Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Alentours de Fedoran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 1:41

Earl s'était raidi lui aussi, esquissant un geste vers ses sabres plus par réflexe que par réelle intention. Comme s'il avait pu faire quelque chose pour empêcher les griffes énormes d'arracher la tête de Fanaa aussi facilement qu'une pelote de laine...

Par bonheur, rien ne vint.
Les pupilles encore étrécies, le regard luisant, le Lévitis se redressa légèrement et expira avec lenteur. Puis il attrapa le poignet toujours tendu dans le vide et gronda avec une fureur mal contenue :

- Personne ne t'a donc appris les bases les plus élémentaires de la prudence ?! Même pas tes "amis" à poils ou à plumes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 2:12

- Euh ... non ... enfin si ... Kraa m'a dit de faire attention, il me le dit depuis que je suis petite mais ...

Mais si elle l'avait écouté, pour commencer elle ne se serait pas aventurée sur la route cette nuit là. Et même, lorsque Mani était descendue de sa calèche, elle aurait dû se sauver. Elle aurait dû retourner dans la forêt. Mais elle ne l'avait pas fait. Alors même qu'il l'avait mise en garde. Ils l'avaient tout fait, tous les kraa.

Mais elle n'avait pas pensé qu'il attaquerait. C'est vrai, elle n'avait pas eu d'attitude offensive envers lui. Alors pourquoi est-ce qu'il s'était fâché ?


- Mais je n'ai pas eu peur.

Elle eut un petit rire nerveux.

- Je n'ai pas eu le temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 2:20

- Moi j'aurais eu tout le temps d'apprécier le jet d'hémoglobine en pleine face, merci bien, grinça Earl, sarcastique.

Il se passa une main sur la figure avec un gros soupir.


- En résumé, ce n'est pas qu'avec moi. Les conseils de tout le monde rentrent par une de tes oreilles puis ressortent par l'autre aussi sec.

Il secoua la tête tout en observant d'un oeil appréciateur la musculature du fauve qui s'éloignait.

- Je ne suis pas sûr que ce soit rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 2:46

- Mais non ... ça dépend des situations ... bredouilla-t-elle. Je t'assure !

Kendir tourna la tête pour jeter un regard à Earl par-dessus son épaule et feula, sans cesser d'avancer. Puis il reprit sa route.

- Bon, ce n'est pas important. Viens !

De nouveau de bonne humeur, Fanaa s'accrocha au bras d'Earl, bien décidée à faire quelque chose qui ressemble à une ballade.

- Il y a sûrement de jolis endroits à voir ici !

Le palais peut-être ? Une tour spéciale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 2:55

Earl renvoya son regard au fauve géant, avant de détourner les yeux.

Il s'étaient arrêtés sur une des nombreuses petites places qui émaillaient la cité de touches de verdure et d'ombre. Partout ailleurs, sur les toits, les terrasses et les murs, l'atmosphère enivrée de soleil vacillait déjà. La brise venue des montagnes parvenait cependant à rendre l'air respirable.

Retenant tout commentaire supplémentaire, le jeune homme se contenta d'un vague grognement qui pouvait à la rigueur passer pour un assentiment. Et il se laissa traîner par le bras.
Il avait peut-être réussi à réprimer l'accent typiquement lévitis qui avait tendance à bien détacher les sonorités et à faire traîner certaines syllabes, mais il avait toujours la même mine pincée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 20:04

Fanaa découvrait Fedoran comme elle ne l'avait jamais vue. Des places vertes ici ? Mais c'est qu'elles seraient presque jolies en plus ? Elle avait toujours cru que la capitale fedorienne était une villes sale et pleine d'ivrognes. Mais en fait, pas seulement.

Elle prit la main d'Earl, lui leva le bras et tourna sans le lâcher. En souriant, elle sautilla de côté, tendit son bras puis se laissa tournoyer en une série de piqués jusqu'à atterrir dos contre le torse du Levitis, son bras enroulé autour d'elle. Elle ferma les yeux quelques instants puis fit un demi-tour sur elle-même pour se retrouver face à Earl. Se haussant sur la pointe des pieds, elle passa ses bras autour de son cou et frotta son nez contre le sien.

Avant de disparaitre de devant lui pour se retrouver derrière, la joue contre son dos, ses mains agrippées à lui. Elle compta trois secondes avant de se détacher et de reprendre sa main pour le guider. Il y avait même que fleurs sur la place ! La danseuse se pencha pour en cueillir une puis la tendit à son compagnon. Enfin elle trouvait des fleurs !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 20:19

Il se laissait faire sans se départir de son air vaguement ennuyé, comme un précepteur chargé de promener une gamine sautillante. Le contraste encore sa mine morose et les enfantillages de Fanaa avait de quoi tirer un sourire aux passants.

Earl considéra la fleur qu'elle venait de lui glisser entre les doigts puis réprima un énième soupir. Ne sachant quoi faire de la frêle corolle couleur d'or, il la piqua négligemment dans les cheveux de la jeune fille avant de fourrer sa main libre à l'abri d'une de ses poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 22:14

Fanaa resta quelques instants muette de saisissement, les joues toutes roses et les yeux brillants regardant le jeune homme avec incrédulité et adoration mêlées.

- Oh !! Oh Minh Bran !

Elle l'enlaça et se tint serrée contre lui, le coeur battant, un sourire sur les lèvres. Ses cheveux ondulèrent et gagnèrent quelques centimètres encore mais la petite fleur d'or resta en place.

Il avait ... il avait ... oh mais il ne connaissait pas la signification de son geste, il l'avait fait comme ça, sans même y penser. Oui. Mais même, lui piquer une fleur dans les cheveux restait un geste romantique, même sans la demande implicite que le geste comportait. Il avait eu un geste romantique envers elle ! Il avait ... il avait ... l'émotion la prit à la gorge et elle hésitait entre rire et pleurer. Elle continuerait de faire des efforts, elle continuerait d'être patiente, d'être silencieuse, d'être près de lui. Earl était ... Earl avait ... Elle eut soudain une envie pressante de l'embrasser, un besoin de le sentir encore plus près, de ...


- Plume ?

Fanaa tressaillit.

- Plume, c'est toi ?

Alors elle tourna la tête pour vérifier que c'était bien à elle que l'on parlait. C'était le cas. Et la jeune femme qui l'avait appelée n'était autre que Kenya. Ici ? Est-ce que les Délices étaient dans ce quartier ? Fanaa n'en avait aucune idée, pour elle toutes les maisons et toutes les rues se ressemblaient.
Kenya fit les quelques pas qui la séparait de Fanaa.


- Oui c'est toi, je te reconnais. Toi qui pars sans dire au-revoir. Pourquoi es tu venue à Fedoran ? Tu ne devrais plus y remettre les pieds.

Fanaa eut un sourire incertain.

- Kenya ! Mais que fais tu dehors ? Tu t'es sauvée ?
- Pas exactement. Mais je ne travaille plus pour Mani. Me présenteras-tu l'ami à qui tu es si solidement attachée ? Kenya eut enfin un sourire et Fanaa put se détendre.

Elle lâcha Earl d'un bras mais garda l'autre accroché.

- Kenya, voici ... vite ! un nom ! ... Bran. Bran, c'est Kenya.

La dénommée Kenya inclina la tête.

- Enchantée Monseigneur.

Fanaa s'empourpra. Il ne fallait pas dire des choses pareilles ! Le Levitis ne voulait pas être reconnu ! or, qui disait noble ou seigneur disait Earl trucmuche bidule Pendergast Adennon. Normal. Il avait la prestance, le maintien et la mine raide des seigneurs de la cité de l'air.

- Mais Kenya ! Il n'a rien d'un seigneur !
- Il est pourtant le seigneur de ton coeur non ?

Fanaa était maintenant entre la pivoine, la tomate et la crevette cuite.

- Mais ! Mais arrête !
- Je te taquine ma jolie poupée. Bien. Voudriez vous venir boire un thé en ma modeste demeure ?
- Tu as une maison à toi ?
- Et oui. Elle n'est pas immense, mais c'est chez moi. Viendrez-vous ?

La danseuse hésita.

- C'est ... c'est à Bran de décider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Mer 19 Déc 2012 - 22:38

Earl leva un sourcil perplexe tout d'abord, puis interrogateur lorsqu'une femme interpela Fanaa... quel que puisse être le nom sous lequel elle la connaissait.

Il s'inclina légèrement en réponse à son salut.
Il resta impassible pendant le reste de la discussion, retenant même un toussotement face aux conclusions de Kenya. Son regard errait sur les façades alentours, sans réel intérêt, comme s'il ne prêtait aucune attention à ce qui l'entourait ou à ce qui pouvait se dire entre les deux femmes.
Le Lévitis daigna malgré tout tourner les yeux vers elles lorsque Fanaa hésita. D'un signe de tête, il marqua son accord.


- Je n'y vois aucun inconvénient.

De toute façon ils n'en étaient plus à quelques heures près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 20 Déc 2012 - 13:53

La jeune femme les invita donc à la suivre. Elle marchait en silence mais Fanaa, toujours accrochée à la main du Levitis s'était mise à babiller à propos de la ville, du tigre, de la chaleur, des fleurs ... Kenya acquiesçait avec un gentil sourire mais ne faisait pas de commentaire, n'osant peut-être pas interrompre la moulinette à parole.

La maison était petite, mais l'intérieur était propre et bien tenu. Les couleurs du divan étaient passées et les coussins fatigués. Manifestement, Kenya n'avait pas fait fortune.

Earl fut installé sur le canapé tandis que les filles allaient préparer le thé. Tandis que l'ex-courtisane faisait chauffer l'eau et choisissait les feuilles, herbes et fleurs à infuser, Fanaa continuait son babil. Elle posait aussi des questions mais Kenya ne répondait que par phrases courtes.


- Plume, tu ...
- Fanaa.
- Fanaa tu n'aurais pas dû revenir.
- Mais pourquoi ?
- Rappelle toi la dernière fois que tu es venue il y a eu un meurtre.
- C'est loin. Je ne me rappelle plus trop.
- Tu es réapparue sans explication, tu as été engagée par un homme puissant qui a été assassiné. Ensuite tu as disparu.
- Mais je n'ai rien fait !
- Tout le monde ne pense peut-être pas ainsi. Je ne voudrais pas qu'on te reconnaisse et qu'on t'arrête.
- Qu'on ... m'arrête ?

La bouilloire se mit à siffler, Kenya l'ôta du feu et remplit la théière. Fanaa reprit.

- Ce n'était pas moi de toute façon. C'était Plume et même ! Ni elle ni moi n'avons tué qui que ce soit. Je ne m'en rappelle même pas ! C'est loin, c'est ...
- C'était il y a quelques mois.

Dans le placard au-dessus de sa tête, La femme effleura un flacon. Elle avait de quoi endormir profondément les buveurs de thé au cas où.

- De toute façon on ne me reconnaîtra pas. Plume et moi on ne se ressemble pas du tout.

Kenya hésita puis referma finalement le placard.

- Je t'ai reconnue moi, mais ce n'est pas pareil. Je t'ai grimée pendant presque deux années alors aucun déguisement ne me ferait douter. Je te connais trop bien. Mais ils recherchent une femme aux cheveux blonds et aux yeux bleus ainsi que sa complice, une petite rouquine. Je dois admettre que tu ne corresponds à aucun des deux signalements. Viens, ne laissons pas ton ami seul plus longtemps, ce n'est pas convenable.

Suivie de Fanaa, Kenya quitta la cuisine pour la salle de séjour. Elle s'agenouilla pour poser son plateau sur la table basse puis servit le breuvage. Elle tendit son verre à Earl.

- Je me demande ce que vous avez fait à ma petite Fanaa, Bran. Dire qu'avant je ne connaissais presque pas le son de sa voix ! Et là elle parle tant qu'elle en oublierait presque de respirer. C'est incroyable ce qu'elle a changé !

Fanaa s'assit sur le canapé et ouvrit de grands yeux.

- Tu exagères. Je ne suis pas si bavarde que cela, tout de même ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 20 Déc 2012 - 14:32

Earl accepta le verre mais ne but pas tout de suite. Ses dernières mésaventures l'avaient rendu méfiant sur ce qu'on pouvait lui proposer si aimablement.

La dernière réplique de Fanaa lui fit lever les yeux au plafond.


- Ah vraiment ?

Il se cala contre l'accoudoir en secouant la tête.

- Tu produis un vrombissement quasi ininterrompu.

Il se gratta une oreille.

- Au point que j'ai souvent l'impression de souffrir d'acouphènes, d'ailleurs. Et je réfute toute responsabilité sur ce point : j'essayerais plutôt de la faire taire, si seulement l'entreprise était possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 20 Déc 2012 - 15:01

- Oh ! Tu exagères. Je ne parle pas tout le temps. J'essaie de faire attention en plus mais c'est juste que je dois apprendre car ce n'est pas facile et que je crains que tu ne t'ennuies si le silence s'éternise trop et ça me fait p...
- Tut tut. Tout doux Fanaa. Tu recommences. Calme toi ma poupée.

Kenya souleva son verre et souffla sur la fumée. Fanaa attendit mais il n'y eut pas d'autre parole. Elle attendit encore, se tendant de plus en plus, puis craqua.

- Mais vous voyez, on n'a rien à se dire, c'est triste quand c'est comme ça.
- Pas du tout.

Kenya parlait doucement.

- C'est l'harmonie du silence. On peut être avec des gens et profiter d'eux sans rien dire. Il est des moments où les mots sont superflus. Sois sage petit oiseau. Bois ton thé.

Docilement, Fanaa prit une première gorgée. Le breuvage était très chaud, il avait un parfum de fleur et un goût de miel. Il y avait un peu de menthe et de la rose, mais aussi une autre plante légèrement citronnée. Et puis il y avait l'odeur aussi. Si elle se concentrait sur autre chose que sur ses paroles, elle pouvait profiter d'autres détails. C'est probablement ce que l'ex-courtisane tentait de lui montrer.
Kenya était satisfaite de voir que sa poupée lui obéissait toujours aussi bien.


- Qu'est-ce que tu fais maintenant que tu n'es plus chez Mani ?
- Ce que je sais faire de mieux, je masse pour enlever la douleur. J'hypnotise aussi.

Elle leva les yeux vers le Levitis.

- D'ailleurs, si vous avez besoin de l'un ou de l'autre, pour vous ce sera offert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 20 Déc 2012 - 15:46

Earl fut surpris et un peu vexé de voir que quelqu'un d'autre pouvait enfin clouer le bec à cette pipelette sans le moindre effort.
Enfin, puisque c'était possible, autant en profiter. Il renversa la tête contre le dossier du canapé et s'absorba un moment dans le jeu des ombres et des reflets au plafond. A vrai dire il n'avait guère dormi pendant la nuit.

Il cilla lorsque Kenya s'adressa à nouveau à lui puis fit un signe de dénégation poli.


- Non merci. Mais c'est bien aimable à vous de le proposer.

Il n'avait aucune envie de se laisser toucher par des mains étrangères, et encore moins de se laisser mettre en transe.
Presque à regret, il se décida à orienter la conversation vers un autre sujet pour ne pas avoir à s'expliquer.


- Fanaa papote beaucoup, mais au final je n'en ai pas appris beaucoup à son sujet.

Le jeune homme goûta prudemment le thé avant de poursuivre :
- D'où vous connaissez-vous, si ce n'est pas trop indiscret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 20 Déc 2012 - 16:22

Fanaa se tourna d'un bloc vers lui et lui jeta un regard blessé.

- Je te dirais tout si tu le voulais ! Mais tu n'as jamais posé aucune question !

Tandis que Fanaa sentait des larmes lui monter aux yeux, Kenya souriait doucement derrière son verre de thé.

- Nous avons vécu et travaillé pendant un peu plus de deux ans ensemble ici à Fedoran. Fanaa est comme ma petite sœur. Puis un jour elle s'est envolée. Et voici qu'elle revient avec un compagnon convenable. Ma poupée a bien grandi.

Fanaa plongea le nez dans son verre et ferma les yeux tandis qu'elle buvait doucement, savourant chaque gorgée. D'accord il n'avait jamais eu envie de lui parler directement. Mais au moins posait-il enfin une question, c'était bon signe non ? Et quand bien même. Si il lui faisait de la peine et qu'elle soit triste, cela ne ferait que le rendre morose et mordant. Tout irait de pire en pire. Elle le savait pourtant.
Elle soupira. Des efforts. Elle devait faire des efforts. Elle ne devait pas se laisser aller. Les sentiments négatifs menaient aux sentiments négatifs. Il valait mieux les éviter. Ils étaient mauvais.

Fanaa réussit à s'apaiser et se redressa. Elle caressa la main du Levitis et lui sourit.


- Ce n'est rien.

Elle haussa les épaules.

- J'ai tant de questions à poser, c'est normal qu'il ne t'en reste plus.

Assise sur son pouf de l'autre côté de la table, Kenya reposa son verre. Des perles de verre ornaient les multiples tresses de ses cheveux, des perles qui tintaient doucement à chaque mouvement.

- L'équilibre viendra. Choisis bien tes questions, ne pose que les plus importantes. Ne l'agresse pas. Il te dit ce qu'il veut, tu n'as plus qu'à accéder à son souhait, tout simplement.
- Oui Kenya.
- C'est bien.

L'ex-courtisane était une personne très calme. Elle ne parlait pas fort et ne haussait pas la voix. Elle resservit tout le monde. Les seuls bruits provenaient de la rue ou de ses perles. La matinée était bien avancée maintenant et la ville était animée, d'autant qu'il y avait un marché à quelques rues à peine de ce quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Ven 21 Déc 2012 - 14:44

Earl se retint de dire que les temps de silence disponibles étaient trop rares pour qu'il aille les écourter en posant la moindre question. La moulinette à paroles tournait déjà bien assez sans qu'il y ait besoin de souffler dessus.

Les moments de silence étaient les seuls pendant lesquels il pouvait enfin arrêter de penser. C'étaient des pauses nécessaires... Enfin apparemment pas pour tout le monde. Ou alors certains parvenaient à discourir sans réfléchir.

Le jeune homme se décala et baissa les cils pour se prémunir d'un pinceau de lumière qui filtrait par une des persiennes.

Au delà de la rumeur de la cité, on commençait à percevoir comme un bourdonnement. C'était la chaleur qui cuisait déjà les toitures, les pierres, les pavés. Lorsque la brise des montagnes cesserait, à la mi-journée, on n'entendrait plus que ce vrombissement et le rouet apathique de quelques insectes nichés dans les arbres des places. Les allées et venues reprendraient lorsque les vents tourneraient, faisant sonner les carillons accrochés sous les portiques et annonçant la venue du soir.

La tasse cliqueta doucement lorsqu'il la reposa sur la table, la couvrant brièvement de la main pour signifier qu'il avait eu son content de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 3 Jan 2013 - 17:19

Fanaa gigotait nerveusement sur le bout du canapé. Elle ne disait rien, mais visiblement elle était mal à l'aise. Kenya l'observa durant quelques instants. Comment avait-elle pu changer autant ? Elle avait aidé à se sauver une fillette aux yeux bleus qui ne parlait autant qu'elle mangeait -c'est à dire trop peu- et qui courait après une chimère, et elle la retrouvait nerveuse comme une tique, bavarde comme pas permis et accompagnée d'un homme, un vrai.

Par pitié pour "Bran", Kenya se leva et revint avec du papier et un crayon qu'elle donna à Fanaa et en quelques secondes, elle retrouva son immobilité, concentrée qu'elle était sur son velin. L'ex-courtisane se demanda quel serait le sujet de son dessin, cette fois et elle se mit à l'observer tandis qu'à l'autre bout du canapé, le jeune homme somnolait.

Non, elle ne la dénoncerait pas. De toute façon Fanaa ne ressemblait pas du tout à Plume, ou alors il faudrait la maquiller, changer ses cheveux et l'hypnotiser pour la mettre dans son rôle. Et ... Non. Elle n'aurait même pas dû effleurer cette idée stupide. Elle ne lui avait pas permis de fuir plus d'un an plus tôt pour la faire mettre derrière les barreaux maintenant. Et pourquoi en plus ? Elle savait bien que Fanaa n'avait pas tué Kirin. C'était juste qu'elle ... qu'elle avait été très affectée de voir que sa petite protégée avait disparu sans un mot pour elle, comme si ce qui s'était passé avant ne comptait pas.

Le fusain grattait le papier et le visage de Kenya prenait forme. Fanaa regrettait de ne pas avoir de couleur, elle avait tant envie de peindre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 3 Jan 2013 - 17:54

Les soubresauts qui secouaient le canapé ne semblaient pas vraiment géner Earl. Une mauvaise couchette sur un navire remuait parfois bien d'avantage, et pareil inconvénient ne l'avait jamais empêché de fermer l'oeil.
D'ailleurs...
La vie dans le désert ne lui déplaisait pas. Seules ses obligations le liaient durablement à Lévitas. Il aimait le royaume, mais n'avait jamais réussi à se sentir complètement à son aise dans les murs de la capitale. Non, ce qui lui faisait défaut, c'était l'océan, le vent au goût de sel. Il aimait mieux avoir les planches d'un pont sous ses bottes que les marbres d'une salle de réception. A force il en venait à se demander s'il avait fait les bons choix...

Les sourcils teints en noir s'abaissèrent avec contrariété.
Il avait décidé de ne pas trop réfléchir, et voilà qu'il s'y remettait !

Earl décroisa les jambes et quelques grains de sable rouge qui étaient restés accrochés dans les replis de ses bottes roulèrent au sol. Il étudia un moment le profil de Fanaa courbée sur sa feuille, avant de s'adresser à leur hôtesse :

- Je suppose que vous avez à faire. Nous n'allons plus vous déranger très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Jeu 3 Jan 2013 - 20:25

Kenya se mit debout.

- Je vous assure, vous ne me dérangez pas le moins du monde. Vous pouvez rester autant que vous voulez. C'est une journée calme, il n'y a pas encore de client.

Sans lever le nez de sa feuille, Fanaa leva son crayon à l'adresse d'Earl.

- Un tout petit instant s'il te plaît. Je me dépêche.

Le fusain reprit sa danse tandis que la jeune femme fronçait les sourcils. En vérité elle ne pouvait pas se dépêcher. Aller trop vite c'était bâcler. Il ne fallait pas. Elle devait terminer l'oreille et les perles dans les cheveux, puis rajouter les ombres, adoucir la joue un peu moins ronde qu'avant ...
Ses lèvres s'étaient entrouvertes. Elle jeta un coup d'oeil à Kenya, repéra une natte qui avait bougé et la rectifia sur le papier. Concentrée. Le cou maintenant et l'esquisse d'une épaule.

Fanaa cligna des yeux.


- Je crois que ça va. Ca mériterait d'être retravaillé mais pour un portrait sans couleur c'est acceptable. Je crois.

La femme nattée s'approcha et lui posa la main sur l'épaule.

- C'est très joli. N'oublie pas de signer.
- Ah. Oui. C'est vrai.

Elle rajouta son nom dans un coin de la feuille qu'elle tendit à son modèle.

- Merci beaucoup ma poupée. Tu sais, Mani a vendu tous tes dessins.
- Mes dessins ? Vendus ? Mais ...
- Oh à Fedoran, l'art ce n'est pas ça. Pourtant tout est parti. Pas très cher mais il n'en reste plus je crois.

Fanaa ne bougeait plus, sous le choc.


- C'est mieux tu sais. La réalité vaut plus que des chimères.

La jeune fille était atterrée. Ainsi Mani avait tout vendu. Tous les dessins de Syld. Tous les ... elle se mordit la lèvre. "Chimères". Elle faisait allusion à Syld. Kenya n'avait jamais cru à son existence. Ni elle ni les autres.

- Tout va bien Fanaa ?

Lui en parler ? Lui raconter qu'elle l'avait trouvé puis perdu ? Lui dire que maintenant elle avait des sentiments pour Earl alors qu'elle savait que c'était mal ?

- Oui. Tout va bien.

Kenya n'avait pas besoin de savoir. Et puis il ne fallait pas ressasser encore. Il fallait aller de l'avant, ce qui était un travail sur soi de tous les instants.

Fanaa se mit debout et s'inclina.


- Merci beaucoup de ton accueil.

Kenya lui caressa la nuque.


- Je t'en prie Fanaa. Mais fais attention dans les rues, d'accord ?

Ensuite elle tendit une main au levitis.

- Adieu Bran. Ravie d'avoir fait votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Ven 4 Jan 2013 - 1:53

- De même, répondit Earl en s'inclinant sur cette main.

Il fit un effort pour ne pas mettre trop de raideur lévitis dans ce geste et parvint à esquisser un sourire tendu. C'est lui qui avait suggéré le départ, mais en vérité il ne semblait pas à son aise à l'idée de reprendre son chemin.
Comme pour lutter contre ses réticences, le jeune homme se dirigea vivement vers la sortie.

Un souffle brûlant l'accueillit sur le seuil et lui descendit dans les poumons comme du plomb fondu. Comparé à la chaleur du désert, c'était une brise vivifiante. Il était presque midi et déjà la rumeur de ruche de la ville semblait s'assourdir. Il y avait pourtant d'avantage de passants dans les rues, mais ceux-là se contentaient pour la plupart de flâner, jetant des coups d'oeil vagues ou intéressés aux marchandises livrées à l'aube. Les seuls à garder l'allure fébrile avaient les vêtements plus grossiers, l'échine basse et le visage marqué.

Passant une main gantée sur son front et soupirant intérieurement sur ses cheveux sombres qui s'ingéniaient à lui cuire le crâne au soleil, Earl tourna la tête d'un côté et de l'autre, un peu indécis. Il n'avait jamais pris le temps de visiter réellement Fédoran, mais de toute façon les quartiers plus populaires changeaient si vite qu'il était bien difficile de s'y repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Ven 4 Jan 2013 - 13:17

Fanaa ne fut pas aussi hésitante. Elle regarda de chaque côté puis fila vers la droite et tourna dans une rue. Ses dessins ? Oh Mani avait le droit de les vendre, ils étaient à la maquerelle plus qu'à Fanaa mais cela restait bizarre à imaginer. Et Fanaa avait envie de voir si les Délices avaient changé depuis la dernière fois. Oh, elle ne voulait pas y entre bien sûr, Mani avait été très claire : si elle y retournait, elle n'en ressortirait plus. Pourtant, même en sachant ce qu'était cet endroit, il restait qu'il avait été un foyer et que Mani avait presque été une mère dans ses souvenirs flous. Alors elle voulait voir, juste voir à quoi l'endroit ressemblait de l'extérieur et en plein jour.

Une main effleura le bras d'Earl.

- Si vous voulez que je vous guide, n'hésitez pas à demander.

C'était Kenya, juste derrière lui. Elle l'avait observé rester immobile juste devant sa porte et avait attendu sans oser la refermer. Elle comprit mal la raison de l'hésitation du Levitis et se dit qu'il pensait encore au cas de Fanaa.

- En vérité ...

Elle lui pressa l'avant-bras.

- En vérité Fanaa était une enfant sauvage, je pense qu'elle n'avait jamais vu d'autres humains avant de venir ici. C'est à Fedoran que nous avons fait son éducation. C'est pour cela que je peux voir qu'elle a énormément progressé.

Kenya haussa un sourcil et chercha Fanaa du regard. Si elle avait parlé c'était que la jeune fille était hors de portée d'oreille mais il aurait été bien qu'elle revienne. Elle secoua la tête et ses perles cliquetèrent doucement.



Marcher dans les rues avec tous ces murs et ces gens qui bouchaient la vue c'était insupportable. Comment faisaient les gens ? Fanaa ne reconnaissait rien, tout se ressemblait et c'était oppressant. Alors elle escalada un mur et se retrouva sur le toit d'une maison. Rares étaient celles qui avaient plus d'un étage alors ce n'était pas trop haut. Et puis ce chemin là était bien plus libre d'accès, il n'y avait aucun embouteillage au moins. Elle retira sa cape qui lui tenait trop chaud, la plia sur son bras et avança en suivant la ligne des toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Ven 4 Jan 2013 - 18:45

- Progressé ? Vraiment ?

Voilà qui était difficile à croire lorsqu'on voyait... ou plutôt lorsque l'on ne voyait plus Fanaa, la donzelle étant trop occupée à se comporter comme... eh bien... comme une Fanaa. Une espèce à part entière, sans doute.

Earl haussa les épaules.
De toute façon ils étaient arrivés à Fédoran. Ni l'un ni l'autre n'avait précisé la suite de ses projets, alors si elle avait trouvé autre chose à faire...

Il tourna la tête vers Kenya.


- J'ai juste besoin de retrouver ma direction. Le quartier de la fontaine rouge, vous connaissez ?

L'endroit avait été nommé ainsi en référence à une source depuis longtemps engloutie sous les dalles de la ville. Cela avait été un des quartiers les plus anciens, riche autrefois, puis les gens aisés avaient peu à peu délaissé les lieux pour se rapprocher de la demeure royale. Les habitations de torchis avaient poussé comme champignons après la pluie, offrant un toit à une multitude de petits artisans et gens modestes, mais on y trouvait encore quelques vieilles et belles demeures aux toits de tuile peinte et aux patios ombreux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !


Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Dim 6 Jan 2013 - 13:31

Fanaa regarda autour d'elle et constata avec surprise qu'elle n'était pas seule sur le toit. Un peu plus loin il y avait quelqu'un d'allongé, manifestement occupé à dormir. Elle s'avança et le garçon ouvrit un oeil, la repérant de suite. Il se redressa à demi et la foudroya du regard.

- Et mais t'es folle ?! Baisse toi vite, ils vont me voir !

Elle s'accroupit aussitôt et demanda, curieuse :

- Que fais-tu ?

Il recroisa ses mains derrière sa tête et referma les yeux.

- Ben j'dors ! Pas envie de m'casser l'derrière à bosser pour une paie de misère. Chui aussi bien ici à piquer un roupillon au soleil que de trimer là-bas. Et toi ?






- Oui je connais le chemin mais vos n'attendez pas Fanaa ?

Manifestement le sire Bran n'en avait pas l'intention. Kenya jeta des coups d'oeil vers les rues alentour et ne repéra pas de boucles noires. Devait-elle attendre ? Il y avait fort à parier que Fanaa se perdrait, ne connaissant pas la ville. Et il ne valait mieux pas qu'elle aille faire un tour du côté des Délices, avait-elle donc si peu de mémoire ?
L'ex-courtisane referma sa porte et se plaça à côté de Bran, lui indiquant la direction à suivre du bout du bras.


- C'est par ici.

Elle avança aux côtés d'Earl afin de le guider. Sa main se porta à con cou, plus précisément à son collier dont le pendentif semblait une une grosse perle de verre ovoïde, percée de quelques trous, tel un ocarina. Elle hésita puis le porta à sa bouche, ses doigts trouvèrent sans réfléchir où se poser et elle souffla deux fois dedans. Aucun son n'en sortit et elle relâcha l'objet pour saluer certaines personnes qu'ils croisaient.









- Moi je cherche ...

Fanaa fronça un sourcil et leva le nez.

- Tu as entendu ?
- Entendu quoi ? Faut être plus précise c'est plein de boucan par là.
- Un sifflement ...
- ça m'dit rien. t'es v'nue pour quoi donc ?
- Je cherche euh ...

Que cherchait-elle déjà ? Elle ne savait plus.

- Des fleurs. Pour mon amoureux.

Le garçons souleva une paupière.

- Des fleurs ? Pouah ! Les fleurs c'est pour les filles et les moos. les garçons ça aime pas les fleurs. ça aime les seins et l'alcool.

Fanaa ouvrit de grands yeux.

- C'est vrai ? Earl aussi ?
- De qui ?
- C'est ... encore, tu as entendu ? là ?
- Tsss. t'es un peu toc toc non ? Le soleil tape fort pour ceusses qu'ont pas l'habitude.

Fanaa se remit debout et se dirigea en vitesse vers l'endroit d'où provenait le sifflement. Elle ressentait comme un besoin impérieux de rejoindre l'origine du son fantôme. Quelques minutes plus tard, elle sauta du toit et atterrit à quelques pas d'Earl et Kenya.

- J'ai entendu quelque chose !
- C'est bien ma poupée. Viens maintenant, accompagnons ton ami. Nous ne sommes plus très loin.

La femme aux perles caressa le dessus de la tête de Fanaa comme on félicite un chien bien dressé et saisit fermement sa main pour continuer de marcher. Elle étai contente de voir que malgré le temps qui avait passé, le sifflet à ultra-son faisait toujours effet.
Fanaa tourna la tête vers Earl et lui fit un sourire.


- Tu préfères l'alcool aux fleurs, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Dim 6 Jan 2013 - 13:59

Le nom de "poupée" attribué à Fanaa lui tira un nouveau froncement de sourcil. Mais Earl pinça les lèvres et continua à avancer en silence. Après tout il avait décidé de laisser tomber tout ça.

Le soleil tapait dur, et tout spécialement sur les cheveux aile de krobeau.
Les mèches teintes commençaient à coller dans le cou du Lévitis qui releva le capuchon de son manteau d'emprunt avec un soupir contenu. Le vêtement était sombre, lui aussi, mais cela vaudrait toujours mieux que de rester à frire.

La question manqua faire retomber le capuchon de surprise.


- De qu...

D'où lui venait pareille idée, encore ?

Ah, il avait l'impression de reconnaître l'endroit.
Autrefois, n'y avait-il pas eu une auberge à la place de cet amoncellement de planches et de terre séchée qui tenait autant de l'étable que de la maison ?
Et là... on avait abattu le mur qui formait le quatrième côté d'une cour intérieure. Les nouveaux habitants des lieux avaient tendu des bouts de toile entre les pergolas autour de l'ancien patio. On pouvait d'ailleurs y voir une vieille femme qui se lavait dans un grand bac de bois, sans la moindre pudeur pour les regards des passants.
Le quartier avait l'air plus miséreux que jamais.


- Ni l'un ni l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara



Réputation : 1268
Age : 34
Localisation : Mazamet

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Dim 6 Jan 2013 - 21:13

La jeune femme était entrain de penser qu’elle devrait peut-être s’’attacher les cheveux. Elle était déjà venue ici pour son apprentissage, mais elle n’était pas restée très longtemps, juste quelques jours, le temps de se perfectionner un peu plus. Sous l’étui de son violon la sueur faisait coller son haut.

Sa tenue était composée d’un haut en tissu léger, d’une jupe courte assortie et de petite ballerine, le tout de couleur marron clair. Se n’étaient pas ses vêtements habituels, mais si elle avait gardé son code vestimentaire, elle serait entrain de mourir de chaud.
Ses yeux vairons, bleu et marron, observaient les personnes qu’elle croisait. Elle était venue pour récupérer un paquet. Pourquoi Senril ne l’avait-il pas fait venir du côté de Shalanos, comme d’habitude ?


« - Je ne peux le faire venir. J’aimerais bien y aller moi-même mais tu sais que je ne peux pas sortir de la ville. Je n’ai confiance qu’en toi, ma Kyara » avait-il dit pendant que Shadow rigolait dans son coin, pourtant même lui n’avait pas voulu l’accompagner, préférant rester avec sa descendance.
C’est sur cette belle parole qu’elle était partie.

- Vous avez interet à bien me récompenser derrière, Maitre ! marmonna-t-elle les dents serrés et les yeux lançant des éclairs.

Elle s’aperçut qu’elle devait faire peur, en voyant les gens s’écarter brusquement une fois arriver à sa hauteur. Elle inspira profondément puis expira doucement pour se calmer.

* Bon ! Qui dois-je trouver déjà ? *


Elle sortit le papier que lui avait donné le Maitre. Elle le relût plusieurs fois pour le graver dans sa mémoire. Puis elle se remit en marche, flânant de temps en temps sur les étals qu’elle croisait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyara.cowblog.fr
Earl



Réputation : 935

MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Dim 6 Jan 2013 - 21:58

Earl commença à ralentir le pas.
Il ne jeta qu'un bref coup d'oeil vers une rue agréablement ombragée par les hauts arbres qui se penchaient par dessus un mur de pierre sèche. La cour où ils poussaient semblait être celle d'une vaste maison assez semblable à celle occupée par la vieille au bain, si ce n'est qu'aucune modification n'avait apparemment été apportée à sa structure d'origine. Cependant les branches folles des arbres et la chaîne qui étincelait en travers de la porte témoignaient de l'absence de tout occupant.

Le Lévitis se tourna vers Kenya qu'il avait presque oubliée.


- Je vous remercie, je...

Il jeta un bref coup d'oeil vers Fanaa.

- ... nous trouverons notre chemin seuls, à présent.

Son but n'était qu'à quelques rues de là, et Earl ne tenait guère à ce que cette presque inconnue les accompagne jusqu'à la porte.
Il prenait déjà un risque en se présentant à cet endroit alors qu'aux dernières nouvelles quelqu'un désirait toujours sa tête. Tout c'était réglé par le biais de prête-noms et de notaires, bien sûr. Et les sommes allouées régulièrement aux employés étaient censées couvrir leur silence en plus de leurs besoins.
Nul ne le connaissait de vue ou de nom, mais il ne fallait pas sous-estimer ceux lancés à sa poursuite.
Ils ne s'attarderaient pas plus que nécessaire pour...
Le jeune homme secoua la tête puis s'avança, une main négligemment posée sur la poignées d'un des sabres qui retroussaient son manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alentours de Fedoran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: