Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Embuscade dans le Bosquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Embuscade dans le Bosquet   Ven 15 Fév 2008 - 0:52

Soghann sorti de la Taverne de Veis à grand pas. Vérifiant le temps qu'il restait avant la nuit en jetant un coup d'œil au soleil qui n'était plus si loin de l'horizon, il continua à marcher sur quelques mètres, avant de s'immobiliser. Du sommet du petit monticule où il s'était juché, il pouvait embrasser du regard la campagne environnante.

Les mercenaires faisaient du bon boulot. Pas un monstre à l'horizon. Mais il étaient trop forts, trop nombreux. Abattre une cible dans la Taverne elle même relevait de l'exploit. Les deux compères aimaient la difficulté, car elle rendait la traque plus intéressante, mais ils n'étaient pas non plus suicidaires.

Le meilleur moyen, donc, d'abattre leur cible, qui devait faire escale cette nuit à la Taverne, était de lui tendre une embuscade à l'extérieur. Pas en terrain découvert. Il n'y avait que les fous et les Fédoriens pour attaquer à terrain découvert en infériorité numérique.

Car la cible aurait une escorte, c'était fatal. En étudiant son projet de voyage, il avait pu voir qu'il comptait rester plusieurs mois à la Taverne, sous la protection des mercenaires. Il avait donc réuni des fonds, suffisamment pour se payer une escorte. Quand aux raisons de son séjour ici, il était clair : il savait qu'il avait quelque chose à se reprocher, et qu'un contrat avait été mit sur sa tête. Ou allait l'être.

C'était la raison de la présence de Syld et Soghann.
Ils avaient accepté le contrat, contre une confortable avance. Ne leur restait donc plus qu'à ramener la tête de la cible à leur employeur, pour recevoir une coquète somme qui les ferait vivre pendant plusieurs semaines.

Tout en réfléchissant à tout cela, l'assassin vérifia méthodiquement les différentes sangles et étui que contenaient sa veste. Tout était là. Maintenant, choisir l'endroit.


Dernière édition par Soghann le Lun 23 Mar 2009 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Ven 15 Fév 2008 - 1:35

Syld sortit sur le perron et inspira une bouffée de l'air du soir tandis que la porte se refermait dans son dos.
La perspective de ce qu'ils avaient à faire l'avait dégrisé en un instant.
Il passa la main dans ses cheveux rebelles, secoua la tête pour chasser les derniers lambeaux de migraine qui perduraient encore, puis rejoignit Soghann.

Le jeune homme tapota le fourneau de sa pipe contre sa botte et laissa les cendres odorantes se disperser dans la brise du crépuscule à venir. L'imminence de l'action le rendait étrangement calme, pourtant il affichait toujours un demi-sourire presque insolent.

Il enleva ses gants, les fourra dans une de ses poches, et finit par rompre le silence :

- J'ai repéré un bosquet dans un des méandres de la route, en venant...

Syld indiqua un repli de terrain assez éloigné qui donnait l'impression d'avaler la route creusée d'ornières d'un signe de tête, tout en faisant jouer les articulations des griffes qui enveloppaient le pouce, l'index et le majeur de chacune de ses mains.

- Ils voudront arriver à la taverne avant la nuit donc ils emprunteront le chemin le plus simple, le plus rapide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Ven 15 Fév 2008 - 1:53

Soghann suivit du regard le chemin indiqué par Syld, qui semblait en effet être le lieu rêvé pour une embuscade.

En effet. Seulement, s'il doit y avoir embuscade, ce sera là-bas, même une escorte de borings le comprendrait. Il seront donc sur leurs gardes... Et nous allons devoir la jouer fine.

Tout en parlant, il sorti dégaina une longue et magnifique dague, dont la lame semblait suffisamment effilée pour trancher un cheveux dans le sens de la longueur... Ou ouvrir une gorge d'une simple pression. D'un oeil expert, il en vérifia le tranchant, la soupesa et la replaça dans son fourreau, à sa ceinture.

Il fit de même avec un certain nombre d'autres lames, dissimulées dans les replis de sa veste, sa ceinture ou ses bottes. Syld ne prettait aucune attention à l'arsenal ainsi exhibé, il le connaissait par coeur. Lorsque l'inspection fut terminée, Soghann lui jeta un coup d'oeil, puis se mit à marcher d'un pas vif, porté par ses grandes jambes.


Ne faisons pas attendre ces messieurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Ven 15 Fév 2008 - 2:09

- Tant que ce ne sont pas eux qui nous font attendre trop longtemps...

Syld tenta sans succès de réprimer un énorme bâillement.

- C'est que j'ai à peine dormi la nuit dernière, moi !

Soghann le connaissait assez bien pour qu'il n'ait point à préciser ce qui avait ainsi pu l'empêcher de trouver le sommeil.

Les mains dans les poches, le jeune homme allongea le pas pour ne pas rester à la traîne. Son comparse était décidément pourvu d'une invraisemblable paires d'échasses...


- Et même pas moyen de griller une ou deux pincées d'herbe à pipe pendant ce temps-là... des fois qu'il y en aurait un dans le tas assez attentif pour repérer la fumée ou même déceler l'odeur...

Le jeune homme étouffa un nouveau soupir.

- Mais quel métier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Ven 15 Fév 2008 - 2:25

Sans se retourner, Soghann sourit pour lui-même.

**Comme si tu avais à te plaindre... **

Tout en marchant, il étudiait la configuration du terrain, réfléchissant à un plan d'attaque. Ils arrivèrent bientôt à l'endroit choisi, et Soghann grimpa lestement dans un arbre pour vérifier l'avance de la cible. Il redescendit quelques secondes plus tard, lâchant :


Six hommes d'escorte, plus les deux porteurs du véhicule. Je doute qu'ils soient capable de faire autre chose que de s'enfuir en hurlant. Voire à nous remercier de tuer leur maître, étant donné qu'il s'agit probablement d'esclaves. Les six gardes se déplacent en formation dispersées, par équipe de deux : une avant-garde à cinquante mètres, et l'arrière garde à vingt. La chaise semble trop petite pour deux personnes. Pas de gros bagages, ce qui est curieux. Ils arriveront probablement plus tard, par une autre route. En espérant que cette équipe-ci ne soit pas un leurre.

Puis, se frottant les mains pour nettoyer ses gants des débris d'écorce :

Les éclaireurs seront là d'ici une quinzaine de minutes. La formation va certainement se resserrer en entrant ici, si ce ne sont pas de parfaits débutants. Je propose qu'on se dissimule dans les arbres de chaque côté de la route, à l'entrée du bosquet. On se débarrasse de l'arrière garde en douceur, puis on remonte la colonne pour neutraliser le reste. Surtout, pas de bruit. Les autres risqueraient de s'enfuir, et je n'ai guère envie de les poursuivre jusqu'à la taverne.

Si on arrive à tuer la cible sans être vus, on laissera tranquille l'avant-garde. Inutile de prendre des risques supplémentaires. Quand aux porteurs, tout dépendra de leur réaction. Mais des témoins qui nous dénonceraient à la taverne seraient fâcheux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Ven 15 Fév 2008 - 9:19

Syld opina mécaniquement du chef tout le long de l'exposé.
Un autre aurait pensé qu'il avait l'esprit complètement ailleurs, sans doute à rêver du décolleté d'une chasseresse ou d'un baiser furtif comme le battement d'aile d'un papillon. Cependant il enregistrait chaque détail avec le plus grand soin : Soghann avait toujours été meilleur pour échafauder des stratégies, et il avait appris à se fier à lui. Même si le jeune homme savait qu'un rien pouvait ruiner les plans si astucieusement minutés et qu'alors il faudrait pouvoir improviser à la vitesse d'un sortilège...


- Ca me va.

Ce sobre accord suffisait.

Les deux Shalos se séparèrent.

Syld traversa la route d'un pied léger, l'oeil vif et les sens tendus tels les cordes d'un violoncelle médiovien.
Dans ce creux de terrain, la route était plus spongieuse qu'ailleurs. C'était une chance que leur cible ait choisit une chaise à porteurs pour se déplacer : une carriole aurait dû ralentir à cause de la boue et tout le cortège se serait resserré au point de rendre toute velléité d'attaque discrète nulle et non avenue.
Le métier d'assassin était vraiment aussi hasardeux qu'une danse sur fil en pleine bourrasque...

Le jeune homme alla s'adosser à un arbre, le regard vagabondant du côté de la silhouette massive de l'auberge.
Le bruit des pas se rapprochait, rythmé par un cliquetis régulier de métal.

Tout en faisant jouer avec douceur le mécanisme délicat et entretenu avec minutie de ses griffes, le Shalos laissa passer les hommes de tête. Les mercenaires étaient silencieux, visiblement méfiants.
Ils n'avaient pas l'arme à la main, mais c'était tout juste.

"Tchhh ! Ca ne va pas être facile..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Sam 16 Fév 2008 - 1:34

Soghann se dissimula de l'autre côté de la route, derrière le large tronc d'un arbre qui avait du en voir d'autre. Il prit garde à ne pas se placer sur un sol où ses pas seraient trop bruyants, et patienta. Les hommes de tête passèrent, aux aguets. Ils surveillaient nerveusement les buissons sur le côté de la route, sans parvenir à détecter les deux assassins, passés experts en dissimulation.

La chaise à porteur suivi bientôt, les porteurs peinant un peu sur le sol spongieux à cause de leur charge. Cela eu pour effet de se faire rapprocher l'arrière-garde, qui continuait à son rythme, tout en scrutant elle aussi les alentours.

**Tant mieux... Plus ils seront proches, plus vite nous nous débarrasserons du lot.**

Les gardes passèrent donc, maintenant à moins de dix pas derrière les porteurs. Soghann sorti de sa cachette sans faire le moindre bruit, puis se mit à avancer rapidement, courbé, la main droite placée à l'intérieur de sa veste, sur le manche d'un couteau de lancer.

Il n'eut pas à s'en servir. Sa course silencieuse l'amena juste derrière le garde sans que celui-ci ne s'en aperçoive. D'un mouvement qu'il semblait avoir répété des milliers de fois, Soghann tendit le bras, plaqua sa main sur la bouche du garde, le tira en arrière et planta sa dague dans la trachée de l'homme, empêchant tout son de sortir de la gorge de la victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Sam 16 Fév 2008 - 17:10

Syld fit durer l'attente le plus longtemps possible pour profiter à fond de la tension qui faisait vibrer ses chairs. Ses muscles forcés à l'immobilité en devenaient presque douloureux et son coeur lui martelait les côtes comme s'il avait voulu s'échapper d'une cage.
Après tout c'était là le meilleur moment de la traque : le reste n'était qu'une sorte de conclusion dictée par la main qui leur avait tendu leur avance...

Enfin, il quitta son poste d'observation, une fraction de seconde après Soghann. Il avait le pied léger et arriva au niveau de sa cible exactement au même moment que son complice.
Le jeune homme se ramassa sur lui même puis se détendit brusquement. Les griffes d'acier dessinèrent un arc de cercle. Il fallait une précision assez effrayante pour parvenir à trancher net la moëlle épinière d'une personne sans ripper sur les vertèbres cervicales, surtout avec des lames aussi courtes. Mais Syld possédait l'habileté innée nécessaire pour compenser ce qu'il pouvait encore lui manquer d'expérience.

Le garde ne put même pas lâcher un soupir avant de s'effondrer.
Son assassin le rattrapa pour éviter une chute bruyante et le déposa au sol avec douceur.

Le jeune homme releva la tête vers la chaise qui continuait sa route cahin-caha.

"Le plus simple est fait... mais là, franchement, ça va être dur d'être discrets..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Sam 16 Fév 2008 - 22:31

Alors qu'il retenait le corps de l'homme et le déposait lentement au sol, pour éviter tout cliquetis de métal, Soghann vit Syld faire de même, en parfaite synchronisation, comme toujours. Il retira sa lame d'un geste sec, et l'essuya sur la tunique de l'homme. Devant, les porteurs avançaient toujours, les deux gardes légèrement devant.

D'un geste délicat, Soghann leva la tête de sa victime et retira son casque, un heaume léger qui protégeait le sommet du crane et la nuque, mais qui laissait le visage à découvert. Il passa la sangle du casque autour de son bras gauche, et garda sa dague dans la main droite.

Ramassé sur lui-même, il couru jusqu'auporteur de derrière, et calqua sa démarche sur la sienne, aussi silencieux qu'une ombre. tout en continuant à marcher, il exerca une légère poussée dans le creux du dos du porteur, pour l'obliger à avancer, tout en posant la lame de sa dague juste sur la gorge de l'homme. Dans le creux de son oreille, il souffla :


Continue à marcher à la même cadence. Ralenti, accélère, ou ouvre la bouche, et je t'ouvre la gorge.

Assuré que le porteur conservait sa cadence, il relacha sa pression du bras gauche et posa le casque sur le crane nu de l'homme, mais à l'envers. De façon à ce que le protège-nuque se retrouve devant son visage, et qu'il ne puisse rien voir de ce qu'il se passait devant lui. Sur le même ton, il continua :


Enlève le casque et ce sera la dernière chose que tu fera. Obéis moi, et tu aura la vie sauve. C'est clair ? Hoche lentement la tête si c'est le cas.

L'esclave semblait peu désireux de sacrifier sa vie pour son employeur : il hocha lentement la tête à plusieurs reprises, et Soghann s'arrêta de marcher derrière lui pour le laisser prendre quelques pas d'avance. D'un regard, il s'assura que les deux gardes étaient toujours légèrement devant la chaise, et n'en surveillaient pas les côtés, fermés par de simples rideaux. Ceci fait, il fit un léger signe de tête à Syld.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Dim 17 Fév 2008 - 0:01

Syld leva un sourcil intrigué en voyant Soghann récupérer le casque, mais l'usage qu'il comptait faire de l'objet ne tarda pas à lui apparaître et le jeune homme leva une main devant sa bouche pour réprimer un petit rire silencieux.

"Décidément, le vieux Shendrek de la Guilde avait raison de le qualifier de génie..."

L'attaque avait de Syld été vive, fluide, et ses lames si acérées qu'il n'avait pas provoqué une seule éclaboussure de sang. Les griffes avaient juste coupé en plus quelques cheveux sur la nuque du mercenaire, cheveux qui étaient restés collés sur le métal.
Le Shalos prit son temps pour les ôter avec le plus grand soin tout en surveillant du coin de l'oeil les "négociations" de son compère avec le porteur.

Si jamais le serviteur tentait de donner l'alarme, c'était un homme mort. Cependant s'il venait à être tué même sans avoir pu émettre un son, il lâcherait inévitablement les brancards.
Syld calcula que, le temps que les gardes les plus proches de la chaise saisissent ce qu'il se passait, il pourrait en réduire un au silence. Mais tuer l'autre avant qu'il ait pu avertir l'avant-garde... non, il n'en aurait jamais le loisir. Quand bien même : le passager de la chaise avait aussi des cordes vocales.
Assassiner presque simultanément quatre personnes sans faire de bruit, c'était un peu beaucoup demander, même pour deux brigands Shalos...

Un seul pas de travers et il serait dit que l'opération se s'accomplirait pas aussi discrètement qu'ils l'auraient voulu.

Le jeune homme laissa voler au vent le dernier cheveu qui aurait pu venir gripper le mécanisme de ses griffes d'acier puis allongea le pas pour remonter à la hauteur du porteur si joliment neutralisé. En réponse au signe de Soghann, il sourit de toutes ses dents.

Léger, léger comme la brise du soir, il contourna le brancard de droite, du côté opposé au soleil couchant, là où son ombre ne pourrait le trahir en se découpant sur le rideau. Il se calqua sur l'allure du convoi et écarta insensiblement la lourde tenture du bout du doigt.
Un bref coup d'oeil oblique lui suffit.

A mesure que l'astre du jour s'engloutissait à l'horizon, le vent fraîchissait.
Il retint d'une main les pans de son manteau qui auraient pu claquer et attirer l'attention avant de se pencher en arrière pour adresser un signe affirmatif à Soghann : aucun doute possible, c'était bien leur cible.
Ceci fait, il retroussa une de ses manches, avant de repousser franchement le rideau.

Le jeune homme plongea un bras à l'intérieur, presque au jugé, et les griffes plongèrent sans la moindre pitié dans le cou gras et blanc du passager. Le sang gicla, éclaboussant largement le rideau de gauche.
Syld retira ses lames d'une traction sèche qui acheva de détacher la tête de sa victime. Il l'attrapa vivement par les cheveux avant qu'elle ne heurte le plancher de la chaise et repoussa du coude le corps contre le dossier capitonné.

Tout n'avait pris que trois ou quatre secondes, guère plus.

Le Shalos laissa retomber la tenture et le convoi le dépasser. Son trophée à la main, il tourna la tête vers Soghann, souriant par dessus son épaule en dépit du sang qui dessinait des rigoles sur sa joue. Il lança à son camarade un chuchotis rieur inaudible pour tout autre :


- Nous avons bien gagné notre paie, je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Dim 17 Fév 2008 - 1:45

Soghann resta sur place, surveillant d'un oeil les gardes de devant, et de l'autre admirant la technique de Syld. Il avait toujours su jouer de ses griffes de façon extraordinaire, et c'est bien pour cela qu'il lui laissait le soin de gérer les interventions délicates, chirurgicales pourrait-on dire. Comme il s'y attendait, l'assassin réussi parfaitement son coup en un temps record, et exhiba fièrement le trophée, le sang de la victime dessinant de larges traces rouges sur son visage.

Soghann ne put retenir un large sourire devant l'enthousiasme presque enfantin de Syld devant le travail accompli à la perfection. Une fois de plus, l'habileté de Syld et sa capacité à dresser des plans sur le vif leur avaient permis d'accomplir des prouesses.

Campé au milieu du chemin, il regarda le convoi s'éloigner, puis répondit :


Je crois bien, oui... Allons donc chercher notre dû. Nous pourrons toujours revenir à la Taverne plus tard... Mais je n'ai pas envie de m'y balader avec un tel trophée. Et tes peintures de guerres risqueraient d'attirer l'attention !

Il rit un bon coup de sa propre plaisanterie, évacuant la tension accumulée pendant l'action. C'était pour cette tension qu'il vivait et tuait, pour cette sensation d'urgence et de danger qu'il exercait ce métier.

Camouflons juste les corps avant de partir. Inutile de laisser des traces trop évidentes... Et puis, ça troublera un peu les enqueteurs, si il y en a.

Il rangea donc soignesement sa dague dans osn fourreau, puis se dirigea vers le cadavre de sa première victime, qu'il traîna derrière les buissons. Enfin, il remua la terre du pied, afin de recouvrir le sillon laissé par le corps et la tache de sang qui marquait l'endroit du meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Dim 17 Fév 2008 - 3:28

Syld l'imita, tirant l'autre garde par le col et pestant un peu sur le fait qu'il doive se coltiner le plus gros des deux.

Il récupéra la lourde veste en peau du mercenaire pour en envelopper la preuve sanguinolente de leur réussite.


- Laisse-moi quand même un instant, Soghann. Juste le temps de me débarbouiller. Je ne peux pas voir la mine que j'ai, mais je sens que je dois vraiment être à faire peur...

Il posa son funèbre baluchon sur un talus et sauta par-dessus un arbre déraciné dans le bosquet.
Un ruisselet sourdait entre les herbes et les feuilles mortes.

Le jeune Shalos s'assit sur ses talons pour ôter ses griffes et les plonger dans l'eau glaciale. Une fois qu'elles furent lavées et séchées avec toute l'attention méthodique qu'accorde un exécutant à son outil de travail le plus fidèle, Syld s'éclaboussa le visage avec de grandes giclées d'eau qui le firent claquer des dents.
Il suivit du regard les fleurs de pourpre qui s'épanouissaient dans le ruisselet avant d'être emportées entre les racines des arbres, puis remit les gants d'archer très ajustés qu'il portait sous ses armes favorites afin de prémunir ses articulations de la morsure du métal.
Les griffes cliquetèrent avec satisfaction lorsqu'elles se refermèrent à nouveau sur ses doigts.

Le jeune homme se redressa, s'assura qu'il ne restait plus nulle tache suspecte sur sa personne et ses habits, puis enjamba le talus en enfilant les solides gants de cuir repêchés au fond d'une de ses poches.


- Voilà, voilà, me voici comme neuf !

Il pirouetta sur lui-même avec un rire de gosse pour prouver ses dires, rendu presque ivre par la poussée d'adrénaline.

Il vérifia que la veste en peau qui renfermait son trophée ne risquait pas de se laisser traverser par le sang puis jeta ce sinistre sac sur son épaule d'un air désinvolte.


- On peut y aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Dim 17 Fév 2008 - 20:55

Soghann, toujours planté au milieu du chemin, attendait que Syld ait achevé ses ablutions, tout en réfléchissant. Lorsqu'il eut fini, il répondit d'un hochement de tête à sa question, et se mit en route vers Shalanos, et leur employeur. Au bout d'un temps, il se mit brusquement à rire, ce qui lui attira un regard interrogateur de la part de son compagnon. S'étouffant à moitié, il parvint à répondre :

J'essayais d'imaginer la tête des mercenaires de l'auberge, lorsqu'il verront arriver quatre gardes escortant un cadavre décapité, avec un porteur coiffé d'un casque à l'envers !!!

Ne réussissant pas à calmer son hilarité, il s'arrêta, incapable de faire un pas de plus, plié en deux de rire. Un rire qui lui faisait beaucoup de bien, et qui achevait d'évacuer la tension et l'adrénaline accumulées pendant la chasse.

Au bout de quelques minutes, il parvint à se calmer, et essuya les larmes de rire qui coulaient sur ses joues pales.


Haaa... Bon sang, ça fait du bien. Si ça se trouve, ils vont même soupçonner les deux cadavres de l'arrière garde, vu qu'ils ne vont pas retrouver les corps avant un petit moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Dim 17 Fév 2008 - 22:05

Syld resta un peu ahuri devant cette crise d'hilarité. Soghann se montrait rarement expansif à ce point...
Le jeune homme se mordit la langue, tenta de s'intéresser à une touffe d'herbe en plein milieu de la route, leva une main devant sa bouche en tentant de garder le peu de sérieux qu'il était capable d'afficher... puis finit par éclater de rire à son tour.


- Non mais... fran-franchement... ce pauvre porteur... S'ils n'avaient pas dû s'arrêter à la Taverne ce-ce soir... je me demande combien de temps ce malheureux aurait ga-gardé son casque ?

Il n'en pouvait plus de rire.

Les assassins devaient offrir un spectacle des plus étranges, ainsi pliés en deux en plein milieu du chemin.

Syld hoqueta, renifla, puis s'essuya les yeux avec sa manche en tentant de maîtriser les accès d'hilarité qui continuaient à le secouer de haut en bas.


- Bon... a-allons-y. Parce qu'à ce rythme-là on sera encore à battre de la semelle sur la route quand le soleil se lèvera, et... Ouaaah...

Il se fendit d'un féroce bâillement (en riant, ce qui est une prouesse notable) et se frotta les paupières en secouant la tête, ce qui fit dégringoler trois ou quatre mèches folles sur son nez.

- ... va vraiment falloir que j'aille piquer un somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   Dim 17 Fév 2008 - 23:33

Soghann opina du chef, étouffant lui aussi un bâillement.

C'est vrai qu'il se fait tard. Voilà pas mal de temps que nous n'avons pris de repos, même si j'avoue avoir perdu la notion du temps dans cette taverne...

D'un air méditatif, il fouilla l'une de ses poches intérieures, puis enchaîna :

D'ailleurs, cette paye ne va pas faire de mal, voilà que je commence à être à sec de liquidités, a force de les boire. Bien, allons-y...

Joignant le geste à la parole, il se mit en marche d'un pas toujours vif, pressé de rentrer chez lui avec les poches lestées d'or, après cette journée éprouvante... Tant pour son foie (qui ne devait cependant plus en être à une beuverie près) que pour son porte-monnaie.











HRP : Vers La Maison de Soghann & Syld


******* Quelques heures plus tard, dans un quartier aisé de Shalanos *******

Soghann se laissa lourdement tomber sur un sofa rouge, puis s'y allongea, ses paupières se fermant déjà. Posé à côté de lui, le sac d'or qu'il venait d'amener le réconfortait de son évidente bonne santé, rebondi qu'il était. Il trouva cependant la force de jeter un coup d'oeil autour de lui : cette demeure lui plaisait de plus en plus. Bien bâtie, située dans une beau quartier de Shalanos, pas assez grande pour attirer l'attention mais suffisamment confortable pour qu'un homme passablement riche y trouve son compte. Et le fait était que, malgré ses propos sur le chemin, Soghann était un homme qui pouvait se permettre de vivre confortablement.

Les contrats qu'ils remplissaient avec une rare efficacité leur permettaient de compter sur une manne inépuisable d'or et de bijoux amassés et dont une partie était soigneusement épargnée, le reste passant en boisson et plaisir divers pour les deux assassins.

Soghann avait acquis la demeure d'une façon qui était assez floue, quelque chose comme un legs d'une personne qui n'avait qu'une très vague lien avec l'assassin. Mais à vrai dire, personne à Shalanos ne se souciait de ce genre de choses. Ici, les biens appartenaient à ceux qui les prenaient. Comment pouvait-il en être autrement, dans la capitale des voleurs ?

Bercé par cette pensée, il se laissa glisser dans un sommeil comblé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Embuscade dans le Bosquet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embuscade dans le Bosquet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens inactifs dans Outlook Express
» [Résolu] Affichage images dans un mail
» compteur php dans page générée par e-anim
» [Résolu] Texte impossible dans Outlook Express
» Composition de trains dans RRTC 7.0 B1 Gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Taverne de Veis-
Sauter vers: