Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Auberge de la Lumière Bleue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeSam 21 Aoû 2010 - 20:09

Kyara se calma instantanément en voyant le pauvre Michael s’embrouiller dans ses explications pour se rattraper :

Michael a écrit:
-Pour moi, tu es Kyara. Pas une shalos. Enfin si, mais c'est... peu important ?

** Qu’il est mignoooooon !!! **

Pour le coup Kyara aussi se sentit rougir… Cela voudrait dire que… Qu’elle était spéciale pour lui ? Ou se faisait-elle encore des illusions ?


Michael a écrit:
-Excuse moi...

Mais qu’il était mignoooooon !!! La shalos impulsive se leva brusquement pour se jeter au cou du fédorien et le serra dans ses bras. Se souvenant aussi brusquement qu’il n’aimait pas les contacts féminins, elle s’écarta :

- Oups ! Désolée, je n’ai pas pu m’en empêcher. Et tu es tout pardonner !

Sur cette dernière phrase, elle déposa un bisou sur le front de Michael avant de retourner s’asseoir à sa place.

Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 19:29

La mage resta de glace. Ses sources, elle les connaissait très bien.... Elle connaissait aussi beaucoup d'autres sources dont elle devait taire l'existence. Le Doyen lui avant même fait signer une clause de silence avec son Elixia...

Ce Whoami était étrange. A la fois une source d'information d'une qualité remarquable mais aussi un geyser d'imbécilité incroyable. Lynn avait d'ailleurs du sentir où était placée Hakuren au millimètre près.


- Imbécile heureux....

Ce n'était qu'un murmure... mais la main qui notait dans le carnet, noircissant les pages, valait explication de son état d'esprit et de la considération qu'elle avait du fou furieux.

Puis une scène incongrue... Mickael et Kyara. Cette image lui fit relever un sourcil... et un sourire... La mage se pencha pour attraper un gâteau et lança a l'intention du Fédorien


- Toujours aussi a l'aise avec les femmes a ce que je vois...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 19:36

Adwel désapprouvait totalement le manque de civilisation de Whoami... Quel exemple donnait-il a Fanaa! Quand la jeune fille parla a Lynn, la voleuse se mordit la lèvre inférieure... La petite avait grandi... Il fallait arrêter de la considérée comme celle qu'elle avait trouvé a son réveil. Elle suivit ensuite la conversation de Mickael et de Kyara.

Hum... Et si nous retournions a Médiévir? Nous avons toujours le Cottage pour nous acceuillir... même si... nous sommes un peu plus nombreux... Mais Fanaa pourra dormir dans notre chambre! Enfin... cela ne vous dérange pas Dame Hakuren! Bref... on peut s'arranger.... Sinon, vous allez au Cottage et j'irais chez mes parents... il y aura toujours une solution! Ah! et regarde ce que j'ai trouvé pour toi Fanaa!

La voleuse sorti un sac empli de tissus et d'étoffes

Tu vas pouvoir coudre et on pourra aller voir les danseuses!
Revenir en haut Aller en bas
Lynn&Sek

Lynn&Sek

Réputation : 515
Age : 33

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 15:04

Lynn avait affecté d'ignorer les remarques de Michael... Mais cela commençait vraiment à faire trop pour une seule journée. Après quelques essais pour manger toute seule, elle avait dû se résoudre à laisser Sek lui venir en aide, et cela aussi lui portait sur les nerfs.
Finalement, elle n'y tint plus.


"Désolée Fanaa..."

Elle se leva brutalement, une nouvelle fois, et balança son assiette et son contenu dans la direction d'où provenait la voix du Fédorien.

"Tiens, cale-toi ça dans le bec, ça t'évitera peut-être de l'ouvrir pour parler de choses dont tu ignores tout. Jouer la martyr... Si tu savais pauvre bichon... J'essaie de t'aider à préserver ta fichue couenne!
Ce qui m'est arrivé, je ne le souhaite à personne, mais s'il faut que tu en fasses l'expérience pour comprendre, soit, vas-y, fonce la tête la première et fais-toi tanner le cuir!
Sek, guide-moi dehors tu veux bien? Il faut que je prenne l'air frais avant d'être contaminée par la bêtise fédorienne, je n'ai pas envie de devenir suicidaire."

Sans un mot, Sek prit sa soeur par le bras et l'emmena dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeVen 27 Aoû 2010 - 14:34

Fanaa se sentit emplie d'une grande lassitude. C'était probablement un amalgame de la fatigue de l'opération, de l'épuisement de la rencontre avec Lunelia, de la peur, et de l'agressivité du dernier venu. C'était aussi beaucoup dû au fait que son cerveau se rappelait maintenant. Et comme elle en avait perdu l'habitude ... cette nouveauté était un peu fatigante.

Aussi, elle laissa sortir Lynn et Sek sans les retenir et se contenta de soupirer doucement.

Elle posa sa main sur celle d'Adwel.


- Maman ... je vais aller me coucher. Je me sens fatiguée je crois. Excuse moi.

La jeune fille se leva et escalada les marches pour aller dans la chambre bleue qu'elle partageait avec la voleuse. Elle posa le sac à poupées plein de ses jouets à côté de son lit et alla s'enrouler dans les draps et les couvertures. A peine sa tête eut-elle touché l'oreiller que Fanaa fut transportée au pays des songes.

Les rêves en général sont étra,ges et celui-ci n'échappa pas à la règle. Fanaa rêva d'une robe, une robe boire de mousseline très légère. C'était sa robe elle la reconnaissait. Comme c'était sa robe préférée, elle l'avait mise à l'abri sous le lit. Mais elle ne pourrait plus la remettre.
Ensuite elle se retrouva au bord du lac Ryma, probablement son endroit préféré ... mais il y manquait quelqu'un. Elle regarda partout autour d'elle, vit des visagesn plusieurs visages mais aucun n'était le bon. Et il lui manquait, il lui manquait tellement !
La dernière image fut le visage de Lynn avec ses yeux affreusement transformés. Ses yeux qu'elle avait perdus.

Fanaa se réveilla en sursaut :


- Jess !

Elle haletait et la dernière image restait imprimée sur sa rétine. Lynn ...

Fanaa envoya voler les couvertures et se laissa tomber au sol. Elle attrapa ses bottes, les enfila et sortit de la chambre. Se présentant en haut de l'escalier, elle jeta un coup d'oeil vers la table de ses compagnons. Papa Michael voulait aller a Fedoran, maman Adwel à Medievir. Si ils la voyaient sortir toute seule, nul doute qu'ils l'empêcheraient d'y aller. Il fallait espérer que nul ne remarquerait sa sortie. Mais la porte était décidément un passage trop risqué. Fanaa retourna à la chambre dans laquelle Aryllë l'avait soignée, puis passa par cette même fenêtre que les 3 étrangers avaient empruntée avant elle.

Elle se reçut souplement à terre et se dirigea à grands pas vers ce qu'elle espérait être le temple où se trouvait Gargouillis.
Revenir en haut Aller en bas
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeSam 28 Aoû 2010 - 22:04

Bon, il aurait peut être pas du se redresser en fait. Une impétueuse shalos venait de lui sauter au coup, manquant de peu de le faire basculer en arrière dans un gémissement. Ce serait bête de mourir à cause d'une mauvaise chute après avoir survécu à un rituel démoniaque... Heureusement pour lui, Kyara se dégagea rapidement.

- Oups ! Désolée, je n’ai pas pu m’en empêcher. Et tu es tout pardonner !

Enfin, rapidement, mais pas sans laisser un présage sur son front. Le jeune homme resta bloqué quelque moments, pestant par habitude pour le fait de se montrer en spectacle. La glaciale Hakuren l'observa en haussant un sourcil avant de ... sourire ?! Il y avait un alignement particulier des lunes pour que tout le monde agisse bizarrement ?

- Toujours aussi a l'aise avec les femmes a ce que je vois...

Michael bougea la tête pour réceptionner le gâteau dans sa bouche. Le croquant pensivement, Il n'avait pas eu son réflexe habituel. Enfin si, mais c'était plus dû à l'habitude qu'une réaction de son corps. La lévetis était ironique, mais quelque chose avait changé... Peut être pouvait il oublier...

"Désolée Fanaa..."

Cela, ça annonçait une connerie. Lyn se leva en même temps que le fédorien se préparait. Si elle attaquait... Son assiette fusa en direction de sa tête qui se décala rapidement pour laisser l'obstacle exploser sur le dos de quelqu'un quelques mètres plus loin. Bien visé pour une aveugle... Le mercenaire reprit sa position précédente, si ce n'était que cela, il pouvait laisser passer sans sourciller. Il n'avait pas été délicat après tout. La suite lui faisait plus froncer les sourcils. En quoi était-il suicidaire quand il cherchait des renforts ? Les paroles décousues, pleine de rage, Lynn semblait craquer. Le fédorien préférait rester silencieux cette fois, il n'avait pas envie de se chamailler plus que nécessaire, surtout avec quelqu'un qui l'avait aidé sans qu'il comprenne pourquoi. Le frère et la sœur s'éclipsèrent sans plus d'effusions. Fanaa partit se coucher peu après, saluée par un vague hochement de tête. Michael poussa finalement un soupir en haussant les épaules.

- Je crois que je ne peux qu'attendre qu'elle se calme.

Il sortit sa liasse de note, enfin tranquille, posé, rassasié, il pouvait étudier un peu. En parlant d 'étude, il releva les yeux un instant pour dévisager Hakuren.

- Joli sourire, comme un perce neige.

La première plante qui sortait la tête après la froideur de l'hiver, peut être se réchauffait elle finalement ? Concernant Kyara par contre, il ne valait mieux pas la chauffer plus que cela si il tenait à garder une position à peu près stable. Esquissant un sourire à cette idée, il commença enfin sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMer 1 Sep 2010 - 16:14

Hakuren leva la tête de ses notes pour poser un regard étrange sur Mickael.

Et en plus, nous avons ici un fédorien qui voudrait devenir poète? Par Ael en personne, que t'arrive-t-il?

moqueuse, la mage attendait une réaction tout en reprenant ses observations dans son carnet. Puis, elle se parla a elle-même

- Tout de même... Cette Illimys qui se croit supérieure a tous aurait peut-être pu bénéficier de mes connaissances en herboristerie... Enfin. J'aimerais bien connaitre le résultat de leur opération...

La jeune femme changea de carnet pour revenir au précédant après quelques mots... La voir travailler ainsi rendait le décor de la taverne incongru. On aurait plutôt attendu une bibliothèque ou une salle d'étude... Que Lévitas lui manquait....
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn

Gwendolyn

Réputation : 144
Age : 24

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 21:44

Gwendolyn fixait l'éclat des étoiles d'un regard intense, concentré... Celles-ci brillaient particulièrement fort cette nuit, d'une lueur étrange, mystérieuse. Pour quelqu'un comme elle, habituée à fixer les étoiles en cherchant son avenir en leurs seins, cela la mettait mal à l'aise. Pendant toute la durée de son voyage, elle s'était demandée si cet éclat inhabituel avait une signification qu'elle ne pourrait pas connaître, n'ayant pas assez étudié à l'école pour le savoir. Peut-être que les étoiles essayaient de lui faire passer un message ? Peut-être que quelque chose se passait cette nuit... quelque chose qui appuierait ce pressentiment étrange qu'elle ressentait depuis plusieurs heures. La nuit commençait à avancer et elle se demandait toujours quel message cela pouvait-il bien être tout en accrochant les rênes de son cheval à un poteau. Soudain un long coup de vent passa alors dans la rue, hurlant comme un fantôme perturbé, lui donnant des frissons, lui faisant se crisper et rentrer les épaules. Mais son cheval, indifférent, se détourna pour boire dans le bac à cet effet...
Elle ne savait pas pourquoi, mais cette soirée portait réellement une mauvaise augure. Ce pressentiment peut-être, que quelque chose allait se produire. Ou peut-être quelque chose qui se produisait maintenant, juste à côté d'elle, dans l'ombre...D'un coup, un sourire s'étala sur ses lèvres, que ce quelque chose se montre alors ! Elle ne demandait que cela, un peu d'action. Finissant de nouer les rênes, elle prit sa sacoche accrochée à sa monture et remit la capuche de sa cape grise sur ses cheveux d'un roux flamboyant. D'un pas décidé, elle rentra dans l'auberge de la lumière bleue. Une fois passée la porte, elle fut déçue de voir les lieux si calme : il régnait un brouhaha ambiant, beaucoup de discussions, des hommes ivres-morts, mais aucune bagarre en vue. Comment était-ce possible ? Une auberge calme, en plein milieu de la nuit, alors que des hommes se soulaient au bar ? Incroyable, en grande connaisseuse de ce genre de lieux, elle ne pouvait pas conscient accepter cela. Pourtant Gwendolyn fit une petite moue déçue, mais ne chercha pas plus loin. Si elle voulait un peu d'action pour se dégourdir de son long voyage en cheval, elle ne voulait pas pour autant se mettre personnellement en danger sans raison. D'ailleurs, pourquoi tenait-elle à être en danger ? Bonne question. C'était sûrement sa propre conception « d'un peu d'action ». Un autre pas dans l'auberge fit remonter les odeurs d'alcools jusqu'à ses narines... elle grimaça. Plus jamais elle ne boira ne serait-ce qu'un verre, la vie lui ayant appris il y a quelques mois comme cet acte était idiot. Peu importe la raison. Et maintenant son expérience lui donnait presque envie de voler leurs dernières chopes à ces hommes au bar, et de leur faire une leçon de morale... mais quelque part il valait mieux qu'ils fassent leurs propres erreurs, ils comprendraient mieux. De plus, ce n'est pas elle, du haut de ses dix-sept pauvres années d'existence qui devait leur apprendre les grandes lois de ce monde.
Elle s'assit à une table, nettoyant d'un revers de la main le bois sale et attendit. L'obscurité du coin de cette pièce et sa capuche grise cachait parfaitement bien sa tenue de troubadour, comme ses cheveux et son visage. La seule chose qu'elle reprochait encore à sa cape était qu'on distinguait tout de même fort bien ses formes féminines. D'ailleurs ce qui se passa juste après ne fit qu'appuyer cette véritée :


-Ma jolie, oui toi, avec la cape grise ! Tu ne veux pas une petite chope ? Allez, c'est juste pour discuter un peu …

Elle jeta à peine un coup d'oeil à l'homme encore ivre qui s'approchait. Son coeur s'emballait légèrement, sachant pertinemment que ce genre « d'accrochage » finissait mal. Pourquoi ? Parce que les hommes ivres étaient toujours un peu trop entreprenant. Que cela soit le matin ou le soir.


-Allez, quoi, fais-nous voir ta belle frimousse … dit-il d'une voix un peu chancelante.

N'ayant pas remarqué qu'il était si proche, il retira sa capuche d'une main mal assurée. Elle sursauta lorsque ses cheveux roux légèrement bouclés retombèrent en cascade sur ses épaules. Elle n'aimait pas, qu'on voit la couleur de ses mèches car on la prenait pour une Fédorienne. Enfin, quelque part, c'était vrai... elle avait bel et bien du sang Fédorien dans le sang, mais beaucoup moins que du sang Lévitis. Elle jeta un coup regard courroucé de ses yeux verts à l'homme, sifflant de colère. Malheureusement, cela ne fit que rire le malheureux, ne titillant qu'un peu plus ses nerfs …

-Mais c'est qu'elle se croit dangereuse... ne fais pas ta timide, viens avec nous !

C'est alors qu'il fit l'erreur de prendre son poignet. Les yeux s'allumant soudain d'une lueur inquiétante, elle se leva d'un coup, surprenant le buveur. Dans un même geste, elle sortit de son autre main sa flûte alors que sa cape tombée au sol, dévoilant sa robe de troubadour rouge et verte à voiles... Incapable de se concentrer sous la stupéfaction, elle n'eut aucun mal à dégager son poignet de la main de l'homme, de lui donner une gifle tout en sortant la lame de sa flûte. Celle-ci, pour le moins affutée, frôlait maintenant la gorge du pauvre homme qui n'était pas en pleine capacité de ses réflexes. Elle n'était pas une Combattante, elle ne connaissait que les bases du combat, mais un homme ivre restait à son niveau. De plus, la lame cachée dans son instrument ne manquait jamais de surprendre ses ennemis -on ne sous-estimait jamais assez l'instrument d'un troubadour-, d'autant plus qu'elle était rouge sang par nature … Cette pensée l'inquiéta d'ailleurs, elle imagina déjà des clients pensant qu'elle avait souillé sa lame en tranchant la gorge de cet homme. Elle se hâta de déclarer :


-Ne me touche plus jamais, je ne donne jamais de deuxième chance.

Elle fit un pas en arrière, pour mettre de la distance entre eux. Mais les amis de l'homme -tout aussi ivres que lui-, assis au bar se mirent à rire en se donnant des accolades dans le dos. Ils devaient trouver cela bien drôle que son ennemi se fasse battre par une jeune femme tout juste sortie de l'adolescence … Elle commença seulement à penser que, peut-être, elle n'aurait pas dû attaquer l'homme lorsque celui-ci se redressa de toute sa hauteur, le regard noir. C'est sûr, il lui en voulait. Beaucoup, même. Et la moitié de l'auberge avait les yeux braqués sur eux.
Voilà, tout ça allait encore virer au vinaigre. Et comme d'habitude, chanceuse comme elle était, c'était elle le centre du conflit ... Il y a des jours comme ça où il vaut mieux suivre ses pressentiments.

[Si mon .. entrée en matière gêne quelqu'un, si j'arrive mal, qu'il m'envoie un mp pour que je change. Je peux aussi faire quelque chose de plus .. pacifiste. ^^]


Dernière édition par Gwendolyn le Ven 3 Sep 2010 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeVen 3 Sep 2010 - 1:58

Le fédorien abaissa légèrement ses feuilles pour laisser apparaître le sourire en demi lune qu'il portait.

- Et pourquoi pas après tout ? Je peux avoir la langue aussi affutée que mon épée si l'occasion se présente. J'apprécie simplement de te voir sourire sinon pour la réponse.

Ceci dis il baissa à nouveau la tête, s'absorbant dans sa lecture. Les sourcils froncés, les pages défilaient à toute vitesse. Malgré le fait qu'il soit mercenaire, il avait une riche éducation de part sa mère, il récupérait en quelques instants l'essentiel des informations et les triait, les stockant dans un coin de sa mémoire. Si le besoin s'en faisait sentir, il saurait où chercher. Par moments, il s'arrêtait longuement, concentré. Ces pages étaient souvent des rapports, récupérés d'une manière qu'il préférait oublier. Des histoires de villages détruit par un obscur mal, des expériences malsaines ou des nouveaux fanatiques décidés. Tellement de données. Sa tête tournait et le temps passait. Il déposa le feuillet beaucoup plus tard, croisant ses bras pour réfléchir à mi voix.

-C'est pas si facile finalement...Shalanos, Dedride et Ilymir, ils sont tous susceptible... Il faudrait que je voie les symptômes de mes yeux à Fedoran... Mais les pistes vont refroidir...Et si... Non... Raahhhh.

Michael redressa brusquement sa tête pour dévisager Hakuren.

-Aurais tu entendu parler d'un grand sorcier levitis qui a fuit son pays dernièrement ?

Un éclat de voix interrompit sa réponse. Le mercenaire se retourna, observant avec curiosité la raison de l'agitation. Une femme apparemment, pour ne pas changer. Les cheveux roux, une longue cape grise ayant déjà un peu vécu. Une voyageuse habituelle accostée par un soudard habituel. Il se contenta de soupirer, peu concerné. Que tous restent calmes, il n'en demandait pas plus. Tout s'accéléra pourtant. la jeune femme se relevant d'un geste pour pointer...une flûte sous la gorge du malotru ? Il lui cachait la scène cet abruti, mais cela avait l'air de l'effrayer en plus ? La musique pouvait être dangereuse, Kyara en était le meilleur exemple, mais l'instrument ?

-Ne me touche plus jamais, je ne donne jamais de deuxième chance.

- Efficace la compatriote...

Des hommes rirent, se moquant de leur compagnon. Michael, lui, grinça des dents, voyant l'homme se dresser de toute sa hauteur, sachant trop bien la suite.

-Pas mes affaires, pas mes affaires, pas mes affaires...

Hakuren ne bougerait pas, à la limite, elle marquerait une note en bas de page. Kyara.... Kyara risquait d'y aller par contre. Et deux belles femmes musiciennes ensemble devant un homme soûl... Mais bon, il pouvait la raisonner...Non, il voulait rester tranquille. L'homme s'avança d'un pas en arrachant un juron à Michael plus loin. La main de l'ivrogne se déplaça vers l'arrière, prenant de l'élan. Une main fila pour serrer l'avant bras armé.

-Tss...

Michael tira l'yllimis en arrière, l'écartant juste de son chemin pour observer la fauteuse de troubles. Jolie, selon tout les critères. Des cheveux flamboyants, des yeux verts actuellement, rempli de méfiance, d'un peu d'étonnement et d'une pointe de doute. Le vert était très expressif. Une tenue dévoilant d'agréables forme sous les voiles colorés et une aura propre aux artistes. Un murmure s'échappa du fédorien.

-Un vrai soleil ambulant.

Il devait peut être arrêter la poésie dans une situation comme celle ci. Après tout, la lame rouge qui sortait de la flûte était pointé dans sa direction maintenant et ne semblait pas trop vouloir s'en aller. Un mouvement, l'homme s'agitait derrière lui. Il avait intérêt à bouger rapidement avant que cela dégénère. Le fédorien s'exprima tranquillement.

- Je ne vois pas pourquoi tu nous boude. On est installés à cette table, pas la peine de t'isoler au fond.

D'un geste fluide, il fit sauter la flûte des mains de Gwendolyn avant de la lui tendre, lame dans sa direction.

-Et fais attention avec cela.

Une voix rauque s'éleva dans son dos.

-Eh toi, j'ai un compte à régler avec cette...

-Dans ce cas, tu l'as avec moi. interrompit le jeune homme

-Tu crois que tu me fais peur avec ton épée en carton ?! On t'as bien vu ramené l'autre soir, porté par des femmes ! Alors dégage la femmelette.

Une main étrangère se posa sur son épaule. Michael se contenta de soupirer et se retourna. L'instant d'après, l'ivrogne se pliait en deux en se tenant le ventre. Le fédorien baissa les yeux sur lui.

-Pas encore à terre ? Je n'ai effectivement pas encore bien récupéré...

Michael se baissa pour se mettre au niveau du pauvre homme, passant sa main gantée devant ses yeux. Une onde pulsa et, de loin, il semblait que le cuir rougeoyait doucement. Une manifestation basique de l'elixia du combattant, une technique connu consistant à augmenter la puissance de la frappe en l'enrobant de magie.

-Ardoise réglée ?

Un grognement sourd lui répondit et l'ivrogne se laissa chuter sur le coté.

-Je prends cela pour un oui.

Il se redressa avec un sourire satisfait sur le visage, voir carnassier. Les rieurs se mirent brusquement à contempler le fond de leur chopes. Pas de suites, presque dommage, se défouler sans devoir protéger, sans se soucier des conséquences, voila quelque chose qui lui manquait. Il haussa les épaules, puis croisa les bras derrière sa tête, amusé malgré tout en ré observant la troubadour.

-Je ne ferai pas l'erreur de vous toucher mademoiselle, mais je ne règlerai pas une nouvelle fois un débordement provoqué par une jolie fille seule. Ah, au fait, une musicienne est à notre table. Si vous voulez joindre l'utile à l'agréable

Il esquissa un sourire et partit se rasseoir à sa place, comme si de rien n'était. Il laissa échapper quelque sbribes de phrase, mais elles étaient adressés à lui même.

-Mercenaire...censé être payé...Finirai sur la paille a ce rythme.

Bah, comme si cela le changeait.

-Au fait, ou sont mes commanditaires, j'ai de l'argent à récupérer moi...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeVen 3 Sep 2010 - 9:04

Mickael se leva pour intervenir sur ce qu'il allait être une bagarre de taverne... Le bruit s'arrêta et tout revint au calme. Cependant, le fédorien ne revenait pas... Pourtant, elle avait deux ou trois réplique glaciale... C'est a ce moment la que la lévétis leva les yeux vers le mercenaire et la fédor...

Hakuren se leva brutalement, percutant la table, créant des tempête dans les bols remplis


- Par les... Outch... Grands vents du monde! Mademoiselle Tinuv'iel? Par quel miracle vous retrouvez vous à Ilymis! Mais venez! venez avec nous!

Les yeux de la mage brillaient... La Fille du Grand Savant Tinuv'iel! Ici! avec elle! On aurait presque dit une groupie si elle se mettait a crier et a piétiner d'excitation... mais Hakuren était tout de même Hakuren... Et la fonte des neiges n'était pas pour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Whoami
Créateur & Administrateur
Créateur & Administrateur
Whoami

Réputation : 4714
Age : 33
Localisation : Bordeaux

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeVen 3 Sep 2010 - 10:53

Whoami ouvrit un œil, puis le deuxième. Encore sous le choc, il posa délicatement la main sur les tempes et pressa en gémissant. Le chasseur aurait préféré se réveiller après une bonne soirée d'ivresse et de femmes, mais il devait se satisfaire d'un simple contrecoup elixien et d'un assassin véreux.
Le ton monta sérieusement quelques pièces à coté de sa chambre, il entendit des objets se briser et des jurons voler. Se levant brusquement pour aller voir les responsables de ce brouhaha, il cogna son crane contre une poutre qui n'avait visiblement rien à faire ici.


- *Poc* ! Ouch, quelle plaie...

Le chasseur de Lun secoua la tête pour remettre ses cheveux, ouvrit la porte et courra dans les couloirs pour rejoindre l'origine du vacarme, sans prendre le soin de refermer derrière lui. Arrivé sur les lieux, il freina brutalement et scruta la scène. Michael assis avec un ivrogne à ses pieds, des regards méfiants de la part de l'assemblée, des bols cassés en dizaines de morceaux, Hakuren qui tenait la table à proximité et une mystérieuse inconnue en retrait portant une flute.

**Une bagare avait éclaté ? Et j'ai raté ça ? Rof dommage, je me serait bien défoulé, ça m'aurait changé les idées.**

La déception pouvait se lire sur son visage angélique mais il esquissa tout de même un sourire. Tentant de calmer le jeu, il regarda le tavernier et lui lança.

- Quoiqu'il s'est passé ici je le prend à ma charge, vous vous contenterez d'accepter les excuses de la salle et je m'arrangerai pour payer la lourde note !

Le chasseur s'élança agilement, attrapa une chaise qui trainait dans un coin et glissa jusqu'au Fédorien en sautant par dessus l'homme inanimé. Il le regarda, puis fixa ensuite Michael avant de le féliciter.

- Joli coup ! Bref, précis et sans bavure !

_________________
Administrateur principal du projet, créateur et développeur.

"Adreis, les 3 lunes" Alpha fermée en cours.
Sortie de la béta publique : Pas de date prévue actuellement...


Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Valnor10

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Staff_11
Revenir en haut Aller en bas
http://projet-adreis.exprimetoi.net
Gwendolyn

Gwendolyn

Réputation : 144
Age : 24

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Sep 2010 - 15:49

Gwendolyn grimaça quand l'homme ivre fit un pas dans sa direction. Devait-elle attaquer ? Non, ce n'était pas raisonnable car même si elle savait manier la lame de sa flûte avec dextérité, elle n'était pas sûre de s'en sortir indemne. Encore pire : elle risquait de grièvement blesser cet homme, et ne voulait en aucun cas se retrouver dans un tribunal. Que diraient ses parents ? Que feraient-ils d'elle après ? Elle perdrait sa liberté tout juste acquise. Cette idée fit remonter un frisson le long de son dos. Doucement, elle recula aussi.
Pourtant quand l'homme lança son bras en arrière pour prendre de l'élan, elle crut que mon cœur avait raté un battement. Peut-être que le tribunal serait clément ? Elle s'apprêta à parer … quand l'homme ivre se fit jeter en arrière. Plusieurs émotions défilèrent dans son regard quand elle vit un fédorien devant elle : de l'étonnement, de la méfiance, de l'indécision. Pourquoi était-il intervenu ? Que lui voulait-il ? L'auberge était assez calme devant le combat pour qu'elle puisse l'entendre souffler :


-Un vrai soleil ambulant.

Elle pria Ael pour que ses joues ne rosissent pas. Malgré les derniers évènements de sa vie, les compliments d'un bel homme lui faisaient toujours autant d'effet. Puisque c'était vrai, son « sauveur » n'était pas de ceux qu'on ignorait facilement : malgré une musculature qui pourrait presque passer inaperçu -elle n'était pour tant pas dupe-, il avait de beaux yeux vert foncés et une chevelure d'un rouge virant vers le bordeaux. Gwendolyn se sentait désarçonnée par son comportement, alors de peur de se tromper, elle gardait sa lame pointée sur le nouvel arrivant.

-Je ne vois pas pourquoi tu nous boudes. On est installés à cette table, pas la peine de t'isoler au fond.

La jeune fille jeta un coup d'œil derrière, apercevant la population attablé. Ils étaient nombreux, c'était rare chez des voyageurs car pour vivre il était plus simple de n'avoir que sois à nourrir. Mais ce n'était pas cela qui lui trotta alors dans la tête : il la tutoyait … Cet égard lui rappelait désagréablement sa rencontre avec son maitre troubadour. Pourtant elle devait se faire à l'idée : peu de personnes prenaient la peine de vouvoyer un inconnu. De plus ici, elle n'était qu'une troubadour charmante qui avait un certain talent pour s'attirer des problèmes et non une personne de la noblesse Levitis.
Ah, la douce joie de la liberté … plus rien ne vous retient, mais plus rien ne vous protège non plus. Plongée dans ses pensées, la jeune fille sursauta quand l'homme fit sauter sa flûte de ses doigts ! Cela avait toujours été son plus grand défaut : la concentration. Mais son pseudo sauveur ne l'attaqua pas, se contentant seulement de lui tendre l'instrument tout en prodiguant un conseil de prudence... A quel jeu jouait-il ? Elle se sentait un peu perdu, et dans le fin fond de son esprit, elle repensait à son pressentiment. Quelque chose se passait ici, effectivement, mais elle ne comprenait pas à quoi cela rimait. Alors que Gwendolyn tendait la main vers sa flûte, l'homme ivre derrière s'agita.


-Eh toi, j'ai un compte à régler avec cette...

-Dans ce cas, tu l'as avec moi, interrompit son sauveur

-Tu crois que tu me fais peur avec ton épée en carton ?! On t'as bien vu ramené l'autre soir, porté par des femmes ! Alors dégage la femmelette.

Porté par des femmes ? Épée en carton ? Femmelette ? Tant de termes qu'elle n'aurait jamais employé pour parler à cet homme. D'autant plus que la suite des événements lui prouva qu'elle avait raison : l'homme soul se retrouva au sol en un temps recors, incapable d'émettre autre chose qu'un grognement. Elle avait des yeux subtilement hallucinés, ne pouvant que fixer l'homme au sol … Elle ne releva la tête que lorsqu'on lui adressa de nouveau la parole :

-Je ne ferai pas l'erreur de vous toucher mademoiselle, mais je ne règlerai pas une nouvelle fois un débordement provoqué par une jolie fille seule. Ah, au fait, une musicienne est à notre table. Si vous voulez joindre l'utile à l'agréable.

Gwendolyn ne put s'empêcher de faire un faible sourire devant l'invitation. Une autre troubadour ? Ah, elle serait enchanter de pouvoir lui parler musique. Elles pourraient peut-être même apprendre mutuellement en parlant ? Peut-être pourraient se faire une démonstration ? Elle qui avait croisé si peu de ses confrères durant ces trois mois d'itinérance ! La jeune fille s'apprêtait à répliquer alors que l'homme s'éloignait déjà, restant ainsi indécise au milieu de la salle.
Puis plusieurs chose se passèrent, une femme de leur groupe bouscula leur table en se lavant d'un coup, s'exclamant :


-Par les... Outch... Grands vents du monde! Mademoiselle Tinuv'iel? Par quel miracle vous retrouvez vous à Ilymis! Mais venez! venez avec nous!

Gwendolyn la regarda avec des yeux ronds comme des soucoupes, quelqu'un la reconnaissait ? Elle détailla du regard la jeune femme, plutôt grande avec de grands yeux bleus. Et elle avait des cheveux blancs : certainement une Levitis, ce qui expliquait qu'elle la connaissait. Non, elle ne la connaissait pas, elle connaissait son père, ce qui en soit revenait au même. Pourtant la jeune troubadour n'osa pas bouger tout de suite, regardant avec étonnement cette personne si excitée de la voir en ces lieux. Mais où était-elle tombée ? Dans quel pétrin s'était-elle mise ? C'était bien dans ses habitudes, ça … Pourtant une flamme en son cœur grandissait à chaque moment : de l'action, des aventures. Du danger en perspective. La témérité avait toujours été dans ses gênes, alors foncer tête baissé dans un problème épineux lui ressemblait. De paire, foncer tête baissé vers un groupe de personnes dont elle ne connaissait rien lui ressemblait aussi. Alors qu'elle se décidait à approcher de ces personnes, une autre voix s'exclama à travers l'auberge :

-Quoiqu'il s'est passé ici je le prend à ma charge, vous vous contenterez d'accepter les excuses de la salle et je m'arrangerai pour payer la lourde note !

Ce fut un homme à l'allure véritablement angélique qui bondit, attrapant une chaise au passage, pour rejoindre le groupe d'inconnu qui l'appelait. Le nouveau venu déclara quelque chose à son sauveur qu'elle ne put entendre, les discussions dans l'auberge reprenant leurs cours.
Que faire, que faire ? La femme qui l'avait reconnue la fixait toujours, un sourire aux lèvres... et puis elle aimerait bien rencontrer leur troubadour.
Ce qui acheva de la convaincre fut l'homme ivre à quelques pas d'elle qui commença à s'agiter, essayant de se relever. Téméraire mais pas idiote, elle préféra rallier le groupe d'inconnu pour quelques temps... Elle ne voulait ni se retrouver dans un tribunal, ni sous les bons soins d'un Clerc. A son tour, elle attrapa une chaise et se plaça à leur table avant de déclarer la tête haute :


-Je pense que je dois tout d'abord vous remercier, dit-elle à son sauveur, sans vous je pense que cet homme serait au sol, mais moi aussi. Et l'idée de devoir jouer une mélodie pour mettre hors d'état de nuire un homme soul me déplaisait … Je pense qu'il est aussi de convenance que je me présente : Gwendolyn Tinuv'iel, fille du savant Tinuv'iel à Levitas et de surcroit, troubadour depuis quelques années. Je ne voyage sans d'autre but que de profiter de ma liberté et d'apprendre de mon itinérance, c'est donc le hasard qui m'a portée ici, dit-elle en répondant à la jeune femme qui semblait déjà la connaître. Et c'est le besoin de gagner quelques zoris en jouant pour les clients qui m'a fait m'arrêter dans cette auberge ! Je n'ai donc rien à vous donner en gage de ma gratitude …

Ceci étant dit, Gwendolyn jeta un coup d'œil discret vers l'estrade dans un coin de la pièce. En y réfléchissant, elle n'était pas sûre d'avoir assez pour dormir cette nuit si elle ne jouait pas. Hésitante, elle décida d'attendre un peu avant de dévoiler son art de la musique et de la danse sur la scène de l'auberge de la lumière bleue. Après tout, elle devait avoir le temps plus tard dans la soirée. C'est vrai, qu'est-ce qui pourrait bien arriver ?
Bizarrement, le pressentiment désagréable ne l'avait toujours pas quittée.
Revenir en haut Aller en bas
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Sep 2010 - 23:31

Assis, Michael leva un regard, pour le moins étonné, sur Hakuren qui s'exci...Non, le terme était peut être mal choisi. Mais il ne l'avait jamais vu faire preuve d'autant d'enthousiasme.

- J'ai loupé un épisode ?

Il n'allait pas s'en plaindre mais c'était un peu... Effrayant. Bah, pourquoi pas. Le fédorien laissa errer son regard dans la salle, mais apparemment, personne ne semblait se fâcher outre mesure de son action. Ou si ils étaient fâchés, il était quand même encore assez prudent pour ne pas se frotter à un mercenaire irascible. Sage décision. Un mouvement rapide l'attira. Tiens, Whoami était de retour ? Il devait être rentré pendant qu'il lisait. Mauvais ça, sa lecture l'avait tellement absorbée qu'il ne l'avait pas remarqué. Il étouffa un ricanement. En même temps, c'était quelque chose qu'il avait depuis l'enfance. Quand il était plongé dans un roman, Valnor lui même pourrait passer sans qu'il ne hausse un sourcil. Le chasseur voulait payer les pots cassés ? Pourquoi pas, mais le mercenaire ne pût s'empêcher de se demander d'où venait son argent pour qu'il se permette des dépenses pareilles...

- Joli coup ! Bref, précis et sans bavure !

Michael hocha la tête, appréciant le compliment.

- Merci. Mais un ivrogne n'est pas vraiment un adversaire valable.

Il observa le chasseur de lunaire un instant. Lui serait un adversaire valable... Le jeune homme chassa rapidement cette idée de son esprit. Il n'avait pas encore fini de récupérer et ses ennemis étaient suffisamment nombreux sur la liste pour qu'il n'en cherche pas d'autres. Par contre, il nota un détail lors de son observation. Aussitôt, le fédorien présenta sa paume, encore marquée par l'épreuve du feu de son enfance avant de la plaquer sur son torse. Un signe simple, montrant son allégeance à la reine Fedorienne. Il n'était pas trop patriote, mais il respectait sa dirigeante.

-Le symbole de la reine...Vous avez plus de connaissances que ce que j'aurais pu penser. Mes hommages à la dame de feu.

Un bruit de chaise lui fit tourner la tête. La troubadour les rejoignait donc, tant mieux. Personne n'oserait donc leur chercher des noises, du moins, théoriquement. La jeune femme le remercia aussitôt tout en se présentant. Il commença à vouloir décrocher intentionnellement en entendant "fille de". Les gens étaient ce qu'ils étaient, aucun intérêt de connaître des parents. Pourtant la mention d'un savant lévitis lui fit redresser sa tête, une lueur étrange dans le regard.

*Un savant...Hein ??? Pourquoi je pense à comment utiliser les autres maintenant ?*

Il laissa discrètement échapper un juron. Le problème de ses parents étaient le sien, il n'avait pas à impliquer d'autres personnes. La notion de liberté le fit sourire par contre. Comme il comprenait ce qu'elle voulait dire. Ah, elle avait mentionné des parents lévitis non ? Michael tourna sa tête vers Hakuren qui semblait encore assez excitée, se souvenant d'une vieille discussion à l'auberge.

-Un ballon de la taille d'un monde. Cela n'empêche pas le mal du pays...Pfff...

Perdu dans ses pensées, il ne tiqua pas directement à la dernière phrase, laissant s'écouler quelques secondes avant de se redresser, comme s'il avait été brusquement réveillé, observant toute la table avec un air surpris.

-Quelqu'un a demander une rétribution ?

Il resta interrogatif quelques instants avant que quelque chose s'impose à son esprit. Il avait peut être parlé un peu fort avant.

-Ah...M'apprendra à parler tout seul. Non non, ça ira. Je suis un mercenaire, mais j'ai la fâcheuse habitude d'agir avant de négocier, donc je m'engueulais un peu tout seul. Enfin bref.

Il esquissa une petite révérence.

- Michael, enchanté.

Il sembla ensuite réfléchir un instant avant de claquer des doigts.

-Ah si vous voulez exprimer votre gratitude, de mon coté, je me contenterai d'une musique, cela sera largement suffisant.

Il avait toujours aimé la musique, mais voir Kyara à l'œuvre, ou Fanaa danser sous l'orage. C'était le genre de spectacle auquel il ne résistait pas et qui l'emportait loin de ses ennuis, loin des lunaires, loin de la maladie de ses parents, loin de celle qui l'attendait à Fedoran. Loin de tout et, c'était une sensation exquise. D'ialleurs, une partie de son esprit s'attarda sur un détail.

- Fanaa va bien non ? J'ai...Hum, non, ce doit être mon imagination...
Revenir en haut Aller en bas
Whoami
Créateur & Administrateur
Créateur & Administrateur
Whoami

Réputation : 4714
Age : 33
Localisation : Bordeaux

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeLun 6 Sep 2010 - 10:48

- Mais vous ne l'avez pas explosé malgré sa faiblesse, vous savez jauger vos coups, ce qui est rare chez un combattant fédorien.

Whoami lui fit un léger sourire en coin tout en le jaugeant. Il avait des compétences disons... intéressantes, même si comparé à la vitesse et la précision d'un chasseur, un duel finirait peut être en désavantage pour le guerrier.
Qu'importe, l'anti-lun n'était pas venu pour ça et il avait une adversaire de plus haute importance à rayer de la carte.
Observant le salut fédorien envers la reine, il l'imita.


- C'est bien que vous ayez du respect pour la reine même avec votre statut de mercenaire.
Je ne manquerai pas de lui transmettre et de lui parler de vous mon cher ! Peut-être qu'elle aura l'obligeance de vous rétribuer comme il se doit, ou mieux encore.

Il leva la voix pour appeler une serveuse, qui s'empressa de rappliquer. Il lui attrapa la main, lui murmura au creux de l'oreille certaines directives avant de lui glisser un énorme rubis dans sa paume maintenant ouverte.
Elle ne bougeait plus, estomaquée devant la valeur de la pierre. Cette dernière compensait très largement les objets détruits.

Le chasseur se leva d'un petit bond et avança vers Gwendolyn avant de l'observer. Il la scruta de haut en bas, plusieurs fois, aucun signe ne montrait une quelconque particularité excepté peut-être sa flute, qui était relativement atypique. Ce n'était pas une envoyée de Lun, ce n'étais pas une possédée, mais elle dégageait quelque chose de spécial. Fille d'érudit, intéressant, les conversations n'en seraient que plus riches.
Il lui fit un sourire des plus sincères et retourna s'asseoir non sans détacher le regard.


- Je m'appelle Whoami, veuillez m'excuser pour cette analyse, simple précaution. Vous avez bien fait de rejoindre la tablée avec votre sauveur et cette valeureuse compagnie. Si vous désirez quelque chose, n'hésitez surtout pas à demander, ces nobles gens de la taverne se feront un plaisir de vous servir.

Il tourna la tête et parcouru rapidement les gens de la tablée avant de regarder à nouveau la demoiselle. Il claqua des doigts de sa main libre, les serveuses étaient alertes et réagirent au quart de tour.

- Servez-donc à boire pour tout le monde, ils doivent avoir soif après cette petite animation ! Et prenez bien soin de ramener vos meilleures boissons !

_________________
Administrateur principal du projet, créateur et développeur.

"Adreis, les 3 lunes" Alpha fermée en cours.
Sortie de la béta publique : Pas de date prévue actuellement...


Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Valnor10

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Staff_11
Revenir en haut Aller en bas
http://projet-adreis.exprimetoi.net
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 15:11

Fanaa - qui ne ressemblait en rien à Fanaa - entra dans l'auberge, tint la porte ouverte pour laisser le passage aux deux levitis et fila à grands pas vers l'escalier, croisant les doigts pour que le frère de Lynn la regard jusqu'au bout.

Une fois à l'étage elle fila s'enfermer dans la chambre. Elle allait compter jusqu'à 10 avant de descendre. Non pas 10, 30 an fait. Elle posa le manteau sur le lit. Le manteau ? Comment expliquer la présence du manteau ?? Aïe !

La jeune fille se pencha pour prendre ses poupées et écarquilla les yeux devant Ciel. Ciel qu'elle avait vêtu en petit prince des neiges avec un bandeau blanc, des bottes blanches ... et un manteau fourré blanc avec quelques broderies argentés ... exactement la réplique miniature du manteau donné par l'inconnu !



Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn

Gwendolyn

Réputation : 144
Age : 24

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 15:46

Gwendolyn garda la tête bien haute, comme une vraie dame, mais à vrai dire elle se sentait mal à l'aise autour de tant d'inconnus. Non qu'elle n'apprécie pas l'idée de se faire de nouvelles connaissances, mais une aura étrange émanée de ce groupe. Elle ne le remarquait que maintenant mais … ils semblaient cacher quelque chose. Et puis, pourquoi étaient-ils donc là, tous, dans une auberge ? C'était bien trop étrange à son goût. Elle avait entendu dire que les rues d'Ilymir n'étaient pas sûres ces temps-ci, très mal fréquentées. Pourquoi pas ? Ces personnes pouvaient être dangereuses sous leur air de citoyen modèle. Gwenny baissa soudain les yeux pour éviter qu'on lise ses doutes dans on regard … car elle n'avait aucun doute là-dessus : ces personnes semblaient douer pour comprendre les intentions de chacun. Puis son sauveur, reprenant les dernières paroles qu'elle avait prononcé, parla de ses rétributions :

-Ah...M'apprendra à parler tout seul. Non non, ça ira. Je suis un mercenaire, mais j'ai la fâcheuse habitude d'agir avant de négocier, donc je m'engueulais un peu tout seul. Enfin bref.

Il lui fit une légère révérence qu'elle prit avec un sourire. Elle prenait pourtant grand soin de ne regarder personne dans les yeux. Après tout, elle allait certainement les quitter dans peu de temps, elle ne voyait même pas l'utilité de rester dans cette auberge spécialement. Enfin, maintenant qu'elle s'y était attablée, il serait encore plus étrange qu'elle quitte l'auberge sans donner d'explication. Elle jeta un coup d'oeil en biais à son sauveur qui se présentait :

-Michael, enchanté.

Michael. S'il était l'un de ces meurtriers dans les rues, il ne le semblait vraiment pas et puis comment pourrait-il être méchant ? Il l'avait protégée de cet homme soul. Peut-être qu'elle se faisait du sang d'encre pour rien. Peut-être que toutes ces personnes étaient inoffensives. Peut-être pas. Soudain Michael la fit sursauter en claquant des doigts. Il s'exclama :

-Ah si vous voulez exprimer votre gratitude, de mon coté, je me contenterai d'une musique, cela sera largement suffisant.

Mais avant qu'elle puisse répliquer quoi que ce soit, il posa une autre question par rapport à une certaine Fanaa. Gwendolyn referma la bouche, perplexe. Les personnes à cette table sautaient de sujet en sujet sans même y prêter attention ! A croire qu'un million de pensées leur traversées l'esprit en même temps … des personnes comme cela ne pouvait que cacher des choses ! Puis l'homme qui était descendu peu avant, celui à l'allure angélique s'approcha d'elle et la dévisagea. Il la regardait de haut en bas, comme pour la juger par son apparence. Devant ce geste déplacé, la jeune fille sentit une colère sourde monter en elle. Quelle impolitesse ! Elle s'apprêtait à répliquer quelque chose de cinglant alors qu'il lui rendit un sourire des plus sincères. Il retourna s'assoir avant de dire :

-Je m'appelle Whoami, veuillez m'excuser pour cette analyse, simple précaution. Vous avez bien fait de rejoindre la tablée avec votre sauveur et cette valeureuse compagnie. Si vous désirez quelque chose, n'hésitez surtout pas à demander, ces nobles gens de la taverne se feront un plaisir de vous servir.

Précaution ? Quel genre de voyageurs étaient-ils pour avoir besoin de « précaution » ? Gwenny secoua la tête d'un air perplexe. Mais Whoami appelait des serveurs pour commander des boissons... Elle était franchement perdue, et ne savait pas où se mettre. Se rappelant de la proposition de Michael, elle se leva subitement, tournant quelques regards en sa direction. Essayant de trouver toute l'assurance qu'elle avait en elle, elle réussit à parler sans bafouiller :

-Et bien, je vais de ce pas utiliser l'estrade de cette auberge. Ma musique sera donc le gage de ma gratitude.

Elle se détourna, la flûte déjà en main et avança vers le fond de la salle. Elle prévint l'aubergiste qu'elle allait jouer, et celui-ci lui rendit un sourire ravie. On ne lui refusait jamais de jouer, cela mettait les clients de bonne humeur et faisait monter les dépenses. Les troubadours étaient toujours bienvenue dans une auberge … et tant mieux ! La jeune fille slaloma entre les tables, les personnes regardant sois sa délicieuse silhouette sous sa robe criarde, sois la flûte à sa main. Du quoi de l'oeil elle remarqua des nouveaux arrivant … dont un jeune homme qui dévisageait une femme qui montait les escaliers. Elle ne savait pas ce que cette femme avait fait, mais ce garçon la regardait bizarrement. Puis cette pensée quitta son esprit et elle grimpa sur l'estrade. Elle tapa dans ses mains pour attirer l'attention de l'assemblée.

-Bonsoir Damoiseaux et Damoiselles, voyageurs et aventuriers, je viens vous donner un peu de joie pour cette soirée ! Ma flûte et ma danse sont ici pour le plaisir de vos sens, écoutez et admirez, vous serez subjugués par la force de la musique … peut-être assez pour me payer ma nuit dans cette auberge !

Avec un sourire véritablement rayonnant, elle fit une révérence sous les applaudissements de certains convives. Elle se mit en position et chercha quelle mélodie jouer ce soir … Et l'envie la prit de jouer sa propre mélodie, celle qui souhaitait bon voyage à tout voyageur, et qui mettrait en transe quiconque poserait son regard sur elle.
Portant sa flûte à ses lèvres, elle laissa glisser les premières notes de sa mélodie. Puis son corps commença à onduler, qui, accompagnée de ses cheveux roux, faisait penser à un feu. Un feu qui s'embrasa au fil de la mélodie alors qu'elle commençait à véritablement jouer une mélodie à la fois douce et entrainante, alors que ses pas de danses s'enchainaient.
Sans avoir besoin de regarder, elle savait qu'une bonne partie de la salle la fixait, des yeux vides. Sa mélodie les emmenait ailleurs, dans leurs souvenirs …
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 15:59

Des vagues... Des ondes... L'eau qui faisait rouler les galets... Adwel était paisiblement assise sur un ponton, les pieds dans l'eau fraiche du lac. Elle regardait le ciel dans cette calme soirée d'été. Elle était bien.

Des bruits derrière elle... Elle regarda au dessus de son épaule, des chevaux se battaient et piaffaient avant de partir plus loin. Le calme était revenu.

Un souffle de vent courru devant elle. Il avait l'air d'une silhouette connue.. celle d'une petite fille... Elle fronça les sourcils...

Une vague passa dans les galets et se mua en applaudissement.

Adwel ouvrit les yeux brusquement, réveillée par le bruit ambiant. Une troubadour? ici? bien! de la musique!

La voleuse bailla silencieusement, portant sa main a la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Lynn&Sek

Lynn&Sek

Réputation : 515
Age : 33

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 16:40

Sek, guidant sa soeur, entra à la suite de Fanaa déguisée. Les jumeaux attendirent dans l'entrée, où l'angle de vue était suffisamment dégagé pour que Fanaa parvienne à l'étage sans encombre. Quand elle disparut en haut des escaliers, le jeune homme se détendit.

"Bon, tout s'est bien passé. Qu'est-ce que tu veux faire maintenant? "

"Qui est à la table? "

"Beeen, les mêmes que tout à l'heure."

"Môssieur aimable compris?"

"Hum, oui."

"Ben tiens... allons donc rejoindre la compagnie."

Les deux levitis circulèrent entre les clients. Dans la salle, une ménestrelle s'était mise à jouer. La mélodie était captivante, mais l'attention des jumeaux était ailleurs: faire traverser à une aveugle récente la moitié d'une salle d'auberge quand les gens autour de vous ont l'attention ailleurs n'est pas une mince affaire...
Ils y parvinrent néanmoins sans déclencher d'altercation (malgré le plaisir que prit Lynn a marcher lourdement sur les pieds de ceux qui mettaient à son avis trop de temps à s'écarter pour la laisser passer).
L'air de rien, Sek leur ménagea un espace juste à côté d'Adweliwen.
Dès qu'ils eurent pris place, Lynn lança:


"Alors, on vous a manqué? "
Revenir en haut Aller en bas
Whoami
Créateur & Administrateur
Créateur & Administrateur
Whoami

Réputation : 4714
Age : 33
Localisation : Bordeaux

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 16:54

Whoami salua Lynn et Sek d'un signe de la main, en leur précisant qu'il était content de ne pas les savoir morts.

Le spectacle offert par la nouvelle venue était magnifique et envoutant, si bien qu'une bonne partie de la salle riait et dansait joyeusement. Whoami ne fit pas de résistance futile et se prit un peu au jeu, peut-être pour se changer les idées sur les évènements antérieurs.

Pendant quelques minutes, il tapait dans les mains en chantant et en buvant des breuvages rafinés de Fédoran. Il n'avait pas vraiment de talent pour l'art mais savait en apprécier la saveur.

Néanmoins quelque chose le chiffonnait encore.
Malgré l'ambiance au beau fixe de la taverne, malgré les nouvelles rencontres atypiques, quelque chose clochait depuis le début de cette soirée. L'atmosphère redevenait maintenant oppressante, un léger détail compressait l'air qui résidait dans ses poumons, un minuscule petit quelque chose lui tambourinait les tempes pour lui dire de rester vigilant. Mais pourquoi ?
Sans doute une sensation de stress se disait-il, mais c'était totalement irrationnel pour un chasseur de sa trempe et vu l'instant actuel.
Étais-ce les lunes et le contrecoup ? Ou l'assassin envoyé sur Lynn et Sek ? Non, là encore ce n'était pas ce genre de détails. Quoiqu'il en soit, il n'aimait pas ça du tout, vraiment pas du tout...

Tapotant frénétiquement du pied, il commença à scruter les alentours avec inquiétude. Regardant en direction des murs, du sol, du plafond et de l'ensemble des clients, il recherchait un détail anormal, un minuscule petit moustique à écraser pour être enfin tranquille.
Le temps était à la musique, si bien qu'il ne réussissait pas à se concentrer convenablement au milieu de ce brouhaha. Il ne tenait plus en place, il fallait qu'il trouve, il fallait qu'il sache !

Le chasseur se leva calmement et s'éloigna discrètement de la table. Il inspecta en détail le bar, la cuisine, le couloir et les escaliers avant de se rapprocher de l'estrade ou jouait la nouvelle. Il observa les alentours mais ne vit rien d'anormal puis il s'approcha de la fenêtre pour transpercer les carreaux du regard, en vain.
Scrutant le moindre détail à l'extérieur, il ne trouvait pas et cela l'énervait profondément...


** Personne dehors, pas même la milice, pas même un animal ni une feuille morte. Ils ont bien fait leur travail et doivent être fatigués les pauvres choux, il est tard après tout et on ne voit que dalle. Pfff pas simple tout ça, pas simple...**

En fixa un peu plus longuement un balcon en hauteur sur lequel un petit nuage noir se dessinait. Deux yeux brillants et malveillants apparurent soudainement, le fixant avec rage avant de se tourner vers l'endroit ou chantait la troubadour.
Son œil gauche changea de couleur pendant qu'une lumière jaune se dessinait dans le lointain. Il tiqua, et dans un réflexe digne d'un félin, il se propulsa vers Gwen pour la pousser brutalement hors de l'estrade.


- Merde !!!

Mais sa réactivité fut insuffisante pour sauver les deux... Une fleur d'elixia perfora le mur avant de s'écraser dans l'épaule du chasseur, le propulsant violemment tout en libérant de petites pétales colorée qui vinrent délicatement se poser sur le sol.
Whoami, sous la violence du choc, passa par la fenêtre opposée désormais en miettes avant de rouler sur plusieurs dizaines de pieds. Il s'écrasa dans l'obscurité, face contre terre, au milieu d'une rue désormais vide.

Criant à cause de la douleur, il ouvrit les yeux et ne pouvait pas se permettre de rester là sans rien faire, à la merci de l'agresseur mystérieux.

Le beau gosse se retourna sur le dos il eût un choc qui aurait terrifié même les plus grands combattants d'Adreis.
Son agresseur était déjà là, son visage trop familier à quelques centimètres du sien. Elle le dévisageait de ses yeux agressifs et brillant avant de lui esquisser un sourire radieux. Lui, ne bougea pas, a demi étonné par l'entité qu'il avait en face de lui. Celle-ci ouvrit la bouche, et calmement, lui siffla :


- Et si tu restais en dehors de tout ça ?
- Et si tu allais te faire foutre, pouffiasse ?
- Hi hi hi !

_________________
Administrateur principal du projet, créateur et développeur.

"Adreis, les 3 lunes" Alpha fermée en cours.
Sortie de la béta publique : Pas de date prévue actuellement...


Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Valnor10

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Staff_11
Revenir en haut Aller en bas
http://projet-adreis.exprimetoi.net
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 18:28

Une nouvelle arrivante. Une troubadour qui plus est ! Kyara l’accueillit avec le sourire. Michael et Whoami se présentèrent mais la belle demoiselle ne laissa pas le temps aux autres personnes présentes de se presenter à leur tour qu'elle était déjà partie sur la petite scéne de l'auberge.

** Une flutiste... Elle est douée **

En jouant, Gwendolyn se mit à danser. Kyara apreciait, Senryl s'il était là aurait apprecier aussi. Elle vit Whoami se lever mais resta concentrer sur la musique et puis sans qu'elle comprenne comment le jeune homme en question se jetta sur Gwendolyn et fut projeté hors de l'auberge.
Kyara se leva brusquement sous l'effet de la suprise.


- Qu'est ce que ... ??? Qu'est ce qu'il vient de se passer ?? Qui attaque ??

La violoniste se précipita sur la fenetre pour voir si le chasseur de prime n'avait rien, mais elle y trouva aussi Lunelia. La shalos se mit à siffler tel un serpent ! Qu'est ce qu'elle voulait encore ?? Fanaa ? Si elle venait encore la chercher la lunaire trouverait du monde sur son passage !
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 19:30

Michael accueillit la nouvelle tournée générale avec un sourire. Si il avait de l'argent et l'envie de le dépenser, il n'allait pas s'y opposer, il avait soif après tout. Dès que les chopes furent servis, le fédorien s'en empara d'une pour goûter la spécialité de la maison. Un étrange mélange, le goût du vin, mais avec un goût de miel aussi ?

-pas mauvais hein ? De l'hydromel, du vin avec des épices et du miel des montagnes.

Le jeune homme approuva d'un hochement de tête, laissant un grand sourire sur le visage de la serveuse, pourquoi encore une femme pour ce travail ? Un mouvement derrière celle ci attira son regard. Lyn et Sek qui revenaient de leur petite balade, il ne restait plus qu'à espérer qu'elle se soit calmés. Par contre, la personne qui les accompagnait était encore inconnue au bataillon, pourtant, Sek ne la quittait pas des yeux. Le fédorien, les observa intrigué, le courant passait entre eux ou quoi ? Une drôle de sensation, comme si... Non, il devait trop s'en faire. Il n'avait même pas eu l'occasion de demander aux autres pour quelle raison ils avaient donnés un coup de main dans le sauvetage de Fanaa. Elle était de leurs connaissances ? Ils avaient été engagés comme lui ? Ou d'autres raisons ? Aucune idée pour le moment, bah, ce n'était pas forcément important. Gwendolyn se leva précipitamment, non sans avoir jeté quelques regards perdus autour d'elle.

-Et bien, je vais de ce pas utiliser l'estrade de cette auberge. Ma musique sera donc le gage de ma gratitude.

*Hum, je n'aurais pas pensé si tôt. Elle n'a pas l'air à l'aise...En même temps, je crois que l'on fait une drôle d'assemblée.*

Le jeune homme se retourna, un sourire aux lèvres, applaudissant comme les autres pour encourager la troubadour. La mélodie s'éleva. En fait, il n'y avait pas besoin de l'encourager, son talent était largement suffisant. Un air entraînant qui diffusait sa chaleur dans l'assemblée. Michael se laissait emporter doucement quand la jeune femme se mit à danser au rythme de sa musique. Un éclat dans son regard, elle, elle avait trouvé sa place, c'était peut être pour cela qu'elle brillait tellement. Le jeune homme ferma les yeux un instant, cela lui arrivait aussi de briller, mais c'était dans des occasions bien différentes. Dans un travail simple du bucheron soutenu par quelques notes de violon, sous la pluie et les éclairs contre deux ombres shalos, en jouant avec son petit frère et sa soeur, ou en observant Fanaa toujours vivante. Et aussi, bien entendu, la lueur qu'il dégageait avant de relâcher son elixia contre ses ennemis. Oui, il était bien différent. Sa tête battait doucement au rythme de la mélodie. Sa vie, sa liberté...

- Profitons en tant que cela dure.

"Alors, on vous a manqué? "

Rejetant sa tête en arrière, émergeant doucement, Michael fixa Lynn quelques instants.

- Un peu. Il manquait une personne caractérielle et un timide à cette table.

Avant qu'ils n'aient le temps de se vexer, un léger rire glissa en même temps que le fédorien leur tirait une langue rouge. Il aimait le monde, tant pis si cela impliquait quelques prises de becs. Les fédoriens n'étaient pas connus pour être rancuniers en même temps, ils explosaient une fois, cela leurs suffisait.

-La belle voix, c'est une troubadour appelée Gwendolyn, elle reviendra peut être ici après. Sinon, rien de nouveau.

Pourtant au moment ou il se taisait, une drôle de sensation l'entoura, et elle était bien moins agréable que la chanson. Remettant sa tête dans le bon sens, il laissa filer son regard sur la salle. Whoami était non loin de l'estrade, cherchant quelque chose aussi. Ce n'était pas que son imagination cette fois. Le chasseur hurla en plongeant sur la troubadour, dans le même temps, un carreau explosa, transpercé par un projectile violet qui percuta le fédorien, l'envoyant gicler par la fenêtre. Michael se redressa aussitôt comme bon nombre de client. Certains, tirés de leur rêverie, allaient voir l'état de la troubadour, d'autres s'enfuyaient, d'autres encore dégainaient leurs armes, le jeune homme lui, se précipitait à la fenêtre d'on était venu l'impact. Mais il n'y avait rien. Jurant il observa la ruelle dans laquelle avait giclé le chasseur de lunaire. Celui ci était étendu au sol, une silhouette noire à ses cotés d'où s'échappaient des reflets jaunes. Michael fila à travers la fenêtre en dégainant sa lame, pivotant sur lui même pour faucher l'agresseur. L'attaque rebondit sans dommage sur une protection d'elixia, n'ayant pour seul effet que de faire se retourner deux yeux jaunes flamboyants. Lunelia...

-Qu...Encore toi ? Mais merde, qu'est ce que tu nous veux !?

Une pensée lui fit courir un frisson le long de son dos. Fanaa... Le fédorien recula d'un pas, la lame en position basse. Ce n'était pas la peine d'attaquer, mais qu'elle tente un seul mouvement en direction de l'auberge...
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn

Gwendolyn

Réputation : 144
Age : 24

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 19:49

Gwendolyn se sentait heureuse, dans son élément. Au milieu de cette scène, avec toutes ces personnes qui la regardaient ... le gout de la liberté sur la langue. La musique l'entrainait, elle dansait comme si sa vie en dépendait, comme si elle mourrait en s'arrêtant. Le monde entier avait disparu autour de cette petite auberge, tout ce qui comptait : voir ces gens s'amuser, danser, rigoler. C'était tout ce qui comptait, rendre les gens heureux ... Puis Gwendolyn remarqua du coin de l'oeil l'une de ses nouvelles connaissances, Whoami, se lever. Cela l'inquiéta, quelques minutes avant, il suivait le rythme de la musique aussi bien que les autres. Que se passait-il ? Pourquoi sa mélodie ne l'envoutait-elle plus ? Elle continua pourtant de jouer de la même façon, regardant les allé-retour de cet étrange personnage. Il cherchait quelque chose, mais quoi ?
Pendant un court laps de temps, elle ne lui prêta plus attention pour s'approcher d'un homme au bord de l'estrade. Celui-ci la regardait avidement, un billet à la main, le regard brillant. Elle lui fit quelque chose qui ressembla à une révérence dansante, et un clin d'oeil ... l'homme déposa le billet au milieu des autres pièces qu'on lui avait lancé. L'argent serait au menu ce soir ! A la bonne heure. Puis .. tout se passa très vite. Elle fut "déconnectée" de sa musique quand une masse vint s'écraser contre elle. Prise au dépourvue, son souffle fut coupée en atterrissant, alors que la personne qui l'avait écrasée volait à travers la fenêtre opposée. Des cris commencèrent à retentir autour d'elle, mais elle restait étendue là, au milieu de l'estrade. Des personnes se penchaient sur elle, lui demandait si cela allait. Quelques-uns lui disaient qu'il fallait fuir, qu'elle devait se redresser .. Etourdie, elle n'arrivait pas à se concentrer .. pourtant ... pourtant elle le devait. Gwendolyn se releva péniblement pour voir la seconde troubadour de sa table de compagnons à la fenêtre .. qui était brisée ! Elle écarta d'un bras les clients qui lui bouchaient la vue. Elle se souvenait maintenant, la personne qui l'avait heurtée l'avait traversée. Se redressant, elle s'approcha de la jeune femme près de la fenêtre, l'entendant parler d'une attaque. Attaque ?
La flûtiste jeta un coup d'oeil à travers la fenêtre et vit tout d'abord Michael debout, sur la défensive, l'épée basse. Puis, plus loin, Whoami étendu au sol... elle avait du mal à s'accoutumer à l'obscurité à l'extérieur mais une femme était avec lui. Il dégageait d'elle une lumière jaune, étrange, elle n'avait encore jamais vu cela. Cette femme les regarda une fraction de seconde, et dans ses yeux, Gwendolyn ne vit rien d'autre que de l'agressivité et une sorte de soif meurtrière. Un frisson la parcourut, et la femme reporta son attention sur Whoami en passant sur Michael... Une seule pensée semblait clignoter dans l'esprit de la troubadour : cet homme au sol qu'elle venait juste de rencontrer aller mourir si on ne faisait rien. Elle frôla le bras de l'autre troubadour, les yeux écarquillés :


-Qui... qui est-ce ? On ne peut pas rester là.. elle.. elle va le tuer ! Pourquoi Michael ne fait-il rien ?

Gwendolyn serra sa flûte entre ses doigts, et elle se sentait impuissante. Cette femme ... il dégageait d'elle une telle puissance ! Une telle force ! Elle, une troubadour, contre tel mage ? Elle n'aurait pas encore émis un son que sa vie la quitterait déjà. Elle se sentait si faible, si insignifiante face à elle ... Pourtant .. elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas laisser Whoami tout seul face à cette femme ! Son impulsivité la poussait à jouer pour protéger le jeune homme, même si cela ne servirait à rien, même si elle ne venait seulement de le rencontrer, même si cela allait lui faire perdre la vie. A quoi bon vivre, si on avait fuit comme une lâche ?
Inconsciente, téméraire, voire même fortement stupide, la jeune troubadour portait déjà la flûte à ses lèvres ...
Revenir en haut Aller en bas
Lunelia

Lunelia

Réputation : 264

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 1:38

La prêtresse détourna légèrement le regard pour observer l'insecte qui s'était jeté sur elle. Passant d'une certaine joie à une certaine exaspération, elle regarda à nouveau le bellâtre en lui offrant un sourire radieux.

- Ah bah alors ? Tu as des petits toutous ridicules maintenant ? Comme c'est mignon, j'adore jouer avec les animaux hi hi hi !

Elle disparu dans un nuage de fumée jaune en forme de rose, devant les yeux horrifié du chasseur. Celui-ci hurla un ordre à ses sois-disant sauveurs tout en croisant le regard de Michael apparemment surprit du rebond de sa lame sur une simple toge.

- Tirez-vous ! Bordel tirez-vous !

Trop tard ! Deux petites bombes d'elixia explosèrent instantanément à proximité des deux aides potentielles, repoussant Michael un peu plus loin et éjectant Gwendolyn dans la rue, la désarmant de sa flute. La folle courra vers Michael qui roulait encore par terre, l'attrapa en pleine course par le dos, le traina face contre terre sur quelques mètres et lui susurra à l'oreille.

- Hi hi hi, tu es ridicule petit mercenaire pathétique. Tu ne peux pas non plus protéger ce qui t'es cher. Ta force physique n'est rien et ton esprit est minable. Considère ça comme un avertissement ! La prochaine fois, je serai moins clémente !

Elle marqua une pause et ria

- Enfin, si tu t'en sors !

La prêtresse le releva, plaqua la main sur son torse et une énergie étrange l'envoya valser en direction d'un mur en pierre, le crane sans protection en avant. La chute était longue et l'issue inévitable mais avant que celui-ci ne percute fatalement la caillasse, une partie du mur explosa, ayant pour effet de laisser le combattant finir sa chute au milieu d'une neige épaisse, non sans quelques roulés-boulés.

Whoami s'était relevé rapidement, avait dégainé et avait tiré carreau explosif !
Il rangea ensuite calmement son "instrument" et sorti un étrange bâton qu'il se mit à mâchouiller, avant de lâcher un juron.


- Reviens par ici grognasse, c'est moi ton adversaire !

Il rayonnait désormais de son étrange lueur violette, même s'il ne le fallait pas étant donné les lunes capricieuses et le contrecoup subit quelques heures auparavant.
Il attrapa doucement sa dague et la fit tourner dans la paume de sa main, sous le regard amusé de la Lun, qui riait et riait encore.
Celle-ci ne fit aucun stratagème et s'approcha du chasseur en dansant et chantant. Celui-ci ne bougeait pas pendant qu'elle effectuait son rituel autour de lui, effleurant sa peau et son visage.


- Abandonne Fanaa et cette compagnie mon petit, elle ne te sers à rien !
- Je n'abandonnerai personne qui puisse servir à ton peuple de catins sanguinaires et totalement inconscientes.
- Hi hi hi, c'est toi l'inconscient, et toc ! Vient prendre le thé à la maison au lieu de dire des bêtises !
Mais d'ailleurs, pourquoi tu ne te détruit pas toi même ? Après tout tu nous sers même si tu ne le sais pas !

A cette phrase, le chasseur explosa de rage et le rouge fédorien se mêla au mauve. La destruction était apparue dans son regard et il devint totalement incontrôlable. Il avait conscience de son adversaire, il savait qu'il ne s'en sortirait pas indemne et son épaule lui faisait mal, mais il ne pu s'empêcher de lui cracher son venin en pleine figure.

- Jamais, JAMAIS tu entends ! Jamais je ne vous servirai bande de raclures !
Ton peuple de putes peut se carrer profondément ses idéaux car je vous égorgerai toutes comme des gorets. Je danserai sur vos cadavres, les découperai et les jetterai dans une marre d'excréments car vous ne méritez pas mieux. De quel droit vous décidez de qui on doit être et de quand on doit vivre ou mourir ? Plutôt crever que de me rabaisser à votre niveau ! Vous n'êtes que des sous-merdes !

Elle lui retourna une torgnole si rapide qu'il ne vit pas le coup venir.
Il dégaina sa dague en retour et perça littéralement la barrière pour frapper le bras de la Lun, la faisant saigner.
La contrepartie était rude vu que son dos se mis à saigner à son tour, au milieu des cicatrices. Néanmoins il serra les dents et se prépara à porter le second coup quand la Lun attrapa son poignet, fit un tour sur elle même en le tordant et lui frappa dans sur l'épaule déjà endommagée.
Whoami hurla pendant qu'il sentait doucement le cartilage se craquer et l'os se démener sous les coups des ondes elixiennes, la douleur était vive, répétée et il savait que Lun n'aimait pas ça.
Le chasseur, pourtant en difficulté, ria compulsivement à son tour.


- Ha ha ha ! Masochiste, ça te fait aussi mal qu'à moi, n'est-ce pas ? Souffre , j'aime ça, chienne galeuse !
- Hi hi hi, tu me connais bien et ton pouvoir grandit. C'est bien ! Très bien ! Je suis fière de toi !
Une fois que tu seras prêt, peut-être que je me dirait que toutes les tortures que je t'ai faites endurer en valaient la peine.

Elle l'embrassa sur la joue et les souvenirs lui revinrent, la chair creusée à la dague sans anesthésie sur tout le corps, l'elixia horrible coulé en lui sans aucune précaution et son cœur, son œil... Non stop ! Rien que cette pensée le faisait encore souffrir, des dizaines d'années après !
Il regarda la prêtresse et tenta une nouvelle attaque, cette dernière esquiva et recula un peu en dansant.

Il restèrent face à face à se contempler et la Lun tira la moue en regardant en l'air.


- Vient te battre et prend ça au sérieux, je n'en ai pas fini avec toi connasse !
- Hum, pas maintenant, j'ai un rendez-vous hi hi hi, nous nous reverrons plus tard...

Elle commença à disparaitre et le chasseur s'élança sur elle, en vain, il passa au travers du nuage jaune habituel, s'écrasant sur les pavés gelés encore une fois.

- Abandonne le combat avant qu'il ne soit trop tard ! Mon enfant...

Whoami se releva difficilement cracha par terre en guise de désapprobation, il fit demi-tour et courra en direction de la troubadour encore au sol. S'agenouillant, il lui murmura avec une voix réconfortante.

- C'est fini, comment vous sentez-vous ? Vous pouvez vous lever ? Vous n'avez pas mal ?

Lunelia était bel et bien revenue le mettre en garde, mais contre quoi ? Contre qui ? Dans quel but ?
Tant de questions sans réponses, ça l'énervait sensiblement...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 10:29

La voleuse sourit a Sek et Lynn pour les accueillir... elle se mordit la lèvre inférieur en se rappelant que Lynn ne pouvait pas voir ledit sourire. Elle attrapa un bout de pain d'épice et se servit a son tour d'un verre d'hydromel. C'était bon...

Une frisson parcourru soudain son dos... Comme une alerte silencieuse. Un danger? Whoami s'était levé.... et fut projetté... Tout se passa vite... très vite... Trop vite?

Adwel était maintenant parfaitement réveillée... L'adrénaline due à l'attaque coulait a flot dans ses veines... Elle se leva et courru a l'étage, montant l'escalier quatre a quatre. En quelques instants, elle était devant la porte de la chambre qu'elle ouvrit brutalement, le visage emplie d'une inquiétude qui la rongeait.


- Fanaa!! Par les pluies torentielles, fit-elle en se jettant sur la jeune fille, la serrant contre elle de manière maternelle J'ai cru que... Ne descent pas... On doit rester la... La... Lun est ici... restons la...

La voleuse avait peur de perdre la poupée... Si peur...
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 10:37

- Tout ceci est quand même formidable... J'ai réussi a trouver la bande d'aventuriers la plus interessante d'Adreis!

Hakuren notait et notait. Elle n'avait pas bougé le petit doigt... En même temps, elle savait que la Lun était... indestructible... pour le moment. Les informations qu'elle avait n'étaient pas encore suffisante et la mage n'avait guère envie de s'échiner a faire de l'empirique avec une dangereuse détraquée si puissante.

Alors elle notait... notait... Et appuya si fort sur son crayon de graphite qu'il se brisa.

Par quel terrible malédiction était-elle tombée ici? n'avait-elle pas déjà son lot de mauvaises ondes?

L'air autour d'elle se rafraichit. Les clients qui ne la connaissaient pas méttaient cela sur le compte d'un courent d'air généré par l'ouverture impromptue.

La mage serrait les dents. Elle aurait été bien mieux a l'université. Enfermée dans un monde de connaissance et d'apprentissage... Et sans risquer ni sa vie, ni celle des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Auberge de la Lumière Bleue   Auberge de la Lumière Bleue - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auberge de la Lumière Bleue
Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barre bleue
» Bannière sans bande bleue sous Prosilver
» Premiers pas - merci de vos commantaires
» Script de lumière de Noel
» Lumière au survolage des pseudos sur toutes les pages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Ilymir-
Sauter vers: