Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez
 

 Chez Senril, le Pianiste

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 19:29

Adwel était semi-consciente dans une chambre richement décorée mais emplie d'ombre... La jeune voleuse cligna des yeux... Que faisait-elle la? Et... où était-elle?

Elle se redressa soudainement de la couche aux draps de soie quand tout lui revint... enfin... presque... elle voulais sauver un autre médiovien.... a Shalanos... oui... elle était dans la cité des ombres.... L'ultimatum.... sur les étrangers.... Elle voulait poursuivre l'Artiste qui détenait son homologue... comment s'appelait-il déjà? pas moyen de s'en souvenir.... Soudain, elle avait vu les Ombres... Elle pensait qu'ils étaient la pour elle... elle avait vu ce que nul étranger n'avait pu observer... la colère de Sentence... celle qui réduisit au néant l'Artiste dans un hurlement horrible.... Et tout aussi brusquement, elles passèrent sur elle... et la fit sombrer dans l'obscurité....

Pour son réveille ici... Mais... chez qui était-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 20:41

A travers la brume qui envahissait son esprit elle entendit la voix de Senril... Son Maitre... non, jamais elle ne le laisserait, sauf s'il le lui demandait.
Dans ses bras, la violoniste reprit peut à peu connaissance, son souffle et son coeur s'accélérèrent sous les caresses du shalos, mais qui les stoppa net ! Elle soupira de frustration... C'est injuste, pensa-t-elle en faisant une moue boudeuse. Il faudra attendre et ramener Fanaa le plus rapidement possible. En pensant à ce qu'il pourrait se passer à son retour, un sourire coquin vint s'afficher sur ses lèvres. Elle secoua la tête pour chasser cette idée, ce n'était plus le moment.

Senril a écrit:
- Ma kyara, n'oublions pas que nous avons une invitée. A ce propos, j'aimerais que tu accompagnes Dame Adweliwen au dehors s'il te plait. Notre Souverain... a fini par accepter de ne pas la tuer car je m'en suis porté garant. Et aussi parce qu'il avait autre chose à penser m'a-t-il semblé. Autre chose de plus important, de plus vaste sûrement.
Et même si nous ne l'avons pas laisser sortir dans les rues, il ne faut maintenant respecter Sa volonté. Cela fera d'ailleurs du bien à cette jeune personne de retrouver l'extérieur.

La shalos avait complètement oublié la Médiovienne. Senril lui tendit deux parchemins de téléportation qu'il sortit d'un tiroir de son bureau :

Senril a écrit:
- Ces artefacts valent une fortune, même si je peux les payer comptant, ils ne les recèlent qu'au compte goutte. Tiens. C'est pour toi et Dame Adwel. Comme tu le vois il n'y a qu'un aller. Pour le retour il te faudra trouver un autre moyen mais j'ai confiance en toi. J'ai toute confiance en toi.

Kyara prit les parchemins du bout des doigts et Senril en profita pour saisir sa main et la porter à ses lèvres, elle plongea ses yeux vairons dans ces magnifiques yeux vert, elle soupira, s'approcha de lui et colla ses lèvres sur les siennes, l'embrassant passionnément puis elle s'écarta, lui vola un dernier baiser et prit la direction de la chambre où se trouvait Adwenliwen. Kyara frappa et sans attendre de réponse elle entra dans la chambre, où elle trouva la médiovienne un peu hagard.

- Salut ! tu as fini par te réveiller ? fit Kyara de façon fort familière. Je vais te faire monter un bain chaud pour te décrasser et te réveiller, Ensuite nous descendrons manger, avant que je ne nous fasse quitter la ville.

Avant de redescendre dans la cuisine la violoniste passa par sa chambre et y déposa les deux parchemins. La shalos demandant qu'on apporte un bain dans la chambre de l'invitée. En attendant que la demoiselle se décrasse, la shalos retourna dans sa chambre, ouvrit son armoire et se mit à fouiller dedans, jusqu'à trouver la tenue qu'elle voulait !
Elle en sortit donc un pantalon de satin moulant noir et un bustier tout aussi noir, elle récupéra aussi une paire de bottes et un ras-de-cou. La jeune femme alla ensuite prendre une douche, s'habilla et attendit des nouvelles d'Adwenliwen.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeDim 11 Oct 2009 - 23:06

On tapa... On entra... Une femme... qu'elle avait déjà vu.... Un froncement de sourcil fut la seule chose qui démontra son désappointement... Puis elle écarquilla les yeux! Elle y était... Ses idées se remirent en place.... elle était chez ce noble qui lui avait fait estimer des rubis.... et autres joyaux...

- Euh.... oui.... merci....

A peine quelques minutes après cette visite, des serviteurs anonymes apportèrent le baquet d'eau chaude, du savon et des serviettes tièdes puis attendirent... Adwel leur fit signe de partir mais ils restèrent plantées la...

- Mais... vous n'allez tout de même pas me surveiller...?
- Non Madame, fit une jeune aux cheveux mi-long, nous attendons vos vêtements. Maître nous a demandé de les nettoyer pour votre voyage.
- Voy.... quel voyage?
- Je ne sais pas.
- Mais...

Elle n'insista pas et se déshabilla, rougissant pudiquement en tendant ses vêtements aux serviteurs qui la laissèrent a ses ablutions.

La voleuse se retourna vers l'eau.... L'eau fumante... l'eau transparente et pure... Elle soupira, comme rassurée d'être enfin au contact de son élément....

Elle toucha l'eau du bout de son orteil. Si chaude... Puis n'y tenant pas, elle entra dans le bain. Ses muscles se tétanisèrent au contact de la température... Elle voulait presque ressortir... mais se retint pour se détendre franchement... Puis elle ferma les yeux.... Elle était bien... si bien.... l'eau.... Elle aurait pu rester des heures ici... ici.... dans une auberge... des caresses d'un être aimé... si aimé.... cet assassin qui avait pourtant les mains si douces... il s'arrêta... posa ses lèvres en un court baiser sur son cou...

Adwel se redressa brusquement, les yeux ouverts, faisant onduler la surface du bain et provoquant une vague qui éclaboussa le tapis richement tissé... Elle était bien a Shalanos... et non dans une auberge inconnue... Et ce sentiment... d'amour puissant... Elle regarda l'eau... De l'Elixia flottait a la surface avant de s'évaporer avec la chaleur du liquide... Pourquoi avait-elle pensé a ce Shalos... l'un des deux insupportables qui ne la prenait que pour... pour quoi? pour de la bouse de Moo....

Elle haussa des épaules... et pris le savon.

Quelques minutes après, elle sorti et se sécha puis mis le peignoir en satin qu'on lui avait laissé... Elle n'allait tout de même pas descendre comme cela! A peine cela pensé, la servente aux cheveux mi-long entra après avoir discretement frappé.


- Voici vos vêtements... Nous en avons aussi mis quelques autres dans votre couleur pour votre voyage. Le Maître vous attend en bas pour le repas.

Et elle disparu sans autre parole.

La voleuse se demanda comment ils avaient procéder pour laver et sécher si rapidement ses vêtements puis se dit que ce n'était pas si important que cela.

Adwel enfila son pantacourt et attacha la sorte de pagne au dessus puis mit son débardeur qu'elle ferma sur sa poitrine. Enfin, elle attacha sa petite ceinture dorée. Devant un miroir, elle observa un visage neutre. Ses yeux bleus avaient perdu de leur joie... Les Ombres étaient vraiment trop présentes ici... Elles l'étouffaient. Elle replaça ses cheveux aux reflets bleu encore mouillés. Après un soupir, elle sorti de sa chambre puis, après une hésitation, parvint dans la salle à manger


[hrp] et oui, je ne suis pas inspirée par le personnage... ça ce voit non? ^^' désolée du pavé[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 1:33

[hrp]mouarf t'excuse pas on essai de faire avancer le chmilblik :p[/hrp)

Kyara vit entrer Adweliwen dans la pièce, elle lui montra la chaise en face d'elle, la laissa s'installer puis demanda qu'on apporte les plats, après tout elles devaient partir rapidement et la shalos n'avait pas fini de préparer ses affaires. Les servantes revinrent rapidement déposé la nourriture sur la table. Kyara se servit, elle laissa la médiovienne se servir ce qu'elle voulait. La violoniste mangea rapidement :


- Désolée, je te laisse manger tranquillement, pour ma part je n'ai pas fini mes préparatifs de voyage et je voudrais que l'on parte rapidement. Mon Maitre a donné sa parole qu'il te ferrait sortir d'ici rapidement et nous avons déjà trop trainé en te laissant ici !

Sur cette parole, la violoniste retourna dans sa chambre récupérer l'étui de son violon qu'elle attacha à sa place, c'est à dire dans son dos. Elle s'attacha son ras-de-cou fait de satin noir sur lequel était brodé un cobra en fil argenté, c'est à ce moment là qu'elle remarqua le paquet sur son lit

* Qu'est ce que ça peut être ? *

La shalos prit le paquet dans ses mains, le soupesa quelques secondes puis l'ouvrit. C'était un stylet dans un fourreau noir bordé de fil argenté. Son cœur se mit à battre plus vite, Senril lui faisait un magnifique cadeau ! Elle installa le stylet dans son dos de façon à l'avoir à porter de main si elle devait s'en servir.


Dernière édition par Kyara le Mar 13 Oct 2009 - 9:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 9:25

Adwel s'assit là où elle était invitée a le faire... devant elle, un festin... Elle avait si faim! depuis quand n'avait-elle pas mangé? des siècles au moins. La voleuse ne pu retenir un grognement de son estomac et se servit en fruit, en pain, en poisson et en nectar. Elle ajouta sur son pain un peu de beurre et de miel.

Une fois rassasiée, elle se demanda ce qu'elle devait faire. Ses affaires étaient encore dans sa chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 13:29

Senril frappa deux petit coup dans l'encadrement de la porte et attendit qu'Adwel l'ait vu pour la rejoindre. Il avança vers elle, aussi élégant que d'habitude avec son pantalon noir, sa chemise à jabot et son gilet cintré pourpre.

- Chère Adweliwen, je pense que vous savez que vous devez partir. Votre séjour ici aura été court. Votre séjour "éveillée" s'entend. Ma chère ...

Il s'installa négligemment sur une chaise face à elle et se servit un café. Noir. sans sucre.

- Je tiens à vous remercie de vos services d'expertise. Vous m'avez évité d'offrir à une personne qui m'est chère des cailloux sans intérêt.

Il but une gorgée du liquide brûlant et la regarda avec ses yeux vert sombre.

- Un cadeau doit être à la hauteur de celle qui le reçoit. Vous imaginez, sans vous ce qui se serait passé? Si je n'avais offert que de vulgaires breloques à Kyara que penserait elle aujourd'hui ? Que malgré tout ce qu'elle fait pour moi elle n'est rien de plus qu'un...

Il fit une grimace et esquissa le geste de rouler en boule un bout de papier et de la laisser tomber au sol.

- Elle est plus que cela. Elle mérite donc ce qu'il y a de mieux. Je cherche... des présents, ma Dame. Je rêves de joyeux de sang, rouges comme la douleur et la passion. Des pierres reflétant l'intensité de l'instant, des pierres parfaites qui disent, "ceci est ma fleur, avant de la toucher, faites vos prières".

Il eut un rire sans joie.

- Les femmes sont des fleurs et la mienne est mortelle. C'est juste pour prévenir les autres du danger. Je peux aussi être venimeux. Celui qui la toucherait sans son consentement, si je le croisais il regretterait d'être né.

Il la fixa de nouveau.

- Vous ne comprenez pas pourquoi je vous dis cela n'est-ce pas ? Et bien vu votre spécialité, si jamais vous trouviez ces joyeux sanglants, si vous estimez qu'ils seront du plus bel effet sur la gorge de ma Kyara, alors je vous demanderai de me le faire savoir, sinon de me les apporter.

Senril chercha dans la poche gauche de son gilet et en sortit un médaillon. Au bout de la chaine d'or bleu se balançait une pierre bleu opaque, grosse comme un oeuf de caille et le lui mit entre les mains.

- C'est un saphir étoilé.

Cela, elle avait pu le reconnaitre. Sur la pierre apparaissant la petite étoile et celle ci courait sur la surface du bijou quand on le tournait dans ses doigts. Ce qui était suffisamment rare pour être notifié, c'est que cette étoile-là était noire !

- Vous craignez les ombres et vous avez raison. Elles ne vous aiment pas. Elles n'aiment personne. Elles acceptent les shalos, elles tolèrent certains hôtes mais cherchent toujours à les corrompre sinon à les dévorer. Il est bon pour vous que vous retrouviez l'air libre et la lumière. Vous dépéririez ici. Et je m'en voudrais. Un peu.

Le shalos blond tendit le bras et posa sa main douce mais froide sur la joue tiède d'Adweliwen.

- Si votre vie ne vous semble pas avoir de sens, rien ne vous empêche de lui en inventer un.
J'ai pris la liberté de vous faire emmener des vêtements. Les femmes sont belles lorsqu'elles sont nues, mais c'est la qualité de leurs pétales qui donne envie de les effeuiller...
Revenir en haut Aller en bas
Adweliwen

Adweliwen

Réputation : 693

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 14:17

Adweliwen était mal a l'aise face a cet aristocrate... pourtant ses manières étaient dénués de haine et de violence... Mais que voulait dire ses mots... sa menace? qu'elle ne devait pas les voler, sa compagne est lui? Elle avait du mal a le suivre...

Puis, il sorti un joyaux... Un magnifique joyaux... Mieux que cela... Un saphir étoilé... Il lui mis la pierre froide dans les mains qu'elle avait tendu. Elle observa le bijoux, le tenant comme si c'était un oeuf d'une fragilité extrême... Cette étoile noire qui se mariait avec le bleu profond...

La voleuse se figea au contact froid de la main de son hôte sur son visage. Puis se détendit


- Monsieur, je vous remercie très sincèrement de votre hospitalité et des cadeaux inestimables que vous m'avez donné... Si je peux trouver un joyaux digne de votre belle, je vous assure que je vous le ferais parvenir par un moyen ou un autre!

Elle était vraiment touchée par cet intérêt... La voleuse mis ses cheveux d'un coté et tendit son cou.

- Pourriez vous me l'accrocher? Cette étoile me rassure déjà malgré les Ombres ambiantes.
Revenir en haut Aller en bas
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeLun 12 Oct 2009 - 14:49

Senril hésita, puis accepta complaisamment de lui attacher le bijou. Il ne sourit pas, il ne souriait jamais.

- Si elle n'était que belle, Kyara n'aurait pas grand intérêt. Croyez moi, votre compagne de voyage est plus que cela. C'est pour cette raison qu'un seul joyau ne suffirait pas à lui rendre grâce. Kyara mérite toute une parure.

Il replaça les cheveux noir bleuté sur sa nuque de façon à la cacher.

- Mais je parle, je parle et je vous mets en retard. Dame Adweliwen, ce bijou n'a rien de magique. Il ne vous permettrait pas même de réintégrer Shalanos. Mais si, par un autre moyen vous arriviez à pénétrer dans la cité, n'hésitez pas à die que vous venez pour le Pianiste. Il ne devrait rien vous arriver de grave. J'ai travaillé à ce que mes "ennemis" ne soient pas trop virulents. Il préfèrent la guerre froide et l'ignorance à la confrontation. Et je les comprends.

Senril se leva, saisit doucement la main de la jeune médiovienne et la fit se lever. Il s'inclina galamment et lui baisa la main.

- Très chère Dame de l'Eau, je vous souhaite un bon voyage. Et soyez une bonne mère.

Sur ces derniers mots un peu étranges, il l'abandonna pour monter à la chambre de Kyara.

Elle le sentit arriver vu qu'il ne faisait rien pour le cacher. Senril passa son bras son la poitrine de sa compagne et vint délicatement lui cueillir un sein tandis que de son autre main il repoussait la chevelure violine, en prenant bien soin de la faire frissonner en passant le bout des doigts sur sa peau. Il l'embrassa langoureusement dans le cou, dénuda l'épaule et laissa ses lèvres se balader jusqu'au bout, puis repartit dans l'autre sens, remonta vers l'oreille et s'amusa avec le lobe sensible avant de lui souffler tout doucement :

- Tu vas devoir y aller...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 13:38

Qu'il était cruel avec elle...
La shalos soupira de désir et (encore) de frustration. Elle se tourna lentement vers lui, un sourire carnassier venait de se former sur ses lèvres, il voulait jouer... Elle lui répondit en l'embrassant dans le cou à son tour, elle laissa ses mains s'égarer dans son dos et sur ses fesses tout en lui faisant un suçon du bout de ses lèvres, elle hésita deux secondes à lui planter ses crocs , il l'aurait bien mériter, mais s'abstient de le faire. La shalos laissa sa main descendre doucement tout doucement le long du torse de son Maitre pour venir s'arrêter sur son entre-jambe pendant quelques secondes avant de se détourner.

Kyara récupéra les deux parchemins, alla dans l'encadrement de la porte et se tourna vers Senril, son œil bleu lançait des éclairs tandis que le marron était enclin à plus de coquinerie. Pour finir, changeant du tout au tout, la violoniste lui tira la langue, espiègle. Après tout il l'avait cherché ! Puis elle sortit de la pièce et descendit à nouveau dans la salle à manger retrouver Adweliwen :


- Tu es prête ?


[hrp]Désolée un peu pourri :s [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 14:15

Senril s'amusa de la réaction de Kyara. Cet œil brillant de colère était si... hmmm Il se mordit la lèvre puis la suivit dans la salle à manger. Cette fois, sans laisser le temps à la violoniste de réaliser qu'elle était suivie, sa main vint ferment se camper sur sa hanche. Enroulant son bras et la fit tourner face à elle et l'embrassa avec longuement, langoureusement. Une de ses mains se glissa avec lenteur sous le petit haut et caressa les mamelons durcis. Dans cette position, Kyara tournait le dos à la Médiovienne, donc, heureusement, elle ne pouvait profiter de tout le spectacle, même si elle pouvait en deviner l'idée générale.

Sa main ressortit et passa derrière elle pour la plaquer contre lui. Son autre main descendit doucement vers la zone critique, effleurant le tissu qui la protégeait si peu. Il sentit son pouls s'accélérer, il entendit le souffle de la jeune fille devenir plus fort. Cela les frustrait tous les deux mais chaque contact avec Kyara était si bon... Et si... une dernière fois avant de la laisser partir ? Non. Ce ne serait pas convenable vis à vis de leur invitée.

Il l'embrassa sur la tête et, tandis qu'il s'enivrait du parfum de ses cheveux, la maintenant fermement contre lui, assez fermement pour qu'elle ne tombe pas -le tremblement de ses jambes la trahissait- il eut un regard amusé vers Adweliwen et déclara :

- Vous voyez comme elle est cruelle avec moi ? Et pourtant Sentence sait que je suis attentif à ses désirs. Les femmes sont si dures...

Il desserra son étreinte et la maintint à bout de bras.

- Ma Kyara, quelle mine, tu ressemble à une fleur en colère. A la plus magnifique des fleurs du monde.

Il saisit sa main, la retourna et déposa un baiser dans le creux de son poignet. Il ne lui sourit pas mais son regard... son regard en disait long.

- Excellent voyage mes Dames. Je ne vous raccompagne pas, mais Kyara connait le chemin. Kyara... sois aimable avec notre amie.

Et le Pianiste laissa les deux femmes pour rejoindre la salle de musique et s'installer à son instrument de prédilaction. Ses doigts voltigeant sur les touches, il leur offrit une mélodie incitant au voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeMer 14 Oct 2009 - 23:46

La jeune femme s'appuya contre une chaise en attendant que son cœur et sa respiration se calment. Elle était énervée, non furieuse ! Tandis que Senril s'éloignait, elle lui lança un regard noir puis elle inspira et expira pour se calmer un peu. La shalos se tourna vers la médiovienne, l'oeil bleu acéré :

- Aller zou ! On sort d'ici !

Kyara fit donc sortir Adweliwen de la maison puis lui fit traverser les rues de Shalanos avant de lui bander les yeux pour la guider à travers le labyrinthe qui protège les shalos des étrangers, et les étrangers de Shalanos. Les deux jeunes femmes finirent par sortir à l'air libre. Le jour commençait à se lever. Kyara tandis un des parchemins à Adweliwen et lui expliquant où elle devait se retrouver (si bien entendu la médiovienne venait avec elle) puis elle concentra un peu d'elixia et disparut.
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Senril

Senril

Réputation : 58
Localisation : à son piano

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 14:44

Senril jouait tranquillement du piano lorsqu'il ressentit une sensation bizarre suivi d'une absence de toute sensation. Il gardait toujours une certaine conscience de Kyara car ils étaient liés. De même qu'il réussissait à pister à Fanaa, la puissance de l'elixia en elle ne l'aidant pas à rester discrète. Mais là il n'y avait plus rien.

Plus aucun signe de vie des deux jeunes femmes. Qu'est-ce que cela signifiait ? Il n'avait pourtant pas senti Kyara en danger. Si l'on avait touché à un seul des cheveux de Kyara sans sa permission alors le criminel sentirait la douleur passer. Il aurait mille fois l'occasion de se repentir avant que Senril ne le libère d'une vie que le coupable aurait fini par trouver insupportable.

L'homme se leva en silence et alla rassembler le nécessaire. Si Kyara avait besoin de lui, il la rejoindrait. Même si pour cela il devait pour la première fois de sa vie... sortir de Shalanos...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara

Kyara

Réputation : 1268
Age : 37
Localisation : Mazamet

Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitimeVen 16 Juil 2010 - 23:35

revenant de Medievir

En quelques secondes elle était de retour à Shalanos, une sensation de vertige l'a pris, la shalos ferma les yeux quelques instants pour permettre à son cerveau de se remettre à l'endroit. Elle les rouvrit, elle vit Senril s'éloigner, il n'aimait pas la foule, elle le savait. Son Maître rentrait dans sa villa, elle le suivit la tête basse. N'avait-elle pas échoué dans sa mission première ?

Une fois dans le salon, Senril s'installa au piano et se mit à jouer. La violoniste soupira, qu'elle aimait l'entendre jouer… Kyara vint se mettre derrière lui, passa ses bras autour de ses épaules et lui déposa un baiser dans le cou. Il continua d'une main tout en lui caressant le bras. Le pianiste leva la tête et leur regard se croisa. Ils s'embrassèrent longuement puis Senril la mena à sa chambre. Et ils se retrouvèrent sur l'oreiller…

Après l'amour, la violoniste se mit sur le ventre, Senril se mit à lui caresser le dos :


- Ma Kyara… Tu dois rejoindre Adweliwen et Fanaa…
- Oui Maître, je le sais…

Elle soupira :

- Syld est vivant… Je ne sais comment et je me demande comment Fanaa réagirait à sa vue… murmura-t-elle plus pour elle-même que pour son maître

La shalos se remit sur le dos et se mit à jouer avec les cheveux de Senril. Au bout de quelques minutes, elle finit par se lever, alla prendre un bain puis monta dans sa propre chambre se reposer un peu. Il fallait qu'elle dorme un peu, pour le lendemain pouvoir essayer de savoir où se trouvait Fanaa ou Adwen.

*********************************************************

Cette sensation… La shalos ouvrit brusquement les yeux, c'était la pierre d'ombre d'Adwen. Kyara savait maintenant où trouver la jeune femme. Encore fallait-il pouvoir y arriver, parce que ce n'était pas forcement très précis non plus. Elle se leva, elle avait sentit du froid, était-elle dans la région d'Ilymir ? Kyara se mit à regarder dans son armoire. Possédait-elle un manteau qui permettrait de combattre le froid ? C'est ce qu'elle était entrain de vérifier, elle sortit déjà sa tenue normal, un bustier rouge et une jupe noir, elle n'était pas en mode "assassin" mais il fallait se méfier. Elle finit par trouver au moins de quoi se protéger les épaules, si elle devait avoir un manteau chaud elle l'achèterait sur place. Elle s'habilla donc, mit un ruban du même rouge que son bustier autour de son mollet, son violon sur le dos et descendit dans la salle principale. Senril était assis dehors dans la petit cour entrain de fumer, elle le rejoignit.

Avant qu'elle n'ouvre la bouche, le pianiste lui tendit un parchemin, elle le prit du bout des doigts, il avait donc entendu l'appel aussi ? Après tout n'était ce pas lui qui lui avait offert la pierre.
La shalos vint s'asseoir à coté de Senril et lui déposa un baiser dans le cou :


- Je vous laisse encore une fois Maître…

Kyara se releva, se mit en face du shalos, lui vola un baiser puis se concentra sur sa destination
Revenir en haut Aller en bas
http://kyara.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chez Senril, le Pianiste   Chez Senril, le Pianiste - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Senril, le Pianiste
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Lenteur affichage images chez moi aussi
» Photos et smileys ne s'affichent pas chez certains !
» le bouton "merci" n'apparaît pas chez tous
» HTML/BBC qui ce désactive chez un membre du Forum
» Changer de Nom de Domaine (Que j'ai déjà chez 1&1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone des peuples :: Shalanos-
Sauter vers: