Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Le Mitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 0:59

Mellyna s'échinait à démêler des masses d'anglaises blanches.
Elle jeta un regard en coin à Aryllë et revint à sa tache.


-Ce n'était pas lui, les magiciens de la grotte changeaient de forme. C'était très... Dur. Léviathan leur disait qu'elle forme revêtir. J'ai cru devenir folle.

Elle frissonna en se rappelant ce qu'elle avait fait du faux Lor. Elle n'en était pas fière, tuer était une chose, réduire en bouilli une autre. Elle ne se contrôlait jamais quand elle voyait rouge. Elle voulait y remédier mais n'avait pas encore réussi malgré les années. Enfin, elle le faisait moins souvent qu'avant et s'était déjà un progrès en soi.

-Tu as raison,
La dédrane avait décidé que si elles partageaient presque un bain elle pouvait la tutoyer.
je la materne alors que c'est une femme adulte ce n'est pas sain ! Je demanderai au seigneur Earl demain. Enfin j'irai quand même voir s'il va mieux tout à l'heure. Tu crois que je le maternerai trop en faisant ça ?

Mellyna riait presque en disant cela mais la question était sérieuse.

-Pour le poussin, il va m’engueuler si je parle de lui avec toi. Il est toujours fâché que tu l'ais sifflé dans le désert tu sais ? Il est d'un têtu ! Il n'y a pas grand chose à dire, c'est lui qui m'a choisie. Tu connais beaucoup de choses sur eux ? Thani m'a dit des choses que j'aimerai bien vérifier.

Elle lui fit un rapide résumé de la rencontre avec le reptile et de leur accoutumance progressive puis de ce que l'eyerash lui avait révélé sur l'intérêt du dragonnet.

-C'est amusant que tu me dises cela : Fanaa me le répète souvent.

Quand elle eu fini ses cheveux lui firent comme un linceul blanc dans l'eau du bain. Elle pensa brièvement qu'elle aimerait bien finir sa vie dans un lac de Ternaël, elle s'endormirait doucement, laissant ses poumons se remplir du liquide, dans une robe blanche, cela ferait un joli tableau.
Elle chassa d'un mouvement de la tête ses pensées morbides.


*-Faut vraiment que j'arrête de rassasser ces pensées.
-C'est la fatigue, tu devrais te reposer au lieu de barboter.
-Tu viendras dormir ?
-Je reviens dès que tu es sèche.*

La remarque fit glousser la dédrane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 25
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 1:08

« Je me doutais que tu étais parti pour de bonnes raisons. »

Malgré la rancoeur que la jeune fille avait conservé vis-à-vis de ces évènements, elle n'en montra rien. Après avoir pénétré dans le bâtiment à la suite de Talisham, elle avait attendu en silence que l'elven, une fois dans la chambre à l'écart, prenne la parole. Et dès le moment où il lui fit part de ses regrets quant à son départ précipité, elle baissa furtivement la tête avec un sourire contrit. C'était bien ce qu'elle pensait. L'homme était d'un autre peuple, issu d'autres traditions et apparemment ce qu'il faisait devait rester strictement entre les elvens et lui, c'est pourquoi elle ne lui en voulait pas vraiment d'avoir exécuté les ordres. Il parla peu, mais à vrai dire un résumé lui allait plutôt bien. Pour l'instant.
Quand il lui offrit la parole, Taymir visiblement hésitait.


« Tu obéis aux tiens, c'est bien. Ce n'est pas pour ça que je t'en voudrais.»

Elle contempla ses mains quelques instants puis décida de se jeter à l'eau. Balançant ses pieds dans le vide, l'Ilymis regarda Talisham bien en face.

« Quand.. Je me suis aperçue que j'étais toute seule chez toi, ton peuple a été bon envers moi. Je présume qu'ils ont eu pitié de la jeune fiancée -sa voix prit un ton moqueur- . Ils ont refusé de me dire ce qu'il était advenu de toi, et donc j'ai dû repartir. »

Oui enfin, repartir, c'était un bien grand mot. Elle tâchait toutefois de raconter l'histoire avec légèreté.

« Ca n'a duré que quelques heures. Peu après avoir quitté le village, j'ai dû y revenir escortée par quelques uns de tes amis. Un bras cassé, une cheville foulée et des coupures un peu partout, bref... Elle préféra ne pas s'attarder sur des détails aussi désagréables. J'ai eu droit à un traitement spécial. Chouchoutée jusqu'à ce que je puisse me remettre debout, j'ai pu bénéficier d'un guide pour rentrer dans le monde « civilisé ». »

Mentionnant le fameux guide, Taymir marqua une pause. Puis reprit avec un sourire indéfinissable.

« Peu bavard, tout ton opposé, Plaisanta avec effort l'Ilymis. Il m'a aidée à regagner la cité sans encombres. Et quand sa mission fut achevée, il est reparti, aussi silencieusement qu'il était venu.  Une fois aux portes de Fédoran, éclopée, crottée avec Ney'la, j'ai dû trouver un endroit où dormir. »

Cette fois-ci elle eut un genre de rire, qu'elle voulait tout sauf naïf, mais connaissant l'Ilymis, feindre autre chose que sa vraie conception de l'humour était impossible.

« Je travaille comme apprentie chez une herboriste. Empoisonneuse à ses heures -confia-t-elle plus bas-, j'ai donc appris quelques petites choses. A contre-coeur, jura-t-elle les sourcils haussésje ne feras jamais chose pareille. Tu me connais un peu maintenant. »

Le monologue était presque débité sur une note légère. La surprise et le malaise primairement éprouvés avaient réveillé les nerfs endoloris de son bras, qu'elle entreprit de masser du bout du doigt, ne quittant pas Talisham des yeux. C'était impensable. Après tout, ils avaient été une équipe durant quelques jours. Juste quelques jours mais qui avaient suffi à laisser une marque indélébile chez la jeune clerc qui paraissait sans histoire.
Oui, bien sûr. Cela faisait des mois qu'elle rêvait de revoir ne serait-ce qu'un membre de l'escorte de Fanaa. Et il avait fallu que ce soit lui, et dans des circonstances vraiment embarrassantes pour la jeune femme.


« J'ai l'impression que chaque fois qu'on se rencontre, ce n'est jamais..Ordinaire. Toi, évanoui en plein Ringèm. Et moi en train de piquer un somme dans la paille. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 1:36

Talisham écouta attentivement, son visage changeant d'expression au fil du récit. Il regarda au plafond lorsque Taymir mentionna la "fiancée". Ça n'avait pas été une bien grande réussite. Le passage du bras cassé le fit grimacer, la description du guide, sourire. Connaissant l'homme en question, il savait que "peu bavard" était un sacré euphémisme.
Lorsqu'elle eut terminé, il répondit:


- Et bien, il faut croire que certaines personnes ne sont pas faites pour les circonstances ordinaires. Par contre je ne saurais pas dire s'il s'agit d'une bénédiction ou d'une malédiction... Hum, puisque cela nous permet tout de même de nous revoir, disons bénédiction pour cette fois.

Il sourit.

- Je me souviens de Ney'la aussi... pas étonnant qu'Handelë t'ait repérée aussi facilement, le fripon de service.
Je suis désolé que la la vie n'ait pas été clémente avec toi. Je suggère qu'on réfléchisse à un moyen d'arranger ça, d'accord ?

Il ne put réprimer un bâillement.

- Oups, pardon. Peut-être pourra-t-on y réfléchir demain plutôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 1:37

Aryllë sortit un bras de l'eau pour le passer autour du cou de Mellyna. Elle se redressa et posa son menton sur le haut des cheveux blancs.

- Encore une fois merci. Vraiment merci. Tu as sauvé mon désert lorsque je n'ai pas pu le faire. Tu as été là. Fanaa et toi vous avez été là. Et les autres. Mellyna Dahéni, de tout mon coeur, merci.

Elle l'embrassa sur la tête et se redressa.

- Excuse moi pour tant de solennité. Je tenais vraiment à te le dire et te le répéter.

Elle tendit la main et attrapa une ample serviette dans laquelle elle s'enroula. Que c'était confortable ! Tandis qu'elle s'essuyait, elle continua la conversation :

- Je ne peux pas t'aider, je ne le connais pas. Mais, pour qui que ce soit j'aurais tendance à te dire reste toi-même. Ne te pose pas 1000 questions et surtout. Sois toi-même.
Je suis désolée, je n'ai jamais eu la chance de discuter avec un dragon. Il y a les choses que l'on dit sur les gens, sur les créatures, et il y a ce qu'ils sont réellement. Qu'on ne peut connaître qu'en se rapprochant d'eux.

Elle s'étira.

- Je ne sais pas toi mais je vais me coucher. Je tiens à être en forme demain. Oh, la lumière ne m'empêche pas de dormir alors ne t'embête pas pour moi si tu veux bouger, te déplacer. D'accord ? Bonne nuit Mellyna.

Elle se glissa dans un des lits jumeaux. Le rapport attendrait bien demain, elle n'était pas à un jour près...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 25
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 1:49

« Sympathique, au moins je ne suis pas classée dans la catégorie « malédiction ». Je savais que j'étais maladroite mais pas à ce point-là ! Enfin Handelë est bien intelligent pour un « cabochard tête de mule ». Il doit se souvenir de son amie Ney'la..»

Le ton qu'elle avait pris signifiait juste la plaisanterie, Taymir ne le prenait pas, ou plus, au sérieux ; d'ailleurs elle en riait à moitié tout en peignant grossièrement ses cheveux avec ses doigts. Puis entendant la proposition de remettre au lendemain leur discussion, la clerc ne put qu'approuver, elle-même tombait de fatigue comme une gosse qui avait désobéi à ses parents en veillant trop longtemps. Aussitôt elle se leva du lit, saisissant une couverture posée près d'elle.

« Je reste à une condition. Tu dors dans le lit. »

Il lui avait fait le coup une seule fois de la laisser se coucher dans son propre lit et elle ne l'avait plus revu. Une manière inconsciente de conjurer le sort qui la condamnait à rester seule à chaque fois qu'elle nouait des liens avec une nouvelle personne. D'abord Ayana, puis Fanaa. Maintenant ce phénomène elven. Et sans l'écouter davantage Taymir posa son manteau et son tablier sur le sol, déchaussa ses bottines et s'enroula dans la couverture pour enfin s'allonger sur ce matelas improvisé.

« Le Créateur t'accorde une douce nuit, compagnon. »

A la dure comme à la dure, voyons mon ami. Il était déjà bien gentil de l'héberger malgré tout. Etouffant un baillement sonore, l'Ilymis nicha son nez dans le tissu rêche et familier de son manteau brun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Talisham

avatar

Réputation : 390
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 2:08

*Ah, les femmes ! *
L'elven leva un instant les yeux au ciel.


- Ah là là, je t'ai pourtant dit...

Il s'approcha doucement.

- ... que je ne pouvais pas faire ça.

Se penchant prestement, il souleva Ilymis et couvertures. La jeune fille ne pesait pas bien lourd.

- Allez hop, au lit !

Il la remit sur le matelas et entreprit de la border convenablement.

- Protestations interdites. - Il fit les gros yeux - À moins que tu ne préfères que je t'attache, mais il y aurait alors de quoi se poser des questions...
Si tu as besoin de quelque chose, je serai juste là. Et comme je ne suis pas précisément un lève-tôt, si tu te souviens bien, il y a peu de chances pour que je bouge le premier.

Il la laissa le temps d'aller chercher dans ses affaires la paillasse roulée et la couverture épaisse qui lui tenaient lieu de couchage de voyage et de déposer le tout au sol, juste à côté du lit.

- Si tu as besoin de te lever, ce serait très gentil de ne pas me marcher dessus. Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 25
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 2:25

Manquant pousser un cri de surprise quand elle se sentit soulevée comme une plume, Taymir n'eut pas vraiment le temps de réfléchir, elle qui était déjà sur le point de s'endormir tranquillement sur le sol. Puis la chute sur le matelas la désarçonna complètement, la poussant également à émettre un flot de protestations, bien vite endigué par son hôte qui n'avait cure de ce qu'elle pouvait bien lui dire, la bordant soigneusement. Comme une gamine. Fronçant tout d'abord les sourcils, l'Ilymis finit par abandonner. Il était plus fort, c'est bon. Elle n'eut même pas peur devant ses gros yeux et ses tentatives d'intimidation, même si elle ne put s'empêcher de soutenir son regard y compris devant ses menaces -surtout si on s'apprêtait à tenter de l'attacher-. Non mais, Taymir avait résisté à tout. Aux disciples de l'école, aux Fédoriens, aux habitants squelettiques et morbides du Ringèm, à la Brume noire, à la bestiole qui voulait lui arracher le bras, à la compagnie de Tilla. Non, non il ne lui faisait pas peur.Le nez caché sous son drap, Taymir le contempla pendant qu'il faisait son couchage, un peu à remords. Il était tête de bois, pourquoi ne voulait-il pas la laisser dormir tranquillement par terre, après tout elle n'avait pas payé cette chambre ? Mais si il tenait absolument à lui laisser la chaleur d'un lit pour cette nuit...
Poussant un gros soupir de fatigue, elle bailla longuement. Bon, on débattrait de ça demain, hein ?


« Mgnmgnnnnenuit 'alishammmm... »

Confortablement couchée sur le dos et nichée sous une masse de draps et de couvertures, Taymir était finalement bien aise de ce lit déniché à l'improviste. Et revint le sommeil, désireux de reprendre sa délicate petite proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 11:11

-Moui, bonne nuit.

Mellyna finit par suivre à contre coeur les étapes séchage puis habillement. Un petite griffe grinça contre la fenêtre, des yeux d'or attendaient sagement qu'on les laisse entrer.
La dédrane ouvrit en silence au dragonnet et le laissa retrouver sa place autour de son cou. Il était calme, elle pourrait se coucher sans avoir à argumenter.

Elle prit une couverture et alla sur la pointe des pieds vers la chambre d'Earl. Aucune lumière ne filtrait de sous la porte, il devait dormir. Elle monterait la garde comme promis même si le lévitis s'en fichait. Elle écouta, la silence de l'hôtel était agréable, seulement interrompu par des craquement du bois.

Elle s'assit contre le mur, à même le parquet et s'enroula dans le tissu chaud et doux. Le contact du bois, même coupé lui fit du bien. Le bois n'est jamais tout à fait mort et il sait reconnaître les siens, il la préviendra avant même qu'elle n'entende le danger. Les arbres lui avaient tellement manqué ! Elle écouta leur histoire et se laissa bercer par leurs souvenirs : chant du vent dans leur branche, écoulement de la sève, saisons qui défilent, oiseaux qui nichent... Elle trouva rapidement le sommeil et, pour une fois, il fut calme et reposant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 11:43

Le soleil n'était pas encore levé lorsqu'Earl ouvrit au grand sa porte...
... et reçut Mellyna endormie sur les pieds.

Par bonheur les services de buanderie de l'auberge étaient particulièrement efficaces et on lui avait rapporté ses vêtements impeccables juste avant qu'il ne s'endorme définitivement la veille. En plus d'avoir une laveuse avec de bons bras, ils devaient employer un mage de feu au séchage, sans doute.
La Dédrane put donc admirer le plis impeccable d'un pantalon au lieu de l'ourlet d'une serviette sans doute trop peu couvrante pour une vue en contre-plongée.


- Mais qu'est-ce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 11:54

La dédrane sentit la sensation de chute et s'arracha tant bien que mal à son cocon ensommeillé.

-Oh, bonjour seigneur Earl ! Vous avez bien dormi ?

Elle se frotta les yeux et se dégagea de sa position semi allongée. Elle se releva avec moins de grâce qu'à l'accoutumée et put regarder le lévitis dans les yeux au lieu d'admirer ses chaussures.

-Eh bien, vous revoilà présentable. Vous allez demander un petit déjeuner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 12:05

Le Lévitis n'émit qu'un grognement qui n'engageait à rien en réponse à la première question.
Le sujet de "l'aspect présentable" lui tira un froncement de sourcils matinal, mais en effet il était aussi net que ses vêtements, récuré jusqu'au bout des ongles et rasé de frais. Les cheveux soigneusement ramenés en arrière et attachés un peu plus haut qu'à l'accoutumée -les sentir lui coller dans le cou la veille l'avait trop agacé-, Earl ne semblait guère se ressentir de ses excès de la veille.


- En effet, rétorqua-t-il avec son plus beau laconisme du réveil.

Peut-être aurait-il été plus sûr de se faire servir dans sa chambre, mais la pièce trop silencieuse lui tapait sur les nerfs. En bas il pourrait au moins se forcer à écouter la rumeur étouffée qui commencerait bientôt à monter du côté des rues commerçantes. Cela l'empêcherait de trop réfléchir.


- Il me semblait pourtant vous avoir dit que je n'avais pas besoin de garde cette nuit.

Après un gros soupir, son ton sec s'adoucit quelque peu.

- Retournez donc finir votre nuit dans une chambre, je suis assez grand pour me débrouiller tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyra

avatar

Réputation : 266

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 12:49

Nandini, colérique Nandini. Certes elle avait toujours eu son petit caractère, mais même sans avoir été une personne spécialement douce, elle n'avait pas toujours abrité autant de fureur en elle. Cette colère avait commencé avec la disparition d'Ary. C'était arrivé comme ça, du jour au lendemain. Sans explication, sans piste, sans corps. C'était probablement le plus dur pour elle de ne rien savoir.

Au bout de quelques années, l'elven avait pu retourner dans le désert avec interdiction formelle de prendre contact avec sa famille ou ses amis. Quand on devient un elven, on doit laisser derrière soi tout ce qui a un rapport avec la vie passée. On ne doit plus penser à soi mais se concentrer tout entier sur la cause, sur la mission.

Aryllë avait pris l'habitude de passer annuellement pour la regarder de loin, veiller à ce qu'elle aille bien. Puis leurs parents avaient fermé leurs yeux une dernière fois et Nandi était allée vivre avec sa grand mère. Sa grand-mère ne faisait rien pour calmer la colère de l'adolescente, au contraire elle l'encourageait dans sa rancoeur. Et Nandini était de plus en plus renfermée, odieuse ... et de moins en moins féminine.

Si seulement cet idiot de Tarik pouvait comprendre les sentiment de sa jeune amie chasseuse et y répondre ... le couple serait probablement explosif mais ... ou alors le fait d'avoir quelqu'un auprès d'elle apaiserait-il la jeune fille ? Ce serait bien pour elle ...

Des voix. Non ce n'était peut-être pas des voix, l'épaisseur des murs du Mitz était conçue pour que les dormeurs ne soient pas trop dérangés par les bruits du couloir. En tous cas il y avait des sons. Quant à savoir si c'était vraiment des voix ... il fallait vérifier pour en être sure.

Aryllë s'étira et tendit la main pour effleurer le globe sur sa table de chevet et celui ci s'emplit d'une lumière douce. Une lumière qui lui montra que le lit voisin n'avait pas du tout été utilisé. Tiens donc ? La Dedrane avait dû trouver mieux à faire que dormir.

L'elven se leva et alla ouvrir la fenêtre pour aérer la chambre. Derrière les montagnes, un rayon de soleil tentait de se frayer un passage avec effort. La jeune femme tendit les mains vers lui et fit sa prière matinale à l'Arbre-Vie et la Dame Etoilée.

Ensuite elle se débarbouilla et s'habilla puis sortit dans le couloir.


- Tiens, bonjour Mellyna, bonjour Earl. Déjà debout ? Oh zut ! Vous avez gardé la chambre de Tal. Mince où s'est-il installé alors ? Bon tant pis. Il a de la chance, il va pouvoir dormir un petit peu plus ce matin. Bon et bien, à plus tard alors !

Elle referma sa porte aussi sec et se tourna vers le secrétaire et le rapport à faire.

- A nous deux maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 13:03

Sans attendre d'avantage, Earl prit la direction du rez-de-chaussée.

Si un membre du personnel avait reconnu le "colis" ramené la veille par Mellyna, aucun n'eut l'indélicatesse de le faire remarquer. Difficile cependant de faire le rapprochement entre l'ivrogne et le jeune homme d'une netteté quasi militaire qui vint s'enquérir des armes laissées à la réception.
Une fois assuré qu'elles étaient en sécurité, il alla s'installer à une table en attendant son déjeuner.

Earl était impeccable, certes, mais en y regardant de plus près son teint un peu pâle, l'ombre bleuâtre des cernes sous ses yeux et le pincement de ses lèvres trahissaient la persistance d'une méchante migraine.

Les capacités d'observation du personnel n'étaient pas à sous-estimer. Le Lévitis s'en rendit compte lorsqu'on lui apporta une tasse de thé pour le faire patienter. Un thé bien fort, corsé, presque noir. Un thé bien choisi pour redémarrer après une nuit difficile.

Habituellement les clients descendaient plus tard. Les fourneaux venaient d'être ravivés et les personnes en cuisine avaient à peine commencé les préparations en prévision du premier repas de la journée.

Bras et jambes croisés, la nuque appuyée au dossier capitonné de la banquette et le regard perdu au travers des fenêtres encore sombres, Earl se résolut à attendre en silence. De toute façon qu'aurait-il pu faire d'autre ? Il n'avait aucun projet pour les heures à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taymir La Douce

avatar

Réputation : 800
Age : 25
Localisation : Quelque part en Adreis

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 13:13

Le lit était un véritable bazar. Pire que des étalages de soukhs.
Entassées pêle-mêle au bout du lit, les couvertures formaient un curieux spectacle à présent, ressemblant à une montagne, ou bien une pyramide si on y jetait un œil sous le bon angle. Les traversins étaient jetés en travers de la couche et non en tête de lit, tout comme le drap blanc qui s'était entortillé autour de la dormeuse. Une jeune endormie qui apparemment avait un sommeil des plus agités. Allongée sur le dos et serrant d'un bras possessif un des traversins pour lequel elle semblait avoir mené la lutte durant la nuit, Taymir avait aussi passé une jambe à moitié dépenaillée autour du malheureux coussin. Et elle paraissait des plus fermement accrochée à en voir sa position.
De la paille partout, de la poussière, la robe chiffonnée mais l'air angélique d'une poupée.
Comme sa poupée Arlaine.
L'endormie eut un léger sourire. Sûrement la voyait-elle dans ses rêves.

Il faisait assez chaud dans la pièce pour que l'Ilymis se sente parfaitement bien dans le monde des songes, on pouvait même aisément imaginer un troupeau de Moos passer à côté de l'auberge sans qu'elle ne revienne dans le monde des personnes réveillées et en forme. Il y avait des rumeurs de voix de l'autre coté de la porte, mais rien de bien extraordinaire.
Ce n'était pas encore le moment de se réveiller !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyinsmile.deviantart.com/
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 13:20

Mellyna n'avait rien répondu, elle connaissait les gens qui étaient long au réveil, les brusquer ne servait à rien. Elle se débarbouilla, coiffa ses chevelure en une lourde tresse, l'attacha avec un foulard coloré et descendit à la suite du lévitis vêtue de son sempiternel ensemble pantalon tunique. Finalement elle avait faim elle aussi, plus que sommeil.
La dédrane détailla la pièce, le confort était vraiment un maître mot dans cet établissement. Avisant le seigneur Earl près d'une fenêtre elle prit une chaise et s'assit en face de lui. Elle attendit un instant et demanda avec un petit sourire:

-Ca vous dérange si je prends le petit-déjeuner en votre compagnie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 13:25

Earl resta accoudé au rebord de la fenêtre, la tempe appuyée contre son poing fermé dans le vain espoir d'atténuer le tambour qui avait élu domicile dans son crâne.

- Si ça peut vous faire plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 13:34

Venant du lévitis cela s’apparentait presque à une invitation cordiale, aussi Mellyna resta. Elle commanda un petit déjeuner "bien costaud" selon ses propres termes, à la jolie serveuse qui vint s'enquérir de leurs désidératas.
Elle observa le lévitis du coin de l'oeil, ça n'allait pas fort décidément. Avec une sourire compatissant elle fouilla dans sa ceinture pour en sortir quelques feuilles pourpres.


-Mettez cela dans votre thé, ça devrait faire diminuer votre mal de crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 13:48

Earl tritura les feuilles sur la table.

- J'ai l'impression qu'il me faudrait un arbre entier, et pas juste quelques feuilles. Enfin...

Elles dessinèrent des ronds concentriques à la surface du thé fumant qu'il n'avait pas encore touché. Mieux valait espérer que le remède soit efficace, ou alors il allait céder à la tentation grandissante de s'assommer contre le premier mur venu pour avoir la paix.

Qu'est-ce que la Dédrane était venue fabriquer à Fédoran ? N'était-elle pas censée roucouler avec son eyerash ?

Earl haussa mentalement les épaules.
Elle était adulte et libre de ses décisions.
Et lui n'avait aucune envie de lancer une conversation à cette heure-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 14:38

La dédrane laissa s'égrener les minutes en silence. La salle de repas commençait à s'emplir au fur et à mesure que le soleil se levait. Les cuisines s'étaient activées et on leur apporta le petit déjeuner. Mellyna mangea proprement mais avec entrain, réduisant à néant les montagnes de nourriture qu'on lui avait servi : des tartines, des oeufs, de la viande, tout y passa.
Les marchands qui avaient pris place à la table adjacente lui lançaient des regards mi-amusés mi-admiratifs. Comme une jeune fille si mince pouvait-elle manger autant ?
Quand elle eu fini, elle revint à son interlocuteur obstinément silencieux.


-Vous vous êtes disputés avec Fanaa ? Pas la peine de me faire de gros yeux. Elle m'avait dit que vous vous étiez remis ensemble le matin même. Et les servantes ont cafté que vous étiez parti tous les deux, sans votre grand ami. De plus, on vous retrouve à cuver au fond d'un bouge... Dure journée ?

La gardienne le détailla, il était charmant mais semblait fatigué.

_Oups, dites moi si vous avez toujours mal à la tête.
Avec un sourire d'excuse. Normalement ce sont des herbes très efficaces.

Le silence était toujours mieux pour les gens migraineux et elle, elle bavassait ! Mais qu'elle cruche elle faisait ! Elle baissa les yeux et sauça ce qui restait dans son assiette avec un petit bout de pain blond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 14:52

Earl grignotait du bout des lèvres, l'air ailleurs.

Cependant la mention de Fanaa parut le faire soudain ré-atterrir à table et déclencha un grincement désagréable de la cuillère qu'il remuait machinalement dans sa tasse.
Conservant son calme au prix d'un visible effort, il posa avec soin la cuillère sur sa soucoupe et ses mains bien à plat sur la table. Un tremblement nerveux secouait ses doigts bandés.


- Dame Mellyna, je souhaiterais mettre au point une chose.

Le jeune homme prit une profonde inspiration.

- Je ne désire plus avoir affaire à cette... Fanaa. Je préfèrerais même que son nom ne m'écorche plus jamais les oreilles, si cela était seulement possible.

Toujours calme en apparence, il se rencogna contre le dossier de la banquette et entreprit de terminer son thé.

- Cela répond-t-il à votre question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 15:28

Elle releva la tête, étonnée.

-Euh, oui. Désolée.
Si vous pouviez juste me dire où vous l'avez laissée, je ne vous embêterai plus avec elle.

Pour le coup, cela avait coupé court à sa curiosité et à la conversation. Elle se raidit sur son siège, lui, qui était plutôt du genre calme, était visiblement furieux. Dans quel état allait-elle trouver la danseuse ? Mellyna espérait que Fanaa l'avait simplement jeté mais ce n'était jamais aussi simple dans la majorité des cas. Surtout concernant ces deux là.

Il faudrait aussi qu'elle prenne une décision concernant sa dette. Le lévitis n'y portait aucune attention ni importance visible, mais ce genre de choses était sacré pour la gardienne. Le jeune homme était comme un chat sauvage, on ne savait jamais comment il allait réagir et il aimait peut-être tout simplement être seul ? Certes il faisait des efforts pour être poli mais elle sentait comme une animosité, elle pouvait se tromper mais il ne semblait pas à l'aise en sa présence.
Elle mourrait d'envie d'aller voir Fanaa immédiatement mais perdrait alors de vu le seigneur Earl.


*Zut, je n'ai pas envie de retourner dans le désert.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 15:42

- Chez une masseuse du nom de Kenya, dans les quartiers de l'est.

Sans doute comptait-elle voler au secours de la si parfaite et si inoffensive Fanaa. Comme toujours.

Earl décocha un regard aigu à Mellyna par dessus le bord de sa tasse.


- Si vous voulez y aller, allez-y. Vous avez fini votre repas, il me semble. Inutile de vous forcer par politesse. Je ne vous retiens pas.

D'ailleurs il ne retenait absolument personne.
Si elle tenait à y aller, de toute façon elle irait. Qu'importe ce qu'il pourrait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 16:20

Cela arrêta la dédrane en plein élan.
Elle réfléchit, le lévitis semblait en mauvaise posture, était-ce là sa façon de lui demander de rester ? Ou se faisait-elle de idées ? Elle ne savait pas trop sur quel pied danser avec lui. Mais ce n'était pas nouveau, cela avait commencé dès leur première rencontre en fait.
Et puis Fanaa avait Aryllë et Talisham. Le bois leur avait parlé d'eux, en fait surtout de Talisham. Elle pouvait lui faire confiance, les arbres ne mentent jamais.
Le seigneur Earl du coup se retrouvait tout seul. Mais pourquoi n'était-il pas parti avec Ridelgald et Fynarine ? S'il ne voulait pas d'eux, pourquoi voudrait-il de sa présence à elle ?
Elle se décida pour la franchise :


-J'avoue ne pas comprendre si vous voulez que je reste ou pas. J'ai l'impression de m'imposer à vous plus qu'autre chose... Je resterai si vous me le demandez.

Elle baissa les yeux. S'étonnant de sa propre timidité, elle se reprit d'un ton plus sûr d'elle.

-Non, plutôt, j'aimerai bien rester si je ne vous dérange pas...
Nos deux compères pourront se charger de la demoiselle.

Elle releva la tête et le regarda dans les yeux prête à essuyer tout le dédain dont pouvait être capable un seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Earl

avatar

Réputation : 935

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 16:41

Aux premières phrases, le bord de la tasse cliqueta contre les dents du Lévitis. Il amorça un mouvement précipité pour reposer le récipient de porcelaine, mais l'anse glissa entre ses doigts et le fond de thé se répandit sur la table.

Une jeune fille se précipita aussitôt pour éponger.


- Vous ne vous êtes pas brûlé, monsieur ?
- Je... non. Désolé, j'ai été maladroit.

Elle se redressa en serrant son torchon.

- Vous désirez un autre thé ?

Earl tâcha de maîtriser le tremblement convulsif qui secouait ses mains et s'essuya les lèvres du coin de sa serviette.

- Oui, je vous remercie.

Puis il se retourna vers Mellyna.

- Vous ne me dérangez pas. J'espère ne vous avoir donné aucune raison de le croire par mes paroles ou mon comportement à votre égard. Je suis juste un peu... nerveux. Fatigué, aussi. Je m'excuse si je me suis montré cassant ou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellyna

avatar

Réputation : 537

MessageSujet: Re: Le Mitz   Mer 16 Jan 2013 - 17:39

Mellyna arrêta le flot d'excuse en partant d'un rire cristallin. La réaction d'Earl était une joie et un vrai soulagement.

-Ben si je m'attendais à cela de votre part ! Vous êtes un vrai chat sauvage !

En reprenant son sérieux :

-Oui, c'est l'impression que j'ai eu mais ce n'est pas grave. Ce n'est pas parce que l'on comprend quelque chose que c'est ce que votre interlocuteur a voulu dire, n'est-ce pas ?
Vous paraissez vraiment à bout de forces.

La dédrane était inquiète, serait-il malade ? Elle chuchota :

-Vos tremblements, c'est récent ? Vous avez fumé quelque chose ?
En fait, je vous demande cela parce que si ce n'est pas le cas il faudrait peut-être voir un clerc. J'ai quelques connaissances en plantes mais ça ne va pas beaucoup plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menolly-48.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mitz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mitz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: