Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Grotte de la Secte - Nuit Sanglante

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Juil 2010 - 12:37

Le combat ne se déroulait pas vraiment comme il l’avait prévu. Cette garce était rapide, vicieuse, et la moindre inattention lui valait une nouvelle blessure. Il avait pris la pire lorsqu’il avait été distrait par le réveil d’un autre des intrus. C’était une véritable épidémie !
Il arracha la lame que la médiovienne lui avait laissé dans le bras. S’il laissait faire, elle le saperait petit à petit. Maintenir l’illusion du passé n’était pas gratuit, et jamais il n’avait prévu de devoir le faire en plein combat. Finalement, peut-être devrait-il se résigner à les massacrer grossièrement à grands coups d’elixia plutôt que de s’adonner au plaisir raffiné du rituel. C’était pourtant si agréable…
*Tout d’abord les hommes…*
Non, il n’y renoncerait pas tant qu’il pourrait faire autrement. Tandis que son adversaire se saisissait d’une épée apparemment bien lourde pour un corps si frêle, le Grand Maître sentit quelque chose peser sur sa jambe. Ne pouvant se permettre une nouvelle erreur, il ne quitta la voleuse des yeux qu’une fraction de seconde, le temps de noter qu’une espèce de petit lézard à plume lui grimpait dessus.
*Qu’est-ce que c’est encore que cette saleté ?*
Impossible de s’en débarrasser de la main sans affaiblir sa garde. Il pesta intérieurement, puis se lança dans une série de feintes et d’attaques. Son adversaire avait une allonge plus grande, mais s’il la pressait, elle s’affaiblirait plus vite. Il l’aurait ainsi à l’usure. Il espérait également que les mouvements brusques enverraient valdinguer la créature bizarre.
Il venait de rompre, après une passe particulièrement intense, quand l’odeur de brûlé lui parvint aux narines… Ne faisait-il pas chaud tout à coup ? Mais… Sa toge prenait feu !
C’était l’élément de trop. Déconcentré, il sentit la magie lui échapper. L’illusion du souvenir se brisa.
Par-dessus le marché, il s’était exposé à une éventuelle attaque de la médiovienne…
*Tant pis pour les sacrifices, il y en aura d’autres !*
Voilà ce qu’il aurait dû faire depuis le début. Il se concentra, et un bouclier d’elixia jaillit de son corps, éteignant le feu, éjectant le lézard et repoussant Adwel.
Maintenant protégé, il se prépara à faire face à tous les ennemis, et à les broyer…


HRP: Entre le "il s'était exposé à une éventuelle attaque de la médiovienne" et "repoussant Adwel", Adwel a bien évidemment une action de son choix (kill du boss excepté, of course ;p) ^^
et les PJ se réveillent tous mais seulement APRES leurs cauchemars personnels ! ni feinte ni esquive possible on n'y échappe pas :p
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Juil 2010 - 13:51

Fanaa marchait dans la neige rouge. Ses pieds avançaient d'eux-mêmes, elle n'avait qu'à se laisser guider. Elle ignorait ce qu'elle faisait, où elle allait, mais son corps n'hésitait pas lui. La lune rouge, le ciel rouge, la neige rouge. Le rouge était partout. Le rouge. La plus belle des couleurs, sa couleur préférée, la seule qui avait du sens ... mais ce rouge là était effrayant. Il était malsain, il ne la rassurait pas comme d'habitude. Il lui faisait peur.

Fanaa poussa la porte et vit les enfants. Les enfants tremblaient, terrorisés, ils étaient sales et frigorifiés. Et avant qu'elle ait pu les prendre dans ses bras, les calmer, les rassurer, ils avaient disparu. Et elle se retrouva agenouillée au sol, les poignets ligotés accrochés à une chaîne qui pendait du plafond. Le sol poisseux de sang, l'odeur de chair brûlée, le bruit des gouttes qui tombent au sol. Rouges et salées. Réussir à entendre, dans le silence si oppressant qu'il fait mal aux oreilles, le bruit normalement inaudible de la lame découpant la peau. Hurler de douleur à s'en déchirer les cordes vocales mais sans jamais produite aucun son. Se perdre. Se perdre.


Fanaa était sous le lit, la peur aux tripes. La grosse main qui soulève le dessus de lit qui la camoufle, qui l'attrape et la balance sur le matelas. C'était Gavriel qui était là. "Je t'aime Fanaa. je t'aime et tu vas m'aimer aussi. Dis mon nom. Dis mon nom Fanaa. Aime moi!" Elle ne comprend pas ce qui se passe, il lui fait tellement peur ainsi ... et tellement mal au dedans d'elle. Pourquoi il fait ça ? Et elle ne peut pas réagir et elle ne peut pas s'échapper la porte est fermée et personne ne vient, personne. Il n'y a que lui, son regard fou, son visage déformé par un rictus. Il est encore en colère, encore. Toute son attitude, tous ses gestes laissent transparaitre son amertume, sa rancœur, son énervement. Il était encore fâché, il était toujours fâché même lorsqu'il tentait de le cacher. "Dis mon nom; dis mon nom Fanaa!"
Mais elle ne pouvait pas dire son nom, elle ne pouvait pas car il avait plaqué sa man sur sa bouche. Il la bâillonnait. "Je t'aime Fanaa, je t'aime tant!" Alors c'était cela l'amour ? Posséder la personne par la force et la peur, l'empêcher de partir ? Faire mal ? Fanaa détestait l'amour. Elle le haïssait.

Une nuit sombre et glaciale. Fanaa était au sol, frigorifiée, perdue, abandonnée, sans forces, percluse de douleurs. Il était parti. Il était parti très loin celui qui l'avait sauvée de son bourreau. Il lui avait coupé la tête et puis il s'était sauvé, très vite, sans un regard en arrière. Sans un mot.

Amour ... Fanaa ressentait de l'amour pour son sauveur. Ciel. Et il n'avait pas dû apprécier. Si il s'était attendu à ce qu'elle agisse avec lui comme Gavriel avec elle, alors c'était normal qu'il l'ait fuie. C'était normal. L'amour était une chose si dégoûtante, si exécrable, avilissante.
Il ne voulait pas que Fanaa le salisse, l'infecte, le corrompe, le souille. Elle n'était rien d'autre qu'une affreuse gangrène. Elle l'avait vu dans son regard une fois. Lorsqu'il l'avait frappée. Elle méritait de rester seule dans le noir. Loin de tous, loin de lui.

Le sortilège prit fin, mais cela ne changea rien pour Fanaa. Dans le cauchemar comme dans la réalité, elle se retrouvait esseulée dans l'obscurité.


Dernière édition par Fanaa le Ven 23 Juil 2010 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
agonie

agonie

Réputation : 472

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Juil 2010 - 13:56

Graouill-hi s’apprêtait à insuffler une dose d’élixia supplémentaire quand il senti le sort du souvenir s’effondrer. Il se retourna pour voir le mage s’armer d’un bouclier d’élixia. Avec tout ces sorts qu’il lance, il devrait quand même finir par faiblir, pensa-t-il. Se désintéressant de Sek, qui se réveillerait de toutes manières bien tôt. Il saisit son médaillon et le tint à bous de bras en direction de son ennemis.

La lumière percera la pénombre et repoussera les démons jusqu’aux entrailles de la terre
Dieu tout puissant, nous te supplions de nous donner la force de vaincre tes ennemis,
et de nous envoyer ta lumière pour les terrasser de ta resplendissance.


La lumière qui émanait du médaillon se fit encore plus intense et se concentra en un rayon qui vint frapper le bouclier du mage. C’était la première fois que Graouill-hi lançait un rayon saint, car c’était un sort d’attaque. Mais la peur donne des ailes et l’effet fut au delà de ses espérances. Le bouclier se déformait sous l’effet de la lumière, forçant le mage noir à rester concentré sur celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.viadeo.com/fr/profile/jacques.duflos1
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeSam 24 Juil 2010 - 0:37

Un frisson dans le dos, un hurlement étouffé. Michael se retourna en jurant, l'épicentre de cette agitation se situait trop loin de lui. Il tenta de plonger en voyant l'apôtre lever ses bras mais sans espoir, la vague d'elixia le frappa de plein fouet et, une fois tombé au sol, il ne se réveilla pas. Les yeux fermés, il revivait des évènements qu'il aurait préferé enfouir au plus profond de lui même. Le sortilège hésita un instant. Le plus tragique de souvenirs ? Mais dans un cas comme celui là, lequel était-ce, ils se valaient... Un flash, l'homme se trouva très loin, dans l'enceinte d'une place fortifiée, à des lieux de là. la chaleur est agréable, le ciel bleu, le rire de ses amis agréable. Que rêver de mieux ?

-Michael ! Descends de là.

La voix n'était pas forte, mais vibrante d'autorité. Un gamin baissa les yeux sur celui qui venait de parler. Grand, solidement charpenté, la barbe drue et les cheveux noirs, parsemé de gris. Son épée trainait toujours en bandoulière et son pourpoint de cuir était aussi usé que d'habitude.

-Rakn, laisse moi, il n'y a pas de danger là haut.

-Plus qu'en bas au moins. Descends mon garçon et vous aussi d'ailleurs.

Grommellement général tandis ce que les enfants sautait de toit en toit pour descendre de leur poste d'observation, ils ne devaient pas avoir plus de 6 ans. Le leader adressa un air penaud à ses compagnons.

-Désolé, il est toujours là.

Une grosse main l'ébouriffa rapidement.

-A ton avis, on apprends pas à un vieux moo à faire des grimaces.

-Mais alors laisse nous !

-Impossible, tu sais très bien pourquoi.

Les quelques mots marmonnés, menton vers le bas, n'aurait pas été du tout acceptés par sa maman. Mais les soldats les disaient toujours quand ils étaient agacés.

-Protection, la ville est dangereuse, je pourrais me faire mal, bla bla bla. J'ai mes amis avec moi et je ne suis plus un enfant.

Rakn se contenta de croiser les bras.

-Quand j'estimerai qu'ils pourront assurer ta sécurité, je te laisserai. Mais ce n'est pas encore le cas.

-Alors tu nous entraîne à nouveau ?!

La multitude de regards suppliants ne put que faire sourire le vieil homme qui leva les bras au ciel en soupirant.

-Si cela vous évite des ennuis... Allez chercher vos bâtons.

Un tonnerre de hurlements de joie avant que tous s'éparpillent comme sable au vent. Un jeune homme serra les poings, lui voyait les regards portés de l'ombre.


La scène changea, le jeune Michael et le même Rakn étaient assis sur un rempart et observait le désert.


-Tu m'as encore trouvé... Un jour, j'arriverai à te semer.

-Ah, tu peux attendre, le monde n'est pas assez grand pour que je ne te retrouve pas, c'est une promesse.

-Encore ce terme, pourquoi parles tu toujours de promesses avec moi.

Le guerrier tourna la tête, parlant posément.

-Qui sait ? Peut être parce que j'ai lié ta vie à la mienne à ta naissance ?

-Le fait que tu me protégerais, c'est ce que tu as dis à mes parents non ? Bah, ce ne sont que des mots.

-Et tu ne crois pas en leur pouvoir mon garçon hein ? Mais un véritable homme sent toute la force qu'il y à derrière de simples phrases. Toute parole est loi et tu ne peux pas ravaler une phrase car elle ne te convient plus.

-C'est trop compliqué...

-Tu comprendras.

Le silence s'instaura. Pas vraiment un silence gêné, ou embarrassant non. L'enfant réfléchissait, l'adulte le laissait appréhender cela avec sa logique. Le premier s'attrapa rapidement ses cheveux en grognant.

-Trop compliqué. Dis moi, c'est quoi ton épée ? Elle est plus grande que celle des soldats, mais pas assez pour faire une pique...

-Ah, ça ?

Rakn dégaina sa lame et joua un peu en réfléchissant la lumière du soleil sur les vêtements de son protégé.

-Elle n'a pas de nom... C'est un mélange personnel.

-Elle doit être très forte alors ?

-Pas vraiment. Maniée à une main, elle est trop longue pour une épée maniable, maniée à deux, trop légère pour avoir l'efficacité d'une hache.

-Elle ne sert à rien alors ?

-Elle sert à me rappeler que je suis au milieu. Ni un assassin, ni un samaritain.

-Je ne comprends pas.

-Tu comprendras un jour.

Il esquissa un sourire devant l'air renfrogné. Suspendu dans le ciel, le mercenaire étendu dans le temple serrait ses poings. Le décor se brouilla, laissant juste un visage sortir du nuage, un bras fantomatique indiquant une direction.

-Par ici, le monsieur m'a dit qu'il fermerait derrière nous. Rakn ne pourra pas nous empêcher de nous amuser cette fois. Ais pas peur, on a 8 ans après tout.

Une porte qui claque, et d'innombrables sourires qui apparaissent. Ceux des enfants se dissipèrent rapidement. Les adultes étaient nombreux, sales et armés.

-Qui aurait cru que cela serait si simple.

Tout devint noir. Quand ils relevèrent les yeux, ils étaient attachés dans un endroit froid et humide, de storches flambant pour repousser l'obscurité. quelques bribes de voix s'échappèrent.

-Pourquoi tu.....tous ? Seul le gamin du bureaucrate comptait !

-On pourra toujours les vendre.

-Et comment les faire sortir. Non, il va falloir les tuer.

-Tous ?

-Non, le fils de Relin a un droit à un traitement spécial. Cela apprendra à son père à ne pas chercher des noises au patron, ils ont capturé la moitié du clan, on lui ramènera la moitié de son fils écorché.

Les bandits se retournèrent avec un sourire, d'un geste de la main, faisant signe aux endormis de venir. Combien étaient ils ? Par ses yeux d'enfants, il en voyait une centaine au moins qui tiraient leur couteau.

-Chacun un bout.

Les liens étaient trop serrés, les enfants tentèrent de hurler, mais personne ne pouvait les entendre. Un couteau s'enfonça dans la tendre chair du plus proche. Le sang goutta doucement.

-Vous ne voulez que moi, laissez les autres en dehors de tout cela !!!

- Comme si on allait t'écouter.

-Vous devriez ! Vous allez payer au centuple, je vous le promets !!

Un corps s'effondra sans vie, basculant d'un escalier. La sentinelle gisait décapitée. Le seul qui aura eu une mort rapide. Rakn se précipita, lame au clair, les bandits se retournèrent comme un seul homme. Quelques minutes plus tard, Le dernier truand tentait de retenir ses tripes qui tombaient lentement. Le vieux guerrier reprit lentement son souffle avant de s'agenouiller pour défaire les liens qui retenaient les jeunes enfants. Sa voix vibrait de colère et de fatigue.

-Mais qu'est ce qui vous as pris, bande d'inconscients ?! Vous avez tant envie de mourir !

Le dernier lien se défit et une fillette se jeta dans les bras de son sauveur en pleurant. Michael lui, massait ses poignets, penaud et conscient de sa chance. la tête baissée, il s'approcha.

-Excuse moi...

-Tu fais bien !

Un éclat, un cri du fantôme fédorien qui connaissait déjà la fin. Rakn plongea sur Michael, le plaquant au sol.

-Michael. Dans mon dos. Prends mon épée, il en reste un !

-Mais...

-Fais le !

Le garçon s'exécuta en grognant d'effort. C'était bien plus lourd que ses armes de bois. C'est à ce moment qu'il vit enfin la flèche et le sang gouter de la poitrine de son mentor.

-AHHHHHH !!

Un noir, quand il rouvrit ses yeux, un homme gisait, la bouche horriblement étirée par une épée lui transperçant la mâchoire.

-Rakn ! Comment ? Pourquoi ? !

-Une chose... à la fois mon garçon. Je me faisait vieux, je ne lai...keuf. pas vu. Et sinon, c'était toi la cible.

-Mais...

-J'ai...promis.

-Tu n'avais pas à faire cela ! Ce n'était que des mots !

- Pas pour moi...urgh. Fais moi une faveur... Prends l'épée.

Laissant libre cours ses larmes tandis ce que ses amis cherchaient du secours, le juene Michael souleva la pièce d'acier.

-Voila, c'est bien. Tu peux assurer ta sécurité, je peux te laisser. J'ai respecté mes engagements. Une dernière chose je t'en pris.

-Ce que tu veux...

-Occupe toi de ma femme et de ma fille.

Le gamin écarquilla les yeux, et songea un instant, la réponse parvint entre deux sanglots en même temps qu'une bulle de sang éclatait sur le visage du mourant.

-Je te le promets !

Un pâle sourire monta aux lèvres du garde du corps qui avait sacrifié sa vie pour tenir sa parole.

-Tu vois, tu as compris.

-Rakn... Rakn !! Reviens ! Reviens, je ne m'enfuirai plus ! Non Non NON !!


Un flash, un hurlement, Michael se redressa brusquement, la main cherchant son épée qui ne se trouvait plus avec lui. Il se sentit perturbée et vit Adwel plus loin qui tenait son bien. Pendant une seconde, l'esprit embrumé, une violente pulsion de meurtre le prit. Mais sa promesse était bien plus importante.Le jeune homme intercepta Adwel qui venait de se faire éjecter par l'ennemi. Le grand prêtre se situait au centre d'une bulle de protection. Putain de palouf... Un rayon de lumière fila à coté de lui, faisant onduler le bouclier.

-Je hais ces foutus sortilèges.

Il valait mieux qu'il ne fonce pas tête baissée sur l'écran, mais que le mage montre un seul signe de faiblesse et un démon fédorien serait dans l'instant dans son périmètre. Son regard s'arrêta pour fixer un point, la dague sacrificielle du fanatique...Délicatement, il récupéra son épée des mains de la médovienne, la soulevant comme si elle ne pesait pas plus qu'une plume... Une ouverture, que les mages pratiquent une ouverture, que ce monstre laisse une faille. Il n'avait pas besoin de plus.

-Quel prêtre dévoué... Caché derrière un insecte, caché derrière des fidèles, caché derrière un miroir, caché derrière un voile, caché derrière un bouclier. CROYEZ VOUS QUE LE "DIEU" QUE VOUS HONOREZ SOIT UN LÂCHE DE VOTRE ENVERGURE !!!!

Un seul doute. Pas moins, mais si il y avait plus, cela faciliterait sa tâche...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeDim 25 Juil 2010 - 17:50

La petite fille courrait à travers les rues de Shalanos, essayant d'échapper à ses poursuivants. Elle faisait partie d'un groupe d'enfant qui se faisait pourchasser par d'autres enfants, chacun défendant son territoire. Le groupe le plus fort remportant la partie. La petite shalos trébucha sur un pavé mal positionné, d'un moulinet des bras elle retrouva son équilibre, elle regarda derrière elle pour voir si on la poursuivait toujours mais ne vit plus personne, elle n'eut pas le temps de tourner la tête pour regarder où elle allait, que quelque chose arrêta sa course, enfin non pas quelque chose mais plutôt quelqu'un...
Quand elle leva la tête pour regarder qui c'était, elle rencontra deux yeux verts encadré par de long cheveux blond. Le garçon devait à peine être plus âgé de quelques années qu'elle. Un homme l'appela, chacun était habillé richement. Du bruit derrière elle, la jeune fille tourna la tête pour voir arriver une partie de ses poursuivants, elle se remit donc à courir... courir... courir... Ses pieds nus lui faisait mal mais elle devait continuer à courir, ne pas s'arrêter, s'arrêter voulait dire la mort...

Mais quelqu'un l'obligea à s'arreter... La petite shalos regarda qui lui avait attraper le bras, prête à se défendre. C'était un adulte, ses habits disaient qu'il était de classe moyenne. Que lui voulait-il ?? Un sourire étrange déformait son visage.


- Lâchez moi !! s'exclama-t-elle affolée, non par l'homme et par ce qu'elle voyait mais par le faite que ses poursuivants pouvaient encore la rattraper.
- Pourquoi ? C'est toi qui a atterrit dans mes bras.

L'homme, d'un mouvement sec, la projeta contre son torse, mais avant qu'il n'est pu resserrer les bras autour de Kyara, la petite shalos lui avait asséner un coup de genou à en faire tomber plus d'un à terre. Elle n'avait peut-être que 7 ans mais elle était très forte. Après tout courir pour échapper à quelqu'un ça faisait les muscles des jambes, et elle courrait assez souvent... L'homme plier en deux la lâcha, elle en profita pour lui échapper et se remit à courir... courir...

Ses poumons lui faisait un mal de chien ! La petite fille n'en pouvait plus. Elle finit donc par s'arrêter quelques minutes pour reprendre son souffle, aux aguets. Mais elle ne vit ni n'entendit, les gamins qui lui tombèrent littéralement dessus. Une fois à terre, la petite shalos essaya désespérément de se protéger mais les coups de pieds et les coups de poings pleuvaient. Quand la bande de gamins partit, Kyara n'était plus qu'une douloureuse petite créature replier sur elle-même, elle avait du mal à respirer, elle avait une ou deux côtes cassées et elle n'était que douleur...

La Kyara de maintenant se mit à gémir de douleur et se recroquevilla sur elle-même... Elle ouvrit brusquement les yeux, se demandant où elle était, puis se souvenant... Elle se releva, elle allait finir par détruire la grotte, tellement elle fulminait de colère !!! Elle récupéra son violon qu'elle avait lâché en s'évanouissant, vérifia qu'il n'avait rien.

** Au moins... Tu n'as rien Shadow **

Adwen, Michael et le nouvel arrivant étaient debout, le maitre de cérémonie devant eux, il avait été blessé, mais pas assez pour Kyara. Elle rangea son violon et sortit ses fils. Des fils si fin qu'on ne pouvait les voir à l'œil nu, sauf si Kyara mettait un peu d'elixia autour pour les faire apparaitre, des fils aussi coupant qu'une lame de rasoir si la shalos le voulait. De geste expert, elle les lança sur le prêtre de Valnor...


[hrp]et op! Bon c'pas génial mais j'ai malheureusement pas trouver mieux '^^ va falloir que je me penche sérieusement sur le passé de ma Kyara '^^[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 18:50

Personne ne devait savoir. Personne. Pourtant quelqu'un savait. Le Grand Maitre savait. Cette raclure de fond de latrine en rideau noir savait. Cet apprivoiseur de monstre à antennes. Ce guignol de Valnorien. Ce ... ce ... Iskandar cracha son dégout au sol et se releva péniblement en s'aidant du mur sombre et suintant.

L'homme se trouvait dans cet endroit par hasard. C'est la tempête qui l'avait bloqué là. Jamais il n'avait assisté à une de ces macabres pièces de théâtre. Il repartait toujours après la livraison d'habitude.

Son épaule le lançait terriblement et il ne pouvait s'empêcher de songer aux dégâts à longs termes que provoquerait cette blessure. Celui aux cheveux rouges était le responsable de cela. Il n'avait pas hésité à tirer sans prévenir, sans parler. Il avait dû le confondre avec un des adeptes. Mais ce n'était pas une raison ! C'était douloureux bon sang! Comment pouvait on s'amuser à faire couler le sang des honnêtes gens ainsi ? Le coupable était probablement fédorien. Les fédoriens ne réfléchissaient pas. Les fédoriens étaient des bêtes avides de sang. Des sauvages. Des brutes. Sans aucune délicatesse, sans aucun goût.

Iskandar songea durant quelques instants à l'emmener chez lui et à le remodeler de façon à lui retirer un peu de sa violence génétique et la remplacer par un goût prononcé pour l'art, et une admiration pour son art à lui, Iskandar.
Mais ce jeune homme serait un sujet plus amusant qu'intéressant. Et puis au moins, la perspective de l'abîmer définitivement ou de le tuer à cause d'une erreur ne l'affolait pas plus que ça.
Mais à bien y réfléchir, ce serait une perte de temps. Oui.

Il devait se faire guérir et au plus vite. Il y avait un clerc parmi eux, il l'avait vu s'approcher et tenter un soin sur l'oiseau sur l'autel. Qui était parfaitement immobile. Iskandar fit un effort et se traina à travers la grotte vers Graouill-Hi. Au passage il grommela quelques imprécations en direction du rustre fedorien. Saisissant un couteau dans sa botte - sa seule arme- Iskandar le pointa vers Graouill-hi tandis que celui-ci avait toute son attention rivée sur le Grand Maitre. De la pointe, l'homme piqua le dos du clerc.


- Hé vous là! Soignez moi. Je suis un grand artiste je ne dois perdre aucune faculté. Guérissez moi vite!

D'autres auraient pu se dire que, étant en plein combat; le clerc avait d'autres chats à fouetter que soigner un inconnus. Certes. Mais Iskandar ne pensait pas comme celà. Il avait mal, lui, et c'était tout ce qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Lynn&Sek

Lynn&Sek

Réputation : 515
Age : 33

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 18:59

Lynn et Sek s'éveillèrent simultanément. Le premier réflexe de chacun, tandis que la bataille contre le Grand Maître de la secte faisait rage, fut de s'assurer que l'autre fût intact. L'illusion dans laquelle ils avaient été emprisonnés les avait bouleversés, et il leur fallut du temps pour se reprendre. Après une longue étreinte, ils se sentirent finalement prêts à joindre leurs forces à celles du groupe. Le souvenir des souffrances passées alimentait leur colère présente.

"Cette pourriture va nous payer ça."

"Voyons si son amour du sang versé subsiste lorsque le liquide provient de ses propres veines."

"Si on le secouait un peu pour voir? Il a l'air d'avoir une sacrée quantité d'elixia sous la main, mais peut-être qu'en brisant sa concentration suffisamment longtemps... D'autant plus qu'on est nombreux. Il faudrait le surprendre pour se créer des ouvertures..."

"Tu penses à quelque chose?..."

"Peut-être bien, viens par ici."

Sek entraina sa soeur un peu plus à l'écart, plaçant le cadavre de l'insecte entre eux et les autres.

"Vas-y Lynn, souffle, je guide."

"Quelle merveilleuse idée..."

Le vent commença a se lever...
Revenir en haut Aller en bas
agonie

agonie

Réputation : 472

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 20:05

Sa concentration était au maximum. Le Grand maître était très puissant et les prières de Graouill-hi ne bénéficiaient pas de la même quantité d’élixia.
Il faillit s’effondrer quand il senti une pointe de couteau entre ses omoplates. Se battre contre la magie du grand maître ne lui posait pas tant de soucis que ça ; il était en terrain connu. Mais les épées, les flèche et les couteaux étaient pour lui autant de bêtes immondes.


Hé vous là! Soignez moi. Je suis un grand artiste je ne dois perdre aucune faculté. Guérissez moi vite!

Sa gorge se serra, et plusieurs longues secondes s’écoulèrent avant qu’il ne parvienne à articuler.

J’ai prêté serment de soigner tout patient se présentant à moi, consciemment ou non, par ordre d’arrivée et d’importance. Vous êtes donc, au mieux, second de liste.

Il s’étonnait lui-même par sa témérité. Emporté dans sa lancée, il ajouta sans attendre de réponse :

De plus, il est deux conditions à remplir pour pouvoir exercer l’art de soigner : la sécurité du soigneur et celle du patient. C’est pourquoi je vous demande de retirer cette lame de mon dos et de nous aider à nous soustraire à la menace que présente le mage.

L'intention de Graouill-hi fut attiré par des paroles lui étant adressé.. Il fut surpris de voir du coin de l'oeil la chevelure flamboyante du guerrier fédorien. Ce n’était donc pas lui qui le tenait en respect.


Tu le soignes, tu as la même épaule que lui. Sa blessure n'est pas mortelle et il a assisté à cette mascarade sans intervenir. Rien contre toi le clerc, mais cela attendra. Et avance toi d'un pas, il est trop affaibli pour te poursuivre.

Graouill-hi s'avança de quelques pas. Ne sentent plus le couteau, il fut soulager. Mais il restait concentrer sur le Grand Maître. Il le sentait, son rayon saint obligeait son adversaire à rester concentrer lui aussi su son bouclier.

[hrp]la réplique de Micael selon son accord[/hrp]


Dernière édition par agonie le Lun 26 Juil 2010 - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.viadeo.com/fr/profile/jacques.duflos1
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 23:10

Le prêtre refusait de le soigner !

- La honte divine soit sur vous! Soignez moi ! Vous devez me soigner ! Plus le temps passe et plus les dommages de mon bras seront importants !

Cet imbécile de clerc ne l'écoutait même pas. Mais quel était cet endroit où les prêtres n'assumaient même pas leur rôle ?! Ces histoires de sectes corrompaient tout le monde décidément. Tout le monde perdait la tête. C'était ces histoires de sectes. C'était sûr. Et puis c'était aussi ... le fédorien aux cheveux rouges !

- Toi !

Iskandar le désigna avec son couteau et marcha vers Michael en grimaçant de douleur. Chaque pas faisait bouger le carreau dans sa blessure. C'était insupportable.

- Tu n'as aucun goût aucune finesse. Je te pardonne de ne pas comprendre un homme comme moi. Tu n'es qu'un barbare. Mais ce n'est pas ta faute que veux tu es né ainsi. Pauvre homme.

Il avança encore.

- Laisse le me soigner. Tu vas le laisser ma guérir tout de suite ou tu vois ce couteau ? Tu le vois ? Bientôt tu ne le verras plus quand je le plongerai dans tes entrailles ! Prépare toi !

L'homme fit le geste de poignarder Michael au flanc.
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Juil 2010 - 12:12

L'épée était vraiment trop lourde a une seule main. Adwel mit la seconde sur la poignée et moulina un peu. Cette fois, elle lui semblait tout a fait correcte. Elle se remis en position de combat quand Eyrol s'enflamma, entrainant avec lui le tissus du maître de cérémonie. La voleuse allait profité de l'aide du petit phéazarix quand elle fut projetée par un mur d'Elixia. Elle se retrouva sonnée un moment.


[HRP] Bah heu... désolée, j'ai du mal a redémarrer la... [/HRP]

Revenir en haut Aller en bas
Elyra

Elyra

Réputation : 266

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Juil 2010 - 19:29

A - Ils n'arrivent pas.

A quelques pas l'un de l'autre, Aryllë et Voronwë s'étaient postés près du temple, à un point qui leur permettait d'avoir un aperçu sur la sortie de l'élévateur mais aussi sur les dos de ceux qui choisiraient de repasser par le temple.
La femme avait son arc en main, une flèche y était encochée et elle visait le cercle de neige plane d'où pouvaient sortir ... d'où auraient dû sortir des fuyards. Et aussi les personnes qu'ils avaient engagés avec leurs compagnons.

L'homme-orage ne répondit pas, son regard d'argent faisant des va et viens entre les deux points de sortie. Lui aussi avait pensé que certains adeptes auraient préféré prendre la fuite. Mais peut être le dénommé Michael avait il fait du zèle et s'était débarrassé de tous, un par un. Un bon choix ce mercenaire, il avait sûrement fini par comprendre sa véritable mission.


A - Nous devrions peut être aller voir ?
V - Non.
A - Mais Voronwë, tu ne crois pas qu'ils auraient dû déjà être sortis ?
V - Peut-être pas. Peut être les adeptes sont ils plus nombreux que nous le pensions.
A - Nous les avons envoyés à la mort ...

L'homme aux cheveux noirs eut un sourire de fauve.

V - Non. C'est nous avons envoyé la mort à eux.

Ils patientèrent encore quelques minutes mais plus le temps passait et plus Aryllë était inquiète et nerveuse.

A - Nous aurions dû y aller au lieu d'y envoyer les enfants ...
V - Mina Jaïa, à deux ? A deux contre une bande de fous furieux ? C'eut été du suicide. Ceux qui sont en bas ont accepté ce travail et seront rémunérés de leurs services. Ne t'inquiète donc pas tant.
A - On aurait pu y aller à plus de deux ?

Voronwë fronça les sourcils et tourna son regard vers la route.

V - Pour cela, il eut fallu que les autres arrivent. Quelles excuses ils vont encore trouver cette fois ?
A - Talisham devrait être là, pourtant.
V - Ils auraient tous dû arriver. Mais y en a un qui est certainement en train de fouiner quelque part quant aux autres ...

Il ne commenta même pas ce que pouvaient bien faire ces autres et regarda de nouveau vers sa compagne. Bien lui en prit car elle se dirigeait vers l'élévateur. En deux pas il fut derrière elle et l'attrapa par le bras.

V - Je te dis que tu n'iras pas.
A - Mais il faut les aider, c'est dangereux !
V - Ils savaient à quoi s'attendre en acceptant.
A - Tu es de mauvaise foi !

Il réprima un soupire mais ne desserra pas sa main.

V - Et quand bien même? Nous n'irons pas. Tu n'iras pas. Je te l'interdis.

Les iris d'or s'enflammèrent et les joues de la femme s'empourprèrent - ce qui ne se vit pas dans la nuit andrinople - comment, il lui quoi ?
Il reprit sur un ton qui se voulait diplomate.


V - Ce n'est pas notre rôle, il faut que ce soit des gens concernés qui s'occupent de ce genre de choses. Sinon rien ne changera, tu le sais très bien. Nous avons donné un coup de pouce et c'est rien assez.
A - Mais je n'en ai rien à faire ! C'est dangereux, je vais les aider. C'est tout.
V - Je t'assommerai avant.

Les deux regards se percutèrent, éclairs d'argent contre éclairs d'or. Le combat durant quelques bonnes minutes.
Puis Aryllë sourit et déclara :


A - D'accord.

Voronwë se détendit et la femme aux cheveux d'or rouge bondit tel un ressort en direction du cercle plat qu'un petit champ de force protégeait d'intrusion neigeuse de plus de quelques centimètres de hauteur.
Elle posa un pied sur la plaque et se tourna vers son compagnon pour lui tirer une langue victorieuse, sauf que ce dernier se trouvait déjà tout à côté d'elle et lui glissa à l'oreille :


V - Je te connais, tu sais.

*oups!*

En douceur mais fermement, il lui tordit un bras dans le dos et de son bras libre il ceintura la jeune femme et la souleva sans effort pour la ramener au point de guet. Elle gigotait comme un beau diable entre ces bras bien plus forts qu'elle.

A - Arrête! Lâche moi je te dis! Je veux y aller! J'ai décidé que j'irai et tu ne m'en empêcheras pas !

Le pauvre Voronwë leva les yeux vers Shua d'un air de lui demander "Ai-je vraiment mérité cela?" avant de s'adresser d'un air légèrement las à son amie.

V - Moins fort, tu vas réveiller tout le monde. Je te rappelle que je connais le sort de mutisme. Alors si tu ne veux pas te retrouver muette, ça suffit.

Aryllë se tut pour se mettre à bouder. Son compagnon devait jongler entre la surveiller elle, les deux sorties et la route par où aucun de leurs compagnons ne se décidait à arriver. Cette nuit était décidément bien usante.
Sachant qu'elle n'arrivait à rien en faisant la forte tête, Aryllë changea de tactique. Elle se rapprocha de Voronwë, glissa sa main dans la sienne et posa sa tête contre son bras.


- Allez, s'il te plait ... *_* demanda-t-elle d'une voix adorable.

Ne pas céder. Ne pas céder. Ne pas céder. Elle leva la tête et se mit face à lui en lui présentant ses grands yeux d'ambre suppliants.
Ne pas céder.


- Mouais. Si ils ne remontent pas tous seul dans moins de 20 minutes, je vais voir ce qu'il en reste. répondit il d'un ton bourru.
- 20 minutes ? demanda-t-elle innocemment.
- Disons 15. Gronda-t-il.
- D'accord. ^__^

Aryllë sourit. Et Voronwë préféra ra ne pas songer au fait qu'il n'avait pas résisté jusqu'au bout et reprit son observation.

*Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça, qui va me le dire ?*
Revenir en haut Aller en bas
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeMer 28 Juil 2010 - 1:00

Pas de mouvements de la part du grand maître qui semblait se concentrer. Michael en profitait donc pour en faire de même. Quelque chose le perturba pourtant, une loque humaine se trainant pitoyablement en gémissant, quémandant, menaçant pour des soins. Ne perdant pas des yeux son adversaire, le jeune homme recula doucement pour avoir le prêtre dans son champ de vision et l'abruti qui le menaçait de sa dague. Il écouta sans mot dire la réponse du clerc, mais jugea quand même bon d'ajouter sa phrase, juste pour lui enlever tout soupçon quand à son attitude. Il n'avait aucun remord à avoir. Un couteau se pointa vivement dans la direction du fédorien.

- Toi !

Le jeune homme lui accorda un regard, évaluant la menace. L'artiste souffrait et il n'était pas habitué à cela. Sa main armée tremblait. Michael reporta son attention sur la bulle de protection, l'observant sous toutes les coutures.

- Tu n'as aucun goût aucune finesse. Je te pardonne de ne pas comprendre un homme comme moi. Tu n'es qu'un barbare. Mais ce n'est pas ta faute que veux tu es né ainsi. Pauvre homme.

*Oh effectivement, je ne peux pas te comprendre...Pas la même éducation je suppose, je te pardonne cela*

- Laisse le me soigner. Tu vas le laisser ma guérir tout de suite ou tu vois ce couteau ? Tu le vois ? Bientôt tu ne le verras plus quand je le plongerai dans tes entrailles ! Prépare toi !

Bien bien bien, de mieux en mieux. Il aurait du s'inquiéter un minimum, mais, sérieusement, dans sa situation présente, c'était le cadet de ses soucis. Le plus important, était Fanaa qui se vidait de son sang. La lame fila à sa vitesse, Michael se décala vivement en arrière pour laisser l'arme siffler dans le vent. Par réflexe, il balança une légère tape dans le carreau planté, faisant résonner toute la blessure d'Iskandar, la deuxième frappa la petite lame de métal qui chuta au sol dans un tintement. Le mercenaire ne quittait toujours pas des yeux le mage en tunique et sa dague sacrificielle.

-T'aurais mieux fait de rester dans ton coin pauvre homme. Bientôt tu ne me verras plus.

Une main l'empoigna vivement au col et Michael grogna légèrement en le faisant décoller du sol. L'instant d'après, Iskandar se retrouvait projeté contre la paroi lumineuse qui entourait le fanatique, éprouvant sa résistance, dissimulant Michael qui fusait sur le coté opposé au rayon saint pour asséner un coup de sa lame. Le regard toujours rivé, prêt à encaisser l'attaque que l'enflure déclencherait. Pour lancer une magie, il devrait, peut être aps forcément, mais surement, affaiblir sa barrière. Un des poings du jeune homme brillait en rouge tandis ce que le reste de son corps commençait à irradier.

*Drôle de sensation... A la taverne, j'en ai entendu parler... Comment décrivait il ce sentiment ? Cette élixia qui t'envahissait et semblait remplacer ton sang dans tes veines ? Limit break ? Une limite ?*
Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeMer 28 Juil 2010 - 14:31

Le Grand Maître, derrière son bouclier, observait les rapaces qui fondaient sur lui. Tous éveillés désormais, ils avaient manifestement décidé de le harceler, pour faire tomber sa protection. Un duel d'endurance? Les fous, avaient-ils conscience de ce à quoi ils étaient confrontés? Du lieu en lequel ils se trouvaient? Sa réserve d'elixia, concentrée toute entière en ce temple édifié spécialement dans ce but, était le fruit de nombreuses années de moisson sacrificielle. Son niveau de maîtrise était la seule limite à son pouvoir, et il se savait doué.
Il avait toutefois un défaut: l'impatience.
Il ne pouvait se résoudre à attendre que ses adversaires s'épuisent avant de les achever tranquillement. Il lui fallait écraser toute résistance. Et le sort lumineux de ce fichu fanatique Ilymis commençait à lui taper sur les nerfs.
Lorsque Graouill-Hi fut légèrement déconcentré par ce vulgaire pourvoyeur de viande d'Iskandar, le Maître modifia la structure de son bouclier, affaiblissant certaines zones pour renforcer le point de contact entre ce dernier et l'attaque du prêtre.
Derrière le masque, un horrible rictus déformait ses traits.
*Tu aimes baigner dans la sainte lumière de ton Seigneur? Vas-y, baigne-toi tout ton saoul!*
Le bouclier se fit miroir, et Graouill-Hi reçut sa propre attaque de plein fouet.
Mais le Maître n'eut pas le temps de savourer la réussite de sa tactique: Titi, enfin, ce qui avait été Titi, lui arrivait dessus par la droite, à toute vitesse.
*Maudits...*
Réagissant aussitôt, il fit choir du plafond une vague d'elixia qui plaqua au sol le cadavre de l'insecte avant qu'il ne l'atteigne.
Quelque chose s'écrasa alors dans son dos.
La surprise lui avait fait ouvrir une brèche par laquelle on l'avait attaqué.
Sans perdre une seconde, il se retourna en lançant un coup de dague de bas en haut, agrémenté d'un sort de son cru qui projetterait l'adversaire atteint au loin, dégageant son champ de vision.
Ses yeux s'arrondirent de stupeur quand il vit voler un Iskandar au ventre désormais ouvert... Stupeur assaisonnée d'une pointe de crainte lorsqu'il se trouva face à face avec le fédorien qui s'était tenu derrière le marchand d'esclave. Un fédorien hargneux très proche de lui maintenant. Trop proche.
*Nom de...*
Pas le temps de réfléchir, il fallait frapper.
L'elixia crépita dans ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeMer 28 Juil 2010 - 18:48

Deux pas de côté, un en arrière. Un saut léger pour négocier un passage à découvert…
Le corps de Talisham se mouvait avec souplesse et précision, d’une zone d’ombre à l’autre. Fait remarquable, il ne laissait pas la moindre trace sur l’épaisse couche de neige.
Un passant. Se reculer, attendre. Reprendre la progression.
Ce qu’il pouvait détester l’architecture de cette ville ! Surtout les quartiers riches, tout en artères tirées au cordeau, se croisant à angles droits. Aseptisé. Aucune fantaisie.
Et cette fichue neige… Du blanc partout, voilà qui lui sortait par les yeux.
De fait, le rouge de cette nuit-là, aussi inquiétant fût-il, lui apparaissait comme une amélioration du décor.
Se dissimuler derrière une colonne. Bref coup d’œil. Colonne suivante.
Heureusement, il y avait les secrets… Ah, les secrets ! Voilà quelque chose qui l’émoustillait. C’était plus fort que lui. Deux personnes baissaient la voix pour converser en privé ? Il fallait qu’il entende ce qui se racontait. Des allées et venues suspectes ? Il fallait qu’il sache pourquoi. Une maison bien gardée ? Que pouvait-on bien y cacher ?
Sur ce plan, Ilymir était un véritable paradis. Un nid à dissimulation. Derrière ces façades proprettes, ces temples majestueux, cette écoeurante dévotion, résidaient vilennie, corruption, luttes de pouvoir. Suffisamment de cadavres dans les placards pour peupler un cimetière ou deux. Facile.
Pour Talisham, c’était comme avoir sous le nez un immense plateau à friandises, et quand il mettait le nez dedans, il avait beaucoup de mal à s’arrêter.
Voilà pourquoi il était sacrément en retard.
Escalader le mur. Couper par le toit.
*Ah, les voilà*
Arrivé à temps pour voir Voronwë succomber au charme tout particulier d’Aryllë, il contint son rire à grand peine (mais il compatissait sincèrement). Puis il se laissa silencieusement tomber juste à côté d’eux.


- Vous vous amusez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeMer 28 Juil 2010 - 21:22

Le vent. Froid. Le Blizzard... Un surnom... Un écho...

"Mais comment fait-elle pour geler...
- je ne sais pas... c'est tout a fait profigieux! Votre fille a sa place à l'académie.."

Le froid... Un visage bleu....

"Regardez, voila le Blizzard... "

"Non.... arrr arrêtetete.... Jjjjj'ai s..s...si fffrroid... Arrr...."

L'obscurité... des cris... un combat... Hakuren ouvrit les yeux d'un seul coup et se releva. Tout ce qu'elle vit c'est Mickael se jeter sur le maître de la cérémonie. Des Crépitements... Il allait le griller sur place...


- LE FEDORIEN! ATTENTION!

Un courent d'air froid souffla et dévia la main, la gelant au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Michael

Michael

Réputation : 507
Age : 28
Localisation : ailleurs, ici, ou faire, son nid

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 2:10

Au lieu d'un choc sourd ou d'une rafale d'énergie, Iskandar s'écrasa contre un pack de chair, surprenant le fédorien qui sentait la bulle se déchirer par son simple coup d'épée. Les actions combinées des différents mages avaient provoqué l'ouverture qu'il attendait. Le fédorien s'avança sans attendre dans la brèche. Un éclat lumineux fusa et il put apercevoir une dague pointé vers le plafond, suivie d'une file de gouttes de sang. Le combattant sentit plus qu'il ne vit l'accumulation d'Elixia et n'eut que le temps de se pencher avant que le corps de son projectile fuse en sens inverse. Le fanatique baissa les yeux pour découvrir Michael proche de lui, trop à son goût. C'était un miroir qui renvoyait le reflet du fédorien, mais dans la main levée crépitante, dans toute son attitude, le jeune homme voyait la surprise. Tout ne se déroulait pas comme prévu. Le jeune homme pesta néanmoins en voyant la vitesse de charge de l'elixia de son adversaire.

*Comment faire...*

Il était trop proche pour l'épée, trop loin pour les poings, trop lent pour sa magie, pas assez résistant pour encaisser de plein fouet...Pas le temps de réfléchir, et cette chaleur qui l'envahissait, faisant bouillir son sang. L'épée bâtarde se redressa instantanément, traçant une estafilade le long du torse du grand prêtre, terminant sa course contre la dague de sacrifice. Avec l'élan, la lame pouvait déraper pour trancher la main ennemie, ou simplement faire voler l'arme sacrificielle. Dans tous les cas, il enlevait quelque chose de vraisemblablement puissant. Restait le problème de cette énergie. Le jeune homme fonça en avant, réduisant la distance. Un courant d'air glacé familier le transperça.

- LE FEDORIEN ! ATTENTION !

La main crépitante commençait à se congeler. Encore un instant de répit, juste un. Le miroir refléta un poing rougeoyant fonçant dans sa direction. Des étincelles crépitaient de part et d'autres, le gel progressait inlassablement, la lumière se concentrait sur chaque phalange
Une onde de choc. Trop tard ?
Il aurait du le savoir. Un mage de son calibre ne devait avoir aucun mal à transférer l'énergie déjà accumulé pour la lancer d'un autre endroit. Tout fonctionnait au ralenti. Les cris des autres, le gémissement de Fanaa couplé à ceux d'Iskandar qui continuait à flotter en suspension, Ni dans les airs, ni encore au sol. Les gouttes de sang qui tombaient. L'explosion qui prenait forme, mais pas assez vite, pas assez fort. Un hurlement commençait à jaillir de ses lêvres, mais le son mettait tant de temps à sortir. Il n'y avait rien, pas d'issues, pas d'échappatoires. La magie allait le tuer. Il allait... mourir ? Des battements sourds, dans son crane, dans son cœur. Un flash : son double mourant, un flash : un homme et une femme déformés pleurant des larmes de sang, un flash : "tu feras ce que je veux", un flash : la froide Hakuren discutant avec lui, un flash : le clerc, le frère et la sœur, un flash : Kyara jouant du violon dans une forêt, un flash : Fanaa étendu dans son sang, un flash : lui même chargeant sa mort. Des promesses qu'il ne tiendrait pas.


- JAMAIS !

Quelque chose céda et se déversa dans son organisme, renforçant chaque fibre de son être au point de le rendre comme pierre. Il devenait un bloc, un rempart. L'attaque, non seulement ne le tuerait pas, mais elle ne blessera personne d'autre. Limit break, briser ses limites, se dépasser lorsque le danger de mort et la volonté se conjugue. Libéré de ses entraves, son poing arriva au contact du miroir. Autour d'eux, la bulle de protection était encore présente, consolidé à la va vite. Michael esquissa un cruel sourire et laissa libre son explosion, chargée au maximum. L'enfer se déchaina dans l'écran de protection, vibrante tornade de feu qui crépitait en grondant sur les parois, revenant au centre de la fournaise par manque d'échappatoire dans un bruit de tonnerre et un hurlement de fin du monde. La bulle disparut, laissant la chaleur fuser aux alentours, absorbés par les murs environnants. Tout n'avait duré que quelques secondes, cela aurait pu aussi bien durer une année. Une ombre ressemblant à Michael était figé dans sa position, tétanisé par son effort. Quelques secondes seront nécessaires, pour que son corps obéisse, pour qu'il s'écroule, que la douleur le terrasse, pour que le contrecoup l'élimine ou pour reprendre son arme pour reprendre le combat ? Dans son état, il n'arrivait pas à déterminer ce qui serait le plus probable. Ses yeux cherchaient le grand prêtre. C'était tout ce qui comptait.



[HRP] Limite de combattant : + 95000 de constitution si tu bouges pas [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Elyra

Elyra

Réputation : 266

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 12:19

Aryllë sursauta à l'apparition de Talisham, ce que ne fit pas Voronwë. A la place, celui-ci se tourna vers le nouvel arrivant et plissa les yeux, peu rassurant.

- Oui, on s'éclate, comme tu peux le voir. Où étais tu parti fouiner encore ? Et où sont les autres ? Bon sang ça ne vous arrive jamais d'être sérieux ? Regarde la lune ... "rendez vous avant la pleine lune de sang" ça ne te rappelle rien ? gronda-t-il visiblement remonté.

- Min Jaï, ne te fâche pas comme ça ...

Un seul regard empêcha Aryllë de finir le geste de lui toucher les bras. Elle baissa les yeux.

- Je vais voir si les autres arrivent. Vous ne bougez pas d'ici. Et toi Talisham, tiens la à l'oeil. A ton tour de t'amuser.

L'homme orage s'éloigna à grands pas vers la route et la femme osa enfin relever la tête. Sa jolie bouche esquissait un petit sourire tandis qu'elle suivait le dos de leur compagnon du regard.

- Il est fâché. Parce que oui, même si il dit qu'on ne doit pas s'en occuper nous-même, il s'en veut d'avoir envoyé les petits jeunes là-dessous. Il le cache bien mais il s'inquiète en fait. C'est si mignon.

Le regard d'or s'assombrit.

- Je crois qu'il s'en veut surtout d'avoir utilisé ... si tu savais ...

Elle se tourna vers son compagnon.

- Ashk ne se doute de rien n'est-ce pas ? Lui n'a pas eu l'idée saugrenue de vous suivre ? Il est resté là-bas j'espère ?!

Aryllë s'approcha de son compagnon et s'accrocha à son bras. Elle ouvrit de grands yeux et fit une petite moue suppliante.

- Et si on descendait maintenant que tu es là ? Tu es venu pour cela n'est-ce pas ? Voronwë refuse que j'y aille mais si c'est juste pour t'accompagner ça ira. Tu veux bien ? *_*

Revenir en haut Aller en bas
Lingwiloke

Lingwiloke

Réputation : 110
Age : 33

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 15:02

La vitesse d’exécution, voilà qui était primordial. Heureusement, ses blessures légères ne le gênaient presque pas. Le fédorien était sur lui, mais il avait le temps. La lame de Michael lui trancha les doigts. Et alors ? Il pourrait facilement s’occuper de cela ensuite. Pour l’heure, c’était la mort elle-même qui se concentrait dans sa main, prête à accomplir son office séculaire. Il exultait.
Puis tout bascula.

Un cri, le froid mordant. Le pouvoir peinant à jaillir de son membre congelé qui se désagrégeait sous la charge. L’éclair gigantesque, qui aurait dû carboniser son adversaire, réduit à un trait de foudre apte à faire des dégâts conséquents, mais pas mortel.
Chaleur soudaine, de plus en plus intense. Concentrer toute l’énergie disponible pour se protéger… pas suffisant. La faucheuse avait bien répondu à son appel… mais c’est pour lui qu’elle venait.
Tant d’efforts, tant d’elixia patiemment accumulé… assez pour égaler les Dieux de ce monde peut-être… Tant de personnages influents sous sa coupe… Adréis lui aurait appartenu.
Tout ça pour être arrêté par un ramassis de vauriens. Ironie du sort. Scène de théâtre. Il aurait dû le savoir, la pièce se termine toujours ainsi : l’orgueilleux choit, les fourmis mettent à bas le géant. Et le rideau tombe.
Une dernière chose à faire toutefois. Mettre à profit les dernières secondes. Être en mesure de participer à l’ultime salut avant de quitter les planches, fût-ce à titre posthume.

Tandis que ses organes internes se liquéfiaient, que son sang bouillait, que son masque coulait sur son visage, que sa toge devenait cendres, celui qui avait été le Grand Maître rassemblait chaque goutte d’elixia disponible. Pour le concentrer dans sa peau, ses yeux, ses cheveux, ses os, et ainsi les imprégner de sa dernière volonté.

Lorsque l’enfer se retira, il… Non,
elle était debout. Bien droite, majestueuse dans sa nudité. Un léger souffle d’air, issu de nulle part, faisait flotter derrière elle ses cheveux noirs aux reflets bleutés. Un sourire charmant illuminait son visage angélique, d’une perfection douloureuse.

Des applaudissements fantomatiques retentirent dans la grotte, et elle s’inclina, une fois, deux fois, trois fois. Puis le courant d’air s’intensifia, emportant le corps de la femme à mesure qu’il devenait poussière…
Fin du dernier acte.
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 16:21

Adwel se releva en se frottant la tête. Elle s'était pris un sacré coups... Soudain, la cave s'est éclairée. une torche humaine apparu pour partir en fumée révélant une femme qui elle, parti en poussière. L'obscurité revint... le calme aussi. Comme se réveillant d'un étrange sommeil, la voleuse se leva et couru vers Fanaa qui était toujours a terre

- Fanaa! oh Fanaa... reste avec nous... reste avec moi! je ne t'ai pas montrer les danseuses! Reste avec moi s'il te plait!

Des larmes perlaient de ses yeux bleu alors qu'elle tenait délicatement la mains de la jeune fille, impuissante.
Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 16:40

Obscurité.
Fanaa était loin, si loin de tout.
Elle ne se remettait pas de ce qu'elle venait de réaliser.
Et voulait disparaitre.
Oh oui, disparaitre ...
S'oublier soi-même, perdre conscience de tout, c'est commencer à ne plus être.

Contact. Voix.

Encore une fois, alors qu'elle allait partir, encore une fois quelqu'un venait pour la ramener.

On ne la laissait pas se libérer.

On ne la laissait pas.

Mais en même temps, pouvait elle en vouloir à Gargouillis et Adweliwen de vouloir la réveiller ? Ils faisaient cela par pure gentillesse.
Ils étaient bons avec elle.
Et c'était perturbant.
Mais aussi c'était agréable.
C'était bizarre.

Et Fanaa avait envie de voir le visage de Ciel...

... Mais c'est Adwel qui avait pris sa main.



A la grande inquiétude d'Adweliwen, Fanaa ne réagit pas. Sa main était aussi molle que du chiffon, son corps immobile, sa poitrine de même.
Et puis ... au termes de secondes qui semblèrent durer une éternité, les lèvres pâles de la jeune fille s'entrouvrirent.


- man...

Elle l'avait reconnue !

Revenir en haut Aller en bas
Talisham

Talisham

Réputation : 390
Age : 33

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 16:48

Talisham essuya sans broncher les reproches de Voronwë. Il savait bien que ce dernier avait raison mais… cela faisait si longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de mettre le nez dehors (et dans les affaires des autres)… il n’avait pas pu résister.
La tempête ambulante se fichait manifestement d’obtenir des réponses aux questions qu’il avait posé, puisqu’il fila avant que Talisham n’eût ouvert la bouche. Le jeune homme haussa les épaules et posa sur Aryllë ses yeux vert-jaune aux pupilles fendues.


- Bah, j’ai l’habitude de lui servir de défouloir. Avec toi, il se retient, mais je n’ai pas droit aux mêmes privilèges. Hum… Il est sacrément remonté quand même, ça me donne presque envie d’être déjà rentré pour l’entendre raconter ses mésaventures en pestant sur ton inconscience. Oh, bien sûr qu’il est inquiet à propos de ce qui se passe là-dedans, c’est un tendre au fond. Mais je parierais ma chemise que tu as jeté plus d’huile que d’eau sur le feu…
Ashk ne savait rien de rien quand je suis parti. C’était son tour de prendre la garde pour le gros morceau, et je suis certain de ne pas avoir été suivi. Après, va savoir ce que les autres ont pu faire…

Il s’interrompit. Aryllë lui avait saisi le bras… et venait maintenant le coup des yeux… Oh non…
Qu’est-ce que Voronwë avait dit déjà ? Il y avait « tiens-la à l’œil ». Mais avant ?… un truc sur le fait de bouger d’ici… Ah oui, « vous ne bougez pas d’ici ». C’était bizarre, depuis quand vouvoyait-il Aryllë ? Pourtant, le « vous » avait bien été suivi de « et toi Talisham », les deux propositions s’adressaient donc bien à deux interlocuteurs différents. Oui, c’était ça, forcément. D’ailleurs, il voyait mal Voronwë lui interdire, à lui, de bouger.
Et qu’est-ce qui pouvait bien se passer là-dessous ? Sans doute des trucs intéressants.


- Après tout, si tu es avec moi, qu’est-ce qui pourrait t’arriver ? Et il n’y a aucun mal à aller jeter un œil, hein ? Qui sait, on pourrait peut-être même se rendre utiles.
Revenir en haut Aller en bas
Hakuren

Hakuren

Réputation : 420

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 16:58

[î]De la chaleur.... trop de chaleur.... Tout comme Mickael (qui lui était renforcé) Hakuren était trop proche de la torche humaine plus chaude encore qu'une forge. Par réflexe, la mage leva une main et s'entoura d'une aura glacée qui s'évaporait au fur et a mesure qu'elle la recréait. Elle ne cragnait pas la chaleur car elle avait depuis longtemps après a la tempérer.

Un sursaut d'Elixia. Une femme qui les salue et.... plus rien. Hakuren vit Adwel se précipiter au chevet de la jeune femme sur l'autel. Le clerc était inconscient. La mage s'approcha donc de la blessée. [/i]

- Oh... ce n'est pas joli a voir. Il nous faut absolument un clerc en état de soigner. Je n'ai rien sur moi pour faire un cataplasme ou autre... et le froid ne servirait qu'à détruire ses chairs... Il faut la remonter.
Revenir en haut Aller en bas
Elyra

Elyra

Réputation : 266

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Juil 2010 - 17:34

Aryllë leva les yeux à l'évocation de sa soit-disant inconscience et fusilla du regard Talisham lorsqu'il l'accusa carrément d'avoir fait des bêtises ! Comme si c'était son genre.
Mais les yeux marchèrent.
C'était ce qui comptait. Dès qu'elle eut l'accord de Talisham, Aryllë bondit vers le cercle et y posa le pied.


- Dépêche toi !

Le jeune homme la rejoignit en un clin d'oeil et elle posa ses mains de part et d'autre du visage de Talisham s'assurant que le regard reptilien restait rivé à celui ambré qui lui faisait face.

- Soyons clairs, ce n'est pas parce que je suis avec toi qu'il ne va rien m'arriver. Je me sors très bien toute seule de toute les situations.

Sans le laisser répliquer :

- On y va !

Des parois elixiennes transparentes apparurent autour du cercle et la plateforme commença à descendre. Les deux étrangers passèrent d'une ambiance terriblement rouge à du noir. Un noir total.

- Je me demande à quelle hauteur ...

Aryllë n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il y eut une secousse. Puis une seconde.

Dans la grotte, le Grand Maitre rendit l'âme.

Et son elixia qui faisait fonctionner l'élévateur s'échappa avec elle. Le champ de force des parois s'éteignit et la plateforme tomba comme une pierre. Avec ses occupants.

Aggripée à Talisham, Aryllë eut tout de même le temps de se dire que finalement elle aurait peut être dû écouter Voronwë... Peut être.


Revenir en haut Aller en bas
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
Fanaa

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeVen 30 Juil 2010 - 16:25

Graouill-Hi était tombé sous le contre coup du sort du Grand Maitre. Michael était resté figé entre 20 et 30 secondes afin de ne pas céder au contrecoup et tomber. Il était sonné, blessé peut être mais au moins il avait gagné sa bataille. Il avait mené sa mission à bien. Seulement rien ne disait que dans ce lieu maudit il ne restait pas un peu de danger. Il murmura un petit "rideau", puis sortit une une boisson énergisante de son sac et la but à toute vitesse. Il avait encore à faire.

Le Grand Maitre n'était plus et ses adeptes gisaient ça et là, tous morts. Aussi morts que la dizaine de sacrifiés entassée sans respect aucun derrière l'autel.
La respiration sifflante, Iskandar se trouvait contre un mur, fixant avec effroi et dégoût ses boyaux hors de son abdomen. La mort venait pour lui aussi, mais elle prenait son temps, impitoyable, le laissant déguster toute la souffrance qu'il pouvait ressentir. Il ne pouvait plus parler et gémissait à peine, il priait la faucheuse de le délivrer, mais celle-ci se délectait du spectacle avant.

Ou alors elle hésitait. Prendre celui-ci d'abord ? Ou plutôt celle aux yeux bandés immobile sur l'autel ?

Fanaa ne bougeait pas, son souffle était ténu, trop ténu. Les rubans noirs servant de garrots étaient toujours serrés au haut de ses bras et le sang coulait de ses poignets. Il coulait aussi de son bas-ventre. Graouill-Hi avait commencé à nettoyer la plaie mais le sort du Grand Maitre l'avait trop vite empêché de continuer et il n'avait pu que ralentir l'hémorragie, pas l'arrêter.
Il fallait au plus vite trouver un soigneur, un clerc, un chirurgien. Quelqu'un. D'urgence.

Elle avait reconnu Adwel, elle avait murmuré le mot "maman" dans un souffle. Un souffle si faible... Mais c'était tout. Il n'y avait rien eu d'autre. La jolie voleuse ne pouvait se raccrocher qu'à ce petit mot et prier pour que la poupée tienne le coup. Qu'elle tienne encore un peu le temps de trouver quelqu'un.
Même si la surface semblait bien trop loin de cette grotte de l'enfer. Même si c'était le milieu de la nuit. Même si ...
"Maman"...

La faucheuse était émue. Elle savait ce "boyaux dehors" avait infligé à "yeux bandés" et comptait lui faire ressentir un peu de cette douleur. La faucheuse était joueuse. Lorsqu'elle en aurait fini avec lui, elle tendrait sa main vers elle. La faucheuse était patiente.
Mais pas trop.

Michael s'approcha de l'autel, sortit des bandes de son sac et en entoura les poignets ouverts de Fanaa. Son absence de réaction l'inquiéta mais il continue pourtant. Il défit les affreux rubans noirs et ôta le tissus dégoutant de sans qui ceignait les reins de la jeune fille. Du sang, il y en avait partout. Il enroula une bande de tissu autour de l'abdomen de Fanaa, précautionneusement et la saisit dans ses bras. Doucement. Il ne lui retira pas le bandeau, il valait sûrement mieux qu'elle ne vit rien de ce qui se passait ici. Lui-même aurait préféré ne rien voir.

Sans un coup d'œil à l'éventré, il lança aux autres :


- Soit on le remonte sous surveillance, soit on l'achève. Je ne connais pas ce type, mais je ne voudrais pas de mauvaises surprises. Faites comme vous voulez. Que deux d'entre vous soutiennent le prêtre et on remonte à l'air libre.

Il fallait se dépêcher, il fallait vraiment se dépêcher, chaque respiration de Fanaa le lui rappelait. Il la serrait contre lui pour la protéger du noir, de danger qu'aucun n'aurait remarqué, du froid qu'il ferait une fois au dehors. Elle était si légère que c'était comme ne rien porter. C'était étrange ... mais en même temps cela lui correspondait.

Michael entama l'ascension. Il commençait à accuser le contrecoup du combat mais ne craquerait pas. Pas encore, du moins. Heureusement tout de même que Fanaa était un poids plume sans quoi ... Bon sang il les aurait bien méritées ses informations ! La fédorien n'était pas du genre à se plaindre et ne dit donc rien se contentant de remonter les interminables marches.
Fanaa bougea très légèrement et prononça un mot qu'il ne fut pas sûr de comprendre.

Il fallait un clerc au plus vite. Pas de temps à perdre. Il faudrait peut être défoncer quelques portes mais il trouverait un soigneur qui les remettrait sur pieds. Ledit soigneur avait plutôt intérêt d'être coopératif d'ailleurs, car le mercenaire n'avait pas le temps d'être patient.




=> pour la troupe, si vous n'avez plus d'action à faire dans la grotte, direction les rues d'Ilymir.


[HRP] post édité à la demande de Michael ^^[/HRP]



Dernière édition par Fanaa le Sam 31 Juil 2010 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitimeVen 30 Juil 2010 - 17:45

Tout c'était passé si vite qu'elle n'eut pas le temps de réagir... C'était donc une femme... La constatation fut rapidement balayée par l'action de Michael qui s'occupait de Fanaa.

Kyara s'approcha de l'homme qui gisait dans un coin, à moitié mort...


Michael a écrit:
- Soit on le remonte sous surveillance, soit on l'achève. Je ne connais pas ce type, mais je ne voudrais pas de mauvaises surprises. Faites comme vous voulez. Que deux d'entre vous soutiennent le prêtre et on remonte à l'air libre.

La shalos regarda Michael qui lui tournait le dos, remontant la jeune fille à la surface. Elle eut un petit pincement au cœur... Elle était un peu jalouse que se soit la poupée qui soit dans les bras du fédorien, mais les circonstances faisaient que c'était ainsi. Elle se demanda deux minutes s'il aurait fait la même chose avec elle ?... Elle secoua la tête, qu'importe, et reporta son attention sur l'homme en train de crever en face d'elle. il émanait de cet homme quelque chose qu'elle n'aimait pas, shalanos était pleins d'ordures et elle connaissait "leur odeur" mais lui il dégageait quelque chose d'encore plus malsain...

- Pourquoi s'encombrer d'un mort ? murmura-t-elle, et puis... Je n'ai pas eu le temps de "jouer" moi...

Le mot "jouer" résonna mal dans l'oreille de l'homme. La musicienne s'accroupit pour qu'ils puissent se regarder dans les yeux. L'homme put voir ses yeux vairons, le marron était noir d'ombre et il put voir que l'autre œil était vert mais il y vit aussi danser les ombres... Les ombres justement qui s'agitaient dans la grotte, elles virent autour de la shalos. L'homme, prit de fièvre, vit dans les ombres ses "victimes", Il leva les mains pour se protéger, tandis que "ses fantômes" s'approchaient, un hurlement silencieux sur les lèvres. Il mourut ainsi, les ombres le "dévorèrent"...

La shalos se releva, les ombres ayant disparut de ses yeux. Kyara tituba légèrement en prenant la suite de Michael, elle savait que pour l'instant elle pourrait tenir, s'il devait y avoir un autre combat, l'adrénaline lui permettrait de tenir jusqu'à éradication du danger. Ce serait après que cela se gâterait, elle ne savait pas du tout comment elle serait après, elle n'avait jamais été confrontée à ce genre de situation... Quelques petits combats pour les missions que Senryl lui confiait mais en général, elle utilisait surtout son coté marionnettiste pour arriver à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Grotte de la Secte - Nuit Sanglante   Grotte de la Secte - Nuit Sanglante - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Grotte de la Secte - Nuit Sanglante
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?
» [DVDRiP]Les Nuits fauves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Ilymir-
Sauter vers: