Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 La Taverne de Veis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 0:20

Soghann laissa échapper un léger ricanement. L'atmosphère générale était devenue subitement bien plus calme et posée, et cela se répercuta sur son niveau d'alcoolémie, qui remonta en flèche. Aidé par le fond du tonnelet, que le Shalos s'enfila d'une énième rasade. S'apercevant que la pénurie guettait, il se leva alors, et fit mine de se diriger vers le bar. Il passa donc derrière la chaise de Syld et stoppa net, le nez en l'air, humain l'arôme du mélange.

D'un geste rapide et précis, il s'empara de la pipe et en tira une bouffée, recrachant la fumée d'un air appréciateur, tandis que ses pupilles se dilataient encore un peu plus, masquant presque complètement ses iris.

La main du jeune assassin se leva dans un geste mi-réprobateur mi-rend-moi-ça, que Soghann esquiva d'un simple pas en arrière. Ce qui acheva de déséquilibrer le Shalos, qui glissa complètement de sa chaise, se retrouvant dans une pose des plus grotesques : les pieds toujours sur la table, le reste presque dessous.

Tirant de nouvelles bouffées tout en observant la pose, Soghann fini par lacher d'un ton rêveur :


Je vais finir par croire que tu sais très bien la doser, au contraire...
Bon...

Revenant vers la table, il déposa délicatement l'embout de la pipe entre les lèvres entrouvertes du jeune Shalos, puis se dirigea vers le bar.

Il revint quelques instants plus tard, suivie de deux serveuses amenant chacune deux tonnelets qu'elles déposèrent sur la table. Si elles lancèrent des regards méprisant à ce qui était en train de se transformer en loque au milieu de la pièce, elle ne s'autorisèrent aucun commentaire.

Soghann se rassit donc et se versa un verre, qu'il entama aussitôt. Puis, comme si rien ne s'était passé, il enchaîna sur un ton plus jovial qu'il y a quelques minutes :


Où en étions-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 0:54

Avant que Lennart n'ait répondu, l'ouïe de Fanaa fut attirée par les mots de Syld. Une ombre. Ainsi il n'avait pas eu une vie facile. C'était probablement pour se sentir vivant qu'il sautait sur tout ce qui était doté d'une généreuse poitrine.

Elle voulut lui toucher le bras mais il dégringola à terre à ce moment et elle le loupa. Pendant que Soghann allait quérir de la boisson supplémentaire, elle se glissa au sol près du filou. Agenouillée près delui, elle se pencha à son oreille pour murmurer:

- Tu n'es pas si sombre pour n'être qu'une ombre. Tu es si
plein de vie, tu rayonnes! Et tu le sais bien. ajouta-t-elle avec un clin
d'oeil
. Il suffit de demander aux femmes de la salle, elles l'ont toutes
vu, c'est sûr!

Se penchant, elle lui embrassa le front, le regarda dans les yeux, lui
décocha un sourire lumineux et lui piqua un rapide baiser sur les lèvres. Quand
elle se redressa, sa chevelure caressa le visage du bandit et elle se dépêcha
de la repousser sur une épaule.

Elle retourna s'asseoir, posa ses coudes sur la table, son menton sur ses mains
et, souriant, demanda à Soghan:


- Que cherchez vous en vous imbibant de la sorte? Je comprends que vous aimiez
l'alcool mais... cela fait beaucoup là, non? Je ne parle pas uniquement pour
toi bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 3:42

Affirmer que le geste de Fanaa avait surpris Syld était un délicat euphémisme : en fait c'était bien la dernière chose à laquelle il s'attendait au vu de sa position peu avantageuse, pour ne pas dire pitoyable.

La dégringolade lui avait fait voir trente-six chandelles. Cependant ce contact sur ses lèvres, si bref qu'il n'aurait pu s'agir que d'un mirage éthylique s'il n'y avait eu ce frôlement de cheveux imprégnés d'un parfum subtil pour en confirmer la réalité... eh bien, ce contact lui avait donné l'impression d'être un Ilymis, un vrai.
En effet, qui d'autre aurait eu envie de se dresser pour crier bien haut : "Ca y est, je vois la Lumière !!!" ?

Par bonheur il avait réussi à rester coi sur son plancher, se contentant d'afficher une expression confite de béatitude.
Il avait toujours l'air gris mais ce n'était plus ni l'alcool ni les vapeurs entêtantes de sa pipe qui en étaient responsables.

Tout à sa satisfaction, le jeune Shalos décida de profiter encore une minute ou deux de la délicate senteur féminine qui s'attardait autour de lui en restant par terre, tout comme il serait resté allongé dans l'herbe sous un arbre, une tige de fleur coincée entre les dents et l'oeil ébloui par le soleil.

Néanmoins, il agita en l'air une main dont on ne pouvait dire si elle était sincère ou guidée par un "Tu vois ? La situation a encore tourné en ma faveur !" vindicatif.


- Soghann, t'es vraiment un pote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lennart

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 4:25

La question qu'avait posée Fanaa semblait en dire long sur son passé, pensa Lennart. Alors qu'il cherchait les mots justes pour essayer de réconforter Fanaa, la remarque de Syld, elle le fit exploser de rire, si bien qu'il faillit se noyer dans la chope qu'il s'apprêtait à boire, oubliant ainsi ce qu'il cherchait à dire... Après avoir recouvré son souffle, il dit :

Et bien! Avec vous on ne doit pas s'ennuyer souvent! Je gagerais que vous n'auriez aucun mal à jouer les drôles si le métier d'assassin devait ne plus vous convenir. Ajouta-t-il en riant de plus belle.

Il essaya alors de retrouver son calme pour pouvoir enfin savourer une gorgée du somptueux liquide contenu dans sa chope.
Après une ou deux gorgées son regard se posa sur Fanaa. Il se rappela alors de la question qu'elle lui avait posé quelques instants auparavant. Il lui chuchota doucement:


Pour te répondre, Dieu est bon. Si tu regrettes réellement tes péchés pourquoi tu punirait-il? Dieu te pardonnera tant que tu cherches à ne pas t'égarer de la Voie. Tu sais... Plutôt que de regretter tes actes passés, pourquoi ne pas essayer de faire le bien autour de toi, comme tu l'as fait avec Syld ou Marmaduck auparavant. Cela pourrait peut-être te donner le sentiment de t'être racheté.

Alors qu'il parlait, Lennart semblait, peu à peu, se perdre dans ses pensées, son regard se portant un simple anneau en argent qu'il portait au petit doigt. Plus il semblait absorbé par cet anneau plus son regard se faisait triste.
Puis, comme se réveillant d'un coup, il releva le regard vers Fanaa et lui dit avec un large sourire qui se voulait chaleureux:


Ce serait mieux, tu ne crois pas?

Il attrapa alors sa chope et la vida d'un trait, observant le visage de Fanaa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meteaur

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 4:30

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Norio marchait depuis l'aurore et j'en avais pleins les pattes de le suivre. Bon, ce n'était pas moi qui marchait puisque j'étais perché sur la bibliothèque portative de Norio. Il arriva enfin au-dessus de la dune et je vis enfin la plaine entière. J'étais habitué à suivre Norio qui ne s'arrêtait jamais plus d'un mois dans un endroit. Mais aujourd'hui il avait dit qu'on arriverait, j'avais bien sûr tenté de le questionner, mais il n'avait pas répondu et continuait à marcher. Je vis des mercenaires massés autour de la taverne et je me mis à chanter pour communiquer avec Norio
Spoiler:
 
S'accompagnant de ma voix il se mit à chanter :

_
« Vaillant chevalier prend ton courage à deux mains,
et fuis rapidement si tu veux garder tes deux reins »


Mais ça ne va pas la tête, c'est pas trois mecs en armure qui vont me faire peur !

Aussitôt j'entonnais un chant lugubre que Norio traduisit

_
« Dans la vallée des coquillages
deux cent cadavres pourrissent à terre »


Mais tu vas arrêter d'être défaitiste ! regarde, quelqu'un est entré

Je chantait alors un air joyeux :

_
« Le roi marie sa fille, je suis pas invité
Je suis pas un noble, chuis pas un chevalier »


Tu veux dire quoi ? Que j'ai pas assez de classe ? Tait toi, ils vont nous laisser passer.

Il s'approchait, malgré mes divers avertissements et après une discussion, les mercenaire le laissèrent entrer, mais l'un d'eux l'arrêta.


_Attendez, votre oiseau la ... oups pardon, jolie sculpture.

J'était ulcéré ! Une sculpture ! Moi ! Cet homme n'allait pas pouvoir honorer sa femme pendant plusieurs jours après ma malédiction !

En entrant, une hôtesse fort avenante et ayant des attributs attirant immanquablement le regard des hommes plutôt développés (n'étant pas un humanoïde, je ne peux pas exactement juger) vint dire :


- Puis-je faire quelque chose pour vous aider ?

Norio se retourna et s'inclina en baisant la main de l'hôtesse tout en soulevant son chapeau. Quand il se releva, l'hôtesse avait une bague de plus (un simple anneau d'argent) au doigt

_Oui Madame, dit Norio en me décrochant de mon perchoir et en parlant d'une voix forte. Que le remarquable Norio est venu chanter, raconter et collecter les histoires dont Lui seul a le secret.

Bien que j'ai vu le mouvement qui était vraiment mal exécuté à mon goût, la femme fut étonné de voir apparaître ainsi une bague et fit signe aux autres troubadours de laisser chanter cet homme étrange.

Norio monta sur une table d'un bond et dit


_Cette chanson m'a été transmise de mes lointains ancêtres Levitis jusqu'à aujourd'hui, veuillez air un bon accueil à ce chant ancestral.

Mais ou sont-il passé par les vents et les vannes
Nos ancêtr' révérés du fond de nos montagnes
Je me souvient du temps où ils étaient par la
Ce temps ou sans faiblir ils maniaient l'Elixia

En ces temps bénis des cieux je frappais mes pierres
Je tissais pour chasser de beau filet de lierre
Aujourd'hui dans les cieux je compte les étoiles
Et je maîtrise le vent qui regonfle mes voiles

Je vois tout le futur dans les chairs d'un poulet,
Mais je ne me soucie en vrais que du passé
Ils étaient purs et grands du moins(in long) le croyais-je
Mais même le plus beau coeur la puissance(ui long) piège

Corrompus par leur force ils sont devenus fous
Et nous avons eu à ressentir leur courroux
Un seul est resté pur, un seul est resté grand
Il voyait que nous n'étions que petits enfants

Il a donné sa vie sans gloire et sans haine
Et nous as tous sauvé de la guerre et d'la peine
Mais ou sont-il passé par les vents et les vannes
Nos ancêtr' révérés du fond de nos montagnes


Spoiler:
 
Spoiler:
 

La voix de Norio, avait suspendu tout le monde à ses parole et non a ces geste, ainsi comme l’instrument ne demandait qu’une main pour le manier, Norio avait, en ce déplaçant dépouillé la moitié de la salle de son or. Il s’arrêta, but un hydromel de ma fabrication puis dit à tous :
_Je laisse le talent des troubadours officiels vous égayez, il faut que je repose ma gorge.
Il tira une chaise et s’assit à la table de Syld, Fanaa, Soghann et les autre.

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 12:15

Lennart observait le visage de Fanaa qui en retour le fixait avec une expression incrédule et horrifiée.

- Me racheter ? Moi ?

Elle devint livide.

- Donc toi, Illymis, tu commences par m’accuser sans te poser aucune question. cracha-t-elle. Et tu crois me rassurer en m’annonçant que ton Dieu sauve les hommes de la pire espèce et ne punit pas même ceux qui le méritent ?!

Elle commença à trembler. Il fallait qu’elle se calme. Elle ferma les yeux, inspira et expira nerveusement. Relevant les paupières, elle laissa tomber :

- Ton Dieu je l’exècre !

Elle quitta brutalement la table, bousculant sans faire exprès le nouveau musicien alors qu’il s'installait à leur table et se précipita hors de la taverne.

Le soleil brillait, il faisait frais.


- Là, j’ai mal joué.

Elle aurait voulu se détendre mais le sang battait encore trop fort à ses tempes. Elle eut un éblouissement et se laissa glisser le long du mur.

- Je ne dois pas rester là. Secoue toi Fanaa !


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lennart

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 13:57

Devenant rouge écarlate, Lennart ne pût que marmonner un petit :

-Désolé, je ne pensais pas que...

Baissant la tête il ne pu que se contenter de grommeler et de pester contre lui même, en prenant sa tête entre ses mains: "Mais quel idiot!" "Quel manque de tact!" "Marre... Pourquoi cela m'arrive tout le temps?!"

N'osant lever les yeux, de peur de croiser le regard des différentes personnes attablées, il dit à voix haute:


Je suis désolé les gars. Je n'ai peut-être pas mesuré mes mots. Je n'ai jamais eu aucun tact. Ajouta-t-il avec un sourire forcé.

Après quelques instants, sans vraiment prêter attention à ceux qui l'entouraient, il leva son verre en l'air.


Au Dieu qui ne m'a jamais attiré que des ennuis!

Et il vida son verre d'un trait, relevant alors timidement le regard sur les différents convives attablés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmaduck

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 17:51

Marmaduck était revenu juste à temps pour voir la dernière scène qui venait de se jouer dans la taverne ....
Il avait l'air serin et calme .... les troubles d'il y a quelques heures avaient disparus ... comme si ils n'avaient jamais existé ..... Il portait des habits tachés de sang par endroit et avait une cicatrice en travers de la joue mais ça n'était d'aucune importance pour lui ....

Sans se poser de question il suivit Fanaa sans faire de bruit et attendit qu'elle se calme un petit peu en mâchant une herbe longue ....


Et alors ? c'est comme ça qu'on salut des amis ? il avait un air goguenard et l'œil malicieux .... la jeune femme était vraiment très belle ! C'est pas des manières !

Il ne reflechis pas d'avantage quand il prit les mains de la demoiselle pour l'entrainer contre lui et l'embrasser sur la joue .... du moins c'est ce qu'il avait l'intention de faire ... peut être avait il glisser sur les ses levres

Tu viens ? Il ne sont pas si méchant que ça ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 18:22

Choquée par le geste de Marmaduck, Fanaa eut le réflexe de le repousser aussitôt.

- Mais que fais tu? Je ne suis pas ce que tu crois!

La jeune femme tremblait de tous ses membres. Sa respiration était saccadée. Elle sentait les larmes lui picoter les yeux mais ne voulait pas s'abaisser à pleurer devant quelqu'un.

- Comment cela "pas si méchants"? Tu défends les Illymis maintenant? Je croyais que tu les haïssais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmaduck

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 20:02

Marmaduck s'attendait a ce genre de réaction de la part de la jeune femme et avec le sourire et un air malicieux il dit

Tu te trompes sur moi ... je ne te prend pas pour selon tes mots "ce que tu crois" et tu viens de me le confirmer .... tu es quelqu'un qui a du caractère et en aucun cas une fille facile. J'aime les femmes ayant du caractère et c'est ce qui m'attire chez elles le cas contraire m'es insupportable !

Il se passa la main dans les cheveux et ajouta

Mais en revanche si je t'ai offensé j'en suis bien désolé et je m'en excuse sincèrement

Il esquissa une révérence en se penchant légèrement en avant
Il enchaina sur ce que Fanaa avait dit sur la défense des Ilymis


Non je ne défends pas les Ilymis et oui je les haïs toujours mais j'ai également appris à laisser mes histoires personnelles de cotés pendant mon absence et de toute manière il y a deux Shalos et un Ilymis .... tu n'est pas obligé de lui parler !

Il re attrapa la main de la jeune femme et la tira vers la porte de l'auberge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 20:07

Fanaa était complètemnt déroutée par l'attitude de Marmaduck. Ce typ était carrément bizarre... mais au fond, plutôt sympathique. Enfin... elle gardait quand même une certaine réserve vis à vis de lui.
Se faire piéger par excès de confiance serait bien bête.

Elle se laissa entrainer en s'essuyant vite les yeux afin que personne ne vit son trouble.


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meteaur

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 20:08

Quand la femme bouscula Norio, il me laissa tomber par terre. Aussitôt, j'émis un hurlement sonore, je détestais me retrouver à terre sans raison et surtout sans l'avoir décidé. Norio me reprit dans ses bras et interpréta correctement le grondement qui sortait de mes tuyaux par :
*Pose moi tout de suite sur mon perchoir ou ça va barder*
et y obéis. Il s'aperçut alors qu'il tenait quelque chose dans ses mains et eut un sursaut de gène, quand la femme l'avait bousculé, ses mains avait immédiatement appliquées le protocole : faire les poches de celui que l'on bouscule, comme toutes mains d'un voleur qui se respecte. Bon, il est vrai qu'elle n'avait pas exactement appliqué cela, puisqu'elles avaient fais les poches de celle qui les avait bousculé, mais c'était parce qu'elles n'étaient pas suffisament bête pour faire les poches de Norio. Il dissimula les objets dans une poche intérieure de son manteau (qui possédait beaucoup de poche d'ailleurs) et se rassit. Voler ne le dérangeait pas, mais que ses mains le fasse à sa place, ça l'exaspérait beaucoup. Quant à moi je scrutais la taverne (sans bouger bien sur, je n'ais pas besoin de ça pour scruter) en quete d'un malheureux sur qui me passer les nerf à coup de malédiction.

_C'est pour ne pas succomber à mon charme qu'elle est partie ? Ironisa Norio, ou quelqu'un aurais fait une remarque sur son poids ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmaduck

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 20:23

Ils étaient rentrés tout les deux pendant qu'un hurluberlu chantait des chansons avec un drôle de truc sur la tête !
Marmaduck suivis la jeune femme jusqu'à la table et il remarqua tout de suite l'air gêné de l'Ilymis et de la jeune femme .... et il dit


Allez .... tous les deux on oublis ce qui vient de se passer ! vous vous serrez la main buvez la chopine de l'amitié !

Le non Ilymis se servit dans un des tonnelet et s'assit sur une chaise ...

Hé le ménestrel ! vient nous raconter une histoire de tes voyages !

Il s'affala dans sa chaise allongea les jambes et bu à grande gorgée son verre de bière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saarielle

avatar

Réputation : 0
Localisation : dans la foret aux creux de tes bras

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 22:05

Une hermine au dos roux pastel et au ventre blanc vint faire son apparition dans la salle, tenant une souris dans la gueule, la queux du mammifère frétillant encore, preuve que le nuisible venait juste d’être tué.
Le mustélidé posa ses yeux malicieux sur les personnes présentes dans la salle, pour s’arrêter sur un petit groupe, elle alla s’installer à coté et commença à manger son repas.


La jeune dedrane sortit de la cuisine, elle survola la salle de ses yeux violets, cherchant la fugueuse. Pourquoi fallait-elle qu’elle s’approche des habitations pour chasser, alors que la foret était pleine de sa nourriture ?


- Enfin je te retrouve coquine ! murmura-t-elle pour elle même, quand ses yeux trouvèrent la fugitive.

Elle se dirigea, donc à grand pas, vers l’hermine, qui la regardait arriver tranquillement finissant son repas puis s’étira, reput.
La chasseuse, on devinait facilement ce qu’elle était au vu de l’arc qu’elle portait en bandoulière et le carquois qu’elle portait à la ceinture, prit l’animal dans ses bras :


- Tu m’as fait peur vilaine, quand arrêteras-tu d’aller chasser prés des habitations ?

La demoiselle ne faisait pas du tout attention aux personnes à coté d’elle. Pourtant l'hermine decida de s'echapper des mains de la chasseuse pour venir atterir sur les genoux du shalos fumant une pipe

- Hé !...

La demoiselle vint de s'apercevoir qu'elle n'était pas vraiment seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mar 12 Fév 2008 - 23:50

Une fois l'esprit suffisamment désembrumé pour supporter, sinon la station debout, du moins la position assise, Syld avait récupéré sa chaise.
Même s'il avait déjà retrouvé une partie de ses esprits, le reste restait cotonneux à souhait. Enfin... "cotonneux" n'était sans doute pas le terme adéquat pour décrire la portion de son cerveau qui semblait s'amuser à cogner dans son crâne comme marteau sur enclume.

Le jeune Shalos était fort occupé à se masser les tempes pour dissiper ce début de migraine lorsqu'un nouveau poids atterrit sur ses genoux.


- Hey !

Il baissa le nez vers la bestiole qui le fixait de ses yeux vifs tout en se léchant les babines avec la plus grande satisfaction. Shalos et hermine s'observèrent l'un l'autre un long instant.

- On dirait que nous avons une nouvelle invitée, fit Syld avant de poursuivre avec une voix qui tenait presque du ronronnement pour ne pas effrayer l'animal : Tchiii... fais-nous voir ton museau de plus près, ma toute belle...

Il souleva l'hermine avec habileté tout en lui grattouillant le ventre du pouce.

- Mmh ? Apprivoisée, hé ?

Le jeune homme tourna la tête et s'aperçut de la présence de la chasseresse.
Décidément, il devait être bien entamé pour avoir loupé l'arrivée d'une représentante de la gent féminine... Il tâcha de réparer cette erreur critique en lui adressant un sourire charmeur en diable, tout en faisant mine de s'adresser à l'hermine entre ses mains :

- Mais ne serait-ce point ta maîtresse que voilà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 0:14

Soghann commençait à plonger dans l'état qui se trouvait précisément entre la lucidité relative et le coma éthylico/embrumé. C'est dans cet état là qu'il réfléchissait en général le mieux, son cerveau fonctionnant à toute vitesse, comme dans une pointe avant de s'arrêter définitivement.

Il se tenait donc coi, ses longues jambes étendues sous la table, ses coudes calés sur les accoudoirs de sa chaise, son menton posé sur ses mains jointes. Un léger sourire flottait par intermittence sur ses lèvres fines, tandis que ses yeux semblaient animés d'une vie propre, captant et épiant le moindre mouvement de son champ de vision.

Il avait suivi avec intérêt l'irruption du troubadour, immédiatement repéré son instrument et senti son pouvoir particulier, Fanaa revenir presque au bras d'un Marmaduck beaucoup plus souriant et en confiance, les yeux rouges de la demoiselle malgré la pénombre, l'entrée de la chasseresse par la cuisine, l'hermine dévorant son repas... Mais aussi les deux ou trois pilliers de bars qui en étaient à leur douzième tournée, l'un étant allongé sous le comptoir à rendre ses consommations, ainsi que les quelques comparses de la table d'à côté qui jetaient régulièrement des regards en coin vers leur tablée.... Et bien d'autres choses.

Soghann ne s'en vantait pas, mais il possédait une sensibilité phénoménale de tout ce qu'il se passait autour de lui. Cela, couplé avec la faculté d'attraction de Syld, ainsi que leur habileté égale -quoi que dans des styles bien différents-, faisait des deux assassins une paire hétéroclite mais tout aussi dangereuse.

Leur longue camaraderie avait noué bien des choses entre les deux hommes, et l'un savait parfaitement ce que faisait l'autre, des échanges de regards faisant office de discussion animée quoique complice.

Aussi réfléchissait-il, aussi immobile qu'une statue -si ce n'étaient ses yeux-, devenant une ombre parmi les ombres de la taverne, tandis que Syld retenait l'attention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saarielle

avatar

Réputation : 0
Localisation : dans la foret aux creux de tes bras

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 1:40

*Apprivoisée ?… Maîtresse ?…*

- Hum ! Tsuki est une amie, non un animal que je fait obéir comme bon me semble ! s’exclama la chasseresse quelque peu vexée. Elle se nomme Tsuki, à cause de la tache blanche en forme de croissant de lune qu’elle a sur le front et moi je porte le nom de Saarielle…

Elle jetta un coup d’œil au reste de la tablée. Une seule présence féminine (à part elle) parmi tous ses hommes…

Tsuki vint frotter son museau contre le menton du shalos, ce qui étonna grandement la dédrane.

*Bon soite !*

Laissant pour le moment la tablée, elle se dirigea vers le bar et commanda un alcool à base de plantes, puis revint vers le shalos et Tsuki :


- Je crois qu’elle t’aime bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 2:18

- On dirait bien, oui, répondit le jeune Shalos en réprimant un gloussement.

L'hermine venait de grimper sur ses épaules et lui chatouillait le cou en se promenant de l'une à l'autre, le faisant s'agiter sur son siège avec de petits accès de rire étouffé.

Syld tourna la tête pour la caresser sous le menton d'un doigt taquin, et en profita pour glisser au passage un coup d'oeil du côté de Soghann. Ledit coup d'oeil fut bref, si bref qu'il ne suspendit même pas son mouvement.

Sans se désunir, le jeune homme flatta Tsuki et, avec un sourire plus séduisant que jamais, décocha hardiment à Saarielle :

- Puisse donc son amie chasseresse partager ses goûts...

Audacieux comme seul les joueurs savent l'être, il alla même jusqu'à tirer du bout du pied la chaise libre d'une table voisine pour la loger dans l'espace qui se trouvait fort à propos à côté de la sienne.

- Nous ferez-vous l'honneur de vous joindre à nous, dame Saarielle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cobalt

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 12:29

- Saarielle! appela un jeune homme Dédrane nouvellement arrivé.

Il s'avança vers la Chasseuse toujours debout. Il semblait un peu inquiet.


- Tu sais que je ne piste pas aussi bien que toi, tu aurais pu m'attendre!

Il posa un genou à terre, saisit la fine main de la demoiselle et y posa ses lèvres.
Il eleva vers elle ses yeux d'un vert lumineux remplis d'adoration:


- Ne t'éloigne pas trop de moi, je ne voudrais pas qu'il t'arrivequelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmaduck

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 15:50

Marmaduck éclata de rire

Eh bien mon bon Syld je vois que tu t'es fais griller !
Alley c'est pas grave !

Marmaduck sortis de sa poche une bouteille poussiéreuse, d'une forme assez jolie. Elle contenait un liquide rougeâtre qui semblait fumer de lui même ... la bouteille n'était pas chaude ....

J'ai rapporté ça de mon petit voyage. On m'a dit que c'était un des alcool les plus forts de ce monde avec des vertus aphrodisiaques et peut être hallucinogènes.
Ça te tente ?

Marmaduck souriait joyeusement

Quelqu'un d'autre est tenté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meteaur

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 17:52

[hrp]vola pourquoi je trouvais la fin de mons post nulle, le truc orrange n'y étais pas ![/hrp]
Spoiler:
 
_Hé bien, que pourrais-je vous raconter ? Répondit Norio à Marmaduck laissez moi réfléchir un moment.
Par ces mots, il tentait maladroitement de me suggérer une histoire adapté à la circonstance. Occupé à déterminer ma future victime, je ne lui répondit pas tout de suite. Quand enfin je lançais ma malédiction, une hermine s’était jointe à la tablée.
En voyant l’hermine se déplacer, je me mit à penser au compagnon qui nous accompagnait depuis quelque mois. Une soudaine idée me passa par la tête et je la sifflotait à Norio.
Celui-ci, pensant que je lui répondait, murmura en aparté :

_
pour déterminer une frontière
un combattant est jeté à terre

malgré mon avertissement Norio ne fit rien, il semblait réfléchir. Une tête orangée sortit de la poche de son manteau, suivant les mouvement d l’hermine. Plus fort je lui soufflais l’air et ajoutais :

_
Pour un chaton tout animal est un jouet
Prend donc garde à c’qu’il ne se fasse pas blesser.

La lenteur avec laquelle Norio réagit me fit presque voir le message arrivant au cerveau.
Il mit la main sur sa poche, mais trop tard. Le chaton roux en étais sortit et s'était jeté sur Syld, ratant l’hermine de peu.

_Lumo !
Cria Norio sans se rendre compte que le chat a peine sevré ne répondait pas encore à son nom et obéissait encore moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 17:56

- Je ne crois pas que Syl ait besoin d'un aphrodisiaque. Et pour ce qui est du côté hallucinogène, il a tout ce qui lui faut avec sa pipe et sa choppe!

Fanaa restait légèrement méfiante vis à vis de Marmaduck, mais être renfermée était si ennuyeux!

Par contre... que dire à Lennart? Elle ne voulait pas d'atmosphère tendue par sa faute. Bon. Allez.
Elle se modilla la lèvre, pesa le pour et le contre, puis se jeta à l'eau.


- Euh... Lennart? Excuse moi pour tout à l'heure, ma réaction était un peu... exagérée je l'admets. Ceci dit tu y as été un peu fort en m'accusant sans preuve mais...
Et voilà je pars pour m'excuser et je te fais porter le chapeau. Désolée. Enfin voilà, tout ça pour te dire que je te présente mes excuses.
Je dois avoir l'air ridicule...

Et c'est ce moment que choisit le chaton roux pour chasser l'hermine! Les deux petits animaux sautèrent sur la table, puis sur la tête de Fanaa. Enfin l'hermine se réfugia sur une épaule de Saarielle et se mit à invectiver le petit chaton resté à terre.

- Oh qu'il est mignon!

Elle se pencha pour le caresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 20:49

En réponse à la remarque de Marmaduck, Syld se gratta la tête d'un air franchement perplexe, se désintéressant de la poursuite entre le chat et l'hermine.

- "Grillé" ? Pourquoi donc ? Je n'ai même pas commencé à la draguer, là !

Et c'était la plus stricte vérité : il aurait accueilli une matriarche centenaire chauve, bossue et édentée quasiment de la même manière sans la moindre arrière-pensée.
Il s'agissait sans doute d'une des raisons pour lesquelles le vaurien était toujours en vie en dépit de ses frasques répétées : si un seul mari jaloux avait tenté le prendre à partie en pleine rue de Shalanos ou de toute autre cité dans laquelle Sieur assassin avait ses habitudes, le malheureux agresseur se serait aussitôt vu écharper tout vif par un ost d'amazones en furie regroupant presque tout ce qui portait jupons alentours, de la poissonnière à la grand-mère du forgeron.
Le fait de connaître le prénom et la date d'anniversaire de la moindre petite vendeuse de fleurs lui accordait une sorte d'immunité dans la plupart des lieux publics où ils pouvait avoir à régler quelque affaire, ce qui se révélait parfois terriblement pratique...


- Damoiselle Fanaa...

Il esquissa une petite courbette en se levant à demi de son siège, la main sur le coeur et le regard pétillant.

- ... merci de m'accorder autant de crédit en ce qui concerne ma... hum... capacité à me passer d'une quelconque substance stimulante. Je suis flatté, vraiment...

Il s'autorisa le clin d'oeil encore plus malicieux qu'à l'accoutumée qu'appelait le sujet, puis, plutôt que de rallumer la pipe qui en avait profité pour s'éteindre entre ses doigts ou de se verser un nouveau verre (ce fichu mal de crâne semblait lui aussi avoir cédé à ses charmes et refusait de le lâcher), il se mit à observer le chaton qui profitait des câlineries de Fanaa, l'air de se dire que le damné matou avait bien de la chance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lennart

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 22:18

Lennart, dès l'arrivée de Fanaa, avait baissé la tête, n'osant dire quoi que ce soit, osant à peine adresser un léger signe de tête en guise de "Bonjour" aux nouveaux arrivants. Cependant les excuses de Fanaa, l'avaient fait se redresser d'un trait. Il ne s'attendait vraiment pas à ça. Pourquoi s'excusait-elle? Il était bien le seul incriminé. Il n'allait pas la blâmer pour avoir défendu son innocence. Il s'adressa alors timidement à elle.

Damoiselles Fanaa je ne peux accepter vos excuses car je suis bien le seul incriminé. Vous n'avez rien à vous faire pardonner.

Il s'inclina alors légèrement vers elle, baissant la tête et dit:

Je vous prie, Damoiselle Fanaa de bien vouloir accepter mes plus sincères excuses. Je n'avais aucun droit de vous juger sans vous connaitre.

Il releva la tête et ajouta avec un petit sourire:

Et vous n'avez pas l'air plus ridicule que moi à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saarielle

avatar

Réputation : 0
Localisation : dans la foret aux creux de tes bras

MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   Mer 13 Fév 2008 - 23:56

Avant que Saarielle ait pu répondre à Syld, un dédrane "se jeta" littéralement sur elle, la surprenant.
La chasseuse plongea ses yeux violet dans les yeux vert du jeune dédrane, et retira sa main des siennes :


- Ne t’inquiète pas pour moi, je peux me défendre toute seule…

Un chat sortit, d’elle ne sait où vint se jeter sur Tsuki, forçant l’hermine à fuir et à se réfugier sur ses épaules, toute tremblante de colére et prévenant le chaton qu’il ne fallait pas qu’il la prenne pour un jouet !

- Hum !…

Saarielle se pencha sur le chaton, miaulant pour lui dire qu’il ne fallait pas prendre l’hermine pour un jouet, même s’ils pouvaient peut-être devenir amis.
Puis se retournant vers Syld, et par la même vers Cobalt :


- Je crois que je vais resté un peu avec vous. Mais avant ça… je retourne demander à boire, dit-elle après avoir bu le verre qu’elle avant dans les mains.

Cinq minutes plus tard, elle revint avec un verre de bière et elle s’installa aux cotés de Syld.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne de Veis   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Taverne de Veis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Dessin / Loisirs créatifs] La taverne d'Ammodyte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Taverne de Veis-
Sauter vers: