Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Montagnes d'Eronn

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Ven 18 Juin 2010 - 18:07

Fanaa somnola dans le chariot, malgré la potion énergisante. Elle aimait dormir car alors elle était avec Jess et Reyes.

Tandis que la caravane se dirigeait vers Illymir, Jess lui prodiguait des conseils sur l'attitude qu'elle devait adopter. Fanaa écoutait sagement, tout en pensant à autre chose. Quitter Médiévir ne la dérangeait pas tant que la jolie voleuse était là. Les autres ... ne lui manquaient pas. Sauf Sheitan. Son seul regret était de ne pas avoir revu ses esprits de feu, de ne pas leur avoir dit au revoir alors qu'elle ne les croiserait peut être plus jamais ...

Finalement Fanaa ouvrit les yeux et se mit à observer les bouts de paysage qu'elle apercevait entre deux bouts de toile du chariot. Le monde allait bien plus loin que le lac en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Lun 21 Juin 2010 - 15:12

Le balancement de la caravane et le mutisme de leur cocher fit lentement sombrer Adwel dans un sommeil mérité. Cela faisait sans doute plusieurs heures qu'ils roulaient ainsi quand la voleuse s'éveilla. Elle s'étira et vit que la danseuse était elle même réveillée.

- Coucou Fanaa! tu as dormi un peu? C'est joli par ici! tu as déja voyagé auparavant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Lun 21 Juin 2010 - 15:52

Fanaa regarda Adwel.

- Non.

Non, jamais elle n'avait voyagé. Elle avait passé toute sa vie, qui se limitait à une poignée de semaines, à Médiévir. Adweliwen aurait dû le savoir puisqu'elle était présente lors de sa naissance !
Elle avait dû oublier.

Le monde de Fanaa avait d'abord été une chambre, puis une maison, son jardin, des rues, le lac, l'endroit où il y avait des instruments. Et elle découvrait aujourd'hui que les limites du monde était encore plus loin !

Vers un endroit qu'elle était incapable d'imaginer.

Assise en tailleur, la poupée ouvrit son sac bleu et en libéra ses petits compagnons. Elle désigna la jeune voleuse,


- Adwel.

Puis la poupée aux cheveux bleus,

- Liwen.

Elle serra la poupée et le poupon contre elle avant de s'intéresser de nouveau à la médiovienne.

- Adwel tu ? Voyagé ?

Ce n'était pas remarquable au premier coup d'œil mais Fanaa progressait en paroles. Doucement, mais elle progressait. Le fait d'être avec quelqu'un à qui elle faisait confiance, quelqu'un qui ne la brusquait pas, semblait l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Lun 21 Juin 2010 - 18:34

Adwel sourit a la jeune fille.

- Et bien j'ai un peu voyagé. Je suis allée a Fédoran et a Shalanos. Quand j'étais petite, avant, on allait un peu a Ilymir. Mais pas souvent. et je n'ai pas beaucoup de souvenir. Mais je sais que c'est très joli! Et puis je me souviens qu'on dormait vraiment bien! On se sent en sécurité! Et puis les grandes murailles autour de la ville sont immenses!

La carriole ballotait les passagères dans le cahot de la route. Mais dans quelques heures, elles seraient à leur halte de nuit. Le temps étant bon, la caravane avançait vite et bien.

- Tu aimes voyager? Moi, j'aime beaucoup! Même si je n'aime pas beaucoup Shalanos... Il y a tant de ville que je souhaiterais visiter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Lun 21 Juin 2010 - 18:52

- Lanos.

Fanaa fit la grimace. La consonance du mot n'était pas très jolie.

La jeune fille déplia sa jambe gauche, la leva, pied tendu -les bottes étaient parfaites ! si souples que c'était presque comme avoir des chaussons de danse. Fanaa avait envie de chaussons. Mais des chaussons qui montaient drôlement haut sur le mollet.- elle fit passer sa jambe, pointe vers le plafond de la carriole, derrière son épaule gauche. Le geste, qui pourtant demandait une sacrée souplesse, et qui devait probablement être très mauvais à faire à froid, semblait ne lui coûter aucun effort.


- Adwel-tu ? Petite ? Comme Liwen ?

Elle "discutait" comme autour d'un thé, alors que sa jambe redescendait tandis que l'autre montait à son tour. Pied tendu, pied flex. Tendu, flex.

Ils arrivèrent à l'endroit prévu pour la halte. Une courte nuit à passer et le lendemain elles seraient à l'endroit ciblé. Comment était Illymir ? Fanaa se le demandait. Un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Lun 21 Juin 2010 - 19:46

"Quand est-ce qu'on s'arrêêêêêête? J'ai faim!"

"Bientôt, bientôt! Tu te rends compte quand même de la chance que l'on a? Je m'attendais à ce que l'on manque de les perdre, et au lieu de ça la piste est plus fraîche à chaque minute. Elles ne sont pas à pied, sans quoi on les aurait déjà rejointes, mais elles n'ont pas des montures très vaillantes. Ou peut-être qu'elles voyagent en chariot ou en carriole? On est à moins d'une heure maintenant. On pourrait..."

"N'y pense même pas!"

Le ton de Lynn était sans appel.

"Mais..."

"Non! Je refuse de garder les fesses sur ma selle cette nuit parce que tu trouverais amusant de les dépasser. C'est toi qui m'a forcée à patienter plutôt que les suivre quand elles ont quitté l'auberge, et bien maintenant c'est moi qui ait besoin d'une pause. Et puis je déteste voyager de nuit, tu le sais. Et puis j'ai faim. On bivouaque!."

Sek soupira. Inutile de chercher à convaincre Lynn quand elle était comme ça. L'endroit en valant un autre, ils quittèrent la route pour trouver un coin où monter un campement sommaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Lun 21 Juin 2010 - 19:54

La voleuse rit soudain

- Bien sur que j'étais petite avant! Toi aussi! On est tous enfants avant d'être grand! Et toi, tu devais être danseuse! parce que tu as l'air d'avoir de belle base pour être artiste! Ma Maman t'as dit que la prochaine fois qu'on irait, elle te montrerait les Grandes Danseuses! Tu verras, c'est très joli!

Les chariot arrêtes, Adwel aida Fanaa a descendre. Pendant que les caravaniers s'organisaient pour la nuit, un homme vint a eux

- Les filles, vous pouvez nous aider en allant chercher du bois pour le diner? Juste le bois sec pour le départ. On s'occupe du reste.
- D'accord, Fit la voleuse en souriant Tu viens Fanaa? Protège des amis, on va chercher du bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 1:36

Sans répondre, mais en acquiesçant, Fanaa rangea ses poupée dans son sac, le mit sur son épaule et alla chercher des bouts de bois. Cette activité n'était pas très amusante mais il fallait aider Adwel.
En s'occupant, elle repensait à ce qu'avait dit Adwel. Non, on n'était pas petit avant d'être grand. Ce n'était pas possible. Elle-même avait vu des gens grands, des enfants petits, même des gens vieux, mais depuis qu'elle était née, elle n'avait vu aucun d'eux changer, vieillir ou grandir. Les gens naissaient avec un certain physique et le gardaient toute leur vie. Ca permettait de mieux les différencier les uns des autres.

Dans ses réflexions, elle suivit un peu Adwel puis dévia et s'éloigna petit à petit, gardant son silence habituel. Oui, la maman d'Adwel avait dit qu'elle l'emmènerait voir les danseuses et Fanaa en avait très envie. Elle aimerait ce spectacle, elle le sentait.

Elle avança sur la pointe des pieds et s'éloigna de plus en plus du camp, du bosquet, de la colline. Elle revenait sur les pas de la caravane, s'écartant aussi de la route. Il commençait à faire vraiment sombre, mais c'est alors qu'elle repéra quelques vers luisants, s'en émerveilla et gambada de l'un à l'autre. Il y avait quelques arbres, de la végétation assez touffue ... et toutes ces petites lumières que Fanaa n'avait encore jamais vues.

La poupée se tourna et aperçut là bas la lueur de ce qui devait être le camp. Elle hésita et songea qu'elle devait rentrer. Elle n'était pas partie depuis très longtemps mais tout de même.

Et puis elle entendit un bruit. Curieuse, elle s'enfonça entre les arbres se demandant d'où provenait ce bruit qui ressemblait à ... quoi ? Un mâchonnement peut être. Oui, c'était cela, quelque chose mâchait autre chose. La chose arrachait l'herbe et la dévorait ensuite. La chose en question ... Fanaa se retrouva d'un coup en face d'elle. C'était à n'en pas douter un herbivore, il ressemblait à un cheval mais ... ce n'en était pas un. Ces coursiers là étaient plus rapides, plus robustes et plus grossiers aussi.
L'animal leva la tête et Fanaa s'accroupit en retenant son souffle, espérant qu'il ne la verrait pas. La monture fit quelques pas vers elle et la poupée se pétrifia. Doucement, l'animal approcha ses naseaux pour humer le parfum de cette humaine qui lui rendait visite. Sentant le souffle chaud sur ses cheveux, Fanaa hurla, terrifiée.

La bête sursauta, broncha un peu et s'éloigna de quelques pas avant de se remettre à brouter tranquillement. L'humaine était bruyante, mais les délicieuses pousses du coin valaient bien d'avoir un peu mal aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 10:34

"Sek, qu'est-ce que c'était que ça?"

"Aucune idée, mais c'était là où paissent les bêtes. Allons voir."

Les jumeaux se dirigèrent prudemment vers la source des cris perçants.

"Hey, Lynn, je crois que tu es battue!"

Elle lui tira la langue. Quand ils débouchèrent dans la clairière, ils eurent un double choc. D'abord, celui d'avoir à quelques mètres d'eux l'une de celles qu'ils avaient décidé de poursuivre. Ensuite celui de voir une femme adulte hurlant de peur... devant leurs coursiers, qui de l'avis de Lynn, avaient plutôt "une bonne bouille".

"On était pas censé se trouver à une heure en arrière, monsieur le grand pisteur?"

"Beeen, c'était une estimation. Les sorts ça s'affaiblit sur la durée. Heu... il faudrait peut-être faire quelque chose non?"

"Un sort de mutisme?"

"Ne dis pas n'importe quoi, elle a l'air suffisamment effrayée comme ça! Tu es une fille non? Tu devrais savoir quoi lui dire."

Le regard de Lynn s'embrasa

"Parce que depuis que l'on voyage ensemble, je t'ai donné des raisons de croire que ceci est un comportement féminin normal?"

"Ben, à chaque fois qu'on a croisé un quelconque arachnide..."

"C'est pas pareil! - dit-elle un peu trop vite - Eloigne donc les montures, je vais essayer d'aller lui parler. "

Tandis que Sek saisissait les longes des paisibles herbivores pour les emmener brouter ailleurs, Lynn s'approchait de la femme, sans cesser de parler doucement.

"Tout va bien, tout va bien, les grosses bêtes sont parties. Elles ne te feront aucun mal, tout va bien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 10:57

Adwel se figea en entendant des cris de terreur. Elle se retourna et constata avec horreur la disparition de la danseuse.

- Fanaa? FANAA!!

Elle laissa tomber le bois qu'elle transportait et couru vers les cris. Elle trébucha a plusieurs reprises, ralentie par le terrain accidenté et par la panique. Car mine de rien, la voleuse était très attachée a la jeune fille.

Adwel arriva près d'une clairière. Elle s'arrêta lorsqu'elle entendit des voix. La poupée n'était pas seule! La voleuse sorti sa petite gourde dont elle dévissa le bouchon puis disparu.

Même si les mouvements pouvaient la trahir en la rendant partiellement visible, comme fantomatique, la nuit aidait a rester camoufflée. Adwel s'approcha donc des inconnus, un homme et une femme. Cette dernière parlait doucement a Fanaa tandit que l'homme éloignait des sortes de chevaux.

Par précaution, Adwel sorti sa dague et resta un moment en observation. Au moindre danger.... elle n'hésiterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 11:43

Enfin, enfin quelqu'un était apparu pour éloigner les monstres. Et quelqu'un d'autre encore, pour lui parler. Les yeux rougis, les joues barbouillées de larmes, Fanaa renifla et hoqueta.

- Peur !

Elle passa ses bras autour du cou de la fille et s'y accrocha. La tête sur l'épaule de Lynn, la poupée laissait couler son gros chagrin.

Après encore quelques sanglots et un hoquet, elle se fendit d'un :


- Mici.

Et ferma les yeux. Pleurer était une activité épuisante. Les émotions fortes comme la crainte des monstres aussi. La nuit était bienvenue et la nouvelle présence aussi par la même occasion.

Dodo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 12:14

En voyant Fanaa dans les bras de l'inconnue, Adwel eu comme un pincement au cœur... La jalousie acide la poussa a se découvrir finalement. L'eau réintégra la gourde, la rendant de nouveau visible.

- Fanaa! Ca va? Elle se précipita pour prendre la danseuse dans ses bras a elle. Puis elle se retourna vers les inconnus. Qui êtes vous? et que faites vous ici? Mais aussi que lui avez vous fait?

Une pointe de colère semblait transparaître dans la voix de la voleuse. Son regard était aussi dur que de la glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 12:40

Réveillée en sursaut, ballotée d'une étreinte à l'autre, Fanaa eut un petit moment de panique avant de reconnaitre la voleuse.

- Adwel ! Couina-t-elle.

Elle désigna la jeune fille aux cheveux châtains du doigt et expliqua laborieusement -mais avec beaucoup de mots, elle faisait des efforts- la situation :

- Mon'tre mange Liwen, Ciel et mi !

Puis elle sourit, bailla et frotta ses yeux ensommeillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 13:48

Tout s'enchaina trop vite pour que Lynn puisse comprendre et réagir. Pendant quelques instants, elle fit de son mieux pour réconforter la jeune femme, dont le comportement lui semblait étrangement enfantin... et quelques battements de coeur plus tard, elle faisait face à une Médiovienne en furie, aussi protectrice qu'une mère avec son bébé... *Plus protectrice que certaines, même* - rectifia-t-elle après avoir songé à sa propre mère...
Elle leva les mains


"Je n'ai absolument rien fait, je..."

Entre temps, Sek était revenu. La présence de la Médiovienne ne l'étonnait pas outre mesure, l'odeur l'ayant informé de sa proximité. En revanche, le fait de ne l'avoir ni vue ni entendue approcher l'intriguait. Il décida toutefois de réserver sa curiosité pour un autre moment.

"Bonsoir mademoiselle. Je vous assure que ma soeur ne pensait pas à mal. Excusez-moi de ne pas répondre à vos questions dans l'ordre où vous les avez posées, mais plutôt dans celui qui nous évitera, j'espère, de nous entretuer.
Il semblerait que votre amie ait été effrayée par nos montures, bien que je ne puisse imaginer pour quelle raison. Aussi avons-nous fait notre possible pour la rassurer.
Ce que nous faisons ici? Et bien nous nous sommes installé pour la nuit, et nous allions préparer notre repas lorsque nous avons entendu crier. - Le mot repas sembla ramener brutalement Lynn à la réalité - Quant à savoir qui nous sommes... - Il poussa sa soeur légèrement en avant - Voici Lynn - Elle effectua un petite révérence - Et je me nomme Sek - Il s'inclina brièvement.
A qui ai-je l'honneur de m'adresser?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 13:55

-C'est tout... c'est tout... fit Adwel en caressant doucement les cheveux de la "petite" Tout va bien.

La voleuse se méfiait toujours des deux personnes qui se présentaient devant elle. Elle n'arrivait pas a croire cette histoire de repas. Il n'y avait ni foyer en préparation, ni petit bois... ni bagages ou affaires... Cela laissait la médiovienne assez sceptique. Cependant, elle répondit a la question de l'homme

- Je me nomme Adwel. Voici Fanaa. Maintenant, si vous le permettez, nous allons vous laisser a votre repas et nous allons retourner au campement.

Dehors, l'homme qui avait demander aux filles de chercher du bois appelait avec un de ses compagnons. Visiblement, ils avaient eux aussi entendu un cri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 14:25

Adwel... un nom qu'il n'oublierait pas. La voir de plus près lui donna confirmation des impressions qu'il avait eu à la terrasse de l'auberge: la Médiovienne était constamment sur ses gardes, à l'affût du moindre détail discordant. C'était... intéressant.

"Bien, bien... Heu..."

Lynn lança un drôle de regard à son frère qui semblait hésiter à prendre congé. Elle n'aurait pu le jurer, mais il lui avait semblé l'avoir vu déplacer son poids d'une jambe à l'autre à une ou deux reprises... *Oh non, surement pas*
Elle lui coupa la parole, et, la voix un peu sèche, s'adressa à Adwel


"Oui, il semble que vous soyez attendues mesdemoiselles. Je vais aller finir de préparer notre couchage tandis que - cette fois, les mots semblaient charrier de la glace - Sek va prendre congé et s'occuper de la nourriture. - son ton se radoucit tandis qu'elle posait les yeux sur Fanaa - Au revoir jeune fille, prend bien soin de toi. - Elle inclina la tête - Dame Adwel."

Elle se retourna et fila en direction de l'endroit où se trouvaient leurs affaires.

"Et bien... Dame Adwel, au plaisir de vous revoir, peut-être. Heu..."

"SEEEEEEK, Viens m'aider avec ce feu!"

"Oups. Prenez soin de vous!"

Après un dernier geste de la main, il entreprit de rejoindre sa soeur, trainant visiblement les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 14:37

Impossible de mettre un mot sur l'impression que ressentait Adwel a ce moment la... Crainte? soulagement? frustration? Finalement, elle haussa des épaules et aida Fanaa a se relever pendant que le jeune homme tournait les talons pour rejoindre la jeune femme.

- Aller Fanaa, on va rentrer au camps, les hommes nous cherchent.

Après quelques mètres, l'un des hommes partis a leur recherche les vit et leur fit un signe.

- Et ben alors mes belles? qu'est ce qui vous est arrivé?
- Une bête est apparue devant elle. Je ne sais pas ce que c'était... Elle a eu peur.
- oh! il faut faire attention dans la région... on ne sait jamais sur quoi on va tomber...
- Excusez nous pour le bois...
- Oh, ça, c'est pas grave... on a trouvé ce qu'il nous fallait... Venez manger plutôt.

Ils arrivèrent tous au camps, autour d'un feu sur lequel mijotait une marmite aux odeurs enchanteresses. Juste a temps pour effectivement manger. Les jeunes femmes s'assirent sur des caisses pendant qu'une caravanière servait l'ensemble des convives. Depuis l'un des chariots, une femme sorti avec un boitier caractéristique. Après avoir prit en main son contenu, elle s'installa et joua de son violon. L'air était joyeux et apaisait la fatigue. Certains hommes tapaient déjà du pied en mangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 16:11

Sek s'occupait d'allumer le feu, pas vraiment aidé par Lynn.

"Dépêche-toi, dépêche-toi, dépêche-toi!!!!"

"Je pense que ce serait plus vite fait si tu cessais de me secouer..."

"Ce serait peut-être déjà fait si..." Elle se détourna sans terminer sa phrase.

"Si quoi?" Pas de réponse. "Lynn?" Les buissons alentours s'agitaient de façon presque menaçante. Lorsque la jeune femme se tourna vers lui de nouveau, une lueur de folie s'était allumée dans ses yeux.

"SI TU N'AVAIS PAS EU QUELQUES INSTANTS L'ENVIE DE T'OCCUPER PLUS D'ELLE QUE DE MOI!"

Le vent balaya le campement de fortune. Les maigres flammes que Sek avait produites gagnèrent soudain en intensité. Quelques braises volèrent, tombèrent sur les couchages qui prirent feu à leur tour. Ainsi que les herbes les plus sèches...

"Lynn, arrête! ça suffit! Lynn! LYNN! "

La fumée qui commençait à monter, épaisse et âcre, lui arracha une quinte de toux. L'expression de la jeune femme changea brusquement. Elle porta les mains à sa bouche, stupéfaite et effrayée, tandis que ce qui aurait dû être leur feu de camp tournait à l'incendie, illuminant la nuit tel un soleil miniature tombé du lit avant l'heure.

"Par les... Ce n'est pas moi qui... Je ne voulais pas... Sek! Je te jure que..."

"On verra plus tard! Aide-moi à éteindre ça avant que ça ne devienne incontrôlable! On le prive d'air! Allez!"

Les deux Levitis mobilisèrent leur magie. Petit à petit, les flammes perdaient leur intensité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuren

avatar

Réputation : 420

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 16:31

La monture était très vaillante... mais aussi ombrageuse que sa cavalière. Pendant plusieurs lieues, la mage du "parlementer" avec l'étalon aussi blanc que la chevelure de sa cavalière. Après des ruades et des coups de blizzard, le couple se forma avec un contrat tacite, tant que l'un respectait l'autre, tout irait bien.

Ils s'arrêtèrent quelques temps pour boire et souffler. Le soleil poursuivait sa route dans le ciel limpide. La piste était bien délimitée et permettait au cheval de galoper a une allure plus qu'honorable.

La nuit tombait peu a peu. Cette fois, le couple ralenti. Les collines n'aidaient pas pour repérer le campement. Pourtant, une fois au sommet de l'une d'elle, ils virent ce qu'ils attendaient, un feu.

Ils se dirigèrent, sans le savoir, vers l'incendie. Les sabots de l'équidé étaient clairement audible. De même qu'un petit vent frais se fit sentir lorsque la mage et son cheval arrivèrent a quelques mètres des deux jeunes gens.


- Par les Vents Portants des Hautes Sphères! Qu'est ce qu'il se passe ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 16:54

Sek haletait. Ils étaient finalement parvenus à contenir le feu, mais cela lui avait beaucoup coûté en énergie. Et ils avaient perdu toutes les affaires qu'ils avaient retiré des fontes de leurs montures. Il sursauta lorsqu'une femme qu'il n'avait pas entendu arriver prit la parole.

"Il ne se passe... pas grand chose... - Il grimaça un sourire - petit accident, rien de grave."

Lynn lui sauta au cou, les larmes aux yeux

"C'est ma faute, pardon, pardon, pardon, j'aurais dû..."

"Non, non, c'est moi soeurette, je n'aurais pas dû..."

"Oui mais moi j'ai..."

"Si je n'avais pas..."

Ils se souvinrent qu'il n'étaient pas seuls. Sek se racla la gorge avant de continuer à parler.

"Voyons le bon côté des choses, je pense qu'on a assez de braises pour cuire la viande maintenant. Dommage que le repas initialement prévu fasse partie des braises en question. Enfin, il doit rester des vivres dans nos fontes. Lynn, si tu veux bien..."

"Oui Sek."

Séchant ses larmes, Lynn s'empressa de courir vers l'endroit où son frère avait attaché leurs coursiers. Sek reprit:

"Hum, si vous avez des choses à cuire mademoiselle, profitez-en, il y a de la place."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mar 22 Juin 2010 - 19:32

Le violon rappela à Fanaa ... Kyara ! Qu'elle avait oubliée jusque là !

La poupée grignota son repas du bout des lèvres, les yeux fixés sur la musicienne, ses pieds tapant le rythme avec ceux des autres. Quand elle eut estimé qu'elle avait assez mangé, Fanaa se leva et se laissa entrainer par la musique, tapant du pied, virant, voltant, riant. La bonne humeur provoquée par la musique entrainante était contagieuse. Fanaa fit se lever Adweliwen et l'entraina dans la danse, puis elle fit se lever un des hommes, un autre, un autre... jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne ainsi.

Autour du feu les silhouettes s'agitaient, ensemble. Fanaa regrettait de ne porter ni robe qui vole ni chaussures fines, mais c'était des détails. L'important était le mouvement. danser la grisait, la faisait se sentir libre et vivante. Ce qui était étrange d'ailleurs car elle avait conscience de n'être ni morte ni prisonnière.

Pourtant, pourtant elle le ressentait ainsi.

Tout en tournant sur elle-même, elle lança à la médiovienne, le visage rayonnant :


- Je crois que tu as raison Adwel. Je dansais avant, c'est en moi, je le sens !

La poupée éclata de rire puis arrêta son mouvement, le bras arrondi, la main levée vers le ciel en un gracieux salut d'artiste. La nuit était bien belle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuren

avatar

Réputation : 420

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mer 23 Juin 2010 - 15:24

Devant la mage qui sauta de son cheval se trouvait deux lévitis qui avaient l'air de la même famille.

- Mais comment vous avez réussi a faire un tel cataclysme?!? Vous êtes a moitié fédoriens ou quoi? Enfin bref.

Hakuren regarda elle même dans ses fontes et y trouva du pain mais aussi de la viande sèche et du poisson salé. Il y avait aussi quelques fruits.

- Je n'ai rien a cuire mais des choses a manger. Un peu de poisson salé?

La lévétis avait l'air moins "froide" que d'habitude pour qui la connaissait. Sans doute parce qu'elle retrouvait des compatriotes.

- Alors, que faites vous dans le coin?

En revanche, elle n'avait pas forcément plus de tact et en oublia même de se présenter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweliwen

avatar

Réputation : 693

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mer 23 Juin 2010 - 15:33

La danse transportait toutes les personnes de la caravane. Même le vieux marchand grognon avait le sourire léger et taper le rythme avec sa canne.

Adwel tournoya un peu avec Fanaa. Elle avait eu, comme tout bon médiovien, les bases de la danse. Cependant, même si elle était souple, elle n'avait pas la grâce d'une artiste.

Au bout de quelques morceaux, la voleuse s'arrêta, haletante, et s'assit sur une caisse. La poupée dansait et dansait encore et encore jusqu'à ce qu'elle lui parla:


Citation :
- Je crois que tu as raison Adwel. Je dansais avant, c'est en moi, je le sens !
- Oh oui! tu danses merveilleusement bien! ria-t-elle aux éclats avant de se figer, les yeux écarquillés Tu... Tu parles! Tu parles bien! Fanaa! C'est génial!

Tout en s'exclamant, la médiovienne oublia sa fatigue et repris la jig en prenant Fanaa dans ses bras

- Merveilleux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mer 23 Juin 2010 - 16:33

La poupée lui rendit son étreinte, elle était très contente de voir Adwel joyeuse. Puis elle s'arrêta de danser et se frotta les yeux.

- Adwel, 'tiguée...

La charme était rompu, elle avait de nouveau perdu sa capacité à faire des phrases construites. Mais ce qui comptait c'est qu'elle en était capable ! La jolie voleuse en avait eu la preuve !

Fanaa avait les yeux qui se fermaient tout seuls. Elle se dirigea vers sa paillasse et s'y laissa tomber. C'est à peine si elle prit le temps de retirer ses bottes. Sortant Ciel et Liwen, elle les serra bien contre elle et se laissa engloutir par le sommeil.





Tout était blanc : le sol, les murs, le plafond, et même le paysage à la fenêtre. Tout semblait recouvert de feuilles de papier vierges. Comme chaque fois. Et au milieu, même si le milieu était difficile à définir, se trouvait Jess et Reyes. Fanaa courut vers le jeune homme aux oreilles de chat et se serra contre lui.
- Eh ?
Jess n'avait pas l'habitude de ce genre de manifestation d'affection de la part de la fille sans mémoire. Elle était plutôt du genre passive d'habitude. Gentille, mais passive et neutre. Presque absente.
- Tu m'as tellement manqué!
Il avait beau n'être que le fruit de son imagination, avoir conscience qu'il n'était que l'anti-reflet de quelqu'un d'autre, il se sentit touché par ses mots. Et la poupée se mit à pleurer...
Les mots que Jess prononça ensuite n'étaient pas de lui. Cela donnait l'impression au jeune homme d'être spectateur de lui-même. Ce n'était pas très agréable.

- Fanaa, il aurait pu t'arriver n'importe quoi, là, dehors... Préviens au moins quelqu'un, la prochaine fois, s'il te plait...
Elle se lova entre ses bras.
- Garde moi je t'en prie. Je serai sage... sanglota-t-elle.
- Tu es déjà trempée comme un chaton qu'on aurait tenté de noyer, et il faut encore que tu en rajoutes ? la gronda-t-il sans pouvoir retenir un sourire face à ce torrent de larmes.
Et en effet, il remarqua au moment où il le dit que la belle robe rouge de Fanaa était trempée, comme si elle avait plongé dans le lac Ryma toute habillée.
Jess était la doublure et devait déblatérer le texte d'un autre. Il était juste là pour la transition.
Mais si ses mots n'étaient pas siens, le geste qu'il eut ensuite fur tout à lui. Il referma avec douceur ses bras autour de la poupée en larmes et la berça, tout en enfouissant son museau dans les boucles sombres et soyeuses. Le parfum de Fanaa était délicat, très très léger ... et enivrant. Cette nuit-là, il n'y eut pas le rituel des souvenirs. Il ne lui redemanda pas son nom, pas plus qu'il ne fit allusion "celui qu'il fallait retrouver".
Il préféra profiter de cette étreinte, juste à lui, juste à elle, tentant de garder à l'idée que lui "il aimait les garçon". Mais cette nuit, ce détail n'avait pas d'importance. Parce que même si elle était une fille, cette mignonne poupée était bien attachante...

D'ailleurs, si Jess et Reyes avaient pu être "réels" ne serait-ce qu'un instant, un certain levitis qui lui avait fait du mal n'aurait, à ce jour, plus de carotide...
Le tigre gronda, bien en accord avec son compagnon puis se calma. La vengeance viendrait, il le savait. Il le faudrait.





Fanaa dormit à poings fermés jusqu'au matin et son sommeil fut tout à fait paisible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn&Sek

avatar

Réputation : 515
Age : 32

MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   Mer 23 Juin 2010 - 16:56

Sek prit un air penaud

"Bah, pour avoir un feu comme ça, il suffit de souffler dessus assez fort... Il se trouve que ma soeur a une sacrée "capacité respiratoire" quand elle veut, si vous voyez ce que je veux dire..."

Il coula un regard en direction de Lynn qui revenait avec un petit chaudron rempli d'eau, et une besace

"Excusez-moi un instant."

Tandis qu'il parlait, il avait rassemblé distraitement quelques pierres brûlantes. Il alla aider sa soeur à apporter le chaudron, puis commença à y faire tomber distraitement les pierres sans les toucher, l'une après l'autre, faisant monter petit à petit la température de l'eau. Régulièrement, il retirait les pierres refroidies et les remettait dans les braises, les remplaçant par d'autres, en un roulement permanent. Pendant ce temps, Lynn fouillait dans la besace et en extrayait de quoi faire un ragoût.

"Merci pour votre offre, mais si vous parvenez à faire manger à Lynn du poisson salé - cette dernière fit une grimace dégoûtée - sans protestations tonitruantes... donnez-moi votre truc.
Ce que nous faisons ici? Et bien nous avions l'intention de camper avant de reprendre notre voyage qui nous emmène heu... - Il tendit le bras en direction d'Ilymir - quelque part par là-bas."

Du chaudron, autour duquel Lynn s'affairait, commença à monter une odeur de viande et d'épices.

"Oh, mais si vous ne voulez pas faire de cuisine, mais ne voulez pas non plus d'un repas... - il jeta un oeil aux provisions de la Levitis - frugal, nous serions ravis de partager avec vous.
En passant, je m'appelle Sek, et ma soeur, comme je l'ai déjà mentionné, se nomme Lynn. Et vous, qu'est-ce qui vous amène par ici?"

Sans que quiconque ne l'ait encore remarqué, une série de craquements, différente du crépitement des braises omniprésent, commença à gagner en intensité sonore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montagnes d'Eronn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Montagnes d'Eronn
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des tubes d'animaux des forêts et de montagnes pour psp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Ilymir-
Sauter vers: