Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Vallée Nord-est

Aller en bas 
AuteurMessage
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 12:05

Soghann immobilisa sa monture et observa le paysage. Pas très rassurant, mais aucun coin du Ringem ne l'était. Gémissant à cause de la fatigue musculaire consécutive à une journée entière en selle, il acquiesça :

- Si le soleil ne se montre pas, nous n'aurons qu'à longer les montagnes vers le nord. Mais les intempéries sont rares ici, c'est plus haut que les nuages s'arrêtent.

Pris d'un violent frisson, il se mit à toiser avec méfiance la brûme qui serpentait sur les marches.

- Allumons un feu, le plus vite sera le mieux.

Le temps qu'ils s'installent, la nuit était tombée. Des lumières étranges parcouraient la vallée en contrebas, apparaissant et disparaissant furtivement. On pouvait aussi entendre au loin, parfois, un hurlement inhumain. Mais la pente était trop abrupte, hormis par l'escalier, pour que quelqu'un monte jusqu'à eux : ils n'avaient donc qu'un endroit à surveiller.

Soghann sorti une miche de pain, un demi-jambon ainsi qu'une tome de fromages presque entières, et se découpa de larges tranches de chaque avant de passer le tout à son compagnon. La lumière du feu, même si elle les rendait repérables à des lieux, leur procurait chaleur et réconfort. Et surtout, elle tenait éloignée la brume tenace qui avait recouvert entièrement le sol en contrebas.

L'assassin avait peu parlé, de tout le trajet, tout à sa hâte de sortir de l'influence d'Ilymir. Il avait beau ressentir la fatigue des deux derniers jours, il se sentait mieux que dans l'enceinte de la ville. Il jeta un oeil vers le ciel.

Et Shua ne brillait pas ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 16:27

Syld se força à grignoter un peu des provisions que Soghann avait pensé à prendre au passage, même s'il ne ressentait toujours pas d'appétit. Pourtant il n'avait rien avalé de consistant depuis... depuis...

Son cheval lui poussa l'épaule du bout des naseaux. La bête semblait préférer endurer de nouveaux noms d'oiseau plutôt que risquer que son maître aille oublier sa présence et parte à pied. C'était une drôle d'idée, mais des murmures semblaient filtrer de l'obscurité mouvante de l'autre côté de l'arche en ruine. Si quelqu'un tentait de démêler des mots dans ces chuchotis, peut-être que la perspective de continuer à pied et de descendre dans la brume ne lui paraîtrait plus si étrange...

Syld flatta les naseaux frémissants sans y penser et fit craquer une brindille sèche entre ses doigts avant de la jeter dans le feu qui émit un grésillement. Il se sentait somnolent.


- Je crois que je vais dormir un peu.

Un détail lui revint à l'esprit au moment où il finissait de rassembler un tas d'aiguilles sèches pouvant figurer une paillasse entre deux racines.
Les potions de la Dédrane. Il n'en avait pas repris mais le contrecoup attendu ne s'était pas produit. Évidemment, après sa crise au manoir le pire était déjà passé. Sans Shua, dans la zone si particulière du Rîngem, l'elixia ambiante avait une "saveur" totalement différente. Pas forcément agréable, mais pas d'avantage délétère pour lui que pour tout autre être vivant.

Sans plus s'en préoccuper, il s'efforça de chasser les évènements du manoir de son esprit et s'enveloppa un peu plus étroitement dans son manteau avant de s'étendre et de poser sa joue contre son bras replié.


- Bonne nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 17:24

Soghann englouti ses tartines et laissa Syld se coucher. Quelques minutes plus tard, sa respiration indiquait qu'il dormait, tandis que les craquement familiers du bois indiquait que le feu n'était pas prêt de s'éteindre. Avec un soupir, il lui jeta le caillou avec lequel il jouait depuis un certain temps, essayant de se résigner à faire ce qu'il avait à faire.

Il se mit à bouger lentement, comme pour retarder l'instant. Il s'assit, croisa les jambes et ferma les yeux. Autour de lui, il sentait les Ombres, qui convergeaient vers lui à mesure qu'il les appelaient. Puis il senti leurs caresses, le velours froid qui effleurait sa peau. Lentement, il expira, enleva le gant de sa main gauche, et sorti une dague de sa main droite. D'un geste assuré, il fit courir la lame affutée sur la paume découverte, ouvrant une plaie suffisamment profonde pour que le sang perle aussitôt.

Sans ouvrir les yeux, il planta la lame en terre à côté de son genoux, et s'allongea sur la pierre. Sa main, paume vers le haut, reposait à côté de lui. Aussitôt, une vive douleur s'empara de la plaie jusque là plutôt supportable, et remonta ses veines jusqu'à son coeur, son cerveau. Tandis que le feu remontait ses entrailles, lui donnant une conscience aigüe du moindre de ses vaisseaux sanguins, il se détachait paradoxalement peu à peu de son corps, son esprit se perdant dans la houle glacée des Ombres mouvantes.

** - Seigneur... **

L'obscurité pris consistance, se forma face à son esprit, pour répondre d'une voix qui était sans conteste celle de Sentence :

** - Pourquoi m'a tu appelé ? **

Dans cette voix si froide, aucune menace, aucune surprise, un ton aussi neutre que possible, presque artificiel.

** - Nous... nous avons du abandonner la mission.
- ...
- Le pouvoir de Fanaa s'est trouvé scellé par le traumatisme de la mort de Syld. Il a pu être sauvé et a retrouvé la mémoire hormis en ce qui concerne Fanaa, mais Shua a failli provoquer une catastrophe. Nous ne pouvons plus veiller sur elle, autant pour sa santé mentale que celle de Syld. De plus, elle est désormais entourée de gens compétents qui seront beaucoup plus à même de la guider. **

Une fois de plus, seul le silence lui répondit. Puis une vague noire l'envahit, la marée d'Ombre le submergea, envahi son cerveau et son esprit. A une vitesse folle, tous ses souvenirs se déroulèrent, du moment où ils étaient sortis de Shalanos jusqu'à ce qu'il s'allonge en surplomb du Ringem. Sans omettre une seule image, aucun son.

Devant le feu, Soghann hoqueta, et son corps se souleva, comme si on l'avait frappé au ventre. Ses yeux s'ouvrirent, mais ne voyaient rien. Ils étaient devenus intégralement noirs, pupilles, iris et rétines inclues. Sa bouche grande ouverte, semblait suffoquer, rechercher désespérément l'air à travers la noyade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 19:20

Au bout ce qui avait paru des heures, le corps de Soghann se détendit enfin et il retomba lourdement sur le sol. Ses yeux se fermèrent, et le flot de souvenirs s'arrêta pour laisser place à l'obscurité, le vide que ne remplissait que le sentiment de présence écrasante, multiple et infinie.

** - Vous avez parfaitement rempli votre mission. Vous êtes parvenus à sceller la source, et il est peu probable qu'elle se réveille avant un certain temps. Mais si elle le fait, je le saurais de toute façon... Et il sera bien temps d'agir d'ici là. En attendant, elle ne m'est pas utile à Shalanos. Éloigner Syld était la chose à faire, qu'ils se rencontrent aurait pu causer des problèmes... En dehors de l'annihilation d'Ilymir, ce qui n'aurait pu être que distrayant.

Rentrez vous reposer quelques temps. J'ai encore besoin de vous. **

La présence s'évanoui, et Soghann se retrouva de nouveau seul dans sa tête. Avec un gémissement, il se redressa et se frotta les yeux. Les communions étaient toujours épuisantes, et celle-là avait été particulièrement intense. Il était littéralement vidé, mais il devait bien tenir le temps que Syld de repose.

Hors de question de dormir à poing fermés ici...

L'assassin retira la dague du sol, l'essuya et la rangea rapidement. Le feu n'avait pas perdu de vigueur. Sa main gauche... Ne saignait déjà plus, cautérisée par les Ombres. Sous sa peau, les lignes noires bougeait toujours, semblables à de sombres serpents rampant le long de sa chair. Avec un frisson, il remit son gant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 19:48

Syld fut secoué d'un frisson, émit une petite toux puis rouvrit les yeux. Son manteau emperlé de rosée semblait devenu argenté... et accessoirement glacé. Les premiers rayons d'une aube froide perçaient la brume qui avait déjà commencé à se déliter et à reculer vers le fleuve.

Le jeune homme s'assit et se frotta la joue pour faire tomber les aiguilles de sapin qui y étaient restées collées.
Il avait dormi d'un sommeil lourd, et pourtant il ne se sentait pas vraiment reposé. Son humeur semblait plus stable mais il se sentait à présent vaguement fiévreux.

Avec un soupir, il passa une main lasse dans ses cheveux humides et tourna la tête vers le feu dont les dernières braises rougeoyaient en grésillant.


- Soghann ?

L'assassin était assis, adossé à un des sapins. Il avait les yeux cernés.

- Tu aurais dû me réveiller. Tu avais le droit de dormir aussi.

Syld ôta son manteau et le secoua pour en faire tomber la rosée matinale. Il frissonna à nouveau. Même si le vêtement était un peu humide, il permettait de garder un peu de chaleur.

Le jeune homme se leva avec un peu de raideur et vint poser le vêtement sur les épaules de Soghann. Il s'assit sur ses talons et, du bout des doigts, écarta les longues mèches noires qui collaient à ses joues.


- Tu as l'air frigorifié.

Il glissa une main dans son col. Le Shalos avait la peau trop fraîche, surtout à mesure qu'on se rapprochait des bras.

- Vraiment, tu...

Syld s'interrompit et détourna le regard avec gêne. Sans même avoir pu consulter son reflet, il savait que ses yeux n'avaient toujours pas repris une couleur normale... enfin, à condition qu'il existe vraiment une couleur "normale" pour eux. Il avait du mal à fixer son compère en face avec ces yeux là.

- Est-ce que tu l'as déjà contacté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 20:03

Soghann observa son compagnon se réveiller et se lever. Il accepta le reproche, mais secoua la tête. Il se laissa faire, tandis que Syld le couvrait.

- Dès que tu t'es endormi. J'ai profité de l'obscurité. Un petit rire secoua sa carcasse. On peut rentrer. Il sait tout. Il a lu mes souvenirs, tout depuis qu'on a quitté la ville. Une moue barra son visage. Pas franchement agréable, comme expérience. J'ai bien cru qu'il allait me tuer, mais il considère qu'on a réussi la mission.

Devant l'air ahuri de son compagnon, il ricana derechef.

- Ne cherche pas, ça fait longtemps que tout le monde a cessé d'essayer de deviner ce qu'il mijotait ou de comprendre le fin mot de l'histoire.

S'étant quelque peu réchauffé, il se redressa en prenant appui sur le tronc du sapin, et rendit son manteau à Syld.

- D'ailleurs, il a conclu sur le fait qu'il aurait encore besoin de nous, mais s'est bien rendu compte qu'on était hors circuit pour un moment. M'est avis qu'on sera tranquilles quelques semaines, avant de recevoir une autre mission.

Du pied, l'assassin recouvrit le foyer de terre afin d'achever de l'éteindre. Les chevaux tournaient en rond autour de l'arbre où ils étaient attachés, cherchant de quoi manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mar 10 Aoû 2010 - 21:46

Syld passa à nouveau son manteau avec une moue perplexe.

- Si facilement ? J'aurais parié qu'il nous reprocherait au moins d'avoir "décidé" de lâcher l'affaire avant que lui-même nous en ait donné l'autorisation.

Soghann avait raison. Mieux valait ne pas se torturer le cerveau à essayer de comprendre.

- Quelques semaines de tranquillité... ça sonne trop beau pour être vrai.

Il resserra la sangle de la selle qu'il avait un peu relâchée pour que son cheval passe la nuit plus à son aise et détacha les rênes nouées à une branche. L'animal lui adressa un regard malheureux. Pas un brin d'herbe à se mettre sous la dent sous le couvert des sapins. Les aiguilles sèches constituaient une bien maigre pitance.
Syld récupéra le coin de son manteau que l'animal commençait à mâchouiller, histoire de bien lui faire comprendre le problème.


- Je me demande juste dans quel état on va retrouver la maison en rentrant. Après cette histoire de pierre -bon sang, arrête de tirer là dessus, toi !-, nous sommes partis sans même y jeter un oeil.

Il fit mine de s'écarter de sa monture, et un craquement vint l'avertir qu'il y avait laissé une bonne longueur d'ourlet.

- Hum. J'espère juste qu'il n'y aura pas d'indésirables à y avoir élu domicile... et qu'il restera au moins un matelas en état.

Suivi de près par le cheval qui finissait de détacher avec le plus grand soin ce qui subsistait de la bordure brodée de son manteau, le jeune homme alla examiner le début de l'escalier qui descendait vers la vallée. Les dalles de pierre grise qui servaient de marches semblaient solidement serties par la mousse, mais la rosée les avait rendues glissantes. Il allait falloir mener les montures à la bride jusqu'en bas. Un pas de travers, et tout ce qui les attendrait serait une chute assez vertigineuse dans un chaos de pierrailles aux arrêtes aigues.
Les derniers lambeaux de brume se retiraient face aux rayons de l'aurore, refluant vers les arbres penchés sur les rives du fleuve. Pas un chant d'oiseau pour saluer le nouveau jour. Cette vallée avait décidément quelque chose de spécial.


- Ca reste quand même le plus court chemin...

Il adressa un coup d'oeil un peu incertain vers Soghann avant de passer l'arche effondrée et de poser le pied sur la première marche. Apparemment l'"entrevue" s'était aussi bien passée que possible... mais il avait toujours l'impression que Soghann taisait quelque chose. C'était la même petite musique dissonante qu'il avait déjà perçue à son réveil au manoir.
Avec un soupir contenu, Syld assura sa prise sur le harnais de son cheval afin de la dissuader de tout écart fantaisiste et entama sa descente vers le Rîngem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mer 11 Aoû 2010 - 22:18

Avec un petit rire, Soghann exécuta quelques exercices d'assouplissements afin de se préparer à la chevauchée.

- Ne t'en fais pas trop pour la maison, notre réputation a de quoi éloigner n'importe quel squatteur à l'instinct de survie quelque peu développé.

Avec un sourire méchant, il défit les liens de sa monture et la mena vers le haut des marches.

- Et si jamais ça ne suffisait pas... Les quelques pièges magiques que j'ai fait installer il y a quelques années doivent toujours fonctionner.

Face à la vertigineuse descente, Syld lui adressa un regard douteux auquel il répondit par un haussement d'épaule.

- C'est soit ça, soit la Gorge du Démon. Au moins, dans cette vallée, on ne risque pas de devoir abandonner les chevaux avant d'avoir atteint le Dregnir... Et on a moins de risques de se les faire bouffer, aussi.

Le cheval tourna des oreilles inquiètes vers son maître, mais celui-ci le rassura en lui flattant le museau.

- T'en fais pas, va. Dès qu'on sera en bas tu pourra galoper autant que tu voudra.

Ils entreprirent donc la descente avec un luxe de précaution qui leur prit un temps non négligeable. Mais ce n'était pas un endroit ou casser une patte ou une jambe, aussi préférèrent-ils prendre leur temps que risquer le diable.

Ils arrivèrent donc en contrebas sans accident, et purent enfin remonter sur leurs chevaux. Cela soulagea grandement Soghann, que la fatigue atteignait bien plus qu'il ne voulait bien le laisser voir.
La vallée descendait en une pente si douce qu'elle en était imperceptible, vers le fleuve qui coulait en son centre et qui prenait sa source dans le Dregnir. Tout ce qu'ils avaient à faire était remonter la vallée, si possible avant que le soleil ne se couche de nouveau...

La vallée, bien que fertile, était déserte. A peine s'ils croisaient de temps en temps un animal sauvage, qui se hâtait de décamper. Parfois, des ruines seules ou plus importantes crevaient l'horizon, émergeant de l'herbe comme des jouets oubliés là par quelque géant enfant.


- Pas spécialement accueillant, comme coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mer 11 Aoû 2010 - 23:06

- Pas très accueillant, non...

Syld balaya le paysage d'un regard méfiant.

- ... surtout si tu le voyais tel que je le vois...

Il y avait des ombres qui se déplaçaient sur les berges du fleuve, qui glissaient sur les flots grisâtres le temps d'un battement de cil. Non, pas vraiment des ombres... des... comme des reflets. Un peu comme des lambeaux de brume brillantes qu'on ne verrait que du coin de l'oeil.
Lui les voyait bien... un peu trop bien, en fait.
Est-ce que c'était à ça que ressemblaient les âmes errantes ? Non, sûrement pas.

Réprimant un frisson, il se pencha pour flatter l'encolure de son cheval.
L'animal tremblait, beaucoup trop nerveux. Lui aussi sentait qu'ils n'étaient pas vraiment seuls.
Il y avait des "yeux" qui les observaient.


- Allez, ne traînons pas dans le secteur. Le Dregnir n'est pas beaucoup plus attrayant, mais au moins on le connaît assez pour savoir à quoi s'attendre.

Il effleura les flancs de sa monture du talon, et la bête ne se fit guère prier pour prendre un galop assez appuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:13

Midi arriva, et ils déjeunèrent sur le pouce sans descendre de leurs montures. L'atmosphère était pesante, et une tension inexplicable faisait peser comme une chape de plomb sur leurs épaules, en plus d'inquiéter les bêtes qui étaient nerveuse depuis le matin. Cela avait empêché Soghann de se reposer vraiment, et la fatigue le faisait désirer son lit plus que toute autre chose.

Dans l'après-midi, ils purent enfin distinguer nettement les contreforts du Dregnir, montagnes noires qui surplombaient la vallée à l'Est et au Nord. Le soleil se couchait donc derrière les voyageurs, et les montagnes comme leur chemin étaient parfaitement éclairés.

Soghann jeta un oeil par dessus son épaule. Derrière eux, la vallée morte s'étendait, silencieuse, comme si ils ne l'avaient jamais traversée. Même en ayant exploré cette absence de vie, l'assassin s'étonnait de ne pas encore avoir fait de mauvaise rencontre.

Il en était là de ses réflexions lorsque son cheval se cabra en hennissant. Quelques mètres devant eux, une forme humaine venait d'apparaître sur un mur effondré, comme surgit de nulle part.

On aurait presque put prendre l'individu pour un voyageur égaré, si ce n'était la pose, le regard vide et surtout sa tête qui flottait quelques vingts centimètres au dessus de ses épaules. C'était manifestement un homme, et malgré l'oeuvre du temps, on pouvait encore discerner la richesse de ses atours.

Un leuhi, quoi. Tout en calmant du mieux qu'il pouvait sa monture, l'assassin parcouru nerveusement du regard le paysage. Cet espèce de mort-vivant déjà problématique seul devenait carrément dangereux en groupe.


- Ben tiens, ça m'étonnait aussi...

Rapidement, il se remémora ce qu'il savait sur ces bestioles, et la dernière fois qu'ils en avaient affronté un... Avec Fanaa, ce qui avait abouti à une dague dans l'épaule de Syld.

- Mort-vivant, elixia de type ténèbres. Se régénère en infligeant la douleur, ou en absorbant ses congénères. Balance des sorts... Tuable en visant la tête, acheva-t-il en faisant apparaître dans sa main tout un lot de couteau de lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:50

- Ca m'étonnerait que ton cheval te laisse viser correctement, précisa Syld tout en raccourcissant d'avantage les rênes qui lui cisaillaient les mains.

Il força sa monture à se décaler sur le côté au lieu de la laisser tourner bride comme elle en mourrait d'envie. Autant ne pas offrir une seule et unique cible. La tête flottante tournait ses yeux vides d'un côté et de l'autre, comme si elle n'avait pas encore décidé auquel s'attaquer en premier.
Quelle était la portée des sorts de ces êtres, déjà ? Plus grande que celle d'une arme de lancer, ça c'était sûr. De combien exactement ? Ils avaient dû s'arrêter juste à l'extrême limite de la zone dangereuse.

Syld observa Soghann du coin de l'oeil. Fatigué, vraiment fatigué.
Et lui-même qui n'avait jamais été très précis au lancer, essentiellement à cause du bandeau qui faussait son appréciation des distances au delà d'un certain point... Là il pouvait utiliser librement ses deux yeux mais il n'avait pas eu le temps de s'y réhabituer suffisamment.

Les leuhi se déplaçaient lentement. Mais c'était la différence de plusieurs mètres entre la portée des sorts et celle des couteaux qui posait problème.


- Je crois qu'il va falloir le distraire pour pouvoir l'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 11:00

L'assassin fit la moue est se laissa glisser de son cheval. Prenant position à distance suffisante pour être hors de portée du Leuhi. Il attacha les rennes de sa monture autour d'une grosse pierre, derrière un mur à moitié effondré mais qui le mettait hors de vue du monstre.

Il alla ensuite se jucher sur un petit monticule, et sorti d'autres couteaux de lancer.


- Si je me souviens bien, il leur faut quelques secondes pour incanter leur sort. Je peux lui foncer dessus en l'attaquant pour le forcer à réagir sur moi, pendant que tu le prendra à revers. Avec un peu de chance il n'aura pas le temps d'achever son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 16:50

Syld étudia la configuration du terrain et grimaça franchement.

De larges pans de mur s'étendaient sous les arbres, formant comme un labyrinthe dans le semi-obscurité verte et mouvante. Le plus simple aurait été de faire un détour. Après tout ils étaient encore hors de portée, l'affrontement pouvait toujours être évité. Mais d'un côté comme de l'autre, les murs semblaient plus hauts, la forêt plus dense. Ils avaient eu la chance de pouvoir repérer la menace avant d'être réellement pris au piège, mais s'ils choisissaient un autre chemin, cette chance ne se représenterait probablement pas. Et puis le temps qu'ils trouvent leur route dans les ruines... les leuhi se déplaçaient lentement, oui, mais c'était leur terrain de chasse.
Faire demi-tour, alors, et contourner plus largement cette zone ? Même s'ils n'avaient pas fait beaucoup de bruit en passant, ils avaient dû alerter d'autres créatures. Elles n'avaient pas attaqué sur le coup, mais s'ils s'avisaient de venir à nouveau sur leur territoire...

La nuit n'allait pas tarder à revenir. Ils devaient sortir de là avant.

Les yeux du jeune homme s'attardèrent sur un long pan de mur qui avait dû faire le tour d'une esplanade pavée, bien des siècles plus tôt. Les dalles étaient presque englouties par la mousse et les arbres qui avaient étendu leurs racines puissantes dans la moindre fissure. Ce côté là était relativement plat et dégagé, tout en étant protégé d'un côté. Une bonne partie des ruines semblait s'enfoncer dans un sol marécageux, gorgé d'eau par les crues du fleuves. Des arches, des murs effondrés percés de fenêtres béantes, des colonnes abattues...


- Hors de question. Il sait déjà que nous sommes là, et si tu lui fonces dessus à découvert...

Syld évalua la distance entre le mur sur lequel se tenait le mort-vivant et la dernière ruine qui pouvait servir de protection.

- Même moi je ne serai pas capable de l'atteindre assez vite pour l'empêcher de finir une incantation qu'il a sans doute commencé à préparer depuis qu'il nous a repérés. Si nous entrons tous les deux dans sa zone d'action, ça va très mal tourner.

Pourtant il fallait bien attirer et retenir son attention d'un côté pour pouvoir l'approcher et le frapper de l'autre... L'obliger à venir à eux, alors ? Non, ils connaissaient moins bien le terrain. Son cerveau était peut-être bouffé par les asticots, mais il n'était sûrement pas assez stupide pour venir tranquillement tomber dans une embuscade tendue sous ses yeux.
Alors quoi ?

Syld fixa la silhouette étrange, surmontée par la tête flottante aux yeux blanchâtres.
Le jeune homme resta la bouche entrouverte, frappé par une idée saugrenue. Saugrenue, oui, mais si...


- Hey, tu as déjà vu un leuhi se promener sans sa tête ? Enfin je veux dire avec sa tête plus loin que ça ?

Le regard un peu ahuri que son compère lui adressa en réponse à cette question étrange lui tira un rire.

- Bah moi non plus. Si je me plante, je ne vais sans doute pas le regretter longtemps, mais... Reste là. Ne bouge pas. C'est moi qui vais faire l'appât... en quelque sorte.

Il remonta vivement à cheval et, sans se soucier de la moindre discrétion, donna un coup de talon pour faire prendre le galop à sa monture, plaçant le long mur qu'il avait repéré entre lui et le leuhi. Sous la mousse, les anciens pavés étaient fermes, réguliers. C'était ce qu'il fallait. Le cheval prenait docilement de la vitesse.
Tant que le mur était à leur droite, ils ne risquaient rien. Mais dès qu'ils quitteraient sa protection, s'ils continuaient à le longer ainsi, ils se trouveraient en pleine zone dangereuse, à moins de quinze mètres du leuhi.

Syld n'espérait pas pouvoir réussir un lancer mortel à cette distance. Encore moins depuis un cheval au galop. Mais si le leuhi se contentait d'attendre sans bouger, alors...

Il décrocha la corde attachée sous sa selle. Il en avait vérifié la longueur au moment où ils avaient installé le campement au-dessus de la vallée, pour le cas où l'escalier aurait été trop instable pour descendre sans au moins une corde pour s'assurer. Trente mètres. C'était à peu près le rayon d'action du leuhi... enfin, il espérait que le monstre était resté impassible juste parce qu'il ne pouvait pas agir à cette distance, et pas juste par ruse.
A quel moment Syld avait-il récupéré la dague ramassée par Fynarine dans la neige ? Il ne s'en souvenait pas exactement. Son corps avait tendance à agir un peu trop de lui-même, depuis quelques heures... mais il l'avait.
Vite, un noeud rapide autour du manche et de la garde. Ce n'était pas une arme de lancer : la lame était un peu trop lourde pour ça, mais en l'occurrence c'était exactement ce qu'il fallait.


- Allez mon beau, prépare-toi. Si tu dérapes, je suis foutu.

Le cheval raccourcit ses foulées sans ralentir, comme s'il avait compris ce que son cavalier préparait... ou peut-être était-il simplement sur le point de céder à la peur et se tourner bride dès que la protection du mur aurait disparu.

L'ombre du mur qui défilait follement à leur droite s'évanouit brusquement.
Syld lança aussitôt la dague au jugé, sans vérifier si le leuhi était toujours là. Un choc mou. La lame était rentrée tout droit dans la bouche de la créature qui allait visiblement lancer un sort sur ce cavalier étonnamment imprudent. Mais le lancer était encore trop horizontal : la pointe était ressortie à l'arrière de la mâchoire au lieu de percer ce qui restait du cerveau du monstre. Au moins elle était très profondément enfoncée.

Sans prendre le temps de regretter ce qui aurait pu être un coup fatal inespéré, le jeune homme tira sur les rênes et se pencha sur le côté. Déséquilibré par le changement de direction qu'on lui imposait en pleine course, le cheval manqua trébucher. Pourtant il parvint à faire un demi-tour serré dans un envol de terre molle et de mousse arrachée. Ses fers grincèrent contre les pavés séculaires.
La corde commença à se dévider en sifflant comme un siarpen tandis qu'il reprenait de la vitesse.
Dix, vingt... trente mètres.
A l'instant précis où Syld refermait les doigts sur la corde et lui faisait faire une boucle autour de son poignet afin de la bloquer, un souffle moite secoua les fougères à quelques centimètres derrière la queue de son cheval. Le végétaux noircirent et se racornirent aussitôt.
Deux constats : les leuhi n'avaient pas besoin de prononcer réellement leurs incantations. Celui-ci aurait eu du mal à parler avec le manche d'une dague entre les dents. Et ensuite, Syld avait vu juste dans son évaluation de la distance de sécurité : deux mètres de corde en moins, ou un cheval un peu moins rapide à ressortir de la zone dangereuse, et il aurait fini comme les fougères.

Syld n'eut guère le temps de réfléchir d'avantage : il eut brusquement l'impression qu'on lui arrachait le bras, et ce fut tout juste s'il ne vida pas les étriers. La tête du leuhi venait de se "détacher" de son corps... corps qui continuait d'ailleurs à suivre, flottant comme un spectre dans les lambeaux de ses riches habits. Il suivait plus vite que prévu, mais les sorts qui continuaient à se succéder semblaient manquer leur cible de plus en plus largement.
Alors si c'était la tête qui contrôlait tout, seul le corps pouvait lancer les sortilèges ?
Parfait.
Le jeune homme raccourcit la corde qui risquait de s'accrocher à un arbre.
Ne restait plus qu'à parvenir auprès de Soghann. Le Shalos n'aurait aucun mal à épingler la tête au passage. Il n'avait que quelques mètres d'avance par rapport à la portée limite du corps qui se déplaçait vraiment à une vitesse inattendue, donc pas le temps de s'arrêter.

Puis Syld sentit une nouvelle secousse, mais dans les rênes. Son cheval trébucha, parut plonger... et donna un coup de rein pour s'effondrer sur le côté et non pas vers l'avant, sur les pavés qui s'enfonçaient brusquement sous son poids. Plusieurs dalles disparurent d'un seul coup dans ce qui semblait être un sous-sol ou une caverne creusée par les infiltrations du fleuve dans le sol spongieux.
Syld eut tout juste le temps de balancer la tête du leuhi en avant d'une détente du poignet, avant de lâcher la corde et de vider les étriers. Il roula sur les pavés, perçut un craquement, et tout une portion du sol s'enfonça dans le gouffre béant. Le jeune homme se rattrapa à une racine d'arbre qui dépassait entre les dalles juste au moment où il allait suivre le même chemin. Cette nouvelle traction brutale sur son bras lui arracha une plainte et ses doigts s'ouvrirent par réflexe. Il ressaisit d'extrême justesse la racine de son autre main et resta suspendu dans le vide. Quelques pavés supplémentaires se détachèrent des bords instables du trou et plongèrent dans le noir avec des "plouf" sourds et des gargouillis. Moins que de l'eau, ce devait être de la vase tout en bas.

Une nouvelle pierre dégringola en le frôlant, lui faisant relever les yeux.
Le corps du leuhi n'avait pas continué à suivre sa tête. Il était là, penché sur le rebord, à moins de deux mètres.


- Oh merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 19:01

*SPLORCH*

... fit la tête du Leuhi, lorsqu'un moëllon qui faisait deux ou trois fois sa taille chûta de toute la hauteur d'un Soghann avec les bras tendus. Tout en vérifiant que la cervelle putréfiée n'avait pas éclaboussé ses bottes, l'assassin se dirigea vers le trou dans lequel était tombé Syld. Une racine tendue à craquer -ce qu'elle ne devrait pas trop tarder à faire- et mouvante indiquait que l'intrépide coquin n'avait pas dégringolé jusqu'en bas. Si bas il y avait.

Soghann se pencha pour ramasser la corde, et arriva au bord du trou. Le corps du leuhi, désormais inactif, oscillait d'avant en arrière. Avec un sifflement moqueur, l'assassin flanqua un bon coup de pied dans le dos du cadavre qui s'envola vers l'abime, suffisamment loin de la paroi pour ne pas risquer d'entraîner son adversaire.

Enfin, il se pencha et fit signe à son compagnon, en mauvaise posture quelques mètres en contrabas. Rapidement, il noua la corde de manière à créer une boucle à son extrémité, et la fit glisser le long de la paroi, jusqu'à Syld.

S'attendant à supporter la charge, il se recula en laissant la corde filer et trouva un terrain stable ou se caler, et fit passer la corde derrière lui.


- Tu peux y aller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 19:39

Syld esquissa un geste pour se saisir de la corde de sa main libre, geste aussitôt interrompu avec un frémissement de douleur qui fit émettre un craquement à la racine déjà bien en peine. Il n'allait guère avoir le temps de tirailler d'avantage sur le frêle morceau de bois humide.

Le jeune homme accrocha la boucle de corde du bout du pied et la ramena délicatement jusqu'à ce que le filin se retrouve presque collé à la racine salvatrice. Pas la peine d'espérer l'attraper avec la main qui n'était pas déjà occupée à l'empêcher de dégringoler dans l'obscurité moite et putride : il avait dû finir de se démettre l'épaule en essayant de se rattraper la première fois. S'il avait sû que les leuhi avaient paradoxalement la tête si solidement attachée aux épaules...

Un doigt après l'autre, il serra la corde en plus de la racine. Voilà, tout doux. Plus qu'à lâcher la racine un doigt après l'autre, doucement, tout doucement...

*crac*


- Dites-moi que c'est pas vrai...

Syld eut tout juste le temps de lâcher ce soupir face aux malices du destin avant que la racine ne cède.
Il n'avait pas eu le temps de réellement empoigner la corde et son pied glissa dans la boucle. Un choc, un autre qui tira brusquement la corde d'un bon mètre supplémentaire entre les mains de Soghann, et on put juste entendre un petit bruit d'éclaboussures plusieurs mètres en dessous. Le son était trop faible pour que ce soit un corps qui ait dégringolé, et le poids au bout de la corde suffisait à prouver que seul le bout de racine avait fini au fond du lac de vase.


- 'tain... Sogh ? Attends un peu avant de me remonter, tu veux ?

Syld étudia l'obscurité au dessous de lui. Des glissements et des glouglous visqueux lui parvenaient. L'endroit semblait habité, et il n'avait aucune envie de savoir par quoi. Il releva un peu le nez pour considérer son pied resté coincé dans la boucle.

- Moi et la chance...

Avec une grimace, il banda ses muscles et parvint à ressaisir la corde du bout des doigts. Ayant enfin retrouvé une posture acceptable (c'est-à-dire pas tête en bas), il assura son pied et se redressa graduellement en prenant cette fois-ci soin de bien serrer le filin.

- Tu peux y aller aussi. Mais je te préviens, si tu fais mine de me faire descendre au lieu de remonter, je te tue !

Apparemment, la perspective de se rapprocher de ce qu'il pouvait y avoir en bas lui collait la frousse, bien plus que n'avaient pu le faire des combats perdus d'avance, des blessures sérieuses, des séances de torture à répétition ou même la vision d'un noeud coulant tout spécialement confectionné à son intention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 19:46

La tension sur la corde augmenta brutalement lorsque tout le poids de Syld s'y transféra, mais Soghann tint bon. La corde continuait à s'agiter, indiquant qu'à l'autre bout Syld ne s'était pas stabilisé.

Il attendit que la corde cesse de s'agiter et que Syld lui donne son feu vert pour remonter lentement la corde, jusqu'à ce qu'enfin son compagnon se retrouve sur la terre ferme. Avec un soupir, il laissa tomber la corde, et se pencha en arrière pour s'étirer le dos avec un gémissement.


- Bon, plus qu'à remettre la main sur les chevaux... Enfin, ton cheval, ajouta-t-il après avoir vérifié d'un coup d'oeil que le sien était toujours attaché là où il l'avait laissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 20:22

- Ouais...

Syld attendit d'être sur un sol plus ferme avant de se décider à se redresser en vacillant un peu. La chute de cheval avait été rude, et il avait mal partout.

- Il doit être planqué dans un coin de ruine, encore tout tremblant et effaré après ça. Au moins s'il n'est pas resté là, c'est qu'il ne s'est pas cassé une patte.

Le jeune homme alla s'adosser à un arbre tout proche pour tâter son bras inerte et son épaule. L'articulation était démise.

- Je déteste ça...

Il se retourna pour appuyer sa clavicule contre le tronc moussu, saisit son poignet de sa main valide, et ne se donna même pas le temps de prendre une inspiration ou d'hésiter avant de tirer de toutes ses forces. L'os se remboîta avec un claquement sec.

- Ah... bo... rdel... de...

Le souffle coupé, la bouche ouverte sur une plainte qu'il bloquait à toute force dans sa gorge afin d'éviter d'attirer d'avantage de créatures malveillantes, il resta quelques secondes appuyé contre l'arbre. Il fit demi-tour et se laissa glisser assis par terre.

- Une minute, juste... une minute.

Il palpa son épaule avant de hocher la tête.

- Ca va. Par contre on devrait... Ah bah le voilà, il revient tout seul !

De fait, le cheval revenait, la selle de travers et le flanc un peu écorché par le contact avec les pavés. Il ouvrait de grands yeux effarés, mais à part ça semblait aller bien.

- J'en connais un qui avait peur qu'on l'abandonne ici. Désolé de t'avoir obligé faire ça mon grand... Aïe... Non, pas dans l'ép... épaule... Mais arrête, j'te dis !

L'animal coucha les oreilles en arrière et fit posément le tour de l'arbre pour venir donner des coups de naseaux assez insistants dans l'épaule qui n'était pas abîmée. De toute évidence, il n'avait qu'une seule et unique envie : repartir au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 20:30

Pendant que Syld se remettait de son aventure, Soghann alla détacher son cheval et le mena prudemment par les rennes à travers les ruines, en évitant les zones fragilisées. L'animal était moins effrayé que son congénère, mais il piaffait néanmoins d'impatience de partir de cet endroit maudit.

L'assassin observa le ciel et estima la durée de jour qu'il restait.


- Sauf mauvaise rencontre, on devrait arriver à Shalanos avant la nuit. Si ton épaule va mieux, ne perdons pas de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Lun 16 Aoû 2010 - 21:58

- Ca devrait aller.

Syld se releva avec raideur en se raccrochant au harnais de son cheval qui l'aida à se remettre sur pied presque plus vite qu'il ne l'aurait voulu.

- Le temps que l'adrénaline retombe et que je commence vraiment à avoir l'impression d'être en morceaux, nous serons déjà dans le Dregnir. Quoique...

Sans aller au bout de sa pensée, il ramassa la corde qui traînait par terre et passa la main sur la sangle de sa selle qui présentait une belle déchirure.

D'une certaine façon, il se sentait de plus en plus nerveux à mesure qu'ils se rapprochaient de Shalanos.
Rentrer à la maison...

Il coupa une longueur de corde qu'il doubla et passa dans deux anneaux sous la selle, formant une deuxième sangle de fortune. Il n'aurait plus manqué qu'une seconde chute à cause de cette sangle entaillée.

Le roi en personne leur avait commandé de rentrer prendre du repos, donc il ne devait pas avoir de soucis à se faire : la porte des fumées le reconnaîtrait... ou plutôt elle reconnaîtrait la marque qu'il portait. Même si cette marque s'était réveillée, même si elle...

La gorge soudain sèche, Syld glissa un doigt entre le flanc du cheval et la sangle de fortune afin de vérifier qu'elle était correctement serrée. Elle risquait de lui pincer la peau. Bon, ça irait pour la route qui restait à faire.

Malgré tout, l'angoisse refusait de se dissiper. Il avait peur, oui, peur que la porte refuse de s'ouvrir devant lui. Les ombres gardiennes ne l'attaqueraient pas. S'il avait dû être tué, ce serait déjà fait. Mais est-ce qu'il pourrait vraiment rentrer à Shalanos, s'y sentir à nouveau chez lui ? La cité souterraine serait peut-être la même, mais lui... est-ce que lui était réellement le même ?

Le jeune homme mit un pied à l'étrier et se hissa en selle avec un peu de prudence, au cas où le cheval aurait décidé de se montrer fantaisiste avant qu'il ait pu assurer les rênes dans sa main valide. L'autre restait un peu engourdie et il avait l'impression que son articulation grinçait littéralement.

Il effleura pensivement la paupière de son oeil droit.
Ah, c'étaient les deux yeux qui étaient bons à cacher, à présent...
Juste les yeux ?
Qu'est-ce qui avait pu changer d'autre ?


- Filons avant que les "mauvaises rencontres" que le bruit n'aura pas manqué d'intriguer viennent voir ce qu'il en est, oui.

Quelques pierres supplémentaires s'éboulèrent bruyamment dans le trou sombre qui béait à présent au milieu des ruines.
Avec un frisson, il fit tourner tête à sa monture pour contourner la zone instable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   Mer 18 Aoû 2010 - 0:50

Les assassins mirent peu de temps à sortir de la zone des ruines, pour entrer dans une partie plus dégagée de la vallée. L'influence du Dregnir commençait à se faire sentir, dans le sens où la végétation se faisait plus rare, plus rachitique. Le terrain, bien que de moins en moins plat, offrait aux montures l'espace suffisant pour s'élancer dans un triple galop à la mesure de la frayeur que leur inspirait la vallée.

Les cavaliers ne firent pas grand chose pour les ralentir, laissant leurs montures s'élancer. Eux non plus n'avait pas envie de s'éterniser, à vrai dire... Et tant qu'elles les amenaient à destination, elles pouvaient bien se crever à la tache.

Enfin, la pente se fit ardue, et le sol devint de la couleur caractéristique du Dregnir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vallée Nord-est   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vallée Nord-est
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le début de mon réseau, Nord-EST......
» Vallèdre.
» installer les cartes city navigator amérique du nord micro SD - RÉSOLU
» Réglage Nord
» carte afrique du nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: La vallée du Ringem-
Sauter vers: