Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Crypte du Fossoyeur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 18:11

Le Fossoyeur écouta la requête de Fanaa avec attention puis inclina légèrement la tête pour signifier son assentiment.

- Soit. Vous pourrez vous en charger, mais je devrai y assister. Après tout, mon travail est de veiller sur les défunts jusqu'à ce qu'on vienne les chercher.

Il ne semblait absolument pas se formaliser du manque de confiance de la jeune femme, pas plus qu'il ne cherchait à dissimuler complètement le côté ravagé de son visage, bien que ce soit précisément ce côté qui faisait face à Fanaa. Dans un cliquetis, ses doigts se déplièrent et glissèrent sur le torse nu de Syld, effleurant la peau sans la toucher.

- Celui-ci a bien de la chance. Rares sont ceux qui reçoivent la visite de parents, d'amis ou d'amants avant de partir.

Sa main griffue poursuivit son mouvement aérien et alla lever le loquet de la porte basse devant laquelle ils étaient arrivés. Ils avaient quitté la place pour emprunter une ruelle qui longeait les murs de la prison. C'était un lieu un peu sinistre, encadré de façades aveugles, mais le sol pavé était propre et sec. La porte s'ouvrit sur une volée de marches et une bouffée d'air froid.

- J'ai pensé que passer par la prison éveillerait trop de souvenirs. Voici l'entrée de service qui permet d'accéder aux sous-sols. Attention où vous posez les pieds, il n'y a pas de lumière. Oh, et je serais reconnaissant au dernier de bien vouloir refermer la porte derrière nous. Je n'ai aucune envie de voir de rats se glisser dans ces murs. Une seconde...

Le Fossoyeur se pencha et ramassa avec délicatesse ce qui remuait sur une des premières marches. Il souleva un gros oiseau noir dont une des ailes était plaquée contre le corps par un bandage serré.

- Je l'ai trouvé dans la ruelle avant l'aube. Encore un qui s'est fait prendre dans les pièges que certains prisonniers installent aux fenêtres de leurs cellules pour varier leur menu...

Le volatile sautilla en silence jusqu'à l'épaule du jeune homme et resta là, les yeux fixés vers les nouveaux arrivants.

- Bien, suivez-moi.

Des marches, des marches, et encore des marches qui descendaient plus bas que le dernier niveau des cachots de la prison, jusqu'à de vastes caves voûtées. Des planches, des chaînes rouillées et divers objets dont personne n'avait plus l'utilité s'entassaient en désordre, formant comme des cloisons entre les piliers. Tout était vieux ou abîmé mais il régnait une propreté extrême.
Le Fossoyeur indiqua gracieusement une "pièce" où trônaient quelques chaises plus ou moins cassées, puis une autre où il n'y avait qu'une table et une sorte de plan de travail encombré de chiffons, de cuvettes ébréchées et de divers instruments métalliques.


- Les vivants qui le désirent peuvent s'installer ici, et le mort doit être déposé là. Je n'ai guère l'habitude de recevoir des hôtes qui respirent encore, donc j'espère que vous voudrez bien excuser le peu de confort de ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 19:44

Fanaa et Kyara le suivirent en silence, portant Syld. La jeune fille avait tressailli lorsqu'il avait fait mine de le toucher mais finalement il s'était contenté d'un geste bizarre, sans contact. Lorsqu'elle vit l'oiseau noir, Fanaa repensa aux Kraa qui étaient partis. Heureusement qu'aucun n'avait été piégé comme celui-là. Dire qu'elle n'avait même pas songé au danger lorsqu'elle les avait envoyé porter des graines à Syld. Elle aurait dû.

- Vous parlez étrangement bien pour quelqu'un à qui il manque la joue et les cordes vocales. Vous avez eu de bons soigneurs, vous parlez bas mais de façon très compréhensible.

Cette remarque était sans but précis. c'était une observation, rien de plus.

Ils arrivèrent à la dernière salle. Kyara lâcha Syld et Fanaa enlaça le corps inerte comme une mère serrerait un enfant sur son sein, de façon à le rassurer, le protéger. Observant la salle, Fanaa eut envie de pleurer. C'était si vide, si sombre, si froid... cet endroit était pour les morts, toute l'atmosphère l'exprimait. Une crypte.

- Ce n'est pas un endroit pour lui ici, c'est... c'est tellement...

Elle baissa la tête et l'enfouit dans les cheveux noirs raidis par le sang coagulé. Ses yeux la piquaient mais elle ne devait pas pleurer. Pas encore. Elle devait garder toute sa tête. Avec effort elle se redressa et allongea le jeune homme sur la table de pierre froide.

- Ne dites pas qu'il a de la chance. Il aurait eu de la chance si il étaient encore vivant, libre et innocenté publiquement. Là il n'a que des gens endeuillés autour de lui...

Elle se passa la main sur le front. Elle n'avait jamais eu de proche mort dont elle dut s'occuper auparavant. Et pour cause, la seule personne qu'elle eut pu qualifier de proche se trouvait juste là. Elle ne connaissait pas les règles à suivre pour ce genre de situation et se fiait à son seul instinct.

- Puis je avoir de l'eau propre, un linge... et aussi des vêtements neufs ou du tissu et de quoi lui en coudre ? Il ne faut pas qu'il garde cette horreur. S'il vous plait...

Mais elle n'avait pas d'argent pour demander à quelqu'un d'aller en acheter. Elle hésita puis son regard se posa sur Kyara. Elle devait mendier, elle n'avait pas le choix. Elle n'en avait pas honte, c'était hélas son seul recours. Elle avait pensé au Mediovien mais celui-ci s'était déjà bien généreusement proposé pour racheter le corps, elle ne pouvait trop lui en demander. Surtout qu'ensuite elle devrait tout mui rembouser mais ceci serait une autre histoire.


Dernière édition par Fanaa le Mer 21 Avr 2010 - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 20:25

Le Fossoyeur se contenta de sourire aux paroles de Fanaa, de son sourire mélancolique et lointain. Il déposa en douceur l'oiseau blessé sur le dossier d'une chaise qui ne tenait plus que sur trois pieds avant de murmurer une réponse :

- Avoir trouvé l'être aimé durant son existence, si courte soit-elle, est bel et bien une chance. Il y a beaucoup de gens qui traversent la vie seuls, vous savez. On pense souvent que partir sans avoir à laisser quelqu'un derrière soit est plus facile... ce n'est pas vraiment le cas, hélas.

Il indiqua d'un élégant geste de la main le plan de travail qui se trouvait sur le côté, dans une alcôve entre deux piliers.

- L'eau et le linge sont ici. Les vêtements qui sont là devraient être à sa taille. Ils n'ont jamais servi. Utilisez-les si vous estimez qu'ils conviennent.

Il effleura la petite pile d'habit soigneusement pliés sur un coin de la table et cueillit une lourde clef posée dessus.

- Permettez-moi...

Se glissant aux côté de Fanaa, il déverrouilla les fers qui entravaient toujours le corps de Syld tout en prenant garde de ne pas le toucher. Le cliquetis des chaînes se répercuta en échos contre les voûtes.
Le jeune homme alla les suspendre à un crochet puis refit face à la demoiselle sans se rapprocher d'avantage. Il ramena sa main de métal contre sa poitrine, repliant une par une ses phalanges argentées avec lenteur, figé dans une attitude qui devait lui être coutumière.


- Je vous en prie, prenez soin de lui. Ne vous préoccupez pas de ma présence, mais si vous avez besoin de quelque chose, il vous suffit de demander.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 21:24

- Vous allez regarder ?

Elle devait l'accepter. c'était une petite concession pour avoir le droit de s'en occuper seule.

- D'accord.

Elle engloba du regard ceux qui l'avaient suivie. Ils ne proposeraient pas leur aide pour cette partie, comprenant qu'elle tenait à s'en occuper seule. Puis elle se mit à l'ouvrage.
Le déshabillant, nettoyant son corps avec délicatesse et douceur. Elle faisait attention à ne pas lui faire mal, quand bien même il ne sentit plus rien. La peau était encore douce et Fanaa frissonna. Penser qu'elle ne serait plus jamais tiède...
Elle choisit les vêtements les plus propres de la pile et les lui enfila.

"L'être aimé". Oui de l'extérieur peut-être que l'image donnée se résumait à cela. Peut-être. Mais il n'avais aucune preuve, il disait ça juste... parce que c'était le plus simple. Elle ressentit de la peine en entendant ses mots, au début. Parce que le Fossoyeur parlait sans savoir, justement. Mais en vérité ce qu'il disait était tout à fait gentil et teinté d'un peu de mélancolie.


- Votre vie à vous n'est pas terminé, tout peut arriver encore. Il ne faut pas vous fermer à toute éventualité et ainsi, l'empêcher de se produire.

Avait elle vraiment dit ça ? Fanaa était surprise de sa maîtrise d'elle-même. Elle n'avait pas encore pleuré depuis la chute du chenapan et arrivait à garder la tête froide. Ainsi, dans les situations les plus désespérées elle était capable de réagir de façon calme et réfléchie ? Incroyable.
Quelque part, elle sentait en elle comme une problème, un filet d'elixia qui s'écoulait inexorablement et un débit qui continuait de se réduire... jusqu'à sa totale extinction ? Cela provoquait une certaine gêne mais plutôt supportable. Surtout quand elle ne focalisait pas ses pensées dessus.

La Danseuse passa à la chevelure folle et retint une grimace en voyant la couleur de l'eau. Elle trouva un peigne et débroussailla tout cela. Et puis il fallut passer au visage.

Fanaa eut un éblouissement, un étourdissement et dut se retenir à la table pour ne pas tomber. Elle ferma les yeux et respira lentement. Ce n'était pas le moment d'avoir une faiblesse. Elle rouvrit les yeux et le regarda. Son bandeau était crotté de sang. Ce bandeau qu'il ne supportait pas que quiconque touche de son vivant. Ce bandeau était gardien de son secret, et c'était pour le respect du secret de Syld que Fanaa refusait que quiconque ne profane son corps. Elle approcha doucement ses mains du tissu souillé en tremblant. Son coeur battait à coup sourds. Ce geste l'avait toujours fait réagir, toujours, alors peut-être que cette fois encore... elle souhaitait de toute ses forces que cela le réveille, qu'il lui casse le poignet si il le fallait mais qu'il ouvre son œil et réagisse ! Pitié !
Son affolement ne connut plus de limite lorsqu'elle effleura le tissu. Mais il ne se passa rien. Rien du tout. Alors elle lui ôta le bandeau noir en prenant bien garde que la paupière, dessous, soit restée fermée. Une grosse larme roula sur la joue de la jeune fille et tomba au coin de l'oeil de Syld, de mêla à un peu de sans séché et prit une teinte rougeâtre avant couler sur son visage. Visage qu'elle nettoya avec précaution. Ensuite elle prit une des chemises jamais portées et en déchira une large bande qu'elle installa en lieu et place de l'ancien bandeau.
Propre, habillé, libéré de ses fers, il semblait endormi. Fanaa avait détendu de son visage lorsqu'elle l'avait pris dans ses bras au bas de la potence.

Il était prêt maintenant.

Alors Fanaa éclata en sanglots.


- Allez réveille toi je t'en supplie. Syld... Mon ange il faut que tu reviennes... Je n'y arriverai pas... j'ai tenu mes promesses : je ne me cache plus sous les lits, je ne m'agenouille devant personne, et je ne sortirai plus sans te prévenir. Alors reste avec moi, reste avec moi...

Elle s'écroula sur son torse et laissa libre court à son immense chagrin.


Dernière édition par Fanaa le Mer 21 Avr 2010 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 21:43

Dide n'avait pas fait le lien entre le garde ne connaissant pas Earl et le fait que ce n'était pas lui qui l'avait acheter. En effet, il avait préciser que c'était le bourreau qui avait effectuer la transaction, et qu'il ne connaissait pas le nom de l'acquéreur. Il réfléchissait. Si bien qu'il suivait sans regarder le décor.

Il avait une dette envers ces personnes qui s'étaient occupé de Hydra un moment, il avait une dette envers ces autres que sa famille avait maltraité, si il s'occupait du corps du défunt, une partie de sa dette serai peut être effacé. Mais comment racheter ce corps.

Si c'était une personne qui rachetait habituellement des condamner, comme il avait vu des médecins faire pour augmenter leur savoir sur le corps humain, il pourrait surenchérir et convaincre ces hommes de céder le corps.

Mais si comme l'avait laisser supposer le garde, un homme avait payer une fortune pour avoir ce corps et aucun autre, les discutions pourraient être stérile.

Dide hésita a poser des question a ce fossoyeur. Il était très gêné vis a vis de ces cicatrices. Avant que Fanaa ne commence a préparer le corps, le Médiovien décida de remonter, il chuchota avant de sortir


-Je ... je vais arrêter ceux qui voudraient venir chercher le corps. Il faut régler cela sans que cette femme ne soit présent. Et ... j'ai rien a faire ici.

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire


Dernière édition par Dide Labedeli le Sam 5 Déc 2009 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 23:07

Le Fossoyeur ne bougea pas plus qu'une statue pendant tout le temps que prit l'opération.
Ce ne fut que lorsque Fanaa craqua et s'effondra sur le torse de Syld qu'il ferma les yeux. La main métallique appuyée contre sa poitrine se reserra un peu plus avec un tout petit grincement.
Mais ce ne fut qu'un bref instant, et les cils soyeux se relevèrent presque aussitôt sur les yeux gris.

En silence, il ramassa les morceaux de tissu souillés qui traînaient, reposa les cuvettes remplies d'eau rougie sur le plan de travail et rangea les vêtements inutilisés. Il longea ensuite la table, laissant courir sa main sur le bord sans faire grincer ses doigts griffus sur la surface de pierre polie. Immobile à côté de la tête de Syld, il parut un moment absorbé dans la contemplation de ses traits. Un soupir lui échappa enfin :


- C'est bien.

Sans autre commentaire et en évitant avec délicatesse de regarder Fanaa, le Fossoyeur quitta la "salle", laissant la jeune femme exprimer son chagrin comme elle le souhaitait à l'abri des regards inconnus.
Avec ses gestes précis et gracieux, il referma un livre resté ouvert sur une table basse ressemblant terriblement à un chevalet de torture et alla le replacer sur son étagère. Il ne tourna même pas la tête vers ceux qui s'étaient installés dans le recoin qui servait de salon pour s'adresser à eux :


- Je vous aurais bien proposé un quelconque remontant, mais comme je l'ai dit, je n'ai pas l'habitude de recevoir les vivants. Je n'ai que de l'eau froide à disposition, hélas.

Il tendit soudain l'oreille vers les escaliers menant à la porte de service, puis se retourna complètement.

- J'entends les roues d'une charrette sur les pavés de la ruelle. Ils arrivent.

Et, en effet, plus haut, sous le ciel grisâtre de Faélanir, une carriole bâchée s'avançait en bringueballant entre les murs aveugles de la prison et des hautes maisons avoisinantes. Le véhicule s'immobilisa dans un épouvantable grincement d'essieux devant la porte qui menait aux sous-sol et un solide gaillard barbu qui ressemblait à un marin sauta à terre pour aller frapper vigoureusement au battant.

- Hey, le Fossoyeur, t'es là ?
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 23:26

Alors que le médiovien remontait les multitudes de marches, il entendit une charrette s'arrêter, et s'étonna de l'acoustique des lieux. La pierre rendait un son si étrange et amplifié.

Alors qu'on appelait le fossoyeur, Dide arriva au niveau de la porte. Il l'ouvrit sortit, et referma derrière lui. Le gaillard n'avait pas l'air très engageant ainsi, Dide fut poli mais ferme.


-Monsieur, je vous prie de nous excuser pour le dérangement, mais la famille du condamné est finalement venus réclamé son corps. Ils m'ont envoyé pour vous rembourser l'argent investi, et me prie de vous souhaiter une agréable journée.

Et le médiovien commença à rassembler l'argent.

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 23:40

L'homme considéra le Médiovien avec perplexité puis secoua la tête.

- Mon petit monsieur, j'en ai rien à faire de tes zoris, moi. C'est pas moi qui m'amuserais à acheter un cadavre. Ca ce sont les affaires de mon patron. Je suis juste chargé de lui ramener ce qui lui appartient, et puis c'est tout. Il veut le corps de ce gars, alors il aura le corps de ce gars. Et pas la peine d'essayer de me soudoyer comme si j'étais à vendre moi aussi.

Il contourna tout simplement Dide comme s'il s'était agi d'un simple poteau planté sur son chemin et leva le loquet de la porte.

- Ho, le Fossoyeur, je descends !
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 23:48

Dide retint l'homme par le bras. Il fallait l'arrêter, lui dire quelque chose

-Désolé mon gars. Le corps n'est plus ici.

Il ressentit un frisson qu'il réprima. Ce bluff ne durerai pas longtemps.

-La famille l'emporte en ce moment même vers Shalanos. Alors prend l'argent ou rattrape les. Ils étaient pressé, je suis un de leurs ami, ils m'ont chargé de régler les détails sur place.

Il serrai le bras, il ne le laisserai pas descendre

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 0:05

- Monsieur le Médiovien, ces mensonges ne sont guère dignes d'un fils de bonne famille comme vous sembliez l'être de prime abord.

Le Fossoyeur finit de gravir les dernières marches et glissa avec douceur ses griffes de métal autour du poignet de Dide.

- Je souhaiterais que vous lâchiez cet homme avant qu'il ne cède à l'envie de vous coller son poing dans la figure.

De fait, le conducteur de la carriole avait son poing libre serré et levé.
Le Fossoyeur secoua lentement la tête. Même le convoyeur qui en avait sans doute vu de belles dans sa vie ne put s'empêcher de fixer avec fascination le visage mutilé du jeune homme.


- Je n'ai nulle envie de voir des êtres humains se disputer un cadavre comme des chiens se disputeraient un os, quelle qu'en soit la raison. Alors ça suffit.

Le Fossoyeur relâcha le poignet du Médiovien et adressa un signe à l'homme barbu.

- Vous pouvez descendre. Mais attendez un peu avant d'aller prendre le corps, s'il vous plaît. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 0:18

La poisse, le fossyeur était monté malgrès que l'autre ai crier qu'il descendait.

-Vous me paraissiez également un homme censé, sieur Fossoyeur. Vous faites entrer l'agneau dans un terrier rempli de loup.

Puis les voyant disparaitre dans l'escalier il haussa le ton


-Ce corps doit revenir a sa femme, vous ne réussirez pas a l'y arracher.

Finalement il abandonna, restant a l'entrée, il décida de regarder cette charrette d'un peu plus prés

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 0:39

Le Fossoyeur ne prêta nulle attention aux paroles de Dide et se détourna sereinement. Il descendit les escaliers sans hâte à la suite de l'homme.

- J'aimerais que vous ôtiez votre bonnet. Je tiens à ce que l'on respecte les morts en ma présence... ah, et il y a des dames ici, aussi. Si vous vouliez bien vous assoir et patienter...

Le conducteur de la charrette enleva son couvre-chef et resta planté sur place au bas des marches, tordant le malheureux bonnet de laine entre ses grosses mains calleuse avec une gêne évidente.

- Je pensais pas qu'il y aurait de la famille à lui.

Le Fossoyeur hocha simplement la tête.

- Attendez ici.

Puis il se glissa dans la "pièce" adjacente et se rapprocha de Fanaa. Il esquissa un mouvement pour poser une main sur son épaule mais pour une fois son geste fut incertain, presque maladroit. Il hésita, et laissa finalement retomber son bras dans les plis flottants de ses vêtements. Il était tellement plus difficile de s'occuper des êtres humains lorsqu'ils étaient vivants...

- Mademoiselle, il va falloir le laisser. Vous ne pouvez pas rester accrochée à lui comme cela. Il est déjà parti. Ce qui est ici n'est qu'une enveloppe...
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 2:55

Soghann regardait encore le corps de Syld lorsque Earl répondit. Aussitôt, les ombres se mirent à s'agiter, entourant les contours de l'assassin d'un flou inquiétant. Puis Fanaa arriva, le repoussant d'un barrière magique créée il ne savait comment.

Tous les tuer. Autant qu'ils étaient. C'était la seule envie qu'il avait, là, en cet instant funeste. Être débarrassé de tous ces individus qui étaient venus s'imiscier dans leur vie au cours des quelques semaines -à peine un mois- précédent ce jour, cette heure, ou Syld avait perdu la vie. Cet instant où le Shalos avait senti le flux se tarir, le coeur de Syld cesser de palpiter sous ses doigts. Cette seconde où il avait senti son propre coeur se déchirer, une partie de son âme s'arracher. Lui qui croyait s'en être débarrassée, elle venait d'être douloureusement détruite. Retrouvée pour être arrachée.


Mais c'était fini. Tous les tuer, aussi tentant que cela fusse, ne le ramènerait pas d'entre les morts. Son corps resterait inerte, rien ne les ramènerait deux mois en arrière, avant que tout cela ne commence.

Fanaa avait pris sa place auprès du corps, s'appropriant le cadavre comme elle l'avait fait de son vivant. C'était fini.


Soghann ferma les yeux, mais peine perdue. Rien ne changeait autour de lui. Il était toujours à Faelanir. Maudite ville.


Après quelques minutes de contemplation muette, l'assassin s'arracha au spectacle pathétique. D'un geste lent et légèrement tremblant, il mis la capuche de sa robe de moine par dessus sa tête, et disparu dans la foule.





**************************************************************************************************************




** Inutile. Tu es maintenant inutile. A peine décoratif.**

C'est ce que se disait Soghann, contemplant d'un oeil embrumé le bijou d'oreille posé sur la table. Le Shalos releva la tête, soudain conscient de son environnement direct. Le brouhaha, l'air vicié et enfumé. Les relents d'alcool, de sueur, les cris et les rires. Des poings sur les tables, des pintes qui s'entrechoquent. Une taverne. Faelanir.

- Maudite ville.

** Un exilé. un putain d'exilé, voilà ce que je suis. J'ai échoué dans la mission que ma confié le Roi. Veiller sur Fanaa. **

L'assassin pouffa.

** Foutu Fanaa. Comme si elle n'était pas assez grande pour prendre soin elle-même de ses miches. Tout est de sa faute. **

Saisissant son verre entre deux doigts, il le leva pour en admirer le fond. Pas encore vide.

** Est-ce que je pourrais me retenir de la tuer, si je la revoie ? **

Vide, maintenant. Comme une bonne vingtaine d'autres avant lui.

- Foutu picrate.

Étranges propos, pour un homme à la mise non moins étrange. Des cheveux longs et aussi noirs qu'un corbeau, une robe blanche maculée de sang, éclusant des verres depuis des heures comme s'il allait trouver la Vérité au fond de l'un d'eux.

- A la mort, à la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 4:05

Earl se laissa un moment porter par le flux des habitants qui retournaient à leurs activités tout en grommelant de déception. Ils n'avaient pas eu le temps de voir grand chose... au moins, avec les pendaisons en bonne et due forme, on avait le temps d'apprécier le spectacle, de ne pas perdre une miette des convulsions du supplicié.
Le Lévitis était d'une pâleur inquiétante. Il se détourna brusquement. Une silhouette blanche se tenait à quelques mètres derrière lui.


- Je m'en doutais... Laissez-moi en paix, je n'ai plus besoin de votre protection !

Il reprit sa route d'un pas précipité, et monta presque en courant la passerelle de son navire. Un navire vide et paisible. Les mouettes tournaient autour des mâts, les cordages bougeaient dans le vent marin. Tout était si... normal.
Le jeune homme chancela et se rattrapa au bastingage.


- Ael, Ael, pardonne-moi pour ce que j'ai fait. Donne-moi la force de continuer, je t'en prie... je t'en prie.

Il serra le poing et y enfonça ses dents pour réprimer les sanglots qui lui montaient à la gorge.
Ca faisait mal, tellement mal.
Il ferma les yeux puis se laissa glisser assis sur le pont.

Le soleil tenta une percée à travers le couvercle de nuages gris gonflés de pluie.

Earl releva les paupières et leva la tête pour le regarder.
Il allait bientôt être l'heure de partir...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 14:06

- Mais c'est son... enveloppe... à lui. Ca reste... lui... hoqueta Fanaa entre deux sanglots.

La jeune femme n'avait qu'une envie, s'accrocher à lui et ne plus jamais le lâcher. Que le reste du monde les oublie, les laisse en paix. Seulement elle avait conscience que ce n'était pas la solution. On la prendrait pour une folle, on l'arracherait à elle et elle ne serait jamais assurée de son repos, du respect de son corps.
Elle devait agir de façon réfléchie. Le plus qu'il lui était possible du moins.


- Encore un instant, s'il vous plait.

Avec effort, elle se redressa et le regarda, la vue brouillée par l'eau de ses yeux. Elle les essuya mais les larmes coulèrent de plus belle. Elle espérait de toutes ses forces qu'ils allaient trouver un moyen de lui trouver des funérailles décentes mais gardait à l'esprit que peut-être, il leur serait trop difficile de le récupérer. Si l'acheteur se montrait pas trop intransigeant, il était possible qu'ils échouent.

Et alors... et alors là...

*Je protègerai ton secret, c'est la seule chose que je sois assurée de pouvoir faire, Syld. C'est trop peu mais... je voudrais faire plus seulement... je ne suis que moi.*

Fanaa chercha en elle la Source mais elle semblait presque tarie... ou endormie. L'elixia continuait de fuir sans qu'elle puisse rien y faire, il lui semblait laisser derrière elle une trainée de poussière d'argent qui disparaissait en touchant le sol. Sa puissance avait été incroyable, et elle semblait maintenant se mourir. Pourquoi ? Oh qu'importait la raison ! Le seul sort qu'elle fut capable de lancer en le réussissant sans l'avoir jamais appris était la barrière. Ce qui lui restait d'elixia serait largement suffisant pour celle qu'elle désirait créer maintenant.
Fanaa dessina un petit volute dans les airs et posa extrêmement délicatement le bout de ses doigts sur la bandeau neuf.


*Reste toujours scellé pour qu'il repose en paix.*

La Danseuse posa ses lèvres sur le font de Syld et resta un long moment dans cette position, tissant, fixant la petite résille protectrice. C'était la dernière magie qu'elle pouvait exercer sur Syld, elle la créerait sans faille, sans défaut.
Quand elle se fut assurée de la sûreté de la toute petite -mais ô combien importante à ses yeux- protection, et même un peu après par sécurité, elle se releva et observa son ouvrage. Excellent. Elle aurait voulu étendre le charme au corps entier mais n'avait plus assez d'elixia pour cela. Hélas.


- Ils n'ont pas réussi à le racheter ?

Fanaa essuya de nouveau ses yeux ruisselant. Elle allait suivre Syld et se présenter au commanditaire. Peut-être qu'en parlementant bien... mais elle avait peu d'espoir. Bien trop peu. Elle observa sa mise, sa robe crème souillée du sang de Syld. Avec son visage ravagé de chagrin, elle devait faire peine à voir. Il ne fallait pas se laisser aller. Pas encore.

- Vous pouvez...

Les mots la déchirèrent.

- Vous pouvez le toucher maintenant. Je n'arriverai plus à le porter.

Ses lèvres tremblèrent.


- Mais faites y attention je vous en prie...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 17:29

Le Fossoyeur s'inclina.

- Je prends toujours soin des défunts. Ce sont ma seule famille, mes seuls amis, les seuls qui ne me regardent pas comme si j'étais un monstre.

Il s'éloigna à reculons et revint en silence vers le conducteur de la charrette.

- La lettre prouvant que vous êtes bien mandaté par la personne qui a acheté ce corps, s'il vous plaît.

L'homme tira un parchemin froissé de sa veste et le laissa tomber dans les griffes du Fossoyeur comme si la simple idée de frôler ces ongles de métal le terrifiait.
Le Fossoyeur se détourna et fit quelques pas à l'écart pour faire sauter le cachet de la lettre. Il ne jeta qu'un bref coup d'oeil aux signatures et, apparemment satisfait, tendit le parchemin vers la flamme qui se tordait sous un creuset fumant, sur un plan de travail carrelé de céramique noire.


- Tout est en règle, murmura-t-il en s'assurant que le message n'était plus que cendres.

Il fit un signe au charretier pour lui dire de la suivre. Ce dernier s'arrêta net en découvrant Fanaa.


- Heu, je...
- Inutile de fixer la demoiselle, ce n'est pas elle que vous devez emmener.

L'homme sursauta.

- Mais ce n'est pas ce que je...

Le Fossoyeur leva un doigt, coupant net cet élan d'indignation. Il sourit et précisa de sa voix soyeuse :
- C'était de l'humour.
- Ah...

Soudain plus que pressé de quitter cet crypte et celui qui la hantait, l'ancien marin s'approcha enfin de la table. Il ne put retenir un nouveau tressaillement :
- Mais c'est encore qu'un gamin ! On m'avait prévenu mais... J'ai un fils qui doit avoir presque le même âge et... Ah bon sang, j'aime pas ça.

Il se décida à passer ses grosses mains brûlées par le sel sous les genoux et les omoplates de Syld, et le souleva dans ses bras comme s'il n'avait rien pesé.

- Pauvre gosse, si c'est pas une pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 18:56

Il l'emmenait. Après avoir appuyé sur la blessure avec ses tristes remarques, l'homme l'enlevait.

- Non...

Fanaa ouvrit de grands yeux affolés, sa respiration s'accéléra. Quelque chose... quelque chose se passait, c'était quelque part à l'intérieur d'elle et c'était douloureux. Mais elle ne devait pas s'en occuper. Elle devait suivre Syld et l'homme. Et Parler avec le commanditaire pour le récupérer, puis lui donner des funérailles dignes de lui. Et ensuite... et ensuite... Lunelia l'attendait.

Le charretier sortit de la pièce, et Fanaa ne vit plus Syld. Elle chercha un air qu'elle ne trouva pas, fit un pas, et porta la main à sa gorge. Elle étouffait. Elle tenta de se raccrocher à l'image de l'oiseau noir blessé sur sa chaise mais n'entendait que le sang battre faiblement à ses tempes. Sa vision s'obscurcit et il n'y eut plus rien.

La fuite d'elixia se tarit et laissa même s'écouler une partie des forces vitales de Fanaa. La Source s'endormit profondément et la marque du Roi s'effaça. Dans son cœur ou dans son esprit, quelque chose s'était rompu, signifiant la fin. La fin d'un temps, d'une personne, d'une histoire... ou de tout ?

Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 19:21

Dehors, Dide s'impatientait de ne pas savoir ce qu'il se passait en bas. Il alla vers les cinq chevaux empruntés à sa famille qui les avaient permis de venir ici. L'étalon gris tenta une nouvelle fois de le mordre, Dide s'énerva, et dosa généreusement une claque qui fit se dresser l'animal. Bon cavalier, Dide le détacha, et sauta sur son dos avant qu'il ne s'enfuie au triple galop.

Il resta absent un court instant, déambulant dans les rue de la cité avec un cheval hors de contrôle. Mais Dide tint bon, et resta malgré les ruades, le narguant même en lui donnant quelques frappe pour le faire accélérer. Ce petit chaos dérangea quelques personnes, des imprudent se firent même bousculer, mais au bout d'un moment, les tensions du cheval et du cavalier relâchées, Dide repris le contrôle, et le ramena à la prison.

Cela n'avaient pas durer longtemps, mais après cette dépense d'énergie, le cheval était plus doux. Le violoniste s'autorisa même de lacher les corde pour sortir son violon. Au première note le cheval releva la tête, mais la douce mélodie ne l'inquieta pas d'avantage. Se mettant à la hauteur de la calèche, ils attendirent ensemble que l'homme remonte.

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 19:48

Le Fossoyeur suivit le charretier des yeux, et tendit un bras sans même regarder du côté de Fanaa, rattrapant la jeune fille alors qu'elle s'écroulait. Il la souleva avec douceur puis alla la déposer sur un banc dans le "salon". La main sur le coeur, il se redressa et s'adressa à ces autres invités qui n'avaient pipé mot depuis leur entrée :
- Mon travail est de guider les morts. Ceci n'est pas de mon ressort. Occupez-vous d'elle.

Sans bruit et sans hâte, le jeune homme se détourna et, de son étrange démarche lente et aérienne, rattrapa le conducteur de la carriole dans les escaliers, juste à temps pour lui ouvrir la porte.
Il s'approcha de la charrette pour repousser la bâche et permettre à l'ancien marin de poser son léger fardeau sur les sacs de toile vides qui recouvraient le plancher du véhicule.

Les yeux toujours fixés sur le corps inerte de l'assassin, le Fossoyeur murmura à l'intention de Dide :

- Votre place est auprès de la femme qui est en bas. Elle a renoncé à le garder auprès d'elle, le lui ramener à présent serait inutile. Le devenir de cet enfant ne vous concerne plus.

La main de métal caressa la joue de Syld, avant de rabattre la bâche sur lui.

- La place de celle qui l'a pleuré n'est pas encore dans ma crypte, alors prenez-la et partez.
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 23:25

Les paroles du Fossoyeur lui tirèrent un sourire. Mais il garda le regard fixé sur la route, et finit sa mélodie avant de répondre.

- Je ne connais même pas le nom de cette femme, elle n'a que faire que je sois a son coté. Elle veux savoir ce que deviendra ce corps nettement plus que me savoir en bas. Il y a des gens actuellement a ses cotés, des gens qui la connaissent mille fois mieux.

Il daigna enfin posé son regard sur le fossoyeur

-D'ailleurs pouvez vous leur transmettre un message. Dites leurs que je repasserai ici, et demandez leur de vous confier l'adresse a laquelle je pourrai les rejoindre, ... une fois que je m'aurai occupé du corps.

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 0:10

- Je doute qu'il lui reste suffisamment de volonté pour "vouloir savoir" quoi que ce soit. J'aurais préféré que vous daigniez simplement m'écouter, mais il semblerait que vous ayez la tête un peu trop dure pour cela.

Le Fossoyeur lâcha un soupir de regret et, comme s'il se fusse agi d'un signal, le charretier tira un linge de sa poche et n'eut qu'à se pencher sur le banc de la carriole pour atteindre Dide. D'un geste brusque, il le tira presque hors de selle, le plaquant contre lui d'un bras musculeux et maintenant fermement le tissu sur le bas de son visage.
Une odeur douceâtre et suffocante émanait du mouchoir, si puissante que même le convoyeur dut tourner la tête pour ne pas en respirer les émanations.

Le Fossoyeur se rapprocha et posa tranquillement une main sur les naseaux du cheval gris pour le calmer. Il tendit l'autre main pour prendre le poignet du Médiovien qui se balançait mollement dans le vide.


- Vous pouvez vraiment prendre le pouls de quelqu'un avec ces... vos doigts en métal, là ? osa demander l'ancien marin, en dépit de l'espèce de crainte respectueuse que lui inspirait le veilleur des morts.

Ce dernier se contenta d'un sourire de sphinx avant de hocher la tête.


- Il est totalement inconscient, sans erreur possible. Déposez-le donc devant le manoir des Labedeli au passage. Il aura enfin quelque chose de sérieux pour l'occuper.

Une expression enfin humaine apparut sur le visage pâle du Fossoyeur, sous la forme d'un sourire ironique.

- Ces jeunes insouciants n'en font décidément qu'à leur tête. Allez.

Le charretier saisit littéralement Dide par la peau du cou puis le posa sur la moitié inoccupée du banc comme s'il s'était agi d'un simple sac de sable. Sans plus attendre, il fouetta les deux chevaux rapides attelés entre les brancards de la carriole, et le vehicule s'éloigna dans la ruelle dans un grondement de roues.
Ses bêtes étaient puissantes et ils furent en un rien de temps dans une rue adjacente au manoir médiovien. Une bourrade, et Dide bascula sur un vieux tas de paille moisie au pied d'un mur.


- Terminus pour toi, mon petit monsieur !

Le cocher détacha les rênes de l'étalon gris attachés à une des ridelles, puis fit claquer les guides de ses propres chevaux.

- Au galop les enfants, on a déjà perdu trop de temps !

La charrette repartit à vive allure, et disparut dans les méandres des rues de Faélanir. Le bruit des roues s'affaiblit rapidement puis s'évanouit tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 0:32

Dans son royaume, après le départ de son fils et de ses invités, Karan avait ragé, il avait exigé de les retrouver et avait envoyé des hommes aux sorties de la ville pour demander la direction dans laquelle il était allé. Mais pas un ne les avait vus. Peut être avaient ils décider de prendre un bateau, mais aucun départ n’avait été enregistré depuis leurs fugues. Les hommes du Duc guetteraient, et, dés qu’ils franchiront les lignes de la ville, leur tomberont dessus, que ce soit a cheval ou sur un bateau, ils n’iraient pas loin. Bien sur, ils ne feraient pas de mal a son fils. Cet incapable, ce traitre, aurait une longue vie enfermé la ou il ne pourrait plus faire honte a son père, mais les autres devaient être tué.

Cela devait être fait. C’était inévitable.

Son fils avait commencé. Quel manque de jugement de faire tant de foin pour ce vol ! Quelle erreur d’enfermer des suspect sur des simples présomptions ! Quelle grand préjudice que de les torturé pour des informations ! Si ca venait a ce savoir, il faudrait beaucoup de temps, d’effort, et d’argent pour faire oublier cet histoire. Car des témoins ils en auraient, les gardes qui avait arrêté ces personnes, les inspecteurs que Perth avait renvoyé sans les laisser voir les suspects, la fille qui n’était pas n’importe qui, et dont le père était, d’après son mot, assez proche de la reine médiovienne pour lui murmurer des choses déplésante et le pire de tous, Dide, le propre fils de Karan pourrait confirmer ces ragots.

Ah ! Celui là quel succession de problème.

Espérons que ca se finisse bien, espérons que cette parenthèse se referme vite, espérons qu’ils n’aient le temps de prévenir personne.

Son fils ainé, l’incapable par excellence entra dans le bureau. Karan devrait reprendre toutes ces longues année d’apprentissage a zéro afin de mieux le préparer a prendre la relève, mais pour l’instant ce n’était pas ce qui était le plus urgent.


-Perth ! Il faut que tu me répète mot pour mot ce que ton frère a dit ou fait durant la nuit précédente. Je dois savoir ou il a pu aller se réfugier.
-Plus la peine, on l’a retrouvé évanoui devant la devant la porte.
-Ha ! A comploter avec des criminels, on obtient que ce que l’on mérite !

En un rien de temps Dide était conduis dans sa chambre et enchainé proprement aux montant de son lit. Quand il se réveilla, qu’il se retrouva dans sa chambre, la seule personne présete était un artisan de la famille encastrant solidement une chaine dans un mur de la chambre du violoniste. Dide tenta de plaisanter.

-Mon père doit vraiment être en colère que j’ai perdu encore un violon.

_________________
Crypte du Fossoyeur MedievirCrypte du Fossoyeur Troubadour_mediovien_hCrypte du Fossoyeur Troubadour_lunaire_hCrypte du Fossoyeur 560347troubadour_mediovien_h6Crypte du Fossoyeur Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 2:40

Gavriel avait frissonné devant le terrible demi-visage du fossoyeur. C'était tout à fait le genre de type dont l'on disait aux enfants qu'il allait venir les chercher s'ils n'étaient pas sages. Brrrr
Mais il avait suivi Fanaa. Il avait patienté dans la pièce attenante à celle où la jeune femme avait procédé à la toilette du corps. Il sentait sa détresse et voyait qu'elle ne tenait debout que par miracle. Il semblait n'y avoir que quelques trop fines ficelles argentées pour la retenir. Ficelles qui se rompaient petit à petit. Et quand la dernière céda, Gavriel ne sentit plus rien. Il avait perdu tout contact avec elle !

Etait elle morte? il allait se précipiter dans l'autre pièce quand la porte s'ouvrit, révélant le Fossoyeur portant une Fanaa inerte et bien trop pâle dans ses bras aux mains de métal. Il était la parfaite incarnation de la Mort, ainsi. Le cœur du jeune homme manqua un battement et il s'immobilisa devant le tragique spectacle. Aimait elle Syld au point de le rejoindre dans la mort ? Avait il un lien si puissant que leur âmes ne pouvaient se séparer ?

Il s'approcha du banc sur lequel la Fossoyeur avait déposé Fanaa et posa le bout de ses doigts sur sa joue. Froide. Il se raidit mais pas acquis de conscience, il approcha son oreille de sa bouche et sentit un souffle ténu mais bien réel. Un soulagement indicible l'envahit. Il serra la Danseuse inconsciente dans ses bras.


- Elle est vivante ! Loué soir Ren'Faïe, louée soir Laenka. Elle est vivante...

Il regarda Adwel et lui sourit.

- Louée sois tu toi aussi Adweliwen.

Il ne savait pas exactement pourquoi il la remerciait. Il savait juste qu'il lui faisait confiance. Peut être parce qu'elle avait partagé ces dernières heures. Peut-être juste qu'il avait besoin de se raccrocher à quelqu'un de conscient. Et puis quelle importance ?
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 14:22

La jeune femme était restée en retrait. Elle ne voulait pas interférer avec les évènements ou les sentiments des endeuillés.

Le Fossoyeur était effrayant... Son coté si calme, si posé... et son physique mêlé a sa profession, le tout donnait une impression de côtoyer la Mort elle même. Passé cette impression, la voleuse se détendit. Elle ne savait pas pourquoi... mais elle savait qu'il faisait son travail de la meilleure des façons. Et elle avait beau ne pas apprécier le Shalos, elle était heureuse pour lui de pouvoir finalement se faire accompagner ainsi.

Fanaa se brisa. C'en était trop pour elle... la situation était déjà difficile pour la voleuse qui était extérieure a tout cela finalement... Gavriel se pencha sur le corps évanouit... puis parti dans une joie sans pareille... jusqu'à remercier la médiovienne


- Moi? heu... mais pourquoi? je... n'ai rien fait!
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 14:36

- N'as tu vraiment rien fait ? Peut-être bien. Pourtant tu étais là. Je ne sais pas. c'est peut-être juste d'avoir été compagnons de captivités. Enfin.

Le jeune homme prit Fanaa dans ses bras et fronça les sourcils. Sa légèreté était surnaturelle, anormale. Du moins ne le ralentirait-elle pas.
Une fois chargé, il s'approcha d'Adweliwen.


- Nous devrions partir. Je ne sais pas toi mai je n'ai aucune envie de rester dans cette maudite ville. Surtout qu'on va continuer à nous regarder comme des criminels, ce sera insupportable. Et je préfère qu'elle soit loin d'ici à son réveil, le choc de se rappeler ce qui s'est passé sera déjà assez rude comme ça.
Moi je quitte cet endroit... mais j'ignore où aller. Je ne crois pas pouvoir rentrer chez moi à Levitas, ma famille m'enfermerait. M'accompagneras tu tout de même ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Crypte du Fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Crypte du Fossoyeur   Crypte du Fossoyeur Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Crypte du Fossoyeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Faelanir-
Sauter vers: