Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 17 ... 31  Suivant
AuteurMessage
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeJeu 12 Juil 2012 - 19:01

Fanaa poussa un long soupir, souleva les paupières et fixa le plafond, les tissus tendus pour former des alcôves, leurs couleurs ... son regard se fit vague et se perdit. Tandis qu'elle s'échappait ainsi de la réalité, Lyrev miaula et frotta sa tête contre son menton. Le contact du pelage la tira de ses rêveries et bientôt le bruit des tambours, des grelots, des voix s'imposa à elle. La fête !

- J'ai dormi ?
*C'est que tu étais fatiguée*
- Longtemps ?
*Non non, ça va*
- Zut je suis en retard ! J'ai promis !

Se redressant d'un seul coup, sentit le sol tanguer sous elle, elle avait été trop vite. En plus avec tout ça elle ne s'était même pas échauffée.

- Tu aurais dû me réveiller avant !
*Je n'ai pas osé, tu es belle quand tu dors*
- Oh Lyrev! Ne te moque donc pas !

Le chat baissa les oreilles, vexé. Il ne se moquait pas, il disait la vérité c'était tout.

- Allons ne fais pas la tête ... Bon voyons voir ce qu'il y a pour moi ... oh et dire que ce n'est même pas ma fête !

Les vêtements laissés à l'intention était d'un rouge intense et le tissu dont ils étaient fait avait des reflets irisés dorés.

- C'est ... rouge ...

Un frisson glacé la parcourut tout entière et elle eut un rire nerveux.

- Comme ... le désert ... et Nuada et Nuadi. C'est ... bien. C'est une bonne couleur.

La jupe fut enfilée ainsi que le petit haut, noué dans le dos avec des rubans presque invisibles, la boucle d'oreille de Syld réintégra sa place, sous le tissu au creux des seins ronds. Pour la coiffure, Fanaa rassembla ses lourdes boucles noires en une queue de cheval haute à laquelle elle mêla des rubans rouges, orange, jaunes et or. Il y avait même des bijoux !!
Avec excitation, elle mit les bracelets, le collier, les bagues, les bijoux de cheveux, les bracelets de cheville ... Elle passa au maquillage, simple, juste un peu de khôl sur les yeux, et termina en posant le voile rouge sur sa tête.


- Voilà ! Je suis présentable ?
*Comme toujours!*

- Merci tu es adorable !
Elle se baissa pour attraper le chat et l'embraser sur la tête avant de le reposer.

- Maintenant, il faut que je répète. J'avais pensé à une petite danse pour Nuada, mais je n'ai pas pris assez de temps pour m'en occuper. En plus je me suis dit que je devais la faire aussi pour Nuadi, parce qu'ils sont deux, et puis aussi pour les enfants, même si j'ignore si ça peut les intéresser et enfin pour Earl, parce que quand y en a pour un, y en a pour tout le monde. Alors je te montre et tu me dis ce que tu en penses d'accord ? Mais tu ne dis rien avant que ça soit fini.


Fanaa se plaça au centre de la pièce, en arabesque, les yeux clos, le souffle lent. Elle attendit quelques secondes puis s'élança...

Sous le regard vairon du félin, ce ne fut plus une fille qui se trouvait là, mais un oiseau, un oiseau au plumage de feu, les rubans dans ses cheveux semblaient faire des étincelles chaque fois qu'elle se mouvait et quittait la terre, le voile était devenu ses ailes. Le spectacle était hypnotisant, le phénix volait, parcourait le monde, jusqu'au funeste jour où il ne put plus voler. Il titubait, faible en perdant ses plumes, et il était triste de le voir dans un état si triste, Agitant mollement les ailes, mais toujours avec une véritable grâce malgré sa faiblesse, l'oiseau rendit son dernier souffle.
Fanaa avait laissé le voile au sol puis avait ramené ses genoux contre sa poitrine, la tête rentrée dans ses bras, elle symbolisait l'oeuf, l'oeuf qui avait éclos dans les cendre de sa propre ancienne vie.
Le nouvel oiseau brisa sa coquille pour sentir le vent, les arbres, les fleurs, la vie ... Il était jeune et re faisait, pour la énième fois, ses premiers pas. Dos à Lyrev, Fanaa faisait jouer langoureusement les muscles de son dos, les marques de ses ailes à elle, de façon à laisser l'illusion qu'elles voulaient se déployer, non, qu'elles allaient se déployer ! Fanaa se pencha en arrière, joua de ses mains,, de ses bras et épaules, ondula des hanches ... le phenix faisait sa parade nuptiale, et quoi de plus normal pour un oiseau de feu que d'avoir une parade nuptiale particulièrement enflammée ?
Mais le phenix est seul désespérément seul, malédiction de se suffire à soi-même pour toujours, toujours pouvoir renaître ...
La Danseuse glissa en grand écart, l'oiseau mythique abandonnait la lutte, s'abandonnait la lutte, s'abandonnait tout court, à un repos qui ne viendrait jamais ....
Allongée sur sa jambe de devant, Fanaa ferma les yeux et garda sa position. L'oiseau, même esseulé, se relèverait toujours, renaîtrait chaque fois, car tel était son éternel destin ...


Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeJeu 12 Juil 2012 - 19:54

Mellyna n'avait pu que se figer sur le seuil de la chambre. Ce spectacle ne permettait pas autre chose. Quand la danse prit fin, elle pensa enfin à respirer, à bouger, à vivre. Elle en avait les larmes aux yeux : quelle danseuse et quel mage ! L'illusion flottait dans l'air, se fondait dans la danse comme un rêve. Ce petit bout de femme était vraiment plein de surprise !
Revenue de sa stupéfaction et comme Fanaa ne semblait pas bouger, Mellyna se mit à applaudir.


-Tu es renversante Fanaa ! J'ai vraiment cru voir un phœnix dans cette pièce ! Tu es danseuse ou mage de formation ? Les deux ? De quelle école viens-tu ? C'est tout bonnement magnifique ! Tu vas faire une représentation ce soir ? Oh et cette robe te va à ravir ! Tu es à croquer !

Mellyna était aussi enthousiaste qu'une adolescente devant sa première robe de femme, que le jour où elle avait découvert qu'elle avait un lien spécial avec le monde. Les exclamations et les questions ne cessait de pleuvoir, menaçants d'ensevelir la danseuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeJeu 12 Juil 2012 - 20:06

- Elle va finir par se rendre compte que tu n'es pas là.

Earl tourna la tête vers Nuadi qui semblait être apparu par magie sur la rambarde juste à côté. Ses pieds nus battaient contre le flanc extérieur du parapet, produisant un cliquetis de métal ténu.

- Tu peux parler !
- Oh, moi... elle le sait déjà. Enfin je crois.

Le Lévitis repoussa les mèches soulevées par la brise. Le vent avait un parfum d'ambre, de fleurs et d'épices.

- C'est depuis qu'elle est enceinte, n'est-ce pas ?

Nuadi resta silencieux, et Earl secoua la tête.

- Vous n'êtes plus deux, mais trois. Votre lien s'est affaibli. Tu devrais être plus prudent et éviter de te transformer trop souvent.
- Je ne me...
- Tes yeux sont encore jaunes. Pas la peine d'essayer de m'embobiner.

Avec une exclamation contenue, Nuadi sauta au bas du parapet.

- C'est juste que... les pensées sont moins compliquées sous une forme animale.

Earl lui glissa un regard en coin mais se contenta d'inspirer une bouffée de fumée bleue et odorante.

- Je ne vais pas jouer l'Ancien et te faire des recommandations. Tu sais parfaitement ce que tu devrais faire, et c'est à toi de décider d'appliquer ou non ce que tu sais.

Nuadi glissa un coup d'oeil vers la lueur rougeoyante du fourneau de la pipe noire.

- Hey, je pourrais...
- Même pas en rêve, gamin.

Le "gamin" afficha une moue butée. Hey quoi, il était censé être une qusi divinité ! Et quand bien même, il était un homme, à présent !
Comme s'il avait deviné ses pensées, Earl pouffa, moqueur.
Nuadi s'ébroua et se repercha sur la rambarde.


- Ne traîne pas trop. Elle peut avoir sale caractère aussi, par moments.

Et il disparut en silence. Avec un soupir, Earl tapota le fourneau de sa pipe contre la muraille pour en faire tomber les cendres puis se redressa.
Autant ne plus tarder, en effet. Inutile de trop taquiner les nerfs d'une future maman.

Au passage, il jeta le manteau de Syld sur son lit et dissimula la pipe encore tiède dans une potiche vide.

Bon, ne restait plus qu'à redescendre et à s'arranger pour que Nuada ne vienne pas le renifler de trop près...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 1:02

Fanaa leva la tête, surprise de l'applaudissement, puis le torrent de questions toutes excités la submergea. Ce trop plein de bonne humeur provoqua chez la danseuse un sourire sincère. Repliant ses genoux sur le côté, Fanaa leva le bras puis se releva d'un seul mouvement.

- Merci Mellyna, merci beaucoup, c'est très encourageant, ça me fait très plaisir !

Puis elle rit, de voire cette grand-mère qui ne ressemblait pas du tout à une grand-mère babiller autant qu'elle-même lors de ses pics de curiosité.

- Tu es vraiment amusante !

Ce débit fou la rendait très sympathique à Fanaa.

- Attends, attends, je vais t'aider à te préparer pour la fête.

Et la danseuse de dévêtir Mellyna et de l'envelopper de tissu bleu-vert pour qu'il soit assorti au petit dragon.

- Si il reste sur ton épaule, ça te fera la plus belle et originale décoration de la soirée ! Et maintenant les cheveux, je t'avais promis de les natter.

Tandis qu'elle entre mêlait les mèches les unes aux autres, elle s'occupa de répondre aux multiples questions dont Mellyna l'avait assaillie.

- Je n'ai fait aucune école, c'est ma mère qui m'a appris la danse. Alors oui, on peut dire que je suis danseuse, même si ces derniers temps j'ai trop laissé mon entraînement de côté. Par contre je ne suis pas du tout mage. L'elixia s'est réveillée en moi un jour, je ne sais plus comment alors je l'utilise parfois, mais ... enfin le résultat n'est pas toujours ce que je souhaite. Mais là je n'en ai as utilisé, hein ! Je n'ai pas triché, si tu as reconnu le phenix, cela signifie que j'ai vraiment réussi ma choré puisque tu en as saisi l'histoire. Et tu n'imagines pas combien ça me fait plaisir ! Mais je ne donne pas de représentation quelle drôle d'idée xD Voilà, tu es très élégante comme ça, rejoignons la fête, elle a déjà commencé !

Fanaa saisit la main de Mellyna et la guida dans les couloirs.

- C'est la fête de l'abondance. Donc on chante, on loue les êtres Sacrés, on remercie la vie, et puis les femmes peuvent choisir n'importe quel homme pour cette nuit seulement, et l'homme n'a pas le droit de refuser. Alors si l'un d'eux te plait, surtout ne te retiens pas et ne sois pas gênée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 11:23

L'illusion avait été trop réelle, Mellyna restait convaincu, quoi qu'en dise Fanaa, que la magie ou l'Elixia en était la source même si la danseuse le faisait inconsciemment. Ce serait un sujet intéressant à explorer... Les limites de la magie semblaient comme floues chez cette jeune femme.
Les tissus dont Fanaa l'avait vêtue, étaient légers et agréables sur sa peau. Leur couleur, ses couleurs préférées, lui allait parfaitement et étaient aussi assortis à ses yeux ce qui ne gâchait rien. Mellyna se sentit plus légère avec ses longs cheveux enfin convenablement nattés. Sa semi nudité ne la gêna pas, elle avait eu le temps d'apprendre à aimer son corps et de le sculpter avec des exercices physiques intensifs. De plus, elle avait bien vu en arrivant, qu'elle ne serait pas la seule ainsi vêtue.


-Ta mère devait être une danseuse exceptionnelle.

En revanche l'explication du clou de la fête ne lui plu pas. Même si elle préférait que le choix dépende des femmes, elle ne se sentait pas concernée par leur besoin d'enfanter. Elle avait vu le peu d'enfants que possédait les nomades mais elle ne savait pas si elle était capable d'en avoir... Elle était considérée comme une étrangère, les femmes de la fête n'apprécieraient surement pas qu'elle "vole" un homme. Et elle n'était pas vraiment d'humeur à passer la nuit avec quelqu'un. Elle n'avait pas encore fait le deuil de son amant. Mais c'est une autre excuse qu'elle servit à Fanaa pour ne pas plomber l'ambiance:

-Je ne pense pas que le dragon soit très coopératif... Il a failli mordre Thani quand il s'est approché pour me réveiller avant de partir. Alors un homme au hasard...

Elle laissa ses paroles en suspend, elle ne savait pas exactement de quoi le petit était capable mais Thani lui avait dit de se méfier.
Elle choisirait Thani si la tradition des nomades la forçait à choisir quelqu'un, ou Earl... Les deux, elle le subodorait, seraient plus que contents d'échapper à la copulation et de passer une nuit pénard à dormir. On verrait bien, elle allait improviser.


Elles débouchèrent en plein milieu des festivités, les chants, les musiques battaient leur plein. La débauche de couleur et de rire ne parut pas effrayer le dragonnet qui se balançait en rythme sur son épaule. La bonne humeur générale semblait l'affecter lui aussi, tant mieux.
Mellyna ne savait que faire ni où aller, s'était sa première fête dans le désert !
Dans la forêt, elle ne se joignait pas aux danses et aux chants. Elle restait toujours sur le qui vive, tout le monde faisait la fête mais la forêt devait quand même être protégée. Sans rien à faire ici, elle était un peu désappointée.
Elle se colla donc à Fanaa et la suivie dans le tourbillon de la fête de l'abondance.

Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 13:04

Mellyna avait utilisé le passé en parlant de Fealisèn. Tout de suite. Sans réfléchir. Comme si il n'était pas possible qu'elle fut encore vivante dans tous les cas. Comme si sa mort était de notoriété publique. Fanaa eut un frisson et baissa les yeux pour répondre :

- Oui, elle était merveilleuse ...

Bien vite les deux femmes se fondirent dans la foule bigarrée et bruyante, et la pensée triste quitta Fanaa.

- Regarde là-bas ! ce sont mes esprits, qu'ils sont beaux !! Nuada est une reine, si elle avait eu un homme à ses côtés ce soir, elle aurait semblé la plus magnifique épousée du monde !

Serrée contre elle, Mellyna ne semblait pas à l'aise, contrairement au petit dragon sur son épaule. La jeune fille prit les mains de sa camarade et la fit se mouvoir.

- Allons il faut danser c'est la fête !

Ses pensées grises et bleues avaient été chassées par le rythme entraînant, les lumières, la chaleur de tous ces gens rassemblés là. La fête de l'abondance devait apporter bonheur et enfants aux nomades, elle avait besoin que tous ses participants soient de belle humeur ! Et avec la musique, c'était bien plus facile !
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 13:16

Earl s'arrangea pour passer du côté de la salle de l'eau, juste assez pour que Nuada constate qu'il n'avait pas fui le sanctuaire, avant de sortir du côté de la vallée.

Le sable était encore tiède et la brise venue du désert semblait aussi douce qu'un velours. C'était une belle nuit. Sous la lueur changeante des lunes, la pierre des falaises prenait des teintes fantastiques, se parait de couleurs pour lesquelles il n'y avait pas de mots. Les étoiles scintillaient, enveloppées d'une lueur laiteuse qui les joignait entre elles comme une rivière céleste qu'on ne distinguait nulle par ailleurs que dans le désert.
Sur Adreis l'influence des lunes était prépondérante. Tous les êtres la ressentaient de façon plus ou moins consciente. Cette nuit-là, l'équilibre était parfait.
A présent détendu, Earl s'assit sur le large rebord de pierre que les panneaux millénaires avaient découverts en pivotant et en repoussant le sable accumulé au pied des murs.
Il n'avait pas un caractère à se mêler activement à la fête, mais il appréciait de pouvoir y assister.

Des bols de terre cuite aux motifs colorés circulaient à la lueur des feux. Tout en riant, les hommes y trempaient les lèvres. A moins que leur partenaire d'une nuit ne décide de rester à leurs côtés jusqu'au réveil le lendemain, ils ne conserveraient que des souvenirs agréablement flous de la fin de la fête.
Bien loin des schémas habituels, la nuit de l'abondance était un cadeau offert à celles qui acceptaient de risquer leur vie dans l'espoir d'une nouvelle génération. L'espace d'une nuit, elles pouvaient se prémunir de l'avis de leur famille, de l'écart sensible entre les nomades des dunes et ceux qui s'étaient installés dans les villages des falaises pour l'extraction et le travail des pierres et des métaux qui servaient de monnaie d'échange avec le monde au delà du désert. Pour tous ceux qui n'avaient pas encore trouvé à se lier avec quelqu'un, ces quelques heures étaient très particulières.

Les jeunes filles étaient descendues du disque-tambour, ne laissant qu'une danseuse solitaire capter seule les regards. Elle avait de longs cheveux d'un noir profond dont seules les pointes s'éclairaient de reflets rouge sombre. Des voiles noirs enveloppaient son corps de cuivre rendu luisant par l'effort. Dans la semi-obscurité mouvante, ils flottaient et se déployaient tels de grandes ailes aux contours flous. Des broderies de fils d'argent accrochaient brièvement l'éclat des feux et des torches au gré de ses mouvements. La peau du tambour géant continuait à vibrer au rythme de ses pas presque sauvages. Ses pieds nus balayaient la surface, faisant naître des ronflements plus sourds. Chacun de ses orteils faisait chanter une note différente dans la nuit. Ce rythme venait venu du fond des temps et semblait réveiller les échos de la pierre, de la roche taillée, des statues monumentales telles qu'elles se dressaient bien des âges auparavant, lorsque le monde des hommes d'Adreis était encore jeune.

Earl se décida à se relever.

Il avait songé à refuser la coupe colorée au moment où une jeune fille la lui avait fait passer, mais il avait eu la trop nette impression de sentir l'odeur d'un grand fauve tout proche et le poids d'une paire d'yeux sur sa nuque. Ce devait être Rayah.
Ah, Nuada était bien femme, pour se montrer si obstinée !
La boisson laissant un goût d'épices sur les lèvres. Impossible d'en déterminer la composition exacte.

Il valait mieux retourner du côté de la salle de l'eau. La semi-pénombre de l'extérieur était un peu trop propice pour se faire attirer vers une tente ou un simple recoin de sable tiède.

Tout en se laissant retomber sur des coussins calés entre deux des grandes marches circulaires, le Lévitis se mit à scruter les personnes présentes d'un regard doré qui avait perdu pas mal de sa dureté coutumière.
Mmh, Ridelgald avait-il enfin fini par se faire entraîner par une main féminine séduite par l'éclat d'une toison dorée ?
A cette perspective, le Lévitis se surprit à sourire franchement.
Ah, depuis combien de temps est-ce que ça ne lui était pas arrivé ? Il avait l'impression que cela faisait une éternité...
Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 15:45

La salle d'eau était comble. C'était un miracle, autant d'eau au milieu de ce désert, la fête de l'abondance portait bien son nom. Les êtres sacrés semblaient rayonner au milieu de l'étendue miroitante. Le tableau était parsemé de tâches colorées qu'étaient les costumes des participants.

Les hommes avaient le regard vague, le sourire facile, ils semblaient tous drogués. Les femmes bien que joyeuses ne semblaient pas avoir consommé la même substance. Certaines commençaient à se décider, à fleurter avec leurs partenaires d'un soir.
Thani essayait avec obstination d'attirer le regard de Nuada mais pour l'instant ses efforts étaient noyés dans le foule mouvante. Rien ne servait d'aller le rejoindre, il n'abandonnerait pas avant d'avoir été vu par la demoiselle à la chevelure de feu.

Mellyna était comme droguée par l'ambiance et l'euphorie ambiante plus que par n'importe quelle boisson. La danse endiablée dans laquelle Fanaa l'avait entrainnée n'arrangeait rien.

La dédrane aperçut Earl à la limite de son champ de vision. Le lévitis souriait ! Cela changeait du tout au tout son apparence ! Il était franchement exotique, cela plut à Mellyna.
Elle s'extirpa de l’étreinte de son amie avec souplesse, en lui souriant.


-Je vais tenter une expérience ! Je te rejoins si ça échoue !

Elle partit en dansant et slaloma jusqu'à l'homme à la chevelure si blanche.
Le dragon sentant qu'il n'aimerait pas la suite mais ne voulant pas faire de peine à sa "maman", s'envola jusqu'à une statue monumentale où il entreprit d'observer la scène.
Mellyna sentit l'adrénaline monter, elle se jeta à l'eau. Après tout un non ne changerait rien ! Et elle savait devant les regards amènes que les hommes lui lançaient que la robe était loin de l'enlaidir. Son sourire le plus désarmant sur son visage, elle le rejoignit.


-Veux-tu danser ?
Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 16:10

Ah, c'était la femme qui cherchait son ami disparu.
Mellyna ?
Les vêtements la mettaient en valeur.

Earl cilla, craignant -ou espérant- avoir mal entendu au milieu de la musique, des chants et des rires.


- Danser ? Euh je...

Voilà qui touchait un point sensible.
Earl aimait à se convaincre qu'il pouvait faire face à à peu prêt n'importe quelle situation... mais il y avait quelques exceptions quand même.


- En fait ce n'est pas...

Juste un peu plus tôt dans la soirée il aurait assez simplement contourné le problème en déclarant qu'il n'en avait nulle envie, merci bien, quitte à affirmer que la potentielle cavalière ne lui plaisait pas. Mais à présent, l'atmosphère semblait trop joyeuse, trop détendue pour parvenir à se montrer sec ou à mentir.

Ce fut donc avec un embarras plus qu'évident qu'il fit mine de se plonger dans un verre et marmonna, vaguement honteux :

- En fait je ne sais pas danser.

Même les danses élégantes et si bien ordonnées des beaux salons de Lévitas n'avaient pu le décider à quitter les fauteuils où il passait avec ennui le plus clair des soirées mondaines. Alors les danses du désert...
Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 17:20

- Oh !

Mellyna s'était plutôt attendue à une rebuffade violente. Cette réponse courtoise et mignonne la laissa pantoise pendant une demi-seconde, l'air embarrassé la fit fondre. Elle se permit donc d'essayer de le convaincre. Elle lui sourit avec espoir.

- Ce n'est pas un problème ! Je ne connais pas les danses d'ici non plus, ni celles de Lévitas d'ailleurs...

Elle eut l'air pensive un instant.

- Je connais une danse plutôt lente et facile que l'on danse sous la voûte des arbres, si je te guide il te suffira de suivre mes pas...
Un essai ? Je te laisse tranquille si tu n'y arrives pas... Ou que ça te mets mal à l'aise...

Un éclair de défi se fit voir dans ses yeux couleur de mer tropicale. Elle le dévisagea franchement.

- C'est une danse pour apprendre le rythme aux enfants, ça devrait aller...

Les hommes réagissaient souvent mieux à un défi qu'aux suppliques. Elle le prit par la main, le mena sur la piste. Là, ne lui laissant pas le temps de réagir, Mellyna l'attira tout contre elle et se mit à bouger sur la piste à un rythme lent qui n'appartenait qu'à elle et à la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 18:06

La bougresse ne lui avait même pas laissé le temps de répliquer.

Earl n'avait nullement l'habitude de s'accorder aux mouvements d'une autre personne. Il était foncièrement solitaire dans ses actions. Se calquer sur l'humeur ou l'elixia d'un autre, ça il connaissait. Parfois cela se faisait presque malgré lui, d'ailleurs.
Il avait mis très longtemps à comprendre ce qu'il se passait lorsqu'il avait des sautes d'humeur qui ne correspondaient pas à sa situation. Et il lui avait fallu plus longtemps encore pour arriver à séparer ce qu'il ressentait lui de ce qui venait de son entourage. Pendant des années, Earl n'avait jamais su si, lorsqu'il était content, c'était vraiment lui qui éprouvait du bonheur. Alors il s'était forgé une personnalité rigide, bien tranchée, qu'il savait n'appartenir qu'à lui. Il se contrôlait autant qu'il le pouvait pour repousser toute émotion parasite. Oh, il n'était pas sans émotion propre, bien au contraire. Simplement son attitude restait souvent un peu trop figée, comme s'il devait souvent prendre le temps d'analyser la situation pour savoir comment il devait logiquement réagir. Graduellement, il avait mieux réussi à faire la part des choses, mais il était demeuré excessivement prudent dans son comportement en public. Les moments où il s'autorisait un peu à desserrer les attaches de son armure étaient rarissimes...

Le Lévitis tenta de suivre les mouvements de Mellyna, non sans faire preuve d'une insigne maladresse. Le rythme de sa danse ne correspondait pas vraiment à celui des chants et des musiques qui emplissaient l'atmosphère. C'était par trop étrange.

Ah, mais ! Et qu'était-il censé faire de ses bras, de ses mains ? Et...

Une petite grimace mal réprimée de la Dédrane tandis qu'il lui écrasait les pieds par inadvertance lui fit à nouveau monter un nuage écarlate aux joues. Il s'écarta assez brusquement, le regard fuyant.


- Je suis désolé mais...

Par Ael, il avait l'impression d'être revenu à ses toutes premières incursions dans les salons luxueux des palais de Lévitas. Aelred n'avait pas pris la peine de lui faire enseigner quelque manière que ce soit, et son incertitude et ses maladresses amusaient fort les matrones aux doigts surchargé de bagues qui dissimulaient leurs rides derrière de somptueux éventails de plumes. Les rires moqueurs lui tintaient encore aux oreilles.

- Je ne suis vraiment pas doué pour ce genre de chose, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 19:43

Le regard fuyant du Lévitis et son attitude étaient à la limite de la panique. Mellyna se morigéna d'avoir été si taquine.

-Si c'est à cause de mon pied ce n'est pas grave, il en a vu des pires. Et je suis désolée, je ne voulais pas t'importuner ni te mettre mal à l'aise. Souvent les gens disent cela pour masquer une trop grande timidité pas un réel inconfort. J'ai été nulle...

Le visage de la Dédrane avait perdu toute trace d'amusement. La détresse de son partenaire aurait pu être comique si elle n'était pas si intense.
D'autre part, pour sa première danse avec un homme s'était un fiasco total et elle en était quelque peu affectée.
Le petit dragon revint se poser sur son épaule et frotter sa tête contre son cou en ronronnant.
Elle ne voulait pas se laisser abattre ! La tristesse était un sentiment qui l'avait suivi pendant trop longtemps ! Elle ne se laisserait plus sombrer dans la déprime et la mélancolie ! Pas question ! Elle ne gâcherait pas cette fête.
En venant ici elle avait appris à survivre malgré sa tristesse. Ce soir elle ne voulait plus seulement faire cela, elle voulait vivre !
Devant ces nouvelles résolutions, le dragonnet reprit se place sur son perchoir et entreprit de se nettoyer consciencieusement ses griffes, se félicitant de son intervention si efficace.
Après un moment de pause pour contrôler ses émotions, elle reprit :


-Je ne sais pas m'y prendre avec les hommes... Si je peux me faire pardonner de quelque manière que ce soit...

Elle ne le laisserait pas fuir dans cet état. Elle s'en voulait trop d'avoir gâché sa bonne humeur. Elle la lui rendrait avant de se faire oublier.
Tout à coup, sa résolution de début de fête lui revint en mémoire.


-Je sais ! Je te propose, ça vaut ce que ça vaut bien entendu, si tu veux passer une fin de fête tranquille, si tu ne trouves personne à ton goût, de passer la nuit avec moi. Je ne te demanderai rien, ne t’inquiète pas et tu pourras dormir sans te faire engueler par Nuada le lendemain.

Mellyna avait espéré au moins un baiser du beau jeune homme mais là il était question de se faire pardonner, pas de ses hormones.
Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 20:59

- Non, c'est moi qui...

Earl secoua la tête avec un soupir et se tapota la tempe d'un index pensif.

- J'ai bien peur d'avoir eu un peu trop d'informations à encaisser ces dernières heures... et c'est plus difficile que prévu de s'en débarrasser.

Il haussa les épaules avec un demi-sourire.

- Je suppose que j'ai trop l'habitude de réfléchir. Tout ce qui peut sembler naturel aux autres, pour moi c'est juste...

Il appuya le bout d'un doigt à la racine de son nez, là où reposaient habituellement ses si sérieuses lunettes à monture d'or.

- ... compliqué.

Le Lévitis balaya d'un geste de la main ces paroles décidément peu en harmonie avec l'atmosphère.
Non sans s'assurer au passage que nulle nouvelle tache de sang n'avait eu la mauvaise idée de traverser ses gants.
De ce côté là, les choses semblaient s'être un peu calmées.
Il finit par lâcher un petit rire.


- Bah, au moins maintenant je suis complètement sûr qu'il ne faut vraiment pas que j'aille demander à quelque riche héritière de m'accorder une danse. Cela ruinerait corps et bien toutes mes chances.

Avec un rien d'ironie -une petite vengeance pour s'être fait entraîner avant même d'avoir pu donner son accord, peut-être ?-, il s'inclina à demi, une main sur le coeur.

- C'est un service que vous m'avez rendu, il n'y a donc rien à pardonner.

Il laissa passer quelques secondes, avant de laisser tomber sa moue un peu trop frondeuse. La dernière suggestion de la Dédrane avait eu le mérite de retenir son attention, il convenait donc de ne pas trop chercher à remettre à flot sa fierté lévitis... surtout s'il voulait conserver sa fierté masculine un peu trop battue en brèche par le principe de la fête de l'abondance.

- Ma foi, j'avoue que trouver un refuge qui me prémunisse d'éventuels assauts féminins et de l'assurée fureur d'une divinité aux nerfs un peu trop tendus serait particulièrement appréciable. Et reposant. Enfin, tu...

Sans y prendre garde, il était passé au tutoiement. Le mélange entre le contenu de la pipe ébène et celui du bol de terre cuite parvenait quand même à faire de l'effet.

- ... n'as pas à te sentir obligée. Je l'ai dit, il n'y a rien à pardonner. Et je pourrai toujours trouver un abri dans un coin ; les femmes d'ici ne sont pas du genre à trop faire état de leur tableau de chasse de l'abondance, et Nuada n'est pas omnisciente, quoi qu'on puisse en croire. Je ne me laisserai pas "engueuler" si aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeSam 14 Juil 2012 - 11:25

Mellyna rit de bon cœur devant la révérence ironique et la phrase qui suivit. Elle aimait l'ironie et ceux qui la maniait, elle appréciait s'en servir elle-même.
Earl semblait avoir retrouvé, pas jusqu'à sa bonne humeur, mais au moins son calme et cela la rassurait. Le "tu" pouvait-il indiquer qu'il n'était pas fâché de s'être fait forcer la main pour la danse ?


-Je ne doute pas une seconde que tu ne te laisseras pas faire. C'est juste une idée si tu veux éviter la confrontation directe.
J'ai appris à mes dépends aujourd'hui qu'elle n'est pas omnisciente... Mais elle à l'air douée et attentive.
Si je te propose cela c'est aussi une histoire de convictions. Si la situation était inverse, si c'était les femmes qui devaient répondre aux attentes des hommes, cela me révolterait. Il n'y a pas de raison, tradition ou non, d'imposer cela à l'autre sexe.
Quel que soit ton choix, sache que ma proposition reste valable pour cette nuit.

Sur ces mots, elle décida qu'il était temps d'arrêter d'importuner le Lévitis.
Elle exécuta une révérence à la Dédrane, pleine de grâce et de souplesse. Avec un grand sourire, elle mit toute son impudence dans ses propos :


-Sur ce Monseigneur, je vous souhaite une bonne soirée.

Les yeux toujours rieurs, elle repartit en direction de l'étendue d'eau pour retrouver Fanaa, mais pas trop vite pour qu'Earl puisse la retenir s'il changeait d'avis. Elle laissa un parfum d'eau et de fleurs dans son sillage.

Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeSam 14 Juil 2012 - 12:25

Empathie ou non, une chose restait sûre : les femmes étaient décidément excessivement compliquées à comprendre. Plus on y réfléchissait, moins c'était clair. Et, au grand désespoir de Syld, Earl réfléchissait trop.
Pourtant, un peu aidé par la boisson des nomades et son petit "arrêt balcon", il eut la nette impression que la Dédrane s'amusait à le tenter, tout en laissant planer le doute. S'il avait été du genre à courir après une femme, peut-être...

Il allait bientôt être temps de s'éclipser : la foule joyeuse commençait doucement à s'éclaircir, même à l'intérieur. Les chances de se faire réquisitionner par une des sirènes des sables augmentaient dangereusement. Sans doute ne courait-il pas trop de risques de la part des jeunes femmes désirant des enfants. Sa chevelure si blanche devait susciter les mêmes craintes que celles qui avaient assailli les enfants au sujet de la continuité de la lignée des êtres sacrés. Seulement la nuit de l'abondance était aussi celle du plaisir, de l'abandon, une nuit héritée de traditions qui remontaient bien avant l'apparition de l'elixia sur Adreis.

Puisque courir après une femme ne correspondait décidément pas à son caractère, Earl se détourna et entama une retraite prudente du côté des escaliers, avant d'être arrêté net par un de ses excès de réflexion.
Ah, et si jamais Ridelgald était monté en galante compagnie ? La simple possibilité de devoir traverser une pièce où son ex-second pouvait ainsi être occupé suffit à le figer sur place, plongé dans la plus grande indécision.
Il aurait vraiment dû éviter de réfléchir...

Etendue sur ses coussins, Nuada continuait à soulever de petites vaguelettes fleuries du bout des pieds, non sans adresser de fréquents regards réprobateurs à son frère. Ce dernier n'avait pas bougé d'un pouce, tout en affichant une lippe peu engageante.


- Te nek te irlu, etsuo ! A ce rythme, tu resteras toujours tout seul !
- Je ne suis jamais censé "être seul", je te rapelle, rétorqua-t-il avec humeur, avant se s'intéresser aux plats disposés sur les marches à côté d'eux.

Nuada réprima un gros soupir. Cette tête de moo butée !

Décidant de s'occuper d'autre chose que son jumeau trop grognon, elle jeta un coup d'oeil à l'eyerash qui persistait à attendre une marque d'attention un peu plus loin. Il avait été facile à identifier avec les ornements de plume qui décoraient ses vêtements.
Non sans une petite grimace -elle était restée sans bouger trop longtemps-, Nuada se redressa un peu pour chercher Fanaa du regard. Elle serait mieux placée pour expliquer le problème au soigneur...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeSam 14 Juil 2012 - 15:18

Fanaa se trouvait toujours dans la foule clairsemée, continuant de se mouvoir sur les rythmes des musiciens qui ne s'étaient pas encore laissé entraîner par les belles jeunes femmes. Fanaa sautillait, bondissait, tournait, glissait, ondulait, s'envolait ... elle se laissait entraîner par la danse car elle n'avait pu s'y jeter aussi intensément depuis trop longtemps. De plus cette activité était un refuge loin de pensées et réflexions trop lourdes, malvenues. Tandis qu'elle bougeait, n'oubliant pas un seul muscle dans ses diverses chorégraphie, elle se vidait l'esprit. Elle se retranchait du monde, se mettait à l'abri de ce qui rendait triste, de ce qui la plongeait dans les regrets et la mélancolie, des questionnements divers ...

Mellyna avait raison sur un point, Fanaa utilisait réellement sans réfléchir son elixia lorsqu'elle dansait. Elle ne le faisait pas exprés, seulement elle avait appris à danser si tôt, que cela lui était aussi naturel que de respirer et de marcher, et lorsque la Source s'était réveillée, elle s'était mise à s'écouler à petite touche lors de ces moments où Fanaa rentrait en elle-même ...

Elle avait finalement dansé le phénix pour s'envoler loin de Mellyna qui allait à Earl. Ce-dernier avait souri. Earl avait souri ! Et il s'était laissé entraîner sur la piste de danse ! C'est à ce moment que Fanaa s'était détournée d'eux et offert à la danse. Pour s'envoler loin d'Earl qui était si bien avec Mellyna. Qui allaient peut-être avoir un enfant ? Mais Mellyna le pouvait elle encore facilement à son âge ? Ils auraient un beau bébé, assurément. Des crampes douloureuses se firent ressentir dans le ventre de Fanaa. Ne plus penser à Earl. Earl n'était que Earl. Il n'était pas Syld. Même si elle l'avait tellement cru dans la grotte, alors incapable de différencier ses visions de la réalité.
La danse était devenue plus féline, plus dangereuse et plus sensuelle à la fois. Fanaa dansait le Torah, le grand tigre. Earl n'était pas Syld mais il était son dernier lien avec lui. Syld et Earl étaient si proches, plus que des amis ils étaient des frères et avaient tout deux aimé Aesheera et souffert de sa disparition prématurée. Earl était son dernier, son seul lien vivant avec Syld. C'était comme si Syld, en mourant avait laissé Earl pour s'assurer que Fanaa ne l'oublie jamais totalement.

*Idiot. Bougre d'idiot stupide.*
Elle s'essayait à l'oublier depuis des mois, aux tréfonds du Ringèm, à combattre les monstres pour préserver un partie viable et les Souvenirs de l'ancien peuple, mais il revenait la hanter. Elle l'avait même vu lors de la tempête du désert. Elle ne faisait plus de crises, elle était calme et maîtresse d'elle, mais l'effacer de sa mémoire, elle n'y arrivait pas. Et lorsqu'il y réapparaissait sans prévenir c'était chaque fois douloureux. Et Earl ... Earl était ce qui lui restait de Syld. C'était pourquoi elle lui était fidèle, elle s'inquiétait sincèrement pour lui à chaque fois, elle se sentait un peu responsable de son état. Si un jour funeste elle recroisait Syld dans l'Au-delà, elle voulait pouvoir lui dire qu'elle n'avait pas abandonné Earl, qu'elle avait fait ce qu'elle avait pu. Et peut-être qu'alors Syld l'absoudrait enfin, peut-être qu'il ...
Earl était aussi liée à Nuada. Fanaa adorait Nuada, qui adorait Earl. Par déférence et amour envers son Esprit Sacré, Fanaa gardait un oeil sur Earl. Car la magnifique Ilahi ne pouvait être partout et avait bien d'autres responsabilités.
Toutes ces raisons, Fanaa était dévouée à Earl. Malgré ses constantes rebuffades, son mauvais caractère perpétuel, malgré le fait qu'il ne l'aimait pas beaucoup. Et ce n'était pas peu dire. Ce n'était pas toujours facile pour Fanaa de faire bonne figure malgré tout cela. Mais même si, sous le coup d'une peine un peu trop grande elle s'éloignait, elle revenait toujours. Elle ne s'imaginait pas faire autrement.
Earl était un homme buté qui cachait ses faiblesses physiques derrière un caractère épouvantable, mais elle éprouvait tout de même une affection sincère pour lui. Il fallait dire que cette image qu'elle gardait de lui immobile et pâle comme la mort dans un lit d'hôpital l'avait beaucoup marquée.
Elle était maintenant un volcan, une coulée de lave ...
La douleur de son ventre persistait mais elle se forçait à l'ignorer. C'était idiot d'être touchée à ce point par le fait qu'il aille avec une autre. C'était tellement évident. cela n'aurait pu se passer autrement.

Sentant un regard sur elle, Fanaa ouvrit les yeux et repéra presque immédiatement les iris d'or en fusion de Nuada, ce qui lui tira un grand sourire. Sans s'arrêter de danser, elle se rapprocha des jumeaux et leva bien haut les bras avant de s'autoriser une pause. Tout son corps lui criait "encore ! encore ! retournes-y!"


- Tout va bien Nuada ? Nuadi ? Votre fête est magnifique ! Et le bébé, il aime aussi ? Bouge-t-il en rythme avec la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeSam 14 Juil 2012 - 16:48

La mention de l'enfant à venir eut le don de renfrogner encore d'avantage Nuadi. Les bras croisés et la moue butée, il était l'image même de la bouderie. Si sa soeur avait déjà tout d'une femme, lui semblait bien décidé à rester un adolescent immature.

Sans y prendre garde, Nuada glissa une main entre ses voiles brillants pour caresser son ventre rond.


- Il n'est pas du genre remuant. En fait j'ai l'impression que tout ceci n'a fait que l'endormir.

Elle se redressa un peu pour s'installer plus confortablement.

- Cara, celui qui devrait pouvoir soigner ton ami à fourrure est arrivé.

D'un geste, elle indiqua Thani. Une fois sûre que Fanaa l'avait bien vu et serait capable de le reconnaître, la jeune fille poursuivit :
- Dès que tu le désireras, il pourra aller l'examiner et voir ce qu'il peut faire.

Puis son regard glissa sur le côté, et ses sourcils à l'arc gracieux se froncèrent.

- Nereyn !

Earl serra les dents. Ah l'imbécile, il était resté à réfléchir beaucoup trop longtemps, restant stupidement planté bien visible en face des escaliers.
Il se détourna d'un bloc.


- Quoi, encore ?

Nuada le considéra longuement, en silence.
Soudain, elle était inquiète.
En croisant son regard d'or, ce regard pour une fois si clair, sans cet éclat un peu dur qui les animait habituellement...
Au compte des années, il était leur aîné, mais il était paradoxalement si jeune. Ses connaissances, son intelligence, son habileté, son rang, son argent et son pouvoir, il dressait tout cela autour de lui comme une armure. Il était fort. Son caractère souvent imbuvable ne faisait que renforcer cette impression. Mais au fond, tout au fond, il était terriblement fragile. On aurait dit qu'on pouvait poser le monde sur ses épaules, et qu'il saurait le supporter sans fléchir. Mais si un jour une fêlure venait à être assez profonde...

Il n'avait rien dit au sujet de ce qui l'avait amené au sanctuaire, ourtant Nuada savait déjà qu'il avait emprunté un chemin difficile, une route qui lui apporterait certainement moins de récompenses que de nouvelles fêlures dans sa belle armure d'argent. Il n'avait pas été préparé à cela, et pourquoi s'obstinait-il à vouloir le faire seul ? Ils auraient dû être deux, ils se seraient soutenu, réchauffés l'un l'autre.
Depuis tout ce temps il avançait seul.
Nuada était sûre qu'il n'avait jamais réellement ouvert son coeur à personne. Il n'aurait pas risqué de compromettre cette image brillante et pleine d'assurance pour confier ses doutes à qui que ce soit.

Face à ce regard limpide, elle crispa les doigts sur les bords de ses voiles. Elle adoucit sa voix.


- Je voulais juste... bonne nuit, Re-yn.

Elle aurait pourtant aimé qu'il vive un peu pour lui-même, mais lui forcer la main sous prétexte de la fête de l'abondance n'était sans doute pas une idée très heureuse.

Un peu désarçonné par ce revirement, Earl ne put qu'acquiescer et se décida enfin à décoller les pieds du sol. Il monta les escaliers menant à l'étage d'un pas lent, trop perplexe pour se rappeler des risques de trouver la place occupée.
Décidément, l'esprit des femmes lui resterait à jamais complètement obscur...

Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeSam 14 Juil 2012 - 17:13

Mellyna avait stoppé net son avancée lorsqu'elle avait aperçu la danseuse aux yeux violets converser avec les Ilahi et surtout lorsque Earl s'était joint à la discussion.
Elle se doutaient qu'ils ne faisaient que la tolérer et ne s'approcha pas plus près pour ne pas les interrompre grossièrement une fois de plus.

Elle jeta des regards tout autour d'elle, la salle se vidait petit à petit, les notes de musique devenaient rares. Thani attendait toujours ses ordres au bord du bassin.

Soudainement, elle se sentit trop lasse pour aller lui parler. Elle aurait pu danser avec Fanaa toute la nuit et elle avait gâché ces instants précieux avec un homme qui ne désirait même pas sa compagnie...

Il était peut-être temps d'aller se coucher, mais où ? Elle n'avait pas pensé à demander à son amie la permission de dormir dans sa chambre une nuit de plus.

Ne sachant trop quoi faire elle s'assit par terre contre une grande colonne sculptée, appela son petit et entreprit d'explorer le lien mental qui semblait vouloir exister entre eux. Elle plongea ses yeux dans ceux reptiliens d'un or profond qui tourbillonnaient. La proximité de l'eau et surtout des plantes renforçait ses pouvoirs.

Maintenant Mellyna ne voyait plus le monde extérieur, juste le petit être palpitant entre ses doigts.


-Quel est ton nom ?

La dédrane sursauta, tourna la tête de toute part... Personne...
Ce n'était pas une voix humaine qui avait parlé, c'était celle d'un mâle assurément, mais les sons étaient bien trop mélodieux. Elle murmura à tout hasard :


-Mellyna Dahéni Lahota.

Pourquoi lui avait-elle donné son nom entier ? C'était un des secrets de la forêt, pas le sien. Elle ne put l'expliquer mais sentit que le dragon approuva cette réponse.

-Et toi, comment t'appelles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 4:05

- Cela l'a bercé alors. C'est bien. Merci Nuada, je vais le voir de ce pas !

Après un bisou à Nuada et un clin d'oeil à Nuadi, Fanaa fila vers l'immobile Thani.

- Bonsoir Thani. Je vous prie de m'excuser de vous déranger mais si Mellyna a été envoyée vous chercher par Nuada, c'est en fait pour moi. Enfin pour sauver Khamsin. Vous êtes le seul à pouvoir le faire.
- Je vais faire mon possible. Quel animal est-ce et que lui est-il arrivé ?
- C'est un loup. Enfin un Valaë, de la forêt de Dédride. Et le pauvre, il a été éventré ...
- Eventré ? Mais quand ? Etes vous sure qu'il soit encore en vie ?
- Bien sûr Monsieur Thani. J'y ai fait très attention. C'est arrivé il y a quelques jours mais je l'ai protégé je ... enfin venez voir par vous-même.

Ce serait plus simple et plus parlant. En menant Thani vers l'intérieur du temple, Fanaa surpris le regard désolé que jeta Nuada à Earl. Ce-dernier lui donnait vraiment trop de souci. Secouant la tête, elle escorta l'eyerash dans sa chambre à elle. Fynarine ne s'y trouvait pas. Peut-être dansait-elle encore ?

Fanaa se dirigea vers ce qui semblait une grande boite recouverte d'un drap et souleva l'étoffe. Elle la souleva, dévoilant le loup inerte couché là. Quelques variations dans l'ai indiquèrent à Thani qu'il était dans un "boîte" d'elixia.


- Vous l'avez protégé !
- Oui, c'est ce que je vous disais. Sinon je n'aurais jamais pu le transporter jusqu'ici. Nous venons de loin.
- Et vous n'avez pas de soigneurs animaliers là-bas ?
- Je ne sais pas. Je ne savais pas à qui m'adresser, j'avais peur ... et puis j'ai croisé les nomades et Kal'en m'a conseilé de m'adresser un eyerash. Comme vous. Alors je suis venue. Vous pouvez le sauver ?
- Quelle bête est responsable de cela ?
- Un azerak.

Thani observa un moment de silence sceptique.

- Je vous demande pardon ?
- Un azerak.

Ce n'était pas plus clair. Thani, en bon Eyerash connaissait les bêtes, il avait étudié les animaux domestiques et bien entendu, les monstres. Les monstres d'Adreis n'était autre que des animaux ayant salement muté à cause de l'elixia de Valnor après tout. Mais un azerak ? Il n'en avait jamais entendu parler.

- Un monstre du Ringèm. Expliqua obligeament Fanaa.

Voilà qui était plus clair. La vallée du Ringèm était un endroit où nul n'allait sous peine de ne jamais en revenir. Il se disait bien des choses à propos de cet endroit. Des choses dangereuses et malfaisantes. Mortelles. Pour ce qu'en savait Thani, il était tout à fait possible qu'il y eut en cet endroit maudit des créatures inconnues. Et il avlait mieux pour la sécurité des terres connues qu'elles le restent d'ailleurs. Pourquoi une jeune fille et son loup était-ils allés là-bas ? Mystère. Il y avait des inconscients partout. Il n'allait pas faire de leçon, cela n'entrait pas dans ses prérogatives.
Mais il n'en pensait pas moins.


- Griffes empoisonnées ?
- Non, monsieur. Et j'ai fait un pansement d'elixia sous son ventre car il commençait à perdre son intérieur.

*Aïe* se dit Thani *Quand les viscères sortent, ce n'est jamais bon*
- Je vais devoir l'examiner. Pourriez vous "effacer" la cage je vous prie ?

Fanaa s'exécuta et l'eyerash ausculta Khamsin. Le pansement d'elixia avait bien maintenu les viscères à l'extérieur, mais la pauvre bête respirait trop faiblement.

- Vous pouvez le sauver ?
- Je vais tout faire pour. Pourriez vous défaire le pansement maintenant ?
- Mais ... Mais vous aller sauver Khamsin, hein ?

Elle commençait à paniquer. Ce n'était pas bon. Il la regarda droit dans les yeux et d'une voix calme :

- Mademoiselle, comprenez que c'est un cas délicat, mais vous avez fait ce qu'il fallait. Vous me l'avez amené. Maintenant vous allez ôter le pansement et quitter cette pièce je vous prie. Votre inquiétude émet de mauvaises ondes et je ne veux prendre aucun risque. J'aurai besoin de beaucoup, beaucoup de concentration. Je vous promets de tout faire pour sauver ...
- Khamsin.
- ... pour sauver Khamsin. Maintenant s'il vous plaît. Je vais avoir besoin de quelques heures tranquille alors si vous pouviez trouver un autre endroit où dormir ... S'il vous plaît.

Une grosse boule dans la gorge, Fana acquiesça, fit un geste de la main et le sang se remit de suite à couler de la plait du loup, alors elle se détourna et sortit en courant. Elle n'avait pas à s'inquiéter. En fait, elle ne devait pas s'inquiéter, Thani l'a dit. C'était dangereux. Alors elle devait penser à autre chose. Mais à quoi ? C'est toujours quand il ne faut pas penser à une chose qu'elle ne nous sort pas de l'esprit.
Elle devait aller voir quelqu'un. Oui. Voilà.
Nuada fut la première personne qui lui vint à l'esprit. Mais Fanaa ignorait où elle vivait et elle ne pouvait la déranger pour cela. Ce serait comme un enfant qui appelle sa maman parce qu'il a peur du noir. Et puis Nuada avait besoin de repos avec le bébé.
Mellyna ? Mais elle n'osa pas. Elle ne la connaissait pas assez et eut peur de la déranger.
Trouver un homme et passer la nuit avec ? C'était en effet une manière de se changer les idées mais ce ne serait pas simple. Elle n'en connaissait aucun et puis ... passer la nuit avec un inconnu c'était effrayant au fond. Et stupide.
Fynarine ? Non, elles s'étaient disputées. Et puis Fanaa et elles n'étaient pas amies.

Restait ...

Elle se précipita dans la pièce de repos du levitis.


- Earl !

Il se trouvait debout près de son lit, il avait ôté les vêtements somptueux de la fête pour enfiler le pantalon de son ensemble de nuit. Sans réfléchir, elle ouvrit les bras, bondit et les referma autour de lui. Elle le serra fort et ferma les yeux, la joue sur son épaule.

Sans prévenir, un souvenir se rappela à elle. Elle avait déjà étreint Earl une fois. Une seule. Le jour de leur rencontre. Il avait attaqué Syld et elle lui avait bondit dessus telle une enragée pour le défendre. Elle était à peine sortie du sommeil et pas encore vêtue. Cela semblait loin maintenant. Mais c'était amusant en y repensant. Elle resserra un tout petit peu son étreinte et l'une de ses mains plongea dans la chevelure blanche pour lui caresser doucement la tête.


- Je suis contente que tu sois là ... murmura-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Mellyna

Mellyna

Réputation : 537

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 10:59

Le dragon ménagea le suspense un moment puis finit par répondre :

-Eleïr'l

Le fait qu'elle n'avait pu lui donner de nom avant prit toute sa signification dans l'esprit de Mellyna. Il savait, un dragon si jeune, connaissait déjà son nom.
Son vrai nom, celui qui déterminerait sa vie et influencerait ses actes.


-Il a une signification ?

Une fois de plus le dragon acquiesça mentalement et se félicita d'avoir trouvé une compagne qui le comprenait si bien.


-Protecteur. LE protecteur.

Mellyna réfléchit un instant, une intuition lui souffla :

-Le protecteur des dragons ?
-Non, celui de la meute.
-Ta meute ?

Elle n'était pas sûre de la signification de ce terme pour un dragonnet. Qui incluait-il dedans ? Il sentit son désarroi.


-Je crois que tu appelles ça une "famille". Pour l'instant il n'y a que toi et moi. Mais si un jour nous aurons des amis, des compagnons ou des petits, ils viendront s'y ajouter.

Elle aimait cette idée. Jamais elle n'avait songé à avoir de nouveau une famille avant ce jour, ni de fonder la sienne propre. Quand ses parents étaient morts, il y avait des centaines d'années de cela, ils ne possédaient pas sa longévité, elle s'était retrouvée seule et l'était resté. Même les quelques personnes "comme elle" qu'elle avait rencontré n'étaient pas devenus ses proches. Des petits ? Elle ne savait pas si les protecteurs de la forêt pouvaient avoir des enfants. Elle n'en avait jamais vu en leur compagnie...

-Tu t'appelles donc Eleïr'l Dahéni Lahota à partir d'aujourd'hui.

Leurs yeux se scrutèrent, ils se rencontraient vraiment pour la première fois ce soir.

Une pensée vint parasiter leur communion.


-C'est Thani, il a besoin de toi, il ne pourra pas le sauver sans tes pouvoirs.
-Thani ?

Elle leva la tête, il n'était plus au bord du bassin. La salle était quasi vide. Combien de temps était-elle restée dans cet état ?

-Dépêche-toi, il est dans la salle où tu as dormi, à côté de celle avec les braises confortables.
-La chambre de Fanaa ?
-Vas-y vite !

Mellyna sentit une boule au fond de son ventre, elle le sentait à présent, le soigneur l’appelait ! Il ne le faisait pas consciemment mais le dragon était très sensible aux prières.
Le dragon entre ses mains, elle se leva d'un bon et courut comme le vent en haut des escaliers pour rejoindre l'Eyerash.

Elle le trouva afféré au chevet d'un grand loup mourant. Sans déconcentrer le soigneur, elle s'assit au niveau du museau du loup et le prit dans ses bras.
C'était un Valaë ! Et de sa forêt en plus ! Que faisait-il si loin de sa maison ? Il sentait l'odeur de Fanaa. Il devait être un de ses compagnons.
Mellyna laissa la magie s'écouler en dehors de son corps, la forêt était bien loin mais la présence de l'eau remplie de magie et des fleurs de l'étage en-dessous l'aidèrent.
Elle cicatrisa les plaies trop profondes pour que Thani puisse y accéder. Endormit l'esprit du loup pour atténuer la douleur tout en lui donnant de la force pour s'accrocher à son corps. Ne pas le laisser dériver, surtout ne pas le lâcher.
Le dragon observait la scène en ronronnant pour apaiser le loup et les guérisseurs, il tissait un peu de sa force dans leur travail, sa magie était encore limitée mais toute aide serait bénéfique.
Thani suait à grosses gouttes, ses doigts habiles replaçait les organes. Il dû recoudre l'estomac qui avait été touché et creusait de ses acides les tissus adjacents.


Dernière édition par Mellyna le Lun 16 Juil 2012 - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 12:35

- Moi aussi mais...

C'était sorti tout seul.
Earl se raidit légèrement. Il avait décidément les idées trop confuses à son goût, ce soir.
Il rétablit son équilibre quelque peu compromis par cet assaut qu'il n'avait pas prévu.


- Ecoute Fanaa, je...

A bien y réfléchir, il était probable qu'il ne devait la vie qu'à la présence de Fanaa, et peut-être aussi celle de Fynarine dans la caravane. Il n'avait pas encore vraiment pris le temps de rassembler les bribes de souvenirs qu'il avait gardées des longues heures passées dans la grotte assiégée par la tempête, cependant il avait l'intuition que seul, il n'aurait pas tenu jusqu'au bout.
Bon, s'il n'avait eu à entraîner Fanaa presque de force pour qu'elle aille s'abriter, il n'aurait peut-être pas non plus été blessé par la pierre elixienne. Mais cela, ça ne faisait partie que du domaine des "si", des "peut-être".
Les diverses substances qu'il avait absorbées lui déliait la langue et l'humeur mais elles ne le faisaient pas mentir.

Il posa les mains sur les épaules de la jeune femme et la repoussa. Il percevait son inquiétude, donc le geste fut sans brutalité, mais ferme.


- Tu devrais aller dormir. La journée a été longue pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 14:11

Il la repoussait. Cette réaction était plus que prévisible mais elle n'en était pas moins peinante. Pourquoi est-ce qu'il ne pouvait pas être un tout petit peu gentil pour une fois ? Il avait souri à Mellyna pourtant. Mais c'était Mellyna. C'était différent. Elle cacha son visage dans ses mains, elle ne voulait pas se laisser aller à pleurer, encore moins qu'il la voie pleurer, où il saurait qu'il l'avait touchée. Et puis même cette nuit aurait dû être une nuit de fête, mais elle se treminait en chagrin.

- Il est en train d'opérer Khamsin.

Elle secoua la tête, ôta l'une de ses mains de son visage et fit glisser l'autre uniquement sur ses yeux.

- Je ne dois pas y penser sinon je m'inquiète et ce n'est pas bon pour lui. Alors je suis venue te voir. C'est tout.

Ne pas s'inquiéter. Faire confiance. Elle ne devait pas y songer sans arrêt. Thani savait ce qu'il faisait. Elle prit une grande inspiration et releva son visage vers lui.

- Ecoute, chaque fois qu'on essaye de discuter ça se passe mal, tu me rends triste et toi ça te met en colère. Alors ne dis plus rien. Laisse moi rester, va t'allonger et ne dis rien. Tu n'auras pas à te plaindre de moi car quoi que tu penses, je ne veux rien faire qui te fasse du mal. C'est sûrement difficile à croire pour toi mais tu comptes pour moi, tu es important, et au lieu de me laisser me ridiculiser devant toi tu ferais mieux de ... de ...

Fanaa ferma les yeux une seconde et les rouvrit.

- Ne sois pas méchant pour une fois, c'est tout. Laisse moi juste m'occuper de toi. La journée a été longue, tu l'as dit toi-même. Alors allonge toi dans ton lit et moi je reste juste à côté, c'est tout Earl. Allez. Couche toi et ne me regarde pas de façon si suspicieuse, je ne veux pas d'enfant. Voilà.

Fanaa prit la tête d'Earl entre ses mains, la pencha légèrement vers l'avant et déposa sur son front un baiser protecteur.

- Maintenant, au lit. Une bonne nuit de sommeil te fera du bien.

Fanaa détacha le voile rouge de ses cheveux, le plis et le posa sur une chaise. Puis elle fit glisser ses bracelets un à un, ôta son collier, les breloques de cheveux, tous les rubans qu'elle y avait attachés mais oublia le chaine sur son front et les petites pierres rouges qui y pendaient. Elle ôta la ceinture, les bracelets de cheville et se retrouva avec juste le bustier et la jupe longue. Elle ne portait plus rien qui ferait du bruit, se tourna, sourit à Earl - qui semblait encore tendu - s'approcha et posa ses mains sur ses épaules.

- Bonne nuit Earl, chuchota-t-elle.

Fanaa frotta ses mains l'une contre l'autre pour les réchauffer puis les posa à la base de la nuque du levitis pour commencer à modeler les muscles en douceur. S'occuper de quelqu'un était encore -pour Fanaa- la meilleure façon de penser à autre chose. Si elle le massait assez bien pour réussir à le détendre vraiment, peut-être sourirait-il encore une fois ?


Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 15:10

"Méchant" ?
Mais non, il...
D'accord, il se montrait souvent un peu rude, mais...
Mais tout le monde n'était pas aussi dur que lui, aussi patient qu'un Ridelgald, ou aussi indifférent à sa colère qu'un Syld.

Earl se laissa faire en silence.
Personne n'avait jamais eu le courage, l'audace, ou simplement osé lui dire que sa façon de repousser tout ce qui s’approchait un peu trop près pouvait être blessante. Et, consciemment ou non, il s'arrangeait pour ne pas le ressentir.
Laissant œuvrer Fanaa, il tourna la tête vers les minces voilages tendus entre les arches qui donnaient sur l'extérieur. Les étoiles scintillaient avec sérénité sur le ciel noir. Le chant du tambour géant s'était tu. La danseuse aux voiles noirs avait dû se fondre à son tour dans l'obscurité. Il n'y avait plus que quelques rires épars pour venir troubler le silence.

La peau hâlée frémissait au toucher comme celle d'un cheval trop nerveux. Des exercices sévères avaient développé des muscles vigoureux qui avaient sensiblement souffert des dernières périodes de blessure, de maladie ou d'alitement. Comme tout le reste, ils demeuraient excessivement tendus. Ils ne cessaient de trembler de façon presque infime sous la peau, soulevant les renflements lisses aux contours irréguliers des cicatrices anciennes encore visibles entre les bandages de son dos.
Contrairement à Syld, il avait gardé les stigmates des geôles de Lévitas.
Une marque sombre, une longue brûlure, s'étendait sur le côté depuis les reins jusqu'à se perdre sous la ceinture. Une barre de métal chauffée à blanc, sans doute.
Chacune de ces cicatrices lui rappelait les cachots obscurs. Une part de lui-même était restée aussi marquée que son corps, et avait voulu retrouver le Syld de cette époque. Mais Syld ne portait plus les stigmates de Lévitas. Pas de façon visible, du moins. Il s'était fait de nouvelles cicatrices bien à lui.
L'assassin avait eu raison. Ils avaient changé. D'une façon ou d'une autre, ils avaient avancé.
Et lui n'était pas fichu de reconnaître à quel point il s'était trompé, et combien il regrettait les paroles terribles qu'il avait prononcées à Ilymir. Pas plus qu'il ne voulait admettre les autres fautes qu'il avait pu commettre par ailleurs.

La sérénité profonde du désert lui faisait prendre mesure de ses erreurs. Il avait l'impression de se trouver face à un miroir chargé de lui faire comprendre à quel point il était insignifiant, et surtout désespérément égoïste, imparfait, humain en somme.

D'un revers de main, il se frotta un oeil.


- Putain, merde... je suis vraiment mauvais, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 0:02

Fanaa l'observait, gravant tous les détails de sa mémoire. Toutes ces marques, ces affreuses cicatrices ... qu'avait-il pu bien vivre ? Elle se rappelait qu'il avait parlé de cachot à Levitas. Et puis elle se demanda si Aelred Adennon était capable de l'avoir puni lui-même de telle façon. Apprendre qu'il l'avait fait ne l'aurait même pas étonnée ... Lorsqu'elle l'avait lavé après la grotte, elle l'avait vu tout nu des pieds à la tête, mais c'était différent. A ce moment là il était inconscient et il y avait du monde autour. Là, Earl était réveillé et se montrait de lui-même quelque part. Elle trouvait cette marque de confiance, ce début d'abandon émouvant. Elle devait tout faire pour le mériter.
Malgré ses gestes, il demeurait nerveux, ne s'apaisait pas, tous ses muscles continuaient de frémir, il restait trop sur ses gardes. Mais qu'à cela ne tienne, elle était patiente.

C'est alors qu'il posa la question. S'interrogeait-il tout haut ou souhaitait-il une réponse ? Si c'était la seconde solution alors il souhaitait sûrement être rassuré, réconforté. Pouvait-elle le faire ? Ce n'était pas le rôle de Fanaa de l'absoudre, elle n'en avait pas le pouvoir. Mais si cela le travaillait, si cela l'empêchait de dormir cette nuit, alors elle pouvait essayer de l'adoucir. Elle le souhaitait.

Ses mains quittèrent le dos et elle s'agenouilla au sol. Le visage au niveau de celui du levitis, elle saisit sa main entre les siennes et en embrassa le dos.


- Je ne saurais te le dire, je ne te connais pas assez. Mais je peux te dire que moi, je ne te vois pas comme une mauvaise personne. Nous faisons tous des erreurs, nul n'est parfait. Après nous pouvons tout faire pour nous racheter, pour réparer ce qu'on aurait abîmé. C'est à nous de décider ce que l'on souhaite faire après, après nos fautes. Et ceux qui sont mauvais ne s'embarrassent pas de remise en question. Si toi tu te le demandes, c'est que tu ne fais pas partie de ces gens. Voilà ce que je pense.

Elle pressa la main d'Earl puis se redressa pour déposer un baiser sous son oeil doré, avant de se relever pour reprendre son massage. Elle releva sa jupe et dans un frou-frou soyeux s'installa à califourchon juste au-dessus des fesses d'Earl, ses cuisses restaient en tension pour qu'elle se contente d'effleurer l'étoffe su pyjama mais ne pèse pas sur lui. Elle repoussa la partie de sa jupe ample qui avait recouvert une partie du dos marqué puis s'appliqua à reprendre le massage en appuyant un peu plus. El détendrait ces muscles récalcitrant. Elle le verrait sourire cette nuit !

S'attaquant au premier bras, elle dut se pencher en avant pour remonter jusqu'à l'épaules. Ce faisant, ses boucles caressèrent et chatouillèrent l'épiderme doré. Les cheveux de Fanaa avaient la douceur de la soie grâce aux soins auxquels ils avaient eu droit dans la salle de bain. Ses boucles de nuit étaient ce qu'elle avait de plus beau et surtout elles étaient tout ce qu'il y avait de naturel. Ce n'était ni dû à l'elixia sauvage en elle comme la teinte tanzanite de ses iris, ni le résultat de mois à se faire charcuter comme les ailes qu'elle avait dans le dos, encore moins comme son corps grandi trop vite. Ses cheveux étaient sa plus belle parure. Ces derniers temps elle les serrait tant dans les nattes, elle ne les laissait plus libres, alors cette nuit, cette nuit elle les laissait couler librement, de la soie, du velours, des mèches de nuit ...

Elle passa à l'autre bras, puis s'occupa du bas du dos, de la taille et remonta jusqu'à la nuque pour remonter dans les cheveux et prendre soin du cuir chevelu si sensible. Passer ses doigts fins dans les cheveux blancs. Elle se rappela qu'elle avait proposé de les teindre en plusieurs couleurs et qu'il avait refusé de suite, ce qui lui tira un sourire. Alors elle s'étira, s'allongea sur lui, lui embrassa la nuque puis posa sa tête sur son omoplate. Elle gardait ses mains sur ses épaules et ses très longs cheveux noirs lui faisaient une couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 0:41

- Des erreurs ? Oh bon sang...

Earl fut secoué d'un petit rire qui n'avait rien de joyeux. Il répéta, détachant chaque son comme pour mieux sentir le goût de fiel que laissait ce mot dans sa bouche :
- Des erreurs.

Il resta un moment silencieux et on aurait pu croire qu'il s'était endormi, définitivement vaincu par la fatigue et le mélange de substances plus ou moins identifiables qu'il avait absorbé avec une souveraine imprudence.
Puis il se retourna d'un bloc, avec une telle soudaineté que ce fut comme s'il avait usé de la même magie qui permettait à Syld de s'extraire avec aisance des étreintes les plus possessives. Fanaa avait à peine eu besoin de bouger sur le lit étroit.

Le Lévitis fixa les hautes voûtes du plafond voilé d'obscurité.


- Cela serait tellement plus facile si tu disais juste que tu me détestes.

Il se couvrit les yeux de l'avant-bras et resta quelques instants immobile, le souffle un peu saccadé. Puis sa respiration se calma graduellement. Il parut enfin se détendre et les muscles de ses épaules se relâchèrent. Quand Earl laissa glisser son bras sur le côté, son regard d'or avait retrouvé la clarté liquide qui avait rendu Nuada si anxieuse. Le sourire qui hésitait sur ses lèvres n'était peut-être pas complètement joyeux, mais au moins il ne trahissait qu'une vague lassitude.
Le Lévitis attrapa une des boucles noires de Fanaa entre deux doigts encore un peu trop raides, et fit tourner la mèche sombre d'un côté et de l'autre, comme s'il pouvait y trouver des réponses.


- Je me dis souvent que je ne comprends pas grand chose aux femmes, mais toi alors...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon   Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Confins du désert - sanctuaire du Pas du Dragon
Revenir en haut 
Page 4 sur 31Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 17 ... 31  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SPECTACLE] How To Train Your Dragon Arena Spectacular live action
» a quoi ca sert le facebook exactement !?
» A Quoi Sert le "MERCI" en haut des message ?
» A quoi sert cette page ??
» A quoi sert la partie "Stockage" des crédits ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: