Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Rues de Shalanos, boutiques

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Nov 2008 - 1:40

Assis sur les marches, le ménestrel contemplait Shalanos. Sans la présence lénifiante de l'Artiste à ses côtés, ses émotions naturelles reprenaient le dessus. La peur la première. Dans cette cité souterraine, il se sentait déplacé, enfermé, oppressé, et en danger de mort. La peur se fit panique. Il se leva soudain, prêt à détaler sans réfléchir... Et ses mains se serrèrent sur la flûte qu'il venait d'acquérir. Son contact fut comme une ancre. Comment mieux extérioriser un sentiment qu'en le jouant? Sans hésiter, il porta l'embouchure à ses lèvres. Ses doigts s'animèrent et trouvèrent sans difficulté les notes désirées, la musique étant pour lui un langage plus naturel que la parole.
Là, dans cette ruelle inconnue, dans cette ville étrangère, il laissa son coeur parler, sans retenue.
La mélodie enfla petit à petit, et se répandit, vivante. Elle emplissait l'espace, rebondissait contre les façades, courait dans les avenues, les rues et les venelles, emplie d'angoisse et de détresse. Mais de résignation, point. Expression des émotions, appel au secours, défi... tout cela et plus encore. Renoncement, jamais. Elle était belle cette musique, de cette beauté poignante qui vous prends aux tripes, vous envahit, vous arrache quelques larmes et vous laisse pantelant. Pas de magie, juste de l'art.
Et tandis qu'il jouait, pour le musicien le temps s'arrêtait.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Nov 2008 - 13:07

Kyara suivit donc son maitre, cela devait être vraiment important pour qu'il daigne l'accompagner.
Ils traversèrent une partie de la vile, pour enfin arriver où le maitre voulait aller. Il toqua, un domestique ouvrit. Un simple regard et celui-ci se prit la porte en pleine face. Ils enjambèrent l'homme pour aller droit au but. Un homme était concentré sur ses pierres

** Alors donc mon maitre lui aurait acheté de la marchandise de mauvaise qualité**

La shalos se racla la gorge pour attirer l'attention, levant les yeux l'homme fut surpris en les voyant.
Tandis que Senril "discutait" avec l'homme, Kyara sortit son violon de son écrin, elle prit l'archet, voyant du coin de l'œil Senril faire de même. Qu'il était beau et magistral, une statue de glace. Un instant une lueur de désir passa dans le regard de la demoiselle. Puis elle se concentra sur sa mission.
Une première note aigüe, pour le faire taire mais aussi pour capter son attention, le préparer pour la suite.
Enfin le duo commença, Senril captivait l'esprit, l'âme du receleur, tendit que Kyara s'attaquait au physique.
Si on le surnommait "le Pianiste", on pouvait appeler Kyara : "la Marionnettiste".

A chaque nouvelle note, c'était comme si une corde du violon venait se relier à chaque tendon du corps. Elle ferma les yeux pour se concentrer d'avantage sur ses fils, qu'elle voyait, des fils d'une admirable couleur rouge, s'accordant à merveille avec sa tenue. Tenue qu'elle ne portait que pour ce genre de "chasse". Quand la shalos la portait cela signifiait que quelqu'un allait mourir.

Elle sentait vaguement ce que touchait l'homme, assez pour lui indiquer quoi faire, sans pour autant être submergée par les sentiments du fourbe.

Le receleur n'était plus qu'une âme terne dans une coquille qu'il ne contrôlait plus. La violoniste "voyait" son unique œil ouvert d'horreur devant ce qu'ils lui infligeaient. Sur la dernière note, il se trancha la gorge.

Elle rouvrit les yeux, un sourire satisfait sur les lèvres.
Sur le chemin de la sortie, ils rangèrent leurs violons puis sortirent sans un seul regard en arrière.
Une fois dans la rue, elle prit une grande bouffée d'air, elle se tourna vers son maitre, ouvrit la bouche mais fut interrompue par une musique "lointaine", referma la bouche et tendit l'oreille pour écouter un peu mieux.

** une flute traversière... Qui peut bien jouer? **

- Maitre... J'aimerais savoir qui joue de cet instrument ?

La violoniste se tourna vers lui en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Nov 2008 - 17:13

Après une telle sortie, Senril aurait préféré rentrer chez lui afin de ne pas croiser tous ces – il frissonna de dégoût – autres. Mais Kyara, elle aimait se mêler à la populace, faire des rencontres. Il pensa retourner seul chez lui mais le son de la flûte se fit de nouveau entendre. Une mélodie pleine de vie, de sentiment. Celui qui en jouait y mettait tout son cœur. Et une des choses qui pouvaient intéresser le Pianiste était bien la belle musique.

- Pour connaître la réponse à cette question, il n’y a qu’à aller voir par nous-mêmes.

Suivant alors les notes qui dansaient dans l’air, ils arrivèrent à la rue des marchands et portèrent leur regard sur le flûtiste. Un médiovien d’après son accoutrement. Senril gronda intérieurement. Shalanos n’était vraiment plus ce qu’elle était. Mais au fond, lui aussi possédait une exotique à ce moment alors était il en mesure de critiquer ? Le Roi avait décidé d’éradiquer tous les « invités » ainsi que leurs hôtes dans quelques heures. Senril respectait son souverain, bien sûr. Mais cette décision soudaine et irréfléchie… Il comprenait bien sûr. Le roi « protégeait » sa cité. Mais peut être aurait il pu se renseigner, chercher si ces intrus ne pouvaient avoir quelque utilité avant de purement et simplement les supprimer. Ainsi que leurs hôtes.
En réalité il n’était pas surpris. Les tyrans agissent toujours ainsi. Et restent sur le trône. Alors pourquoi changerait il de façon de faire ?
L’information n’avait pas circulé partout. Certains privilégiés en avaient eu vent. Les petits toutous du roi. Pitoyable. Heureusement les murs avaient des oreilles et le message était passé.

Le musicien était si concentré sur son instrument que Kyara et lui purent rester quelques instants à l’observer et l’écouter avant d’être dérangés. La flûte était d’excellente facture, la qualité du son qui s’en écoulait n’avait d’égal que l’esthétique de l’instrument, avec ses veines d’argent. Le Pianiste se demanda si Fanaa savait jouer d’un quelconque instrument. Il l’aurait bien écoutée jouer pour lui. Et à cet instant précis, il souhaitait posséder cet éminent musicien et l’avoir sous la main quand il avait envie de musique sans en jouer lui-même. Et puis cela changerait pour Kyara et lui d’être simples spectateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeSam 29 Nov 2008 - 3:58

Lorsqu'enfin le ménestrel cessa de jouer, il rouvrit les yeux et eut la surprise de se voir observé par un couple ô combien étrange. Mais il n'eut pas le temps de s'interroger plus avant car un applaudissement sonore fusa derrière lui. Il se retourna brusquement pour tomber nez à nez avec l'Artiste, négligemment adossé au chambranle de la porte.

- Magnifique interprétation, je ne regrette absolument pas mon investissement. - il s'avança et posa une main sur l'épaule de Ling, dans une attitude de propriétaire fier de son animal de compagnie- Mais quels drôles d'oiseaux ton chant a-t-il attiré? Hum, peut-être deux tourtereaux égarés, à moins que ce ne soient deux corneilles au ramage et au plumage magnifiques mais de mauvais augure. Gente Dame, Messire, - Il exécuta une révérence - j'espère que vous avez apprécié le concert. Toutefois, il va être temps pour le musicien de plier bagages et de s'en aller vers d'autres salles, aussi si vous désirez lui toucher deux mots, je crains qu'il ne vous faille le faire dès à présent et promptement. En tant qu'impresario actuel de notre artiste, je puis toutefois vous réserver une date si cela vous intéresse. Et par les temps qui courent, la prochaine représentation pourrait fort bien s'intituler "Chant du cygne", alors je vous conseille de vite réserver vos billets...
Revenir en haut Aller en bas
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Déc 2008 - 15:38

- De mauvais augure uniquement pour ceux qui m'ont offensé. Vous n'avez donc rien à craindre de nous pour le moment.
Je suis surpris de voir que vous avez fort bon gôut en matière de musicien d'appoint. Quand il ne vous servira plus, ne voudriez vous pas me le vendre? Sans l'avoir trop abîmé avant bien sûr. Je trouve fort dommage de gâcher de tel matériau.

Le shalos blond avait prononcé tout cela sur un ton détaché, le regard vague. Il redressa la tête et regarde l'artiste dans les yeux.

- Le gâcher pour courir après une chimère, qu'est-ce que cela va vous apporter? Oh dites moi...

Au fond de sa poche il fit tourner dans sa main la pierre bleu-vert qui ressemblait tant, d'après les dires de la Médiovienne aux joyaux de la Harpe Sacrée. Il hésita à en parler mais cela n'aurait fait que mettre la puce à l'oreille de l'artiste. Et pourquoi donner de l'espoir au flutiste? Ce serait inutile, sa compatriote risquait trop d'échouer.
Après sa réflexion, il reprit sa phrase interrompue.


- J'imagine que vous avez eu vent de l'alerte. Sa Majestée ne veut plus que nous importions. Même si ce sont des imports de valeur ou de grande utilité. Il a horreur de la nouveuté, de l'exotisme. Il va tout confisquer sous quelques heures. Veillez sur votre bien.
Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Déc 2008 - 17:09

Tandis que le ménestrel paraissait médusé par le côté surréaliste de la conversation entre les deux étonnants personnages, l'Artiste affichait un air amusé.

- Vous le vendre? Ma foi, il vaut beaucoup à mes yeux, ne serait-ce que pour l'infinie distraction qu'il m'apporte. Je n'envisage aucunement à l'heure actuelle la possibilité de m'en séparer. Qu'entendez-vous par "abîmer"? Je ne trouve pas que l'éventualité d'une transformation en oeuvre d'Art impérissable soit une dégradation, bien au contraire...
Certaines informations me sont effectivement venues aux oreilles. Beaucoup d'informations... dont certaines d'ailleurs dévaluent quelque peu mon bien tout en me permettant un nouveau jeu... Mais rassurez-vous, pour le reste, je compte bien liquider avant confiscation...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeMer 10 Déc 2008 - 13:53

Toujours inconsciente dans les bras de son protecteur Shalos, Adwel était dans une semi-réalité. Comme dans un rêve, elle se voyait dénudée dans la lumière des Lunes, ses longs cheveux bleutés jouant avec le léger vent tiède, répondant aux vagues de la crique calme dans laquelle elle s'avançait. L'eau était si limpide. Les vagues chantaient docement et leurs voix ressemblaient au son de la Harpe.

Adwel était attirée par une lueur vert-bleutée. L'eau montait sur son corps parfait. Perdant pied, elle se mis a nager quand une Ombre menaçante fut perceptible de l'autre coté de la lueur. Plus l'ombre approchait, plus l'eau semblait se réchauffer... Adwel poursuivit sa route, irrémédiablement attirée par la lumière qui s'entourait d'un rouge de braise. Bientot, l'eau était trop chaude pour qu'elle continue. Impuissante, elle vit le liquide s'oscurcir au contact de l'ombre puis, autour de la lumière, bouillir, s'évaporant dans des nuages de vapeurs noires.

Puis, plus rien. Entourée de l'ombre, la lueur avait disparue. La chaleur aussi.

Adwel était nue, dans l'eau glacée qui ne chantait plus.

Elle s'éveilla brusquement


- Non!
- Et bien... j'ai cru que tu ne te réveillerais jamais...
- je... tu peux me déposer?
- Et tu es sure que tu vas pouvoir marcher?
- Oui oui...

Krevlac déposa la médiovienne en douceur. Celle-ci tituba un moment mais tenu bon.

- que m'est-il arrivé?
- J'aimerais bien le savoir. La suivante du Pianiste t'a déposé. Tu as rêvé de quoi?
- ... en quelques sortes.

Les deux compères marchèrent un moment encore avant de rentrer dans la taverne appartenant a l'Hôte pour un repas et en repos mérité. La Médiovienne était murée dans un silence, réfléchissant a la signification de son rêve
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeMer 10 Déc 2008 - 16:04

La petite taverne de l'Hôte était calme. La tension des Ombres dehors avait instauré une sorte de nervosité et de silence qui de déplaisaient pas a la médiovienne. Elle sirotait sa tisane quand l'Hôte pris place devant elle.

Ce Shalos était singulier de par son physique de tenancier honète, ce qui était loin d'être le cas des autres Shalos. Ce physique presque jovial détonnait mais son apparance comme son surnom évoquaient avec vérité l'hospitalité de celui-ci. Son aura n'était guère entachée par ses activités de vol et la direction de son groupe. Il avait une voix calme et posée.


- Je ne vais pas pouvoir te garder longtemps avec nous Adwel. Les Ombres sont en effervescence, ce n'est pas bon. Je t'avais expliqué que notre souverain n'aimait pas les étrangers... et a priori, tu n'es pas la seule ici. Une non-Shalos a été vue, je crois que tu l'as rencontré avec Krevlac. Et il s'avère que l'Artiste protège bien un de tes compatriotes... Pour le moment, tu es en sursis... Les dires circulent... tu n'as que quelques heures avant de mourir.

Les derniers mots résonnaient dans la tête d'Adwel... Mourir... Elle n'en avait pas envie... ele avait fait du chemin sur la trace de la Harpe... et cela l'avait amené ici. Par toutes les eaux d'Adréis, pourquoi le sort s'acharnait sur elle dès qu'il s'agissait de Shalos? Elle secoua la tête sans pour autant prendre la parole.

- Elmet m'a parlé d'étrangetés circulant dans le milieu de la pierre précieuse. Des recélleurs auraient mis la main sur des joyaux étranger.
- Oui... le Pianiste m'en a fait examiner certaines.
- ah?
- la plus part sont fausses ou de mauvaise qualité. Il n'y a que les pierres-sang qui étaient dignes d'interet.
- Pas d'Aigue-Marine?
- Pas d'Aig... Adwel fronça les sourcils
- Une pierre comme celle-ci est passée de main en main, provoquant une série de meurtre. Chaque propriétaire a tenté de s'en débarrasser avant de mourir de fort violante façon. Je pense que c'est quelque chose d'important, peut-être bien pour toi.
- Vous savez qui l'a en ce moment?
- non. Je n'ai pas plus d'information malheureusement. L'Hôte se leva et avant de quitter la médiovienne, il ajouta Prépare ta valise... tu ne peux rester a Shalanos d'avantage. Je suis désolé pour ton compatriote.

Adwel suivit l'Hôte des yeux alors que celui-ci parti dans l'arrière boutique
Revenir en haut Aller en bas
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Déc 2008 - 19:27

- Liquider, bien sûr. Venant de vous cela ne me surprend pas. Nous n'avons pas les mêmes... goûts en matière d'art.

Senril secoua la tête mais n'insista pas. Il n'allait pas se disputer avec l'artiste et ainsi se faire remarquer pour un musicien, si excellent soit-il. Il salua d'un signe de tête le médiovien.

- Merci de votre musique. Prenez garde à vous dans les prochaines heures.

Il adressa ensuite un signe de tête au shalos.

- Au plaisir, cher ami.

Sa main était retournée triturer la pierre bleu-vert au fond de sa poche.

- Tu as vu ce que tu voulais Kyara? Pouvons nous rentrer à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Déc 2008 - 14:34

Un Shalos s'approcha d'un de ses collègues épieurs. Ils se trouvaient dans une rue sombre -chose courente dans la Ville de l'Ombre- et avaient en vue la forge de Seronn

- Alors?
- bah, ya le mec et son paquet qui est entré et qui est resorti vite fait. On aurait dit qu'il s'était débarrassé du colis.
- il l'a donné au vieux?
- nan... il l'a assomé... j'l'ai vu brièvement mais vu la pression ici, je me suis recaché ici.
- Imbécile...
- Nan mais en plus, ya des gars de la guilde qui sont passés... J'me frote pas a ça moi... j'suis pas payer assez pour risquer ma peau.
- de la Guilde?
- ouais. Ils sont rester avec le vieux un moment puis j'ai eu trop peur, je me suis barrer... depuis 10min, ya plus personne.
- T'es vraiment un bon a rien comme épieur... T'as reconnu les mecs?
- Bah c'est l'aut' grand et l'aut' avec son bandeau.
- Merde... c'est pas des manchots...

Il mis quelques zoris dans la main de l'épieur et se fondit dans les ombres. Il demandrait a quelques hommes de surveiller les deux... Ils avez sans doute trouvé le colis.


***

Dans la taverne de l'Hôte, Adwel soupira. Elle se leva et entreprit d'aller rassembler ses affaires... elle devait au moins être prete a partir. Krevlac et l'Hôte avaient parlé de leur Souverain avec une lueur de crainte pour elle...Elle devait les prendre au sérieux.

Après avoir rassemblé ses affaires qui tenaient dans sa petite besace et dans un sac a dos bien réparti, elle quitta sa chambre et sorti par la porte de derrière. Elle arriva dans une rue anexe. La voleuse se dirigea vers la voie principale et fut rapidement rejointe par Krevlac.


- Tu t'en vas donc?
- Je suis bien obligée j'ai l'impression.
- Oui.
- Tu es chargé de me diriger vers la sortie?
- Oui.
- Et bien je te suis. Vu que je ne peux rien pour personne... Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis venue ici d'aillieur...
- Attends Il l'attrapa par le bras et la fit s'arreter Je sais où est ton compatriote en ce moment. Un ami a moi l'a vu avec l'Artiste et le Pianiste.
- Le Pian... Mais je ne pourrais jamais le sauver...
- C'est juste une information... tu en fais ce que tu veux.
Le silence tomba entre les deux amis, puisqu'on pouvait les concidérer comme tel.Adwel repris après sa réflexion
- très bien... mène moi a eux.

Adwel suivi son éternel guide. Après des tours et des détours qui dérouterait le meillieur pisteur, ils aprochèrent silencieusement du groupe étrange que formait Ling, l'Artiste, le Pianiste et Kyara. Adwel sorti une de ses gourdes, pris la main de Krevlac et ils disparurent grace au liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Déc 2008 - 21:06


Fanaa déambula au dehors, profitant du vent et des quelques rayons de soleil (ce dernier était avare ce jourd'hui), puis ses pas la ramenèrent à une autre entrée secrète de Shalanos et elle s'engouffra dans le passage.


Contrairement à ce que craignait Sendaë, l'ombre "absorbée" par Fanaa n'agissait pas sur elle de façon maligne. La Danseuse n'avait aucun effet secondaire désagréable ou douloureux. Avec l'ombre endormie, elle pouvait circuler dans la cité sans être repérée, comme toute véritable shalos. Elle n'était plus répertoriée comme une étrangère. Cela était dû à toute cette elixia qui circulait dans son corps et son esprit, mais de cela elle n'en savait rien.

C'est pour la même raison que le rituel de sang ne fonctionnait pas de façon identique pour les deux jeunes femmes. Si la dédrane était presque en symbiose avec Fanaa, si elle ressentait ses différents états et héritait de ses contrecoups, l'Oubliée, elle, n'avait même pas conscience de cette proximité de conscience. Fanaa ne ressentait aucune résonance.

Elle n'était pas dévorée de l'intérieur et n'était plus marquée comme cible. Elle était comme invisible aux yeux des habitants de toute nature de la cité sous la montagne. Mis à part pour l'un d'eux bien entendu. Le plus grand de tous : le souverain. Lui pouvait la percevoir mais pas aussi simplement qu'il l'aurait cru. Son regard glissait à travers la jeune fille, se focaliser dessus demandait plus de volonté que d'habitude à ce Roi si puissant. Ce qu'il voyait n'était qu'une brume violette. Et au milieu, une silhouette à l'aura étrange. Assurément.
Mais dangereuse? Pas forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeMer 31 Déc 2008 - 4:31

Syld leva une main pour effleurer au passage les doigts de Soghann sur son épaule, puis abandonna le sofa à regret. Encore une minute, et le moëlleux des coussins l'aurait fait s'endormir en dépit de ses efforts pour rester éveillé.
Sans attendre, le jeune homme gagna la porte d'une démarche un peu traînante et alla se poster sur la première marche du perron, à la recherche d'un hypothétique souffle d'air frais dans cette atmosphère pesante.

Ce fourmillement sur sa nuque... quelqu'un l'observait.
A Shalanos, se sentir épié était normal. Mais pas de cette façon. Là c'était le poids d'yeux invisibles mais bien réels qui lui causait cette impression désagréable.

Syld prit une profonde inspiration... et réprima à grand peine une nausée. Les Ombres l'emportent ! Le dernier décrassage d'un des espions devait au moins remonter à l'année précédente ! Les autres étaient mieux dissimulés, mais au moins deux d'entre eux avaient eu un mouvement de recul instinctif en dépit de leur camouflage lorsque le regard de l'assassin était passé sur eux tandis qu'il scrutait les recoins d'obscurité alentour.


- Tch, des rats d'égoût...

Il n'y avait aucune raison pour qu'on les surveille à cause de la présence de Sendaë. Les Ombres étaient là pour ça.
Le seul élément sortant de l'ordinaire qui pouvait pousser à les espionner alors qu'une telle tension flottait dans l'air, c'était la pierre trouvée chez Seronn.

Syld descendit les marches avec nonchalance.

Ces gars n'avaient pas commis l'erreur de rester collés les uns aux autres, mais entre celui qui était dissimulé à l'angle de la maison et celui qui se trouvait dans le renfoncement du porche de l'habitation voisine, il n'y avait pas plus d'une dizaine de mètres. En temps normal, il aurait pu tenter d'avoir les trois, mais...
D'un pas flâneur, le brigand dépassa l'homme rencogné contre le mur. Si Syld n'avait eu un flair aussi sensible, il ne se serait jamais douté de sa présence. En revanche, l'autre était un peu moins doué, même s'il faisait de son mieux pour s'aplatir contre la porte un peu plus loin.

L'assassin poursuivit son chemin sans paraître avoir conscience que la rue n'était pas aussi déserte qu'elle voulait bien le sembler, passant si près de lui qu'un des pans de son manteau vint frôler l'espion sous le porche. Le guetteur lâcha un soupir... soupir qui s'étrangla lorsque Syld se détourna. Le bras du jeune homme balaya un large demi-cercle. Il y eut juste une légère secousse pour signaler qu'il avait touché au but. Une large gerbe de sang éclaboussa la porte comme un seau de peinture écarlate vidé d'un geste brusque.

Syld marqua un infime arrêt en voyant quelque chose s'écraser sur le pavé un peu plus loin. Il eut le temps de reconnaître un morceau de mâchoire à l'os jaunâtre au milieu des chairs arrachées et à la forme des dents.
Il avait visé à la gorge, mais il était tellement habitué à ne manier que trois lames à chaque main qu'il avait emporté plus que le nécessaire...
Bah, au moins cela prouvait si besoin était que ses nouvelles griffes coupaient bien...

Se gardant bien de regarder ce qui restait du visage du cadavre, l'assassin pivota et ne fit qu'un bond jusqu'au deuxième homme qui, sous le coup de la panique, venait de laisser tomber son camouflage pourtant habile à l'angle de la maison afin de prendre la fuite.

Ce grand maraud était rendu particulièrement leste par la peur -et les réflexes de Syld laissaient un peu à désirer-, de sorte qu'il avait déjà dépassé leur porte lorsqu'une poussée brutale vint le rabattre contre le mur. Un avant-bras vint s'écraser contre sa gorge, lui relevant le menton et l'empêchant de s'effondrer. Un hoquet lui échappa quand cinq lames effilées plongèrent dans ses entrailles. Il tenta de repousser celui qui l'épinglait ainsi au mur, mais, même s'il était plus petit et plus fluet, l'assassin ne bougea pas d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2009 - 15:53

Les paroles de Soghann semblaient avoir agi comme un puissant stimuli, qui avait poussé Syld à reprendre une activité intense. Il était sorti comme une furie, ne laissant guère le temps aux autres de réagir. Le grand Shalos jeta un œil à la Dédrane, toujours prostrée. elle n'avait pas beaucoup de temps, et ils allaient devoir se remuer si elle voulait rester en vie. Sur un ton sec, l'assassin lança :

- Debout, si tu veux vivre !

N'attendant pas de réponse, il sorti à son tour. S'ils étaient surveillés, ils pouvaient aussi être attendus au moindre mouvement... Et comme c'était lecas, Syld était déjà en train de faire le ménage. Tous les espions devaient avoir les yeux fixés sur lui, aussi l'assassin se fondit dans une ombre proche sans se faire voir. Se déplaçant comme un félin, il parvint à proximité du dernier espion sans se faire repérer, tandis que celui-ci observait, horrifié, ses deux compagnons mourir d'une façon violente. Tapis derrière un coin de mur, il tressailli soudain. Où était passé le deuxième ?

A peine cette pensée lui venait-elle à l'esprit qu'il senti une poigne de fer lui enserrer le gorge et le tirer en arrière. Il se retrouva plaqué avec force sur un mur, tandis qu'une lame effilée venait lui caresser la pomme d'adam. Face à lui, les deux yeux pâles de Soghann, assortis d'un sourire narquois.


- Pour qui tu travaille ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2009 - 20:39

Constatant du coin de l'oeil que Soghann avait attrapé le troisième larron tout en douceur, Syld reporta son attention sur celui qu'il tenait épinglé au mur.

Il ne l'avait pas tué sur le coup, au cas où le dernier espion aurait eu la présence d'esprit de filer dès que les évènements avaient commencé à mal tourner pour eux. Mais le brigand avait un peu trop forcé la dose et sa victime n'était plus agitée que de quelques soubresauts.
Cet oiseau-là n'aurait de toute façon plus été bon à chanter grand chose...

Syld lui enserra le crâne d'une main. L'homme eut comme un sursaut lorsque les griffes jaillirent, traversant l'os avec un petit bruit presque soyeux.
Son assassin se recula d'un pas pour le laisser s'effondrer au sol.

Tudieu ! Les espions maladroits semblaient avoir été attaqué par une bête sauvage plutôt que par un être humain... D'habitude, Syld exécutait le "travail" plus "proprement" que ça.
Mécontent de lui, le jeune homme resta un instant à regarder les Ombres qui rampaient vers le premier cadavre, hâtives et grouillantes... Elles étaient réellement affamées. Bientôt il ne subsisterait plus la moindre trace de ce qui venait de se produire.

"Boarf, et puis qu'importe, au moins c'est fait !"

D'un pied léger, il enjamba sa victime et se rapprocha de Soghann en s'arrangeant pour que son captif puisse bien le voir arriver. Vu la violence excessive avec laquelle il venait de se débarrasser des deux autres, il devait passer pour une sorte de monstre à demi fou comme n'en produisaient que les plus obscurs bas-fonds de Shalanos.
Pauvre hère, quand même... comme s'il n'avait pas déjà eu assez de l'acier qui lui chatouillait la gorge.

Syld passa un bout de langue le long d'une de ses griffes encore poissées de sang, puis s'adossa tranquillement à côté du malheureux prisonnier auquel il adressa un lumineux sourire. Le brigand jouait la comédie avec un naturel troublant. Jusqu'à son regard, tout empli d'une joie enfantine un peu vague, comme si son esprit était perdu à des milles et des milles de la réalité. On aurait juré qu'il était tout prêt à réclamer un nouveau "jouet" après avoir cassé les deux premiers...

Le contraste ainsi créé entre les deux assassins était si violent que les dents de l'espion claquèrent.


- Oooh, il tremble comme une feuille ! s'amusa Syld en lui picotant la joue du bout d'une de ses lames.

Le rire qui échappa au jeune homme lorsqu'il baissa le nez était merveilleusement assorti au reste de son personnage : bref, clair, un peu saccadé. Un rire nerveux bien fait pour coller la frousse.


- Gare à tes bottes, Soghann. Notre nouvel ami est en train de se faire dessus...

Il ne fallait pas pousser le jeu trop loin, sinon le pauvre diable allait être incapable d'émettre un son.
Syld se haussa tout de même sur la pointe des pieds pour lui susurrer :

- Tu devrais répondre aux questions du monsieur qui est là.

Le jeune homme s'écarta doucement, le même sourire inaltérable aux lèvres, puis s'éloigna hors du champ de vision de leur prisonnier.

Ah ! Ce petit jeu cruel lui avait fait du bien. Il n'avait guère eu besoin de forcer le trait, d'ailleurs : la brutale montée d'adrénaline qui l'avait saisi dès qu'il avait repéré les espions lui brûlait encore les veines. C'était une sensation à-mi chemin entre la douleur et l'ivresse, à présent que tout était quasiment terminé. La tête lui tournait encore plus qu'avant.

Le jeune homme alla s'appuyer contre le mur de leur demeure qui ne présentait plus la moindre trace de sang, comme si les pierres l'avaient bu. Le corps gisait toujours à deux pas de l'entrée, mais sans doute plus pour très longtemps. A quelques mètres de là, l'autre avait disparu sous une masse d'Ombres avides.

Syld croisa les bras puis, la tête levée vers la voûte perdue dans les ténèbres, prit une profonde inspiration. Si l'homme mettait trop de temps à dire ce qu'il savait, il avait déjà décidé de partir en avant avec Sendaë. Autant reprendre son calme avant.
Il glissa un coup d'oeil en coin vers la chasseresse qui était restée sur le seuil.
Oui, mieux valait ne pas attendre que les dommages soient irréversibles...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Jan 2009 - 23:10

Une peur plus que viscérale tordait les traits de l'espion prisonnier. Il connaissait de réputation ses bourreaux.... et ce qu'il en avait vu dépassait ses cauchemars les plus fous.

La lame du plus grand titillait son cou dangereusement alors que l'autre se délectait de l'état de ses sous-vêtements.

Il ne pourrait jamais traiter avec eux. Pas avec ceux de la Guilde que l'espion aurait voulu rejoindre... Ses yeux étaient exorbités mais il savait que c'était la fin... Sa fin... Pourquoi ne pas faire tomber celui qui l'avait engagé? de toute manière, son commanditaire ne l'avait pas payé... et il ne l'aurait jamais fait.

-D'une voix faible et bagayante de frayeur, il répondit:


Je... je vais tout vous dire.... Mais s'il vous plait, finissez en vite avec moi après.

La résignation était palpable.

- Je travaille pour un... un intermédiaire. Le Gros. Celui qui est toujours dans la hutte des délices. On lui a demander des hommes pour une mission de surveillance.

La lame se pressa sur sa gorge, demande muette de plus de précision

- Attendez att...endez.... Je... Je sais que les Épieurs suivaient une piste. Un... caillou... Mais ils sont surs que vous l'avez.

Il ravala sa salive, agitant les mains en signe qu'il allait continuer.

- C'est Lest...

Il s'arrêta la, dans un soupir... et s'écroula. Une fine aiguille dans la tempe droite. Au loin, une silhouette bougea.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2009 - 1:39

Soghann tenait sa proie d'une poigne de fer, l'acier luisant posé sur sa gorge le décourageant d'esquisser le moindre mouvement. L'homme avait donc évacué son trop-plein de stress, bien aidé par le manège de Syld, sous lui...

L'assassin se contenta de fixer sa prise comme si elle allait le dévorer tout cru, et l'homme parla donc autant qu'il le put... Avant de se raidir, tué silencieusement et à distance, avec une précision digne d'éloge. L'oeil exercé de l'assassin aperçu un mouvement qui avait tout d'une fuite, aussi lâcha-t-il sans cérémonie le cadavre qu'il tenait à présent, pour se précipiter vers le recoin d'où était venu la fléchette.

Il n'y avait pas de soucis à se faire pour le corps, mais l'esprit affuté de l'assassin tournait désormais à plein régime, envahi par l'adrénaline de la chasse qui s'annonçait. Car il aimait cela, au moins autant qu'un plan se déroulant sans accroc...

S'il ne savait pas exactement ce que le sous-fifre avait voulu dire par sa dernière syllabe, Soghann connaissait en tout cas parfaitement le Gros, du moins de réputation. Pas bien dangereux, en tout cas à leur niveau, mais qui pouvait refléter la main de quelqu'un de bien plus déplaisant. L'homme lui-même n'était pas de stature à leur résister, et cela était d'autant plus surprenant qu'il ait accepté de se mettre en danger en leur envoyant des hommes... On avait du exercer une sacrée pression sur lui. A la recherche d'un caillou, hein ? Il avait bien fait de le prendre, sans quoi leur demeure aurait bien été fouillée pendant leur absence. Quoique, si ils parvenaient à bout de tous les guetteurs, y compris celui qu'il poursuivait maintenant, il y avait des chances pour qu'eux-mêmes remontent la filière avant de trop gros ennuis. Quand à ce Lest... Ils en entendraient sûrement parler plus avant d'ici peu...

Profitant du lien établi par les bijoux magiques des assassins, Soghann envoya un message à son compagnon :

**Chasse débutée. Sors la fille, puis rejoins moi. Te tiens au courant de la situation.**

Car, en effet, la chasse avait bien débutée... Et du renfort en temps voulu ne serait peut-être pas de trop. En attendant, l'assassin courait à travers rues, une dizaine de mètres à peine derrière sa nouvelle proie. Une dizaine de mètre qui, à Shalanos, pouvaient rapidement se transformer en une avance irrattrapable. D'autant que le petit malin se dirigeait vers les quartiers populaires, bien plus peuplés que les rues résidentielles où vivaient les deux assassins.

Avisant, le long d'un mur, un tas de caisse, le Shalos déplia ses longues jambes en une série de bonds parfaitement maîtrisés qui l'amenèrent sur les toits sans le ralentir le moins du monde. Le souffle à peine entamé, Soghann sourit, enivré par la chasse. En contrebas, sa proie courrait à en perdre haleine, se heurtant aux passants de plus en plus nombreux, se retournant régulièrement, tentant maladroitement d'observer une trajectoire erratique... Peine perdue. Tel un félin, Soghann sautait de toit en toit, se déplaçant dans son élément comme si les vides au-dessus desquels il sautait n'étaient que des caniveaux et non des rues entières.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2009 - 20:13

Fanaa avançait toujours sans réfléchir lorsqu’une sensation étrange la fit s’arrêter. Quelque chose se passait. Etourdie, elle ferma les yeux afin de se reprendre et une bouffée d’air frais et pur l’enivra. Un arbre immense au dessus d’elle laissait filtrer les rayons du soleil sur son visage. Elle n’eut pas besoin de chercher, elle reconnaissait cet endroit dont Sendaë était si fière : Ternä.

Un valaë apparut et la fixa de son regard d’ambre. L’animal avait une expression de peine dans les yeux qui toucha Fanaa. Celle-ci tendit la main vers lui pour le consoler, ce-faisant, elle murmura le nom qu’il lui avait soufflé à l’esprit :


- Khamsin…

Alors qu’elle caressait la tête du valaë, celui-ci la regarda plus tristement encore et fit résonner dans ses pensées des sons qui ressemblaient à un adieu. C’est à ce moment que Sendaë rompit le lien.

Et ce fut le noir total. Une obscurité si opaque et si épaisse qu’elle semblait vivante. Les ombres n’avaient plus à combattre pour la place. Ternä étant partie, elles avaient tout l’espace désiré. Suffoquant, Fanaa rouvrit les yeux, elle savait ce qui se passait. Elle avait perdu sa concentration et les ombres en profitaient, il fallait se reprendre, vite ! Fanaa esquissa une arabesque et l’impression oppressante disparut.

Détendue, Fanaa fit quelques gestes gracieux et l’ombre en elle s’éveilla juste assez pour dessiner les motifs d’un masque noir autour de ses yeux et ceux d’un délicat bracelet tatoué sur son poignet. Elle n’émettait plus rien d’étranger maintenant, elle était ombre parmi les Ombres.

Sa vision aussi avait changé. Elle comprenait ce qu’elle voyait et toute la peur qu’elle avait pu éprouver jusque là lui semblait maintenant bien dérisoire. Fanaa se sentait si bien qu’elle sourit doucement. La jeune femme releva ses cheveux, dévoilant son aile noire. Et maintenant que faire ?
Le bruit d’une course. Se retournant, elle vit un homme dévalant la rue ventre à terre, la peur au ventre. La peur ? La peur de quoi ?

Alors qu’il arrivait à son niveau, d'un geste preste et ferme, Fanaa l'attira contre elle. La proie de Soghann n’eut pas le temps de se demander ce qui lui arrivait que déjà la jeune femme lui brisait les cervicales. Fanaa regarda ses mains, légèrement interloquée puis ses iris se teintèrent de violet profond et elle oublia tout regret.
Sur le tas informe qu’était maintenant le bandit par terre, les Ombres se précipitèrent, avides. Les laissant se repaître de son offrande, Fanaa enjamba le corps sans vie et tourna son regard vers la silhouette lointaine et lugubre du palais sur le lac.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Jan 2009 - 0:50

La proie appeurée venait de bifurquer dans l'une des nombreuses petites ruelles obscures qui reliaient les grands axes. Grosse erreur. Soghann, à quelques mètres au dessus de sa cible, esquissa un sourire. Il était prêt à bondir lorsque sa proie croisa une silhouette solitaire... Qui l'attrapa au vol, et lui tordit le cou d'un geste sûr.

Étouffant un juron, l'assassin s'arrêta au dessus de la rue, observant qui était l'agresseur et ce qu'il faisait du cadavre. Rien, apparemment. La silhouette se contenta de regarder le corps se faire submerger par les Ombres. Puis, quelques détails frappèrent Soghann, dont les yeux se plissèrent. Cette silhouette... bon sang, c'était Fanaa! L'assassin se mordilla la lèvre inférieure. Elle ne savait certainement pas qu'elle venait de s'en prendre à sa cible, mais ce qui l'étonnait le plus était l'aplomb avec lequel elle avait commis ce meurtre. Ce la ne lui ressemblait pas... Ce n'était d'ailleurs pas le seul changement qu'avait subit la jeune femme, observait-il au fur et à mesure.

il se souvint alors de ce qu'avait subit Sendaë, grâce à son lien du sang. C'était donc certainement le reflet de ce qu'avait vécu Fanaa, mais qu'était-ce exactement ? Elle avait réussi à capturer une Ombre en elle, et sans dommage, encore? C'était fort surprenant. Sans bruit, le Shalos se laissa tomber dans la rue en contrebas, aussi léger qu'une plume, de l'autre côté du cadavre, bien en face de la jeune femme.

La fixant d'un regard inquisiteur pendant quelques secondes, il observait ce qui semblait bien être une nouvelle Shalos, tant par l'être que les actes...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Jan 2009 - 1:13

Le palais... L'immense palais l'appelait à lui tandis qu'une voix ténue lui intimait de ne pas s'en approcher. Fanaa gardait son regard fixé sur le palais, lorsqu'un grand escogriffe lui barra la vue. Quelle impolitesse!

Force lui fut de zieuter l'empêcheur d'observer en rond. Le grand homme glabre aux longs cheveux plats et sombre en face d'elle lui disait vaguement quelque chose. L'espace d'un instant elle envisagea de le tuer pour le punir de son attitude sans-gêne mais renonça. Les ombres étaient repues et elle avait payé son tribut. De plus son but n'était pas de décimer la population mais bien de comprendre.


- Je te connais toi, qui es tu?

Elle poussa un soupir et se désintéressa de la question. Savoir qui était cet homme n'était d'aucun intérêt. Son esprit tournait et bouillait dans sa tête, il lui semblait penser pour plusieurs personnes à la fois. Cela aurait été atroce si il y avait eu la douleur mais elle ne la ressentait pas encore. peut-être s'habituait elle à son état?

Le regard dans le vague elle contourna le shalos et fit quelques pas avant de s'arrêter. Elle se souvenait. Elle se retourna et posa sur lui ses yeux d'un violet envoûtant.


- Soghann, toi qui sais tant de choses, de quelle couleur est la quatrième lune?

Trop de choses dans sa tête. L'appel, la voix, le regard invisible et pesant, le chant des lunes, la danse, les ombres, l'esprit de la ville, Khamsin, la quatrième lune était elle la clé? Si elle trouvait l'homme sans visage, elle se demanda si elle aurait peur de lui, encore, ou si cette fois lui n'aurait pas peur d'elle. Heureusement qu'il ne risquait pas de venir à Shalanos. Elle préférait ne pas tenter le diable.

D'un pas sûr, léger et chaloupé, Fanaa prit le chemin du lac.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Jan 2009 - 1:30

Syld avait esquissé un mouvement en voyant l'espion se figer, la bouche encore ouverte pour déverser ses aveux.
Un type aussi coopératif... c'était trop beau pour durer.

Bon, Soghann semblait d'humeur à se défouler...
Le jeune homme haussa les épaules, finalement pas mécontent de s'épargner une course-poursuite épuisante. Il se tournait déjà vers Sendaë lorsque le message lui parvint.


- Raah, c'est bon, j'avais déjà compris ce qu'il me restait à faire, quand même !

Résistant à l'envie de faire savoir à son compère que, même fatigué, il n'en devenait pas stupide pour autant, Syld reporta son attention sur la Dédrane qui était restée muette et immobile sur le perron.
Il se faufila derrière elle pour fermer la porte puis, d'une gentille poussée dans le dos, incita la chasseresse à descendre de la marche qui lui faisait office de perchoir.


- C'est pas tout ça, mais il serait temps d'y aller, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Sendaë

Sendaë

Réputation : 0

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Jan 2009 - 11:51

La Dedrane avait regardé les espions se faire massacrer sans sourciller, observant la façon bestiale dont Syld s'était débarrassé de ses adversaires, maculant la rue de sang.
Le troisième homme allait passer aux aveux lorsqu'il fut abattu et elle vit Soghann le prendre en chasse dans les ruelles de Shalanos.

Une voix émergea alors du brouillard cotoneux dans lequel elle gisait, une main douce mais ferme la poussant délicatement du perron.


Citation :
- C'est pas tout ça, mais il serait temps d'y aller, non ?

La Dedrane se tourna pour croiser le regard du chenapan, et rentra sans un mot dans la demeure des Shalos. Là, elle se saisit de son sac, rangea son couteau de chasse dans le baudrier appendu à sa hanche. Glissant la main dans son barda, elle sorti un petit carquois en cuir de Moo contenant une dizaine de flèche puis récupéra un fin tube de bois creux fermé par un bouchon de cire. Retirant ce dernier, la chasseresse tapa sur le fond du tube pour en faire glisser le contenu, une fine corde de lin tréssée, enduite de cire. Retounant son sac, elle défit quelques lanières en cuir et dégrafa un arc en corne. Prenant un peu de temps et de concentration, Sendaë fit le vide dans sa tête et fixa la corde au deux extrémités de l'arme puis régla la tension. Une simple traction lui indiqua qu'il lui fallait encore un peu augmenter la tension. Une fois que ce fût fait, elle tira la corde jusqu'à ce qu'elle lui touche la joue et la relâcha fluidement, écoutant son chant... le réglage était parfait.

Elle enfila la sangle de son carquois, le laissant se positionner dans son dos et laissa son sac sur le sofa, comptant bien revenir après s'être débarrasser de l'Ombre en elle, quel que soit le vouloir des deux Shalos quant à son sort.
Sendaë se regarda un dernier instant dans le miroir, scrutant les fines mèches couleur jais et ses yeux noisettes métamorphosés puis se detourna brusquement de son reflet pour rejoindre Syld qui l'attendait dehors.
Elle posa un regard dur sur le Shalos, le défiant de tout commentaire.


"Quitte à devoir sortir de cette ville, j'aimerais que ça soit vivante et il semble bien que vous soyez devenus des cibles toi et ton compère."
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Jan 2009 - 15:51

Syld haussa délicatement un sourcil puis, sans mot dire, alla chercher le sac que la chasseresse avait laissé à l'intérieur.
Il ressortit, referma la porte, et la clef disparut dans les plis flottants de son manteau avec un cliquetis discret. Puis il se retourna vers Sendaë et, tout en la toisant d'un regard impénétrable, laissa glisser la sangle du sac entre ses doigts. Le bagage tomba au sol avec avec un bruit sec.

Le sourire que le jeune homme affichait faisait penser au rictus d'un valaë.


- Je vais t'aider à sortir d'ici, c'est une chose. Mais ne compte pas sur moi pour t'aider à y rentrer ensuite. Je ne t'empêcherai pas de chercher un moyen de le faire, cependant tu devras te débrouiller par toi-même... et en assumer les conséquences seule.

Laissant la Dédrane récupérer son sac si elle le voulait, il tourna les talons et commença à redescendre la rue d'un pas vif sans même s'assurer que la demoiselle le suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Sendaë

Sendaë

Réputation : 0

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Jan 2009 - 10:39

Furieuse à cause du Shalos, Sendaë réouvrit son sac pour saisir son manteau de voyage d'un brun passé, retira son carquois et enfila le vêtement avant de fixer ses protèges-poignets en argent. Rageusement elle remis son carquois à l'épaule et passa en les réglant les sangles de son sac de manière à pouvoir saisir rapidement une des flèche empennées de vert.

Elle sauta au bas du perron et courut pour rejoindre le "chenapan" qui n'en avait plus vraiment l'air à ses yeux... la Dedrane ne comprenait pas spécialement pourquoi il s'en prenait à elle de la sorte. Elle l'avait soigner alors qu'il allait au plus mal et rien dans les actes de la chasseresse ne pouvait avoir froisser Syld pour qu'il se comporte de la sorte avec elle.

Tout en réfléchissant, elle calqua le rythme de ses pas sur celui du jeune homme avant de se ressaisir. Quelqu'un en avait après Syld et Soghann et la moindre erreur serait fatale.


*Bah, de toute façon qui qu'ils soient, si ils viennent, ils vont découvrir qu'il ne faut jamais s'interposer entre une Dedrane et son but."

Tout en marchant, et bien qu'elle soit encore furieuse par l'attitude du Shalos, sa curiosité l'emporta.

"Syld, qui sont ses hommes que vous avez abattu tout à l'heure?"
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Jan 2009 - 14:02

Syld faillit rétorquer que ce n'était pas ses affaires, mais rattrapa ce mouvement d'humeur de justesse. Il réussit à répondre d'un ton pas trop abrupt :

- Du menu fretin qui devait probablement nous garder à l'oeil en attendant que le gros poisson décide de ce qu'il va faire.

Le jeune homme jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule.
Le type à la fléchette... était-ce un envoyé du "gros poisson" qui, judicieusement, n'avait pas voulu accorder une confiance totale aux hommes de main qu'il avait engagés ? Ou alors est-ce qu'un deuxième concurrent était sur les rangs, tout prêt à doubler l'autre ?

"Bah, si Soghann arrive à rattraper ce gars et à le rendre bavard, nous serons bientôt fixés."

Le regard du Shalos glissa vers Sendaë.
Tout en marchant, elle ne pouvait s'empêcher de le fixer d'un air furibond, comme si elle avait voulu lui creuser un trou dans le dos rien qu'avec les yeux.
Syld eut bien du mal à retenir un sourire moqueur à cette vue.

Ah, c'est vrai. Ils ne lui avaient pas parlé de la menace qui pesait sur la tête des non-Shalos présents dans la cité.

L'assassin ouvrit la bouche, sur le point d'expliquer à Sendaë pourquoi elle serait mieux dehors, Ombre dans le corps ou pas.
Puis il se ravisa.
En apprenant que Fanaa était si possible encore plus en danger que prévu, la chasseresse était bien capable de lui fausser compagnie pour partir à la recherche de son amie séance tenante en oubliant tout le reste...

Il faillit la rassurer à ce sujet par quelque mensonge bien choisi, mais se ravisa une nouvelle fois.
Non, autant laisser la Dédrane penser ce qu'elle voulait. Et puis si le détester pouvait l'occuper suffisamment pour l'empêcher de réfléchir à autre chose, elle serait beaucoup plus maniable.

Syld déguisa un petit rire en toux, une main levée pour cacher son sourire.

Son ton était admirablement rude et propre à électriser n'importe qui lorsqu'il lança :

- Et accélère donc le pas au lieu de poser des questions inutiles, tu traînes...
Revenir en haut Aller en bas
Sendaë

Sendaë

Réputation : 0

Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Jan 2009 - 16:22

Piquée par le ton de la dernière remarque de Syld, Sendaë alongea légèrement le pas. Ignorant l'assassin, la Dedrane scruta les rues alentours... Il était amusant de voir comme les artères des grandes villes ressemblaient étrangement à certains lieux forestiers inextricables de sa connaissance. Il ne devait pas être difficile avec un peu d'entraînement de disparaître complétement à la vue des habitants dans les larges portions d'ombre, sous un porche, voire même sur les toits des maisons basses.

Scrutant discrètement les ruelles voisine que le duo croisait, la chasseresse avait le désagréable et opressant sentiment d'être suivi. Ceux qui les surveillaient savaient se rendre discrets, mais la Dedrane avit appris à se fier à tout ses sens et pas exclusivement à sa vue et à son ouïe. Outre la senteur habituelle de toutes les rues que Sendaë avait pu observer ailleur, la chasseresse avait remarqué une légère odeur de cuir et de graisse, cette même graisse utilisée pour huiler les fourreaux et les arbalètes.

Discrètement, la Dedrane se rapprocha de Syld et l'embrassa sur la joue en lui murmurant à l'oreille.


"Il y a un peu plus de quatre ou cinq hommes qui nous suivent et ils sont armés, surement des arbalètes. Qu'est ce qu'on fait?"

Sendaë posa sa tête sur l'épaule du jeune homme en attendant sa réponse, continuant à scruter les ténèbres voisines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rues de Shalanos, boutiques   Rues de Shalanos, boutiques - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rues de Shalanos, boutiques
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» noms des rues
» Plus de routes après MAJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Shalanos-
Sauter vers: