Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Sun.tzu, la mystérieuse recontre

Aller en bas 
AuteurMessage
Sun.tzu

avatar

Réputation : 0
Age : 31
Localisation : Dans la taniére d'un dragon

MessageSujet: Sun.tzu, la mystérieuse recontre   Dim 30 Mar 2008 - 20:21

Cahier de récit

Je me trouvai sur une route déserte quand un violant orage me surpris, je dû m'abriter dans une cabane ou un homme se reposait.

Un homme encapuchonné de noir, vetu d'un long manteau de voyage noir, assis sur un tabouret de bois mangé par les termites, qui durant tous notre entretient ne me laissa entrevoir ni son visage ni ces mains, je ne pourrai vous dire la couleur de sa peau ou celle de ses yeux qu'il cachai, tête baissé.

Il me fit entrer, sans question me donna une boisson chaude déjà sur la table et quand je lui parla de ma profession de troubadour, il me conta son histoire


Les gens me connaissent sous le nom de Sun.tzu. Je suis devenu sorcier trés jeune une dizaine d'année, à cause ou grâce selon le point de vu, à la barbarie Fédoriens, que je l'ai haie.
Je suis un orphelin de guerre, élevé par mon instinct. J'ai dû me débrouiller pour survivre, seul, ma haine comme compagnie.

c'est comme cela que j'ai appris à me servir d'un pouvoir qui jour aprés jour s'emparait de mon coeur pour le noircir jusque dans ces abimes les plus profond.
Mon premier meurtre, un lapin, j'avais faim et il été la, sans peur, s'approchant dangeureusement de mes mains tremblente à l'idée de ce que je devai accomplir.
Je le saisi d'un geste vif et sans perdre un instant, sans hésiter, le tua.
Mon premier amis, hum ..., la nuits peut-être, la solitude et mon instinct mes alliés les plus précieux, qui me parlent, me conseils et qui vous ont permis d'entrer ici.
Mon désir futur, Hahaha! Anéantir cette vil race que sont les Fédoriens! pour que plus jamais sur cette terre aucun enfant n'ai a subir comme je l'ai subi leurs bêtises.

Ils ont cru que dans mon village se trouvaient des traitres de leur râce, ils ont attaqués, tués femmes et enfants pour glaner des informations sur ses traitres, ils ont brulés le village et ils sont repartis dépités de leurs echecs.
Voici le bref récit d'un enfant caché dans la cave de sa maison sur ce qui c'est passé dans le village de ENIX dans la contrée sud


Une tristesse etait palpable, masqué derriere une haine des fédoriens mais aussi une troublante paix intérieure.
Je parti de ce lieu aprés la fin de son récit et continua ma route sans que ce nommé Sun.tzu ne me demande ce que je ferai de mon texte, son histoire


Allan B. troubadour des chemins


[HRP] Etant novice en RP je vous demande votre avis, n'hésitai pas, Merci [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shahid

avatar

Réputation : 0
Age : 28
Localisation : Partout, et nul part à la fois ! ^^

MessageSujet: Re: Sun.tzu, la mystérieuse recontre   Dim 30 Mar 2008 - 20:57

Texte asse court dommage,

Sinon j'aime asse l'idée du troubadour, dont tu devrait plus te servir (le faire internir) par exemple pour qu'il pose des questions a ton personnage, en effet on a une suite "illogique" entre mon premier meurtre, mon premier amis , son désir ( tous ses points devrait être plus approfondi). Le cliché orphelin car village attaqué , en raconter plus sur sa vie "d'avant"

Il y à un manque de description, où allais le troubadour ? comment a t-il apprit à manier l'Exelia ? comment été la cabane ? la voix de ton personnage ? les sentiments qu'avais le troubadour ( de la peur ? de la peine ? ) ....

De bonnes idées, que tu n'exploite pas comme il se doit malheureusement, on reste sur notre faim


Pour ma part , je suis encore un novice mais j'espère que mes critiques t'aideront Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thanos
Responsable Communication
avatar

Réputation : 777
Age : 29

MessageSujet: Re: Sun.tzu, la mystérieuse recontre   Dim 30 Mar 2008 - 22:02

Il y a quelques éléments de style qui sont assez sympas...

Citation :
Le cliché orphelin car village attaqué
D'accord avec ça : 'histoire en elle-même ressemble à des centaines d'histoires de haine semblables que l'on peut trouver sur HC, même si c'est bien plus rare sur Adreis.


Shahid a écrit:
Sinon j'aime asse l'idée du troubadour, dont tu devrait plus te servir (le faire internir) par exemple pour qu'il pose des questions a ton personnage,
Citation :
Il y à un manque de description, où allais le troubadour ?

Pas forcémment, le fait que le troubadour débarque de nulle part et s'en aille tel un fantôme, rajoute un cachet au récit, quelque chose d'un peu intemporel, en dehors de l'espace et du temps... Et puis le troubadour parle de sa rencontre, pas de lui-même. Le fait qu'il ne parle pas se justifie par le fait qu'il s'agit d'une histoire racontée, et non pas d'une simple restranscription de dialogue : si le troubadour a posé des question, il ne va pas les raconter, mais plutôt adapter les réponses pour en faire un récit unique, voire une chanson.

Citation :
en effet on a une suite "illogique" entre mon premier meurtre, mon premier amis , son désir ( tous ses points devrait être plus approfondi).
Citation :
a voix de ton personnage ? les sentiments qu'avais le troubadour ( de la peur ? de la peine ? ) ....

En effet. ça manque un peu de profondeur, le récit est assez froid : on ne saisit pas les émotions et les sentiments, que ce soit ceux du personnage ou ceux du troubadour...

Essaye peut-être de remanier le texte de manière à en faire une description plus théâtrale : imagine un troubadour, jûché sur une table, dans une grande salle, en train de narrer l'histoire à plusieurs dizaines de convives... Il va tout faire pour capitver et retenir l'attention, y compris enjoliver et inventer...

Donc, fiche de perso sympa mais qui mérite d'être développée Wink

_________________

L'imagination gouverne le monde.
Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thanos.cowblog.fr/
Sun.tzu

avatar

Réputation : 0
Age : 31
Localisation : Dans la taniére d'un dragon

MessageSujet: Re: Sun.tzu, la mystérieuse recontre   Mar 1 Avr 2008 - 1:51

[HRP]alors, esai n°2 je sais pas si je dois effacer le premier donc pour l'instant je le laisse, j'ai pris en compte vos critiques alors si vous en avez d'autre ça m'aide énormement[HRP]

Cahier de récit (2)

Je me trouvai sur une route déserte quand un violant orage me surpris, je dû m'abriter dans une cabane ou se reposait un homme encapuchonné de noir, vêtu d'un long manteau de voyage noir, assis sur un tabouret de bois, il me fit signe d'entrer, sans question me donna une boisson chaude déjà prête sur la table cela m'intrigua mais la curiosité l'emportai sur la peur, après tout ne m'offrait t-il pas un abri.
La pièce était petite et sombre, une table, trois sièges, une fenêtre brisée à moitié caché par un meuble contenant des livres, un amas de détritus brulaient dans la cheminée. Au premier abord je ne me sentie pas a l'aise mais petit a petit la voie de cette homme me calma de mon stress, elle était douce, monotone, s'il ne buvait pas de temps à autre il m'aurai fait penser a un mort mais je chassa vite cette pensée, malgré que durant tous notre entretient il ne me laissa entrevoir ni son visage ni ces mains, je ne pourrai vous dire la couleur de sa peau ou celle de ses yeux qu'il cachai, tête baissé, aucune animosité ne transparaissais chez lui.
Je lui parlai de ma profession de troubadour, il me conta son histoire.




Les gens me connaissent sous le nom de Sun.tzu. Je suis devenu sorcier très jeune une dizaine d'année, à cause ou grâce selon le point de vu, à la barbarie Fédoriens, que je l'ai haie.
Je suis un orphelin, élevé par mon instinct. J'ai dû me débrouiller pour survivre, ma haine comme seul compagnie.

C’est comme cela que j'ai appris à me servir d'un pouvoir qui jour après jour s'emparait de mon cœur pour le noircir jusque dans ces abimes les plus profond. Chassé par mes parents pour une vile affaire de noyade.

Un après-midi ensoleillé je joué avec des amis dans le lac proche du village quand une bagarre éclata, moi et lui, deux enfants sur la berge se frappant à coups de poing, seulement ma rage montai et le pauvre se retrouva la tête sous l'eau jusqu'a ce que la mort ne l'emporte, mon première acte de cruauté qui allait en engendrer bien d'autre.
Le soir venu on me fit assoir sur une chaise dans le tribunal du village, les parent du gamin voulaient mon exécution, mais les miens aussi, croyant avoir un esprit malin comme fils, la sentence allait avoir lieu quand par un miracle je réussi in extremis a me libérer de mes liens pour m'enfuir vers la forêt toute proche en disant adieu à ce village de fédoriens enraciné dans une religion que je ne comprenais pas et qui me répugnai.

Je marchai des heures jusqu'à trouvai une grotte parfaite pour m'accueillir, profonde, prés d'une rivière, avec des mûriers, fraisiers, framboisiers sauvage pliant sous les fruits, la nature me montra ses plus beau atours.
Une nuit je fus réveillé par une étrange ombre au fond de la grotte, elle ne me fit pas peur et me parla en ces termes :

"Toi, petit démon de la forêt, si je ne me trompe c'est toi qui à noyé un de tes camarade. Je te propose d'acquérir un pouvoir capable de conquérir le monde, devient le serviteur de Valnor est tu pourras gouter à une puissance illimité"

Je lui répondis que le pouvoir ne m'intéressai pas mais que la mort des Fédoriens, elle.

"Dans se cas je te donnerai une infime partie de ce pouvoir qui ne t'intéresse pas et médite à mes paroles qui te guiderons vers le chemin du victorieux"

Puis il parti en me laissant seul, mais maintenant je sentais une présence autour de moi qui rôdait et m'aidait dans mes actions, mes sens ce décuplé et je voyais plus distinctement, je sentais d'autres odeur et j'entendais mieux, même certaine pensée me furent dévoilée par la suite.
C'est comme cela que la nuit devint mon amie, que les ténèbres ma force et que l'ombre un abri sûr.
Cette nuit là je perdis tout ce qu'il y avait de Fédorien en moi et je devins définitivement Shalos sans le savoir.
Je restai quelque année dans cette grotte, ma maison je n'avais pas revu l'ombre depuis et cette nuit la, une nuit de pleine lune ou je partais chasser elle me surprit, mais cette fois un peu moins insouciant elle me fit peur, une voix beaucoup plus dure, une ombre beaucoup plus déformée me hurla d'aller tuer les accusateurs de mon ancien village qui voulais ma mort

"Va tuer, petit démon accomplie le rite, fait couler le sang de tes ennemi et rejoins notre armée, va et tue, tue et boie le sang de tes victimes pour nous rejoindre"

Jamais, je n’ai obéis à un n’autre être que moi et ce n’étai pas se jours la que j’aurai commencé alors j’ai fuis pour vivre quelque aventure dans ce monde si cruel qu’est Adreis

Cette homme m’avais troublé puis avais attisé ma curiosité et enfin après ce récit, je parti tremblotant en pensant à ce que Sun.tzu aurai pu me faire, il dégagea une aura sombre mais aussi une troublante paix intérieure.
Je continuai ma route sans qu’il ne me demande ce que je ferai de mon texte, son histoire.


Allan B. Troubadour des chemins


[HRP]Au fait y a que l'idée du troubadour festif qui conte l'histoire glauque pour amuser la galerie qui me plaisai pas, sinon tout conseil et le bienvenu[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sun.tzu, la mystérieuse recontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sun.tzu, la mystérieuse recontre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystérieuse apparition: Sting
» Un autre mystère
» client mystère
» [MP3] SON 2009
» [Laguna 1 Phase 2] Recherche de pièces détachées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Biographies-
Sauter vers: