Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Sláine Mc Roth

Aller en bas 
AuteurMessage
Slaine

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 20:09

Sláine est un guerrier. Depuis sa plus tendr... enfin depuis son enfance, quoi (il est absurde de considérer qu'une période quelconque de la vie de Sláine puisse être qualifié de "tendre"), il s'est consacré au maniement des armes, des plus basiques aux plus subtiles; sur ce dernier point, force est de constater que, malgré tous les efforts de ses professeurs successifs (la plupart ne passaient pas l'année), Sláine n'a pas développé un amour flagrant pour ce qu'il appelle couramment des "armes de nain". Sa préférence va habituellement à une gigantesque hache, qu'il affectionne au point de l'affubler du sobriquet charmant de "Mord-Cervelle", et avec laquelle il cause des ravages parmi ses ennemis.

Cependant, il serait faux de dire que Sláine est un personnage rustre. En même temps que l'art du combat, il a appris à maîtriser l'art de la parole, tout du moins lors des premières années. Il n'hésite pas à dialoguer avec ses adversaires, même si les conversations se terminent le plus souvent par un cinglant "bouffe ma hache", ce qui signe généralement la fin des amusettes et le passage aux choses sérieuses.

De même, contrairement à une croyance populaire qui voudrait que les grosses brutes soient des machistes finis, Sláine est infiniment respectueux de l'égalité entre les sexes. La vue d'une femme au combat ne le choque pas; il n'aura d'ailleurs aucune pitié pour une femme en armes se trouvant du mauvais côté du champ de bataille (c'est-à-dire, pas de son côté).

Pour ce qui est de la distinction entre l'ami et l'ennemi, Sláine a une vision très claire du monde: quiconque maltraite la nature est un ennemi; quiconque respecte la nature est peut-être un ami, sauf s'il embête Sláine. Des mauvaises langues parleraient d'une vision simpliste; d'ailleurs, certains l'ont osé, et les langues en question pendent maintenant au ceinturon de Sláine.

En ces temps troublés, les forêts d'Adreis ne sont plus le sanctuaire inviolé qu'elles étaient autrefois. Malgré les pièges agiles des Dédranes, les visiteurs s'y aventurent de plus en plus profondément. Sláine, depuis trop longtemps au repos, se prépare à repartir en chasse, et affûte patiemment le fil de Mord-Cervelle. Bientôt les visiteurs feront sa connaissance, et la puissante hache fendra des crânes...


Dernière édition par Slaine le Dim 28 Sep 2008 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slaine

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 20:14

Ceci n'est qu'une ébauche, une présentation du caractère de Sláine, que je compte enrichir petit à petit. Pour ceux qui connaissent déjà le personnage, qu'ils ne soient pas surpris si je prends de grandes, très grandes libertés avec l'original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thanos
Responsable Communication
avatar

Réputation : 777
Age : 29

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 20:49

Un guerrier dédrane, donc ? Intéressant !

Joli RP bien écrit... Hate de voir ton personnage en action !

Et tant mieux si tu prends des libertés, je déteste les RPistes qui se contentent de repomper des personnages existants !

Soit le bienvenu Wink

_________________

L'imagination gouverne le monde.
Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thanos.cowblog.fr/
Slaine

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 21:31

A vrai dire j'ai hésité entre Sláine et son fils Kai. Ce dernier présente l'avantage de ne pas être développé dans l'histoire originale, et donc d'être beaucoup plus malléable. Mais avec lui, je risquais de tomber dans une certaine mièvrerie et une série de clichés: un personnage jeune, plus complexe, peut-être tourmenté, potentiellement amoureux, éventuellement dépressif, bref, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres, comme dirait l'autre. Au contraire, avec Sláine j'aborde la brute épaisse au raisonnement simple, mais dans un monde complexe, le type a priori incorruptible, fidèle uniquement à la nature, donc forcément infidèle aux humains.

En gros, un archaïsme. Avec Kai, je risquais de faire du "fashion". Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thanos
Responsable Communication
avatar

Réputation : 777
Age : 29

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 21:37

ça risque d'être assez peu pratique question rapport humain, si tu te cantonne à la question "keupain ?", mais ça va être intéressant de voir comment tu le joues ^^
Amène toi donc à la taverne !

_________________

L'imagination gouverne le monde.
Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thanos.cowblog.fr/
Slaine

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 22:07

Sláine Mc Roth
chroniques d'un Guerrier de Dédride



Chapitre Premier:
Où le jeune Sláine rencontre un adversaire inattendu



- Sláine, viens donc ici!

Sláine aurait bien aimé rester allongé là, le dos nu contre l'herbe fraîche, mais le ton de son père n'appelait pas à la désobéissance, ni à la discussion. Il se leva à contrecœur et se dirigea vers la hutte familiale, où il s'attendait à quelque mauvaise surprise. Il ne fut pas déçu.

- Sláine, voici Maître Amergin, il sera ton maître d'armes jusqu'à...
- Jusqu'à ce qu'il arrive un accident, père?

Sláine avait planté son regard droit dans celui de ce "Maître Amergin", qui ne frémit pas d'un cil à la mention d'un "accident". Pourtant il savait, il ne pouvait ignorer ce qui était arrivé aux autres, son père ne pouvait manquer de l'avoir prévenu... Oui, il savait; le regard que l'homme renvoya à l'enfant le disait clairement, il savait ce dont il était capable, et cela ne l'inquiétait pas plus que ça. Sláine remarqua même une note étrange dans ce regard, un soupçon de malice peut-être, à moins que ce ne soit un regard de défi... Un défi, oui, c'était sûrement ça, l'homme défiait l'enfant de lui faire subir le même sort qu'à ses prédécesseurs, Sláine en était maintenant persuadé.

Il décida qu'il n'aimait pas Maître Amergin.


- On m'a parlé de votre fougue, jeune Sláine. On m'a rapporté ce que vous pensiez des couteaux, poignards, glaives et autres...
- Des armes de nain. Soyez gentil, laissez donc ces brindilles à ceux qui sont incapables de porter autre chose.
- Je sais que vous vous targuez d'être capable, non seulement de soulever une hache de bonne taille, mais aussi de la manier comme vous le feriez d'un bout de bois. C'est un exploit peu commun, mais... savez-vous seulement vous battre?

À ces mots, Sláine se retourna vers le mur, saisit sa hache et, d'un terrible moulinet, l'envoya à pleine vitesse en direction du crâne du provocateur. Sans qu'il comprît comment, elle se retrouva fichée dans le sol, alors que Maître Amergin faisait balancer son bâton entre deux doigts.

- Bien, maintenant que cette question est réglée, je crois que nous pouvons nous dire à demain.

Sláine ne répondit rien, hébété par ce qui lui semblait un exploit.

- Première heure, au champ de tir.
- De tir? Mais...
- De tir. Avant d'apprendre à vous battre, il vous faudra apprendre à ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lingwiloke

avatar

Réputation : 110
Age : 32

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 22:15

c'est pas très constructif mais... j'adore! encore!

N'hésite pas à passer à la taverne, on s'y amuse bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slaine

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 22:23

Qu'est-ce que tu veux dire par "pas très constructif"? Si tu as des conseils, je suis ouvert à toute remarque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lingwiloke

avatar

Réputation : 110
Age : 32

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Dim 28 Sep 2008 - 23:11

justement, je ne vois pas de remarque à faire, du coup je suis pas constructif ^^ généralement j'évite de faire des posts inutiles sur les RP mais... je voulais quand même dire que j'aime bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slaine

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   Lun 29 Sep 2008 - 18:04

Ah d'accord, ça fait plaisir! Bon, un bout de suite, alors.
(et un pavé pour la route, un...)



Chapitre Deuxième
Où Sláine apprend à se servir de ses yeux



Le lendemain matin, Sláine se présenta comme convenu au champ de tir, sa monstrueuse hache attachée à la ceinture. Il faisait encore sombre, et il faudrait encore quelques heures au Soleil pour sortir du ventre de la Nature. Amergin était déjà là.

- Vous êtes à l'heure, bien! Prenez donc un arc... je veux dire, votre arc. J'en ai essayé plusieurs, et je suppose que le vôtre est le seul que je n'ai pas réussi à bander.
- Puisque vous "supposez" si bien, peut-être auriez-vous pu "supposer" qu'il est inutile de s'entraîner à cette heure, on n'y voit pas à dix pas...
- Je crois que vous exagérez; regardez mieux, et en vous forçant un peu, je suis sûr que vous verrez la cible à l'autre bout du champ.

Avec un grognement de dépit, Sláine plissa les yeux et se concentra vers la direction indiquée par Amergin. Il finit par distinguer une forme ronde, qui devait être la cible en question.

- Comment voulez-vous que je puisse viser le centre?

Amergin eut un haussement d'épaules, et répondit d'un ton léger, presque amusé:

- Comment voulez-vous que je le sache? Ce n'est pas moi qui ai besoin d'un cours, jeune Sláine. C'est à vous de trouver le moyen de planter votre flèche au centre.
- Mais...
- Pas de discussion. Au travail, et je ne veux pas vous voir arrêter de tirer tant que vous ne parviendrez pas à envoyer cinq flèches de suite au centre. Si le Soleil se lève avant que vous ayez réussi, nous reprendrons l'exercice demain, tout simplement.

Amergin se retourna, et posa la main sur un énorme tonneau rempli de flèches.

- Je crois que vous en aurez assez.



Jusqu'au lever du Soleil, Sláine tira flèche après flèche vers la cible, sans parvenir à en placer plus de deux à la suite en plein centre. Lorsqu'il commença à faire plus clair, Amergin signala la fin de l'exercice.

- Nous reprendrons donc l'exercice demain.

Jetant un œil au tonneau encore à moitié plein de flèches, il poursuivit:

- Puisqu'il nous reste encore quelques flèches, nous allons les utiliser pour continuer la matinée.
- Vous a-t-on dit que je n'utilise mon arc que pour la chasse? Je ne compte pas l'utiliser au combat.
- Tiens donc, et puis-je savoir pourquoi?
- Au combat, l'arc est l'arme des lâches. Pour moi, ce n'est pas une arme, et la chasse n'est pas un combat.
- Mon but n'est pas de vous apprendre à tirer à l'arc.
- Mais, ce matin...
- J'ai dit que j'allais vous apprendre à ouvrir les yeux. N'importe qui peut manier une hache, et n'importe qui ayant des muscles bien placés peut manier une hache telle que la vôtre. Seul un guerrier d'exception peut devenir redoutable avec une telle hache. Vous n'avez pas choisi l'arme la plus simple, Sláine, et cela impose un entraînement rigoureux; avant tout, il s'agit d'ouvrir les yeux, et de voir loin.

Sláine reposa son arc, détacha Mord-Cervelle de sa ceinture, et la saisit fermement entre ses mains. Ce bonhomme l'énervait, décidément, avec ses idées toutes faites et ses airs de donneur de leçons. Les muscles saillants, la mâchoire crispée et les yeux flamboyants, il se planta en face d'Amergin, qui ne lui renvoya qu'un regard cynique.

- Vous m'avez eu par surprise hier, mais maintenant je sais à quoi m'attendre.
- Et que comptez-vous faire exactement, jeune Sláine?
- Vous montrer que je n'ai nul besoin de vos cours, ni de vos conseils.

Sláine fit un léger bond en arrière pour se placer à distance de hache de son adversaire, et brandit Mord-Cervelle.

- Pare donc celui-ci!

Sans comprendre ce qui lui arrivait, il sentit sa hache lui échapper des mains, et reçut un formidable coup entre les yeux alors qu'une masse terrible lui comprimait le thorax. Il chut lourdement sur l'herbe, et se tint là quelques instants, essayant de reprendre son souffle. Quand il parvint à se relever, Amergin était toujours debout, imperturbable. En voyant l'air hébété de son élève, il eut un ricanement sec.

- Vous voudriez me tuer, mais tant que vous oublierez d'ouvrir les yeux, vous n'y parviendrez pas.

Amergin s'assit et, d'un geste tout à fait courtois, invita son élève à en faire autant. Sláine essayait péniblement de retrouver son équilibre, et finit par se résoudre à s'asseoir à son tour.

- Comme je disais, vous avez un défaut, et je suis persuadé que vous ne vous en étiez jamais rendu compte auparavant.
- Si c'est l'impulsivité, je suis au courant, merci...
- C'en est un, aussi, mais ce n'est pas de celui-là que je veux parler. Selon vous, pourquoi vos deux attaques contre moi ont échoué?
- Vous l'avez dit, je n'ouvre pas les yeux.
- Apprendre une leçon, c'est très bien, mais c'est évidemment mieux de la comprendre. Avez-vous compris?
- Je dois être attentif à l'environnement, sentir les forces en présence...
- C'est bien ce que je pensais, vous n'avez pas compris. Quand je dis que vous n'ouvrez pas les yeux, c'est exactement ce que je veux dire, sans allusion ni sens caché.
- Je... ferme les yeux?
- Exactement.

Amergin se releva, et fit mine d'empoigner une hache.

- Lorsque vous levez votre hache, vous regardez votre adversaire dans les yeux, car vous aimez y trouver la peur. Mais lorsque vous abaissez votre arme, vous fermez les yeux.
- Quelle importance? Quand Mord-Cervelle est au-dessus de sa tête, l'autre est déjà mort.
- Pas tout à fait, j'en suis la preuve... vivante! Il reste un temps, très court mais parfois suffisant, pour esquiver, parer ou contrer votre attaque.

Sláine se remémora ses deux tentatives échouées de tuer Amergin, et dut admettre qu'il avait sans doute raison. Cela ne l'enchanta nullement: il aurait voulu le tuer vite, mais pour cela il aurait besoin de ses enseignements. Attendre... La vengeance est un plat qui se mange froid.

- Reprenez votre arc, Sláine, il reste quelques flèches à tirer.
- Pourquoi le tir à l'arc, alors?
- Vous ne fermez pas les yeux au moment de lâcher votre flèche. Quand vous en aurez fait suffisamment, vous ne fermerez plus les yeux au moment de laisser retomber votre hache...

Sláine trouva l'explication satisfaisante, et se remit au travail, un léger sourire aux lèvres. Durant toute la matinée, il cribla la cible de ses flèches, tout en se répétant intérieurement la même phrase réconfortante:

- Quand j'aurai assez tiré à l'arc, ce n'est pas avec des flèches que je te tuerai. Je prendrai plaisir à te planter Mord-Cervelle dans le corps, vieux prétentieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sláine Mc Roth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sláine Mc Roth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Biographies-
Sauter vers: