraa et Khamsin les rattrapent. Au soulagement de Kraa, il lui fut enfin aisé de reprendre sa forme naturelle.

Sur le dos du solven, Fanaa avait pâli.


- C'est un piège ... c'est un piège ... la vallée des brumes ... comme dans mes cauchemars ...

- Certains l'appellent le Ringèm. Aie confiance Fanaa, tu n'es pas toute seule.

- Mais ... mais ...

Fanaa regarda à droit puis à gauche et voulut descendre et retourner sur ses pas lorsque Kraa se posa sur son épaule.

*Allons y Fille. Confiance.*

- Mais Kraa ... elle avait les larmes aux yeux.

- Je suis là.

Syrven traversa le rideau de brume...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 30 Déc 2010 - 2:57

Taymir, Syrven et Talisham avaient parcouru en un temps record la distance qui séparait les ruines blanches du village, qu'ils rallièrent juste avant le crépuscule.
Leur vitesse, parfois alliée à quelques manœuvres d'évitement et à quelques "cadeaux" semés derrière eux par Talisham, les avait prémunis contre les mauvaises rencontres. Il leur faudrait toutefois être beaucoup plus circonspects au retour.
Après les brumes déprimantes et les terres désolées du Ringèm, la forêt enchantée semblait plus que jamais mériter ce nom. L'elven se sentait revivre en retrouvant ce paysage familier. Pourtant, contre toute attente, il se rendit compte que les ruines lui manquaient déjà.
Il guida avec assurance l'Ilymis et le solven (non que ce dernier en ait eu besoin) par les sentiers cachés, jusqu'au village dissimulé.
Ils furent arrêtés par des sentinelles avant d'arriver à destination. Taymir put se rendre compte qu'il s'agissait là d'Adréniens standards, même s'il lui aurait été difficile de déterminer leur peuple d'origine. Pas d'oreilles pointues en tout cas, et des yeux parfaitement normaux.


- Holà Talisham! Alors te revoilà! On se demandait où tu étais passé!

- Et bien, m'est avis que vous allez encore vous le demander quelque temps. Ma compagne, moi-même et nos montures sommes épuisés après une longue chevauchée., nous allons aller nous reposer chez moi.

- Tss, tss, tss, pas si vite. Tu te rends compte que tu as amené ici une étrangère? Sans même lui bander les yeux! J'espère que tu as une explication qui tient la route... Et pas de fariboles!

Et zut! Il avait complètement oublié... Il lui fallait une idée, rapidement, sans quoi ils allaient se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou...
Il amena Handelë à la hauteur de Ney'la. Souriant largement, il prit Taymir par la main. Il lui lança un rapide clin d'œil au passage.


- Oh, mais oui, j'ai une très bonne explication. Une excellente explication même. Cette jeune femme et moi-même... allons nous marier sous peu! Il est donc normal qu'elle soit dans la confidence, n'est-ce pas?

Les sentinelles en restèrent comme deux ronds de flan. Comme il les connaissait, dès que ces hommes seraient revenus de leur stupeur, ils allaient se mettre à jacasser à n'en plus finir, et chercheraient à les entrainer "fêter ça", se faisant relever plus tôt au passage. Pas question de leur en laisser le temps.

- Mais comme je vous l'ai déjà dit, nous sommes très las. N'est-ce pas mon amour? - se penchant sur sa selle, il en profita pour voler un baiser à l'Ilymis. Il savait qu'il risquait de se faire voler dans les plumes après, mais l'occasion était trop belle - Nous aurons tout le temps de faire profiter le village de la nouvelle et de notre compagnie demain. Bonne nuit et bonne garde!

Il talonna Handelë, et tous trois passèrent promptement devant les gardes médusés. Ils ne leur fallut pas longtemps après cela pour parvenir à la maisonnette de l'elven, située à l'écart.

- Pfiou, l'alerte à été chaude. - dit-il en mettant pied à terre - Attention à ne pas vous précipiter, il faut rentrer par derrière, hem, j'ai piégé la porte principale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 26
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 30 Déc 2010 - 18:56

La Forêt enchantée. Elle méritait son nom à merveille. Taymir était sous le charme. La majesté des arbres et la beauté de la flore la laissaient pantoise.
Chemin faisant, ils arrivèrent à un village. Le sien, d'après ce que Talisham lui avait dit. Après cette journée sur une selle de cheval, Taymir n'était pas fâchée de pouvoir s'arrêter même si celà allait être bref.

Des hommes les arrêtèrent, alors qu'ils étaient à proximité des maisonnettes. Un peu inquiète, elle restait silencieuse. Ca ne lui disait jamais rien qui vaille.

Quand ils se mirent à la regarder d'un oeil sombre tout en disant que le groupe allait avoir des ennuis, elle crut que son coeur avait raté un battement. Ils n'avaient pas l'air d'apprécier tellement les étrangers ici.
Elle continua à garder le silence, par précaution.
Talisham avait d'ailleurs pris les devants. Au sens propre comme au figuré. Il lui avait attrapé la main. Taymir put voir un discret clin d'oeil qu'il lui avait adressé. Si c'était ce à quoi elle pensait... Mais ça n'allait jamais marcher !

Complètement fou !

Néansmoins, elle tenta son maximum pour paraître naturelle. Après tout, s'ils étaient fiancés.. Elle sourit candidement aux gardes, espérant de toutes ses forces qu'elle serait convaincante.
Ca... Ca paraissait marcher. Ils semblaient très surpris et ne posaient plus de questions. Elle souffla.
Talisham leur signala qu'ils étaient épuisés et allaient se reposer. En l'appellant mon amour. Ne pas tiquer. Maintenant, elle avait très envie soit de forcer le passage, soit de rire TRES nerveusement.

Taymir sentit.. Quoi ? Il l'embrassait ? Elle s'était crispée.
Sa main la démangeait furieusement. Prise par surprise, elle détestait ça. En même temps... Mais s'il fallait jouer... Elle prit l'air le plus "amoureux" possible, c'est à dire sans faire la grimace de surprise ni faire une tête béate de jeune fiancée.

Avec un soulagement certain, leur manège fonctionna et ils purent entrer et se réfugier rapidement chez Talisham. D'ailleurs, celui-ci n'allait pas s'en tirer à si bon compte. Elle le soupçonnait vaguement d'avoir quelque peu profité de la situation.
Elle mit pied à terre, n'en revenant pas d'être passés si facilement. Enfin, une façon de parler.. La guérisseuse enleva sa capuche et inspecta l'endroit. Une mignonne maisonnette.

- Tu as piégé l'entrée ? Murmura-t-elle en haussant un sourcil tout en le regardant. Son regard en disait long sur son état d'esprit.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Village des elvens   Jeu 30 Déc 2010 - 19:14

Syrven attendit d'être dans la maison pour prendre sa forme humaine. Lui n'avait eu aucun souci pour passer les gardes, qui allait se méfier d'un équidé ? L'homme aux cheveux blancs et aux yeux sans pupille s'installa à la table.

- Oui oui, jeune fille. Il a fait ça. Il faut bien qu'il s'amuse le garçon. A propos de s'amuser ... il n'y a qu'un lit ici, je sens que vous allez être bien tous les deux. Bon Tal, et si on trinquait à tes fiançailles ? C'est amusant, je ne t'imaginais pas du genre à te ranger. Comme quoi, tout arrive !

Il se releva et alla de lui même fouiller les placards et sortir 3 godets et un bouteille d'alcool au parfum enivrant. Le lézard avait des trésors dans ses placards. Bon point !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Village des elvens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Village des elvens
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ou aller centre ville
» itineraire sur un village sans nom de rue
» Fontaine de village

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Rôle-play annexe :: Rôle-play libre (RPL)-
Sauter vers: