Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Armée de Krondac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
Maître du jeu
avatar

Réputation : 112

MessageSujet: Armée de Krondac   Mer 26 Aoû 2009 - 13:05

A quelques centaines de mètres, au nord ouest, Calden et Krondac convertissaient un dernier petit village. Les hommes du grand et fier guerrier Krondac, écrasaient facilement le peu de résistance. Il faut dire que ces chevaliers dans leurs armures étincelantes étaient impressionnants et leurs allures reflétaient bien l’excellence dont ils faisaient preuve dans le maniement des armes.

Ils rassemblaient les hommes en âge de manier l’épée dans une prairie ou les prêtres de l’ex cardinal d’Ilymir s’organisaient pour un étrange rituel.

Les villageois, séparés de leurs femmes et leurs enfants, terrorisés par la brutalité avec laquelle on les parquait entre ces prêtres, étaient dans l’état d’esprit adéquat. Tandis que la Chorale de la Vérité, comme l’appelait Calden, commençait leur chant hypnotique, que les prêtres complétait la musique de prières envoutantes, que l’ex cardinal débitait son long monologue de parole de lumière et de haine, Krondac et ses hommes s’éclipsèrent. Même si ils connaissaient tous les tours du clerc, que leur assurance et leur force leurs permettait de résister un peu mieux aux conversions du prêtre, les chevaliers préféraient ne pas assister à ces cérémonies.

Krondac parti donc s’isoler dans sa tente. Le stratège devait refaire ses calculs, ajouter ce nouveau bétail aux chiffres de son armée. Avec ces dix neuf villageois de plus ils étaient désormais soixante quatorze, ajoutés à ses trente guerriers et dix archers, aux treize prêtres de Calden et a ses sept chanteurs, l’espion et les renforts qui ne devait pas tarder à arriver, ils seraient en tout … cent quarante huit. Cent cinquante, si il ajoute les deux commandant. Un chiffre rond, exact, propre, Krondac aimait la rigueur, la précision, la beauté des nombres parfaits. Tous se passaient comme il l’avait souhaité, les renforts avaient du retard, mais même sans, ils avaient l’avantage, ces piliers de bar étaient moins nombreux, il attendait encore le rapport de l’espion mais a première vue leur nombre ne dépassait pas la cinquantaine.

Alors qu’il allait sortir, Calden entra dans la tente pour faire son rapport de fin de conversion. Il était plus grognon et lança simplement,


-Tout s'est bien passé, ils n’ont pas montré plus de résistance. Seul l’un d’entre eux, le forgeron, une montagne de muscle fais l’objet de prière supplémentaire, il n’est pas plus difficile a convertir, mais on espère le rendre encore plus agressif.

-Parfait.

La mauvaise humeur du prêtre était la cerise sur le gâteau pour le guerrier. Décidément, la journée avait été bonne.

-Et bien, mon père, nous pouvons repartir, nous arriverons bientôt en vu du bâtiment, avant le coucher du soleil, cette zone sera notre territoire.

Calden n’était pas d’humeur, son contact n’avait toujours pas répondu à ses nombreux messages, et sans aide il ne pourrait jamais prendre la tête de l’armée. Krondac et ses hommes étaient bêtes mais pas au point de se laisser convertir. Ressassant ces obscures pensées, Calden finit son rapport.

-Cela nous a couté un peu d’énergie, mais les vingt et un villageois sont tous dans notre camp.

-Ah

Vingt et un, ca change les calculs. Ils sortirent tous deux de la tente, et tandis que Calden s’éloignait, Krondac se dirigea vers les villageois. Ces pauvres hommes portaient des d’habits disparates, et aucun semblait préparer a la guerre, néanmoins, leurs yeux étaient devenus d‘un or surnaturel, et le stratège connaissait la rage que les prêtres avaient instaurée dans leurs âmes. Il appela deux de ses homme et désigna deux villageois. Une fois les deux trop jeunes garçons a l’écart des autres, Kondrac sortit sa lame, et d’un simple coup, trancha les deux têtes.

-Cent cinquante.

Avec un sourire il se retourna, et se trouva nez a nez avec un bataillon tout neuf. Oh belle et douce journée, le tout puissant était vraiment avec eux. Il compta d’un rapide coup d’œil les femmes qui venaient compléter son armée.

-Tiens, c’est une manie ? Vous aussi êtes plus nombreuses. Nous allons bientôt partir, nous nous somme juste arrêté un instant pour recruter. Attendez moi près de ma tente, j’ai un équilibre a rétablir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Maître du jeu
avatar

Réputation : 112

MessageSujet: Re: Armée de Krondac   Mer 26 Aoû 2009 - 13:06

Tandis qu’il se rendait vers la tente de Krondac pour un dernier point stratégie, la mauvaise humeur de Calden ne faisait que s’accroitre. Il perdait le contrôle, devenait le subalterne de Kondrac. Le grand soleil était il plus lumineux avec cet homme ? Le Dieu de bonté le mettait il a l’épreuve ?

Quand il fut en vue de la tente du guerrier, une mauvaise surprise l’attendait. La toile était entourée par un bataillon de femmes en robe de mage d’Ilymir. Comment ces sorcières, ces hérétiques aux pouvoirs athées, avaient retrouvé leurs traces ? Pourquoi le guerrier ne les avait pas mis en pièce ? Il ne mit pas longtemps à comprendre que Krondac avait pactisé avec ces catins du diable. Et la fureur monta en lui. La rage le paralysa. Il supplia intérieurement son dieu, son soleil, de les bruler à l’ instant de sa lumière purificatrice. Mais rien ne vint.

Krondac vint a sa rencontre. Il avait le sourire insolent du pécheur qui vient de vendre son âme pour une victoire. Le gifler, le frapper, prendre sa lame et lui transpercer l’estomac, lui déchiqueter son armure avec les dents et continuer jusqu'à bouffer son corps, son sang, son cœur si impur soit il. Et il parla. Il osa déverser un flot de parole devant Calden incapable de réagir devant tant de traitrise. Il hésita à ignorer les paroles du couard, mais tenait beaucoup a connaitre les raison qui l’avait pousser a faire telle choses, après tout si le grand soleil lui permettait encore de vivre c’est qu’il allait être utile. Cela le calma, il garda son sang froid en répétant qu’une fois la taverne transformer en grand temple du culte de la vérité, il pourrait toujours se débarrasser de cet homme et ses chiens de l’enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Maître du jeu
avatar

Réputation : 112

MessageSujet: Re: Armée de Krondac   Mer 26 Aoû 2009 - 13:08

Dans la tente de Krondac. Les négociations allaient bon train. Calden avait finit par accepter l'ajout des sorcières de lumières, mais n'avait pas dit son derniers mots sur le sort que Krondac réservait a ses prêtres.

-IL N'EN EST PAS QUESTION ! Mes clerc ne parcourront pas le champs de bataille pour trouver et soigner tes soldats blesser. C'est trop dangereux et les hommes d'église ne mérite pas un tel affront. Il resteront a l'arrière et bénirons l'armée exactement comme les choristes.

Krondac était inflexible et avec le poids de son nouveau bataillons il avait désormais l'ascendant sur le pauvre Calden.

-Tu sais bien que tes clercs sont bien plus utile quand ils utilise la lumière divine pour soigner. Les bénédiction ne font de l'effet qu'a ceux qui y croient, les crédules.

Le grand prêtre bouillait littéralement. Il se leva et pointa son bâton en direction de Krondac.

-Arrête, tu ne le fera pas.

Au bout du grand bâton, un étrange cristal violet. Il émanait de lui un étrange murmure, une caresse, un léger envoutement.

-Tu ne peux pas le faire sur moi et mes hommes, ça te prendra trop d'énergie et tu n'en aura plus pour la taverne.

La pierre commença à luire.

-ARRÊTE.

Krondac commençait à perdre confiance. Heureusement, Shaena, la choriste en chef posa une main apaisante sur l'épaule du prêtre, une main sur le bâton, et murmura une note clair aigüe calme. Calden se rassit.

Le capitaine des archers se leva a son tour. Krondac l'aimait bien, il était imaginatif, ingénieux, presque aussi bon stratège que lui.


-Si Calden ne veux pas risquer ses prêtre sur le champs de bataille je le comprend. Perdre un soigneur est une lourde perte, il vaut mieux que ce soit les blesser qui viennent vers eux pour recevoir les soins.

Pour une fois Krondac ne le comprit pas, il pensa même qu'il avait perdu l'esprit.

-Un homme qui peux se déplacer peux toujours combattre. Il n'est pas question que les hommes fasse demi tour en plein combat pour se faire guérir une blessure qui n'est pas handicapante.

D'une main le capitaine indiqua au général qu'il n'avait pas finit.

-Effectivement. Ce que je propose c'est que les blessé, les vrais, soient pris en charge par des personnes valides qui les amène jusqu'au soigneurs.

Un silence accueillit cette phrase, personne voyait de qui il voulait parler.

-Les villageois qui n'ont pas été enrôlé dans l'armée peuvent tenir ce rôle.

Une lueur de compréhension brilla dans les yeux des autres officiers.

-Une femme m'a demander comment aider son mari a revenir vivant, c'est comme ca que j'ai eu cette idée. Il doit rester une trentaine de femme d'enfant de vieillard. Mettons leurs un drap blanc sur eux et donnons leur l'occasion de se rendre utile.

Ravi, Krondac se tourna vers Calden.

-Alors, ca te va ?

Le prêtre garda le silence. De toute manière l'affrontement n'aurai pas lieu, son cristal seul ferai l'affaire. Et une fois qu'il aurait convertis les officiers de la taverne, la guerre serai finit.

-Si personne d'autre n'a d'objection au plan nous allons lever le camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Maître du jeu
avatar

Réputation : 112

MessageSujet: Re: Armée de Krondac   Mer 26 Aoû 2009 - 22:42

Les assaillants Ilymis avait rassemblé leurs affaires, ils s'étaient habillés pour le combat et avancaient, longeant la foret, vers la taverne. Le soleil descendait. Cela n'inquiétait pas Krondac, la bataille serai finit avant la nuit. Il regarda la file de soldat impeccablement rangé.

En tête, la moitié des clercs et les choristes marchaient en formation, Calden y avait tenu, pour illuminer le passage de l'armée de rédemption comme il l'appelait. Ce fou ce bercait d'illusion, sans cette pierre il n'était plus rien.

Suivait la plupart des guerrier de Krondac, marchant au pas, aux tenus impeccables, brillant de mille feu dans leur belle armure éclatante.

Le troupeau de paysan prenait la suite, encadrés par le reste des prêtres qui marmonnait des sortilèges, ils avaient l'air pitoyable a coté des vrais guerriers.

Les archers les suivaient de près, un peu plus désorganisé que les guerrier, Krondac gardaient un œil sur eux, car les sorcières, qui les suivaient, étaient belles et ces chasseur étaient tous charmés.

Enfin derrière eux, toute une procession de femmes de vieillard et d'enfant nappé dans des draps blanc sur lesquels étaient peins une croix rouge entouré fermement par certains guerrier du général. Ils avaient rejoins Krondac presque volontairement, bien sur il avait fallut utiliser la force pour les rassemblé mais aucune magie n'avait été utilisé, ils étaient pleinement conscient, l'Ilymis n'avait eu qu'a leur proposer d'aider leurs amis, leurs maris, leurs frères, leurs pères, leurs fils a rester en vie en amenant le premier blesse qu'il trouverai au clerc. Cette stratégie limiterai les perte de leur coté, et augmentait encore leurs chances.

Bref Krondac était confiant. Il ne pouvait pas perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée de Krondac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée de Krondac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Taverne de Veis-
Sauter vers: