Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Manoir d'Earl

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeSam 3 Juil 2010 - 22:13

- Bon, il a un caractère vraiment épouvantable, mais il est quand même bel homme dans son genre... Il a un petit côté exotique qui...
- Mais vous avez vu les marques dans son dos et sur ses poignets ? L'espèce de grand escogriffe qui lui sert soi-disant de valet - qui ressemble d'avantage à un garde du corps, d'ailleurs - a beau prétendre que sa Seigneurie est un noble de Lévitas et haut gradé dans l'armée, ces cicatrices lui donnent d'avantage l'air d'un évadé de prison.

La petite servante feignit un frisson, mais ne put retenir un soupir :
- C'est si mystérieux !

La deuxième domestique croisa les bras sur son opulente poitrine en avançant le menton.

- Un gamin gâté, moi j'vous dis ! Un vrai capricieux, et fier avec ça ! Tellement fier d'ailleurs qu'à force de jeter tout le monde dehors pour qu'on ne le voie pas lorsqu'il est au plus mal, il va finir par mourir tout seul.

En dépit de la moue désapprobatrice qu'elle affichait, la matrone n'avait pu retenir un petit trémolo maternel à l'évocation d'une fin imminente. Une troisième domestique lâcha ses chiffons pour venir se mêler au conciliabule entre deux tentures.

- Mais il n'a pas l'air d'aller si mal que ça, pourtant ?
- Ah, ça c'est ce qu'il veut que tout le monde croie, ma petite ! Il ne supporte pas l'idée qu'on puisse le prendre en pitié, donc il use toute son énergie à renvoyer les uns après les autres les prêtres qui viennent lui rendre visite.
- Mais il est si désagréable ! gémit la plus jeune.

L'imposante femme de chambre agita un doigt sentencieux.


- Tant qu'il est de mauvaise humeur, c'est qu'il ne se sent pas trop mal. C'est quand il est trop calme que c'est mauvais signe.

Les trois domestiques se retournèrent vers les larges doubles portes de bois doré à l'extrémité du couloir. Les lourdes tentures de velours gris avaient été tirées devant les fenêtres ourlées de neige, et un épais tapis blanc à motifs dorés recouvrait le dallage du corridor. Les chandeliers avaient été allumés, et il faisait délicieusement doux à l'intérieur de la vaste demeure.

- En parlant de ça... on ne l'a pas encore entendu aujourd'hui, chuchota la plus jeune, comme si elle craignait de rompre le silence feutré de l'opulent manoir bâti sur les hauteurs de la montagne, presque au centre du périmètre défini par les murailles immaculées d'Ilymir.

Les deux autre échangèrent un long regard subitement anxieux.


- C'est vrai ça. Il faudrait peut-être aller voir ?
- Le déranger avant qu'il ait appelé ?! bêla la plus grande, effarée par cette suggestion qui lui faisait le même effet qu'envisager d'aller réveiller un dragon endormi.

La matrone fourragea dans son tablier avec un soudain embarras, visiblement peu emballée par sa propre idée.


- Hum, c'est vrai que...

Elle et la grande fille un peu maigre se retournèrent dans un bel ensemble vers la plus jeune. Avec ses beaux cheveux blonds et sa bouille en forme de coeur piquetée de taches rousseurs, elle aurait été très mignonne une fois débarbouillée de la suie qui lui couvrait le visage suite au nettoyage des cheminées.
Ses grands yeux bruns s'écarquillèrent et allèrent de l'une à l'autre.


- Vous... Mais pourquoi moi ?
- Allons, il ne va pas te manger, fit la matrone, soulagée de la corvée et ayant soudain retrouvé toute son autorité.

Elle donna une petite poussée dans le dos de la cadette.


- Allez, Lucy. Il a la langue pointue, mais au moins lui il ne nous jette pas à la figure tous les objets à portée de main.

Elles étouffèrent un soupir en songeant au propriétaire de la demeure, présentement en voyage. A tout choisir, ce maître-là n'était pas pire que l'autre... et il présentait beaucoup mieux aussi, même en mauvaise santé.

Tout en tortillant avec appréhension son petit tablier, Lucy s'approcha de la porte massive et, après une hésitation, la poussa d'une main mal assurée. Avant d'avoir pu céder à l'envie de tourner les talons, elle se glissa dans l'entrebâillement.
Dans la chambre, il faisait complètement noir.


- M-monseigneur ?

Face au silence persistant, elle avala sa salive et se fraya à tâtons un chemin jusqu'aux fenêtres.

- Je vais faire un peu de lumière, si vous voulez bien.

Le flot de lumière qui envahit la pièce lorsqu'elle ouvrit les rideaux lui fit plisser les paupières. Le spectacle des toits d'Ilymir enneigés était éblouissant sous le soleil qui perçait les nuages. Enfin, elle se décida à se retourner vers le lit qui occupait une bonne partie de la pièce pourtant immense.

- Mons...

La petite servante porta la main à sa bouche, les yeux agrandis.
Le jeune homme dans le lit était pâle, très pâle. Et ses longs cheveux qui ruisselaient sur les oreillers étaient d'un blanc de neige. Mais justement, c'étaient les oreillers qui tranchaient sur l'océan de blancheur du lit : ils étaient rouges, presque complètement rouges. Un filet de sang coulait encore à la commissure des lèvres du Lévitis.


- Monseigneur !

Oubliant sa terreur, Lucy se précipita dans un grand envol de jupes et de tablier pour prendre la belle main pâle abandonnée sur la courtepointe. Elle était moite de sueur, et en même temps glacée. La jeune fille saisit une cuvette posée sur une crédence, renversant la moitié de l'eau qu'elle contenait dans sa précipitation. D'une main un peu tremblante, elle y trempa son mouchoir et le passa sur les lèvres entrouvertes du jeune homme.

- Oh monseigneur, je suis désolée. Comme vous n'aviez pas encore appelé, nous n'osions pas...

Un homme grand et maigre, les cheveux blancs coupés en brosse et les traits rudes déformé par une cicatrice spectaculaire qui lui traversait tout le visage en biais, entra à son tour et se figea en découvrant le spectacle de la servante au bord des larmes et de son maître semblable à une poupée de cire sur des oreillers écarlates.

- Mon capitaine !
- Ridelgald...

Lucy se statufia en entendant ce filet de voix rauque et en voyant les cils blancs se soulever sur le regard d'or d'habitude si intimidant.

- Sortez chercher un clerc.

La jeune fille sursauta lorsque la voix sèche de Ridelgald s'adressa à elle. Lui non plus se montrait rarement aimable, comme uniquement préoccupé par son "capitaine".

- Heu, je... oui, bien sûr.

Elle allait reposer la cuvette sur le chevet lorsque les yeux dorés glissèrent vers elle, la figeant tout net.

- Merci.

La cuvette roula par terre avec bruit. Lucy se redressa d'un bond.

- Ah j-je suis d-désolée ! Je vais ch-chercher un soigneur. At-attendez-moi !

"Attendez-moi ?" Mais pourquoi par les Dieux avait-elle ajouté ça ?
Elle dévala les escaliers de marbre blanc et sortit en coup de vent, trop émue pour sentir la morsure du vent froid alors qu'elle avait oublié de prendre un manteau.
Mais surtout pourquoi est-ce qu'elle avait les joues brûlantes, et que son coeur battait aussi follement ?


- "Merci". Il m'a dit merci !

Faisant voler la neige de ses petites chaussures déjà trempées, elle fila vers le quartiers des clercs et des prêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 1:42

Quelqu'un frappa a la porte, interrompant la discution en cours.

- Entrez!

Un jeune clerc entra dans la piece et s'inclina.

- Maitres.

Il se redressa et tourna vers la personne assise au bureau qui trônait au milieu de la pièce. Son visage était grave, et il semblait aussi mal à l'aise, ses mains serrées l'une dans l'autre.

- Pardonnez moi de vous déranger Maitre Denmos, c'est le Seigneur Earl, il va très mal. Il a fait demander un clerc, mais comme vous le savez, Maitre Hypocrastus refuse catégoriquement de remettre un pied chez lui, et tout les autres Maitres sont partit en visite.

Denmos soupira en passant les mains sur son visage.

- Je ne vois pas pourquoi il demande un clerc maintenant, il n'a jamais voulu de nous. En plus, il sait aussi bien que nous que nous avons déjà tout essayé.

Il recula son siège et se leva lourdement, puis commença à ranger quelques affaire.

- Fynarine, je crains que notre discution ne soit reportée à plus tard.

- Bien sur, les patients avant tout. Je compte rester en ville pour encore une semaine ou deux, cela nous laisse tout notre temps. Pardonnez mon étonnement, mais je pensais qu'une ville comme ici, avec une telle concentration de clercs et d'Elixia, aucune maladie ne pourrait résister bien longtemps. De quel mal est atteint ce seigneur?

- C'est bien tout là le problème, l'Elixia. Le corps du Seigneur Earl est en train de rejeter son Elixia, et donc de s'auto-détruire. C'est très rare, mais pas la première fois, et malheureusement, personne n'a jamais réussi à guérir cette maladie jusqu'à maintenant.

- Me permettriez vous d'aller le voir?

L'homme au bureau cessa de ranger ses affaires, et leva un regard reconnaissant et désolé vers la jeune femme.

- Je vous le déconseille, il est vraiment peu aimable dès qu'on s'approche de lui, un militaire orgueilleux qui ne veut pas montrer ses faiblesses.

- Je me permet d'insister, je souhaiterai réellement le voir de mes propres yeux. De plus, si c'est l'Elixia qui est en cause, peut être que mes connaissances d'herboriste pourrait se rendre utile pour une fois.

Le regard du clerc se chargea d'une pale lueur d'espoir.

- Vous feriez vraiment ca?

- Bien sur, et puis s'il est aussi faible que je crois le comprendre, il ne pourra pas me faire bien mal.

Fynarine se leva et pris son sac contenant ses affaires et ses herbes qu'elle emmenait tout le temps avec elle, puis salua son confrère.

- Merci pour votre hospitalité et vos connaissances, je vous ferais savoir si j'ai pu trouver quelque chose.

- C'est moi qui vous remercie, vous me tirez une épine du pied, je dois avouer que ma dernière visite ne m'a pas particulièrement laissé d'espoir, et encore moins de bon souvenirs. A bientôt.

L'apprenti clerc rouvrit la porte et tendit la main pour indiquer le chemin à Fynarine.

- Par ici Maitre, une servante du Seigneur Earl vous attend dans l'entrée pour vous amener à lui.


Dernière édition par Fynarine le Dim 4 Juil 2010 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 2:24

Lucy trépignait au milieu du hall et d'une grande flaque de neige fondue.
Ah, pourquoi fallait-il toujours autant de temps pour qu'un clerc se décide à venir ? Sa Seigneurie se montrait tout sauf aimable, d'accord, mais était-ce une raison suffisante pour l'abandonner à son sort ? En plus il payait sans discuter les clercs qui ne parvenaient même pas à passer le pas de sa chambre !

Enfin, la porte au bout du hall s'ouvrit à nouveau.
Lucy se dressa sur la pointe des pieds, tendit le coup d'un côté et de l'autre, puis dévisagea finalement la jeune femme qui se présentait. Apparemment il n'y avait personne d'autre. Bizarre. D'habitude les clercs étaient plus... enfin moins... enfin ils ne ressemblaient pas trop à ça, quoi.

La servante secoua la tête. Pas le temps de se poser de questions inutiles.
Sans plus de cérémonie, elle attrapa la demoiselle par la main.


- Vite, vite, venez !

Et elle l'entraîna dans les rues d'Ilymir, galopant avec autant sinon plus d'empressement qu'à l'aller.
La porte du manoir ouverte à la volée alla heurter en pleine figure le vieux ronchon qui servait de gardien et plus ou moins d'homme à tout faire dans la demeure, et, sans même y prêter attention, Lucy grimpa les escaliers majestueux quatre à quatre, souillant sans vergogne les tapis immaculés de ses chaussures mouillées.


- Voilà, c'est par ic...
- Ridelgald, je t'ai dit que je n'avais pas besoin de recevoir à nouveau la visite d'un de ces vieux radoteurs qui commencent inévitablement par un "avez-vous la foi ?" !

Les yeux brillants, Lucy joignit les mains en entendant cet éclat coléreux à travers la porte dorée.

- Ah, il se sent déjà mieux !

Oubliant complètement le nombre assez conséquent de fois où sa Seigneurie avait réussi à la faire sortir en pleurs rien qu'avec sa mauvaise humeur, elle ouvrit au grand les deux battants et tira triomphalement la jolie demoiselle aux yeux verts à l'intérieur de la chambre.

- J'ai trouvé un clerc !

Les oreillers rougis encore à la main, Ridelgald considéra Lucy avec ahurissement ; et même Earl resta la bouche ouverte, à demi-redressé sur les coudes dans son lit, plus qu'abasourdi par l'irruption de la timide servante détrempée et victorieuse, le rose aux joues et la coiffe de travers.
Sans attendre qu'un des protagonistes retrouve l'usage de la parole, elle fit demi-tour d'une petite pirouette et fila dans le couloir, gaie comme un pinson.

"Il m'a dit merci, il m'a dit merci !"
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 3:32

A peine arrivée dans le hall d'entrée, Fynarine se retrouva entrainée dans les rues d'Ilymir par une jeune servante qui attendait en trépignant. Malgré son entrainement à la marche, Fynarine n'eut pas le souffle suffisant pour parler avec la servante qui courrait presque sans lâcher sa main, risquant à chaque instant glisser et de l'entrainer avec elle dans la neige.
Les deux filles arrivèrent bientôt vers une grande et belle demeure des quartiers riches. Denmos n'avais pas mentit, ce devait être quelqu'un de vraiment important. La servante entra comme une furie, et ne pris pas la peine de retenir la porte d'entrée qui fini sa course dans le nez du majordome qui était derrière. Avant même d'avoir pu s'approcher pour vérifier qu'il allait bien, elle se retrouva à nouveau entrainée de force dans les escaliers. Arrivée en haut, la servante s'engagea vers une double porte qu'elle ouvrit, et daigna enfin lâcher sa main une fois qu'elles furent entrées.


- J'ai trouvé un clerc !

La clerc en question remarqua où elle se trouvait avec stupéfaction, chose apparemment partagée par les autres personnes dans la pièces, et regarda la servante repartir fièrement sans savoir comment réagir.

- Mais...

La suivant du regard pendant encore une seconde, Fynarine fini par se retourner vers ses hôtes le regard confus. Puis ne trouvant aucune aide de ce coté là non plus, elle secoua la tête pour chasser sa confusion, et décida de se présenter, puisqu'elle était apparemment arrivée à destination.

- Bonjour Seigneurs, je me nomme Fynarine. Je suis ici de la part de Maitre Denmos, vous avez fait demander un clerc?


Dernière édition par Fynarine le Dim 4 Juil 2010 - 17:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 3:51

Earl darda un regard furieux vers Ridelgald, lequel se découvrit une passion subite pour la peinture accrochée de l'autre côté de la chambre.
Le Lévitis pinça les lèvres puis finit par se tourner vers la dénommée Fynarine.


- Il paraîtrait, oui...

Un nouveau regard, toujours aussi vain, vers son second, toujours aussi absorbé dans l'étude de son tableau, et Earl retint un grincement de dent. Il se laissa retomber dans les oreillers propres qu'on venait de lui remettre puis agita la main comme s'il chassait une mouche gênante.

- Fausse alerte, tout le monde ici va très bien.

Rindelgald se râcla bruyamment la gorge, mais ne détourna pas la tête de la décidément fascinante toile de maître.
Les sourcils d'Earl s'abaissèrent d'un cran supplémentaire.


- Vous pouvez disposer. Mon maître d'hôtel se chargera de vous dédommager pour le déplacement inutile...

Il s'interrompit un instant pour écouter les grondements et les nasillements étouffés qui montaient du rez-de chaussée.

- ... enfin, dès qu'il aura finit de hurler après la porte et les soubrettes. Merci quand même, bonne journée.

Ayant ainsi donné congé à la demoiselle, le jeune homme se tourna vers Ridelgald qui feignait toujours de ne rien voir, avec une expression signifiant clairement : "toi, j'ai deux mots à te dire".
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 4:30

La rudesse de l'accueil pris Fynarine un peu par surprise, la réputation de l'homme n'aillant pas été exagérée finalement.

Seigneur ou pas, cet homme négligeait vraisemblablement sa santé déjà fragile, et comme elle n’avait rien à perdre, elle fixa ses yeux verts dans ceux d’Earl et dit :


- Seigneur, je ne suis pas ici pour l’argent, mais pour soigner. Puisque vous avez l’air occupé, je vais aller voir le nez de ce pauvre homme en bas, mais je reviendrais ensuite vérifier que vous vous portez aussi bien que vous le prétendez, et pas comme votre teint et vos coussins laissent à penser.

Sur ce, la jeune femme s’inclina puis pivota et se dirigea vers l’escalier d’où montait toujours les maugréements du majordome.


Dernière édition par Fynarine le Dim 4 Juil 2010 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 14:10

Les servantes qui tendaient l'oreille vers la porte, collées contre le mur dans le couloir, s'égaillèrent comme un vol de moineaux lorsque Fynarine ressortit. Dès que la demoiselle s'engagea dans les escaliers, elles vinrent dans un bel ensemble se pencher sur la rambarde pour continuer à la surveiller, non sans quelque admiration :

- Elle a osé lui tenir tête !
- Oh là là !

Le vieux maître d'hôtel était occupé à repousser la lourde porte d'entrée en soufflant et en ahanant à qui mieux qui mieux. Tout en grommelant, il se retourna vers la jeune fille.

- Ah, il vous a déjà fichue dehors ? M'étonne pas.

Il émit un ricanement insolent un peu étouffé par l'espèce de petit sac de toile attaché sur le nez qu'il avait par ailleurs fort long.

- Vous v'nez pour vos zoris, c'est ça ? Décidément, vous ne vous gênez pas. Tous là, à venir, et repartir avec l'équivalent d'un mois de mes gages sans avoir levé le p'tit doigt !

A l'étage, Earl prit une inspiration.

- Ridelgald !

L'intéressé accepta enfin d'oublier son tableau et de se retourner. Lorsque le jeune homme commençait à prendre son ton de capitaine, mieux valait obéir.

- C'était quoi, ça ?

Ridelgald tourna la tête vers la porte laissée ouverte par Fynarine et ne put réprimer un sourire.

- Ma foi, une très jolie brune aux yeux verts et au caractère bien trempé.
- J... J'en conviens, mais là n'est pas la quest...

Earl s'interrompit brusquement et plaqua une main devant sa bouche. De nouveaux filets de sang coulèrent entre ses doigts.
Ridelgald vint poser les mains sur les épaules secouées de tremblements convulsifs.


- Mon capitaine, il va être temps de choisir entre votre fierté et votre vie.

Rien qu'à la crispation des muscles sous ses paumes, il pouvait dire que le jeune clerc avait besoin de toute sa volonté pour ne pas crier de douleur.

- Je... refuse de servir de... cobaye... à de vieux gâteux obsédés... par leur culte.

Earl réussit à reprendre son souffle.

- Ah, maintenant je comprends ce qu'il a pu ressentir...
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 15:35

Fynarine descendit les escaliers sous les murmures excités d'une ribambelle de servante. Arrivée en bas, elle se dirigea vers l’homme dont le long nez virait à l’écarlate.

- Vous v'nez pour vos zoris, c'est ça ? Décidément, vous ne vous gênez pas. Tous là, à venir, et repartir avec l'équivalent d'un mois de mes gages sans avoir levé le p'tit doigt !

- Je n’ai pas besoin de zoris, je venais voir votre nez, mais il semblerait que ce ne soit pas si grave que ca, vous n'avez pas l'air de souffrir tant que ca apparemment.

Le maître d'hôtel daigna s'arrêter pour laisser Fynarine l'ausculter et grimaça lorsqu'elle posa ses doigts sur son nez pour vérifier qu'il n'était pas cassé, mais se laissa faire. Elle posa finalement son sac par terre et sortit un petit bocal contenant une pâte verdâtre.

- Appliquez cette pommade sur votre nez toute les heures, et d’ici demain…

Des toussements étouffés en provenance de la chambre fit s’interrompre la clerc. Les servantes pouvoir voir dans la chambre depuis le palier avait les mains posées sur leurs bouches et les yeux horrifiés tournés vers l’intérieur de la pièce, ce qui ne laissait rien présager de bon.

- Je savais bien qu’il ne fallait pas le laisser...

Fynarine s’élança dans l’escalier en courant, attrapant son sac au vol, et monta les marches 3 par 3. Elle bouscula le groupe de statues effrayées devant la chambre pour entrer.

- Je... refuse de servir de... cobaye... à de vieux gâteux obsédés... par leur culte.

- Je ne suis pas Ilymis si c’est ce qui vous gène, mon culte est celui de mère nature. Et je ne pense pas être si vieille ni gâteuse.

Une lueur de malice passa dans ses yeux quand elle prononça la dernière phrase.

- Laissez-moi essayer les remèdes naturels, puisque l’Elixia n’y arrive pas. Vous serez toujours libre de refuser ce que je vous propose, et je ne demanderai pas à être payée.


Dernière édition par Fynarine le Dim 4 Juil 2010 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 16:08

- Je dédommage toujours ceux sur qui je passe mon humeur, c'est un principe.

Earl écarta prudemment la main de sa bouche.

- Et le "vieux gâteux" ne vous incluait pas vraiment. J'ai aussi la vue qui baisse, mais quand même pas à ce point-là.

Il se laissa retomber contre les coussins et ferma les yeux. Ses traits semblaient encore plus creusés.

- J'ai soigné tant et tant de gens, et là...

Il releva les paupières pour examiner sa main rougie.

- ... et là je suis incapable de faire quoi que ce soit. C'est assez ironique.

Les cils neigeux voilèrent à nouveau les iris d'or.

- Après tout faites comme vous le sentez, si ça peut vous donner bonne conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 17:15

Le visage de Fynarine se fit contrarié, et son ton réprobateur.

- Ce que me dit ma conscience pour l’instant, c’est que si personne ne fait rien, vous n’en avait plus pour longtemps. Même en admettant que vous n’avez pas eu de crise depuis que votre servante est venue, cela fait moins de 2h entre chaque, votre corps est vraiment faible surtout avec tout ce sang que vous crachez.

Puis elle s’adoucie en approchant.

- Et puisque vous avez sauvé tant de vies, peut être avez-vous le gagné le droit de vous faire sauver à votre tour, ou au moins de ne pas souffrir.

Fynarine posa son sac au pied du lit, puis vint s’assoir à coté du malade.

- On m’a expliqué que vous faites un rejet de votre Elixia ; depuis combien de temps est-ce que c’est le cas ? Est-ce que l’Elixia provenant d’une autre personne fait-il le même effet ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 17:40

- Humpf, j'espère qu'un de ces fichus fanatiques de la lumière ne s'est pas arrogé le mérite d'un diagnostic que j'ai effectué moi-même.

Earl se décida enfin à rouvrir les yeux.
Ah tiens, Ridelgald avait vu juste : la demoiselle était plutôt jolie dans le genre "fraîchement sortie du bois".
Il haussa mentalement les épaules. Comme si c'était le moment pour songer à pareilles futilités !


- Bientôt un mois. J'ai... j'ai dû me surmener un peu trop, finit-il par reconnaître à contre-coeur. C'est une maladie héréditaire. Elle aurait pu se déclencher n'importe quand. Je suppose que je dois m'estimer chanceux qu'elle soit restée dormante aussi longtemps.

Il tourna la tête pour observer les flocons qui venaient tiquer contre les fenêtres.

- En ce qui concerne l'elixia étrangère, pas de réaction particulière, que ce soit en bien ou en mal. J'ai pu le vérifier plus d'une fois à Lévitas.

Le jeune homme fronça les sourcils en songeant à la ténacité de son ancien supérieur qui n'avait eu de cesse de lui amener un par un tous les clercs de la cité aérienne disponibles. Dans le genre têtu, ils étaient au final presque à égalité.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 19:45

- Je vais utiliser mon Elixia pour évaluer les dégâts dans votre corps, arrêtez moi si j’aggrave les choses. Ensuite, je préparerai des potions pour soulager la douleur, et aider vos cellules à se régénérer, en attendant de trouver mieux pour ralentir et stopper la maladie.

Voyant Earl se crisper face à une nouvelle vague de douleur, Fynarine se tourna vers celui qui semblait autant être un ami qu’un garde du corps à côté du lit.

- J’ai besoin de deux carafes d’eau pure et d’une table pour installer mon matériel de préparation, vous pourriez m’en trouver en attendant ?

Elle regarda aussi derrière elle, là où des murmures continuaient à circuler depuis qu’elle était entrée, et fit une grimace gênée en se retournant vers les deux hommes.

- Euh… je n’ai pas l’habitude d’avoir autant de monde qui me regarde travailler, est-ce vraiment nécessaire qu’elles restent toute avec nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 20:24

- Certes non, gronda Earl. Et d'ailleurs...

Il se tourna vers les rideaux de velours qui oscillaient doucement devant la fenêtre la plus éloignée.

- Lucy, serait-il possible de savoir ce que vous fichez là ?

Avec un petit cri de surprise, la soubrette jaillit de derrière les tentures. Rouge comme une pivoine, elle brandit un chiffon.

- Euh... nettoyage des boiseries, mons-monseigneur !
- Voilà qui est original. Mais surtout, j'aimerais bien savoir de quelle façon vous êtes entrée sans passer par la porte.

La servante rougit encore d'avantage et lissa nerveusement sa robe maculée de neige avant d'oser répondre d'une toute petite voix :
- J-je... la fenêtre.
- Par la fenêtre ??! Mais sacrebleu...

Earl décocha un regard foudroyant à Ridelgald qui s'était détourné pour rire tout à son aise. L'homme essuya les larmes de joie qui lui montaient au yeux.

- Ahem... je vais chercher tout le nécessaire.

Et il fila sans demander son reste, probablement pour aller exploser de rire loin des oreilles de son capitaine.
Le capitaine en question se retourna vers Lucy.


- Quant à vous, dehors ! Et fermez cette fichue porte en sortant ! Si jamais je vous reprends à jouer les équilibristes sur les rebords de fenêtres alors qu'il neige, je vous vire ! Armosius m'a donné toute autorité sur le personnel durant son absence, alors tenez-vous le pour dit !
- O-oui Monseigneur.

Si possible encore plus rouge, Lucy sortit à son tour... en sautillant.
"Il m'a appelée par mon prénom ! Il m'a appelée par mon prénom !"

Earl secoua lentement la tête en continuant à fixer la porte par laquelle elle avait quitté la pièce.


- Si quelqu'un pouvait m'expliquer ce qui se passe dans la tête de cette fille...

Il se laissa à nouveau aller contre les coussins.

- Bon, faites ce que vous voulez. Entre le risque de mourir ou celui de devenir fou à cause du personnel de cette maison, je ne sais vraiment pas ce qui est le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeLun 5 Juil 2010 - 2:14

Fynarine eu du mal à empêcher sa mâchoire de tomber lorsqu’elle vit la servante qui l’avait trainée ici sortir de derrière les rideaux. Comment avait-elle fait pour ne rien remarquer ? Ce seigneur et son entourage était décidément très… surprenant !

Earl se chargea de mettre tout le monde dehors à grand renfort de plaintes et de menaces, mais tout le monde paraissait habitué et ne fit pas d’histoire. Une fois la porte fermée et le calme revenu, Fynarine reporta son attention sur le seigneur allongé à côté d’elle.


- Très bien, essayez de ne pas bouger, ce sera moins long, et faite moi signe d’arrêter au moindre problème, d’accord ?

La jeune femme mis ses deux mains côte à côte, paume vers le bas, et ferma les yeux. Pendant plusieurs minutes, elle les fit bouger au dessus de chaque partie du corps du malade, et s’appesantit en particulier sur la région du cœur et des poumons. Elle ramena finalement ses mains vers elle, et commença à rouvrir les yeux lorsque l’on toqua à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeLun 5 Juil 2010 - 2:35

Ridelgald ouvrit la porte d'un coup d'épaule et entra, remorquant une petite table autrement plus solide que les gracieux guéridons qui meublaient la pièce. Le vieux majordome portait l'autre extrémité de la table en ronchonnant toujours avec autant d'énergie.

- Voilà la table...

Le Lévitis fit un signe de tête vers le couloir et la matrone qui servait de gouvernante entre à son tour pour apporter les carafes requises.
De petits couinements de protestation résonnaient dans le vaste corridor.


- Mais j'voulais les lui amener moi-même !
- Enfin, Lucy !
- Maiiiiis !

Voyant le froncement de sourcils d'Earl, Ridelgald s'empressa de renvoyer tout le monde. La main sur la poignée ornementée de la porte, il se retourna vers le grand lit blanc.

- Mon capitaine...

Earl lâcha un soupir. Il n'avait pas bronché durant l'examen de Fynarine, mais un mince filet de sueur coulait le long de sa tempe.

- Oui, tu peux rester. Tu m'as déjà vu bien plus mal en point.

Son second secoua légèrement la tête mais ne chercha pas à contredire cette affirmation. Il alla s'adosser à côté d'une des fenêtres, faisant mine de regarder la neige qui tombait mollement mais surveillant d'un oeil ce qui se passait du côté du lit.

Earl s'adressa alors à Fynarine sur un ton vaguement ironique :


- Et donc, ce diagnostic ?
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeLun 5 Juil 2010 - 4:17

Fynarine haussa un sourcil face à l’ironie du malade, et répondit sur le même ton.

- Aussi incroyable que ca puisse paraitre, ca ne va pas bien.

Elle se leva et pris son sac, puis se dirigea vers la table qui avait été posée dans un coin de la chambre miraculeusement inoccupé par le lit géant ou un autre meuble lourdement décoré. Elle commença alors à sortir de son sac divers ustensiles, ainsi qu’une ribambelle de petits pots de poudre et autres feuilles séchées.

- Les dégâts sont grave, pas encore irréversible, mais vous savez comme moi que ce sera bientôt le cas. Je ne sais pas encore comment vous soigner, mais j’ai bon espoir de pouvoir retarder les choses. C’est une méthode de mon village pour les femmes magiciennes enceintes. Nous sommes peu nombreux à contrôler nos pouvoir correctement, et vous qui êtes clerc, vous savez surement ce qui arrive si par malheur la mère perd le contrôle de son don, et que personne à proximité n’est assez puissant pour le contenir…

S’arrêtant de ranger ses affaires, elle se tourna vers Earl et attendit qu’il la regarde pour continuer.

- C’est pour ça que nous avons créé une potion qui endort le don. Ou plutôt qui empêche l’Elixia de passer naturellement à travers votre corps, seulement le minimum pour que vous viviez. Cela signifie que vous ne pourrez plus faire aucune magie, et serez entièrement vulnérable à elle.

Fynarine fixa intensément les réactions de Earl, ainsi que du coin de l’oeil celles de son gardien qui faisait semblant de regarder par la fenêtre
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeLun 5 Juil 2010 - 8:55

Alors qu'Earl demeurait impassible, Ridelgald ne put contenir un mouvement de protestation à cette idée.

- Plus de magie ? Mais...

Le rire d'Earl le coupa net.

- Par tous les blizzards, je ne m'attendais pas à ce que ce soit une jouvencelle qui tombe juste !

Il essuya d'un revers de main la sueur qui perlait sur sa tempe avant de poursuivre :
- En fait je réprimais déjà moi-même mon elixia autant que possible ces derniers jours.

Il s'interrompit, le temps de se souvenir de ce qui c'était passé lorsque Valnor en personne avait débarqué à la Taverne de Veis. Il avait vraiment eu chaud ce jour-là.

- C'est une méthode efficace... tant qu'on reste conscient pour la maintenir en place.

Ridelgald se mordit la lèvre.

- C'est pour ça que vous faisiez tout pour ne pas dormir...

Earl acquiesça avec un demi-sourire sans joie.

- Sans cela, je serais déjà réduit à une loque baveuse. Mais il me fallait bien céder au sommeil de temps en temps... comme cette nuit.

Il se tourna vers Fynarine.

- Eh bien, je suppose que je peux accorder ma confiance à celle qui a réussi à mettre le doigt sur la seule solution en mesure de freiner l'évolution de tout ceci sans indication de ma part. Les Ilymis sont réputés pour leurs prêtres, mais ceux-ci devraient venir faire un tour dans l'armée de Lévitas. Ils ne tarderaient pas à découvrir les effets annexes de la restriction à laquelle tous les mages doivent s'initier.

D'un petit signe de tête, le jeune homme salua le verdict de la demoiselle.

- Judicieuse déduction. Je suis tout à vous.

Cette fois-ci, Ridelgald ne put se contenir et fit un pas en avant.

- Et si elle se trompe dans le dosage de sa mixture ?

Earl sembla presque amusé par cette éventualité.

- Oh, je suppose que ce serait un peu dommageable pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMar 6 Juil 2010 - 13:03

Ignorant remarquablement la remarque sur son age, la clerc fut en revanche tres surprise par autre chose.

- Vous voulez dire que personne n'a pensé a ca avant moi?

Elle fronca les sourcils.

- Et pourquoi n'en avez vous pas parlé vous meme a d'autres avant? Encore cette histoire d'expériences de "vieux fanatiques"?

Fynarine secoua la tete de dépis.

- Je sent que je ne suis pas au bout de mes surprises avec vous...

Citation :
- Judicieuse déduction. Je suis tout à vous.

- Et si elle se trompe dans le dosage de sa mixture ?

- Oh, je suppose que ce serait un peu dommageable pour moi.

Toujours debout pres de sa table, Fynarine se tourna vers Ridelgald.

- Rassurez-vous, je ne me tromperai pas dans les dosages, je l'ai fait assez souvent pour ca. Et lorsque l'on manipule des vegetaux aussi souvent, si l'on apprend pas vite a etre assez stict pour éviter ce genre "d'erreurs", on fini généralement par en faire une qui nous est fatale.

Elle se retourna une fois de plus vers Earl.

- J'ai encore une chose a ajouter: la potion n'est pas parfaite, il y a deux inconvénient. D'abord, elle n'est efficace que pendant un cycle complet de lune, et si vous commencez, vous devrez aller jusqu'au bout. Une dose toute les 8 heures sans fautes, sans quoi l'effet pourrait s'inverser et retenir l'elixia dans votre corps. Ce n'est pas grave habituellement, mais vu votre état, ca pourrait vous tuer.

Un coin de levre se souleva en un début de sourire.

- En fait il y a un troisieme inconvénient. Le gout est assez... déplaisant... vraiment.

Une raffale de vent fit entrer un tourbillon de flocons dans la chambre, faisant frissonner l'assemblée.

- Est-on toujours d'accord?



[HRP]Désolé pour les accents, je suis pas sur un PC francais[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMar 6 Juil 2010 - 13:38

Earl haussa légèrement les épaules.

- Auriez-vous vraiment confiance en quelqu'un qui n'a même pas été capable de trouver la solution par lui-même ? Personnellement, j'aurais du mal.

Il continua à écouter Fynarine d'une oreille tout en suivant des Yeux Ridelgald qui allait fermer la fenêtre. Il suffisait de voir le sourire en coin de son second pour savoir qu'il songeait aux folies dont peuvent être capables les filles amoureuses… et Lucy en particulier.
La dernière précision au sujet du goût de la potion lui tira une moue amusée.


- Si vous saviez… Tant que ce n'est pas pire que du rat à demi pourri, ça devrait aller.

Quand il s'agit d'une question de vie ou de mort, pareilles considérations deviennent très accessoires, il le savait depuis longtemps. Les geôles de Lévitas lui avaient au moins enseigné ça.
Ses longs doigts fins pianotèrent pensivement sur les draps.


- Et vous pensez que l'effet sera suffisant pour que je puisse enfin quitter ce lit qui commence sérieusement à me faire l'effet d'une couche de charbons ardents ? Si c'est pour rester à moisir ici pendant un cycle entier, je crois que je préfère encore la tombe.

Il grimaça franchement.

- Je ne supporte pas de voir tout le monde être en permanence à mes petits soins comme si j'étais impotent. Cela me rend presque aussi malade que le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMar 6 Juil 2010 - 19:11

Citation :
- Si vous saviez… Tant que ce n'est pas pire que du rat à demi pourri, ça devrait aller.

La comparaison fit sourire Fynarine.

- Je parais peut etre jeune, mais rappellez-vous que vous parlez a quelqu'un qui a vécu dans la foret. Enfin, je prendrais ca pour une affirmation que ca ne dérange pas.

Citation :
- Et vous pensez que l'effet sera suffisant pour que je puisse enfin quitter ce lit qui commence sérieusement à me faire l'effet d'une couche de charbons ardents ? Si c'est pour rester à moisir ici pendant un cycle entier, je crois que je préfère encore la tombe.

- Hummm...

Elle s'appuya en arriere sur la table, et son regard se troubla, calculant dans sa tete.

- J'aurais fini les premieres doses de potion d'ici ce soir, et l'effet devrait etre optimal en 24h. Si elle a l'effet espéré, vous pourrez en effet bouger sans risque, mais il faudra d'abord attendre quelques jours que vos blessures actuelles guérissent naturellement, je ne peux pas faire de miracle de ce coté la, et vous n'aurez plus de magie.

Apres quelques estimations mentales supplémentaires, elle ajouta:

- Je vous donne 4 jours a rester au lit, sans discution possible. Je vous surveillerais régulierement pendant ce temps, et je déciderai d'ici la si vous avez besoin de plus de temps...

Il paraissait évident a Fynarine que Earl n'allait pas etre d'accord sur la durée, mais elle avait déja fait une concession dans son estimation en en tenant compte, et ne voulait pas prendre plus de risques.

- Je sais déja que rien ne vous retiendra plus longtemps, meme avec une armée de servantes pour vous surveiller, mais si vous pensez arriver a survivre a ca et y aller doucement apres, alors je veux bien commencer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMar 6 Juil 2010 - 19:34

- Quatre…

Earl prit une profonde inspiration… et réprima un tressaillement de douleur. Il porta la main à son cou, avala péniblement sa salive, puis reprit d'une voix un peu rauque :

- C'est… un peu long. Enfin, je dois sans doute m'estimer heureux s'il ne me faut que quatre jour pour pouvoir recommencer à aller et venir à peu près à ma guise… du moins pour un temps.

Il s'éclaircit prudemment la voix.

- Quant à la guérison en l'absence quasi totale d'élixia, j'ai déjà pu expérimenter l'effet que ça fait…

Le Lévitis massa pensivement ses poignets zébrés de cicatrices anciennes.

- Et franchement j'espérais ne pas avoir à revivre ça. Enfin, comme si j'avais le choix.

Il fit mine de réfléchir puis leva un sourcil. Un demi sourire commença à poindre au coin de ses lèvres.

- D'ailleurs, si mes souvenirs sur la vitesse de guérison sans elixia et mon estimation personnelle des dommages à réparer sont justes… Ah, quatre jours me semble un délai hautement optimiste.

Il sourit franchement, ce qui le fit paraître soudain beaucoup plus jeune. Même Ridelgald qui pourtant le connaissait assez bien ne put retenir un mouvement de surprise.

- C'est très aimable à vous d'essayer de ménager mon impatience, mais j'ai bien peur d'être encore trop lucide pour que ce genre de subterfuge fonctionne !
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMer 7 Juil 2010 - 12:56

Le visage de Fynarine se fendit lui aussi d'un large sourire, un peu espiegle sur les bords.

- Et bien puisque vous en etes conscient, je compte sur vous pour faire d'autant plus attention et respecter ce délai. Et ne pas courir a l'autre bout du pays des le premier jour non plus.

Elle fit un rapide demi tour sur elle-meme faisant voler ses long cheveux brun, et sortit une branche a petites feuilles rabourgries de son sac, qu'elle posa ensuite par terre. Apres un second volte-face, elle présenta la branche dans la paume de sa main.

- C'est une branche de Saule Mnifere. En infusion, elle décontracte et anesthésie legerement, ca devrait vous aider a vous sentir mieux en attendant la potion.

Malgré les apparences, Earl avait finalement le sens de l'humour et un trés charmant sourire, sans compter qu'il comprennait réellement de quoi parlait Fynarine et semblait la respecter, ce qui n'était pas toujours le cas étant donné son jeune age. Elle n'avait plus aucun regrets d'etre venu, et était impatiente de commencer sa préparation. Le temps a passer dans cette demeure s'annoncait des plus passionnant.

- Il faut que je commence la potion en attendant, plus vite elle sera prete, et plus vite vous irez mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMer 7 Juil 2010 - 13:44

- Bah, juste la moitié du pays, alors ?

Finalement, Earl n'avait pas l'air mécontent de l'intrusion de la demoiselle. Passer un peu la main à quelqu'un d'autre n'était pas si mal.

- Décontracté, décontracté... ça serait plus facile si... Lucy !

Avec une petite exclamation surprise et incrédule, la soubrette sortit de derrière un paravent.

- Mais comment vous faites pour savoir où je suis ?
- Et moi j'aimerais bien savoir comment vous avez réussi à re-rentrer dans...

Le Lévitis lâcha un énorme soupir.

- Ah non, finalement je ne veux pas savoir. Ridelgald ?

Son second fit un pas en avant, souriant de toutes ses dents.

- Mon capitaine ?
- Emmenez-donc la demoiselle faire un tour... de préférence loin de ma porte, de mes fenêtres et de ma cheminée. Faites-la donc penser à autre chose qu'au moyen de forcer l'entrée, voulez-vous ?
- Ce sera avec plaisir, mon capitaine ! affirma l'homme avec un enthousiasme non-dissimulé tout en claquant des talons dans le plus beau style militaire.
- Hmm, pas besoin de me saluer comme ça pour ça.
- A vos or... heu, oui.

Ridelgald poussa délicatement un Lucy fort déçue hors de la chambre, et referma soigneusement la porte derrière lui.
Earl secoua la tête avec un début de moue fataliste.


- Désolé pour les "perturbations"...
Revenir en haut Aller en bas
Fynarine

Fynarine

Réputation : 175

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMer 7 Juil 2010 - 18:01

- Que...? fit Fynarine en se retournant brusquement pour voir la jeune servant apparaitre non loin d'elle.

- Sauf si cette fille est la meilleure chasseuse Dédrane et qu'on est dans la foret, je crois que je me suis vraiment ramolie depuis que je suis partie de chez moi. dit-t-elle en se parlant a elle-meme.
"Et lui est doué" pensa-t-elle a propos de Earl, meme s'il était mieux placé pour remarquer Lucy.


Elle attendit que tout le petit monde soit partit, puis pris une chaise et s'intalla a la table de facon a etre face au lit pour discuter.
Fynarine redoutait la vie en haute société, mais étonamment, elle s'ennuyait beaucoup moins que ce qu'elle avait imaginé.


Citation :
- Désolé pour les "perturbations"...

- Est-ce que c'est a cause de moi, ou est-ce tout le temps comme ca? demanda la jeune fille, un sourire revenant sur ses levres.

Elle commenca a s'affairer, tantot pilant une herbe, tantot broyant une fleur, mélangeant une poudre, ajoutant de l'eau, passant de récipients en récipients, le tout sans cesser de jetter des coups d'oeil régulier au grand malade.
Revenir en haut Aller en bas
Syld
Shan of the Dead
Syld

Réputation : 1428

Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitimeMer 7 Juil 2010 - 18:37

- Même si je réprime mon elixia au maximum, je reste sensible à celle de mon environnement, précisa Earl, répondant aux pensées relativement aisées à deviner de la Dédrane. C'est une forme d'empathie qui fut assez problématique pour moi fut un temps… et qui semble avoir décidé de se rappeler à mon bon souvenir. Plus on est ému, plus les pulsations d'élixia qu'on peut émettre naturellement sont intenses, rapides… Et même si Lucy n'a pas l'aura elixienne d'un mage -loin s'en faut-, elle était très très émue.

Il s'étira presque sans bouger et réprima une grimace : il n'avait pas l'habitude de passer des jours entiers au lit et, avec le sang qu'il avait perdu, ses membres commençaient à s'engourdir.

- Et non, d'habitude c'est plus calme… enfin, disons que d'habitude cette chambre est plus calme. Mais j'ai l'impression que c'est moi qui ai dit ou fait quelque chose qui a rendu cette soubrette encore plus impossible qu'à l'accoutumée. J'ai beau chercher depuis tout à l'heure, je ne vois vraiment pas ce qui a pu la rendre aussi téméraire.

Le jeune homme se passa une main sur le front. Il avait froid, mais il fallait s'y attendre après la crise de la nuit.
L'acte de réduire le flux de son elixia par lui-même n'arrangeait rien : à chaque fois qu'il l'avait fait par le passé, cela avait été comme plonger dans des abîmes d'eau glacée. C'était comme perdre brusquement la chaleur de la vie. Même les sensations changeaient : les aliments semblaient fades, les couleurs ternes, les voix monocordes... Dire qu'il allait devoir subir ça pendant un cycle entier ! Et après, après...

Il remonta un peu les couvertures doublées de fourrure immaculée qui pesaient sur ses jambes.


- Et vous, vous êtes venue à Ilymir pour apprendre de nouvelles techniques des vieux g... hum, des prêtres de la Sainte et toute puissante Lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Manoir d'Earl Empty
MessageSujet: Re: Manoir d'Earl   Manoir d'Earl Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir d'Earl
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Ilymir-
Sauter vers: