Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Alentours de Fedoran

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Ganius

Ganius

Réputation : 60

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeMer 8 Avr 2009 - 20:29

***

Le fedoran se mit à rire, et se baissa, sortant deux pierres il fit naître une étincelle, et alors on put lire sur son visage la concentration.

Comme dans le parc quelques temps plus tôt la flamme grandit et s'éloigna légèrement.

Alors elle frémit, puis prit une forme d'abord indistincte mais enfin un animal, un cheval même.

Il se mit à galoper légèrement et s'éteignit, laissant un jeune homme essoufflé.

Il se retourna et fit un petit clin d'oeil à son acolyte et ajouta :

"Ceci n'est qu'un loisir, imagine donc ce qu'il arrive sur un champ de bataille, et là tu comprendras que la force physique n'est pas la seul loi en Fedoran, l'esprit du guerrier seul compte."

***
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Avr 2009 - 13:56

Oh ! T'es mage ! J'aurai du m'en douter. C'est génial tu connais surement les meilleurs coins pour vendre mes amulettes.

Un pli sur son front révélai que le Drédane réfléchissait intensément


Peut être même que tu connais des personnes capable de créer un portail stable ... Mon amulette est pratique quand on est très mal en point mais le problème reste dans l'aléa de la destination. Personne ne sais ou ça va atterrir. Et je dois être a Faelanir dans une semaine je peu pas me permettre de me perdre.

Il eu un sourire espiègle et ajouta

Mission Secrète.

_________________
Alentours de Fedoran - Page 2 MedievirAlentours de Fedoran - Page 2 Troubadour_mediovien_hAlentours de Fedoran - Page 2 Troubadour_lunaire_hAlentours de Fedoran - Page 2 560347troubadour_mediovien_h6Alentours de Fedoran - Page 2 Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Ganius

Ganius

Réputation : 60

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeJeu 16 Avr 2009 - 22:41

***
Un instant de réflexion, puis une proposition :

"Faelanir est très au nord d'ici et la route passe par la cité des Ilymir.
Je pourrais t'accompagner afin de voir du pays et rencontrer d'autre mage, mais si tu veux de ma présence, il me faut repasser par notre capitale pour m'assurer qu'aucun ordre ne m'attend."

Une étrange sensation, se confronter à d'autres, apprendre des plus grands, sera-t-il à la hauteur !
***
Revenir en haut Aller en bas
Dide Labedeli

Dide Labedeli

Réputation : 1479

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeJeu 16 Avr 2009 - 23:10

Alors ca c'est top ! Tu verra c'est cool l'aventure !

Une douleur fulgurante lui traversa le crane.

T'a raison on va passer par ta capitale, ces herbes ça pète la tête, j'ai besoin de repos. On est loin ? T'a une piaule ?

Un détail frappa soudain le Drédane

Des ordres ? Quel ordres ? Les ordres de qui ? Mec faut pas te laisser entrainer par le système, tous les hommes sont libres si tu veux partir part ...

_________________
Alentours de Fedoran - Page 2 MedievirAlentours de Fedoran - Page 2 Troubadour_mediovien_hAlentours de Fedoran - Page 2 Troubadour_lunaire_hAlentours de Fedoran - Page 2 560347troubadour_mediovien_h6Alentours de Fedoran - Page 2 Lunaire
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Sep 2011 - 14:40

Un petit tourbillon de poussière fouetta les hautes herbes du Nolad, tout près d'une mare à demi asséchée où s'abreuvaient quelques moos placides. Les animaux levèrent les têtes, un filet de salive coulant du mufle, les naseaux dilatés, puis tournèrent bride pour s'éloigner dans la plaine.

Earl s'extirpa du néant et passa une main sur son front où brillait une sueur qui n'avait rien à voir avec le soleil qui tapait fort en cette fin d'après-midi. Il loucha sur la bouse bien fraîche dans laquelle il avait bien failli atterrir, avant de réajuster le manteau flottant de Syld sur ses épaules.
Presque au même moment, une exclamation retentit quelques mètres sur la gauche.


- Et m... Ca m'aurait étonné.

Pestant dans sa barbe, Ridelgald pataugea un peu pour ressortir de la mare dans laquelle il avait eu le bonheur de prendre pied. Il secoua ses bottes boueuses, et Earl s'écarta prudemment pour éviter de recevoir des éclaboussures fangeuses fleurant bon le moo.

- Où sommes-nous ?
- A quelques kilomètres de Fédoran, pas très loin d'une des routes annexes qui y mènent depuis les montagnes.

Earl se massa la nuque avec une grimace.

- J'aurais préféré éviter la ville, mais nous allons au moins devoir approcher les faubourgs, là où stationnent habituellement les caravanes de marchands.
- Vous pensez qu'ils seront là bas ?

Le clerc haussa les épaules.

- A cette époque-ci, les tempêtes sont plus rares. C'est l'époque des caravanes venant du désert.

Earl plissa les yeux dans la lumière crue. Le soleil faisait étinceler sa chevelure d'un rouge flamboyant tandis qu'il cherchait aux alentours.

- Allons bon, aurions-nous perdu quelqu'un en route ?
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Sep 2011 - 15:42

Fynarine retenait toujours la respiration qu'elle avait pris pour répondre a Earl. La poussière soulevée par le départ des deux hommes était presque retombée quand le manque d'air la fit expirer en un long soupir.
Après le premier voyage, la Dedrane avait compris le fonctionnement des parchemins. Le clerc lui avait donné les autres et elle avait suivit seule. Malgré une sa première arrivée un peu rapide qui l'avait envoyer s'étaler dans l'herbe tête la première, elle s'en était admirablement tirée en arrivant a quelques pas des deux autres a chaque fois.
"Allons-y pour le dernier voyage" avait-il dit avant de disparaître cette fois ci. Mais pourquoi lui donner seulement deux parchemins au lieu de trois?


- Qu'est-ce que je vais faire maintenant?

Le vide devant elle ne daigna pas lui répondre. Elle fouilla dans la poche ou elle avait rangé les sorts la première fois, mais n'y trouva toujours rien.

- J'aurais du plus insister pour savoir ou nous allions, je ne sais même pas ou les rejoindre maintenant.s’énerva la Dedrane. La colère retomba aussi sec et laissa place a la résignation. Plus qu'a marcher dans la direction prévu, et espérer qu'ils seront toujours la dans 2 jours.

La jeune femme se mit en marche d'un bon pas a travers la plaine parsemée d'arbres et de petites marres d'eau créées par les récentes pluies.
Pas loin de 2h plus tard, un rugissement fit bondir Fynarine, qui en un éclair se tint en position de combat, dague a la main.


- Brraaaaaaahhhh!

Le second rugissement lui permis de déterminer la source du bruit: ce n'était qu'un Moo qui broutait un peu plus loin. Elle se relaxa et soupira.

- C'est pas ma journée...

Le Moo avait quelques chose de bizarre. S'approchant prudemment, restant près d'un arbre prête a monter dedans s'il décidait de charger, elle s'approcha de la bête. C'était un spécimen impressionnant, grand et fort, et a sa grande surprise, domestiqué. Une selle était posée sur le dos du monstre, et rattaché au cou des deux têtes. Un corde était nouée a celle-ci et a l'arbre proche, l'empêchant d'aller bien loin. Etant donné l'état du sol dans la limite de la corde, le Moo devait être ici depuis des jours, des semaines peut être.

- Pourquoi es-tu ici? Ou est ton maître?

- Braaaaahhhh! répondit l'animal d'un ton plaintif.

- Oui, évidemment...

Fynarine eu pitié de la bête et décida de la libérer. Tant pis pour son propriétaire, on ne laissait pas une monture comme ça mourir de faim accrochée a un arbre au milieu de nul part.

Approchant prudemment, susurrant des phrases sur un ton rassurant, elle dénoua le noeud de la selle. Sitôt la longe tombée par terre, le Moo rua et partit si sec qu'il envoya presque voler la Dedrane. Fynarine le regarda disparaître derrière les arbres hors de son champ de vision.


- Bon, ben pas de monture non plus. Je savais que c'était pas mon jour...

Elle ramassa la corde et l'accrocha sur le coté de son sac, ça pouvait toujours servir, puis se remit en marche vers le sud, a la suite du Moo. Pas plus de 10 minutes plus tard, elle entendit a nouveau des rugissements. L'espoir de pouvoir récupérer le Moo revenant sans y croire vraiment, elle se détourna de son chemin pour aller en direction des cris.
Telle ne fut pas sa surprise de trouver avec lui un homme. Ou plutot ce qui fut un homme, étant donné l'odeur qu'il y avait dans les environ. Même si le Moo n'osait pas le toucher vu son état, les cris de lamentation de l'animal lui laissèrent deviner que ce devait être son maître.
Une manche sur le nez pour atténuer les odeurs, elle s'approcha du corps. Il était sur le ventre, une coupure traversant le dos en diagonale en partant de l'épaule gauche, assez profonde pour atteindre et laisser entrevoir les os. Sûrement pas une mort naturelle. Elle regarda autour d'elle, pas trop rassurée.
Fynarine tourna le corps avec un bâton pour voir si elle pourrait en apprendre plus, et toussa dans sa manche quand une vague d'odeur de putréfaction lui souffla au visage. Un fois la toux passée, elle regarda l'homme de face. Si ça tête ne lui disait rien, son uniforme était tout a fait singulier, et elle était sur de l'avoir déjà vu quelque part.
Elle se remit debout et s'éloigna un peu de l'odeur, et se mit a faire les cents pas, réfléchissant a ou elle avait vu ça. S'immobilisant d'un coup, elle se tourna d'un bloc pour fixer l'uniforme du mort avec des yeux écarquillé:
Un émissaire de la reine!
Elle s'était faite écarter de façon musclée par la milice de Fedoran pour laisser un d'entre eux passer lors de son précédent séjour, et elle avait donc eu tout son temps pour l'observer pendant qu'il passait. C'était le même uniforme, elle aurait pu le jurer.
Fynarine revint vers le corps, et chercha la sacoche réservée aux missives. Elle contenait un seul parchemin, adressé a la reine elle-même, et un sceau qu'elle ne reconnu pas, mais dont elle sentit sous ses doigts contenir une trace de magie de l'air. Se rappelant soudain la remarque d'Earl plus tôt dans la matinée, "toute utilisation d'Elixia laisse des traces", elle eu un gros doute. Retournant de nouveau de cadavre, elle survola la longue coupure avec sa main. Encore de l'Elixia de l'air. Un Lévitis stoppant une missive Levitis elle aussi.
Ce n'était pas son jour, mais alors pas du tout.
Elle courrait aux ennuis bien plus gros qu'elle si elle se mêlait de ça, mais son honneur lui interdisait de ne rien faire non plus, c'était probablement bien trop important pour qu'elle l'ignore.
Pestant contre sa malchance, elle se releva et rangea la lettre bien soigneusement dans son sac, dans un endroit ou elle ne risquait pas de l'écraser. Puis elle regarda l'animal qui n'avait pas cessé de la regarder et de geindre de temps en temps depuis que la clerc, espérant probablement voir l'émissaire se relever.


- Désolé mon gros, mais on je ne peux vraiment rien faire pour lui.

- Braaah?

- Tu veux bien m'emmener a Fedoran?

Le Moo s'écarta maladroitement mais calmement quand Fynarine s'approcha de lui et agrippa la selle. Une des têtes se pencha pour coincer la sacoche de l'émissaire dans sa gueule et tirer dessus doucement, pendant que l'autre gémissait en la regardant. Évidemment se dit la clerc, il avait été dressé pour rapporter les messages coûte que coûte, sans comprendre que c'était elle qui avait déjà le contenu. Elle détacha la sacoche et laissa l'animal s'en emparer, puis monta sur son dos sans rencontrer de résistance cette fois-ci.

- Allez hop, a Fedoran mon gros!

Comprenant l'ordre ou l'intention, le Moo regarda une dernière fois le corps, poussa un rugissement, et partit au galop a une vitesse effrayante. Fynarine ne resta sur son dos que par chance de se tenir a la selle a ce moment la.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Sep 2011 - 8:33

- Hum...

Earl se retourna vers Ridelgald qui semblait soudain aussi hésitant que si on lui avait demandé d'aller chatouiller un tora sous le cou.

- Quoi ?
- Eh bien...

Le soldat se râcla la gorge avec embarras.

- J'aperçois ce qui ressemble à un parchemin de téléportation qui dépasse de votre poche, là où vous aviez rangés ceux destinés à la demoiselle.
- Mmh... certes.

Earl émit un reniflement dédaigneux tout ce qu'il y a de Lévitis, puis haussa les épaules.

- Bon, eh bien tant pis. En route.

Et sans paraître plus inquiet ou plus embarrassé que cela, il tourna les talons et pris la direction de Fédoran. Ridelgald en resta planté sur place un bon moment, pantois, avant de se secouer et de lui emboîter le pas.

- Dites, vous n'en avez pas fait exprès, si ? Je sais bien que vous avez une sainte horreur des soigneurs quand il s'agit de votre santé, mais quand même...
- En ce moment je me porte comme un charme, merci bien.
- Mais enfin, ne plus avoir l'oeil sur quelqu'un qui sait que nous nous dirigeons vers...
- Fédoran n'est pas notre véritable destination, ce n'est que la dernière étape du voyage. Et tu sais très bien qu'il est quasi impossible de parvenir là où nous nous rendons sans un guide. Or les seuls guides potentiels ne mènent pas n'importe qui dans le désert.
- Je sais mais... Ah, donc vous en avez bien fait exprès ?
- Hmpf.

Ridelgald dut se contenter de cette réponse. Il allait avoir tout le temps de se demander si le jeune seigneur avait volontairement oublié de donner le dernier parchemin à la Dédrane, ou s'il cachait admirablement sa déconvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Oct 2011 - 15:30

Fynarine avait vite remarqué qu'elle n'avait aucun contrôle sur l'animal. Chaque fois que sa main s'approchait des rennes, une des têtes venait les prendre, sans méchanceté mais en laissant bien comprendre qu'il ne se laisserait pas distraire de sa mission. La clerc avait essayé une fois d’être plus rapide que l'animal, mais elle avait faillit finir par terre avec quelques traces de dents, et avait donc mis un point d'honneur a ne pas reprendre ce risque.
Ils chevauchèrent ainsi toute l’après-midi sans une seule pose, l'animal revenant a un petit trot de temps en temps pour se reposer, mais semblant sans limite le reste du temps. Lorsque qu'ils arrivèrent en vue de la ville, le soleil était déjà couché et le ciel presque sans nuage était teinté de rose.
Le bruit de la galopade prévenait les passants de l’arrivée du Moo dans les rues, et sa carrure était amplement suffisante pour qu'ils ne cherchent pas a rester sur son passage. Fynarine était alerte, a l’affût de la moindre réaction hostile, mais a part le laisser-passer en urgence, rien ne vint menacer la Dédrane ou sa monture.
Jusqu'au palais du moins.


Dernière édition par Fynarine le Mer 7 Déc 2011 - 4:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Oct 2011 - 19:14

Les clôtures de corde et de bois formaient un lacis inextricable sur les plaines irriguées par les ruisseaux qui dévalaient les gorges des montagnes. D'innombrables étables dressaient leurs murs de guingois un peu partout, jusqu'au pied de la muraille noire de Fédoran. Les abris aux toits de bois, de roseaux et de paquets d'herbe séchées avaient dû être temporaires autrefois, simplement dressés puis abandonnés par les caravanes de passage soucieuses de prémunir leurs bêtes des ardeurs du soleil. Mais les fragiles constructions avaient perduré, se multipliant même au rythme du commerce en pleine expansion de la cité.

Ce qui semblait être un Shalos bien embarrassé par sa sombre défroque peu adaptée au climat enjamba une des palissades, ayant apparemment renoncé à chercher un chemin entre les corrals. Foulant l'herbe coupée à ras par les dents avides des animaux de somme d'un pas lourd mais ferme, il tourna la tête vers son compagnon de voyage. Le compagnon en question jetait des coups d'oeil en tout sens, avec une nonchalance affectée. Seul le pli au coin de ses lèvres trahissait son impatience.
Comment trouver ceux qu'ils cherchaient ?
Gents et bêtes se bousculaient en une masse confuse, dans un vacarme de cris, de meuglements et de hennissements. L'odeur des animaux prenait à la gorge.

Earl avait si bien adopté l'allure et les mines d'un certain gredin de sa connaissance -le côté souriant et séducteur en moins-, qu'il s'attira plus d'un regard méfiant. Les pillards n'étaient pas particulièrement prisés par les commerçants itinérants.


- Vous pensez vraiment qu'ils sont ici ? Il n'y a pas une chance sur mille pour que...

Ridelgald esquiva de justesse une bouse bien fraîche et se retourna à nouveau vers le jeune seigneur... jeune seigneur qui était tout simplement occupé à poser la question à un petit bouvier à la mine dégourdie.

Le soldat haussa les épaules.
Comme si ce gamin pouvait savoir si...

L'enfant cessa soudain de se gratter la tête pour pointer le doigt vers la zone la plus éloignée de la ville.
L'herbe y était encore haute et verte, mais la distance à parcourir pour transporter les marchandises jusqu'aux marchés de Fédorans sans le secours des plus grosses bêtes de somme dissuadait la plupart des marchands de s'y installer.
Premier arrivé, premier servi.
Les caravanes les plus tardives se voyaient reléguées au plus loin des murailles. Mais certains voyageurs choisissaient volontairement cette zone qui avait l'avantage d'un calme relatif.

Il fallut enjamber encore plusieurs barrières, traverser au galop les enclos dans lesquels grattaient des animaux rendus nerveux par les mouches, puis ils débouchèrent sur des prés qui n'étaient fermés par aucune corde, aucune planche.
Des bêtes aux airs de reptiles s'emplissaient la panse de fourrage à en éclater, trop absorbées par cette manne juste sous leur museau pour songer à aller voir plus loin. Les créatures semblaient pesantes, mais leurs pattes aux doigts griffus et palmés ne faisaient que coucher les herbes, sans les écraser. C'étaient là des coureurs des sables, qui pouvaient se déplacer à une vitesse surprenante sur l'arrête des dunes instables, ondulant de leurs corps puissants avec une souplesse inattendue.
Quelques tentes de toile légère mais résistante étaient dressées dans les ahutes herbes. L'ombre bienveillante des abris semblait déserte. Nul berger pour les animaux aux mines d'iguanes ?
Impression trompeuse : à peine les Lévitis furent-ils assez près pour qu'un des sauriens lève la tête avec circonspection, qu'une mince silhouette cuivrée se redressa du tapis d'herbe qui lui servait de couche pour sa sieste.


- Ni'erté kaja ? Que venez-vous faire ici ?

Earl fit un geste apaisant de la main.

- Ne tsimu. Juste parler.

On aurait pu s'attendre à ce qu'Earl demande à voir le chef de la caravane, le meneur du groupe... mais il connaissait trop bien le système hiérarchique des peuples du désert pour cela.
Les nomades considéraient que tout homme, femme ou enfant en âge de raisonner avait le pouvoir de décision. A lui de juger de l'importance de la question et de la nécessité d'en référer à un membre plus compétent du groupe, ou à l'ensemble du groupe lui-même. Il n'y avait jamais vraiment de chef défini dans un groupe nomade. Lorsqu'il s'agissait de chasser le gibier, c'étaient les traqueurs qui commandaient ; dans les plaines herbeuses, c'étaient ceux ayant voyagé hors du désert qui ouvraient la marche ; dans les enclos, c'étaient ceux formés au soin des animaux qui géraient le camp ; entre les murs de Fédoran, c'étaient ceux habitués à négocier avec les autres peuples qui prenaient le devant. A chaque situation son "chef".
Les Lévitis n'avaient en face d'eux qu'un adolescent un peu maigre à force d'avoir grandi trop vite. Il avait encore l'air gauche et le corps anguleux, mais possédait aussi des muscles fins et nerveux, le teint de cuivre et la chevelure brillante des nomades. La beauté de certaines tribus du désert était notoire, autant que leur côté insaisissable.


- Etu dinu reel'hen eto ?
- Eha din ajhinn... Oui, je connais votre langue, mais lui non.

Earl indiqua Ridelgald d'un signe de tête.
Le gamin considéra le faux Shalos, avant de reprendre en langage commun pour ne pas exclure le soldat de la conversation.


- Nous n'apprenons notre langue et nos usages qu'à nos adjhi, ceux que nous pouvons appeler "amis". Et ceux à qui nous accordons assez de confiance pour les appeler adjhi sont peu nombreux. Quel est votre nom, adjhi ?

C'était là une question très particulière. Lorsqu'ils voulaient connaître le nom d'une personne, les nomades utilisaient une tournure particulière qui pouvait se traduire par "Qui es-tu ?". Quérir le "nom" de quelqu'un constituait une demande sensiblement différente. Chaque nomade avait deux noms : celui qui répondait à la question "Qui es-tu ?", donné à la naissance, et l'autre, qu'on leur attribuait parfois des années plus tard. Dans la langue du désert, le mot utilisé pour ce "nom" signifiait également "coeur".

Earl lâcha un léger soupir et baissa la voix pour murmurer :

- Nerein.

Le gosse ne fit aucun commentaire, se contentant de demander :
- Et que veux-tu de nous, adjhi ?
- Je désire me rendre au sanctuaire.

L'adolescent plissa les yeux.

- C'est une requête délicate. Ce soir, ceux qui sont partis en ville reviendront. Nous y réfléchirons à ce moment-là.

Ridelgald avait fait de son mieux pour se contenir jusqu'ici, mais là il n'y tint plus. C'était une question de vie ou de mort, à la fin ! Chaque heure passée là pouvait augmentait les risques, et ce mioche décrétait calmement qu'il leur fallait attendre sagement le retour des autres pour...
Earl le contraignit au silence d'une pression ferme sur l'épaule.
En s'énervant, il ne ferait que braquer les nomades. Ils étaient loin d'être aussi nonchalants et détachés qu'il n'y paraissait. Ils prenaient le temps de réfléchir, voilà tout.
Déjà, l'enfant s'était détourné pour aller vaquer à ses activités, voire peut-être reprendre sa sieste.


- Mieux vaut perdre quelques heures à attendre plutôt que des jours voire des semaines à tourner en vain dans le désert, non ?

Ridelgald lâcha un grognement d'assentiment. Sans guide, ils n'avaient pas la moindre chance de retrouver la route des falaises rouges.

Earl alla se glisser à l'ombre de la tente, puis se laissa tomber au sol, les jambes croisées. Quitte à attendre, autant le faire au frais. Ils étaient loin d'avoir la même résistance au soleil que le petit bouvier au teint de cuivre...
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Déc 2011 - 0:20

- Neitela imah, adeii.

Le froissement discret d'un des pans de tissu servant de porte signala le départ silencieux du messager. Ridelgald aurait bien été incapable de traduire ce qu'il venait de souffler depuis le seuil de la tente à présent plongée dans l'obscurité, mais il en avait saisi la teneur. D'une brêve pression sur l'épaule, il réveilla Earl.

- Monseigneur, ils nous attendent.

Earl se massa les paupières avec une grimace et s'écarta des ballots de tissus précieux contre lesquels il avait fini par s'assoupir. Sans faire de commentaire, il se releva.
Lorsqu'il écarta la toile à l'entrée de la tente, un souffle frais s'engouffra à l'intérieur. Le soleil avait sombré au delà des montagnes et une fraîche brise nocturne murmurait dans les hautes herbes souples de la plaine. D'un côté, il n'y avait que l'obscurité violacée de la nuit, d'où s'élevait de temps à autre le mugissement d'une bête à paître. De l'autre, la lueur de nombreux feux, des rires et des discussions aux accents colorés et, plus loin encore, l'éclat diffus de Fédoran dont les murailles se frangeaient de reflets dorés mouvants.

Dans le campement des nomades aussi, un grand feu avait été allumé, au milieu d'un vaste cercle nettoyé avec soin. Quelques pierres sombres et plates contenaient le foyer, empêchant les longues flammèches soulevées par la brise d'atteindre les herbes alentour. Un a un, les nomades s'étaient rassemblés. Le feu accrochait des chauds reflets de cuivre sur les visages, embrasait les longues chevelures aux reflets d'acajou ou d'écarlate.
Les discussions ne s'interrompirent pas lorsque les deux Lévitis se joignirent au cercle. Tout juste y eu-t-il quelques sobres signes de tête quand Earl, peu troublé par cet accueil, s'installa en tailleur à même le sol.
Ridelgald, resté obstinément debout un peu en retrait, pinça les lèvres. Il avait beau ne plus être le subordonné d'Earl, voir qu'on faisait si peu de cas du jeune seigneur continuait à le hérisser au plus haut point.


- Oka nak'te Nerein.

Tout doucement, le silence s'était fait.
Earl tourna la tête vers celui qui venait de s'adresser à lui ; un solide vieillard à la face tannée, avec juste quelques rides aux coin de ses yeux clairs et des mèches gris argent dans ses cheveux rouge sombre pour trahir son âge.
Le Lévitis inclina respectueusement la tête.


- Nak'te ah, Ilahe.
- Je te connais.

Earl attendit patiemment la suite. Le nomade étendit ses mains sèches et brunies vers le feu avant de reprendre :
- Ils m'ont dit ton nom. Cela nous suffit. Nous te mènerons dans le désert. Cependant...

Le Lévitis se raidit. Le vieillard décocha un bref regard en arrière, vers le soldat qui remâchait sa mauvaise humeur à l'écart. Earl s'empressa de répondre à la question muette de son interlocuteur :
- J'ai confiance en lui.
- Bien.

Considérant la discussion comme close, le nomade se détourna pour reprendre sa conversation avec ses autres voisins.
Earl se releva et allait quitter le cercle lorsqu'une petite main lui accrocha la manche. Il baissa les yeux sur la toute jeune fille qui lui tendait une écuelle en souriant. Il accepta la nourriture offerte avec un sourire embarrassé, hésita, puis esquissa un signe. Avant même qu'il ait fini, les yeux de la fillette s'illuminaient.


- Tu comptes sérieusement faire cette tête tout le voyage ?

Ridelgald lâcha un gros soupir puis finit par accepter la seconde gamelle que lui tendait Earl. Il renifla la nourriture avec méfiance, avant de s'y attaquer avec appétit.
Earl haussa les épaules en réprimant un rictus qui aurait pu être trop moqueur.


- Tu ferais mieux d'aller dormir quelques heures. Nous partirons bien avant l'aube pour voyager au frais autant que possible. Enfin, tu as déjà fait le trajet une fois, inutile que je te fasse un dessin...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Déc 2011 - 14:13

Le trajet avait été long, bien plus long que Fanaa ne s'y était attendue. Si seulement Syrven avait été là ... Une monture n'était décidément pas de trop. Avec le solven, tout aurait été plus facile. Il aurait été à la fois la monture, le soutien et le compagnon d'armes pour les mauvaises rencontres ... Mais Fanaa avait dû se débrouiller seule. La bonne chose c'est ce que c'était la meilleure façon de progresser. La mauvaise chose, c'est que nul ne le saurait.

La Danseuse s'était sortie du Ringem sans blessure grave, mais ni elle ni Khamsin n'avaient été dévorés ... c'était ce qui comptait. Altarielle, qui avait toujours vécu dans le Ringem lui avait offert certaines connaissances qui avaient pu lui sauver la vie. Bénie soit Feue la Chandlune. La traversée de la petite chaîne de monts avait été bien plus épuisante, parfois décourageante. Fanaa n'y avait croisé aucun adrénien susceptible de lui indiquer la route d'Illymir. Elle n'avait pu compter que sur le hasard et son instinct, mais elle avait continué. Les moments où elle songeait à rentrer aux Ruines Blanches, elle regardait le pauvre Khamsin dans le coma et s'emplissait d'une nouvelle vague de détermination. Elle n'avait pas abandonné. Elle avait avancé, avancé, et avancé encore.

Croisant des regards surpris et suspicieux en s'approchant de la ville, elle avait arrêté de faire léviter la boîte invisible contenant Khamsin et s'était mise à le porter dans ses bras. Un animal tel que lui pesant son poids, elle devait utiliser son elixia pour le supporter partiellement et discrètement. Une jeune fille aux cheveux s'échappant des tresses autour de son crâne et aux tâches de sang séché sur ses vêtements en piètre état portant un loup mort n'attirait pas vraiment moins les regards, mais ils étaient de nature différente. Certains étaient emplis de pitié, d'autres de condescendance. A leurs yeux, elle semblait juste une folle de plus, une va-nu-pieds.
Mais ce n'était pas important. Elle les regardait tous mais aucun n'avait l'air de clerc. Elle avança encore, suivant le flot humain qui se dirigeait à coup sûr en direction de la ville, fronçant parfois les sourcils car rien du décor présent ne lui rappelait Illymir (ceci dit ses souvenirs restaient vagues. elle se rappelait d'une ville de neige rouge dans laquelle elle n'avait aucune envie de retourner ... mais elle le devait pourtant. Pour trouver Gargouillis. Qui sauverait Khamsin).

Ce n'est qu'une fois devant les portes de la ville qu'elle sentit un découragement écrasant peser sur ses épaules. Il avait beau faire nuit, elle ne pouvait se tromper. Cette ville c'était Fedoran et son instinct avait été très mauvais sur ce coup-là.


- Khamsin je suis désolée ...

Elle serra le loup plus fort, fixant l'entrée de la ville sans vraiment la voir, triste. Avant, elle aurait été chez Mani pour lui demander de l'aide, mais sa dernière visite lui avait démontré que, contrairement à ses souvenirs altérés, Mani n'était pas la mère de substitution qu'elle se rappelait, mais juste une maquerelle qui lui avait fait serment de ne plus la laisser sortir des Délices la prochaine fois qu'elle aurait l'audace de s'y présenter.

Une personne bouscula Fanaa et, plutôt que s'excuser, lui cria dessus.


- Ne reste pas dans le chemin, idiote !

La jeune fille ne répondit pas, baissa les yeux et s'éloigna de la porte. Elle devait demander la route d'Illymir à quelqu'un. Juste une indication sur la direction et puis elle se débrouillerait. Mais pas à l'une de ces méchantes personnes en ville. De toute façon elle ne pouvait pas y rentrer.

Fanaa leva le nez et avança en faisant le tour des remparts, cherchant du regard la partie du ciel où l'on voyait mieux les étoiles. Eloignés de la ville il y avait d'autres gens, des gens qui semblaient différents. Il y avait quelques feux et des gens autour. Il y avait des odeurs de nourriture. Il y avait des voix.

Et alors que ces personnes auraient pu sembler plus accueillantes que celles qui arrivaient en masse à la ville, Fanaa ressentit un accès de timidité. Elle allait les déranger, il ne fallait pas ! Elle pourrait sûrement se mettre dans un coin et personne ne la remarquerait. Contre ce rocher rouge là-bas par exemple. Seulement ... seulement elle devait au moins boire. Ce besoin devenait urgent.

Pour la première fois depuis son départ, elle se demanda à quoi elle pouvait ressembler. Fanaa, qui avait toujours détesté passer ne serai-ce qu'un jour sans se laver réalisé combien elle était crasseuse, sentant le loup, la terre et le voyage. Ce ne devait pas être beau à voir. Mais elle devait se réhydrater alors elle devait demander. Au pire il lui jetteraient des pierres.

Resserrant sa prise sur Khamsin, elle fit quelques pas vers les gens autour du feu, une boule dans la gorge, avec une envie de faire demi-tour grandissante, puis aperçut deux hommes un tout petit peu à l'écart. L'un des deux hommes se sépara de l'autre et Fanaa se rapprocha. Ils étaient moins nombreux, ils faisaient moins "peur".
Avec appréhension, elle effleura du bout du doigt l'épaule de l'homme restant qui lui tournait le dos puis elle débita à toute vitesse :


- Excusez moi je vous prie je suis désolée, mais auriez vous la bonté de me donner un peu d'eau s'il vous plait ? Un tout petit peu je vous en prie, pardon...
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Déc 2011 - 18:08

Même s'il avait déjà dormi un peu dans la journée, Earl se disposait à suivre lui-même le conseil qu'il avait donné à Ridelgald. La traversée du désert n'avait rien d'une promenade.
Mais un frôlement le fit se retourner en sursaut.


- Qui...

Il plissa les yeux dans la pénombre mouvante des flammes du grand feu et rejeta sur le côté les deux ou trois mèches écarlates qui lui tombaient devant les yeux, se rebiffant face à sa coiffure fédorienne. Et, de fait, elles n'avaient aucune responsabilité dans l'apparition de ce mirage nocturne un peu crasseux et dépenaillé. Avec une expression d'ahurissement pour laquelle Syld aurait volontiers donné sa collection entière de dés pipés, le Lévitis ouvrit la bouche.

- Zgrlzip ?

Il tenta désespérément de se reprendre et de s'exprimer d'une façon plus digne d'un potentiel chancelier de Lévitas :

- Mais bordel de foutre... kestufoulatoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Déc 2011 - 18:45

Ce qu'elle faisait là ? Elle cherchait de l'eau, elle venait de le dire. Fanaa s'était préparée à différentes réactions, mais s'attendait tout de même à ce qu'on lui donne à boire tout simplement, pas que l'on semble si choqué ? ennuyé ? de sa présence.

Elle enfouit son visage dans les poils du cou de Khamsin. Elle avait senti une montée de larmes lui piquer les yeux et ne voulait pas craquer bêtement devant un inconnu. Elle compta jusqu'à deux et releva la tête, mais son regard glissa vers le sol.


- Je vous prie de m'excuser de vous avoir dérangé.

Raffermissant sa prise autour de Khamsin, elle se détourna de celui qu'elle avait importuné, jeta un coup d'oeil vers les autres, songea qu'ils auraient probablement tous la même réaction et qu'il n'était pas la peine de leur demander quoi que ce soit.

Fanaa regarda de nouveau l'homme aux cheveux rouges (qui jurait) et lui demanda d'une voix atone :


- Peut-être pourriez vous m'adresser la route d'Illymir ?
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Déc 2011 - 19:43

Qu'est-ce que je fais ? Qu'est-ce que je fais ?
La question tournait en boucle à toute vitesse dans la tête du Lévitis.

Hey après tout, il n'en était nullement responsable ! En plus elle n'avait pas l'air de l'avoir reconnu. Qu'elle aille donc où bon lui semble, voire dans l'estomac d'une bête féroce, cela ferait un problème de moins.
Mais ces fichus principes de clerc venaient lui tirer l'oreille.
Elle n'avait pas l'air en mesure de supporter un trajet tel que celui qui séparait Fédoran et Ilymir. Et puis Syld avait eu l'air un peu attaché à la donzelle, avant que ses souvenirs ne soient engloutis dans l'obscurité.
Peste soit de ce crétin et de ses histoires entre deux draps !

Pourquoi fallait-il qu'elle lui revienne dans les pattes aux pires moments, à la fin ?

Etouffant un grognement de colère, Earl attrapa le menton de la donzelle sans délicatesse excessive et la força à lever le nez d'avantage.


- Regarde-moi, espèce de petite idiote ! gronda-t-il entre ses dents, ses yeux d'or luisant d'une lueur assez peu aimable. Je t'ai dit de me regarder !
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Déc 2011 - 21:20

Danger ! Danger ! Il était agressif ! Fanaa se demanda pourquoi il réagissait de façon si brutale alors qu'elle ne lui avait rien fait mais savait aussi que les gens n'avaient pas besoin de raison pour se comporter méchamment.

Khamsin dans les bras, elle était incapable de se défendre même si elle était armée. Et puis l'agresseur restait un humain, pas un monstre, l'attaquer gratuitement était par conséquent difficilement pensable pour Fanaa.

Elle fixa ses yeux violet profond dans le regard doré qui lui faisait face. Comme il le lui avait demandé. Elle soutint son regard même si elle n'avait pas à lui obéir. Elle ne le connaissait pas après tout. Et quand bien même. Elle n'était pas à ses ordres. Et elle n'était pas idiote !

Elle fut surprise de s'entendre dire :


- Je suis désolée j'ai perdu le livre que tu m'avais donné ...

Une partie de son esprit avait reconnu Earl mais Fanaa avait du mal à le superposer à l'individu aux cheveux rouges face à elle. Quoi que Earl aussi savait être sec.
Mais Earl jurait-il ? Elle ne savait plus.

L'inconnu avait les mêmes yeux que lui. Alors était-ce possible ? Est-ce que ça pouvait vraiment être lui ? Ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Déc 2011 - 23:29

Earl haussa les épaules et la relâcha.
Il se demandait encore pourquoi il ne l'avait pas laissée poursuivre son chemin sans rien dire.
Bah, probablement qu'il valait mieux garder un oeil sur pareil "problème" ambulant. D'autant qu'elle semblait avoir à peu près retrouvé sa lucidité. Bonne ou mauvaise chose, seul l'avenir le dirait.


- Pas grave. Il y a des circonstances où les livres plus encombrants qu'utiles.

Frémissant d'avoir proféré pareil blasphème, il fit un pas en arrière pour examiner la jeune femme de haut en bas, un sourcil levé.

- Et je réitère ma question : "qu'est-ce tu fiches ici ?". La dernière que...

Se rappelant comment s'était terminée la dernière fois, il secoua la tête.

- Bon, au moins tu sembles en un seul morceau, pour changer.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Déc 2011 - 1:37

"en un seul morceau" ? la "dernière fois" ? Mais la dernière fois qu'ils s'étaient vus le pauvre était allongé dans un lit d'hôpital, pâle comme la mort et ne valant pas mieux que Khamsin. Quant à la fois d'avant c'était à Faelanir et Fanaa se refusait à y repenser.

Cet homme était-il vraiment Earl ? Fanaa en doutait encore un peu. Mais il parlait comme si il la connaissait et n'avait pas tiqué à l'évocation du livre. Alors c'était fort probable que ce soit lui. Il était bon de le voir campé sur ses deux pieds ! Et puis rencontrer quelqu'un qu'elle connaissait était plus que ce qu'elle aurait souhaité. Elle n'était plus seule! Bon. A dire vrai, Earl et elle n'étaient pas "amis" mais ils se connaissaient. Un petit peu. Et cela suffisait à Fanaa. Après tout, elle n'avait jamais été du genre difficile.

Mais lui demander ce qu'elle faisait là ? Ne le voyait-il pas son misérable fardeau ? Fanaa fit triste mine et désigna le loup inerte dans ses bras.


- C'est Khamsin. Il est grièvement blessé et je ne peux rien faire. Je ne sais pas comment ce doit être à l'intérieur. c'était dans ton livre mais je ne l'ai pas terminé. Et je n'ai pas réussi à le faire revenir. Je t'en supplie il faut sauver Khamsin sinon il va mourir et moi je ne sais pas quoi faire ! C'est pour ça que je cherche un soigneur de confiance ...
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Déc 2011 - 12:42

Une légère rougeur colora les pommettes encore pâles du Lévitis. Fanaa venait de poser le doigt sur un point sensible. Ce fut donc avec un peu plus de sècheresse que nécessaire qu'Earl corrigea :
- Ce livre indiquait comment soigner les humains. Les animaux sont différents. Tu n'y aurais jamais trouvé tes réponses, même en allant jusqu'à la dernière ligne de la dernière page. Je ne connais pas non plus par cœur l'anatomie de toutes les créatures vivantes d'Adreis.

Il détourna la tête de la jeune femme et de son fardeau pour fixer avec amertume les feux de camp qui scintillaient sur la plaine jusqu'aux murailles de Fédoran.

- Et quand bien même, je ne peux plus...

Il pinça les lèvres, et laissa passer un moment de silence avant d'ajouter presque à mi-voix :
- Tu peux toujours leur demander à eux.

Il indiqua d'un signe de tête le feu des nomades.

- Les caravanes comprennent toujours quelqu'un capable de prendre soin des bêtes. Je doute qu'il s'y connaisse en loup, mais...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Déc 2011 - 13:59

- Tu ne peux plus ? oh le pauvre ... Mais pourquoi ? Que s'est-il passé ?

Ce devait avoir un rapport avec son état la dernière fois. Mais il ne voudrait sûrement pas répondre. Earl était quelqu'un qui n'aimait pas parler de ce qui pouvait passer pour de la faiblesse (à ses seuls yeux d'ailleurs).

- Ecoute je dois d'abord m'occuper de Khamsin. Il n'est plus dans le bouclier et donc il est moins protégé. Je ne peux pas trop attendre...

Elle fit un pas en arrière.

- Je suis contente de t'avoir revu.

Fanaa inclina la tête et le laissa pour aller vers les gens autour du feu. Elle regrettait de se séparer de Earl qui était la seule lumière rassurante dans la masse de gens inconnus ici. Mais allez, ils n'allaient pas la manger. Il fallait demander gentiment et -elle fit une moue désabusé- bon d'accord Earl n'avait pas été tendre, mais c'était dans son tempérament et il avait des soucis. Mais les autres ... elle verrait bien.

Elle commençait à fatiguer d'avoir les bras pris par le loup, même si elle utilisait son elixia pour le porter à moitié. Allez. C'était le moment. A qui s'adresser ? La fillette ? L'homme ? La vieille femme ? Le meilleur choix : personne en particulier.


- Bonsoir excusez moi ... Elle se râcla la gorge et se força à parler de façon audible. Bonsoir ... je vous en supplie quelqu'un pourrait-il... sauver Khamsin ?

Pour appuyer sa demande elle s'agenouilla et baissa la tête dans une position très humble.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Déc 2011 - 17:29

Un silence assez formidable accueillit la supplique de Fanaa.
Earl se racla la gorge et s'empressa de revenir auprès du feu pour attraper la jeune femme par le col et la remettre sur pied.


- Ce n'est qu'un détail, mais leurs coutumes veulent qu'on ne s'agenouille devant aucun homme, fut-il riche et puissant. Les seuls devant lesquels on se prosterne sont censés être de rang quasi divin. S'incliner ainsi face à un être ordinaire est considéré comme une insulte envers les êtres supérieurs. C'est comme les rabaisser au niveau de l'humain, lui glissa-t-il vivement à l'oreille, avant de s'adresser aux nomades les plus proches : Ehaa ren dajhinn, elle n'est pas d'ici, elle ne connaît pas les usages.
- Ta echo, nous avons l'habitude, finit par chevroter un vieillard aux muscles noueux et probablement plus endurant que pas mal de jeunes gens.

Earl inclina sobrement la tête, la main sur le coeur, avant de s'éloigner. La suite ne le concernait guère, et il ne restait que quelques heures pour fermer l'oeil.

Un des marchands qui semblaient à peine sortis de l'enfance considéra l'intruse avec une pointe de curiosité.


- Le sauver ? Et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Déc 2011 - 20:39

Ouille. Cela commençait mal. Si elle leur semblait irrespectueuse, même sans le vouloir, cela risquait de ne pas aider sa requête à être acceptée. Elle eut un regard de remerciement pour Earl mais celui-ci ne la vit pas, il avait déjà tourné les talons.
Bien. Elle devait faire attention à ne plus froisser personne. Les codes ici étaient différents de partout ailleurs si s'agenouiller pouvait être si mal perçu.

Elle s'adressa au jeune marchand :


- Veuillez me pardonner, je ne voulais offenser personne, je le jure.

Elle prit une inspiration et se mit à expliquer :

- Si personne ne le sauve il mourra, voilà pourquoi je cherche quelqu'un qui puisse s'en occuper. Khamsin est un bon compagnon et il a été blessé en voulant me défendre. Je refuse de le laisser souffrir et mourir. Et comme je n'ai pas les connaissances pour m'en occuper moi-même, et que là où nous étions il n'y avait aucun soigneur, je suis partie à la recherche de quelqu'un qui puisse et accepte de le faire. J'aime Khamsin, je ne peux pas l'abandonner.
Voici la raison de ma requête. Maintenant je ne connais pas vos coutumes et je ne voudrais blesser personne mais la plupart des gens que je connais ne donneraient rien sans rien. Alors si vous désirez quelque chose en échange de vos services ... et bien ...

Fanaa se troubla et baissa les yeux. Comment savoit si en posant simplement la question elle n'était pas en train de les insulter ? Elle eut le réflexe de s'agenouiller mais se retint et s'accroupit pour déposer délicatement le corps du loup à terre. Elle lui caressa le cou. Son pelage doré de feuilles d'automne était terne et rêche.

- Il a été ouvert au ventre et ce qu'il y a à l'intérieur a voulu sortir. C'est très grave.

Elle regarda de nouveau le garçon.

- Est-ce que vous pourriez m'aider s'il vous plait ?

Puis ajouta précipitamment au cas où elle aurait encore fait une maladresse.

- Je suis désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Jan 2012 - 2:55

Le jeune marchand la fixa quelques instants, puis éclata d'un rire clair. Il se reprit assez vite, secouant la tête, un doigt sur les lèvres.

- Mes excuses. Il n'y a rien de drôle, si ce n'est d'user de tant de mots pour si peu de chose. C'est ton ami. Il suffisait de le dire.

Le petit bouvier auquel Earl s'était adressé en début d'après-midi se coula au bas du rocher aplati qui lui servait de siège. Le pied léger, il s'approcha et vint se pencher sur le loup. Ses doigts effilés effleurèrent le pelage fauve.

- Shigah. Les bêtes chasseresses sont différentes des herbivores dont je m'occupe. Les plaies ne sont pas nettes, les viscères ont été déplacées. Je peux tenter de refermer les blessures visibles, mais...

Il tourna la tête vers un des autres nomades qui répondit par un signe négatif à sa question muette.

- Les marchands de Dédride sont repartis ce matin.

Le bouvier lâcha un soupir.

- Un de nos pisteurs aurait sans doute su s'y prendre. Ils ont l'habitude des grands fauves, ils les connaissent bien. Mais cette année le voyage s'est fait sans chasseur dans le convoi. Je peux refermer les blessures apparentes, empêcher l'infection, mais je ne saurai pas si je commets une erreur... Tu as su le protéger jusqu'ici, ne préfères-tu pas attendre, chercher encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Jan 2012 - 16:32

Si Fanaa fut un peu déçue de ne pas trouver déjà l'aide recherchée, ce sentiment fut aussitôt balayé par le soulagement d'avoir rencontré des gens qui parlaient gentiment. Et une piste aussi.
Elle caressa le museau de Khamsin et gratouilla son crâne entre les oreilles. C'était amusant d'entendre parler de lui en tarme de grand fauve alors qu'il avait plutôt une attitude de grosse peluche. Bon, il mangeait des lapins mais quand même ... "fauve" c'était drôle. Mais c'était pourtant vrai. La pauvre bête ne réagit pas aux caresses ... Avec un serrement au coeur, Fanaa commença à lisser l'elixia et à reformer la boîte autour de Khamsin pour renforcer son état de stase et le protéger de toute agression extérieur. Tandis qu'elle bougeait ses mains sans vraiment réfléchir, la jeune femme se ré-intéressa au jeune garçon.


- Tu as raison. C'est sage de ta part. Les animaux ne sont pas faits comme les humains et les herbivores sont différents des carnivores. D'accord. C'est important. Je te remercie beaucoup pour ton aide. Et tu peux rire, même de moi, j'admets que c'était mérité. J'ai tellement peur de me tromper que je parle beaucoup dans l'espoir qua dans toutes mes paroles il y en ait qui ne soient pas des bêtises, je suppose.

Elle pencha la tête sur le côté.

- C'est drôle cette exclamation que tu as "shigah", Nuadi avait la même. Nuada aussi je crois. Au début je pensais que c'était le nom de Sheitan... enfin ... il me semble ... Je m'appelle Fanaa, et toi ? Elle regarda les autres personnes. Et ... vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Earl

Earl

Réputation : 935

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Jan 2012 - 20:00

- Nua...

Le garçon resta la bouche ouverte, et un ou deux de ceux qui n'avaient pas encore fini leur repas manquèrent s'étrangler. Un des négociants reconnaissables à leurs atours un peu plus colorés se racla la gorge :

- Heu, ce n'est pas une expression, c'est juste le mot de notre langue originelle pour dire "non", dans le sens d'une impossibilité. Mais...

Il se grattouilla l'oreille de l'ongle, comme pour s'assurer qu'elle n'était pas bouchée.

- Tu... hum... vous venez bien de prononcer le nom des Illahi et d'un des gardiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Jan 2012 - 21:35

Avant que le jeune homme ne réponde, un autre homme avait adressé la parole à Fanaa. Il avait hésité entre le tutoiement et le vouvoiement pour finalement choisir ce-dernier. Mauvais signe? Fanaa se raidit un peu, elle devait se rattraper ou du moins s'expliquer.

- J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? J'ignore ce que sont les Illahi mais Nuada et Nuadi sont mes esprits du feu. Ce sont des êtres sacrés, les êtres sacrés des falaises rouges et Sheitan et Rayah les accompagnent. Etd'autres gens aussi, ils ont toujours une suite avec eux. Alors si un Illahi c'est un être sacré, oui nous parlons des même personnes. Mais je ne leur ai pas manqué de respect ! Je ne permettrais pas. Nuada est quelqu'un de très gentil et très sage.

Fanaa s'animait à ce souvenir.

- Elle sait de nombreuses choses ! Et en plus elle entend l'eau, le vent, les oiseaux et elle voit plus loin que les autres. Elle est un poisson-roi même si ce n'est pas toujours facile. Elle a de grands cheveux comme des flammes. Ils sont rouges avec des reflets d'or et ils sont tout tièdes comme les poils de Sheitan !

Fanaa sourit, le regard flottant plus loin que l'endroit où elle se trouvait.

- Et elle essaie d'expliquer ... Elle fronça les sourcils. Elle a essayé de traduire ce qu'elle entendait mais disait que les mots humains n'étaient pas faits pour ça.

Fanaa haussa les épaules et se mordilla la lèvre en relevant les yeux sur les gens.

- Je parle trop. Désolée. Mais j'espère avoir répondu comme il fallait ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alentours de Fedoran - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alentours de Fedoran   Alentours de Fedoran - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alentours de Fedoran
Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Fedoran-
Sauter vers: