Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Rues de Fedoran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Lun 14 Jan 2013 - 11:15

Mellyna qui s'était tenue à l'écart jusqu'ici, se précipita pour recevoir le jeune homme dans ses bras, juste avant que sa tête n'heurte le sol pavé.
Elle avait eu un doute en détaillant le visage et en apercevant les écailles, elle n'en eut plus quand elle toucha le lévitis. Il l'avait soignée alors qu'elle était plus que mourante, elle avait été aux portes de son esprit. Ce genre de contact ça ne s'oubliait jamais.
Pour en être tout à fait certaine, elle souleva avec délicatesse une des mèches qui cachait le visage du poivrot.
Elle remit la mèche en place avec un tressaillement.


-Merde, fit-elle assez bas pour que seuls les elvens l'entendent, c'est le seigneur Earl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Lun 14 Jan 2013 - 13:00

Aryllë plissa les yeux.

- Par "seigneur Earl" tu entends le même seigneur Earl que celui qui est sensé être venu ici avec Fanaa ? Je sens que ce compagnon va être moins provisoire que prévu. Bon. Tal, tiens moi ça s'il te plait.

Elle lui fourra son barda dans les bras et se dirigea vers l'espèce de taverne miteuse.

- On ne peut pas perdre une demi-heure à attendre qu'il se réveille, je vais tout de suite vérifier qu'elle n'est pas là-dedans.

Remontant ses manches, elle passa l'ouverture de ce bouge craignos et les minutes s'égrenèrent. Il y avait des beuglements, des cris, des bruits de vaisselle et de meubles brisés, tout un tas de boucan qui rendait difficile de séparer un bruit d'un autre.

- Non mais dites donc ! Votre mère ne vous a rien appris ?! Et vous, poussez vous, je passe. Oui c'est la cave et alors ? Ah vous ne voulez pas ouvrir ? Très bien alors.

Un sifflement et un bruit sourd. Le brouhaha se calma et on entendit même un "désolé, m'dame."

- Je préfère. Inspection terminée, merci de votre coopération. Bonne fin de journée messieurs.
- V'zaussi m'dame.

Aryllë ressortit et secoua la tête en signe de négation en direction de Talisham et Mellyna, puis fit craquer ses doigts.

- Tu as raison Tal, ça dérouille. Et puis il y a quelques trains là-dedans qui ne demandaient qu'à être bottés. Et surtout, n'allez jamais boire là, vous n'imaginez même pas ce qui traîne dans leur cave.


La jeune femme reprit ses sacs et piqua aussi ses fontes à Talisham.


- Tu vas porter notre nouveau compagnon sur tes épaules, hein ? Parce que le traîner jusqu'à l'hostellerie risque de ne pas être confortable. A moins que tu ne préfères qu'on commence par aller voir ton contact ?
Oh Mellyna, surtout ne t'inquiète pas. Nous retrouverons Fanaa. D'accord ?
Et il faudra que tu me dises quel genre de personne est ce Earl. Quand tu as dit "seigneur", j'avoue ne l'avoir pas du tout imaginé ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Lun 14 Jan 2013 - 13:19

Mellyna fit la moue :

-J'espère qu'elle ne s'est pas fourrée dans des ennuis.
C'est vrai que d'habitude il est un peu plus présentable. Même charmant quand il n'insulte personne.
En revanche c'est moi qui le porte. J'ai une dette envers cet homme et je compte bien m'en acquitter, enfin commencer...
De toute façon je ne sers à rien d'autre pour le moment.

Elle fit passer le lévitis par dessus son épaule, sa tête reposant à côté de son sac, comme s'il était un poids négligeable. Elle se releva sans difficulté et regarda ses compagnons :

-Bon par quoi commençons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Lun 14 Jan 2013 - 13:31

Aryllë haussa un sourcil amusé en voyant la Dedrane soulever l'homme d'une seule main et le mettre sur son épaule. Le seigneur Earl étant plutôt grand, même sans être gros il devait sûrement peser son poids.

- Tu es impressionnante ! Tu as vu ça Tal ? Ben dis donc, il ne vaut mieux pas t'embêter à ce que je vois.

Elle fit passer ses sacs sur le côté pour les maintenir d'un bras sans les faire tomber et de sa main libérée elle pressa l'épaule de la Dedrane.

- Il ne faut pas dire cela ou tu finirais pas le croire. Or c'est complètement faux, tu es utile et important, tu ne l'as juste pas encore remarqué !

Elle évita le sujet Fanaa. Comme elle en avait déjà été témoin, la jeune fille avait une certaine aptitude à se fourrer dans le pétrin, oui. Mais cette fois il n'y avait pas de secte, pas de sacrifice, pas de lune rouge. Donc ça ne pouvait qu'être moins dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Lun 14 Jan 2013 - 15:37

Earl... il avait entendu ce nom là quelque part, et il n'oubliait jamais un nom.

- Aryllë... Earl, ce n'est pas le nom de ce clerc qui a soigné Fanaa à Ilymir ? Décidément...

Tout en parlant, il récupéra ses fontes.

- Waw, Dame Mellyna, vous pouvez être sûre qu'avec vous, jamais je ne chercherai l'affrontement direct.

Bon, fallait-il réviser les priorités ?

- J'aurais voulu aller au plus vite chez mon contact, mais maintenant que nous avons récupéré quelqu'un qui est censé être parti avec Fanaa, et que l'on trouve tout seul saoul comme un cochon... Nous devrions avoir tout juste le temps d'arriver au Mitz et de le balancer dans un lit, voire de l'y attacher, avant qu'il ne se remette à émerger. On pourra lui poser quelques questions à ce moment là.

Les elvens, la gardienne et leur invité provisoire qui n'était pas en état de profiter du trajet se dirigèrent donc vers l'auberge haut de gamme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 15 Jan 2013 - 21:17

Sorti de l'auberge, l'elven commença par se rendre au relai où il avait laissé Handelë avant de partir vers le désert. La monture avait l'air en excellente santé. Bien sûr, l'étalon commença par le bouder, comme à chaque fois qu'il le laissait un peu trop longtemps, mais il suivi docilement au moment d'y aller.

- Il ne vous a pas causé trop d'ennuis au moins ?

- Tout dépend de ce que l'on appelle des ennuis. Il a refusé de bouger d'un pas depuis votre départ. Je comprends mieux pourquoi vous avez tenu à aller avec lui jusqu'à l'endroit où nous allions le garder.

- Oui, il est un peu têtu. Vous avez de la chance, il n'était pas dans une de ces périodes où il décide de brouter les cheveux de ceux qui tentent de s'occuper de lui.

- Vous savez, on en a des pires.

- Vous me redirez ça le jour où un cheval vous aura suivi jusqu'à chez vous en essayant de vous boulotter la coiffure, campant ensuite devant votre porte jusqu'à ce que vous sortiez ou qu'il trouve quelqu'un de plus appétissant. Dans ces moments là, il ne faut lui attribuer que des palefreniers chauves, ce n'est pas forcément évident à trouver. Sur ce je vous laisse, merci beaucoup.

Le responsable le regarda partir, manifestement incapable de décider si son client se payait sa fiole ou non.

*Bon, seconde étape maintenant, avoir un rapport de situation.*

Talisham se dirigea vers l'une des adresses que Mellyna aurait pu trouver inscrite sur le parchemin. Là, il eut quelques petites discussions qui lui permirent d'apprendre que Fanaa était bien à Fédoran, qu'elle avait stationné dans une maison dont on lui donna la localisation, et qu'elle était aux dernières nouvelles "en transit".


- Bon travail, continuez à garder un œil sur elle, vous voulez bien ? Mais n'allez pas me l'effrayer. Intervenez en cas d'urgence, et si vous devez entrer en contact, n'oubliez pas de mentionner en premier lieu pour qui vous travaillez. Mais si vous vous faites jeter, n'insistez pas. Je repasserai demain. Et n'oubliez de signaler aux autres villes que la vigilance peut être relâchée chez eux pour l'instant.

Après avoir eu l'assurance que ses ordres seraient exécutés, assurance qu'un échange d'espèces sonnantes et trébuchantes garantissait d'autant mieux, Talisham retourna au Mitz pour enfin, du moins l'espérait-il, pouvoir faire sa nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Ven 18 Jan 2013 - 0:48

Cela faisait du bien de prendre un peu l'air. Le Mitz était un excellent établissement, mais rester enfermé n'était pas le truc de Talisham.
Aryllë, Taymir et lui-même marchèrent un moment, jusqu'à arriver devant une taverne qui s'appelait "les Trois Haches". L'elven arrêta ses compagnes.


- Désolé Taymir, mais nous ne pouvons t'emmener là où nous allons maintenant. Bon, en plus, il ne se produira rien d'amusant. Ce ne sera pas long, rassure-toi. Nous repassons te chercher juste après.

Il lui laissa quelques zoris pour qu'elle puisse puisse consommer ce qu'elle voulait en attendant.
Puis, bien vite, les deux elvens disparurent à sa vue.
Après quelques tours et détours, il parvinrent au relai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 25
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Ven 18 Jan 2013 - 1:00

Par chance pour Talisham et Aryllë, Taymir était de celles qui heureusement savaient lâcher le morceau. Après avoir marmonné avec humour un « chef, oui chef ! » et bien consciente que les deux elvens avaient leurs choses à faire de « leur côté », la jeune fille en profita pour s'asseoir à l'extérieur de la taverne, prenant le soleil, la chaleur séchant ses cheveux. Adossée contre le mur, assise en tailleur et yeux fermés avec tranquillité, l'Ilymis avait à présent entrepris de patienter, aussi tranquille qu'un chat.
Pourquoi donc lui donner de l'argent ? Ses mains jouaient distraitement avec les petites pièces de monnaie.
Il lui avait donné de quoi boire. Mais elle n'en avait aucune envie, le petit-déjeuner lui suffirait amplement pour tenir une semaine, songea-t-elle en se touchant le ventre. Plein, plein, plein à craquer, tout rebondi. Elle n'aurait jamais dû manger autant et si elle se regardait de face, elle aurait sûrement l'air d'une femme enceinte.
Quoique ce n'était pas ça qui allait la rendre malade ou la faire grossir..
Mmmh.. Cette journée, elle commençait bien, pour une fois. La veille avait été tellement différente.
Maintenant, il s'agissait d'obéir, et d'attendre.

Enfin quelques instants suffirent amplement. Elle venait de prendre un bain, et même si l'idée de rentrer dans la taverne ne l'enthousiasmait pas plus que ça, elle y entra avec un soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Dim 20 Jan 2013 - 22:57

Venant d'ici...


Earl ajusta la capuche sur sa tête, non sans se griller les doigts au passage sur ses cheveux teints. Il aurait pu cuire un oeuf de chewgal dessus, à force...

- Vous n'avez peut-être rien de particulier à faire, mais vous souhaitez peut-être voir un endroit particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Dim 20 Jan 2013 - 23:16

Mellyna sa baladait tranquillement admirant le paysage, il faut dire que depuis qu'elle avait trouvé le dragonnet la chaleur ne la gênait plus le moins du monde.
Les passants étaient rares à cette heure chaude et elle ne pouvait pas observer la population bigarrée. Elle était restée longtemps en dehors de la civilisation et en venait à apprécier les bains de foule.
Le seigneur Earl semblait en souffrir quelque peu. Et il lui demandait quand même si elle voulait se balader ?


*C'est vraiment gentil ça !*

La dédrane s'arrêta pour réfléchir sous une arcade, ainsi le seigneur ne cuirait pas trop en attendant qu'elle se décide.

-Est-ce qu'il y a des jardins à Fedoran ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Dim 20 Jan 2013 - 23:36

- Toutes les habitations luxueuses ou presque possèdent leur jardin intérieur, voire même des jardins d'eau. Ici l'eau n'est pas un élément aussi précieux que dans le désert mais cela ne l'empêche pas d'être éminemment agréable. Mais à moins d'être invités, on ne peut y entrer...

Le jeune homme eut un sourire.

- Cependant il y a un endroit. L'orangeraie royale, un peu en contrebas des quartiers nord. Elle est ouverte à tous, à la seule condition de ne pas dégrader les lieux. Je me souviens qu'à une époque les gens du palais récoltaient les fruits et les distribuaient gratuitement à tous ceux qui venaient se présenter aux portes. J'ignore si c'est toujours la coutume, mais il doit encore être possible de parcourir librement les allées. Si nous avons de la chance, les buissons de jasmin qui croissent entre les arbres seront en fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Dim 20 Jan 2013 - 23:56

Les yeux de la dédrane s'ouvrirent grand et se mirent à briller.

-Oh, ce serait merveilleux ! J'adore le jasmin ! L'odeur est si agréable, les fleurs sont belles et en tisane c'est délicieux ! Oh, pourvu qu'ils soient en fleur !

Elle tourna la tête en tout sens faisant jouer ses boucles rebelles qui s'échappaient de sa coiffure.

-Le nord, le nord. Par là !

Mellyna prit la main du jeune homme et l'emmena vers les quartiers Nord et l'orangeraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 1:08

Tous trois sortirent de la planque. c'était le plein soleil du début d'après midi. Aryllë observait Fanaa du coin de l'oeil, celle-ci ayant de la fièvre, mieux valait faire attention. Sous cette chaleur, un accès de faiblesse pouvait vite arriver. Mais la jeune fille semblait aller bien, sa démarche était sure, elle ne titubait pas. Par contre elle continuait de s'accrocher à cet affreux manteau ...

Ils entrèrent dans un magasin à la recherche d'une robe pour Fanaa. Une robe neuve et en parfait état. Il était hors de question qu'elle continue de se balader avec ses vêtements abîmés. Des vêtements qui étaient la preuve de cette "violente dispute". Et dès qu'elle serait prête, ils regagneraient la taverne. Ensuite ... on verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 1:44

Mellyna avançait tant bien que mal dans les rues brûlantes. Il y avait encore peu de monde à cette heure de la journée. Aussi, elle ne put manquer le petit groupe de trois personnes qui entra dans un magasin. Deux femmes, dont une à la chevelure d'or, l'autre avec des boucles de jais et un homme.
Ce ne pouvait être qu'eux ! Quelle chance !
La dédrane rassembla ses forces et courut à leur suite dans le magasin. Elle entra en trombe et se précipita pour prendre la danseuse dans ses bras.


-Fanaa ! Ma douce ! Ils t'ont trouvé ! C'est fabuleux ! Tu vas bien ? Qu'est-ce qui c'est passé ? Je me suis fais du souci tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 12:30

Elle était dans les bras de Mellyna. C'est dingue ce qu'une telle étreinte pouvait faire du bien. Après l'étreinte consolante de Talisham, il y avait eu celle très enthousiaste d'Aryllë (un petit peu trop enthousiaste d'ailleurs), et maintenant la rassurante de la Dedrane. Fanaa garda le silence et ferma les yeux pour mieux ressentir ce que ce contact lui transmettait. La force tranquille de la Gardienne, cette force qu'elle tenait de sa forêt. Et puis elle s'était inquiétée pour elle, elle l'avait dit. C'était si gentil ... Fanaa la serra plus fort.

- Je suis désolée, je suis partie si vite que je n'ai pas pris le temps de te laisser un message. C'est que je pensais vraiment être revenue avant ton retour. Je ne voulais pas t'inquiéter, j'ai juste été maladroite. Je ferai attention la prochaine fois.

La Danseuse se redressa légèrement et observa la Dedrane.

- Tu vas bien toi ? Et Thani, il est venu aussi ?

Aryllë observait les retrouvailles en couvrant les deux filles d'un regard attendri. Puis elle se tourna vers Talisham.

- Tal ? Ca va peut-être dure un tout petit peu plus longtemps que prévu. Alors si tu veux tu peux aller rassurer Taymir, lui dire qu'on a retrouvé Fanaa, qu'elle va bien et qu'elle arrive bientôt. Car je vois à la tête que tu fais que faire les magasins ne te réjouis pas tant. Qu'en dis-tu ? lui proposa-t-elle avec une mine espiègle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 14:54

Mellyna caressa doucement les cheveux de son amie, ils avaient repoussé à une allure soutenue et lui arrivaient maintenant aux omoplates.

-Ce n'est pas grave, tu ne pouvais pas prévoir ce qu'il s'est produit.
Je vais bien, de savoir que tu es en sécurité maintenant, ça me rassure.

Une légère ombre voila son regard, elle reprit :

-J'ai quitté Thani, je t'expliquerai plus tard.

La dédrane observa les yeux de Fanaa braqués sur elle. La danseuse avait l'air fatigué et l'oeil d'or était nouveau.

-Toi, tu as encore eu des problèmes avec ton elixia... On va en avoir des choses à se raconter. Mais d'abord, il faut t'habiller plus convenablement. C'est pour cela que vous êtes ici n'est-ce pas ?

Elle desserra en douceur l'étreinte sans la lâcher pour autant.

-Merci à vous deux, fit-elle en se tournant vers Talisham et Aryllë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 17:36

Aryllë inclina la tête. Elle était rassurée de voir qu'en effet, la Dedrane était véritablement une amie de Fanaa. Elle avait donc exagéré ses réactions dans le Désert et comptait bien s'excuser de sa conduite plus tard.

- De rien, merci à toi Mellyna Dahéni.

L'elven attrapa une robe bleu roi et blanche et la tendit à Fanaa.

- Celle-ci t'ira très bien. Pendant que tu essaies et que vous papotez, je vais regarder de mon côté si je ne trouve rien. Ne vous sauvez pas entre temps, je compte bien vous retrouver après ! Soyez sages toutes les deux !

Avec un petit clin d'oeil, elle attrapa le bras de Talisham et l'embarqua à l'autre bout de la boutique.

- Qu'est-ce qu'elle t'a dit ? Elle était contente de te voir, ça va ?

Dans l'esprit de Talisham, une autre voix lui parlait. Cette voix, cette intonation musicales, il les aurait reconnues entre toutes.

* "une fleur dans tes cheveux mon amour
pour te demander ton coeur
ce que je veux mon amour
c'est faire ton bonheur"
Je me rappellerai toujours du moment où Meneluin a prononcé ces mots. Hélas, il ne pousse pas de fleurs dans le Ringèm aussi, pour respecter la tradition, il avait sculpté des pétales sur un petit caillou gris. A dire vrai, au vu du peu de matériel que nous avions et de son talent inexistant en ce qui concernait le dessin, ce n'était pas très joli. Ca ressemblait ... à un petit caillou. Mais je le voyais comme la plus belle et la plus précieuse des fleurs. Tu sais, ce geste, si infime soit-il, il revêt une grande importance, il parle aux coeurs des filles.
Une seule petite fleur signifie "laisse moi t'aimer" et lorsqu'il dépose une couronne fleurie sur la tête de la personne choisie, l'homme signifie par là qu'il a fait son choix, en accord avec son coeur et son esprit, il a choisi pour la vie.
Je ne sais pas pour votre époque ou vos différents peuples Talisham. Mais chez nous, les hommes qui cueillent des fleurs, ce n'est pas courant. Faire des tresses de fleurs a toujours été une occupation de filles. C'est pour cela que c'est ce geste que nous avons choisi pour représenter l'amour d'un homme à une femme. Tenir une main, donner un baiser, offrir une nuit même, ça peut arriver comme ça, pas accident ou sur un malentendu. Glisser une fleur dans les cheveux d'une fille, ce n'est pas quelque chose qu'un homme fait naturellement "sans y penser".
Du moins chez nous était-ce ainsi. J'ai bien l'impression que par ici on prend les choses à la légère. Tu vas bien ?*




Fanaa enfila le vêtement et alla payer rapidement avant que l'elven ne se mette en tête de lui offrir la robe. Si elle avait subtilisé la bourse sur la table basse de Kenya, c'était bien pour ne pas peser sur les autres. Elle acheta aussi une besace simple dans laquelle elle rangea le manteau noir plié soigneusement et demanda à la boutique de jeter les vêtements abîmés.
Ensuite elle saisit la main de Mellyna et sortit dans la rue.


- Ce serait mieux de trouver un coin pas trop loin et à l'ombre. Tu as des choses à me raconter.

Elles trouvèrent un petit recoin non loin de la boutique, Fanaa y mena Mellyna puis, une fois qu'elles y furent réfugiées, elle laissa tomber son sac pour serrer très fort la Dedrane dans ses bras.

- Oh Melly ... je suis si triste pour toi ... Je n'aurais jamais pensé que tu quitterais Thani et maintenant ... maintenant toi aussi tu es toute seule ... Ma pauvre Mellyna je suis tellement désolée pour toi !

C'était à elle de caresser les anglaises blanches. Apprendre cette nouvelle était un sacré choc. La vie était bien grises avec les filles amoureuses en ce moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 19:37

Talisham suivit Aryllë sans résister.

- Oh, elle m'a raconté ce qui lui était arrivé. enfin, les parties que je ne connaissais pas encore. Hem, mais je ne peux pas répéter ça. Et elle va aussi bien qu'elle le peut je dirais. Il faut voir comment elle va s'en tirer avec le temps.

Il avait manifestement la tête ailleurs. Et pour cause !

*Altarielle ? Oh, bonjour. C'est très poétique comme coutume, et je comprends l'importance qu'elle peut revêtir. Mais oui, ici, ce n'est pas du tout la même chose. Fanaa est au courant, elle me l'a dit mais "savoir" et "réaliser" sont deux notions différentes.
Moi ça va. - un petit mensonge - Beaucoup mieux depuis que je peux payer ma dette en tout cas. Et vous, comment est-ce que cela se passe dans... l'autre monde ? Vous êtes en visite parmi nous ? Depuis combien de temps ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 20:05

Aryllë fit la moue.

- Tu ne peux rien dire. Humpf.

L'elven secoua la tête et posa sa main sur le bras de Talisham.

- Je grogne mais tu as raison. Il faut que tu gardes ses secrets si tu veux conserver sa confiance. Mais je te plains un peu, tu vas t'occuper d'une jeune fille et pour un vieux bourlingueur comme toi ça ne va pas être facile. Au moins elle est de bonne composition, mais Tal, le coeur d'une fille c'est ... c'est comme un cristal. Enfin bref. Ca ne sera pas toujours facile mais tu es tenace !
Tu m'écoutes dis ?

Il n'en avait pas l'air.

*Ce n'est pas bien de mentir même si c'est parfois nécessaire. Et ce n'est pas aux vieilles biques qu'on apprend à faire la grimace, jeune insolent !* la remarque débordait d'affection.

*Je ne suis là que parce que je t'ai entendu m'appeler. Je te remercie de respecter ta promesse, je savais que je ne pouvais choisir meilleure personne que toi pour t'occuper de Sheenedra. Prête ou pas, de toute façon il faut qu'elle affronte le monde. La garder à l'abri, même pour son bien n'aurait pas fonctionné. Même dans la plus haute tour, le sentiment d'amour trouve toujours un chemin pour se faufiler. Elle n'aurait pas pu y échapper.
Mais tu sais, cher Talisham, je pense qu'elle pourra t'aider autant que toi tu peux l'aider.
Je peux repartir en toute confiance. Si tu as encore besoin de moi, tu devrais te faire une amulette, un petit objet quelque chose qui puisse t'aider à renforcer l'appel. Je ne peux pas aller et venir aussi facilement que je le voudrais. Et ici tout le monde va bien.
Au revoir Talisham, sois béni entre tous.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mar 22 Jan 2013 - 22:40

La dédrane la regarda sans trop comprendre, elle était pourtant la "méchante" dans cette histoire.

-Tu sais Fanaa, c'est surtout Thani qui a été blessé. Il s'attendait vraiment à ce que j'essaie de vivre avec lui et je suis partie avant même d'arriver au village.
J'ai l'habitude d'être seule...
Et puis tu es là alors je ne le suis plus vraiment !

Un silence.

-Je crois que j'ai eu peur. Peur de ne pas être capable de l'aimer comme il m'aime, peur de ne pas être capable de lui donner la famille qu'il désire et surtout peur de ne pas pouvoir m'adapter au désert. Je me rends bien compte de la magie de cette contrée mais c'est trop différent de ce que je connais. Les plantes, les animaux me manquaient.
La dédrane hocha la tête comme pour nier ses propres mots.
Non, je me cherche des excuses... La raison principale est que j'ai peur de ne plus pouvoir aimer du tout.
Enfin, bref ! Ne t’apitoies pas sur moi, je ne le mérite pas !

Ces dernières phrases avaient été prononcées d'un ton enjoué et énergique. Elle s'adoucit en continuant :

-Que s'est-il passé avec le seigneur Earl ?

La gardienne avait peur de le lui demander, cependant, il fallait crever l'abcès avant qu'il ne soit trop tard. Peut-être qu'en parler lui ferait du bien ? Détesterait-elle le jeune homme à la fin de la discussion ? Elle ne le pensait pas, il avait l'air tellement perdu lui aussi. Que ce soit sous ses manières parfaites ou ses sarcasmes, elle sentait un appel à l'aide.

*Ils se ressemblent tant pourtant. Est-ce pour cela que ça ne marche pas ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mer 23 Jan 2013 - 13:34

- Oui Mellyna, bien sûr que je suis là, avec toi.

Fanaa replaça une anglaise blanche derrière l'oreille de la Dedrane. Ce qui était arrivé à Mellyna, dans les grottes, c'était à cause d'elle. Elle l'avait entraînée, se laissant guider par l'Autre et lui avait demandé de l'aide car elle ne pouvait se battre sur tous les fronts. Et depuis lors, Mellyna avait échangé ses beaux cheveux noirs contre une crinière blanche du plus bel effet. Mais cela devait encore lui faire tout drôle quand elle croisait son reflet dans le miroir ...

- Et Monsieur Poussin ? Tu l'as emmené avec toi ? Tu ne peux pas le laisser au Désert n'est-ce pas ?

Elle gagnait du temps. Elle essayait de gagner du temps, mais à la mention d'Earl, l'oeil jaune s'était remis à couler.

- Je suis vraiment désolée pour Thani et toi. Et ça me fait de la peine de t'entendre parler de choses si tristes. J'ai découvert l'amour il y a peu et même si sa perte ronge et détruit, au moment où on le ressent, on a chaud, on se sent transporté et plein d'espoir. Et c'est une sensation à faire tourner la tête. Je te souhaite d'avoir tort et de pouvoir aimer de nouveau. C'est quelque chose ...

Elle leva la tête et ferma les yeux. La larme de sang poissa ses cils noirs.

- C'est quelque chose de spécial. Et je pense que ça doit rendre heureux. J'ai de la peine pour Thani et pour toi. Mais peut-être que parce que tu es une personne hors du commun, il te faut un compagnon qui le soit tout autant que toi, qui soit à ta mesure.

Elle la regarda de nouveau et sourit.

- Et cela risque de ne pas être évident à trouver, tu vaux surement plus que tous les hommes réunis.

*Plus que tous les hommes réels en tout cas* songea-t-elle à part elle.

- Et Earl ...

Sa voix trembla. Elle n'avait pas pensé devoir si tôt reparler de lui. Elle avait pu se confier à Talisham et vider enfin son sac lui avait fait un bien fou. Et elle avait pensé que ça irait mieux, que ce serait plus facile. Elle avait eu tort.

Fanaa ferma les yeux et se força à respirer à fond. La tête lui tournait. Elle s'accrocha aux épaules de Mellyna pour ne pas tomber.


- Avec Earl il ne se passe rien. Il n'y a ... elle s'étranglait ... plus rien ...

Son geste suivant la surprit elle-même : entourant de ses bras le cou de son amie, Fanaa posa son front sur sa poitrine et ne put plus retenir ses larmes, autant les larmes d'eau que les larmes rouges.
Elle ne pensait pas pleurer de nouveau, elle pensait qu'après avoir tout dit tout haut, dans la pénombre de la chambre, tout aurait été plus supportable. Ce n'était pas le cas. La réalité lui broyait le coeur entre ses grosses mains puissantes et griffues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mer 23 Jan 2013 - 17:35

Talisham avait du mal à suivre deux conversations en même temps, surtout quand l'une se tenait directement dans sa tête.

- Oui, oui Aryllë. Je ne me suis jamais attendu à ce que ce soit simple. Mais je n'avais pas non plus saisi que ça pouvait impliquer beaucoup plus que de la protection et des leçons. Enfin, j'apprendrai je suppose. Hum, un coup de main, de préférence féminin, s'avèrerait très utile pour certains points quand même. Quoi ? Un cristal ? Ça brille au soleil ?

*Oh, moi je ne vous trouve pas si vieille, vous savez...
Une promesse est une promesse, il n'est pas utile de me remercier. Je ne pourrais plus me regarder dans un miroir si je ne respectais pas la parole donnée. - vu de l'extérieur, il rougissait sans raison.
M'aider ? - Le genre d'énigme qui lui avait manqué.
Une amulette, oui, j'essaierai de trouver quelque chose qui fasse l'affaire dans ce cas. Mais je m'efforcerai de ne pas vous déranger inutilement.
Merci, au revoir, portez-vous bien.*

Altarielle partait en le laissant confus. Il lui fallut encore un petit moment pour tourner toute son attention vers l'extérieur. Il regarda autour de lui, un peu comme s'il se réveillait en sursaut.


- Mais où est Fanaa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mer 23 Jan 2013 - 18:52

Le coin de la bouche d'Aryllë remonta d'un air moqueur. Elle avait les mains sur les hanches.

- Je vois ... Tu avais omis le facteur "fille". Et non le coeur d'une fille est un cristal parce que c'est délicat, précieux et fragile. Mais si le représente ce garçon pour qui bat le coeur alors oui, l'amour fait briller ce joli cristal de mille feux. Mais ce n'est sans doute pas ce que tu avais à l'esprit. Tal ? Tu es avec moi ?

Elle lui tapota gentiment la main. Quelque part elle avait un petit peu pitié. Il ne savait vraiment pas dans quoi il s'était engagé. S'occuper d'une jeune fille était bien différent de former un petit soldat, de courir le monde après des artefacts ou de garder un monstre assoupi.

- Pauvre Tal. Mais ne t'inquiète pas, ça va aller. Il ne faut pas déjà te sentir dépassé, voyons. Si cette femme t'a confié cette mission, c'est qu'elle sait que tu es capable de la mener à bien. Ou bien alors elle n'en sait rien et elle s'est amusée à te lancer un sacré défi.

Aryllë haussa les épaules.

- Un défi que tu relèveras. Pour cette femme. Pour Ashk. Pour Fanaa elle-même.

Elle fronça un sourcil et posa sa main sur le front de son compagnon.

- Tu es bien rouge, tu te sens bien ? Tu veux sortir prendre l'air ? Et Fanaa elle est ... coup d'oeil à droite ... elle est ... coup d'oeil à gauche ... elle n'est plus là ! Mais je rêve ! Je leur avais demandé de ne pas bouger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Mer 23 Jan 2013 - 23:53

Mellyna serrait Fanaa dans ses bras sans rien dire, la berçant doucement. Elle sentit sa tunique se gonfler de liquide. Qu'elle pleure cela faisait toujours du bien, la tête était plus légère ensuite. Quand les sanglots commencèrent à s'espacer, la dédrane reprit le contact.

-Tu sais ma douce, rien n'est jamais définitif en ce monde. Il y a quelque chose entre vous même si ce quelque chose a changé de forme. Je ne dis pas qu'il faut te rattacher à un espoir : s'il a décidé que c'était fini il faut respecter sa volonté. La fin d'une chose marque toujours le début d'une autre et...

La gardienne se rendit compte qu'elle devait embrouiller la danseuse plus qu'autre chose. Elle même se noyait dans ses explications.

-Ecoute, ce que je veux dire c'est que même si c'est fini avec lui, tu trouveras quelqu'un d'autre. Tu es une jeune fille belle, douce, pleine d'entrain et aimante. C'est un idiot de ne pas avoir su t'apprécier à ta juste valeur.

Elle la tint par les épaules pour la regarder en face :

-Tu me promets d'essayer ?

Elle tressaillit, du sang ! Ce n'étaient pas entièrement des larmes !

-Fanaa ? Ton oeil, tu saignes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   Jeu 24 Jan 2013 - 2:10

- Encore ?

Fanaa se passa une main sous l'oeil puis considéra ses doigts rougis. Elle resta immobile et silencieuse un moment. Cet oeil, c'était une symbolique, c'était son coeur qui saignait. C'était son coeur ...

Les mots de Mellyna n'avaient pas vraiment été consolants. Elle ne laissait place à aucun espoir, elle lui confirmait, lui certifiait qu'il n'y avait plus rien, qu'il n'y aurait plus jamais rien. Un autre ? Mais Fanaa n'était pas de ces filles qui plaisaient aux hommes. Elle le savait bien. Il n'y avait eu que Syld qu'elle ait jamais réellement attiré. Il n'y avait eu que Syld.

Fanaa lui sourit. Se morfondre, ce n'était ni sain, ni agréable pour les autres. Earl l'avait abandonnée, oubliée, tenté de la réduire au néant. Il n'avait aucune considération pour la personne qu'elle était. Elle devrait vivre avec cela. Pas question de fuir. Il faudrait attendre. Elle attendrait. Son oeil finirait bien par s'arrêter de saigner.


- Ne t'inquiète pas, tout va bien. Ce n'est pas douloureux. - elle mentait - Comme tu l'as deviné c'est un petit souci d'elixia mais rien de grave. On devrait retourner chercher Talisham et Aryllë. J'ai une autre amie en ville que je vais aler retrouver, ainsi je vais pouvoir te la présenter ! Tu viens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rues de Fedoran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rues de Fedoran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» noms des rues
» Fichier .MID "Dans les rues de Rome"
» ou aller centre ville
» rue parisienne
» Plus de routes après MAJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: