Projet Adreis

Forum de discussion autour de ce futur RPG en PHP.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bonjour et bienvenue sur Adreis.
Pour plus de commodités, n'hésitez pas à vous inscrire dans les groupes qui vous correspondent.
N'hésitez pas faire des demandes aux administrateurs si vous avez des questions ou suggestions.
Passez un bon séjour !
Vous voulez communiquer entre vous ?
Plutôt que d'utiliser les moyens du bord, optez pour notre Voxli : https://www.voxli.com/Adreis
Que ce soit oral ou écrit, vous pourrez de cette manière rencontrer tout le monde plus facilement.

Partagez | 
 

 Au bord de l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Mer 12 Mar 2008 - 10:51

Syld pouffa.

- Pourquoi ? Et pourquoi la rivière suit-elle la pente au lieu de la remonter ?

Il termina tranquillement le pot de miel, se pourlécha les babines, s'étira, et se laissa tomber en arrière.
L'herbe lui chatouillait les joues, agitée par une brise légère.
L'eau de la rivière clapotait autour de ses chevilles.
Une nouvelle fois, tout concourait à le faire somnoler...


- Je suppose qu'être assassin ne me suffit pas. Entre deux contrats, la tension a le temps de retomber, et...

Le jeune homme secoua légèrement la tête.

- Je me sens vide, c'est tout. Il faut que je m'occupe. Est-ce qu'un funambule s'arrête pour se demander de quel côté de la corde il vaudrait mieux dégringoler ? Bon, après, si j'attire plus particulièrement les demoiselles à fort caractère, c'est complètement indépendant de ma bonne volonté...

Il rouvrit un oeil à nouveau pétillant.

- Pourtant je suis tout disposé à prendre en considération toute proposition !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Mer 12 Mar 2008 - 11:56

Fanaa lui fit un sourire malicieux mais ne répondit pas. Elle nota dans un coin de sa tête les mots qu'il employait pour se qualifier lui-même.
*On a tous nos petis secrets comme il dit. C'est triste. Ou pas.*


- Soghann, pense à sortir de l'eau sinon tu peux attrapper froid en plus tu seras tout frippé comme un abricot sec.

La jeune femme s'étira de tout son long, détendue quand "crc".

*non, pas ça*

Elle ferma les yeux très fort en espérant qu'ignorer la chose l'empêcherait d'être. Mais peine perdue. Sa vieille tunique n'était plus. Elle remercia le ciel d'avoir les cheveux vraiment longs. Mais cela ne changeait rien au fait qu'elle était maintenant en haillons et brassière de dentelle. Et sa cape était à l'auberge!
Elle se prit la tête das les mais et soupira. Voyons pour trouver des vêtements il fallait aller en ville. Mais pour aller en ville il fallait marcher à découvert. Et puis quelle ville? La seule dot elle connaissait le chemin elle ne voulait pas y retourner. Prendre un chemin au hasard? Et se perdre durant des jours? Non.

Au moins Soghann était toujours dos à elle. Il ne lui ferait pas de remarque cette fois. Et puis ce 'était pas pareil là, c'était totalement indépendant de sa volonté!


- Je suis fatiguée...

La jeune fille se roula en boule, bras croisés sur la poitrine et posa sa tête sur les jambes de Syld. Poussant un long soupir, elle ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Mer 12 Mar 2008 - 18:26

Syld n'avait rien manqué de la débâcle vestimentaire de Fanaa.

Tout sourire, il commença à bercer une ou deux idées extrêmement agréables... au point que lorsque la jeune femme décida soudain d'utiliser ses jambes comme oreiller, la respiration lui manqua.

Maudissant intérieurement une imagination par trop débordante, le jeune homme baissa un moment les paupières, une main sur les yeux. Il expira lentement, puis fixa le ciel au-dessus d'eux.

"Voilà... voilà pourquoi je préfère les filles avec du caractère ! Au moins elles savent ce qu'elles veulent... Elles ne viennent pas s'endormir sur quelqu'un en petite tenue avec un visage de gamine innocente ! Franchement je mérite une statue, à rester tranquille comme ça..."

Il prit bien le temps de ressasser ce discours silencieux. Juste ce qu'il fallait pour qu'il se calme les sangs.
Par bonheur ses petits mouvements d'humeur ne duraient guère.
Et puis quoi, tant qu'à être coincé ainsi, autant profiter de la vue !
Cela aurait été criminel de gâcher une si belle opportunité.

Fort de cette résolution, le Shalos appuya sa tête contre un de ses avant-bras. De cette manière son regard n'avait qu'à glisser tout droit entre les bras de la jeune femme et à se nicher au creux d'un nid de dentelle particulièrement engageant.
Quand on était à peu près sûr de pouvoir garder son sang-froid, la place était fort bonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Ven 14 Mar 2008 - 1:37

Soghann était retourné sur son nuage lorsque Fanaa décida qu'elle avait suffisamment donné de sa personne et arrêta de le masser pour s'étirer, sans se douter que ce geste aller achever sa pauvre tunique, chose qu'il déduisit du craquement mouillé qui résonna derrière lui. Il lacha involontairement un sourire, mais ne se retourna pas pour autant, le temps pour elle de se redonner une contenance. Puis, comme une enfant, elle annonça qu'elle était fatiguée, ce qui le fit se retourner. Roulée en boule, elle s'endormit la tête sur les genoux de Syld, ce qui allouait celui-ci à plonger un regard gourmand dans ce qui n'était même plus un décolleté, et le sacripant en profitait bien.

Levant les yeux au ciel avec un autre sourire, Soghann se décida à sortir de l'eau, et grimpa sur la berge. Agréablement propre, il resta debout, tourné vers le soleil, pour que ses rayons caressent sa peau nue et le sèchent en partie. Cela aussi était fort agréable.


Cette journée est curieusement agréable pour un lendemain de beuverie...

Se penchant pour saisir le pot de miel désormais vide, il le leva à hauteur de son visage et promena un doigt gourmand à l'intérieur pour essayer de récupérer quelque chose.

ça inciterait presque à recommencer...

Suçotant son doigt désormais sucré, il laissa tomber le pot et regarda la jeune femme d'un oeil critique.

Il va falloir que l'on fasse quelque chose pour ses vêtements... Si on la ramène à la taverne dans cet état, on va devoir tuer la moitié des consommateurs pour arriver jusqu'à sa chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Ven 14 Mar 2008 - 9:08

- Je ne compterais pas non plus sur les mercenaires pour nous aider... il y en a certains qui profiteraient plutôt de la situation.

Syld jeta un coup d'oeil alentour, comme pour s'assurer qu'il n'y avait pas à nouveau un spectateur en train de se rincer l'oeil le plus discrètement du monde entre deux buissons.

Il se redressa doucement sur les mains sans bouger les jambes puis renversa la tête en arrière, l'oeil à demi fermé par le soleil.
Ses cheveux couleur aile de corbeau glissèrent le long de ses épaules et vinrent le chatouiller entre les omoplates. Fanaa avait bien travaillé.


- J'ai complètement oublié de reprendre mon manteau lorsqu'elle l'a laissé dans ma chambre. Je n'avais pas envisagé qu'il puisse encore se montrer utile...

Le jeune homme laissa glisser un regard appréciateur sur le torse nu de son compère, le sourire mutin.

- Je vais m'en remettre à toi pour trouver une solution. Il y a une ou deux choses qui m'empêchent de réfléchir clairement, en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 0:28

Derrière ses paupières closes, fanaa ne vivait nul rêve. Mais elle se reposait... le corps et l'esprit. C'était agréable. Elle poussa un long soupir. Elle était bien.

Et puis le trou noir. Elle se sentit tomber... et se redressa en sursaut, haletante. Clignant des yeux, elle vit d'abord la rivière, tourna la tête d'un côté et reconnut Syld, la tourna de l'autre côte et vit Soghann à travers son regard embrumé de sommeil.


- Tout va bien...

Rassurée, elle se réinstalla sur le sacripan, sans songer un seul instant que cela pourrait lui donner des fourmis dans les jambes et retomba (sans effort) dans les bras de Morphée.

Dans son sommeil elle sourit et gazouilla quelques mots incompréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 1:24

Toisant d'un air pensif le couple, Soghann répondit à Syld sur un ton désinvolte :

- Oui, comme d'habitude, quoi...

C'est quelques instants plus tard que la jeune femme se réveilla, en alerte quoique le regard embrumé, puis se rendormit aussi sec. L'assassin attendit que sa respiration reprenne un rythme régulier puis fléchi les genoux, jusqu'à se retrouver assis sur les talons, les coudes posés sur les cuisses et le menton sur les poings. Accroupi ainsi, ses cheveux arrivaient presque au sol, imitant une noire pluie contrastant avec la peau d'albâtre du Shalos. Il prenait parfois cette position pour réfléchir, et cela n'était qu'une partie des nombreuses mimiques et manières qu'il adoptait lorsqu'il utilisait intensément sa tête.

Hmm... Bon, on ne peux pas la laisser ici seule. Elle ne peut aller nulle part dans cette tenue. Le plus urgent étant donc de la couvrir, je vais retourner seul à la taverne pour prendre sa cape. Ensuite, il faudra que l'on trouve de quoi lui faire une tenue complète, sans quoi sa cape ne cachera pas grand chose s'il y a du vent. On va devoir l'emmener en ville.

Le regard perçant de l'assassin se fixa sur le visage de Syld, pétillant.

La question est : quelle ville...?

Il laissa la question en suspend, attendant une réponse de Syld, réponse dont il avait de toute évidence déjà une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 2:03

- Je me demande pourquoi tu me poses la question alors que tu connais déjà la réponse...

Syld s'ébouriffa la tignasse d'une main avec un soupir exagéré.

- Ah là lààà ! "Elle est comment votre maison ?", "c'est comment, Shalanos ?". C'était bien la peine d'aller lui faire une description, tiens...

Le jeune homme avait l'air aussi boudeur que si c'était lui qui avait pondu la susdite description pour rien.
Il secoua la tête en continuant de fourrager dans sa crinière (ça l'aidait à réfléchir et c'était beaucoup plus agréable depuis le décrassage, en plus).


- Je sais pas si ça va être bien vu, tout ça... Et puis quoi, on est assassins ou on s'est reconvertis en gardes-du-corps sans que je m'en sois rendu compte ? Et... arf, tiens ! Soghann, tu as un fichu côté papa-poule, il y a des moments...

Syld souleva habilement Fanaa, juste assez pour récupérer ses jambes qui commençaient sérieusement à s'engourdir, puis l'installa plus commodément contre son épaule.
Elle roupillait comme un nourrisson.


- Bon, va donc chercher cette cape. Et mon manteau, tant que tu y es. Sinon je vais finir par attraper la mort... Ne reste plus qu'à espérer que la demoiselle ne souffre pas de claustrophobie. Sinon ça va être marrant, tiens... Dans tous les cas, c'est ton idée : je ne suis responsable de rien, je n'ai rien vu, rien entendu, je suis aveugle, sourd, muet, et puis voilà !

Et le jeune homme de détourner la tête avec une moue butée.
Moue que démentait une lueur mi-amusée, mi-résignée dans son oeil bleu-vert. Plus amusée que résignée, en fait ; cela allait de soi au vu du caractère du personnage.


- Allez, tu restes planté là à bâiller aux corneilles ou tu galopes ramener de quoi préserver la pudeur de la dame ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 2:10

Soghann prit un air offusqué, se leva et posa les mains sur ses hanches

Papa poule, moi ? Si tu n'étais pas aussi irresponsable qu'un poussin tout juste sorti de l'oeuf, je n'en aurais peut-être pas besoin...

Récupérant rapidement ses vêtements et les enfilant avec soin, il poursuivit

Enfin, à moins que n'aie une autre idée...

Une dernière boucle de ceinturon, et il était prêt. D'un geste preste, il rassembla bol, pot et autres sur la nappe, attrapa les quatre coins et s'en fit un baluchon qu'il fit tourner sur l lui même avant de se le poser sur le dos.

A tout à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 2:40

- Hey, comment ça "irresponsable" ?

Syld faillit bien se lever, piqué par la comparaison avec... beuh... avec un poussin. Mais il se rappela de Fanaa juste à temps et resta assis dans l'herbe, raide comme un dossier de chaise, l'oeil frustré.
Soghann était déjà loin.


- Irresponsable, moi ? Mais n'im-por-te-quoi, franchement...

Il haussa les épaules (mentalement, pour ne pas déranger la dormeuse), puis se mit à pianoter sur le sol.
Le cadre était bucolique à souhait.
Calme.
Très calme.
Trop calme, en fait.


- Mais grouille... Il est reparti se murger en solo ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 2:47

Fanaa rêvait qu'elle était un sac. Un sac jeté en travers d'une épaule et balloté... mais par qui? Puis à l'intérieur du rêve elle réalisa que celui-ci ne voulait rien dire. Que les rêves c'était franchement bizarre. Et qu'elle préférait continuer à ne pas en avoir. On la jeta en travers d'un autre épaule et elle eut peur de tomber. Un sac ça n'a pas de bras. Puis elle réalisa avec horreur qu'elle avait des bras... qu'elle n'était pas le sac, mais dans le sac!

Remuant contre Syld, elle gémit:


- laissez moi sortir!

Elle était engluée dans ce songe trop pesant. Prisonnière. Elle avait conscience que ce c'était divagation de l'esprit. Mais elle ne pouvait pas se réveiller. Quelle désagréable sensation que d'être victime de son propre esprit... Portant elle luttait! Et s'arracha enfin au mauvais rêve.

L'esprit vraiment pas net, elle ouvrit les yeux, se redressa et regarda (enfin pas vraiment en fait) Syld.


- les rêves c'est vraiment n'importe quoi. grommela-t-elle.

Puis, se frottant les yeux et se faisant violence pour se réveiller vraiment:


- Mgnnn.... chui pas du matin moi... vraiment pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Sam 15 Mar 2008 - 20:14

- Sauf que là, c'est plus l'après-midi que le matin, remarqua Syld avec malice.

Se retrouvant enfin libre de ses mouvements, il se releva prestement et s'étira.


- Aïe ! Me voilà déjà rouillé...

Il secoua une de ses gambettes complètement engourdies avec une grimace, s'ébroua, puis revint s'asseoir sur ses talons devant Fanaa.

- Allez, youhou... on finit de se réveiller, jeune fille ! Et moi qui pensais avoir le réveil difficile...

Le Shalos écarta du bout du doigt les boucles brunes qui retombaient devant les yeux encore tout ensommeillés de la demoiselle.
Elle avait une petite lippe boudeuse au réveil... une adorable petite lippe vraiment tentante...

Syld resta figé quelques secondes, en conflit intérieur. Il ne voulait pas avoir l'air de profiter de la situation mais...
Qu'est-ce que Soghann pouvait bien fabriquer pour être aussi long ? Il en faisait exprès ou quoi ?


- Et flûte !

Le Shalos glissa une main derrière la nuque de Fanaa pour l'attirer à lui et embrassa passionnément la jeune femme.
Au diable les principes trop galants !
Et puis de toute façon il n'avait jamais su résister à la dentelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 0:28

*l'après midi? déjà?*
Fanaa se forçait à remettre ses idées en place, c'était complètement le fouillis dans sa tête. Soghann, Syld... ah oui les shampoings... la rivière aussi. Mais c'est vrai qu'il fait plein jour...
Alors qu'elle était en plein tri et rangement, une toute nouvelle donnée lui fut présentée. Nouvelle... et folle!

Elle eut d'abord du mal à y croire. Le contact des lèvres de Syld sur les siennes... était-ce vraiment vrai? Les yeux grands ouverts, elle resta d'abord immobile, tétanisée sous le coup de la surprise. (Et ultra réveillée pour le coup!) Puis la sensation tiède et douce l'emporta et elle se laissa aller, répondant à ses lèvres, à sa langue, profitant de ces sensations si agréables.

Quand il détacha ses lèvres des siennes, elle le regarda intensément. Sa bouche entrouverte appelait encore au baiser. A l'intérieur, elle frissonnait. San hésiter elle se colla de nouveau à lui et reprit possession de ses lèvres. C'était fort, c'était brûlant. Elle sentait passer de lui à elle une formidable énergie, c'était si bon... comme une drogue. Et elle avait en elle une envie impérieuse de le combler. Qu'il ne se sente plus jamais vide. La chaleur qu'ils diffusaient, elle tentait de la garder sans fondre elle-même, pour la lui faire passer. Une de ses mains se glissa derrière ses omoplates afin de pouvoir le serrer tout contre elle et l'autre alla faire un tour dans sa tignasse maintenant brillante et douce.
Ce qu'elle sentait était si agréable, trop peut être. A faire presque mal. Et elle partageait sa sensation. C'était fort, tellement fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 0:36

Soghann était sorti de l'auberge et les rejoignait au pas de course, ayant roulé le manteau dans la cape et tenant le tout sur son dos. Lorsqu'il arriva en vue du couple, il s'aperçu que la demoiselle était manifestement éveillé et que Syld avait cédé à ses pulsions. Ils étaient en train de s'embrasser goulument !

**Tsss... J'aurais du m'en douter, tiens...**

Il s'approcha sans qu'ils ne s'en rendent compte, puis lâcha leurs affaires sur le sol de manière à ce que cela fasse suffisamment de bruit pour attirer leur attention. Il reprit un air offusqué, croisant les bras sur sa poitrine :


Ha, c'est du joli ! Syld, on peut pas te laisser deux minutes avec une demoiselles sans que tu ne laisse libre cours à tes pulsions ! Et on en profite, pendant que je coure pour vous rendre service à tous les deux ! Franchement, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 0:42

Soghann arriva et les "réveilla".

La jeune fille se décolla immédiatement du shalos, se sentant légèrement coupable, comme prise en faute. Haletante, elle passa la main dans ses cheveux. Dans sa poitrine, son coeur battait à tout rompre. l'échange avait été tellement intense! Jamais elle n'avait connu une telle expérience. Incroyable!

Ignorant Soghann (mais sans vraiment le vouloir. Elle n'avait pas encore pleinement réalisé son retour. C'était une donnée parmi d'autres. Pour l'instant ses pensées restaient fixées sur une seule chose), elle demanda à Syld:


- C'est... toujours comme cela avec toi?

Bon d'accord il était sûrement doué avec les femmes. Il suffisait, pour le deviner, de voir le comportement de Thénaïs. Mais ça, tout ça... c'était au dessus de la simple maîtrise de l'art de l'amour. Non c'était autre chose, c'était bien plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 1:20

- Hein ? Je...

Syld hésita. Il haletait un peu aussi.
Il fallait dire que Fanaa lui avait à peine laissé le temps de respirer...


- Je n'ai... enfin... J'ai fait quelque chose de spécial ?

Le jeune homme décocha un coup d'oeil frustré du côté de Soghann : finalement il aurait mieux fait de prendre encore plus son temps, celui-là !

Il frissonna.
Après un échange aussi brûlant, la brise pourtant tiède semblait n'être qu'une bise hivernale.

Il se releva d'un bond et récupéra sa chemise qui avait eu largement le temps de sécher sur la berge.


- Je n'en "profitais" pas ! marmonna-t'il à l'adresse de son compère. J'étais juste... heu... Et pourquoi j'essaye de me justifier, là ?

Le Shalos resserra son col avec des gestes plus brusques que nécessaire.
C'est vrai, quoi... pourquoi est-ce qu'il se sentait soudain aussi embarrassé ?

Il attrapa son manteau dans le tas au pied de Soghann avant de filer tout droit au bord de la rivière. Il se sentait rougir malgré lui et s'aspergea généreusement le visage.

Syld resta un instant assis sur ses talons, effleurant ses lèvres qui portaient encore le goût de Fanaa. Puis il secoua la tête et s'éclaboussa une nouvelle fois la figure.
Il n'allait quand même pas se laisser troubler par une oiselle qui semblait à peine tombée du nid ?

Le jeune homme se redressa, enfila son manteau, et enfonça les poings dans ses poches d'un air boudeur.


- Et arrête de te payer ma tête, Sogh ! Je... je me passais le temps, c'est tout !

Il se mordit presque aussitôt les lèvres, réalisant l'effet que pouvait causer un tel commentaire sur Fanaa.
"Oh quel abruti je fais !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanaa
Petite étoile !
Petite étoile !
avatar

Réputation : 2826
Localisation : ailleurs...

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 3:37

- De spécial? Oh mais oui tu...

La jeune femme se tut. Syld ne l'écoutait déjà plus, il parlait à son compagnon. Compagnon auquel elle adressa un sourire rayonnant.

- Tiens Soghann! Je n'ai pas dormi trop longtemps j'espère. Oh tu as dû t'ennuy... Mais? C'est ma cape? Tu es retourné à l'auberge? Pour que je me cache? oh non...

Se rappelant soudain l'état de ses... le terme "vêtements" ne convenait plus guère aux morceau de tissus qu'elle portait encore. Elle tenta de rester sereine comme si cela ne la touchait pas mais le sang monta à ses joues, montrant au grand shalos combien elle était gênée. Elle allongea le bras, tira sa cape à elle et s'en enveloppa.

Pendant ce temps Syld grommelait et allait se rincer à la rivière. Fanaa se goûta la lèvre inférieure. Mmmh... un torrent de flammes embrasait encore son bas ventre.

Et Syld rompit le charme avec sa dernière remarque. C'était dit comme ça. Sans méchanceté. Une phrase en l'air. Irréfléchie. Et... sincère.

C'était Syld après tout. Bien. Cela répondait à sa question. Pour lui c'était comme ça tout le temps. A chaque fois. Avec toutes. Elle se morigéna intérieurement. Et alors? Qu'est-ce que ça pouvait faire? Rien. tant pis. Elle n'allait pas se laisser fléchir par un baiser non? Celui d'un homme comme les autres en plus. Un coureur de jupons. Et zut!

Elle afficha un sourire au dehors. Et haussa les épaules. Au moins, elle aurait connu cela une fois. Elle. Cet embrasement des sens. Ces émotions se déversant à flot tel des torrents de montagne. Ces sensations si fortes. Cet embrasement...
Elle aurait connu ça et pas lui. Dommage. Il avait manqué quelque chose.


- Bon... Merci pour ce sympathique réveil en tout cas.

Haussant vaguement les épaules, elle se mit debout. Sans chanceler. Enfin presque pas. La mine réjouie, elle se tourna vers le grand shalos.


- Dis Sogh, qu'est-ce qu'on fait maintenant? Si tu as pris ma cape c'est que tu as uen idée ou...

Son sourire disparut brutalement. Elle se rappela qu'ils étaient quand même deux shalos et assassins en plus. Pourquoi resteraient ils avec elle? La cape... c'était significatif. Cela signait la fin. La fin des bons moments. De la bonne compagnie. Au moins, elle en avait profité. Elle en garderait de bons souvenirs. les meilleurs.

Elle fit un pas vers Soghann, saisit la manche de cuir de sa veste et, avec un timbre suppliant:


- Mais on se reverra n'est ce pas? Vous n'allez pas m'oublier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 13:41

- Mais qu'est-ce que tu racontes, linotte ? lâcha Syld d'une voix un peu rauque tout en regardant obstinément ailleurs. Tu crois vraiment qu'on va te laisser ici avec une cape légère pour tout vêtement ?

Il se rendit compte qu'il était toujours pieds nus et s'empressa de récupérer ses bottes. Tout en les remettant, il se traitait de tous les noms.
Mais qu'est-ce qu'il avait foutu, là ? Encore une fois il avait oublié de réfléchir avant d'agir...
Quel imbécile !

Pourtant il savait très bien pourquoi il évitait de s'acoquiner avec des femmes-enfants.
Il flippait.
Il flippait complètement à l'idée de retrouver les mêmes sensations, de revivre la même histoire.

Si jamais le baiser s'était prolongé...
Soghann était revenu juste à temps, tout compte fait.

"Oh, Sheera... pourquoi est-ce que tu ne me laisses pas en paix ?"

Ses yeux le picotaient.

Le jeune homme secoua la tête et croisa les bras.
Sans qu'il le veuille, ce fut presque méchamment qu'il lança à Soghann :

- Bon, tu lui expliques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soghann

avatar

Réputation : 870
Localisation : Taverne de Veis

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 14:40

Soghann, gêné par le désespoir visible de Fanaa, détourna le regard, pendant que Syld ramassait son manteau et râlait... Pour cacher sa propre gêne, certainement. Ce devait aussi être pour ça qu'il lui adressa la parole sur ce ton. Soghann n'en prit pas ombrage. Il arrivait que Syld soit gêné ainsi, et le mieux à faire étai de prendre les choses en main le temps que cela passe. Retirant doucement sa manche de la main de Fanaa et la faisant tourner sur elle même pour ajuster la cape sur ses épaules, il la rassura d'une voix douce et chaude :

Ne t'en fais pas, on ne va pas te laisser là... Nous sommes peut-être des assassins, mais nous ne sommes pas complètement sans coeur non plus.
Et, puisque tu voulais tant savoir comment était notre maison, on va te la faire visiter. Tu y sera en sécurité, le temps que l'on te trouve des vêtements décents... Peut-être qu'on te fera visiter la ville, une fois que tu sera habillée.
En attendant...

Il acheva de la faire tourner pour qu'elle se retrouve de nouveau face à lui, regarda d'un oeil critique ce qu'il lui restait de vêtement, puis passa les mains sous la cape. Avant qu'elle n'ai eu le temps de réagir, un déchirement se fit entendre, et Soghann exhiba sa prise, une bande de tissu d'une quarantaine de centimètres de long pour une dizaine de large. Il la plia soigneusement avant de la ranger dans sa veste, avant de saisir les bords de la cape et de la refermer, puis de l'observer de nouveau d'un œil critique.

C'est bon, tant que tu ne te mets pas à courir, personne n'y verra rien...

Tournant la tête pour regarder Syld, comme cherchant un accord, il lui lança :

Tu es prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syld
Shan of the Dead
avatar

Réputation : 1428

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 16 Mar 2008 - 16:18

Syld prit une profonde inspiration avant de répondre.

Par bonheur il était doté d'un caractère assez égal et ses mouvements d'humeurs s'estompaient vite.
Cela aurait été vraiment trop dommage de faire tout le trajet en boudant : rien n'était plus déprimant que de voyager avec de moroses figures pour toute compagnie.

Ce fut donc avec un franc sourire qu'il répliqua :

- Fin prêt et à vos ordres, mon capitaine !

Il souligna sa réponse d'un claquement de talons et d'un salut tout ce qu'il y avait de plus protocolaire, raide comme l'as de pique.
Le drôle aurait presque fait un milicien convaincant s'il n'avait affiché un sourire aussi gamin.


- Et puis bon, autant partir tant qu'il fait jour. L'air près de la rivière est un peu frais... ce serait ennuyeux si Fanaa allait s'enrhumer à cause d'une brise trop indiscrète !

[HRP]Suite[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saarielle

avatar

Réputation : 0
Localisation : dans la foret aux creux de tes bras

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Jeu 20 Mar 2008 - 14:09

[hrp]je viens d'ici[/hrp]

Tsuki avait suivit la dédrane, un peu inquiète par les réactions de son amie, qui la prit dans ses bras, l'hermine vint se frotter contre son menton :

- Je suis contente que tu sois là, Tsuki... Je crois que Cobalt me déteste maintenant...

Saarielle serra Tsuki un peu plus, ce qui la fit couiner :

- Oups, pardon... Je suis d'une maladresse aujourd'hui...

L'hermine sauta de ses mains et commença à avancer :

- Tu veux que je te suive ?

La bestiole revint vers elle et repartit, un léger sourire vint sur les lèvres de la chasseresse.

- Bien

Elle suivit l'animal jusqu'à une petite rivière :

- Chouette, même si avec le jour qui se couche, l'eau doit être gelée.

Saarielle s'installa tout de même au bord de l'eau pour regarder le couché de soleil.

Aprés quelques minutes à regarder l'astre disparaitre à l'horizon, Tsuki s'agita et Saarielle entendit des bruits de pas.

**4 personnes, viendraient-elles par ici ?**

Tsuki hérissa ses poils de dos :

** hum...**

Saarielle se releva et se tourna vers les bruits de pas. Le soleil n'étant pas encore totalement couché, la dédrane pu voir qui était les nouveaux arrivants.
C'étaient les poivrots de la taverne :


- Mais... Mais qui voilà, hic ... La donzelle de tout ... à l'heure... re... Eett... complé...étement ... seule...

Les 3 autres rirent quelques peu méchamment. Ils se mirent en cercle autour d'elle, la seule façon de fuir serait qu'elle se jette dans la rivière, mais la chasseresse n'est pas vraiment du genre à fuir, surtout devant se genre de personne...

Son frère n'a pas fuit, lui... Mais il est mort...

La chasseresse savait déjà ce qu'ils pensaient et surtout ce qu'il allait se passer :


- A qui l'honneur ?

Elle prit une pose sensuelle et sortit ses griffes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Maître du jeu
avatar

Réputation : 112

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Dim 23 Mar 2008 - 23:54

Les poivrots avaient, en tant que mâles avinés, trop confiance en eux. Ils prirent donc la pire décision : l'attaquer un par un. S'ils l'avaient tous approchée en même temps, elle n'aurait tout simplement rien pu faire. Leur démarche révélait que pour se donner du coeur au ventre, il avaient consommé : cela ralentissait leurs réflexes. Le premier, à sa droite, se précipita sur sa victime, les mains tendues pour attraper ses bras.

Spoiler:
 

Le brigand rata de peu les poignets de la donzelle, mais la déséquilibra suffisamment pour l'empêcher de riposter. Il continua quelques mètres sur sa lancée.
Le deuxième en profita, ayant ramassé une grosse branche sur le bord de la rivière, il couru vers elle, la branche brandie tel une massue.


Spoiler:
 

Manifestement encore plus aviné que le premier attaquant, le deuxième agresseur rata lamentablement sa cible : Saarielle, malgré son déséquilibre, esquiva sans peine la massue improvisée.

Devant l'échec des deux premiers, les deux autres attaquants hésitèrent un peu, attendant de voir comment allait réagir leur victime. Manifestement,s ils préféraient attendre qu'elle se fatigue, plutôt que de jouer sur le nombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saarielle

avatar

Réputation : 0
Localisation : dans la foret aux creux de tes bras

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Lun 24 Mar 2008 - 0:56

Saarielle esquiva presque facilement les deux premiers ivrognes qui se jetèrent sur elle. A cause du premier qui la déséquilibra en voulant lui chopper les poignets, elle se tordit sa cheville fragile, elle grimaça de douleur, qui elle l'espérait, avec le peu de lumière qui restait, que son rictus passerait inaperçu.

Voyant l'hésitation des deux autres, elle se remit en position de combat, essayant de garder un œil sur les deux qui se trouvaient maintenant derrière elle, mais avec la nuit tombante ça n'allait pas être facile.

La chasseresse se mit à marcher vers les deux en face d'elle, la dédrane n'était pas vraiment sure d'elle, mais elle espérait que ça na se voyait pas :

- Alors à qui le tour ?

La chasseresse se jeta sur le premier à porter griffe en avant :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Maître du jeu
avatar

Réputation : 112

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Lun 24 Mar 2008 - 1:47

Le poivrot ciblé, qui ne s'attendait pas à ce que leur victime passe à l'initative, fut surpris par la furie qui fonça sur lui.

Spoiler:
 

L'homme ft tellement surpris que, l'alcool aidant, il s'emmêla dans son ceinturon en essayant d'en tirer son couteau. Saarielle n'eut donc aucun mal, grâce à son élan, à planter profondément ses griffes dans l'estomac du poivrot. Lorsqu'elle les retira d'un coup sec, elle l'éventra à moitié : l'homme s'effondra en gémissant, tordu de douleur, et essayant de refermer la plaie avec ses mains pour empêcher ses entrailles de se déverser sur le sol.

Le quatrième homme, bouche bée, se reprit rapidement et poussa un cri de rage. Le premier, qui avait été esquivé par Saarielle, s'approcha par derrière, profitant que l'attention de sa victime était attirée par l'éventré.


Spoiler:
 

Curieusement, la vue de sa victime vaincue exacerba les sens de Saarielle, qui n'eut aucun mal à esquiver l'assaillant qui tenta de l'attraper, alertée par son pas lourd. Elle se glissa de côté, mais l'homme réussit à éviter de trébucher sur son collègue blessé. Il se retourna, et lança un regard haineux vers la Dédrane.

- Ha, on se défend, hein, salope ?! Tu va voir !

C'était destiné à retenir son attention, pendant que le deuxième attaquant levait de nouveau sa branche pour assommer la dédrane par derrière.

Spoiler:
 

Saarielle se laissa avoir : à peine le temps de se tourner pour voir ce qui arrivait dans son dos, qu'elle se prit le bout de bois sur le crâne, avec force, suffisamment pour l'étendre pour le compte. Sans arriver à amortir le choc, elle s'étala brutalement par terre, à de mi assomée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmocoq

avatar

Réputation : 17
Age : 27
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   Lun 24 Mar 2008 - 2:11

Une jeune Mediovienne qui s'était glissée bien des heures auparavant dans la taverne avait suivie depuis le début les différentes péripéties qui s'y étaient déroulées bien cachée dans l'ombre. Préférant y rester quelle que soit la situation et ainsi préserver son anonymat et sa discrétion elle avait pu observer tout son saoul les relations humaines qui avaient lieux.
Toujours autant timide elle trouvait agréable de profiter de ces ambiances oscillants de la bonne humeur générale aux débuts de querelles. Tant qu'on ne lui demandait pas d'intervenir.

Pourtant, lassée de l'atmosphère bruyante du lieu, Anashin'k décida de sortir un moment. Voyant qu'une Dédrane en faisait de même elle suspendit son geste un moment afin de ne risquer aucun contact avec quelqu'un, et pour éviter que quelqu'un ne remarque qu'elle s'était levée elle alla régler sa note.
Elle sortit ensuite du lieux saturé en rires gras, rapidement et sans lever les yeux.
Aspirant goulument l'air frais elle aperçoit une silhouette féminine s'éloignant vers un point d'eau que la jeune voleuse avait vu en arrivant la veille. Mais quatre lourdeaux enivrés sortant bruyamment à sa suite la coupèrent dans sa réflexion et constatant après s'être vivement éloignés d'eux qu'ils prenaient le même chemin que la Dédrane elle ne put que s'inquiéter de leurs intentions.
Devait-elle intervenir ? La Dédrane n'avait pas l'air sans défense après tout... Mais contre quatre adversaires rendus incontrôlables par la boisson serait-ce suffisant ?


-Et puis zut ! Siffla-t-elle avant de s'engager prestement à leur suite. Après tout elle pourrait prendre sa décision sur place si cela tournait mal. Car si elle n'avait aucun envie de s'engager dans une quelconque relation il n'était en aucun cas question d'abandonner qui que ce soit qui avait besoin d'aide... Du moment qu'il s'agissait d'une demoiselle à priori fréquentable en tous cas !

En arrivant au niveau du point d'eau elle constata que la demoiselle en question avait réellement besoin d'aide. Et ce malgré ses évidentes dispositions au combat.
Dégainant les deux épées courtes dont elle ne se séparait que rarement elle s'élança sans plus attendre dans l'affrontement et sauta par dessus le dernier agresseur en tentant de lui trancher la tête tout en se plaçant entre lui et la pauvre Dédrane étendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bord de l'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord de l'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carnet de bord
» WebUpdater ou bien tableau de bord de myGarmin ?
» tableau de bord garmin
» Demande de permission de monter à bord !
» support tableau de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Adreis :: Vie d'Adreis (Rôle Play) :: Histoires d'Adreis :: Zone neutre :: Taverne de Veis-
Sauter vers: