Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Manoir d'Earl

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Juil 2010 - 19:06

- C'est un don incroyable que vous avez... quoique terrible aussi en y réfléchissant.

Elle jetta un coup d'oeil vers la porte, comme si la servante était la.

- C'est vrai qu'elle a l'air d'avoir un energie illimitée quand elle a décidé quelques chose, j'ai rarement vu quelqu'un courir aussi vite et longtemps que quand elle m'a ramené ici. Et apparement, c'est pour vous qu'elle dépense cette énergie.

Earl eu une petite pause et il fit la grimace, puis sembla se rendre compte qu'il avait froid et tira sur sa couverture.

Citation :
- Et vous, vous êtes venue à Ilymir pour apprendre de nouvelles techniques des vieux g... hum, des prêtres de la Sainte et toute puissante Lumière ?

Le pilon suspendit son manege, et Fynarine passa quelques instants perdue dans ses pensées avant de répondre.

- Oui, je pense qu'on peut dire ca. Je ne savais pas jusqu'a il y a peu que je possédais une réserve d'Elixia - du moins pas celle d'un sorcier - mais... certains evenements... ont fait que j'ai rencontré une personne qui l'a remarqué et m'a expliqué comment m'en servir.

Elle repris contenance et ses activités avant de continuer a parler.

- Il n'était pas lui-meme tres puissant et n'a pu m'apprendre que le minimum, donc j'ai décidé d'aller m'améliorer tout en visitant un peu le monde. On m'a conseillé plusieurs lieux et personnes, et Maitre Denmos en fait parti.

Elle leva la tete pour voir si Earl avait la moindre réaction a l'évocation de ce nom.

- ... un des "vieux pretes" que vous redoutez tant et qui allait venir si je n'avais proposé d'y aller a sa place.

La tristesse s'effaca des yeux de la clerc pour laisser doucement son sourire revenir.

- Je vais bientot avoir fini ce que je peux faire pour le moment, il faut laisser reposer une partie de l'apres midi pour continuer. En attendant, connaissez-vous un endroit ou je pourrais me procurer des plantes et autres ingrédients? Je n'en ai assez que pour faire 2 ou 3 jours de potions, et le plus tot je ferais les suivantes, moins il y aura de risque que l'on en manque.

Elle s'immobilisa brusquement, pour se remettre a bouger aussi soudainement la seconde suivante, secouant doucement la tete.

- Je crois que j'ai oublié de demander une théiere pour votre infusion, il faut que j'aille en demander a vos domestiques.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Juil 2010 - 9:13

[hrp]Double réponse, parce que je le vaux bien =)[/hrp]

____________________

[Ilymir, manoir Armosius]


- Pour les dons incroyables, c'est de famille... et pour la maladie qui vient prématurément y mettre fin aussi. L'un et l'autre sont apparemment liés.

Earl haussa les épaules à la mention de Denmos.

- Pas eu le temps de le rencontrer. Si je me fie à ce que j'ai pu entendre, il n'est pas mauvais dans son genre. Mais l'expérience et la capacité brute à soigner ne font pas tout... et surtout pas forcément un bon maître pour un apprenti. Il faut une certaine ouverture d'esprit, et surtout une inventivité -sans aller jusqu'à expérimenter tout et n'importe quoi sans réfléchir, bien entendu- qui semble faire défaut à pas mal d'Ilymis. Concernant Denmos, je ne m'avancerais pas sans avoir pu en juger moi-même... si j'en ai jamais l'occasion.

Il se massa les paupières avec un soupir contenu. Il était épuisé, mais il continuait à craindre une crise comme celle de la nuit. Il avait vraiment cru qu'il allait finir étouffé par son propre sang, incapable de bouger ou même d'appeler. Par bonheur, le saignement s'était arrêté au moment où il perdait vraiment conscience, sans quoi...

- Je n'ai hélas pas eu le temps de visiter la ville. Mais il me semble qu'il existe un petit quartier dédié à ce que les prêtres appellent "médecines parallèles". Il y a de l'efficace et du moins efficace, et j'en frémis en pensant à l'ignorant qui pourrait se perdre au milieu de tout ça... et je tremble aussi pour son "patient". Quant à vous l'indiquer exactement, j'en suis bien incapable.

Le jeune homme tourna la tête vers la porte avec une moue mi-ennuyée, mi-fataliste.

- Concernant la théière, elle ne devrait pas être trop dure à obtenir vu que...

Les battants s'ouvrirent, s'effaçant précipitamment devant la formidable carrure de la gouvernante qui brandissait fièrement une miraculeuse théière.

- ... quelqu'un écoute à la porte. Merci Evalda.
- De rien monseigneur !

______________________________

[Rue d'Ilymir]


- "Lumière noire" ? Ce serait un fichu manque d'imagination. "La très sainte et très lumineuse obscurité du troisième temple à gauche amen" conviendrait d'avantage. Après tout pour tenir une auberge en étant Shalos, il faut avoir une certaine dose d'ironie en réserve, ce me semble...

Tenir un quelconque commerce en faisant partie du peuple par excellence des voleurs et des assassins... il fallait à coup sûr avoir un caractère un peu paradoxal. D'autant plus pour le faire à Ilymir.

- Mais c'est sûr que ça passerait mieux auprès des sacrosaintes autorités de cette ville qu'une enseigne au nom de "Le grobul qui pète" ou "Aux belles miches".

Syld fronça un sourcil.

- Ca me fait penser que je n'ai même pas demandé comment on y allait, à ces auberges "pas trop trop couleur locale"...


Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Juil 2010 - 4:41

- Votre servante intrépide ne m'a pas laissé le temps de beaucoup faire connaissance non plus.

Elle haussa les épaules, plutôt indécise.

- Il m'avait plutôt l'air compétent, mais je n'en sais pas plus que vous sur son ouverture d'esprit.

Earl avait l'air à bout de force, et c'était d'ailleurs exceptionnel qu'il tienne encore le coup. Malheureusement, il allait falloir qu'il tienne un peu plus, pour que son état ne s'aggrave pas plus avant que la potion soit prête. La clerc nota dans un coin de son esprit de demander aux domestiques de s'organiser un tour de garde pour qu'il ne reste pas seul dans les prochaines heures, autant pour le surveiller que pour l'aider à résister.

- Ne vous en faites pas, je saurais reconnaitre les plantes dont j'ai besoin, on ne peut pas rouler une Dedrane avec ca. Votre... ami, ou garde du corps, croyez-vous qu'il est libre et connait un peu la ville? Peut-être pourrait-il me guider la-bas? Je pourrais trouver en demandant mon chemin, mais ce serait bien plus rapide si je suis guidée directement.

Tournant la tète vers la porte, Fynarine eu une nouvelle fois l'occasion de voir l'efficacité du don d'empathie de son patient. Elle rangea rapidement ce dont elle n'avait plus besoin pour l'instant, et fit de la place pour le plateau de thé sur la table. Une fois posé, elle ouvrit la théière et brisa la branche rabougrie en petits morceaux dedans, puis referma.

- Vous pouvez lui en servir autant qu'il le souhaitera, ca ne lui fera pas de mal. Un peu de nourriture devrait aussi lui redonner un peu de force. Je vais devoir sortir refaire des provisions, je peux compter sur vous? dit-elle en s'adressant à la matrone.

Tournant le dos au lit, la jeune femme ajouta plus bas avec un clin d'oeil:


- Il faut aussi l'empêcher a tout pris de s'endormir avant que je revienne. Je pense qu'une certaine personne sera ravie et très efficace à ce poste.


Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Juil 2010 - 14:46

- Je crains que Ridelgald ne soit un peu trop occupé à conter fleur... à distraire Lucy pour revenir avant quelques heures.

Nul besoin d'être grand clerc -or il l'était- pour deviner la teneur du chuchotis que Fynarine adressa à à Evalda. Earl fronça les sourcils avec contrariété à l'idée de se faire materner ainsi, avant de finir par hausser les épaules et de se carrer un peu plus dans les oreillers.

Quelqu'un choisit ce moment pour toquer à la porte laissée entrouverte, et, comme si on l'avait invoqué, Ridelgald passa la tête par l'embrasure.


- Monseigneur ?

Finalement, Earl n'était plus le seul à afficher une mine frustrée dans le manoir.
Le jeune clerc considéra cette mine un peu piteuse avec un air un peu intrigué. S'était-il fait rembarrer par la timide Lucy ? Impossible...


- Oui ?
- Votre... euh... oiseau est arrivé ici. Nous l'avons ramassé dans la rue.

Ridelgald entra et s'effaça pour laisser passer une Lucy toute émerveillée qui serrait contre elle un oiseau-foudre bien fatigué comme s'il s'était agi d'une peluche.

- Apparemment la neige ne lui a pas trop plu... même si ça ne l'a pas empêché de se rebiffer quand j'ai voulu l'attraper moi-même, acheva l'homme à mi-voix en secouant dans son dos sa main droite qui portait de belles traces de brûlure.

Il prévint la question qui était sur les lèvres de son capitaine en ajoutant :

- Il n'avait aucun mess...
- Il est si mignon ! le coupa Lucy en serrant un peu plus fort l'oiseau qui émit une sorte de soupir résigné ressemblant furieusement aux soupirs d'Earl face aux intrusions aussi répétées que surprenante de la petite servant dans ses quartiers.
- Euh, bien, très bien. Allez-donc mettre ce pauv... cet animal dans une pièce au calme... sans trop d'objets de valeur pouvant brûler à l'intérieur, de préférence.

La jeune fille hocha joyeusement la tête et fila avec le volatile dont les longues plumes traînaient derrière elle en crachotant de petites étincelles qui laissaient des marques noirâtres sur le tapis.

- Bon, eh bien finalement je crois que Ridelgald va pouvoir vous accompagner, demoiselle Fynarine.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Juil 2010 - 20:25

Fynarine regarda les visiteurs entrer dans la chambre avec un bel oiseau bleu qui semblait… électrique. Elle n’en avait jamais vu avant et le regarda un moment, fascinée par l’animal. Puis Lucy s’en fut pour le laisser se reposer, et la clerc revint à ses pensées plus urgentes.
Elle ramassa son sac et le mis sur son dos, puis s’inclina devant Earl.


- Je vais faire aussi vite que possible, en espérant qu’il ne soit pas trop tard et que les échoppes soient toujours ouvertes.

Elle se dirigea vers la porte la chambre, et s’arrêta un instant devant Ridelgald.

- Pourriez-vous me guider jusqu'au quartier des médecines parallèles s’il vous plait ?

Il jeta rapidement un coup d’œil à son capitaine, qui hocha la tête pour confirmer, puis précéda la jeune femme.

- Bien sur, suivez-moi.

Ils sortirent donc dans la neige qui tombait toujours sur la ville, et se dirigèrent vers le quartier en question. Le vent augmenta en intensité -autant que leur visibilité se réduisit- au fur et à mesure qu’ils avancèrent, chaque pas leur donnant l’impression de s’enfoncer encore plus profond dans la tempête. Alors qu’ils n’étaient toujours pas arrivé jusqu’à leur destination, le blizzard les obligea à s’arrêter.

- On ne pourra pas aller plus loin avec ce temps, ni rentrer jusqu’au manoir tant que ca ne se sera pas calmé, cria l’homme pour couvrir le bruit du vent, il faut qu’on retourne à l’intersection d’avant, j’ai vu une auberge.

Lentement, un pas après l’autre, ils remontèrent la rue qu’ils venaient de prendre, contournèrent le temple qui en faisait le coin, et arrivèrent devant la taverne. La porte s’ouvrit avec fracas et laissa entrer des rafales de vent froid et de flocons pendant qu’ils rentaient, puis Ridelgald du forcer de tout son poids pour la refermer. Pendant ce temps, Fynarine observait la salle où les gens discutaient paresseusement, bien au chaud. Elle intercepta une serveuse qui passait par là.

- Pourrais-je avoir deux grogs bien chauds s’il vous plait ? Je serais près de la cheminée sur la table à droite.

Elle désigna une des dernières tables libres, où le second commençait déjà à s’installer.

- Bien sur, j’vous les apporte tout’suite.

Elle alla s’assoir ensuite face à son compagnon.

- Quel temps ! J’espère que ca ne dure pas trop longtemps dans cette région, le Seigneur Earl à besoin de commencer la potion au plus vite.




suite à l'Auberge de la lumière bleue
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Juil 2010 - 13:51

Ridelgald eut du mal à comprendre qu'elle avait un peu froid, mais ne sembla pas entendre la partie ou elle suggérait qu'elle aimerais des explications.

- Il n'y a pas de gardes, et nul part pour l'emmener. C'est vrai que ca n'a pas l'air d'etre des amis proches, mais ils se connaissent, et vous avez dit que votre Seigneur en savait plus que vous sur lui et saurait quoi faire. Le manoir doit bien etre assez grand pour qu'ils ne se voient pas forcément.

Le soldat fini par accepter, et ramassa plus qu'il ne releva l'homme, tellement celui-ci paraissait faible maintenant. Fynarine ramassa la dague du Médiovien-quelque-chose, et suivi les deux Adréniens en direction du manoir.
Lorsqu'ils arrivèrent au manoir, Ridelgald débloqua la porte a coup d'épaule, pour tomber nez a nez avec son supérieur, lui-même ceinturé par sa servante Lucy. Les deux hommes se regardèrent, et demander en même temps ce qui se passait, prenant Fynarine de vitesse.


- Héla, on ne recommence pas comme tout a l'heure, interdit de jouer au devinette pour la moitié de vos phrases sous prétexte que vous vous comprenez.

Elle les regarda tour a tour, l'air susceptible, mais aucun des deux ne semblait l'avoir remarquée, ils continuaient a se toiser sans bouger. La clerc tenta une autre approche.

- Seigneur Earl, que faites vous hors de votre lit, a cette heure ci, et apparement avec l'intention de sortir. N'avions-nous pas un arrangement pour les quelques prochains jours?


Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Juil 2010 - 14:22

Avant qu'Earl ait pu ouvrir la bouche, Lucy s'exclama d'une voix trop aiguë, au bord des larmes :
- Juste après votre départ, un type louche est venu. Il disait qu'il avait un message à remettre à sa Seigneurie en personne. J'ai tenté de l'arrêter, de lui expliquer que le maître devait se reposer, mais il n'a rien voulu savoir et…

La jeune fille renifla et continua :
- Quand il est reparti, j'ai cru que le maître allait rester tranquillement dans son lit. Mais heureusement que je surv… que je passais devant sa porte au moment où il est sorti. J'ai voulu l'arrêter m-mais…
- Peste soit de ces bonnes femmes ! lâcha l'intéressé. J'ai presque dû la traîner dans les escaliers pour arriver à descendre, et voilà que…

Le Lévitis secoua la tête, les lèvres pincées, avant de daigner répondre à Fynarine :
- J'avais un peu perdu le compte des jours lorsque nous avons spécifié les termes de cet "arrangement". Si j'avais su que c'était pour ce soir, j'aurais…
- … fait exactement la même chose, acheva Ridelgald à sa place, s'attirant un coup d'oeil furieux. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas accepté de venir à Ilymir juste pour vous soigner !

Earl se racla la gorge et détourna la tête avec embarras avant de lâcher du bout des lèvres :
- C'est pourtant le cas.
- Capitaine !

L'interessé se débarrassa rageusement de l'espèce de longue robe de cérémonie qu'il portait et la jeta sur un guéridon. Il était encore très pâle, mais la colère et la lutte avec la tenace Lucy lui avaient fait monter une rougeur un peu fiévreuse sur les paumettes.

- Maintenant est-ce que je pourrais savoir pourquoi vous revenez avec…

Il s'interrompit brusquement. Syld avait légèrement relevé la tête.

- Ah…

Earl s'approcha vivement et vint prendre le visage de l'assassin entre ses mains.

- Tu ne me l'avais jamais montré…

Il dégagea les mèches humides qui cachaient l'oeil gauche et fronça les sourcils.

- La lune rouge, n'est-ce pas ? C'était trop tôt, beaucoup trop tôt…

Le clerc se mordilla les lèvres avant de se retourner brusquement vers Fynarine.

- Votre potion pour diminuer l'elixia, là… Vous avez de quoi en faire une dose supplémentaire ? Maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Juil 2010 - 14:47

- Euh...

La réaction d'Earl avait pris Fynarine par surprise.

- Oui, probablement. Mais a vous deux, je n'en aurais pas pour plus d'une journée d'avance, et vu le temps de préparation, j'espere pour vous deux qu'on trouvera vite de quoi en refaire.

Le regard que lanca la Dédrane au seigneur se fit tranchant.

- En attendant, vous me ferait le plaisir de retourner dans votre chambre et d'y rester des maintenant, et ce jusqu'a nouvel ordre.

Elle jetta un oeil au baluchon que portait toujours Ridelgald, sans perdre son air severe.

- Il aura les memes restrictions que vous, et puisque vous semblez le connaitre, faites en sorte qu'il en fasse autant de son coté.

Revenant a Earl, elle s'assura qu'il avait bien compris.

- Et ce sont des ordres, que vous serez tenu d'obéir comme convenu tant que vous prendrez de ma potion, je n'ai pas fais tout ca pour vous voir mourir avant d'avoir commencé. Et ne croyez pas que vous vous échaperez ensore en douce, je suis certaine qu'il y a assez de bonnes femmes ici pour s'assurer que vous ne retenterez pas de sortie comme celle la.

En effet, le remu ménage avait réveillé plusieurs servantes, ainsi que la maitresse de maison, qui hocha la tete avec une expression déterminée et protectrice quand elle croisa le regard de Fynarine.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Juil 2010 - 15:31

Earl balaya l'inquiétude de Fynarine au sujet de la potion d'un revers de main.

- Lui n'en aura besoin que pour cette nuit. Mais il faudra probablement un fichu dosage pour que ça suffise.

L'"ordre" de la Dédrane fit étinceler les yeux d'or. Cependant, au prix d'une profonde inspiration, le Lévitis parvint à se contenir et se tourna sèchement vers Ridelgald.

- Ridelgald.
- Oui mon capitaine ?
- En ce moment même, un groupe de Valnoriens est en train de tenir une cérémonie dans les sous-sols d'un des temples de la ville.

Son second sursauta.

- Un groupe comme celui que nous avons démantelé à Lévitas ?
- Je dirais plutôt le ou un des noyaux de cette secte. Bref, va jeter un oeil là-bas... et faire ce qu'il faut si tu le juges nécessaire. C'est le temple situé...

Face à la mine déjà piteuse de son lieutenant, Earl lâcha un énorme soupir et s'empara d'un vélin et d'une plume posés sur une crédence. Tout en dessinant à grands traits précis un plan du quartier, il indiqua la longue robe à capuchon d'un signe de tête.

- Tu peux prendre ça. Elle sera sans doute un peu courte, mais enfin...

Avec un haussement d'épaules, il tendit le parchemin à Ridelgald et prit le bras libre de Syld pour le soutenir à son tour. Le jeune clerc semblait avoir complètement oublié son propre état pourtant critique.

- Maintenant file ! Et j'oublierai peut-être la façon un peu trop familière dont tu t'adresses à moi, surtout ces derniers temps.

Sans le soutien de Ridelgald, la charge se révéla malgré tout trop grande pour ses forces.
Earl finit par se résoudre à demander son aide à Fynarine, mais un chuchotis le coupa dans son élan :

- Je suis désolé...

Il tourna la tête vers celle de Syld qui répéta :
- Pour Aesheera, je suis désolé.

Earl devint si possible encore plus blême. Les quelques couleurs que l'agitation avait fait monter à ses joues tombèrent comme un fard trop sec.

- Tu... Tes souvenirs, s... Tu le savais ? Mais comment...

Syld secoua négativement la tête, les yeux toujours mi-clos.

- Non. Simplement... je ne t'avais encore jamais vu comme je la voyais... comme je te vois maintenant.

Les cils noirs se relevèrent, et Earl eut du mal à réprimer un tremblement sous ce regard.

- Ce n'est... Oublie ça. Ce n'est pas comme si je l'avais connue.

Le Lévitis se retourna précipitamment vers Fynarine et lui demanda d'une voix blanche, tout en faisant de son mieux pour encaisser le choc :

- Est-ce que vous pourriez l'aider à monter ? Je ne me sens pas très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Juil 2010 - 21:29

S'étant détourné le temps de se remettre de ses émotions, Earl ne perdit pas une miette de l'entrée de Soghann. La silhouette était peut-être floue, mais comme il s'attendait tôt ou tard à voir le Shalos débarquer, il n'eut pas à hésiter sur son identité.

- Ah, je me disais bien qu'il manquait quelque chose... ou quelqu'un.

Le timbre un peu trop rauque du Lévitis vint complètement gâcher l'ironie de la remarque.
Il se passa brusquement la main sur les yeux. Des yeux brillants, trop brillants. Puis il redressa le menton et leva un sourcil seigneurial à souhait.


- Si tu pouvais fermer cette porte avant qu'on ne finisse tous gelés, ça serait bien aimable.

Ayant apparemment retrouvé son mordant, Earl se retourna vers Fynarine et haussa les épaules.

- Je crains fort qu'il ne faille passer par la case "explications" avant d'obéir à quelque ordre que ce soit.

Il chercha l'appui de la rambarde de marbre dans son dos.
Les cernes bleuâtres sous ses yeux semblaient s'être agrandis. Finalement, c'était peut-être une chance que Ridelgald et Fynarine soient revenus juste à temps.

Earl fronça les sourcils en entendant les murmures des domestiques qui s'enhardissaient et commençaient à se rapprocher. Il fallait les empêcher de venir trop près et d'en voir plus que nécessaire. Il prit une inspiration et sa voix claqua sèchement comme lorsqu'il s'adressait aux hommes sous son commandement :

- Retournez dans vos quartiers ! Je vous sonnerai si j'ai besoin de vous.

Il lâcha un soupir avant d'ajouter sur un ton las :
- Lucy, tu peux rester (La jeune fille sauta de joie, le rose aux joues). Demoiselle Fynarine aura sans doute besoin d'aide.

Le Lévitis considéra la petite servante avec une moue. Elle avait vu Syld en même temps que lui, même si son expression curieuse indiquait assez clairement qu'elle n'avait aucune idée de ce que cela signifiait. Autant qu'elle sache avant d'aller bavarder en toute innocence avec le reste du personnel.
Par Ael, il n'était pas près d'être débarrassé de ses encombrantes attentions !

Après une grimace mentale à l'idée de devoir repartir avec une servante imprévue dans ses bagages -si jamais il repartait en vie-, il s'adressa à Syld d'une voix plus basse, presque prudente :

- Syld, Soghann est là.

Le jeune assassin se crispa instantanément, la tête toujours obstinément baissée.

- Dis lui de s'en aller.

Earl s'adossa un peu plus lourdement à la rambarde tout en secouant la tête.

- Non.

Syld tressaillit mais le clerc ne lui laissa pas le temps d'ouvrir à nouveau la bouche :
- Les choses sont allées trop loin. Ton secret n'est en plus vraiment un pour de parfaits inconnus...

Le Lévitis posa brièvement le regard sur Fynarine avant de revenir à l'assassin. Il reprit d'une voix moins coupante :
- ... alors est-ce vraiment raisonnable de ne garder que la personne qui semble le plus tenir à toi dans l'ignorance ?

Syld consentit à faire un faible signe négatif et lâcha dans un souffle étranglé :
- Non, ça ne l'est pas...
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Juil 2010 - 13:40

* Des Valnoriens? A Ilymis? Voila qui était une sacré surprise! Et... ces deux hommes avait déjà démantelé un de ces cultes? *

Malgré la réserve de Earl, Fynarine soupçonnait déjà que ce n'était pas uniquement grâce à sa haute famille - s'il en avait une - qu'il avait accédé à sa place de Seigneur, et cette révélation ne fit que le confirmer. Malgré cela, aucun des deux Lévitis ne prenait les autres personnes de haut, contrairement à ce que la clerc avait toujours entendu à propos de la haute société "civilisée". Elle était heureuse d'avoir pu rencontrer des personnes de cette valeur, même si les circonstances aurait difficilement pu être pire.
Le Seigneur était toutefois loin d’être parfait, en particulier quand il s'agissait de reconnaitre sa faiblesse et prendre soin de lui. Lorsque Ridelgald passa sa charge à Earl après avoir pris la carte, l'état de ce dernier devint évidente. Fynarine du se précipiter à la place où se tenait le soldat un instant plus tôt, sans quoi Earl et son mystérieux ami aurait fini par terre.


*Et voila, il en à encore trop fait. Pourquoi faut-il toujours que ces hommes soient aussi fier, même quand leur vie est en jeu*

Earl relâcha le Médiovien-qui-n'en-était-pas pour s'appuyer contre la rampe de l'escalier afin de retrouver quelques forces. Les deux hommes échangèrent quelques phrases, que Fynarine écouta silencieusement en espérant qu'elle pourrait récupérer une information qui l'aiderai à comprendre la situation. Les deux hommes semblaient se connaitre depuis longtemps, ainsi qu'une autre personne *une femme?*, mais ces souvenirs avait l'air malheureux et lourds à porter.

* Peut-être est-ce la raison pour laquelle le Mediovien a réagi de cette façon à la taverne? *

Ils semblaient en avoir fini pour le moment, et Earl demanda à la clerc de monter l'Adrénien à l'étage, car il ne se sentait pas bien.

* S'il le reconnait enfin, je ne sais pas si c'est bon signe... *

Alors que la jeune femme toujours silencieuse se dirigeait vers l'escalier avec son nouveau patient, le seigneur héla quelqu'un dans le dos des deux personnes. Cela sembla faire réagir l'homme que Fynarine portait, qui demanda à ce que le nouveau venu reparte, même si Earl le convainc du contraire.

* Alors donc il s'appelle Syld. Et ce Soghann, je crois que c'était le nom de celui qui l'a emmené se coucher hier soir à la taverne. Il nous as suivi? *

Il était temps pour les véritables explications, Fynarine allait enfin savoir dans quelle genre d'affaire elle s'était embarquée.



[HRP]
Spoiler:
 
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Juil 2010 - 14:40

Aussitôt qu'il comprit qu'il n'aurait pas à se battre, Soghann dissipa son camouflage et rangea ses couteaux. Sans répondre, il observa la scène tout en fermant la porte derrière lui. Syld était en vie, et c'était déjà bon signe.

Qu'il se retrouve, par quelque tour de magie, sous la responsabilité d'Earl, le surprit encore plus que le fait d'être "attendu". Et quand Earl mis Syld au courant de sa présence, la réponse fit l'effet d'un soufflet à Soghann. Blessé bien plus qu'il ne voulait se l'admettre, il suspendit son mouvement qui avait été de se porter auprès de son compagnon.

Refrénant peine et colère, il senti enfin la morsure du froid et s'éloigna de la porte pour se placer dans un coin plus chaud -par exemple devant la cheminée, là- tandis que le seigneur donnait des ordres à sa maisonnée. Sans un mot, il posa un regard sévère sur Earl, manifestement dans l'attente d'explications.




HRP : j'espère qu'il y a une cheminée, dans cette piaule, parce qu'avec ce temps... brrr ><
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Juil 2010 - 14:59

Earl ouvrait la bouche pour ajouter quelque chose, lorsque la porte se rouvrit afin de laisser passer les larges épaules d'un Ridelgald essoufflé qui n'avait pas l'air d'en mener large.
Le jeune clerc le considéra avec surprise.


- Déjà ?
- En fait...

Ridelgald glissa un coup d'oeil suspicieux du côté de Soghann. Il avait fait le geste de tirer la longue épée dissimulée dans les plis de la robe noire dès qu'il avait vu cet intrus, mais Earl l'avait arrêté d'un signe de la main. Si le capitaine disait que ça allait...

Le soldat haussa intérieurement les épaules avant de reprendre :


- J'ai bien peur de m'être...
- ... égaré, acheva Earl à sa place. A chaque fois j'hésite entre l'admiration et le désespoir le plus complet face à ton sens de l'orientation.

Ridelgald s'avança.

- Je suis fautif, veuillez...

Earl le considéra sans rien dire, et ramassa le plan que son second avait fait tomber dans le mouvement. Il y jeta un coup d'oeil machinal, avant de froncer les sourcils et de couper court aux excuses de Ridelgald d'un geste sec.
Le morceau de vélin se mit à trembler entre ses doigts, tandis que son regard s'assombrissait de colère.
Son subordonné déglutit péniblement.


- Non, c'est moi.
- Que... capitinaine ?

Earl parvint enfin à détacher les yeux du feuillet.

- J'ai commis une erreur en traçant ce plan.

Le jeune homme froissa brusquement le parchemin.

- C'est moi qui ai commis une erreur. Et le zénith lunaire est déjà passé. J'ai été informé du lieu exact au dernier moment. La cérémonie doit déjà être terminée.

Il jeta le plan erroné au sol avec dégoût.

- Je nous ai fait manquer une occasion unique de serrer ces enfoirés qui s'amusent à passer des femmes et des enfants au fil de la dague.

Ridelgals osa :
- Mon capitaine, tout seul, c'était...
- Il aurait fallu obtenir l'aval du Conseil pour intervenir à Ilymir, que ce soit avec un petit détachement de nos propres hommes ou en avertissant les autorités locales. Je ne suis pas promu depuis assez longtemps pour avoir assez de poids et convaincre ces fichus vieux crapauds indolents d'agir sur la base d'une simple intuition de ma part ! Je savais qu'une partie de la secte se terrait à Ilymir, mais pour le reste...
- Les autres capitaines vous auraient sûrement soutenu.
- Je n'ai nul besoin d'être soutenu !

Earl reprit sa respiration, haletant après cet éclat de colère. Il cilla, se souvenant brusquement de la situation.
Il porta instinctivement une main à sa tempe.
Est-ce que la maladie avait commencé à s'attaquer à son cerveau en plus de ses fonctions vitales ? Déjà ?


- Quoi qu'il en soit, il y a d'autres sujets dont nous devons parler ce soir. Et je crains qu'il ne soient pas vraiment plus agréables. Il vaudrait mieux que nous montions dans le bureau à l'étage, ici la voix porte beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Juil 2010 - 17:24

Soghann gratifia l'entrée de Ridelgald d'un haussement de sourcil. Un seul, hein, faut pas abuser. L'homme qui avait amené Syld, sans nul doute, et qui devait servir de garde du corps à Earl au vu des échanges de regard entre les deux levitis.

Après avoir rit intérieurement des capacités d'orientation du soldat, il reporta son attention sur Syld et Earl, dont la santé ne s'était manifestement pas améliorée. D'un geste, il l'invita à monter les ecaliers, signifiant qu'il le suivait.





HRP : grmbl post bouche-trou...
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Juil 2010 - 18:11

Earl monta à pas mesurés, mettant un point d'honneur à ne pas chercher le soutien de la lisse pendant l'ascension des marches pourtant nombreuses.

- Lucy, si tu pouvais raviver le feu…

Il y avait plusieurs fauteuils de tapisserie disposés dans la pièce, une banquette de velours aux pieds délicatement torsadés et au dossier gracieusement incurvé, et le renfoncement de la large fenêtre était garni de coussins, formant une petite alcôve qui invitait à un petit moment de détente entre deux affaires officielles.
Earl alla tirer les lourds rideaux restés entrouverts, occultant l'éclat de la lune.


- Demoiselle Fynarine, si vous voulez vous pouvez aller chercher votre matériel dans ma chambre. Vous avez sans doute envie de recevoir quelques explications vous aussi, et plus tôt votre fameuse potion sera prête, mieux cela vaudra.

Il considéra Syld qui était à présent assis sur la banquette, les coudes aux genoux et le visage obstinément enfoui dans les mains. Une brève lueur d'appréhension traversa les yeux mordorés du Lévitis : appréhension pour ce qui allait se dire, appréhension pour la façon dont les autres allaient réagir, appréhension pour la manière dont l'influence de Shua allait perdurer ou se développer au cours des heures, appréhension au sujet de celui qui allait devoir encaisser tout ça.
Le jeune clerc pinça les lèvres et prit place dans le premier fauteuil venu.


- Vous devriez tous vous asseoir.

Il prit une inspiration.

- Syld, c'est quand tu veux. Je ne voudrais pas te forcer, mais…

L'intéressé crispa les doigts dans ses cheveux fous et lâcha un chuchotis étranglé :
- Cela fait trop longtemps… trop longtemps que je le cache. Au début, je le faisais parce que je devais le faire, mais ensuite… plus le temps passait, plus c'était difficile. Peut-être que j'aurais dû l'avouer dès le début… mais je n'étais pas sûr de… et quand j'ai été sûr, trop de temps avait passé. Soghann, je t'en prie, pardonne-moi… ou achève-moi sans dire un mot, mais par pitié, je t'en supplie, ne… n… Ne m'oblige pas à te t… non. Ne me…

Earl jeta un coup d'oeil anxieux aux rideaux soigneusement fermés, avant de glisser un oeil vers Ridelgald qui hocha la tête et garda une main sur la poignée de son épée.

- Ne me laisse pas le temps de te voir me haïr ou me regarder comme un étranger.

Syld laissa retomber ses mains et releva la tête. Les longues mèches noires glissèrent en arrière, et il posa les yeux sur Soghann. Les yeux oui. Pas de cicatrice horrible, pas d'orbite vide, pas de difformité à cacher. Juste un oeil droit parfaitement identique à son voisin, à la couleur près. L'iris en était rouge. Pas simplement rougeâtre, mais d'un vrai rouge sang à l'éclat incomparable, unique et terrifiant.
Sans le bandeau qui dissimulait la moitié de son visage, Syld semblait encore plus jeune. Ses traits présentaient une finesse et une symétrie tout simplement fascinantes, d'une perfection insolente… presque anormale. L'oeil gauche semblait comparativement terne, troublé et assombri. A bien y regarder, il semblait changer de nuance de manière infime, presque insensible et pourtant inéluctable.
Shua étincelait sur les toits bordés de stalactite, sa lueur caressait les vitres derrière les rideaux. Elle était là, au-dessus du manoir.


- Je suis… j'aurais dû être une Ombre de Shua.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Juil 2010 - 12:16

Lucy vint prêter main forte à Fynarine pour monter Syld à l'étage, Earl les précédant. Ils allèrent s'installer dans un confortable salon, et pendant que la servante rajoutait du bois dans la cheminée, la clerc fila chercher les ingrédients qu'elle avait laissé dans la chambre du maitre des lieux.
Elle revint juste à temps pour pouvoir entendre le début des explications. Earl avait pris le soin de fermer les rideaux, plongeant la pièce dans une douce pénombre, éclairée par le feu qui reprenait doucement. Pendant que la Dédrane s'installait sur un bureau déblayé à son attention, Syld retira l'écharpe qui lui cachait les yeux et commença à s'expliquer. Lorsqu'elle entendit ce qu'était cet oeil, elle s'immobilisa, un frisson d'horreur la parcourant. Elle retourna la tete pour observer à nouveau le visage de Syld, attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Juil 2010 - 20:29

Soghann tressailli, mais se contenta de fixer dans les yeux. Ou plutôt dans l’œil, ce singulier œil rouge, lumineux, à la chaleur aussi insupportable que ne l’était le froid des siens. Il s’y laissa plonger, tandis que le reste de son corps accusait le coup, le poids des paroles qui venaient de traverser la pièce. Lentement, il s’affaissa contre le mur derrière lui, s’y laissa glisser, non sans garder les yeux fixés sur l’œil rouge. Le rouge des créations de Valnor. Le rouge de Shua. Ses traits avaient perdu leur sévérité, mais n’indiquait aucune espèce d’émotion. Son regard se perdit au loin, au travers des murs, de la neige et du temps. Un silence de mort régnait dans la pièce.
Des visions du passé assaillirent le Shalos, s’échappant tel un torrent impétueux de la forteresse qu’était sa mémoire. Il se revoyait, il y a quelques années, avec Syld. Filant une vie parfaite, avant toute cette histoire. Avant, à la Guilde, apprentis qu’ils étaient. Rivaux inséparables, frères ennemis, deux face d’une même pièce. Une pièce forgée par la souffrance et les épreuves, taillée dans le métal des armes, affutée pour tuer. Dangereuse pour quiconque l’approchait.
Plus loin encore, échos d’un passé qu’il avait oublié. Années qu’il avait mit de côté dès son entrée à la Guilde, et dont le souvenir était une douleur incompréhensible enfermée loin dans son subconscient.
Les mains pleines de sang. Son sang, dans lequel il pataugeait littéralement. Sang qui imprégnait le moindre centimètre carré de sa peau, le moindre tissu qu’il portait. Qui éclaboussait les murs, qui donnait à tout ce qui l’entourait une couleur rouge sombre. Comme les corps immobiles à ses pieds, cadavres grotesques tordus de douleur, à peine reconnaissables tant la sauvagerie les avait déchiquetés. Rouge, rouge, rouge.
Dans le noir total, il suffoquait, tandis que son corps coulait à travers l’onde froide, noire, vivante. La douleur enflammait son torse d’un brasier qui consumait ses forces vitales, et déjà il ne sentait plus ses membres. A travers l’obscurité, il coulait, perdant toute notion d’espace, de temps, perdu qu’il était dans l’immensité glacée, infinie, ravagé par la douleur qui ne voulait pas prendre fin.
Le Soghann du présent aspira une grande goulée d’air, homme a demi-noyé dans ses souvenirs émergeant des ombres de son passé. Son regard retrouva un semblant de vie, se rattachant aux choses du présent. Rien n’avait bougé. Aussi vives, aussi claires qu’avait été ces sensations, il ignorait combien de temps s’était écoulé. Il n’en avait cure. Sa main droite vint trouver son cœur, qui battait la chamade. Sur son torse, sa cicatrice déchirait en deux sa peau, ravivée du braiser des souvenirs. Il en fit abstraction. Cela n’avait pas d’importance. Ce n’était qu’une marque du passé, des évènements qui l’avaient fait devenir lui-même, et qui faisait partie de lui.
Seules les paroles qu’il allait prononcer avaient une importance. Ces mots qui devaient sortir, et qu’il devait choisir. Le choix des mots qui allaient donner changer sa vie. Celle de Syld. Leur vie, leur avenir.
L’absence de passé, être un né de rien. C’était cela être un Shalos. Déguisement idéal pour quelqu’un qui avait été littéralement créé. Quelle importance ? Aucun Shalos n’avait de passé, de naissance. On n’était que ce qu’on choisissait d’être, on n’avait que ce l’on voulait bien se donner. Pour Syld, c’était encore plus vrai. Il était la quintessence de cet esprit, de cette auto-construction.

Enfin, Soghann ouvrit la bouche. Sa voix n’était qu’un souffle, mais nul ne pouvait se méprendre sur ses mots.


- C’est faux.

Le dénis.

- Tu n’es rien d’autre que ce que tu veux bien être. Pour toi, pour moi, pour tous, tu es un Shalos. Ton âme toute entière est Shalos. Ton cœur, tes mains, ton corps, ta peau l’est aussi. Seul cet œil, cette marque, montre que tu as eu une autre existence. Mais ta vie, la vraie et la seule qui compte, a commencé après. Quant tu as commencé à devenir ce que tu es à présent. Un Shalos, aussi vrai que les Ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Juil 2010 - 22:55

- Si seulement c'était vrai...

Syld laissa fuser un rire trop nerveux.

- Si tu savais combien de fois... combien de fois j'ai dû combattre mes propres pensées. Si tu savais quelles étaient ces pensées... Même là, je...

Les yeux dorés d'Earl s'étrécirent et il adressa un signe à Ridelgald qui alla se poster devant la porte.
Le clerc coula un regard anxieux vers Fynarine. Combien de temps encore avant que la potion ne soit prête ? Il sentait des pulsations d'elixia de plus en plus fortes, de plus en plus rapides, qui semblaient résonner dans la pièce comme le grondement d'un tambour. C'était le même rythme qu'il percevait au dehors, le même battement qui ressemblait à celui d'un coeur géant. Shua.


- J'ai... Valnor... je le hais pour cette existence qu'il m'a donnée, pour les souffrances que j'ai dû supporter... encore. Mais en même temps je... j'ai toujours... c'est comme s'il m'appelait. En permanence. J'ai... il y a quelque chose en moi... chaque goutte de mon sang... je désire le rejoindre. Si jamais je me retrouvais en face de lui, je ne sais vraiment pas ce que je ferai. J'ignore ce qui s'est passé, pourquoi je suis... une "erreur". Je n'ai pas la moindre idée de ce qui s'est produit avant que j'échoue à Lévitas. Je savais juste ce que j'étais... ce que je n'étais pas, ce que j'aurais dû être. Mais c'est tout.

Syld se voûta légèrement et porta les mains à ses tempes.

- Pourquoi est-ce que ce... cette chose, ce simulacre d'âme est resté accroché à mon esprit ? Parfois cela faisait tellement mal que j'ai voulu l'arracher, le détruire. J'ai voulu détruire ceux qui parvenaient à toucher cette âme.

Il releva les yeux vers Earl qui se raidit.

- Et je n'ai pas toujours réussi à m'arrêter.

Le Lévitis détourna la tête vers les rideaux dans un effort pour demeurer stoïque.

- On peut effacer beaucoup de choses de son existence, mais pas ça. Je ne serai jamais un vrai Shalos, j'aurai toujours à porter ça...

Syld ouvrit plus largement son col et dénuda son épaule gauche. Il effleura la peau juste au-dessus de l'omoplate du bout des doigts et Earl retint un haut-le-coeur en percevant un filet d'elixia d'une qualité très particulière se rajouter au bruit de fond qui lui emplissait les oreilles. S'il avait pu mettre les pieds à Shalanos, il aurait tout de suite pu dire ce à quoi cette elixia si dense faisait penser : le rideau de "fumée" qui gardait les portes de la cité souterraine.

Ce fut comme si une lame invisible avait commencé à dessiner sur la peau sombre. Des traits rouges apparaissaient, se rejoignaient, s'entrelaçaient. Les doigts de Syld se crispèrent brusquement sur le tissu de sa chemise tandis qu'il fermait les yeux.
Une marque très semblable à celle qui avait orné le cou de Fanaa s'étalait sur son épaule. Semblable, et en même temps différente. De longs traits s'étiraient par dessus la clavicule, redescendaient sur le torse et disparaissaient au niveau du coeur aussi soudainement que s'ils avaient plongé droit dans sa poitrine.


- Si je peux aller et venir à Shalanos, si je peux y entrer ou simplement y respirer sans étouffer, c'est grâce à cela. J'ai dû jurer allégeance à un nouveau maître. C'était... contre ma volonté. Du moins au début. J'ai appris à aimer Shalanos, sans doute parce que son état d'esprit me correspondait bien. Simplement, je...

La marque commença à s'effacer, les gouttes de sang qui avaient commencé à perler de la marque se volatilisèrent comme si elles n'avaient jamais existé. Syld remonta son col.

- Même si j'en venais à vouloir changer de camp, cela me serait impossible. Si dans mon esprit je venais à renier ma dernière allégeance, si j'en arrivais à m'égarer, à perdre complètement de vue ce que je suis à présent plus de quelques minutes... eh bien je mourrais.

Earl frappa brusquement les accoudoirs de son siège.

- Alors si tu perdais complètement la mémoire... Alors c'est cette chose que j'ai senti, cette chose qui défaisait mes soins au fur et à mesure tandis que j'essayais de te sauver pendant tout ce temps ! Si quelques parcelles de souvenir n'avaient pas réussi à remonter, tu aurais...

Il se mordit un doigt avec colère. Il s'était reproché une erreur dans le dosage du poison pendant si longtemps, alors qu'en fait...

Syld reprit dans un murmure hésitant, comme si les mots recommençaient à se bloquer dans sa gorge. Son oeil gauche avait presque viré au brun sale. Si jamais il commençait à s'éclaircir...


- J'ai... tout à l'heure... quand je regardais S...

Il reprit son souffle avant de réussir à lâcher d'une voix rauque :
- ... Shua... J'ai senti la marque se réveiller. Je crois... je crois que cela c'était produit aussi à Faélanir...
- Juste avant que les mercenaire engagés par mon père ne parviennent à te mettre hors combat avec une lame empoisonnée, compléta Earl sourdement. Et cette nuit, c'est l'intervention de Ridelgald et de damoiselle Fynarine qui a eu lieu au moment critique, c'est cela ?

Syld acquiesça avant de glisser un regard hésitant vers la Dédrane et le Lévitis posté devant le sortie.

- Merci pour ça. Même si...

Il se mordit la lèvre et échangea un coup d'oeil avec Earl avant de se reporter vers Soghann. Il se leva si brusquement que Ridelgald esquissa un geste avec son épée avant de se raviser. Une petit goutte de sueur perlait le long de sa tempe.
Sans s'inquiéter du mouvement du Lévitis, Syld se rapprocha de Soghann. Il fit les derniers pas l'un après l'autre, hésitant.


- Soghann, je...

Il s'agenouilla pour être à son niveau et esquissa un geste de la main, main qui resta suspendue dans le vide, frémissante. Il n'osait plus le toucher. Si jamais il devait le repousser, ou simplement tressaillir de dégoût à son contact, il...

- J'aurais vraiment voulu te le dire plus tôt. J'aurais voulu m'arracher cet oeil, mais cela n'aurait rien changé. Je...

Syld reprit une inspiration saccadée.

- S'il te plaît, ne rejette pas ce que... ce que je suis. Je vis en Shalos, j'agis en Shalos, mais il y a toujours cette part de mes pensées qui me ronge. Je dois vivre avec, cela fait partie de moi. Si cette partie là était détruite, je pense que... que je le serais aussi. Je me dégoûtais moi-même... tout le temps, à chaque fois que je souriais, chaque fois que je riais. Il y avait toujours cette voix qui me disait "Faux, faux, faux !". Tu m'as accordé ta confiance, et je la trahissais, je la trahissais tout le temps par mon silence. Alors s'il t...

Il se mordit la lèvre et commença à se redresser.

- Non, je... Je n'ai même pas le droit de te demander quoi que ce soit. Peut-être que je ne suis pas responsable de ce que je suis, même si cela n'excuse pas ce que je peux faire lorsque je perds le contrôle de mes actes, de mes pensées. Mais pour ce qui est du mensonge, de ma lâcheté égoïste, je suis le seul et unique fautif. Je me suis joué de la confiance que tu m'accordais. Nous avions droit à nos secrets, mais pas celui-là, pas un "secret" comme celui-là ! Décide ce que tu veux, j'accepterai.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Juil 2010 - 21:36

Fynarine ne pouvait s’empêcher d’éprouver de la compassion en entendant son histoire cet homme maudit. Alors qu’il montrait la marque qui le liait à Shalanos, la clerc ressentit elle aussi l’énergie maléfique qui s’en dégageait. Earl la regarda à ce moment là, le regard inquiet et interrogateur, lui faisant réaliser qu’elle avait cessé de faire la potion depuis quelques minutes pour écouter. Elle se remit aussitôt au travail, un peu coupable.

- Ce tatouage, il est à base d’Elixia n’est-ce pas ? Est-ce qu’elle dépend de la votre ?

Syld commença par répondre aux questions d’Earl, ce qui lui permis d’apprendre avec effroi que si elle n’avait pas été là par hasard au bon moment, l’ombre aurait pris possession de Syld. Si ce tatouage ne l’avais pas tué sur le coup, sa transformation se serait probablement complétée, lâchant un monstre sans nom au milieu de la cité. Elle frissonna en pensant à ce qui serait arrivé si elle était passée cinq minutes plus tard ou ne l’avait pas remarqué. Il la remercia pour ça, ainsi que Ridelgald.

- De rien, je n’ai pas fait exprès, et j’ai même failli ne pas en réchapper, chuchota-t-elle en faisant la moue.

Un court moment plus tard, elle eu enfin fini de remplir les petits flacons. Elle se tourna vers les deux malades afin de leur faire savoir, ainsi que ses doutes.


- Je n’ai pu faire que 10 potions, ce qui vous donne normalement un peu plus d’une journée chacun. Surtout si l’on a besoin de plus de doses que ca pour Syld, il va falloir aller réveiller des gens pour votre bien.

Elle s’adressa ensuite à Earl plus particulièrement, car il comprendrait surement mieux ce qu’elle avait à dire.

- Comme je vous l’ai expliqué hier, ce remède stoppe l’Elixia et les sorts par la même occasion, mais l’Elixia dont le corps en est chargé en permanence est toujours là, et il faut attendre qu’il s’évacue seul. Ce qui veut dire que même si ça marche aussi bien qu’on l’espère, sauf si je me trompe, ce ne deviendra pas pire, mais Syld restera dans cet état encore un moment.

Elle laissa passer un instant pour que ses déclarations soient bien comprises, puis continua.

- Je n’ai pas non plus la moindre idée de l’effet que peuvent avoir plusieurs doses à la fois, ni combien il lui en faudra. Ca peut très bien ne faire aucun effet, comme faire empirer les choses. Je crois que vous êtes mieux placé que moi pour savoir la puissance de cette ombre et de cette marque, combien de doses doit-il prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Juil 2010 - 22:33

Syld se contenta de répondre à la question de Fynarine sur sa marque en secouant la tête. Il n'en savait rien, mais c'était probable. La fluctuation de son elixia était le meilleur moyen de savoir dans quel état mental il se trouvait.

Earl écouta en silence les paroles de Fynarine et ferma les yeux tout en se massant la tempe du bout des doigts.


- Il n'y a pas d'"ombre" à part entière. L'ombre, c'est lui, c'est ce qu'il est. Mais bref. Syld, quand est-ce que tu as commencé à ressentir l'influence de Shua ?

La question n'était pas posée exactement comme elle l'aurait dû : "influence"... c'était là un terme bien vague. Mais il faisait confiance à Syld pour savoir à quel moment son propre comportement avait commencé à échapper en partie à sa volonté consciente, à quel moment ses pensées avaient commencé à dériver.
La réponse de l'assassin fut presque immédiate :

- Peu après la tombée de la nuit. Enfin, peu après le début de la tempête.

Le Lévitis tapota l'accoudoir de son fauteuil d'un index songeur.

- Shua était déjà la seule lune dans le ciel bien avant cela, même invisible. Son influence n'a cessé de croître au fil des heures, mais tu n'as réellement été affecté qu'à partir d'un seuil critique. Le zénith vient d'être atteint, il faudra donc quelques heures avant que son emprise cesse... si ce n'est que l'elixia a tendance à perdurer un certain temps après la disparition de sa source.

Il tendit une de ses belles mains trop pâles vers le bureau et souleva un des petits flacons préparés par la Dédrane.

- Il faudrait dans l'idéal ne cesser le "traitement" qu'à partir du moment où l'influence de Shua sera réellement retombée sous le seuil critique, sans tenir compte de la lune elle-même. Une journée entière, par mesure de sécurité. Et il serait préférable de diminuer les doses progressivement. Je crains surtout des effets secondaires...

Earl fit peser un regard aigu sur Syld.

- ... sur ta mémoire. Je sais que tu peux résister à l'appel de la lune rouge. Les derniers évènements t'ont considérablement affaibli, mais avec un peu d'aide...

Il agita le minuscule flacon.

- ... ça devrait aller. Non, ce qui m'inquiète, c'est le fait que tu ais brusquement retrouvé tes souvenirs juste ce soir. Si jamais les perturbations dues à Shua y sont pour quelque chose, j'ai bien peur que cette potion ne contribue à les réeffacer de nouveau. Mais à quel point ? A partir de quand est-ce que cette marque en viendrait à considérer que tu as cessé d'être toi-même juste en se fiant à ta mémoire ?

Ridelgald s'avança et plaça discrètement une nouvelle tasse sous la théière que Lucy était en train de vider sur la table, trop occupée à boire les paroles de "sa Seigneurie" pour prendre garde à ce qu'elle faisait.
Elle n'avait pas tout compris à ces histoires, mais qu'est-ce que le Lévitis était... classe. Si responsable, si calme, si maître de la situation...
Elle lâcha un petit soupir d'admiration éperdue lorsqu'il reprit tout en coulant un regard du côté de Soghann :

- Il vaudrait mieux que Syld ne reste jamais seul lors des prochaines heures, qu'il ait toujours quelqu'un à qui se raccrocher. Quelqu'un de proche. Quant au dosage nécessaire pour commencer...

Le jeune clerc secoua pensivement le flacon qu'il tenait entre deux doigts. Il n'était pas censé utiliser son elixia, mais une brève lueur traversa ses yeux d'or, telle un reflet. Ses sourcils se froncèrent brièvement et il reposa le flacon sur le bureau avec un soupir. Il se rencogna contre le dossier de son fauteuil avant de lâcher avec calme :
- Les dix. En une seule fois.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 1:14

- Impossible ! Répondit-elle, coupant presque la parole au Lévitis.

Devant le regard que lui lança Earl, elle s’empressa de s’expliquer.


- Si vous faites ça, dans 8h, il en faudra 10 de plus, sans quoi l’effet s’inversera, et ce n’est pas réversible. Et en admettant que j’ai déjà ce qu’il me faut pour ca, il me faut plus de temps que ça. La lune mettra plus de temps que ca à disparaitre.

Fynarine savait que ce n’était pas ce qu’on attendait d’elle, mais elle ne savait pas non plus comment accélérer le processus. Elle soupira et s’appuya sur le dossier de sa chaise un instant, et prépara mentalement pour ce qu’elle avait à faire.

- Je vais aller trouver un apothicaire où qu’il soit dans cette ville, et le tirer de son lit dès maintenant. En attendant, il lui faut au moins une deuxième dose supplémentaire. Sans parler de vous. Vous en avez-vous aussi besoin, vous n’êtes pas assez fort pour tenir une journée de plus sans dormir et vous le savez !

La Dédrane se leva et rassembla les flacons sur son bureau.

- Je ne peux pas vous obliger à en prendre vous-même, mais vous ne serez malgré vous une gêne si l’on doit veiller sur vous en plus de Syld. Faites comme bon vous semble, vous êtes prévenu. Il faut que je parte dès maintenant, je n’ai pas la moindre idée d’où chercher, et je vais avoir du monde à réveiller avant de trouver le bon.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 1:46

Earl décocha un regard flamboyant à la Dédrane lorsqu'elle le contredit. Il parvint cependant à se contenir assez pour écouter la fin de son explication sans bouger de son fauteuil.

- Une journée, peut-être pas. Mais quelques heures de plus, je le peux. Si Syld craque le premier, inutile de vous dire que mon petit état de santé sera le cadet de nos soucis. Même si cette fameuse marque est efficace, il y a certainement un temps de réaction, et il peut se produire pas mal de choses regrettables en l'espace de quelques secondes.

Le Lévitis se massa les paupières avant de poursuivre :
- Si vous décidez de réduire la quantité, il faudra probablement une "aide" supplémentaire pour tenter de calmer l'elixia encore active qui subsistera, au moins entre les deux premières prises. Je suis habitué à faire ce genre de choses.

Il relava les yeux vers Syld et ajouta plus bas :
- Et puis je le connais suffisamment bien pour pouvoir dire si quelque chose cloche.

Il leva une main pour couper court à la protestation qui montait aux lèvres de Fynarine.

- Si je recommence à user de mon elixia au lieu de sagement prendre ma potion, mon état de santé va s'aggraver terriblement. Je le sais. Mais nous n'avons pas le temps de trouver une autre option assez vite...

L'oeil gauche de Syld semblait presque noir. Pourtant il y avait comme une lueur, comme la lune derrière un nuage...

- ... Vraiment pas le temps. Alors si vous tenez à aller chercher quoi que ce soit, allez-y, et vite. Plus vite vous serez de retour, plus vite je pourrai me préoccuper de ma fichue elixia et des conséquences de mon entêtement. Allez !

Il se leva brusquement.

- Syld !

L'intéressé ne réagit pas.

- Syld. Syël'd !

L'assassin sursauta.

- Que...
- Reste avec nous, damné crétin ! Je n'ai pas envie de m'être plus qu'à demi tué pour tes beaux yeux si c'est pour te voir craquer maintenant !

Avec un énergie encore assez impressionnante en dépit de son épuisement, le clerc attrapa Syld par le col et le fit rassoir sur la banquette avant de lui plaquer une main sur le front.

- Si tu n'y mets pas du tien, je vais vraiment avoir du mal. Alors fais encore un effort.

Earl adressa un coup d'oeil vers Fynarine.

- Je sais, je sais. Prenez donc Ridelgald avec vous, il pourra toujours enfoncer les portes si les apothicaires rechignent à les ouvrir à temps. Je ne prendrai ma dose que dans huit heures, et vous ne me ferez pas changer d'avis. Je tiendrai jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Soghann

Soghann

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 11:43

L'assassin n'avait pas réagit lorsque Syld s'étaient penché vers lui. A vrai dire, il était trop occupé à se retenir de hurler. Sous sa main crispée sur son torse, sa cicatrice le brulait, comme jamais elle ne l'avait fait depuis son apparition. Une douleur sourde, une pulsation qui faisait battre son cœur, son sang, son cerveau, son cœur entier au même rythme. Une pulsation qui avait atteint une douloureuse apogée lorsque la marque de Syld s'était dessinée.

Le sang battant dans ses tympans l'empêchait d'entendre la conversation des deux autres et de se concentrer, tandis qu'Earl faisait se rassoir Syld. Sans qu'il ait semblé réagir.

Soghann savait, ou du moins devinait, de quoi il s'agissait. Il s'en était toujours douté, sans avoir de certitude, depuis des années. Plus de quinze ans. Plus que tout, il avait envie d'arracher sa veste pour regarder cette cicatrice qu'il avait depuis presque toujours porté.

Cette marque d'un coup qui aurait dû le tuer. Mais il ne le fit pas, non seulement par appréhension de ce qu'il risquait de découvrir, de voir, mais surtout parce qu'il ne voulait pas le montrer aux autres. A Syld, cela ne le dérangeait pas, mais ils n'étaient malheureusement pas seuls dans la pièce.

Puis la douleur s'estompa, et avec elle la pulsation. Il recouvrit ses sens, et se releva en prenant appui contre le mur. A demi chancelant, il s'approcha de son compagnon et se pencha, déposant un baiser sur son front.


- Rien ne change.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Juil 2010 - 23:46

- Vous...

La Dédrane interrompit ce qu'elle faisait, elle n'en croyait pas ses oreilles.

- Alors non seulement, vous ne comptez pas prendre la potion, mais en plus, vous voulez utiliser votre Elixia?

Elle secoua la tête, essayant de mesurer toute les implications.

- Est-ce le sommeil ou l'Elixia qui fait défaut à votre esprit? C'est tout juste si vous pouvez tenir le choc sans une potion pendant 8h, alors... vous voulez vraiment mourir? Vous serez bien plus utile à tenir Syld éveillé qu'à vous évanouir en crachant du sang à côté!

La colère et le désespoir se battait sur le visage de la clerc.

- Vous serez bien plus à même de vous occuper des autres quand vous n'aurez plus à vous soucier de votre propre santé.

Rien ne semblait pouvoir faire changer le Lévitis d'avis, alors la clerc fini par baisser les bras.

- J'abandonne, je n'y arriverai pas. Je vous ai prévenu, je ne perdrais pas plus de temps pour rien, j'ai bien assez à faire.

Elle ramassa ses affaires et sortit de la pièce sans un regard de plus. Ridelgald, pris de cours, la regarda passer à côté de lui sans réagir, puis jeta un regard vers Earl, qui lui fit signe de la suivre comme prévu. A peine sortit, Fynarine repoussa la porte derrière lui et s’appuya dessus.

- Ridelgald, on ne peut pas partir comme ca. Il surestime ses forces, si on le laisse faire, il va mourir avant même que l'on soit rentré.

Le soldat réfléchis un moment, son esprit se battant entre son obéissance et le bien de son maitre. Après quelques instants, il soupira, et se prépara mentalement.

- Je m’en doutais en fait, il fait toujours ça. Donnez-moi un instant, je vais le convaincre une bonne fois.

Fynarine s’écarta de la porte et laissa passer le Lévitis. Celui-ci s’approcha d’Earl qui le regarda approcher sans trop comprendre. Il allait se mettre à protester quand Ridelgald le devança.

- Pardonnez-moi Capitaine, mais c’est pour votre sécurité.

A peine eut-il fini sa phrase que la main du garde atterrit par surprise sur la tempe de son supérieur et ami, le sonnant sur le coup. Il le rattrapa dans ses bras pour l’assoir à côté de Syld.

-Lucy, venez m’aider à lui faire boire sa potion avant qu’il se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Juil 2010 - 0:21

- Mais...

Lucy se porta au chevet d'Earl dans un grand froufrou de tablier et décocha un regard tout empli de reproches à l'intention de Ridelgald.

- Le frapper comme ça, c'est...
- Bah, il se vengera sûrement au réveil.

Le Lévitis lâcha un soupir résigné tout en se massant les phalanges. Il considéra le clerc dont la tête avait roulé contre le dossier du sofa avec une moue préoccupée.

- Lorsqu'il a décidé quelque chose, c'est à peu près le seul et unique moyen de l'arrêter sans avoir à le couper en morceaux.

Le soldat lissa les habits un peu froissés de son jeune supérieur avant de retourner à la porte où l'attendait Fynarine.

- Je l'ai "convaincu". Il sera certainement d'une humeur massacrante au réveil, mais vous n'aurez qu'à vous boucher les oreilles. Au moins il ne mord pas... contrairement à une certaine petite servante.

Il rit tout bas en jetant un dernier coup d'oeil en direction de Lucy qui bourdonnait littéralement autour du "maître".

Lucy s'immobilisa un instant en se rendant compte qu'il était soudain beaucoup plus facile de se retrouver en tête-à-tête avec sa Seigneurie.


- Euuuuh, excusez-moi ?

Elle se tortilla nerveusement en lorgnant du côté du Shalos sinistre et du... du garçon bizarre... celui presque aussi beau que sa Seigneurie (presque °o°), mais bizarre.

- Après la potion... peut-être... une chambre... enfin je veux dire... euh...

Elle chercha comme une aide de la part d'Earl, qui était toujours aussi inconscient. Ah... il allait probablement falloir le déshabiller pour l'allonger plus confortablement.

- Ah, mon dieu mon dieu !

La demoiselle porta les mains à ses joues couleur pivoine et se détourna en se trémoussant sous le coup de la gêne face à ces pensées plus que brûlantes. Elle avait complètement oublié ces étranges histoires et cet oeil tout aussi étrange. Retirer les vêtements de...

- Ah mon dieu...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Manoir d'Earl - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir d'Earl
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Ilymir-
Sauter vers: