Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Grande Place

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grande Place Empty
MessageSujet: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeLun 30 Nov 2009 - 2:07


en provenance du bateau d'Earl


Enfin Fanaa était libre de ses pensées, envolée l'interdiction d'avoir en tête la personne la plus importante au monde pour elle ! Tout en se concentrant sur la barrière, elle tourna tout son esprit vers lui n'ayant en tête que son image. Elle ne put résister à l'envie de le chercher, envoyant des fils d'elixia vers la prison afin de le trouver, de le ressentir de vérifier que... que quoi exactement ? Adennon était au centre de toute cette histoire et il ne vivait que dans l'espoir de le faire souffrir, d'en finir dans la souffrance la plus insupportable. Dans quel état serait-il ?

Les protection anti-elixia de la prison remplissaient leur office et il fut impossible à la Danseuse de s'approcher. Elle songea bien à forcer le passage mais son souci premier devait être le maintien de la barrière. C'était la mission qu'Earl lui avait donnée. Tenir cette barrière quoi qu'il se passe. Il avait promis de s'occuper du reste. La barrière était bien là mais trop dépendante de Fanaa et sensible au moindre vacillement de ses sentiments. C'était risqué. Il suffisait qu'elle prenne peur à la vue du prisonnier, qu'elle panique peut-être, ou qu'elle s'inquiète encore plus et les conséquences du sort pouvaient être très dangereuses. Elle n'avait pas le droit à l'erreur.

Elle remarqua que des gens se trouvaient autour d'elle. Elle ne les avait pas vu arriver et ils n'étaient pas les derniers. Les habitants de Faelanir se rassemblaient sur la place pour voir périr l'assassin. Il n'y avait que dégoût, haine, ou plaisir à l'idée du spectacle prochain. Cette punition que tous pensaient "méritée". Comment réussissaient ils à croire un seul instant que Syld put être coupable ? Tout cela était aberrant. Et qu'ils viennent ici dans le but de se délecter du spectacle était écœurant.


*Réjouissez vous pour l'instant. Vous risquez d'être bien déçus de la suite. On ne vous le laissera pas !*

Fanaa joignit ses mains et abaissa le tête dans une position de prière. Il fallait fixer le dôme de protection au sol et veiller à ce qu'il reste perméable car les badauds ne devaient en aucun cas le sentir. Par contre, le configurer de façon à ce que Lunelia et toute autre personne ayant été du côté de Valnor ne puisse en aucun cas le franchir. Voilà. Ca y était. Perdue dans sa concentration, Fanaa ne put empêcher une part de son esprit de vagabonder en des limbes étranges.

flash! Une main. Une épaisse main d'homme qui se referme sur son poignet blanc. Non sombre. Si, blanc. Non. On lui fouaille les reins sans retenue, comme si il n'était pas. Comme si elle n'était rien. On lui interdit d'exister, d'avoir une âme. Sa peau passe du blanc au sombre puis du sombre au blanc. Elle est fille, puis garçon, puis change de nouveau. De toute façon l'homme derrière l'annihile petit à petit. Du moins c'est ce qu'il croit. Car en elle nait une haine qui enfle, enfle, et qui ne trouvera son salut que dans le sang. Ce sang si rouge, à l'odeur et au goût métallique. Celui qui fait de si terribles tâches. Le même que celui qu'elle trouve sous elle une fois que... flash!

Fanaa était maintenant pâle comme la mort, le cœur au bord des lèvres. Quelles étaient ces images ? ces horribles images ? Avaient elles un rapport avec Syld ? Si jamais... si jamais ils avaient... elle les tuerait. Elle effleura les couteaux à ses cuisses. Elle ferait ce qu'il fallait. Du moins l'espérait-elle.

La dôme n'avait pas tremblé, il était donc stabilisé comme il le fallait. Et c'était mieux, car Fanaa avait beau tenter de se préparer à toute éventualité qu'elle allait voir, elle devinait qu'elle aurait du mal, énormément de mal à tenir le coup. En deux jours il avait pu se passer bien trop de choses. Elle effleura la boucle d'oreille de Syld qu'elle avait mise, puis ses mitaines-griffes qu'elle avait enfilées. Quelle que soir la teneur de ce qu'elle allait voir, elle regarderait. Elle ne le quitterait pas des yeux. Mieux valait savoir. Et puis elle voulait savoir, observer le sauvetage, s'assurer que tout se passerait comme Earl l'avait prévu.

Fanaa se sentait insignifiante et invisible dans la masse populaire maintenant attroupée et aux aguets comme de vulgaires chiens errants attendant un vieil os aux tendons désséchés. Ils la dégoûtaient. Il la dégoûtaient tous autant qu'ils étaient. Ils méritaient de crever pour oser se délecter d'une acte aussi impardonnable que l'exécution injustifiée de Syld. La Danseuse reporta son attention vers la porte de la prison. Celle par laquelle allait paraitre le condamné.

*Earl, je ne sais pas où tu es mais assure, je t'en supplie !*


Revenir en haut Aller en bas
Lunelia

Lunelia

Réputation : 264

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeLun 30 Nov 2009 - 12:06

Les mots de Fanaa et son départ désespéré... les expérimentations n'en étaient vraiment qu'au début !
Lunelia ne supportait pas Sentence, ce faux roi maudit, ce serait la seule personne pour laquelle elle serait prête à tuer...
Par sa faute, son peuple est mort et toutes les personnes chères à ses yeux ont cruellement disparu... pour rien !

Elle prit sa lyre et chanta une complainte, les larmes au yeux et la tête remplie de souffrances.
Ça avait beau être une des personnes les plus puissantes dans ce monde, elle ne pu jamais effacer cette tragédie de sa tête.

La nuit passa ainsi...

Au matin, l'agitation du bateau la fit tiquer et elle remarqua Fanaa courant en direction des rues de la ville.
Intriguée elle la suivi, en se téléportant sur les toits environnants.
Arrivée sur les lieux, elle n'eut aucun mal à se dissimuler en hauteur afin d'observer la scène, ce serait donc là l'exécution de ce dénommé brigand insignifiant ?

En tout cas, une barrière avait été crée par la petite étoile.
La prêtresse s'approcha et la tapota, la solidité était sans pareille.


- Hihihi, une barrière anti-elixia lunaire ? Allons donc !
- Toc toc !
- Toc toc toc !
- Toc toc !
- TOC ! Zwong !
- Hihihi, c'est marrant ce truc quand même !
- Paf ! Zwoiioioioiioioing !
- Hihihi !!

Elle s'amusait avec cet elixia fascinant tout en cherchant une brèche, qu'elle ne trouva pas actuellement malgré les ondulations étranges de ce dôme de protection.
Elle chercha ensuite un moyen de contacter la belle sans l'effrayer et perturber sa concentration.
Se grattant la tête, elle réfléchit, pour le moment il était nécessaire d'observer très attentivement ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeLun 30 Nov 2009 - 19:01

Un brouhaha sourd montait de la place attenante à la prison. La foule commençait à se rassembler, à guetter l'ouverture des portes.

Les gardes, estimant avoir assez attendu, rentrèrent dans la pièce et constatèrent avec soulagement que l'exécuteur en avait fini.
Syld était assis, ou plutôt à demi effondré dans un des angles de la pièce, les jambes repliées sous lui et la tête basse. Au moment où les soldats poussèrent la porte, il fut secoué d'une quinte de toux et un filet de sang visqueux s'écoula paresseusement jusque sur la nouvelle chemise qu'il portait bel et bien. Les éclaboussures écarlates qui maculaient le mur semblaient indiquer qu'il s'était débattu en dépit de son état. Le bourreau présentait d'ailleurs une vilaine marque rougeâtre au coin de la mâchoire, ce qui ne l'empêchait pas d'afficher un sourire satisfait.

Les gardes relevèrent le jeune assassin afin de lui assujettir de nouveaux fers aux chevilles et aux poignets. Un tressaillement de douleur le secoua lorsqu'on lui lia les bras dans le dos. Le tissu brun sombre de la chemise était bien fait pour dissimuler les taches de sang. Et des taches, il devait y en avoir malgré les bandages.
Aiguillé par la souffrance, Syld se redressa un peu et lança un regard haineux à l'exécuteur qui continuait à la fixer en souriant. Le rictus de l'homme s'élargit encore d'avantage et, sous le prétexte de vérifier la solidité des liens, il se rapprocha.


- C'est vraiment dommage que je n'ai pas su plus tôt qu'il y avait un aussi délicieux "patient" qui m'attendait entre ces murs... nous aurions eu plus de temps pour faire connaissance. Ah, tu as les os si délicats... on les sent qui bougent si facilement à la moindre pression...

La main gantée de rouge glissa entre les pans de la chemise largement ouverte avant de remonter pour flatter le cou dénudé du jeune homme.

- Il va falloir que je fasse attention à la façon dont la corde va se resserrer. Ce serait quand même frustrant si les vertèbres cédaient tout de suite, pas vrai ? Ne t'en fais pas, tu auras le temps de sentir le chanvre t'étrangler, petit à petit, t'empêchant de respirer, t'écrasant lentement la gorge. Tu vas ouvrir cette bouche si fraîche et tirer une longue langue bleue, sous la pression cet oeil va presque s'exorbiter... Je crois que je serai très ému lorsque tu mouilleras ton pantalon malgré toi, tu sais ?

Du doigt, il essuya le sang qui coulait à la commissure des lèvres du brigand.

- La plupart de ceux qui te considéraient comme tout à fait séduisant de ton vivant se détourneront avec dégoût de ton cadavre, mais moi je te trouverai toujours aussi... joli.

L'exécuteur lécha son index d'un air rêveur.

- Ah, je me serais bien occupé de toi après... mais on m'a déjà racheté ton si beau corps pour une somme rondelette. J'ai bien peur qu'il ne finisse disséqué par des apprentis clercs incapables d'apprécier pleinement pareille merveille. Que veux-tu, le métier de bourreau ne paye guère en lui-même. Je gagne mon pain en vendant les dépouilles de mes patients et les quelques effets personnels qu'on veut bien me laisser.

Il haussa ses épaules massives avant de se détourner.

- Allez, nous nous retrouverons tout à l'heure pour ton mariage avec la corde. La simple idée de bénir cette union me procure un plaisir indicible.

Il quitta la pièce en se frottant les mains, laissant les soldats fixer les chaînes sur les bracelets d'acier puis guider leur prisonnier vers la cour où ils attendraient l'heure de l'ouverture des portes.
Une lueur grise s'étendait sur l'horizon brumeux. Le moment approchait vite, si vite...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMar 1 Déc 2009 - 0:18

Les badauds s'écartèrent précipitamment pour laisser place au carrosse qui s'immobilisa en oscillant moelleusement sur les bandes de cuir servant à atténuer les cahots des pavés. La portière doublée de velours bleu nuit s'ouvrit, et un mince jeune homme aux longs cheveux de neige sauta au sol sans utiliser le marchepied. Il se retourna aussitôt pour aider le vénérable vieillard resté à l'intérieur du véhicule à descendre.
Suivis comme par leurs ombres de deux hommes vêtus de longs manteaux blancs à capuche, ils se dirigèrent vers la place sur laquelle se pressait une foule assez considérable en dépit de l'heure plus que matinale.

Ils formaient un étrange couple, l'un jeune, l'autre vieux, l'un bien droit, l'autre courbé sur une canne hors de prix. Tous deux portaient des vêtements dignes d'une famille royale, mais leur attitude seule suffisait à proclamer leur statut social.
A Faelanir, on avait trop l'habitude des marchands dont la richesse presque indécente ne parvenait pas à racheter le manque de distinction pour s'écarter juste en voyant un beau manteau ou une main surchargée de bagues. Il y avait aussi plusieurs marchands d'origine noble qui n'avaient pas plus de classe que des vendeurs de poisson. Mais les passants attroupés sur la place s'effacèrent presque instinctivement afin de laisser passer les deux Lévitis et leurs silencieux anges-gardiens.


- Père, nous devrions chercher un endroit où vous pourriez au moins vous assoir...

La main décharnée se reserra sur le bras d'Earl.

- Non, ici ce sera très bien.

Le jeune homme n'insista pas et promena un regard ennuyé autour de lui, la mine légèrement dégoûtée par l'excitation morbide qui animaient plusieurs visages autour d'eux. Il se retourna vers Aelred, et resta un instant figé. L'expression du vieillard était presque la même que celle des badauds les plus fiévreux, à la seule différence qu'il était d'une pâleur mortelle, comme tout prêt à s'effondrer lui aussi.

- Je persiste à dire que vous auriez dû garder le lit. J'aurais très bien pu m'assurer tout seul que...
- Nous en avons assez discuté, Earl, coupa sèchement Adennon en se redressant un peu.. Je tiens à voir la fin de tout ça de mes yeux. Je ne serai jamais en paix sans cela.

Earl acquiesça docilement puis reprit son observation indifférente de la foule.
Tout semblait normal, pour un matin d'exécution somme toute assez ordinaire. Il fallait avoir l'oeil habitué à ce genre de chose pour deviner des "anomalies" dans la masse mouvante des habitants alléchés par un spectacle matinal, comme si certains badauds ne se déplaçaient pas exactement comme la masse autour, n'avaient pas la même mine excitée, avide, ou simplement curieuse. On ne pouvait les pointer du doigt, mais on devinait qu'il y avait des gardes en civil, voire même des mercenaires de profession qui surveillaient la place avec attention.
Il y avait aussi plus que probablement des clones des deux fantômes blancs postés derrière Adennon dispersés un peu partout.

Earl réprima un frisson à cette idée. Même lui avait du mal à être à l'aise avec ces gardes du corps. Il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il y avait quelque chose de foncièrement inhumain caché derrière ces capuchons immaculés. Ils ne parlaient jamais, ne faisaient presque pas de bruit et surtout, surtout, le clerc ne percevait pas le moindre souffle d'elixia en eux. Pourtant, les morts aussi possédaient leur propre aura. Les pierres, les animaux, le vent, tout ce qui faisait partie d'Adreis était intimement mêlé d'elixia. Pas les fantômes d'Adennon.
Même s'il n'avait pas eu sa puissance bridée par les serments magiques qu'il avait prêtés en ce qui concernait l'absence d'ingérence dans les "affaires civiles", il n'aurait probablement pas pu intervenir efficacement avec eux dans les parages. Ah, Aelred était vraiment trop prévoyant...

Earl posa une main sur celle de son père adoptif.


- Votre pouls est trop rapide, père. Votre flux d'elixia est...

"... impossible à déterminer". Le jeune homme leva les yeux vers le ciel qui s'éclaircissait au-dessus de leur tête, vers la barrière invisible qui troublait ses perceptions. Les mages ordinaires devaient tout au plus se sentir un peu gênés, mais rien d'alarmant.
Il ne chercha pas où se trouvait Fanaa.


- Venez, allons au moins nous assoir sur le parvis de ce temple, là-bas. Nous aurons un aussi bon point de vue sur l'échafaud depuis les marches qu'en restant ici, bousculés par la populace...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMar 1 Déc 2009 - 22:33

La demoiselle avait perdu de vue Fanaa, ce qui ne l'empêchait pas de savoir où elle était. Quelque chose aussi se passait du coté de Adweliwen, il n'y avait rien à craindre, si on essayait d'attenter à sa vie, les ombres seraient là pour la protéger.

La shalos décida de suivre le mouvement de foule qui la menèrent au centre de la ville. Elle se mit à un endroit où elle pouvait observer la place tranquillement tout en se fondant dans l'ombre.

La violoniste espérait tout de même que Fanaa s'en sortait avec sa barrière et qu'elle ne ferait rien de dangereux. Elle se demandait aussi comment ils allaient faire pour sauver Syld...
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 0:01

Les gardes accueillirent l'ouverture des portes avec un soulagement à peine dissimulé. Ils commençaient à se sentir vraiment mal à l'aise en compagnie du Shalos.

Il y avait diverses sortes de condamnés : ceux qui pleuraient et suppliaient en prétendant avoir de nouveaux aveux à faire pour ajourner l'exécution, ceux qu'il fallait à la fois pousser et soutenir pour éviter qu'ils ne s'effondrent sur place au moment d'avancer, ceux qui fanfaronnaient au moins jusqu'à ce que le bourreau leur passe la corde autour du cou, ceux qui affichaient un air vaguement ennuyé comme s'ils se trouvaient là par hasard, et les neutres qui se semblaient rien ressentir de particulier à l'idée de finir à la potence.
Le brigand semblait appartenir à la dernière catégorie. Il était calme, ne tremblait nullement, et fixait les portes de bois avec une tranquille fermeté.
Et c'était bien là ce qui gênait les soldats. Après les tortures qu'il avait subies et son "entrevue privée" avec le bourreau, cette attitude leur semblait plus qu'anormale. Il aurait dû au moins avoir l'air de... d'éprouver un sentiment quelconque. De la souffrance, de la haine, quelque chose, enfin ! Mais non, il paraissait... eh bien, il paraissait tout à fait normal. Ni absent, ni paniqué, même pas nerveux.

Les gardes regardaient presque avec fascination le sang qui gouttait franchement le long de ses doigts pour former une petite flaque entre les pavés de la cour. Au moins, c'était sûr qu'il n'était pas fait de pierre.

Ils avaient vu des géants rudes et musculeux s'effondrer en sanglotant comme des enfants, des mercenaires endurcis couturés de cicatrices se raccrocher aux montants des portes à s'en briser les phalanges pour ne pas sortir. Ils avaient aussi eu plusieurs condamnés qui avaient choisi le suicide plutôt que l'exécution publique. Même si on ne leur laissait pas grand chose à disposition dans leur cellule, ils trouvaient toujours un moyen s'ils le voulaient vraiment. Mais cet assassin qui avait encore l'air d'un gosse avait tout encaissé sans broncher, sans même tenter de se détourner pour éviter les coups, sans se laisser aller à abandonner sa lucidité.
Pareille insensibilité apparente rendait les gardes nerveux.
Faelanir était trop cosmopolite pour qu'ils se laissent impressionner par les fables qu'on pouvait raconter au sujet des Shalos, mais toujours est-il que ce prisonnier-là réussissait à leur donner mauvaise conscience par son impassibilité, encore plus que s'il les avait supplié en se traînant à genoux.

Le grincement des gonds les fit sursauter, tandis que Syld se contentait se relever légèrement le menton. La rumeur de la foule au dehors enfla, les submergeant comme une vague.

Soudain pressés de se débarrasser de ce prisonnier beaucoup trop tranquille, les soldats s'avancèrent d'un pas presque hâtif entre deux rangées de badauds qui tendaient avidement le cou pour se délecter de l'expression du condamné. Une pierre lancée par une main anonyme le frappa à la tempe, sans parvenir à lui arracher autre chose qu'un battement de cils. Avant que les plus fanatiques de ces rapaces enfiévrés par le relent de mort qui planait tout autour n'aient l'idée de brusquer d'avantage le prisonnier pour obtenir une réaction à leur goût, les gardes se resserrèrent et le menèrent aussi vite qu'ils le pouvaient jusqu'aux marches du gibet.
Le bourreau accueillit Syld d'un large sourire lorsqu'il posa le pied sur l'estrade de bois.


- On dirait que tu as attiré pas mal de monde, mon mignon. Cela promet d'être une belle exécution...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 0:50

Quand il parut enfin à la lumière du jour, il sembla à Fanaa que les badauds disparaissaient autour d'elle. Il n'y avait qu'elle, Syld dans un tel état qu'il était méconnaissable, et le gibet vers lequel on l'emmenait. Les yeux agrandis d'horreur, elle le regardait, glacée. Ils n'auraient jamais dû le laisser dans cet endroit. Ils auraient dû se battre. Elle aurait dû faire quelque chose. Lunelia lui avait dit qu'elle était la plus puissante d'Adreis, mais à quoi lui servait cette puissance si elle ignorait comment l'utiliser ? Si elle était incapable de s'en servir pour sauver Syld ?

Excités par la vue du pauvre bougre, à l'affût du sang, de la souffrance, de l'odeur de la mort prochaine, les foule se mut comme un seul homme et tous se resserrèrent pour se rapprocher au plus près de la potence, emportant Fanaa, ballotée, compressée dans la marée humaine. Maintenant sous le dôme de protection, elle n'avait plus de contact avec ce qu'elle avait créé, mais qu'à cela ne tienne, elle l'avait ancré, ça tiendrait.

Fanaa ne put se retenir et cria son nom, mais sa voix fut couverte par les huées populaires. Les regards des gens autour étaient malsains, avides. Des vautours, des rats, des hyènes. La jeune femme se fraya un chemin difficilement vers la potence. Elle se faisait bousculer, écorcer, piétiner parfois mais elle avançait. Elle voulait être proche de lui. Juste à côté au moment où Earl interviendrait, quand viendrait le moment de le récupérer, enfin. Il avait besoin d'une quantité infinie de soin. Il était... il était "fanaa" brisé... Tuméfié, écorché, déchiré, brûlé peut être ? Qui sait tous les sévices que camouflait son horrible défroque sombre ?


- Mais poussez vous ! lança-t-elle à un homme un peu grand qui lui barrait le passage.
- Holà ma petite on se calme. Du spectacle y en aura pour tout le monde. Tu vas le voir danser tout ton content, va. Si tu t'approches trop tu risque d'en manquer un bout ce serait idiot, non ?
- Vous... vous ...
Fanaa tremblait de rage. Comment cet horrible bonhomme ce chien galeux, ce porc pouvait il penser qu'elle allait s'amuser a regarder Syld mourir ? Il y eut un rapide et discret reflet rougeoyant à la périphérie de sa vision. Cela ne dura qu'on demi-instant, mais Fanaa avait compris. La barrière réagissait à ses émotions les plus violentes. Elle ne devait pas se laisser mener ainsi. Ses poins étaient si serrés que ses ongles lui rentraient dans les paumes. Heureusement qu'elle ne savait utiliser les griffes de Syld qu'elle portait, sans quoi elle aurait pu se blesser sérieusement.

Fanaa baissa la tête et se battit pour trouver un autre chemin. Elle était de corpulence très fine et souple, elle dégotta donc un passage et finalement parvint à la limite. Devant elle des gardes pour contenir la foule, un ridicule espace... et l'estrade de pendaison. Syld y était.

Le cœur de Fanaa s'arrêta tout à fait quand elle leva les yeux vers lui. De loin il lui avait semblé mal en point. Mais, alors qu'elle était à moins de deux mètres de lui, elle se demanda comment il pouvait encore tenir debout. Et elle eut soudain peur, très peur. De cette terreur indicible qui empêche de respirer, qui fait s'égrener le temps de manière lente, si lente que c'en est une torture, et qui fait fondre l'espoir.


*Ne le laissez pas mourir. Par tous les Dieux, toutes les lunes. Ne le laissez pas mourir!*
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 1:15

Malgré la foule, Kyara la retrouva, Tombée-du-ciel essayait de se frayer un chemin jusqu'au gibet. La shalos leva les yeux sur Syld, même s'il se tenait droit et fier, et même si aucun trait de son visage ne bougeait, elle savait qu'il devait souffrir.
La violoniste secoua la tête, elle devait garder Fanaa à l'œil, elle descendit donc de son perchoir et se fraya un chemin jusqu'à la demoiselle, tout en écrasant des pieds et en jouant des coudes, la shalos vit aussi le léger changement de couleur de la barrière. Elle ne voulait pas lui faire peur, pour la prévenir qu'elle était derrière Fanaa, elle lui toucha légèrement l'épaule et murmura à son oreille :


- Calme toi Tombée-du-ciel, elle ne lui dit pas cela sur le ton de l'ordre mais doucement pour essayer de l'apaiser, tu n'aideras personne si tu te laisse aller à tes sentiments. Concentre toi sur son œil, ne regarde que ça ! Ne pense qu'à lui, pas à ce qu'il lui arrive en ce moment, mais sur ce pourquoi tu es ici...

Elle se mit doucement à chantonner un air sans paroles, doux et apaisant, seul Fanaa pouvait l'entendre. Kyara lui tourna légèrement le dos pour pouvoir regarder la foule, pour protéger ses arrières.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 1:55

Ne pas penser à ce qui lui arrivait à ce moment ? Mais comment s'en empêcher au vu de ce qu'elle avait sous les yeux ? Kyara était là, et même si elle ne la connaissait guère, Fanaa était bien contente d'avoir un appui. Et puis Kyara était shalos. La danseuse oublia la marée humaine autour, elle était moins bousculée maintenant que la shalos la gardait.

Fanaa joignit les mains et se concentra fort, bien fort, les yeux levés vers le jeune homme si près de la corde de chanvre. Bien trop près. Qu'allait il se passer maintenant ? Elle aurait dû demander à Earl ce qu'il comptait faire. Elle aurait dû lui arracher les avoeux de son plan de gré ou de force. L'attente dans l'expectative était insoutenable. Et l'incertitude, cruelle incertitude...

Les abîmes couleur tanzanite de ses grands yeux se fixèrent sur le supplicié, l'enveloppant d'un regard tendre et suppliant, d'une intensité à couper le souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 2:26

Les Adennon n'eurent guère de temps à attendre : à peine eurent-ils trouvé une place de choix sur l'imposant parvis du temple faisant face au gibet qu'un mouvement agita la foule, et qu'un groupe émergea, grimpant les marches de bois grossier. Syld était très pâle, mais ses gardes n'avaient pas besoin de le traîner ou de le pousser pour le faire avancer vers la corde qui oscillait mollement dans la brise. Il y eut quelques quolibets, une ou deux pierres de lancées, et, dans les rangs des badauds les moins frénétiques, plus d'un discret soupir de regret face à ce spectacle. Ah, l'assassin portait beau, quand même. C'était bien dommage de devoir supprimer un être physiquement aussi réussi...

Earl était presque aussi blême que le condamné, mais il resta immobile comme une statue.
Soudain peu confiant dans le soutien que la canne à pommeau d'argent pouvait fournir à ses vieux os, Aelred tendit une main tremblante, presque suppliante. Le jeune clerc se força à détacher un instant son regard de l'échafaud pour prendre cette main d'un geste respectueux et la guider vers son bras. Le vieillard s'appuya lourdement sur son fils. Des larmes silencieuses s'écoulaient sur ses joues ridées. Il ne pleurait pas sur lui-même, ni pour Syld. Il pleurait pour son enfant disparue.
Earl essuya avec douceur ces larmes du bout des doigts.


- Plus que quelques minutes et tout sera terminé, père...

Sur l'estrade, Syld parut chercher quelqu'un parmi la foule de visages levés vers lui.
Mais, déjà, le bourreau agrandissait la boucle de chanvre, tout prêt à la lui glisser autour du cou. Le monde parut se réduire à cette boucle de corde et au petit morceau de ciel qu'on pouvait voir au travers. Un morceau de ciel qui se réduisait, se réduisait...
Revenir en haut Aller en bas
Lunelia

Lunelia

Réputation : 264

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 11:36

Lunelia observait la scène du haut des remparts, tel un vautour chassant une proie. La douleur de sa "proie" semblait cependant l'affecter tout autant.
Devant ce triste et morne spectacle, elle ne pouvait que rester passive afin d'observer les flux de la grande barrière, composés d'un Elixia totalement inconnu.

La tristesse de Fanaa se mêla au champ de force invisible pour un adrénien normal et celui-ci passa du blanc pur au rouge, puis au gris, puis au noir.


- Impressionnant, c'est donc ça la puissance de l'Elixia pur ! Arg...

Elle s'attrapa le bas ventre et le serra, une douleur empathique violente et indicible venait soudainement de la frapper.
La barrière oscillait tout autant qu'elle durcissait, puis elle changea de forme, passant d'une boule à un cube qui se resserrait progressivement...
L'équilibre se rompait petit à petit et la prêtresse le voyait bien, l'elixia de l'étoile virait en "non-contrôlé" et ce n'était pas du tout normal...
Prête à intervenir, elle fit tout de même un dernier essai et lanca sur la barrière un sort de faible puissance, qui lui revint immédiatement en pleine figure... puis un autre plus incisif qui transperça la barrière sans trop de problème.

Elle attrapa son bras, qui lui faisait maintenant aussi mal que son estomac...

Dans l'urgence elle contacta l'étoile dans un élan de souffrance et sur un ton très sec.


- Mademoiselle calmez-vous !
Vous ne contrôlez plus rien, votre puissance n'est pas assez grande et la barrière se resserre... elle va finir par tous vous compresser.
Ne tuez pas votre aimé de vos mains, même s'il faudrait un miracle lunaire pour le sauver ne le tuez pas vous même...

Elle haussa le ton.

- Alors concentrez-vous et augmentez votre puissance Elixienne maintenant !
Je ne veux pas voir la moitié de la planète exploser à cause d'une perte de contrôle de vos sentiments...

Il y avait une certaine part de mensonge dans ses propos, mais après tout, n'étais-ce pas pour le "bien de l'adrénité" ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 13:01

Il approchait de la corde. Et le pire, le pire c'est qu'il y semblait résigné. Il se laissait trop faire beaucoup trop, il aurait dû lutter, il aurait dû. Mais il semblait accepter cette fin. Cette horrible fin. Peut-être, peut-être avait il perdu espoir en Earl et Fanaa. Peut-être ne croyait il plus qu'ils viendraient le sauver.
La corde. Syld. Et pas d'Earl à l'horizon. Pas trace de quelqu'action que ce fut. Aurait-il menti ? Etait il dans l'incapacité de faire quoi que ce soit ? Mais dans quelques minutes il serait trop tard, beaucoup trop tard !


- Nooooooooon ! Laissez le, il est innocent ! Libérez le je vous interdis !

Insignifiante au milieu de la foule, Fanaa se démenait comme une diablesse, criant sa détresse et bousculant les gardes afin de passer la barrière de leur corde. Sa panique était immense. Elle ne pouvait rester sans rien faire ! Il ne fallait pas le laisser mourir !

- Laissez moi passer ! Ne faites pas ça ! Ne faites pas ça, je vous en supplie !

C'est alors que la voix de Lunelia résonna dans sa tête. Fanaa avait manifestement laissé la barrière faire echo de la violence de ce qu'elle ressentait. Et c'était dangereux, très dangereux. Perdue, choquée, terrorisée, la Danseuse ignorait quoi faire et à ce moment elle se serait raccrochée à n'importe qui susceptible de la conseiller, de l'aiguiller.

*Augmenter ma puissance ? Mais la marque...*

La marque allait brûler, mais quelle importance ? Une brûlure pour la vie de Syld ? Il n'y avait pas à hésiter. Fanaa ouvrit la main et les petites billes de couleur offertes par Lunelia y apparurent. Il y en avait une qui pouvait augmenter sa puissance si elle se souvenait bien.

*Je suis désolée, je suis désolée de devoir accepter l'aide de Lunelia mais je dois le faire. Pour toi. je n'ai pas le choix.*

*Lunelia, Adreis n'a aucune raison de disparaitre tant que Syld y a sa place. Par contre, ceux qui ont osé s'en prendre à lui ...*

Une autre voix :

*Ton pouvoir n'est pas fait pour tuer. Ne l'utilise pas ainsi.*


*Je me fiche de ce pour quoi il est fait. Je le détournerai si je le dois!*

Fanaa avait choisi sa bille. Elle espéra encore n'avoir pas à s'en servir, que Earl viendrait comme il l'avait promis. Mais au cas où, elle serait là. Elle serait prête.

La Chandlune éclata la bille de puissance et se laissa emplir d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 13:51

La mage blanche était arrivée avec le libraire sur la place bondée... Toutes ces personnes... tous ces peuples réuni ici pour se délecter de la mort d'un seul individu... Pour la première fois dans sa vie, Hakuren doutait. Elle ne parvenait pas a savoir si ce spectacle était "intéressant" ou "dégoutant"... Cette impression lui donnait le mal de mer... Était-ce parce qu'elle connaissait le supplicié? Elle ne parvenait pas a se détacher de la situation. Pourtant, sociologiquement parlant, la situation était totalement fascinante... il y en aurait des choses a écrire...

Un mouvement de foule la sépara du libraire. Elle tourna la tête et vit Earl et le Chancelier. ils avaient l'air a la fois proche et distant... L'ancien Chancelier était surtout faible.. très faible... physiquement et émotionnellement.

La foule s'agitait. On entendait de plus en plus de "A mort!" ou de "Tuons ce meurtrier". Cette meute excitée était de plus en plus en colère face a l'attitude du Shalos... Ce point attira d'ailleurs l'intérêt de la mage... Comment, juste devant la Mort, pouvait-on rester si impassible? Cela exaspérait le public.

Hakuren réussi a se rapprocher peu a peu de la potence... il faut dire que les gens s'écartaient en frissonnant autour d'elle. Elle repéra la Shalos qui était avec la Médiovienne... et peu de temps après, elle vit la protégée du lunaire... Elle devait être dans tout ses états... Et Earl...

Une nouvelle fois, son regard se porta vers son compatriote... il était si... pâle... Son ami était la, devant lui... pour le moment en vie... mais...

Elle se détourna. Son cœur battant sur cet élan d'empathie...

Ne pouvait-on rien faire? Ne pouvait-elle rien faire?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 17:14

Avant que kyara n'est eu le temps de réagir, fanaa était hors de porter.

* zut !*

elle se precipita a sa suite, la recupera avant que tombée-du-ciel ne se fasse malmené par les gardes.

- tu n'arriveras a rien, si toi aussi tu te fais arrêter a ton tour, lui murmura-t-elle, tu as besoin d'être libre pour le délivrer.

Kyara la ramena doucement a la place ou elles étaient avant, non sans recevoir des regards de suspicion.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeMer 2 Déc 2009 - 23:04

Adwel était dehors... Sentir l'air.... était si bon.... Mais quand la musique s'arrêta... ce fut comme.... comme une tempète dans son estomac. Elle n'avait rien mangé ce matin...

Après quelques instant, elle se dirigea avec Gav vers un cheval, vérifia la sangle et l'aida a monter. Elle fit de même sur sa propre monture puis régla les étrivières a sa convenance.


Je peux toujours aider, mais pas a la garde des chevaux.... Je ne suis plus celle de Fédoran.... Bref, je te suis.

Soghann parti rapidement. La voleuse éperonna sa jument pour ne pas se laisser distancer.
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeJeu 3 Déc 2009 - 1:12

Dide suivit Gavriel, arrivé a la place, il descendit, pris les brides de la jument de Gavriel et de son étalon et se dirigea vers le mur pour les attacher. L'étalon de Dide faillit le mordre plusieurs fois. Il l'attacha solidement pour être sur qu'il ne se libère pas. Puis partis a la recherche de Gavriel.

Syld devait être cet homme sur l'échafaud. Le pauvre, il était dans un piteux état. Le violoniste avait pris son violon. Mais il n'aurait surement pas le temps de jouer son requiem pour cet homme.

Il y avait cette fille également. Elle pleurait et tirait sur la pauvre femme derrière elle.

La foule hurlait. Ce n'étais pas une bonne façon de mourir, même pour un assassin. Il devait pouvoir entendre quelque chose, de plus positif qu'une foule criant. Alors Dide mis quand même son violon sur son épaule, et joua le simple doux et profond requiem qu'il avait préparé la veille.

_________________
Grande Place MedievirGrande Place Troubadour_mediovien_hGrande Place Troubadour_lunaire_hGrande Place 560347troubadour_mediovien_h6Grande Place Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeJeu 3 Déc 2009 - 2:13

Mais c'est qu'elle se débattait la tigresse ! Kyara évita plusieurs fois de se prendre une main dans la figure et des coups de griffes.

- Bon ! ça suffit !!!

La shalos choppa Fanaa par les poignets et la gifla.


- Concentre toi sur ce qu'on t'a demandé de faire !! Ce n'est pas en hurlant comme une forcenée que tu le sauveras !!!!

Pourtant en voyant la détresse dans les yeux de la jeune femme, Kyara ne put s'empêcher de penser "et si Senril était à la place de Syld ?"...

* Maitre... * pensa-t-elle tristement

Brusquement, Kyara prit Fanaa dans ses bras, l'obligeant à tourner le dos au spectacle.


- On trouvera un moyen, lui murmura-t-elle à l'oreille

De la musique... Le son d'un violon au milieu des cris... La shalos écarta légèrement Fanaa, se mettant à chercher le musicien à travers la foule. Elle le trouva, jeune homme aux cheveux bleu, un mediovien. Elle fronça les sourcils, se concentra sur lui, oubliant Fanaa, Syld, la foule autour, elle se concentra sur la musique sortant de l'instrument, elle écouta quelques instants la mélodie puis sortit son propre violon couleur d'ébène, posa l'archet sur les cordes, puis commença à jouer à son tour, elle commença par faire quelques fausses notes pour s'accorda avec l'autre violon, le sien ayant juste un son un peu plus grave que les autres violons.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 4:17

Impatient, le bourreau tendit sa grosse main gantée d'écarlate, saisit Syld par les cheveux et l'attira à lui pour faire glisser le noeud coulant par dessus sa tête. Mais il n'eut que le temps d'esquisser ce dernier geste avant qu'un nouveau remous ne se produise dans l'attroupement des badauds tout au pied de l'estrade. Un gosse mince et dépenaillé jaillit littéralement de la masse pour grimper les escaliers comme une flèche.

- Il a tué ma soeur ! Crève, salaud !

A côté d'Adennon, Earl ferma les yeux.
Avant que les gardes aient pu réagir, le gamin tira un mince poignard de ses nippes crasseuses et frappa la poitrine laissée à découvert par la chemise de toile grossière. Syld vacilla avec un hoquet tandis que l'enfant sautait au bas de l'estrade et s'évanouissait dans la foule pétrifiée.
Un silence stupéfait s'abattit sur la place.


- Surprenant, chevrota Adennon, soudain tellement tremblant que s'il n'y avait eu son fils adoptif pour le soutenir, il eusse piqué du nez sur les pavés.

Syld tenta de reprendre son souffle. La lame n'avait pas touché le coeur, sans quoi il eut été foudroyé net, mais vu l'angle du coup... ah, ce mioche avait entaillé une artère vitale. C'était presque digne d'un apprenti de la Guilde de Shalanos.
Malgré la douleur, l'assassin ne put s'empêcher de sourire.


- Joli coup...

En parlant de lame... où avait-il vu ce stylet d'argent, déjà ? Il avait tout juste eu le temps de le distinguer, et pourtant cela avait suffi pour que l'arme lui semble étrangement familière.

Il releva la tête. Sa vision se troublait mais il aperçut l'étrange couple formé par Earl et Adennon sur le parvis du temple.
Earl qui le regardait, à présent. Ses yeux d'or étaient froids comme des morceaux de glace.
Un frisson incrédule remonta le long de l'échine du brigand.


- Earl, tu...

Sa voix s'étrangla, la lueur dansante de l'oeil bleu-vert s'éteignit comme une chandelle qu'on mouche. Un battement de coeur...
Et le jeune homme s'écrasa au bas de l'estrade.

Il y eut un craquement sec lorsque sa tête heurta le sol et les pavés alentour furent éclaboussé de rouge.
Une des femmes du premier rang porta une main à ses joues en sentant comme une petite pluie tiède qui ruisselait sur son visage, fixa un moment le sang qui lui lui maculait les doigts, puis hurla avant de s'évanouir. Le cri rompit la stupeur hébétée des badauds qui refluèrent précipitamment pour ne pas se salir les souliers.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 11:24

Le "prêtre" fendait la foule, toujours juché sur son cheval. Il avait laissé le second en arrière, et tentait d'avancer le plus rapidement possible sans piétiner tout le monde. Heureusement, malgré la foule compacte, les badauds conservaient l'instinct "cheval = danger" et s'écartaient.

- Écartez-vous ! Je dois sauver son âme.

Il arriva rapidement au niveau de la potence, alors que Syld se vidait de son sang. Il sauta à terre, et s'agenouilla au près de son compagnon.
Le bas de sa robe blanche baignait dans le sang qui giclait du Shalos, l'imprégnant et la colorant petit à petit de rouge. Comme si la vie qui s'écoulait de l'assassin nourrissait le vêtement du prêtre.

Posant une main sur la blessure pour freiner le flux, et se servant de l'autre pour redresser la nuque de son compagnon, le faux prêtre afficha un sourire triste.


- Je ne peux vraiment pas te laisser seul cinq minutes...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 11:57

Le regard froid d'Earl avait vacillé lorsque Syld avait basculé au bord de l'échafaud.
A présent, il se tenait, roide et d'une pâleur mortelle. On aurait dit que la foudre venait de s'abattre à ses pieds.
Le tremblement de la main d'Aelred sur son bras l'aida à reprendre ses esprits. Il se secoua et son expression se durcit à nouveau. Passé l'instant de surprise, il n'affichait plus qu'une froide indifférence.


- Venez, père, nous n'avons plus rien à faire ici...

Loin, plus loin dans la foule ébahie, trop loin pour être entendu, le patron des Trois Zoris se tortilla les mains dans le tablier qu'il avait oublié d'enlever.

- Mais enfin, Molly n'a jamais eu de frère, si ?

Ecartant d'un coup d'épaule ceux qui étaient trop occupés à tendre le coup avec curiosité pour songer à dégager le passage, le clerc conduisit rapidement son père au carrosse qui attendait dans une rue adjacente.

- Vous devriez rentrer à Lévitas sans attendre.

Aelred dodelina vaguement de la tête, comme un pantin dont les fils viendraient de rompre.
Earl referma la portière blasonnée et adressa un bref signe de tête au cocher qui fouetta aussitôt les chevaux.

Le jeune clerc fit volte-face et retourna jouer des coudes dans la foule. Il parvint aux abords du gibet au moment où un "prêtre" se penchait sur le corps étendu sur les pavés. Les yeux dorés s'étrécirent.
Ah, en voilà un Shalos qui choisissait bien son moment pour arriver !


- Loin de moi l'envie de vous rappeler les bases de votre métier, "mon Père", mais le coeur de ce garçon avait cessé de battre avant même qu'il ne touche le sol, lâcha Earl avec froideur.

Il considéra la flaque rouge qui avait cessé de s'étendre et l'oeil bleu-vert terne et vitreux qui semblait obstinément fixer un point dans le vide, avant de laisser tomber d'une voix nette et d'où l'émotion était complètement absente :

- Il est déjà mort. Vérifiez donc.
Revenir en haut Aller en bas
Lunelia

Lunelia

Réputation : 264

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 12:00

Lunelia observait encore la scène en riant, la puissance démesurée qui commençait à s'emparer de Fanaa, le condamné en sang sur l'estrade entouré d'un étrange faux prêtre, cela devenait très intéressant.
La forme de son Elixia de ce "prêtre" était totalement aux antipodes de ce qui se faisait dans le clergé ! Comment cet homme pouvait-il prétendre en être un ? C'était une insulte à l'ensemble de cette caste...

La puissance de Fanaa grandissait, la barrière se durcit, redevint ronde, se solidifia, jusqu'à devenir un vrai rempart totalement infranchissable pour la pseudo-lunaire.

Elle se recula, enchanta un de ses poings avec un bon taux d'Elixia lunaire et mis un énorme coup de poing, qui se solda dans un bruit creux sans aucun changement...


- Quand même... c'est solide...

Voilà qui devenait ennuyant, une bombe impossible à contrôler dans une sphère, sans l'intervention de la seule capable de la désamorcer...
Au moins elle était presque sûr que si elle venait à "exploser", cela n'aurait pas de conséquences sur la planète car la déflagration restera dans la "bulle".

Néanmoins, maintenant il va falloir attendre et voir ce qui se passe, une seule instabilité et c'est la destruction de toute la place... le seul avantage étant que son don empathique ne marchait pas à travers la barrière. C'était pour elle un grand soulagement que de ne plus ressentir les souffrances des gens !

Elle contacta Fanaa par télépathie, seule chose pouvant encore traverser la barrière :


- Mademoiselle arrêtez-vous, je peux sauver votre ami, arrêter immédiatement ses souffrances.
Mais pas là, pas avec cette barrière ! Je ne peux la franchir... calmez-vous !

Bien sûr, tout cela n'avait pas de sens, les cinq pilules étaient toutes les mêmes et elle connaissait parfaitement son effet !
Elle savait pertinemment que Fanaa deviendrait incontrôlable et qu'elle ne voulait pas voir la prêtresse près de son aimé. De plus cette pilule a un autre petit effet particulier, celui de donner temporairement le don empathique à son utilisateur.
Ainsi elle pourrait ressentir toute la puissance qui l'envahit et toutes les souffrances des gens de la place.
Cependant il fallait la tester sans pour autant attirer l'attention, sans la tuer instantanément, ni même la faire souffrir physiquement...
Il fallait qu'elle se rende compte que son pouvoir était dangereux et qu'elle ferait du mal aux autre si elle n'acceptait pas les enseignements des lunes...
La mission arrivait à son tournant décisif, qu'allais-il se passer maintenant ?
Lunelia ria devant l'excitation de l'inconnu et se dit à elle-même !


- Hihihi, saintes lunes, priez pour sa survie !
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 12:09

Le Shalos tourna un regard vide vers le clerc. Son ton était, lui aussi, vide.

- Et c'est ta faute...

Revenant à la victime, Soghann passa avec douceur la main sur le visage de son compagnon, fermant ses paupières inertes.

- Tu n'a pas laissé faire, n'est ce pas ? Tu as un plan.

Il n'y avait pas d'espoir dans ce ton, juste un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 14:18

Après la gifle de Kyara, une fois que la shalos l'avait lâchée, Fanaa s'était retournée pour apercevoir le gamin frapper. Elle avait ressenti le coup puis, comme au ralenti, elle avait vu Syld tomber... pour se briser plus bas.
Pétrifiée elle avait aperçu Earl et Soghann se rapprocher. Le Levitis avait prononcé les mots fatidiques.


*Il est mort?*

Une long gémissement de souffrance jaillit de ses lèvres. Les badauds avaient commencé à s'écarter et la jeune femme se précipita vers les trois hommes. Elle repoussa brutalement Soghann pour prendre le corps de Syld dans ses bras. Elle leva des yeux brillants de colère vers le Levitis et sa main partit en arrière puis frappa, laissant au passage de longues estafilades sanguinolentes sur la joue d'Earl. Les griffes de Syld avaient finalement réagi à son elixia. Un peu trop bien.
Fanaa gronda:


- Soigne le, ressuscite le, ramène le. Fais ce que tu veux mais rends moi Syld !

L'ordre était sans équivoque. La voix de la jeune fille était posée, calme. Trop calme. D'un geste du doigt elle réduisit le dôme jusqu'à ce qu'il n'englobe que Syld et elle.

- Tu peux agir sur lui, ton elixia sera accepté. Maintenant, fais. Ou je fais appel à Lunelia !

Elle ne voulait pas en arriver à cette extrémité, n'en avait aucunement l'intention, mais il fallait faire peur à Earl pour s'assurer qu'il se rattrape, qu'il agisse ! Elle ne regardait plus Earl mais un autre point dans la rue d'une ville. La puissance de l'elixia offerte de par la bulle de Lunelia coulait dans les veines de Fanaa, elle le sentait. Ses sens étaient aiguisés. Elle savait où se trouvait l'Ennemi. Sa proie.
Le cœur de Fanaa débordait de colère, de chagrin, de rancœur et de souffrance. Et aussi de… vide. Un vide qui commençait lentement mais sûrement à la ronger.
Et celui qui était la cause de ça n’était autre qu’un vieillard qui fuyait dans un lourd carosse. Et bien il pouvait bien se sauver, il ne lui échapperait pas.

Le regard de Fanaa se fit lointain.


*Ne fais pas cela !*

Trop tard. La Danseuse ne daigna même pas répondre à la mise en garde. Son esprit vola jusqu’au carrosse et fit face à l’ex chancelier. Il pouvait sentir sa présence, même deviner sa forme. Il était vieux mais encore puissant.
C’est une voix éthérée qui parvint à ses seules oreilles :

* Vous les avez réunis. Vous les avez réunis, soyez en remercié, mais je vous promets que vous ne les rejoindrez pas *
De longues griffes sans consistance poussèrent au bout des doigts de la forme spirituelle de la dernière Chandlune et tranchèrent la carotide du vieillard.
Physiquement il ne sentit rien, il n’y eut point de sang ni de blessure apparente.
Mais quelque part, enfoui très très profondément, quelque chose, une chose vraiment importante lui avait été arrachée.

En réintégrant son corps quelques secondes plus tard, Fanaa prit une grande goulée d’air, comme si elle était restée longtemps en apnée, puis tourna son regard violet vers Syld, inerte, dans ses bras. Non. Cela ne se pouvait. Cela n’avait pas le droit d’être réel. Jamais !


- Earl, bon sang ! cria-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 14:38

La mélodie de Dide avait été reprise par un autre violon. A coté de la dame en pleur, une musicienne l'accompagnait. C'était doux de voir son oeuvre gratifier d'un deuxieme instrument.

Il ne rata rien du spectacle, surpris par le gamin plongeant sur le condamné, il cessa sa mélodie net. Baignant la place dans un silence de mort.

Soghann traversa la foule pour sauter sur l'estrade. Dide tenta de retenir la femme qui pleurait, mais il n'arriva pas a temps.

Il vérifia ses barrières mentale entourant ses perceptions, la musique de la demoiselle devait être atroce.

Il s'approcha du corps, juste a temps pour retenir quelques gardes qui venait emporter le corps et faire partir les intrus.


- Messieurs, laissez les ... euh ... laissez la donc pleurer cet homme.

_________________
Grande Place MedievirGrande Place Troubadour_mediovien_hGrande Place Troubadour_lunaire_hGrande Place 560347troubadour_mediovien_h6Grande Place Lunaire


Dernière édition par Dide Labedeli le Ven 4 Déc 2009 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitimeVen 4 Déc 2009 - 14:44

La mage blanche resta de marbre pendant que Syld tombait. La couleur écarlate de l'assassin contrastait avec la pâleur d'Earl qui se dirigeait vers échafaud. Entre temps, un autre Shalos était arrivé. Un prêtre? non, elle l'avait déjà vu a Veis...

Hakuren se rapprocha de la scène alors que la plus part des gens, déçus du spectacle, repartaient. Elle n'avait pas de compétences pour soigner ce genre de blessure... et niveau magie, a part le transformer en glaçon...


- Mais... Ne pouvons nous rien faire?

cette question, qui la taraudait depuis le début de cette "cérémonie", était sortie toute seule...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Grande Place Empty
MessageSujet: Re: Grande Place   Grande Place Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande Place
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Texture de fond à la place de couleurs
» Nouvelle mis en place (tout perdu)
» Probléme pour changeais les fond de catégorie et mettre une image a la place du titre.
» page du forum trop grande !
» des croix à la place des images, des msg, etc ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: