Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Auberge du Centre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 33

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Ven 17 Sep 2010 - 14:52

*gnnnn... qu'est-ce que...?*
Sek ouvrit un oeil.
*Oh non. Dès le matin...*
Il avait mal dormi en plus.
Il se redressa brutalement.


"Ça suffit maintenant, j'en ai ma claque les monstres! Et toi - il braqua son regard sur le Phéazarix - il va falloir que l'on contrôle tes fréquentations, tu es vraiment trop influençable!"

"Hé, ça va pas de hurler comme ça!? Tu m'as réveillée, c'est malin!"

"Mais..."

"Y a pas de mais qui tienne! Avant toute chose, va donc t'occuper du bain!"

Le levitis s'exécuta en grommelant. À sa grande surprise, les animaux se tinrent à peu près tranquille le temps que Lynn et Sek se lavent.
C'est lorsqu'ils descendirent et que Sek voulut se mettre à table que les choses se gâtèrent.
Le chat montait sur les chaises qu'il tirait, et refusait d'en descendre. Il se servait même de ses griffes! Le levitis fit une fois mine de s'asseoir sur lui pour voir, et n'était pas près de commettre la même erreur une seconde fois.
Les clients en train de prendre leur petit-déjeuner s'amusèrent beaucoup au spectacle du jeune homme luttant (et perdant) contre le félin.


"Il n'y a vraiment qu'à Medievir qu'on a droit à un spectacle comique de bon matin pour se mettre en train!"

Sek finit par renoncer.

"Damnée bestiole, je croyais que tu avais faim! L'endroit ne te convient pas, c'est ça?"

Le chat s'assit, dignement, émit un unique miaulement et sembla hocher la tête. Les clients éclatèrent de rire.

"Tu aurais mieux fait de lui demander directement au lieu de te ridiculiser comme ça."

"Oh ça va hein, n'en rajoute pas. Bon, et bien Messire Chat, ne reste pas planté là, je ne vais pas deviner ce que tu peux bien avoir derrière la tête!"

Le félin descendit de la chaise et se dirigea calmement vers la sortie. Sek suivit, guidant Lynn. Eyrol, sur l'épaule de la jeune femme, paraissait saluer les gens lorsqu'ils passaient devant. Humains et animaux sortirent... sous les applaudissements.


Dernière édition par Lynn&Sek le Ven 17 Sep 2010 - 15:01, édité 1 fois (Raison : linkage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mar 19 Oct 2010 - 16:47

Finalement, l'auberge du centre n'était pas si loin de la maison des Edelnius. Cependant, Adwel avait prit soin de prendre des chemins détournés. Impossible pour le lévétis de retrouver facilement la maison.

Pendant les quelques minutes de route, Sek avait pu admirer pas mal de détails architecturaux de la ville de l'eau. Les dragons sculptés, les décors fait de vagues. Le thème de l'eau s'écoulait partout dans cette ville. Et les nombreuses fontaines rivalisaient de beauté, de la plus simple à celle qui trônait sur la Grande Place du centre ville


- Nous y voici! Je viens avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 33

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mar 19 Oct 2010 - 19:31

Le trajet jusqu'à l'auberge avait été plaisant, et le jeune homme avait beaucoup apprécié la compagnie de la médiovienne, ainsi que ce qu'Adwel lui avait montré de la ville.

- Cela ne devrait pas prendre très longtemps.

Lorsqu'ils entrèrent, les membres du personnel présents et quelques clients qui avaient assisté à la scène du matin avec le chat saluèrent Sek en souriant. Un peu gêné, le levitis leur rendit leurs saluts.

- Si tu veux bien attendre quelques instants, je devrais avoir bouclé le transport en deux-trois aller-retour. Je commence à avoir l'habitude.

Sans perdre de temps, le jeune homme s'attela à la tâche maintes fois répétées de transporter les affaires des jumeaux depuis la chambre jusqu'aux montures, puis revint régler la note. Il constata en passant que sa bourse commençait à s'alléger sérieusement. Il allait falloir penser à vendre deux-trois bricoles qu'il lui restait à refourguer, et à s'en procurer de nouvelles.

- Et voilà, paré pour la suite du programme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mer 20 Oct 2010 - 10:18

Adwel pris les rênes d'une des montures et la mis en marche

Et bien direction le cottage alors! Quoique, nous pourrions bien manger quelque part en ville. Qu'en dit tu?

Soudainement, Adwel se figea et porta sa main sur son pendentif Shalos. Ses yeux se voilèrent d'une ombre. Puis elle cligna des yeux en fronçant des sourcils

- Je crois que je ne m'y habituerais jamais. Bon, Kyara voulait nous rejoindre chez moi pour te chercher. Je vais essayer de la contacter de la même manière.

La voleuse se concentra et répondit à la Shalos

- Voila. Il n'y a plus qu'à aller au Cottage je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 33

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mer 20 Oct 2010 - 14:17

Sek allait répondre à la question d'Adwel lorsqu'elle s'immobilisa soudainement. Quelque chose d'étrange se produisait... La médiovienne "revint", parla de Dame Kyara, puis recommença le même manège. Une méthode de communication? Le jeune homme attendit que la voleuse parle de nouveau avant de prendre la parole.

- Dame Kyara? Me chercher? Moi? A-t-elle expliqué pour quelles raisons? Elle ne devrait même pas savoir que je me trouve ici... à moins qu'elle soit tombée sur Lynn... Je crois que nous ferions bien de les rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Ven 22 Oct 2010 - 10:31

Adwel prit alors le chemin du cottage. Connaissant par cœur la route, elle évita les grandes artères, surpeuplées a cette heure de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Lun 29 Nov 2010 - 18:24

Sortie du Palais


Ayana était rapidement sortie du Palais, en proie au doute et à l'incertitude la plus complète. Dévalant les marches et marchant d'un pas vif dans les rues animées de la cité, Ayana avait réfléchi à toute allure. Ou plutôt avait tenté d'analyser calmement la situation. Mais elle n'y était pas arrivé. L'adrénaline s'était répandu dans son corps, et impossible de se concentrer.
Elle arriva à hauteur de l'auberge, qu'elle avait repérée plus tôt dans la journée. Sans attendre, elle s'y engouffra.


- Une chambre, s'il vous plait. Incapable de dire plus, elle mit quelques zoris sur le comptoir et se vit aussitôt attribuer une chambre à l'étage.

Après un vague merci, elle s'efforça de monter les escaliers avec calme, sans se faire remarquer des quelques clients en train de se restaurer.
Enfin. Les effets de l'adrénaline commençaient à s'estomper, elle put réfléchir avec plus de clarté; elle entra dans la chambre.


Une chambre simple, sentant bon, avec un lit et le nécessaire de repos. Elle s'adossa à la porte et souffla.

-Mais quelle idiote. Un rire nerveux naissait dans sa gorge. Quelle imbécile j'ai été.

Elle fit quelques pas dans la pièce et s'affala sur son lit, le corps las. Toute cette tension l'avait moulue. Sur le dos, elle contempla le plafond de la chambre.

- Pff...

Elle roula sur le ventre et attrapa l'outre de peau qui gisait par terre en compagnie de son manteau et de sa besace. D'un coup de dent, elle l'ouvrit et en versa dans le creux de sa main. Elle se Rafraîchit le visage et avec un soupir de contentement, elle se laissa retomber sur le lit et tenta de revisualiser ce qu'il s'était passé dans le Palais Royal.
Le visage de Lynn revint dans son esprit. Ainsi que ceux de ses compagnons.
Lynn et sa colère. Une colère légitime. Mais son esprit passa de Lynn à ce qu'elle avait éprouvé dans l'Hémicycle, malgré ses efforts. Les yeux clos, elle laissait aller son esprit, car il ne servait à rien de lutter contre lui. Les images, les odeurs, les sensations, tout revenait avec moins de soudaineté que la première fois. Un puzzle qui se reconstituait.


Sous ses paupières closes, elle ne pouvait s'empêcher d'y penser. Ce qu'elle avait ressenti n'était pas compréhensible. Et puis ces gens. Son instinct tentait de lui faire passer un message mais elle était empêtré dans ses sensations physiques et son ressenti psychique. Elle rouvrit les yeux.

-Pas simple tout ca...

Avec un grognement, la sang-mêlée se redresse. Ses cheveux roux en désordre lui tombèrent sur le visage et sa brève ablution avait fait couler ce qui s'apparentait à du maquillage couleur chair. Ayana attrapa un tissu qui traînait sur un petit guéridon de bois et se frotta la figure pour s'en débarasser. Elle ne savait pas s'il y avait une salle de bains ici. Un bon bain ne lui ferait aucun mal mais elle ne voyait qu'un petit baquet de bois, rempli d'eau.
La jeune femme se leva et enleva ses gants. Dévoilant une main abîmée, elle la trempa dans le liquide.


-Tiède, celà fera l'affaire.

Il lui fallait se concentrer sur l'eau et oublier la peur éprouvée plus tôt. Un bain remédierait à son problème.
Elle déboutonna sa tunique informe et décolorée. En la voyant, elle se promit d'en faire l'acquisition d'une nouvelle. Ce n'était vraiment pas présentable. La poitrine était uniquement retenue par un linge très serré qu'elle dénoua rapidement. Puis vint le tour de l'espèce de pagne noir qu'elle portait autour des hanches et qui lui servait de jupe. Elle se retrouva quasiment nue, elle ne portait plus que des guêtres sombres qu'elle retira.
Avec un soupir de contentement, elle se glissa avec plaisir dans l'eau, qui même si elle n'était pas chaude, lui procurait une sensation agréable.
Accroupie dans le baquet, l'eau clapotait et lui arrivait à peine aux omoplates, mais celà lui suffisait. Armée d'un petit gant de crin, Ayana frotta la boue qui s'était accrochée à la peau de ses chevilles. Puis, en se contorsionnant, elle parvint à s'immerger complètement dans l'eau.


- Blubblub blub...

Peu après, elle sortit. Ses pieds mouillés faisaient de petites flaques sur le parquet, et grelottante, elle saisit une serviette qui était posée sur une petite table et se frictionna les cheveux, et le corps. La chaleur ambiante allait bien vite la sécher, c'est pourquoi elle se rassit sur le lit, toujours nue, et se remit à réfléchir, plus calme.
Et de nouveau, cette sensation étrange lui revint. La sensation d'avoir été observée et "enfermée" dans le Palais Royal. Elle mettait enfin le doigt dessus. Mais pour que son corps et son esprit aient été submergés par cette sensation, il aurait fallu une forte présence en scène.
Mais rien de ce qu'elle avait détaillé dans la salle ne lui paraissait interessant à ce niveau-là.


-Et si ça se trouve, c'est simplement toi qui te fabriques ces idées, ma grande !

Ayana eut une moue boudeuse et exprima le restant d'humidité dans ses cheveux. Tressant machinalement quelques mèches, son regard s'attacha à la fenêtre de sa chambre, d'où filtrait la lumière du jour.

-Mais je ne peux mettre çelà de côté, c'est vraiment trop étrange !

Indéçise, elle se remit debout, et toujours nue, fit les cent pas dans sa chambre. Puis mûe par le désir irrépressible de sortir, de s'aérer et de se changer les idées, Ayana enfila rapidement sa jupe, sa tunique et sa bourse puis Elle chaussa ses sandales .


Dernière édition par Semesh Ayana le Lun 29 Nov 2010 - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Sam 11 Déc 2010 - 22:14

Après une dizaine de minutes de marche, Ayana et Medala, tout en parlant, arrivèrent sur le seuil de l'Auberge.
De son air enfantin et espiègle, Ayana égaya la salle d'un "bonjour" sonore, salle presque vide à l'exception de quelques buveurs de fin de nuit. Elle commanda un copieux petit-déjeuner à l'aubergiste qui, malgré son étonnement face à un duo aussi matinal, s'empressa d'obéir car Ayana l'avait payé d'avance.
Ils s'installèrent à une table de bois, et attendant leur commande, ils se remirent à parler. Enfin surtout Ayana.

Ayana, très curieuse de nature, avait très envie de poser des questions mais ses expériences de la veille lui avaient donné une leçon. Une leçon de discrétion. Alors elle tâchait de ne pas froisser son interlocuteur qui était plus âgé qu'elle. Et d'un air faussement choqué, en secouant sa lourde crinière auburn, elle s'exclama:

- Vous n'êtes jamais venu à Médiévir ? Mais c'est la plus belle ville d'Adréis !

Mais elle n'était arrivée dans la cité que quelques jours auparavant. Comme si elle avait tout visité. L'aubergiste leur apporta lui-même leur commande.

Sur un immense plateau, s'étalaient une magnifique omelette fumante, oeufs durs, pain doré et moelleux, une flasque de vin, du lait, du fromage, des tranches de lard grillées, de la confiture, des fruits secs et frais; bref un festin complet qui s'annonçait devant eux.

Et sans se départir de son comportement poli et espiègle, Ayana saisit une miche de pain qu'elle engloutit, cependant avec un semblant de correction. Si elle mangeait, elle penserait à autre chose qu'à sa nuit éprouvante et sa fatigue.

- Miamiom.. Mangez donc ! C'est vraiment délicieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Medala_Eroult



Réputation : 67

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Dim 12 Déc 2010 - 15:49

Medala bénissait sa rencontre matinale. Jamais il n'aurait pu entrer dans la ville seul. A cette heure, il n'y avait que peu de monde dans les rues mais le couple croisa quand même quelques gardes. Des gardes armés évidemment. La présence de la jeune femme suffit au prêtre à rester serein. En entrant dans l'auberge, Ayana se montra assez familière des lieux, ce qui rassura encore plus Medala.

Les plats arrivèrent, la Dédrane commença à se servir et à poser des questions. Ne pas trop en dire...


-Mhhh, ça m'a l'air excellent en effet!

Il se servit une bonne assiette et commença à manger tout en répondant à sa compagne.

-He bien... non je ne suis jamais venu. Je suis d'Ilymir. J'ai grandi la bas et ma formation de prêtre à demandé beaucoup de temps. Peu nombreux sont ceux qui ont la chance de partir. Moi je ne l'ai pas eue. Je n'ai pris la route qu'il y a peu. J'avais en tête depuis longtemps de voir du pays alors j'ai pris mon mal en patience et à la fin de mon apprentissage, j'ai quitté les miens.

Il marqua une légère pause. de toutes façons je n'avais pas le choix...


-Cela fait déjà trois ans en fait. Je me balade au gré des caravanes marchandes. J'ai passé deux ans dans votre beau pays. Un peuple vraiment remarquable et d'une intelligence avec la nature incroyable. Mais un peu renfermé quand même... j'ai eu beaucoup de mal à m'y intégrer. Je n'ai jamais vraiment réussi d'ailleurs.

Une nouvelle pause

-J'ai du partir finalement, j'ai eu besoin de continuer mon voyage. Et vous, que faites vous ici loin des vôtres ?

Medala fronça un instant les sourcils. Oui... partir. Encore un peu forcé quand même. Il faut vraiment que je fasse attention ici si je veux rester plus longtemps.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Dim 12 Déc 2010 - 16:14

A ce stade de la conversation, Ayana était en phase "écoute", manifestement occupée à remplir avec une ponctualité étonnante sa bouche de jambon et d'omelette, que l'aubergiste ne cessait de remmener à leur table.
Néansmoins, elle prit le temps de poser quelques questions, notamment en ce qui concernait son voyage. Il lui apprit que dès la fin de son apprentissage, il s'était hâté de partir d'Ilymir afin de voir le monde.
Les yeux admiratifs et curieux, Ayana se montra bon public. Elle aimait apprendre des choses, connaître de nouvelles personnes.

Quand il lui parla de son peuple, son visage de Dédrane gai et chaleureux s'était assombri l'espace d'un instant. Ses yeux gris s'étaient baissés sur son assiette et sa voix avait pris un ton neutre, subtilement sarcastique.

- Un peuple remarquable. Très renfermé, avec beaucoup de tabous, de coutumes désuètes, mais remarquable ! Pas étonnant que vous n'ayiez pas réussi à vous mêler à eux. Moi-même, quelquefois je ne les comprends pas.

Puis elle se servit un grand verre de lait. Le but d'une traite et passa à autre chose. Le visage orné d'une moustache blanche, elle reprit son bavardage amical. Les Dédranes étaient réputés discrets et effacés, mais Ayana dérogeait à cette règle. Elle aimait plus que tout la foule, les Cités, malgré son profond attachement à Dedride; après tout, elle n'était qu'une sang-mêlée comme tant d'autres.
Son assiette ne cessait de se remplir à un rythme effrayant.. Tout comme le rythme pour la vider. Un tonneau des Danaïdes sur pieds !

- Et.. Sans vouloir vous embêter, pourquoi Médiévir ? C'est plutôt rare que des Ilymis se rendent ici ! Tout comme les Drédranes me direz-vous..
Moi.. J'ai dû venir ici.. Bah un peu de tourisme ! Et j'ai des gens à voir ici, mais comme ils ne sont pas là, j'attends tranquillement.

En parlant d'Ilymis et des raisons qui l'avaient conduites ici, Ayana repensa brièvement à... Elle secoua la tête. Elle devait arrêter d'y penser, à ça, et aux autres aventuriers !
Reprenant sa fourchette, elle regardait l'homme devant elle, au visage marqué par une cicatrice. Elle cherchait à lui donner un âge mais elle n'osait demander. Ca ne se faisait sans doute pas.
Puis elle croqua à belles dents dans son fruit.

- Gniam.. Et puis ch'est plutôt loin d'Ilymir non ? Remarquez, si vous j'êtes un prêtre itinérant, vous aterrissez un peu partout, je me trompe ? Moi même, j'ai dû prendre quelques jours de marche pour venir ici.

Elle reprit une autre bouchée, et ses yeux gris brusquement se rivèrent à l'entrée. Des rumeurs éclataient dans la rue. Des bagarres d'ivrognes surement. Puis Ayana s'attaqua au fromage.

- C'est curieux, je m'imaginais un prêtre autrement. Vous savez, du genre beaucoup plus vieux, avec une longue barbe blanche !

Sa figure avait pris une expression malicieuse alors qu'elle engouffrait littéralement l'énorme tranche de fromage qu'elle s'était taillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Medala_Eroult



Réputation : 67

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mar 14 Déc 2010 - 15:17

Medala n'avait pas l'habitude de manger autant, ses repas étant pris la plupart du temps sur la route ou chez les paysans qu'il soignait. Il croqua dans un dernier fruit. Il sourit en voyant la jeune femme engloutir tout ce qui lui tombait sous la main alors que le repas qu'il venait de faire équivalait à tout ceux qu'il avait pris dans la semaine.

-Hahahahaha! Non... tout les prêtres ne sont pas de vieux croulants! On leur donne cette image à cause des Patriarches qui sont les seuls à voyager régulièrement. Les prêtres commencent leur formation dès le plus jeune age, il faut juste avoir la foi en notre Dieu.

La jeune femme commençait à poser des questions plus précises mais pas encore gênantes.

-Je n'ai pas vraiment choisi de venir à Médiévir. Je suis même complètement sorti de mon plan de route originel qui me conduisait chez les Fédoriens. Après les mystérieux Dédranes, j'avais choisi d'aller voir ce peuple qui, malgré des apparences rustres et violentes, me semble fort intéressant. Mais que voulez vous... je voulais partir et la première caravane m'a mené ici. Ce n'est pas grave, j'ai toute la vie devant moi pour attendre Fedoran.

Le bruit d'une bagarre proche de l'entrée de la taverne se faisaient de plus en plus clairs.

-Oulah! Il y a de l'animation dehors! Dites moi vous connaissez bien les lieux ? Je vais avoir besoin d'une chambre. Vu que la nourriture est excellente, je me dis que cette auberge est convenable. Je pourrais peut être même officier quelques temps ici si on me le permet.


Alors qu'il finissait ces mots, un cri de douleur éclata à l'entrée de l'établissement. Un membre brisé probablement. La bagarre tournait au vinaigre. Le visage de Medala commença à se crisper accompagné d'un tremblement de son bras gauche. Il tourna la tête pour repérer le comptoir. Il ne voulait absolument pas avoir à sortir dehors.


-Je je... je vais aller demander de l'eau à l'aubergiste. Faites attention à vous, ça à l'air instable la bas. je reviens dans un instant!

Instable... Il n'y avait pas que la bagarre qui est instable... Idiot! Crétin! pensais Medala, de l'eau vite! Il faut absolument que je prennes mon remède. En se levant il fouilla dans sa besace et en sorti un petit sachet sentant fort le champignon et le posa sur la table.

La main dans sa tunique, il se dirigea d'un pas rapide vers l'aubergiste au fond de la pièce.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mar 14 Déc 2010 - 15:39

Alors qu'ils étaient en pleine discussion, l'homme devant elle commença à se comporter nerveusement. La bagarre semblait l'intriguer, ou l'effrayer.

Normal pour un prêtre, se dit-elle, il ne doit pas être à l'aise.

Quant à Ayana, elle avait cessé de manger et se demandait ce qu'il se passait dehors. Elle allait se lever quand Medala lui-même sortit de table précipitamment, en annonçant qu'il allait chercher de l'eau.
Elle ne put même pas poser de questions tellement il semblait agité. L'odeur de champignons était plus ténue à cause des odeurs de cuisine, mais attira tout de même le flair de la Dédrane. Ses yeux en amande se plissèrent.
Pourquoi étaient-ils sur la table et non dans sa besace ? Elle était sur le point de lui demander mais il filait vers le comptoir.

Un gémissement se fit entendre à l'entrée et, mûe par la curiosité, Ayana délaissa sa table, en posant toutefois une serviette sur les champignons, histoire que l'on ne vole rien et d'un pas rapide, se rendit sur le seuil.

Deux hommes se battaient. L'un tenait son bras droit et grimaçait de douleur. L'autre, ne tenant pas compte de celà, le souleva et le projeta contre le mur. Ayana poussa un petit cri quand il retomba à ses pieds, inerte.

- Mais vous êtes malade ! S'exclama-t-elle alors que des femmes, probablement les épouses ou les filles recueillaient le blessé hagard et l'enportaient avec elles.
Mais la vigile arriva et dispersa l'attroupement qui s'était formé. Vite, l'agresseur fut ceinturé. il criait comme un forcené, puis emmené. Ebahie devant ce spectacle, Ayana resta plantée là quelques instants. Et eut un violent frisson. On parlait du Palais. Mais comment pouvaient-on être au courant ? Les mouvements de la Garde, peut-être. Mais il n'y avait rien pour étayer ces bruits. De simples on-dit. Elle respira. La situation n'était pas des plus confiantes mais il n'y avait pas de risques pour eux.

D'ailleurs, pourquoi pensait-elle à eux ? raisonnait la partie lucide de son esprit. Elle ne les connaissait pas. Ils n'avaient rien en commun.

Elle secouait la tête en rentrant dans l'auberge. Et chercha Medala des yeux. Etait-il malade ? Il était si pâle en quittant la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Medala_Eroult



Réputation : 67

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mer 15 Déc 2010 - 18:02

Medala arriva auprès de l'aubergiste auprès duquel il obtenit rapidement une carafe d'eau. Il en profita pour se renseigner au sujet d'éventuelles chambres libres et sur les tarifs. La bagarre semblait se terminer, tout allait rentrer dans l'ordre. Mais il lui fallait de toutes façons son médicament.

Il revint à sa table qu'Ayana avait délaissée. Il eu un court moment de panique. Le sachet laissé avait été couvert et il crut un instant qu'il avait été dérobé. Il en avait d'autres mais si une personne non avertie venait à y gouter...

Il ouvrit le sachet, mit la poudre qu'il contenait dans son gobelet qu'il remplit d'eau. La poudre de dissolut rapidement et il but la mixture d'un trait.

Son visage garda encore un instant son étrange rictus mais s'apaisa rapidement et reprit sa couleur naturelle. Le prêtre eut un petit sursaut, comme pris d'un frisson puis s'étira. Il avait un léger sourire et son regard pris un petit air malicieux. Il chercha alors sa compagne qu'il vit rentrer dans l'auberge. Elle avait manifestement été voir l'altercation et semblait choquée.

-Ayana! Ne restez pas avec ces gens! Venez plutôt par ici boire un verre en attendant vos compagnons!

Se tournant vers le comptoir, il hela le tavernier en lui demandant un pichet de vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mer 15 Déc 2010 - 18:15

Ouf ! Il était là. Il était juste allé chercher de l'eau. Rassurée, Ayana revint à table alors qu'il avait bu son verre. Elle se rassit mais peine perdue, elle n'avait plus faim. En revanche, un peu de vin n'aurait pas été de trop !
Son compagnon avait hélé l'aubergiste pour leur boisson.
La jeune femme regardait Medala d'un oeil surpris en l'entendant parler de compagnons.

- Je n'attends personne. Du moins, pas aujourd'hui normalement.

L'aubergiste apporta un grand pichet de vin à leur table.

- Mais vous n'attendez personne vous non plus. Vous allez rester ici ?

Elle avait sorti de sa tunique un lacet, avec lequel elle s'attacha les cheveux. Les clients commençaient à arriver et voyaient d'un oeil torve sa tenue plutôt légère et ses cheveux roux. Elle devrait en acheter une autre, moins voyante et faire quelque chose pour se crinière. Avec un soupir imperceptible, elle se dit qu'elle allait le faire dans la matinée. Elle pourrait avoir des ennuis. Elle servit un verre à Medala puis remplit le sien.
Avec un petit signe de tête, elle leva son verre et but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Medala_Eroult



Réputation : 67

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mar 21 Déc 2010 - 15:17

Medala prit un verre de vin et le bu d'un trait, puis s'en resservit un autre qu'il commença doucement.

-Ahhh ça fait du bien! Il y a longtemps que je ne m'étais pas arrêté pour boire du vin dans une auberge!

La dédranne annonça qu'elle n'attendait personne.

-Ah ? J'ai du mal comprendre tout à l'heure, je pensais que vous attendiez du monde ce soir. Moi je n'attends personne, vous êtes ma seule connaissance de la ville. La seule chose dont je dois me soucier est de trouver une chambre pour poser mes affaires, passer la nuit voir les suivantes si je décide de rester.

Une perle de sueur pointa sur le front du prêtre. Il faisait chaud dans l'auberge et le vin combiné à la digestion n'arrangeaient pas les choses.


-Ouh! Il quelle chaleur! Ça change des nuits à la belle étoile!

Il vida un nouveau verre et s'en resservit un autre. Il n'avait pas spécialement l'habitude de boire et les effets de l'alcool commencèrent à se faire ressentir.
Sans faire plus attention à l'endroit ou il se trouvait, il défit sa ceinture, retira sa tunique et sa robe pour dévoiler une cote de maille intégrale légèrement matelassée..


-C'est que ça tiens chaud ce truc la! Mais malheureusement, c'est indispensable au voyageur que je suis.

Il commença à retirer son armure et sa voix fut légèrement couverte par le vêtement.

-Je l'ai gardée à mon départ de l'ordre du Bouclier.

Il avait réussi à remonter sa cotte jusqu'à mi torse; dévoilant sur son flanc gauche un tatouage représentant l'emblème de l'Ordre des Boucliers, milice armée d'Ilymis. Mais il s'était arrêté, le bras gauche en l'air, la tête rentrée dans la cotte de maille, le bras droit tordu dans une position assez improbable.

-Euh.... je crois que je suis coincé... Ma mitaine s'est prise dans une maille et je n'arrive plus à bouger! Vous pourriez m'aider ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Mar 21 Déc 2010 - 15:31

Avec un regard éberlué, elle le vit se servir un, deux puis trois verres de vin. Les joues rougies par l'alcool et la chaleur régnant dans la pièce, il commença à se dévêtir. La Chasseresse eut un regard luisant en voyant.. Une cotte de maille, songea-t-elle. mais alors il n'était pas vraiment prêtre alors. Son regard tomba sur le tatouage. Mais sur le moment, ça ne la fit pas réagir. le vin commençait aussi à faire effet, ainsi qu'avec le copieux petit-déjeuner qu'on lui avait servi. En pouffant de rire, Ayana le regarda se contorsionner afin de retirer son armure qui, à l'évidence, agissait à l'instar d'une cocotte.
C'est alors qu'il se retrouva coincé, dans une position incongrue, et un peu dépité.
Ayant pitié de lui, elle se leva, se retenant à grand-peine d'éclater d'un rire sonore.

- Attendez... Ne bougez pas.. Il faut enlever.. voilà, cette sangle !

Il était bien coincé en plus. Tant qu'à faire, on allait un peu le distraire.

- Concernant mes compagnons, on va dire que j'attends avec impatience une amie. C'est une de vos compatriotes d'ailleurs !

Ca y est. elle en avait trop dit. Mais elle n'en avait cure, ils étaient tous les deux bien trop occupés avec la cotte de mailles de Medala que ça passerait inaperçu.

- Et... Voilà.. Ca doit être bon.

Avec ses doigts fins et agiles, elle avait réussi à dénouer une lanière sur le flanc droit du prêtre.. Ou du moins celui qui se disait prêtre. Quelques mèches de ses cheveux auburn chatouillèrent l'homme. Puis Ayana la fit glisser vers le haut après avoir dégagé la mitaine de la maille fautive.

- Priez pour ne pas qu'on vous voit dans cet état-là !

Sa voix avait pris une tournure espiègle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Medala_Eroult



Réputation : 67

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Jeu 13 Jan 2011 - 21:34

Avec l'aide d'Ayana, Medala réussit à retirer sa cote de maille. Il était maintenant torse nu au milieu de l'auberge. Il remercia Ayana avec un grand sourire, ses yeux étaient maintenant comme légèrement illuminés.

-Ouf! Il fait quand même meilleur sans cet attirail!

Il plia son vêtement sur la table, y posa ses armes, remit sa ceinture autour de ses hanches et se resservit un verre de vin avant de s'assoir.

-Bien bien! fit il en se retournant brièvement, Tavernier! Une autre cruche!

A l'instar de son flanc, son bras gauche était couvert de glyphes noires et rouges de l'épaule jusqu'au poignet. Ces motifs étaient répétés dans son dos, à droite cette fois, de l'omoplate jusqu'à la naissance de ses cheveux. Les initiés pouvaient y reconnaitre des tatouages réservés aux guerriers de certains clans Fédoriens.

-Je sens que cette journée va bien se passer! Quand arrive cette amie ? Qu'avez vous prévu de faire ? Si vous voulez bien, je serais ravi que vous me serviez de guide dans la ville.

Medala avait maintenant occulté toute possibilité de danger. Le mélange de champignons ingurgité un peu plus tôt lui permettait de passer outre ses petits problèmes et son penchant pour la bagarre. Avec ça, il se sentait bien, en sécurité, en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Ven 14 Jan 2011 - 11:58

Une fois Medala se rassit à la table, les yeux d'Ayana s'étrécirent brutalement. Elle ne savait pourquoi. Généralement, c'était à cause de son instinct qui parlait de lui-même. Mais là... La jeune rouquine ne savait pourquoi son corps réagissait comme ça. Après tout, le prêtre lui paraissait bien sympathique et gentil !
Bon, il n'avait pas grand'appétit mais il semblait drôle.. Et un peu maladroit !

Ce fut donc avec une sorte d'incertitude qu'Ayana reprit sa place, sous les regards insistants des clients. Le déshabillage du prêtre ne semblait pas être vu d'un bon oeil. D'autant plus qu'être accompagné d'une femme aussi légèrement vêtue et presque rousse elle aussi aggravait leur cas.

Ayana se trémoussa nerveusement sur sa chaise alors que le tavernier remmenait à leur table un pichet de vin, avec un coup d'oeil insistant au drôle de couple qu'il servait de bon matin.
Son entrain et sa bonne humeur semblait quelque peu s'évanouir. Elle n'aimait pas ça. Pas ça du tout. Ses yeux de loup se rivèrent sur les tatouages étranges de son compagnon.

Rouge.

Noir.

La Dédrane dut se maîtriser pour ne pas retrousser sa lèvre supérieure d'un air effrayant. ca lui rappellait... Quelque chose.

Quelque chose de mauvais.

Son épaule droite s'était crispée avec violence, mais masquée par son écharpe sombre, aucune chance qu'on remarque. Mais elle tâchait de se maîtriser encore une fois en reprenant son sourire gai, sans que le coeur y soit vraiment.

Un homme s'approcha de leur table, un regard concupiscent que personne ne pouvait rater, et souriait à Ayana. Laquelle n'y fit pas attention.

- Nous ferions mieux de partir. On ne doit pas nous entendre. murmura-t-elle tout bas puis bien haut. Je vous servirai de guide avec grand'plaisir ! Mais laissez-moi le temps de prendre quelques affaires à l'étage.. D'ailleurs vous en profiterez pour arranger votre chambre !

Discret clin d'oeil. Puis elle se leva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Medala_Eroult



Réputation : 67

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Jeu 24 Fév 2011 - 20:39

-Très bien, c'est parfait! Je vais voir avec le tavernier et je vous suis.

Ce disant, Medala vida son verre, rangea ses vêtements dans son sac, mis sa lame à sa ceinture et se leva pour aller voir le tavernier. Avant même d'arriver jusqu'à lui, il sut qu'il devrait se trouver un autre endroit pour dormir. Les gens autour le regardaient bizarrement et le propriétaire ne semblait pas très content de le voir le prêtre venir à lui. Le refus fut net. Le ton de l'aubergiste ne laissait aucune part à la négociation. Medala commença à se poser des questions.

Derrière lui, un client d'une table proche qui avait probablement entendu la brève discussion s'enhardit à glisser une moquerie sur la rougeur des cheveux de l'Ilymis. Quelques rires fusèrent.
Medala se retourna vers le bonhomme. Ou plutôt les bonshommes. Les quatre compères le dévisageaient en souriant et semblaient curieux de voir sa réaction.

Calmement, Medala porta la main à sa besace, fouilla un instant et ressortit une petite galette qu'il avala. Les effets n'allaient pas tarder...


-Un problème avec les rouquins mon pote ?

Son visage commença à se crisper. Trois des hommes se levèrent. D'un geste, medala envoya son sac au visage du premier et sorti sa machette.


-Alors ??? Hurla t'il, le visage déformé par la colère. Alors ???? Tu va voir ce qu'il va te mettre le poil de carotte! Et il se jetta lame en avant sur les trois autres soulards.

Si il y avait une chose à éviter, c'était bien de se moquer de sa chevelure...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Jeu 24 Fév 2011 - 21:16

En entendant hurler Medala, Ayana sut brusquement que quelque chose, qui déjà n'allait pas, manifestement dégénérait.
Elle fit volte-face avec vivacité et vit voler le sac du prêtre dans la figure d'un des clients. Avec effroi, son coeur fit une embardée en remarquant l'éclat de.... Il avait sorti sa machette !
Son épaule recommençait à la lancer dans l'agitation qui commençait à régner.
Elle se rapprocha en courant, sa figure blême.

- Calmez-vous messieurs.. Calmez-vous !

La Dédrane tâcha de s'interposer sans trop montrer qu'elle voulait protéger Medala. Du moins, une protection limitée. Et, ses méninges bouillonnantes, elle tâcha d'offrir un sourire enjôleur aux hommes devant elle, décidés à en découdre.
Un des quatre bonshommes s'avança, le regard luisant.

- Alors, ma jolie.. Qu'est-ce que tu fabriques avec un type comme ça ? Il n'a pas l'air vaillant !

Vite, vite. Ayana prit un air sensuel et effronté. Ce n'était pas difficile d'ailleurs ! Et elle promena sa main sur ses hanches toujours souriante. L'homme s'avança encore un peu plus, toisant avec mépris l'Ilymis, dardant son regard concupiscent sur les formes d'Ayana, qui passait sa main sur la poitrine de son interlocuteur. Une rousse aussi débraillée ne pouvait être qu'une prostituée. Elle faillit perdre son sourire tellement l'écoeurement la submergeait.
Réprimant avec force son dégoût, elle se haussa sur la pointe des pieds pour chuchoter à son oreille.

- Ne fais pas attention à lui. Le rouquin ne va pas durer longtemps soûl comme il l'est... Mais après.. Peut-être que toi et tes amis voudrons vous amuser ?

Clin d'oeil provocateur. Puis elle prit le prêtre par la manche, tout en roulant des hanches.

- A tout à l'heure, susurra-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Ayana

avatar

Réputation : 391
Age : 26
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Auberge du Centre   Lun 16 Mai 2011 - 19:33

Ayana, toujours avec son pas chaloupé, força toutefosi l'allure. Une fois près de l'escalier, elle ne prit même pas la peine de vérifier si on l'avait suivie ou pas.
Le sang bourdonnant à ses oreilles, la jeune femme ne se souciait plus de faire du bruit ou non. Partir. Il lui fallait déguerpri au plus vite.

Rouge.

Noir.

Ses deux couleurs semblaient s'être imprimées sur sa rétine. Le souffle haletant, elle se mit à courir vers sa chambre. Une, deux.. C'était celle du fond. Ayana s'y engouffra. D'un geste preste, elle ramassa ses maigres effets et les fourra sans aucune cérémonie dans son sac en bandoulière.
En bouclant la sangle de cuir usée, elle se rendit compte qu'elle était coincée. Comment sortir ?

Elle se sentait traquée, ses sens en alerte et son sang en ébullition qu'elle ne cherchait même pas à calmer. La fenêtre !
Sans perdre le temps de réfléchir, elle noua son foulard sombre autour de son bras et l'ouvrit brutalement. L'odeur de la pluie la fouetta violemment, il pleuvait des cordes, des hallebardes, tout ce que vous vouliez. Mais là, aucune hésitation.

Ayana enjamba le garde-fou, sous une pluie battante, puis sauta dans la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thexwolfxshadow.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auberge du Centre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge du Centre
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Retour à l'auberge au lieu d'un game over
» créer un intinéraire sans passer dans le centre ville des étapes
» Centre de notifications et applications ne s'ouvrent plus
» Forum apparent au centre du portail ???
» Placer des widgets au centre, en dessous du LOGO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Medievir-
Sauter vers: